Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Funambule feat Manhattan Redlish
La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois   [PV Blue] EmptyAujourd'hui à 15:44 par Manhattan Redlish

» Hi Everyone
La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois   [PV Blue] EmptyAujourd'hui à 14:18 par Nemo

» Through hell, we thrive, and rebuild we will -feat Ananas
La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois   [PV Blue] EmptyAujourd'hui à 12:34 par Ananas

» hope it gives you hell
La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois   [PV Blue] EmptyAujourd'hui à 11:46 par the pretty reckless

» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois   [PV Blue] EmptyAujourd'hui à 1:20 par Pyramid Rouge

» Raven and Bones
La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois   [PV Blue] EmptyHier à 23:25 par Lobscure

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois   [PV Blue] EmptyHier à 20:43 par Mai Fong

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois   [PV Blue] EmptyHier à 20:41 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois   [PV Blue] EmptyHier à 20:32 par Gäa

Le Deal du moment : -40%
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + ...
Voir le deal
29.99 €

LE TEMPS D'UN RP

La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois [PV Blue]

Anouchka
Messages : 47
Date d'inscription : 09/12/2020
Crédits : moi-même

Univers fétiche : Harry Potter, Stargate
Préférence de jeu : Les deux
Valise
Anouchka
Ven 29 Avr - 23:49
Hors Jeu:

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
L'histoire se déroule à Chicago, à la la Archer School of Ballet. Lily Earnshaw est une jeune danseuse classique prometteuse. Un nouveau, Elias arrive au beau milieu de la répétition du Lac des cygnes, interrompant le chorégraphe

Contexte provenant de cette Les idées d'Anouchka


"Whoever saves one life saves the world entire"

"De la musique avant toute chose"
Anouchka
Messages : 47
Date d'inscription : 09/12/2020
Crédits : moi-même

Univers fétiche : Harry Potter, Stargate
Préférence de jeu : Les deux
Valise
Anouchka
Sam 30 Avr - 0:04

Lily Earnshaw
J'ai 16 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis élève de danse classique à la Archer School of Ballet et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien car ma priorité est la danse.

Je suis née à Colorado Springs et suis fille unique. Je fais de la danse classiue depuis mes trois ans. Ayant réussi l'audition d'entrée à la Archer School of Ballet, je suis venue vivre à Chicago. Mais, il y a quelques jours, j'ai appris que l'avion dans lequel voyageaient mes parents s'était écrasé. Du coup, ma tante (la soeur de ma mère), Emily, m'a reccueillie - du moins, pour le temps que je passe hors de l'école de danse -.
Lily était une jeune fille de seize ans, élève de danse classique à la Archer School of Ballet à Chicago. Elle était née à Colorado Springs, mais avait déménagé à Chicago pour étudier dans cette école. Ce jour-là, comme tous les jours, elle s’était levée, avait pris un petit déjeuner vitaminé, suivi les cours qu’on leur dispensait, quoique distraite. Elle pensait à ses parents, disparus quelques jours auparavant, alors qu’ils partaient en voyage en avion. Il y avait du brouillard et visiblement les pilotes avaient dû perdre le contrôle de l’appareil. Toujours était-il qu’il s’était écrasé. C’était le lendemain matin la radio qui lui avait appris la triste nouvelle, annonçant que ce vol était perdus « corps et biens ».
Mais, enfin, le cours de danse classique était arrivé. Et Lily avait chassé ses idées noires pour rester concentrée sur la danse. Il n’y avait plus qu’elle, la musique et les pas qu’elle devait accomplir. D’abord les exercices à la barre. Où Lily était en tête de file, à montrer les mouvements à ses camarades. Puis, la répétition de la chorégraphie du spectacle. Il s’agissait du lac des cygnes où Lily avait le rôle d’Odette, le cygne blanc. Elle dansait respectant le rythme, avec grâce, une excellente technique, le tout associé à de la précision et donnait parfaitement l’illusion que tout cela était aussi aisé que de marcher simplement dans la rue. Elle répétait les pas de la rencontre avec Siegfried, lorsque la porte s’ouvrit, laissant place à un jeune homme de son âge. Le chorégraphe qui était en train d’expliquer ce qui devait être amélioré selon lui avait été interrompu au beau milieu d’une phrase. Se tournant vers le jeune homme, il lui fit remarquer l’heure.

« Monsieur, vous êtes en retard » fit-il d’un ton sec, laissant entendre qu’on ne l’arrêtait pas dans son travail. Qu’aucune excuse ne serait recevable.

Lily observait la scène, navrée pour le nouveau de l’accueil qui lui était réservé.


"Whoever saves one life saves the world entire"

"De la musique avant toute chose"
Blue
Messages : 131
Date d'inscription : 06/05/2020
Crédits : Okan Bülbül (Artstation)

Univers fétiche : J'aime la variété justement ^^
Préférence de jeu : Les deux
Tournesol
Blue
Jeu 15 Sep - 15:01

Elias Moore
J'ai 16 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis élève de danse classique à la Archer School of Ballet et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien car j’ai d’autres chats à fouetter.

Elias a grandi seul avec son père. Celui-ci le déposait à la boxe quand il était gamin, pour ensuite aller boire une bière au pub d’en face avec ses copains. Mais Elias était beaucoup plus concentré sur les gamines qui faisaient des pointes devant une vieille barre dans le coin du gymnase miteux que sur ce qu’il se passait sur le ring. Et secrètement, dans sa chambre, il répétait inlassablement ses pas. Cette passion était un secret qu’il gardait au fond de son coeur, comme un précieux trésor, tandis qu’il faisait ce que son père attendait de lui : s’entrainer à la boxe pour progresser.

Quand Elias a onze ans, il gagne sa première compète… Et pour la première fois, son père est fier. Mais ce soir-là, Elias s’oublie. Il danse dans sa chambre les yeux fermés, s’abandonne sans faire attention à rien, et son père le surprend. Il lui met une raclée, lui interdit de recommencer ces “âneries”… Et après ça, il le garde à l’oeil. Alors Elias improvise. Il danse dans sa tête, dans son coeur, dans les toilettes de l’école. Partout où il trouve un peu d’intimité. Il regarde des vidéos à la bibliothèque de l’école, intègre l’aspect technique. Il se fait des potes qui font de la danse de rue, et il danse avec eux, mais son vrai truc, c’est le ballet.

Et à seize ans, Elias se barre à Chicago pour passer une audition, en forgeant une autorisation parentale. Il est admis, et il peut rejoindre la Archer School of Ballet dès le lendemain.
Elias avait seize ans aujourd’hui. Est-ce que quelqu’un en avait quelque chose à faire ? Même s’il était à la maison, son père aurait sûrement oublié…

Il se lève, mange deux poignées de céréales à même le paquet - c’est pas comme s’il avait du lait - et il attrappe le bus pour partir à l’école. Il y a des travaux sur la route, le bus doit faire un détour, et il arrive tout juste, mais encore à peu près à l’heure.

Enfin, ça, c’est sans compter sur la paperasse d’admission et la visite guidée ! Lorsqu’il arrive au premier cours de danse classique de son emploi du temps, il interrompt une leçon déjà entamée. Son guide l’a lâché au coin du couloir, et n’est donc pas là pour l’excuser. Il frappe un coup timide à la porte puis l’ouvre pour entrer, interrompant sans le vouloir le chorégraphe en pleine phrase. Celui-ci lui dit sèchement qu’il est en retard.

Elias ouvre la bouche pour répondre, puis la referme en réalisant qu’il ne ferait qu’aggraver son cas. Il se dirige vers une place libre dans le groupe, à côté d’une jeune fille aux cheveux blonds, mais l’enseignant l’interrompt.

- Nous allions passer aux fouettés. ajoute sèchement l’adulte. Pouvez-vous nous faire une démonstration ?

Heureusement qu’Elias a dû courir de la descente de son bus à son arrivée à l’école, sinon, le prof l’aurait pris à froid… Ce qui était sûrement le but. Elias part d’un demi-plié et tourne sur lui-même, avec un saut agile, fouettant l’air de sa jambe tout en tournant et s’accompagnant gracieusement de ses bras.

Le regard que le professeur pose sur lui lorsqu’il s’arrête est indéchiffrable, puis celui-ci fait signe au jeune homme de rejoindre le rang.
Rejoignez le corps de ballet. On reprend au début de l’acte 2 !
Anouchka
Messages : 47
Date d'inscription : 09/12/2020
Crédits : moi-même

Univers fétiche : Harry Potter, Stargate
Préférence de jeu : Les deux
Valise
Anouchka
Ven 10 Mar - 21:12

Lily Earnshaw
J'ai 16 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis élève de danse classique à la Archer School of Ballet et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien car ma priorité est la danse.

Je suis née à Colorado Springs et suis fille unique. Je fais de la danse classiue depuis mes trois ans. Ayant réussi l'audition d'entrée à la Archer School of Ballet, je suis venue vivre à Chicago. Mais, il y a quelques jours, j'ai appris que l'avion dans lequel voyageaient mes parents s'était écrasé. Du coup, ma tante (la soeur de ma mère), Emily, m'a reccueillie - du moins, pour le temps que je passe hors de l'école de danse -.
Lily observait toujours la scène de l’arrivée d’Elias, navrée pour lui du traitement que lui réservait le chorégraphe. Elle lui adressa d’ailleurs un regard désolé.
Déjà qu’il était nouveau, peut-être un peu perdu, il fallait en plus qu’il essuyât les foudres de l’adulte. Evidemment, le nouveau fut envoyé immédiatement sur un exercice alors qu’il n’avait sans doute même pas pu s’échauffer. Lily espérait qu’il ne se ferait pas mal ainsi. Elle avait toujours appris que l’échauffement était primordial – tout comme les étirements – pour protéger toutes les articulations. Elle l’observa attentivement. Pour quelqu’un qui était arrivé en plein cours, il s’en sortait bien dans le fouetté. Et en plus, il était gracieux, assez beau garçon… Après, cela ne voulait pas dire qu’il serait sympathique, cela restait à voir.

Puis, la répétition du ballet en lui-même reprit.
Elle observa chaque mouvement de chacun pour savoir à quelle seconde elle devait entrer en scène, d’une ponctualité irréprochable. Toujours aussi gracieuse, toujours une technique sans l’ombre d’un défaut. Mais, le chorégraphe trouva encore des critiques à faire, sur la technique, pour le danseur du prince, et de son côté, elle eu le droit à un :

« Encore plus expressif, Mademoiselle »

La suite de la répétition et du cours continua normalement, enfin, normalement si l’on considérait qu’il s’agissait de danse classique dans une école prestigieuse avec un chorégraphe particulièrement strict et exigeant, mais c’était le quotidien de Lily. Et en tant que danseuse vedette du spectacle, beaucoup d’espoirs et de pression pesaient sur ses épaules. Tant et si bien qu’elle s’entraînait pour se parfaire même en dehors des heures de cours et de répétition, sans jamais écouter son corps, la fatigue, la douleur – qu’elle fût physique ou psychologique -.

Dès qu’elle en eut l’occasion sans risquer de s’attirer les foudres du professeur, Lily s’approcha d’Elias.

« Bonjour. Je m’appelle Lily ; et toi ? Je crois que tu es nouveau ? On t’a fait visiter l’école ? Tu n’es pas trop perdu ? »

Elle était certes réservée et n’aimait donc pas parler d’elle, encore moins de ce qui était douloureux, mais là, en cet instant, elle estimait que la situation devait être plus difficile pour le nouveau que pour elle. Il allait devoir s’intégrer en cours d’année alors que tous les groupes d’amis étaient déjà formés. Alors, elle faisait un effort pour se montrer accueillante, attentive, l’aider dans la limite de ses capacités pour ces premiers jours.


"Whoever saves one life saves the world entire"

"De la musique avant toute chose"
Blue
Messages : 131
Date d'inscription : 06/05/2020
Crédits : Okan Bülbül (Artstation)

Univers fétiche : J'aime la variété justement ^^
Préférence de jeu : Les deux
Tournesol
Blue
Dim 19 Nov - 7:18

Elias Moore
J'ai 16 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis élève de danse classique à la Archer School of Ballet et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien car j’ai d’autres chats à fouetter.

Elias a grandi seul avec son père. Celui-ci le déposait à la boxe quand il était gamin, pour ensuite aller boire une bière au pub d’en face avec ses copains. Mais Elias était beaucoup plus concentré sur les gamines qui faisaient des pointes devant une vieille barre dans le coin du gymnase miteux que sur ce qu’il se passait sur le ring. Et secrètement, dans sa chambre, il répétait inlassablement ses pas. Cette passion était un secret qu’il gardait au fond de son coeur, comme un précieux trésor, tandis qu’il faisait ce que son père attendait de lui : s’entrainer à la boxe pour progresser.

Quand Elias a onze ans, il gagne sa première compète… Et pour la première fois, son père est fier. Mais ce soir-là, Elias s’oublie. Il danse dans sa chambre les yeux fermés, s’abandonne sans faire attention à rien, et son père le surprend. Il lui met une raclée, lui interdit de recommencer ces “âneries”… Et après ça, il le garde à l’oeil. Alors Elias improvise. Il danse dans sa tête, dans son coeur, dans les toilettes de l’école. Partout où il trouve un peu d’intimité. Il regarde des vidéos à la bibliothèque de l’école, intègre l’aspect technique. Il se fait des potes qui font de la danse de rue, et il danse avec eux, mais son vrai truc, c’est le ballet.

Et à seize ans, Elias se barre à Chicago pour passer une audition, en forgeant une autorisation parentale. Il est admis, et il peut rejoindre la Archer School of Ballet dès le lendemain.
Malgré les soucis de transports en commun, Elias, parti en avance, est arrivé tout juste à l'heure... Mais après avoir rempli une montagne de documents et fait le tour de l'école avec la secrétaire, c'est sérieusement en retard qu'il entre en cours - une interruption que le chorégraphe n'apprécie pas du tout.

Elias ouvre la bouche, puis la referme en réalisant que toute justification ne sera prise que comme une excuse, et que ce professeur là ne semble pas accepter les excuses. "Désolé Monsieur, cela ne se reproduira pas." offre-t-il simplement, en se dirigeant vers une place libre.

L'enseignant l'interrompt. Ils allaient passer aux fouettés. Peut-il faire une démonstration ? Heureusement échauffé par sa course folle depuis le bus qui a même inclu quelques sauts pour éviter plus vite certains obstacles, Elias s'élance sans la moindre hésitation dans un enchaînement plein de grâce. Le professeur ne le gratifie d'aucune remarque avant de l'envoyer dans le corps de ballet et de relancer au début de l'acte 2. Elias sourit gentiment à la seule fille qui le regarde avec gentillesse et compassion.

Elias observe ses camarades, dansant par mimétisme. Il y a quelques latences au début, des moments d'hésitation où il observe ses camarades pour voir où on en est, ce qu'il se passe ensuite. Il se déplace toujours suffisamment en rythme pour que personne ne se heurte à lui, mais parfois, pendant une fraction de seconde, c'est tout ce qu'il fait, se décaler en observant. Puis, à chaque fois, il se fond dans le mouvement. Il apprend vite, et à la fin du cours, ses gestes sont aussi naturels que s'il faisait partie du corps de ballet depuis le début de l'année.

Les critiques fusent pour les uns, pour les autres, Elias n'en reçoit aucune. Ce n'est pas parce qu'il est parfait, il le sait, ni même parce que le professeur lui laisse le temps de s'acclimater... Mais, plus probablement, parce qu'il ne le juge pas encore digne de son temps et de son attention.

À la fin du cours, le professeur les laisse s'étirer en autonomie. La pression se relâchent alors, les placements se dispersent alors que de petits groupes se forment par affinités, et les bavardages à voix basse sont tolérés.

La jolie fille qui lui a sourit tout à l'heure vient s'asseoir près de lui tandis qu'il s'étire. Elle s'appelle Lily, et lui ? Elle croit qu'il est nouveau ? On lui a fait visiter l'école ? Il n'est pas trop perdu ?

Le jeune homme lui sourit à son tour. "Bonjour. Moi, c'est Elias. Je suis arrivé ce matin, la secrétaire m'a fait visiter avant de me laisser monter. Tu es là depuis longtemps ?"
Contenu sponsorisé
La vie est un ballet ; on ne le danse qu’une fois [PV Blue]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il était une fois une femme. Il était une fois un robot. (Senara)
» Once upon a blue moon | Répertoire de Blue
» Blue Christmas ▬ Blue
» (danse macabre)
» Il était une fois...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: