Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

LE TEMPS D'UN RP

(June & Princess) Need you so much

june72
Messages : 82
Date d'inscription : 14/08/2021
Crédits : /

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
tea
june72
Ven 10 Juin - 22:08
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Quelques semaines après leur séance de cuisine et alors qu'Ezra continue de travailler sur lui-même pour enfin aller mieux, c'est un jour sans qui s'annonce. Seul chez lui, il fait une crise de panique et pour seul espoir, il contact Briséïs.

june72
Messages : 82
Date d'inscription : 14/08/2021
Crédits : /

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
tea
june72
Ven 10 Juin - 22:09
tumblr-08e83b82d6823155d861a7fde4c07d51-8fc8bfa1-500.png
Ezra Wilson
J'ai 34 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis sous chef dans un restaurant et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement célibataire et je le vis plutôt pas bien.

Les consultations d’Ezra chez son psychiatre sont toujours régulières bien que de plus en plus espacées. Il est sur le bonne voie, comme lui ont précisé ses médecins, mais le chemin sera encore long et semé d’embuches. On lui répète. Il l’assimile, mais il a du mal à l’accepter, Ezra. Il voudrait aller mieux, définitivement et vraiment mieux, redevenir celui qu’il était, les pulsions de violence en moins. Et il y a des jours où les choses sont plus difficiles à supporter que d’autres, des jours où il ne voit que le négatif, où l’avenir lui semble inatteignable… à tel point que la panique l’emporte et où plus rien ne va.

Aujourd’hui est un de ces mauvais jours. Et malheureusement, sa mère s’est absentée pour la journée, partie rendre visite à sa sœur ainée à l’extérieur de la ville. Le silence est lourd pour Ezra, presque insupportable. Le moindre claquement de talons dans le couloir lui donne envie de s’enfermer dans un lieu clos sans lumière et sans le moindre bruit, si ce n’est sa chanson préférée en fond sonore. Même le tic-tac de l’horloge du salon à laquelle sa mère tient tant le rend fou. L’envie de jeter l’objet à terre le démange mais à la place, il change de pièce. Bientôt, c’est assis au pied de son lit, dans un coin de sa chambre, replié sur lui-même qu’il se retrouve. Les larmes montent, chose étrange chez lui mais qui n’est plus si inconnue depuis quelques temps. Il a appris à faire avec, même s’il déteste être si vulnérable. Son téléphone entre ses mains, Ezra a envie d’appeler sa mère à l’aide, de la supplier qu’elle rentre mais après des semaines à ce qu’elle s’occupe de lui, il n’a aucune envie de lui infliger cela. Elle mérite un peu de repos et de temps pour elle. Sauf qu’il est démuni le cuisinier et qu’il le sait, s’il reste seul, ça n’ira pas. Alors, il se décide à envoyer un sms à la seule personne qui pourra peut-être lui venir en aide : Briséïs.

« Tu es au travail ? »
« Je peux pas rester tout seul… »
« Je sais pas si tu peux venir ? »
« Si t’accepterais de venir ? »
« Je te le demanderais pas si c’était pas important. »


Une succession de 5 sms envoyés les uns à la suite des autres, au fil de ses pensées, de manière aussi décousue qu’elles, d’ailleurs. Il tremble, Ezra et le tic-tac de l’horloge lui parvient jusque dans sa chambre, infernale. Pourquoi ses calmants ne font-ils pas effets comme les autres jours ? Quelque chose ne va pas, mais quoi ?
PRINCESS
Messages : 802
Date d'inscription : 18/01/2019
Région : île de france.
Crédits : fanpop.

Univers fétiche : réel, city.
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
PRINCESS
Dim 12 Juin - 10:02
tumblr_pcgqoeK49E1x54bxto5_250.png
briséïs
mcfaden

J'ai trente ans ans et je vis dansle bronx, usa. Dans la vie, je suis responsable des réseaux sociaux et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire depuis peu et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.

Briséïs essayait de reprendre sa vie en main depuis plusieurs mois. Depuis qu’elle avait mis fin à son mariage et depuis qu’elle avait rompu avec Ezra. C’était pour son bien mais ce n’était pas pour autant facile à faire. Elle avait reçu de l’aide, avait vu un psychologue qu’elle continuait à voir. Elle avait dû annoncer la nouvelle à son frère, ses parents également. Elle avait du tout annuler et cela lui avait demandé un long travail aussi. Elle avait pris du temps pour elle et quelques jours de congés car elle en avait accumulé. Elle avait eu besoin de partir un peu de cette ville et des souvenirs qu’elle avait. Elle ne pouvait pas rester.

Maintenant que les choses allaient un peu mieux, elle allait pouvoir se reconstruire doucement. La jeune femme se trouvait au boulot, ils préparaient le prochain numéro et il y allait bientôt avoir une soirée de lancement. De ce fait, elle était occupée et avait même une réunion avec ses collègues. Ce n’est qu’en sortant de celle-ci qu’elle prend son téléphone personnel et remarque plusieurs messages provenant du même numéro. Ezra. Elle fronce les sourcils en se demandant ce qui se passe. Pour qu’il vienne à lui envoyer autant de messages c’était que quelque chose n’allait pas. Elle déverrouille son téléphone pour lire ses messages. « Je suis là dans une quinzaine de minutes. » Elle lui réponds avant de récupérer ses affaires pour filer. Elle n’avait pas eu à hésiter longtemps pour venir. Elle sentait bien que quelque chose n’allait pas alors elle prend la route de chez son ex compagnon. Une fois arrivée, elle sonne à la porte de celui-ci. « Ezra ? » Elle lance pour qu’il sache que c’est elle. « C’est Bri’ tu peux ouvrir ? » Elle lui demande, espérant qu’il ne soit rien arrivé entre temps.





a61556173fbf4309b5215e4734ac8a8b51b14b9d.gifv
a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
june72
Messages : 82
Date d'inscription : 14/08/2021
Crédits : /

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
tea
june72
Mer 13 Juil - 13:28
tumblr-08e83b82d6823155d861a7fde4c07d51-8fc8bfa1-500.png
Ezra Wilson
J'ai 34 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis sous chef dans un restaurant et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement célibataire et je le vis plutôt pas bien.

La réponse de son ex-compagne tarde à venir. Les minutes semblent durer des heures et Ezra tremble, seul face à lui-même et ses pensées. Il se fait peur tout seul. Peur de lui-même, de ses gestes, de ses pensées. Il ne se reconnait pas, lui, l’homme enjoué, l’homme que rien ne pouvait atteindre. Où est-il passé ? Ne pas le retrouver le met encore davantage en colère, mais ce sentiment viendra sans doute plus tard, quand il fera le point sur la crise qu’il est actuellement en train de traverser. Faut-il déjà qu’il puisse en voir le bout. Il est au courant que les médicaments peuvent avoir des effets secondaires et provoquer ce genre de crises à l’occasion, une désorientation complète, passagère mais si destructrice.

Puis, il faut encore faire face à l’attente que Briséïs arrive vraiment, mais il semble s’endormir, le brun. Sans doute que quelques minutes, mais assez pour que l’enfer soit réduit jusqu’à l’arrivée de la jeune femme. Un toquement à la porte, une voix qui a le don de radoucir les pires souffrances. Il prononce faiblement des mots qu’elle ne peut entendre d’où elle est alors qu’il reprend conscience et doit faire des efforts surhumains pour se déplacer jusqu’à la porte d’entrée. Jamais il ne s’est monté si vulnérable en sa présence et il risque de s’en vouloir plus tard, mais actuellement, le plus important est qu’il puisse aller mieux, en espérant qu’il ne lui fera pas peur.

Il ressemble à une larve, celui qui ouvre la porte. Les yeux rougis, le teint pale digne de Blaine dans IZombie… « Je savais vraiment pas qui appeler. » Il s’excuse tout de suite. Il avait promis à Briséïs de ne plus l’importuner. Enfin, tout du moins il s’était promis de tout faire pour ne plus lui gâcher la vie, mais voilà qu’il avait dû rompre cette promesse pour son propre bien, ne voyant aucune autre solution. « Ma mère a dû s’absenter… J’avais peur de… » Il ne termine pas sa phrase et s’écarte dans un élan de lucidité pour la laisser entrer. Peut-être qu’il aurait dû simplement appeler l’hôpital afin qu’on vienne le chercher mais ils l’auraient interné de nouveau et il ne se voit pas faire tout ce chemin en arrière, Ezra ; pas maintenant que sa vie reprend enfin un semblant de normalité.

Il vacille, manquant de force et se rattrape au comptoir de la cuisine. « J’aurais préféré que tu ne me vois pas comme ça. » Il déglutit encore. « Les médocs n’ont aucun effet aujourd’hui… »

PRINCESS
Messages : 802
Date d'inscription : 18/01/2019
Région : île de france.
Crédits : fanpop.

Univers fétiche : réel, city.
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
PRINCESS
Jeu 14 Juil - 10:41
tumblr_pcgqoeK49E1x54bxto5_250.png
briséïs
mcfaden

J'ai trente ans ans et je vis dansle bronx, usa. Dans la vie, je suis responsable des réseaux sociaux et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire depuis peu et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.

Briséïs se trouvait au boulot quand elle a reçu le message d’Ezra. Elle ne sait pas ce qu’il a mais vu le message, cela ne semble pas présager quelque chose de bon. Elle ne savait pas trop quoi mais pour qu’il lui envoie un message comme ça c’était qu’il n’allait pas bien. Elle n’hésitait que quelques secondes avant de décider d’aller le voir. Elle ne savait pas si elle pourrait l’aider mais elle ferait du mieux qu’elle pouvait. Au pire, elle pourrait l’emmener voir un médecin ou quoi. Ils sauraient mieux quoi faire.

Elle arrive chez lui au bout de quelques minutes et sonne à sa porte. Elle le voit ouvrir la porte et il ne suffit qu’un regard pour voir qu’il ne va vraiment pas bien. Elle hoche la tête à ses mots. « Ce n’est rien tu as bien fait. » Elle n’allait pas lui en vouloir et puis même s’ils n’étaient plus ensemble ce n’était pas pour autant qu’elle avait décidé de ne plus être présente pour lui. Elle ne voulait juste pas retomber dans cette relation qui les détruisait tous les deux. Elle rentre à l’intérieur de chez lui, fermant la porte de chez lui. Elle ne sait pas trop ce qu’elle doit faire ou dire. On ne lui a pas vraiment appris. Elle l’aide à se retenir debout. « Viens, on va t’installer sur le canapé. » Il n’allait pas tenir longtemps debout comme cela. Elle l’aide à s’appuyer pour l’emmener s’asseoir. Elle se pose à ses côtés. « Est-ce que tu as besoin que j’appelle quelqu’un ? Ta maman ou l’hôpital ? » Il l’aurait peut-être déjà fait s’il en avait envie mais au moins eux étaient des professionnels alors qu’elle, elle ne l’était pas du tout. « Dis moi ce que je peux faire pour t’aider ? » S’il avait déjà pris ses médicaments, il ne servait à rien qu’il en prenne de nouveau et il avait sûrement une dose à respecter aussi.





a61556173fbf4309b5215e4734ac8a8b51b14b9d.gifv
a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
june72
Messages : 82
Date d'inscription : 14/08/2021
Crédits : /

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
tea
june72
Ven 12 Aoû - 12:02
tumblr-08e83b82d6823155d861a7fde4c07d51-8fc8bfa1-500.png
Ezra Wilson
J'ai 34 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis sous chef dans un restaurant et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement célibataire et je le vis plutôt pas bien.

Elle lui dit qu’il a bien fait mais il en doute. Elle avait été si importante pour lui ces dernières années. Elle l’est toujours et là réside le véritable problème car il ne pourra jamais plus avoir ce qu’il désire avec elle. Ce ne serait pas juste envers elle. Pas juste pour elle, qui mérite tellement mieux que ce qu’il pourrait lui offrir. Pourtant, il cherche par tous les moyens à aller mieux et, ce qu’il traverse aujourd’hui est la preuve qu’il a changé du tout au tout. Lui qui était si fort n’est désormais plus qu’un homme vulnérable.

Son regard se pose tant bien que mal sur Briséïs et il hoche difficilement la tête. Il s’appuie sur elle, faisant en sorte de minimiser son poids au maximum pour ne pas la faire vaciller, lui qui est bien plus lourd que le poids plume avec lequel il est sorti pendant deux ans. Il attend d’avoir pu prendre place dans le canapé pour enfin répondre à la jeune femme. « Je… Non s’il te plait… » Il grimace, ayant peur de ce qu’elle pensera de son refus. « Ma mère… C’est sa première sortie depuis des mois… Je peux pas lui gâcher ça… » explique-t-il, tout en tentant de trouver une position la plus confortable possible. Il a une telle sensation de fatigue musculaire. « Et l’hôpital… » Il baisse les yeux. « Je veux pas y retourner et avoir à tout recommencer. » confie-t-il doucement. « Je te promets de les appeler si la crise dure. » C’est tout ce qu’il peut lui promettre, mais il voudrait vraiment réussir à surmonter tout cela seul dans un premier temps. Enfin… seul avec elle, quoi.

« C’est… la solitude… » qui le met dans cet état. « Je peux pas… » Sans qu’il ne s’en rende compte, une larme commence à couler le long de sa joue. Il se déteste de se montrer ainsi devant la femme de sa vie, ou plutôt, celle qui ne pourra plus jamais l’être. « Est-ce que… tu peux juste rester avec moi ? On peut regarder un film sur netflix, faire un jeu de société… ce que tu veux. » Croiser son regard dans le sien, et voilà qu’une fois de plus, son cœur se remet à battre de plus belle. Elle lui manque tellement, sa Briséïs. Il attrape alors sa main dans la sienne, si chaude, un courant qui semble parcourir son corps tout entier. Elle est son remède, quand bien même elle n’en ait pas du tout conscience.


PRINCESS
Messages : 802
Date d'inscription : 18/01/2019
Région : île de france.
Crédits : fanpop.

Univers fétiche : réel, city.
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
PRINCESS
Mer 17 Aoû - 21:50
tumblr_pcgqoeK49E1x54bxto5_250.png
briséïs
mcfaden

J'ai trente ans ans et je vis dansle bronx, usa. Dans la vie, je suis responsable des réseaux sociaux et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire depuis peu et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.

Malgré tout ce qui s’est passé, Briséïs restera toujours présente pour lui. Ce ne serait pas comme avant mais elle était là. Il l’avait appelée et elle était venue. Est-ce que c’était une bonne idée ou non ? Elle ne savait pas mais en même temps, elle ne pouvait pas ignorer son appel à l’aide. Elle savait que s’il avait fait cela c’était que ça n’allait vraiment pas. Il ne l’aurait pas fait. Peut-être que l’ancien Ezra oui, celui qui était malade, qui était jaloux et possessif. Pas celui-ci.

Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle devait faire. Elle ne savait pas ce qu’il attendait d’elle mais elle attendait qu’il lui dise. Elle ferait son possible. Elle pouvait appeler le médecin ou n’importe qui. Elle aurait dû demander à l’hôpital ce qu’elle devait faire quand elle y était allée. C’était un peu trop tard pour le faire maintenant. Elle acquiesce quand il refuse qu’elle appelle sa mère. Elle comprend mais en même temps, elle était perdue sur la bonne conduite à avoir. « D’accord.. mais ils ne vont peut-être pas te garder enfin que ce soit. » Ils ne pouvaient pas le savoir, sauf si effectivement sa crise durait un moment et qu’il fallait un traitement ou quelque chose. « Tu me le diras si ça recommence ? » Elle n’était pas certaine qu’il le ferait mais elle pouvait au moins espérer. Il ne finit pas sa phrase et quelque part elle se sent un peu coupable. Elle se demande si c’est de sa faute. Du moins, si c’est parce qu’ils se sont séparés tous les deux. Elle se dit que oui quelque part mais elle ne pouvait pas revenir vers lui pour de mauvaises raisons. Elle ne pouvait pas anéantir tous les efforts qu’ils ont fait tous les deux pour retourner dans cette spirale négative. Elle n’en parle pas alors. « Tu n’as personne qui vient te voir ? Des amis ? Des collègues ? » Elle demande alors. Il en avait bien quelques uns tout de même. Mis à part elle et sa mère, il devait avoir des personnes. « Oui bien sûr. Un jeu de société, qu’est-ce que tu as ? » Elle lui adresse un léger sourire quand il prend sa main avant d’aller ouvrir le placard pour voir ce qu’il avait. Elle se dit qu’avec un film, rien ne l’empêcherait de penser alors qu’un jeu ce serait peut-être mieux. « Tu as toujours ce jeu où on jouait tout le temps ? » Pas le meilleur plan pour raviver des souvenirs ceci dit.





a61556173fbf4309b5215e4734ac8a8b51b14b9d.gifv
a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
june72
Messages : 82
Date d'inscription : 14/08/2021
Crédits : /

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
tea
june72
Lun 29 Aoû - 19:53
tumblr-08e83b82d6823155d861a7fde4c07d51-8fc8bfa1-500.png
Ezra Wilson
J'ai 34 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis sous chef dans un restaurant et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement célibataire et je le vis plutôt pas bien.

Il en avait bien peur, pourtant. Les crises ne sont pas si anodines que cela et l’hôpital préfère généralement prendre trop de précautions avec les maladies mentales que pas assez. Tout du moins, c’est ce qu’on lui avait expliqué à la fois à son entrée, et à sa sortie. Ainsi, même si un nouveau séjour ne durerait sans doute qu’une semaine ou deux, cela lui semble déjà être un trop grand pas en arrière pour tenter sa chance. « C’est ce qui se passe généralement. » confirme-t-il alors simplement, se remémorant un de ses « camarades » qui avait fait des aller-retour entre l’intérieur et l’extérieur de l’hôpital. Ils n’avaient pas du tout la même affection, mais tout de même.

Il hoche ensuite faiblement de la tête. Oui, il serait capable de lui dire si ça recommence, mais ce n’est pas comme si c’était déjà terminé. Il suffirait qu’elle s’en aille pour qu’il se sente de nouveau submergé, il en est presque persuadé. Persuasion positive, Erza, aurais-tu oublié tous les conseils de ton psychiatre ? Puis, vient la question fatidique. Comment pourrait-il lui avouer qu’il a coupé les ponts avec bon nombre de ses anciens amis et encore pire ses collègues ? Il recevait bien quelques messages de temps à autre de bonnes âmes qui souhaitaient avoir des nouvelles mais il prenait soin de ne jamais y répondre. La culpabilité, entre autres… Faire un pas vers elle était déjà beaucoup lui demandé mais tellement nécessaire pour son bien-être, elle lui procurait tellement de bonheur… Il hausse les épaules, d’un air qui ne veut pas vraiment dire grand-chose, avant qu’il ne lui propose de faire un truc ensemble.

Il fait signe à la jeune femme de l’index que les jeux sont dans un placard à l’entrée du couloir et la laisse aller voir ce qui pourrait convenir. « Le jenga ? » lance-t-il bientôt, un sourire finissant enfin par naitre sur ses lèvres. « Il doit être dans le fond à gauche, sur une étagère du milieu. » Ils y avaient joué il y a peu avec sa mère, mais cette fois, ce sont les souvenirs des nombreuses parties avec Briséïs qui lui reviennent en tête. « Je vais tâcher de ne pas laisser ma maladresse légendaire te laisser gagner. » Bon nombre de fois, il avait perdu de manière totalement conne, mais au moins, cela fait de bons souvenirs.

Il l’aide bientôt à mettre le jeu en place sur la table basse du salon, et se faisant, il décide d’enfin répondre à sa question précédente. « C’est pas que je n’ai plus d’amis, tu sais… Mais… ça fait un sacré tri dans la liste de tes contacts quand tu disparais des radars si longtemps… C’est pas juste une légende, ce qu’on raconte au sujet des amis qui se comptent sur les doigts d’une main. » Il grimace. Il a toujours été des plus sociables, Ezra, même trop d’ailleurs mais cette fois-ci, il a compris sur qui il peut vraiment compter. « Et puis… J’ai peut-être contribué à mon propre isolement aussi, faut dire… Il… » Il soupire. « Il n’y a que toi que j’avais envie de voir. » Phrase qu’il aurait tout à fait pu conjuguer au présent. « Mais ça commence à revenir, petit à petit. J’ai repris contact avec mes amis du lycée cette semaine. Tyler et Paul. Je sais pas si tu te souviens ? »

PRINCESS
Messages : 802
Date d'inscription : 18/01/2019
Région : île de france.
Crédits : fanpop.

Univers fétiche : réel, city.
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
PRINCESS
Mar 30 Aoû - 9:16
tumblr_pcgqoeK49E1x54bxto5_250.png
briséïs
mcfaden

J'ai trente ans ans et je vis dansle bronx, usa. Dans la vie, je suis responsable des réseaux sociaux et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire depuis peu et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.

Briséïs ne savait pas trop comment ils s’occupaient des patients et des personnes qui n’étaient plus présentes. Elle suppose qu’ils gardaient quand même un suivi et que s’il avait un problème il pourrait toujours y retourner. Elle comprenait qu’il ne veuille pas aller de nouveau dans ce centre mais peut-être qu’ils n’auraient eu qu’un entretien avec lui. Ils auraient pu échanger ou bien ils lui auraient donné un traitement. Elle n’allait pas appeler les médecins pour le moment, elle surveillerait si cela se reproduit.

Elle lui avait proposé de faire un jeu pour qu’ils se changent les idées. Peut-être que ça lui ferait du bien un moment. Elle l’espérait en tout cas parce qu’elle avait un peu peur de le laisser tout seul, sans personne. « Oui c’est parfait. » Elle lui souffle avant d’aller récupérer le jeu. Elle fouille un peu avant de trouver et venir le déposer sur la table. Elle rigole à ses paroles. « Oh bah tu sais moi ça me va de gagner. Puis dans le genre maladroite je suis pas mieux. » Elle l’était tout autant de toute façon donc qui sait si ça ne serait pas plutôt Ezra qui allait gagner.

Elle se pince la lèvre, un peu triste de ce qu’il lui raconte. Elle connaissait cela, certains amis qui ne donnaient pas vraiment de nouvelles et qui finissaient par disparaître. Elle trouvait triste qu’il soit seul dans les moments où il en avait le plus besoin. « C’est vraiment dommage ces personnes.. Il n’y en a pas qui ont été là ? » Elle ne veut pas remuer le couteau mais il doit bien y avoir des amis quand même. Auquel cas, ce serait vraiment triste. Elle lui adresse un sourire touchée par ses paroles. « Je comprends.. c’est gentil. » Elle lui souffle alors. « Je me souviens oui, et ça s’est bien passé avec eux ? Je veux dire.. vous allez vous revoir ? » Elle lui demande alors. Elle prend un morceau de bois pour le déposer. « Alors on joue ? »






a61556173fbf4309b5215e4734ac8a8b51b14b9d.gifv
a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
june72
Messages : 82
Date d'inscription : 14/08/2021
Crédits : /

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
tea
june72
Mar 13 Sep - 20:14
tumblr-08e83b82d6823155d861a7fde4c07d51-8fc8bfa1-500.png
Ezra Wilson
J'ai 34 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis sous chef dans un restaurant et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement célibataire et je le vis plutôt pas bien.

Il arrive même à laisser échapper un petit rire, Ezra. C’est la magie accomplie par Briséïs. Il est vrai qu’ils ne sont pas mieux l’un que l’autre en termes de maladresse, ce qui a eu le don de créer toutes sortes de situations au cours de leur vie commune.

Ezra explique bientôt le tri dans ses contacts et il est surpris de constater à quel point son ex-compagne peut avoir peu conscience de ce qu’il a fait pendant ces derniers mois. Tant mieux, elle a une meilleure image que la réalité et c’est peut-être pas plus mal ainsi. Il ne faudrait pas qu’il lui ouvre trop les yeux brusquement sans quoi elle aurait peur de lui. Quoi que… après ce qu’il lui a fait subir pendant deux ans, elle ne pourrait sans doute pas le trouver pire. « Si. » répond-t-il bientôt. « Il y en a qui ont voulu être là, tout du moins, mais c’était compliqué d’accepter qu’on me voit dans… mon état… alors… » Il hausse les épaules en guise de fin de phrase, chose qui veut dire qu’il a préféré éloigner les gens. « Et c’est pas vraiment le truc dont on se vante donc… j’ai pas forcément dit la vérité à tout le monde… ce qui peut expliquer que certains n’ont pas compris pourquoi je prenais le large. » Dans le fond, il ne peut pas leur en vouloir, mais bon, cela n’enlève pas le fait que son ancienne vie sociale lui manque, par moment. Il aimerait tellement pouvoir redevenir celui qu’il était avant que ses pulsions ne commencent à lui pourrir la vie.

Il est un brin plus optimiste quand il parle de Tyler et Paul. Il y a de ces amitiés qui survivent à tout, celles-ci en sont la preuve. Il attrape bientôt une pièce pour la déposer à son tour sur le haut de la pile, prenant soin de ne pas déjà tout faire tomber. « Il y a les retrouvailles des 15 ans à notre lycée, cet hiver. Du coup, j’essayerais d’y aller, oui. » Et sans doute tacherait-il d’aller leur rendre visite bien avant cela, si sa santé le permet. « Ca a toujours l’air fun dans les films de voir ce que chacun est devenu."

Contenu sponsorisé
(June & Princess) Need you so much
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Princess & June 72 #03
» (f) Atypical - Casey x June
» (June & Princess) Eden & Wyoming
» (June & Princess) Basilton & Alma
» The power of words (June & Pride&Prejudice)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: