Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 "On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 12 ... 22  Suivant
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1460
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Un nouveau rire perça dans le calme ambiant qu’offrait les Hampton à cette heure dès plus tardive. Lucious venait d’avouer, à voix haute, qu’il ne s’était pas montré honnête à l’égard de Katelyn concernant les raisons qui l’avaient empêchés d’avancer avec Ava. Il apprécia sa manière de faussement s’offusquer face à lui, mais aussi de s’interloquer au fur et à mesure de ses révélations « Je n’ai pas fait les choses à moitié en te mentant » tout en gardant son sourire taquin. Il baissa les yeux, tel un enfant prit en faute, contrastant avec le petit sourire qui s’affichait toujours sur ses lèvres, puis releva les yeux sur elle « Tu m’en veux ?! » en sachant pertinemment qu’elle ne lui en tenait pas rigueur.

Il se recula alors qu’il avait posé ses lèvres dans son cou, haussant les sourcils devant son aveu « Tu aurais dû ! J’aime qu’on me fasse taire de la sorte ! » et s’aventura un peu plus bas sur le corps de Katelyn, goûtant inlassablement sa peau, mais l’épuisement était toujours présent, et il n’était pas certain de parvenir à lui faire l’amour une seconde fois, alors il reprit sa place initiale, s’allongeant à côté de Kate, la blottissant tout contre lui « J’aime cette idée » tout en déposant ses lèvres contre les siennes. Ils étaient ensemble maintenant et tout le temps à leur disposition pour faire l’amour encore et encore. Oui, il aimait cette idée de découvrir inlassablement son corps, le goût de ses lèvres et la douceur de sa peau sous ses doigts.
Ne la quittant pas des yeux, il se positionna de la même manière que sa petite-amie, son visage non loin du sien et toujours ce sourire heureux sur les lèvres « Alors pourquoi j’ai fait tout ça ? » s’offusquant faussement avant de s’approcher pour lui voler un rapide baiser « Pour moi aussi » lui murmura-t-il avec davantage de sérieux. Cette nuit signifiait beaucoup pour lui aussi. C’était une nouvelle histoire qui commençait, pouvant ainsi vivre son amour au grand jour.

Lucious plaça une mèche de cheveux derrière son oreille avant de poser brièvement son doigt sur le bout de son nez. Il ne la quittait pas des yeux, la regardant comme la huitième merveilles du monde à ses yeux « Tu as oublié aussi que tu te tritures les doigts lorsque tu es nerveuse ou mal à l’aise, ou sinon, tu accélères le débit de parole » puis se pencha pour l’embrasser avec douceur, se reculant à peine « Je sais tout cela Kate et c’est aussi ce que j’aime chez toi. Je ne veux pas d’une femme parfaite aux yeux de tous, juste aux miens » et l’embrassa de nouveau avant de se reculer légèrement de nouveau « Et maintenant, tu n’es plus seule pour gérer ta vie, je suis là et tu peux compter sur moi » avant de l’embrasser de nouveau, puis se recula « Je ferais ça toute la nuit » en réitérant le baiser et le petit recul « Et en ce qui concerne le matin, ce n’est pas la première fois que nous passons la nuit ensemble très chère » puis l’embrassa en approfondissant le baiser tout en glissant sa main dans le dos de Kate pour l’attirer jusqu’à lui, puis sourit « Ne change pas ».


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1392
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

Il avait mentit, elle s’était voilée la face… Et ils avaient perdu bien du temps de bonheur à pouvoir être ensemble avec de telles bêtises. Enfin ça n’avait pas grande importance maintenant. Même si Kate était tout de même heureuse de savoir qu’il n’y avait pas de blocage dans l’esprit de Lucious, vis à vis de sa femme. Elle lui avoua tout de même avec un peu plus de sérieux : « -si ça avait été la vérité… j’aurais fais preuve de patience tu sais. Et de compréhension aussi. » elle sourit à nouveau et ajouta alors qu’il descendait sur son corps : « -mais comme tu le constates, tu n’aurais pas tenu longtemps... » elle aimait déjà cette espèce d’alchimie de leurs corps. « -non mais comme tu l’as dis à l’instant : y avait trop de tension sexuelle et on aurait fait l’amour sur le trottoir tout en s’arrachant nos vêtements. » en disant les mots tension sexuelle, la voix de June avait résonné dans sa tête. Parce que son amie lui avait déjà dit ces mots. Et cela fit sourire Kate un peu plus encore.

« -oui aussi... » ajouta Kate en penchant quelque peu la tête lorsqu’il ajouta des défauts à sa liste. « -oui ba tant mieux parce que perfection ne rime pas avec Katelyn Thomas… » commenta la jeune femme avant d’ajouter : « -non mais ce que... » il l’embrassa et la coupa ainsi dans sa phrase, qu’elle tenta de poursuivre : « -ce que je veux dire... » un nouveau baiser et son commentaire au sujet des matins qu’il avait déjà pu endurer avec elle. « -oui d’accord mais ce que je veux dire... » il l’embrassa à nouveau et elle se mis à rire alors qu’il l’attirait à elle. « -c’est ça que j’essaye de te dire ! » articula la jeune femme en tournant la tête pour que Lucious embrasse son cou et qu’elle puisse poursuivre en souriant : « -je changera pas… enfin plus… Plus maintenant… Alors... » elle passa ses doigts dans les boucles blondes de Lucious en le regardant droit dans les yeux : « -alors je ne veux pas que tu prennes tout ça pour toi. Le matin je râle, je suis pas sympa, mais ça sera pas contre toi. Et je vais quand même faire des efforts ! » elle avait levé son index en disant cela. Elle l’embrassa et ajouta : « -et pour les soucis du quotidien, c’est la même chose… Si je ne t’en parle pas, s’il te plais, ne le prends pas mal. Parce que je sais pas faire autrement. Toi tu as vécu une histoire d’amour de dingue avec Rachel… une vraie vie de couple… alors que moi… » elle leva les épaules et grimaça : « -moi non… tu comprends ce que je veux dire ou tu souris de me voir me galérer à tenter de t’expliquer quelque chose ? » elle riait presque en disant cela en réalisant que c'était les doigts de Lucious qu'elle triturait et non les siens.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1460
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Comme pour rester fidèle à sa défunte épouse, Lucious s’était interdit d’aimer, mais aussi de consommer l’acte charnel avec une autre femme. Mais Katelyn était entrée dans sa vie et il était tombé amoureux malgré lui. Une première fois dans son imaginaire, et la seconde fois quelque temps après son réveil. Ce n’était pas quelque chose d’aisé pour lui d’aimer une autre femme, alors il apprécia tout particulièrement les paroles de Katelyn ce soir et répondit avec tout autant de sérieux qu’elle avait prit pour le lui confier « Merci… ». C’était un remerciement sincère et venant du cœur. Il apprécia ce respect qu’il avait pour lui et son passé. Toutefois, maintenant il l’aimait plus que tout, ils avaient consommé l’acte charnel et il avait encore faim de sa peau alors qu’il descendant jusqu’à son ventre, riant tout contre avant d’embrasser son bas ventre « Imagine maintenant que j’ai eu un avant-goût de ton corps », mais il n’allait pas lui refaire l’amour. Sa semaine avait raison de lui et il souhaitait lui laisser un bon souvenir de la fusion de leurs deux corps, qu’une note décevante parce qu’il était trop épuisé. Le millionnaire se mit à rire en l’entendant confirmer ses dires « Ça aurait été… » et resta sans voix un instant avant d’ajouter « Désolé, j’étais en train d’imaginer… Faire l’amour dans la rue, c’est une idée à garder dans un coin de nos esprits pervers » tout en posant ses yeux sur la jeune femme blottie dans ses bras.

Lorsqu’elle bougea pour se mettre sur le côté, Lucious en fit de même et sourit « La perfection, c’est ennuyant de toute manière ». Il ne l’était pas non plus, et puis le quarantenaire avait toujours aimé les petits défauts qui faisaient la personnalité. Il s’amusa ensuite à l’embrasser à l’issue de chacune de ses phrases, l’empêchant de répondre à son tour, ou tout du moins de finir de lui répondre, et décida de l’attirer à lui, savourant le rire qu’elle émit. Ça lui faisait tellement de bien de l’entendre rire ainsi avec lui. A défaut d’avoir ses lèvres, il embrassa son cou, la laissant finir sa phrase « Tu n’as pas intérêt » rétorqua-t-il tout en la regardant, lui aussi, droit dans les yeux « Arrête d’avoir peur Kate. Je te connais, je sais que tu es de mauvaise humeur le matin » et lui rendit son baiser avant de passer ses doigts dans ses cheveux sans la quitter des yeux. Lentement, un sourire s’afficha sur les lèvres du millionnaire alors que Kate triturait ses propres doigts alors qu’elle se débattait pour lui faire comprendre qu’elle n’était pas familière des relations de couple, du quotidien et tout ce qui était lié à cela. Il sourit de plus belle devant sa question et le rire qui suivit « Tu sais que je t’aime ? » parce qu’à la voir comme ça, ça ne faisait que confirmer ses sentiments à son égard. Il posa alors sa main sur sa joue et l’embrassa avec tendresse, quittant ses lèvres avec lenteur puis réouvrit les yeux sans retirer sa main de sa joue qu’il caressa de son pouce « C’est vraiment trop mignon quand tu déblatères sans but comme tu viens de faire » et ajout « Je veux juste que tu me parles lorsque ça sera contre moi, pour que je comprenne mes erreurs et ne les réitères pas. Et comme tu viens de me dire, je vais faire preuve de patience, et de compréhension ». Un rapide baiser et ajouta « Tu n’as pas à avoir peur de moi. La peur nous a coûté trop de temps. Maintenant, on vit et on prend notre temps. Je n’ai pas envie de précipiter quoi que ce soit. Je t’ai toi et ça me suffit. Maintenant, fait-moi l’amour encore une fois parce que j’ai faim de toi et ça me rend dingue de te savoir nue sous cette couverture » tout en l’embrassant avec envie, lui murmura à l’oreille « J’ai envie de toi ».



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1392
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

Kate ne s’était jamais vraiment projeter mentalement dans cette relation. Elle savait qu’ils s’entendaient bien, qu’il y avait une certaine complicité entre eux, mais ce soir elle était vraiment heureuse de pouvoir constater qu’ils étaient complémentaire. Ces sourires, ces rires, cette façon si légère d’aborder des sujets délicats. Ils avaient tous pour réussir une belle histoire d’amour. Rien ne se passerait comme dans le rêve de Lucious. Kate se l’était promis dans la salle de bain de Sara. Elle ne deviendrait pas la femme du rêve. Bien des paramètres étaient différents d’ailleurs. Alors tout irait bien.

La jeune femme tenta tant bien que mal d’exposer à Lucious qu’elle avait bien des défauts et qu’elle ne voulait pas qu’il prenne certaines choses de travers. Elle ne viendrait pas lui demander de l’aide, tenterait de gérer ses soucis elle même, seule, comme elle l’avait toujours fait. Elle serait encore de mauvaise humeur le matin parce qu’elle était ainsi faite, même si elle tenterait de faire des efforts de ce côté là. Qui sais peut être qu’avec lui dans son lit au réveil, tout serait différent d’ailleurs. Elle rougit en l’entendant lui dire qu’il l’aimait. Cela lui faisait comme des papillons dans le ventre quand il le disait. Et elle adorait cette sensation. Qui était nouvelle pour elle. Jamais un homme ne lui avait fait cet effet. Alors peut être que cette fois ci, elle l’espérait vraiment d’ailleurs, peut être que c’était le bon. Qu’elle ne s’était pas trompée, qu’elle avait choisit le bon. Celui qui serait capable de le rendre heureuse pour le reste de son existence.

« -comment ça sans but ?! » s’offusqua Kate en souriant. Elle hocha la tête alors que son sourire virait presque à la timidité. Oui, elle lui dirait si jamais il y avait un souci. Ils en avaient déjà parlé, la communication était essentiel pour l’un comme pour l’autre au sein d’un couple. Alors il avait raison, la peur, elle allait la ranger dans une petite, toute petite boite, et l’enfouir bien au fond dans son esprit. Fermer la porte à double tour et lui dire adieu.

Elle se mis à rire en entendant sa demande qui s’enchaînait pourtant à la perfection avec ce qu’il venait de dire. La jolie brune lui rendit son baiser avec la même envie avant de laisser ses lèvres parcourir sa mâchoire, puis descendre dans son cou. Elle passa au dessus de lui en reprenant possession de ses lèvres ravi de lui faire cet effet. Elle souffla pourtant : « -comme si ça n’était pas dans mes plans... » un sourire pour l’embrasser à nouveau avant de le guider en elle et de soupirer contre sa peau. Kate lui fit l’amour avec tendresse et sensualité, ses hanches ondulant contre son bassin, savourant son plaisir comme le sien. Lorsque la ajouissance arriva elle se cambra pour l’accueillir, gémissant de plaisir alors que sa peau se couvrait de frisson, heureuse de voir que Lucious était également comblé. Avec lenteur elle se laissa glisser à ses côtés avant de lui souffler : « -maintenant tu devrais dormir… tu en as besoin... » elle caressa ses boucles blondes quelques secondes, le détaillant d’un regard amoureux. Elle l’embrassa avec douceur puis elle se tourna en entourant sa taille du bras de Lucious comme s’il s’agissait de la couverture, avant de lui souhaiter une douce nuit…
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1460
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Lucious était plus que satisfait de retrouver leur complicité d’antan leur permettant d’aborder des conversations sérieuses, mais empreint de légèreté et d’humour comme ils savaient si bien le faire. C’était l’essentiel de leur relation. Ils n’avaient pas peur des mots, et ils ne voulaient pas que cela change. Le millionnaire voulait continuer à communiquer avec elle, à lui dire qu’il l’aimait ou encore, comme en cet instant, à lui demander de lui faire l’amour, et cela sans tabou aucun. Il se permis d’esquisser un sourire en coin alors que Kate lui confia que c’était prévu « Tu ne peux pas me résister » rétorqua-t-il tout en la laissant prendre les commandes de leurs ébats. Apparemment, sa virilité ne ressentait pas son épuisement général car elle se laissa conduire en la jolie brune sans difficulté. Il aimait se sentir à sa merci, sentant son bassin onduler sous ses mains, et encore plus la sentir se cabrer face à lui, alors qu’il sentait la jouissance l’envahir de son côté « Tu as puisé dans mes dernières réserves d’énergie » tout en se tournant pour se blottir contre le corps nu de sa petite-amie, la laissant prendre son bras pour entourer sa taille. Il embrassa son épaule, nicha son visage dans son cou, humant l’odeur de sa peau, et s’endormie, le sourire aux lèvres presque aussitôt.

Ce qui réveilla Lucious au petit matin fut la présence de deux coureurs passant à leur hauteur. Presque instinctivement, il remonta la couverture jusqu’aux épaules de Katelyn tout en levant la tête vers eux, les saluant de la main. Puis il se pencha pour vérifier qu’elle dormait toujours. Un baiser sur son épaule et se leva du lit de fortune, enfilant son pantalon et ramassant leurs effets personnels à l’exception de la chemise qu’il lui laissa volontairement. L’heure était plus que matinale, ce qui arrangea Lucious qui se glissa sous la douche, renfilant seulement le pantalon dont il s’était vêtu avec hâte, prépara le petit déjeuner qu’il disposa sur un plateau et revint aux côtés de Kate. Il disposa le plateau à côté, bien planté dans le sable, et se glissa de nouveau sous la couverture, soufflant sur ses mains avant de venir effleurer le ventre de la jeune femme, lui soufflant un « Bonjour toi… » et embrassa son cou avec douceur « Je sais que tu n’ais pas du matin, mais j’ai fait le petit-déjeuner » et embrassa sa mâchoire, puis sa tempe « Tu pourras te rendormir après… Il y a une chemise à côté de toi» et glissa sa main sur sa cuisse « Tu es douce et tu sens bon » tout en lui souriant « Tu as bien dormi ? » alors que le soleil se levait à peine « On dormira encore un peu après, promis. Je me suis même dit qu’on pourrait rester là tout le week-end, sur cette plage, sur ce lit de fortune, à discuter, s’embrasser, faire l’amour, puis discuter encore » tout en déposant ses lèvres sur les siennes cette fois-ci « Mais avant, on doit manger ». Lucious se leva et apporta le plateau au milieu du lit de fortune avant de s’asseoir, une jambe plié sur laquelle reposait son bras et de l’autre, il se saisit d’un morceau de brioche. Il réprima un bâillement « J’ai encore du sommeil à rattraper… Ce sont des coureurs qui m’ont réveillé. Je n’avais pas particulièrement envie qu’ils profitent de la vue. Elle m’ait réservée maintenant » tout en esquissant un sourire avant de laisser son regard se perdre sur l’horizon à perte de vue qu’offrait la mer. Il aimait cet endroit « La fois prochaine, je t’emmènerai dans ma résidence à la montagne. Un chalet perdu dans les bois, entouré de sapins et de pins. Elle est chauffée uniquement au feu de bois. J’ai même une chemise à carreaux pour m’y rendre. Si je me laisse pousser la barbe, on pourrait me prendre pour un bûcheron californien à s’y méprendre » tout en passant une main sur sa barbe du matin. Il pencha légèrement la tête « Ça va toi ? Tu es heureuse ? ». Cela fit soudainement écho à la question qu’il lui avait posé alors qu’elle était avec Caleb. Question à laquelle, elle avait répondu par une autre question.



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1392
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

Le souffle chaud de Lucious dans son dos, Kate garda les yeux ouverts le plus longtemps possible. Sans bouger, elle regarda les étoiles tout en écoutant la respiration du beau blond devenir de plus en plus calme et régulière. Elle savoura la chaleur de son corps moulé au sien. Une chanson d’un petit groupe français qu’elle adorait chantonnait dans sa tête. Donne moi tout de toi, et prends moi tout ce que tu veux… Donne moi tes lèvres que j’y dépose ma fière… Elle n’avait pas envie de dormir, pas envie de perdre la moindre seconde à ses cotés. Pourtant elle savait que si elle ne fermait pas l’oeil, le lendemain allait être compliqué… Et elle ne tenait pas à se transformer en vieille mégère ! Alors peu à peu, elle se laissa glisser vers le sommeil, se laissant bercer par le bruit des vagues et le souffle de Lucious.

C’était allongé sur le ventre, le dos nu qu’elle dormait profondément au petit matin. L’océan, les joggeur, Lucious qui bougea à côté d’elle, rien ne pouvait la réveiller pour le moment. Elle bougea lentement lorsqu’il créa un souffle froid en quittant le lit, se repositionnant sur le côté. Une main sur son ventre, trop froide à son goût la fit se recroqueviller sur elle même et grimacer légèrement. Pourtant le baiser dans le cou et la voix de Lucious lui tirèrent un petit sourire. Elle n’ouvrit pas pour autant les paupières. Kate se tourna sur le dos pour lui faire face, enfin surtout qu’il puisse voir son visage et non ses cheveux. Elle garda les paupières closes en murmurant : « -et toi tu parles trop... » pour seule réponse aux compliments qu’il venait de lui faire. Elle n’avait pas grogné, seulement murmuré, ce qui était un effort surhumain pour Kate. Elle mis un bras devant ses yeux, avant de s’étirer lentement, en écoutant seulement d’une oreille Lucious. Qui parlait encore et encore…

Elle ouvrit lentement un œil, puis l’autre, levant le visage vers lui, et peu à peu elle se mis à sourire avec douceur. Finalement elle parviendrait à s’y faire à ces matins là… En porta une main ses lèvres pour écraser un bâillement avant se frotter les yeux et dire : « -attends... » emportant la couverture avec elle, Kate se redressa et avala une gorgé de café. Puis elle fit un effort pour prendre le plateau sans tout renverser « -non ça va pas du tout là… » elle déposa le plateau à sa place du départ. Puis elle soupira et se rapprocha de Lucious, posa un main d’autorité sur son torse, grimpa sur ses genoux et l’embrassa : « -trop de blabla, pas assez de toi... » elle passa ses bras autour de son cou et l’embrassa avec passion et une envie certaine. Puis elle sourit contre son cou dans lequel elle déposa des baisers et souffla : « -bonjour toi... » avant de rire légèrement. Son rire répondait clairement à la question qu’il venait de lui poser. « -promis je vais manger le petit déjeuner… mais là tout de suite… j’ai envie d’autre chose... » à mesure qu’elle parlait, elle descendait ses lèvres sur son torse, et ses mains sur le pantalon qu’il avait osé enfiler.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1460
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Lorsque Kate lui indiqua qu’il parlait trop pour un matin, il ne s’en offusqua pas et continua même à déblatérer alors qu’il dressa le plateau pour le petit-déjeuner sur leur lit de fortune. A peine s’était-il installé pour manger un morceau de brioche que la jolie brune, seulement vêtue d’une couverture, se saisit dudit plateau pour le remettre dans le sable. Les sourcils froncés, il termina son morceau de brioche en s’attendant à ce que la jolie brune ne se recouche pour prolonger sa nuit paisiblement « J’ai dit quelque chose qu’il ne fallait pas ?! » tout en terminant sa bouche. Toutefois, le quarantenaire eut rapidement sa réponse alors qu’il s’allongea sur les couverture à la demande silencieuse de la jolie brune qui prit place sur lui, lui rendant son baiser avant de rire tout en lui rendant son baiser avec tout autant d’envie. Ses mains sur ses hanches, il savoura la présence de la jeune femme complètement nue sur lui « Bonjour… » rétorqua-t-il tout en savourant ses multiples baisers sur sa peau. Il aima son rire de bon matin « M’aurais-tu mentit ?! Tu sembles êtres du matin finalement » tout en redressant la tête, riant quand elle lui fit comprendre implicitement qu’elle avait envie de lui pour le moment. Complètement à sa merci, Lucious se laissa faire quelques temps avant de prendre en main leurs ébats. Lucious prit le dessus sur la jeune femme qu’il embrassa avec sensualité alors qu’il laissa ses mains s’aventurer jusqu’à son intimité « J’aime les matins comme ça » puis mordilla son lobe d’oreilles tout en laissant jouir sous ses doigts. Il reprit ensuite possession de ses lèvres avant de la faire retourner dos à lui. Il embrassa une ligne invisible le long de sa colonne vertébrale, puis arrivé aux creux de ses reins, se redressa, se saisissant de ses hanches et la pénétra d’un coup de rein. Lucious voulait lui démontrer qu’il savait aussi se montrer entreprenant dans leurs ébats, peu importe si on les entendait au loin. Il donna de vigoureux coup de reins, presque animal et cela jusqu’à atteindre la jouissance, sentant tout son corps s’abandonner au plaisir éprouvé, puis embrassa le dos de son amante avant de laisser tomber sur le côté « Je veux des réveils comme ça tous les matins » tout en tournant la tête vers Kate, se tournant sur le côté pour l’embrasser avec tendresse, contrastant avec leurs ébats plus fougueux « Je présume donc que tu es heureuse avec moi » tout en souriant, embrassant le bout de son nez. Puis il se mit à sourire davantage tout en se redressant, aidant Kate à en faire de même, la soulevant du sol et il se précipita jusqu’à l’eau avec cette dernière, se laissant tomber dans la mer en tenue d’Adam et Eve « Et si on passait notre vie là, sur cette plage ? » tout en s’avançant vers elle, entourant sa taille de ses bras pour l’embrasser. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas éprouvé cela pour une femme et il souhaitait vivre ce week-end inlassablement.

« Maintenant que tu m’as eu, tu veux peut-être petit-déjeuner comme les gens normaux ? » tout en embrassant son épaule « Tu un goût iodé. On dirait du poisson. J’aime bien ». En revenant sur la plage, main dans la main avec cette dernière, il enfila malgré tout son pantalon sans même prendre le soin de se sécher, puis se laissa tomber sur les couvertures « On va faire ça toute la journée. Je vais découvrir chaque parcelle de ton corps, de ton esprit » tout en laissant glisser ses doigts sur sa peau « Mais avant ça, j’ai faim et de vraie nourriture ».



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1392
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

Une gorgée de café et des baisers fiévreux, c’était tout ce dont elle avait besoin pour commencer la journée du bon pieds. C’était con, mais elle était contente de son petit effet et qu’il ait douté trois secondes d’être à l’origine de sa mauvaise humeur. Mais il en était tout autre. Non, elle souriait alors qu’elle l’embrassait et lui confiait qu’elle avait envie de lui, là tout de suite, maintenant. Que le petit déjeuner allait devoir attendre parce que c’était de lui qu’elle avait faim. Et c’était d’ailleurs avec avidité qu’elle embrassait son torse, ses mains s’affairant à lui retirer son pantalon. Sa bouche reprit possession des lèvres de Lucious, alors qu’elle saisissait son membre afin de lui prodiguer quelques douces caresses. « -ce genre de matin je pourrais très vite m’y habituer... » souffla la jeune femme entre deux baisers, alors qu’elle avait une envie folle de le sentir en elle.

Mais il en décida autrement, prenant le temps de faire grimper encore son désir jusqu’à la conduire à une jouissance : « -moi aussi... » gémit Kate alors qu’elle se crispait de plaisir sous ses doigts. Ne fois sur le ventre, elle tenta de reprendre ses esprits sachant qu’il n’en avait pas terminé avec elle. A son grand bonheur… Elle frissonna sous ses lèvres, avant qu’il ne lui arrache à nouveau de long gémissement. Elle se redressa contre lui, plaquant les mains de Lucious sur ses seins, son visage dans son cou, cherchant son souffle, sentant à nouveau la plaisir grimper jusqu’à la submerger et la faire crier. La journaliste se laissa retomber dans les couvertures, le souffle court, la peau moite. Elle glissa ses deux mains dans ses cheveux en souriant, fermant les yeux quelques secondes. « -je Vote pour... » souffla t elle en souriant, le souffla toujours court, en tournant la tête pour le regarder. Elle pencha la tête sur le côté lorsqu’il lui posa à nouveau la question et lui souffla la réponse : « -oui Lucious… je suis heureuse avec toi... » elle tenta de lui mordre le doigt avant de rire.

Sans qu’elle ne comprenne vraiment comment, elle se retrouva dans l’eau, riant aux éclats avant d’embrasser à nouveau Lucious avec tendresse. « -mauvaise idée… il nous faut un retour à la civilisation. Il y a beaucoup d’autres endroits pour faire l’amour… » un sourire, un petit rire avant de répondre : « -je meurs de faim ! En plus j’ai cru voir de la brioche à côté du café... » puis elle éclata de rire à son commentaire. « -toi alors ! » c’était du grand Lucious ça !

La jeune femme enfila la chemise de Lucious ainsi que son boxer, avant de ramener ses cheveux sur le côté. « -de mon esprit... » commenta Kate en le regardant par dessus son épaule avant de venir prendre place à côté de lui, de croiser les jambes en tailleur et de prendre sa tasse de café : « -excusez là d’avoir contre carré vos plans... » souffla Kate taquine. « -ça valait le coup regarde, je suis de super bonne humeur ! » elle avala une grande gorgée de café avant de prendre un quartier d’une orange qu’il avait épluché d’avance : « -tu as bien dormi ? » elle espérait qu’il se soit reposé, qu’il n’ait pas eu froid ou mal au dos… La belle étoile ça n’était pas un lit douillet. "-j'ai dormi comme un bébé. ça faisait longtemps que je n'avais pas ressentit ça en faisant l'amour... c'était pff..."
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1460
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Il fallait croire que leur relation avait déjà un impact sur Katelyn qui, la veille au soir, lui avait confié ne pas être particulièrement matinale. Un fait dont il s’était déjà aperçu par le passé. Toutefois, ce matin, la jeune femme semblait encline à sourire de bon matin et pas que…Lucious savoura les douces caresses qu’elle lui prodigua en tenant, entre ses doigts, son membre tendu pour son plus grand plaisir, alors qu’elle faisait taire ses soupirs en l’embrassant. Il avait tout autant envie d’elle qu’elle de lui, mais avant de se sentir en elle, le millionnaire décida de la faire gémir une première fois sous ses doigts habiles, savourant de la voir s’abandonner devant lui. Il ne lui laissa pas le temps de reprendre ses esprits qu’il la pénétra, ses mains tout contre ses hanches, donnant de long coups de reins. Un petit sourire quand elle se redressa tout contre lui et qu’elle conduisit ses mains jusqu’à ses seins qu’il caressa tout en embrassant son cou alors qu’il continuait ses coups de reins et cela jusqu’à la jouissance, gémissant de plaisir sans se soucier du monde autour d’eux.

Un baiser et un regard complice alors qu’elle lui confia vouloir réitérer ce genre de matin passion avec lui. Son sourire s’agrandit lorsqu’elle lui confia être heureuse avec lui, riant alors qu’elle tenta de lui mordre le doigt « C’est tout ce qui m’importe » souffla-t-il alors avant de saisir son amante pour se jeter ensemble à l’eau, au sens propre. Qu’est-ce qu’il aimait l’entendre rire ainsi à son contact et lui rendit son baiser avec tout autant de tendresse « Il y a déjà toutes les pièces de ton appartement et du mien, puis celles des appartements de nos amis. Le toit aussi. Les rues. La voiture bien évidemment. Le chalet dans les montagnes et surtout le restaurant » tout en souriant, son regard trahissant déjà son envie de découvrir chacun de ses endroits avec Kate « Très bonne brioche de plus » avant d’embrasser son épaule, puis sourit. Il n’était pas totalement Lucious sans ce genre de petits commentaires perdus sur une odeur ou un goût.

Alors qu’il enfilait son pantalon, Lucious ne quitta pas sa petite-amie du regard alors qu’elle enfilait sa chemise et un boxer. Il l’aimait tellement « J’ai envie de discuter aussi. Je sais que je suis insatiable sexuellement, mais tout de même. Je n’ai plus vingt ans. J’ai besoin de temps pour me remettre de nos ébats » tout en souriant taquinement alors qu’il prenait place sur les couvertures, allongé sur le côté. Il prit une gorgée de café « Tu peux contrecarrer tous mes plans de cette manière. Je veux bien être ton jouet » tout en prenant un morceau de brioche sans la quitter du regard « Alors je vais te réveiller ainsi chaque matin. Tu n’en pourras plus de mon corps et de mon imposante virilité entre tes jambes fuselées ». Il jouait à un jeu dangereux à dire cela ainsi, mais il avait toujours autant envie d’elle. Une gorgée de café tout en acquiesçant « J’étais éreinté de ma semaine, donc oui. Ça faisait longtemps que je n’avais pas aussi bien dormi » et elle n’était pas innocente là-dedans « Et toi ? » tout en prenant, lui aussi, un morceau d’orange. Il sourit, assez fier de ce qu’il avait pu faire éprouver à Kate « J’aime entendre ça » puis fronça les sourcils tout en reprenant une gorgée de café « Comment ça ? Ça fait longtemps ? » puis il lui demanda d’approcher et lui vola un baiser « Une envie soudaine » avant de reprendre le petit-déjeuner comme si de rien n’était « Si tu ne veux pas en parler, je respecterai. Mais… Comment ça s’est terminé avec Caleb ? ».



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1392
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

« -le toit ?! » s’étonna Kate avant que son imagination ne fasse qu’un tour et qu’elle dise en regardant Lucious toute souriante : « -oh si ça peut vraiment être sympa... » elle avait déjà une belle idée : « -je te ferais oublier ton vertige... » Puis elle bloqua à nouveau : « -attends la voiture ? Non mais tu as un chauffeur ?! Ah non je pourrais pas ! Les inconnus au pire je fou mais là je serais trop mal à l’aise ! » elle riait en disant cela, tentant de sortir de l’eau malgré les vagues. Son sourire s’élargit encore lorsqu’il évoqua le restaurant. « -oh que oui, on a des choses à rattraper sur le plan de travail. » oui elle restait convaincu que s’il avait prolongé son baiser ce soir là, plutôt que de lui inventer une excuse débile, le plan de travail se souviendrait de ses fesses… Enfin de toute façon ça n’était pas pour maintenant… Là tout de suite elle avait faim, parce que mine de rien ça creusait de faire l’amour avec autant de passion…

Un nouveau rire avant qu’elle ne réponde en prenant place à ses côtés : « -non mais parler c’est bien aussi ! » bien sur qu’ils n’allaient pas passer leur temps à s’envoyer en l’air. Comme il venait de le souligner il n’avait plus vingt ans, et elle non plus. « -crois moi, si tu restes à ce niveau… je ne pense pas m’en lasser facilement... » non vraiment s’il était capable de lui faire attendre l’extase ainsi à chaque fois, il y avait peu de chance qu’elle demande grâce et une pause. Elle était contente de cette espèce d’osmose entre eux.

Elle s’exclama aux sujets de leur ébats, et releva avec lenteur ses yeux sur Lucious, un sourire au coin des lèvres. « -avant ton coma… avec un certain Lincoln... » donc ça faisait plus d’un an. « -oui tu sera donc heureux d’apprendre que Caleb ne t’arrivait pas à la cheville dans bien des domaines, dont celui là... » elle lui sourit en montrant ses dents, préférant prendre cela à la rigolade plutôt que d’en pleurer. « -oh et bien... » elle haussa les épaules en découpant un petit morceau de brioche dans la tranche qu’elle avait prit : « -oh et bien… par respect pour sa pauvre femme et surtout parce qu’il a un petit garçon, je n’ai pas fais de scandale. Grosso modo pour lui c’était normal, et j’avais pas à me plaindre parce que j’avais que la partie sympa de sa personnalité. » elle prit une grande inspiration avant d’ajouter : « -je lui dis d’aller se voir. Je te cacherais pas que j’ai reçu un message hier. Il veut qu’on parle. » elle se pinça les lèvres quelques instants et ajouta : « -j’’ai pas répondu. Je n’ai pas la moindre envie de lui parler. Ni de le revoir. » puis elle s’exclama : « -elle est super bonne la brioche. C’est toi qui l’a fait ? Et non ça va, ça me gêne pas d’en parler, même si quand je te regarde, je me demande encore ce que j’ai pu lui trouver… » ça lui rappelait surtout combien elle avait été débile.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 22Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 12 ... 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: