Partagez
 
 
 

 "On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 22  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1084
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Quelques jours s’étaient écoulés depuis cette fameuse soirée dans la salle de bain où, après s’être excusés de leurs comportements réciproques des dernières semaines, ils s’étaient avoué leurs sentiments. Dorénavant, Lucious avait l’impression de vivre dans une bulle aseptisée au bonheur, de ne plus toucher terre. Ils auraient pu vivre cela depuis bien longtemps déjà, mais la vie en avait décidé autrement. Cela importait peu au millionnaire qui savourait pleinement sa relation avec la jeune femme, même si c’était à travers son téléphone. En effet, les jours qui suivirent furent long pour Lucious qui avait dû jongler avec la cessation de ses parts à Rebecca la journée et, le soir venu, à courir pour satisfaire les papilles de tous les clients. S’il ne s’endormait pas sur le canapé dans son bureau, il en faisait de même dans celui de son appartement, parvenant rarement jusqu’au lit. Cela ne l’empêchait pas pour autant de penser à elle, lui envoyant de temps à autre un message lorsqu’il était dans la berline, ou entre deux coups de feu, juste pour qu’elle sache qu’il pensait à elle.

Mais ce soir, Lucious avait pris soin de fermer exceptionnellement son restaurant. Ce soir, il voulait faire vivre cette soirée inoubliable qu’il lui avait promis. Il avait alors dégagé toutes les chaises et tables à l’arrière du restaurant pour n’en laisser qu’une seule, au centre. Le quarantenaire avait disposé des chandelles, quelques guirlandes lumineuses au mur, puis avait éteint les ampoules du plafond pour plonger la salle dans une ambiance feutrée et romantique. Il s’était ensuite attelait à la cuisine pour préparer des cailles aux giroles, un plat qu’ils avaient cuisinés ensemble lors des cours de cuisine, ainsi qu’un fondant au chocolat pour le dessert. Il était ensuite passé par son bureau pour prendre une douche et enfilé un costume sombre ainsi qu’une chemise blanche déboutonnée au col. Quelques gouttes de parfum et il redescendit dans la salle du restaurant, mettant Sade en fond sonore. Il se frotta les mains, vérifia une dernière fois que tout était parfait, puis fixa la porte du restaurant, affichant un large sourire lorsqu’il la vit arriver.

Le millionnaire se hâte jusqu’à la porte pour lui ouvrir, laissant son regard glissait sur la jeune femme « Magnifique » souffla-t-il, puis récupéra son manteau et referma la porte derrière elle. Il déposa rapidement sa veste sur le porte-manteau et revint vers elle « Tu sens bon » et observa la salle « J’espère que tu aimes », puis se dirigea jusqu’au cuisine où le tout chauffait doucement, et cria « Des cailles aux girolles suivit d’un fondant au chocolat. Cela te convient-il ? » alors qu’il revenait avec les assiettes chaudes. Il s’approcha ensuite de la jolie brune « Je suis tellement nerveux que j’ai oublié quelque chose : Bonsoir » tout en souriant et l’embrassa avec douceur « Tu m’as manqué », et tira la chaise pour qu’elle y prenne place avant de s’asseoir en face d’elle « Bon appétit » avec un sourire taquin. Il ne mangea pas pour autant. Le coude posé sur la table, il avait posé sa tête contre sa main et l’observait tout en souriant « J’ai l’impression que ça fait une éternité que je ne t’ai pas vu… » puis redressa sa tête et son sourire disparu « Je suis sincèrement désolé pour mon absence. Ce n’était pas souhaité. Mon emploi du temps vacillait entre la société Thompson et le restaurant. J’étais épuisé. Je le suis encore ce soir pour tout t’avouer » tout en passant une main dans sa nuque, gêné d’être aussi fatigué ce soir alors qu’il était avec elle « Mais promis, tu auras ta soirée inoubliable. Un pari est un pari » tout en esquissant un petit sourire en coin « Tu es belle » Ajouta-t-il comme un cheveux sur la soupe avant de prendre un morceau de son plat « C’est bon. Je suis vraiment doué. C’est vraiment bon » tout en faisant de grands yeux, étonné par son propre talent.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1021
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

Bon… Voilà… Ils étaient ensemble. Enfin ensemble comme l’avait si bien dit Jerry. Le début d’une nouvelle histoire, avec pour le moment un goût de trop peu… Trop peu de lui, de sa présence, de sa voix, de son regard… Mais ils avaient l’un comme l’autre des emplois du temps chargé, des obligations à tenir. Alors Kate s’était accommodée des messages, de sa voix sur le répondeur parce qu’elle avait loupé l’appel, de son répondeur à lui également parce qu’il était déjà bien trop tard lorsqu’elle rappelait. Ils avaient fait une sorte de chassé croisé. Et pourtant… Pourtant elle adorait ce début d’histoire, ce petit côté adolescent, cette liberté dans les messages, comme les sous entendus. Elle n’était que sourire et elle était rayonnante. Finit la mine défaite des semaines précédentes. Finit de faire l’autruche et de se cacher derrière des excuses débiles. Même si elle n’était pas du tout prête à lui dire qu’elle l’aimait, elle tenait à lui. D’une façon particulière. Unique. Ça devait bien cacher de l’amour ça non ?!

Quoi qu’il en soit elle avait passé la journée la tête dans les nuages en sachant qu’ils se voyaient ce soir. Elle était partie à l’heure de travail, presque en courant. Voir même en dansant comme dans une comédie romantique. Et pour bien coller au scénario, elle avait mis une bonne grosse heure… et demi à se préparer. Tout en enfilant ses talons, elle se fit sourire toute seule. Ça ressemblait à un premier rendez vous… un truc un peu trompeur où on essai de présenter au mieux. D’ordinaire elle prenait les transports en commun mais ce soir, elle avait opté pour un taxi, afin qu’il la dépose juste devant le restaurant et qu’elle n’ait que trois pas à faire avant de pousser la porte. Elle redoutait de tomber nez à nez avec Caleb… Elle frappa curieuse de voir ce qui l’attendait à l’intérieur.

« -merci... » souffla Kate en rougissant. Pourquoi changer les bonnes habitudes ! C’était sa façon de le dire qui la troublait à chaque fois qu’il la complimentait. Pourtant elle portait seulement une petite robe noire. Classique et classe. La jeune femme sourit au millionnaire avant de regarder la salle et de dire : « -j’aime beaucoup... » oui, c’était cosy et intime à la fois. Elle adorait. Mais elle n’avait pas encore fait un pas qu’il était déjà parti en cuisine. Cela la fit sourire un peu plus encore. Des ados à un premier rendez vous… Tout à fait ça. « -c’est parfait » lui cria la jeune femme en notant que les plats n’étaient pas choisi au hasard.

« -à tout de même ! » répondit Kate avant de l’embrasser en souriant espérant le détendre avec ces quelques mots et ce ton de faux reproche. « -toi aussi... » ajouta t elle avant de prendre place à table.   Elle admira le plat et ne le dit pas mais comme d’habitude elle avait faim. Elle lui souhaita également un bon appétit, prit une première bouchée et ralentit la cadence de mastication en le voyant le fixer. « -c’est à peu près ça oui... » souffla Kate pour lui répondre. La journaliste avait eu la même sensation. Mais quelque chose clochait là tout de suite, alors elle déposa lentement ses couverts tout en l’écoutant. Elle pencha légèrement la tête sur le côté en le laissant parler, souriant avec tendresse. « -est ce qu’on pourrait avoir un peu de vin s’il vous plais chef… Enfin surtout toi… » ce qui en langage Kate voulait dire : il faut te détendre. « -non attends je le fais. » enfin… c’était plus facile à dire qu’à faire. La bouteille entre les mains, le tire bouchon de l’autre, la jeune femme tenta de faire au mieux : « -en fait c’est toi le pro... » souffla la jeune femme avec une grimace tout en lui tendant la bouteille alors qu’il s’était levé. « -attends… » elle posa la bouteille et  l’embrassa avec douceur. Détachant ses lèvres lentement, elle dit alors : « -aucun raison de stresser Monsieur Thompson. J’en connais déjà beaucoup trop sur vous… ouvre ça tu veux bien... » tout en lui présentant la bouteille avant de s’asseoir à nouveau et le regarder à l’oeuvre. Elle était peut être bien amoureuse en fait déjà, comment pouvait on trouvé un homme sexy en débouchant une bouteille ? C’était peut être le pantalon qui faisait ça. Le costume gris… celui qui lui faisait des fesses à tomber… « -on pouvait très bien décaler la soirée si tu es trop fatigué. Il n’y a rien d’urgent à ce que tu honores notre pari. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1084
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Entre excitation et appréhension, Lucious ne savait plus où donner de la tête. Il voulait que tout soit parfait pour leur premier rendez-vous en tête-à-tête, dans l’unique but de la satisfaire, de lui prouver qu’il était un homme bien, et surtout bien pour elle. Il prit tout de même un instant pour l’accueillir et esquissa un sourire en voyant qu’il parvenait toujours à la faire rougir avec un simple compliment. Un nouveau sourire lorsqu’elle lui confia aimer ce qu’il avait fait du restaurant, puis il s’éloigna en toute hâte jusqu’à la cuisine pour fignoler les dernières préparations pour le dîner. De nouveau, pas un mot, juste un sourire devant ses assiettes. Il avait peur que sa voix trahisse son anxiété s’il parlait de trop.

Toutefois, lorsqu’il revint vers elle avec les assiettes, il décida de prendre un moment pour la saluer et l’embrasser « Je ne fais rien dans l’ordre ce soir » tout en affichant une petit moue désolé. Un regard pour cette dernière qui lui avoua qu’il lui avait manqué aussi. Tout cela semblait si irréel pour le millionnaire alors qu’il prenait place devant elle. Un petit moment de silence, et il décida de s’excuser pour son absence de ces derniers jours. Il émit un petit rire en comprenant le sous-entendu de Kate « Je suis plus nerveux qu’un adolescent le soir de son bal de promo » alors qu’il sentait ses mains trembler encore un peu. Il la suivit du regard alors qu’elle décida de s’en occuper, mais se leva à son tour parce qu’il savait qu’elle ne parviendrait sûrement pas à la débouchonner « Des années d’expériences » tout en lui faisant un petit clin d’œil et se saisit de la bouteille. Un froncement de sourcil alors qu’il garda son geste en suspens. Attendre quoi ?! Mais Lucious eut rapidement la réponse lorsque Kate déposa ses lèvres contre les siennes. Pendant un instant, il oublia tout et savoura le goût de ses lèvres avant d’esquisser un petit sourire « Je suis un homme encore plein de mystères... » tout en plissant les yeux pour confirmer ses dires, puis se mit à rire et souffla tout en se saisissant de la bouteille de vin qu’il parvint à ouvrir sans difficulté « Merci… ». Il huma l’odeur « Ça sent bon » et revint à la table pour servir les deux verres « Très bon choix. Très bonne bouteille. Très bon vin. Tu vas aimer » tout en reprenant place sur sa chaise. Il prit une gorgée sans la quitter des yeux, puis fit un signe négatif de la tête tout en avalant le précieux nectar, reposant son verre sur la table blanche « Je soupçonne que tu n’as pas idée de à quel point j’avais envie de te voir » tout en commençant à manger « Et j’ai fais les choses en grand pour cette soirée inoubliable. Tu ne sauras rien avant. Je suis résistant sous la torture » avant de réprimer un bâillement « Désolé… » puis se frotta les yeux. Une nouvelle gorgée de vin et il lui sourit « Comment s’est passée ta semaine ? » puis pencha légèrement la tête sur le côté « Tu ne m’as pas expliqué comment ça s’est passé entre Jerry et Charly ? Vous les avez enfermés dans une salle de bain eux aussi ? ». Il ne verrait plus la salle de bain de Sara de la même manière dorénavant « Avant que tu m’expliques, j’ai besoin de savoir une chose… » Il laissa un suspens perdurer, comme pour annoncer une question importante « Est-ce que tu travailles demain ? » rétorqua-t-il comme si cela était une question pertinente.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1021
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

« -et c’est moi qui suis française... » soupira Kate en commentaire des années d’expériences dont se vantait Lucious. « -mais c’est comme pour la cuisine… tu sais faire, alors c’est parfait... » un petit haussement d’épaule pour signifier que ça lui allait très bien et qu’elle ne ferait pas plus effort que ça de ce côté là. Un couple c’était fait pour se compléter après tout ! Juste après l’avoir embrassé dans le but de le détendre un peu, elle commenta : « -ah elle m’avait manqué cette petite touche de psychopathe ! » d’autres femmes auraient trouvé ça séduisant, elle, elle préférait le taquiner.

Après l’avoir regarder ouvrir cette bouteille de vin, le menton posé dans la paume de sa main gauche, coude posé sur la table, jambe croisée, la jeune femme lui adressa un signe de tête en récupérant le verre. Elle le sentit, le fit tourner avant de le goûter. « -toujours aussi bon. J’en ai déjà bu une fois avec Sara... » puis elle fronça les sourcils en le voyant secouer la tête. Elle lui sourit avant de répondre : « -si ton envie est du même ordre d’envie que la mienne, si je dois en avoir une petite idée… je mange parce que c’est délicieux et que j’ai faim… et puis ça va refroidir et ça serait vraiment trop dommage... » elle prit une bouchée avant de sourire : « -et niveau endurance à la fatigue ça se passe comment ? » elle trouvait ça adorable qu’il ait fait des efforts pour lui faire passer une belle soirée. Elle aurait préféré qu’il ne prenne pas sur lui et sur ses heures de sommeil, mais elle décida de ne pas insister. Elle n’était pas sa mère, il était assez grand pour lui dire stop si le sommeil le gagnait.

Tout en mangeant elle lui parla de sa semaine, des articles rédigés, des interviews programmées, de ses nouvelles idées. En évoquant Jerry et Charly elle se revit dans le bureau à l’étage, se pinça les lèvres et répondit alors en chassant cette image bien vite de son esprit : « -il a tenté de lui dire deux jours après avoir ouvert les yeux, mais il était complètement embrouillé avec la morphine. Du coup elle n’a pas vraiment comprit un : Charly embrasse moi… Deux semaines plus tard, c’est elle qui a fait le pas. Qu’importe ce qu’il peut raconter de son côté, c’est elle qui a remis en place les oreillers et l’a embrassé. Conclusion, j’ai gagné le pari, parce que c’est bien Charly qui les a réunit ! » un petit air victorieux sur le visage, elle ajouta : « -et je suis super heureuse pour eux. » avec un sublime sourire. « -et pour répondre à ta question, non je ne travaille pas demain. » elle avait dit cela avec son verre à la main, et en prit une gorgée avant d’ajouter : « -et tu piques grandement ma curiosité... »

Son assiette était vide, son ventre plein. Elle s’était régalée comme à chaque fois qu’il avait pu cuisiner pour elle. Kate posa à nouveau son menton dans sa main, son regard posé sur lui et demanda en souriant tendrement : « -et toi ta semaine ? Intense je suppose au vu de ta fatigue... »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1084
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


« On se complète. Je cuisine et tu savoures » rétorqua-t-il amusé, se détendant peu à peu à son contact, ne comprenant toujours pas pourquoi il avait tant appréhendé ce dîner en tête-à-tête. Jamais il n’avait été aussi tendu par le passé lorsqu’il devait passer du temps en compagnie de la jolie brune. Sa légèreté et son baiser finirent de l’apaiser alors qu’il débouchonnait la bouteille de vin, avant de rire « Cela fait mon charme » souffla-t-il tout en relevant ses yeux sur elle. Et pourquoi changer cet aspect-là de sa personnalité parce qu’apparemment, cela lui avait manqué.

Il revint vers la table pour servir deux fonds de verre alors qu’il reprenait place en face de Katelyn « Pourquoi ne nous ont-ils pas laissés une telle bouteille l’autre soir ? » tout en se saisissant de ladite bouteille pour observer l’étiquette avant d’en prendre une gorgée. Un signe négatif de la tête pour signifier que non, il n’avait pas eu envie de décaler leur soirée en tête-à-tête. Entre leur éloignement dû à Caleb et leurs emplois du temps surchargés, Lucious avait eu l’impression de vivre une éternité sans la jeune femme à ses côtés et il avait eu envie de la revoir à tout prix. Peu importe l’épuisement qu’il pouvait éprouver. Un sourire quand il comprit qu’il lui avait manqué tout autant « Mange, mange » alors qu’il en fit de même, puis réprima un bâillement « Je pense pouvoir encore endurer un peu. N’ait aucune crainte là-dessus. Je compte profiter de chaque instant ». Cela faisait des jours qu’il ne dormait que deux-trois heures par nuit, ou cinq heures lorsque c’était une grasse matinée. Pourtant, Lucious n’avait eu que cette soirée à l’esprit. Et puis il aurait tout le temps de dormir lorsque l’occasion se présentait. En attendant, il puisait dans ses dernières ressources pour profiter de chaque seconde avec Katelyn. C’était tout ce qui importait au millionnaire.

Lucious l’écouta avec attention lui compter sa semaine, l’encourageant et s’intéressant réellement à ses nouvelles idées. Il aimait la voir si épanouie et investie dans son travail. Puis il parla de Jerry et de Charly. Il fronça les sourcils en se voyant mordre la lèvre inférieure. Il émit un petit rire en imaginant sans mal un Jerry qui tentait de convaincre que c’était lui le responsable de tout cela, devant une assemblée déjà convaincue du contraire « Moi aussi… Ce n’était qu’une question de temps de toute manière » tout en portant son verre de nouveau à ses lèvres alors qu’il s’appuya contre le dossier de sa chaise « C’est pour cela que c’est moi qui aie préparé le dîner ce soir » tout en montrant la table de la main. Puis acquiesça lentement de la tête alors qu’il reposa son verre sur la table « Parfait » et afficha un petit sourire taquin alors qu’il se saisit de sa la main de Kate « Tu verras ».

« Ereintante et de peu d’intérêts » tout en haussant les épaules, un regard pour leurs mains jointes « J’ai quitté la société familiale pour passer davantage de temps au restaurant » et afficha un sourire espiègle alors qu’il releva ses yeux sur elle « Je plaisante ! Je voulais me libérer de certaines responsabilités pour que l’on puisse passer davantage de temps ensemble. Ça me semblait important ». Il ne souhaitait pas réitérer les erreurs de son coma. De nouveau son regard sur leurs mains jointes « Tu as pensé à quoi quand je t’ai demandé pour Jerry et Charly ? » relevant de nouveau son regard sur elle, et se pinça la lèvre inférieur pour la mimer afin de lui signifier la raison de sa question. Il relâcha sa main, se leva pour débarrasser et en profita pour lui voler un rapide baiser. Il plaça les fondants dans une boite en carton pour les emmener. Il retourna auprès de Kate, jeta un regard à l’extérieur « Pile à l’heure, comme toujours ». Il éteignit toutes les lumières sans exception, tendit la boite à la jolie brune afin d’avoir les mains libres pour l’aider à mettre son manteau, enfilant le sien à son tour et quittèrent le restaurant « Bonsoir Gary. A l’heure, comme toujours ». Le chauffeur salua Katelyn, puis leur ouvrit la portière. La boite à dessert prit place aux côtés du conducteur. Lucious ne donna aucune consigne à ce dernier, le laissant conduire dans l’obscurité de la nuit « Une soirée inoubliable » tout en l’embrassant dans le cou, puis entrelaça ses doigts au sien. Il laissa son regard se perdre dans le paysage urbain, et tomba dans les bras de Morphée sans même s’en rendre compte.

Une première portière, puis la sienne et Lucious s’extirpa de sa torpeur et souffla d’une voix endormie « Nous sommes arrivés ? » « Monsieur, Madame, vous êtes arrivés ». Il sortit en premier de la berline, inspira l’air frais à plein poumon sans lâcher la main de Kate « Envoyez-moi un message lorsque vous arrivez chez vous » « Comme toujours monsieur Thompson. Passez un bon week-end ».
Lucious avait décidé d’emmener la jeune femme en bord de mer pour le week-end. Juste tous les deux. Il sourit en voyant que sa femme de ménage avait reçu les instructions. Un lit de bonne fortune avait été dressé en bord de mer, entouré par des bougies, et le ciel étoilé pour seul témoin « Tu avais aimé dormir à la belle étoile la fois dernière ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1021
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

« -je suis tout à fait d’accord ! » avait répondu Kate avec un grand sourire avant d’ajouter : « -enfin je compte bien reprendre les cours de cuisine parce que je me dis que si tu as passé ton temps à cuisine, tu n’aura peut être pas envie de recommencer le soir pour moi. » potentiellement ce qu’elle venait de dire laisser entre voir une idée d’un nous, d’un seul appartement, d’une vie à deux et d’un vrai couple. Elle ne réalisa pas vraiment d’ailleurs que ça pouvait laisser sous entendre tout ça. Parce que dans sa tête il n’y avait pas de question. La peur, elle avait décidé de lui dire d’aller se faire voir, qu’à cause d’elle, ils avaient déjà perdu trop de temps. Donc plus de questions. Elle voulait vraiment commencer quelque chose de solide avec Lucious. « -oh non ce soir ce qui fait ton plus bel atout charme c’est ton costume gris... » répondit Kate alors qu’elle le couvait du regard et qu’il ouvrait la bouteille de vin.

« -parce qu’on aurait fait que boire, et qu’on n’en serait pas là ce soir. » avait répondu la jeune femme qui ne remercierait sans doute jamais assez ses amis. Puis elle lui expliqua justement comment Jerry et Charly avait finit en couple, exposant ainsi sa victoire sur leur pari. « -crois moi, c’est bien mieux comme ça... » ajouta Kate « -une soirée inoubliable ça ne commence pas avec des pâtes... » elle leva les yeux au ciel. Oui si ça avait été l’inverse, le dîner aurait été bien moins bon, c’était certain. Kate cligna des yeux plusieurs fois et supplia : « -oh aller ! Je veux savoir ! Dis moi ! » avant de dire et ajouter : « -je plaisante, j’adore les surprises ! Et j’ai hâte ! »

Elle lui retourna la question concernant sa semaine et souffla un petit : « -oh… je suis désolée pour toi… Je déteste ce genre de semaine qui n’en finissent pas... » elle pensait qu’il prenait du plaisir à cuisiner mais elle se trompait peut être. Les horaires d’un restaurateur n’avait rien avoir avec la vie qu’il avait l’habitude de mener… C’était peut être un peu compliqué à gérer ? « -hein ?! Tu as… c’est fait ? » elle avait ouvert de grand yeux, parce que ça lui était totalement sortie de la tête cette histoire. Et puis dans le fond ça ne la concernait pas. Elle n’avait rien à dire. « -attends quoi ? Tu as fais ça pour moi ? Enfin pour nous ? Mais tu m’en... » elle plissa les yeux, respira et ajouta : « -je pensais que c’était parce que ça ne te plaisait plus, pas en rapport à moi. Enfin moi ça me va très bien ! Mais j’avais pas vu ça sous cet angle... » oui dans le fond c’était très bien comme ça.

La jeune femme sourit à la question de Lucious : « -oh simplement que j’ai été très conne… » mais elle n’avait pas envie de revenir là dessus. « -normalement j’aurai dû t’annoncer la nouvelle autrement. Je sais pas en te sautant au coup, ou avec une petite danse de la joie dont j’ai le secret. Au lieu de ça… » elle soupira tout en souriant toujours, caressant de son pouce les doigts de Lucious : « -au lieu de ça, j’ai… enfin je savais très bien que tu n’avais pas de problème d’un point de vu physique. Donc… » oh merde pourquoi est ce qu’il avait posé cette question. « -je crois que j’étais simplement trop en colère contre toi, et tellement énerver de voir Ava m’étaler son bonheur sous le nez. Et au passage je te présente des excuses, tu sais maintenant que je peux être très puérile. » elle baissa les yeux quelques instants, avant de terminer son verre et de le regarder débarrasser la table comme un vrai pro. Elle lui rendit son baiser et lui demanda s’il voulait de l’aide. La réponse fut négative, alors elle patienta quelques instants.

Une fois la boite en main, elle l’ouvrit et rien qu’ à l’odeur elle sourit : « -toi tu me fais trop confiance ! » gourmandise et maladresse… pas sur que les gâteaux arrivent à destination. Elle salua le chauffeur et prit place aux côtés de Lucious. Lorsque celui ci sombra dans le sommeil, elle discuta avec Garry, en particulier de ce cake à la banane que faisait sa femme. « -oh non pas madame ! Appelez moi Katelyn mais pas madame… s’il vous plais, j’insiste. » répondit Kate en sortant de la voiture. Le chauffeur lui sourit et hocha la tête. « -et pour le cake, dites lui bien qu’il n’y a rien d’urgent. Mais que je tiens à goûter cela. » Puis elle lui souhaita une bonne soirée, et avança main dans la main au côté de Lucious.

En voyant le lit de fortune et les bougies, Kate tourna la tête pour regarder le millionnaire. « -toi aussi si mes souvenirs sont bons... » elle pensait surtout à cette façon qu’il avait eut de venir se blottir contre elle. « -c’est magnifique... » souffla la jeune femme en déposant ses lèvres dans son cou. Avant de rire et de lui dire à l’oreille : « -et encore une fois… pas de pyjama... » puis elle l’entraina avec elle jusqu’à ce lit qui les attendait, le fit chuter avec elle sur les couvertures avant de l’embrasser en souriant contre ses lèvres, passant ses bras autour de son cou.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1084
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Lucious resta interdit devant le sous-entendu de la jeune femme… Il lui fallut quelques secondes avant qu’il n’esquisse un petit sourire « Je ne te promet pas un repas gourmet tous les soirs, et puis l’idée que tu cuisines pour moi me séduit ». C’était étrange, après tout ce temps à attendre d’être avec elle, de se projeter de la sorte. Il se mit à s’imaginer rentrer chez eux le soir, et la voir préparer le dîner pour eux deux. C’était… étrange. Il n’était pas encore familier à l’idée. Il souhaitait prendre son temps. Ne rien précipiter. Mais le millionnaire apprécia le fait que Katelyn commençait à se projeter de son côté. Puis il baissa son regard sur sa tenue avant de relever lentement son regard sur elle, taquin et petit sourire espiègle au coin des lèvres « Je savais que ma tenue ferait sensation » alors qu’il débouchonna la bouteille de vin. Un grand millésime que Lucious appréciait tout particulièrement. Le genre de bouteille qu’il aurait apprécié avoir dans la salle de bain, mais Katelyn avait raison. Ils auraient davantage dégusté le liquide bordeaux que de parler. Ce qui l’amusa « Et ça aurait été dommage ».

Un rire en imaginant la jolie brune préparait cette soirée inoubliable à sa place « J’attends toujours de pouvoir les goûter » tout en portant son verre à ses lèvres. Il était curieux de connaitre les talents culinaires de la jeune femme. Un nouveau rire alors qu’il s’essuya les lèvres du bout sa serviette « Je ne dirais rien de toute manière. Ce n’est pas amusant sinon ». Il savait qu’elle aimait les surprises alors il resta silencieux.

Un haussement d’épaule concernant son interminable semaine, puis lui avoua avoir quelque peu chamboulé sa vie professionnelle ces derniers jours. Il comprit alors qu’il n’avait peut-être pas été assez clair concernant les raisons de sa démission. Il s’avança donc sur le rebord de la chaise tout en souriant « Kate, Kate… Écoute-moi. J’ai fait ça parce que ça ne me plaisait plus ET pour passer davantage de temps avec toi. C’est une décision mûrement réfléchie. N’ait aucune crainte là-dessus » tout en souriant.

Puis son sourire disparu en comprenant que sa question n’était pas pertinente. Qu’il aurait dû se taire. Sa main dans la sienne, il serra davantage ses doigts « Je ne veux pas t’entendre dire cela… ». Il y avait des circonstances atténuantes. Un regard pour leurs mains jointes, puis il releva ses yeux sur elle « C’est à moi de m’excuser de t’avoir posé la question. Tout cela appartient au passé, que ça soit nos disputes ou Ava » tout en portant la main de Kate à ses lèvres. Le sujet était clos. Il se leva et débarrassa la table en lui demandant de rester là. Il s’occupait de tout. Il l’embrassa et se rendit en cuisine pour revenir avec une boite contenant le dessert « Je suis un homme naïf parfois » tout en lui souriant.

Dans la voiture, Lucious ne résista pas longtemps à l’appel de Morphée, sombrant dans ses bras en quelques minutes et cela jusqu’à ce qu’ils arrivent à sa résidence de bord de mer. Sa main dans la sienne, il fut ravi de voir que le lit de fortune était présent, ainsi que les bougies « J’ai beaucoup aimé ». Il esquissa un nouveau sourire en sentant ses lèvres dans son cou. Il se mit à rire « Tu prendras ma chemise » avant de courir avec elle jusqu’au lit, chutant avec elle dans les couvertures, ses bras autour de sa taille, lui rendant son baiser. La soirée était parfaite. Il se recula, se redressant sur ses genoux « Il ne manque qu’une chose pour que la soirée soit inoubliable » et retira son manteau, ainsi que sa veste de costume sans la quitter des yeux. Il déboutonna ensuite sa chemise qu’il déposa aux côtés de Kate « Une bonne nuit de sommeil » puis déposa un rapide baiser avant de se laisser tomber sur les couvertures, fermant les yeux, faignant de dormir. Puis il se mit à rire « Je plaisante ! » et déposa sa main sur sa joue et l’embrassa avec sensualité tout en prenant place au-dessus d’elle. Son cœur battait à tout rompt dans sa poitrine. Il descendit dans son cou lentement, prenant le temps de savourer le grain de sa peau. Il lui retira lentement sa robe, sans la quitter des yeux. Il prit un instant pour l’observer puis reprit possession de ses lèvres avec tout autant de sensualité, mêlant sa langue à la sienne. Il lui murmura « C’est toi que je voulais » avant de lui sourire, et embrassa son cou tout en la débarrassant de son soutien-gorge. Le millionnaire s’attarda quelques secondes sur sa poitrine, découvrant chaque parcelle de sa peau avec ses lèvres, puis descendit jusqu’à son bas ventre. Il releva les yeux vers elle, comme pour avoir son accord silencieux, puis retira son boxer en dentelle avant de s’immiscer entre ses cuisses jusqu’à la satisfaire. Il retira ensuite son pantalon, puis son boxer et reprit possession de ses lèvres tout en blottissant sa virilité tendue contre son bassin. N’en pouvant plus, il entra lentement en elle, soupirant de plaisir puis tout en ancrant son regard dans celui de la femme qu’il aimait, fit de long vas-et-viens, comme pour savourer l’instant présent. Il caressa la cuisse de Katelyn qu’il remonta un peu plus autour de sa taille pour se sentir davantage en elle.
Lucious se mit à accélérer ses coups de reins sans la quitter des yeux. Elle était belle à la lueur des bougies. Il embrassa son cou alors qu’il se montra plus langoureux, plus fougueux dans ses vas-et-viens jusqu’à ce qu’ils atteignent la jouissance ensemble. Lucious tenta de se faire taire en embrassant Kate, en vain. Puis il déposa son visage dans son cou humide, savourant le contact de son corps nu contre le sien.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1021
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

 Elle et lui sur ces couvertures, ce bord de mer, ce ciel étoilé… Intérieurement Kate savait qu’elle en avait déjà rêvé. Que la dernière fois, elle avait eut envie de ce moment, de ce rapprochement, de ses lèvres sur les siennes. Elle avait seulement trop peur de se l’avouer vraiment, trop peur qu’il soit éprit de son double, pas d’elle. Mais ce soir, c’était leur soir. Leur soirée inoubliable. Et rien n’allait venir à l’encontre de ça, rien ne pourrait assombrir cette nuit. Pas même une appréhension face à l’idée de vivre ensemble, ou encore les excuses qu’elle lui avait fait au restaurant. En fait, elle était contente d’être revenue là dessus. Parce qu’elle lui devait vraiment des excuses et avait ainsi pu les faire.

Kate s’était redressé sur les coudes pour le regarder se dévêtir. Elle ne s’était pas vraiment imaginé qu’ils allaient coucher ensemble ce soir. Après tout, il lui avait dit avoir du mal à le faire avec Ava à cause du souvenir de son ex femme et du fait qu’elle avait été la seule femme de sa vie. Alors… elle s’était attendu à ce qu’il lui demande un peu de temps ou quelque chose du genre. Qu’elle soit patiente peut être. Enfin, le spectacle qu’il était en train de lui offrir à la lueur des bougies lui allait parfaitement ! Elle n’en perdait pas une miette. Lorsqu’il avoua qu’il plaisantait sur son histoire de bonne nuit, gros dodo, Kate se mis à rire joyeusement avant de répondre à son baiser, sourire aux lèvres. « -je te promets que tu va bien dormir... » lui souffla la jeune femme à l’oreille.

Elle avait commencé la soirée comme dans une comédie romantique, la suite de cette nuit y ressemblait également. Elle adora tout de ses gestes, de ses baisers, de ses caresses. Elle aima sa douceur, sa tendresse, l’odeur de sa peau et le poids de son corps sur le sien. Elle aima la jouissance qu’il lui offrit sans rien de demander en retour. Kate soupira de plaisir lorsqu’il entra en elle, ses cuisses entourant sa taille, son âme en communion parfaite avec la sienne. C’était leur première fois ensemble et pourtant elle avait l’impression qu’il connaissait déjà son corps par coeur, qu’il était déjà capable électriser ses sens et de lui faire perdre pieds à tous instants.

Le souffle court, la tête légèrement penchée vers l’arrière, Kate se mis à sourire en reprenant peu à peu ses esprits. Elle souhaitait que cette nuit ne cesse jamais… Avec doucement elle colla son menton contre la tête de Lucious et caressa avec douceur les boucles blondes de son amant. « -plutôt pas mal... » souffla t elle avant de rire joyeusement alors qu’il glissait sur le côté mais qu’elle se blottissait déjà à nouveau contre lui. La jeune femme chercha les lèvres de Lucious, embrassant son cou, son menton et enfin ses lèvres avec tout la tendresse qu’elle avait pour lui. Avant venir nicher son visage contre son torse, respirant son odeur, savourant sa présence.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1084
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


La tête dans son cou, Lucious se mit à rire tout contre sa peau avant de se laissait glisser à ses côtés, refermant aussitôt le corps nu de Katelyn contre lui, laissant ses doigts glisser dans un effleurement sur sa peau « Je trouve aussi ! » rétorqua-t-il en réponse au compliment de la jeune femme, avec une assurance certaine « Surtout pour un homme qui n’a pas connu la chaleur d’une femme depuis presque cinq ans ». Il ferma les yeux en sentant les lèvres de Kate se poser tout contre sa peau, puis lui rendit son baiser avec tout autant de tendresse qu’elle. Il ne voulait être nulle part autre qu’à cet endroit, à cet instant précis, avec cette femme. Il était heureux et ça faisait bien longtemps qu’il n’avait pas éprouvé cette sensation.

Un silence agréable prit place sur cette plage où seul le flot des vagues s’écrasant contre le sable se faisait entendre. Il remonta légèrement la couverture sur leurs corps nus, baissant ses yeux sur la jolie brune blottie contre lui, puis reposant sa main sur sa hanche, la blottissant davantage contre lui « Quand je t’ai dit que je n’étais pas prêt à coucher avec Ava à cause de ma femme… J’ai menti… » tout en faisant une petite moue désolée « Je savais qu’en couchant avec Ava, ça risquait de m’engager dans une relation sérieuse, et ce n’est pas ce que je souhaitais. J’ai épousé la seule femme que j’ai connu intimement et nous avons vécu vingt années de bonheur, je ne voulais pas qu’Ava soit la suivante… » Il posa ses yeux sur elle et sourit « Je voulais que ça soit toi. Mais je ne pouvais pas te le dire, tu étais en colère contre moi ce soir-là. Et moi j’étais en colère contre toi » puis il afficha une nouvelle moue « Et je t’ai menti aussi devant l’hôpital en te disant que c’était dur de m’engager dans une nouvelle relation à cause de Rachel… C’est juste parce que là aussi, il n’y avait que toi… ». Puis il se mit à réfléchir avant d’ajouter avec son sourire charmeur « Je crois que j’ai expié tous mes pêchés. Je t’ai avoué tous mes mensonges » avant de se pencher pour l’embrasser « Je ne pouvais pas te l’avouer à ce moment-là, il y avait tellement de tensions entre nous qu’on aurait fait fougueusement l’amour dans la rue, on aurait choqué des âmes sensibles » puis l’embrassa de nouveau avec une certaine envie alors qu’il passa au-dessus d’elle, embrassant sa peau jusqu’à son nombril « Cette idée de faire fougueusement l’amour dans la rue m’a donné des envies » tout en souriant alors qu’il laissa sa langue glisser sur son corps nu. Puis se recoucha à côté d’elle en riant « Mais je suis trop épuisé… » tout en passant son bras autour de Katelyn en souriant avant de regarder sa montre « Minuit passé… Est-ce que j’ai réussi à te faire passer une soirée inoubliable ? » tout en posant son regard sur elle.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1021
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

Elle était heureuse de l’entendre rire. Parce que son humour en toutes situations n’étaient pas apprécié de tous, en particulier dans l’intimité. La plus part des hommes aimaient avoir des éloges de ce côté là. Le fait de l’entendre rire lui prouvait qu’ils s’étaient bien trouvé et qu’avec lui, comme depuis le début de leur relation, elle pouvait vraiment être elle même. Bon, elle évita tout de même d’ouvrir de grand yeux et d’hurler : cinq ans ! Parce que ça aurait été déplacé. Elle comprenait cela, c’était une forme de deuil, une sorte de respect pour sa défunte femme également. Peut-être aussi une manière de se punir… Enfin, elle garda cela pour elle, et préféra l’embrasser.

Lentement la jeune femme se laissait bercer par le bruit des vagues et les battements du coeur de Lucious. Elle se sentait si bien. Elle releva la tête pour le regarder lorsqu’il commença à parler et décida de répondre tout simplement avec humour : « -Monsieur Thompson je suis grandement déçue de l’apprendre ! » répondit Kate avec un air faussement choquer. Même si en réalité elle ne l’avait pas vu venir et ne s’en était pas douté trois secondes. Elle sourit en l’écoutant, heureuse de le voir prendre ça avait détachement malgré le sérieux du sujet. « -quoi ?! A l’hôpital aussi ? » répondit Kate en riant presque. Elle bougea un peu la tête de gauche à droite et ajouta : « -ça fait beaucoup de mensonge quand même Lucious. » enfin, c’était des non dits, pas des mensonges.

Un joli rire sortie de la gorge de Kate alors qu’il embrassait son cou. « -sors de ma tête ! j’ai pensé exactement à la même chose ! Et pour tout t’avouer, devant l’hôpital… j’ai clairement pensé à t’embrasser pour que tu te taises... » ses doigts glissant dans les boucles de Lucious alors qu’il descendait peu à peu sur son corps. « -ne t’en fais pas, on a tous notre temps pour ça... » sous entendant que si ça n’était pas ce soir, ça serait demain matin, ou encore le lendemain… et encore bien d’autre fois et qu’elle ne comptait pas le laisser partir si facilement. Kate se redressa quelque peu, la tête posée sur sa main, coude plié. Elle le regarda avec douceur et répondit : « -même s’il n’y avait pas eut de pari, pas de repas délicieux, et pas de belle étoile, cette nuit aurait tout de même était inoubliable... » parce qu’elle scellait la début de cette nouvelle histoire. Parce qu’ils allaient pouvoir construire ensemble quelque chose de nouveau. « -moi par contre je ne t’ai pas mentis... » elle lui sourit avec tendresse et reprit : « -j’ai toujours géré seule ma vie, mes problèmes… Quand ça me tombe dessus, je n’en parle pas, seulement lorsque je suis prête à le faire. » elle leva les yeux vers le ciel et ajouta : « -je suis clairement têtue et borner sur pas mal de chose… comme je te l’ai dis, je peux être très puéril. Et aussi je suis clairement pas du matin donc ne t’imagine pas que tu as fais quelque chose de mal, il me faut juste du café et un peu de temps pour émerger. » voilà comme ça les bases étaient posées.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 22Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: