-21%
Le deal à ne pas rater :
Calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Harry Potter en promo
49.99 € 62.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 Empty

ec07f220e9912d8628f6fedfdb8c41abdc1445d4.png
Ulrich
Stern

Enfant unique, Ulrich trouve sa véritable famille auprès de sa bande qui le connaît assurément mieux que lui-même. Il refoule perpétuellement ses sentiments et prétend ne pas être timide. En réalité, il est réservé, même si est capable de quelques répliques cinglantes de temps en temps. Il ne manque pas une occasion de s'amuser ou de jouer des tours, surtout lorsqu'il peut partager ces moments avec son meilleur ami. Ulrich est généralement plus discret que Odd, malgré son étrange capacité à attirer le regard des filles qu'il rencontre. Sissi l'a d'ailleurs dans le collimateur depuis aussi longtemps qu'il se souvienne. Qu'elle soit souvent vicieuse ou indiscrète ne le prive pas de lui sauver la vie chaque fois que c'est nécessaire. Il l'écoute, la regarde et lui permet de l'aider lorsqu'il n'a d'autres choix. Elle n'est pas son genre. Pourtant, elle le pourchasse de la toutes les façons possibles. Mais, bordel qu'elle lui fait vivres des émotions. Il pense avoir des sentiments pour Yumi parce qu'elle est l'unique fille du groupe - Aelita ne comptant pas - et qu'il semble normal qu'il soit attiré par une aussi bonne amie.  Sa scolarité est menacée par les nombreuses attaques de XANA, mais il peut se rassurer de ne pas posséder la nullité de Odd.
ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 201015064504251952

Aelita Schaeffer

Aelita est la petite princesse de ses chevaliers servants. Elle est l'outil par excellence de la bande lorsqu'ils doivent contrer les attaques de XANA. Sous sa forme de jeune elfe, elle joue un rôle crucial dans les codes de désactivation. Mais elle ne pourrait réussir sans l'aide de ces personnes qu'elle considère comme des amis, Odd, Jérémie, Ulrich et Yumi. aux premiers abords, Aelita est candide, presque naïve. Ça l'a fait sourire que Jérémie préfère lui parler tard le soir via son ordinateur plutôt que de dormir. Ça l'occupe également, elle qui ne peut dormir dans ce monde virtuel aux nombreux paysages et monstres en tout genre. Elle voudrait tant sortir de cet univers pour être auprès de ses amis et explorer tout ce qu'ils aiment et lui décrivent avec tant d'intérêt. Elle ressent beaucoup d'affection pour Jérémie qui semble souvent triste de la laisser seule, mais elle est également très proche de Odd qui prend d'énormes risques pour elle, assurément plus que les deux autres : un grand malade. Elle sait qu'il pourra revenir une fois sa vie virtuelle regénérée, mais le voir mourir reste une épreuve. Un jour, elle sera libre.

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 201015064256474699

Richard Harmon et Natalia Dyer :copyright:️ SneakySkunk
L'intervention de Hervé tout comme l'intervention de Jim arrivent à point nommé. Quand ils ne se renferment pas dans leur rôle d'idiot, ils arrivent à être utiles. D'abord, l'eau ne parvient pas à affaiblir la silhouette mécanique qui maintient Ulrich au-dessus du sol. Si d'abord ses jambes balayaient le vide dans l'optique d'atteindre une surface, dans l'optique de frapper l'ennemi, elles finissent par perdre de la vigueur et à devenir immobiles. Seules ses mains cherchent à détendre la poigne à sa gorge. Son visage devient violacée. Jim tente de maîtriser le robot. Ils tombent à la renverse.

Des couleurs qu'il ne pensait pas disparues reviennent dans son champ de vision à mesure qu'il tousse et inspire. L'eau des gicleurs éclabousse son visage, mais son corps est déjà entièrement trempé. Ulrich constate que les dégâts dans leur monde sont déjà énormes. Difficile à dire quand un retour en arrière sera possible ― s'il y en a un. Le monstre robotique ne doit faire aucune victime. Les conséquences seraient irréversibles. Bien évidemment que ses yeux cherchent la silhouette de Sissi. Ulrich l'aperçoit, camouflée sous une paillasse, à lui murmurer quelque chose qu'il ne distingue pas. Il doit la sortir de là. Il pense en héro.

Ulrich masse sa gorge, posant des yeux surpris sur l'enseignant qui semble vouloir être maître de la situation, car déjà le robot se redresse pour s'en prendre au Lyoko-guerrier.

Vous gérez, Monsieur?
Évidemment, qu'est-ce que tu crois, que l'homme lâche de sa voix grave et essoufflée alors qu'il lutte de toutes ses forces pour détruire la forme qu'a empruntée XANA.

Autant profiter de l'aide et des muscles du professeur. En rampant, Ulrich cherche son portable dans l'amont de matériel scolaire qui jonche le sol. L'empoignant, il tente de contacter Jérémie afin de savoir si tout va bien de leur côté, si ça avance et combien de temps il a devant lui, mais à peine pianote-t-il sur les touches qu'un curieux bip sonore résonne ; l'écran grésille et refuse de répondre. À cause de Hervé, le téléphone a pris l'eau. Sa mâchoire grince. Ça lui semble souvent essentiel d'avoir Jérémie au bout du fil, grâce à ses conseils et son intelligence, Ulrich se sent souvent rassuré et près à user de son courage. Mais ça, il ne l'avouera pas. Ses amis lui permettent de chasser sa peur et de se montrer à la hauteur de la situation ; particulièrement dans le monde réel où sa rapidité n'est pas la même que dans le monde virtuel. Son katana lui manque déjà.

Il doute souvent de lui, Ulrich. Le regard des autres lui importe davantage qu'il ne l'imagine, même s'il peut parfois paraître hautain et irritable. Ses capacités ne sont pourtant point négligeables. Et son courage est indéfectible en temps de crise. Et à cet instant, celle qui lui donne le courage d'agir tandis qu'il retrouve son souffle, c'est Sissi. Il profite de la distraction Jim pour se glisser face à Sissi. Il demande rapidement si elle est blessée, car lui peut nettement voir d'un coup d'oeil qu'elle saigne de la tête, mais il tend la main pour qu'elle s'accroche à lui et le suive.

Je vais te sortir de là, Sissi.

Mais à peine touche-t-il l'extrémité de ses doigts que le robot attrape sa cheville pour le tirer. On le déplace à plat ventre jusqu'à ce qu'il soit retourné sur le dos. Et là, il voit le robot soulever quelque chose au-dessus de sa tête. On va l'écraser! Dans le mouvement, son premier réflexe est de croiser ses bras devant son visage pour amortir un quelconque choc, mais ça ne saurait le préserver. Rien ne tombe. C'est la voix de Jim qui jaillit en torrent pour menacer la machine.

Ô non! Pas de ça dans mon école, s'écrie l'enseignant.

Jim qui avait été repoussé revient en la charge. Il plaque le robot sur le flanc avant que la masse ne tombe sur Ulrich. Celui-ci en profite pour se redresser et revenir vers Sissi. Cette fois, il attrape immédiatement sa main, même s'il est doux. Il l'oblige à quitter sa cachette et courir vers la seconde porte de la classe qui leur permettra de fuir. Ulrich n'est pas rassuré. Avec le robot dans les parages, les capacités de XANA et l'eau qui recouvre chaque surface, il craint que la bâtisse ne soit électrisée. Elle pourrait partir en fumée avec ses occupants. Ils doivent évacuer, mais surtout, ils doivent survivre.

Après seulement quelques pas, Ulrich se tord de douleur, le bras appuyé sur les épaules de Sissi. Il ne s'était pas rendu compte de la douleur à ses côtes avant d'avoir le dos droit. L'entaille à sa joue et la douleur à sa gorge ne l'incommodent pas davantage. Mais une fois soulagé de la stupeur de la sensation, il retrouve ses esprits et se décale de la fille. Il lui demande si elle a son téléphone. Mais forcément, il aura été oublié dans la classe. Pourront-ils seulement trouver un moyen de contacter Jérémie. Ulrich semble réfléchir. Mais Sissi doit surtout se sentir complétement perdue. Ulrich finit par poser ses deux mains sur ses épaules pour que leurs pupilles se croisent.

Je vais avoir besoin de ton aide.

Il arrive à ignorer sa douleur, parce que ce n'est pas la première fois qu'il se retrouve dans une situation similaire. Et c'est à peine s'il entend les grognements de Jim de l'autre côté de la porte. Mais Jim ne tiendra pas longtemps. Et lui aussi devra être sauvé. À la différence que Jim peut résister au robot, mais pas Sissi. Ulrich explique donc qu'ils doivent trouver un moyen de contacter la bande, qu'elle évite de poser des questions, il n'a pas le temps d'expliquer, et qu'ils doivent sauver les élèves qui sont restés dans les locaux. Ulrich va tenter de combattre le robot. Jim ne saurait aller au bout de XANA.

______________________

Aelita ne sursaute pas lorsque le garçon attrape son poignet. Ses paupières s'ouvrent en quelques secondes, car elle ne s'était pas encore lancée à la recherche de Jérémie. Ça l'amuse légèrement que Odd puisse s'inquiéter, mais elle hoche la tête pour dire que son raisonnement est juste. Il a raison. Si elle se concentre à plusieurs tâches en même temps, la protection risque de céder. Pourtant, elle sait qu'elle pourrait le faire. Plus elle passe du temps avec ses amis, plus elle essaie de pousser ses propres compétences. Elle veut mettre un terme à XANA, tout comme eux.

D'accord, Odd, dit-elle de sa voix douce, sans chercher à argumenter.

Peu importe le sujet, Aelita se montre intéressée par les paroles de son ami. Elle sait être attentive, elle sait rigoler, elle sait poser des questions. Même si elle est concentrée à maintenir la protection autour d'eux. Assise sur le sol pour patienter, les bras sur les genoux, elle évite de bouger pour ne pas oublier qu'ils sont cernés. Et si pour Odd le temps semble long jusqu'à l'arrivée des renforts, ce n'est pas le cas pour Aelita. En réalité, c'est toujours un plaisir d'avoir de la compagnie. Et celle de Odd est considérablement divertissante.

J'ai eu peur qu'il te soit arrivé quelque chose, Aelita, laisse entendre Jérémie au bout d'un moment.
Et moi, c'est gentil de t'inquiéter!
J'étais entre de bonnes mains! répond la fille aux cheveux roses, un doux sourire aux lèvres, mais surtout en rigolant face à la réaction de Odd.

L'une des choses qu'elle semble calquer de Odd, au fur et à mesure des rencontres, c'est sa capacité à prendre certaines situations à la légère jusqu'à ce qu'ils doivent reprendre leur sérieux. Et Aelita sait comment être sérieuse. XANA n'est pas uniquement un jeu pour elle. C'est une menace bien réelle, même dans le monde virtuel. Et comme la protection est désormais sur le point de céder définitivement, Aelita ne peut qu'arborer un air inquiet. Elle est déjà redressée, prête à s'enfuir pour laisser le guerrier faire son boulot.

Quand ton mur va lâcher, tu cours à la tour, ok?
Bien sûr! Amuse-toi bien.

Elle incline la tête, fermant les yeux pour lui offrir un sourire. Elle sait qu'elle pourra se frayer un chemin au travers des crabes pour filer vers la route avec Odd pour la seconder. Ça l'attriste déjà de ne pouvoir lui dire au revoir en personne, mais la tour doit impérativement être désactivée. Aelita reporte son attention sur son objectif lorsqu'elle peut enfin courir. Elle ne regarde pas derrière elle pour savoir si Odd réussit à tuer un crabe : elle sait qu'il y est parvenu. Mais une fois Odd disparu, elle peut sentir le sol trembler parce que le dernier vilain la prend en chasse. Ça déstabilise sa trajectoire même si elle est agile et que la tour est proche. Une secousse lui fait malheureusement perd pied. Heureusement, Yumi intervient avant qu'un laser ne l'atteigne. Ça permet à l'elfe de se remettre sur ses deux jambes.

Yumi combat le crabe au mieux de ses compétences. Et si Ulrich devait réussir à contacter la bande d'une quelconque façon, il leur dira que c'est le chaos à l'école, que la tour doit être réparée. Il ne pourra pas tenir longtemps face à cette attaque. Que ce soit de sa bouche ou de celle de Sissi. Et si les deux lycéens n'étaient pas en mesure de les contacter, ils seront inévitablement coincés pour tenter de survivre face au robot. Yumi ne parvient malheureusement pas à bloquer une des attaques. Aelita reçoit un projectile dans la jambe, ce qui lui fait perdre beaucoup de points de vie. Yumi est peut-être forte face au monstre, mais elle n'a pas des yeux autour de la tête comme Odd. Aelita ne lui en tiendra pas rigueur. Elle se remet sur ses deux jambes et fonce vers la tour. De justesse, elle parvient à s'y engouffrer, ce qui fait soupirer Jérémie. Mais la tâche n'est pas terminée, elle doit entrer le code. Yumi sera forcément anéantie sans parvenir à tenir aussi longtemps que Odd, mais elle aura au moins permis à l'elfe de parvenir à la tour.

Merci beaucoup, souffle Aelita à ceux qui l'entendent de l'ordinateur, mais plus tristement, elle ne peut s'empêcher d'ajouter, alors qu'elle marche sur la passerelle : dommage que nous soyons toujours pressés lorsque nous nous voyons.

La fille se laisse transporter par le courant de données qui défilent dans la tour, jusqu'à ce qu'elle soit face au panneau qui lui permettra de mettre un terme à ce nouvel assaut. Aelita semble heureuse, avec sa petite voix, lorsqu'elle ajoute au micro qu'ils ont fait du bon boulot aujourd'hui malgré les imprévus. Mais elle se retrouvera à nouveau seule une fois le menace résorbée. Paume sur la tableau des commandes, elle entre le code. Sans savoir si une nouvelle attaque verra bientôt le jour, sans savoir si XANA a d'autres plans pour eux. Mais Jérémie pourra programmer un retour en arrière afin que les dégâts soient réparés, particulièrement si Ulrich et Sissi se sont retrouvés en très mauvaise posture.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 Empty

448358AidanTURNER7.jpg
Elizabeth
Sissi Delmas

Petite peste superficielle et prétentieuse. Pourquoi ? Parce qu'elle a toujours en travers de la gorge d'avoir été mise de côté par le reste du groupe. D'avoir été évincée par Yumi. Alors elle se coltine Nicolas et Hervé qui sont prêts à tout pour elle. Être la fille du principal lui donne l'impression d'avoir tous les droits : elle est internet et possède certainement la meilleur chambre du lycée. Elle est amoureuse de Ulrick depuis la maternelle. Sissi est prête à tout pour qu'il soit avec elle ; voler son journal, sortir avec ses copains pour se rapprocher de lui, et mentir à qui veut l'entendre pour qu'ils se retrouvent punis tous les deux. Le problème, c'est qu'elle est méchante par jalousie. Son plus grand regret et sans qu'elle n'en soit consciente, est d'avoir loupé sa chance de faire parti des Lyoko-guerriers. Malicieuse et maline, elle est prête à tout pour s'infiltrer auprès d'Ulrick, Jérémy et Odd pour laisser Yumi sur le carreau. Malheureusement pour elle, sa mémoire est effacée à chaque retour vers le passé.

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 AELdg

Odd
Della Robbia

Le plus petit, le plus svelte, mais surtout, le plus amusant du groupe, même si tout le monde n'est pas d'accord avec son humour. Odd est déganté, il aime les couleurs (surtout le violet), il aime rigoler, mais il aime surtout les filles. Sa famille est nombreuses, trop de soeurs dont il est le seul garçon. Il habite loin de Paris, alors il doit prendre l'avion à chaque vacances où il retourne chez lui. Mais c'est un parisien au fond de son coeur : les gens qu'il aime vraiment son ici, et il n'en partirait définitivement pour rien au monde. C'est un boulimique qui ne prend pas un kilo, et c'est la pire des choses à ses yeux. Coureur de jupons, il a même tenté de sortir avec la quiche de Sissi : simplement, elle s'est moquée de lui pour se rapproche d'Ulrick. Depuis, elle est son principal souffre douleur. Carrément nul au lycée, mise à part en art, en sport et en langue. C'est certainement pour ça qu'il a un penchant pour Aelita : elle est belle, avec ses oreilles d'elfes, avec son intelligence qui dépasse tout ce qu'il a connu. Dans le monde virtuel de Lyoko, il est son chevalier : la protège au péril de sa propre vie. Et pourtant, il la regarde de loin, parce qu'il sait que Jérémy est indéniablement amoureux d'elle.


ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 D7pQA

Dane Dehaan | Zoey Deutch
D'abord, Sissi dit qu'elle n'est pas blessée, même si le sang sur sa tête montre tout le contraire. Et les larmes qui coulaient sur ses joues se contentent de rester bloquer à ses cils inférieurs maintenant que Ulrick s'est glissé jusqu'à elle. Elle voudrait demander ce qu'il branle à toujours avoir besoin de passer un coup de fil quand ce n'est pas le moment, mais là encore, Sissi se contente de mimer un geste positif de la tête : elle veut sortir.

Voilà qu'elle cri de nouveau, sauf que c'est le prénom d'Ulrick qui sort de sa bouche. Sissi a eu un mouvement en avant, comme si elle avait tenté d'attraper la main de l'adolescent avant que celui-ci ne soit tiré trop loin par le robot. Heureusement que Jim est là, parce que Elizabeth aurait fait une crise cardiaque, littéralement, si elle avait vu la masse s'écraser sur le visage de Ulrick. XANA veut mettre un terme à sa vie, il n'y a aucun doute là-dessus. Et Sissi ne comprend pas ce qui se passe : elle a l'impression d'être dans un vieux film d'horreur et voudrait que tout ça n'ait jamais existé. La jeune femme est soulagée qu'il s'en sorte, même si son cerveau a tiqué sur les mots de Jim. Ce n'est pas son école. Mais voilà déjà que son joli coeur attrape sa main pour la forcer à sortir de là. Ni une, ni deux, Sissi est sorti de sa cachette et a suivi Ulrick sans jamais lâcher sa main : elle doit le serrer encore plus fort à chaque fois qu'elle pense au fait de pouvoir le perdre.

Oui, Sissi est complètement perdu. Entre ses larmes, et ses yeux posés sur la joue blessée de Ulrick, elle ne parvient même pas à profiter du fait que ce soit elle, qui le soutienne. Qu'il ait besoin d'elle. Il est blessé, et c'est la seule chose qui peut réellement détruire Elizabeth. Mais les yeux de la jeune femme ne peuvent s'empêcher de retourner en arrière : elle a peur de voir le robot revenir à la charge en ayant abandonner le corps du professeur derrière. Là-encore, Sissi allait résister : pourquoi trouver un moyen de contacter le reste de sa bande, dans pareil situation ? Comme si des débiles de leur genre pouvait y faire quelque chose. Mais Ulrick a les mots, ou la manière de les dire : il parvient à faire hocher Sissi de la tête pour qu'elle suive son plan.

De tous les élèves qui sont encore enfermés à l'intérieur du bâtiment, il n'y a ni Nicolas, ni Hervé. D'ailleurs, ce dernier se met à courir dans leur direction à la seconde où il voit que Sissi est sorti du bâtiment. Si Elizabeth sait s'introduire lorsque Ulrick est en d'autre compagnie, elle déteste que Hervé le fasse quand c'est à son tour de passé du temps avec le Lyoko-Guerrier. Voilà qu'elle tente de sécher ses larmes à l'aide de son poignet, tout en reniflant pour bien montrer qu'elle n'est pas heureuse de le voir là. Alors elle envoi Hervé bouler, comme d'habitude : avec le même tact que Ulrick peut utiliser avec elle.

" - Tu vois pas que t'es collant ?" Elle n'hésite pas à le regarder dans les yeux pour lui dire ces mots blessants. Mais le visage de Sissi est soudainement moins dur lorsqu'elle voit qu'il tient son propre téléphone portable entre ses doigts. " Ho, donne-moi ça, toi !" Hervé n'est pas très content, il précise qu'il était au téléphone avec sa mère, mais voilà déjà que Sissi raccroche après avoir donné une excuse bidon d'une voix doucereuse à cette femme qu'elle n'a jamais vu. " Tiens, Ulrick !"

Mais lorsqu'elle se tourne pour lui donner le téléphone, Sissi ne voit que le dos de l'adolescent qui court vers le bâtiment. Il compte bien retourner à l'intérieur, combattre le robot, et sauver les enfants. Elle aurait préféré que Ulrick reste à ses côtés : étrangement, elle se sent vraiment en sécurité avec lui, même s'il s'est fait écraser par le monstre de fer. Sissi n'est pas connue pour être courageuse, au contraire, elle fond vite en larmes lorsque les choses se compliquent. Mais voilà qu'elle gonfle ses joues, et qu'elle se met à avancer vers le bâtiment : sauf qu'elle n'avance pas aussi rapidement que le brun qui fait battre son coeur. Si Hervé continue de gronder, elle se contente de pianoter le numéro de Odd qu'elle connaît par coeur. Cet abrutis n'a jamais changé depuis l'époque où ils étaient amis, et s'il aurait pu raccrocher en voyant le nom d'Elizabeth s'afficher sur son écran, là, il répondra parce qu'il ne connait pas le numéro de Hervé.

Lé téléphone de Odd sonne donc alors qu'il a les yeux vissés sur les écrans de Jérémy. Ce dernier est au bord de la crise cardiaque en comprenant que Yumi est arrivée tout juste à temps pour éviter à Aelita de prendre un laser de plein fouet. Il soupire de soulagement, mais rouspète vite après Odd qui ne semble pas avoir entendu sa sonnerie. Alors le blond fronce les sourcils, regarde l'écran, et manque de ne pas décrocher : c'est la curiosité qui le fait basculer le bouton vert sur le tactile.

" - Odd, t'es là ?" C'est la voix de Sissi, criarde, qu'il entend et ça le fait directement froncer les sourcils. Surtout que de l'autre côté, il entend des cris : les élèves qui sont encore en train de sortir du bâtiment. " Raccroche pas, tête de rat !" Sissi l'a senti, au soupire de Odd, qu'il allait agir de la sorte.
" - Qu'est-ce que tu veux, Sissi, j'suis occupé là !"
" - Je sais !" Qu'elle s'écrit en montant les petites marches du bâtiment, son coeur battant la chamade : à cause du robot qu'elle entend de nouveau, mais aussi parce que ça l'énerve de ne pas vraiment savoir ce qu'ils font. " C'est Ulrick qui voulait vous joindre. Mais il est reparti s'occu..." Odd la coupe dans son élan.
" - Quoi, Ulrick ! Qu'est-ce qu'il a ?" C'est à Odd de manquer un battement de coeur, et même Jérémy tourne sa tête de ses écrans pour regarder son ami. Sissi parvient à l'entendre parler même s'il n'est pas collé au téléphone : pourquoi est-ce qu'il est encore avec Sissi? " Passe-le moi Sissi ! C'est hyper important, grouille !"
" - Si c'est moi qui t'appelle, c'est que c'est aussi hyper important, gros naze !" Elle s'agace sur Odd, alors que Elizabeth se fait percuter par un duo d'élève qui s'échappe du bâtiment alors qu'elle y entre. " Y a un robot au lycée, il est en train de tout défoncer... Ulrick est parti pour aider Jim, mais..." Voilà qu'elle se coupe dans son explication, alors que la brune ne sait même pas pourquoi elle raconte tout ça à Odd et à Jérémy. Elle se met à crier le nom de Ulrick, quand elle le voit devant elle. " Tiens, c'est Odd ! Reste pas là, tu vas encore te faire avoir !"

Voilà qu'elle s'est mise à courir dans sa direction pour lui donner le téléphone : bras tendu, elle parvient à le lui donner mais c'est au même moment que son pied glisse à cause du sol trempée. Voilà qu'elle se retrouve les fesses à terre, et qu'elle se met à bougonner encore plus. Mais voilà que Jim se fait propulser dans le couloir, pile au moment où le directeur du lycée descend de l'étage avec les derniers élèves qui s'y trouvaient.

C'est automatique, Sissi se met de nouveau à pleurer après avoir crié papa!. Elle se relève, prête à se diriger vers son père sans même faire attention à ce qui est arrivé à Jim. Mais déjà, le directeur s'affole et attrape sa fille pour la forcer à sortir ; il aurait voulu en faire autant avec Ulrick, mais ce dernier ne semble pas d'accord avec le fait de laisser le robot seul. Est-ce qu'il veut défendre le professeur, ou est-ce qu'il veut s'arranger pour que le robot maléfique ne sorte pas à l'extérieur pour s'en prendre aux autres élèves ? Après tout, c'est Ulrick que XANA veut anéantir.
_______________________________________

" - Aelita, dépêche toi !" S'écris Jérémy quelques secondes avant que l'elfe aux cheveux roses n'entrent dans la tour. " C'est le chaos ici, il faut aider Ulrick !" Mais voilà qu'il soupire déjà de soulagement lorsqu'il voit le point de Aelita se faufiler dans la tour. " T'en fais pas, Aelita, je m'occupe de te matérialiser au plus vite..."
" - T'as trop géré encore Princesse." S'écrit Odd par dessus l'épaule de Jérémy : non, limite il est venu crier dans l'oreillette de ce dernier qui le pousse après avoir levé les yeux au ciel. " Bah quoi, moi aussi j'ai le droit de lui dire merci !"

Odd s'amuse du comportement de Jérémy, mais déjà, il recule de lui-même pour arriver à la porte de l'ascenseur : cette dernière s'ouvre et c'est Yumi, en bien moins bon état que lui, qui sort. Elle a la main posée sur sa tête : elle est tombée plus fort que lui et s'est fait un bleu sur le front en sortant du scanner. Odd l'aide à se tenir debout, mais déjà, il se moque d'elle.

Mais voilà qu'il n'a pas le temps de finir sa touche d'humour que Jérémy pianote sur son clavier d'ordinateur pour programmer le retour en arrière. Tous peuvent voir sur les écrans que Aelita a rentrer le code, qu'elle a désactivé la tour : XANA a perdu encore une fois. Dans la réalité, le robot a perdu de sa mobilité. Peu importe ce qu'il était en train de faire, l'esprit de XANA le quitte et il redevient immobile, un simple jouet télécommandé dont les élèves auraient du se servir pour apprendre. Et Sissi qui était en train de courir pour attraper Ulrick se voit arrêter dans son élan au moment où Jérémy appui sur la touche entré. Voilà qu'un nouveau retour en arrière a lieu.
_______________________________________

Tous se retrouvent à nouveau dans la salle de cours, face à ce film qui endors plus d'élèves qu'il n'en passionne. Odd vient de manquer de s'étouffer à cause de la boule de papier que Ulrick vient de lui lancer : Sissi pouffe de rire en tenant son téléphone. Oui, elle filmait en secret le groupe. Comme elle le fait d'habitude, pour augmenter sa collection de photos ou de films qu'elle a d'Ulrick. Mais elle est de bonne humeur, Elizabeth, alors qu'elle vient de perdre des souvenirs précieux. Heureusement, elle ne se rend pas compte de ce qu'elle a perdu ; la photo avec Ulrick sur le banc, la vidéo du travail de groupe, et la sensation d'être un minimum importante pour lui car il a voulu la sauver pour qu'elle ne meurt pas à cause de ce maudit robot.

" - Arg, c'est toujours aussi dégeu." Se plain Odd qui lance la boulette dans la poubelle sans que le professeur n'y fasse attention. " La prochaine fois, faut qu'on aille la voir sans avoir besoin de sauver le monde, sérieux."
" - Ouai, bah moi, faut surtout que je travaille sur ce fichu code." Jérémy est encore de plus mauvaise humeur. Pas à cause des blagues de Odd, mais surtout parce qu'il en a plus que marre de ne pouvoir faire venir Aelita dans leur monde. " J'y suis presque, en plus. Je le sens."
" - En tout cas, celle qui y était presque, c'est notre chère Sissi !" Odd envoi un clien d'oeil à Ulrick, mais fait surtout un effort pour ne pas parler trop fort et que la principale concernée ne l'entende pas. " Alors comme ça, elle a réussi à te coincer, Donjuan ?"

" - Et, Sissi... t'as envoyé la vidéo au prof de chimie ?" Demande Hervé, qui se penche vers Sissi pour que celle-ci fasse attention à lui et plus au groupe d'à côté. " Tu sais, celle du devo..."
" - Je sais, espèce de nul !" Qu'elle crache un peu trop fort : elle est dégoûtée de ne pas avoir pu travailler avec Ulrick sur ce devoir. Alors oui, elle ne l'a pas encore envoyé parce qu'elle comptait trouver une solution de changer de groupe. " Je vais le faire après les cours de cette après-midi, c'est bon !"
" - Elizabeth !" Voilà que l'adolescente a tous ses cheveux qui se dressent sur sa tête à l'entente de son vrai nom : elle a horreur de ça mais ne réplique pas, car c'est la professeur qui s'approche en tendant la main. " Cessez de bavarder pendant la projection. Et donnez moi votre téléphone ! Ce n'est pas parce que vous êtes la fille du directeur, que vous échappez aux règles de l'établissement."

Sissi rougit, grince des dents en murmurant un faible Sissi, mais elle est obligée de donner son téléphone. Elle la déteste un peu plus, l'autorité, mais surtout, elle déteste le reste de sa journée : que va-t-elle pouvoir faire sans son cellulaire ?


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 Empty

ec07f220e9912d8628f6fedfdb8c41abdc1445d4.png
Ulrich
Stern

Enfant unique, Ulrich trouve sa véritable famille auprès de sa bande qui le connaît assurément mieux que lui-même. Il refoule perpétuellement ses sentiments et prétend ne pas être timide. En réalité, il est réservé, même si est capable de quelques répliques cinglantes de temps en temps. Il ne manque pas une occasion de s'amuser ou de jouer des tours, surtout lorsqu'il peut partager ces moments avec son meilleur ami. Ulrich est généralement plus discret que Odd, malgré son étrange capacité à attirer le regard des filles qu'il rencontre. Sissi l'a d'ailleurs dans le collimateur depuis aussi longtemps qu'il se souvienne. Qu'elle soit souvent vicieuse ou indiscrète ne le prive pas de lui sauver la vie chaque fois que c'est nécessaire. Il l'écoute, la regarde et lui permet de l'aider lorsqu'il n'a d'autres choix. Elle n'est pas son genre. Pourtant, elle le pourchasse de la toutes les façons possibles. Mais, bordel qu'elle lui fait vivres des émotions. Il pense avoir des sentiments pour Yumi parce qu'elle est l'unique fille du groupe - Aelita ne comptant pas - et qu'il semble normal qu'il soit attiré par une aussi bonne amie.  Sa scolarité est menacée par les nombreuses attaques de XANA, mais il peut se rassurer de ne pas posséder la nullité de Odd.
ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 201015064504251952

Aelita Schaeffer

Aelita est la petite princesse de ses chevaliers servants. Elle est l'outil par excellence de la bande lorsqu'ils doivent contrer les attaques de XANA. Sous sa forme de jeune elfe, elle joue un rôle crucial dans les codes de désactivation. Mais elle ne pourrait réussir sans l'aide de ces personnes qu'elle considère comme des amis, Odd, Jérémie, Ulrich et Yumi. aux premiers abords, Aelita est candide, presque naïve. Ça l'a fait sourire que Jérémie préfère lui parler tard le soir via son ordinateur plutôt que de dormir. Ça l'occupe également, elle qui ne peut dormir dans ce monde virtuel aux nombreux paysages et monstres en tout genre. Elle voudrait tant sortir de cet univers pour être auprès de ses amis et explorer tout ce qu'ils aiment et lui décrivent avec tant d'intérêt. Elle ressent beaucoup d'affection pour Jérémie qui semble souvent triste de la laisser seule, mais elle est également très proche de Odd qui prend d'énormes risques pour elle, assurément plus que les deux autres : un grand malade. Elle sait qu'il pourra revenir une fois sa vie virtuelle regénérée, mais le voir mourir reste une épreuve. Un jour, elle sera libre.

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 201015064256474699

Richard Harmon et Natalia Dyer :copyright:️ SneakySkunk
La jeune Delmas fait son possible pour venir en aide à Ulrich, mais le monstre robotique devient de plus en plus violent. Le coup de fil ne fait que confirmer à Ulrich que Aelita est sur le point de désactiver la tour. Mais comme il perd le portable, il ne sait pas de quelle manière l'attaque prendra fin. Sissi est contrôlée par son père ; Jim est mis K.O. et Ulrich se retrouve seul à devoir gérer la bête robotique. Il se fait totalement démonter, qu'il se défende à main nue ou qu'il s'empare d'une barre de fer tombée au sol après la destruction d'un mur. Non, Ulrich ne se fait pas honneur en affrontant cette chose qui le terrasse avec facilité. XANA s'en donne à coeur joie dans le monde réel.

______________________

T'as trop géré encore, Princesse.
Grâce à vous, sourit-elle, néanmoins émue qu'on puisse lui offrir quelques compliments pour ce travail d'équipe.

Lorsque la menace est contrôlée, Aelita se retrouve à nouveau seule dans le monde virtuel. Le temps n'est pas le même que dans la réalité. Elle ne s'incommode pas énormément de ce qu'elle ne connaît pas encore. Alors si certains pourraient déprimer, isolés du monde, elle essaie plutôt de se rendre utile. Elle se déplace de territoire en territoire pour s'assurer que les tours sont désertes et sécuritaires. Elle ne s'en rend pas compte, mais Aelita est toujours plus joyeuse, active et efficace les jours où elle voit ses amis. Moins automate. Elle s'amuse à courir et à sauter comme le ferait Odd lui-même, parce qu'ils ont fait du bon travail et parce qu'ils déteignent sur elle.

______________________

Le point de sauvegarde les ramène en cours. Le documentaire est déjà commencé. Les mouvements de Ulrich sont programmés pour reproduire les premières secondes du retour en arrière ; Odd reçoit la boule de papier dans la gorge. Aussitôt, il rigole en disant : on ne se lasse pas de ça! Certes, il se moque, mais au fond de lui, une pointe d'angoisse n'a pas disparu ; il se revoit encore face au robot, dans une réalité alternative où on allait le démolir, une réalité où il était sur le point de mourir, une réalité où sa vie n'était pas infinie. Il n'est peut-être pas sorti d'un scanneur, le coeur au bord des lèvres, mais l'adrénaline le submerge encore. Comme toujours, quand c'est trop, il met un moment à se réajuster ; ça partira dans quelques secondes.

En tout cas, celle qui y était presque, c'est notre chère Sissi!

Ulrich mime de faire « blablabla » avec sa main pour montrer que ça l'énerve qu'on l'associe à Sissi. On pourrait même entendre un soupir d'exaspération quitter ses lèvres lorsqu'il pose sa joue dans sa paume, coude appuyé sur le bureau. Il est déjà ennuyé de devoir se taper ce documentaire qu'il n'a pas regardé la première fois. Encore une fois, ils sont parvenus à gérer une attaque de XANA, même si lui était sur le point d'y laisser sa peau. Il n'a pas vraiment été utile et ça lui laissera un goût amer en bouche. Pourtant, il a cherché à préserver Sissi tout comme il a cherché à préserver les élèves. Il sent pourtant qu'il a échoué quelque part... Ulrich aime être nécessaire, efficace et important pour les autres. C'est son besoin égoïste. Il n'apprécie pas à sa juste valeur toute l'attention que peut lui offrir constamment Sissi, car elle offre ce qu'il recherche au fond.

Alors comme ça, elle a réussi à te coincer, Don Juan?

La voix moqueuse de son meilleur ami est contagieuse, ça le fait sourire en coin lorsqu'il tend un regard dans sa direction en marmonnant un : « t'es pas croyable! » Chaque fois qu'il se retrouve en compagnie de Sissi, il reçoit des commentaires de la part de ses amis, plus farceurs que moraux, sauf dans la bouche de Yumi. Effectivement, la jeune Elizabeth est douée pour le coincer. Ses tactiques fonctionnent souvent. Elle connaît son emploi du temps, à croire qu'elle fouille dans les dossiers de son père (ou bien est-elle seulement très observatrice au point de prendre des notes). Et en plus de connaître son horaire, elle connaît ses goûts culinaires autant que musicaux.

Elle nous a grillé quand on est sortis de la classe ; soit je l'occupais, soit elle nous suivait jusqu'à l'usine, j'étais sûr de pouvoir lui fausser compagnie, qu'il avoue en chuchotant comme si ça pouvait être pertinent, comme si on allait le croire ; Jérémie marmonne déjà un :
Mais oui...

Ulrich a souvent deux options : marmonner des explications qu'on ne va pas croire ou trouver des excuses bidons qu'on trouverait farfelues. Les garçons ne sauraient croire que passer du temps avec Sissi était un réel sacrifice pour le bien commun. Ça lui fait rouler des yeux. Mais lorsque son regard se stabilise, ce n'est ni pour regarder ses amis qui parlent, ni pour regarder le documentaire ; il observe discrètement Sissi. Le regarde-elle en retour, maintenant qu'elle ne peut plus user de son téléphone pour les filmer discrètement? Et si leurs yeux s'étaient croisés, il n'aurait pas cherché à lui renvoyer un regard dédaigneux. Il se serait contenté de soutenir son regard jusqu'à détourner le visage ailleurs.

Dès que le cours est terminé, Ulrich prévient ses amis qu'il va les rejoindre plus tard. Sac sur l'épaule, il se décale du raz-de-marée d'élèves pour s'appuyer contre le mur du couloir où il patiente pour attendre Sissi. Il ne sortira pas même les mains de ses poches lorsqu'il interpellera la fille pour capter son attention. Évidemment, elle est accompagnée de ses deux chihuahua ; Kiwi ne ferait qu'une bouchée de ces deux énergumènes. Sissi aura-t-elle le temps de dire un mot avant que Hervé n'intervienne, les babines retroussées pour grogner à l'encontre de Ulrich? Un sourire narquois brille sur les lèvres du Lokyo-guerrier, ça l'amuse toujours devoir les garçons réagir, parce que ceux-ci sont incapables de gagner le coeur de Sissi.

T'as envie qu'on traîne ensemble pendant la pause? qu'il lui demande sans détour, parce qu'il sait déjà ce qu'il va lui proposer et qu'il n'est pas gêné de reproduire quelque chose qui est déjà arrivé, contrairement aux situations nouvelles, contrairement aux situations trop gênantes.
Quoi? s'étonne Hervé qui regarde tour-à-tour les concernés.
Je peux répéter si tu le souhaites, mais ça risque de te briser doublement le coeur, réplique Ulrich pour énerver volontairement cet imbécile jaloux, se décalant du mur en une légère poussée. Tu viens? qu'il ajoute à l'intention de Sissi pour prendre la direction des laboratoires.

Non, en effet, il n'a pas prévenu ses potes. Il n'aime pas qu'on lui cache des choses, pourtant, Ulrich est le premier à garder quelques secrets. Il ne raconte pas toujours aux autres lorsqu'il est en compagnie de Sissi. Parfois on le découvre, d'autres fois non. Ulrich essaie maintenant de se convaincre qu'il passera du temps avec Sissi par gentillesse car elle a essayé de les aider, même si elle a oublié. À croire qu'il n'aurait pas envie de la voir de son propre chef... Une fois dans la classe vide pendant l'heure de pause, il lui demandera si elle souhaite faire le projet de science avec lui. De toute façon... Odd pourra se mettre avec Jérémie... Et Ulrich a déjà une idée bien précise du projet de Sissi... au diable que les pots-de-colle de Sissi soient évincés de l'équation. Ils pourront filmer avec le portable de Ulrich. Malheureusement, la fille ne pourra bénéficier de la photo prise sur le banc dehors.

Mais si t'es déjà prise...

______________________

Ulrich n'est pas avec vous?

C'est la première question de Yumi lorsqu'elle se retrouve en compagnie de ses amis, mais Jérémie ne l'écoute pas, trop concentré à se connecter à son ordinateur portable pour entrer en contact avec Aelita.

Non, Ulrich n'est pas avec eux, il est avec Sissi.

Vous vous êtes amusés en classe? demande aussitôt Aelita lorsqu'elle est mise en relation avec les autres ; son sourire est resplendissant.

L'elfe aux cheveux roses ne semble pas encore prendre conscience que les cours sont souvent barbants et frustrants, surtout pour des nigauds qui manquent souvent les cours ou qui ont des choses plus importantes à régler. Elle essaie surtout d'être sympathique et de s'intéresser à leur journée. Elle ne ressent pas la fatigue comme eux, ni la faim, ne pourrait donc comprendre que plusieurs facteurs puissent influencer l'intérêt qu'on porte aux études et aux devoirs. Du moment qu'ils sont épanouis, Aelita sera toujours fière d'eux, qu'ils soient aptes à réussir leur année ou non. Ils sauvent le monde!

Yumi, de son côté, semble plutôt marmonner quelque chose pour dire que non, la matière de ce matin était vraiment chiante, mais elle doit certainement se plaindre parce que Ulrich s'est encore isolé dans son coin sans donner d'explication. Ça fait longtemps qu'elle ne l'a pas vu, si on prend en considération le retour en arrière. Mais après ses quelques grognements, elle semble se ressaisir pour ne pas montrer que les agissements de Ulrich ne l'affectent pas. Pourtant, il est seulement absent. Il n'a aucun compte à lui rendre. Elle ne fait rien pour montrer qu'elle pourrait être intéressé.

Oui, tout est calme de mon côté pour le moment, Jérémie.
Je te promets que je vais passer l'heure du dîner à travailler la formule qui pourra t'amener dans notre monde, Aelita.

Elle le rassure en disant qu'elle sait qu'il réussira, se retenant de dire, par courtoisie, qu'elle est grandement impatiente de pouvoir dîner à leurs côtés. Elle cache moins bien sa déception lorsque Jérémie lui dit qu'il devra couper la transmission vidéo ainsi que le microphone s'il veut pouvoir se concentrer. La voix de l'elfe semble plus lointaine lorsqu'elle répond simplement : « d'accord, je comprends. » Elle est triste de ne pouvoir parler plus longtemps avec Jérémie. Il est souvent très occupé. Et les autres n'accèdent que très rarement aux ordinateurs pour lui faire la discussion, malheureusement. Ce n'est pas de leur faute. Au moins, ils viennent souvent la voir dans le monde virtuel.

Je vous contacte si j'ai du nouveau, assure-t-elle.

Alors que si elle était humaine, elle chercherait à dire qu'ils peuvent l'appeler en tout temps, car elle est libre à chaque seconde qui passe, même si XANA n'attaque pas. Aelita est conditionnée à ne pas prendre de leur temps, car le lycée c'est important. Trop douce, trop attentionnée, pour les empêcher de vivre une vie réelle. La vie humaine est plus précieuse que celle informatisée : ils respirent, ils mangent, ils dorment, ils rêves, ils ressentent, ils aiment. Les deux autres pourront lui glisser quelques mots, mais Jérémie finira néanmoins par couper la connexion. Et si Odd devait plaisanter, elle rigolerait à coup sûr. Yumi se contentera d'un aurevoir sans chercher à savoir si la fille aux cheveux roses se porte bien : c'est habituel que chacun vaque à ses occupations respectives. Odd osera-t-il trouver un moyen pour lui tenir compagnie, que ce soit  via un ordinateur ou en venant passer du temps dans le monde virtuel pour le moment tranquille? Pour le moment, en effet, car XANA prévoit déjà une nouvelle attaque qui se tiendra avant minuit, de quoi épuisé les jeunes guerriers d'une longue journée. Mais pour l'heure, Aelita ne perçoit aucune activité suspecte ni ne perçoit de pulsations.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 Empty

448358AidanTURNER7.jpg
Elizabeth
Sissi Delmas

Petite peste superficielle et prétentieuse. Pourquoi ? Parce qu'elle a toujours en travers de la gorge d'avoir été mise de côté par le reste du groupe. D'avoir été évincée par Yumi. Alors elle se coltine Nicolas et Hervé qui sont prêts à tout pour elle. Être la fille du principal lui donne l'impression d'avoir tous les droits : elle est internet et possède certainement la meilleur chambre du lycée. Elle est amoureuse de Ulrick depuis la maternelle. Sissi est prête à tout pour qu'il soit avec elle ; voler son journal, sortir avec ses copains pour se rapprocher de lui, et mentir à qui veut l'entendre pour qu'ils se retrouvent punis tous les deux. Le problème, c'est qu'elle est méchante par jalousie. Son plus grand regret et sans qu'elle n'en soit consciente, est d'avoir loupé sa chance de faire parti des Lyoko-guerriers. Malicieuse et maline, elle est prête à tout pour s'infiltrer auprès d'Ulrick, Jérémy et Odd pour laisser Yumi sur le carreau. Malheureusement pour elle, sa mémoire est effacée à chaque retour vers le passé.

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 AELdg

Odd
Della Robbia

Le plus petit, le plus svelte, mais surtout, le plus amusant du groupe, même si tout le monde n'est pas d'accord avec son humour. Odd est déganté, il aime les couleurs (surtout le violet), il aime rigoler, mais il aime surtout les filles. Sa famille est nombreuses, trop de soeurs dont il est le seul garçon. Il habite loin de Paris, alors il doit prendre l'avion à chaque vacances où il retourne chez lui. Mais c'est un parisien au fond de son coeur : les gens qu'il aime vraiment son ici, et il n'en partirait définitivement pour rien au monde. C'est un boulimique qui ne prend pas un kilo, et c'est la pire des choses à ses yeux. Coureur de jupons, il a même tenté de sortir avec la quiche de Sissi : simplement, elle s'est moquée de lui pour se rapproche d'Ulrick. Depuis, elle est son principal souffre douleur. Carrément nul au lycée, mise à part en art, en sport et en langue. C'est certainement pour ça qu'il a un penchant pour Aelita : elle est belle, avec ses oreilles d'elfes, avec son intelligence qui dépasse tout ce qu'il a connu. Dans le monde virtuel de Lyoko, il est son chevalier : la protège au péril de sa propre vie. Et pourtant, il la regarde de loin, parce qu'il sait que Jérémy est indéniablement amoureux d'elle.


ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 D7pQA

Dane Dehaan | Zoey Deutch
Même si Sissi a croisé le regard de Ulrick pendant de longues secondes, ça n'est arrivé qu'une fois pendant le court. Et Sissi a passé la plus clair de ce dernier perdu entre trois options : penser à lui, regarder le documentaire pourri et ruminer parce qu'elle n'a pas son téléphone en main. Une chose est sure, elle sera dans les dernières de la classe à sortir parce qu'elle a été le quémander. Mais non, la professeur n'est pas dans l'idée de lui rendre et compte bien lui faire retenir la leçon. Alors Sissi est sortie de la classe en ruminant des mots inaudibles, rajustant son sac sur son épaule. Directement, ses yeux ont cherché la prochaine étage de sa journée, et qu'elle ne fut pas sa surprise que ce soit Ulrick qui l'attende alors que c'est son habitude à elle. Hervé et Nicolas l'attendaient mais voilà qu'elle n'y prête pas attention : de toutes façons, ils sont toujours derrière elle. A croire qu'elle est leur centre du monde alors qu'elle voudrait être celui de Ulrick.

" - Qu'est-ce qui me vaut cet accueil, joli coeur?"

Elle use de ce prénom devant Hervé, avec un large sourire aux lèvres. Déjà, elle enroule une de ses mèches de cheveux à son doigt en s'approchant de Ulrick, peu importe que Hervé lance une de ses répliques foireuses ou non ; voilà qu'elle a aussi oublié la disparition de son téléphone. Sissi est persuadée que tous ses souvenirs incrustés dans sa mémoire sont encore plus incrustés en elle que les choses physiques qu'elle peut capturer.

" - T'as envie qu'on traîne ensemble pendant la pause?"
" - Quoi ?"
C'est satisfaisant de voir rager Hervé, même si Sissi devrait avoir de la compassion pour lui parce qu'elle se retrouve souvent à sa place en ce qui concerne Ulrick lorsque Yumi est dans les parages.
" - Je peux répéter si tu le souhaites, mais ça risque de te briser doublement le coeur." Sissi se moque en détournant son regard sur Hervé. Le voilà qu'il est déjà en train de rougir, et peu importe ce qu'il réplique, l'attention de la fille émerveillée de la situation se repose bien rapidement sur le Lyoko-Guerrier. " Tu viens ?" Il se pousse du mur, prêt à partir, et le sourire de Sissi se transformerait presque en caricature : elle rêve qu'il l'invite à passer du temps avec lui à tant de reprises qu'elle ressemble à une gamine au milieu des jouet. " Mais si t'es déjà prise..."
" - Mais y a rien de mieux à faire qu'être avec toi, Ulrick chéri. "

Peu importe que Hervé gronde et que Nicolas s'y mettent aussi, Sissi s'en va avec le garçon de ses rêves et elle n'a certainement jamais paru si heureuse. C'est inespéré qu'Ulrick prenne le temps de passer un moment avec elle ; même si Elizabeth se demande bien ce qu'il mijote. Malheureusement, elle pensera que se sont ses cheveux qu'il a remarqué soit disant sans apprécier qui lui valent cet honneur. Sissi est à côté de la plaque.

Ils se retrouvent dans la salle vide de physique-chimie et la fille lance son sac sur une paillasse brisée par XANA sans même avoir de flash. La technologie du retour en arrière ne laisse jamais aucune trace, même infime soit-elle. Et lorsque Ulrick lui aura proposé de faire ensemble le projet de science, Sissi ne saura pas si elle doit être heureuse ou déçue : elle aurait préféré un autre moment bien qu'elle l'ait désiré à mainte reprises. Sachant que Ulrick n'est pas le meilleur des élèves, bien plus que Odd en tous cas, elle prend les devant en lui disant ce qu'elle veut faire. Sissi n'est pas si bonne que ça en cours non plus ; son dossier n'est pas le meilleur mais pas le plus nul non plus. De toutes façons, elle sait qu'elle n'est pas partie pour de longues études : Sissi, elle a un autre destin tout tracé dans son esprit. Ils feront de la neige, c'est elle qui décide. Sissi aime prendre les devant.

" - Haaaaan. Je la déteste encore plus maintenant." Voilà qu'elle se plain, après avoir gémit en s'approchant d'une paillasse. Pendant son gémissement accentué par l'exaspération de ne pas avoir son téléphone pour immortaliser ce moment et le garder rien que moi elle, Sissi a glisser ses mains sur le bureau tout en s'y laissant glisser : son torse couché, et sa joue collée sur le meuble. Mais doucement, elle se redresse, restant tout de même courbée en accentuant son dos parce qu'elle est seule avec Ulrick. " Tu la prends avec ton téléphone? Mais tu m'enverras le fichier, hein?"

Sissi aura terminé par aller voler le même produit que la première fois, pour le poser sur le même bureau. Elle lui aura passé les mêmes lunettes de protection cassées, en ronchonnant parce qu'ils n'ont pas du matériel neuf dans cette école. Mais lorsqu'ils font l'expérience, peut-être que Ulrick n'aura pas besoin des mêmes précisions que la première fois. En tous les cas, Sissi se sera assez rapprochée de lui pour que la caméra puisse capturer la caresse qu'elle lui procure : une main souple et amoureuse qu'elle passe d'abord sur son épaule avant de glisser entre ses omoplates pour terminer à ses reins. Sissi aura un doux sourire, un doux rire lorsque la neige sera finalement tombée grâce au même ventilateur : la scène se ressemble mais nombreux des détails sont différents. Mais après l'expérience, Sissi n'aura qu'une question à la bouche, qu'elle posera sans gêne.

" - Tu vas me dire ce qui me vaut que tu sois si gentil avec moi, aujourd'hui ?" A croire qu'il est toujours con et méchant.
__________________________________

" -  Ulrich n'est pas avec vous?"
" - Oh, il est certainement parti avec Sissi..." Lâche Odd sans le moindre scrupule : il pourrait aider son meilleur ami à cacher ses intentions, mais Odd connait bien Ulrick. Et même s'il ne voudrait pas froisser Yumi parce qu'il sait que l'asiatique a des sentiments pour l'autre Lyoko-Guerrier, Odd en profite toujours pour faire remonter sa jalousie : au moins, ça a souvent pour effet que Yumi et Ulrick se rapprochent. " Tu sais, faire des trucs normaux... ou alors, il a tellement kiffé le moment qu'ils ont passé ensemble qu'il a pas voulu manquer ça !"

Odd n'est pas toujours comprit par les autres : et ça le fait rire de voir Yumi croiser les bras et bouder en disant que Ulrick sait bien la trouver, sa Sissi, quand ça l'arrange. Mais l'arrivée d'Aelita dans la conversation change tout. Jérémy est toujours aussi concentré à sa tâche, mais ça fait passer à moitié la pilule de Yumi qui parle de son cours. Odd reste en retrait, pour une fois : quand ils partent de Lyoko, il a toujours cette boule au ventre. Même s'il sait pertinemment qu'il ne tardera pas à la retrouver, il voudrait certainement autant que l'intello de la bande, que l'elfe aux cheveux roses soient matérialisée dans le vraie monde.

Voilà qu'il entend la tristesse dans la voix d'Aelita, lorsqu'elle paraît plus lointaine parce que Jérémy a besoin d'être tranquille pour travailler sur son fichu code. Ca fait soupirer Odd qui voudrait juste dire à Aelita que lui, sera-là. Mais la vérité est telle qu'il ne saurait même pas se servir de l'ordinateur de Jérémy pour pouvoir entrer en contact avec elle. Alors il se lève, tape dans une petite pierre qui était là pour faire passer son soupire : il fait mine ne jouer au ballon en tirant un unique coup.

Il aura glissé une touche d'humour avec que la communication ne soit coupée : un truc qui fait rire Aelita et ça l'aide un peu à faire passer la pilule. Pourtant, ils doivent reprendre le court de leur vie. Et si eux sont bien occupés, en est-il autant de Aelita ? Odd ne cesse d'y penser bien plus qu'il ne réagit aux cours qu'il a eu dans la journée. Il préfère de loin penser à elle, penser à sa musique, plutôt qu'étudier. Et heureusement pour lui que Ulrick est un poil plus assidu : sans son meilleur ami, Odd oublierait la moitié des devoirs qu'ils doivent faire à l'internat.

A l'heure du repas, Yumi est déjà parti depuis longtemps. Jérémy a disparu pour rester terrer dans sa chambre et travailler sur le code qui permettra à Aelita de venir définitivement dans leur monde. Il se retrouve seul à table avec Ulrick et Sissi qui les regarde depuis l'autre coin de la pièce. Hervé et Nicolas n'ont pas l'air très content, alors Odd n'aura pas pu s'empêcher de poser des questions à Ulrick pour savoir la vérité sur ce qu'il a fait pendant la pause. Mais il aura surtout parlé de l'asiatique :

" - En tous cas, ça a eu de l'effet sur Yumi..." Qu'il dit en rigolant alors qu'il entoure à sa fourchette une bouchée beaucoup trop grosse de spaghetti. " Si tu veux la rendre jalouse, ça marche !"

Odd aura passé la soit disant heure d'étude après le repas, à jouer avec Kiwi dans sa chambre. Peut-être ça a embêté Ulrick, mais il n'y aura pas fait attention. Une heure à jouer et à écouter de la musique beaucoup trop fort à l'aide de son casque. Et lorsqu'il aura ouvert les yeux après une musique calme, allongé sur son lit, Odd aura remarqué que l'heure d'étude est terminée et que Ulrick n'est plus dans la chambre. Il aurait pu se décider à aller prendre sa douche, mais il lui reste une bonne heure avant de devoir s'y rendre sans que la douche ne lui passe sous le nez. Alors il a décidé de se rendre dans la chambre de Jérémy pour voir si ce dernier a avancé comme il le voulait.

Kiki juste derrière ses talons, il est entré dans la chambre sans frapper, prononçant juste le prénom de l'intello pour savoir s'il est là. Le petit chien se jette déjà sur le lit de Jérémy qu'il adore squatter, mais Odd se rend compte que son ami n'est pas là. Son ordinateur est ouvert : quelque chose tourne mais son micro et son casque sont posés sur le bureau. Pendant quelques secondes, le blond s'est demandé s'il serait capable de lancer la communication avec Aelita. Que fait-elle ? A-t-elle des ennuis ? Trouve-t-elle le temps long sans personne à ses côtés ?" Les questions sont trop nombreuses, et s'il se dit qu'il ne sera pas capable de lancer quelque chose, Odd se dit que la communication est peut-être établie. Alors il se laisse tenter : il ferme la porte derrière lui et s'assoit à la place de Jérémy. Le gros casque finit sur ses oreilles et l'adolescent se dit que le sien est quand même bien plus confortable : comment fait Jérémy pour rester longtemps avec ce truc sur la tête ? Il ne pourrait pas passer des yeux à parler avec Aelita avec le casque qui lui fait mal à la pointe de ses oreilles.

" - Aelita, tu m'entends ?" Qu'il demande, ses lèvres à quelques centimètres du micro. Il se trouve débile, sur le coup : alors il bouge la sourit comme si ça pouvait le faire accéder à ce qu'il désire. Odd ne voudrait pas gâcher quoi que ce soit du travail de Jérémi. " Aelita, c'est Odd. T'es là ?"
__________________________________

En réalité, Jérémy a quitté son poste pendant le dernier téléchargement pour prendre sa douche : il s'est emparé de sa serviette et de sa trousse de toilette pour foncer dans les douches juste au moment de la sonnerie. Il pense gagner du temps, et surtout ne trouver personne. Mais comme d'habitude, les garçons se bousculent à ce moment là : trois des quatre douches sont prises lorsqu'il arrive. Alors il s'engouffre sous l'eau juste avant que quelqu'un d'autre n'arrive. Il en aura pour une bonne vingtaine de minutes à profiter de l'eau chaude. C'est fou comme les douches deviennent plus longues lorsqu'on a pas ses parents derrière le dos pour hurler sur la consommation et le prix de l'eau. C'est lui qui prend la douche que Ulrick aurait du avoir moins d'une minute plus tard.

Quoi qu'il en soit, Ulrick devra attendre dans le couloir, sur les chaises qui traînent s'il ne veut pas que la prochaine douche libre lui passe encore sous le nez. A cette heure, les filles et les garçons ne sont pas censés se côtoyer : Jim essaye tant bien que mal de faire respecter cette règle. Sauf qu'il y a toujours l'étage au milieu des deux internats qui se retrouvent blindés des deux catégories d'adolescents. En somme, il passe plus de temps là-bas que dans la partie des filles, et la partie des garçons. C'est comme ça que certain malins parviennent toujours à leur fin : Sissi en fait toujours partie. Elle obtient toujours ce qu'elle désire.

Elle se trimballe avec son beau et doux peignoir. Ses beaux petits chaussons roses à moumoute dont elle prend soin. Sissi semble toujours tout droit sortie d'un magasine : parfaitement coiffée même si c'est avec un vulgaire chignon comme ce soir. Aucun poils de travers sur son corps à croire que sa meilleure amie est esthéticienne. Le vernis sur ses ongles est toujours parfaits. Et comme elle a décidé qu'elle coincerait Ulrick ce soir, voilà qu'elle est montée à leur étage quelques minutes après que les couloirs fut bondés : entre ceux qui veulent s'amuser, ceux qui veulent simplement parler. Elle trouve Ulrick plus tôt qu'elle ne l'aurait souhaité. Si elle aurait voulu le coincer dans sa chambre, c'est au milieu du couloir qu'elle le trouve. Elizabeth se met automatiquement à sourire. Elle pense au fait qu'elle aurait voulu avoir son téléphone pour profiter de ça : voir Ulrick qui attend d'aller prendre sa douche, c'est mieux que de le trouver avec Odd. C'est même un souvenir qu'elle n'a pas encore enregistrer dans son portable. Elle aurait voulu le faire aujourd'hui pour conclure cette journée parfaite.

" - Tiens, ça tombe bien, c'est toi que je cherchais..." Qu'elle annonce de but en blanc en s'approchant de lui. Sissi s'assoit à côté de lui, sans enlever son regard de Ulrick après avoir repéré qu'aucun autre garçon ne se trouve dans cette partie du couloir. " J'me retrouve à cours de gel douche. Alors je me suis dis que, peut-être..." Parce qu'elle se dandine, Sissi s'arrange pour que son peignoir tombe juste suffisamment pour dévoiler son épaule : la branche de son soutien-gorge, et le début de son sein qu'elle a caché de ce tissu bien précis après l'avoir choisi avec précaution. " tu pourrais me prêter le tien ?"


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 Empty

ec07f220e9912d8628f6fedfdb8c41abdc1445d4.png
Ulrich
Stern

Enfant unique, Ulrich trouve sa véritable famille auprès de sa bande qui le connaît assurément mieux que lui-même. Il refoule perpétuellement ses sentiments et prétend ne pas être timide. En réalité, il est réservé, même si est capable de quelques répliques cinglantes de temps en temps. Il ne manque pas une occasion de s'amuser ou de jouer des tours, surtout lorsqu'il peut partager ces moments avec son meilleur ami. Ulrich est généralement plus discret que Odd, malgré son étrange capacité à attirer le regard des filles qu'il rencontre. Sissi l'a d'ailleurs dans le collimateur depuis aussi longtemps qu'il se souvienne. Qu'elle soit souvent vicieuse ou indiscrète ne le prive pas de lui sauver la vie chaque fois que c'est nécessaire. Il l'écoute, la regarde et lui permet de l'aider lorsqu'il n'a d'autres choix. Elle n'est pas son genre. Pourtant, elle le pourchasse de la toutes les façons possibles. Mais, bordel qu'elle lui fait vivres des émotions. Il pense avoir des sentiments pour Yumi parce qu'elle est l'unique fille du groupe - Aelita ne comptant pas - et qu'il semble normal qu'il soit attiré par une aussi bonne amie.  Sa scolarité est menacée par les nombreuses attaques de XANA, mais il peut se rassurer de ne pas posséder la nullité de Odd.
ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 201015064504251952

Aelita Schaeffer

Aelita est la petite princesse de ses chevaliers servants. Elle est l'outil par excellence de la bande lorsqu'ils doivent contrer les attaques de XANA. Sous sa forme de jeune elfe, elle joue un rôle crucial dans les codes de désactivation. Mais elle ne pourrait réussir sans l'aide de ces personnes qu'elle considère comme des amis, Odd, Jérémie, Ulrich et Yumi. aux premiers abords, Aelita est candide, presque naïve. Ça l'a fait sourire que Jérémie préfère lui parler tard le soir via son ordinateur plutôt que de dormir. Ça l'occupe également, elle qui ne peut dormir dans ce monde virtuel aux nombreux paysages et monstres en tout genre. Elle voudrait tant sortir de cet univers pour être auprès de ses amis et explorer tout ce qu'ils aiment et lui décrivent avec tant d'intérêt. Elle ressent beaucoup d'affection pour Jérémie qui semble souvent triste de la laisser seule, mais elle est également très proche de Odd qui prend d'énormes risques pour elle, assurément plus que les deux autres : un grand malade. Elle sait qu'il pourra revenir une fois sa vie virtuelle regénérée, mais le voir mourir reste une épreuve. Un jour, elle sera libre.

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 201015064256474699

Richard Harmon et Natalia Dyer :copyright:️ SneakySkunk
Mais tu m'enverras le fichier, hein?
M'en demande pas trop non plus, Sissi chérie, qu'il ajoute en claquant sa langue contre son palais, allant même jusqu'à reprendre ses mots.

Elle supplie pour avoir le fichier, et lui ne laisse pas entendre un non définitif ; pourrait-il changer d'avis et envoyer le fichier? Il préfère être vexant et laisser entendre que non. Déjà qu'il est là pour lui faire plaisir, pour la remercier. Il n'aime pas que Sissi puisse avoir des preuves des moments qu'ils passent ensemble, car une part de lui reste dérangée de sa traîtrise. Il semble punir Sissi pour quelque chose dont elle ne se souvient plus. La photo sur le banc était spontanée. Sissi serait bien déçue de savoir qu'elle a perdu ce cadeau.

La neige vole dans la pièce comme la première fois. C'est toujours aussi joli, à la différence que, contrairement à la dernière fois, Ulrich ne passe pas son doigt à la lèvre inférieure de la fille pour récupérer la particule de fausse neige. Il se contente de la regarder sans émettre les mêmes réflexions qui l'avaient auparavant gêné. L'avantage de revivre certains moments, c'est qu'il peut adapter certaines actions auxquelles il n'avait pas réfléchi. Elle n'a pas réclamé de bisou. Et il ne dira pas que c'est aussi agréable que l'embrasser. Il cherche seulement une excuse à sa question, coudes posés sur la table.

Tu vas me dire ce qui me vaut que tu sois si gentil avec moi, aujourd'hui? la petite voix de Sissi cherche des réponses là où elle n'en trouvera pas ; parce qu'elle a été sympa de lui donner un coup de main, parce qu'il s'est inquiété.
Hm...

Il se gratte le bras.

Super la neige Sissi, on remet ça à une autre fois?

Il se redresse rapidement sans vraiment lui donner d'explication. Il ne réfléchit pas vraiment aux mots utilisés, mais il laisse clairement miroiter une prochaine fois. Il retire les équipements et s'empare de son téléphone. Et pour éviter qu'elle n'insiste, il prend le temps d'envoyer le fichier à Sissi, prenant soin d'être à côté d'elle pour qu'elle puisse le voir faire. Ça devrait la contenter. Sans accolader, sans carasse, il la salue d'un regard avant de s'éclipser.

______________________

En tous cas, ça a eu de l'effet sur Yumi...

Les yeux de Ulrich se plissent légèrement lorsqu'il remarque l'énorme bouchée que prépare Odd avec gourmandise ; il sait davance que ce dernier mangera trop, comme à son habitude, mais Ulrich ne passe aucune remarque à ce sujet.

Si tu veux la rendre jalouse, ça marche!
Vraiment, Yumi a parlé de moi? qu'il demande d'une voix affectée, mais également détachée ; on ne sait pas trop si Ulrich est fier ou inquiet.

Aurait-il dû prévenir Yumi qu'il passerait du temps avec Sissi? Téléphone entre les doigts, il hésite à lui écrire un message car il ne l'a pas vraiment croisé aujourd'hui, mais il s'abstient finalement, déposant son portable sur la table. Yumi aurait très bien pu faire les premiers pas pour lui parler si elle souhaitait prendre de ses nouvelles. Sacré Ulrich qui pense que tout doit lui tomber dans les mains ; c'est qu'il s'est habitué à ce que Sissi fasse des pieds et des mains pour lui plaire. Sissi ne passe pas inaperçue. Et toutes les filles ne sont pas comme Sissi. Ulrich n'est pas vraiment doué pour faire les premiers pas, sauf parfois avec Sissi quand ça l'arrange.

Mais bon… Sissi s'est montré utile « aujourd'hui », c'était la moindre des choses que je la remercie…

______________________

Tiens, ça tombe bien, c'est toi que je cherchais...
Quelle surprise! ironise-t-il, entrouvrant les yeux pour la voir s'installer à côté de lui ; il rêvassait, le crâne appuyé sur le mur.
J'me retrouve à cours de gel douche...

Ulrich plisse les yeux, parce qu'il sent qu'elle manigance quelque chose, comme toujours, sans savoir où elle veut en venir avec ce « gel douche ». Quel coup foireux peut-on préparer avec du gel douche? Si elle voulait semer la confusion dans son esprit, elle parvient à le faire avec si peu. Son crâne quitte le mur pour mieux la fixer avec intensité.

Tu pourrais me prêter le tien?
J'ai pas que ça à faire... Demande à une meuf...

Bien sûr qu'il refuse de prime abord, c'est Sissi. Elle avait raison de croire qu'il était louche ce matin, à se montrer gentil avec elle : ils ont survécu à un monstre robotique sans même qu'elle ne s'en souvienne. Il est généralement froid, et très moqueur lorsque Odd s'amuse à lancer une tonne de répliques à la dérobée. Ulrich rigole toujours des vannes de son meilleur ami, même lorsqu'elle concernent Sissi. Elle réagit facilement. Ils la connaissent plutôt bien, leur Sissi, par ailleurs. Mais Odd semble avoir un don à ce sujet, c'est inné.

Mais son attention est vite détournée, à peine termine-t-il de refuser sa demande. Le peignoir glisse doucement de son épaule. Du coin d'oeil, il aperçoit la branche de son soutien-gorge. Elle revêt sa couleur préférée, assurément pour lui faire plaisir, même s'il n'a pas l'occasion de voir ces bouts de tissu en général. Ses pupilles glissent sur le peu de peau qu'on peut apercevoir ― car elle ne dévoile que l'essentiel, que ce qui peut aguicher l'oeil. Et le regard de Ulrich est effectivement subjugué par cette vision, cette poitrine.

Son sang se réchauffe, son coeur manque un battement, ses joues deviennent brûlantes. Il se racle la gorge comme si ça pouvait l'aider à mieux avaler. Il aurait préféré ne rien voir du tout, plutôt que d'en voir si peu... Malheureusement pour sa stabilité mentale, ça l'affecte et ça réveille des parties de son anatomie. Vivement qu'une douche se libère et qu'il puisse s'y engouffrer. Il n'aurait même pas le réflexe de tendre le bras pour l'obliger à faire remonter la manche du peignoir sur son épaule. La toucher ferait empirer son état.

Il choisit plutôt de lui tendre la bouteille de gel douche, les yeux désormais fixés sur le mur en face. Il n'essaie pas non plus de voir sa main, mais il obtempère en lui donnant ce qu'elle souhaite afin qu'elle puisse s'éloigner. Il se lavera avec son shampoing, il s'en fout complétement. Si Sissi souhaite arborer l'odeur de Ulrich, qu'elle se fasse plaisir, du moment qu'elle ne l'aguiche pas comme maintenant. Mais ses yeux auront inévitablement le réflexe de lui jeter un coup d'oeil si leurs doigts devaient entrer en contact.

La prochaine fois, démerde-toi. Garde-la.

Et comme si on avait entendu ses prières, la porte s'ouvre. Un garçon sort de la pièce, prenant même le temps de poser un regard sur Sissi, assise aux côtés de Ulrich. Celui-ci ne passe aucun commentaire, rares sont les élèves qui rapportent les infractions à Jim. Ulrich en profite pour se lever et quitter sa chaise afin de se faufiler dans les douches sans offrir davantage d'attention à Sissi, comme toujours. Cette fois-ci, il préfère la fuir, parce qu'il s'est senti durcir dans le pantalon.

Dans les secondes qui suivent, la porte s'ouvre de nouveau pour laisser sortir un second garçon. La pièce se vide graduellement. Et le prochain qui se séchera et s'habillera, c'est Jérémie. Il sautille d'ailleurs sur place dans la hâte de rejoindre Aelita dans sa chambre. Sauf que présentement, Aelita est en train agréable compagnie. Ulrich ne remarque pas la présence de l'intello, il se glisse plutôt dans sa cabine, incapable de se sortir la vision de Sissi de la tête. Ça lui apprendra à être sympa... à croire qu'elle pense pouvoir le coller davantage. Se contentera-t-elle du gel pour aujourd'hui?

______________________

Aelita, c'est Odd. T'es là?
Bonsoir Odd! s'exclame Aelita avec beaucoup d'enthousiasme.

Ça fait quelques secondes que Odd est assis sur la chaise de Jérémie. Aelita, entendant sa voix, choisit d'établir une connexion et de montrer son visage à l'écran. Un onglet apparaît soudainement ; Odd pourra voir qu'elle est sagement assise sur le sommet d'un iceberg qui n'est pas froid. Elle admire l'horizon à perte de vue dans le secteur de la banquise. Les arbres de ce matin ont laissé place à de hautes structures de glace et de neige. Aelita affiche un énorme sourire. On pourrait croire que ses oreilles d'elfe remuent d'excitation.

Je ne m'attendais pas à te voir. Jérémie traîne encore sous la douche? semble-t-elle se moquer au travers de sa question, à croire qu'elle se moque du temps que peut y passer Jérémie ; elle ne sait pas à quel point ça peut être agréable.

Elle lui propose de jouer à un jeu avec elle pour patienter s'il le souhaite... Autant profiter de ce laps de temps pour se distraire. C'est agréable de pouvoir le voir en dehors de Lyoko. Pendant quelques secondes, ses yeux fixent le vide, mais c'est surtout parce qu'elle prend de l'expansion au travers de l'ordinateur de Jérémie ; elle pirate gentiment le système. Odd comprendra rapidement que la fille lui vole les commandes, s'il essaie toujours de bouger le curseur de la souris. Elle fait apparaître quelques images sous les yeux du garçon. Il pourra choisir le jeu auquel il souhaite jouer avec elle. Parmi les propositions de trouvent un jeu de musique où il faut suivre le rythme en appuyant sur des boutons colorés, un jeu de bateau où il faut lancer des missiles pour couler son ennemi, un jeu de carte où il faut faire des suites logiques, mais également un jeu avec des monstres, parce qu'elle sait qu'il adore jouer, mais qu'ils ont l'habitude de détruire des bestioles. C'est le mieux qu'elle puisse faire à distance avec l'ordinateur de Jérémie.

La prochaine fois, viens me voir directement, on pourra s'amuser, dit-elle gentiment, même si elle sait que la bande est débordée avec l'école et qu'ils ont un couvre-feu. Mais je suis surtout impatiente de vous rejoindre, ajoute-t-elle, en confiance, ce qu'elle ne dit pas toujours à Jérémie pour ne pas le vexer dans ses nombreuses heures de recherche.

Qu'importe ce à quoi aura choisi de jouer Odd, ils seront parvenus à interagir ensemble grâce à l'écran de Jérémie, en ayant la caméra et le microphone. Et s'il avait préféré parlé, simplement, elle se serait montrée tout aussi emballée. Ça lui change les idées, à Aelita, de voir ses amis. Jérémie est celui auquel elle parle le plus souvent, mais il est également celui avec lequel elle a le moins interagi au travers de Lyoko. C'est sûrement pour cette raison qu'elle est si à l'aise en présence de Odd. Il ne le sait peut-être pas, mais grâce à la caméra, Aelita peut également le voir, qu'il grimace, qu'il sourit ou qu'il se tortille sur sa chaise.

Ils auront le temps de passer du temps ensemble avant le retour de Jérémie. Ce dernier n'est d'ailleurs pas très rapide dans sa toilette. Aura-t-il remarqué la présence de Sissi s'ils se sont croisés? Aelita aura d'ailleurs beaucoup de plaisir avec Odd, jusqu'à ce qu'elle devienne soudainement soucieuse et que des bips sonores sur les moniteurs de Jérémie n'émettent quelques avertissements. C'est qu'il y à nouveau du mouvement du côté de Lyoko. Aelita murmurera également un :

Oh non...


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 Empty

448358AidanTURNER7.jpg
Elizabeth
Sissi Delmas

Petite peste superficielle et prétentieuse. Pourquoi ? Parce qu'elle a toujours en travers de la gorge d'avoir été mise de côté par le reste du groupe. D'avoir été évincée par Yumi. Alors elle se coltine Nicolas et Hervé qui sont prêts à tout pour elle. Être la fille du principal lui donne l'impression d'avoir tous les droits : elle est internet et possède certainement la meilleur chambre du lycée. Elle est amoureuse de Ulrick depuis la maternelle. Sissi est prête à tout pour qu'il soit avec elle ; voler son journal, sortir avec ses copains pour se rapprocher de lui, et mentir à qui veut l'entendre pour qu'ils se retrouvent punis tous les deux. Le problème, c'est qu'elle est méchante par jalousie. Son plus grand regret et sans qu'elle n'en soit consciente, est d'avoir loupé sa chance de faire parti des Lyoko-guerriers. Malicieuse et maline, elle est prête à tout pour s'infiltrer auprès d'Ulrick, Jérémy et Odd pour laisser Yumi sur le carreau. Malheureusement pour elle, sa mémoire est effacée à chaque retour vers le passé.

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 AELdg

Odd
Della Robbia

Le plus petit, le plus svelte, mais surtout, le plus amusant du groupe, même si tout le monde n'est pas d'accord avec son humour. Odd est déganté, il aime les couleurs (surtout le violet), il aime rigoler, mais il aime surtout les filles. Sa famille est nombreuses, trop de soeurs dont il est le seul garçon. Il habite loin de Paris, alors il doit prendre l'avion à chaque vacances où il retourne chez lui. Mais c'est un parisien au fond de son coeur : les gens qu'il aime vraiment son ici, et il n'en partirait définitivement pour rien au monde. C'est un boulimique qui ne prend pas un kilo, et c'est la pire des choses à ses yeux. Coureur de jupons, il a même tenté de sortir avec la quiche de Sissi : simplement, elle s'est moquée de lui pour se rapproche d'Ulrick. Depuis, elle est son principal souffre douleur. Carrément nul au lycée, mise à part en art, en sport et en langue. C'est certainement pour ça qu'il a un penchant pour Aelita : elle est belle, avec ses oreilles d'elfes, avec son intelligence qui dépasse tout ce qu'il a connu. Dans le monde virtuel de Lyoko, il est son chevalier : la protège au péril de sa propre vie. Et pourtant, il la regarde de loin, parce qu'il sait que Jérémy est indéniablement amoureux d'elle.


ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 D7pQA

Dane Dehaan | Zoey Deutch
Sissi chérie. Peu importe ce que Ulrick pourrait dire avant, ou après ces mots, ça tombe dans l’oreille d’un sourd. Ça n'a pas le même effet, surtout quand c’est censé être méchant. Alors non, elle ne fait pas vraiment la moue lorsqu’il fait planer le doute sur le fait qu’il lui enverra le fichier ou non. On remet ça une autre fois, ça ça ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd. Au contraire, ce détail reste bien intégré dans sa petite tête qui n’est capable de retenir que ce qui l’arrange ; une autre fois, Ulrick passera du temps avec elle. Une autre fois, c’est tout ce qu’elle attend de lui.

Puisqu’elle n’a pas récupéré son téléphone, elle n’aura pas pu profiter de cette vidéo qu’il lui a finalement envoyée. Elle n’aura pas pu violer le bouton replay tout en agrandissant le fichier du bout des doigts : pour voir chacune des réactions de Ulrick en gros plan. Mais ce n’est pas grave, parce qu’elle le fera à de bien nombreuses reprises une fois qu’elle l’aura récupéré. Mais Sissi n’aura pas attendu que cette prochaine fois vienne de lui : elle provoque le destin pour un gel douche, grâce à son sein.

” - J'ai pas que ça à faire... Demande à une meuf…”
” - Tu rigoles ?” Qu’elle a demandé avec un léger rire ; dégageant son épaule, son sein sous cette couleur qu’elle a choisie parce que c’est la favorite de Ulrick, de ses cheveux à l’aide d’un mouvement de la main. ” Quitte à avoir l’odeur de quelqu’un d’autre collée à la peau, il faut que ce soit la tienne !”

C’est clair, c’est net et précis. Elle veut l’odeur de Ulrick. La sienne et pas celle de quelqu’un d’autre : elle ment sur le fait qu’elle n’en est plus, ce n’est pas pour rien. Est-ce qu’elle le sent, ce regard qui glisse sur les prémisses de son corps ? Bien entendu. Elle voit les yeux d’Ulrick glisser vers ce qu’elle veut montrer. C’est ce qu’elle désirait avoir, comme réaction. Et Sissi ne lui dirait jamais ; lève les yeux, mon visage se trouve juste-là. Au contraire, elle ferait même tout pour qu’il pose son regard ailleurs que sur son visage. Sissi n’est pas coincée, comme sait si bien le dire Odd. Elle n’est pas une fille facile, oh non, il est d’ailleurs bien placé pour le savoir : mais le regard d'Ulrick est différent. Le sien seulement. Il est important, et ça l’excite de savoir qu’il peut voir.

Il racle sa gorge, et ça ne fait que la faire sourire de délice. Sissi n’a pas les joues qui rougissent, elle. Elle ne détourne pas les yeux parce qu’elle veut voir chacune de ses réactions. Ça lui plait. Ça lui donne envie de le toucher, de souffler à son oreille, de l’embrasser. Mais elle se contente d’attraper la bouteille de gel douche, de coller son dos au dossier de la chaise. Maintenant qu’il ne la regarde plus, elle remonte d’elle-même la manche qui n’en dévoilait pas assez, même au milieu de ce couloir. Son propre sourire n’a pourtant pas disparu, même lorsqu’il reprend la parole après avoir jeté un coup d’oeil à leurs doigts qui se sont frôler pendant ce mouvement : Sissi abuse jusqu’au bout.

” - T’en fais pas pour ça, j’en aurais toujours de côté maintenant…”

C’est à son tour de se moquer doucement ; parce qu’elle aura toujours une réserve avec ce flacon qu’il vient de lui donner. Mais voilà qu’ils sont coupés dans ce moment qu’elle aurait voulu beaucoup plus loin. Elle soutient même le regard du garçon qui sort, comme si elle le lançait au défi de dire quelque chose. Mais il disparaît sans dire quoi que ce soit, comme Ulrick qui en profite pour lui échapper. Sissi a tenté de le retenir, en silence ; du coup, elle s’est retrouvée légèrement penchée, appuyée sur la chaise où il était assit.
________________________________

Odd est plus que heureux lorsqu’il entend la voix de Aelita dans son casque, lorsqu’il voit la fenêtre s’ouvrir pour le laisser voir ce petit avatar d’elfe aux cheveux roses. Ça se voit, il a un énorme sourire aux lèvres et il paraît enclin à faire tous les coups possible. Même s’il s’est un peu penché vers l’écran comme si ça pouvait lui permettre de se rapprocher d’elle. Il voit bien qu’elle est sur le continent rempli de glace, mais il ne dit rien à ce sujet. Il se contente de partager sa joie avec sa princesse. Bien sur qu’il se moque de Jérémy, en sachant qu’il ne mettra pas bien longtemps sous l’eau pour revenir rapidement dans sa chambre. Le geek ne pense qu’à une seule chose, et c’est faire sortir Aelita de là. S’il n’en parlait pas autant, Odd lui demanderait lui-même si ça avance bien. Mais il n’a pas besoin de le faire : d’un côté ça l’énerve, ça le rend jaloux d’entendre sans cesse Jérémy parler d’Aelita, mais ça l’arrange de ne pas avoir à poser la question.

” - A ton avis, comment je pourrais être là sinon ?”

C’est tout ce qu’il répond alors qu’il pourrait en dire bien plus. Mais le rire de Odd est communicatif ; ça lui permet de faire passer ses émotions. Il aurait voulu pouvoir faire passer ses sentiments au travers d’un rire. Il est d’autant plus agréable lorsqu’il sait qu’ils vont jouer à un jeu tous les deux. C’est au moment où elle propose ça qu’il se rend compte qu’il n’aurait pas su quoi lui dire si elle n’avait pas pris les devant. Il plaisante en lui disant qu’elle ne lui laisse pas trop le choix au final. Odd n’est pas le plus réfléchi, ni le plus patient ; il n’aurait su où faire couler les bateaux de Aelita, ni au jeu de cartes. La musique aurait pu l’intéresser, mais il préfère se concentrer sur elle : il s’est dit que le jeu où il faut tuer les monstres seraient plus drôle. Au moins, Aelita aurait la même chance que lui sur ce coup là. Il regrette toujours qu’elle n’ait pas les armes pour se défendre, pas encore. Ils ont les mêmes cartes en main sur l’ordinateur de Jérémy.

” - La prochaine fois, viens me voir directement, on pourra s'amuser.” Il bur légèrement en s’imaginant aller sur Lyoko sans les autres. Pourrait-il seulement le faire sans Jérémy ? Il le fait bien comprendre par une réplique piquante, qu’il ne serait pas capable de le faire sans lui. ” Mais je suis surtout impatiente de vous rejoindre.”
” - Nous aussi, de fou même.” Odd est plus calme en prononçant ces mots. Même qu’il soupire un peu parce qu’il aurait voulu parler de lui sans inclure les autres. ” Mais je t’assure qu’il devrait pas tarder à trouver la solution. Vu le temps qu’il y passe, ia va trouver.”

Pendant cette partie, il a d’abord était des plus empressé : comme d’habitude. Il est à fond ; il rigole, il plaisante, mais il déglingue surtout des monstres avec Aelita. Ils en ont l’habitude. Ça le fait être bien, fait ça le fait mourir parce qu’il a passé trop de temps à regarder le petit écran montrant le visage de l’elfe sûr l’écran. Oui, il vient de crever parce qu’il était trop occupé à la regarder en pensant qu’il est pressé qu’elle soit dans leur monde. Oui, il préfèrerait passer ses journées avec elle plutôt qu’être enfermé dans une salle de classe. Alors il a soupiré, il a fait la moue, il a même dénigré les monstres qui l’ont tué en les traitant de tricheur. Comme si l’ordinateur trichait. Xana triche à merveille.

Parce que Jéméry est trop long, il aura demandé une autre partie, d’un autre jeu. Ils auront joué quelque temps avant que Aelita ressente l’attaque de Xana. Parfois, c’est au pire moment. Parfois, ça les arrange. A cette heure-ci, ça pose un problème. Et Odd a l’impression de sentir l’attaque lui aussi rien que dans l’intonation de la voix d’Aelita. Voilà qu’il se met à chercher sur l’écran quelque chose qui pourrait montrer ce qu’elle voit, ce qu’elle ressent. C’est au moment où des fenêtres apparaissent sur l’écran de Jérémy qu’il sursaute comme s’il avait fait quelque chose. Les applications de l’intello se mettent immédiatement à biper, et à rechercher la tour qui se trouve activée dans le monde virtuelle. Odd est le premier à dire qu’il n’a rien fait pour déclencher ça, mais il comprend bien vite que tout est automatisé. Lui s’inquiète vite du sort d’Aelita et lui demande si tout va bien de son côté.
________________________________

” - Qu’est-ce que tu fais là, Sissi ?”
” - J’étais avec Ulrick.” Qu’elle répond, complètement vêtue pour que lui ne voit rien de son corps, le gel douche de Ulrick à la main. Elle s’est retournée pour faire face à Jérémy alors qu’elle était en train de quitter le couloir au moment où ce dernier est sorti de sa douche. ” Quoi, ça t’étonnes tant que ça ? On passe du temps ensemble, lui et moi.”
” - Ce qui m’étonne, c’est que Jim ne te soit pas encore tombé dessus.”

Il a pourtant froncé les sourcils lorsqu’elle a prononcé ces mots, preuve qu’il n’est pas totalement convaincu. Après tout, il sait pertinemment les sentiments que Ulrick éprouve pour Yumi, et ceux qu’il a envers Elizabeth. Il se dit surtout qu’elle a réussi à le coincer, et il se contente de repartir vers sa chambre en laissant Sissi vaquer à ses occupations. Elle ira elle-même à la douche, à l’étage des filles. Elle aura certainement passé plus de temps que prévu sous l’eau : elle qui arrive alors qu’une fille s’échappe de la cabine, les cheveux encore mouillés. Parce que Sissi aura plus massé sa peau que frotter, avec le gel douche de Ulrick. Elle n’en aura pas mis sur ses longs cheveux pour ne pas les assécher, mais elle se sera rincée plus rapidement en espérant que ça laissera cette odeur parfaite plus longtemps sur sa peau.

Jérémy sera lui remonté dans sa chambre en courant presque pour rejoindre Aelita est terminer le code qu’il pense avoir suffisamment bidouiller pour la faire venir. Odd aurait préféré avoir plus de temps avec Aelita, sans que Xana ou sans que l’intello du groupe fasse irruption. Il aurait voulu continuer à pouvoir jouer avec elle, à pouvoir parler avec elle de tout et de rien puisque c’est ce qui semblait se faire pendant les parties. Ce fut pour facile pour lui une fois lancée dans la conversation, dans la partie.

” - C’est pas vrai..” Qu’il se plaint lorsqu’il voit la tour activée sur l’écran d’ordinateur ; elle est à l’autre bout du territoire des glaces. ” Je vais devoir me lever plus tôt demain pour prendra ma douche.”

Le regard de Odd était posé sur le petit réveil de Jérémy, à côté de son lit, lorsqu’il a fait cette réflexion. Il est dégoûté de l’activité de Xana pour plusieurs raisons, même si ça lui permet de s’amuser. Il sait qu’à cette heure-ci, c’est plus difficile pour eux de s’éclipser : les horaires de l’internat et l’assiduité des professeurs qui les gardent. Voilà qu’il se tourne de nouveau vers l’écran pour voir Aelita, au moment même où Jérémy entre dans sa chambre : l’intello de service entend la dernière réplique de Odd et se brusque directement ; c’est la jalousie qui le fait agir. Ce n’est pas la première fois qu’il est plus brut avec Odd parce qu’il a entendu une parole qu’il n’apprécie pas ; il n’apprécie pas vraiment le lien qui unie celle qu’il aime et l’un de ses meilleurs amis.

” - J’aurais préféré rester là avec toi.”
” - Ouai, bah c’est ma place ici.” Qu’il lance en lançant en même temps ses affaires de douches sur son lit. Il rangea plus tard. ” Qu’est-ce que tu fais sur mon ordinateur Odd ?”
” - Rien, je te cherchais, et ça s’est mit à biper.” Odd répond vaguement, gardant pour lui les longues minutes qu’il a passé avec l’elfe. ” Xana a lancé une attaque, va falloir qu’on y aille…”

Odd se retrouve carrément poussé de la chaise de Jérémy, et il ne peut pas s’empêcher de lever les yeux au ciel en s’enlevant de lui-même. Pourtant, il reste en arrière pour voir l’autre taper sur son ordinateur pendant quelques secondes. Bien vite, l’intello l’envoi prévenir Ulrick ; ils tenteront tous les deux une plongée dans Lyoko sans la présence de Yumi. Autant attendre de voir ce qui se passe pour envoyer la troisième, de toute façon, elle aurait mis plus de temps qu’eux à atteindre l’usine.

Il est donc parti dans les douches après avoir vérifié dans leur chambre ; Ulrick n’est pas là. Peut-être est-il encore sous la douche, ou en train de l’attendre ? Peu importe, il s’est directement rendu là-bas, prêt à le chercher et à le sortir de force s’il faut.

” - Ulrick, sort de là !” Qu’il lâche, prêt à dire autre chose, il balbutie en voyant un autre garçon sortir d’une des douches. Se reprend de justesse, et prononce d’autres mots pour être plus précis sans éveiller les soupçons. ” Jérémy a besoin de nous, faut qu’on y aille.”

Ils devront tous les trois sortir de l’internat pour passer par le tunnel qui les amènera à l’usine. Sans que Jim ne les repère. Sans qu’ils ne fassent retentir la moindre alarme. Ils pourraient passer par la sortie de secours à l’arrière, mais il faudrait d’abord passer devant la chambre de Jim pour ça. Ils pourraient tenter par la porte d’entrée principale, juste à côté de la chambre de Sissi ; ils auraient aussi pu passer par sa fenêtre, petite fille à papa qui a la meilleure chambre de l’internat. Mais pour se faire, les trois garçons sont obligés de passer par les escaliers du deuxième étage ; c’est là où il y a le plus de monde.

Sissi elle-aussi est là ; vêtue de son dernier pyjama préféré. Une combinaison pleine des personnages de son dessin animé favori. Elle a même des poches où elle peut glisser ses mains, là, adossée contre le mur au milieu des escaliers. Elle était en pleine discussion avec un petit groupe de filles, et Nicolas et Hervé qui se retrouvent coincés au milieu. Le premier ne prend même pas la peine de se décaler lorsque le trio de garçon tente de passer, parce qu’il est trop en train de contempler les fesses d’une fille qui sont visibles à cause de son pantalon blanc et léger.

” - Tu sens bizarre… pas comme d’habitude.” Lui lance une fille aux cheveux blonds ; elle la renifle avec insistance, et Sissi la repousse d’une main délicate mais certaine.
” - Tu sais pas reconnaitre l’odeur de la perfection, c’est tout.”

Sissi est la première à voir le groupe passer, et si elle pousse Nicolas en posant sa main sur son épaule, ses sourcils sont froncés ; elle se demande déjà où est-ce qu’ils vont encore. Xana n’aura pas le temps d’attaquer dans leur vrai monde ce soir, alors il n’y aura pas de retour en arrière suite à cette attaque.

Mais la première phrase qu’elle va prononcer n’est pas à propos de ce sujet. Non, elle se contente de chercher Ulrick du regard, et si ce dernier fait tout pour ne pas lui accorder ce plaisir, elle se contentera de ses prochains mots pour attirer son attention.

” - Alors, ça t’a plu joli coeur ?” Le sourire qu’elle a de collé aux lèvres montre bien qu’elle a une idée derrière la tête ; c’est toujours le cas d’Elizabeth.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 Empty

ec07f220e9912d8628f6fedfdb8c41abdc1445d4.png
Ulrich
Stern

Enfant unique, Ulrich trouve sa véritable famille auprès de sa bande qui le connaît assurément mieux que lui-même. Il refoule perpétuellement ses sentiments et prétend ne pas être timide. En réalité, il est réservé, même si est capable de quelques répliques cinglantes de temps en temps. Il ne manque pas une occasion de s'amuser ou de jouer des tours, surtout lorsqu'il peut partager ces moments avec son meilleur ami. Ulrich est généralement plus discret que Odd, malgré son étrange capacité à attirer le regard des filles qu'il rencontre. Sissi l'a d'ailleurs dans le collimateur depuis aussi longtemps qu'il se souvienne. Qu'elle soit souvent vicieuse ou indiscrète ne le prive pas de lui sauver la vie chaque fois que c'est nécessaire. Il l'écoute, la regarde et lui permet de l'aider lorsqu'il n'a d'autres choix. Elle n'est pas son genre. Pourtant, elle le pourchasse de la toutes les façons possibles. Mais, bordel qu'elle lui fait vivres des émotions. Il pense avoir des sentiments pour Yumi parce qu'elle est l'unique fille du groupe - Aelita ne comptant pas - et qu'il semble normal qu'il soit attiré par une aussi bonne amie.  Sa scolarité est menacée par les nombreuses attaques de XANA, mais il peut se rassurer de ne pas posséder la nullité de Odd.
ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 201015064504251952

Aelita Schaeffer

Aelita est la petite princesse de ses chevaliers servants. Elle est l'outil par excellence de la bande lorsqu'ils doivent contrer les attaques de XANA. Sous sa forme de jeune elfe, elle joue un rôle crucial dans les codes de désactivation. Mais elle ne pourrait réussir sans l'aide de ces personnes qu'elle considère comme des amis, Odd, Jérémie, Ulrich et Yumi. aux premiers abords, Aelita est candide, presque naïve. Ça l'a fait sourire que Jérémie préfère lui parler tard le soir via son ordinateur plutôt que de dormir. Ça l'occupe également, elle qui ne peut dormir dans ce monde virtuel aux nombreux paysages et monstres en tout genre. Elle voudrait tant sortir de cet univers pour être auprès de ses amis et explorer tout ce qu'ils aiment et lui décrivent avec tant d'intérêt. Elle ressent beaucoup d'affection pour Jérémie qui semble souvent triste de la laisser seule, mais elle est également très proche de Odd qui prend d'énormes risques pour elle, assurément plus que les deux autres : un grand malade. Elle sait qu'il pourra revenir une fois sa vie virtuelle regénérée, mais le voir mourir reste une épreuve. Un jour, elle sera libre.

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 201015064256474699

Richard Harmon et Natalia Dyer :copyright:️ SneakySkunk
Je vais devoir me lever plus tôt demain pour prendre ma douche, laisse entendre Odd.

C'est une notion que Aelita n'est pas obligée de prendre en compte, dans son mode. Sa vie se résume à désactiver les tours contrôlées par Xana. Tandis que Odd pense à son programme du jour demain matin, elle se concentre surtout à ressentir les vibrations. Deux attaques en une journée. Ça fait beaucoup. Elle aurait préféré que ses amis ne soient pas dérangés à une heure aussi tardive. Les fenêtres des jeux auxquels elle jouait avec le blond sont rapidement supprimées avant que Jérémie ne s'installe devant son ordinateur, pour ne pas être gêné.

Xana a lancé une attaque, va falloir qu’on y aille…
Je vais aller faire du repérage en attendant, au moins je serai proche de la tour lorsque vous arriverez, laisse savoir Aelita qui ne saurait faire autrement que de les aider en leur épargnant de la protéger sur une trop longue distance. Au moins, nous sommes sur le bon territoire, dit-elle pour rester positive, mais Jérémie grimace quand même :
Une attaque reste une attaque.

______________________

Dès qu’il se retrouve nu, Ulrich enclenche l’eau de la douche pour qu’elle vienne apaiser son corps. Il est impossible de chasser l’image de la silhouette de Sissi de sous ses paupières ; voilà la dernière vision que sa rétine a imprimé avant qu’il ne s’éclipse. Lorsqu’il ferme les yeux, il peut se concentrer sur ce bout de tissu glissant de son épaule. Elle ne peut pas savourer sa victoire, car c’est un souvenir. La couleur du soutien-gorge est désormais gravée à son esprit. Et la mi molle qui l’incommode lui fait comprendre que Sissi est capable de réveiller les sensations de son anatomie. Pour cette fois, il préfère garder à plat ses mains sur la parois de la douche plutôt que de succomber à l’envie de fermer ses doigts sur son organe masculin. Et s’il le faisait, ce serait uniquement pour évacuer la tension, non pour se caresser en pensant à cette fille insupportable. Étonnement, pas une fois ses pensées ne se dirigent vers l’asiatique.

Ulrich, [...] Jérémie a besoin de nous!
Quoi, encore? qu’il marmonne alors qu’il arrive tout juste à profiter pleinement de la chaleur de la douche.

Quoique ça pourrait lui changer les idées.

Dans un soupir, sa tête bascule vers l’arrière. Il termine de rincer ses cheveux en grognant, à la manière de Odd, que Xana choisit très mal les heures à laquelle il les attaque. À ce stade, ils devraient lui fournir un horaire où ils ne sont pas disponibles. « Tu crois que Xana accepterait cette trève? », plaisante ironiquement Ulrich qui termine de s’habiller alors que Odd le presse, quasi incapable de patienter. Comme son meilleur ami, il aurait préféré sombrer dans son lit. Chacun pour des raisons différentes, assurément. Ulrich, pour éviter que ses prunelles ne dévorent Sissi. Odd, pour que le prochain repas arrive plus rapidement.

Lorsque Sissi les repère dans la cage d’escalier, faisant du mouvement pour les intercepter, comme à son habitude, Ulrich roule lourdement des yeux, lâchant même un commentaire derrière Odd qui pourra nettement l’entendre :

Putain, mais elle est pire que Jim?

Si Odd devait répliquer un truc concernant Sissi, il est clair que Ulrich rigolerait, ça le détend.

Alors, ça t’a plu joli coeur?
Va falloir que tu sois plus précise, j’vois pas de quoi tu parles, que lâche Ulrich avant les autres.

Nul besoin d’être précis, Ulrich semble savoir qu’on parle de lui au surnom « jolicoeur ».

Mais ouais, la douche aurait été meilleure si j’avais eu mon gel douche, qu’il se plaint comme si la question de Sissi concernait davantage la douche que la silhouette que ses yeux ont admiré.

Son irritabilité prend le dessus parce qu’il ne veut pas admettre que cette situation était gênante et excitante. Il préfère arborer une moue détachée, comme d’habitude. Et si Odd devait poser des questions pour en savoir davantage, Ulrich se contenterait d’un : « rien du tout. » Bref, Jérémie ne s’intéresse pas vraiment à cette conversation, car il s’éclipse déjà. Au bout de quelques secondes, il revient pourtant sur ses pas pour murmurer aux garçons, sans la moindre discrétion, que l'entrée a été bloquée : ils ne peuvent pas sortir par là. Ulrich grogne, sifflant :

On a dû comprendre qu'on filait en douce, on attend juste qu’on fasse un pas de travers.
On doit sortir, et vite, s’emporte déjà Jérémie qui n’arrive jamais à parler avec tact lorsque ça concerne Aelita et Xana, et Ulrich ne manque pas de lui envoyer un regard noir pour lui dire qu’il sait.
On fait quoi du coup? demande Ulrich à Odd.

Ils ne sont pas discrets avec ces messes basses devant Sissi qui doit certainement tendre l’oreille pour tenter de comprendre le sujet de cette discussion. Ulrich pose cette question pour éviter de suggérer la chambre de Sissi comme échappatoire. Il sait d’avance que s’ils doivent passer par là pour sortir de l’académie, il devra lui-même demander à Sissi cette faveur. Mais comme les garçons semblent avoir un regard insistant à son égard, il cède et grimace comme si c'était une vraie corvée. Il dit : « bon ok. »

Hey, mais vous allez où? se lamente Hervé qui voit Ulrich tendre le bras pour attraper le poignet de Sissi et la tirer dans l’escalier dans l’optique de gagner le couloir.

Il la relâche uniquement lorsqu’ils arrivent tous les quatre devant la porte de sa chambre.

Tu dois nous aider à sortir sans le dire à ton père, on a un truc important à faire. Et parce que j’ai été assez gentil pour te laisser le gel douche, je t’interdis de poser des questions.
On doit vraiment se dépêcher, grogne Jérémie.
Oui, j’ai compris, marmonne Ulrich, reposant ses yeux sur Sissi. Alors?  

Odd et Sissi auront-ils échangé quelques paroles entre-temps? Est-elle plus réticente à les aider à cause du blond? Est-elle, au contraire, plus encline à les aider si Odd avait eu les bonnes paroles pour la motiver? Chose certaine, les garçons n’ont pas prévenu Yumi de cette attaque. Elle ne sera donc pas avec eux ce soir. Les yeux d'Ulrich restent posés sur le visage de Sissi et il ne compte pas rompre ce contact visuel jusqu'à ce qu'elle ouvre la porte de sa chambre pour les faire rentrer. Ils sortiront par la fenêtre. Exigera-t-elle quelque chose en échange de cet énorme service, qui n'est clairement pas à la hauteur du gel douche offert, ou bien se contentera-t-elle d'être aimable? Évidemment, Ulrich saurait apprécier à sa juste valeur un service rendu par charité. Mais il acceptera tout ce que pourrait demander Sissi, surtout dans l'empressement, même si ça l'implique dans une activité future. Par contre, si elle devait demander à venir, elle recevrait beaucoup de négativité. Surtout sans retour en arrière, ils risqueraient des ennuis...

______________________

Enfin! semble reprochée Aelita avec douceur.

Jérémie s'installe derrière son ordinateur en s'excusant, se contentant de dire qu'ils ont légèrement été retardés ; il est à bout de souffle lorsqu'il ajuste correctement son casque sur sa tête. Même s'il fait souvent le chemin de l'académie à l'usine, il n'est pas aussi en forme que ses deux amis. Ces deux-là sont plutôt physiques. Odd serait-il plus enclin à fournir des détails à l'elfe lorsqu'il aura été matérialisé à l'intérieur de Lyoko? Jérémie prépare déjà les scanneurs pour les transferts.

Oui, une tour est activée, oui, elle est bien gardée. Deux énormes krabs bloquent l'accès de la tour, sondant les environs en regardant de droite à gauche. Et malheureusement, Aelita ne peut foncer tête baissée. Sa survie dépend de ses actions. D'autres monstres sillonnent la zone dans l'optique de la défendre. Le champ de bataille est une vaste étendue blanche, à découvert, où Aelita se ferait immédiatement tuée. Elle doit attendre les garçons. Les guerriers tueront les monstres. Odd s'est d'ailleurs échauffé durant la soirée lorsqu'ils ont joué ensemble. Aelita avait hâte de revoir son guerrier, mais elle sait que ce moment se terminera aussitôt la tour désactivée.

Cette fois, Ulrich sera de la partie, peu importe ce qui est arrivé avec Sissi. Mais avant que Aelita ne soit rejointe par quelqu'un, elle perçoit du mouvement derrière elle. Un kankrelat la surprend, cachée derrière un iceberg à plusieurs mètres de la tour activée. Elle a tout juste le temps de s'élancer de côté pour éviter un tir, mais elle reçoit malgré tout une décharge à la jambe. Elle perd aussitôt pied et s'écrase sur le surface glissante du territoire. Ce monde paraît réel, mais il n'est pas froid. On la vise à nouveau, mais aura-t-on le temps d'intervenir avant qu'elle ne prenne une nouvelle attaque de plein fouet? Jérémie assiste, impuissant, à cette scène, incapable de retenir son : « dépêchez-vous! » Mais surtout, Aelita offrira un énorme sourire à son sauveur.

Plusieurs stupides kankrelats patrouillent l'endroit, tirent sur tout ce qui bouge. L'avantage de ces bestioles, c'est qu'elles meurent rapidement. Et malgré leur petite taille, Aelita peut souvent admirer Odd les exploser à bonne distance. C'est qu'il vise bien, pour un humain. Aelita ne peut qu'être impressionnée par les nombreux exploits de ses amis à l'intérieur de Lyoko. Ils ont rapidement appris. Et Yumi, malgré ses lacunes, fait énormément d'efforts pour contribuer à la protection des mondes.

Et lorsque Aelita se retrouvera aux côtés de Odd, elle ne manquera pas de lui dire, du fond de son coeur, sans mauvaises pensées à l'encontre de Jérémie :

Tu sais, moi aussi j'aurais préféré rester là avec toi.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 Empty

448358AidanTURNER7.jpg
Elizabeth
Sissi Delmas

Petite peste superficielle et prétentieuse. Pourquoi ? Parce qu'elle a toujours en travers de la gorge d'avoir été mise de côté par le reste du groupe. D'avoir été évincée par Yumi. Alors elle se coltine Nicolas et Hervé qui sont prêts à tout pour elle. Être la fille du principal lui donne l'impression d'avoir tous les droits : elle est internet et possède certainement la meilleur chambre du lycée. Elle est amoureuse de Ulrick depuis la maternelle. Sissi est prête à tout pour qu'il soit avec elle ; voler son journal, sortir avec ses copains pour se rapprocher de lui, et mentir à qui veut l'entendre pour qu'ils se retrouvent punis tous les deux. Le problème, c'est qu'elle est méchante par jalousie. Son plus grand regret et sans qu'elle n'en soit consciente, est d'avoir loupé sa chance de faire parti des Lyoko-guerriers. Malicieuse et maline, elle est prête à tout pour s'infiltrer auprès d'Ulrick, Jérémy et Odd pour laisser Yumi sur le carreau. Malheureusement pour elle, sa mémoire est effacée à chaque retour vers le passé.

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 AELdg

Odd
Della Robbia

Le plus petit, le plus svelte, mais surtout, le plus amusant du groupe, même si tout le monde n'est pas d'accord avec son humour. Odd est déganté, il aime les couleurs (surtout le violet), il aime rigoler, mais il aime surtout les filles. Sa famille est nombreuses, trop de soeurs dont il est le seul garçon. Il habite loin de Paris, alors il doit prendre l'avion à chaque vacances où il retourne chez lui. Mais c'est un parisien au fond de son coeur : les gens qu'il aime vraiment son ici, et il n'en partirait définitivement pour rien au monde. C'est un boulimique qui ne prend pas un kilo, et c'est la pire des choses à ses yeux. Coureur de jupons, il a même tenté de sortir avec la quiche de Sissi : simplement, elle s'est moquée de lui pour se rapproche d'Ulrick. Depuis, elle est son principal souffre douleur. Carrément nul au lycée, mise à part en art, en sport et en langue. C'est certainement pour ça qu'il a un penchant pour Aelita : elle est belle, avec ses oreilles d'elfes, avec son intelligence qui dépasse tout ce qu'il a connu. Dans le monde virtuel de Lyoko, il est son chevalier : la protège au péril de sa propre vie. Et pourtant, il la regarde de loin, parce qu'il sait que Jérémy est indéniablement amoureux d'elle.


ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 D7pQA

Dane Dehaan | Zoey Deutch
Odd n'aime pas savoir que Aelita sera sur les lieux de l'attaque avant eux : quand elle s'approche d'une tour que Xana a déjà sous son contrôle, elle s'approche des monstres, elle s'approche du risque. Elle est toujours la cible préférée parce que c'est elle qui désactive les tours ; sans elle, il n'y aura pas de combat du tout. Et si un jour, l'elfe aux cheveux roses perdait tous ses points de vie et qu'elle disparaissait dans le néant ? Paf, juste comme ça. Alors Odd aura certainement attendu sans être très patient, que Ulrick se soit habillé pour retourner auprès de Jérémy. Mais il n'aura pas pu s'empêcher de rigoler aux touches d'humour de son meilleur ami ; non, Xana ne les laissera jamais tranquille, même s'ils lui donner un emploi du temps précis où le virus informatique pourrait s'amuser à attaquer. Lorsque c'est finalement le moment de partir, c'est toujours la même qui les coince pour leur faire perdre du temps. Si c'est Ulrick qui lance le premier pique, Odd ne peut pas s'empêcher de rire et d'en rajouter une couche.

" - Bien pire que Jim ! Limite, elle frôle Xana, tu vois ?"

Pour en rajouter une couche, Odd use de sa main pour montrer à quel point Sissi est chiante. Ils ont été amis fut-un temps, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Odd n'est plus l'ami de Sissi, et ce, bien avant qu'elle ne balance l'existence du supercalculateur à son père ; c'est une histoire différente qui les lie. La colère et la rancune qu'il a envers elle est toujours bien présente, de telle façon qu'il ne s'empêche jamais de s'en prendre à Sissi. Que ce soit par des mots, ou pas des canulards. C'est sa façon de se venger. Contrairement à ce qui concerne Lyoko, Sissi se souvient très bien de ce qu'elle a fait à Odd pour mériter ces méchancetés. C'est peut-être pour ça qu'elle n'est pas toujours virulente pour lui répondre. Si le blond ne comprend pas ce qui se passe entre Ulrick et Sissi au premier abord, il semble s'être arrêté au milieu des marches pour avoir des réponses. Mais il n'a rien, même avec les interlocutions qu'il émet. Quand ça parle de douche et de gel douche, il ne peut pas s'empêcher de froncer les sourcils. Lorsqu'il pose ses yeux sur Sissi, il ne peut que la voir fière d'elle : un sourire au coin des lèvres, des yeux qui papillonnent comme si Ulrick n'était pas brusque avec elle. Comme s'il ne faisait pas tout pour ne pas jouer avec les règles de la fille.

" - Pourquoi..." Qu'il commence à dire en reniflant dans les airs ; Odd capte bien vite l'odeur de Ulrick -qu'il connait si bien pour partager sa chambre avec lui- sur Sissi. Il fronce immédiatement les sourcils et se tourne carrément dégoûté vers Ulrick. " Pourquoi elle sent comme toi celle-là ?"
" - Pour rien du tout." Ulrick tranche avec une intonation qui ne laisse pas vraiment le choix à Odd de se taire.
" -  Tu vois, lui, au moins, il sait reconnaître la perfection."

Sissi se moque de sa camarade, avec cette phrase. Elle se moque de Odd aussi par la même occasion ; lui. Mais elle ne pose pas son regard sur le blond, bien au contraire. Elle se contente de jouer des paupières fasse à Ulrick, comme si elle cherchait toujours à aller plus loin, à avoir plus venant de lui. Elle joue avec des règles qui sont complètement stupides ; mais elle a aimé avec le regard d'Ulrick sur les rondeurs de sa poitrine. Voilà qu'elle joue à enrouler une mèche de ses cheveux autour de son doigt ; ils sont naturels, ils sont raides et secs grâce au radiateur allumé pas très loin d'eux. Lorsque Jérémy revient -voilà qu'elle n'avait pas même remarqué qu'il avait filé sans les autres- elle écoute attentivement ce qu'il a à dire. Alors ses sourcils se froncent, interrogateurs et suspicieux, comme à son habitude. Pourquoi est-ce qu'ils veulent faire le mur encore ? Une part d'elle est bien contente qu'ils soient coincés à l'intérieur de l'internat ; pas pour avoir Ulrick enfermé si prêt d'elle, mais surtout pour leur couper l'herbe sous le pied. A croire qu'ils pensent que tout leur appartient, que tout leur est dû. Non, par la vigilance de Jim et des autres professeurs, ils sont remis à leur place de lycéens.

La fille se posait encore une centaine de questions sur leurs messes basses lorsque Ulrick s'est tourné vers elle pour attraper son bras et la faire descendre d'un étage. Les deux autres garçons, membres du fan club de Sissi sont sur le cul que Ulrick agisse comme ça. Si ça avait été eux, Sissi aurait déjà crié, elle se serait déjà débattue, mais quand c'est Stern, c'est tout le contraire.
________________________________

Odd et Ulrick sont virtualisés sans être à bout de souffle ; le blond s'est même moqué de l'intello parce qu'il n'est pas sportif. Mais lorsqu'il retombe, dans son corps de chat, sur la glace de Lyoko, ses pensées sont bien loin de ce qu'ils ont du faire pour sortir de l'internat. Il met à peine plus d'une seconde à réagir à l'endroit où ils sont : sa tête se tourne dans tous les sens pour tenter de se repérer, mais aussi de trouver Aelita. Ils n'auront pas beaucoup de distance à parcourir pour trouver l'elfe aux cheveux roses, et ils sont à une centaine de mètres lorsqu'ils peuvent voir le kankrelat attaquer une première fois Aelita. Ulrick est un aussi bon combattant que lui, il saura se défaire du monstre. Odd s'est contenté de courir, et de justesse, il a attrapé la jambe d'Aelita pour la tirer vers lui et ainsi lui faire esquiver un deuxième coup de laser. Le monstre explose sous la lame de Ulrick.

Un genoux à terre, Odd profite de la différence de niveau entre deux plaque de glace pour se cacher et avoir le temps de correctement viser ; plusieurs flèches s'échappent de son gant pour faire disparaître quelques monstres qui explosent et disparaissent de la même manière qu'eux lorsqu'ils sont matérialisés. Mais les monstres de Xana sont nombreux ; ça fait bien longtemps qu'ils n'en ont pas vu autant. Et pour être honnête, Odd doute carrément qu'ils pourront tous les démolir et ainsi permettre à Aelita d'entrer dans la tour pour la désactiver sans que Yumi soit avec eux. Pas qu'elle soit la plus douée, mais elle reste tout du moins utile. Ce qui l'agace le plus dans cette situation ? Les Krabs. Parce qu'avec ses flèches il est incapable de les atteindre sans être disposés en hauteur.

" -  Tu sais, moi aussi j'aurais préféré rester là avec toi."

Il était toujours accroupis, le bras tendu, mais à la recherche d'un ennemi à avoir lorsqu'il a entendu les mots d'Aelita. Ce n'est pas le bon moment, parce qu'ils sont en train d'évincer une partie des ennemis pour créer un trou dans lequel elle pourra s'engouffrer jusqu'à entrer dans la tour. Ce n'est pas le bon moment, parce que ça déconcentre Odd qui lance une flèche, sans l'avoir voulu, sans avoir visé. Et il voit très bien son arme percuter Ulrick, lui faire perdre des points de vie, certainement le déstabiliser alors qu'il allait tenter de faire tomber un Krabs.

" - Désolé !" Qu'il cri à son meilleur ami, avec une voix forte mais déboussolée. Il se tourne vers Aelita pour la voir.
" - Odd, qu'est-ce que tu fais !" C'est Jérémy qui cri, parce qu'il n'est pas content. A cause des mots d'Aelita qui le font être un peu plus jaloux encore, mais surtout parce que tirer sur Ulrick était une grosse erreur. " Partez d'ici ! Ils vous ont trouvé !"
" - C'est bon, j'ai des yeux Jérémy!"

Là, il paraît plus en colère. Odd voit bien les monstres de Xana qui s'avancent vers eux comme si Ulrick n'était pas sur le terrain. Il est occupé avec des choses plus grosses que des kankrelats. Il en tire un, puis deux, mais Odd se retrouve vite à cours de fléchette. Il fait signe à Jérémy qui mettra quelques temps à le recharger, mais Odd et Aelita doivent partir de cette zone avant d'être complètement foudroyés par les lasers. Il s'en prend un, d'ailleurs ; ça n'apporte pas la douleur qu'il aurait dans le vrai monde, mais la décharge qui envahie sa jambe l'empêche de marcher, ou de courir pendant quelques secondes. Alors Odd attrape le poignet de Aelita, et il tire dessus de toutes ses forces en la poussant à l'opposer ; il la fait glisser sur quelques mètres de la banquise, comme si elle était sur des patins, avant qu'elle ne doive courir pour s'enfuir. Odd l'aura suivi juste après.
________________________________

" - Ouai, non, tous les quatre, ça risque de faire beaucoup." Lâche Sissi qui n'a pas honte d'insinuer un plan à quatre alors que les trois garçons sont devant sa porte dans l'attente d'une chose qu'elle ne conçoit pas encore. " Juste toi, joli coeur, si tu veux. Mais tes copains dégagent."
" - Personne veut de toi ici, Sissi, alors te fait pas de films."

Elizabeth ne peut pas s'empêcher de fusiller le blond du regard ; sur le coup, Jérémy paraît complètement invisible même s'il a les joues rouges parce qu'il vient de réagir aux propos qui viennent d'être échangés. Mais Sissi repose vite son attention sur Ulrick lorsqu'il s'adresse à elle, avec bien plus de sérieux dans sa voix.

" - Tu dois nous aider à sortir sans le dire à ton père, on a un truc important à faire. Et parce que j’ai été assez gentil pour te laisser le gel douche, je t’interdis de poser des questions." Jérémy est impatient, et ça semble caresser les nerfs déjà bien à vif de Ulrick, vu la façon dont il lui répond en marmonnant. " Alors ?"
" - Déjà, je raconte pas tout à mon père..." Qu'elle souffle, les joues ayant manquer de se gonfler parce qu'elle n'aime pas que ce sujet vienne dans les discussions. Sissi n'est pas qu'une balance. " Et ton gel douche n'a rien à voir dans cette histoire."

Le regard qu'elle pose sur celui qu'elle aime veut tout dire, comme son sourire d'ailleurs. Sissi attendra quelque chose en retour, puisqu'elle est décidée à les laisser passer par la fenêtre de sa chambre. Mais Sissi a toujours une idée derrière la tête, n'est-ce pas ? Ulrick saura certainement qu'il ne s'en sortira pas facilement. Sissi n'agit pas juste pour leur faire plaisir. Alors elle finit par ouvrir la porte de sa chambre, passe devant eux et se jette sur la fenêtre avant qu'ils ne l'aient atteint. Elle la bloque de sa personne pour qu'ils ne passent pas tout de suite à travers, qu'ils ne s'échappent pas dans la nuit comme des voleurs. En chaussons, elle marche sur son lit qui se trouve juste sous la fenêtre. Mais le regard qu'elle pose sur eux n'est pas centré sur Ulrick, pour une fois. Jérémy sent déjà le coup foireux.

" - Je sais ce que je veux en échange..."
" - Et voilà, c'est parti... fallait s'en douter." Ronchonne Odd qui croise les bras en la fusillant du regard. " Tu sais qu'il pourrait se plaindre de harcèlement ?"

Odd parle de Ulrick : n'est-ce pas ce qu'il ressent, au final ? Parce que Sissi n'arrête pas de lui mettre la main dessus. Les regards, les mots, les obligations, les coups foireux. Si ça avait été un garçon, agissant comme Sissi, auprès d'une fille, celle-ci aurait déjà hurlé au harcèlement. A ces mots, Sissi le fusille du regard, mais reprend la parole pour exposer ce qu'elle désire et compte avoir.

" - Une journée tous les quatre... comme avant." La demande semble surprendre Jérémy et Odd qui, pour le coup, n'a rien à dire face à ça. Lui ne veut pas être avec Sissi, il préfère de loin lorsque l'attention de cette dernière est uniquement tournée vers Ulrick. " Vous savez ? Comme quand on était amis. Avant que vous m'évinciez du jour au lendemain pour traîner avec cette chinoise-là." Japonaise, mais Sissi ne fait pas la différence.

Ils ont pu mentir ; pour lui faire plaisir, pour sortir. Et si c'était un mensonge, elle n'y aura vu que du feu. Sissi se sera décalée de la fenêtre, et aura mi une serviette sur son lit pour que les garçons puissent monter dessus sans le salir. Ils pourront passer par la fenêtre pour aller dans l'ancienne usine qu'il chérisse tant. Cette fois-ci, Sissi les aura regarder partir sans tenter de les suivre. Mais bientôt, elle le fera. Parce qu'elle ne supporte pas cette situation qu'elle ne comprend pas : fut-un temps, elle aurait sauté par la fenêtre avec eux pour participer à leurs quatre cent coups.
________________________________

Un gros krab vient d'exploser, et ça fait bouger la banquise sur laquelle ils sont ; deux kankrelats tombent dans la mer de données à cause des vibrations. Il ne reste plus beaucoup de points de vie à Odd, ou en est Ulrick ? Xana semble être en colère, ce soir : la bataille ne semble pas prendre fin, et s'ils pouvaient ressentir la fatigue, Odd et les autres auraient certainement envie d'aller se coucher pour récupérer.

D'autres krabs arrivent à la rescousse, mais ils sont assez loin. D'où il est, et parce qu'il n'y connait rien, Jérémy clame qu'ils ont le temps de tuer tous les autres pour que Aelita entre dans la tour avant que le reste de l'armée de Xana ne débarque. Mais concrètement, vu ce que Odd voit sous ses yeux, il n'est pas du tout du même avis. Il est même persuadé qu'ils devront rentrer dans le tas pour rapprocher Aelita de la tour sans que les ennemis aient tous disparus ; lui et Ulrick devront certainement continuer à se battre alors que l'elfe aura déjà disparu.

" - T'en es où ?" Qu'il demande à Ulrick, sentant que le dos de son meilleur ami est juste derrière le sien. Il veut savoir le nombre de ses points de vie pour user du seul don spécial qu'il a hérité de Lyoko : l'anticipation. Ce n'est pas quelque chose qu'il contrôle, alors ça ne fonctionne pas. Lorsque le dernier Krab debout lance un laser dans leur direction, Odd a tout juste le temps d'enclancher son bouclier qui les protège tous les trois avant de disparaître. " Ils ont mangé un lion ou quoi ce soir !"
________________________________

Il sera tard, lorsque les Lyoko-Guerriers reviendront à l'internat. Sont-ils seulement déjà rentrés aussi tard de l'usine ? Nul doute que Sissi se sera endormie, même si elle aura désiré attendre leur retour. Pour leur poser trois milliard de questions. Mais elle ne sera pas dans la chambre lorsqu'ils arriveront à la fenêtre, entrouverte. Il fera sombre, peut-être ne s'en seront-ils pas rendu compte ? Elle marche en chausson dans les couloirs, avec un simple t-shirt et sa culotte, pour traverser la courte distance qui la sépare des toilettes. Une main posée sur son ventre à cause de la douleur qui s'y trouve, qui l'a réveillé. Elle aurait préféré être réveillée par les garçons, que par les douleurs qui la détruisent quelques jours avant l''apparition de ses règles.

Lorsqu'elle retourne dans sa chambre, elle n'a pas la moindre lumière. Pas même son téléphone qui était resté sagement sous sa couette. Elle se contente de passer la porte, de la refermer doucement derrière elle, mais Sissi sursaute de plusieurs centimètres lorsqu'elle entend quelqu'un dans la pièce ; c'est Odd qui s'est cogné contre un meuble sans pouvoir y voir quelque chose. Elle aurait pu crier, si elle n'avait pas eu l'esprit concentré sur eux ; ils se feraient punir tous les quatre si Jim les trouvait là.

" - Putain, vous m'avez fait peur !" Qu'elle gronde en murmurant, alors qu'elle se déplace pour arriver à son lit. Là, elle se penche pour trouver son téléphone : quand elle le déverrouille, son visage est visible dans la pénombre. Quand elle allume la lampe torche, c'est les trois garçons qu'elle voit ; sont-ils éblouis ? " Qu'est-ce que vous avez été faire, tout ce temps !?"

Sissi demande, mais ça résonne comme un reproche. Voilà qu'elle s'assoit sur son lit, se penchant en avant pour comprimer son ventre contre l'oreiller qu'elle a placé sur ses cuisses nues. Elle a déjà hâte que la douleur s'efface, même si ça la lance dans une semaine rouge. Sissi pleurerait presque à cause des souffrances mensuelles qu'elle vivra jusqu'à la fin de sa vie de reproduction.

" - Vous vous êtes battue pour une fille, ou quoi ?" Qu'elle demande en pointant sa lumière à la fois sur Odd, à la fois sur Jérémy, qui se lancent des regards moins amicaux que d'habitude. " T'façon... cassez-vous. J'ai pas envie que Jim vous trouve-là."


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 571
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 Empty

ec07f220e9912d8628f6fedfdb8c41abdc1445d4.png
Ulrich
Stern

Enfant unique, Ulrich trouve sa véritable famille auprès de sa bande qui le connaît assurément mieux que lui-même. Il refoule perpétuellement ses sentiments et prétend ne pas être timide. En réalité, il est réservé, même si est capable de quelques répliques cinglantes de temps en temps. Il ne manque pas une occasion de s'amuser ou de jouer des tours, surtout lorsqu'il peut partager ces moments avec son meilleur ami. Ulrich est généralement plus discret que Odd, malgré son étrange capacité à attirer le regard des filles qu'il rencontre. Sissi l'a d'ailleurs dans le collimateur depuis aussi longtemps qu'il se souvienne. Qu'elle soit souvent vicieuse ou indiscrète ne le prive pas de lui sauver la vie chaque fois que c'est nécessaire. Il l'écoute, la regarde et lui permet de l'aider lorsqu'il n'a d'autres choix. Elle n'est pas son genre. Pourtant, elle le pourchasse de la toutes les façons possibles. Mais, bordel qu'elle lui fait vivres des émotions. Il pense avoir des sentiments pour Yumi parce qu'elle est l'unique fille du groupe - Aelita ne comptant pas - et qu'il semble normal qu'il soit attiré par une aussi bonne amie.  Sa scolarité est menacée par les nombreuses attaques de XANA, mais il peut se rassurer de ne pas posséder la nullité de Odd.
ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 201015064504251952

Aelita Schaeffer

Aelita est la petite princesse de ses chevaliers servants. Elle est l'outil par excellence de la bande lorsqu'ils doivent contrer les attaques de XANA. Sous sa forme de jeune elfe, elle joue un rôle crucial dans les codes de désactivation. Mais elle ne pourrait réussir sans l'aide de ces personnes qu'elle considère comme des amis, Odd, Jérémie, Ulrich et Yumi. aux premiers abords, Aelita est candide, presque naïve. Ça l'a fait sourire que Jérémie préfère lui parler tard le soir via son ordinateur plutôt que de dormir. Ça l'occupe également, elle qui ne peut dormir dans ce monde virtuel aux nombreux paysages et monstres en tout genre. Elle voudrait tant sortir de cet univers pour être auprès de ses amis et explorer tout ce qu'ils aiment et lui décrivent avec tant d'intérêt. Elle ressent beaucoup d'affection pour Jérémie qui semble souvent triste de la laisser seule, mais elle est également très proche de Odd qui prend d'énormes risques pour elle, assurément plus que les deux autres : un grand malade. Elle sait qu'il pourra revenir une fois sa vie virtuelle regénérée, mais le voir mourir reste une épreuve. Un jour, elle sera libre.

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 201015064256474699

Richard Harmon et Natalia Dyer :copyright:️ SneakySkunk
― Déjà, je raconte pas tout à mon père...

Cette réplique parvient à énerver Ulrich qui se retient de justesse de lui dire : ah non, alors pourquoi tu as balancé l'existence de la machine à ton père lorsqu'on te faisait encore confiance? Les mots bloquent dans sa gorge, mais il échange néanmoins un regard avec Odd pour savoir s'il pense comme lui. Sissi est une balance. Mais ce soir, son aide est essentielle : ils doivent sortir pour éviter que l'attaque de Xana ne déborde sur leur monde.

Je sais ce que je veux en échange...
Évidemment, c'est pas gratuit, constate Ulrich.
Tu sais qu'il pourrait se plaindre de harcèlement?

Ulrich confirme silencieusement. Il pourrait porter plainte.

Mais au fond, est-ce que cela ne lui fait pas du bien? De savoir qu'il est regardé et aimé? Sissi, elle fait attention aux moindres détails, contrairement à l'asiatique.

Une journée tous les quatre... comme avant.

Ça surprend Ulrich, qu'elle n'exige pas qu'ils fassent quelque chose en tête-à-tête : seulement elle et lui, tous les deux. C'est pas nouveau que Sissi veuille faire partie de la bande, mais il est moins renfrogné de savoir que ça implique les autres. Avant que vous m'évinciez du jour au lendemain pour traîner avec cette chinoise-là. Il roule des yeux en marmonnant un faible : Yumi, qui d'ailleurs est japonaise. Cette dernière réplique était de trop, donc le regard du garçon devient lourd. Néanmoins, Il parvient à ne pas embarquer trop loin dans ses provocations. Et puis, Ulrich n'aurait rien refusé à Sissi. Aurait-il préféré qu'elle jette uniquement son dévolu sur lui? Peut-être. Ulrich est un brin possessif. Mais la demande de Sissi reste simple, n'engage à rien. De son côté, il hausse donc les épaules. Les autres seront-ils d'accord avec lui? Comme ils restent silencieux, il prend la parole en se dirigeant vers le lit.

Une journée alors, si ça peut te faire plaisir.

Eux, ça leur permettra de sortir surtout. Mais Ulrich tient toujours parole, en général, même quand ça concerne Sissi. Il pose d'ailleurs un regard sur elle au moment de sortir de la pièce. Peut-être affiche-t-il un sourire de remerciement, il n'en sait rien. Mais oui, il regarde une dernière fois la fenêtre de sa chambre lorsqu'il s'éloigne, car il se dit qu'à une époque, Sissi aurait véritablement été à leurs côtés. Elle avait accepté de les joindre dans Lyoko avant que tout capote. Les choses auraient été bien différentes si ELLE ne les avait pas trahis.

__________________

T'es désolé?
Odd, qu'est-ce que tu fais!
Je me posais la même question.

Si la voix de Jérémie résonne au travers du moniteur pour s'adresser au maladroit, ce n'est pas le cas de celle de Stern qui s'adresse directement à son meilleur ami. Stern se plaint tout en frottant l'endroit où la flèche de Odd l'a percuté, comme si ça pouvait chasser une douleur inexistante ; un réflexe typiquement humain. Mais à cause de lui, il vient quand même de perdre des points de vie.

Aelita se moque gentiment de Odd en lui demandant si tout va bien.

Arrête de te laisser déconcentrer surtout, sinon tu vas encore te plaindre que je suis meilleur que toi. Ce qui est totalement prouvé soit dit en passant.

Malgré la situation, Ulrich rigole, car il ne sait pas que la source de cette déconcentration n'est autre que Aelita ; même s'il n'est pas sourd aux murmures qui concernent l'elfe lorsque Odd dort. En réalité, Ulrich se moque de son meilleur ami en prétendant qu'il est nul alors que, au contraire, Odd atteint des scores dans Lyoko. Il est l'un des meilleurs guerriers, assurément le meilleur. Mais ça touche assurément l'ego de Ulrich qui ne saurait l'avouer à voix haute. Il veut être meilleur. Et s'il rigole, c'est parce qu'il est assez prétentieux pour croire qu'il peut plaisanter et tuer ces monstres sans être déconcentré. Car si Aelita atteint la tour et qu'ils meurent : ils ne meurent pas réellement.

Rapidement, il oublie la maladresse de son meilleur ami et tue le krab, lequel brouillait la vue de ce magnifique décor. Grâce à une agilité typique à ce monde, il se retrouve sur le dos du monstre afin de planter son katana en son centre pour le faire disparaître. Ulrich se retrouve au sol, fier de sa prouesse, prêt à combattre les kankrelats qui zigzaguent vers lui avec gourmandise. Un énorme sourire se dessine sur ses lèvres au moment de se dupliquer en trois pour en tuer au maximum. Ulrich trouvait la journée longue, mais voilà qu'il se défoule dans Lyoko avec beaucoup de plaisir.

Pendant ce temps, Aelita et Odd s'éloignent.

__________________

Encore une fois, tu m'as sauvée.

Dès que les tirs sont moins nombreux dans leur direction, Aelita s'amuse. C'est plus fort qu'elle. Elle ne saurait réellement expliquer d'où lui vient cette énergie. Mais plus elle passe du temps avec eux, mieux elle s'amuse. Mais une des choses qu'elle fait le mieux : se cacher derrière Odd jusqu'à ce que la voie soit libre. Et elle ne dit pas ça parce qu'elle n'a pas conscience du danger ; elle est l'une des premières à savoir que sa vie ne tient qu'à un fil, mais lorsqu'elle est en leur compagnie, elle ne sait faire autrement que de rester positive.

J'ai l'impression que tu étais plus habile à tuer les monstres quand on jouait, rigole-t-elle d'une voix emplie d'amusement et d'admiration.
Surtout que c'est maintenant que ça compte, marmonne Jérémie.

À la suite de cette dernière réplique, Aelita n'hésite pas à couper toutes communications, volontairement, avec Jérémie, dans le but de demander a Odd si tout va bien. Elle semble croire que Jérémie n'est pas dans son assiette : pourquoi semble-t-il si brusque avec Odd? Elle va rétablir la communication aussitôt qu'elle aura une réponse. Ce qui ne plaira assurément pas à Jérémie. Elle aussi sait manier les codes, même s'il n'est pas d'accord.

Elle ne sait pas se battre et c'est bien malheureux ; elle voudrait pouvoir aider ces garçons qui ne cessent de se battre pour elle. Odd la défend contre les monstres qui tentent de la tuer. Elle est une cible de choix. Parfois, elle attrape son bras pour l'obliger à se décaler afin qu'il ne soit pas percuté par des lasers qui pourraient l'achever à tout moment. Mais Aelita n'est pas équipée comme eux. Odd saura que Ulrich n'est qu'à 50 points de vie.

Les heures passent et les garçons sont toujours coincés dans Lyoko. Les avatars seront bientôt évincés, car les points de vie disparaissent à vue d'oeil sur l'écran de Jérémie. Celui-ci ne cesse de les accabler de reproches, ce qui énerve autant Ulrich que Odd qui reçoit la jalousie de son ami. Ils sont encerclés par l'ennemi. Les petits ne causent pas d'énormes dégâts, mais ils sont particulièrement nombreux. À ce stade, tous les krabs sont morts, car Ulrich vient d'éliminer le dernier. Le champ est libre pour que Aelita puisse courir en direction de la tour, car les garçons la couvriront forcément. Ils prennent soin d'elle afin qu'elle puisse accomplir son objectif.

―  Pousse-moi encore, n'hésite pas à dire Aelita à Odd lorsqu'elle juge qu'elle pourrait se frayer un chemin au travers des monstres.

À de nombreuses reprises, il l'a tirée et poussée sur la glace, ce qui l'a aidée à avancer plus rapidement. Il pourrait refaire la même chose en la faisant glisser au travers des derniers kankrelats. Ce sera plus rapide que de courir. À l'entente de cette position, Ulrich semble approuver l'idée. Aelita fait confiance à Odd. Encore. Et tandis qu'elle passera au travers de la marée de monstre, elle ne se retournera pas pour les regarder. Encore. Elle entrera dans la tour. Encore. Elle désactivera la tour. Encore.

Mais ce qu'elle retient surtout, c'est qu'hormis faire face aux monstres, elle n'aura pas passer un seul moment véritablement agréable avec les garçons. Elle se sent peinée, au fond de son coeur, sans savoir pourquoi, sans savoir que c'est humain. À tel point qu'à la fin de la désactivation de la tour, Aelita se contente d'un merci, mais coupe toute communication avec Jérémie. Alors si Ulrich et Odd souhaitent la remercier après la matérialisation dans le monde réel, ils ne pourront pas. C'était plus agréable de discuter et de jouer avec Odd du temps qu'il était installé derrière l'ordinateur de Jérémie.

Elle a disparu, comme ça... Mais j'imagine que tout va bien, je ne vois aucune tour activité, constate Jérémie.
Elle avait sûrement marre de t'entendre te plaindre, lasse savoir Ulrich une fois qu'il se trouve derrière Jérémie. C'était plus amusant de jouer avec Odd. Mais moi, je suis crevé, alors je dis pas non à ce qu'on rentre. Je manque de sommeil, pas vous?

__________________

Tant pis si Elizabeth dort, ils doivent passer par sa fenêtre pour rentrer dans l'internat. À tour de rôle, ils se faufilent agilement par l'ouverture. Si son père devait apprendre que des garçons défilent dans sa chambre, il les tuerait instantanément. Pire, ils pourraient être renvoyés. Il y a des inconvénients et des avantages à connaître Sissi. D'un côté, son père peut se montrer plus sévère. D'un autre côté, grâce aux yeux doux de sa fille, il peut se montrer plus indulgent. Mais jamais il n'accepterait que des garçons soient si près de sa fille à cette heure. Au moment de passer l'ouverture, un des garçons perd pied, manque d'écraser la personne qui devrait être assoupie. Ils rigolent, mais Ulrich ne peut s'empêcher de dire :

Heureusement qu'elle n'était pas là, elle se serait pris un pied à la gueule, mais son rire s'estompe lorsque la porte s'ouvre ; il retient son souffle.  
Putain, vous m'avez fait peur!

Ulrich soupire de soulagement lorsqu'il constate que c'est Sissi plutôt que Jim. Autrement, ils auraient passé un mauvais quart d'heure. Une fois son téléphone entre les doigts, elle les vise de sa lampe torche. Ulrich plisse aussitôt les yeux, un main devant le visage pour éviter d'être aveuglé.

Tu pourrais pas faire attention? qu'il marmonne.
Qu'est-ce que vous avez été faire, tout ce temps!?

Ulrich s'attend à tout moment à ce que Odd lâche une réplique du genre : ça ne te regarde pas. Du coup, il évite de répondre à cette question qui reste en suspend. De toute manière, elle enchaîne en disant :

Vous vous êtes battue pour une fille, ou quoi?
En quoi ça t'intéresse? De toute façon, s'il devait y avoir conflit, ce serait entre Jérémie et Odd, pas vrai?

Ulrich demande sans réellement prendre conscience qu'il s'échappe devant Sissi. Et ça l'amuse de faire mention de Aelita, puisque les garçons se sont montrés particulièrement étranges envers elle ce soir, que ce soit pas la distraction de Odd ou l'irritabilité de Jérémie. Ulrich pourrait jurer que son meilleur ami déteste la jalousie qu'éprouve Jérémie à l'encontre de Aelita. Ulrich ne saurait les juger pour leurs sentiments. Et il sera toujours apte à encourager Odd, qu'importe ce qu'il souhaite dans la vie. Malgré leur rivalité à l'intérieur de Lyoko, Ulrich reste un ami fidèle. Et puis, peut-être n'avoue-t-il pas avoir déjà entendu Odd murmurer le prénom de Aelita pendant un sommeil agité. Cette pensée le fait sourire.

T'façon... cassez-vous. J'ai pas envie que Jim vous trouve-là.

Encore une fois, Ulrich s'attend à ce que Odd réplique quelque chose. Les garçons ne resteront pas dans cette chambre plus longtemps, surtout qu'ils meurent de fatigue après cette longue journée de cours ennuyeux et d'attaques imprévues. Ulrich laisse Jérémie et Odd s'éclipser en premier, mais son propre pas s'arrête lorsqu'il passe devant Sissi, pliée en deux, qui tient son ventre. Oui, Ulrich se soucie des autres lorsqu'il prend le temps de s'attarder à autres choses que son nombril. Quelque chose cloche, sans qu'il ne comprenne ce qui semble la mettre si mal. Il peut voir les garçons disparaître de son champ de vision, mais lui reste plus longtemps dans la pièce, assez longtemps pour s'accroupir face à la fille.

Ça va? s'étonne-t-il lui-même lorsqu'il pose la question.

Le genre de question qu'il aurait posé à l'époque où ils étaient encore proche, à l'époque où il ne réagissait pas lorsqu'elle s'assoyait à côté de lui et que leurs épaules se touchaient. Oui, il se serait soucier de ses inconforts, car elle était son amie. Une amie dont les sentiments se développaient davantage. La main d'Ulrich est posée sur le matelas, près du genou de Sissi. Dans la pénombre, ses yeux ne s'attardent pas à ses cuisses nues, puisqu'elle est simplement vêtue d'une culotte et d'un t-shirt. Pourtant, aucun espace ne semble réellement séparer la surface de leur peau.

Étant donné que l'exigence mentionnée plus tôt ne le concernait pas lui uniquement, il n'est pas en colère contre elle. Il s'inquiète vraiment, du peu qu'il peut voir de son visage crispé grâce à la lumière provoquée par son téléphone. Ulrich restera dans cette pièce jusqu'à ce qu'elle dise qu'elle va bien. D'une manière ou d'une autre. Il interprétera les paroles à sa façon, qu'elle lui explique la situation ou qu'elle le chasse. Mais si elle devait rester calme, possiblement qu'il prendrait le temps de l'aider à se mettre sous la couette, même si ça consiste à l'observer et rester accroupi prêt du lit. Avant qu'il ne parte, elle aura droit à un : merci, car elle a accepté de les laisser filer par la fenêtre. Grâce à ça, Xana n'a pas attaqué dans leur monde. Ça, elle le saurait si sa mémoire n'avait pas été effacée à de nombreuses reprises. Oui, honteusement, il arrive que Ulrich se demande ce qu'aurait été leur bande avec Sissi à la place de Yumi.

Bonne nuit Sissi, qu'elle se souviendra avant qu'il ne s'éclipse de la pièce en fermant la porte ; non, il ne restera pas à ses côtés cette nuit.

Lorsqu'il gagne sa propre chambre, il s'effondre littéralement sur son lit, échappant un profond soupir particulièrement bruyant. Comme ses pieds dépassent du lit, il retire ses souliers à l'aide de ses orteils. Ses yeux se tournent directement vers Odd et Kiwi qui réclame des caresses après cette longue absence. Ulrich devra encore nettoyer ses draps, parce que ce foutu chien a squatté son lit en son absence.

C'est moi ou Jérémie était à cran ce soir? demande Ulrich.

Il attend une réponse avant de tourner ses yeux vers le plafond ; comme toujours, les deux garçons risquent de s'endormir au beau milieu d'une conversation sans même l'avoir terminée. Il préfère parler de l'attitude de Jérémie plutôt que de dire un truc qui ressemble à : elle ne sait même pas pourquoi je la déteste à ce point. Parce que Sissi a perdu la mémoire à de nombreuses reprises. Et lui, pendant ce temps, il arrive à passer à autres choses, car la rancœur s'efface de jour en jour. Elle agit comme elle le faisait avant... et ça l'achève complétement, car son orgueil le mène par le bout du nez. Il n'a pas envie de pardonner, alors que dans cette version de l'histoire... Sissi n'a rien à se faire pardonner.

Tu crois qu'il pourra bientôt ramener Aelita parmi nous?

__________________

Au lendemain matin, Ulrich peine à ouvrir les yeux. Sa journée de la veille lui tape dans le corps. Ces nombreuses heures de réveil le tue complétement. Son cadran n'a pas encore sonné, alors ça l'énerve encore plus. Son bras tombe devant ses yeux. Comme le chien perçoit du mouvement, il se jette aussitôt sur Ulrich pour lécher son visage. Ce dernier le repousse en grognant, marmonnant à Odd qui dort encore : mec, gère ton chien tu veux. Ulrich n'est pas d'humeur à quitter son lit. Peut-être Odd le ferait-il lorsque ce sera l'heure, pour aller s'empiffrer, mais Ulrich voudrait garder les yeux fermés encore des heures. Il traînera longuement au lit, sans savoir si Odd est allé à la douche. Son retard ne lui aura pas permis de croisé Sissi à l'emplacement habituel... Là où elle n'aurait peut-être pas été aujourd'hui.

À la cafétéria, Jérémie, des cernes sous les yeux, est à la fois gêné et fier de sa découverte. Il dit ouvertement qu'il pense savoir comment matérialiser Aelita dans leur monde, mais ça reste à vérifier. Peut-il réellement avoir trouvé la solution, enfin? Mais surtout, il est gêné de faire cet aveu devant Odd, car ce dernier semblait bien trop familier avec Aelita la veille. Jérémie lui lance d'ailleurs un regard qui n'est absolument pas subtil. Ulrich s'en fiche tellement qu'il regarde ailleurs, peinant à terminer son repas que Odd pourrait lui voler à tout moment. Si on devait lui demander s'il souhaite aller à l'usine aujourd'hui, probablement qu'il répondrait machinalement et distraitement, trop occupé à tendre un regard discret vers la table où devrait être Sissi, que sa propre réponse soit positive ou négative.

Vous n'avez pas croisé mon fan club ce matin?
En quoi ça t'intéresse soudainement, lâche Yumi qui se laisse tomber à leur table.

Son fan club étant Elizabeth. Elle n'est pas assise où elle devrait l'être. Peu importe ce qu'on va lui répondre, il mimera s'en foutre, mais lorsque le repas sera enfin terminé, il se dirigera vers la chambre de la fille, là où ses doigts toqueront subtilement, presque dans l'espoir qu'elle ne répondra pas. Par ailleurs, son absence lui permettra de ne pas expliquer à Yumi pourquoi ils ne l'ont pas appelée la veille pour combattre Xana. Oups. Et si Sissi devait répondre, elle pourrait aisément entendre : c'est Ulrich.

__________________

Aelita retrouvera sa joie dès l'instant où Jérémie lui annoncera la bonne nouvelle. Il pense pouvoir l'amener dans leur monde aujourd'hui. Mais il est fortement possible que ça échoue, encore. Elle ne saurait lui en vouloir de toute façon.

Odd sera là pour m'accueillir? qu'elle demande au moniteur sans savoir si le concerné est présent ou non. Je suis un peu anxieuse à l'idée d'arriver dans votre monde, et l'idée d'être seule...

Sa voix est douce lorsqu'elle demande, mais elle sait qu'elle serait entre de bonnes mains si ça devait fonctionner. Elle est complétement impatiente.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 452
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 27
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 Empty

448358AidanTURNER7.jpg
Elizabeth
Sissi Delmas

Petite peste superficielle et prétentieuse. Pourquoi ? Parce qu'elle a toujours en travers de la gorge d'avoir été mise de côté par le reste du groupe. D'avoir été évincée par Yumi. Alors elle se coltine Nicolas et Hervé qui sont prêts à tout pour elle. Être la fille du principal lui donne l'impression d'avoir tous les droits : elle est internet et possède certainement la meilleur chambre du lycée. Elle est amoureuse de Ulrick depuis la maternelle. Sissi est prête à tout pour qu'il soit avec elle ; voler son journal, sortir avec ses copains pour se rapprocher de lui, et mentir à qui veut l'entendre pour qu'ils se retrouvent punis tous les deux. Le problème, c'est qu'elle est méchante par jalousie. Son plus grand regret et sans qu'elle n'en soit consciente, est d'avoir loupé sa chance de faire parti des Lyoko-guerriers. Malicieuse et maline, elle est prête à tout pour s'infiltrer auprès d'Ulrick, Jérémy et Odd pour laisser Yumi sur le carreau. Malheureusement pour elle, sa mémoire est effacée à chaque retour vers le passé.

ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 AELdg

Odd
Della Robbia

Le plus petit, le plus svelte, mais surtout, le plus amusant du groupe, même si tout le monde n'est pas d'accord avec son humour. Odd est déganté, il aime les couleurs (surtout le violet), il aime rigoler, mais il aime surtout les filles. Sa famille est nombreuses, trop de soeurs dont il est le seul garçon. Il habite loin de Paris, alors il doit prendre l'avion à chaque vacances où il retourne chez lui. Mais c'est un parisien au fond de son coeur : les gens qu'il aime vraiment son ici, et il n'en partirait définitivement pour rien au monde. C'est un boulimique qui ne prend pas un kilo, et c'est la pire des choses à ses yeux. Coureur de jupons, il a même tenté de sortir avec la quiche de Sissi : simplement, elle s'est moquée de lui pour se rapproche d'Ulrick. Depuis, elle est son principal souffre douleur. Carrément nul au lycée, mise à part en art, en sport et en langue. C'est certainement pour ça qu'il a un penchant pour Aelita : elle est belle, avec ses oreilles d'elfes, avec son intelligence qui dépasse tout ce qu'il a connu. Dans le monde virtuel de Lyoko, il est son chevalier : la protège au péril de sa propre vie. Et pourtant, il la regarde de loin, parce qu'il sait que Jérémy est indéniablement amoureux d'elle.


ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 D7pQA

Dane Dehaan | Zoey Deutch
" - Encore une fois, tu m'as sauvée."
" - C'est pas toujours ce que je fais ?"

Malgré le moment tendu avec Jérémy, malgré les attaques de XANA, malgré la présence de Ulrick et de tout ce qui lui traverse l'esprit, Odd paraît toujours de bonne humeur. Il rigole en tirant une dernière flèche pour faire exploser l'ennemi le plus proche, mais ça ne l'empêche pas de tourner sa tête et de lancer un sourire impeccable à Aelita. Il se sacrifie toujours dans ce monde pour sauver son elfe favori. C'est surtout la présence de Aelita dans ce monde virtuel qui le pousse à être si bien : il n'a jamais été accro aux jeux vidéos avant de prendre tout ce plaisir dans Lyoko. Mais l'un ne va pas sans l'autre, dans son esprit : il ne viendrait pas là si Aelita n'en avait pas besoin. Peut-être que c'est égoïste de se dire que le monde réel, tout entier, passe après sa survie à elle. Alieta seule est importante.

Odd n'a pas le temps ni l'attention pour se rendre compte qu'elle a coupé les communications avec Jérémy : ils ne l'entendent pas parler tout le temps, parfois, les silences font qu'ils sont plus concentrés sur ce qu'ils doivent combattre. Mais l'intello aura clairement remarqué le silence que lui, n'entend jamais d'habitude. Alors le blond aura répondu en haussant les épaules de façon désinvolte, ne racontant pas la vérité. Pour se protéger, pour aider son ami, mais surtout pour cacher qu'il ressent quelque chose pour elle. Odd est un fin menteur lorsqu'il en a besoin, mais il voudrait le faire aussi bien face à un professeur.

" - Rien, il est de mauvais poils parce que Sissi nous a coincés dans un de ses plans foireux." Il lève même les yeux au ciel face à cette vérité pourrie derrière laquelle il se cache. " T'es chanceuse d'y échapper. Tu verras, c'est une plaie cette fille."

Et parce qu'il est piqué à vif par les mots précédents de Jérémy, même s'il a rebondi sur une plaisanterie de la fille aux cheveux roses. Quand c'est elle, ça le fait rire. Quand ça vient de lui, c'est blessant. Même la réplique, plus vieille, d'Ulrick au sujet de ses capacités sur Lyoko est mieux passer : il avait simplement grogné pour montrer qu'il est le meilleur Lyoko-Guerrier.

Quand elle demande à ce qu'il la pousse, encore, Odd ne rechigne pas à le faire. Au contraire ; ça l'amuse cette complicité qu'ils ont dans ce monde. Il voudrait tant en avoir plus dans le monde réel. Mais il n'a pas pu s'empêcher de jeter un coup d'oeil vers la tour pour voir le chemin qu'elle même a vu qu'elle pouvait se tracer en glissant. Et quand il voit, Odd ne peut pas s'empêcher de sourire. Comme Ulrick approuve ce plan, il n'attend pas une seconde de plus. Ses mains gantées attrapent celles d'Aelita, puis il la faire tourner à plusieurs reprises. Lui ne bougeant que sur place, elle, prenant de l'élan sur la glace. Et lorsqu'elle a prit assez de vitesse, Odd lâche ses mains d'un coup pour la faire partir à vitesse plus grande sur la matière blanche qui n'a rien de glacial.

" - C'est toujours plus drôle d'être avec moi." Qu'il clame à la suite d'Ulrick lorsque celui-ci fait clairement remarquer à Jérémy son comportement merdique. Alors Odd s'est contenté de croiser les bras sur son torse, fusillant du regard l'intello de la bande alors qu'il détourne ses yeux au moment où leurs yeux se croisent. " C'est clair... vous avez vu l'heure ? Faut que j'me lève tôt moi, demain..." Un soupire s'échappe de ses lèvres lorsqu'il voit l'horloge sur l'écran du superordinateur ; déjà, il se tourne pour partir. " Quitte à être le premier sous la flotte."

C'est certainement la première fois que cela va arriver dans l'histoire de sa scolarité ; se lever tôt pour prendre sa douche, ce n'est certainement pas dans ses habitudes. Plus longtemps il pourra rester sous sa couette, mieux ce sera. Se lever juste à temps pour pouvoir entrer au réfectoire et prendre un énorme petit déjeuner. Voilà sa routine. Mais ses pensées quittent bien vite son emploi du temps pour se consacrer à la chose qu'il rumine ce soir, alors même qu'ils viennent une nouvelle fois de sauver le monde : la disparition d'Aelita juste après qu'ils aient été rematérialisés. Ils échangent toujours quelques mots avant de se quitter, et ça lui fait une grosse pointe au coeur de ne pas avoir entendu sa voix une dernière fois. Odd ne pourra que passer son temps à se demander où elle est, ce qu'elle fait avant de tomber de sommeil. Même l'intrusion dans la chambre de Sissi n'aura pas réussi à le faire penser à autre chose, bien qu'il soit toujours autant d'accord avec Ulrick à son sujet ; c'est une grosse balance. Ils ne devraient pas lui faire confiance. Il déteste qu'elle puisse les connaître au point de voir lorsque quelque chose cloche entre eux. Odd la regarde aussi mal qu'il le fait avec Jérémy.

" - Moi, c'est tout le reste du bahut que je veux pas qu'ils nous voient avec toi." Tranche méchamment Odd au sujet de Sissi, avant même que Ulrick puisse dire le moindre mot. Il a au travers de la gorge la mention d'Aelita faite quelques secondes plus tôt. " Et pourtant, tu passes ton temps à nous coller."

Sissi s'est contentée de claquer sa langue contre son palais, puis a posé son téléphone face contre le matelas pour que la lumière éclaire suffisamment sa chambre le temps que les garçons partent. Elle laisse ses yeux posés sur Ulrick le temps qu'il est là ; s'attend à ce qu'il suive les autres mais est surprise lorsqu'elle constate qu'il reste malgré la disparition de ses deux amis. Son visage se baisse à mesure qu'il s'accroupie, mais Sissi tente malgré sa mauvaise humeur et sa douleur de faire apparaître un sourire naturel sur ses lèvres.

" - J'ai juste mal au ventre... c'est rien." Qu'elle répond avec bien plus de douceur qu'elle n'aurait pu en user face à Odd. " Mais c'est gentil de t'inquiéter Ulrick."

Elizabeth aime l'attention qu'il lui porte, et elle aura clairement remarqué sa main si prêt de sa cuisse nue. Ca lui aura même provoqué un frisson qu'elle n'aura pas su contrôler, rien qu'apprécier. Puisqu'elle aura été calme, elle aura eu des privilèges qu'elle n'a pas d'habitude ; se coucher sous sa couette, Ulrick les yeux posés sur elle bien qu'il soit au sol, lui donne un sourire qui calme presque son mal de ventre. Voilà l'effet que les papillons qu'il lui donne ont sur la totalité de son corps. Elle n'aura rien dit, acceptant simplement les remerciements qu'il lui offre sans en comprendra la portée. Mais ce soir, Sissi a été capable de donner sans trop exiger en retour ; elle aura su se contenir. Comme elle aura su profiter de la quasi douceur d'Ulrick qu'elle voudrait plus souvent connaître. Elle lui aura simplement murmuré un bonne nuit joli coeur, espérant égoïstement qu'un jour, il reste avec elle dans cette chambre.

" - Ouai, il m'a grillé à tchatter avec Aelita quand il était à la douche..." Se contente d'avouer Odd, sans honte face à Ulrick parce qu'il pense avoir correctement gardé ses sentiments pour l'elfe. Il est allongé sur son lit, déjà en pyjama, en train de caresser Kiwi qui trouve finalement sa place en posant son museau sur le ventre tiré de son maître. " A croire que c'est sa propriété privé, t'sais."
" - Tu crois qu'il pourra bientôt ramener Aelita parmi nous?"
" - Si c'est possible, il y arrivera..." Qu'il se contente de dire après avoir lourdement soupirer ; voir Aelita dans le monde réel fait certainement partie des choses qu'il désire le plus. " Il bosse que sur ça, de toute façon. J'attend encore son devoir de science à rendre dans deux jours. Tu l'as fais, toi, d'ailleurs ?"

Oui, Odd est loin d'être le meilleur élève de l'école. Certainement l'un des pires qu'ils aient pu connaitre, d'ailleurs. Il comptait sur Jérémy pour pomper une partie de ses réponses et en ressortir avec la moyenne, mais ce plan tombe complètement à l'eau. Il s'imagine déjà l'intello refuser de lui passer sa copie du devoir à faire en dehors des cours. Un nouveau soupire s'échappe de sa bouche, mais une conversation plus banale lui permettra de s'endormir plus vite. De ronfler plus rapidement. Parce que même s'il ne cesse de penser à Aelita et à Jérémy par la même occasion, son corps réel ressent la fatigue qui s'accule depuis déjà un bon bout de temps. Il se sera endormi rapidement, Odd, sans même penser à Sissi. Cette pouffe est bien loin de son esprit. Même qu'il redoute certainement plus que les deux autres cette journée qu'elle a réclamé. Pire journée de la vie.
______________________________

Odd n'aura pas relevé son nez de son assiette ce matin. Surtout lorsque Jeremy est arrivé, surtout lorsqu'il s'est mis à parler d'Aelita. Il a manger son déjeuner, les cheveux encore humides à cause de la douche qu'il a du prendre en coup de vent avant de quitter le bâtiment. Il a peiné à se lever et a clairement du se faire dur d'esprit pour sortir du lit. Mais ses cernes montrent bien qu'il n'a pas passé une bonne nuit ; ils devraient dormir plus souvent, plus longtemps, mieux pour être en forme à l'école. A croire que Lyoko et Xana prennent trop de temps pour leur vide de lycéen. Oui, il pique le repas de Ulrick lorsque ce dernier est trop occupé à penser à Sissi plutôt qu'à vivre sa vie. Odd s'est retenu de dire quelque chose, contrairement à Yumi. Et la jalousie de l'asiatique qui n'ose avouer ses sentiments à Ulrick, ça le fait sourire.

'' - Et Yumi, tu veux pas m'aider avec un truc à rendre au prof ?'' Qu'il demande en sortant du self tout en se tournant vers la guerrière absente au dernier combat. Jeremy entend, Jeremy sait de quoi Odd parle, et Jeremy est un peu plus vexé que Odd ne lui demande pas directement son devoir pour copier dessus comme d'habitude. Même s'il ne voulait pas le lui passer à cause de sa jalousie. '' On a un trou d'une heure là...''

Le groupe s'est séparé : l'intello retournant à ses codes pour vérifier que tout est parfait pour faire venir Aelita dans leur monde, même s'il ne peut pas en être certain. Odd et Yumi dans une salle de classe vide pour qu'elle puisse lui partager ses connaissances, bien que moindres comparées à celles de Jeremy. Mais ça suffira, même si Odd ne comprendra pas la moindre chose qu'elle aura tenté de lui apprendre.

Celle que l'on aura pas vu au petite déjeuner, c'est Sissi. Fille qui se serait inquiétée de ne pas voir Ulrick descendre à la même heure que d'habitude. Mais elle n'a rien vu, Elizabeth, puisqu'elle est endormie au fond de son lit. Non, elle n'entend pas qu'on cogne à la porte ; ça aurait pu être Jim et sa force disproportionnée qu'elle n'aurait pas fait plus attention. Mais en bougeant, elle fait tomber son téléphone, branché précédemment sur le matelas. Alors Ulrick entendra clairement qu'il y a quelqu'un à l'intérieur. Parce qu'elle ne répond pas, sera-t-il entré sans permission ? Pour voir si elle va bien, ou par simple curiosité? Ou attendra-t-il qu'elle se manifeste en cognant encore contre la porte ? Car nul doute qu'il finira par être entendu s'il insiste.

D'une manière ou d'une autre, il finira par la trouver sans son lit. Qu'elle soit en train de se réveillée, ou encore endormie. Une jambe hors de la couverture pour ramener le frais à son corps chaud. Son t-shirt remontant sur sa hanche à cause des mouvements de la nuit, sa culotte à la couleur favorite de Ulrick étant toujours la seule chose qui la cache. Ses cheveux en bataille à cause de la nuit pourrie qu'elle vient de passer. C'est pour ça qu'elle ne s'est pas levée ; parce qu'elle n'a pas cours tout de suite et qu'elle comptait profiter de sa place en tant que fille du proviseur pour rester plus longtemps dans son lit, même si les règles de l'internat le lui interdit. Elle ne le fait pas d'habitude mais les douleurs ont été trop fortes. Elles l'ont vaincu sans qu'elle ne puisse résister. Sissi a un oreiller entre les cuisses pour que ses genoux ne se touchent pas. Son soutient gorge est posée sur sa coiffeuse ; la lumière qui passe par la fenêtre permettra à Ulrick de voir tous les détails à côté desquels il est passé hier soir.

Qu'elle ait été éveillée ou non lorsqu'il est entré, Sissi n'aura pas honte de son corps. Elle n'est pas coincée, et Odd pourrait bien le dire. Elle se sera contentée de s'étirer comme pour être sûre que tout son corps fonctionne correctement : sa jambe droite craque. Certainement à cause des nombreuses heures de gymnastique et de twirling qu'elle a à son compte. Ses yeux seront encore tous fatigués, tous mouillés à cause de son sommeil lorsqu'elle se tournera complètement pour le voir. Un doux sourire se dessinera sur ses lèvres lorsqu'elle le verra lui : une chance qu'elle se souvient de l'avoir vu juste avant de s'endormir, et qu'elle le contemple dès son réveil. C'est ça que Sissi voudrait avoir tous les jours de son existence. Elle est jeune et pourtant, Sissi sait exactement ce qu'elle désire de sa vie.

'' - Qu'est-ce qui me vaut le plaisir de t'avoir rien qu'à moi ce matin ?'' Qu'elle demande encore à moitié endormie, après avoir baillé en cachant ses lèvres. Voilà qu'elle se tourne sur le côté qui lui permettra de mieux le voir, d'être à la fois mieux vue des yeux d'Ulrick. Elle ne cherche pas à plus se couvrir, au contraire. Elle étire le plus possible les minutes où il pourra la voir ainsi ; avant qu'elle ne doive se lever pour se préparer. Nul doute qu'elle avalera un cachet contre la douleur avant qu'il n'ait quitté cette chambre. '' Vous avez décidé à m'accorder cette journée aujourd'hui ? Ce serait mieux un week-end, quand même...''
______________________________

Non, Odd ne sera pas la lorsque Aelita sera matérialisée pour la première fois dans le monde réel. Et Jeremy sera bien content de le dire, sans même qu'il n'arrive à le cacher. Il utilise une excuse bidon pour que Odd ne soit pas là en premier pour voir l'elfe devenir femme. Il faut quelqu'un sur Lyoko au cas où ça tourne mal. Parce que oui, son premier essai va fonctionner du premier coup ; Aelita va passer du monde virtuel au réel, même si ce n'est pas de manière définitive. Xana se mettra en travers de leur route, ou alors Jeremy aura fait une erreur qui les obligera à renvoyer Aelita sur Lyoko. D'une manière ou d'une autre, elle sera dans les deux mondes aujourd'hui. T'es le meilleur non ? Prouve le aujourd'hui alors. Odd n'a pas pu s'empêcher de froncer les sourcils tout en fusillant Jeremy du regard. Est-ce que Ulrick et Yumi, tous deux présents, sentiront que Jeremy tente de mettre de côté Odd ? Peu importe. Il sera monté, seul, dans le scanner pour passer de l'autre côté ; la virtualisation lui retourne l'estomac, comme d'habitude. Mais il retrouve Aelita, comme prévue, qui l'attend dans un tour du secteur forêt de Lyoko.

Ils passeront quelques minutes, courtes, tous les deux sur Lyoko. Et si Odd est heureux d'enfin pouvoir faire quitter Aelita le monde de Lyoki, il est distant. Parce qu'il ne veut pas plus énerver Jeremy, parce qu'il veut que les choses se passent bien pour elle de l'autre côté. Alors il est moins rigolo et plus sérieux que d'habitude. Mais ça ne l'empêche pas de lancer un coin d'œil à Aelita au moment où Jeremy est prêt à lancer le code.

'' - Tu vas voir... À partir de maintenant, tu ne seras plus jamais toute seule.''
'' - Allez, c'est parti... Je lance la matérialisation d'Aelita.''

Jeremy appui sur le bouton adéquat, et Odd voit devant ses yeux la silhouette d'Aelita qui disparaît de la même manière que si elle avait été dévirtualisée à cause de laser. Ça fait peur, mais ça fait plaisir. Ça le fait sourire. Alors Odd se retrouve seul à côté de cette tour où Xana n'est pas apparue finalement.

C'est Ulrick et Yumi qui accueillent tous les deux Aelita en premier. Comment aura-t-elle vécu le transfert dans le scanner ? Ils seront là pour l'aider. Pour la trouver belle, mais certainement pas autant que Odd lorsqu'il la verra enfin. Jeremy aura mis un certain temps à le matérialiser b l'intello aura préféré quitter le superordinateur pour descendre à travers son conduit secret et rencontrer Aelita maintenant : Odd devra attendre, seul, que la folie de tout le monde soit redescendue pour avoir la chance d'être matérialisé à son tour. Il n'y aura eu aucune attaque pendant ce temps, pas même un petit monstre à détruire pour s'amuser, pour patienter.

Lorsqu'il sera enfin dans le vrai monde, Odd tombera plus facilement amoureux d'Aelita au premier regard. La voir là, à côté du scanner par lequel elle est arrivée, ça fait battre son cœur et fait tourner son estomac d'une manière différente de d'habitude. Contrairement à Jeremy qui l'aime depuis qu'il l'a vu sur son écran d'ordinateur. Si Aelita avait du être tactile, il l'aura attrapé par les hanches dans un câlin qui l'aurait soulevé du sol. Si elle n'a pas prit les devant en premier, il lui aura simplement fait un tcheck de la main avec un grand sourire. Tout en sachant que les autres ont eu le droit à un gros câlin. Mais sur l'écran de l'ordinateur au dessus d'eux, c'est un décompte de quelques heures qui vient de se lancer : le temps qu'il reste à Aelita dans ce monde. Soit le piège vient de Xana, soit d'une faute de Jeremy. Mais une chose est sûre, il arrivera du mal à Aelita si elle n'est pas de retour sur Lyoko d'ici la fin du décompte. Pourtant, cela leur laisse assez de temps pour montrer un bout de leur monde à leur efle préféré.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
ODD + SISSI + ULRICK + AELITA | save the world, again
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Univers anime-
Sauter vers: