Le Deal du moment :
Paquet de 6 Cartes Animal Crossing Sanrio Welcome ...
Voir le deal
9.99 €

Partagez
 
 
 

 DIONNE+NOLAN - Death is not the end.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 553
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

DIONNE+NOLAN - Death is not the end. - Page 2 Empty


Dionne
Dickinson


La vie est difficile. Ça, elle l'a compris depuis longtemps. Les autres voient pourtant ce qu'ils veulent voir : une étudiante dans tout ce qu'il y a de plus simple et de plus traditionnel. Mais aucun ne connait sa situation familiale, pas même ne sait à quel point elle veut tout arrêter. Comment doit-on réagir lorsqu'on perd l'amour de sa vie? Qui, en perdant un être cher, ne s'est jamais demandé si les choses auraient pu se dérouler autrement?
DIONNE+NOLAN - Death is not the end. - Page 2 Tumblr_ox7fopNoac1v3yasno4_250


Camila Mendes :copyright:️ Bazzart
Les Kappa sont des fêtards... j'pense que j'ai voulu leur montrer que je pouvais en être un aussi.

Elle aimerait lui dire qu'il n'est pas nécessaire de se conformer aux autres pour être heureux, mais elle est incapable de le faire, car elle ne saurait écouter ses propres encouragements. Dionne, comme lui, est complètement à côté de la plaque. Seulement, dans cette mascarade, elle est bien meilleure actrice que lui. À ces mots, elle se contente d'un regard en biais pour le voir fixer le sol entre ses baskets. Elle ne trouve pas les mots pour lui dire que ça ne sert à rien de s'intégrer auprès de gens qui ne cherchent qu'à faire la fête. Elle ne sait pas lui dire que ça ne le mènera nulle part. La fille est aux prises avec les mêmes attentes que Nolan. Juste se mêler parmi les gens et que ce soit facile. Tout est superficiel. Comme elle était avec Sacha, ce n'était pas quelque chose qui la dérangeait, puisqu'elle était aimée. Elle prenait confiance. Tout est dans sa tête. Car sur le terrain, elle donne vraiment l'impression d'être en confiance.

J'ai jamais été aussi heureux que sur ce terrain.
C'était ce que Sacha aimait.

La fille, sans poser davantage de questions, semble accepter son explication quant au fait qu'il apprécie venir sur le terrain pour se ressourcer. Ce soir, elle avait besoin d'un espace infini pour ne pas se sentir coincée, donc c'était tout naturellement qu'elle s'était dirigée  là où elle avait passé de longues heures avec Sacha. Mais comment pourrait-elle savoir que Nolan apprécie cet endroit alors qu'elle-même n'y est pas venue davantage, seule? C'est pas comme si elle le connaissait et qu'elle en savait un minimum sur ses habitudes.

Porté le cadeau?

Elle n'est pas sûre de savoir pourquoi il lui parle de ça. Longuement, elle le contemple de ses yeux encadrés de sourcils froncés. Contrairement à cette histoire de terrain, où il se sent bien, elle est moins encline à croire qu'il a simplement entendu une conversation entre les deux hommes de la fraternité. Espionnait-il? Pourquoi aurait-il voulu savoir ça? Pour voler le casier de Sacha? Elle ressent l'infime conviction qu'il lui cache quelque chose. Elle aurait envie de vérifier le casier pour s'assurer que rien n'a été dérobé à la manière dont il a impunément fouiller sa boîte, durant la soirée. Néanmoins, il n'a peut-être pas tort concernant ce cadeau qui se cache dans le casier du vestiaire. Veut-elle seulement tenir ce cadeau entre ses doigts en sachant que Sacha ne lui offrira jamais de ses mains propres? Ça lui donne l'impression que le cadeau est empoisonné. Nolan attise malgré tout sa curiosité.

Je pourrais demander à Malcolm, qu'elle dit, mettant presque en doute sa parole ; oui, elle pourrait vérifier l'information auprès de l'ami de Sacha. Mais... Pourquoi est-ce que j'attendrais de parler à Malcolm?

Elle semble hésiter à bouger, mais elle tend finalement la main pour atteindre son sac à main. Elle glisse ses doigts à l'intérieur de son fouillis : de son maquillage, de son porte-monnaie, des cadeaux, de factures égarées, de conneries en tout genre, pour atteindre un trousseau de clés. Certaines clés sont liées aux maisons de ses parents où elle ne va pratiquement jamais, donc elles ne servent à rien. Les portes-clés prennent davantage de place. La seule clé réellement utile est celle de la porte d'entrée de la sororité, principalement. En faisant glisser les pièces argentées, parfois rouillées, entre ses doigts, elle en déniche une toute petite, pour un casier. Celui de Sacha.

Il était du genre à égarer les choses, dont cette clé. Et plutôt que d'essayer de la retrouver, il s'est contenté de l'autre. Je présume donc, par ce que tu dis, que c'est Malcolm qui l'a désormais.

Elle lui jette un bref coup d'oeil, presque accusateur, mais sans méchanceté. Elle est toujours incertaine de savoir comment il a pu entendre cette information du vivant de Sacha.

Mais moi, j'ai retrouvé celle-ci, et j'ai décidé de la garder. J'aurais sûrement dû la lui redonner... C'est bizarre. Maintenant que je sais qu'il voulait m'offrir quelque chose, une chose que j'attendais sûrement avec impatience, je présume, je ne sais pas si j'ai envie de l'avoir. Et si ça me rappelait encore plus qu'il n'est plus là?

Ses doigts se referment complètement sur le trousseau de clés, presque résolue à ne pas se rendre à ce vestiaire pour vérifier le contenu du casier. Pourtant, elle se connait. La pression sera trop grande, elle y pensera pendant des heures et elle ira vérifier par elle-même. Elle n'a pas envie de passer par Malcolm pour ça. Elle est plus attachée aux biens matériels qu'elle ne l'imaginait. Elle n'y faisait pas trop attention avant aujourd'hui, mais depuis la mort de Sacha, tout lui semble important : les conneries de trophées, les photographies, les vêtements, et même ce maudit cadeau.

Je n'ai jamais eu le coeur de lui dire que la peluche qu'il m'avait gagnée avait été jetée par une des filles de la sororité. J'ai toujours eu peur qu'il soit triste, mais je pense surtout que c'est moi qui l'était.

Ce fragment de mémoire parvient à lui décrocher un faible sourire. Elle n'a pas le souvenir d'avoir autant parler, de s'être autant ouverte, depuis la tragédie. Certaines personnes détestent qu'on puisse lire en eux. Dionne ne ressent pas ça. En réalité, elle aime qu'on puisse la comprendre au travers de mot, au travers de regard, comme un appel à l'aide. Autrement, c'est là qu'elle se cache, là qu'elle revêt une nouvelle personnalité, là qu'elle calque sur les autres. Et plus elle calque sur les autres, moins elle ressent le besoin de s'exprimer. Un cycle sans fin. Mais elle devrait sans doute se taire. C'est ce qu'elle se répète depuis le début de la soirée. Elle avait le sentiment que Sacha pouvait la comprendre. Elle a l'impression de voir le monde au travers d'une fenêtre.

Tu t’appelles Nolan, non?

Elle ose enfin prononcer ce mot du bout des lèvres.

Tu as déjà perdu quelqu'un? qu'elle ose lui demander. Je sais que j'ai dit que je n'en pouvais plus de parler de lui, pourtant, c'est le seul nom qui me vient en tête, peu importe ce que je fais, peu importe ce que je dis ne pas vouloir. Mais très franchement, t'as pas l'air plus heureux que je ne le suis...

Elle se demande surtout comment il fait pour tenir le coup, s'il a perdu des êtres chers. Comment il fait pour ne pas succomber à la tentation d'en finir? Sur le moment, elle espère silencieusement qu'il dira : oui, j'ai perdu des proches, mais ça va mieux, on s'en sort. Ainsi, elle n'aurait pas à envisager le pire : celui de vivre avec cet affreux sentiment, jour après jour. De devoir supporter une famille qui se brise. De devoir supporter des cours qui ne l'emballent plus. Si elle n'apprécie pas spécialement les pompons, elle aimerait essayer le soccer. Si elle n'est pas toujours motivée par les cours, elle a toujours rêvé de se rendre discrètement au laboratoire de science pour en savoir davantage sur la robotique. Tant de projets, mais une peine immense. Et elle sourit. Parce que ça ne sert à rien d'avoir l'air triste. L'être est suffisant. À défaut d'amener l'ongle de son pouce à ses lèvres, elle caresse sans relâche la clé encore perdue dans sa main.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 431
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

DIONNE+NOLAN - Death is not the end. - Page 2 Empty

tumblr_pfde61yI5n1w74xu7o3_250.png
Nolan 'Sasha'
Newman


You're somebody else
______

Sasha était un grand sportif qui avait de grand rêve. Il voulait vivre le rêve américain comme on le voit à la télévision. Mais sa bêtise l'a conduit à perdre la vie dans un accident de voiture, lors de sa troisième année à l'université. Après avoir appuyé sur le bouton retour, il revient sur Terre dans le corps de Nolan. Un bizuth qu'il avait refusé lors de l'intégration de cette année. Il est pourtant obligé de voir le monde de ces nouveaux yeux, même si les gens autour de lui sont ceux qui pleure sa mort. Une nouvelle vie qu'il va devoir apprendre à gérer, et à maîtriser. Un corps qu'il ne connait pas, et des goûts qui ne sont pas les siens. Comment peut-on imaginer vivre dans un corps qui ne supporte pas le lactose, alors que l'âme à l'intérieur est fanatique des crèmes glacées, et des milkshake ? Comment regarder une femme que l'on aime, et que l'on ne peut plus avoir ? Sasha, ou plutôt Nolan, se retrouve piégé dans une seconde chance qui l'éloigne au plus haut point de ce qu'il était.

DIONNE+NOLAN - Death is not the end. - Page 2 Tumblr_ox7fopNoac1v3yasno1_250


dylan o'brien :copyright:️ queenshady
" - C'est ce que Sasha aimait."

Un très mince sourire se dessine sur les lèvres de Nolan, mais c'est Sasha qui sourit. Il aimera toujours autant entendre son prénom sortir des lèvres de cette fille. Mais il aime surtout qu'elle puisse le comprendre, qu'elle puisse tout savoir de ce qu'il a été. Car Sasha n'a jamais fait semblant avec Dionne, il est heureux de pouvoir être vraiment connu par quelqu'un. Le garçon est surprit lorsqu'elle demande pourquoi elle en parlerait à Malcolm, de ce cadeau et de cette clé, alors qu'elle a elle-même un double de ces dernières. Ca se lit complètement sur son visage et ça trahis qu'il en sait plus qu'il ne le devrait. Parce que Nolan se met à sourire en coin, fier d'elle mais surtout heureux qu'elle ait pu la retrouver. Pendant longtemps, il se souvient avoir eu peur qu'on vienne fouiller dans ses affaires. Il s'était détendu en voyant que rien ne manquait avec le temps, mais que Dionne ait la clé de ce cadenas, c'est comme si elle allait toujours avoir la clé de son coeur.

" - [...] Et si ça me rappelait encore plus qu'il n'est plus là?"
" - C'est pas déjà le cas pour tout ?"

Rien que ce terrain, rien que ce corps, rien que le regard de Malcolm ou de Dionne sur lui sont des rappels que Sasha est mort. A cette simple pensée il a de nouveau la nausée, mais Nolan retient de justesse un rôt qui lui laisse le goût du breuvage de cette nouvelle soeur, plutôt que celui de l'acide de son estomac. Il lève d'abord ses yeux vers elle pour qui s'excuse, si elle devait avoir remarqué, mais c'est lui qui remarque dans quel état elle est. Nolan a mal de la voir comme ça mais ne peux rien y faire, l'Ange Gardien a prévenu. Pourtant, il est toujours à deux doigts de la soulager. Mais ça n'arrangerait rien.

S'il a d'abord du mal à se souvenir de cette peluche -parce que ce n'était pas important au départ-, Sasha a envie de rire des cachotteries de celle qu'il aime mais il a surtout envie de pleurer parce qu'il ressent qu'elle aurait voulu avoir cette peluche aujourd'hui. Il aurait voulu avoir un geste pour la réconforter : mais il se retient parce que ce n'est pas bien. Nolan voudrait avoir les mots, mais il n'a jamais été un très bon parleur. Il sourit, il court, il fait des câlins, mais il n'est pas doué avec les mots. Peut-être que c'est surtout parce qu'il ne saurait quoi dire sans lui dire la vérité. Quand elle demande s'il s'appelle bien Nolan, il a eu d'abord une grimace sur le visage. Ne comprenant pas directement, mais il se met légèrement à rire pour faire passer la maladresse ; d'un signe de tête il dit silencieusement que c'est bien ainsi qu'il ne nomme. Il préfère Sasha quand même.

Il perd pourtant tout sourire lorsqu'elle pose sa question, lorsqu'elle parle d'elle et de Sasha et surtout lorsqu'elle dit que Nolan n'a pas l'air très heureux. Nolan a tourné lentement ses yeux sur la fille comme s'il cherchait à voir où est la plaisanterie dans tout ça. Mais elle est si triste et si anéantie qu'il voit bien qu'elle ne rigole pas. Alors il détourne son regard, de nouveau entre ses baskets, parce qu'une part de lui est heureux qu'elle ressente tout ça. Il est à la fois heureux qu'elle puisse l'aimer et le manquer à ce point, mais il est malheureux qu'elle souffre sans lui. Alors, Nolan se contente de gratter la terre sans pour autant répondre à sa question. De toute façon, il a l'impression qu'elle ne cherche pas à avoir de réponse mais simplement une compagnie. Une oreille attentive, mais quelqu'un dont elle se moque du jugement. Pour Dionne, Sasha serait prêt à devenir n'importe quoi, alors il redresse la tête pour l'écouter.

" - J'pense... j'pense que tu devrais tous les envoyer se faire enculer." Qu'il dit en haussant les épaules. " On gère la mort de quelqu'un comme on a envie de le gérer. Si t'as envie d'en parler... fait le. Si t'en as pas envie, fait le pas. Mais crache à la gueule de tous ceux qui sont pas d'accord avec toi."

Sasha ne sait pas vraiment d'où toutes ces vulgarités sortent. Il n'est pas des plus malpolis d'habitude, mais pas des plus polis non plus. On peut dire que ce n'est pas son langage habituel, et il est choqué que le corps de Nolan puisse agir par réflexe avec que son cerveau ne donne l'ordre. Il sourit légèrement à cette pensée, n'imaginant pas qu'elle puisse prendre ce sourire pour autre chose. Heureusement que Dionne n'est pas dans sa tête. Mais il n'a pas la moindre idée de la vie de Nolan : est-ce qu'il a perdu quelqu'un, lui aussi ? Sasha ne peut pas utiliser de sa propre expérience pour aider Dionne.

" - Tu sais, j'pense qu'on arrête jamais de souffrir." Cette phrase résonne comme un coup de massue pour quiconque voudrait entendre de l'espoir. Mais de nouveau, il hausse les épaules, sauf que cette fois-ci, il s'étire en même temps ce qui le redresse correctement. " On fait avec, et on fait à côté. Parce que quand t'aime vraiment quelqu'un, tu peux pas l'oublier. Mais ça veut dire que tu peux pas aimer quelqu'un d'autre à côté."

L'amour est compliqué. Sasha partait du principe qu'on pouvait dire je t'aime à ses amis sans que ce soit l'amour d'un couple. Il dit ces mots alors, pour lui montrer qu'elle saura profiter de la vie sans Sasha, et ça brise le coeur de Nolan par la même occasion. Il voudrait juste lui dire qu'il est là, dans ce corps pitoyablement blanc et sans muscle saillants. Mais les mots de l'Ange restent gravés dans sa tête.

" - Je pense qu'il aurait voulu que tu profites."

Nolan n'est pas censé connaître Sasha au point de dire ces mots, mais n'est-ce pas ce que toutes les personnes bien voudraient ? Que malgré leur mort, les leurs restent debout et continuent de vivre et de sourire malgré la peine ? Mais pourtant, il prononce ces mots avec sincérités. Plus de la part de Sasha que de Nolan, pour être honnête, mais ça personne n'est là pour le savoir. Ses secrets resteront les siens jusqu'au dernier.

" - Tu sais quoi ? J'suis sure que Sasha t'as appris à lancer la balle." Comme s'ils étaient amis depuis longtemps, Nolan vient donner un léger coup de coude à la fille. Il se lève, les mains toujours dans ses poches, mais il se met à reculer dans la direction du local du matériel. " Apprends-moi. Comme ça, avec toi, ce sera comme s'il était un peu toujours là... ok ?!" Mais Nolan n'attend pas vraiment de réponse. D'un nouveau coup de tête, il lui dit de la suivre. Il sait qu'ils trouveront ce dont ils ont besoin à l'intérieur du local. " Pis tu pourras te foutre de ma gueule... parce que clairement, j'suis un branleur asthmatique sérieux." Il rigole, bien qu'il ait détesté la sensation de manquer de souffle tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 553
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

DIONNE+NOLAN - Death is not the end. - Page 2 Empty

y7i1zkO6_o.png
Dionne
Dickinson


La vie est difficile. Ça, elle l'a compris depuis longtemps. Les autres voient pourtant ce qu'ils veulent voir : une étudiante dans tout ce qu'il y a de plus simple et de plus traditionnel. Mais aucun ne connait sa situation familiale, pas même ne sait à quel point elle veut tout arrêter. Comment doit-on réagir lorsqu'on perd l'amour de sa vie? Qui, en perdant un être cher, ne s'est jamais demandé si les choses auraient pu se dérouler autrement?
DIONNE+NOLAN - Death is not the end. - Page 2 Tumblr_ox7fopNoac1v3yasno4_250


Camila Mendes :copyright:️ Bazzart
On gère la mort de quelqu'un comme on a envie de le gérer.

Dirait-il la même chose s'il savait que sa première pensée, à la suite d'un profond déchirement émotionnel, a été de vouloir s'enlever la vie? On devrait être heureux de vivre et d'honorer la mémoire de celui qu'on a aimé. On devrait être en mesure de vivre et d'accomplir des projets pour s'en sortir. Dionne a toujours été forte au quotidien, a toujours su surmonté les problèmes familiaux avec brillo. Mais en rencontrant Sacha, en ressentant autant de bonheur et d'amour, elle doute pouvoir ressentir ça avec qui que ce soit d'autre. Elle est jeune, pourtant. On perd tous des gens qu'on aime. On doit tourner la page et apprécier les proches qui sont encore de ce monde. Alors pourquoi ce blocage? Malgré son attitude de pétasse ce soir, Nolan prend le temps de lui donner quelques conseils. Elle le trouve gentil, quoique très direct. Mais n'est-ce pas ce qu'elle appréciait chez Sacha? Sa manière de foncer dans le tas et de tout déchirer.

Tu sais, j'pense qu'on arrête jamais de souffrir. [...] Mais ça veut dire que tu peux pas aimer quelqu'un d'autre à côté. [...] Je pense qu'il aurait voulu que tu profites.

Est-ce vraiment ce que Sacha aurait voulu? Probablement. À ses yeux, il était pétillant de vie. Jamais il n'aurait voulu qu'elle soit triste ou abandonnée. Elle pourrait dire à Nolan que ses mots sont sensés, mais elle est trop occupée à penser à cet homme qui lui manque terriblement. Si les rôles avaient été inversés, sans doute que le visage de Dionne serait affiché partout en son honneur. Il aurait tout fait pour qu'on se souvienne d'elle. Elle se dit, sans vraiment connaître la réponse, que lui n'aurait pas eu envie de mourir si elle avait été à sa place dans l'accident. Est-elle faible alors? Elle ne pensait pas l'être...

Heureusement, il change de sujet avant qu'elle ne broie du noir.

Apprends-moi.
C'est vraiment ce que tu veux? qu'elle demande, se levant à son tour, parce que clairement, Nolan, il n'a pas la tête d'un type très porté sur les efforts physiques.
Pis tu pourras te foutre de ma gueule... parce que clairement, j'suis un branleur asthmatique sérieux.
Oh, mais je n'ai pas besoin de ton accord pour me moquer de toi. C'est la spécialité des cheerleaders, tu ne savais pas?

Dans un mouvement faussement superficiel, elle balaie ses courts cheveux pour les envoyer dans le vent, une parfaite caricature de la pouffiasse par excellence. Lorsqu'une adversaire faisait sa pétasse, lors d'un match, il n'était pas rare que Dionne l’imite une fois seule avec Sacha. Ils finissaient par rigoler sans que ce ne soit méchant, puis il l'attrapait par la taille pour la soulever... et l'entraîner dans le lit s'ils étaient dans sa chambre de la fraternité.  Elle paraît même douée dans son rôle de superficielle, Dionne. Dans les deux secondes qui suivent, un léger rire quitte sa gorge et ses muscles relâchent ; le signe distinctif de la transition entre l'actrice et la vraie Dionne. Mais elle n'a pas besoin d'être une cheerleader pour se moquer gentiment s'il devait s'épuiser.

Attends, je vais m'en occuper.

Elle le dépasse pour atteindre la porte du local où est rangé l'équipement à proximité du terrain. Il est clair que ce n'est pas la première fois qu'elle s'y infiltre sournoisement. Tous ceux qui fréquentent le terrain quotidiennement s'amusent à venir fouiller discrètement le local en l'absence de gardien de sécurité. Ses copines le font, les joueurs le font. Mais aussi, c'est Sacha qui lui a montré comment entrer facilement. Alors lorsqu'elle dépasse Nolan, elle ne se doute point qu'il connait déjà l'astuce, car il est en réalité l'investigateur de ce tour de passe-passe.

Il y a une trappe dans le haut, juste là, qu'elle prévient en pointant du doigt.

La première fois, c'est Sasha qui lui a dit qu'elle pourrait se faufiler par là et entrer. Elle se tourne vers Nolan, se demande s'il serait à la hauteur des muscles de son Sasha afin de la soulever. Elle dépose son sac-à-main et ses chaussures près de la porte, puis lui fait signe de s'approcher pour lui faire la courte échelle. Il n'y a rien de bizarre à vouloir jouer à la balle avec un autre étudiant. Elle rabaisse un peu sa jupe afin qu'elle colle bien à ses cuisses. Ce n'est pas sur Sasha qu'elle s'apprête à grimper à l'instant. Lui va juste mettre ses mains en coupe afin qu'elle puisse atteindre la trappe. Dionne est habituée de sautiller et de faire des pyramides avec les autres filles de l'équipe, alors ce ne sera aucunement difficile. Lorsque ce sera fait, à savoir si Nolan parvient à la soulever ou non, elle pourra relever le grillage, entrer, se laisser glisser contre un meuble et venir lui ouvrir la porte pour qu'ils puissent se servir. Et s'il ne devait pas être assez fort, elle utiliserait la seule force de ses bras.

Fluide, elle passe par la trappe, non scellée, qui la guide directement dans la salle qui empeste le caoutchouc. Grâce aux étagères en métal, elle peut descendre facilement. Elle atterrit gracieusement sur ses deux jambes. S'emparant d'un ballon de soccer, un sport qui l'intéresse, elle vient ouvrir la lumière, puis ensuite la porte. À deux mains, elle envoie très fort le ballon contre le torse de Nolan. Il faut dire qu'elle est habituée de fréquenter des sportifs qui ne sont pas intimités par quelconque balle et/ou ballon. Elle rigole déjà, qu'il l'ait échappé ou non. Elle lui tourne ensuite le dos, levant les deux bras pour désigner l'ensemble de l'équipement. Elle en oublie à moitié avoir versé quelques larmes au point d'avoir fait couler son mascara.

On peut trouver un plus adapté, si tu veux? demande-t-elle d'une voix presque douce et attendrissante.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 431
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

DIONNE+NOLAN - Death is not the end. - Page 2 Empty

tumblr_pfde61yI5n1w74xu7o3_250.png
Nolan 'Sasha'
Newman


You're somebody else
______

Sasha était un grand sportif qui avait de grand rêve. Il voulait vivre le rêve américain comme on le voit à la télévision. Mais sa bêtise l'a conduit à perdre la vie dans un accident de voiture, lors de sa troisième année à l'université. Après avoir appuyé sur le bouton retour, il revient sur Terre dans le corps de Nolan. Un bizuth qu'il avait refusé lors de l'intégration de cette année. Il est pourtant obligé de voir le monde de ces nouveaux yeux, même si les gens autour de lui sont ceux qui pleure sa mort. Une nouvelle vie qu'il va devoir apprendre à gérer, et à maîtriser. Un corps qu'il ne connait pas, et des goûts qui ne sont pas les siens. Comment peut-on imaginer vivre dans un corps qui ne supporte pas le lactose, alors que l'âme à l'intérieur est fanatique des crèmes glacées, et des milkshake ? Comment regarder une femme que l'on aime, et que l'on ne peut plus avoir ? Sasha, ou plutôt Nolan, se retrouve piégé dans une seconde chance qui l'éloigne au plus haut point de ce qu'il était.

DIONNE+NOLAN - Death is not the end. - Page 2 Tumblr_ox7fopNoac1v3yasno1_250


dylan o'brien :copyright:️ queenshady
” - Oh, mais je n'ai pas besoin de ton accord pour me moquer de toi. C'est la spécialité des cheerleaders, tu ne savais pas?”

Nolan ne peut pas s’empêcher de grimacer légèrement, moqueur lui aussi, lorsqu’elle prononce ces mots. Parce que Sasha n’a jamais fait attention aux mauvais côtés des cheerleaders. Il a toujours aimé les entendre rire, les voir toujours collés aux membres de l’équipe, les voir s’entraîner, et parfois être mauvaises entre elles. Mais il n’a jamais regardé plus loin que le bout de son nez à ce sujet : les cheerleaders vont de paire avec les sportifs, ça a toujours été comme ça et rien ne pourra changer ce fait. Il a toujours aimé les voir agir sur le terrain avant qu’ils n’entrent eux-mêmes en jeu, les voir s’amuser et faire l’ambiance entre les différentes parties du match. Sasha a toujours su que sa vie serait liée à celle d’une cheerleader : c’est le parfait cliché, n’est-ce pas ? Mais ça n’était pas un problème pour lui, alors que c’en est clairement un pour Nolan. Deux opposés total.

Nolan ne peut pas s’empêcher de rire légèrement après que Dionne ait imité une fille superficielle ; oui, ça lui colle à la peau. Oui, il aurait eu envie de l’attraper, de l’embrasser, et de lui faire toutes les mamoures possibles là, au milieu du terrain. Mais il ne le fait pas, il n’a pas besoin non plus de beaucoup de force pour se retenir de le faire : Sasha pense aux propos de son ange gardien, et c’est tout ce qu’il faut pour le garder à sa place.

Dionna n’a pas besoin de Nolan pour entrer à l’intérieur de la réserve ; elle connaît le chemin par cœur. Et si elle a l’impression d’apprendre ce tour de passe passe grâce à la trappe qui se soulève dans le plafond, elle a tord sur toute la ligne. Pourtant, le garçon fait comme si ce n’était pas le cas. Il aura même pu lancer quelques mots pour dire que  c’est de l’abus de pouvoir entrer si facilement. Mais ça le fait sourire de pouvoir vivre un autre moment comme celui-ci avec la fille qu’il aime. Parce qu’il n’y a aucun doute là-dessus : Sasha, même dans le corps de Nolan, ressent toujours les mêmes sentiments pour cette fille qui a fait battre son cœur plus qu’aucune autre n’a su le faire.

Il la regarde enlever ses chaussures et poser son sac au même endroit que d’habitude. Baisser légèrement sa jupe, et le jauger tout en se demandant s’il serait capable de la soulever. Nolan ne comprend pas ce regard, parce qu’il n’a aucun doute là-dessus. Il aura placé ses mains correctement pour qu’elle puisse y prendre appui : clairement, c’est plus difficile qu’il ne le pensait. Le corps de Nolan n’est absolument pas fait de muscles comme le sien pouvait l’être, et Sasha, coincé dans ce corps, retient à peine un soupir lorsqu’il doit bloquer sa respiration pour la lever un peu plus de sorte à ce qu’elle puisse atteindre la trappe. Nul doute qu’il aura laissé ses yeux caresser les cuisses de Dionne : comme à son ancienne habitude, il aura même tenté de voir sous sa jupe. Sauf qu’il n’aura pas glisser sa main sur ses fesses pour l’entendre rire. S’il est l’investigateur de cette connerie, c’est lui qui a les boules à cet instant précis : la nostalgie le prend et ça fait encore plus mal.

Le ballon lui frappe le torse, mais il le récupère au dernier instant. Ça lui coupe le souffle ; non, Nolan n’est absolument pas fait pour ça, contrairement à Sasha. S’il se met légèrement à rire, il ne peut pas s’empêcher de venir caresser son torse comme si ça pouvait faire disparaître la sensation désagréable que le ballon a provoqué. Voilà que l’odeur lui pique le nez : le caoutchouc, la sueur qu’on peut ressentir après les nombreux entrainement des garçons et des filles qui viennent ranger leur matériel jusqu’ici. C’est le genre d’odeur dont raffolait Sasha, mais là, ça lui donnerait presque la nausée. La preuve que les goûts et les couleurs sont personnelles, que chaque corps à sa façon d’être. Là, il se met à douter : va-t-il aimer les mêmes choses, ce corps ? Parce qu’il donnerait n’importe quoi pour manger son plat favori, Sasha. Et si Nolan était allergique à ce qu’il préfère? Il en a déjà la nausée.

” - On peut trouver un plus adapté, si tu veux?”
” - Non, c’est bon!” Qu’il lance du tac au tac en faisant basculer la balle de soccer de sa main à l’autre. Il doit bien savoir courir après un ballon, quand même.” Il parle de lui-même à la troisième personne, et comme ça sonne chelou à son oreille, Nolan se dépêche de reprendre ; ” Avec mon p’tit corps tout frêle là. C’est que du soccer, un sport de gonzesse quoi.”

C’est tout à faire le genre de réflexion que Sasha aurait pu faire ; le soccer est hyper côté en Europe, mais ce n’est pas le cas ici. Ça fait rire Nolan qui pourrait, devrait se rendre compte que ça peut être la parole de trop. Mais il n’y fait pas attention. Parce qu’ils auront obligatoirement fini par retourner sur le terrain à l’extérieur, Nolan aura obligatoirement rendu le ballon rond à Dionne en lui lançant de la même manière qu’elle a pu le faire plus tôt. Sauf que lui n’a pas la même force qu’il aurait pensé avoir, il lance même à peine droit comme si ses doigts avaient merdé quelque part dans le lancé.

Dionne n’est certainement pas dans la meilleure tenue pour faire un quelconque sport. Mais Nolan ne fait aucune remarque à ce sujet ; certainement parce qu’il faudrait en voir plus. Surtout parce qu’elle a toujours été si belle dans ses jupes d’uniformes sur ce même terrain. Chaque mouvement qu’elle aura fait lui en aura rappelé un qu’il a déjà vu dans le passé. Mais Dionne aura été la première à mettre la balle en jeu, au milieu du terrain : ils vont jouer ensemble sans qu’il n’y ait vraiment de but à ce match. Mise à part rire, mise à part sourire, mise à part prendre du temps. Nolan aura clairement remarqué qu’elle a appris de nombreuses choses à ses côtés : elle sait positionner son pied correctement pour taper la balle, elle sait viser, elle sait mettre la force qu’elle désire sans jamais vraiment taper trop fort ou trop peu, justement. Contrairement à lui : parce que Sasha a beau vouloir contrôler ce nouveau corps comme il pouvait le faire avec le sien, ça ne marche pas de la même manière. Non, son pied ne se positionne pas bien, et même s’il voulait frapper avec le côté plat de son pied, c’est la pointe qui touche toujours la balle, alors elle s’échappe dans une direction qu’il n’aurait pas souhaité. S’il faut courir, il s'époumone vite : ses joues deviennent rouges, sa respiration est lourde. En plus de ses rires, tout s'enchaîne.

Mais ce n’est pas pour lui déplaire : au contraire, il prend son pied à profiter de cet instant avec Dionne. Il a l’impression que c’est la continuité de leur vie, mais elle ne doit pas le voir du même œil. Ils n’ont pas le même avis sur ce qui est en train de se passer, parce qu’ils n’ont pas le même point de vue, parce qu’ils n’ont pas les mêmes cartes en main. A un moment donné, c’est elle qui a la balle : l’esprit de compétition de Sasha n’a pas disparu. Automatiquement, il veut la tacler pour récupérer le ballon et mettre le premier but de Nolan. Il a certainement eu un coup de nerfs, car il est plus rapide et plus doué que les autres fois ; c’est parce que le corps de Nolan sait mettre une balayette à quelqu’un. Ça le surprend lui-même, de récupérer la balle, mais la surprend encore plus de faire tomber Dionne. Dans le même mouvement, son bras a tenté de la récupérer en l’enlaçant par la taille, mais les deux tombent à terre dans le même mouvement. Nolan en dessous, parce qu’il a tout fait pour qu’elle ne se fasse pas mal dans cette chute.

” - Est-ce que ça va ?” Qu’il demande sans pouvoir s’empêcher de rire, alors qu’il la regarde sans pour autant se relever de l’herbe verte du stade. ” J’te l’avais dis, que tu serais meilleure que moi… va falloir que tu me donnes des cours parce que j’suis vraiment trop nul.”


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


DIONNE+NOLAN - Death is not the end. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
DIONNE+NOLAN - Death is not the end.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour se lancer :: A la recherche d'un rp :: Fantasy-
Sauter vers: