Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Et si c'était toi... (PV JessLili & Kathleen)

Kathleen
Messages : 166
Date d'inscription : 04/12/2020
Crédits : Moi-même

Univers fétiche : Dur de choisir, yen a plein
Préférence de jeu : Les deux
tea
Kathleen
Sam 24 Avr - 22:13
20121001192678.jpg
Amelia Blake
J'ai 45 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis Prof de Défense Contre les Forces du Mal  et je m'en sors impeccablement . Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt difficilement.


Amelia est née de deux sorciers de Sang-pur, aux Etats-Unis. Très tôt, elle a appris que son sang lui donnait à la fois un statut plus important que les autres, mais également des responsabilités non moins grandes. Les exigences de ses parents étaient élevées et les punitions en cas de manquement n’étaient pas enviables. Si Amelia avait un statut élevé, elle le payait sur son quotidien, à ses yeux. Le départ pour l’école d’Ilvermorny fut un soulagement pour la jeune américaine qui, si elle maintenait son image même à l’école, appréciait de se sentir enfin loin des yeux inquisiteurs de ses parents.  Après ses études, elle partit avec sa famille en Angleterre.

Elle tomba amoureuse et enceinte d’un moldu, mais ses parents qui trouvaient cela honteux tuèrent l’homme sous ses yeux. Elle perdit l’enfant cette nuit là. A la suite d’une coucherie un soir, elle eut une seconde grossesse, dont on lui dit à la naissance que l’enfant était morte. Elle avala alors une potion de stérilité pour punir ses parents.

Après bien des déboires, elle est aujourd’hui professeur de DCFM et elle n’a que peu d’amis en qui avoir confiance.


avatar :copyright: Kathleen
Malgré la douceur qui s'empara d'elle en contemplant la jeune femme dans les yeux, Amélia ne put s’empêcher de ressentir à nouveau de la colère en entendant prendre sur ses épaules le mauvais comportement de son époux. Autant, elle pouvait entendre que la jeune femme ne souhaitait pas briser sa famille en divorçant, autant qu'elle s'accuse de la brutalité de son compagnon, cela, Amélia ne pouvait le valider. S’il y avait une chose qu'elle supportait encore moins que l'incompétence, c'était la violence et la brutalité faites surtout aux femmes. Il y avait encore bien trop de jeunes femmes comme Olivia qui se laissaient faire par leur mari.

« Tu n'as pas à être soumise », se révolta-t-elle. « Que tu l’aies contrarié ou pas, Angelo n'a aucun droit de te frapper. Quant à n'en parler à personne, si Wolf s’en doute, alors je te garantis qu'il va en avoir la confirmation. Je n'ai pas l'intention de le lui cacher et rien de ce que tu pourrais dire ne m’y contraindra. Il sera évidemment en colère, mais il aura raison. Personne n'a le droit de te toucher, Livia, personne ! »

Et pourtant, l'idée la traversa qu’avoir la jeune italienne à soi devait être particulièrement agréable. Amélia fronça les sourcils devant cette pensée qui la traversait mais ce froncement pouvait être pris comme une expression de la colère qu'elle manifestait envers l’époux de la belle. En réalité, ce froncement lui était destiné à elle personnellement, ne comprenant pas exactement pourquoi elle avait ce genre de pensées alors que, justement, la jeune femme affirmait qu'elle ne voulait plus être soumise à qui que ce soit. Amélia ne trouvait pas ça très respectueuse de sa part et s’en voulut.

Afin de calmer le jeu ainsi que l’énervement que les deux femmes commençaient à ressentir toutes les deux, la jeune professeure de Défense contre les Forces du Mal décida d'accepter que son amie l'aide à soigner ses blessures. Au moins, ce serait un moment pendant lequel elles ne parleraient probablement pas de quoi que ce soit qui pourrait troubler la jeune femme. Elle ne savait pas si son esprit parviendrait à se montrer sage, mais elle essaierait en tous les cas. Elle ne savait pas pourquoi elle se sentait aussi étrange en présence de celle qui n'était jusqu’alors qu'une de ses amies les plus chères.

Lorsqu’elle dévoila son bras à Livia, celle-ci fut impressionnée par la gravité de la blessure. Elle se fâcha en affirmant qu'elle avait envie de tuer la personne qui avait causé ses blessures à Amélia. Il fallait bien admettre que cette blessure là, tout particulièrement, était impressionnante et que la jeune femme comprenait que son amie puisse être en colère qu'on lui ait fait subir ça. Cependant, elle haussa les épaules face à l'envie de la jeune femme de punir les coupables. Elle n'avait pas la moindre idée de qui était responsable de son état actuel.

« Faudrait-il encore que nous sachions de qui il s'agit. Je n'ai pas la moindre idée de qui étaient les personnes avec qui nous nous sommes battus. Ils étaient bien trop nombreux pour que je sache lequel m'a touchée. Je suis déjà contente de m'en être sortie en vie. »

Elle haussa les épaules, comme si le fait d'avoir affronté toute une armée de sorciers ne représentait absolument rien. Ça n'était pas la vérité, mais c'était celle qu’elle choisissait de dire à sa jolie petite italienne. Il ne fallait pas qu'elle s'inquiète trop outre-mesure. Mais quand elle s'agenouilla, avant de relever la tête vers elle et de croiser son regard, Amélia ne put totalement contrôler ce qu'elle éprouvait. Elle mit une main sur la joue de Livia et le caressa doucement

« J'aime beaucoup te voir à genoux devant moi. » dit-elle d’une voix douce.

Aussitôt, Amélia tiqua. Elle se demanda si elle avait vraiment osé dire à haute voix ce qu'elle avait pensé tout bas. Elle faillit s'excuser mais elle ne trouva pas les mots. Elle détourna le regard, les joues rouges tomate.


Et si c'était toi... (PV JessLili & Kathleen) - Page 2 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
JessLili
Messages : 22
Date d'inscription : 22/04/2021
Région : Rimouski, Québec, Canada
Crédits : moi

Univers fétiche : Tout
Préférence de jeu : Femme
Noob
JessLili
Dim 25 Avr - 1:20
20121001192678.jpg
Olivia Esposito
J'ai 41 ans et je vis à Manoir esposito , Grande-Bretagne . Dans la vie, je suis Libraire et je m'en sors très bien . Sinon, grâce à ma malchance , je suis mariée et je le vis plutôt mal.


Olivia est une femme de Sang-Pur, mariée à Angelo Esposito. De nature soumise, elle cache une tout autre femme si on la laisse vivre comme elle le voudrait.


avatar :copyright:

Olivia tressaillit en entendant Amélia se révolter. La belle Italienne mordilla sa lèvre et secoua la tête. Elle émit un rire sec. Elle sentait le sortilège s’estomper et elle jura en italien, encore une fois. Elle soupira, tout en regardant son amie.

- Non ! Tu ne comprends pas, Mélia. Si Angelo sait que j’ai parlé… S’il apprend que j’ai parlé…

Sa voix craqua et elle baissa la tête en la secouant. La jeune femme prit une profonde inspiration, tout en crémant le bras de son amie. Olivia se concentra sur sa tâche, essayant de trouver les bons mots, sans pour autant inquiéter Amélia. Si cela était humainement possible.

- Tu ne peux pas comprendre Amélia ! Personne, encore moins Adriano doit être informé de ce que je vis ! Je n’aurais même pas dû t’en parler. Je n’aurais pas dû te dire que je ne veux plus l’aimer. C’est mon époux. Je lui ai promis soumission et amour ! Même s’il ne connaît pas ce mot, je viendrai peut-être à bout de ses barrières. Je dois y arriver ! Ne serait-ce que pour m’approcher de mes deux garçons que je n’ai pas vu grandir. Si je pars, je peux dire adieu à bien des choses. À commencer par mes enfants et ma réputation. J’ai quarante-et-un ans. Il est trop tard pour refaire ma vie.

{Vraiment ? Cazzo, alors pourquoi tu penses à Adriano ou à Amélia…}

Attend, Amélia ? Que faisait-elle dans ses pensées ? Pourquoi pensait-elle à son amie ainsi ? Elle sentit ses joues chauffer, au moment même ou elle vit les sourcils d’Amélia se froncer. Pendant quelques secondes, elle pensa qu’elle pouvait lire dans ses pensées et elle s’admonesta intérieurement. Olivia pensa qu’elle n’aurait aucune difficulté à être soumise à son amie. Elle était certaine que même en situation de domination, Amélia devait être douce. Cette dernière réflexion titilla sa curiosité. Elle ne savait pas pourquoi elle se sentait aussi étrange en présence de celle qui n'était jusqu’alors qu'une amie. Une amie proche et chère, certes, mais pas au point d’avoir ce genre de pensées pour elle, si ?

Olivia secoua la tête pour se concentrer sur les blessures de son amie, qui étaient beaucoup plus graves que les siennes. Elle ne pouvait pas croire qu’Amélia s’en était prise à tous ses hommes. Heureusement qu’Adriano était là pour la soigner. Une pensée insidieuse se glissa dans sa tête et elle pinça les lèvres. Est-ce qu’ils étaient de simples amis ou bien y avait-il plus entre les deux ? Est-ce qu’ils étaient aussi des amants ? Olivia se refusa de lire les pensées de son amie pour le savoir. Elle ne savait pas quel effet la nouvelle aurait sur sa personne. Serait-elle jalouse qu’Adriano puisse profiter du sublime corps de leur…

Elle arrêta sa pensée sèchement avant qu’elle ne dérape. Pourtant, lorsqu’Amélia parla de sa chance d’être vivante, Olivia caressa sa joue jusqu’à la commissure de ses lèvres, d’un geste très tendre. Sa voix fut un murmure, lorsqu’elle avoua :

- Je suis plus qu’heureuse que tu sois en vie, Mélia… Je ne m’en serais pas remise si tu avais dû… mourir. Je tiens à toi, peut-être plus qu’une simple amie.

Elle détourna la tête et rougit comme une pivoine. Même si elle savait que son amie lui cachait des choses par rapport à la bataille, elle ne pouvait pas le lui en vouloir. Elle-même ne disait pas tout. Elle haussa les épaules, avant de s’agenouiller pour vérifier les blessures sur les jambes d’Amélia. Cependant, lorsque cette dernière lui avoua aimer l’avoir à genoux, la jeune femme cessa presque de respirer. Elle s’immobilisa comme une personne statufiée par Méduse et ne bougea plus. Elle ne savait pas comment réagir, ni quoi dire. Parce que l’idée lui plaisait bien. Celle d’être à genoux et soumise à Amélia. Elle sentit son ventre se serrer et la salive lui manquer.

À la suite de plusieurs minutes de silence, Olivia se redressa et observa Amélia tout en mordillant sa lèvre. La jeune femme déglutit avec difficulté et passa sa langue sur sa lèvre inférieure. Elle baissa les yeux puis scrute de nouveau Amélia.

Elle se rapprocha de son amie, caressa sa joue et posa ses lèvres sur celles d’Amélia, sans réfléchir. Elle se recula en balbutiant des excuses auxquelles elle ne croyait même pas.
Kathleen
Messages : 166
Date d'inscription : 04/12/2020
Crédits : Moi-même

Univers fétiche : Dur de choisir, yen a plein
Préférence de jeu : Les deux
tea
Kathleen
Dim 25 Avr - 2:52
20121001192678.jpg
Amelia Blake
J'ai 45 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis Prof de Défense Contre les Forces du Mal  et je m'en sors impeccablement . Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt difficilement.


Amelia est née de deux sorciers de Sang-pur, aux Etats-Unis. Très tôt, elle a appris que son sang lui donnait à la fois un statut plus important que les autres, mais également des responsabilités non moins grandes. Les exigences de ses parents étaient élevées et les punitions en cas de manquement n’étaient pas enviables. Si Amelia avait un statut élevé, elle le payait sur son quotidien, à ses yeux. Le départ pour l’école d’Ilvermorny fut un soulagement pour la jeune américaine qui, si elle maintenait son image même à l’école, appréciait de se sentir enfin loin des yeux inquisiteurs de ses parents.  Après ses études, elle partit avec sa famille en Angleterre.

Elle tomba amoureuse et enceinte d’un moldu, mais ses parents qui trouvaient cela honteux tuèrent l’homme sous ses yeux. Elle perdit l’enfant cette nuit là. A la suite d’une coucherie un soir, elle eut une seconde grossesse, dont on lui dit à la naissance que l’enfant était morte. Elle avala alors une potion de stérilité pour punir ses parents.

Après bien des déboires, elle est aujourd’hui professeur de DCFM et elle n’a que peu d’amis en qui avoir confiance.


avatar :copyright: Kathleen
Amélia comprenait plus que Olivia ne pouvait le croire. Mais elle avait assez souvent craint la réaction de ses parents si quelqu'un apprenait que leurs punitions n'étaient pas toujours des plus tendres. Mais il n'était pas question qu'elle cède en n’en parlant pas à Wolf. Ils étaient, l'un et l'autre, de confiance totale pour l'autre, et si elle ne lui disait rien, elle aurait la sensation de le trahir. De plus, si quelqu'un pouvait éventuellement protéger Olivia de ce qu'elle subissait, ce serait bien Adriano lui-même. Et il était assez discret pour que rien ne transparaisse aux yeux d’Angi, avant que le moment soit venu de régler le problème.

« Wolf saura. Et fait nous confiance ! Je peux te promettre, ma très très chère Livia, que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour t'aider et te protéger de notre mieux, sans que ton cher mari n’en soit informé. Il n'est jamais trop tard pour refaire sa vie. »

Livia était si belle, si pure, si innocente. Comment cet homme pouvait il lui faire subir autant de cruauté aussi gratuitement ? Amélia était persuadée que ce n'était pas le genre de jeu auquel elle se soumettait de son plein gré, même s'il était arrivé à la professeure de Défense contre les Forces du Mal de se retrouver volontairement dans des situations assez extrêmes, pour sa part. elle repensa notamment à sa première nuit avec Wolf qu'elle avait poussé au bout de ses pulsions et qui n'avait pas hésité à l'insulter et à la brutaliser, pour son plus grand plaisir.

Mais elle ne ferait jamais cela avec Livia, la douce, la pure, elle méritait qu'on l'aime de tout son cœur. Et si son mari n'en était pas capable, alors il faudrait qu'un autre le fasse. Adriano peut être, comme il le faisait pour elle. Cela ne dérangerait pas la jeune femme de le partager. Elle pourrait peut-être l'aimer aussi, mais à cette pensée, Amélia se demanda ce qui lui passait par la tête. Elle garda ce questionnement en tête tout le long que la jeune femme pratique les soins sur elle, c'était sans doute parce qu'elle pensait à tout cela qu'elle réagit franchement quand la jeune femme s'agenouilla devant elle. Elle n'hésita pas à lui dire qu'elle aimait la voir dans cette position.

Quand elle déposa ses lèvres sur celles de la professeure de Défense contre les Forces du Mal, Amélia ouvrit des yeux ronds, alors que Livia s'éloignait précipitamment d'elle. Sans même entendre les excuses qu'elle essayait de lui formuler, elle attrapa sa nuque et l’attira vers elle, avant de l'embrasser plus fort et plus passionnément que la belle italienne venait de le faire. Son mouvement ôta la partie droite de sa robe de chambre, dévoilant partiellement la jeune femme aux yeux de celle qui était toujours à genoux devant elle, tandis qu'elle prolongeait leur baiser en glissant sa langue dans la bouche de son petit papillon.  


Et si c'était toi... (PV JessLili & Kathleen) - Page 2 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
JessLili
Messages : 22
Date d'inscription : 22/04/2021
Région : Rimouski, Québec, Canada
Crédits : moi

Univers fétiche : Tout
Préférence de jeu : Femme
Noob
JessLili
Jeu 29 Avr - 16:57
20121001192678.jpg
Olivia Esposito
J'ai 41 ans et je vis à Manoir esposito , Grande-Bretagne  . Dans la vie, je suis Libraire  et je m'en sors très bien . Sinon, grâce à ma malchance , je suis mariée  et je le vis plutôt mal.


Olivia est une femme de Sang-Pur, mariée à Angelo Esposito. De nature soumise, elle cache une tout autre femme si on la laisse vivre comme elle le voudrait.


avatar :copyright:

Olivia mordilla sa lèvre et secoua la tête. Elle connaissait assez bien son amie pour savoir qu’elle ne démordrait pas. Si elle voulait en parler à Adriano, elle allait lui en parler. Cependant, la jeune femme ne craignait pas la réaction d’Angelo. Cela faisait déjà 25 ans qu’elle endurait sa violence, et même plus. Elle pouvait la gérer. Elle avait peur de celle de son ami. Le jeune homme n’avait jamais rien dit et il n’avait jamais commenté les blessures de son amie. La jeune femme avait toujours trouvé un moyen pour les lui cacher ou bien elle inventait un mensonge. Le croyait-il ? Elle n’en savait rien. Cela étant dit, il n’avait jamais eu de gestes de représailles en sa présence.

Elle esquissa un sourire penaud avant de répondre à Amélia.

- C’est apprécié, mais…

La jeune femme soupira et balaya l’air de sa main. Olivia savait que rien ne la ferait changer d’idée. Elle décida donc de changer de sujet, aussi subtilement que possible. Elle préféra se concentrer sur les blessures de son amie, plutôt que sur les siennes. À la suite du temps passé, elle se doutait que ses sorts ne faisaient plus effet. Son œil gauche tuméfié était voyant ainsi que son nez rougi. Elle jura en italien en croisant son regard dans un miroir.

Elle s’agenouilla pour panser les blessures sur les jambes de son amie, sans vraiment penser à la position suggestive qu’elle pourrait interpréter. Pourquoi aimerait-elle qu’Amélia l’interprète de cette façon ? Pourquoi avec elle, ça ne lui dérangerait pas d’aimer et d’être aimée ? Ses questionnements lui firent froncer les sourcils. La jeune femme poussa un soupir discret. Elle avait envie de l’embrasser.

Aussitôt que cette pensée franchit son esprit, qu’elle posa ses lèvres sur celles de Mélia. La jeune femme recula en balbutiant des excuses auxquelles Olivia ne pensait pas vraiment.

- Je suis désolée… Je… Tes lèvres… Elles… Euh… Déso…

Pourtant, ses excuses furent étouffées par les lèvres de son amie sur les siennes. Elle laissa fuser un gémissement de douceur et posa sa main sur la taille d’Amélia. Malgré ses blessures, sa peau était douce. Elle la caressa d’une main et entrouvrit les lèvres, leurs langues dansant l’une avec l’autre. Elle ferma les yeux et approfondit avec douceur leur baiser.

Olivia n’osait pas se relever. Elle embrassa Amélia, comme si sa vie en dépendait.


Kathleen
Messages : 166
Date d'inscription : 04/12/2020
Crédits : Moi-même

Univers fétiche : Dur de choisir, yen a plein
Préférence de jeu : Les deux
tea
Kathleen
Ven 30 Avr - 14:03
20121001192678.jpg
Amelia Blake
J'ai 45 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis Prof de Défense Contre les Forces du Mal  et je m'en sors impeccablement . Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt difficilement.


Amelia est née de deux sorciers de Sang-pur, aux Etats-Unis. Très tôt, elle a appris que son sang lui donnait à la fois un statut plus important que les autres, mais également des responsabilités non moins grandes. Les exigences de ses parents étaient élevées et les punitions en cas de manquement n’étaient pas enviables. Si Amelia avait un statut élevé, elle le payait sur son quotidien, à ses yeux. Le départ pour l’école d’Ilvermorny fut un soulagement pour la jeune américaine qui, si elle maintenait son image même à l’école, appréciait de se sentir enfin loin des yeux inquisiteurs de ses parents.  Après ses études, elle partit avec sa famille en Angleterre.

Elle tomba amoureuse et enceinte d’un moldu, mais ses parents qui trouvaient cela honteux tuèrent l’homme sous ses yeux. Elle perdit l’enfant cette nuit là. A la suite d’une coucherie un soir, elle eut une seconde grossesse, dont on lui dit à la naissance que l’enfant était morte. Elle avala alors une potion de stérilité pour punir ses parents.

Après bien des déboires, elle est aujourd’hui professeur de DCFM et elle n’a que peu d’amis en qui avoir confiance.


avatar :copyright: Kathleen
Bien évidemment, Livia était mal à l’aise devant l’envie intense de Amélia de la protéger et de veiller sur elle. Si la jeune femme avait compris quelque chose, c’était que la jeune femme ne se donnait pas la légitimité d’être aimée et protégée, mais qu’à cela ne tienne, Amélia la lui donnait, et elle n’hésiterait pas à la protéger malgré elle et elle savait qu’Adriano aussi. Après tout, il était amoureux d’elle, lui aussi. Lui aussi… Amelia se demanda pourquoi elle pensait comme ça, tout d’un coup et préféra proposer à Olivia de l’aider avec ses blessures plutôt que de se poser trop de questions.

Quand la jeune femme, à genoux devant elle, entendit que ça lui plaisait, elle ne lui en voulut pas mais, au contraire, posa ses lèvres sur celles de la professeure de Défense contre les Forces du Mal. Cette dernière ne put réagir qu’en empoignant la nuque de la jeune femme en l’embrassant avec passion. Elle avait envie de prendre Olivia, de la posséder, et elle se sentit un instant coupable envers Wolf, qui l’aimait lui aussi, mais elle ne parvint pas à interrompre le baiser pour autant. Et elle voulait plus, infiniment plus. Elle ne voulait pas rendre sa liberté à la jeune femme.




Et si c'était toi... (PV JessLili & Kathleen) - Page 2 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
JessLili
Messages : 22
Date d'inscription : 22/04/2021
Région : Rimouski, Québec, Canada
Crédits : moi

Univers fétiche : Tout
Préférence de jeu : Femme
Noob
JessLili
Ven 30 Avr - 16:24
20121001192678.jpg
Olivia Esposito
J'ai 41 ans et je vis à Manoir esposito , Grande-Bretagne  . Dans la vie, je suis Libraire  et je m'en sors très bien . Sinon, grâce à ma malchance , je suis mariée  et je le vis plutôt mal.


Olivia est une femme de Sang-Pur, mariée à Angelo Esposito. De nature soumise, elle cache une tout autre femme si on la laisse vivre comme elle le voudrait.


avatar :copyright:

Olivia baissa la tête devant l’envie irrépressible d’Amélia de la protéger. D’un côté, elle adorait l’idée, de l’autre, elle était tellement habituée d’être mal-aimée et violentée qu’elle n’en pleurait plus, sauf lorsqu’elle était seule. Olivia était une femme secrète et renfermée sur elle-même en présence de son époux. La jeune femme avait même oublié comment elle était avant d’être avec lui. Cela faisait vingt-cinq ans qu’elle se forgeait une personnalité pour plaire à Angelo.

Maintenant, elle voulait plaire à Amélia. Pourquoi ? Elle n’en savait rien. Elle l’aimait. À cette pensée, la jeune femme s’immobilisa et pris une profonde inspiration. L’amour, savait-elle seulement sa véritable définition. Savait-elle ce qu’elle ressentait pour son amie ou même pour Adriano ? Elle pouvait suivre les pensées d’Amélia, même malgré elle, tellement ses pensées étaient fortes. Elle lisait en elle comme un livre ouvert et elle se sentit rougir. Elle se força à amoindrir le pouvoir de sa légimencie.

Elle fut reconnaissante à son amie de ne pas poser de questions ni de commenter les blessures qui commençaient à apparaître. Olivia préféra soigner celle d’Amélia, qui étaient beaucoup plus grave que les siennes.

Cependant, lorsqu’elle avoua aimer l’avoir à genoux devant elle, Olivia ne put résister et l’embrassa avec maladresse et douceur. C’était la première fois qu’elle embrassait ainsi une femme qu’elle aimait. Si Angelo venait à savoir ce qu’elle ressentait à ce moment précis… Elle chassa aussitôt cette réflexion pour ne pas briser le moment.


Kathleen
Messages : 166
Date d'inscription : 04/12/2020
Crédits : Moi-même

Univers fétiche : Dur de choisir, yen a plein
Préférence de jeu : Les deux
tea
Kathleen
Ven 30 Avr - 17:40
20121001192678.jpg
Amelia Blake
J'ai 45 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis Prof de Défense Contre les Forces du Mal  et je m'en sors impeccablement . Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt difficilement.


Amelia est née de deux sorciers de Sang-pur, aux Etats-Unis. Très tôt, elle a appris que son sang lui donnait à la fois un statut plus important que les autres, mais également des responsabilités non moins grandes. Les exigences de ses parents étaient élevées et les punitions en cas de manquement n’étaient pas enviables. Si Amelia avait un statut élevé, elle le payait sur son quotidien, à ses yeux. Le départ pour l’école d’Ilvermorny fut un soulagement pour la jeune américaine qui, si elle maintenait son image même à l’école, appréciait de se sentir enfin loin des yeux inquisiteurs de ses parents.  Après ses études, elle partit avec sa famille en Angleterre.

Elle tomba amoureuse et enceinte d’un moldu, mais ses parents qui trouvaient cela honteux tuèrent l’homme sous ses yeux. Elle perdit l’enfant cette nuit là. A la suite d’une coucherie un soir, elle eut une seconde grossesse, dont on lui dit à la naissance que l’enfant était morte. Elle avala alors une potion de stérilité pour punir ses parents.

Après bien des déboires, elle est aujourd’hui professeur de DCFM et elle n’a que peu d’amis en qui avoir confiance.


avatar :copyright: Kathleen



Et si c'était toi... (PV JessLili & Kathleen) - Page 2 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
JessLili
Messages : 22
Date d'inscription : 22/04/2021
Région : Rimouski, Québec, Canada
Crédits : moi

Univers fétiche : Tout
Préférence de jeu : Femme
Noob
JessLili
Sam 1 Mai - 15:40
20121001192678.jpg
Olivia Esposito
J'ai 41 ans et je vis à Manoir esposito , Grande-Bretagne  . Dans la vie, je suis Libraire  et je m'en sors très bien . Sinon, grâce à ma malchance , je suis mariée  et je le vis plutôt mal.


Olivia est une femme de Sang-Pur, mariée à Angelo Esposito. De nature soumise, elle cache une tout autre femme si on la laisse vivre comme elle le voudrait.


avatar :copyright:


Kathleen
Messages : 166
Date d'inscription : 04/12/2020
Crédits : Moi-même

Univers fétiche : Dur de choisir, yen a plein
Préférence de jeu : Les deux
tea
Kathleen
Dim 2 Mai - 0:30
20121001192678.jpg
Amelia Blake
J'ai 45 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis Prof de Défense Contre les Forces du Mal  et je m'en sors impeccablement . Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt difficilement.


Amelia est née de deux sorciers de Sang-pur, aux Etats-Unis. Très tôt, elle a appris que son sang lui donnait à la fois un statut plus important que les autres, mais également des responsabilités non moins grandes. Les exigences de ses parents étaient élevées et les punitions en cas de manquement n’étaient pas enviables. Si Amelia avait un statut élevé, elle le payait sur son quotidien, à ses yeux. Le départ pour l’école d’Ilvermorny fut un soulagement pour la jeune américaine qui, si elle maintenait son image même à l’école, appréciait de se sentir enfin loin des yeux inquisiteurs de ses parents.  Après ses études, elle partit avec sa famille en Angleterre.

Elle tomba amoureuse et enceinte d’un moldu, mais ses parents qui trouvaient cela honteux tuèrent l’homme sous ses yeux. Elle perdit l’enfant cette nuit là. A la suite d’une coucherie un soir, elle eut une seconde grossesse, dont on lui dit à la naissance que l’enfant était morte. Elle avala alors une potion de stérilité pour punir ses parents.

Après bien des déboires, elle est aujourd’hui professeur de DCFM et elle n’a que peu d’amis en qui avoir confiance.


avatar :copyright: Kathleen



Et si c'était toi... (PV JessLili & Kathleen) - Page 2 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
JessLili
Messages : 22
Date d'inscription : 22/04/2021
Région : Rimouski, Québec, Canada
Crédits : moi

Univers fétiche : Tout
Préférence de jeu : Femme
Noob
JessLili
Lun 3 Mai - 0:51
20121001192678.jpg
Olivia Esposito
J'ai 41 ans et je vis à Manoir esposito , Grande-Bretagne . Dans la vie, je suis Libraire et je m'en sors très bien . Sinon, grâce à ma malchance , je suis mariée et je le vis plutôt mal.


Olivia est une femme de Sang-Pur, mariée à Angelo Esposito. De nature soumise, elle cache une tout autre femme si on la laisse vivre comme elle le voudrait.


avatar :copyright:


Contenu sponsorisé
Et si c'était toi... (PV JessLili & Kathleen)
Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» JessLili
» Un secret dangereux - [PV JessLili]
» KYLE & KATHLEEN ♣ A new life with you
» Des secrets à Poudlard (avec Kathleen)
» Le casse ou ça passe |ft. Kathleen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: