Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Captive : où acheter le Tome Captive 1.5 en édition Collector ?
26.90 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

En attendant l'hiver

Edward
Messages : 805
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Jeu 8 Fév - 15:22

Matthew Phillips
J'ai 28 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je suis Photographe et je m'en sors moyennement pour un nouveau dans le métier. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.

J’affiche un grand sourire en l’entendant parler de son enfance et, notamment, de son père qui, resté un enfant dans l’âme, lui avait fait découvrir cet univers.
Découvrir cela maintenant rendait les choses encore plus trépidantes pour moi et, n’ayant jamais été un grand compétiteur, je me fichais bien de perdre.
Ce qui comptait, c’était qu'Hailey s’amuse et que moi aussi.


Mes parents étaient plutôt “boulot, études, travail”. Il y avait très peu de place à l’amusement et encore moins pour l’art à la maison. Je te laisse imaginer comment ils ont pu accueillir l’idée que j’allais devenir photographe. M’esclaffais-je. J’ai été obligé de leur claquer la porte au nez il y a six ans pour pouvoir suivre ma voie, sinon ils m’auraient bloqué en médecine.


Ensuite, elle me complimente sur mes performances pour une première soirée sur bornes d’arcades. Je répondais d’une révérence farfelue, une bonne pitrerie, manquant de peu de taper dans le plateau du serveur.
A l’évidence, lui et Hailey se connaissaient très bien, vu comment il la saluait et comment elle lui sautait dans les bras.
Je serrais donc la main de Ishan en lui rendant son sourire avant qu’il n’échange quelques mots avec la blonde.
Je le saluais alors qu’il repartait, proposant à la jeune femme de ressortir comme à l’époque.


Pas de soucis. J’ai cru comprendre que vous vous connaissiez, oui. Pouffais-je avant de lui souhaiter bon appétit.
Une chose était certaine, la nourriture était véritablement un régal.


Enfin un restaurant indien où la nourriture est véritablement épicée ! C’est tellement meilleur que ces milliers d’établissements où l’on tue les saveurs pour préserver les palais sensibles. Là, ça me rappelle le Népal.

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Jeu 8 Fév - 16:53

Hailey Stevens
J'ai 23 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je vis de petits boulots, ce qui me convient parfaitement. Je suis récemment redevenue célibataire et tant mieux… Sauf que je suis obligée de squatter le canapé de mon frère.


Informations supplémentaires ici.


Ravie que cela te plaise, dis-je en souriant. Enfin, pour ma part, je suppose que le mien a été grillé par les épices que j'ai pu ingurgiter ici autrefois.

Bon, j'exagère à peine… Mais quand je vois que je suis capable de rajouter du piment sur du piment, je dois bien reconnaître que mes papilles ont probablement souffert de mauvais traitements.

Alors comme ça, tes parents étaient du genre vieux jeux ? lancé-je. Ils se seraient probablement bien entendus avec ma mère… Je ne sais pas si Alex t'en a déjà parlé, mais elle avait des attentes pour le moins… exagérées à notre égard.

Je ne peux pas lui reprocher cela dit. Ma mère n'a jamais eu la possibilité de faire des études alors qu'elle en rêvait étant plus jeune. Enfin, ça c'était avant qu'elle ne fricote avec mon père lors d'un bal de lycée et que, neuf mois plus tard, mon frère pointe le bout de son nez. Ce qui est le plus drôle, c'est que s'il est indirectement responsable de l'anéantissement de tous ses rêves, elle adore Alex. Non, elle le vénère purement et simplement alors qu'elle me désigne ouvertement comme "sa plus grande déception."

Enfin, heureusement qu'Alex s'en sorte plutôt bien, même s'il n'est ni médecin, ni avocat et encore moins astronaute, ajouté-je en éclatant de rire. Tu es donc allé au Népal ? Tu as beaucoup voyagé ? je demande avec la curiosité de celle qui n'a jamais quitté le continent nord américain.



Edward
Messages : 805
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Dim 11 Fév - 21:32

Matthew Phillips
J'ai 28 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je suis Photographe et je m'en sors moyennement pour un nouveau dans le métier. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.

C’est à ça que sert le Raïta ! Pouffais-je. À adoucir le feu après un plat épicé et à protéger langue et palais de la grillade !


Elle revient ensuite sur mes parents, évoquant le fait qu’ils se seraient probablement bien entendu avec leur mère vu qu’ils semblaient partager des ambitions élevées.


Alex m’en a brièvement parlé, oui. Elle voulait qu’il devienne avocat, je crois ? Les miens, ils étaient écrasants et presque violents dans leurs propos. Quand j’ai annoncé vouloir partir sur de la photo, mon père a complètement perdu les pédales et ma mère est devenue hystérique… Leur fils, devenir un clochard avec un flash ? Jamais ! Dis-je avec une certaine sérénité. Du coup, je me suis barré avant qu’ils ne me foutent dehors. Je me suis inscrit dans une école et j’ai bossé dans un diner pour payer ma scolarité et mon loyer, d’où la nécessité d’une colloc. Environ huit mois après avoir coupé court, je suis revenu les voir avec mon premier chèque, vu qu’ils ne comprennent que le langage du pognon. Expliquais-je en lui lançant le même regard malicieux que celui que je leur avais lancé.


Lui est chirurgien, elle est avocate d'affaires, quand je leur ai montré le montant pour une photo et que je leur ai dit que j’avais travaillé quinze minutes, ils ont été obligés de reconnaître que je ne finirais pas clochard. Une heure de boulot pour moi, c'est trois fois plus rentable que pour eux deux cumulés. Bon, après, il faut rester réaliste, il peut y avoir de longues périodes sans travail. D’où les missions comme l’autre soir. Concluais-je avant qu’elle ne reprenne. Oui, Alex s’en sortait bien, même s’il se montrait parfois timide dans ses prises de décisions professionnelles et j’étais parfois obligé de lui partager mon côté fonceur, mais il s’en sortait bien.


J’ai pas mal bougé en six ans, oui. Le Népal, donc, j’ai aussi fait la Bolivie, Brésil, Cuba, Chine, et un certain nombre d’autres pays pour des documentaires. Je suis allé en Afghanistan et au Sahel aussi, avec des équipes de journalistes de guerre. C’était assez édifiant comme séjours, ça aide à relativiser au sujet de notre vie ici. Alex ne t’a pas montré mon casque ? Demandais-je d’un air surpris et amusé. Il est souvent fier de l’exhiber comme si c’était le sien. Gloussais-je sur ce sujet pourtant sérieux. Et toi, tu as voyagé ? Des destinations qui te font rêver ? Demandais-je afin d’en savoir un peu plus.

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 12 Fév - 10:39

Hailey Stevens
J'ai 23 ans et je vis à  Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je vis de petits boulots, ce qui me convient parfaitement. Je suis récemment redevenue célibataire et tant mieux… Sauf que je suis obligée de squatter le canapé de mon frère.


Informations supplémentaires ici.


Ouais je sais, dis-je à propos du raïta. Mais je préfère quand ça arrache !

J'éclate de rire, parce que, évidemment, j'exagère le tout. Je n'ai jamais vraiment aimé cette sauce au yaourt et au concombre. Ce n'est ni mauvais, ni bon en réalité. Mais je n'ai jamais eu le réflexe de plonger mon nan dedans pour panser mon palais qui, finalement, se porte très bien… J'adore le piment.

Je l'écoute me parler de ses parents avec un léger pincement au cœur. C'est triste de devoir vivre avec des géniteurs étouffants, complètement incapables de soutenir l'individu qu'ils ont mis au monde. Un enfant, ce n'est pas un amas de morceaux volés aux parents pour constituer une sorte de mélange bizarre. C'est un être humain. Une personne à part entière qui a ses propres envies, ses propres rêves… C'est dommage que beaucoup de personnes l'oublient. Heureusement pour Alex et moi, nous avions notre père. Lui ne nourrissait aucune ambition particulière à notre égard en dehors de celle de faire de nous des gens biens. Mine de rien, cela compensait grandement l'amertume et la rigidité de notre génitrice.

Tu as pu prendre ta revanche, c'est génial, je rétorque en souriant.

Il évoque ensuite ses voyages… Visiblement très nombreux. Je l'envie un peu, même si c'est bizarre d'envier une personne qui s'est retrouvée sur des territoires en guerre…

Un casque ? Non, il ne m'a rien montré, je rétorque avec franchise. Tu sais, il ne m'a pas particulièrement parlé de toi… Ni même de sa copine. Je pense qu'il imaginait ne plus jamais me revoir donc…

Je prends une gorgée d'eau, mon sourire se fait plus mélancolique.

J'ai… la bougeotte. Alors je ne reste jamais bien longtemps au même endroit. On peut dire que je me lasse très vite, je réponds en souriant. Je n'ai jamais quitté le continent alors je ne sais pas vraiment ce que c'est que d'être vraiment dépaysée … Enfin, sauf peut-être de passer un Noël sans neige…  

Je lui explique que lorsque je change d'endroit, je le fais au hasard. Parfois en accrochant une carte au mur pour jouer la destination aux fléchettes, parfois en jouant à pile ou face à chaque croisement… Je recherche simplement le changement. Je n'ai pas d'autre but que celui-ci.

Je n'ai pas de destination rêvée, non… Mon rêve c'est de vivre dans un van aménagé, un camion ou une caravane… De vivre sur la route…

Sans doute réalisera-t-il à quel point je suis instable comme fille.

Edward
Messages : 805
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Lun 12 Fév - 12:16

Matthew Phillips
J'ai 28 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je suis Photographe et je m'en sors moyennement pour un nouveau dans le métier. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.

Ouai, j’ai pris ma revanche et ils m’ont lâché la grappe… Cela dit, ils n’en démordent pas, ce n’est pas un vrai métier, blablabla… On est plutôt en froid, même si je m’efforce de leur envoyer une carte pour leurs anniversaires et le Nouvel An.


Lorsque ensuite, je parle de mes différents voyages, j’ai l’impression de voir son regard briller, cela même lorsque je parle des territoires en guerre.


Je te le montrerai alors, ça vaut toutes les histoires du monde. Annonçais-je. Oh ! Je ne m’attendais pas spécialement à ce qu’il te parle de moi, comme pour Lise, il est assez secret ton frère. Je savais qu’il avait une sœur, mais cela n’allait guère plus loin.


Je l’écoute alors me parler de son désir de bouger presque permanent. Elle fait partie de ces gens qui, après un moment au même endroit, veulent voir autre chose, aller ailleurs, rencontrer d’autres personnes, vivre d’autres boulots. Dans le fond, je suis un peu pareil, à la différence que j’aime avoir un pied-à-terre, sinon, je profite de la moindre occasion pour parcourir le monde, appareil en main.


Un fourgon ? Génial ! J’ai fait ça pour un de mes concours photos. J’ai loué un van et j’ai parcouru la côte ouest des USA au gré des routes pour prendre des photos aléatoirement, en fonction de ce que je voyais ou croisais. J’adore ne pas savoir ce qui m’attend après le prochain virage ou arriver à un carrefour et laisser l’inspiration me donner la direction.


Un trait de caractère que mes parents m’ont donné bien malgré eux, j’ai horreur quand les choses sont toujours prévues, écrites, définies. J’adore ne pas savoir ce que demain sera.


J’ai prévu, je ne sais pas quand, d’acheter un van pour passer quelque temps sur les routes. Probablement lorsque la fin de cette colloc sera programmée.


J’imagine qu’elle découvrira à quel point j’aime l’aventure et la découverte.

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 12 Fév - 15:34

Hailey Stevens
J'ai 23 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je vis de petits boulots, ce qui me convient parfaitement. Je suis récemment redevenue célibataire et tant mieux… Sauf que je suis obligée de squatter le canapé de mon frère.


Informations supplémentaires ici.


Ma mère aimait imposer un certain cadre. Un cadre savamment organisé qui ne laissait aucune place à l'imprévu. Je détestais cela… J'étouffais au point de me battre en permanence pour pouvoir en sortir, quitte à tout faire exploser. Je me souviens parfaitement de cette sensation atroce… Cela ressemblait à une noyade. Je le sais, parce que ça aussi, je l'ai expérimenté… Juste pour la faire chier d'ailleurs. Après tout, ce jour-là, elle n'avait certainement pas prévu d'accompagner sa fille dans une ambulance. Ma mère et moi, nous avons une bien étrange histoire commune. Malgré les liens du sang, nous ne sommes certainement pas faites pour nous entendre.

Tant pis.

J'envoie un mail à ma mère pour son anniversaire… C'est largement suffisant, j'avoue en souriant.

Je termine doucement mon plat en l'écoutant poursuivre à propos de ses voyages, de ce casque mystérieux, du tempérament secret de mon frère. Je lui parle de mes propres rêves, enfin… De la partie vadrouille en tout cas. Puis il évoque son road trip photo et son désir d'en acheter un pour retenter l'expérience.

Quoi ? Tu attends que mon frère déserte votre coloc ? C'est pas prêt d'arriver. Il pourrait même décider d'emménager avec Lise tout en gardant sa chambre dans l'appartement… Tu sais, la bouée de sauvetage. C'est un prudent mon frangin, dis-je avant d'éclater de rire.

Bien-sûr, il est tout à fait possible que ce soit Matthew qui prenne la décision de partir. C'est son droit le plus strict après tout…

Mais c'est plutôt chouette comme idée, j'ajoute en souriant. Ça te dirait de prendre le dessert ailleurs ? Il y a un super glacier sur Pacific street.


Edward
Messages : 805
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Lun 12 Fév - 18:02

Matthew Phillips
J'ai 28 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je suis Photographe et je m'en sors moyennement pour un nouveau dans le métier. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.

Il serait faux de dire que je n’ai jamais jalousé les amis ou camarades de classes qui vivaient une relation forte avec les parents. Jusqu’à ce que j’ai l’âge de me rebeller, je n’avais toujours que subit leur vision des choses, leur mode de vie. Lorsque, finalement, je décidais de prendre moi-même les décisions et le contrôle de mon existence, ils s’étaient murés dans un silence austère.


Lorsqu’elle avouait envoyer un mail pour l’anniversaire de sa mère, je haussais les épaules. Parfois, les miens me répondent par un texto. Au moins je sais qu’ils sont vivants. Nous finissons notre repas alors que je parle de mes expéditions et de ce fameux casque. Elle rebondit alors sur l’idée du départ d’Alex de la coloc et je ne peux retenir un éclat de rire.


Non, à vrai dire, je pensais plutôt à mon départ. Oh ! Ce n’est pas dans l’immédiat, mais justement, connaissant ton frangin, j’ai commencé à laisser sous-entendre que, d’ici un an ou deux… Non parce que je sais qu’il est du genre à prévoir bouée et canot de sauvetage pour aller faire les courses, alors se retrouver seul après des années de coloc, je préfère y aller doucement. Pouffais-je.


Va pour le glacier de Pacific Street ! Mais avant ! Je posais mon doigt sur son téléphone. Tu me laisses m’appeler ? Pour enfin avoir ton numéro ! Plaisantais-je.
Je passais payer le repas auprès de Ishan, maintenant certain que j’avais le bon numéro de téléphone et qu’elle avait bien le mien.
La soirée était douce, ce qui était agréable après les journées chaudes que l’on avait en ce moment.

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 13 Fév - 13:31

Hailey Stevens
J'ai 23 ans et je vis à  Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je vis de petits boulots, ce qui me convient parfaitement. Je suis récemment redevenue célibataire et tant mieux… Sauf que je suis obligée de squatter le canapé de mon frère.


Informations supplémentaires ici.


J'éclate de rire lorsqu'il m'avoue penser à son propre départ… Ou plutôt de le prévoir suffisamment en amont pour ne pas trop brusquer mon frangin. Alex est un peu comme ma mère à ce niveau. Il déteste les imprévus qu'il anticipe forcément comme des problèmes difficiles à gérer. En réalité, je la soupçonne de l'avoir traumatisé avec ça, au point de le contaminer…

Tu as raison, pouffé-je, heureuse quelque part que mon frère ait pu trouver un ami capable de le comprendre aussi bien.

Peu après lui avoir donné mon numéro et payé, chacun notre part, nous prenons la route en direction du fameux glacier.

Vancouver a beau être une grande ville, elle n'en reste pas moins calme et apaisante. J'avais oublié à quel point on pouvait s'y sentir bien… Je ne sens pas cette oppression étrange comme à New-York ou L.A. Ici, j'ai vraiment l'impression de juste pouvoir… prendre mon temps. C'est agréable.

Et donc… Tu viens d'où, finalement ? je lui demande après plusieurs minutes de silence.


Edward
Messages : 805
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Mar 13 Fév - 16:30

Matthew Phillips
J'ai 28 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je suis Photographe et je m'en sors moyennement pour un nouveau dans le métier. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.

Oh ! Je suis du coin, je viens d’Abbotsford. J’aime beaucoup trop la région pour la quitter. Je m’en éloigne parfois pour un moment, mais j’y reviens toujours. Répondis-je tandis que l’on marchait en direction du glacier.


Vancouver est, certes, une grande ville, mais elle a su conserver sa tranquillité. Il y a pléthore de coins assez magiques qui vous donnent l’impression d’être ailleurs. Pour beaucoup, elle est un peu la capitale américaine du pluralisme, affichant fièrement ses origines pluriculturelles.
C’est une ville où il fait bon vivre et que j’aime arpenter en soirée.


Je lançais un coup d’œil à la jeune femme, appréciant la teinte dorée aux reflets parfois argentés de sa chevelure.
Arrivés devant le marchand de glaces, je pris un cornet menthe-chocolat et citron, collant un billet dans les mains du vendeur en lui disant que c’était pour nous deux et qu’il devait garder la monnaie. Déjà que je n’avais pas pu payer le repas à Hailey comme prévu, je n’allais pas la laisser se payer sa glace ! Non mais ! Qu’on me laisse assumer d’avoir perdu !


Est-ce que cela t’effraie de passer plusieurs jours physiques dans la neige ? Couchage spartiate, probablement pas de douche, nourriture en sachet, comme un bon trekking quoi ? Demandais-je alors en regardant le fleuve en contrebas et les lumières de la ville nocturne. 


Dans un peu plus de deux mois, j’ai une mission au Groenland. J’accompagne une équipe de chercheurs, au nord. Un long trajet en motoneige et chenillettes avec bivouac sous tente, sauf si la base mobile est terminée avant. Dans mon enveloppe budgétaire, j’ai la place pour un assistant… Mais cela peut très bien être une assistante… Si ce genre de séjour t’intéresse. Concluais-je pour éclaircir un peu ma précédente question.




Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 13 Fév - 17:00

Hailey Stevens
J'ai 23 ans et je vis à Vancouver, Colombie Britannique. Dans la vie, je vis de petits boulots, ce qui me convient parfaitement. Je suis récemment redevenue célibataire et tant mieux… Sauf que je suis obligée de squatter le canapé de mon frère.


Informations supplémentaires ici.


Je commande une glace parfum bubblegum. Il n'y a probablement pas de parfum plus chimique et moins naturel au monde, mais c'est mon préféré. Allez savoir pourquoi… Peut-être est-ce lié à un souvenir d'enfance ou simplement à l'idée de voir ma langue teinte en bleu. J'ai cessé de me poser des questions à ce niveau-là et je me contente de faire ce qui me fait plaisir. Et bon sang, j'adore ces foutues glaces chimiques bourrées de colorants.

Est-ce que cela t’effraie de passer plusieurs jours physiques dans la neige ? Couchage spartiate, probablement pas de douche, nourriture en sachet, comme un bon trekking quoi ?
C'est quoi cette question? je pouffe en manquant de m'étouffer bêtement.

La réponse vient très rapidement et me laisse … sans voix. Je l'observe un moment, les yeux probablement aussi ronds que deux soucoupes …
“Il me fait quoi là, au juste …”

Euh… je crois avoir perdu mon sens de la répartie. Sans doute parce que je ne sais pas quoi répondre… C'est une proposition ? Une demande de renseignements ? J'en sais trop rien, mais… Je ne sais même pas où je serai dans deux jours, Matthew… Alors deux mois.

Et puis, je ne suis certainement pas préparée à une telle expédition. Je ne sais pas non plus ce que doit faire une assistante…

Tu sais, je ne suis pas du genre à faire des projets…


Contenu sponsorisé
En attendant l'hiver
Page 8 sur 23
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 15 ... 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: