Le deal à ne pas rater :
Légendes Pokémon: Arceus Nintendo Switch – Précommande à ...
49.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 ♚ Kings of my empire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Dharma
Dharma
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 15/04/2019
RÉGION : Quelque part sur Gallifrey
CRÉDITS : wadewicons

UNIVERS FÉTICHE : SF, Fantasy, Contemporain, Post-apo, Steampunk
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

♚ Kings of my empire Empty

Répertoire des kings

ROAR SAYS THE KITTY LION !

source.gif

Univers réel


Oliver J. Sterling ▹ 28 ans, Politicien ▸Sam Claflin◂
⚖ Niklaus Lawford ▹36 ans, Avocat pénaliste ▸David Gandy◂
X Francesco Visconti ▹ 34 ans, Padre d'une branche de la mafia milanaise ▸Jon Kortajarena◂
Alastar Black▹ 37 ans, Astrophysicien ▸Jared Leto◂
X Flynn Joker▹ 36 ans, Ex-agent ex-taulard, nouveau chaos ambulant ▸Jomo◂

Univers Fantasy


Aurelius Darkleaf ▹ 37, Auror (mangemort) ▸Cillian Murphy◂
Revenir en haut Aller en bas
 
Dharma
Dharma
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 15/04/2019
RÉGION : Quelque part sur Gallifrey
CRÉDITS : wadewicons

UNIVERS FÉTICHE : SF, Fantasy, Contemporain, Post-apo, Steampunk
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

♚ Kings of my empire Empty


   

     
Oliver John Sterling.

   
“because I was made to fly, I was made to conquer so that’s what I’ll do.”

Sterling, de ceux qui unissent, de ceux qui agissent, ces nouveaux grands leaders du monde de demain. Ces beaux parleurs au cœur outrageusement fier, au cœur battant au rythme de l'Amérique, la seule, l'unique. On les admire avec ferveur, on croit en eux, on a espoir. Ils sont une nouvelle chance, on leur accorde toute notre confiance. ◑ Oliver, le fils indomptable qui fit office de parfait premier, puis de traitre à son sang, les termes volent et s'envolent si aisément. Rien de trop alarmant en ces temps. Il est si beau, il est si grand, si important, l'héritier rebelle. Il ira loin, on en est certain, il est déjà monté si haut. John, le patronyme hérité du patriarche, celui qu'il exècre presque autant que ses idéologies calomnieuses. ◑ Washington state of mind, yankee de longue date né le 23 Juillet 1990. ◑ Nationalité Suprêmement Américaine, et ce qu'il l'aime. ◑ Oliver aime les femmes et malgré sa réputation de salaud inscrite au fer rouge sur la peau, elles l'ont toujours aimé en retour. Dans son monde, ce n'est qu'une formalité, une façon plus évoluée de se serrer la main et il s'est souvent entiché de nanas comme lui, dominantes, indomptables (croient-elles), belles et vénéneuses. Il apprécie leur contact tacite, du plaisir et rien d'autre, cette façon de se donner sans devoir forcer la parade nuptiale et leur expérience qui ne le frustre pas, lui l'insatiable. ◑ Fiancé à sa charmante dulcinée, Lucrecia. Très peu pressé d'être conduit jusqu'à l'autel pour sceller son destin à cette femme détruite par sa fragilité pathétique. Il se considère célibataire et très disponible en-dehors de ses cercles élitistes, tant qu'on lui garantit une discrétion absolue. ◑ Politicien de renom. Homme de conviction, homme d'État et d'ambition. présentation, liens.


who's the golden boy ?

♚ Kings of my empire 9t5l
Charmant et mondain en société, il fait office de bon parti idéal, celui que les patriarches des prestigieux galas rêvent de voir au bras de leur pimpantes petites filles. Magnétique et abordable, en privé il est nettement plus cynique, mordant, abrasif, et... surtout, étonnement, vulgaire. Oliver n'est pas un brillant politicien pour rien. Parfaitement lisse en apparence, il a tout du golden boy, du gendre idéal et se sert de cette facilité à nouer des contacts pour s'illustrer dans les événements mondains comme un véritable animal politique : cultivé, poli, affable, charmant et charmeur. En réalité, il ne pourrait pas plus se moquer de ses interlocuteurs, à moins qu'elle ne soit une jolie jeune femme inconnue à charmer. Solitaire plus qu'on ne l'imaginerait, il n'estime pas nécessairement les autres, même ceux qui atteignent avec difficulté son standing et ses exigences monstrueuses. Il feint simplement le contraire pour servir au mieux ses intérêts, ceux de sa famille et atteindre le but qu'il s'est fixé en entamant la conversation. Oui, il a souvent une idée derrière la tête et converse rarement pour le plaisir de la compagnie d'autrui. Et il ne vaut mieux même pas tenter de savoir ce qu'il recherche, il n'offrira jamais ce plaisir sur un plateau et possède naturellement quelques coups d'avance. Derrière une hypocrisie latente, propre à son milieu, Oliver reste un homme droit et franc avec lui même, avec les citoyens américains également, du moins il essaye. En réalité, Sterling, c'est un caméléon et ça ne le rend que plus difficile à cerner. Il apprécie plus que de raison travestir ses traits pour revêtir le masque que l'on attend de lui, badiner avec ses pairs en étalant une culture classique et séduire les jeunes femmes par son élégance et ses charmes naturels. Bien entendu, cette image est un mirage. Mais elle n'est ni plus vraie, ni plus fausse que le Oliver tyrannique, condescendant et irrévérencieux qui traite le monde avec mépris et raille tous ces gueux qui lui font horreur. Ce comportement là aussi est une image, un masque et même le plus utile, le plus facile, car c'est celui qu'il a vissé sur ses traits depuis toujours. Derrière la valse des apparences, le fervent patriote est plus complexe qu'il n'y paraît, plus sombre aussi sans doute, plus lucide surtout. Et c'est la raison pour laquelle il tient à ne dévoiler que des éclats parcellaires de lui-même, convaincu que le rapport de force qu'il impose à ses relations ne peut lui rester favorable que derrière l'épaisse fumée du mystère qu'il se plaît à entretenir.


♚ Kings of my empire 0bde

♚ ♚ ♚
the story of a king

CODES BY MAY & AVATARS BY VINYLES IDYLLES.


     
WE BELIEVE IN THE POWER OF FREEDOM:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Dharma
Dharma
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 15/04/2019
RÉGION : Quelque part sur Gallifrey
CRÉDITS : wadewicons

UNIVERS FÉTICHE : SF, Fantasy, Contemporain, Post-apo, Steampunk
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

♚ Kings of my empire Empty


   

     
Niklaus Lawford.

   
“That Justice is a blind goddess and I intend to be her eyes.”

◑ Maitre Lawford, sur un arbre perché, tenait en son bec un Devoir de Justice. ◑ Niklaus, patronyme signifiant « victoire » et « peuple » en grec. Plus communément surnommé Nik ou Klaus par ses proches. ◑ Né une nuit d'automne à Manhattan, le 20 Octobre 1983.Nationalité Américaine, assurément, et pourtant pas forcément. Il a de lointaines origines mêlées, hispaniques et germaniques du côté de sa mère qui est issue d'une famille multiculturelle. Pour ce qui est du père, rien n'est certain. ◑ Il s'éprend quand cela lui prend des femmes, toujours passionnément. Il ne sait pas faire autrement. Mais jusqu'ici, il n'a pas encore eu le bonheur de rencontrer celle qui fera chavirer son cœur. ◑ Célibataire au grand désespoir de sa mère. Elle s'inquiète qu'un jour il puisse se marier avec son boulot... ◑ Illustre avocat pénaliste. Maître Lawford est reconnu pour sa profonde et légendaire prestance, son assurance inimitable et sa parole excessivement persuasive. Immense personnage aux immenses mystères ténébreux, personne ne sait vraiment qui se cache sous la robe de l'orateur. Réputé pour le nombre d'acquittements qu'il a obtenus sur le territoire américain, il fait parti des avocats les plus puissants et les plus médiatisés du globe. Aux yeux du monde, il ne défend pas la veuve et l’orphelin, mais plutôt le riche, le puissant.... et le diable et ses sbires, principalement. Un dieu vivant de la cours d'assise pour quelque uns, mais surtout un homme dénué de tous sentiments et de tout sens moral pour les autres. Si seulement ils savaient... présentation, liens.


who's the dark knight ?

♚ Kings of my empire Original
Niklaus n'a jamais connu son père. En revanche, il a toujours vu cette vieille voiture anglaise dans le fond du jardin, recouverte d'une longue bâche. Une Aston Martin V8 Vantage de 1977. Rouge vif, elle n'avait pourtant plus aucune allure et ne roulerait pas sans passer par un garage ou de quelconques mains expertes. Il savait qu'elle lui avait appartenu. Edward Lawford. Tout gamin, elle lui parut triste, là, abandonnée, comme ils l'étaient, sa mère, sa petite sœur et lui même. Il se promit qu'un jour ou l'autre, il la retaperait. Mais encore aujourd'hui, il est loin d'en avoir terminé avec elle. Il ne sait pas bien pourquoi il prend encore cette peine, c'est stupide. Elle a voyagé de Manhattan à LA avec lui pour se retrouver dans le fond de son garage à Santa Monica. Rien n'a changé. Quand il a le temps, et peut-être aussi pour se donner bonne conscience, il essaye de s'octroyer un petit moment pour s'en occuper, ça l'amuse et l'apaise un peu... Cependant, du temps, ce n'est pas ce qu'il a le plus à revendre, encore moins ce qu'il s'accorde sans l'once d'un remord. Le cabinet Lawford compte parmi les plus réputés du pays, pour ne pas dire LE meilleur. Originellement fondé à Manhattan, il s'étend maintenant jusqu'à Los Angeles et San Francisco. D'innombrables petits justiciers (de jeunes avocats choisis sur le volets) s'y baladent à longueur de journées aux services de l'Implacable (lui même). Les bâtisses plutôt luxueuses sont imposantes et le nom "Lawford" y est inscrit en noir, en italique. Nik est plutôt à l'aise en cuisine, sans pour autant s'en vanter, et sa mère y est pour beaucoup. C'est elle qui lui a tout appris ; des plats typiques espagnols aux spécialités culinaires allemandes que lui préparait oma. De nature gourmand et généreux, il n'hésite pas à lui même préparer les plats lorsqu'il lui arrive, en de rares occasions, de participer à des soirées entres amis ou à en organiser chez lui. La Diplomatie ou le cœur de son âme. Le nerf de la guerre, ou en tout cas assurément de la sienne. Éviter les conflits, lorsque, à la récré, la terreur et son petit groupe de vilains préparaient de mauvais coups. Convaincre les professeurs les plus implacables, lorsque un peu plus grand, délégué, il lui fallait protéger ses petits camarades coute que coute au nom de leur avenir. Il l'a inscrit en lui depuis petit ; ce Devoir de Justice. Le travail prend beaucoup de place dans la vie de Maître Lawford, bien trop au goût de ses proches. Et cette image publique biaisée de la réalité est autant une potion de force qu'un venin. Le tout a tendance à lui monter à la tête, et, dans les moments les plus compliqués, à le rendre mélancolique et/ou stressé.


♚ Kings of my empire Tumblr_oo1hvuOpYG1qlnm34o5_1280

♚ ♚ ♚
the story of love

CODES BY MAY & AVATARS BY VINYLES IDYLLES.


   

Honesty is all you need.:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Dharma
Dharma
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 15/04/2019
RÉGION : Quelque part sur Gallifrey
CRÉDITS : wadewicons

UNIVERS FÉTICHE : SF, Fantasy, Contemporain, Post-apo, Steampunk
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

♚ Kings of my empire Empty


 

   
Francesco Visconti.

 
“Quando finisce la partita il re ed il pedone finiscono nella stessa scatola.”

◑ Maitre Visconti, susurré à mi-voix, l'on voit la peur s’émerveiller en un tableau de souillure et de sang, et la probité se désillusionner en moins de temps qu'il ne faut pour dire "mafia italienne". ◑ Francesco, digne héritier des abîmes de sa propre calamité. L'écarlate de la folie perverse pour unique alliée. On s'éprend, bien souvent contre notre gré, des tourbillons de charmes chaotiques du bel Italien. ◑ L'an 1984, à Milan. Un petit moment maintenant que le diable foule de ses pas délicieusement prédateurs les terres de Ligurie, de Lombardie et de Vénétie. Dorénavant, c'est aux States, en Californie, que le chef de l'organisation et ses comparses vont traîner leurs carcasses. ◑ Nationalité italo-américaine. ◑  En émoi en compagnie de ses putains, ses jeux clandestins et son fric, aussi sale soit-il. Che c'è ? Bon, très bien. Ces demoiselles, de préférence celles joliment bronzées et fougueuses de son bon pays. Mais il n'est pas spécialement difficile lorsqu'il est en rut, l'Italien. Après tout, il a un cliché à tenir éveillé et il est si facile pour lui de les faire tomber dans ses bras. ◑ Célibataire. S'il y a bien une chose à laquelle Francesco tient, c'est bien à sa liberté. Il ne lui viendrait jamais à l'esprit de se lier à une femme. Ses occupations ne le lui permettrait aucunement de toute manière. Véritable arnaqu(co)eur, vil voleur dénué de tout courage sentimental, il se détache violemment de ces bellezza lorsqu'il voit briller de l'attachement dans les regards. ◑ Il Diavolo. Padre d'un empire phoenix, la famiglia, c'est tout ce qu'il a, c'est tout ce pourquoi il se bat. présentation, liens.


who's the handsome devil ?

♚ Kings of my empire X0qn
Le padre Visconti, on le connait sous tant de surnoms différents; des hétéronymes effrayants que lui accorde la presse à ceux plus hésitants du peuple mal loti qui tremble à l'idée de prononcer le véritable pseudonyme de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, jusqu'aux noms de code nés de ses méfaits (qui sont, pour lui et sa famille, des bienfaits), que, finalement, peu de personnes extérieures au gang italien ne connaissent sa véritable identité en son entièreté. Tantôt le profanateur, qui, de ses mains rouge cruor vient violer la sérénité sentencieuse des sépultures pour venir y voler, y assassiner, y anéantir sans scrupule, un tout, un rien, pourquoi pas un quelque chose de précieux qui deviendra sien, tantôt le charmant joker, little smirk on his face, pauvre bouffon vert bien plus fou encore qu'on ne l'pense, le pirate des tréfonds de l'humanité, joli bonimenteur qui se fait joueur, se montre moqueur et grand maître chanteur, bas trompeur jusqu'au bout des lèvres tentatrices, jusqu'aux vices de ses viles traîtrises. Leone, le sauvage, mais l'élégance, le terrible félin empereur des Enfers, charismatique mortifère. Il Sanguinario, Rosso... Il y en a beaucoup, peut-être trop. Mais si nous ne devions en retenir qu'un seul, ce serait sans aucun doute celui qui jouit de sa plus terrible et plus célèbre réputation, celui qu'il nourrit de craintes et de respect depuis qu'il est gamin : Il Diavolo... Simple. Efficace. Il règne en maître, il résonne à travers les cachots, est pendu à toutes les lèvres. La vérité, personne ne s'en doute, seul le concerné la connait. C'était celui que lui donnait sa douce mamma, lorsque, rieuse, elle s'amusait de l'espièglerie de son bambin. L'italien va sûrement vous dérouter, vous surprendre, et selon la personnalité qu'il voudra bien vous présenter, celle qui l'arrangera au mieux selon la situation, il est fort probable que vous le preniez pour un monstre sans aucune âme ou à l'inverse, un homme rieur et rayonnant au charisme ravageur. Le résultat, en revanche, sera souvent le même : il obtiendra ce qu'il voudra de gré ou de force. Car si il y a bien une chose que l'on ne peut ignorer sur sa personne bien haute en couleur, c'est sa personnalité dite borderline qui se caractérise par une humeur très instable et un très mauvais contrôle émotionnel, en particulier la colère, on peut ici parler de véritable rage dévastatrice dans son cas. La psychopathie (des mots grecs : psyche, ψυχή (« esprit, âme ») et pathos, πάθος (« souffrance, changement accidentel »1) est un trouble de la personnalité, caractérisé par un comportement antisocial, un manque de remords et un manque de « comportements humains » décrit comme étant un mode de vie criminel et instable. Il n'existe aucun consensus concernant le critère symptomatique et de nombreuses discussions sont établies concernant les causes éventuelles et des possibilités de traitements. Mmhh, vraiment ? La rumeur qui circule dans la famille et chez les ennemis dit que Don Visconti aurait été diagnostiqué Psychopathe dès son plus jeune âge. Enfin, autant briser le mythe de suite : ce n'est pas une rumeur.


♚ Kings of my empire Pcsb

♚ ♚ ♚
the story of a fallen empire

CODES BY MAY & AVATARS BY VINYLES IDYLLES.


   

I've always liked to play with fire.:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Dharma
Dharma
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 15/04/2019
RÉGION : Quelque part sur Gallifrey
CRÉDITS : wadewicons

UNIVERS FÉTICHE : SF, Fantasy, Contemporain, Post-apo, Steampunk
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

♚ Kings of my empire Empty


 

   
Alastar Black.

 
“You taught me the courage of stars before you left.”

Black. Tout est dans son nom depuis le début. Finalement, on aurait du s'en douter. Cet homme est la personnification même d'une étoile sombre que l'on peine à entrevoir le soir lorsque le ciel est doux et parsemé de mille et une splendeur. ◑ AlastarTrente sept étoiles déchues fêtées chaque 28 Octobre. Il était beau, mais rien n'est plus. C'est à Liverpool en Grande Bretagne qu'il a vu la nuit pour la première fois. Sa terre sacrée, là où tout a tragiquement commencé. Il représente bien consciemment l'anglais risiblement cliché; pédant et imbuvable, un charisme naturel et une prestance digne des british les plus aristocrates. Une triste scène de théâtre. L'anglais se cache derrière son masque. Il a le mal du pays, le mal de vivre. ◑ Veuf prétendu non éploré. Un homme délabré, mais qui a le charme des ruines, d'un fragment de paysage abîmé. ◑ Depuis le temps, où tout petit, il voulait toucher les étoiles ; fasciné par le mystère qui se cache derrière leur silence, la nuit, ce sentiment d'évasion, d'infinis possibilités, ces rêves et cet espoir utopique. En ce temps-là on lui avait dit que les étoiles n'étaient rien d’autre que les « apparences des âmes défuntes » et que leur vocation était de protéger les vivants. Astrophysicien, le métier lui était définitivement prédestiné. Scientifique de renom, ses nombreux écrits et recherches sont admirés des plus passionnés.


who's the dreamer ?

♚ Kings of my empire Ebyw
Comme tous les êtres humains, Alastar Black est complexe et souvent contradictoire, à la fois dans sa personnalité et dans ses attitudes. D'apparence quelque peu flegmatique, c'est un homme calme et distant qui incarne le charisme, l'élégance et la sagesse. Scientifique, parfois jusqu'à l'insensibilité, il mène un combat perpétuel contre ses sentiments, préférant mettre le raisonnement de la pensée en avant. Assurément, il est réfléchi et profond et se révèle aussi être un fin manipulateur. Il adore les motifs et, pour lui, le repérage des contradictions entre les déclarations pourrait presque s’appeler un hobby, ce qui fait que lui mentir est une mauvaise idée. Ironiquement, sa parole devrait toujours être prise avec un grain de sel. Ce n’est pas qu’il soit consciemment malhonnête -quoique-, mais il a tendance à partager des pensées qui ne sont pas entièrement développées, à essayer des idées et des théories sur les autres dans le cadre d’un débat contre lui-même plutôt qu’à considérer les autres comme de vrais partenaires de conversation. Solitaire, il n'estime pas nécessairement les autres, il peine à imaginer qu'il soit encore possible de l'étonner, d'attirer son attention d'une quelconque manière que ce soit. Alors il feint simplement l'ennui et le désintérêt total, hurlant sur tous les toits, ou presque, qu'il préfère grandement sa propre compagnie à celle de n'importe qui. Les yeux sont les miroirs de l'âme, parait-il. Alors l'âme de cet homme est opaque, insondable. Alastar ne donne l'impression d'attacher d'importance à rien, ni à personne, mais ce ne sont pas ses actes ou ses paroles qui le dépeignent comme un égoïste. C’est son regard. Il glisse sur vous comme si vous n’existiez pas, comme si la moindre parcelle de votre être n’était que futilité. Et pourtant, il scrute, il regarde, il observe et il analyse. On ne peut pas lui enlever cette qualité. Cette absence de volonté, cette envie inexistante de connaître ses pairs fait parfois de lui un piètre interlocuteur. Cependant, si on creuse un peu on peut se rendre compte qu'il s'agit, en partie, d'une carapace. Son existence même n'a été jonchée que de déceptions et d'échecs. Par conséquent, s'il ne semble atteler que peu d'importance aux personnes, c'est parce qu'il est rarement impressionné par ces dernières, leurs desseins étant à chaque fois similaires selon lui. ☆ Alastar est quelqu'un de bien plus désordonné qu'on ne se laisserait l'imaginer. Son bureau, lieu sacré, mais surtout le plus bordélique de sa demeure, en est bien la preuve. D'après lui, tout est parfaitement à sa place... Oui, enfin, parfaitement mal rangé, quoi. Des feuilles sont éparpillées au sol aux quatre coins de la pièce, des dossiers non-désirés sont balancés dans une corbeille en bois remplie à ras-bord, des cartes et autres jeux brillent sur l'étagère près de la fenêtre, faisant languir d'envie l'Astrophysicien pris d'ennui, des instruments scientifiques de tout type, principalement d'astronomie, trainent un peu partout. Seule la bibliothèque emplie d'innombrable ouvrages scientifiques semble être un tant soit peu en ordre. Si il y a bien une chose que l'on reconnait très souvent à Alastar, c'est son obstination presque maladive. Il peut demeurer des jours entiers, et même une semaine sans se reposer : il tourne et retourne les faits dans sa tête, les examine sous tous les angles jusqu’à ce que son mystère soit résolu, à moins qu’il ne trouve ses renseignements insuffisants auquel cas il se remettra à chercher, mais sous un autre angle.


♚ Kings of my empire 9foz

♚ ♚ ♚
the story of a broken man

CODES BY MAY & AVATARS BY VINYLES IDYLLES.


 

Climbing through the clouds to catch the Moon.:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Dharma
Dharma
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 15/04/2019
RÉGION : Quelque part sur Gallifrey
CRÉDITS : wadewicons

UNIVERS FÉTICHE : SF, Fantasy, Contemporain, Post-apo, Steampunk
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

♚ Kings of my empire Empty

Buster Marshall.
JZ0PgwXK_o.png tumblr_ogc2u0zFJP1upf7dwo4_250.png
“There is a wild fire
where my heart used to live.”


Marshall.. Colonel Marshall pour les membres de l'unité Delta Force et toute autre personne ayant un rapport partiel ou direct avec l'US Army. Les Marshall, ils sont issus de cette lignée dorée d'hommes et de femmes d'actions, péri, sans exception, aucune, dans l'honneur et la bravoure, pour leur nation, pour l'avenir d'une paix certaine. Lorsqu'on voit le Colonel on se dit que, clairement, il ne fait pas exception à la règle; il fait honneur, il impose le respect. Son autorité est légendaire, sa force, indéniable, sa hargne et sa détermination sont louables. Le leader brusque, à la fois sanguinaire et porteur de paix. Celui qui met tout le monde au garde à vous, qui rapproche les ennemis pour commencer les compromis. Facile de le croire, facile d'avoir confiance en lui. Mais il camoufle bien l'animal qui se pavane dans la nuit, celui-même qui se bat avec rage pour toujours plus de liberté. Au fond il ne reconnait aucune autre conviction que la sérénité qu'il espère égoïstement avoir pour lui tout seul... Il souhaite la paix mais il ignore comment l'aider à vaincre sa guerre, elle qui ne s'est jamais entendue sur le long terme avec l'être salopard... enfin, l'être "humain" ◑ Buster (Beusteur). À l'origine un surnom désignant une personne qui casse des choses, le buste mot. Ça lui correspond parfaitement, au militaire. Et puis si on analyse plus en profondeur, plus méticuleusement, on peut remarquer que ça se rapproche quand même pas mal de bastard !... Hm. Bref. ◑ Né il y a 43 années de ça à Dallas au Texas. ◑ Divorcé de Samantha Fleming depuis tout juste un an. Ensemble ils ont eu une adorable fille aujourd'hui âgée de 18 ans; Judith (Judy) Marshall. Cette enfant c'est tout son univers. Il est prêt à tout pour son bonheur et ce même s'il peine clairement à être présent pour elle et à se comporter comme un père responsable digne de ce nom. Il demeure aveugle face à ce manque abyssal et cette inquiétude constante qui luisent chaque instant dans les yeux océans de son enfant. ◑ Au cas où vous seriez passé à côté de l'information : Buster Marshall est un grand militaire américain. Très respecté et surclassé dans son milieu, il lui est possible de faire un peu ce qu'il veut, alors, forcément, il en profite énormément, peut-être beaucoup plus qu'il ne devrait. Colonel en titre, depuis deux ans maintenant, de la Delta Force (1st Special Forces Operational Detachment-Delta (Airborne)), une unité d'opérations spéciales de l'armée de terre des États-Unis, Commandant de l'escadron A (Alpha) et opérateur direct de la troupe d'assaut, il dirige ses hommes d'une main de fer dans un gant de velours et ses opérations avec la détermination titanesque qui lui est propre. Bien que l'existence de l'unité ne soit pas reconnue officiellement par l'Amérique, des annonces de recrutements ont été publiées dans les journaux prouvant en quelque sorte qu'elle est bien réelle aux yeux des communs des mortels.


who's the soldier ?

♚ Kings of my empire Original
X Buster est un homme au caractère bestial, à l'esprit farouchement indépendant et à l'âme indomptable. À première vue, pourtant, il a l'air d'un bon vivant (et c'est ce qu'il est, quelque part) : un immense sourire carnassier en coin, le regard brillant et rieur, le mot juste ou la petite phrase qui fait rire au bord des lèvres. Mais il faut se méfier de l'ours en peluche qu'il parait imiter car il a des griffes acérées et une mâchoire en acier. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est sauvage, complétement indépendant et ma foi fort égoïste lorsqu'il s'y met. X Il a toujours eu un certain ascendant sur les autres et ça se ressent dans sa façon d'être avec autrui ; son charisme est intimidant et son leadership présent à longueur de temps, mais il ne se montre jamais condescendant pour autant. X Plutôt râleur et gamin dans son genre, il aime jouer les faux pessimistes, avec une pointe d'humour noir qui lui plait bien, en particulier lorsque la situation ne s'y prête pas, comme en mission périlleuse par exemple. X Difficile à cerner et à calmer, il est tempétueux et fougueux, a le sang chaud et la vengeance facile. X Très cru, vulgaire et peu subtil dans sa façon de s'exprimer, il va parfois un peu loin et peut franchir les limites, devenir abrasif, sans pitié, mauvais et rabaissant. X Si en dehors du travail il apparait comme charmeur, chaleureux et joueur, ce n'est pas toujours le cas lorsqu'il est de service. Autoritaire, sérieux, impitoyable et protecteur; au boulot il ne se gêne pas à insulter pour mieux "motiver", à donner des surnoms, à hurler à gorge déployée, encore moins à humilier et réveiller froidement ceux qui sont un peu, voire beaucoup trop, à la ramasse. Ça fait partie intégrante du métier de militaire de se forger une personnalité, un psychique de marbre, aussi bien qu'un physique paré à toute épreuve, alors il ne se prive pas, il le fait pour eux. Tout est dans la tête, comme on dit. Cependant il est vrai que le Colonel Marshall est particulièrement connu pour son impétuosité excessive, et si faire partie de son unité est sans nul doute un très grand honneur, il faut apprendre à passer outre l'animal sanguinaire pour pouvoir prétendre à savourer cette chance. Certains n'y parviennent malheureusement pas, mais c'est la triste loi de la sélection naturelle. Lorsqu'il est en compagnie de son équipe, ceux à qui il tient beaucoup et avec qui il a vécu bon nombre d'histoires, il sait se montrer ouvert et blagueur, paternaliste et bienveillant... Mais enfin, ça, clairement, c'était avant. Avant qu'on ne lui retire brutalement tous ses hommes pour "renouveler l'escadron Alpha", comme si l'idée de renouveau l'était, nouvelle. X Il ne supporte pas de perdre ses hommes mais sait prendre des décisions mettant leur vie en grand danger si cela est vraiment nécessaire. X Son assurance, sa vivacité d'esprit ainsi que son intelligence en font un homme d'action efficace, mais surtout très brave et dévoué. Ce fait et ces qualifications restent un sujet tabou pour lui, qui, étrangement, ne supporte pas qu'on le dénote de ces qualités qu'il ne veut pas avoir. Peut être serait-ce une trop grande responsabilité pour le militaire désinvolte, que de détenir en plus du respect de ses troupes, une forme de modèle qu'il ne souhaite pas avoir la charge. X Il se laisse aller facilement à la luxure et aux subtilités du jeu de la séduction... hm. Oui, enfin sa subtilité à lui reste cependant clairement à désirer. X Sa fille, c'est tout l'univers de cet homme bravant toutes ses guerres et ses mystères. Judy est une jeune demoiselle de 18 ans au caractère malicieux aussi vif que celui de son père et à la bonté aussi débordante que celle de sa mère. Si elle est très proche de son tendre papa, elle a tout de même beaucoup de mal à lui parler de choses sérieuses qui peuvent fâcher et se contente donc de passer de bons moments en sa compagnie lorsqu'elle l'a un peu pour elle. Son absence constante, l'ignorance et l'inquiétude totale qui planent lorsqu'il s'en va mettre sa vie en danger pour sauver celle d'autrui. Et le fait qu'il ait été absent si longtemps, qu'il ait tant changé, qu'il se soit tant brisé. Tout cela se mélange dans la tête de Judy et a tendance à la fragiliser et l'attrister. X Comme tout animal sauvage, le plus grand amour de Buster demeure sa liberté. Ainsi que la Nature et sa faune qu'il a appris, par la force des circonstances, à apprécier. La solitude et la méditation sont par instants les seuls antidotes à tous ses maux.


♚ Kings of my empire Original

♚ ♚ ♚
the story of a broken man

CODES BY MAY & AVATARS BY VINYLES IDYLLES.


Revenir en haut Aller en bas
 
Dharma
Dharma
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 15/04/2019
RÉGION : Quelque part sur Gallifrey
CRÉDITS : wadewicons

UNIVERS FÉTICHE : SF, Fantasy, Contemporain, Post-apo, Steampunk
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

♚ Kings of my empire Empty

Océan Wilde.
1424612598-ss250.png s1ce.png
“L'écriture c'est le cœur qui éclate en silence.”

Wilde, aussi sauvage que les vagues de ses maux. ◑ Océan c'est... charmant, c'était l'idée de maman. ◑ Trente quatre années d'écoulées. De l'encre a coulé, des mélodies douces et des mélopées. ◑ Célibataire, il n'a pas le temps pour ses conneries, voyez-vous, il écrit, lui. Il a tout de même quelques relations par ci par là pour tuer le temps et s'amuser un peu.  ◑ Écrivain à succès et directeur d'une maison d'édition. Musicien de talent à ses heures perdues. Enfin, pour le moment, c'est surtout compliqué. Il n'arrive plus à rien; n'écrit pas, ne lit plus, ne compose rien. Feuille blanche. Panne d'inspiration totale. L'artiste se perd tout là-haut aux bras des nuées et n'a aucune idée du chemin à emprunter pour retrouver l'envie et les idées. ◑ Ian Somerhalder


who's the celebrity ?

♚ Kings of my empire Tumblr_inline_ot253hdkIX1t284ng_540
I - Do Bleu indigo. Poète d'ailleurs, homme de lettre et d'ardeur. Il règne tout autour de lui cette puissante aura magnétique omniprésente que nul ne peut ignorer. Ensorceleur d'âme et de cœur; il a le regard particulièrement perçant et la volonté d'y Voir. La douceur lourde des soupirs, de la voix, la dureté des traits et des attraits, la subtilité des mots, des gestes. Mélange mielleux miséricordieux. II - Ré Café au lait. Une certaine nonchalance naît ainsi que le cynisme pour son prochain ravivant les maux; le tout à cause du Temps qui s’égraine et de ce qu'il a appris à son opposant. Une attitude qui charme autant qu'elle agace puisque toujours accompagnée d'une certaine maîtrise naturelle pour son environnement. Où qu'il se trouve, peu importe avec qui, s'il a décidé qu'il en serait ainsi, Océan nagera comme un poisson dans l'eau, et on l'appréciera. Un beau sourire, une prestance, un bon mot. Il les possède tous, les codes du paraitre. III - Mi Jaune de cobalt Traduire les couleurs à travers la musique. Tout un art, incompris, mais quoi de nouveau ? Océan est synesthète de sons (il voit, entend et compose sa musique en y percevant des couleurs et des mouvements) et ne sait jamais se décider de s'il s'agit d'un don ou d'une énième anomalie. IV - Fa Blanc de Saturne Diagnostiqué récemment comme borderline (Trouble de la personnalité borderline : se caractérise par une impulsivité majeure et une instabilité marquée des émotions, des relations interpersonnelles et de l'image de soi), il refuse pour le moment d'être suivi et le traitement qui pourrait le soulager et l'aider à avancer. V - Sol Noir de fumée Neptune. Il s'agit d'un pseudonyme peu connu du monde littéraire. Un pseudo qu'utilise le célèbre écrivain pour publier anonymement ses écrits les plus personnels, principalement ses poèmes et ses nouvelles "trop" sombres. Beaucoup de rumeurs tournent autour de ce pseudo, certains sont persuadés qu'il en est l'auteur, sans qu'il n'affirme jamais quoi que ce soit; lui, s'amuse de voir les lecteurs troublés enquêter sur le sujet, toujours après 10 ans. Le mystère est complet. Ou pas.


♚ Kings of my empire 5dff7bbb9938bcf5f2f8744640f5eb10

♚ ♚ ♚
the story of the dark blue sea

CODES BY MAY & AVATARS BY EVANS.


Cette histoire s'achève au coin d'un mot, à la lisière d'une phrase, quand vient le point final.:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Dharma
Dharma
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 15/04/2019
RÉGION : Quelque part sur Gallifrey
CRÉDITS : wadewicons

UNIVERS FÉTICHE : SF, Fantasy, Contemporain, Post-apo, Steampunk
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

♚ Kings of my empire Empty

Flynn Joker.
96wdY7v8.png 846646Sanstitre19.png
   

“Liar, liar, i trust only you.”


Joker, it all started as a joke with a little smirk on his face. It was funny as hell, pretty tricks, pretty colors... then came the end. damn. checkmate. really ? Joker. Do you wanna play ? Do you wanna laugh ? Let's play another round, love. L'image répugnante d'une affaire toute aussi sordide qui a fait les unes pendant si longtemps. Celle d'un flic infiltré pourri jusqu'à la moelle foutu au trou il y a deux années de cela, mais surtout foutu de s'en être libéré il y a deux mois. Nom d'emprunt, Joker, c'est avant tout la signature du fier gangster, qui, bousillé de corruption et de mensonges quasi-vrais, en oublierait presque son véritable patronyme : Goldstein. Mais, Joker, c'est tellement plus savoureux. joker, susurré à mi-voix, inspire autant de dégoût que de crainte. tableau peint de bien sombres desseins auxquels le nouveau maître du jeu fait face, menton relevé, doigt sur la gâchette sous le trench bleu nuit et cigarette pincée entre les lèvres. ◑ Flynn, le petit garçon à maman s'en est allé il y a si longtemps. Roi déchu des abîmes de sa propre calamité, l'écarlate de la folie s'émerveillant à chaque instant dans le tourbillon de ses rires malades d'hémoglobine. Désastre ambulant qui n'a de cesse de chanter ses belles fureurs et douceurs déguisées en charmantes séductions. L'émergence d'un désespoir aux effluves d'extinction. Elle est infiniment sanglante, son âme, de ce rouge infernal si paradoxal. Celui qui anime les sentiments passionnels en conflits perpétuels; l'amour, la haine, la fureur, la luxure, le courage, le danger, l'ardeur, l'interdiction. Un feu rubis aux éclairs troublants, il ne laisse jamais indifférent et c'est là toute sa force dictatrice : Flynn remue les pulsions, attise les désirs malsains, encourage les idées meurtrières et sèche les larmes de sangs avec une certaine satisfaction. né pour s'embraser, grandi pour s'en esclaffer. viendra le jour où il rira jusqu'en crever, tirant tout son monde avec lui dans les entrailles de la Terre. ◑ British pur souche ; il est né à Londres, dans le district de Camden et ses cultures abondantes. Ville d'enfance qu'il retrouve depuis peu. Un retour à une réalité bien moins onirique qu'il l'aurait naïvement imaginé. ◑ Libre comme l'air, et c'est d'autant plus palpable maintenant qu'il goûte à sa liberté. Flynn est un éternel charmeur. Il joue, papillonne de conquête en conquête. C'en deviendrait lassant... ◑ Il fut agent spécial pour le compte du gouvernement américain dans bien des affaires, mais surtout une en particulier, et un bon... enfin, c'est ce que tout le monde pensait. Il s'est avéré qu'il collaborait depuis le début avec le réseau mafieux qu'il était supposé démanteler. Il fut arrêté. Deux ans sont passés et à sa plus grande joie, il a été relâché. Actuellement, il agit dans l'ombre pour le compte de... plus personne, en fait. Ses potes les vilains l'ont aidé à sortir pour le relâché immédiatement après, sans lui dire un mot. Alors l'ex-taulard mène l'enquête, protégé, ou presque, loin dans son pays natal, devenu un pseudo détective privé dans son propre cabinet qui ressemble étrangement à une cellule et où ils sont trois à exercer sous ses ordres.


who's the dark trickster ?

♚ Kings of my empire Tumblr_inline_n80ag9NYjS1ssoiqt
Renard sournois à la démarche infiniment séductrice et aux crocs acérés soigneusement perlés de taches pourpres. On se laisse aisément sombrer dans l'abîme de ses mensonges, dans l'abysse de ses maux. Flynn est cet indomptable vulpin qui fascine autant qu'il effraie, de par ses élans sauvages imprévisibles et ses allures plus douces et plus graciles. On dit qu'il ne faut jamais se laisser berner par le charme fielleux d'un condamné.

Il s'est autoproclamé maître du jeu d'une partie d'échec qu'il a commencé il y a de ça plusieurs années : la vie -avec un grand v- qu'il manipule à sa guise avec beaucoup de plaisir. L'ennui n'a pas lieu d'exister chez le traître, il n'a pas le temps pour ça.... enfin c'est ce qu'il vous dira, mais nous savons tous qu'il s'agit bien de la dernière chose qui lui reste. Du temps. S'il y a bien un petit truc facile à retenir avec lui : c'est que tout ce qu'il entreprend, c'est pour son bon divertissement, son bon plaisir ou bon vouloir; et uniquement le sien. Après tout, les autres n'ont que trop peu d'importance.

Esprit foncièrement mystérieux, compétiteur, arriviste, égoïste et égocentrique à souhait, diablement manipulateur et fiévreusement magnétique... la rougeur incontrôlable et incontournable au creux des entrailles. Héritier des ténèbres, les siens, mais également les vôtres, il se complaît parfaitement dans ses machinations et dans sa débauche qui donnent, selon ses dires, un sens à sa vie.

Mais le Joker, au clair de lune, c'est bien plus que ce masque qu'il a vissé sur ses traits depuis toujours. Bien plus que ces mensonges qu'il finit par croire avec amertume. Dans l'âme de son âme, le cœur de son cœur qui doit battre encore, quelque part; se meurt à petit feu un petit garçon modèle que maman aimait tant, un grand frère protecteur que les sœurs admiraient les yeux pleins d'étoiles, un bel homme fougueux que bella a illuminé de quelques vérités avant de se brûler.


♚ Kings of my empire 63c04c01a757513647fcae10771e4231

♚ ♚ ♚
the story of a liar

DON'T TRUST ME:
 


CODES BY MAY & AVATARS BY VINYLES IDYLLES.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dharma
Dharma
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 15/04/2019
RÉGION : Quelque part sur Gallifrey
CRÉDITS : wadewicons

UNIVERS FÉTICHE : SF, Fantasy, Contemporain, Post-apo, Steampunk
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

♚ Kings of my empire Empty

Aurelius Corban Darkleaf.
96wdY7v8.png 846646Sanstitre19.png
 

“Bright power of darkness.”

Darkleaf, l'image d'une famille puissante qui résonne dans l'ombre des cœurs, salvateur. Susurré à mi-voix, il inspire autant de crainte que de respect, tableau peint de bien sombres desseins auxquels les descendants ont toujours fait face, menton relevé. De ceux dont on murmure le nom et dont on connaît la terrible réputation. ◑ Aurelius, s'inscrivant dans la lignée des originaux, de ceux qu'on ne retrouvera pas ailleurs qu'entre le huis clos des familles royales du monde sorcier, de celles qui se permettent tout, y compris l'excentricité, sans que cela ne soit jamais remis en question ou moqué. ◑ Voilà trente-sept ans maintenant que le sorcier de renom cultive son image parfaite en se montrant affable, charmeur et charmant, distribuant bons mots, sourires policés et compliments bien sentis. Trente-sept ans qu'il se joue de tous. ◑ Le contrat signé remonte à, semble-t-il, sa naissance, stipulant son mariage prochain à celle qui serait sa promise ; Lucrecia Lovegood. Un traditionnel mariage d’intérêt entre bon partis du plus honorable des sangs. Union qui perdure depuis vingt longues années. Ensemble, ils ont eu deux enfants, Evan et Rose Yaxley, âgés respectivement de 12 et 8 ans.◑ Son esprit aiguisé délicieusement mêlé aux désirs de grandeur propres aux siens, c'est sans grande surprise à Serpentard qu'Aurelius a fait ses classes. ◑ Le sang d'une pureté immaculée, conservée depuis des années pour atteindre une perfection qu'ils sont seuls à entrevoir. Un carmin irréprochable pour une descendance qui fera honneur à la famille, à son tour. ◑ En dehors de son service immuable pour le Lord, Aurelius a toujours occupé une place importante au Ministère. Il compte parmi les Aurors les plus puissants et respectés du Ministère de la magie. Une bien ironique facétie.


who's the death eater ?

♚ Kings of my empire 6dc3eff4c8ad4a0da8c5e51bd372ced0a94eff05
Aurelius n'est pas un sorcier craint pour rien. Parfaitement ombrageux en apparence, il a tout du parfait patriarche sang-pur, purement conservateur, condescendant, oppresseur et dominateur à souhait. Selon lui, il n'y a pas de place en ce monde pour les faibles et les sangs de bourbe. La haine est profonde, ancrée en son âme et ses regards lapis-lazuli; comme un tatouage indélébile. Celui de la marque des Ténèbres. Solitaire, le sorcier n'estime pas nécessairement les autres, même ceux qui atteignent avec difficulté son standing et ses exigences titanesques. Il feint simplement le contraire pour servir au mieux ses intérêts, ceux de sa famille et atteindre le but qu'il s'est fixé en entamant la conversation. Oui, il a toujours une idée derrière la tête et converse rarement pour le plaisir de votre compagnie. Et n'essayez même pas de savoir ce qu'il recherche, il ne vous offrira jamais ce plaisir sur un plateau. Derrière une hypocrisie mesquine latente, propre à son milieu, Darkleaf est conscient de l'utilité des mondanités malgré leur paradoxal et criant manque d'intérêt.

Faux calme, le tempétueux au palpitant qui s'agite. Charmant et charmeur, un dictateur sanglant déguisé en preux diplomate. Opiniâtre, arriviste, qu'une question d'opportunité. Ambition démesurée qui saborde la pensée. Fin stratège, érudit, protecteur, perfectionniste, névrosé... Il y a tant à en dire, mais venez donc le découvrir. (si vous l'osez...... et que vous n'êtes pas un sang de bourbe)


♚ Kings of my empire 29cab6029f00412005f17784236de4c3

♚ ♚ ♚
the story of darkness


CODES BY MAY & AVATARS BY VINYLES IDYLLES.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dharma
Dharma
Féminin MESSAGES : 106
INSCRIPTION : 15/04/2019
RÉGION : Quelque part sur Gallifrey
CRÉDITS : wadewicons

UNIVERS FÉTICHE : SF, Fantasy, Contemporain, Post-apo, Steampunk
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

tea

♚ Kings of my empire Empty

Narcissa Young.
96wdY7v8.png 846646Sanstitre19.png
 

“Doing it right.”

Young, grande dynastie britannique. Femmes et hommes de pouvoir, de renom. Des avocats, des politiciens, de grands personnages au bel avenir, au beau paraitre; et puis il y a Narcissa. La grande déception. Benjamine d'une fratrie au génie vicié, guidé par l'opulence et l'hypocrisie latente d'un milieu qui n'a jamais été le sien. Tom, ainé à la tête des finances familiale, Bill, cadet, illustre avocat des affaires, superbe arnaqueur au charmant sourire Young. Et puis la troisième, Emma, politicienne en quête de reconnaissance du paternel qui ignore tout de ses exploits. Qui ignore tout sur tout, qui s'en fout, de ses enfants, de tout ce qui ne lui rapporte rien. Au fond, Cissy est la seule à l'avoir compris. Vivre pour soi. ◑ Tout juste vingt-sept ans que la jeune femme cultive son image parfaite, parfaitement lisse, en se montrant juste, souriante, diplomate -ou presque- et abordable. Vingt-sept ans qu'elle enfouit sa rage de vivre et de tout détruire derrière de grands discours de respect et de décence, qu'elle renie à la première occasion. ◑ Célibataire depuis peu. Son ex-compagnon, qui fut également son premier amour, l'a trompé durant toute leur relation. Est née une méfiance maladive des hommes, avec lesquels elle continue de s'amuser sans aucune promesse d'avenir, jamais. ◑ Jeune sergente brillante à la crime de Londres, elle bosse dorénavant au Canada en partenariat avec un Inspecteur, un vieil aigri accusé de corruption qu'elle doit démasquer.


who's the wise goddess ?

♚ Kings of my empire Tumblr_mvmgbdNMG01qdp7auo1_500
Jeune femme aux grands airs importants -qu'elle ne maitrisent pas forcément- qui semble tout savoir, ou en tout cas le croire. Un petit flocon de condescendance anglaise typique, un petit claquement de langue tout aussi british et enfin une chevelure ambrée et une peau laiteuse perlée de tâches de rousseurs qui dénotent des origines écossaises lointaines de la mère. Le genre de première impression qui revient souvent, et qui ne lui correspond pourtant pas, quand on la connait. Héritage de l'éducation aristocrate dont elle aurait préféré se passer. Menton relevé, regard assuré et sourire policé. Petite jeune femme parfaite, ou parfaitement façonnée. Mais au fond, Narcissa, elle est bien plus que ça, la flamme revient rapidement faire fondre la glace. Et là. Quel désastre. Ou quel miracle ? C'est l’espièglerie de la jeunesse curieuse qui s'éveille des braises, une gaieté d'un tout, d'un rien, d'un peu de nouveauté, morbide ou pas. Et alors, on n'arrête plus la tornade Young. Elle devient fouineuse, intrusive et fiévreuse en quête perpétuelle de vérités, de justice et de guérison. C'est la bienveillance incarnée et le besoin vital, certains diraient consternant, de toujours chercher à sauver les plus faibles, à les comprendre et les aider quoi que ça lui en coûte. À croire en la renaissance des damnés. Bourreau de travail, perfectionniste d'esprit mais pas de pratique, une maladresse qui n'aide pas toujours à l’action de ses jolis plans. Elle fut la meilleure de sa promotion à l'école de police de Londres et a toujours figuré en haut des tableaux..... sauf ceux de sa famille. Narcissa est brillante, mais, quand elle se libère, c'est une lionne farouche et tout ce qu'il y a de plus brave qui vient vous lécher le cou avant de le mordre. Dans un paysage où règne le grand Hiver, son cœur ardant ne pourra être que le bienvenue. Espérons-le.


♚ Kings of my empire 2bf6cf262b40cf53bf40857b19d46d7e

♕ ♕ ♕
the story of perfection


CODES BY MAY & AVATARS BY VINYLES IDYLLES.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


♚ Kings of my empire Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
♚ Kings of my empire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour se lancer :: Ma petite vie de rpgiste :: Mes personnages-
Sauter vers: