Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
-53%
Le deal à ne pas rater :
-110€ sur le Casque gaming sans fil Corsair Virtuoso WL Blanc ...
99 € 209 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

(June72) what can i do without my sister.

PRINCESS
Messages : 783
Date d'inscription : 18/01/2019
Région : île de france.
Crédits : fanpop.

Univers fétiche : réel, city.
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
PRINCESS
Sam 19 Mar - 19:18
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Nevaeh se trouve à l'hôpital, attendant que sa soeur jumelle la rejoigne. Leurs mères a eu un accident, un malaise suite à sa maladie. Elles ont peur toutes les deux, après avoir perdu leur père, ce serait le coup de grâce.

Contexte provenant de nos têtes.



a61556173fbf4309b5215e4734ac8a8b51b14b9d.gifv
a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
PRINCESS
Messages : 783
Date d'inscription : 18/01/2019
Région : île de france.
Crédits : fanpop.

Univers fétiche : réel, city.
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
PRINCESS
Sam 19 Mar - 19:39

Nevaeh
Mayfair

J'ai 33 ans et je vis à Brooklyn, Etats Unis. Dans la vie, je suis nounou mais j'enchaîne plusieurs petits boulots et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis séparée et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.
Le bip bip persistant de l’hôpital. Voilà ce qu’entendait Nevaeh depuis plusieurs minutes. La brunette se trouvait dans la chambre de sa mère à se ronger les ongles. L’état de ceux-ci trahissait son anxiété et son stress. Sa maman avait fait un malaise suite à sa maladie alors elle l’avait emmené comme elle le pouvait à bord de sa vieille voiture. Au moins, elle roulait et elle pouvait se déplacer alors elle n’allait pas se plaindre. Elle n’avait pas les moyens d’investir dans quelque chose d’autre de toute manière. Elle a appelé sa sœur, sa jumelle. Elle ne sait pas ce qu’elle ferait sans elle parce qu’elles ont toujours été là l’une pour l’autre. Il faut dire que la vie n’avait jamais vraiment été facile pour elles. Elles n’avaient jamais vécu dans la facilité toutes les deux. Elles s’étaient débrouillées comme elles le pouvaient. Elle attendait que sa sœur arrive avec hâte. Sa main dans celle de sa mère endormie, elle finit par sortir pour prendre un peu l’air et voir si sa sœur arrivait.

Elle profite pour l’instant qu’elle ne soit pas arrivé pour fumer rapidement. Sa sœur n’était pas au courant et mieux valait qu’elle ne sache pas. Elle n’aimait pourtant pas la cigarette au départ mais il fallait croire que cela l’apaisait quelque part. Elle prend un chewing gum et relève la tête lorsqu’elle voit finalement sa sœur. « Hey.. tu es là. » Elle souffle, comme si elle n’y croyait pas. Comme si elle avait peur que sa sœur lui fil aussi entre les doigts. Elle prend sa main dans la sienne et la serre dans ses bras un instant. « Tu veux aller la voir ? Elle dort pour l’instant, les médecins l’ont mis sous calmant pour qu’elle souffre moins. Elle ne devrait pas se réveiller avant quelques heures. » Quelque part, c’était mieux que de la voir en pleine souffrance mais en même temps, c’était difficile pour elle aussi. Elle l’entraîne à l’intérieur et vers la chambre de leur mère. « Tu veux que je vous laisse ? » Au cas où elle désirait un moment en tête à tête avec leur mère.



a61556173fbf4309b5215e4734ac8a8b51b14b9d.gifv
a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
june72
Messages : 60
Date d'inscription : 14/08/2021
Crédits : /

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
Noob
june72
Mar 5 Avr - 13:30

Hazel
Mayfair

J'ai 33 ans et je vis à Brooklyn, Etats Unis. Dans la vie, je suis policière et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.
Hazel était en pleine audition lorsque les messages de sa sœur était arrivée. Un criminel pris en flagrant délit de braquage qui s’en sortirait une fois de plus. Elle fait tout ce qu’elle peut pour monter un dossier en béton à charge contre lui, mais cela fait bien longtemps qu’elle a compris les rouages de la justice américaine qui la désespère au point de se demander si elle ne s’est pas trompée de métier. Devenir flic, ça l’avait toujours hanté, comme une vocation ; mais les vices de procédure et autres broutilles qui font que les criminels s’en sortent… ça la dégoute tellement…
C’est après avoir ramené l’homme dans sa cellule de garde à vue qu’elle attrape enfin son téléphone et qu’elle remarque les 19 appels en absence et 14 sms en attente. La jeune femme fronce les sourcils. Ce n’est pas habituel et aussitôt, elle se doute que quelque chose ne va pas. Elle répond alors par un simple « J’arrive » à sa sœur jumelle, affolée par le contenu des messages. Perdre leur père avait été pire que tout, alors la simple possibilité que cela puisse recommencer avec leur mère…
Hazel monte dans la première voiture de gendarmerie qu’elle trouve. Elle n’a pas le droit de l’emprunter ainsi, dans un cadre autre que ses fonctions mais présentement, elle s’en fiche royalement et gérerait les potentielles conséquences plus tard. Elle met les sirènes en marche et prend la direction de l’hopital à vive allure. Une fois sur place, elle se gare à l’arrache avant de courir vers Nevaeh.

« Qu’est-ce qui s’est passé ? » demande-t-elle d’un ton affolé. Elle avait crû en comprendre une partie dans les sms mais a besoin de l’entendre de vive voix. La jeune femme hoche la tête et les deux sœurs se dirigent alors vers la chambre. « Je peux pas croire que ça recommence. Je ne veux pas revivre ça. » se confie-t-elle à sa jumelle sur le trajet qui mène à la chambre, ne lâchant pas la main de Nevaeh, son meilleur pilier dans ces moments-là. « Non… Reste… J’aurais même pas la force de rester toute seule. Je suis désolée de ne pas avoir pu arriver plus tôt d’ailleurs. J’étais en pleine audition… »

PRINCESS
Messages : 783
Date d'inscription : 18/01/2019
Région : île de france.
Crédits : fanpop.

Univers fétiche : réel, city.
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
PRINCESS
Mar 5 Avr - 15:51

Nevaeh
Mayfair

J'ai 33 ans et je vis à Brooklyn, Etats Unis. Dans la vie, je suis nounou mais j'enchaîne plusieurs petits boulots et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis séparée et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.
Nevaeh essaie toujours de s’occuper de sa mère, tout comme sa sœur bien entendu. Néanmoins, elle sait que sa jumelle a un emploi du temps plus compliqué. Celle-ci est flic alors elle ne peut pas vraiment quitter son poste comme elle le souhaite. Elle sait donc qu’elle abuse un peu lorsqu’elle lui envoi tout pleins de messages et qu’elle l’appelle sans réponse. Elle est sûrement occupée mais elle n’insisterait pas si sa mère n’était pas à l’hôpital. Elle ne souhaite pas être seule pour autant dans cet hôpital. Il y a les médecins et sa mère dort désormais mais elle ne se sent pas rassurée pour autant. Elle n’avait pas non plus d’hommes à ses côtés pour la soutenir. Elle se sent un peu soulagé quand elle reçoit enfin un message d’Hazel. Elle ne dit rien de plus si ce n’est qu’elle arrive mais cela lui suffit. Elle a vu ses messages.

Elle tourne un peu en rond et le temps lui semble une éternité avant qu’elle ne voit sa jumelle accourir. Personne ne pourrait vraiment les différencier comme cela. Hazel semble essoufflée et c’est la voix triste qu’elle lui répond. « Je.. je suis désolée. » Elle se sentait toujours coupable à chaque fois. « Je ne sais pas trop, elle a fait un malaise et elle est tombée. J’ai appelé les secours et on est venues ici rapidement. Maintenant elle dort et elle ne devrait pas se réveiller avant plusieurs heures. » Aucune chance que cela arrive avant et elle n’avait pas envie d’essayer de réveiller leur mère. Elles se dirigent vers la chambre de leur mère et alors qu’elle s’apprêtait à les laisser toutes les deux, Hazel la retient. Elle secoue la tête à ses mots. « Ce n’est rien, je n’aurais pas dû insister longtemps mais.. je ne savais pas quoi faire et je me sens mieux que quand tu es là. » Elle lui souffle alors. « J’ai peur.. et si sa maladie avait empirée ? Qu’il ne lui restait que quelques mois ? » Elle ne voulait pas penser au pire mais en même temps, elle se devait d’être réaliste car sinon la séparation serait encore plus difficile. « Elle ne peut pas nous laisser n’est-ce pas ? »




a61556173fbf4309b5215e4734ac8a8b51b14b9d.gifv
a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
june72
Messages : 60
Date d'inscription : 14/08/2021
Crédits : /

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
Noob
june72
Dim 1 Mai - 11:55

Nevaeh
Mayfair

J'ai 33 ans et je vis à Brooklyn, Etats Unis. Dans la vie, je suis nounou mais j'enchaîne plusieurs petits boulots et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis séparée et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.
Les deux sœurs ont ce lien si particulier de celles qui ont partagé le même utérus durant 9 mois, et c’est sans doute ce qui fait qu’Hazel a seulement besoin de froncer les yeux pour faire comprendre à sa sœur qu’il n’est nul besoin de s’excuser. Qu’est-ce qu’elle y peut ? La situation est déjà assez bouleversante comme cela sans avoir besoin de se flageller. « Tu as fait tout ce que tu pouvais. Tu sais bien que ce n’est pas ta faute. » Elle ne saurait pas gérer la culpabilisation de Nevaeh en plus du reste ; pas aujourd’hui tout du moins.

Hazel a les jambes qui flagellent quand enfin elle voit sa chère maman, allongée dans ce lit d’hôpital, immobile. De lourds souvenirs remontent à la surface et cela la touche en plein cœur. Non, elle ne saura pas rester seule en de telles circonstances. Nevaeh ne peut pas la laisser. « Faut pas qu’on imagine le pire ! Sinon on ne va pas tenir. » répond-t-elle difficilement alors que déglutir devient compliqué. « Non, elle peut pas… » Et en disant cela, une larme soule déjà sur sa joue et elle attrape la main de celle qui les a mises au monde, la serrant un peu plus fort, comme pour transmettre le message à sa maman. « Elle nous a promis d’être toujours avec nous !! » Son ton trahit une forme de désespoir. Elle sait parfaitement que leur mère devra s’en aller un jour, mais il y a encore de belles années avant cela. Elle est encore si jeune. « Je n’aurais pas la force de revivre ce qu’on a vécu avec papa. C’est comme si le ciel voulait nous punir de je ne sais quoi… » Elle est censée être la plus forte des deux, mais face à une telle situation…

PRINCESS
Messages : 783
Date d'inscription : 18/01/2019
Région : île de france.
Crédits : fanpop.

Univers fétiche : réel, city.
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
PRINCESS
Dim 1 Mai - 19:45

Nevaeh
Mayfair

J'ai 33 ans et je vis à Brooklyn, Etats Unis. Dans la vie, je suis nounou mais j'enchaîne plusieurs petits boulots et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis séparée et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.
Nevaeh ne savait pas si c’était comme cela pour toutes les familles et pour toutes les sœurs. Elle ne savait pas si tout le monde avait ce lien indiscutable. Elle avait toujours entendu dire que les jumeaux en général étaient toujours proches, fusionnelles. Elle se dit que ce qu’elles avaient vécues toutes les deux y était pour quelque chose également. Leur mère était malade et la jeune femme était venue avec elle à l’hôpital. Elle avait hâte que sa sœur arrive parc qu’elle n’allait pas s’en sortir toute seule. Elle pousse un soupir, même si la jeune femme tentait de la rassurer. « J’ai toujours l’impression que ce n’est jamais assez. » Elle lui souffle alors.

Elle lui parle de ses doutes, de ses peurs. Elle a l’impression que les choses ne vont jamais allées mieux. Elles avaient perdu leur père alors elle n’avait pas envie de perdre sa mère. Elle hoche la tête parce qu’elle est d’accord. Elle sait bien qu’elles ne doivent pas imaginer le pire mais parfois, c’était compliqué. « Elle n’a pas le droit non. » Ce n’était pas pour autant que c’était elles qui décidaient de l’avenir. La vie serait bien plus facile sinon. Elle regarde sa mère qui dort encore. Elle a l’air si paisible comme cela. « Au moins quelques années encore parce qu’on a besoin d’elle. » Elles auraient toujours besoin d’elle mais elle n’était pas prête à perdre quelqu’un d’autre. Elle prend la main de sa sœur dans les mains alors qu’elle la caresse doucement. « Moi non plus.. mais tu m’as dit que ça allait aller alors ça va aller non ? » Elle n’était pas convaincue à 100% non plus. « Elle devrait se réveiller dans quelques heures enfin.. tu crois qu’elle va se réveiller ? »





a61556173fbf4309b5215e4734ac8a8b51b14b9d.gifv
a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
june72
Messages : 60
Date d'inscription : 14/08/2021
Crédits : /

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
Noob
june72
Mar 10 Mai - 18:11

Hazel
Mayfair

J'ai 33 ans et je vis à Brooklyn, Etats Unis. Dans la vie, je suis policière et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.
« Tu penses qu’un jour, on réussira à ne plus avoir besoin d’elle ? » hoquette Hazel dans un demi-sourire. Elle en doute, et elle est persuadée que Nevaeh également, mais ça aurait au moins le mérite de les faire sourire deux secondes. Puis, elle hoche la tête. Elles doivent s’en convaincre que tout se passera bien ; sauf que les doutes de l’une alimentent ceux de l’autre et réciproquement, ce qui crée au sein de la chambre une ambiance des plus sinistres. Les derniers mots de sa sœur font complétement craquer Hazel. « Il le faut ! » Les sanglots éclatent, résultat de la pression retenue trop longtemps et d’années de tristesse pas assez évacuée depuis le décès de leur paternel.

« Mais si elle se réveille et qu’on est en train de pleurer, elle va nous engueuler ! » baragouine la cadette de quelques minutes entre deux sanglots. Et elle imagine tout à fait leur mère leur passer un savon. « Tu sais comment elle dit toujours : « Faut être forte les filles ! » Elle prend bien entendu un ton qui imite celui de la femme qui l’a mise au monde, mais cela ne la fait que pleurer encore davantage. Juste avant le décès de leur père, ils avaient aussi évoqué des souvenirs ; alors clairement pas la bonne tactique pour se remonter le moral. « Elle râlerait aussi contre le café de l’hôpital qui est toujours aussi dégueulasse et nous demanderait d’aller chercher une salade à la boulangerie voisine ne voulant pas manger les repas d’ici. » elle finit malgré tout par en rire, et c’est tant mieux. Elle renifle, cherchant désespérément dans ses poches un kleenex qu’elle n’a pas.

PRINCESS
Messages : 783
Date d'inscription : 18/01/2019
Région : île de france.
Crédits : fanpop.

Univers fétiche : réel, city.
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
PRINCESS
Mar 10 Mai - 19:11

Nevaeh
Mayfair

J'ai 33 ans et je vis à Brooklyn, Etats Unis. Dans la vie, je suis nounou mais j'enchaîne plusieurs petits boulots et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis séparée et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.
Nevaeh ne savait pas vraiment si elle avait la réponse à sa question. Est-ce qu’un jour on pouvait arrêter d’avoir besoin de sa mère ? Elle suppose que la réponse était non. Elles en auraient toujours besoin d’une façon ou d’une autre. Peut-être pas autant que quand on était bébé, enfant et qu’on en avait besoin à toute épreuve. Elle en avait besoin pour avoir ses conseils, et puis pour d’autres. « Je ne crois pas non.. enfin qui peut se passer de sa maman. » Elle tenait bon en tout cas et elle était heureuse d’avoir sa sœur à ses côtés. Elle en avait besoin. Elle avait besoin de sa sœur jumelle et elle ne pouvait pas la perdre. Elle hoche la tête. Oui, il le fallait.

Elle se met à rire légèrement. « Oui c’est vrai et ça risque de l’inquiéter aussi. » Elle n’allait pas comprendre où elle était dans un premier temps, juste le temps de réaliser. Elles allaient devoir rassurée leur mère pour lui expliquer ce qui s’était passé. « C’est vrai mais elle est beaucoup plus forte que nous. » Elle le trouve en tout cas. Sa sœur aussi était forte mais de son côté, elle ne se considérait pas ainsi. Peut-être qu’elles le seraient avec le temps, après tout, elles avaient bien du hériter de cela de leur mère quand même. « Elle a pas tort pour le café. Ca devrait être interdit même. » Mais bon, l’hôpital avait un certain budget et clairement, c n’était pas ce qui passait e premier elle suppose. « On pourrait peut-être aller acheter une salade et un dessert ou autre ? » Elle propose à sa sœur. Au moins, elles auraient anticiper les choses même si elle ne voulait pas partir d’ici mais leur mère ne se réveillerait pas avant plusieurs heures. « Peut-être que ça la fera se réveiller. » Ou pas.





a61556173fbf4309b5215e4734ac8a8b51b14b9d.gifv
a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
june72
Messages : 60
Date d'inscription : 14/08/2021
Crédits : /

Univers fétiche : City
Préférence de jeu : Homme
Noob
june72
Jeu 9 Juin - 23:18

Hazel
Mayfair

J'ai 33 ans et je vis à Brooklyn, Etats Unis. Dans la vie, je suis policière et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.
Hazel baisse les yeux un instant aux paroles de sa sœur. Les pensées les plus sombres viennent à son esprit en cette journée tourmentée, bien qu’elle soit d’ordinaire de nature bien plus solaire. Finalement, les deux sœurs abordent leur mère et Hazel aborde le caractère bien trempé de la matrone et ses petites habitudes. « Oui, je me suis toujours demandée comment elle fait, d’ailleurs. » Leur mère qui a traversé tant d’épreuves… La policière n’arrive pas à se dire que l’habitude vient à force. Cela semble tout à fait impensable. Un hochement de tête arrive bientôt. Même si la brune a cette envie irrésistible de rester au chevet de sa mère au cas où elle se réveillerait, il vaut mieux être réaliste : elle va encore dormir un moment et rester ici est anxiogène pour les sœurs. « Ok mais… On fait vite au cas où ! Je voudrais pas qu’elle soit seule à son réveil. » Et Nevaeh non plus, sans aucun doute.

Hazel rassemble ses affaires et se lève, non sans avoir serrer la main de sa maman dans la sienne une énième fois. « On revient vite, maman. » prononce-t-elle comme si cette dernière pouvait l’entendre. Le ton se veut doux et rassurant bien qu’elle soit toujours aussi inquiète au fond d’elle. Puis, les deux femmes quittent la chambre. Marcher quelques rues et prendre l’air leur ferait le plus grand bien. « Tu veux pas me raconter un truc plus joyeux pour me changer les idées un peu ? » Les dernières nouveautés dans sa vie ou tout ce qu’elle voudra, ça lui conviendra parfaitement.


PRINCESS
Messages : 783
Date d'inscription : 18/01/2019
Région : île de france.
Crédits : fanpop.

Univers fétiche : réel, city.
Préférence de jeu : Les deux
Narnia
PRINCESS
Sam 11 Juin - 21:19

Nevaeh
Mayfair

J'ai 33 ans et je vis à Brooklyn, Etats Unis. Dans la vie, je suis nounou mais j'enchaîne plusieurs petits boulots et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis séparée et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.
Nevaeh ne savait pas trop comment cela allait se passer pour sa mère. Elle savait qu’à un moment donné elle allait les quitter mais elle n’était pas prête pour cela. Elle ne voulait pas. Elle avait encore terriblement besoin de sa mère et ce même si elle avait passé l’âge. Sa sœur était comme elle et puis elles avaient déjà perdu leur père. Elles n’étaient pas prêtes à perdre leur mère. Les femmes étaient très unies toutes les trois. « Je ne sais pas.. je suppose qu’elle puisse une force chez quelqu’un de notre famille aussi. » Les deux jeunes femmes n’en avaient pas eu le droit pourtant. A moins que cela arrive d’ici quelques années. Elle propose d’aller chercher quelque chose à manger. Leur mère dormait et elle n’allait pas se réveiller avant plusieurs heures. Elle avait besoin de sortir un peu avant de péter un plomb. « Bien sûr oui, on en a pas pour longtemps. »

Les deux jeunes femmes sortent de la chambre pour sortir. Il y avait une boulangerie pas très loin de toute façon où elles pourraient acheter une salade. Ou bien un magasin. « J’ai commencé un nouveau boulot de nounou. Enfin je veux dire.. c’est différent cette fois. » Elle lui explique en marchant. « Le papa est veuf de deux enfants qui ont neuf et onze ans. C’est pas forcément évident, ils ont eu beaucoup de mal après le départ de la maman. » Bon d’accord, ce n’était pas encore très joyeux ce qu’elle lui disait. « Le pire c’est que le père.. au début, je l’ai rencontré dans un bar, il a renversé sa boisson sur moi et je croyais qu’il me draguait. » Alors que pas du tout en réalité, du moins, c’était ce qu’il lui avait dit.




a61556173fbf4309b5215e4734ac8a8b51b14b9d.gifv
a night under the stars
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. Yeah I'm that girl, that's just like you.
Contenu sponsorisé
(June72) what can i do without my sister.
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» (June72 & PRINCESS) I hope you're ok.
» June72
» (june72) time to cook.
» (june72) a new girl in town.
» Reviens moi... (Pricess&June72)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: