Partagez
 
 
 

 JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Au milieu des montagnes, il n'y a pas forcément que la neige blanche et les lumières au milieu de la nuit. Dans certaines villes du monde, il y a des gens qui apportent, avec leurs croyances, des ténèbres qui ne devraient pas voir le jour. Les religions rongent le monde et l'âme. Le satanisme est peut être pire, peut être pas, mais c'est une religion aussi vieille que le monde. Aussi vieille que la création de Dieu. Certain entrent dans cette religion au cours de leur vie, d'autres naissent et sont baignés dedans demès qu'ils respirent. Certains le voient comme une secte. Ces gens là n'ont pas tord, car dans toutes religions, il y a des personnes qui tirent les ficelles pour gagner en contrepartie. La ville où Siobhan est né est bercé de cette religion noire, au main d'une secte, aux mains d'une femme qu'il serait prêt à suivre dans les plus sombres endroits de la Terre et de l'Homme. Certain sont facteurs de cette malédiction, d'autres en sont les victimes. Mais dans cette ville, pas une personne ne se doute de l'ombre qui hante les lieux sans l'avoir déjà rejoint.
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Empty


Siobhan
Anderson

Sio', ou bébé pour sa femme Arianna. Il approche depasse tout juste la trentaine mais est déjà bien installé : il est cogérant d'une entreprise de nettoyage de scène de crime, il a construit sa propre maison pour lui et sa future femme, il est sur le point d'accomplir ce voeux mais encore perdu dans les préparatifs de ce jour parfait. Siobhan a l'allure parfaire : pas un jour il ne sort sans avoir fait attention à son allure. De ses cheveux, à sa barbe, à ses vêtements, il n'oublie rien. Il est perfectionniste est en demande sûrement trop aux autres, autant qu'il se dévoue lui-même. C'est un homme légèrement maniaque, il veut avoir le contrôle sur tout ce qui lui importe, manipulateur. Il arrive à ses fins sans avoir à poser la main sur quelqu'un : c'est le pouvoir qu'impose son allure et sa prestance. Il ne laisse rien passer.

Siobhan a été élevé au sein d'une secte satanique : à ses yeux, c'est une religion comme une autre. Il vit au rythme de son calendrier et de ses croyances, des rythmes de sa secte présente en ville et de ses propres volontés. Mais Siobhan est fidèle à ses croyances : il ne recule devant rien pour attendre les objectifs des grands livres. Il est coincé dans les mailles du filet du diable, pourtant il s'y plaît et est prêt à s'y dévouer totalement.

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  WlSr

C'est malsain, mais malgré qu'il soit fiancé à une femme, Siobhan est réellement amoureux d'une autre depuis des années. Mais cette relation, pas prête d'aboutir, lui a simplement fait épouser la meilleure amie de cette dernière. Jérémie, tout son désir pour cette femme provient d'une seule phrase prononcée plus jeune : elle est petite, on peut faire ce qu'on veut avec. Mais il a appris à l'aimer après ça. Il ne l'aurait pas aimé, il ne lui aurait pas offert une goutte si précieuse à ses yeux. Rien n'est plus important que sa religion, et Jeremie, elle l'a frôlé du bout des doigts. Elle est sa préfection.

Daniel Sharman :copyright: doom day
Il y a de la vie à l'intérieur de la maison qu'il a montée de ses propres mains. En la construisant, Siobhan avait dans l'optique de pouvoir voir à l'intérieur des pièces principales de son parking : et c'est chose faite. Outre la voiture garée qui n'est pas celle de sa fiancée, c'est la musique qu'on entend et les mouvements aux travers des vitres qui lui disent que plus d'une personne se trouve à l'intérieur.

Siobhan grogne légèrement, pour lui même, en claquant la portière de sa voiture. Il aurait voulu rentrer tranquillement ce soir, pour pouvoir profiter d'un bon feu de cheminé logé au fond de son canapé. Il aurait sûrement soudoyer sa moitié pour qu'elle lui lise un livre, à la place d'entendre le téléviseur. Même si Arianna ne lit pas à la perfection à son goût, elle s'est améliorée avec le temps, et il ne pourrait pas avoir plus grand plaisir en sa compagnie d'un moment simple où elle se plie en quatre pour lui faire plaisir. Il aurait bu un grand et moelleux chocolat chaud avec de la guimauve, sucré comme il faut : il n'y a que les abrutis qui boivent de l'alcool. Comme sa mère. C'est d'ailleurs pour ça qu'il n'y en a pas une goutte à l'intérieur de la maison, de façon générale. Il espère qu'au moins, elle n'aura jamais la mauvaise idée de se pointer à sa porte un jour où elle n'aurait pas sa dose, un jour où sa sœur n'aura pas pu lui apporter l'argent dont elle a besoin pour se defoncer. Tout ce qu'il voulait, c'était d'être calme après une journée au téléphone avec le service de police de la commune voisine : il va devoir gérer une mission sur un secteur voisin et les papiers administratifs lui ont déjà assez serré le cerveau pour aujourd'hui pour que cela continu chez lui. Siobhan a toujours quelque chose d'imparfair à souligner.

" - Tu ne m'as pas dis que l'on aurait de la visite ce soir, " Qu'il clame à peine ma porte d'entrée fermée derrière lui, posant ses clés dans une coupelle parfaitement propre posée sur un meuble sa droite. " à qui est-ce que je vais avoir l'honneur ? "

Sa voix ne montre pas l'ironie dont il fait preuve, mais quelqu'un qui le connaît bien le ressentirait directement.. Arianna le fait, car elle se dandine sur place en levant les yeux au ciel pour montrer silencieusement que son fiancé en fait toujours trop. Elle sourit pourtant, se met à rire en étant si heureuse d'avoir sa meilleure amie à la maison : voilà bien longtemps que Jérémie n'a pas mis les pieds en ville. Elle s'en serait tellement voulu d'avoir raté l'occasion de l'inviter chez elle ; dans cette belle maison qu'elle dit avoir décoré, mais Siobhan a souvent mis son droit de veto. En soit, l'intérieur de la maison est chaleureuse, mais elle ne reflète pas seulement le caractère de Siobhan. Arianna ressort par touche imposante, les choses seraient différentes s'il était tout seul ou avec une femme qui partage réellement ses goûts. Tout ça n'est que supercherie, Arianna n'est en rien la perfection qu'il recherche. Qu'il connaît, qu'il souhaiterait avoir plutôt, il ne cherche plus depuis bien longtemps maintenant.

Et justement, sa perfection entre dans son champ de vision. Directement, il semble ralentir sa cadence alors que ses lèvres s'ouvrent pour former un -o- parfait. De facon presque invisible il fronce ses sourcils en posant son téléphone sur le comptoir de la cuisine. Siobhan se demande automatiquement ce qu'elle peut bien faire la, avant de ressentir le plaisir de la voir. Pourtant, il ne montre rien. C'est facile de contenir ce sentiment lorsqu'on éprouve aussi de la colère : quitte à ne pas l'avoir il aurait voulu jamais n'avoir à la revoir. Mais voilà, Jeremie fait partie de son monde, il l'a choisi en épousant sa meilleure amie. Tout aurait été parfait si Jeremie avait été sienne, si elle s'était liée à lui dans ces croyances qu'elle commençait à découvrir en étant jeune. Où en est-elle de son voyage spirituel ? Que pense-t-elle du monde, que combat-elle et en quoi croit-elle?

" - Bonjour..." Qu'il souffle avec un sourire qui devrait ravir sa fiancé sans l' inquiéter. Il s'approche de la petite brune pour lui faire la bise, heureusement qu'elle est assise sans quoi il aurait dû se baisser pour le faire. '' Tu vas bien ? Qu'est-ce que tu fais dans le coin ? ''

Siobhan demande presque avez précipitation. Il n'était pas encore lui-même assit, bien que Arianna de soit déjà levée pour lui préparer un chocolat : qui se à trop chaud et trop sucré, comme d'habitude.

'' - Tu savais que Jeremie est organisatrice d'événement ?'' Il mime de ne pas savoir en haussant les épaules, elle continue donc. '' J'ai pensé qu'on pourrait l'engager pour le mariage... On a tellement de choses à faire.'' Elle parle vite, amène vite la tasse à son fiancé comme si elle cherchait à lui faire passer cette idée sans qu'il ne refuse.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 489
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Empty


Jérémie
Ryan

Responsable événementiel, mais également chargée de mission patrimoine culturel, Rémi est une jeune femme célibataire de retour aux sources dans l'objectif premier de retrouver sa soeur disparue.  Récemment, elle a retrouvé un appartement vide dans la ville de Charlotte. Elle s'inquiète pour sa soeur étant donné son goût prononcé pour l'occultisme. Personne ne s'inquiète outre mesure puisqu'elle se volatilise régulièrement depuis des années. Cette fois, pourtant, au fond de ses tripes, Rémi sent que quelque chose cloche.

Autrefois fascinée par l'étrangeté de Siobhan, elle ne savait faire autrement que de s'intéresser à ses passions. Un passe-temps qui est également devenu le sien. Il l'aidait sur cette voie. Comment oublier la goutte offerte, celle qui a si souvent glissé sur sa planche ouija? Ce n'était pas dans son intention de s'éloigner de lui, pourtant c'est arrivé. Le monde des adultes l'appelaient et elle voulait s'épanouir. C'est la tentative de suicide de son père qui l'a obligée à prendre ses réelles responsabilités.
JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Wb6S

Après deux ans de colocation à Charlotte, elle revient donc à Asheville, là où elle pense obtenir des informations sur la disparition de sa soeur, mais également pour organiser le mariage de sa meilleure amie Arianna. Rémi s'est installée dans l'ancien chalet de ses parents, une belle habitation à deux étages située à quelques lieux du domaine des Anderson. Quel coin paisible...


Lucy Hale :copyright:️ Hoodwink
Sa meilleure amie l'a soudoyée pour qu'elle vienne passer la soirée dans la demeure des Anderson. " Soudoyée " étant un bien grand mot étant donné que Jérémie a toujours apprécié être entourée des gens qu'elle aime. Peut-être que la présence de sa meilleure amie lui permettra de se changer les idées et d'oublier que sa sœur manque à l'appel? Rémi se sent énormément coupable de sa disparition. Pourtant, si sa soeur a réellement choisi de jouer aux abonnés absents, pourquoi devrait-elle se priver de vivre?

Jérémie gare sa camionnette dans l'entrée. Tout lui semble familier, lorsqu'elle quitte l'habitacle de la voiture. Son premier réflexe est d'observer l'extérieur de la maison. Elle sait que Siobhan est derrière cet énorme projet. Elle avait déjà vue cet endroit en photo, car sa meilleure amie ne se prive pas de poster divers clichés en ligne. Elle a donc l'impression d'avoir toujours connu cet endroit confectionné aux soins de Siobhan. Elle se sent bien, en prenant une bouffée d'air frais. Cette maison est magnifique. Et sans doute s'attarde-t-elle aux détails à cause de son bagage intellectuel en histoire de l'art. Le savoir ne fait pas tout, elle le sait ; car Siobhan avait un oeil avisé pour prendre des photos qu'elle-même n'a jamais eu. Et elle sait que les photos en ligne ne sont pas de Siobhan, car elles manquent de précision et de profondeur. Jérémie est impressionnée par le travaille exceptionnel de Siobhan. Les heures de boulot derrière l'architecture et le choix des matériaux l'intimident presque.

L'homme n'est pas encore arrivé, par ailleurs, lorsqu'elle s'installe à table avec son amie pour prendre de ses nouvelles. Elles échangent des banalités, mais bien vite le sujet se dirige vers ce mariage éminent. Arianna tâte le terrain, puis pousse Rémi à lancer quelques propositions sur la table concernant le mariage. Ça semble la convaincre de la vouloir comme organisatrice. Arianna est toute émoustillée.

Son sourire s'élargit en voyant l'homme revenir. Elle ne peut s'empêcher d'être contente pour lui de se placer dans la vie. Et dire que c'est sa soeur qui lui a présenté ce garçon, à l'époque. Elle n'a jamais vu le mal en lui, toujours les bonnes facettes. Jusqu'à présent en tout cas.

Qu'est-ce que tu fais dans le coin?
Figure toi que je me suis installée dans le chalet des parents, tu sais, celui à quelques kilomètres d'ici?

Elle est ravie d'annoncer cette nouvelle à Siobhan ― s'il ne le savait pas encore. L'endroit est inoccupé depuis un long moment maintenant. Mais elle a déjà commencé le grand ménage pour tout adapter à sa convenance. Depuis la tentative de suicide de son père dans cette habitation, elle avait préféré garder ses distances. C'est du passé maintenant.

J'ai dit à Jay à que tu pourrais peut-être lui donner un coup de main, pour le chalet.

Arianna trouve toujours le moyen de proposer des idées aux gens sans même les avoir consulter au préalable, ce qui pousse Rémi à lâcher un petit rire surpris ― mais également nerveux, car elle ne sait pas si Siobhan serait ravi qu'on lui impose une telle tâche. Difficile d'esquiver des propositions dans ces cas-là : lorsqu'on est impliqué sans l'avoir demandé. C'est exactement l'effet que ça fait lorsque le sujet revient au mariage. Jérémie ouvre les yeux en grand, confrontant visuellement sa meilleure amie, mais le contact visuel ne semble pas fonctionner. Rémi n'est pas sûre que ce soit la manière la plus délicate de l'annoncer à Siobhan.

Laisse-le arriver, Arianna. On peut parler de ça après manger, ça ne presse pas!

Sa présence importune-t-elle leur routine? Jérémie vient même à penser qu'elle doit déranger ce couple dans leurs habitudes. C'est stupide de se sentir coupable pour ça. Sa meilleure amie s'emporte souvent ; son enthousiasme n'est pas toujours partagée ni synchronisée avec celle des autres.

Désolée, j'ignorais complètement que tu n'avais pas été avisé, s'excuse sincèrement Jérémie en voyant la tête de son ancien ami. Mais oui, j'organise des événements maintenant. Ça me plaît énormément. Pour vous, ma porte sera toujours ouverte.

Aussitôt, ses yeux pairs se dirigent vers Siobhan, elle s'excuse silencieusement pour se désagrément. Elle aurait préféré qu'il soit entièrement d'accord avec cette visite, mais surtout qu'il soit optimiste quant à ce mariage qui sera préparé. Son faciès s'exprime à sa place : elle sourit discrètement à Siobhan, lui faisant comprendre qu'elle ne fera rien contre son consentement. Ils parlent pour parler. Mais Jérémie serait vraisemblablement ravie d'être la chef d'orchestre de cet événement mémorable. Deux êtres qu'elle aime énormément vont se lier pour la vie et pour la mort. Évidemment, c'est une expression un peu extrême, mais c'est l'intention derrière l'amour qui compte, dans une telle décision.

Le grand jour est proche, vous devez être impatients.

Jamais elle ne se serait doutée que Siobhan soit le premier à se marier. Arianna est distraite par quelque chose, ce qui pousse instinctivement Jérémie à se lever pour poursuivre la tâche de son amie. C'est plus fort qu'elle. En fait, Arianna souhaite montrer des magazines où elle a déniché quelques idées pour le mariage, à croire qu'elle ne pense qu'à ça. Rémi termine de préparer le chocolat chaud qu'elle vient tout naturellement déposée devant Siobhan.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Empty

whinpl10.png
Siobhan
Anderson

Sio', ou bébé pour sa femme Arianna. Il approche depasse tout juste la trentaine mais est déjà bien installé : il est cogérant d'une entreprise de nettoyage de scène de crime, il a construit sa propre maison pour lui et sa future femme, il est sur le point d'accomplir ce voeux mais encore perdu dans les préparatifs de ce jour parfait. Siobhan a l'allure parfaire : pas un jour il ne sort sans avoir fait attention à son allure. De ses cheveux, à sa barbe, à ses vêtements, il n'oublie rien. Il est perfectionniste est en demande sûrement trop aux autres, autant qu'il se dévoue lui-même. C'est un homme légèrement maniaque, il veut avoir le contrôle sur tout ce qui lui importe, manipulateur. Il arrive à ses fins sans avoir à poser la main sur quelqu'un : c'est le pouvoir qu'impose son allure et sa prestance. Il ne laisse rien passer.

Siobhan a été élevé au sein d'une secte satanique : à ses yeux, c'est une religion comme une autre. Il vit au rythme de son calendrier et de ses croyances, des rythmes de sa secte présente en ville et de ses propres volontés. Mais Siobhan est fidèle à ses croyances : il ne recule devant rien pour attendre les objectifs des grands livres. Il est coincé dans les mailles du filet du diable, pourtant il s'y plaît et est prêt à s'y dévouer totalement.

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  WlSr

C'est malsain, mais malgré qu'il soit fiancé à une femme, Siobhan est réellement amoureux d'une autre depuis des années. Mais cette relation, pas prête d'aboutir, lui a simplement fait épouser la meilleure amie de cette dernière. Jérémie, tout son désir pour cette femme provient d'une seule phrase prononcée plus jeune : elle est petite, on peut faire ce qu'on veut avec. Mais il a appris à l'aimer après ça. Il ne l'aurait pas aimé, il ne lui aurait pas offert une goutte si précieuse à ses yeux. Rien n'est plus important que sa religion, et Jeremie, elle l'a frôlé du bout des doigts. Elle est sa préfection.

Daniel Sharman :copyright: doom day
Siobhan n'a pas besoin d'indications pour comprendre de quel chalet parle Jérémie. Il sait bien où elle a vécu, avec ses parents et sa sœur, lorsqu'elle était plus jeune. Ce n'est pas pour rien qu'il s'est empressé d'acheter ce terrain en particulier ; c'était le seul à vendre dans les environs de celle qu'il a tant surveillé pendant son enfance. Il ne montre pas le plaisir qu'il ressent à savoir qu'elle s'est de nouveau installée là-bas. Siobhan sait faire semblant d'être surpris, alors il le fait, comme s'il cherchait à s'adapter à cette situation qui n'a pas l'air de déplaire à la petite brune.

S'il fronce les sourcils lorsque sa fiancé indique qu'elle a proposé qu'il aide, c'est surtout parce qu'il n'aime pas qu'on prenne d'initiatives pour lui. Mais Siobhan finit bien vite par sourire en haussant les épaules d'une façon désinvolte : il n'aurait pas dit non pour aider Jérémie. Alors qu'il en soit ainsi. Il accepte silencieusement d'un signe de tête en direction de la principale concernée. Le problème avec Arianna, c'est qu'elle est envahissante. Il a apprit à vivre avec, après tout, si c'est le fardeau à porter pour avoir une part de Jérémie dans sa vie, il en était en capable. Siobhan sait faire des compromis même s'il n'en pense pas moins, mais dans l'attitude de Jérémie, l'homme a l'impression de voir qu'elle aussi pense que sa meilleure amie pousse le bouchon. Lui qui aime tant avoir le contrôle, aurait préféré discuter du fait d'embaucher Jérémie ou non : après tout c'est elle qu'il rêvait d'épouser. On peut parler de ça après manger, c'est ce détail qui attire son attention et sur lequel il reste bloqué. Siobhan est déjà en train de sourire, cette fois-ci sans pouvoir le contrôler ou le cacher, à l'idée d'être coincée avec Jérémie encore quelques heures. Le reste d'une vie serait meilleure.

'' -  Le grand jour est proche, vous devez être impatients.''
" - Je le suis certainement plus qu'elle..." Qu'il répond sans ménagement, son dos se collant à l'assise. Siobhan pourrait blesser Arianna par ses propos, mais reprend la parole tout de même. " j'ai juste envie que tout soit parfait. A notre image." Il aurait voulu dire, à son image, mais Siobhan est un beau parleur, il sait tourner les mots à son avantage.
'' - Il ne me laisse même pas choisir ma robe...'' Arianna fait semblant de se plaindre, en chuchotant ces mots à l'oreille de sa meilleure amie, assez fort pour qu'il entende tout de même.
'' - Je pense juste être le mieux placé pour savoir ce qui te va le mieux.''

N'est-ce pas à lui, qu'elle doit plaire, au final ? Sa fiancée se met à rire parce qu'elle est d'accord avec ça, parce qu'elle veut lui faire plaisir. Parce qu'elle veut être séduisante pour celui qu'elle aime sans se rendre compte que ce genre de petits détails n'est pas normal. Il aurait préféré que cela reste une intimité de leur couple, mais Arianna n'est pas parfaite. Elle n'est pas Jérémie. Mais elle est très motivée par ce mariage et les magazines qu'elle expose sur la table en sont la preuve. Ce n'est pas ça que regarde l'homme, pourtant. C'est la petite brune qui prépare son chocolat : vision parfaite de la femme parfaite. Déjà tout jeune il rêvait d'une Jérémie, femme au foyer pour s'occuper de leurs enfants, magnifique avec son tablier de cuisine attaché aux hanches. Il aurait voulu que ce soit ça, son foyer, tous les jours. Et cette idée se ci forte lorsqu'il récupère la tasse, non sans profiter de ce moment pour frôler très brièvement ses doigts. Le chocolat qui coule dans sa gorge est à la bonne température, dosé comme il faut que ce soit en cacao, en sucre ou en guimauve. C'est ça qu'il veut tous jours. C'est dur de se concentrer sur les images des désirs d'Arianna même si elle veut au mieux pour lui faire plaisir. Il voudrait juste qu'elle lise son esprit.

'' - J'ai déjà choisi notre transport..'' Qu'il lâche en voyant Arianna montrer différent style de voiture qu'elle voudrait user pour se rendre au lieu de réception. Quand il attire l'attention de la future mariée, il ne peut pas s'empêcher de sourire en tenant sa tasse entre ses dix doigts pour les chauffer. '' Patrick va nous prêter le camion du trav... ''
'' - Nan mais, t'abuse !''

Siobhan n'a pas le temps de finir sa phrase que sa fiancée sort de ses gongs. Elle lui met une tape sur l'épaule en se mettant à rire, mais elle fronce les sourcils parce qu'elle n'est pas contente du tout de cette blague. Elle voudrait quelque chose de classe, lui voudrait quelque chose de naturelle. Elle a des goûts bien plus luxueux que lui, la maison ne serait pas si belle et ne se fondait pas tant dans le paysage si c'est Arianna qui en avait décidé autrement. Si ça n'avait été que pour elle, le chalet ne serait pas du tout debout. Siobhan n'a pas commencé à le construire dans l'optique d'y vivre avec elle, au départ. Mais au fil des années l'évidence s'est imposée d'elle-même : s'il avait voulu être là avec Jérémie, Arianna a trop imposé sa touche pour qu'il puisse la faire disparaître. C'était pour elle, ce chalet, au départ. Ça aurait du être le rêve : vivre proche de chez ses parents. Jérémie n'aura pas cette chance.

Arianna veut rester sur ce sujet, mais Siobhan est partant pour attendre la fin du repas. Même si son ventre grogne déjà -après tout il mange pour plusieurs avec sa gourmandise-, il va devoir attendre mais ça ne l'empêche pas d'ouvrir un placard et le frigo dans l'espoir de trouver quelque chose qu'elle aurait préparé elle-même. Mais il n'y a rien, Siobhan soupire très légèrement en devant jeter son dévolu sur un paquet de gâteau industriel. Quand il revient à la table, les deux filles sont toujours en train de parler de ce fameux transport. Pour perdre Arianna, il demande ;

'' - Qu'est-ce qu'on mange, ce soir ?'' Il ouvre le paquet, croque dans le gâteau trop sucré et Arianna le voir faire. Directement, elle tourne son visage comme si ça m'aidait à réfléchir au repas pour se rattraper. '' En quoi je vais pouvoir t'être utile, au chalet ?'' Il demande à Jérémie, pour avoir son attention. Siobhan ne se passera jamais d'avoir son regard posé sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 489
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Empty

S3SkZpIx_o.jpg
Jérémie
Ryan

Responsable événementiel, mais également chargée de mission patrimoine culturel, Rémi est une jeune femme célibataire de retour aux sources dans l'objectif premier de retrouver sa soeur disparue.  Récemment, elle a retrouvé un appartement vide dans la ville de Charlotte. Elle s'inquiète pour sa soeur étant donné son goût prononcé pour l'occultisme. Personne ne s'inquiète outre mesure puisqu'elle se volatilise régulièrement depuis des années. Cette fois, pourtant, au fond de ses tripes, Rémi sent que quelque chose cloche.

Autrefois fascinée par l'étrangeté de Siobhan, elle ne savait faire autrement que de s'intéresser à ses passions. Un passe-temps qui est également devenu le sien. Il l'aidait sur cette voie. Comment oublier la goutte offerte, celle qui a si souvent glissé sur sa planche ouija? Ce n'était pas dans son intention de s'éloigner de lui, pourtant c'est arrivé. Le monde des adultes l'appelaient et elle voulait s'épanouir. C'est la tentative de suicide de son père qui l'a obligée à prendre ses réelles responsabilités.
JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Wb6S

Après deux ans de colocation à Charlotte, elle revient donc à Asheville, là où elle pense obtenir des informations sur la disparition de sa soeur, mais également pour organiser le mariage de sa meilleure amie Arianna. Rémi s'est installée dans l'ancien chalet de ses parents, une belle habitation à deux étages située à quelques lieux du domaine des Anderson. Quel coin paisible...


Lucy Hale :copyright:️ Hoodwink
Il ne me laisse même pas choisir ma robe. Son regard croise celui de Siobhan lorsque son amie lui dit ses mots. Intérieurement, elle se dit : pourquoi? Elle aimerait lui demander : pourquoi tiens-tu absolument à choisir sa robe, qu'est-ce qui te plaît là-dedans? Mais ils parlent de véhicule, et leur conversation lui décroche un doux sourire. Elle sent déjà que l'organisation de ce mariage sera périlleux, avec leurs idées divergentes. Mais elle souhaite relever ce merveilleux défi!

Tu auras encore faim après avoir avalé ce gâteau? demande Jérémie, sans jugement ; elle est surtout amusée de le voir si gourmand, certaines habitudes ne changent pas.

Si Jérémie devait grignoter, il n'y aurait pas assez de place dans son petit estomac pour savourer le repas que Arianna préparera. Jérémie adore manger tout ce qui est fait maison, même si elle n'avait pas toujours l'occasion de cuisiner en collocation, Tori dans les pattes. Revenir dans cette réserve, c'est un bonheur pur. Ici, elle ressent la vie. C'est vaste, c'est vert, c'est naturel. Et dans ce chalet, il y a tellement d'espace que parfois elle se sent seule. Elle ne dirait jamais non à un peu de compagnie.

Concernant le chalet, c'est principalement pour tout remettre en marche. Quelques réparations ici et là, l'électricité qui doit être vérifiée. Toutes ces obligations qui nécessitent un œil attentif. Et je pense que le toit fui... Mais vraiment, ça ne presse pas. On fera ça un jour où tu ne bosses pas.

Jérémie a quelques inquiétudes concernant son grenier, depuis qu'elle y a fait quelques séances de spiritisme. Juste penser y monter seule fait frémir les nombreux papillons à son estomac. Jérémie aimerait tout faire elle-même, mais elle ne possède pas les compétences nécessaires pour redonner un peu de vie à cet endroit. Pour le moment, elle n'a pas envie d'appeler des spécialistes. Et puis, maintenant que Siobhan vient d'accepter la proposition, elle se dit que nul ne serait mieux appliqué que lui.

Ce sera couscous au poulet et mangue, se décide enfin Arianna, ayant fouillé un peu partout après la question de son fiancé.

Arianna a déjà la tête dans le réfrigérateur pour, semble-t-il, sortir les restes du poulet cuit au four de la veille. Elle est déterminée à vouloir faire plaisir à Jérémie, davantage qu'à Siobhan, pour ce repas entre amis. Elle s'active dans la cuisine à sortir les poivrons, les échalotes et tout ce qui accompagnera son plat.

Elle cuisine toujours aussi bien? demande discrètement ― ironiquement ― Jérémie à Siobhan.

Son amie n'avait pas la fibre culinaire autrefois, ses talents se sont-ils améliorés avec le temps? Jérémie aimerait se proposer pour aider, mais elle ne voudrait pas blesser son amie visiblement enthousiasme. Ça devrait être bon quand même. Elle rigole doucement, se doutant que Arianna a entendu la question, car cette dernière lâche un : " laisse-moi donc te surprendre! "

Ton chocolat, ça va? s'informe Jérémie au concerné. Il m'arrive de m'en faire un avant d'aller au lit, qu'elle avoue. C'est mon péché mignon.
Bien trop sucré pour moi, ajoute Arianna, surtout concentrée en cuisine.

Siobhan aura réussi son petit tour de magie, car elle ne semble plus penser aux préparatifs. D'ailleurs, ça surprend Rémi, que l'homme ait réussi à lui changer les idées aussi rapidement. Étonnant même. Mais ils sont mari et femme, ils ont appris à se connaître et à se comprendre.

Alors dis-moi, outre cette histoire de mariage, parle-moi un peu de toi.

Jérémie c'est toujours montré intéressée par les gens, par leurs occupations, leurs passe-temps, leurs envies. C'est ainsi qu'elle a su se montrer apte à accomplir les divers projets auxquels elle a contribué : expositions artistiques, fêtes foraines, congrès professionnels. Si on ne connaît pas les goûts et les attentes de son client, on s'égare facilement. Jérémie, elle aime être en contact avec les gens. Déménager à Charlotte a été difficile au début, puis ensuite elle a rencontré Tori, et ses nouveaux camarades à l'université. Elle ne regrette pas ces nouvelles amitiés. Mais Asheville a toujours été dans son cœur. Une ville qu'on oublie pas facilement. Jusqu'à présent, c'est un pur bonheur que de croiser des têtes familières en ville.  Présentement, elle a donc envie de savoir où en est Siobhan dans la vie. Quand elle le regarde, elle trouve qu'il a réellement pris en maturité. S'intéresse-t-il encore à ces choses... occultes, comme sa soeur, comme avant?

Et sinon, t'as reçu les cartes postales que je t'ai envoyées?

Jérémie n'a pas énormément vu sa meilleure amie dans les derniers mois, ce qui veut dire qu'elle était rarement en contact avec Siobhan. Les semaines passent si vite quand on est occupé. Alors oui, elle parlait au téléphone avec sa pote pour prendre des nouvelles. Mais étant aussi proche de Siobhan depuis le lycée, elle avait quelques fois des pensées pour lui. Elle n'écrivait pas des lettres, au risque que Siobhan trouve ça encombrant, au risque qu'il se sente obligé de répondre. Mais, pour montrer qu'elle pensait à lui, elle envoyait quelques fois des cartes postales des lieux touristiques qu'elle pouvait visiter dans les environs : musées, parcs nationaux, etc. Et ces cartes postales étaient accompagnées d'un petit mot pour lui souhaiter une bonne journée.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Empty

whinpl10.png
Siobhan
Anderson

Sio', ou bébé pour sa femme Arianna. Il approche depasse tout juste la trentaine mais est déjà bien installé : il est cogérant d'une entreprise de nettoyage de scène de crime, il a construit sa propre maison pour lui et sa future femme, il est sur le point d'accomplir ce voeux mais encore perdu dans les préparatifs de ce jour parfait. Siobhan a l'allure parfaire : pas un jour il ne sort sans avoir fait attention à son allure. De ses cheveux, à sa barbe, à ses vêtements, il n'oublie rien. Il est perfectionniste est en demande sûrement trop aux autres, autant qu'il se dévoue lui-même. C'est un homme légèrement maniaque, il veut avoir le contrôle sur tout ce qui lui importe, manipulateur. Il arrive à ses fins sans avoir à poser la main sur quelqu'un : c'est le pouvoir qu'impose son allure et sa prestance. Il ne laisse rien passer.

Siobhan a été élevé au sein d'une secte satanique : à ses yeux, c'est une religion comme une autre. Il vit au rythme de son calendrier et de ses croyances, des rythmes de sa secte présente en ville et de ses propres volontés. Mais Siobhan est fidèle à ses croyances : il ne recule devant rien pour attendre les objectifs des grands livres. Il est coincé dans les mailles du filet du diable, pourtant il s'y plaît et est prêt à s'y dévouer totalement.

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  WlSr

C'est malsain, mais malgré qu'il soit fiancé à une femme, Siobhan est réellement amoureux d'une autre depuis des années. Mais cette relation, pas prête d'aboutir, lui a simplement fait épouser la meilleure amie de cette dernière. Jérémie, tout son désir pour cette femme provient d'une seule phrase prononcée plus jeune : elle est petite, on peut faire ce qu'on veut avec. Mais il a appris à l'aimer après ça. Il ne l'aurait pas aimé, il ne lui aurait pas offert une goutte si précieuse à ses yeux. Rien n'est plus important que sa religion, et Jeremie, elle l'a frôlé du bout des doigts. Elle est sa préfection.

Daniel Sharman :copyright: doom day
Siobhan secoue positivement la tête à chaque fois que Jeremie énonce quelque chose qu'il faut réparer à l'intérieur du chalet. Certes, il a reçu de l'aide pour la construction de sien mais il a apprit nombreuses choses au sujet de la construction en elle-même. Siobhan serait capable de réparer nombreuses choses seul, mais il ne serait pas capable de tout construire de ses mains. Ce qui l'intéresse le plus dans cette situation, c'est le fait d'entrer dans ce chalet spécifiquement et d'y mettre ses mains. Sa touche. De voir de ses propres yeux, de ressentir, d'être avec elle dans ce lieu qui a hanté son enfance. Pour Siobhan, entrer dans ce foyer c'est comme laisser un petit suisse dans une chocolaterie.

'' - Si le toit fui, ça presse... '' Qu'il reprend directement après Jeremie, il se précipite même : il ne laissera pas passer la chance d'être là-bas, avec elle si rapidement. '' Je passerais ce week-end pour jeter un œil. ''

Il n'a pas le temps de faire quoi que ce soit que sa fiancée lance l'énoncé du plat de ce soir. Il grimace : l'ananas ce n'est pas sa tasse de thé, on dirait presque qu'il a horreur de ça. Mais il grimace surtout parce qu'elle ne prend pas l'effort de lui faire plaisir à lui : Arianna devrait ne penser qu'à ça. C'est son rôle d'épouse qui doit primer avant le reste.

'' - Elle est tellement douée à ça. ''

Il répond à Jeremie avec la même ironie, pourtant, rien ne paraît dans sa voix. Il aurait fallut que sa fiancée se tourne vers eux pour voir les regards et sourires qu'ils s'échangent : il n'y a rien d'appétissant dans ce qu'elle prépare ce soir. L'homme ne pourrait pas avoir plus grand sourire aux lèvres lorsqu'elle parle du chocolat, et de celui qu'elle se plaît à boire avant de se coucher : une gourmandise qu'il aimerait expérimenter avec elle. Arianna laisse toujours une odeur âpre de café dans le chalet, désagréable dès le réveil. Siobhan se contente de mimer avec ses doigts, près de ses lèvres un mouvement qui montre à quel point le chocolat chaud est un délice ; il aimerait ajouter qu'il toucherait l'extase tous les jours si sa fiancée le préparait ainsi.

'' - Y a pas grand chose à dire... '' Qu'il répond simplement à sa vieille amie, caressant sa tasse toujours chaude. Siobhan n'est pas de ceux qui se vente ou qui sait parler de lui de façon générale. De toute façon, ce qui est vraiment important ne peut pas être partagé avec les gens qu'il côtoie le plus. '' Et je suis sur qu'Aria t'as déjà raconté la moitié de sa vue, tu dois déjà être au courant de toi.''
'' - Arrête, je suis pas tant bavarde que ça...''

Mais la fille est déjà prise d'un léger rire en voyant le regard de sa moitié se tourner vers elle. Siobhan la rejoint dans cet élan bien que ce soit avec bien moins de franchises. Pourtant, il retrouve son sérieux à partir du moment où Jérémie parle des cartes postales.

S'il répond surtout avec politesse, il le fait par l'affirmation. Mais son cœur manque un battement. C'est sa future femme, qui vient mettre des mots plus précis sur la chose. Elle explique à sa meilleure amie, que son fiancé a mis toutes les cartes postales qu'il a reçu de sa part sur le frigo. Mais si on s'approche réellement des photos accrochées par des petits aimants, la principale concernée pourrait rapidement se rendre compte que toutes les cartes postales ne sont pas là. Non, ses préférées, celles qui a reçu et où Ariana n'était pas là avec lui, sont précieusement rangées dans son bureau au travail. C'est quelque chose qui n'arrivera pas, mais il m'aurait pas le choix de l'avouer si Jérémie venait à soulever ce point : Siobhan en a gardé rien que pour lui.

'' - Tu pourrais lui dire que tu vas être tonton surtout !''
'' - Ouai, bah ça aura pas lieu en fait.. ''

Arianna paraît choquée lorsqu'elle coupe son dernier morceaux de légumes. Elle ne met pas beaucoup à mettre des mots précis sur la situation : elle apprend que la sœur de Siobhan a finalement été se faire avorter dans la journée. Elle n'est pas contente ; principalement parce qu'elle est contre l'avortement de façon générale, même si elle comprend que parfois cela puisse être le meilleur choix. Elle marmonne quelque chose qui ressemble à un petit pique en ce qui concerne les filles qui se font sauter sans assumer leurs responsabilités, mais finit par terminer de découper ses légumes pour venir à la table. Elle lance un regard à Siobhan que celui-ci comprend très bien : elle sait qu'il était pour cet avortement. Parce qu'il ne pense pas que sa sœur soit apte à prendre soin d'un enfant. Elle ne peut pas être mère. Elle en serait une mauvaise, qu'elle s'occupe de sa propre mère avant. Siobhan n'est pas d'accord avec ce choix, Leela le contraire en prenant soin de leur mère, mais elle a su l'écouter pour cet enfant qui ne verra pas le jour. Il veut changer de sujet : Jeremie est la seule à compter dans ses yeux pour l'instant.

'' - Raconte-moi ce que tu as fais, toi plutôt. '' Qu'il demande à la principale concernée pour mettre un terme à la conversation. '' qu'est-ce qui a eu la chance de te ramener sur la réserve ? ''
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 489
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Empty

S3SkZpIx_o.jpg
Jérémie
Ryan

Responsable événementiel, mais également chargée de mission patrimoine culturel, Rémi est une jeune femme célibataire de retour aux sources dans l'objectif premier de retrouver sa soeur disparue.  Récemment, elle a retrouvé un appartement vide dans la ville de Charlotte. Elle s'inquiète pour sa soeur étant donné son goût prononcé pour l'occultisme. Personne ne s'inquiète outre mesure puisqu'elle se volatilise régulièrement depuis des années. Cette fois, pourtant, au fond de ses tripes, Rémi sent que quelque chose cloche.

Autrefois fascinée par l'étrangeté de Siobhan, elle ne savait faire autrement que de s'intéresser à ses passions. Un passe-temps qui est également devenu le sien. Il l'aidait sur cette voie. Comment oublier la goutte offerte, celle qui a si souvent glissé sur sa planche ouija? Ce n'était pas dans son intention de s'éloigner de lui, pourtant c'est arrivé. Le monde des adultes l'appelaient et elle voulait s'épanouir. C'est la tentative de suicide de son père qui l'a obligée à prendre ses réelles responsabilités.
JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Wb6S

Après deux ans de colocation à Charlotte, elle revient donc à Asheville, là où elle pense obtenir des informations sur la disparition de sa soeur, mais également pour organiser le mariage de sa meilleure amie Arianna. Rémi s'est installée dans l'ancien chalet de ses parents, une belle habitation à deux étages située à quelques lieux du domaine des Anderson. Quel coin paisible...


Lucy Hale :copyright:️ Hoodwink
Ça presse, je passerai ce weekend.

Ses grands yeux deviennent ronds : ah oui, si urgent? semblent-ils demander à leur interlocuteur. Si Siobhan juge que c'est urgent, c'est que cela doit l'être. Même si elle n'ouvre pas les lèvres, elle hoche brièvement la tête : une manière de dire je t'écoute et je concède. Alors il viendra ce weekend. Arianna a littéralement poussé son homme à aider Jérémie et cette dernière n'a rien fait pour l'en dissuader. Le tout se déroulera tel qu'entendu.

Après les moqueries discrètes concernant les talents culinaires discutables de Arianna, après avoir constaté que Siobhan est ravi de son chocolat ― ce qui rassure grandement Jérémie ―, elle ne peut s'empêcher de sourire et de prendre le partie de son vieil ami lorsqu'il clame que sa fiancée est bien trop bavarde.

Oh! Mais sur ce point il a complètement raison, mais que ferais-je sans tes merveilleuses anecdotes? tente de la rassurer la brunette.

Elle tend un oeil curieux et heureux vers ledit réfrigérateur qui arbore les cartes postales envoyées. Elles ne sont pas toutes présentes, ayant été précautionneusement choisies. Jérémie est radieuse de savoir qu'une part d'elle est exposée dans le nid douillet de ses deux amis. Elle ne demande pas où se trouvent les autres ; on ne peut pas tout afficher! Mais c'est un immense plaisir de savoir qu'ils ont une pensée pour elle. Jamais elle ne pourrait imaginer que Siobhan cache des choses à sa future femme. C'est un type bien. Il est plutôt réservé, mais peut-être pas au point d'avoir de trop gros secrets. Le passé n'a jamais besoin d'être expliqué en détail. Comment pourrait-elle deviner que Siobhan est un homme différent de ce qu'elle voit? Parce que Jérémie, elle aime terriblement l'homme qu'elle voit. Autant l'ami d'autrefois que la personne qu'il devient.

Quoi? Leela est enceinte?

Jérémie était tellement captivée à observer les cartes postales que la conversation entre les deux amoureux l'a sauvagement fouettée. Le temps d'une seconde, les yeux de Rémi rayonnent de bonheur : un bébé! Mais bien vite, son faciès prend une expression désolée. Pauvre Leela... Tout le monde n'a pas recourt à l'avortement lorsqu'il ne se sent pas prêt à avoir des enfants. C'est malheureux, car parfois ces mêmes parents ― qui préfèrent aller au bout de la grossesse ― sont dépassés et ne parviennent pas à être à la hauteur de leurs responsabilités.

Les filles qui se font sauter sans assumer leurs responsabilités...

Ces paroles, dans la bouche de sa meilleure amie, ne la laissent pas indifférente. Jérémie semble outrée de l'entendre, lorsqu'elle lance un regard vers Arianna un regard que son amie ne remarque pas, car elle est trop occupée à regarder Siobhan. Il est horrible de penser une telle chose, surtout lorsque sa concerne un proche. Arianna ne devrait-elle pas plutôt s'assurer que sa belle-soeur surmonte bien cette épreuve? La pauvre petite... Sans doute avait-elle de bonnes raisons de le faire. Qu'en pensait Siobhan? Est-il triste de ne pas devenir oncle? Jérémie n'hésite pas à glisser ses doigts sur la table pour venir déposer sa petite main sur celle de son vieil ami, tentant un sourire compatissant.

Je suis vraiment désolée, ce n'est jamais facile. Leela va bien? Nous devrions l'inviter bientôt pour lui changer les idées, ça lui ferait certainement du bien. J'ai très envie de la revoir.

De toute manière, Siobhan semble vouloir changer de sujet. D'une part, elle tente un sourire, comme pour prouver que " tout va bien " alors qu'au fond elle s'inquiète terriblement. Elle s'est correctement remise sur sa chaise.

Les études se passent très bien. Vraiment, je ne manque pas de projets, c'est fabuleux. J'ai l'intention de m'impliquer un peu plus dans cette ville!

Les factures ne se paieront pas d'elles-mêmes. Elle s'ouvre à Siobhan avec tant de facilité lorsqu'il s'intéresse à elle. Elle parle de choses qui la rendent heureuse, qui la rendent fière. Ce sont des sujets neutres. Elle peine cependant à mentionner ses premières motivations : la disparition de sa soeur Gillian, son besoin de trouver des indices ici, de rester loin de Charlotte par crainte de représailles. Si c'est une disparition. Et puis... il y a sa famille, qu'elle doit visiter. Son père qui ne cesse d'être suivi pour la dépression qu'il a traversée à une époque qui semble pourtant inexistante. Jérémie ne manque pas de bonnes volontés pour que les choses s'améliorent.  

Des besoins familiaux. Je suis venue renouer avec mes racines. Je vais pouvoir terminer les études à distance. Je suis bien ici.

Jérémie, elle tape dans ses mains en se redressant.

Bon, je vais au moins aider ta chérie à mettre la table. Je préfère me rendre utile un peu.

Arianna ne tarde pas à montrer à Jérémie où se trouvent les couverts et tout le nécessaire pour mettre la table. C'est une tâche simple, pourtant Jérémie s'y attarde avec grand soin. Elle se moque gentiment de Siobhan en arrivant à la table, lâchant un : " Monsieur soulèverait-il sa tasse afin que je puisse mettre la nappe? " Elle a fait ça de nombreuses fois, disposer les couverts, en préparant les salles de réception. Ses gestes ne sont pas hésitants.

Lorsque le chalet sera convenable, c'est moi qui vous inviterai à manger, qu'elle promet en positionnant les derniers éléments sur la table, dont une carafe d'eau. Plus doucement, penchée sur la table, elle demande à Siobhan : t'as besoin d'autres choses?
Je vais aller prendre une douche, nous pourrons manger ensuite, annonce Arianna qui s'éloigne déjà.
Des bouchées peut-être? suggère la brunette qui détourne son visage de la silhouette de son amie qui s'éloigne, questionnant désormais Siobhan. Tu me laisses fouiller dans les armoires?


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Empty

whinpl10.png
Siobhan
Anderson

Sio', ou bébé pour sa femme Arianna. Il dépasse tout juste la trentaine mais est déjà bien installé : il est cogérant d'une entreprise de nettoyage de scène de crime, il a construit sa propre maison pour lui et sa future femme, il est sur le point d'accomplir ce voeux mais encore perdu dans les préparatifs de ce jour parfait. Siobhan a l'allure parfaite : pas un jour il ne sort sans avoir fait attention à son physique. De ses cheveux, à sa barbe, à ses vêtements, il n'oublie rien. Il est perfectionniste et en demande sûrement trop aux autres, autant qu'il se dévoue lui-même. C'est un homme légèrement maniaque, il veut avoir le contrôle sur tout ce qui lui importe, manipulateur. Il arrive à ses fins sans avoir à poser la main sur quelqu'un : c'est le pouvoir qu'impose son allure et sa prestance. Il ne laisse rien passer.

Siobhan a été élevé au sein d'une secte satanique : à ses yeux, c'est une religion comme une autre. Il vit au rythme de son calendrier et de ses croyances, des rythmes de sa secte présente en ville et de ses propres volontés. Mais Siobhan est fidèle à ses croyances : il ne recule devant rien pour attendre les objectifs des grands livres. Il est coincé dans les mailles du filet du diable, pourtant il s'y plaît et est prêt à s'y dévouer totalement.

JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  WlSr

C'est malsain, mais malgré qu'il soit fiancé à une femme, Siobhan est réellement amoureux d'une autre depuis des années. Mais cette relation, pas prête d'aboutir, lui a simplement fait épouser la meilleure amie de cette dernière. Jérémie, tout son désir pour cette femme provient d'une seule phrase prononcée plus jeune : elle est petite, on peut faire ce qu'on veut avec. Mais il a appris à l'aimer après ça. Il ne l'aurait pas aimé, il ne lui aurait pas offert une goutte si précieuse à ses yeux. Rien n'est plus important que sa religion, et Jeremie, elle l'a frôlé du bout des doigts. Elle est sa perfection.

Daniel Sharman :copyright: doom day
Quand elle glisse sur la main de Siobhan, des doigts qui se veulent réconfortant, c'est tout l'inverse qui se produit. Parce que Siobhan n'a pas besoin d'être réconforté sur ce point : c'est lui qui a prit la décision de cet avortement, c'est lui qui a poussé sa soeur à passer à l'acte. Il aurait préféré qu'elle soit autant manipulable pour qu'elle ne s'occupe pas de leur mère, mais au moins, elle a été intelligente pour ne pas mettre au monde un enfant qui aurait été malheureux. Alors cette main lui donne des idées toutes autres ; ça le fait doucement sourire, pour le peu de temps que ce contact dure. Mais surtout, ça le fait jurer qu'il veut ça se produise tous les jours, et que Jérémie touche tant d'autres choses que ses doigts masculins.

L'homme prend les excuses de sa vieille amie avec un léger sourire ; Leela ne pourrait pas aller mieux qu'à cet instant précis, de son avis. Mais il se contente de changer de sujet parce que Siobhan n'étale jamais vraiment ce qu'il pense. Rares sont les personnes qui ont cet honneur, et ceux qui l'ont voudraient ne pas l'avoir. Ce qui se passe dans la tête du bouclés n'est pas si joli, si beau à voir, surtout lorsqu'on ne partage pas son point de vu. Ses yeux deviennent plus pétillants, son sourire plus grand, alors qu'il boit son chocolat en ne sachant que faire : trop rapidement, il n'en aurait pas assez, trop doucement, il refroidirait. Mais c'est surtout ce qu'il vient d'entendre qui lui fait cet effet : J'ai l'intention de m'impliquer un peu plus dans cette ville! [...] Je suis bien ici. Ca lui fait du bien d'entendre ça : il aurait voulu que jamais elle ne parte de cet endroit. Et s'il a répondu quelque chose, il aurait dit quelque chose pour lui faire comprendre qu'ils seront là pour elle quand elle en aura besoin. Siobhan accourra toujours pour sauver sa princesse.

Jérémie aurait du être sa femme, il l'a toujours su au plus profond de ses tripes. Mais elle le lui prouve lorsqu'elle use de ses mains pour aider sa meilleure amie, tout en faisait son travail à sa place. Si ça aurait pu déranger Siobhan avec d'autres personnes -y compris sa soeur, ou les membres de la famille d'Arianna- ce n'est pas le cas avec Jérémie. Pour une unique raison : parce qu'elle prend soin de lui comme elle aurait pu le faire dans une autre vie. Elle met la table, glisse des mots qui le font sourire : il a levé sa tasse avec un sourire en coin pour qu'elle puisse mettre la nappe. Et lui n'a pas bougé, même quand sa future femme a dit qu'elle partait à la douche. Ses yeux n'ont même pas suivi sa silhouette, parce qu'il était trop occupé à finir son chocolat tout en regardant la plus petite des femmes s'agiter pour faire plaisir.

" - Tu me laisses fouiller dans les armoires?"
" - Fais comme chez toi, Rémi."

Pas de justesse, parce qu'il est maître de ses mots et de son comportement, mais Siobhan se retient de dire qu'après tout ce chalet a été construit pour elle. C'est sa maison. La preuve, c'est que dans toutes les pièces sont cachés des marche-pieds : qu'ils soient amovibles ou cacher dans les meubles eux-même. Jérémie est bien plus petite que lui, plus petite que sa meilleure amie, alors il a prévu le coup : elle n'aurait pas été capable de fouiller dans les placards les plus élevés sinon. Alors il s'est levé pour le lui montrer : ses doigts s'enfoncent dans deux trous d'où il tire un tiroir qui est en réalité ledit marchepied. D'un clin d'oeil, d'un sourire, Siobhan lui fait comprendre qu'il a pensé à tout. Mais il retourne bien vite s'asseoir : il aime qu'on s'occupe de lui et ne lèvera certainement pas le petit doigt si c'est Jérémie qui le fait.

T'as besoin d'autres choses? Que tu m'embrasses. Que tu m'aimes. Que tu prennes soin de moi. Que tu me touches. Que tu me laisses te toucher. Que tu me laisses t'épouser. Que tu me laisses te construire notre maison. Que tu me fasses plus d'une dizaine d'enfants. Que tu partages mes croyances. Que tu vives à mes côtés jusqu'à ce que tu expires ton dernier souffle. Siobhan aurait voulu pouvoir prononcer tous ces mots comme si ce n'était pas choquant : il les a pensé pourtant très fort.

Arianna est toujours sous la douche, alors Siobhan concentre toute son attention sur Jérémie. Il la regarde préparer quoi qu'elle puisse faire, salive d'avance uniquement parce que c'est elle qui prépare : une chose est sure, il ne saura apprécier que cette partie du repas ce soir. Et si son téléphone a vibré sous un message, il ne l'a pas regardé. C'est sa soeur qui lui envoi un mot : il n'y a pas une soirée sans qu'elle ne le fasse. Elle lui parle, parce qu'il ne passera pas la voir alors qu'elle s'occupe de leur mère. Non, ils ne se voient jamais là-bas, mais sa soeur ne peut absolument pas se passer de lui même après toutes ces années. Pour une fois, il ne lui aura pas répondu du tac-au-tac.

" - T'es toujours aussi parfaite ?"

Qu'il demande sans détour, alors qu'il s'est levé pour rincer sa tasser et la mettre dans le lave vaisselle. Mais Siobhan est venu se poser derrière elle, pour pouvoir voir les moindre de ses mouvements par dessus son épaule -sa tête tellement la différence de taille est grande entre eux- il ne saurait rester trop loin alors que Aria n'est pas dans les parages. Pourtant, Siobhan serait incapable de montrer, de parler de ses sentiments. Il ne la touche pas, il ne renifle même pas pour savoir si elle porte toujours la même odeur d'autre fois. Il se contente d'être là, jusqu'à ce qu'il se décale pour piocher un morceau de ce qu'elle est en train de préparer. Parce que c'est bon, parce que ça attise ses papilles, il ne peut s'empêcher de soupirer de bien être et de rajouter ces mots avec douceur bien qu'il les pense fermement.

" - Tu veux pas lui donner des cours de cuisine, en plus des préparatifs du mariage ?" Qu'il s'amuse à demander, alors qu'il reprend place face à son assiette. L'eau se coupe, on l'entend distinctement avec la chaudière qui se met hors tension. " Ca m'éviterait de devoir me goinfrer le midi, avec les collègues."


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
JEREMIE+SIOBHAN - Until death comes play with us.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï RP
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: