Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» You make me better > Lexis
Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 EmptyAujourd'hui à 18:50 par Lexis

» ...just enough of a bastard to be worth knowing | Tarock vs Jane, Eldar & friends?
Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 EmptyAujourd'hui à 18:33 par Val

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 EmptyAujourd'hui à 18:02 par Charly

» Everyone’s a whore. We just sell different parts of ourselves.
Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 EmptyAujourd'hui à 11:33 par Azylth

» Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth)
Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 EmptyAujourd'hui à 11:20 par Azylth

» Dusk till dawn ((stormy dream))
Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 EmptyHier à 21:20 par Stormy Dream

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 EmptyHier à 21:19 par Lulu

» Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina)
Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 EmptyHier à 18:04 par Clionestra

» a song of ice and fire (valentino & alec)
Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 EmptyLun 22 Juil - 11:13 par Rainbow D.Ashe

Le Deal du moment : -33%
PNY Mémoire RAM – XLR8 Gaming MAKO DDR5 ...
Voir le deal
79.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Silicon Heart ft. Lexis

Lexis
Messages : 212
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Sam 15 Juin - 19:12

Laël  
Age physique : 25 ans. Laël vit à Neo New-York, USA, chez sa propriétaire. Actuellement, il n’a pas d’emploi et ne sait pas encore s’il doit se considérer comme en couple ou non...

Laël est un robot humanoïde. Acheté en seconde main par Indiana Douglas, sa mémoire a été totalement effacée et son système entièrement réinitialisé. Il ne se souvient donc rien de sa vie avant d’arriver chez sa nouvelle propriétaire. Il ne saurait même pas dire où il a été fabriqué...  

Mais ce dont il va assez vite se rendre compte, c'est qu'il ressent des choses qu'il n'est pas sensé pouvoir ressentir en tant que robot, et cela va le rendre plutôt... dubitatif...

Chanson thème de Lucas  

Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 Chico-lachowski
Laël à envie de lui demander des détails sur sa journée, sur son travail, mais il s’abstient. Elle a besoin de dormir, et comme elle l’a si bien dit, la nuit est déjà bien avancée...

Respectant donc son protocole, l’androïde répond par un simple mouvement de tête qui indique sa compréhension, sourire toujours aux lèvres. Ce dernier s’agrandit d’ailleurs lorsqu’Indie vire au rouge vif à sa dernière question. Elle est... adorable...

Les mots, qui ne devraient même pas exister, manquent de franchir les lèvres du robot. Heureusement, la jeune femme reprend, indiquant qu’elle préfère dormir seul ce soir. Laël hoche la tête, le regard doux.

"Je comprends. C’est normal. L’important est de prendre le temps dont tu as besoin. Je serai patient, ne t’en fait pas."

Il lui fait un petit clin d’œil taquin. En tant que robot, il n’est pas sensé connaître l’impatience à moins qu’on ne le lui demande. Cette petite blague est destinée à détendre un peu l’atmosphère, mais le ton est tellement naturel que ça pourrait être perturbant...

La jeune femme fait une visite rapide de l’appartement, et l’androïde ne peut s’empêcher de s’arrêter un instant face aux plantes sur le balcon. Il y en a également dans l’habitation. Laël en conclu qu’elle aime ça, et souris. Dans un monde où la technologie à prit le pas sur tout le reste, il est heureux de voir qu’il y a encore des gens pour s’inquiéter de la nature...

Le robot fronce les sourcilles à cette pensée. Encore une... Il n’est pas sensé... penser...

Il relève les yeux sur Indie lorsque celle-ci lui demande ce qu’il compte faire pendant qu’elle dort. Souriant de nouveau, il répond sur un ton rassurant.

"Je vais probablement me mettre à jour sur l’actualité. Ne t’inquiète pas pour moi, ça ira."  

Il est important que le robot soit au courant de l’actualité à tous les niveaux. Déjà afin de pouvoir discuter avec sa propriétaire sur les sujets qui l’intéresse, mais aussi afin de pouvoir agir en fonction des codes sociaux du moment. Laël serait bien incapable de dire depuis quand il n’a plus été allumé, mais à partir du moment où il a de toute façon été réinitialisé, il faut qu’il remplisse à nouveau son disque dure interne...  

Une fois seul, non sans avoir souhaité une bonne nuit à Indie sans initier de contact physique, le robot se rend sur le balcon. Là, au milieu des plantes, il se connecte au réseau Internet et commence à charger les informations dont il a besoin pour évoluer dans la société actuelle. Cela lui prend deux bonnes heures. Une fois terminé, il reste dehors, observant la ville d’un œil curieux. Il sait désormais où il se trouve et comment fonctionne la ville. Il sait où en est le monde au niveau politique, social et économique. Et il ressent comme un pincement face à la situation...  

Abaissant les yeux sur les plantes, il laisse ses doigts courir le long d’une feuille avant de se replonger dans ses recherches. Sujet : la faune et la flore mondiale. L’enregistrement des informations sur ce vaste sujet lui reprend une bonne heure. Il rentre ensuite et détails l’appartement. Il lance diverses recherches au fur et à mesure qu’il parcourt les pièces, s'imprégnant ainsi de l’univers d’Indie. Il remarque le violon et passe le reste de la nuit à écouter des musiques et des concertos pour violon et instruments à cordes.

Au matin, il se dirige vers la cuisine et hésite un instant. Il ne sait pas si Indie déjeune ou non et, si oui, ce qu’elle prend...  

Observant plus en détails, le robot remarque une cafetière et décide donc de préparer du café. Il trouve également du jus d’orange dans le frigo et sert un verre qu’il dépose sur un plateau. La tasse le rejoint bien vite, et il dépose le tout sur la petite table basse qui fait face au canapé. Dans le doute, il n’a pas préparé à manger cette fois-ci. Il faudra qu’il demande à la demoiselle ce qu’elle prend le matin, ou même ce qu’elle aime manger de façon générale...

S’installant dans le canapé, Laël pose sa tête sur le dossier et attend, bras et jambes croisés, qu’Indie se réveille.

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Ananas
Messages : 691
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Sam 15 Juin - 21:27

Indiana
Douglas

J'ai 27 ans et je vis à Neo New-York, USA. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors comme je peux, pas le choix c'est marche ou crève. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis mal la solitude me pèse.

Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 3srh
Indiana a vu le jour à Neo New-York city, une mégalopole tentaculaire qu’elle n’a jamais quittée, pourtant fût un temps elle rêvait de partir cette ville pour un autre horizon. Mais la vie faisant et après avoir perdu ses deux parents qui étaient sa seule famille, Indie a dû se prendre en charge pour subvenir à ses besoins. Elle est serveuse dans le même diner depuis des années maintenant, avec toujours la même routine et à voir toujours pratiquement les mêmes personnes. À force la solitude n’a fait que s’intensifier et un soir plus compliqué que les autres, elle franchit le pas d’une boutique de “Human Life” et y achète Laël.

Les trucs en plus :

* Aimable, gentille, travailleuse, douée de ses dix doigts.
* Timide, manque de confiance en elle, frêle, n’aime pas sa grande taille.
* Aime rire, lire, s’occuper de ses plantes qui envahissent de plus en plus son petit appartement, nourrir les chats errants, jouer du violon depuis l’âge de cinq ans, faire de la poterie (il lui arrive de vendre quelques-unes de ses créations).
* Ne tiens pas l’alcool
* Beaucoup trop gourmande
Après avoir souhaité une bonne nuit à Laël, bien que pour lui la nuit en question sera plus instructive que réellement reposante, même si les robots ne se reposent pas, toujours est-il que Indie est heureuse de rejoindre son lit. La jeune femme a en effet besoin de faire le point sur cette soirée pour le moins inhabutuel pour elle, il y a encore quelques heures elle était seule et sur un coup de tête voilà que quelqu’un, et pas quelque chose elle ne veut pas réduire l’androïde à un simple bien de consommation, partage sa vie. C’est étrange de se dire que de l’autre côté de sa porte, le jeune homme est en train de faire sa vie et que demain, quand elle ouvrira les yeux il sera présent et qu’ils pourront commencer à vraiment cohabiter ensemble. Une vraie petite révolution pour la brunette. Interagir avec Laël dans les premiers temps ne sera sans doute pas très naturel pour la demoiselle, plus habituée à ce qu’on lui sourisse, qu’on la taquine gentiment et même la fasse rougir à la simple mention de dormir ensemble. Oui, oui, il y a encore beaucoup de travail avant qu’elle se sente à l’aise avec lui et qu’ils évoluent de manière naturelle, enfin surtout elle, le brun lui semble déjà confortable dans le rôle qu’elle lui a attribué. Malgré les nombreuses pensées qui tourbillonnent dans son esprit, ou les divers émotions qui gravitent dans son coeur, la jeune femme est tellement éreinté qu’elle parvient finalement à trouver le sommeil.

Le lendemain matin, quand elle ouvre les yeux, elle se sent bien reposée quoi qu’un peu perturbé un truc la chiffonne et… Ah ! Oui ! Ses pensées faisant leur chemin dans sa tête, elle se rappelle alors qu’hier elle s’est procuré un androïde et que depuis cette nuit, elle va donc cohabiter avec Laël, son nouvel ami et compagnon. Même si pour le moment, ils sont encore bien loin de ressembler à l’un ou l’autre. Indiana reste assise dans son lit quelques minutes en silence, prenant la mesure de tout ce qui a eu lieu, puis enfin elle se lève, met un peu d’ordre dans ses cheveux et ouvre la porte de sa chambre. Se retrouvant directement dans le salon, une bonne odeur de café vient lui titiller les narines, puis ses yeux se posent sur le jeune homme assis sur le canapé et attendant sagement.

— Hum… Bonjour Laël, dit-elle timidement. Tu as bien dor… Enfin, as-tu passé une bonne nuit plutôt ?

Doucement elle se masse la nuque, se sentant un peu bête de s’être trompé, le brun est tellement humain qu’elle oublie vite que c’est un robot et que dormir n’est pas utile. Elle fera plus attention à l’avenir de ne pas se tromper. Enfin, elle remarque le plateau posé sur la table basse du salon et esquisse un sourire en voyant le café et le jus d’orange.

— C’est gentil d’avoir préparé ça, tu n’étais vraiment pas obligé tu sais.

La brunette hésite et prend place sur le canapé, respectant toujours une certaine distance avec Laël, comme si sa proximité pouvait le gêner, puis elle prend le verre de jus d’orange dont elle boit une première gorgée.

— Je ne travaille pas aujourd’hui, alors je me disais que plutôt que de rester enfermé on pourrait faire quelque chose, comme t’acheter quelques vêtements même si….

Indie prend le manuel qui est resté sur la table et commence à le feuilleter, cherchant une page bien spécifique.

— Est-ce que je dois te proposer un style vestimentaire, ou tu peux… je ne sais pas, faire en fonction de ce que trouvera la mode sur internet ?  En évitant les boutiques de luxe, je ne suis pas encore multimillionnaire.

Elle offre un petit sourire à Laël, avant de replonger les lèvres dans son jus d’orange, puis qu’une autre question lui vienne en tête.

— Tu as aussi besoin de te doucher ou pas ?



Voir la vie en jaune
En
jaune
ananas
Lexis
Messages : 212
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Dim 16 Juin - 20:05

Laël  
Age physique : 25 ans. Laël vit à Neo New-York, USA, chez sa propriétaire. Actuellement, il n’a pas d’emploi et ne sait pas encore s’il doit se considérer comme en couple ou non...

Laël est un robot humanoïde. Acheté en seconde main par Indiana Douglas, sa mémoire a été totalement effacée et son système entièrement réinitialisé. Il ne se souvient donc rien de sa vie avant d’arriver chez sa nouvelle propriétaire. Il ne saurait même pas dire où il a été fabriqué...  

Mais ce dont il va assez vite se rendre compte, c'est qu'il ressent des choses qu'il n'est pas sensé pouvoir ressentir en tant que robot, et cela va le rendre plutôt... dubitatif...

Chanson thème de Lucas  

Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 Chico-lachowski
Lorsqu’Indi sort de sa chambre, le robot se redresse pour la saluer, souriant.

"Bonjour Indie. La nuit fût très instructive, je te remercie. Et toi, as-tu bien dormi ? Est-ce que tu es plus reposée ?"

La jeune femme fait la réflexion que Laël n’était pas obligé de préparer de quoi petit-déjeuner. Elle vient pourtant s’asseoir à côté de lui et prend le jus d’orange. Sans se départir de son sourire, l’androïde répond avec douceur.

"J’espérais te faire plaisir. J’aurai voulu faire plus, mais j’ignore si tu manges le matin ou pas, et si oui ce que tu manges... J’espère d’ailleurs ne pas m’être trompé avec les boissons..."

Cette idée fait disparaitre le sourire du robot pour laisser place à une mine embêtée. Il aurait dû mieux analyser l’état de la cafetière afin de savoir si oui ou non elle est souvent utilisée... Il aurait également dû poser la question la veille au soir...  

Mais avant qu’il ne reprenne la parole, trop pris dans ses... pensées... Indie lui propose de sortir, pour lui acheter des vêtements, par exemple.

Il relève les yeux vers elle et souris de nouveau, tentant d’enfuir son embarras au plus profond de son système.

"Je serai ravi de faire une activité avec toi. Pour ce qui est de l’habillement, tu as le choix. Tu peux choisir pour moi ou me laisser choisir. Je n’ai pas besoin de grand-chose, si cela peut te rassurer."

Le fait qu’il ne transpire pas, déjà, limitait le nombre de lavage des vêtements et permettait de les garder plusieurs jours tant qu’ils n’étaient pas salis par une cause externe. Mais il est vrai qu’il n’a actuellement que son pantalon et son t-shirt de base, même pas de chaussures...

"D’ailleurs, si tu le désires, je peux trouver un travail afin de t’aider financièrement. Cela me ferait même plaisir de pouvoir participer aux dépenses courantes et de pouvoir subvenir à mes propres besoins sans que tu ne doives te mettre dans l’embarras."

Cela pourrait passer pour une proposition protocolaire, mais la réflexion est pourtant sincère... Du moins, Laël ressent quelque chose d’anormale en énonçant sa proposition... Un... sentiment... une envie réelle, pas provoquée par une ligne de codes...

L’androïde fronce les sourcilles à cette pensée, mais Indie le “rappel de nouveau à l’ordre” en lui posant la question de la douche. Laël cligne quelque fois des yeux afin de recentrer son programme puis relève le regard sur la jeune femme.

"Je peux me doucher, prendre un bain et même nager. Mais ma toilette ne nécessite pas de savon, juste un peu d’eau de temps en temps."  

Pour dépoussiérer et nettoyer les taches possibles. Comme n’importe qui, il devra se laver les mains s’il se sali, mais il ne lui est pas nécessaire de se savonner.

"A moins que tu ne désires que je prenne une douche ce matin, je n’en ai pas besoin pour l’instant."  

Posant à nouveau les yeux sur le plateau où repose toujours la tasse de café, Laël reprend.

"J'ai une proposition à te faire pour lorsque nous sortirons. J’aimerai apprendre à te connaitre et, si je sais que cela va prendre du temps, j’ai un petit jeu qui pourrait aider."  

Un jeu qui ne vient pas de lui, mais qu’il se souviens étrangement apprécier... Tous les robots ont l’option dans leur système, cela leur permet de faciliter leur apprentissage envers leur propriétaire sans pour autant accabler celui-ci de questions compliquées.

"Il s'agit de proposer deux choses, comme thé ou café. Tu as simplement à me dire lequel tu préfères. Tu peux ou non développer si tu le souhaite, cela n’est pas une obligation. Tu peux également me faire des propositions. Si l’une des réponses ne te convient pas, cela pourra t’aiguiller pour d’éventuels changements. Les propositions peuvent être faites n’importe où et à n’importe quel moment. Est-ce que cela te tente ?"

Laël souris. Le jeu peut sembler idiot, dit comme ça, mais c’est une bonne méthode pour apprendre à connaitre quelqu’un...

En tout cas, le robot est beaucoup plus bavard que la veille...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Ananas
Messages : 691
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Lun 17 Juin - 12:53

Indiana
Douglas

J'ai 27 ans et je vis à Neo New-York, USA. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors comme je peux, pas le choix c'est marche ou crève. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis mal la solitude me pèse.

Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 3srh
Indiana a vu le jour à Neo New-York city, une mégalopole tentaculaire qu’elle n’a jamais quittée, pourtant fût un temps elle rêvait de partir cette ville pour un autre horizon. Mais la vie faisant et après avoir perdu ses deux parents qui étaient sa seule famille, Indie a dû se prendre en charge pour subvenir à ses besoins. Elle est serveuse dans le même diner depuis des années maintenant, avec toujours la même routine et à voir toujours pratiquement les mêmes personnes. À force la solitude n’a fait que s’intensifier et un soir plus compliqué que les autres, elle franchit le pas d’une boutique de “Human Life” et y achète Laël.

Les trucs en plus :

* Aimable, gentille, travailleuse, douée de ses dix doigts.
* Timide, manque de confiance en elle, frêle, n’aime pas sa grande taille.
* Aime rire, lire, s’occuper de ses plantes qui envahissent de plus en plus son petit appartement, nourrir les chats errants, jouer du violon depuis l’âge de cinq ans, faire de la poterie (il lui arrive de vendre quelques-unes de ses créations).
* Ne tiens pas l’alcool
* Beaucoup trop gourmande
— Oui j’ai bien dormi, j’étais tellement fatiguée que je n’ai pas tenu bien longtemps, je suis bien reposée maintenant, merci de t’en soucier.

Ce qu’elle ne précise pas c’est qu’avant de trouver les bras de Morphée, la brunette a tout de même un peu cogité sur lui et les quelques événements qui lui sont liés. Ce n’est vraiment rien de grave en soi, elle trouve même que ce sont des interrogations plutôt triviales, cependant elle n’a pas pu s’empêcher de se les poser. Ah ! D’ici quelques jours ça n’aura plus beaucoup d'importance de toute façon.

— Oh mais ça me fait plaisir, répond Indiana au sujet du petit-déjeuner. Je crois juste que je n’ai pas l’habitude que quelqu’un d’autre s’en occupe, alors ça me gêne un peu que tu ais géré ça. Je mange le matin oui, ça peut aller d’un bol de céréales, à des pancakes ou encore le classique bacon, œuf, toast grillé avec du jus d’orange et ou un thé.

La demoiselle termine par un sourire à l’adresse de Laël, parce que même si ça reste embarrassant pour elle, qu’on veuille s'occuper d’elle est aussi agréable, mais elle n’a pas envie qu’il se mette en quatre. Indiana a passé tellement d’années seule, qu’elle aura surement besoin de temps à autre de faire les choses par elle-même, c’est qu’elle n’est pas impotente après tout.

— Ce sera agréable d’aller se balader un peu, d’habitude je reste enfermé chez moi la plupart du temps et pour tes vêtements coupons la poire en deux et choisissons ensemble. Oh ne t’en fais pas, ça ne me dérange pas de dépenser un peu d’argent.

Bien qu’elle compte garder quelques économies, étant donné qu’il y a peu de chance qu’elle fonde une famille, elle n’a pas vraiment besoin d’argent pour ce genre d’avenir, juste de quoi subvenir à ses besoins et vivre à peu près sereinement. La réflexion suivante du brun l’étonne un peu, il est vrai que le travail des androïdes n’est pas interdit, quoi que très encadré, mais elle ne pensait pas qu’il lui proposerait cela. Ce qui l’interpelle aussi c’est la façon dont il a dit ça, ça lui ferait plaisir ? Les robots ne sont pas censés avoir de notion de plaisir, à moins qu’il s’agisse simplement d’une manière de parler…

— Ce n’est pas utile pour le moment, mais je garde ça dans un coin de ma tête en tout cas, merci de l’avoir proposé.

Indiana en vient ensuite à une question plus trivial, pour un androïde du moins, comme ils n’ont pas la même peau que les humains, si on peut appeler ça une peau, elle se demande si Laël doit se laver ou non.

— Très bien, je te laisse gérer ça alors, tu seras sans doute plus à même de savoir si tu as besoin d’un petit coup d’eau ou non. N’hésites pas à utiliser la salle de bain quand ça te chante.

Terminant tranquillement son jus d’orange, Indie tente de réfléchir à d’autres questions qui pourraient être importantes, mais elle est coupée dans sa réflexion par une proposition de son nouvel ami. Un jeu !

— Oh c’est une bonne idée, ce sera une manière belle et ludique pour que tu puisses en savoir plus sur moi et ça nous fera passer le temps pendant le trajet en métro pour rejoindre le centre ville. Tu sais déjà que je suis plus thé et jus d’orange que café.

Elle sourit doucement avant de ramasser le tout et de le ramener à la cuisine, son ventre gargouillant, la jeune femme commence à préparer le petit-déjeuner.

— J’imagine que tu ne manges pas, comment fais tu pour recharger les batteries si je puis dire.



Voir la vie en jaune
En
jaune
ananas
Lexis
Messages : 212
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Lun 17 Juin - 17:39

Laël  
Age physique : 25 ans. Laël vit à Neo New-York, USA, chez sa propriétaire. Actuellement, il n’a pas d’emploi et ne sait pas encore s’il doit se considérer comme en couple ou non...

Laël est un robot humanoïde. Acheté en seconde main par Indiana Douglas, sa mémoire a été totalement effacée et son système entièrement réinitialisé. Il ne se souvient donc rien de sa vie avant d’arriver chez sa nouvelle propriétaire. Il ne saurait même pas dire où il a été fabriqué...  

Mais ce dont il va assez vite se rendre compte, c'est qu'il ressent des choses qu'il n'est pas sensé pouvoir ressentir en tant que robot, et cela va le rendre plutôt... dubitatif...

Chanson thème de Lucas  

Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 Chico-lachowski
"C'est normal. Je suis contente de te savoir en meilleure forme."

Nouveau sourire. La jeune femme lui répond alors que son attention lui fait plaisir, et qu’elle déjeune bien le matin, lui citant différentes habitudes alimentaires. Le robot comprend alors qu’il s’est trompé avec le café et pince les lèvres, embêté.

"Je me suis donc trompé, désolé... Je prends bonne note pour la prochaine fois."  

Là, c’est son côté perfectionniste qui parle, même si le sentiment d’échec est, lui, bien réel...  

Il affiche pourtant un nouveau sourire, dissimulant une nouvelle fois la pensée inopinée.

"Ne sois pas gênée, je suis là pour prendre soin de toi, après tout."

Lorsqu’ils en arrivent à parler vêtements, Indie propose de choisir ensemble, ce qui fait à nouveau sourire Laël.

"J’en serai ravi."

Son sourire est plus... lumineux qu’il ne le devrait... Il va même jusqu’à se lire dans son regard lorsqu’elle le remercie pour avoir proposé de travailler.

Elle lui assure également pouvoir utiliser la salle de bain quand bon lui semble, et valide l’idée du jeu, pour la plus grande joie de l’androïde qui ressent comme une impulsion dans sa poitrine... Une sensation étrange, surement due à un coup électrique ou quelque chose comme ça...

Un peu perturbé, il ne remarque pas tout de suite qu’Indie s’est levée pour ramener le verre et le café à la cuisine et commence à se préparer de quoi manger. Ce n’est que lorsqu’elle lui pose une nouvelle question qu’il sort de ses... pensées... pour relever les yeux sur elle.

"Je... Mon système ne me permet malheureusement pas de manger, mais je peux boire à peu près tout tant que ce n’est pas trop chaud. Sinon, je m’auto-recharge en m’activant physiquement."  

Les mouvements du robot créent une énergie qu’il fait tourner en boucle dans son système, lui permettant ainsi de régénérer ses batteries de façon continue. Un entretien annuel permet de vérifier l’état générale du robot : ses batteries, son système nerveux, sa mémoire, etc. Il arrive parfois qu’une pièce doivent être changée, surtout sur un modèle de seconde main, et le robot est sensé pouvoir s’auto-diagnostique en cas de problème survenant entre deux entretiens.

Un souvenir fugace traverse alors le système de Laël : son dernier entretien... Celui où il a dû être entièrement réinitialisé... Il ne devrait pas avoir de trace de ce moment dans sa mémoire interne... Et il ne devrait pas non plus en ressentir de la... tristesse ?

Laël se relève d’un bond en secouant la tête, comme pour chasser une idée noire. Il recentre alors son attention sur sa propriétaire, forçant un sourire.

"Est-ce que je peux t’aider pour quelque chose ?"  

Il a hâte de sortir pour redécouvrir le monde extérieur en vrai, mais il ne veut pas non plus presser la jeune femme. Il a emmagasiné beaucoup d’informations durant la nuit, mais rien ne vaut la pratique pour apprendre réellement...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Ananas
Messages : 691
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Mar 18 Juin - 15:39

Indiana
Douglas

J'ai 27 ans et je vis à Neo New-York, USA. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors comme je peux, pas le choix c'est marche ou crève. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis mal la solitude me pèse.

Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 3srh
Indiana a vu le jour à Neo New-York city, une mégalopole tentaculaire qu’elle n’a jamais quittée, pourtant fût un temps elle rêvait de partir cette ville pour un autre horizon. Mais la vie faisant et après avoir perdu ses deux parents qui étaient sa seule famille, Indie a dû se prendre en charge pour subvenir à ses besoins. Elle est serveuse dans le même diner depuis des années maintenant, avec toujours la même routine et à voir toujours pratiquement les mêmes personnes. À force la solitude n’a fait que s’intensifier et un soir plus compliqué que les autres, elle franchit le pas d’une boutique de “Human Life” et y achète Laël.

Les trucs en plus :

* Aimable, gentille, travailleuse, douée de ses dix doigts.
* Timide, manque de confiance en elle, frêle, n’aime pas sa grande taille.
* Aime rire, lire, s’occuper de ses plantes qui envahissent de plus en plus son petit appartement, nourrir les chats errants, jouer du violon depuis l’âge de cinq ans, faire de la poterie (il lui arrive de vendre quelques-unes de ses créations).
* Ne tiens pas l’alcool
* Beaucoup trop gourmande
— Ce n’est pas grave si tu t’es trompé Laël, répond doucement et gentiment la jeune femme. Tu es seulement arrivée hier, il faut bien que tu puisses prendre le temps de prendre tes marques et de découvrir mes habitudes de vie.

Ce qui ne se fait pas forcément en un claquement de doigt, alors ce n’est pas grave si le jeune homme se trompe à nouveau, ce n’est sûrement pas Indiana qui va lui jeter la pierre ou le rabrouer pour ça. On dit que l’erreur est humaine, mais cela peut également s’appliquer aux androïdes quand ils sont en pleins apprentissages. La brunette esquisse un doux sourire pour lui montrer qu’il n’y a aucun problème, avant de rougir quelques minutes après quand il lui répond qu’il est là pour prendre soin d’elle. C’est bête, parce qu’elle sait que ça vient de son programme et la personnalité qu’elle lui a donné mais son coeur fait quand même un bon dans sa poitrine.

— J’ai toujours pris soin de moi toute seule, finit-elle par expliquer. Que ce soit quelqu’un d’autre qui le fasse n’est pas très habituel, alors… Je risque d’être encore souvent gênée dans les jours à venir.

En tout cas, Indie est heureuse de pouvoir aller se promener en ville en compagnie de Laël, bien que ce soit pour une chose aussi trivial que faire du shopping, mettre un peu le nez dehors va lui faire du bien à l’esprit. Ensemble, ils profitent aussi de cette matinée pour faire un point sur ce que l’androïde peut, ne peut pas faire ou ne sait pas faire, une très bonne chose, car cela permettra à Indiana de prendre de bonnes habitudes avec lui. De toute façon, elle a confiance en lui et en ses capacités, d’autant plus qu’il semble assez autonome, comme cette première nuit qu’il a passé seul à étudier puis a essayé de lui préparer un petit-déjeuner. Vraiment, elle ne se fait pas bile quant à son adaptation à ce monde.

— En t’activant physiquement… Répète la demoiselle un peu pensive. Hum je dois dire que je ne suis pas quelqu’un de spécialement active, mais si tu as besoin de te recharger en bougeant, il y a une salle de sport en bas du méga-building ou on vit. On va passer devant en allant au métro, tu pourras y jeter un œil si tu veux.

Juste au moment où elle termine de préparer son petit-déjeuner, le brun lui demande justement si elle n’aurait pas besoin d’aide, ce qui n’est pas le cas. Elle n’a rien fait de spécial, juste deux toasts beurré avec de la confiture et un autre verre de jus d’orange.

— Non ça devrait aller de ce côté là, mais si tu veux m’aider à autre chose, il y a les plantes du balcon à arroser, je te prépare de quoi faire, comme ça j’ai le temps de me laver et me préparer et on pourras aller en ville. Ça te va ?



Voir la vie en jaune
En
jaune
ananas
Lexis
Messages : 212
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Mar 18 Juin - 22:47

Laël  
Age physique : 25 ans. Laël vit à Neo New-York, USA, chez sa propriétaire. Actuellement, il n’a pas d’emploi et ne sait pas encore s’il doit se considérer comme en couple ou non...

Laël est un robot humanoïde. Acheté en seconde main par Indiana Douglas, sa mémoire a été totalement effacée et son système entièrement réinitialisé. Il ne se souvient donc rien de sa vie avant d’arriver chez sa nouvelle propriétaire. Il ne saurait même pas dire où il a été fabriqué...  

Mais ce dont il va assez vite se rendre compte, c'est qu'il ressent des choses qu'il n'est pas sensé pouvoir ressentir en tant que robot, et cela va le rendre plutôt... dubitatif...

Chanson thème de Lucas  

Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 Chico-lachowski
"C'est normal. Je suis contente de te savoir en meilleure forme."

Indie tente de rassurer l’androïde en lui affirmant que c’est normal de se tromper. Il lui répond par un petit sourire un peu contrit.

"Merci. Mon côté perfectionniste risque d’encore me jouer des tours, mais je prends bonnes notes de tes paroles."  

Le perfectionnisme... Voilà un défaut qui peut être compliqué et vite dégénérer si mal doser... Laël ne pourra pas s’en vouloir pour toutes les erreurs qu’il risque de faire, mais quelque chose en lui l’empêche de réagir correctement face à l’erreur. Au-delà du perfectionnisme, c’est un sentiment... d’échec... qui traverse ses circuits...  

Mais le doux sourire de la jeune femme attenue ce sentiment. Et il ne peut s’empêcher de sourire un peu plus franchement en la voyant rougir face à sa réflexion sur le fait qu’il est là pour prendre soin d’elle. Il aime la voire ainsi...

La brune s’explique alors que le fait qu’elle n’a pas l’habitude d’être choyée. Laël veut lui prendre la main pour la rassurer à son tour, mais il retient son geste de justesse. Il n’a pas encore été autorisé au contacte...  

"Je suis sûr que tu ne pourras bientôt plus t’en passer. Et si à un moment tu estimes que j’en fais trop, n’hésite pas à me le dire. Mais n’oublie que je suis obstiné."

Il lui fait un petit clin d’œil taquin.  

Lorsqu’il lui parle de la façon dont il se recharge, Indie lui propose d’aller à la salle de sport en bas de l’immeuble où elle vit. Où ils vivent...

Le robot secoue légèrement la tête.

"Les tâches quotidiennes peuvent suffire : aller faire des courses, une promenade, ... Mais la salle de sport pourrait-être utile si j’ai une baisse de régime ou si j’ai besoin d’une recharge rapide."

Indie a dit ne pas être très active. Cela ne le dérange pas, tant qu’il ne reste pas enfermé H24 dans l’appartement. Car là, en effet, il risquerait de se décharger plus qu’autre chose...

"Je peux même simplement t’accompagner au travail ou venir te rechercher, si tu le souhaite bien sûr."

Ou les deux...  

Cela doit être agréable d’avoir quelqu’un qui l’accompagne sur le chemin, non ?

Lorsque Laël demande à la jeune femme s’il peut l’aider, elle refuse, mais lui propose d’arroser les plantes du balcon pendant qu’elle se prépare. Celui-ci accepte avec un grand sourire.  

Elle lui donne donc ce qui faut en lui expliquant rapidement comment faire. Il s’abstient de lui dire qu’il sait déjà comment arroser chaque plante, s’étant renseigné sur le sujet durant la nuit...

Pendant qu’Indie se prépare, Laël s’occupe donc des plantes, prenant soin de chacune avec attention. Il en arrose certaines un peu plus que d’autres, vérifie les tiges, les feuilles et les fleurs, s’assure du taux d’humidité de la terre... Bref, il les bichonne...

Il termine à peine alors qu’Indie termine sa toilette. Il va alors ranger l’arrosoir et se laver les mains.

"J’aime beaucoup le jardin que tu t’es créé."  

Il sort cela sur le ton de la conversation tout en s’essuyant les mains, un petit sourire aux lèvres.

"Tu es prête ?"  

Il se dirige vers la caisse, qu’il faudrait qu’il range, d’ailleurs... et farfouille devant pour en sortir une paire de chaussons. Cela fera l’affaire le temps qu’il ait des chaussures...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Ananas
Messages : 691
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Jeu 20 Juin - 11:58

Indiana
Douglas

J'ai 27 ans et je vis à Neo New-York, USA. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors comme je peux, pas le choix c'est marche ou crève. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis mal la solitude me pèse.

Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 3srh
Indiana a vu le jour à Neo New-York city, une mégalopole tentaculaire qu’elle n’a jamais quittée, pourtant fût un temps elle rêvait de partir cette ville pour un autre horizon. Mais la vie faisant et après avoir perdu ses deux parents qui étaient sa seule famille, Indie a dû se prendre en charge pour subvenir à ses besoins. Elle est serveuse dans le même diner depuis des années maintenant, avec toujours la même routine et à voir toujours pratiquement les mêmes personnes. À force la solitude n’a fait que s’intensifier et un soir plus compliqué que les autres, elle franchit le pas d’une boutique de “Human Life” et y achète Laël.

Les trucs en plus :

* Aimable, gentille, travailleuse, douée de ses dix doigts.
* Timide, manque de confiance en elle, frêle, n’aime pas sa grande taille.
* Aime rire, lire, s’occuper de ses plantes qui envahissent de plus en plus son petit appartement, nourrir les chats errants, jouer du violon depuis l’âge de cinq ans, faire de la poterie (il lui arrive de vendre quelques-unes de ses créations).
* Ne tiens pas l’alcool
* Beaucoup trop gourmande
Perfectionniste. Obstiné. Voilà une association qui pourrait donner un sacré cocktail, il est sûr que le jeune homme ne sera pas du genre à baisser les bras trop vite et fera au mieux pour faire son maximum. Tant que ça ne vire pas à l'obsession ce n'est pas quelque chose qui puisse embêter Indiana, au contraire elle a toujours trouvé les personnes obstinées assez admirables, tant que cette obstination est faite pour atteindre un objectif noble. En tout cas et toujours assez embarrassé par les clins d’oeil taquin de Laël, la jeune femme se contente de lui sourire timidement, pour tous les deux, les prochains jours vont être une grande phase d’apprentissage. Comme maintenant lorsqu'elle lui demande plus de précision quant à la façon dont il se recharge, elle pourrait aller voir dans le manuel, mais elle trouve ça plus sympathique d’échanger avec lui.

— Je vois… Je ne me vois pas forcément aller en salle de sport, dit-elle en riant doucement. Il y a de vraies armoires à glace là-dedans et je dois dire que ça fait un peur peur. Mais se promener plus souvent peut être une bonne alternative.

Il y a un parc pas très loin de l’ensemble de buildings ou elle habite, évidemment il vaut mieux y aller en journée parce que la nuit c’est souvent bien moins fréquenté, plus globalement quand le soir tombe la ville change de visage, un visage que la brunette n’aime pas forcément. Mais en tant que serveuse, elle n’a souvent pas d’autre choix que de devoir faire face à ce visage, même si mine de rien Laël vient de lui tendre la main pour ne plus qu’elle soit obligé de l’affronter seule.

— Oh ! Ce serait avec plaisir, je dois bien dire que quand je dois rentrer le soir seule après un long service de nuit, je ne suis pas très rassurée.

Bien qu’il ne lui soit jamais rien arrivé de grave, il y a toujours des gens étranges qui traînent à gauche et à droite, un soir elle a même eu la trouille de sa vie quand elle a remarqué qu’un mec avait attendu la fin de son service pour la suivre. Heureusement, il a disparu quand elle rejoint la bouche de métro la plus proche et réussit à se fondre dans la masse, le souvenir de cette rencontre désagréable lui tire une petite grimace. Indiana balaie ça de sa tête, avant d’expliquer à Laël que si elle n’a pas besoin d’aide pour la cuisine en revanche, elle en aurait bien besoin pour arroser ses plantes. Tout en grignotant ses tartines, elle lui donne les outils nécessaires et lui explique comment procéder, oubliant qu’il pouvait se renseigner grâce à divers logiciels, mais peu importe dans le fond, parce que ça lui fait plaisir de pouvoir partager un peu de son savoir. Petit-déjeuner terminé et après s’être lavé et préparé, elle rejoint le brun qui semble avoir terminé sa tâche.

— Merci beaucoup pour le coup de main Laël et je suis contente que mon petit jardin te plaise, c’est assez vivifiant d’avoir une petite bulle de nature dans cet océan de béton.

Il suffit de jeter un œil aux autres balcons pour se rendre compte que la nature n’est pas la priorité de tout le monde, dommage, au delà du côté esthétique des plantes, la nature à un vrai bénéfice pour la santé et le morale.

— Oui, je suis prête, dit-elle en refermant la porte coulissante menant au balcon.

Elle laisse le brun aller chercher ce qui ressemble à une paire de chaussons, ce qui lui fait dire qu’il faut vraiment une vraie paire de chaussures digne de son nom.  Enfin, ils sortent de l’appartement ou en dehors de celui-ci le building où ils vivent maintenant à deux est vraiment pleins de vie et peut-être parfois un peu trop bruyants. Heureusement que les logements sont bien isolés. Empruntant un ascenseur qui les entraîne au rez-de-chaussée, ils sortent enfin réellement à l’extérieur, la ville et ses hautes tours s’offrant à pertes de vues et comme d’habitude difficile de voir le ciel.

— Bienvenue à Neo New-York Laël, ce n’est pas la ville la plus sympa du monde, mais j'espère que tu finiras par t’y plaire.

Sur ce, Indiana lui fait signe de la suivre de près histoire qu’il ne fasse pas happé par la foule, il est facile de se perdre quand on ne connaît pas le coin, bien heureusement, le métro n’est pas trop loin.




Voir la vie en jaune
En
jaune
ananas
Lexis
Messages : 212
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Ven 21 Juin - 17:17

Laël  
Age physique : 25 ans. Laël vit à Neo New-York, USA, chez sa propriétaire. Actuellement, il n’a pas d’emploi et ne sait pas encore s’il doit se considérer comme en couple ou non...

Laël est un robot humanoïde. Acheté en seconde main par Indiana Douglas, sa mémoire a été totalement effacée et son système entièrement réinitialisé. Il ne se souvient donc rien de sa vie avant d’arriver chez sa nouvelle propriétaire. Il ne saurait même pas dire où il a été fabriqué...  

Mais ce dont il va assez vite se rendre compte, c'est qu'il ressent des choses qu'il n'est pas sensé pouvoir ressentir en tant que robot, et cela va le rendre plutôt... dubitatif...

Chanson thème de Lucas  

Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 Chico-lachowski
Laël sourit de nouveau lorsqu’Indie lui indique que la promenade pourrait être une bonne alternative à la salle de sport, indiquant ainsi qu’elle serait partante pour marcher avec lui.  

"La salle de sport ne sera qu’en cas de force majeure, et je pourrais y aller seul. Mais je serais par contre ravi d’aller me promener avec toi régulièrement, et de t’accompagner après le travail."

Le robot se rend alors compte qu'il ignore ce que la jeune femme fait dans la vie.  

"D’ailleurs, que fais-tu comme travail exactement ?"  

Cette information est assez importante à savoir, d’autant plus qu’elle a apparemment des horaires instables... s’il a bien compris.

Mais l’heure n’est plus aux questions réponses. Indiana donne de quoi s’occuper des plantes à l’androïdes puis va se préparer pour sortir. Lorsqu’elle a terminé, elle le remercie pour son aide et affirme que le petit jardin est vivifiant dans cet univers de béton. Laël ne peut qu’approuver.  

Lorsqu’ils sortent de l’appartement, le robot est saisi par le bruit environnent. Des rires, des pleures de bébés, des éclats de voix ou de musique, ... Les informations assaillent Laël qui doit s’arrêter une seconde, le temps d’assimiler et de s’habituer à tout ça.  

Au rez-de-chaussée, ils rejoignent la rue bondée où Indie l’accueille officiellement en ville. L’androïde observe les alentours : les passants, les buildings, les lumières, ... Tellement de stimuli... il en a le tournis... Il concentre alors son attention sur la brune qui lui fait signe de la suivre de près, ce qu’il ne se fait pas dire deux fois. Alors qu’ils arrivent aux escaliers du métro, une foule de gens en sort et Laël passe le bras autour des épaules d’Indie dans un geste réflexe. Lorsqu’il en prend conscience, il le retire aussitôt, l’air clairement gêné.  

"Désolé... Je ne suis pas sensé initier de contacte sans ton consentement... Je... Je ne sais pas ce qui m’a pris..."

Y aurait-il une déficience dans son système ? Sa programmation contiendrait-elle une erreur ? Ce n’est pas le moment de lancer une analyse, mais cette idée perturbe quelque peu le robot. Mal à l’aise, il s’écarte un peu de la jeune femme, le regard détourné.

"Mon système doit probablement s’habituer au fait de recevoir autant d’informations d’un coup..."

C’est comme s’il entendait et voyait tout en même temps... Les bruits, les lumières et les mouvements surchargent ses capteurs qui doivent s’adapter à son environnement. Son action ne peut être expliquée que par cela... Quoi d’autre ?

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Ananas
Messages : 691
Date d'inscription : 31/05/2023
Région : Nord de la France
Crédits : Icone (myself) dessin (unknown)

Univers fétiche : City, fantasy, licence (Mass Effect, Dragon Age, Detroit Become Human, A plague tale, Cyberpunk 2077, FF7), fantastique, SF
Préférence de jeu : Femme
ANANAS RANG  GAGNE
https://www.letempsdunrp.com/t5685-livres-de-personnages https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5674-mes-petites-idees https://www.letempsdunrp.com/t5670-presentation-d-un-ananas-roti-au-beurre
Ananas
Ven 28 Juin - 13:38

Indiana
Douglas

J'ai 27 ans et je vis à Neo New-York, USA. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors comme je peux, pas le choix c'est marche ou crève. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis mal la solitude me pèse.

Silicon Heart ft. Lexis - Page 2 3srh
Indiana a vu le jour à Neo New-York city, une mégalopole tentaculaire qu’elle n’a jamais quittée, pourtant fût un temps elle rêvait de partir cette ville pour un autre horizon. Mais la vie faisant et après avoir perdu ses deux parents qui étaient sa seule famille, Indie a dû se prendre en charge pour subvenir à ses besoins. Elle est serveuse dans le même diner depuis des années maintenant, avec toujours la même routine et à voir toujours pratiquement les mêmes personnes. À force la solitude n’a fait que s’intensifier et un soir plus compliqué que les autres, elle franchit le pas d’une boutique de “Human Life” et y achète Laël.

Les trucs en plus :

* Aimable, gentille, travailleuse, douée de ses dix doigts.
* Timide, manque de confiance en elle, frêle, n’aime pas sa grande taille.
* Aime rire, lire, s’occuper de ses plantes qui envahissent de plus en plus son petit appartement, nourrir les chats errants, jouer du violon depuis l’âge de cinq ans, faire de la poterie (il lui arrive de vendre quelques-unes de ses créations).
* Ne tiens pas l’alcool
* Beaucoup trop gourmande
— Je suis serveuse dans un diner, répond Indiana. Ce n’est pas le métier de mes rêves clairement, mais au moins ça paie les factures et tout le reste.

A vrai dire elle n’a jamais su quoi faire de son avenir professionnel, quand elle s’est retrouvée seule la jeune femme a du plus ou moins prendre ce qui lui passait sous la main. De sorte qu’elle n’a jamais vraiment réfléchi à ce qu’elle voulait faire et même si elle y pensait dès maintenant, il y a peu de chance qu’elle puisse atteindre cet objectif. Beaucoup de métier passe d’abord par des études et elle n’a pas trop les moyens de lâcher son travail pour se consacrer uniquement à la préparation d’un diplôme et de toute façon ce n’est pas comme si elle savait quoi faire. Toujours est-il que la brunette va finalement se préparer pendant que Laël s’occupe des plantes de la jeune femme et une fois cela fait ils n’ont plus qu’à rejoindre l’extérieur. C’est un tout autre monde qui s’offre à eux en dehors de l’appartement, un monde bruyant, sale, beaucoup trop lumineux et dont l’horizon est fait de buildings aussi haut que le ciel. Un paysage familier pour Indie, mais qui doit sembler un peu étrange pour l’androïde, elle lui jette d’ailleurs un œil pour voir si tout va bien, mais il semble égal à lui-même.

Alors qu’ils arrivent face aux escaliers menant à la bouche de métro, un flot presque ininterrompu d’usagers en sort pour se déverser dans la rue. Quelque chose d’assez coutumier pour la brunette qui prend régulièrement les transports en commun, cependant, ça ne doit pas être le cas de Laël qui passe ses bras autour des épaules d’Indie dans un geste de protection ? A peine a-t-elle pris conscience de ce qu’il vient de se passer, que le jeune homme retire ses bras comme s’il venait de faire une bêtise.

— Ce n’est pas grave, j’imagine que tout ce monde a dû te surprendre et puis… Après tout quand nous avons calibré ton caractère j’y ai inclus trop protecteur non, tu as juste dû réagir en conséquence.

Indiana lui offre un sourire rassurant, très loin de se douter du troubler qui vient d’envahir l’androïde suite à cette réaction que la brunette ne trouve pas si étrange dans le fond. Il lui explique ensuite que son système doit probablement s’habituer au fait de recevoir pas mal d’informations. C’est vrai qu’il y a beaucoup à voir, à entendre et à sentir… Quoique, pas sûr que les androïdes puissent sentir quoi que ce soit ?

— Ça ne me dérange pas qu’on fasse des pauses de temps en temps, quand tu ressens un trop grand flot d’informations, histoire que tu puisses digérer tout ça un peu plus sereinement.

Maintenant que le flot de voyageurs à cessé pour le moment, le duo reprend son chemin et atteint finalement le quai du métro, il n’y a plus qu’à attendre la rame suivante.

— Je me demandais, est-ce que tu ressens les choses comme un humain ? Je veux dire si tu touches quelqu’un est-ce que tu peux sentir la chaleur de sa peau ? Et les odeurs, tu parviens à les sentir aussi ?



Voir la vie en jaune
En
jaune
ananas
Contenu sponsorisé
Silicon Heart ft. Lexis
Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Carnets d'écriture de Lexis&Co.
» Lexis, de son petit surnom.
» Un frère éloigné vaut moins qu'un voisin (avec Lexis)
» ❃ than words without a heart.
» i can do it with a broken heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction-
Sauter vers: