Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
En attendant l'hiver  - Page 21 EmptyAujourd'hui à 9:38 par Charly

» Le ciel est un océan suspendu (Val & Dreamcatcher)
En attendant l'hiver  - Page 21 EmptyAujourd'hui à 1:58 par Val

» Vermines & Rage
En attendant l'hiver  - Page 21 EmptyAujourd'hui à 0:17 par Snardat

» Je ne suis pas seule dans ma tête (Recherche)
En attendant l'hiver  - Page 21 EmptyAujourd'hui à 0:05 par Rein

» Ces esquisses qui trottent dans ma tête...
En attendant l'hiver  - Page 21 EmptyHier à 23:57 par Rein

» Through hell, we thrive, and rebuild we will -feat Ananas
En attendant l'hiver  - Page 21 EmptyHier à 17:26 par Mr.Wolf

» Dust And Shadows
En attendant l'hiver  - Page 21 EmptyHier à 16:43 par Invité

» Recherche lien H/H
En attendant l'hiver  - Page 21 EmptyHier à 15:59 par stitch

» De métal et de griffe. [PV Mandrin] [+18]
En attendant l'hiver  - Page 21 EmptyHier à 9:47 par Mandrin

Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

En attendant l'hiver

Edward
Messages : 823
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Jeu 22 Fév - 16:53

Matthew Phillips
J'ai 28 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je suis Photographe et je m'en sors moyennement pour un nouveau dans le métier. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.

Elle est rentrée, c’est une évidence, car je n’avais pas de couverture en regardant mon film. J’imagine donc qu’elle a dû voir l’enveloppe.
Je me frotte les yeux, m’ébouriffe les cheveux plus que je ne me brosse avec les doigts et, finalement, je me lève pour faire du café.

Tout en regardant le liquide couler, je m’imagine qu’elle a probablement fui l’appartement. Sans doute a-t-elle jeté mes dessins ou, si ce n’est pas le cas, elle va m’insulter et me traiter de pervers en sortant, furieuse, de sa chambre.

Du coup, je suis maintenant convaincu que c’était une terrible erreur de les lui montrer. Je pousse un profond soupire en regardant mon téléphone avant d’attraper deux tasses et de m’en remplir une avant de retourner dans le canapé.

Je ne sais pas quoi faire. Aller dans ma chambre ou dans la salle de bain me donne l’impression de fuir, ce que je refuse de faire. Rester dans le salon me fait peur.
Alors l’option canapé est assurément la meilleure. Pourtant, je ne cesse de me demander si elle est toujours là ou si elle a réussi à filer, je ne sais où.

Dans un profond soupir angoissé, je me relève et vais doucement toquer à sa porte.

Hailey... Il est midi passé, je... J'ai fait du café...! Dis-je, parlant aussi tranquillement que possible et d'une voix pas spécialement élevée. Je voulais qu'elle m'entende si elle était réveillée, mais pas la réveiller.
Puis, de toute façon, comme elle est probablement partie...
Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Jeu 22 Fév - 17:25

Hailey Stevens
J'ai 23 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je vis de petits boulots, ce qui me convient parfaitement. Je suis récemment redevenue célibataire et tant mieux… Sauf que je suis obligée de squatter le canapé de mon frère.


Informations supplémentaires ici.


Je suis réveillée par la sonnerie de mon téléphone … J'ouvre les yeux en pestant bruyamment… Au bout du fil ? Juste ma patronne qui m'appelle pour la troisième fois visiblement. Elle est en colère, bien-sûr, je suis en retard d'au moins une heure.

Merde ! Pardon, j'arrive tout de suite !

Je bondis hors du lit faisant l'impasse sur ma toilette pour m'habiller rapidement et filer à toute vitesse.

Pardon ! Je suis en retard, dis-je à l'adresse de Matthew sans vraiment savoir s'il est là pour m'entendre.

Je cours dans la rue pour arriver le plus vite possible… Super le réveil, quelle idiote d'avoir oublié de mettre une alarme… Ma patronne me passe un savon monumentale avant de me demander de prendre la place derrière le bar vu que, évidemment, mon collègue s'est fait porter pâle. J'enchaîne les verres d'alcool sec et les cocktails. Je ne vois pas le temps passer. Vers minuit, tout semble plus calme et je prends le temps de discuter avec un client, l'un de ceux qui viennent souvent. Puisque je ne suis plus occupée, et malgré le fait que je sois en train de discuter avec un autre homme, je pense à Matthew. C'est bientôt la fin de mon service mais je n'ai toujours pas le courage de l'affronter… Alors quand le type me propose de le suivre jusqu'à chez lui, j'accepte… c'est stupide, je sais… D'autant que j'ai bien conscience de ce qu'il se produira si je le suis …

Malgré tout, c'est bien ce que je fais. Je passe la nuit avec ce mec qui m'est totalement inconnu. Je ne connais même pas son nom, et pourtant… Comment une fille comme moi peut réellement plaire à un homme comme Matthew. C'est totalement irréaliste quand on y pense et je suis précisément en train de le prouver.

Il est pas loin de huit heure ce matin là quand je franchis la porte de cet appartement… Je me sens stupide, sale et surtout morte de honte.




Edward
Messages : 823
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Jeu 22 Fév - 17:42

Matthew Phillips
J'ai 28 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je suis Photographe et je m'en sors moyennement pour un nouveau dans le métier. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.

Je n’ai jamais tout à fait su à quelle heure elle commençait, vu que parfois, elle partait plus tôt, d’autres fois plus tard.
Je n’ai pas son planning, aussi, je ne sais même pas si elle bosse aujourd’hui. Alors, à plusieurs reprises, j’hésite à la réveiller.

Finalement, à 18h passée, je la vois traverser l’appartement en trombe, me lançant qu’elle est à la bourre. J’imagine qu’elle n’entend pas le “bon courage” que je lui lance lorsque la porte claque. Aussi, je lui envoie un sms pour lui dire bonne chance.

La soirée passe et je suis comme un lion en cage. Elle reviendra forcément, ne serait-ce que pour chercher ses affaires. Après tout, je ne sais pas ce qu’elle a pensé ou même compris de mes dessins et cela me torture l’esprit.
J’ai aperçu par la porte, restée ouverte, de sa chambre, plusieurs pages froissées de ma BD.
J’ai un pincement au cœur, comprenant par là qu’elle m’a sans doute trouvé stupide. Elle est surement en colère, dégoutée.

Je ne fais rien à part tourner en rond et boire du café. A plus de 4h du matin, je suis rongé par l’inquiétude et finit par lui envoyer un message lui demandant si tout va bien.
Je crois bien qu’il s’agit là de la pire nuit de ma vie. J’imagine déjà qu’il lui est arrivé quelque chose, qu’elle a eu un problème.
Je vais même jusqu’au bar en courant, le trouvant, évidemment, fermé. Sur le chemin du retour, je lui envoie un second message, ne masquant plus mon inquiétude.

Un peu avant huit heures, je suis sur le canapé, à deux doigts d’appeler son frère lorsque la jeune femme rentre enfin. J’abandonne ce que j’ai dans les mains et, voyant son air fatigué et mal à l’aise, je me précipite vers elle pour poser doucement la main sur son épaule.

Hailey ! Tout va bien ? J’étais mort d’inquiétude ! Tu vas bien ? Tu as eu des soucis ?Demandais-je, n’imaginant pas un instant ce qu’elle avait pu faire de sa nuit.

Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Jeu 22 Fév - 18:07

Hailey Stevens
J'ai 23 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je vis de petits boulots, ce qui me convient parfaitement. Je suis récemment redevenue célibataire et tant mieux… Sauf que je suis obligée de squatter le canapé de mon frère.


Informations supplémentaires ici.


J'ai un pincement au cœur en le voyant aussi inquiet. S'il savait ce que je viens de faire, je doute fort que son inquiétude persiste.

Euh… non, je bredouille, un peu bêtement. Je vais bien…

Je m'écarte légèrement pour retirer mes bottes. C'est stupide, je sais, mais je n'ose même pas le regarder.

Désolée de t'avoir inquiété… Je t'aurais bien prévenu mais mon téléphone n'a plus de batterie…

Pour le coup, c'est tout à fait vrai. Je n'ai pas pensé à le mettre à charger hier. Il est donc éteint au fond de mon sac.

Tu as une mine affreuse… Tu as passé la nuit à m'attendre ?





Edward
Messages : 823
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Jeu 22 Fév - 18:25

Matthew Phillips
J'ai 28 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je suis Photographe et je m'en sors moyennement pour un nouveau dans le métier. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.

Elle semble gênée et je vois bien son regard fuyant. Pourtant, lorsqu’elle me confirme qu’elle va bien, je pousse un soupir de soulagement.
Ce dernier n’est ni surjoué ni exagéré, je suis réellement heureux d’apprendre que tout va bien.

Elle paraît vraiment embêtée, mais je mets cela sur le compte de la fatigue et, probablement, de mes dessins. Elle s’excuse de m’avoir inquiété, avouant que son portable n’avait plus de batterie.

Tu vas bien ! C’est tout ce qui compte ! Lançais-je, sans retirer ma main de son épaule, lorsqu’elle se baisse pour retirer ses bottes. Lorsqu’elle me fait remarquer que j’ai une sale tronche, je sens mes joues rougir légèrement. Je me sens nouille, finalement, d’avoir eu peur à ce point.

Je… Oui… Reconnus-je avec une pointe de honte. J’ai vraiment le chic pour faire les choses n’importe comment dès lors qu’il s’agit d’une fille qui me plait !
Bon sang, on n’est pas ensemble, alors elle fait bien ce qu’elle veut, mais moi, je suis là, à m’inquiéter comme un con.
Je relève les yeux vers elle, un sourire affligé aux lèvres.

C’est débile, hein ?

Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Jeu 22 Fév - 19:07

Hailey Stevens
J'ai 23 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je vis de petits boulots, ce qui me convient parfaitement. Je suis récemment redevenue célibataire et tant mieux… Sauf que je suis obligée de squatter le canapé de mon frère.


Informations supplémentaires ici.


Plus je l'écoute et plus je me dégoûte. Il rougit, mal à l'aise… Et moi bah, je n'ose toujours pas affronter son regard. Alors j'entre tout simplement avant d'aller me chercher un café. J'en ai bien besoin … J'ai besoin d'une douche aussi… Mais ça attendra encore un peu.

Non, ce n'est pas débile, je rétorque finalement. C'est juste que je ne mérite pas tant d'attention… Et certainement pas ton inquiétude.

Je m'installe à table, les yeux rivés sur le liquide sombre et chaud.

Tu as du talent, tu sais… Autant pour la photo que pour le dessin, dis-je avant de boire une gorgée de café chaud. J'ai beaucoup aimé, mais je dois bien avouer que la fin m'a surprise.

Cette fois, je relève les yeux. Je n'ai toujours pas le courage de l'affronter, mais je sais que je lui dois au moins cela.

J'ai passé la nuit avec un mec que je ne connais pas, Matthew. Et ce n'est pas la première fois… Ce n'est probablement pas la dernière. En sachant cela, je te plais toujours autant ?




Edward
Messages : 823
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Jeu 22 Fév - 19:30

Matthew Phillips
J'ai 28 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je suis Photographe et je m'en sors moyennement pour un nouveau dans le métier. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.

L’ambiance à la maison quoi !
Je me sens bête de m’être inquiété à ce point, craignant même de l’agacer. Je me sens toujours mal par rapport aux dessins que je lui ai laissé, toujours convaincu que j’avais fait là une énorme erreur.

Elle se dirige vers la cuisine pour se servir un café, silencieuse avant de me retoquer. Elle ne trouve pas mon inquiétude débile, mais estime ne pas mériter que je m’en fasse pour elle. Si je suis soulagé qu’elle ne me trouve pas stupide, j’ai du mal à comprendre la suite.

Je l’observe s’installer avec sa tasse, annonçant alors que j’ai du talent, confirmant qu’elle a bel et bien regardé mes dessins. J’appréhende la suite, mais elle se contente d’évoquer de la surprise avant de relever les yeux vers moi.

Alors, je reçois l’information frontalement. Pendant que je m’inquiétais pour elle, tournant en rond, me torturant la tête de ne pas savoir ce qu’elle pensait de mes dessins et, surtout, de leur message… Elle était avec un autre gars.
Elle reconnaissait ne pas avoir fait cela pour la première fois et estimait que cela se reproduirait probablement avant de me demander si, malgré tout, elle me plaisait toujours.

Je restais là, stoïque, absorbant l’information, essayant de l’analyser, de la traiter… Quelle conclusion en tirer ? Aucune.
Mon cerveau pataugeait complètement, mais une chose était maintenant évidente. Elle se sentait mal à l’aise, non pas d’avoir découché, mais elle se sentait mal à l’aise vis-à-vis de moi.
C'était là, l'information la plus importante.
Je fis alors la chose la plus sensée qui soit !

Je me dirigeais vers elle, prenant appui sur la table, posant une main sur son épaule et, plantant mon regard dans le sien, je pris une longue inspiration.

Oui... Tu me plais toujours autant ! Plus même, car tu as le courage de l'honnêteté ! Soufflais-je, la main sur son épaule s'agrippant doucement pour renforcer mes paroles.

Mon pouce s’égarait sur la peau de son cou alors que je ne décrochais pas de ses pupilles.
Le souffle court, le visage proche du sien, je posais doucement mon front contre le sien, touchant le bout de son nez du mien.

La fin de cette BD, elle est toujours la même, le message reste inchangé… Annonçais-je dans un murmure avant de venir poser mes lèvres sur les siennes.

J’atterrissais dessus avec tendresse, découvrant leur douceur, leur chaleur. C’était presque une caresse, une rencontre délicate avant que je ne donne un peu plus de corps à ce baiser, y invitant la passion qu’Hailey m’évoquait. Au moins, là, j’étais certain que le message était compréhensible…
Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Jeu 22 Fév - 21:48

Hailey Stevens
J'ai 23 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je vis de petits boulots, ce qui me convient parfaitement. Je suis récemment redevenue célibataire et tant mieux… Sauf que je suis obligée de squatter le canapé de mon frère.


Informations supplémentaires ici.


Je me montre telle que je suis. Faible, souillée stupide et probablement extrêmement ridicule. C'est moi. La vraie Hailey, loin de la jeune femme joyeuse et joueuse qu'il a pris le temps de dessiner et surtout d'embellir. C'est cette vision que je déteste et refuse de voir apparaître sur ses photos. Ce moi écoeurant et égoïste qui agit toujours sans réfléchir… Rarement pour le meilleur, souvent pour le pire.

Je ne cherche même pas à lui mentir. À quoi bon, de toute façon ? Cela ne changera rien aux faits : pendant qu'il m'attendait, rongé par l'inquiétude… Je me trouvais dans les bras d'un homme sans nom…

Alors, tandis que je lui avoue la vérité, je lui pose LA question … Mais de toutes les réponses que mon esprit tordu avait su anticiper, la sienne me surprend une fois de plus.

Si ses propos me font froncer les sourcils en signe d'incompréhension, je ne bouge pas d'un pouce. Je ne sais pas ce que j'attends, mais je reste là, parfaitement immobile. J'observe, j'écoute… Et puis, finalement, je ressens.

Ses lèvres sur les miennes… Leur douceur, leur chaleur, leur tendresse. Mes yeux se ferment instinctivement, éveillant mes autres sens. Il sent le café, le gel douche et la sueur… A-t-il fait sa muscu ce matin ? Combien de café a-t-il bu pour être certain de rester éveillé ? A quel point s'est-il inquiété pour moi ? J'entends son cœur battre à tout rompre et je suis presque certaine que le mien cherche à le rejoindre.

Je me relève finalement, sans pour autant chercher à séparer nos lèvres. Ses dernières se mêlent dans une danse qui se fait de plus en plus chaleureuse tandis que mes bras viennent enlacer son bassin… Et puis je me souviens de ce que j'ai fait cette nuit et… je préfère m'arrêter là. Je romps le baiser, à contrecœur, et pose mon front contre son torse.

Mon frère va te tuer… je pouffe.




Edward
Messages : 823
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Jeu 22 Fév - 22:52

Matthew Phillips
J'ai 28 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je suis Photographe et je m'en sors moyennement pour un nouveau dans le métier. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.

Je l’ai rêvé ce baiser !
Imaginé, anticipé, redouté, j’ai essayé de me forcer à l’oublier, en vain !
Puis, je l’ai dessiné, d’abord avec une forme de désespoir, avant de le retoucher pour en faire quelque chose de beau.

Aussi, lorsque mes lèvres effleurent les siennes avant de s’en saisir, de longs frissons me traversent de part en part alors que mon cœur fait un salto.
Tous mes sens sont dirigés vers elle. Mon pouce, sur son cou, mes lippes sur les siennes alors que je prends connaissance de leur galbe, de leur humidité.

Cela prend une toute nouvelle tournure lorsqu’elle répond à ce baiser, faisant accélérer mon cœur déraisonnablement. Je la suis lorsqu’elle se relève sans interrompre la danse de nos lèvres, frémissant en sentant ses bras se refermer sur mon bassin alors que je dépose ma main libre dans le bas de son dos, l’amenant doucement à moi.

Lorsqu’elle stoppe cet instant, la crainte qu’elle me repousse en criant “non” me traverse l’esprit, juste avant qu’elle ne pose le front contre moi.
Sa phrase m’arrache un sourire.

Un obus a déjà essayé… Raillais-je en remontant mes doigts de son cou vers sa nuque puis sur l’arrière de sa tête, les noyant dans ses cheveux. Je lui parlerai quelques jours avant son retour, qu'il n'apprenne pas cela par hasard. Précisais-je, malgré ma plaisanterie. Alex est un homme que j'apprécie et respecte profondément, alors si je suis avec sa petite sœur, je veux qu'il le sache de mon aveu et non en le découvrant.
On devrait se doucher et essayer de dormir quelques heures, tu ne crois pas ? Demandais-je en l’enlaçant un peu plus contre moi, repoussant son front de mon nez pour revenir chercher ses lèvres en douceur. Je sentais la chaleur de son corps contre moi et je me fichais éperdument du reste de sa soirée. Seul ce moment comptait. En cet instant, je ne désirais rien d'autre que l'embrasser et l'avoir contre moi.
Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Ven 23 Fév - 8:27

Hailey Stevens
J'ai 23 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je vis de petits boulots, ce qui me convient parfaitement. Je suis récemment redevenue célibataire et tant mieux… Sauf que je suis obligée de squatter le canapé de mon frère.


Informations supplémentaires ici.


Je ne sais même pas pourquoi j'ai dis ça puisqu'il est évident que c'est contre moi qu'Alex va diriger sa colère. Il me connaît… Moi, ma façon de vivre et surtout de me laisser vivre. Le connaissant, il va s'imaginer que j'ai tout fait pour séduire son ami. Et je suis certaine que la vision qui prendra naissance dans sa tête ne me sera certainement pas flatteuse. Je comprends parfaitement pourquoi… Matthew est un type bien, sérieux , droit dans ses baskets et moi… bah je suis moi. Et il est évident que Matt est beaucoup trop bien pour une fille comme moi.

Alors quand Matthew plaisante avant de proposer de lui en parler avant son retour… Je grimace.

Tu sais… Alex n'appréciera pas du tout que Je m'intéresse à Toi… dis-je en nous pointant du doigt, tour à tour. Et il a ses raisons…Objectivement parlant, je ne suis pas vraiment une fille pour toi…

Je ne sais même pas comment il fait pour seulement avoir envie de m'embrasser et me tenir contre lui après la nuit que je viens de passer. Je ne suis pas sûre d'en être capable à sa place.

Réfléchis-y, s'il te plaît…

Je lui offre un fin sourire avant de m'éloigner. Il a raison, j'ai bien besoin d'une douche et de quelques heures de repos. Alors je me lave soigneusement avant d'enfiler mon pyjama et de me glisser sous la couette. Seule.

Je suis peut-être une écervelée capable de coucher avec un inconnu rencontré dans un bar, mais je ne me vois pas le traiter, lui, de la même manière. Je n'attends jamais rien de ces mecs. Leur nom ne m'intéresse même pas, c'est dire… Mais lui, c'est différent, je le sais… À moins que je ne me trompe cela dit. Il a peut-être seulement envie de coucher avec moi par pure curiosité après tout. C'est peut-être la seule chose qui l'intéresse chez moi…

Je crois bien qu'avant de commencer à m'emballer à propos de cette histoire, je devrais attendre et tester ses attentes à mon égard…


Contenu sponsorisé
En attendant l'hiver
Page 21 sur 23
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: