Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 EmptyHier à 23:01 par Pyramid Rouge

» Madness or reality ?
Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 EmptyHier à 22:02 par Senara

» il est bizarre ce sol il est palpable
Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 EmptyHier à 20:01 par Ananas

» Le vent nous portera...
Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 EmptyHier à 19:30 par Dreamcatcher

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 EmptyHier à 19:25 par Lord Xan

» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 EmptyHier à 18:02 par Nemo

» On s'immerge dans la musique, comme dans un rêve mélodieux, pour s'évader d'une réalité assourdissante [Feat Houmous]
Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 EmptyHier à 17:57 par Houmous

» De pluie et de sang • Dinamite
Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 EmptyHier à 17:04 par Dinamite

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 EmptyHier à 16:19 par Ezvana

-39%
Le deal à ne pas rater :
SEB Friteuse à huile (1.2 kg de frites)
49.99 € 82.35 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate)

Disney lover
Messages : 418
Date d'inscription : 05/07/2020
Région : Québec
Crédits : Groovyicons (tumblr)

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t5943-mon-monde-et-leur-multiverse https://www.letempsdunrp.com/t5924-le-monde-fantastique-du-rp#120239 https://www.letempsdunrp.com/t6103-le-chaudron-a-idees https://www.letempsdunrp.com/t3994-parce-que-si-le-rp-payait-je-serais-riche
Disney lover
Mar 5 Déc - 21:02

Phillip
Ford

J'ai 38 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis Enquêteur au FBI et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyen.

Phillip est le bébé de famille et a toujours eu un sens aigu de la justice donc quand il a dit aux gens qu'il voulait rejoindre la police, ça n'a surpris personne. Phillip a tout miser sur ses études de police et il s'est donné à fond pour aboutir à ses fins. Il sort de l'école de police diplôme en main et il postule à la Chicago police. Il a tout fait. Du radar, de la patrouille, la circulation. Il a vu le beau mais aussi le très mauvais de Chicago. Il a vu une porte pour être enquêteur et il a appliqué pour obtenir les examens requis et ainsi quitter la patrouille. Depuis maintenant 11 ans il est enquêteur et il s'en sort vraiment bien. Dans sa vie personnelle, il a déjà été en couple pendant près de 5 ans et un jour, du jour au lendemain, il est revenu dans un appartement vide avec la simple note "Je te quitte" sans plus d'explication. Depuis il est célibataire, oui il lui arrive de ne pas avoir de nuits seul. Mais il est devenu un peu maladroit pour la drague.

Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 A47633b0b8193bf0_5
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mar 5 Déc - 22:37

Taylor Martinez
J'ai 35 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis enquêtrice pour le FBI et je m'en sors très bien. Je suis célibataire et je le vis plutôt parfaitement bien!





Informations supplémentaires ici.





Disney lover
Messages : 418
Date d'inscription : 05/07/2020
Région : Québec
Crédits : Groovyicons (tumblr)

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t5943-mon-monde-et-leur-multiverse https://www.letempsdunrp.com/t5924-le-monde-fantastique-du-rp#120239 https://www.letempsdunrp.com/t6103-le-chaudron-a-idees https://www.letempsdunrp.com/t3994-parce-que-si-le-rp-payait-je-serais-riche
Disney lover
Mer 6 Déc - 13:29

Phillip
Ford

J'ai 38 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis Enquêteur au FBI et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyen.

Phillip est le bébé de famille et a toujours eu un sens aigu de la justice donc quand il a dit aux gens qu'il voulait rejoindre la police, ça n'a surpris personne. Phillip a tout miser sur ses études de police et il s'est donné à fond pour aboutir à ses fins. Il sort de l'école de police diplôme en main et il postule à la Chicago police. Il a tout fait. Du radar, de la patrouille, la circulation. Il a vu le beau mais aussi le très mauvais de Chicago. Il a vu une porte pour être enquêteur et il a appliqué pour obtenir les examens requis et ainsi quitter la patrouille. Depuis maintenant 11 ans il est enquêteur et il s'en sort vraiment bien. Dans sa vie personnelle, il a déjà été en couple pendant près de 5 ans et un jour, du jour au lendemain, il est revenu dans un appartement vide avec la simple note "Je te quitte" sans plus d'explication. Depuis il est célibataire, oui il lui arrive de ne pas avoir de nuits seul. Mais il est devenu un peu maladroit pour la drague.

Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 A47633b0b8193bf0_5


Je tournai mon regard vers elle, également à bout de souffle, le cœur toujours fou. Je souris doucement en allant chercher sa main du bout des doigts. Je me tournai sur le flanc, un bras replié sous ma tête et allant chercher ses lèvres doucement.

- Je pense que là on pourrait appeler le service d’étage tu ne penses pas? Puis comme tu es complètement épuisée, je te propose même de manger directement dans le lit ET qu’on regarde un truc à la télé. Après… dis-je en me mordant la lèvre lui faire croire à un autre round d’amour, je te fais prisonnière de mes bras pour toute la nuit. Tu penses quoi de ce programme ma belle?
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 6 Déc - 14:31

Taylor Martinez
J'ai 35 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis enquêtrice pour le FBI et je m'en sors très bien. Je suis célibataire et je le vis plutôt parfaitement bien!





Informations supplémentaires ici.


Dis donc, ce n'est pas parce que j'ai besoin de reprendre mon souffle que je suis aux portes de l'agonie, je pouffe en me tournant vers lui. Je mangerai à table, je déteste partager mon lit avec de la nourriture.

Je grimace puis me relève. Il en faut beaucoup plus pour m'épuiser, non mais ! Loin de me laisser impressionner par son clin d'œil chargé de faux sous-entendu, je me penche pour l'embrasser avant d'aller récupérer quelques vêtements dans la commode.

Commande ce que tu veux, je vais prendre une douche, j'annonce avant de disparaître dans la salle de bain, un grand sourire sur les lèvres.

Je ne m'inquiète pas de le voir me rejoindre. Au pire, il se contentera de se laver. C'est un homme après tout. Il peut bien avoir de la ressource, il doit tout de même respecter un certain temps de pause physiologique.

Je laisse l'eau couler quelques instants, le temps de la laisser chauffer puis me glisse sous le pommeau. C'est le moment de la journée où je réfléchis le plus… Au boulot, bien-sûr. Il y a quelque chose dans le son de l'eau qui s'écoule et dans les douces sensations qu'elle procure qui me pousse à la réflexion. Je commence à penser sérieusement que La mort en vert n'est peut-être pas le seul ouvrage d'Alban Perez… Ou plutôt d'Alana. Il suffit d'ouvrir ce livre pour comprendre que ce dernier a été écrit avec une véritable passion… Entre les lignes, l'on peut voir une certaine nostalgie comme si l'auteur se remémorait des souvenirs… Ceux du bon vieux temps… Le vert, fait évidemment référence à l'arsenic longtemps utilisé pour fabriquer le fameux pigment vert. Je me demande alors si notre meurtrière avait aimé jouer avec les couleurs ou s'il ne s'agit, finalement, que d'une simple coïncidence… Ce choix peut également faire référence au fait que le poison ait été saupoudré sur les vêtements portés par les victimes… Peut-être… Il y a encore tant de pistes à explorer que je me sens… euphorique ?

Comme je l'avais supposé, Phil me rejoint sous la douche. Je me décale légèrement pour lui laisser un peu de place avant de me saisir de mon shampoing.

Tu as une idée du film que tu veux regarder ? je lui demande avant d'entreprendre de me laver les cheveux. Même si je pense au travail, ce n'est pas pour autant que j'ai envie de me lancer dans ce genre de conversation avec lui… Pas maintenant en tout cas. Ça va nous faire bizarre de reprendre notre quotidien à Chicago. Je me suis étrangement habituée à partager cette chambre avec toi.





Disney lover
Messages : 418
Date d'inscription : 05/07/2020
Région : Québec
Crédits : Groovyicons (tumblr)

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t5943-mon-monde-et-leur-multiverse https://www.letempsdunrp.com/t5924-le-monde-fantastique-du-rp#120239 https://www.letempsdunrp.com/t6103-le-chaudron-a-idees https://www.letempsdunrp.com/t3994-parce-que-si-le-rp-payait-je-serais-riche
Disney lover
Mer 6 Déc - 15:59

Phillip
Ford

J'ai 38 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis Enquêteur au FBI et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyen.

Phillip est le bébé de famille et a toujours eu un sens aigu de la justice donc quand il a dit aux gens qu'il voulait rejoindre la police, ça n'a surpris personne. Phillip a tout miser sur ses études de police et il s'est donné à fond pour aboutir à ses fins. Il sort de l'école de police diplôme en main et il postule à la Chicago police. Il a tout fait. Du radar, de la patrouille, la circulation. Il a vu le beau mais aussi le très mauvais de Chicago. Il a vu une porte pour être enquêteur et il a appliqué pour obtenir les examens requis et ainsi quitter la patrouille. Depuis maintenant 11 ans il est enquêteur et il s'en sort vraiment bien. Dans sa vie personnelle, il a déjà été en couple pendant près de 5 ans et un jour, du jour au lendemain, il est revenu dans un appartement vide avec la simple note "Je te quitte" sans plus d'explication. Depuis il est célibataire, oui il lui arrive de ne pas avoir de nuits seul. Mais il est devenu un peu maladroit pour la drague.

Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 A47633b0b8193bf0_5
Je lui mettais un programme bien mignon, tout en douceur et même poussons jusqu’au romantisme… Bah non. C’était même trop beau qu’elle accepte en fait. M’étant redressé sur les coudes, je la regardai aller à la salle de bain et je me laissai tomber sur le lit en soupirant.

- Même ma mignonnerie foire… cette femme n’est pas ordinaire.

Agacé? Non pas du tout, juste que je ne savais pas comment agir. En général la plupart des filles auraient trouvé mignon ma manière d’apporter le programme de la fin de soirée mais Taylor… bah c’était Taylor quoi. Soit cette femme était vachement cartésienne et je m’échinais à être mignon pour rien ou elle n’était pas habituée… ouais bon je penche plus pour la deuxième option en fait. Mais c’était si simple de se laisser aller, de juste se laisser porter. Ah puis merde je règlerais ça une autre fois, mon cerveau n’était pas en état de réfléchir convenablement en ce moment. Je fini par me lever et prendre quelques effets pour la rejoindre sous la douche et me glissai sous les jets laissant l’eau glisser sur moi avant de prendre mon gel douche et en mettre sur mon éponge. Quand elle me demanda si j’avais une idée du film que je voulais regarder je haussai une épaule commença à me savonner pour me tourner vers elle et sourire en voyant sa tête pleine de mousse.

- J’avais pensé te laisser choisir donc, le film que tu souhaite.

Je me tournai pour me rincer quand elle dit que ça nous fera bizarre une fois de retour à la maison et de reprendre notre quotidien. Mes gestes pour me rincer se firent plus lent en pensant à cette question. Est-ce que le retour à Chicago serait un brutal retour à la réalité?

- Ça ne sera pas pire qu’il y a… je m’interrompis en fermant les yeux.

Merde… c’est pas comme ça que je voulais le dire. Les mots m’avaient échappé et je me tournai vers elle le regard penaud. Il y a un an c’était très différent, je m’échinais à lui dire de me donner une petite chance de lui prouver que je n’étais pas un mauvais bougre. Là c’était différent… En fait c’était un peu les rôles inversés.

- Désolé, ce n’est pas comme ça que je voulais le dire. Je veux dire que nos appartements ne sont pas à des kilomètres l’un de l’autre non plus. On pourra se voir et dormir ensemble quand on voudra sans avoir de fouines à chaque matin. Puis sinon il y a les textos on est pas sans ressources pour qu’on se voit.

Je me penchai vers elle pour lui donner un baiser rapide mais restai a sa hauteur en plissant le regard.

- Quoique me réveillé tout seul… ça me tentes moyen. Mais si on profitait du séjour ici avant de se projeter à notre retour?

Je me savonnais, et en profitai même pour me laver les cheveux et une fois tout propre je la tirai à moi pour qu’elle soit sous les jets elle aussi et l’embrassai tendrement en la serrant contre moi. Je fermai l’eau avant qu’elle ne soit trop froide et m’étirait pour prendre sa serviette et l’envelopper dedans. Oui je sais elle est capable et est une grande fille mais bon j’espère qu’elle comprenait que j’aimais bien faire de petites attentions. Je la laissai sortir alors que je me séchai à mon tour, mettant mon boxer et essuyant mes cheveux dans la serviette quand j’entendis cogner. J’attrapai mon peignoir et me passai une main rapide dans les cheveux pour ouvrir sur le garçon d’étage. Je tirai le chariot et posai les plats sur la table. C’était tellement…. froid. Chacun notre côté de table comme si ce que nous avions fait était… banal. Sans intérêt. Je sais que ce n’est pas ça mais c’est l’impression que ça me donnait.

- Bon appétit!


Je commençai à manger mais il me semblait que la bouffe goûtait fade, que c’était sans intérêt. Je ne dis rien et mangeai simplement pendant un moment mais après quelques bouchées je posai ma fourchette doucement et relevai mon regard vers Taylor.

- Tu déteste peut-être manger au lit mais présentement moi c’est ça que je déteste. dis-je doucement, calmement. On était bien capable de se parler comme des gens civilisés non? Je trouve que ça fait froid… comme si ce qu’on a fait c’était… rien. Je sais que ce n’est pas rien Taylor, c’est même beaucoup.

Ajoutais-je en levant une main pour ne pas qu’elle s’emporte. Je repoussai mon assiette un peu, juste pour avoir l’espace pour croiser mes bras.

- J’aurais juste eu envie qu’on reste dans ce lit pour se câliner et enfin… juste ne pas en sortir quoi.

Pourquoi ne pas lui dire que j’étais le genre affectueux après l’amour? Pourquoi ne pas lui dire que ce lit, témoin de nos ébats, je n’avais pas voulu le quitter et juste rester dedans jusqu’au lendemain? Je devais avoir l’air complètement stupide à dire ça.

- Laisse tomber, ça va. dis-je en reprenant mon assiette pour manger et surtout cacher mon trouble qu’elle pourrait qualifier de caprice de gamin.
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 6 Déc - 16:29

Taylor Martinez
J'ai 35 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis enquêtrice pour le FBI et je m'en sors très bien. Je suis célibataire et je le vis plutôt parfaitement bien!





Informations supplémentaires ici.


Je ne suis plus certaine que soulever notre retour à Chicago soit une très bonne idée. Je le comprends dès lors qu'il commence par un "Ça ne sera pas pire qu’il y a…" La suite n'est pas bien difficile à deviner… Les remords m'assaillent aussitôt, même s'il poursuit en se reprenant, même si j'essaie de les chasser à grand coup de pieds… Quoi qu'il en soit, ses micros solutions ne m'enchantent pas vraiment… L'idée de me réveiller seule ne me plaisait pas davantage.

Mais si on profitait du séjour ici avant de se projeter à notre retour?
Tu as raison… je soupire avant de me tourner pour rincer mes cheveux.

Peut-être aurais-je dû parler boulot finalement… J'essaie, tant bien que mal de repousser mes idées noires le plus loin possible. Je sais que je ne dois pas leur laisser la moindre place dans mon esprit. Je me laisse donc aller, lui donnant ainsi la possibilité de pouvoir user de toute sa délicatesse pour m'aider à m'envelopper dans une serviette douce et chaude. Je n'ai plus ensuite qu'à essorer ma tignasse avant de m'habiller… C'est le moment que choisit le service d'étage pour se manifester.

La seconde douche froide ne tarde pas à pointer le bout de son petit nez sournois. Je remarque que l'attitude de Phil a changé, il se fait plus silencieux et… Ça m'inquiète un peu. Je m'apprête à l'interroger sur ce qui ne va pas quand il décide de se lancer de lui-même.

Tu détestes peut-être manger au lit mais présentement moi c’est ça que je déteste.

Ma fourchette reste en suspens tandis que mon regard se charge de surprise. Je ne m'étais certainement attendue à entendre une chose pareille. Je remarque qu'il prend sur lui… Il tempère ses propos, probablement par crainte de me vexer.

Je trouve que ça fait froid… comme si ce qu’on a fait c’était… rien. Je sais que ce n’est pas rien Taylor, c’est même beaucoup.
Rien mais…

Je suis si estomaquée que les mots me manquent. Je baisse les yeux sur mon assiette avant de les relever vers lui… Je finis par poser ma fourchette… À l'évidence, je n'ai plus très faim non plus.

J’aurais juste eu envie qu’on reste dans ce lit pour se câliner et enfin… juste ne pas en sortir quoi.

Je ne comprends pas vraiment ces propos… D'autant plus que je serais bien restée dans le lit s'il n'avait pas évoqué le service d'étage… C'est tout de même pas ma faute si je n'aime pas manger au lit… Je l'observe un petit moment en silence sans vraiment savoir quoi dire ni comment réagir… J'aimerai vraiment comprendre ce qui se cache derrière son regard mais plutôt que de me l'expliquer, il se renfrogne et conclut par un "Laisse tomber" qui m'enserre la poitrine me coupant presque la respiration.

Hm… Non, dis-je en poussant mon assiette devant moi avant de me relever pour le rejoindre.

Je tapote sur sa jambe avant de m'asseoir dessus et d'entourer ses épaules de mes bras.

Je suis désolée si mon attitude te laisse croire ou imaginer que… Que tout ça ne représente rien pour moi. Je sais que tu as besoin d'être rassuré sur ce sujet là et… je soupire. Je ne suis pas très douée pour ça.

Je lui souris avant de déposer un baiser sur sa joue.

Je ne sais pas vraiment ce que signifie "être en couple"... j'ai pas vraiment l'habitude de partager ce genre de moment alors… Parle-moi, explique-moi, montre-moi… Mais s'il te plaît, ne fais plus jamais cette tête là…







Disney lover
Messages : 418
Date d'inscription : 05/07/2020
Région : Québec
Crédits : Groovyicons (tumblr)

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t5943-mon-monde-et-leur-multiverse https://www.letempsdunrp.com/t5924-le-monde-fantastique-du-rp#120239 https://www.letempsdunrp.com/t6103-le-chaudron-a-idees https://www.letempsdunrp.com/t3994-parce-que-si-le-rp-payait-je-serais-riche
Disney lover
Mer 6 Déc - 17:54

Phillip
Ford

J'ai 38 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis Enquêteur au FBI et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyen.

Phillip est le bébé de famille et a toujours eu un sens aigu de la justice donc quand il a dit aux gens qu'il voulait rejoindre la police, ça n'a surpris personne. Phillip a tout miser sur ses études de police et il s'est donné à fond pour aboutir à ses fins. Il sort de l'école de police diplôme en main et il postule à la Chicago police. Il a tout fait. Du radar, de la patrouille, la circulation. Il a vu le beau mais aussi le très mauvais de Chicago. Il a vu une porte pour être enquêteur et il a appliqué pour obtenir les examens requis et ainsi quitter la patrouille. Depuis maintenant 11 ans il est enquêteur et il s'en sort vraiment bien. Dans sa vie personnelle, il a déjà été en couple pendant près de 5 ans et un jour, du jour au lendemain, il est revenu dans un appartement vide avec la simple note "Je te quitte" sans plus d'explication. Depuis il est célibataire, oui il lui arrive de ne pas avoir de nuits seul. Mais il est devenu un peu maladroit pour la drague.

Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 A47633b0b8193bf0_5
Je n’avais pas plus envie que ça de me réveiller tout seul et comme un grand j’avais jeter une belle douche froide et je savais que même si je m’étais repris, c’était quand même là en fond dans sa tête et je ne pouvais que me blâmer. Oui j’étais stupide, j’étais con mais bon c’était fait et je ne pouvais que m’en vouloir à moi-même. De plus quand notre repas arriva, je le tirais à la table rebutant déjà cet instant. D’ailleurs il ne fut pas long le moment alors que je posais ma fourchette et que je tentais au mieux de m’expliquer mais comme je suis une grosse merde pour dire exactement ce qui m’agace bien sûr ça se termina en un simple “Laisse tomber”. Je relevai mon regard vers elle quand elle me répondit par la négative. Ce n’est pas ce que j’ai dit… elle n’a pas comprit…

*Ouais bien elle aurait comprit si tu avais parlé un peu plus petite tête*

Elle voulait que je lui parle? Que je lui explique et que je lui montre? Mais… je ne pouvais pas être plus clair que je ne l’ai été quand même!

- Je n’ai pas dit que tu me donnais l’impression que ça ne comptait pas. Mais ça… manger à la table un devant l'autre, on le fait tous les jours. Je trouve ça… impersonnel après ce qu’on a fait. J’aime cajoler ma partenaire après l’acte, j’aime vraiment rester dans le lit pas en sortir rapidement.

J’avais l’impression que si je lui disait tout ça j’aurais l’air complètement idiot! Je ne voulais pas être idiot devant elle quand même! Je me mordis la lèvre… ah puis merde, elle se foutra de moi c’est tout!

- J’en ai pas l’air Taylor, mais je suis un romantique. Donc oui, manger quelque fois au lit, j’aime bien avec la personne que j’aime. Pas tout le temps mais une fois de temps en temps. Je veux bien te montrer mais la plupart des choses que j’aime faire je ne peux pas le faire en public, enfin plus que tu n’aimes pas ça. Ce n’est pas un reproche, je comprends et je vais faire de mon mieux pour respecter ça. Puis manger au lit n’est pas pire que de manger des chips devant la télé sur un canapé. J’ai même commandé des truc qui ne fond pas de miettes…

Je passai une main sur sa joue en soupirant doucement et lui faisant un sourire en coin.

- Quand j’essaie d’être mignon, essaie juste de te laisser aller. Embarque dans ma mignonnerie, j’aimerais bien.

Et je n’aurais pas l’impression de faire tout ça pour absolument rien aussi. Je ne savais même pas si j’étais tout à fait clair en fait.
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 6 Déc - 19:54

Taylor Martinez
J'ai 35 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis enquêtrice pour le FBI et je m'en sors très bien. Je suis célibataire et je le vis plutôt parfaitement bien!





Informations supplémentaires ici.


Il semble que j'ai encore beaucoup de choses à apprendre sur lui. Lorsqu'il évoque ses habitudes avec ses partenaires, je ne peux m'empêcher de pincer les lèvres… Certes, ce n'est pas tout à fait ce qu'il est en train de faire, mais c'est ce que mon cerveau comprend. Et on peut dire que je n'aime pas trop l'imaginer avec d'autres femmes… Même si on peut mettre tout ça au passé. Je chasse toutes ces visions désagréables pour me concentrer sur l'essentiel : il aurait voulu prolonger l'instant avec un moment de tendresse et… j'avais gâché ça.

D'accord, dis-je en soupirant. Je me sens vraiment désolée pour lui et je me promets de me rattraper… La prochaine fois.

En écoutant la suite – en entendant toutes ces choses qu'il aimerait et que je lui refuse – je ne peux m'empêcher de me sentir… misérable.

Je n'ai visiblement rien de la petite amie idéale, je pouffe en affichant un sourire sans joie.

Je ne suis pas vraiment triste, juste désolée de ne pas savoir m'y prendre et d'être aussi maladroite. Peut-être même suis-je un peu égoïste aussi. Je sais qu'il ne s'agit aucunement de reproches et ce n'est pas ainsi que je prends la chose mais… Je me sens mal quand même.

Quand j’essaie d’être mignon, essaie juste de te laisser aller. Embarque dans ma mignonnerie, j’aimerais bien.
Je vais essayer… Promis, dis-je en venant déposer un petit baiser sur le bout de son nez. Je ne suis pas vraiment habituée à la mignonnerie et au romantisme, mais je suis sûre que je vais m'y faire, avec le temps. Si tu arrives à me supporter suffisamment longtemps, bien-sûr.

Cette fois, mon sourire se fait bien plus franc et assuré.

N'hésite jamais à me dire les choses… Je sais que j'ai un sale caractère, mais je comprends certaines choses, quand on me les explique, je lui souffle à l'oreille. Je sais que je ne suis pas très démonstrative, mais je t'aime et je tiens vraiment à ce que tu ne l'oublies pas. Je ferai quelques efforts…



Disney lover
Messages : 418
Date d'inscription : 05/07/2020
Région : Québec
Crédits : Groovyicons (tumblr)

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t5943-mon-monde-et-leur-multiverse https://www.letempsdunrp.com/t5924-le-monde-fantastique-du-rp#120239 https://www.letempsdunrp.com/t6103-le-chaudron-a-idees https://www.letempsdunrp.com/t3994-parce-que-si-le-rp-payait-je-serais-riche
Disney lover
Mer 6 Déc - 22:53

Phillip
Ford

J'ai 38 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis Enquêteur au FBI et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt moyen.

Phillip est le bébé de famille et a toujours eu un sens aigu de la justice donc quand il a dit aux gens qu'il voulait rejoindre la police, ça n'a surpris personne. Phillip a tout miser sur ses études de police et il s'est donné à fond pour aboutir à ses fins. Il sort de l'école de police diplôme en main et il postule à la Chicago police. Il a tout fait. Du radar, de la patrouille, la circulation. Il a vu le beau mais aussi le très mauvais de Chicago. Il a vu une porte pour être enquêteur et il a appliqué pour obtenir les examens requis et ainsi quitter la patrouille. Depuis maintenant 11 ans il est enquêteur et il s'en sort vraiment bien. Dans sa vie personnelle, il a déjà été en couple pendant près de 5 ans et un jour, du jour au lendemain, il est revenu dans un appartement vide avec la simple note "Je te quitte" sans plus d'explication. Depuis il est célibataire, oui il lui arrive de ne pas avoir de nuits seul. Mais il est devenu un peu maladroit pour la drague.

Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate) - Page 25 A47633b0b8193bf0_5
J’avais vraiment l’impression d’être un gros idiot et un gros bébé à qui on refusait une sucette. En fait je me trouvais même pathétique. J’étais vraiment mal à l’aise de lui avouer tout ça sans avoir l’impression qu’elle me prenne pour un gamin pourri. Elle n’ajoute rien, elle réponds simplement avec la douceur dont je lui sais capable et je me trouve encore plus idiot. Bien sûr que je lui dis comment j’étais après l’acte mais je sais aussi que ça amène des images d’autres filles et que ça ne devait pas l’enchanter particulièrement mais je ne lui reprochais rien. Elle était comme ça, et je me forçais à ce que nous trouvions notre compte à tout les deux… même si je me doute que je ferais une bourde un moment ou à un autre.

- Hé… Ne te rabaisse pas d’accord? dis-je doucement mes doigts jouant à sa nuque, Tu es idéale pour moi.

Étrangement, là ou plusieurs aurait baissé les bras, moi je voyais… comment dire… un défi? Enfin un truc différent qui attisait ma curiosité, qui me poussait à l’entourer de douceur, de bienveillance et bien sûr de truc tout mignon même si je savais que je devrais justifier plus souvent qu’autrement. Je voulais juste qu’elle se laisse aller, qu’elle se laisse porter par la vague. Je souris doucement quand elle me dit qu’elle allait essayer, qu’elle n’était pas habitué à tout ça. Bon… donc ce n’est pas parce qu’elle est entièrement cartésienne c’est déjà ça.

- Je vais te supporter bien plus longtemps que toi-même tu le penses. Puis je vais t’habituer petit à petit… après ça sera bien cucul quand tu seras habitué. dis-je pour la taquiner.

Je poussai un soupir de soulagement en la voyant sourire plus franchement, plus sincère même. Ne pas hésiter à lui dire ses choses, parfait enregistré! Bon en même temps ce n’est pas comme si elle avait eu une myriade de petits copains, alors je devais quand même être plus clair dans ce que je demandais. Peut-être un code? Ah ouais je vois ça d’ici quand elle me boulera au prochain truc mignon et que je lui dise “Hé! Alerte mignon ici!” Elle allait me prendre pour un putin de débile! Quoique… en cas de force majeure pourquoi pas. Je ne pouvais pas être plus con que je ne l’étais déjà. Ce qu’elle me souffla à l’oreille me fit sourire doucement et je tournai le regard vers elle en fouillant son regard.

- Je ne l’oublie pas Taylor. dis-je allant embrasser ses lèvres doucement, Si on finissait de manger? Mais je la retins de mon bras quand elle voulu se lever, tu peux manger comme ça.

Et…. je n’eus pas à dire mon alerte de merde. On termina de manger, je ramassai le tout pour remettre le chariot dans le couloir et enfin, regagner le lit et se mettre une comédie bien nulle, bien stupide comme il n’y avait rien de bon à la télé. Cependant… je ne vis pas la fin mais je m’endormis avec son parfum dans le nez et la chaleur de son corps contre le mien. Oui bon j’étais exténué, complètement à bout de force après l’exercice physique de tout à l’heure, avoir bien mangé et là dans la chaleur des draps avec elle tout collé contre moi. La nuit se passa merveilleusement bien, et au matin j’ouvris les yeux alors que le soleil entrait par les fenêtres. Je grognai légèrement et pestai mentalement d’avoir oublié de fermer les rideaux, enfin ceux de la petite table en fait. C’est en me tournant pour la regarder dormir que je vis ses yeux ouverts et je failli mourir d’une crise cardiaque en sursautant violemment dans le lit.

- Putin Taylor! dis-je en posant une main sur mon cœur, Tu as failli me faire mourir…

Je pris de grandes inspirations pour me calmer et me passai une main au visage, mon coeur se calmant lentement.

- Si ton but était de me réveiller totalement… c’est fait. Je suis réveillé. je poussai un dernier soupir avant de tourner mon regard vers elle, Sinon bon matin ma belle et désolé que tu ai fini le film seule. dis-je avec un sourir désolé, Si je peux faire quoique se soit me faire pardonner…
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Jeu 7 Déc - 13:44

Taylor Martinez
J'ai 35 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis enquêtrice pour le FBI et je m'en sors très bien. Je suis célibataire et je le vis plutôt parfaitement bien!





Informations supplémentaires ici.


Malgré son assurance, je sais que je ne suis certainement pas la petite amie idéale… Précisément, pour lui. Phil est un homme plein d'entrain et de franchise ce qui le pousse à agir avec un certain naturel. Je sais que quand il aime, tout son être déborde d'amour et de tendresse… Il est comme ça, c'est sa nature la plus profonde et elle est si différente de la mienne.

Pour moi, toute notion d'intimité est liée au simple fait d'être seuls. La complicité, la tendresse…tout ça m'est tout bonnement inconnu si bien que je n'ai pas vraiment le réflexe d'agir comme il le souhaiterait. C'est frustrant en réalité. Je fais déjà beaucoup d'efforts et j'ai le sentiment que ce ne sera jamais suffisant. Je ne suis peut-être pas faite pour être en couple, tout simplement…

Je l'aime, vraiment, sincèrement, éperdument et je suis réellement prête à faire des efforts… Mais que se passera-t-il quand il réalisera que je ne suis qu'un pauvre glaçon qui essaie de ressembler à une guimauve ? Ne dit-on pas : "chassez le naturel, il revient au galop" ?

Pour l'heure, ce que je peux faire c'est déjà de simplement céder à ses demandes… Comme le fait de manger là, sur ses genoux. Cela ne me dérange pas, bien au contraire… Et puis, cela semble le satisfaire alors… Pourquoi pas ?

Après cela, on s'endort dans les bras l'un de l'autre devant une télé qui nous regarde plus que l'inverse. J'apprécie sa chaleur rassurante contre moi… C'est tellement plus agréable que de dormir seule même si, de temps à autre, ses bras se resserrent un peu trop autour de mon bassin.

Au matin, je sens quelques mouvements autour de moi. J'ouvre les yeux sur le vide mais je sais que je ne suis pas seule… Seulement, je comprends bien vite et plutôt brusquement que Ford ne s'était pas attendu à me voir les yeux ouverts… Quelle réaction… surprenante.

Désolée de… m'être réveillée ? je marmonne de ma voix encore endormie. J'ai tendance à ouvrir les yeux dans ces cas là, tu sais… Mais il me semble que c'est une bonne chose de se réveiller…

Oui, parce que sinon, ça veut dire qu'on est tout simplement mort… bref. Je suis également étonnée de l'entendre s'excuser pour s'être endormi devant le film… Puis de me demander ce qu'il pourrait faire pour se faire pardonner. Mon esprit un peu trop logique et terre à terre me pousse presque à lui répondre qu'il n'y a rien à pardonner… Je me suis également endormie moi aussi donc bon…  Et puis je me demande s'il ne s'agirait pas encore de l'une de ces "mignonnerie"... j'aimerais vraiment être équipée d'un radar ou au moins d'un guide… Mais tant pis, je décide de jouer le jeu en me lovant dans ses bras.

Tu peux appeler le bureau pour dire qu'on a choppé la grippe et qu'on est cloué au lit ? je demande d'une voix un peu plus rocailleuse que d'ordinaire avant de déposer un baiser sur son épaule. Ou alors… On profite du peu de temps qu'il nous reste avant de partir bosser… Comme tu veux.



Contenu sponsorisé
Quand le destin décide de se foutre de toi (Arthécate)
Page 25 sur 32
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 28 ... 32  Suivant
Sujets similaires
-
» "Don't decide for me, okay ?" Ft Jully
» Maybe a new start? ft Arthécate
» Kimlev • You decide what lives... and what dies... Princess...
» Hell on wheels ft. Arthécate [/!\ -18]
» (M & F ) Le destin nous ramène l'un à l'autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: