Le deal à ne pas rater :
15% de remise sur une sélection Xiaomi dès 10€ d’achat
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Je veux le faire pour toi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 410
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Je veux le faire pour toi. - Page 11 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Sullyvan
Andrews

J'ai 38 ans ans et je vis à New York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis à la tête d'un empire Com' et tueur à gages et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis à mon puppy et les courbes feminines et je le vis plutôt bien.

Tu veux apprendre à me connaître ? Viens donc me chatouiller et tu retiendras mon nom.

Tom Hardy by idk

Ce fut … Différent. Mais intense. Et je crois que j’aimais plutôt bien. Je pense qu’on va devoir réitérer l’expérience, c’était franchement agréable. Bon, j’ai plus que peur de lui faire mais c’était si naturel. A croire que nous étions destinés l’un à l’autre. Ce que j’ai hautement du mal à concevoir. Qui voudrait être condamné avec un déchet comme moi ? Puppy sur mon torse, je caresse ses cheveux, c’était … Pour une fois, les mots me manquent.

Je n’avais pas la force de me lever. J’avais envie de rester dans cette chaleur. Dans notre monde. Je me fais peur. Ce gamin va me changer. Et je vais me ramollir. Ce n’est pas bon. Ni pour mes affaires – nos affaires – mon tempérament. Non vraiment pas.

Et je repense aux épreuves dont allaient devoir faire face. J’en avais déjà mal à la tete. Dans quelques jours, il ne sera plus du tout le même. Et c’est bien ce qui me faisait peur qu’il en perdre toute innocence. Celle qui me compressait le cœur. Celle que je cherchais constamment. Celle que j’aimais plus que je ne voulais l’accepter.

Je ne pouvais plus ignorer que sa présence m’avait plus de bien à l’inverse où je lui avais apporté tant de ténèbres. Mais j’étais quand même toujours en quête, d’un regard, d’un sourire. Que ce soit durant mon tour pour saluer mes salariés, dans les réunions ou même au havre. Tant de chemin parcouru entre nous. Et j’ai bêtement cru que j’allais l’épargner. A présent, il allait être sacré, Reine.

Sursaut de lucidité, de remords soupoudrés de peine, j’attrape son menton entre mes doigts et le relève vers moi. Et je fronce le regard, même si je doute avoir encore de la crédibilité après notre partie de jambe en l’air.

- T’as pas intérêt à changer. T’as compris. Quoi qu’il va se passer, à présent, tu restes comme tu es. J’apprécie tout de toi, alors, sois toujours toi-même. Ne réfléchis jamais comme moi. Conserve tes valeurs, tes principes. Je veux toujours voir tes fossettes quand tu souris, tu m’as compris ?

 


Je veux le faire pour toi. - Page 11 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3972
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

Je veux le faire pour toi. - Page 11 Empty

obct4Xqs_o.png
Louis Dumas
J'ai 28 ans et je me trouve dans un hopital, des USA. Dans la vie, je suis sans emploi puisque je viens de démissioner. Sinon, je suis fou amoureux.

tumblr_od3gqgYJZy1sgvb9bo2_500.gif


Olivier Dion (c) eilyam
Je n'ai pas eu peur, je n'ai pas eu mal. Tout m'a semblé si naturel, si évident. Et là maintenant, je sais que je ne m'arrêterai plus jamais et que plus personne ne m'intéressera s'il est dans les parages. Comment ai-je pu vivre sans lui pendant toutes ces années ? Evidemment, je ne lui dis rien, je sais qu'il va paniquer ou lever les yeux au ciel sans me répondre. Qu'il est timide en amour. C'est presque mignon. Parce que, s'il ne me dit que rarement des mots doux, dans son attitude et ses gestes, c'est très clair. Il se voile la face, sûrement.

J'étais tout à mes songes, à mes pensées de vie heureuse à ses côtés, quand il se met à paniquer. Je ne vois pas comment appeler ça autrement puisque sa poigne sur mon menton est très claire. Son regard est bien trop lucide après ce moment charnel intense. Je tente de sourire pour l'apaiser.

« D'accord, d'accord. »

J'essaie de soupirer, pour avoir l'air blasé, mais je sens mon sourire s'étirer jusqu'aux oreilles. Je sens cette moue rieuse et ces fameuse fossettes.

« De toute manière, je n'suis pas sûr d'être vraiment capable de faire ce que tu fais. »

Regard levé vers le ciel. Je me recule pour poser mon dos contre la tête de lit.

« Panique pas d'accord ? Tout s'passera bien. »

Mensonge, vu son taff ya rapidement moyen que ça s'envenime. Et il le sait bien mieux que moi.

« Tu n'as pas assez de côté pour tout quitter et qu'on reste cloitrés au Havre durant toute notre vie ? » lançai-je sur le ton de la blague.
Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 410
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Je veux le faire pour toi. - Page 11 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Sullyvan
Andrews

J'ai 38 ans ans et je vis à New York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis à la tête d'un empire Com' et tueur à gages et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis à mon puppy et les courbes feminines et je le vis plutôt bien.

Tu veux apprendre à me connaître ? Viens donc me chatouiller et tu retiendras mon nom.

Tom Hardy by idk
Depuis quand c’est moi qui joue les protecteurs irrationnels. Ce petit gars me fait perdre la boule. La raison. La sérénité. Et je sais qu’il est capable de déclencher des démons qu’il ne voudra jamais connaitre. Ces démons qui ne font que somnoler en moi, qui n’attendent que de plonger ce monde, dans les ténèbres. Eteindre sa lumière à lui. Et je l’espérais vraiment qu’il avait cette force de toujours résister. Quoi qu’on fasse, il était condamné avec moi.  

- Je fais partie des 20 richesses du pays mais désolé, je ne peux malheureusement pas quitter le navire. Ou alors tu me trouves deux successeurs et je te suis où tu veux.  

Prendre ma retraite. Ça m’hérisse les poils. C’était trop me demander. Je voulais crever sur scène moi. D’une main vengeresse et pas aller me foutre au green. Mais je suppose que s’il se faisait insistant, je cèderais...  

Les jours suivants sont si paisibles à ses côtés. Tout semble être si fluide. La peur de le perdre me fait réaliser qu’il est indispensable à ma Vie. Et que ses futurs frères d’arme s’impatientent surtout. Tandis que moi, je repousse l’échéance. Non, je préfère explorer son corps, jouer avec ses points faibles, c’est encore plus amusant avec une femme. Pour l’heure, je n’étais pas prêt à ce qu’on échange nos places, je tenais à ma masculinité. C’était stupide mais non, je préfère quand il me susurre des mots peu chastes pour le moment.  

- Désolé Puppy mais on va devoir rentrer maintenant. Tu te lances ce soir.

Je ne sais pas lequel je tentais de préparer. Moi parce que je crois que j’allais faire une syncope de l’obliger à vivre une telle épreuve. J’en profite pour ranger les valises dans la voiture. Ou lui, parce qu’il allait vivre un truc à l’opposé de ses habitudes. On fait le tour de la location une dernière fois puis mettons les clés dans la boite aux lettres.  

- Je t’explique comment ça va se passer. Dès que tu ne comprends pas, tu m’interromps.

Profiter du trajet pour lui expliquer en quoi consiste une intégration chez nous. Et tenter de calmer mes nerfs. Je serais le volant, jointures blanchies. Me raccrocher à quelque chose. Je fixe la route qu’on emprunte.  

- On doit s’assurer que deux cargaisons en attente au port soient acheminées vers une autre société - autrement dit un gang qui a souscrit à nos services – sans embuches. Tu seras à l’arrière du fourgon, et armé. Trente minutes de trajet. Expliqué ainsi, c’est très facile mais tu as toujours le camp ennemi pour venir voler, torpiller ou même alerter les forces de l’ordre. Et ça peut vite finir en bain de sang. Pour ne pas flouer ta participation, je ne serais pas avec toi, mais dans une autre voiture plus simple. On sera tous connectés par une oreillette. Dans tous les cas, si ça tourne vinaigre, je t’extirperais de là, en priorité. Quand tu auras réussi ta mission, parce que je ne doute pas de toi, tu deviendras Reine.


Je veux le faire pour toi. - Page 11 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Selenaë
Selenaë
Féminin MESSAGES : 3972
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : aslaug. (ava)

UNIVERS FÉTICHE : fantasy, science-fi, réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#18 https://www.letempsdunrp.com/t2975-libre-et-assoupi https://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie https://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

Je veux le faire pour toi. - Page 11 Empty

obct4Xqs_o.png
Louis Dumas
J'ai 28 ans et je me trouve dans un hopital, des USA. Dans la vie, je suis sans emploi puisque je viens de démissioner. Sinon, je suis fou amoureux.

tumblr_od3gqgYJZy1sgvb9bo2_500.gif


Olivier Dion (c) eilyam
Dans ses bras le temps passe toujours trop vite. Je veux savourer chaque seconde, jouir de chaque instant. Et pour l'instant, j'y arrive plutôt bien. Rien à voir avec tout ce que je connaissais, je découvre de nouvelles sensation, je découvre que la douleur et le plaisir peuvent être liés, j'ai des crampes au ventre tellement mes orgasmes sont intenses, je découvre qu'il me fait frissonner juste avec ses mots et que sa langue est bien trop cajoleuse. Je ne veux jamais quitter ce monde où nous sommes seuls.

Et pourtant, il n'est pas prêt à raccrocher. Et je ne pourrais rien y faire alors j'accepte et je souris quand il me parle de notre futur et de la manière dont cela s'imposera. Quel couple allons-nous devenir ? Aurais-je une vraie place dans le gang où ne serais-je que sous sa protection ? Je ne sais même pas si j'ai envie de m'impliquer réellement, je ne suis pas sûr d'avoir les épaules assez fortes.


Tu seras à l’arrière du fourgon, et armé.

Gloups.

Et ça peut vite finir en bain de sang.

Re-gloups. Il n'y a pas à dire, il connait les mots pour me rassurer. Bon, il a raison de me dire la vérité, mais je me rends compte que je n'étais pas prêt. J'essaie de ne rien laisser transparaître. De toute manière, il fixe la route devant lui, ne me jetant pas le moindre regard.

Pour ne pas flouer ta participation, je ne serais pas avec toi, mais dans une autre voiture plus simple.

Je m'en doutais, mais tout de même, cela me serre le coeur. J'aurai aimé l'avoir dans mon champ de vision.

Quand tu auras réussi ta mission, parce que je ne doute pas de toi, tu deviendras Reine.

Je souris. Pour tenter de m'apaiser moi-même. Puis je prends une profonde inspiration. « En gros, s'il n'y a pas d'attaque, je ne fais rien ? J'suis juste là pour défendre au cas où, c'est ça ? Bon, comme tu l'as dit en tout franchise, il y a de grande chance que ça parte en baston, maais ça va aller. » Ma voix tremble vers la fin, alors que j'essaie de la garder neutre. Je regarde droit devant moi, au cas où il plonge son regard dans le mien et que je perde tous mes moyens. « Tout va bien se terminer. » Je répète, comme un mantra, pour me convaincre.


Deux heures plus tard, je suis en effet armé et dans un fourgon. On m'a mis ce pistolet dans les mains en m'expliquant rapidement les rudiments. J'ai le doigt sur le cross et j'ai envie de vomir. J'ai à peu près compris comment enlever le cran de sécurité, comment viser et comment tirer. On m'a répété que le bruit était bien plus fort que dans les films et que je risquais d'être déséquilibré. On m'a ordonné de bien le tenir à deux mains. Trop de commentaires importants, j'ai peur de tout embrouiller.

Quand la radio grésille et lance le premier signal, bien vite, la camionnette se met en marche. Et le temps paraît s'étirer d'une manière très étrange. Je suis inconfortable comme si j'étais assis là depuis des heures et pourtant ça ne doit faire que dix minutes ! Et puis le camion roule toujours. Alors je regarde les autres avec moi, on est tous habillés en noir, anonymes, je ne les reconnaîtrais pas dans la rue et pourtant j'essaie de leur trouver quelque chose d'humain, de simple, pour me rappeler qu'ils achètent aussi leur coca au coin de la rue et leurs sushis à emporter. Comme n'importe qui.

BOUM

Le choc contre la camionnettes est violent. J'entends les deux crans de sécurités des deux autres pistolets, je mets quelques longues secondes à faire de même. J'inspire. Je ferme les yeux. J'expire et je lève mon arme. Je me tiens prêt. J'espère qu'ils seront plus rapide que moi. Putain comment on tire déjà ?

Les deux gars communiquent par signes et m'indiquent de me mettre sur le côté, je tends mon arme comme eux - j'essaie du moins. Puis la porte s'ouvrent. Une première explosion puissante et une balle se fige dans la camionnette. Ah ouais, ça fait du bruit. J'inspire doucement. Je peux le faire. Je lève mon arme et tire. J'espère qu'aucun de mon camp ne s'est pris une pris perdue. Je ne sais absolument pas qui ni où viser. Je regarde la voiture noire qui nous a foncé dedans, elle peut sûrement encore roulé et s'enfuir, alors je tente le tout pour le tout et je tire dans les roues. Je tire quatre fois jusqu'à avoir mal aux oreilles et aux bras. Je n'ai aucune idée de si j'ai atteint mon objectif, j'espère. Puis je remonte dans la fourgonnette. Il n'y a plus de bruit et les deux autres gars remontent derrière moi.

Il y en aura d'autres non ? Faut qu'on se dépêche, qu'on change d'itinéraire. Faut qu'il me sorte de là.
Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 410
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Je veux le faire pour toi. - Page 11 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Sullyvan
Andrews

J'ai 38 ans ans et je vis à New York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis à la tête d'un empire Com' et tueur à gages et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis à mon puppy et les courbes feminines et je le vis plutôt bien.

Tu veux apprendre à me connaître ? Viens donc me chatouiller et tu retiendras mon nom.

Tom Hardy by idk
Il faut croire qu’espérer que tout se passe bien à l’Univers était trop demander. Avoir une moitié dans une mission, le meilleur pour perdre la moitié de sa vie. Je n’ai jamais autant stressé durant un convoyage. C’est moi qui tiens le volant, le maltraitant pour passer l’inquiétude. On roule à bonne distance du fourgon. On a l’habitude de le faire. C’est ce que je me dis sans arrêt.

Et pourtant, c’est la merde quand j’entends l’explosion. Voiture qu’a déboulé de nulle part. Je me maudis encore plus d’avoir accepté que Puppy se mette à l’arrière, quand je vois la porte du fourgon explosée. Heureusement qu’il y a des tireurs hors pair dedans mais je pourrais faire de l’huile avec une olive tant je serre du cul.

Echange de tirs entre les deux véhicules. Je retiens ma respiration. Je m’agrippe au volant tandis que ma bagnole se rajoute aussi à la danse. J’imagine le pire. Perdre Puppy. Je sens la suée couler dans mon dos. Puis on assiste à une rafale et la voiture explose plus loin, en déroute. Mes gars finiront le boulot pour n’offrir aucun indice aux forces de l’ordre. Je félicite les gars et on opte pour un plan B. On reste tous aux aguets.

Je colle le fourgon cette fois. Je ne m’attendais pas à ce qu’on se fasse attaquer. J’allais devoir mener l’enquête. Qui sont ces fous qui viole mon autorité ? Fourgon en visu et je soupire, soulagé de le voir en Vie. Je ne sais pas pourquoi les deux gars tapotent mon Puppy.

Rangez vos mains avant que je vous les coupe, merci. Phrase qui sort plus vite que prévu. Ce qui les fait rire en retour. On ne recommencera pas Chef. Bande de petits cons.

Le reste du trajet se fait plus calmement. C’est certain, je vais avoir la tête toute grise en me réveillant demain matin. On livre le fourgon à nos clients puis nous récupérons le paiement. Puppy qui monte dans ma voiture et les autres dans la seconde voiture. Silence dans le tas de ferraille et nous rentrons au QG.

Je dépose les deux sacs d’argent sur la table et laisse notre intendant faire la répartition. 10 000 par personne. J’en déposerais le tiers sur un compte courant, l’autre tiers dans un coffre et le reste sur moi, pour les claquer comme j’en ai envie.

Depense pas tout. Que je dis à Louis. Je le taquine alors que j'en avais strictement rien à carrer de comment il allait écouler son argent. Et je réalise que je ne lui avais pas expliqué la marche à suivre. Y'a des règles à respecter.

Je regarde tout le monde discuter. Bon, je crois qu’on a une cérémonie à faire. Tout le monde me regarde puis Louis ensuite. Et d’un seul homme, on sort notre canif gravé avec nos positions dans l’organisation et on se met face à Louis. On prononce le discours d’intronisation de frère d’armes puis ensuite de Reine. Un genou à terre et on s’ouvre la main pour faire couler le sang à ses pieds.  


Je veux le faire pour toi. - Page 11 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Je veux le faire pour toi. - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Je veux le faire pour toi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: