Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» La vie n'est qu'un songe ! Mais je t'en prie, ne me réveille pas
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 EmptyAujourd'hui à 18:12 par Oskar

» De métal et de griffe. [PV Mandrin] [+18]
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 EmptyAujourd'hui à 18:00 par Ezvana

» pokemon (satogou) — canon-divergent (futur)
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 EmptyAujourd'hui à 15:06 par faithfully

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 EmptyAujourd'hui à 12:30 par Gäa

» Pour mon peuple ft. Ehlana
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 EmptyAujourd'hui à 12:18 par Ananas

» Chaussure à son pied
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 EmptyAujourd'hui à 11:16 par Aloy

» CADMOS - mille empereurs sans aucune terreur
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 EmptyAujourd'hui à 9:47 par Senara

» Apocalypse technologique: Échange de Groupe
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 EmptyAujourd'hui à 8:42 par Sebi210

» Recensement 2024
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 EmptyAujourd'hui à 8:31 par Edward

-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache
64.99 € 129.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Maybe a new start? ft Arthécate

Disney lover
Messages : 418
Date d'inscription : 05/07/2020
Région : Québec
Crédits : Groovyicons (tumblr)

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t5943-mon-monde-et-leur-multiverse https://www.letempsdunrp.com/t5924-le-monde-fantastique-du-rp#120239 https://www.letempsdunrp.com/t6103-le-chaudron-a-idees https://www.letempsdunrp.com/t3994-parce-que-si-le-rp-payait-je-serais-riche
Disney lover
Mar 7 Nov - 17:30

Adam Collins
J'ai 35 ans et je vis à McCall, USA. Dans la vie, je suis coach de boxe et proprio de mon gym et je m'en sors de justesse. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et papa et je le vis plutôt moyen.

Adam est un homme de 35 ans et père d'un fils de 5 ans nommé Max. C'est un homme doux, bon et gentil. Très protecteur envers son fils, il essaie de le protéger le plus possible des aller-retour de sa mère qui part pour des raisons super débiles. (promotion, besoin de voir autre chose, envie de vivre sa vie....) Cependant Adam sait que c'est pour des hommes qu'elle fait ça. Propriétaire d'un gym, il enseigne la boxe aux gamins paumés de son quartier. Pour avoir le moins de dépenses possibles, il a un grand appart au-dessus de son gym. C'est un homme un peu (beaucoup) orgueilleux. Il ne demande pas ou peu d'aide préférant ne rien devoir à personne. Ancien boxeur semi-pro, il n'aime pas trop parler de sa vie d'avant car il ne faisait pas ceci pour lui mais pour ses parents qui voyaient en lui le poulain prometteur. Depuis qu'il a arrêté, il ne parle presque plus à ses parents.

Max, mon fils, mon microbe
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 F28f62ed6f498c0b8c03eb1090f03ed885179652
- En me remettant sur le nez que tu es là pour aider?

Dis-je taquin. Non enfin c’est le temps que je prenne l’habitude que nous étions deux. Que nous étions une équipe qui était fort et que nous affronterions les défis ensemble. Bon lentement ça commençais à me rentrer dans le crâne mais c’est difficile de se défaire d’une vilaine habitude. De plus je voulais la mettre au fait que ce qui s’en venait allait peut-être long, ardu et que je ne savais pas se qui s’en venait même pour moi. Elle pouvait tellement inventer des trucs, aller piger dans ce qui lui avait déplu arranger la vérité pour la mettre à son avantage. Au fond Justin avait vu juste, elle faisait de ma vie un enfer. Mais ça me rassurait d’avoir Jane à mes côtés, qu’elle soit là. Quand elle s’allongea sur moi en me taquinant au passage je ris doucement. C’est pas juste qu’elle utilise la dérision contre moi.

- Non tu n’as pas besoin de prendre des kilos, tu es bien là.

La nuit se passa relativement bien si ce n’est que je réfléchissais à tout ça en fixant le plafond. Max vint nous rejoindre se faufilant entre nous comme un petit chaton en mal d’amour et pendant que les deux personnes les plus importantes de ma vie sombrait dans le sommeil, je me promis de me battre comme un lion. Je devais protéger mon fils et lui donner une vie stable et sécuritaire. Le lendemain, c’était le retour de Jane à ses cours et Max était plus que content de faire le chemin avec elle. Elle avait besoin de revoir ses collègues, sa classe de petits bouts et de mon côté me concentrer sur mes jeunes, préparer Ben à son combat de boxe. Je le poussai encore et encore un peu plus même qu’il trouvait à râler que j’étais trop dur contre lui.

- Celui devant toi ne te prendras pas en pitié Ben. Il va foncer et tu dois être endurant et résister. Allez une petite pause et on reprend.

Quand on termina on était en nage tout les deux, essoufflés mais content du résultat. Il alla à la douche comme je me débarassai de mes gants et me passai une serviette au visage. Les boucles de ma tignasse me tombant sur le front. J’étais trempé de sueur, j’avais chaud et quand tout ce beau monde furent partis, je remontais à mon appartement là ou Max me dit que je puais et que je volais un baiser rapide à Jane avant de sauter dans la douche. Tout frais et tout propre, Max jouait bruyamment dans sa chambre quand elle me demanda si j’avais parlé à Max.

- Pas encore. Je comptais le faire.

Dis-je alors que je venais de m’essorer les cheveux. Je m’appuyai sur le comptoir en prenant une inspiration en la regardant laver la salade et finalement remonter mon regard vers elle.

- Merci d’être là et d’être toi.

Ajoutais-je simplement en donnant un baiser sur sa joue et prendre la direction de la chambre de mon fils. Ses figurines étaient éparpillés partout parterre et il devait rejouer une scène d’apocalypse quelconque parce que mis à part Flash ils étaient tous au sol.

- Hé bien… tu refais une scène de guerre ou…

- Non mais Flash les as tous battu! Il est trop bon!


Évidemment. Je ris doucement et m’assied sur son lit en tapant une place à mes côtés. Max grimpa sur son lit soudainement inquiet.

- Max, j’aimerais te demander quelque chose. Qu’est-ce que tu dirais de rester toujours ici avec Jane et moi?

Le petit fronça les sourcils cherchant probablement où je voulais en venir.

- Je ne verrais plus maman?

- Non… enfin… si tu veux la voir tu vas pouvoir mais tu n’aurais pas a toujours voyagé entre maman quand elle part et moi. Et repartir quand elle revient. En gros tu resterais toujours ici…


Max ne dit rien sur le moment, il semblait réfléchir à la question et ce silence faisait monter mon stress.

- Je vais toujours rester ici? Toujours toujours?

- Je vais travailler fort pour que tu sois toujours toujours ici. Mais si tu veux voir maman…

- Non. Elle me fait toujours de la peine maman. Elle est toujours en colère quand je ne suis pas gentil. Quand elle a un petit ami, elle part tout le temps et elle m’appelle jamais.


Le coeur me serra en l’entendant. À quel point, elle avait foiré son rôle de mère pour qu’un gamin de 5 ans ne veuille plus voir sa mère. Max baissa le regard en triturant ses doigts de nervosité.

- Qu’est-ce qui se passe Max?

- J’aime pas être avec maman et j’aime pas aller chez-elle. On ne fait jamais rien d’amusant.
elle joue presque jamais avec moi, je dois presque jamais faire de bruit et quand je lui demande d’aller au parc on reste jamais longtemps comme toi. Quand je fais des cauchemars, elle ne veut jamais que j’aille dormir avec elle…
il releva son regard vers moi, Moi je veux rester ici. Tu fais plein de choses avec moi et Jane est trop cool. Tu vas travailler fort hein?

- Bien sûr Microbe.. très fort.


Il grimpa sur moi et serra ses bras autour de mon cou et lova son petit corps contre le mien. Je serrais mes bras autour de lui pour qu’il se sentes rassuré et je relevai un regard vers Jane en la voyant dans l’embrasure. J’avais envie d’hurler de colère, de pleurer pour mon fils et juste mettre une barrière de pierre autour de nous. Je hochai lentement la tête vers Jane pour lui démontrer que j’étais prêt à entrer dans la bataille. Max ne me lâcha pas, se cramponnant à moi comme un koala à son arbre. Je le laissai faire mettant même les couverts à une main. Prêt à manger, il refusa de s’asseoir sur sa chaise préférant manger sur assis sur moi. Je tentais de le dérider un peu, de le faire parler de sa journée mais rien. Il répondait simplement à ma question. Il mangea lentement et il alla même prendre son bain. J’essuyai la vaisselle appuyé sur le comptoir en réfléchissant. Depuis combien de temps il gardait ça pour lui? J’avais cette rage sourde du père qui veut protéger son petit mais je devais la contenir.

- Si tu as les coordonnés de l’avocat, je l’appel demain. Je ne peux pas le laisser comme ça…

Une fois la cuisine ramassée, son bain terminé il se glissa entre nous et demanda à Jane de se coller encore plus. Je relevai un regard inquiet vers la rouquine et lui fit un sourire tout aussi inquiet. À l’heure du dodo, il refusa obstinément d’aller dans son lit demandant même de dormir dans le mien, chose que je ne pus refuser allant même le border et laisser ma lampe ouverte. Je me laissai tomber sur le canapé en poussant un long soupir pensif. Je regardai la télévision sans la voir me disant qu’elle avait vraiment merdé son rôle de mère.

- Comment on peut merdé autant un rôle de mère? C’est pas croyable…
Arthécate
Messages : 1321
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 7 Nov - 18:53

Jane Wilson
J'ai 35 ans et je vis à McCall, USA. Dans la vie, je suis illustratrice et professeur d'Art plastique et je m'en sors plutôt bien, je trouve. Sinon, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


Je dois bien avouer que je m'attendais un peu à entendre ce discours dans la bouche de Max. Je l'avais longuement observé, ce petit bout. J'avais comparé son attitude à celle d'autres enfants de parents séparés lors de la sortie à l'école. Certains enfants attendaient leur maman, jalousant même les copains qui avaient la chance de voir leur génitrice les récupérer… Pas lui. Il ne demandait jamais après elle, ne demandait pas non plus à lui téléphoner… Et chacune des créations effectuées en classe, il les réservait à son père, à Stan ou, plus récemment, à moi. Ce constat m'avait autant choqué que attristé… Ce n'était évidemment pas la faute de l'enfant si la relation avec sa mère s'était autant dégradée… Mais… Il avait tout simplement déjà fait son deuil.

Néanmoins, même si je le savais déjà, quelque part, l'entendre de sa bouche me brisa le cœur. C'était triste à écouter… À réaliser pleinement. Et surtout de voir Adam se prendre ça en pleine figure. Malgré tout, je ne dis rien. Je me contentais simplement de répondre aux demandes de l'enfant en lui donnant autant de câlins qu'il le souhaitait. Allant même jusqu'à lui conter une nouvelle histoire avant de dormir. S'il voulait dormir avec son père, s'il en avait besoin, je lui laisserais volontiers ma place.

Comment on peut merdé autant un rôle de mère? C’est pas croyable…
Je ne sais pas, soufflais-je tout en caressant ses cheveux. Mais je trouve ça triste… Elle le regrettera, un jour… quand elle réalisera qu'elle est totalement passée à côté de son fils… Mais ce sera malheureusement trop tard.

J'avais énormément de peine, autant pour Max que pour Cheryl en réalité. Cette femme était totalement perdue, prisonnière de cette vie qu'elle s'était elle-même fabriquée… Mais Max, lui… Il n'avait rien demandé. Il était là parce qu'elle l'avait mise au monde, c'est tout.

Vous en aviez discuté avec Cheryl ?[b] demandais-je avant de préciser, [b] d'avoir un enfant tous les deux ? Est-ce qu'elle t'avait dit en vouloir ?

Cette question, je me la posait de plus en plus… Surtout depuis qu'Adam m'avait parlé d'avoir d'autres enfants. Surtout… Maintenant…



Disney lover
Messages : 418
Date d'inscription : 05/07/2020
Région : Québec
Crédits : Groovyicons (tumblr)

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t5943-mon-monde-et-leur-multiverse https://www.letempsdunrp.com/t5924-le-monde-fantastique-du-rp#120239 https://www.letempsdunrp.com/t6103-le-chaudron-a-idees https://www.letempsdunrp.com/t3994-parce-que-si-le-rp-payait-je-serais-riche
Disney lover
Mar 7 Nov - 20:54

Adam Collins
J'ai 35 ans et je vis à McCall, USA. Dans la vie, je suis coach de boxe et proprio de mon gym et je m'en sors de justesse. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et papa et je le vis plutôt moyen.

Adam est un homme de 35 ans et père d'un fils de 5 ans nommé Max. C'est un homme doux, bon et gentil. Très protecteur envers son fils, il essaie de le protéger le plus possible des aller-retour de sa mère qui part pour des raisons super débiles. (promotion, besoin de voir autre chose, envie de vivre sa vie....) Cependant Adam sait que c'est pour des hommes qu'elle fait ça. Propriétaire d'un gym, il enseigne la boxe aux gamins paumés de son quartier. Pour avoir le moins de dépenses possibles, il a un grand appart au-dessus de son gym. C'est un homme un peu (beaucoup) orgueilleux. Il ne demande pas ou peu d'aide préférant ne rien devoir à personne. Ancien boxeur semi-pro, il n'aime pas trop parler de sa vie d'avant car il ne faisait pas ceci pour lui mais pour ses parents qui voyaient en lui le poulain prometteur. Depuis qu'il a arrêté, il ne parle presque plus à ses parents.

Max, mon fils, mon microbe
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 F28f62ed6f498c0b8c03eb1090f03ed885179652
Ça me faisait mal d’entendre mon fils me dire tout ça. Ça me faisait mal de voir mon fils aussi torturé à cause d’une mère qui voulait l’enfant parfait. Ça me faisait mal de voir le regard triste et suppliant de mon fils. Ça me faisait mal de le voir aussi apeuré de me perdre et de juste resté accroché après moi. Si j’acceptais qu’il dorme dans mon lit, il refusa net que Jane ne dorme pas dans le même lit. Ça me faisait mal de voir qu’il avait autant besoin de nous deux. Même sur le canapé en me laissant tomber en soupirant longuement, je tentais de comprendre ou ça avait dégringolé, ou elle avait juste décidé de faire chier. C’est une phrase, simple, décourageante que je soufflais entre mes lèvres. Je sais que Jane n’aurait pas la réponse, je ne l’avais pas moi-même alors… Mais sentir ses doigts dans mes cheveux m’apaisait un peu… juste un peu. Elle le regrettera un jour… vraiment? Quand? Quand il sera assez vieux pour s’occuper d’elle? Putin que j’espère que ce jour n’arrive jamais.

Je ne sais pas si j’avais même eu de la peine pour elle. En fait ce qui était malheureux, c’était de toujours courir après ce rêve de richesse et de vie de princesse qu’elle a toujours voulue mais qu’au final… elle n’avait jamais. Elle avait un fils adorable qui ne demandait que son attention et même pas foutu de lui donner. Après elle s’étonne qu’il soit un gamin grincheux! Quelle conne vraiment. Quand Jane me demanda si on avait discutez tout les deux, d’avoir un enfant et qu’elle m’ai dit en vouloir, je fronçais les sourcils.

- Bien sûr que je lui en ai parlé. Je ne lui ai jamais caché que je voulais plus qu'un seul enfant. Mais quand je lui ai demandé j’étais encore semi-pro, j’étais à deux doigts de monter professionnel. Elle devait déjà me voir au sommet de la gloire j’en sais rien mais elle était déjà enceinte quand je réfléchissais à mon avenir.

Elle ne pensait pas vraiment que j’avais fait un gosse sans en parler avant quand même! Je prévoyais même ma tenue du lendemain alors un enfant, c’est clair que j’y ai pensé et je lui en ai parlé.

- Elle était parfaitement d’accord et elle est tombée enceinte rapidement. Elle était même heureuse de me brandir le test sous le nez.

Je soupirais longuement appuyant ma tête sur le dossier du canapé en fixant le plafond un moment.

- Je pense qu’elle s’imaginait un bébé parfait. Tu sais qui ne pleures pas, fais ses nuits rapidement et tout. Ou à tout le moins que je continue pro pour que je paye un nanny… Enfin. Quand j’ai décidé d’arrêter… c’est là que tout a dégringolé je pense. S’il était fiévreux, pleurait trop, ne faisait pas ses nuits, elle râlait que c’était un bébé difficile. Mais quand il était souriant et rieur alors là! C’était le meilleur bébé du monde.

Je me redressai et baissai le regard je savais c’était quoi au fond le “problème” et je relevai le regard vers elle.

- Elle a des exigences, de très hautes exigences que jamais Max ne pourra atteindre, même moi je n’ai pas réussi alors un gamin… C’est peut-être pour cette raison que je suis très protecteur avec lui. Il a déjà eu beaucoup trop dans sa vie.

Je m’en voulais tellement de m’apitoyer comme ça sur mon sort. J’étais tellement habitué de me battre, de me relever, de me retrousser les manches que d’exposer ainsi ma vulnérabilité me rendait mal à l’aise. Je sais que Jane ne se ficherais pas de moi, je sais qu’elle serait là. Je la pris contre moi soudainement j’avais envie moi aussi d’être ce koala et juste me laisser porter par ce sentiment rassurant de quelqu’un qui prend soin de vous. On passa don une partie de la soirée ainsi et quand vint le temps d’aller se coucher je tentais de pousser Max qui se réveilla lentement. Merde. Mais il s'assit en se frottant les yeux et me demandant s’il pouvait dormir sur moi. Double merde… il n’était plus un bébé mais ça non plus je n’avais pas la force de lui refuser. Aussitôt étendu, aussitôt grimper sur moi et il alla même chercher la main de Jane la tête tournée vers elle.

- Jane? dit-il en chuchotant, Toi aussi tu vas rester toujours ici?

Sérieux? Les questions existentielles à cette heure? Je glissai mes doigt sur son petit dos en souriant doucement. Ses doigts tournaient sur mon poil de torse, alors qu’il gardait son regard dans celui de Jane. Demain. Demain j’appellerais l’avocat.
Arthécate
Messages : 1321
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 7 Nov - 21:19

Jane Wilson
J'ai 35 ans et je vis à McCall, USA. Dans la vie, je suis illustratrice et professeur d'Art plastique et je m'en sors plutôt bien, je trouve. Sinon, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


Je ne savais pas quoi penser de tout ceci et encore moins quoi en dire… Je ne savais même pas si j'avais vraiment le droit d'avoir un avis sur le sujet… Probablement pas. Je me demandais simplement si Cheryl avait vraiment réfléchi, si elle voulait vraiment un enfant… Fonder une famille, ce n'est tout de même pas rien. Avoir un enfant, cela n'est absolument pas comparable au fait d'acheter une poupée. On met au monde un petit être humain… Avec ses forces, ses faiblesses, ses besoins et sa personnalité. Il n'existe pas de bébé parfait, pas plus que d'adulte parfait, ou tout simplement de vie parfaite. Nous ne sommes pas heureux en permanence non plus. Même lorsque l'on a tout… Le bonheur se résume à de bref instants précieux et à leurs souvenirs, c'est tout, et pour moi, c'est déjà beaucoup.

Voulait-elle un enfant ou voulait-elle simplement s'assurer de garder Adam ? Seule Cheryl le savait… Mais celui qui payait les pots cassés n'était autre que l'enfant qu'ils avaient eu ensemble. Je me contentais donc d'écouter, sans rien dire… Je le tenais simplement dans mes bras en lui caressant les cheveux…

La question de Max me prit tout simplement de court. Je ne savais que répondre puisque je n'en savais strictement rien. Je ne voulais pas non plus lui donner un jour l'impression que je lui ai menti. Personne ne peut dire de quoi demain sera fait…

Là, maintenant… Je suis là, Max, répondis-je en chuchotant tout en serrant sa petite main dans la mienne.

Je savais bien que cette réponse ne lui suffirait pas. Mais je ne pouvais vraiment pas faire mieux.

En partant pour l'école, le lendemain, je donnais les coordonnées de l'avocat à Adam. Je passais une journée semblable à la veille avant de rentrer à leur appartement… Sur la route, je m'arrêtais devant une agence immobilière pour regarder les annonces. Max me tenait la main et m'observait attentivement…

Pourquoi tu les regardes ? Tu veux partir ?
Hm… Pas vraiment… Regarde, celle-ci… Elle est plutôt jolie, rétorquais-je en désignant la photo d'une maison à la façade bleue clair avec une palissade blanche.
Oh oui ! Il y a un jardin.
Et là, regarde. Il y a même une cabane dans l'arbre juste derrière.
Elle est beaucoup trop cool… Tu crois qu'on peut la visiter ?
Hm… Il y a une journée porte ouverte demain… On peut voir avec ton père si on peut y aller.

Les yeux du garçonnet s'étaient mis à briller et le sourire qui illuminait son petit visage faisait réellement plaisir à voir. En rentrant, il se précipita dans les bras de son père pour lui parler de la jolie photo de la jolie maison bleue… Et surtout de la cabane dans l'arbre.

On pourrait aller la voir demain papa, allez, dis ouiiiii.



Disney lover
Messages : 418
Date d'inscription : 05/07/2020
Région : Québec
Crédits : Groovyicons (tumblr)

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t5943-mon-monde-et-leur-multiverse https://www.letempsdunrp.com/t5924-le-monde-fantastique-du-rp#120239 https://www.letempsdunrp.com/t6103-le-chaudron-a-idees https://www.letempsdunrp.com/t3994-parce-que-si-le-rp-payait-je-serais-riche
Disney lover
Mar 7 Nov - 22:23

Adam Collins
J'ai 35 ans et je vis à McCall, USA. Dans la vie, je suis coach de boxe et proprio de mon gym et je m'en sors de justesse. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et papa et je le vis plutôt moyen.

Adam est un homme de 35 ans et père d'un fils de 5 ans nommé Max. C'est un homme doux, bon et gentil. Très protecteur envers son fils, il essaie de le protéger le plus possible des aller-retour de sa mère qui part pour des raisons super débiles. (promotion, besoin de voir autre chose, envie de vivre sa vie....) Cependant Adam sait que c'est pour des hommes qu'elle fait ça. Propriétaire d'un gym, il enseigne la boxe aux gamins paumés de son quartier. Pour avoir le moins de dépenses possibles, il a un grand appart au-dessus de son gym. C'est un homme un peu (beaucoup) orgueilleux. Il ne demande pas ou peu d'aide préférant ne rien devoir à personne. Ancien boxeur semi-pro, il n'aime pas trop parler de sa vie d'avant car il ne faisait pas ceci pour lui mais pour ses parents qui voyaient en lui le poulain prometteur. Depuis qu'il a arrêté, il ne parle presque plus à ses parents.

Max, mon fils, mon microbe
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 F28f62ed6f498c0b8c03eb1090f03ed885179652
Que Max demande à Jane si elle serait toujours là me fit tourner le regard vers la rouquine. S’il savait comment Jane vivait au jour le jour… Mais il n’ajouta rien, probablement trop fatigué pour ajouter quoique se soit, ou la réponse lui avait suffit pour le moment. Et il s’endormit sur moi et son petit corps se faisait de plus en plus lourd sur le mien et si je tentais de le faire glisser à mes côtés, ses doigts se serraient dans mon poil me faisant grimacer. Bon bien… tant pis. Je dormis bien. Pas super mais bien. Quand Jane me donna le numéro de l’avocat je le remerciai et leur souhaitais bonne journée.J’étais descendu dans mon bureau tournant et retournant le papier dans mes mains me demandant ce que je pouvais lui dire. Je fini par prendre mon téléphone et composer son numéro et parler avec l’avocat. Gentil et empathique, il me demanda si je pouvais me pointer à New York pour le rencontrer, devant mon refus - par manque de temps surtout - il proposa de se faire un petit facetime pour débuter le dossier. Ouvrant mon ordi je suivis ses directives et je me retrouvais devant un homme à peine plus vieux que moi, début cinquantaine je dirais. Il me demanda de parler de moi, de Max, de Chéryl et de la relation que nous avions eu.

- Je vois que ça toujours été toxique entre vous M. Collins.

- Ça allait bien pourtant au début…

- Parce que vous aviez ce dont elle rêvait. Mais quand elle ne l’a plus c’est une femme rancunière et méchante. Une femme qui ne voit que son bien. A-t-elle été violente physiquement avec notre fils.

- Non. Jamais. maître Macdonald. Est-ce que Max devra comparaître? J’aimerais le tenir loin si c’est possible.


L’avocat croisa les mains devant lui et prit une inspiration.

- C’est sûr que j’aimerais lui parler, pour avoir sa version. Mais non. On ne met pas de jeunes enfants à la barre. Alors on va préserver votre fils. Maintenant votre relation avec Jane Wilson, comment ça se passe?

Là je me montrai plus enjoué, plus volubile et ça devait se voir et s’entendre que j’étais vraiment bien avec cette femme. Qu’elle était juste parfaite pour ma vie, celle de Max et qu’ensemble on formait un tout assez bien équilibré en fait.

- Bien M. Collins. Écoutez, je regarde mon horaire et je vous contacte à nouveau pour vous rencontrer en personne. Ça vous va?

- Bien sûr.

- Parfait. D’ici ce temps-là continuez de prendre soin de Max. Est-ce que votre ex c’est manifesté depuis la dernière crise?

- Non. À ma connaissance elle doit déjà être repartie je ne sais ou.

- C’est bien. Au pire on la retrouvera. Bonne journée M. Collins.


Et ainsi fut tout. Je n’étais pas plus avancé, mais au moins c’était dans les mains d’un avocat. J’étais à ramasser les équipements laisser par les jeunes quand Max entra en courant et que j’ai eu juste le temps de me baisser pour l’accueillir dans mes bras. Ce fut à travers son babillage, ses gestes ample et son large sourire que je compris qu’il avait vu une maison et il me fit même la description de la cabane dans l’arbre. Je tournai un regard vers Jane pour le faire revenir dans celui de Max qui me mettais, une LÉGÈRE pression pour aller visiter cette maison. J’étais faible devant le sourire et les yeux pétillants de mon fils.

- Bien… on pourrait oui.

- OUAIS!!!


Je le posai sur le sol parce que là je n’avais pas TOUT entendu de la description de la maison. Mais il me reparla de la cabane, de la grosseur de l’arbre, de l’échelle pour monter dedans…

- Pour vrai hein papa on va y aller?

- Promis on va y aller demain. Mais toi ça te dis de manger des fajitas?

- OUIIIIIIIIIIII!!!! Tu es trop trop cool papa!


Je haussai les sourcils en le regardant monter les escaliers à la vitesse de l’éclair. Je tournai mon regard vers Jane encore surpris du brusque changement de son comportement. De petit garçon complètement abattu, j’avais maintenant un petit soleil.

- Visiblement, il est heureux. Je suis pas certain mais je pense qu’il y a une cabane. Tu as eue une belle journée? dis-je en me rapprochant pour lui donner un baiser, J’ai appelé l’avocat. Je te raconterais. Pour le moment, préparation de fajitas.
Arthécate
Messages : 1321
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 7 Nov - 22:48

Jane Wilson
J'ai 35 ans et je vis à McCall, USA. Dans la vie, je suis illustratrice et professeur d'Art plastique et je m'en sors plutôt bien, je trouve. Sinon, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


C'est ce que j'ai cru comprendre aussi. Une cabane et… Quatre chambres. C'est peut-être un peu grand, rétorquais-je en l'embrassant tendrement. Journée plutôt plaisante oui, regarde, dis-je en pressant mon pouce contre mon index. J'ai pu tenir un stylo et écrire avec pendant dix minutes. Youhou !

Aussi étrange que cela puisse paraître, j'étais réellement satisfaite de ce petit exploit. Nous montâmes jusqu'à l'étage pour préparer ces fameuses fajitas. Max nous apporta son aide, évidemment… Tout en continuant de parler de cette maison bleue… Enfin, surtout de la cabane. Il se demandait comment était l'intérieur. S'il y avait une cheminée pour le père noël. Si la cuisine était grande. S'il pouvait y avoir une chambre. Tout du long, je gardais le silence, me contentant de sourire.

Si on habite là-bas… On pourrait avoir un chien ? J'ai toujours rêvé d'avoir un chien ! lança-t-il la bouche pleine.
C'est vrai ? Moi aussi. Mon frère était allergique alors on n'a jamais pu en avoir…
Et toi papa ? Tu veux un chien ?

Je débarrassait la table, posant le tout dans l'évier et manquais presque de tout lâcher en entendant sa question suivante… Une toute petite question prononcée bien timidement.

Je voudrais bien une petite soeur aussi…

Euh… Hors de question à ce que je réponde à celle-ci. Je laissais Adam se dépatouiller avec ça…

Avant de dormir, dans son lit cette fois, Max me demanda de nouveau une histoire et un gros câlin. Alors je lui lu une histoire et lui fit un très gros câlin. J'eu droit à mon tout premier "je t'aime, Jane" ce soir-là et je crus sentir mon petit cœur fondre.

Je t'aime aussi, petit chat.

L'enfant couché, Monsieur Poulpe dans les bras, je pus retrouver son père dans le salon. Toute émue, je me blottis dans ses bras un moment avant de l'interroger sur son entretien avec l'avocat. Je voulais tout savoir.


Disney lover
Messages : 418
Date d'inscription : 05/07/2020
Région : Québec
Crédits : Groovyicons (tumblr)

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t5943-mon-monde-et-leur-multiverse https://www.letempsdunrp.com/t5924-le-monde-fantastique-du-rp#120239 https://www.letempsdunrp.com/t6103-le-chaudron-a-idees https://www.letempsdunrp.com/t3994-parce-que-si-le-rp-payait-je-serais-riche
Disney lover
Mer 8 Nov - 2:55

Adam Collins
J'ai 35 ans et je vis à McCall, USA. Dans la vie, je suis coach de boxe et proprio de mon gym et je m'en sors de justesse. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et papa et je le vis plutôt moyen.

Adam est un homme de 35 ans et père d'un fils de 5 ans nommé Max. C'est un homme doux, bon et gentil. Très protecteur envers son fils, il essaie de le protéger le plus possible des aller-retour de sa mère qui part pour des raisons super débiles. (promotion, besoin de voir autre chose, envie de vivre sa vie....) Cependant Adam sait que c'est pour des hommes qu'elle fait ça. Propriétaire d'un gym, il enseigne la boxe aux gamins paumés de son quartier. Pour avoir le moins de dépenses possibles, il a un grand appart au-dessus de son gym. C'est un homme un peu (beaucoup) orgueilleux. Il ne demande pas ou peu d'aide préférant ne rien devoir à personne. Ancien boxeur semi-pro, il n'aime pas trop parler de sa vie d'avant car il ne faisait pas ceci pour lui mais pour ses parents qui voyaient en lui le poulain prometteur. Depuis qu'il a arrêté, il ne parle presque plus à ses parents.

Max, mon fils, mon microbe
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 F28f62ed6f498c0b8c03eb1090f03ed885179652
De Max abattu j’avais maintenant Max le soleil enjoué qui me parla d’une maison… enfin plus d’une cabane dans l’arbre et d’un grand jardin pour mieux revenir à la cabane me demandais si on pouvait aller la voir le lendemain. Comment aurais-je pu refuser? Il fut encore plus heureux et là je tombais dans le “cool” pour des fajitas. Son bonheur était si simple! M’approchant de Jane, je passai mes bras autour d’elle.

- Quatre chambres c’est très bien. Une pour ton atelier, une pour nous, une pour Max et… on verra pour la quatrième en temps et lieu. mon sourire s’élargit en la voyant faire la pince et qu’elle me dise qu’elle avait pu tenir un crayon pendant 10 minutes. Mais c’est génial! Tu travailles tellement fort en plus. Je suis fière de toi ma petite reine.

Pour vrai, j’étais vraiment fier d’elle. Je ne comptes plus les fois où je l’avais vu soupirer et retenter encore et encore. Elle ne lâchais jamais et elle avait enfin le fruit de son acharnement. Remontant pour aller préparer le repas avec l’aide de Max et son babillage, je me contentais de sourire de le voir aussi emballé. Si je m’inquiétais comment il prendrait la chose d’un éventuel déménagement, j’étais rassuré. Il le prenait vachement bien. Il était tellement emballé, qu’il demanda s’il pouvait avoir un chien la bouche pleine, Jane renchérit à son tour et quand il me retourna la question je haussais les sourcils.

- Tu sais qu’un chien c’est beaucoup de responsabilité… Mais oui on pourrait voir pour un chien.

- Ah ouais!!!

- Mais! On va visiter avant, on verra après pour le chien d’accord?


Il fallait que je le freine un peu. Sinon il allait nous bâtir tout un avenir alors qu’on était encore au prémisse de notre relation et avec la bataille qui s’en venait, j’allais avoir besoin de mes forces. Finissant la dernière bouchée de mn fajitas alors que Jane débarassa, je failli mourir étouffé en entendant la question de Max. Rouge et finissant de tousser, je pris une gorgée d’eau et tourna mon regard vers Max. Ok… on met un stop là!

- Euh… Max ça te dirais d’attendre un peu pour une petite soeur?

- Oui mais ça serait cool une petite soeur! Puis c’est facile de faire un bébé!


J’avais envie de mourir. J’étais entrain de paniquer légèrement et heureusement que j’étais assis sinon je pense que j’aurais tombé sur le cul.

- Et euh… comment… je me raclai la gorge pour me reprendre. Tu sais comment on fais des bébés toi?

Pourtant je ne lui avais jamais dit. Il ne m’avait jamais demandé comment ça se faisait donc j’étais un peu… paniqué.

- Mais oui!! Il faut un monsieur, une madame et ils se font des bisous et ça fait un bébé! Tu fais pleins de bisous à Jane…

- Ah euh… oui je sais mais… disons que c’est plus… complexe que ça Max. Chose que je t’expliquerais plus grand d’accord? On va commencer par le chien ça te dis?

- Ok… mais après une petite soeur.


Je l’envoyai au bain en secouant la tête légèrement et me passant une main au visage. L’heure de dormir étant déjà arrivée il me donna son bisou et son câlin en demandant que se soit Jane qui vienne le border. Je les laissai donc ensemble et quand j’entendis le petit Je t’aime Jane, ça me réchauffa le coeur. Se blottissant dans mes bras je la serrai contre moi quand elle me demanda pour l’avocat. Je lui racontai qu’il avait ouvert le dossier, posé toutes les questions possibles sur ma relation avec mon ex, celle avec Max, celle avec elle. Que j’avais demandé si Max pouvais être tenu à l’écart de tout ça.

- Il ne viendra pas à la barre mais il veut lui parler pour avoir sa version des faits. Il va venir ici pour me rencontrer en personne alors peut-être qu’il voudra te rencontrer aussi. Je ne sais pas si je dois me sentir soulagé ou stressé mais au moins c’est dans les mains d’un avocat. Alors je dois me tenir prêt à tout.

Je lui fis un sourire rassurant parce que tout de même, ça allait plutôt bien. Moi qui aimait prévoir, je me retrouvais dans le néant total et je pense que c’est ce qui me stressais le plus. Néanmoins, Jane serais à mes côtés comme l’alliée de toujours et je sais qu’avec elle à mes côtés, ça irait.

- Donc… tu voudrais un chien? dis-je pour changer de sujet et me libérer l’esprit, je crois que Max est entrain de planifier notre vie un tout petit peu. Pas beaucoup… juste un peu. Comme quoi, je ne suis pas le seul à prévoir dis-je en riant doucement.
Arthécate
Messages : 1321
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 8 Nov - 3:28

Jane Wilson
J'ai 35 ans et je vis à McCall, USA. Dans la vie, je suis illustratrice et professeur d'Art plastique et je m'en sors plutôt bien, je trouve. Sinon, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


J'écoutais les explications d'Adam avec attention, me contentant d'agiter la tête, de temps à autre pour signifier que je comprenais. Pour l'heure, j'évitais de me poser la moindre question supplémentaire. Adam avait fait ce qu'il fallait en contactant cet avocat et tout ceci serait bientôt placé entre les mains de la justice.

Ça va aller. Le premier pas est fait, contente-toi de marcher, soufflais-je doucement à son oreille avant de déposer un baiser sur sa joue.

Je savais que pour lui, ce grand flou devait être inquiétant. L'art du lâcher prise lui étant totalement inconnu, je me doutais bien que tout ceci ne tarderait pas à devenir une source de stress important.

Redresse-toi et retire ton t-shirt, lui lançais-je avant de me relever pour m'installer sur le dossier du canapé.

Je réchauffais mes mains tout en essayant tant bien que mal d'assouplir mes doigts avant de commencer à lui masser doucement les épaules. Pour l'heure, je ne pouvais rien faire de plus pour lui mis à part de lui manifester mon soutien, lui montrer que j'étais bel et bien là.

Donc tu voudrais un chien?Je crois que Max est en train de planifier notre vie, un tout petit peu. Pas beaucoup… juste un peu. Comme quoi, je ne suis pas le seul à prévoir.
Pas de doute là-dessus, c'est bien ton fils, pouffais-je tout en continuant mon massage. Je n'ai rien contre le fait d'avoir un chien, au contraire… C'est encore quelque chose que je peux gérer, assurais-je avant de déposer quelques baisers sur sa nuque. Pour le reste… On peut simplement s'entraîner… Tu sais, en faisant tout plein de bisous… C'est tellement bon les bisous.

Je laissais mes mains parcourir la peau de son dos, tout en le couvrant de baisers délicats… De mes lèvres, je l'effleurais plus que je ne le touchais réellement, usant de toute la douceur et la tendresse dont j'étais capable.

Et là, monsieur prévoyant… Qu'est-ce que tu vois ? le taquinais-je en venant mordiller son oreille. On pourrait adopter un chat, ou peut-être même un lapin... un poisson rouge ?


Disney lover
Messages : 418
Date d'inscription : 05/07/2020
Région : Québec
Crédits : Groovyicons (tumblr)

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t5943-mon-monde-et-leur-multiverse https://www.letempsdunrp.com/t5924-le-monde-fantastique-du-rp#120239 https://www.letempsdunrp.com/t6103-le-chaudron-a-idees https://www.letempsdunrp.com/t3994-parce-que-si-le-rp-payait-je-serais-riche
Disney lover
Mer 8 Nov - 4:11

Adam Collins
J'ai 35 ans et je vis à McCall, USA. Dans la vie, je suis coach de boxe et proprio de mon gym et je m'en sors de justesse. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et papa et je le vis plutôt moyen.

Adam est un homme de 35 ans et père d'un fils de 5 ans nommé Max. C'est un homme doux, bon et gentil. Très protecteur envers son fils, il essaie de le protéger le plus possible des aller-retour de sa mère qui part pour des raisons super débiles. (promotion, besoin de voir autre chose, envie de vivre sa vie....) Cependant Adam sait que c'est pour des hommes qu'elle fait ça. Propriétaire d'un gym, il enseigne la boxe aux gamins paumés de son quartier. Pour avoir le moins de dépenses possibles, il a un grand appart au-dessus de son gym. C'est un homme un peu (beaucoup) orgueilleux. Il ne demande pas ou peu d'aide préférant ne rien devoir à personne. Ancien boxeur semi-pro, il n'aime pas trop parler de sa vie d'avant car il ne faisait pas ceci pour lui mais pour ses parents qui voyaient en lui le poulain prometteur. Depuis qu'il a arrêté, il ne parle presque plus à ses parents.

Max, mon fils, mon microbe
Maybe a new start? ft Arthécate - Page 14 F28f62ed6f498c0b8c03eb1090f03ed885179652
C’était inquiétant oui et ça devait se sentir dans ma voix… ou dans mon ton… ou dans mon corps… enfin je ne sais pas mais la douceur dans la voix de Jane me fit un grand bien. Elle avait raison, le premier pas était franchi, restait simplement à marcher et me laisser guider. Mais on faisait comment pour juste mettre ça de côté quand ce n’était pas simplement pour mon fils que je me battais? Oui c’était pour Max mais aussi pour Jane, pour moi et qu’on est une vie tranquille. Paisible. Quand elle me demanda de me redresser et enlever mon t-shirt, je la regardais curieusement mais j’obéis tout de même. Lentement elle massa mes épaules me faisant fermer les yeux et penchant légèrement la tête vers l’avant avant que je change de sujet. Je riais doucement, en même temps si elle en doutait elle n’avait qu’à nous regarder. La même tignasse, le même regard - lui sans la petite tache brune - et quelques fois la même posture. Mais en vrai je penses que jamais je n’ai prévu quelque chose avec Max sans le préparer avant, peut-être pour éviter qu’il ai une inquiétude trop importante… j’en sais rien. Bon alors un chien… va pour ça alors mais en sentant ses baisers dans le cou j’inspirais longuement en frissonnant sous ses caresses.

- J’avoue que oui c’est bon les bisous…

Je me laissais faire toujours les yeux clos, les frissons parcourant ma peau. Soupirant doucement, je me mordis la lèvre quand elle mordillant mon oreille avec le ton taquin que j’aimais tant. J’ouvris les yeux et tournai la tête vers elle en souriant doucement.

- Là ce que je prévois, c’est te donner tout plein de bisou, bien m’entraîner avec la meilleur coach que j’ai… j’allais lui donner un baiser rapide et plongeai mon regard dans le sien, mais je pense que je vais avoir besoin d’aide pour laver ce petit coin dans le dos que je ne peux pas rejoindre… je pense que tu as le même. Allez accroche-toi…

Je me levai alors que je la trainais sur mon dos, et comme elle pesait rien… ce fut assez facile. C’est donc presque tout à fait détendu qu’on entra dans la douche pour… bien… bien se chauffer pour terminer le tout dans un round bien chaud et passionné entre les draps. encore sur elle, le souffle court, la tête dans son cou, j’embrassai la chair tendre de son cou avan de relever la tête vers elle. J’aimais me perdre dans son regard vert et brillant et encore plus quand elle était comblée d’amour.

- Est-ce que je t’ai dis combien de je t’aime toi?

Je lui donnais un baiser tendre et amoureux avant de rouler à ses côtés. Je me tournai sur le flanc, une bras sous ma tête me perdant dans son regard encore. Je me laissais happé par tout ce scintillement dans son regard. Je pris sa main en nouant mes doigts aux siens un sourire béat d’amour sur les lèvres.

- J’ai vraiment de la chance de t’avoir dans ma vie. je suis bien avec toi mais en même temps… je me sens complet…

Je ne sais pas si ça avait du sens se que je disais mais pour moi ça en avait.
Arthécate
Messages : 1321
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 8 Nov - 4:49

Jane Wilson
J'ai 35 ans et je vis à McCall, USA. Dans la vie, je suis illustratrice et professeur d'Art plastique et je m'en sors plutôt bien, je trouve. Sinon, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


Est-ce que je t’ai dis combien je t’aime toi?
Non ? J'aimerais bien que tu me le dise… Alors Adam… Combien tu m'aimes ? le taquinais-je tout en me blottissant contre lui.

Parfaitement à mon aise, je fermais les yeux, humant son parfum composé d'un subtil mélange de savon et de sueur. Sa chaleur contre ma peau achevait de m'apaiser… Je savais que dans cet état-là, je ne tarderai certainement pas à m'endormir.

J’ai vraiment de la chance de t’avoir dans ma vie. Je suis bien avec toi, mais en même temps… je me sens complet…

Je souris, tendrement avant de déposer un baiser sur son torse.

Complet, vraiment ? lui demandais-je tandis qu'un rictus espiègle étirait mes lèvres. Je n'ai plus rien à faire pour te combler dans ce cas ? Dommage…

Je le chatouillais un peu avant de le serrer dans mes bras. J'aimais ces petits moments de complicités entre nous. Ces derniers existaient déjà lorsque nous étions plus jeunes même s'ils étaient bien plus chastes et innocents qu'à présent.

Mais je comprends ce que tu veux dire… C'est avec toi que j'ai trouvé la moitié d'âme qui me manquait pour être… Parfaitement complète.

Au fond, je n'avais pas besoin de plus. La maison, le mariage, le bébé… Tout ça n'avait pas grande importance à mes yeux. J'étais parfaitement heureuse ainsi, juste avec lui, là… Dans ses bras…

Je t'aime…

Le lendemain, Max ne tenait pas en place. A la maison, il courait partout, parlait vite et n'avait que cette maison bleue à la bouche. À l'école, ce n'était guère mieux si bien que je dû en discuter avec lui à la récréation suite aux remarques de son enseignante. Il se calma un peu… Jusqu'à la sonnerie annonçant la fin de la journée. Il était si impatient d'y aller qu'il ne cessait de s'agiter devant mon bureau.

Max… Tu me donnes le tournis, bonhomme, pouffais-je en récupérant mes affaires.
Mais si on ne se dépêche pas, quelqu'un va forcément l'acheter avant nous…
Tu sais, ce n'est pas parce que nous allons la voir que nous l'achèterons forcément. Elle pourrait ne pas nous convenir en fin de compte…
Pourquoi ?
Et bien elle pourrait être trop grande, ou même trop petite. Avoir trop de travaux à prévoir en plus… Ou simplement ne pas nous plaire à tous les trois.
Je comprends, répondit-il, le plus sérieusement du monde tout en me prenant la main. Jane…
Oui ?
Ça veut dire quoi, abopter ?
Adopter tu veux dire ?
Oui, comme Paula Ridwell dans ma classe. Elle m'a dit que sa maman l'avait abo…adopté. Que c'était pas sa vraie maman mais que c'était sa maman quand même. J'ai pas tout bien compris.

Je lui expliquais donc ce qu'était l'adoption, cet acte merveilleux qui consistait à construire une famille sans vraiment se préoccuper des liens du sang. Je choisis volontairement mes mots afin que Max puisse réellement saisir cette notion qui, finalement, était plus complexe qu'il me semblait.

J'ai compris.
Vraiment ?
Oui !

Je ne m'étais pourtant pas attendu à la suite. En voyant Adam, le petit garçon se jeta dans ses bras et lui lança.

Papa, j'ai décidé d'adopter Jane !

A l'évidence, j'avais dû commettre une erreur dans mes explications.

On va voir la maison !

Cette dernière se trouvait sur les hauteurs de McCall, pas loin de la rue où je vivais autrefois. D'ailleurs, nous avons dû passer devant mon ancienne maison… Quelle nostalgie…




Contenu sponsorisé
Maybe a new start? ft Arthécate
Page 14 sur 28
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 21 ... 28  Suivant
Sujets similaires
-
» Krimson ♦ You gotta do what's right for you and do it from the start
» ezekiel ∇ oh take me back to the start.
» i'm going back to the start (sunrise)
» Hell on wheels ft. Arthécate [/!\ -18]
» A fresh start isn't a new place its' a new mindset ft. Slyve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: