Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» il est bizarre ce sol il est palpable
L'As de pique  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:16 par Zeppelin

» I want to fight for her ft. Clio et Gäa
L'As de pique  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 14:35 par Gäa

» Funambule feat Manhattan Redlish
L'As de pique  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 12:38 par Manhattan Redlish

» Tous ceux qui errent ne sont pas perdus. [PV Lulu] [+18]
L'As de pique  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 12:05 par Ezvana

» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
L'As de pique  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 11:54 par Pyramid Rouge

» " Lorsque j'aurai fini de regarder ces chemins menant plus loin que la vie et que sous le ciel vous m'aurez couchée, gardez captive l'aile qui frémit pour que mes yeux consentent à se fermer. " Rina Lasnier
L'As de pique  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 11:48 par Val

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
L'As de pique  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 7:33 par Lulu

» Alpha & Omega
L'As de pique  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 5:53 par Lojzo

» Raven and Bones
L'As de pique  - Page 2 EmptyAujourd'hui à 5:07 par Lobscure

Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces Temporelles : où ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

L'As de pique

Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Sam 16 Sep - 11:12

Elise
J'ai 24 ans et je vis à Pearl. Dans la vie, je suis diseuse de bonne aventure et je m'en sors tant bien que mal.
Informations supplémentaires ici.


Honnêtement, je suis plutôt gênée pour elle. Ça se voit qu'elle se sent bête… La pauvre. Je me sens sincèrement désolée, jamais je n'aurais pu imaginer me retrouver face à une princesse un jour. Certainement pas dans ce coin là de la ville en tout cas. Elle me féliciterait presque pour mon sens de la déduction. J'en suis la première étonnée, à dire vrai. Parfois j'ai vraiment l'impression de pouvoir lire dans ces cartes…

Elle me demande alors de l'appeler Morgane, un prénom étrangement simple pour une demoiselle de son rang. Enfin, selon mon point de vue, probablement biaisé d'ailleurs.

Élise, rétorqué-je sans détour.

Un prénom simple, plutôt fade d'ailleurs. Mais bon, c'est tout ce qui me reste de mes parents.

Enfin, non, je préfère Lise, dis-je pour le corriger avant de lever un œil derrière Morgane. Remontez votre capuche. Les gardes ne sont pas forcément très malins, mais mieux vaut ne pas les sous-estimer.

Voyant que les deux balourds que je viens d'apercevoir viennent dans notre direction, je rabats mes cartes l'air de rien avant de dire :

J'ai pas d'nouvelles de votre fils, mam' Gendron. Son retour n'est pas prévu avant la prochaine lune.

L'un d'eux me dévisage, alors je lui offre mon plus beau sourire. Ils aiment ça, voir les femmes leur sourire, ils pensent que nous sommes forcément plus accessibles. Ce qui, évidemment, est totalement faux.

J'ai terminé pour c'matin, voulez-vous que j'vous raccompagne ? demandé-je à la fausse madame Gendron toujours assise en face de moi.

Je cherche juste une excuse pour quitter les lieux sans paraître suspecte. Ces gardes-là me connaissent bien. J'ai une réputation de bonne samaritaine que je tiens à préserver. Comme je suis serviable, ils me fichent la paix.

Allez, venez. J'vais pas laisser une femme de vot' âge rentrer toute seule. Il y a beaucoup d'monde aujourd'hui.






Scarlett Thompson
Messages : 49
Date d'inscription : 21/08/2023
Crédits : Sunrise

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Scarlett Thompson
Dim 17 Sep - 6:44

Morgane
de Pearl

J'ai 22 ans et je vis à Pearl, . Dans la vie, je suis princesse de ce royaume et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je ne suis pas encore mariée et je le vis plutôt trés bien.

Morgane est une jeune femme plutôt calme. Elle apprécie les livres, la place du marché, le calme et l’obscurité. Depuis jeune, elle ne reçoit pas beaucoup d’attention de la part des autres membres de la famille royale. La seule chose qu’elle pourrait craindre de leur part serait un mariage arrangé, mais pour le moment, elle profite du calme.

Funfact : Les marques sur son front sont des dessins qu’elle se fait la veille d’une chasse à l’arc. Ce rituel est issu d’une vieille tradition familiale qui dit qu’avec ces marques, l’animal tué se réincarne dans un corps humain.
J’avais eu l’impression de la voir hésiter, sans vraiment savoir sur quel sujet. Etait-ce mon statut qui l’impressionnait ? Le fait de m’appeler par mon prénom ? Ou bien étais-ce trop lui demander de me donner le sien ? Heureusement, elle finit par se sentir assez à l’aise pour me dire qu’elle s’appelait Elise, bien qu’elle préférait être appelée Lise. Je m’apprêtais à lui dire que c’était un très joli prénom avant qu’elle ne m’informe que des gardes étaient là. Je remettais ma capuche pendant qu’elle m’apprenait qu’elle n’avait pas de nouvelles de mon “fils”. Je prenais sa phrase comme si c’était la fin du monde, me voûtant un peu sous le poids de sa réponse.

Je hochais la tête lorsqu’elle me proposait de me raccompagner. Je me levais, tout en feignant que ça me demandait un effort considérable. Je gardais ma posture voûtée, comme une vieille dame avant de la rejoindre pour la laisser me raccompagner. Une fois sortie de la taverne, je relevais légèrement la tête, pour pouvoir observer les pieds des gens qui nous entouraient. Dans le lot, il y avait d’autres gardes, et je devinais rapidement qu’il était là pour me chercher. Quelque chose avait dû arriver au château. L’angoisse me prenait, mais je laissais Elise me guider vers une petite ruelle tranquille avant de relever la tête.

- Merci beaucoup, Lise, lui dis-je tout en gardant ma capuche, parlant avec une voix basse. Je crois qu’il est temps que je rentre. Avez-vous assez pour pouvoir manger correctement aujourd’hui ?

Maintenant que je la considérais comme une alliée, il était hors de question que je la laisse mourir de faim. Si son sens de la déduction était bon, le mien m’avait appris que ce qu’elle faisait n’était probablement qu’un gagne-pain. Je relevais les yeux vers elle pour vérifier qu’elle ne me mentirait pas dans sa réponse. Oh, ça m’allait si elle me dépouillait, puisque ce n'était pas vraiment mon argent. Mais je voulais qu’elle me réponde honnêtement, si elle n’avait pas assez pour être tranquille aujourd’hui.
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 18 Sep - 0:34

Elise
J'ai 24 ans et je vis à Pearl. Dans la vie, je suis diseuse de bonne aventure et je m'en sors tant bien que mal.
Informations supplémentaires ici.


Je conduis notre jeune princesse à l'extérieur, veillant à l'éloigner autant que possible des gardes qui me semblent bien plus agités que d'habitude. Je me demande si c'est elle qu'ils cherchent… Sans doute.

Arrivées dans une ruelle déserte, Morgane me remercie ce que je salue d'un simple hochement de tête avant de froncer les sourcils.

La journée n'est pas terminée, j'ai encore largement le temps de gagner mon pain sans avoir besoin de faire la charité, n'ayez crainte.

Je sais bien qu'elle a de l'or, mais ce n'est pas une raison pour moi. Hors de question d'accepter l'aumône, c'est pas mon genre… Oui, je préfère plumer les pigeons, chacun son truc.

Rentrez bien et puis, si vous vous ennuyez demain aussi, vous savez déjà où me trouver.

Je ne m'attarde pas plus que nécessaire. J'agite ma main en signe d'aurevoir amical et m'éloigne dans la foule pour retrouver ma place à la taverne. Il y a beaucoup de pigeons aujourd'hui, c'est bien.

Le soir venu, je regagne la maison de Gros Louis et de Joséphine. Je leur paye mon loyer et mon repas pour la journée. C'est comme ça que ça marche ici, rien n'est gratuit. Mais au moins, je bénéficie d'un espace à moi, même si ce n'est qu'une toute petite chambre sous les toits. On est quelques unes à vivre ici, sous la protection de Gros Louis. On échange quelques mots mais rarement plus, je me méfie de certaines. Comme chaque soir, je cache les pièces que je n'ai pas dépensées dans une petite boîte dissimulée sous mon lit. Sous une lame de plancher pourrie. Cela fait des mois que j'économise pour me payer une place sur l'un des bateaux. J'aimerai partir… Aussi loin que possible afin de mener une toute autre vie, ailleurs.

Je ne suis pas malheureuse, j'ai juste envie de changer un peu…


Scarlett Thompson
Messages : 49
Date d'inscription : 21/08/2023
Crédits : Sunrise

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Scarlett Thompson
Dim 1 Oct - 12:13

Morgane
de Pearl

J'ai 22 ans et je vis à Pearl, . Dans la vie, je suis princesse de ce royaume et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je ne suis pas encore mariée et je le vis plutôt trés bien.

Morgane est une jeune femme plutôt calme. Elle apprécie les livres, la place du marché, le calme et l’obscurité. Depuis jeune, elle ne reçoit pas beaucoup d’attention de la part des autres membres de la famille royale. La seule chose qu’elle pourrait craindre de leur part serait un mariage arrangé, mais pour le moment, elle profite du calme.

Funfact : Les marques sur son front sont des dessins qu’elle se fait la veille d’une chasse à l’arc. Ce rituel est issu d’une vieille tradition familiale qui dit qu’avec ces marques, l’animal tué se réincarne dans un corps humain.
Lise repartait avant même que je n’ai pu ajouter quoi que ce soit, et ça me fit sourire. Décidément, cette jeune femme semblait avoir tout pour plaire. Je repassais par les petites ruelles qui m'avaient conduite jusqu’ici, tout en gardant ma capuche sur ma tête, le dos légèrement voûté, au cas où j’aurais besoin de jouer la comédie de nouveau. J’esquissais un nouveau sourire en repensant à la rapidité d’esprit qu’avait eu Lise, en trouvant cette idée.

Une fois arrivée dans les jardins du palais, je sentais bien que le château entier semblait affolé. Je soupirais à l’idée de revenir dans ma prison dorée. J’étudiais la question quelques secondes avant de me décider. Je passais à travers quelques haies du jardin, tout en évitant les gardes, pour me rendre jusqu’aux écuries. À partir de là, je relevais ma capuche sur ma tête pour feindre que je venais d’aller chasser. Ce n’était clairement pas la couverture idéale, pour au moins deux raisons : je n’avais pas mon arc, et mon cheval était resté aux écuries.

Je continuais de réfléchir à mon excuse, tout en avançant. Aurais-je pu partir sans mon cheval, et j’aurais perdu mon arc ? Hm…, pensais-je. C’est un peu gros, mais cela pourrait aisément le faire, au moins avec les gardes. Il fallait donc que ça soit un garde qui me retrouve. J’attrapais rapidement un peu de boue dans mes mains, frottais mes mains pour en enlever un maximum, et me touchais un peu le visage. Lorsque j’étais enfin prête, je m’approchais d’un couple de gardes avec une mine déconfite.

- Princesse, dit l’un des deux tandis qu’ils venaient à ma rencontre. Tout le château vous cherche ! Que faisiez-vous donc ?

- J’étais partie chasser…, commençais-je, tout en détournant le regard pour me faire honteuse. J’étais partie chasser, seule… Et puis, j’ai trébuché. J’ai dévalé un ravin, et j’ai perdu mon arc. Je suis vraiment navrée que vous ayez dû me chercher toute la matinée…

- Hm… Ce n’est pas grave, dit le deuxième en me regardant avec pitié. Vous ne vous êtes pas fait mal au moins ?

Je répondais en leur adressant un petit “non” de la tête, toujours en fuyant leurs regards. Ah, pauvres gardes… S’ils savaient ! Je riais intérieurement tandis qu’ils m’ordonnaient d’aller jusqu’à ma chambre pour me laver, se proposant d’expliquer la situation au couple royal, mes parents. J’avais hoché la tête, timidement, avant de prendre la direction de ma chambre. Une fois arrivée dans celle-ci, je cachais mon arc sous mon lit avant d’aller me laver de la tête aux pieds, le sourire aux lèvres tandis que je repensais à l’amie que je venais de me faire !
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 9 Oct - 0:54

Elise
J'ai 24 ans et je vis à Pearl. Dans la vie, je suis diseuse de bonne aventure et je m'en sors tant bien que mal.
Informations supplémentaires ici.


Un nouveau jour se lève et rien ne me paraît vraiment différent de la vieille et même d'avant cela. Ma journée commence comme d'habitude et une fois le soleil suffisamment haut, je n'ai plus qu'à rejoindre la place du marché. Ce matin, l'air marin est chargé d'embruns apportant plus d'humidité emplie de sel qu'à l'accoutumée. Ce n'est pas très agréable comme sensation, mais les gens du coin y sont tous habitués. Tout le monde, ou presque, porte une capuche ce matin afin de couvrir les cheveux qui ne tarderont pas à gonfler avec toute cette humidité. Je ne m'en soucie pas vraiment, les miens sont contenus dans une tresse épaisse dont ils ne peuvent s'échapper.

La poissonnière vient de vendre sa dernière dorade et moi j'apprends à la fille du boulanger que sa relation avec le charmant Michaël n'est un secret pour personne… Sauf pour son père. Je lis de la panique dans ses yeux quand elle me glisse les deux pièces dans la main avant de remettre sa capuche. Je ne lui ai pas menti, toute l'île est au courant pour ses petites coucheries coupables. Elle s'en serait aperçue toute seule si elle prenait la peine de relever la tête… Ils sont nombreux à échanger des messes basses sur son passage. Et puis, il faut être sacrément stupide pour croire que toutes ces rumeurs n'arriveront jamais aux oreilles de son père… Un homme connu pour ses accès de colère… Je lui ai donc conseillé de prendre le prochain bateau sur le continent, son bellâtre ne se sentant pas encore prêt pour l'épouser… Mouais, on sait tous ce que ça veut dire, bien-sûr.

Le soleil est à son zénith quand je pense à Morgane, notre charmante princesse. Je me demande comment elle se porte… En espérant que son retour au palais se soit fait sans encombres. Quoi qu'il en soit, les gardes me semblent plutôt calmes aujourd'hui. À croire que l'humidité ambiante perturbe leur humeur… Qui sait ?



Scarlett Thompson
Messages : 49
Date d'inscription : 21/08/2023
Crédits : Sunrise

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Scarlett Thompson
Sam 14 Oct - 3:22

Morgane
de Pearl

J'ai 22 ans et je vis à Pearl, . Dans la vie, je suis princesse de ce royaume et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je ne suis pas encore mariée et je le vis plutôt trés bien.

Morgane est une jeune femme plutôt calme. Elle apprécie les livres, la place du marché, le calme et l’obscurité. Depuis jeune, elle ne reçoit pas beaucoup d’attention de la part des autres membres de la famille royale. La seule chose qu’elle pourrait craindre de leur part serait un mariage arrangé, mais pour le moment, elle profite du calme.

Funfact : Les marques sur son front sont des dessins qu’elle se fait la veille d’une chasse à l’arc. Ce rituel est issu d’une vieille tradition familiale qui dit qu’avec ces marques, l’animal tué se réincarne dans un corps humain.
Le lendemain matin, le temps avait changé, et mon cœur aussi. Je m’étais levée tôt, et j’avais verrouillé la porte de ma chambre, ne souhaitant pas être dérangée. Installée à la fenêtre, mes jambes repliées contre ma poitrine, j’observais mon monde par la fenêtre. De là où j’étais, je pouvais voir que le temps était gris. Plus tôt dans la matinée, alors qu’il faisait encore un peu nuit, j’avais pu remarquer l’épais brouillard qui était tombé sur la ville. Il s’était dissipé, à présent. Il devait être aux alentours de 8h, maintenant, et une servante n’allait pas tarder à venir me chercher. Aujourd’hui encore, j’allais devoir rencontrer un prince, ou un roi, je n’y avais pas vraiment prêté attention en vérité… C’était à la fois comme d’habitude, et à la fois, je sentais qu’il y avait quelque chose de différent avec cette rencontre.


Je soupirais longuement, tandis qu’on toquait à ma porte. La servante avait dû discrètement tenter d’ouvrir la porte, et parfois, cette discrétion me faisait peur. Je me levais, chassant ces idées de ma tête pour aller ouvrir la porte. Ce matin, c’était Géraldine, qui s’occupait de moi, accompagnée d’une petite nouvelle, dont le nom m’avait déjà échappé. Une bonne demi-heure plus tard, j’étais habillée d’une robe bleu foncé, et pour une fois, je ne trouvais pas ce vêtement si vilain que ça. Pour une fois, cette robe était simple et efficace. Pour une fois, le décolleté n’était pas vertigineux, ma taille était marquée avec une ceinture fine en tissus, et elle avait des manches longues. Un petit laçage au niveau du décolleté ajoutait un petit plus que j’appréciais. En bref, je devinais aisément que ce n’était pas un choix de la part de mes parents…


Quelques heures plus tard, je rencontrais mon prétendant pour le déjeuner. Je comprenais rapidement pourquoi il avait choisi cette robe-là, et j’en eus du mal à manger. Pas de corset, bien-sûr, pour qu’il puisse observer la “marchandise”, autrement dit, mon corps. Tout du long, il discutait avec mes parents, plutôt qu’avec moi, pendant que son œil pervers dévalait mes courbes régulièrement. Décidément, ce monde ne semblait pas vouloir m’offrir mieux que ça… Soudainement, les paroles de Lise résonnèrent dans ma tête “Il vous enfermera dans sa demeure…”. Mon cœur se soulevait, si bien que j’eus un léger vertige. L’un de mes frères, le prince Louis le remarqua, et me proposa de me raccompagner jusqu’à ma chambre, et j’acceptais, m’excusant en prétextant que je me sentais fiévreuse. Je déclinais la proposition de m’envoyer un médecin, expliquant qu’il devait s’agir d’un rhume, suite à ma sortie de la veille.


Une fois seule dans ma chambre, je m'effondrais de chagrin… Comment ma famille pouvait-elle proposer ma main, et mon avenir tout entier à ce type ? Comment pouvait-il imaginer que je serais heureuse, avec cet homme répugnant ? Merde, pensais-je en laissant mes larmes couler. Je me sentais comme prisonnière de cette famille, et de mon devoir d’être la princesse de ce royaume. De nouveau, la voix de Lise me revenait “vous serez très bientôt confrontée à un choix faisant suite à une rencontre très importante dans votre vie… Une décision aussi capitale que le fait de choisir entre vivre et mourir…”. Je me relevais alors, attrapant ma cape, mon arc et tout l'argent que j'avais aussi rapidement que je le pouvais. Je fourrais les quelques affaires qui me tenaient à cœur dans un sac que je balançais sur mon dos. Quelques minutes plus tard, j’étais sur la place du marché, essuyant les larmes qui n’avaient pas encore dévalé mes joues. Lise, où es-tu… ?, pensais-je en balayant la place du regard, ma capuche recouvrant surtout mes cheveux blancs. 
Arthécate
Messages : 1308
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 18 Oct - 1:56

Elise
J'ai 24 ans et je vis à Pearl. Dans la vie, je suis diseuse de bonne aventure et je m'en sors tant bien que mal.
Informations supplémentaires ici.


Mes pièces en poche, je décide de prendre un peu l'air et de profiter du reste de ma journée. Le soleil est à présent bien haut, la brume s'est levée, même si l'air reste plus frais que d'ordinaire. Mon regard est attiré par une petite silhouette qui se déplace de manière fébrile. Il me faut à peine quelques secondes pour la reconnaître, Morgane. Je me dirige alors vers elle pour la saluer… Et remarque ses yeux rougis par les larmes.

Que s'est-il passé ? lui demandé-je, inquiète. Vous semblez avoir pleuré.

Je l'invite à me suivre jusqu'à l'auberge, où je m'installe sur une table bien à l'écart de la foule. Je commande deux bières qui ne tardent pas à nous être servies.

Le temps de la décision est arrivé ? lancé-je. Et vous avez peur, n'est-ce pas ? Vous pensez peut-être que je peux vous aider ?


Scarlett Thompson
Messages : 49
Date d'inscription : 21/08/2023
Crédits : Sunrise

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Scarlett Thompson
Lun 23 Oct - 12:58

Morgane
de Pearl

J'ai 22 ans et je vis à Pearl, . Dans la vie, je suis princesse de ce royaume et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je ne suis pas encore mariée et je le vis plutôt trés bien.

Morgane est une jeune femme plutôt calme. Elle apprécie les livres, la place du marché, le calme et l’obscurité. Depuis jeune, elle ne reçoit pas beaucoup d’attention de la part des autres membres de la famille royale. La seule chose qu’elle pourrait craindre de leur part serait un mariage arrangé, mais pour le moment, elle profite du calme.

Funfact : Les marques sur son front sont des dessins qu’elle se fait la veille d’une chasse à l’arc. Ce rituel est issu d’une vieille tradition familiale qui dit qu’avec ces marques, l’animal tué se réincarne dans un corps humain.
Lorsque je remarquais Elise, je fus soulagée. Pourtant, cela ne faisait pas si longtemps que ça que je l’avais rencontrée. Mais j’avais l’impression qu’elle était la seule à me comprendre. Elle me remarquait en même temps, et je le rejoignais aussi, tandis qu’elle me posait la question. Une petite larme s’échappait de mon œil droit, mais je l'essuyais rapidement. Je me contentais de hocher la tête, sentant bien que ma voix ne serait pas capable de supporter mes mots.

Une fois dans l’auberge, une bière devant moi, Lise me questionnait de nouveau. Cette fois-ci, elle n’attendit pas la réponse, comprenant qu’effectivement, “la décision” était arrivée. Bien-sûr que j’avais peur. Je m’apprêtais à tout quitter, même si elle ne le savait pas encore. Ici, j’avais mes petites habitudes, et probablement aussi un luxe que je ne connaîtrais plus jamais. Pour autant, je n’en voulais pas, de ce luxe, si c’était pour finir marier à ce porc.

- Lise…, finissais-je par lancer après quelques secondes passées à scruter ma bière. Aujourd’hui, j’ai rencontré un prince, ou un roi, je ne m’en suis pas réellement préoccupée… Vous savez, concernant un éventuel mariage arrangé… Bien qu’il ait l’air d’un homme absolument ignoble, je crois que la décision de mes parents est prise. Je ne sais pourquoi… Je le sens. Je sens bien que ça serait lui, si je restais.

Mon cerveau semblait fonctionner à toute vitesse. Par quels moyens avais-je pu ressentir une chose pareille ? Était-ce le tirage de Lise, qui m’avait aidée à y voir aussi claire ? Mais… Était-ce seulement la réalité ? Je chassais ses idées de ma tête. Quand bien même ça ne serait pas réel, il y avait une chance que ça le soit. Et je sentais que c’était maintenant ou jamais.

- Ce que j’essaye de vous dire, c’est que je vais partir. Je vais fuir cette vie, Lise. Cette vie, cet homme, cette famille, cet endroit, … Tout. Je ne peux pas rester là, et risquer d’être mariée à lui… Si tu l’avais vu…, dis-je en encaissant un long frisson, laissant quelques secondes s’écouler avant de terminer. J’ai emmené assez d’argent pour payer le voyage pour deux personnes, Lise…
Contenu sponsorisé
L'As de pique
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy-
Sauter vers: