Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» I want to fight for her ft. Clio et Gäa
like guns for hire.  EmptyAujourd'hui à 14:35 par Gäa

» Funambule feat Manhattan Redlish
like guns for hire.  EmptyAujourd'hui à 12:38 par Manhattan Redlish

» Tous ceux qui errent ne sont pas perdus. [PV Lulu] [+18]
like guns for hire.  EmptyAujourd'hui à 12:05 par Ezvana

» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
like guns for hire.  EmptyAujourd'hui à 11:54 par Pyramid Rouge

» " Lorsque j'aurai fini de regarder ces chemins menant plus loin que la vie et que sous le ciel vous m'aurez couchée, gardez captive l'aile qui frémit pour que mes yeux consentent à se fermer. " Rina Lasnier
like guns for hire.  EmptyAujourd'hui à 11:48 par Val

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
like guns for hire.  EmptyAujourd'hui à 7:33 par Lulu

» Alpha & Omega
like guns for hire.  EmptyAujourd'hui à 5:53 par Lojzo

» Raven and Bones
like guns for hire.  EmptyAujourd'hui à 5:07 par Lobscure

» Under stars
like guns for hire.  EmptyAujourd'hui à 2:10 par Sebi210

-50%
Le deal à ne pas rater :
Kit Standard Starlink: Internet très haut débit par satellite
224.99 € 449.99 €
Voir le deal
anipassion.com

LE TEMPS D'UN RP

like guns for hire.

Eleon
Messages : 1773
Date d'inscription : 19/07/2018
Région : PACA
Crédits : PANDO

Univers fétiche : fantasy, fantastique, real, sci fi
Préférence de jeu : Les deux
SCOOBY DOO 2
https://www.letempsdunrp.com/t6207-repertoire-de-rp-d-eleon#126209 https://www.letempsdunrp.com/t6189-la-bibliotheque-d-eleon
Eleon
Mar 3 Oct - 23:59
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation

Et si vous vous réveilliez dans un monde anachronique pour votre réalité ? C'est ce que va vivre Orion, infirmier tout juste diplômé qui s'offre une matinée au frais afin d'entamer, pour la première fois, sa prise de poste au sein d'un grand hôpital. Il décide finalement de s'octroyer un petit moment national en allant s'imprégner de la ville italienne qui le voit évoluer. Il est jeune, tout juste 21 ans. Et sa vie va basculer dans la terreur de l'esclavagisme, la peur, les maladies et l'ancienneté.
Contexte provenant de cette recherche + nous allons prendre de très grandes libertés historiques
Eleon
Messages : 1773
Date d'inscription : 19/07/2018
Région : PACA
Crédits : PANDO

Univers fétiche : fantasy, fantastique, real, sci fi
Préférence de jeu : Les deux
SCOOBY DOO 2
https://www.letempsdunrp.com/t6207-repertoire-de-rp-d-eleon#126209 https://www.letempsdunrp.com/t6189-la-bibliotheque-d-eleon
Eleon
Mer 4 Oct - 0:30

Orion
De Luca

J'ai 21 ans et je vis à Rome, Italie. Dans la vie, je suis tout juste diplômé et infirmier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.
Orion pensait profondément que l'univers venait de lui envoyer un signe. Tout juste diplômé, il était pris d'une envie folle de se reconnecter avec ses racines au travers de visites touristiques. Il était bien conscient de sa chance naturelle. Il était né au sein d'une famille mixte mais totalement accepté dans ce monde à l'évolution constante. Choyé et vénéré, Orion grandit dans l'opulence de corne d'abondance au pied de ses sapins de noël, d'anniversaire parfois trop pondérant et d'amour parental visible de tous ceux qui souhaitait l'observer. Les seuls drames qui auraient pu hanter ses nuits étaient la mort de son chat, Kalypso, et de son poisson rouge, Black Panther. Cependant, tout était allé très vite et sa vocation médicale était toute tracée. Il n'était pas forcément le plus douée de sa promotion mais il était très investie et son petit-ami avec qui il était depuis trois ans suivait le même chemin.

Main dans la main avec Stefan, Orion sirotait son pumpkin spice latte récupéré au Starbucks du coin pour aller visiter, comme un bon touriste, le colisée. Rome était une ville divinement belle qu'il connaissait comme s'il avait créé toute son architecture. Attend, tu as du glaçage... là ! s'enquit-il de préciser en touchant la joue de son amant. Il était clair qu'ils étaient amoureux. Et même si parfois la société lui rappelait son aversion pour les hommes aimant les hommes, il était plutôt serein, n'ayant jamais eu affaire à des brimades concernant son homosexualité. Orion était guilleret. A 14h, il prendrait son poste au sein de l'hôpital des femmes de Rome et il en était plus que ravi. Il était autant pressé qu'anxieux car c'était la première fois qu'il était lâché dans la nature, sans filet pour le rattraper mais il donnerait son maximum pour s'en sortir.

Arrivé près du monument, Orion et Stefan firent le tour tout doucement sans se presser pour prendre le soleil qui se glissait tout doucement sur leur peau pour les réchauffer. Le monde grouillait comme une fourmilière en pleine construction, et entre les touristes et les riverains, Rome était vivante. En face de lui, Orion remarquait un bout de mur effrité, le Colisée, pourtant inspecté très régulièrement, avait une faille quasiment imperceptible. Quand il s'en approchait, il observait dans cette interstice un petit objet brillant, comme si on y avait glissé une pièce de monnaie. Attends. La langue dehors, son gobelet dans une main, son autre index cherchait à attraper l'objet avec difficulté. Seul son ongle parvenait à gratter le mur mais quand sa peau toucha l'objet brillant, il sentit dans sa poitrine une pression terriblement douloureuse.

***

Aaaaaah ! Le cri passant dans sa gorge lors de sa chute lui fit mal. Le soleil était froid et ses yeux s'ouvrirent dans la poussière terreuse qui s'y engouffrait. De sa main libre, il les frottait afin de reprendre de la visibilité et tendit cette dernière. Relève moi, s'il te plait, qu'il demandait à Stefan mais personne ne lui répondit. Il regardait enfin avec horreur la scène qui se déroulait devant lui. Des têtes tranchées, des boyaux qui dégoulinaient sur le sol et du sang à perte de vue. Son estomac se mit à se tordre, persuadé de faire un cauchemar ou une terreur nocturne. Il évita de justesse quelque chose d'imposant passant à côté de lui et d'un regard furtif, Orion comprit qu'il avait évité un cheval de plein fouet, coursant un homme armé d'une... lance ? Une lance ? Sa confusion ne cessait de s'accroitre quand des bras le soulevèrent du sol et qu'il atterrit de manière vigoureuse sur du métal, à lui couper le souffle. Lâche... lâchez-moi ! J'veux pas participer à votre jeu de rôle, là ! Foutez-moi la... ah ! Mais vous me faites mal ! C'était bien trop réel et Orion finit même par avoir peur mais il était encore dans la confusion et son pragmatisme l'amenait à croire qu'il était dans un JDR géant, un peu trop réaliste. Ou alors sur le tournage d'un film ! Au fur et à mesure que des hommes avançaient, Orion voyait autour de lui des choses que son oeil n'oublierait jamais mais espérant qu'il ne s'agisse que d'une scène fictive avec ketchup et guimauve. Il fut violemment jeté à l'entrée d'une tente où il atterrit sur le dos. Il le prenait pour un cascadeur ou quoi ?! Où était-il ?! Hé mais ça fait m... mais il se prit une gifle métallisé d'un gant provenant d'une armure qui lui ouvrit l'arcade avec une telle violence que désormais, il voyait le monde en rouge. Du sang coulait si fort que sa vue se brouillait. Son palpitant s'emballait tant qu'il était persuadé qu'il allait mourir sur place. Mais je ne suis pas... et le coup de pied dans le ventre finit de l'achever. Il ne s'évanouit pas mais il lui était impossible de se relever.
Beloved
Messages : 4825
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
ETOILES 2
Beloved
Dim 8 Oct - 4:36

Lucius Aelius Lupus
J'ai 36 ans et je vis sur mes terres au Nord de Rome. Dans la vie, je suis Général dans l'armée et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et je le vis plutôt bien.

like guns for hire.  OAfg

Lucius a écrit:

... et à l'heure où vous parviendra cette lettre, l'incursion maure sur les terres de l'empire aura été totalement maitrisée. Je laisserais en place une garnison afin de sécuriser la frontière sous les ordres d'un homme de confiance.

Je me hâterais de retourner à Rome afin de vous faire mon rapport, une fois la situation ici stabilisée.

Je reste votre dévoué serviteur,

Lucius Aelius Lupus

Je reposais ma plume, me laissant aller sur mon siège et étirant mon dos douloureux. J'avais passé un moment à écrire et réécrire cette missive, essayant d'être le plus rassurant possible pour l'empereur. J'espérais ne pas mentir en m'avançant ainsi. L'incursion était sur le point d'être maitrisé. Nous venions de remporter notre dernière bataille. J'allais rester et m'assurer que la situation était revenue au calme, mais je n'avais que peu de doute là dessus.

Je relevais la tête alors que j'entendais un soldat entrer dans ma tente, tenant ce qui semblait être un soldat maure.

- Fais venir un messager. Cette missive doit être apportée le plus rapidement possible entre les mains de l'empereur.

"Oui mon général."

- Et dis moi... que fais cet homme sous ma tente? Feriez vous preuve de clémence désormais avec les maures? Vous me décevait grandement soldat...

J'esquissais un léger sourire en parlant. La clémence n'était pas une qualité très répandue parmi les hommes se battant à mes côtés. Je sélectionnais spécialement pour ne pas en faire preuve. La pitié était un luxe que nous ne pouvions nous offrir sur le champ de bataille. Tuer ou être tué, c'était ainsi que la guerre fonctionnait. L'ennemi que l'on épargnait un jour, pouvait vous planter un poignard dans le dos l'instant d'après.

"Non mon général. Mais celui ci ne se battait pas. Il n'était pas armé ni même vêtu comme un soldat. Il m'a tout l'air d'un espion. J'ai préféré vous le livrer afin que vous puissiez l'interroger. Ai je mal agi mon général?"

- Hmm... non tu as bien fait... Occupe toi de cette missive, je vais m'occuper de notre invité.

Je saluais le soldat alors qu'il quittait ma tente. Je devais pouvoir être capable de m'occuper d'un homme soldat, surtout désarmé comme il l'était. Je revenais à peine du champ de bataille. Je portais encore mon armure, tâchée du sang de mes ennemis. Mon épée pendait toujours à ma ceinture, avec mes autres armes. Je m'étais rapidement essuyé les mains et le visage, mais des traces de sang avaient très bien pu y demeurer.

Je détaillais l'homme en question. Le soldat avait raison. Il n'était pas habillé comme un soldat. Sa tenue n'avait rien à faire sur un champ de bataille. Elle ne ressemblait à rien de ce que j'avais pu voir jusqu'à présent. L'homme avait le teint d'un homme du sud, probablement du peuple maure, peut être de plus loin encore au sud. Il semblait perdu, effrayé. Si c'était bien un espion, il jouait son rôle à merveille.

Je me levais de mon siège allant me servir un verre de vin. Je le sirotais tranquillement alors que je fixais l'homme devant moi.

- Alors dis moi... qui es tu? Que faisais tu sur le champ de bataille? Es tu réellement un espion comme mon soldat a l'air de le penser?

J'en doutais fort. Il y avait une peur dans ses yeux que même le meilleur acteur ne pouvait simuler. Mais la question restait entière... qui était il?


Contenu sponsorisé
like guns for hire.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy-
Sauter vers: