Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Through hell, we thrive, and rebuild we will -feat Ananas
L'As de pique  EmptyAujourd'hui à 19:02 par Mr.Wolf

» Recensement 2024
L'As de pique  EmptyAujourd'hui à 18:56 par Hysy

» Les histoires smaragdinnes
L'As de pique  EmptyAujourd'hui à 18:52 par Smaragdy

» Chaussure à son pied
L'As de pique  EmptyAujourd'hui à 18:38 par Aloy

» La vie n'est qu'un songe ! Mais je t'en prie, ne me réveille pas
L'As de pique  EmptyAujourd'hui à 18:12 par Oskar

» De métal et de griffe. [PV Mandrin] [+18]
L'As de pique  EmptyAujourd'hui à 18:00 par Ezvana

» pokemon (satogou) — canon-divergent (futur)
L'As de pique  EmptyAujourd'hui à 15:06 par faithfully

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
L'As de pique  EmptyAujourd'hui à 12:30 par Gäa

» Pour mon peuple ft. Ehlana
L'As de pique  EmptyAujourd'hui à 12:18 par Ananas

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

L'As de pique

Arthécate
Messages : 1321
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 23 Aoû - 17:47

Elise
J'ai 24 ans et je vis à Pearl. Dans la vie, je suis diseuse de bonne aventure et je m'en sors tant bien que mal.
Informations supplémentaires ici.
Comme chaque matin, le soleil se lève sur le port, inondant la petite ville de ses rayons jaune orangé. Depuis la petite fenêtre de ma chambre, j'adore observer toutes ces couleurs danser sur les vagues. Je ne peux que regretter que ce moment, le meilleur de ma journée, ne dure guère plus de quelques minutes… C'est qu'il défile le temps. Sans s'arrêter ni faiblir, il avance sans se préoccuper de mes envies, sans même me regarder. Peut-être que s'il le faisait, il me prendrait alors en pitié et ralentirait sa course, juste un peu. Mais à l'évidence, ce n'est toujours pas pour aujourd'hui. Comme chaque matin, j'entends les mêmes bruits de pas dans les escaliers, le même bruit de clé qui se glisse dans ma serrure avant que la porte ne s'ouvre sur le gros Louis et sa mine patibulaire.

– Dépêche-toi, Lise, on t'attends ! Gronde-t-il avant de disparaître en laissant ma porte ouverte.
J'arrive, j'arrive,dis-je en récupérant mon sac, prête à aller travailler.

Mon "travail"… Parlons-en, tiens. Ce dernier consiste à prendre l'argent des pigeons. Pas des oiseaux, non, je parle plutôt de ces gens friqués qui errent dans la ville sans savoir quoi faire. Et dans cette ville, il y a beaucoup de pigeons, suffisamment pour que mes "amies" et moi ayons de quoi gagner notre croûte.

– Bonjour Lise, me salue Joséphine, le visage affichant encore et toujours le même sourire édenté.

Joséphine, c'est la femme du Gros Louis. Autrefois, c'était une prostituée. Elle travaillait pour Madame Léon dans sa maison sur le port. Joséphine aurait adoré devenir mère maquerelle à son tour, mais elle n'a jamais vraiment eu les moyens de rembourser sa dette à Madame Léon. Et quand elle est devenue trop vieille et trop marquée pour travailler à la maison, madame Léon l'a vendu à Gros Louis pour quelques pièces. Ça lui avait fichu un sacré coup au moral à notre Joséphine… Et c'est dommage parce que même si elle est vieille et laide, elle reste une bonne personne. Après tout, elle prend soin de nous, chaque jour … À condition qu'on lui rapporte quelques pièces.

Aujourd'hui, j'ai décidé de m'installer près de l'auberge du marché. Il y a toujours plein de nouveaux pigeons ici. Ceux-là sont arrivés la veille par la Mathilde des Cieux ou par le Séraphin, deux navires faisant la liaison entre notre île et le reste du continent, plus au nord. Je me pose tranquillement à ma table et je sors mes cartes pour les étaler devant moi. Honnêtement, je n'ai aucune idée de ce que je fais… Enfin si, même si cela n'a rien à voir avec la cartomancie. D'ailleurs, mon jeu est totalement banal, le même qui nous sert à jouer tous les soirs. Mais ce n'est pas bien grave, parce que les pigeons ne savent pas non plus ce que je fabrique avec ces cartes…

Mais le jeu commence. Je choisi une victime - aujourd'hui, ce sera une jeune femme. Je prends la première carte qui me passe sous la main et… L'As de pique.

Oh, par tous les dieux… Mademoiselle attendez… C'est grave, très grave… L'as de pique… C'est un très mauvais présage !

J'aurais pu être une grande comédienne, je sais… Et sans doute aurais-je mieux gagné ma vie et ma liberté si j'avais pu rejoindre une troupe de troubadours… Mais tant pis, pour l'heure, je me contente de ce jeu-là en attendant de voir si le poisson mord à l'hameçon.
Scarlett Thompson
Messages : 51
Date d'inscription : 21/08/2023
Crédits : Sunrise

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Scarlett Thompson
Ven 25 Aoû - 19:48

Morgane
de Pearl

J'ai 22 ans et je vis à Pearl, . Dans la vie, je suis princesse de ce royaume et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je ne suis pas encore mariée et je le vis plutôt trés bien.

Morgane est une jeune femme plutôt calme. Elle apprécie les livres, la place du marché, le calme et l’obscurité. Depuis jeune, elle ne reçoit pas beaucoup d’attention de la part des autres membres de la famille royale. La seule chose qu’elle pourrait craindre de leur part serait un mariage arrangé, mais pour le moment, elle profite du calme.

Funfact : Les marques sur son front sont des dessins qu’elle se fait la veille d’une chasse à l’arc. Ce rituel est issu d’une vieille tradition familiale qui dit qu’avec ces marques, l’animal tué se réincarne dans un corps humain.
Ce matin encore, j'avais été réveillée par les rayons du soleil. Ces derniers avaient réchauffé mon visage avec une douceur encore jamais égalée. Je me levais de mon lit, avançant doucement vers la fenêtre pour observer le monde se réveiller. Certains étaient déjà au travail depuis plusieurs heures, tandis que d'autres étaient probablement toujours au lit. Notamment, plusieurs marchands avaient déjà installé leur stand : fruits, légumes, viandes, céréales, babioles en tout genre, … Notre royaume avait une richesse de diversité passionnante. Le soir, c’était au tour des prostituées et des tueurs à gages d’entrer en action. Là aussi, c’était un nouveau monde qui s’offrait à mes yeux, même si je l’avais toujours observé de ma fenêtre.

Les gens m'avaient toujours fascinée, et, bien que j'ai l'interdiction d'aller seule en ville, j'y allais régulièrement. Notamment, j'avais eu un coup de cœur pour la place du marché ! Cette dernière était toujours débordante de vie, et j’arrivais souvent à trouver une place sur un banc, près de la fontaine, tandis que le soleil continuait d'éclairer ma journée. Oh, et j'aimais aussi la pluie ! Simplement, lorsqu'il pleuvait, la place du marché n'était pas ma destination préférée. Non, lorsqu’il pleuvait, j’appréciais le calme de la bibliothèque de la cathédrale.

- Bonjour, Mademoiselle, dit une petite voix avec douceur dans mon dos.

- Bonjour Clotilde, répondais-je en me retournant. Tu peux entrer.

Les domestiques avaient été élevés de cette manière pour la famille royale depuis leurs enfances. Ils étaient toujours très discrets, et avaient été conditionnés pour ne jamais froisser un membre royal. Et, bien que j'avais trouvé ça ridicule durant mon adolescence, je m'y étais fait. Cela instaurait un certain calme dans le château qui me plaisait, surtout maintenant que j’avais appris à apprécier le silence. Mais pour aujourd'hui, j'avais besoin d'avoir ma dose d'énergie sociale. Aussi demandai-je à Clotilde d'aller me chercher ma tenue de chasse ainsi qu'une longue cape noire.

Quelques minutes plus tard, je portais un pantalon, qui m'avait été fabriqué sur mesure, et qui, par conséquent, mettait particulièrement en lumière mes formes. Avec ça, j'avais un haut assorti à mon bas, moulant aussi, puisque j'étais plus à l'aise ainsi pour la chasse. Je me sentais beaucoup plus libre de mes mouvements, moi qui appréciait tout particulièrement la chasse à l’arc. J'ajustais ma cape sur cette tenue entièrement noire, finalement, ce qui contrastait parfaitement avec mes longs cheveux blancs, que j'avais laissés libres, et ma peau claire.

Une fois seule, Clotilde étant repartie aussi discrètement qu'elle était arrivée, j'entrepris de passer par le petit chemin que moi seule connaissais. Je descendais au rez-de-chaussée du château, discrètement puisque j’étais en tenue de chasse alors qu’aucune chasse n’était prévue, sortant par l'arrière pour me retrouver dans les jardins. Je fis semblant de faire ma promenade habituelle, me dirigeant vers un des coins où les gardes n'avaient pas de visuel. J'escaladais le mur, qui était plus bas à cet endroit, passant par-dessus pour me retrouver dans l'une des petites ruelles de la ville. Sincèrement, je ne voyais pas trop comment ils n'avaient pas encore deviné, sachant que j'empruntais toujours le même chemin. Je lâchais un petit rire intérieurement, en imaginant à quel point leurs cerveaux devaient être vides. En revanche, la famille royale, elle, aurait bien vite compris mon stratagème. Heureusement, personne ne semblait beaucoup s’en apercevoir pour l’instant.

Environ vingt minutes plus tard, j'arrivais sur la place du marché. Ma capuche cachait une grande partie de mon visage, plus pour me cacher des gardes que pour le peuple, vu que la plupart ne connaissaient que la tête du couple royale. Je venais tout juste de repérer un banc au soleil, près de la fontaine, ma place préférée, lorsque je fus arrêtée par une jeune femme.

- Oh, par tous les dieux… Mademoiselle attendez… C'est grave, très grave… L'as de pique… C'est un très mauvais présage, s'exclamait-elle, tandis que j'avais sursauté, prise par surprise.

- Oh, pardon, m'excusais-je, ayant eu peur de l'avoir vexée en sursautant.

J’avais été tellement concentrée à éviter les gardes que je ne l’avais même pas remarquée arriver. Je marquais alors une pause en relevant les yeux sur son visage. Elle était d'une beauté à couper le souffle. Ses longs cheveux roux étaient attachés en une jolie tresse un peu lâche tandis que quelques mèches s'en échappaient déjà. Un coup de vent passait, bougeant légèrement ses petites mèches, amenant son doux parfum jusqu’à mon nez. J’affichais un léger sourire avant de continuer :

- Est-ce que vous... Tirez les cartes du destin, demandais-je, me rendant compte que je n'avais pas été très polie.
Arthécate
Messages : 1321
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Ven 25 Aoû - 21:05

Elise
J'ai 24 ans et je vis à Pearl. Dans la vie, je suis diseuse de bonne aventure et je m'en sors tant bien que mal.
Informations supplémentaires ici.


Visiblement, je l'ai surprise la p'tite demoiselle encapuchonnée… Encore une qui doit avoir quelque chose à se reprocher pour se cacher comme ça. J'ai jamais trop compris pourquoi certaines personnes prennent le risque de se dissimuler sous un tel linge… Ce sont les seuls à le faire. Alors autant vous dire qu'il n'y a pas meilleur moyen de paraître suspect.

M'enfin, ce n'est pas vraiment mon genre de me mêler de ce qui ne me regarde pas. Si elle veut se cacher sous un drap, qu'elle le fasse… Moi je veux simplement gagner mon pain.

C'est bien ça, je rétorque en m'efforçant d'avoir l'air inquiet. Et ce que je vois pour vous n'est pas très rassurant…

Je l'observe davantage. Elle est plutôt propre … Ses vêtements sont de bonnes factures, un peu trop pour une madame Tout-le-monde… Elle se cache sous une cape …

Vous serez très bientôt démasquée… Et ce qui arrivera ensuite… Roooh je pose une main théâtrale sur mon front, comme si je cherchais à me concentrer pour mieux voir…

Cette pigeonne-là a de l'or, c'est sur… Je peux le sentir … Il faut donc que je la joue fine pour l'attirer à ma table et poursuivre mon petit numéro.

Il faudrait que je tire d'autres cartes pour voir la suite… Un as de pique tiré à l'envers ne fait pas tout, voyez… Si vous le souhaitez, pour seulement trois livres, je peux vous lire votre avenir. Qu'en dites-vous ?

Une petite prière à la déesse roublarde… J'ai vraiment envie de manger ce soir…




Scarlett Thompson
Messages : 51
Date d'inscription : 21/08/2023
Crédits : Sunrise

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Scarlett Thompson
Dim 27 Aoû - 9:06

Morgane
de Pearl

J'ai 22 ans et je vis à Pearl, . Dans la vie, je suis princesse de ce royaume et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je ne suis pas encore mariée et je le vis plutôt trés bien.

Morgane est une jeune femme plutôt calme. Elle apprécie les livres, la place du marché, le calme et l’obscurité. Depuis jeune, elle ne reçoit pas beaucoup d’attention de la part des autres membres de la famille royale. La seule chose qu’elle pourrait craindre de leur part serait un mariage arrangé, mais pour le moment, elle profite du calme.

Funfact : Les marques sur son front sont des dessins qu’elle se fait la veille d’une chasse à l’arc. Ce rituel est issu d’une vieille tradition familiale qui dit qu’avec ces marques, l’animal tué se réincarne dans un corps humain.
Je jetais un œil sur mon côté droit, tout en écoutant ce que la belle rousse me disait. Deux gardes semblaient m’avoir remarquée, mais je savais qu’ils n’oseraient pas s’approcher. Les gardes de ce royaume étaient toujours aussi paresseux, et tant mieux pour moi ! J’esquissais un léger sourire malicieux, riant intérieurement de leurs bêtises, avant de revenir au sujet principal de ma matinée.

- C'est bien ça. Et ce que je vois pour vous n'est pas très rassurant…, me dit-elle avec une mine inquiète que je devinais surjouée. Vous serez très bientôt démasquée… Et ce qui arrivera ensuite… Roooh.

Bien que j’avais plus ou moins compris qu’elle n’était pas dotée de pouvoirs magiques, sa dernière phrase restait dans ma tête un moment. Oui, bien-sûr qu’il était simple de dire ça à quelqu’un qui portait une grande cape étrange au milieu de tous ces gens découverts. Cela me plongea dans mes pensées un moment. J’imaginais aisément quelle vengeance mes parents royaux pourraient trouver à ma fuite, qu’ils qualifieraient bien-sûr d’énorme péché. Les mots “mariage arrangé” me virent en tête, ce qui fit frissonner l’entièreté de mon corps, et peut-être aussi de mon âme.

- Il faudrait que je tire d'autres cartes pour voir la suite… Un as de pique tiré à l'envers ne fait pas tout, voyez… Si vous le souhaitez, pour seulement trois livres, je peux vous lire votre avenir. Qu'en dites-vous, me demanda t-elle, me tirant ainsi de mes pensées.

Après un petit moment à sonder ses yeux, je décidais qu’elle allait occuper ma matinée. Elle demandait trois livres, et j’en avais bien plus sur moi. Elle me demandait de mon temps, et Dieu que j’en avais, du temps ! Elle jouait un rôle, j’allais jouer un rôle moi aussi.

- Bien-sûr, avec grand plaisir, m’exclamais-je, feignant d’être tombée dans le panneau. Oh, que j’ai hâte de voir ce que l’avenir me réserve !
Arthécate
Messages : 1321
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Lun 28 Aoû - 18:06

Elise
J'ai 24 ans et je vis à Pearl. Dans la vie, je suis diseuse de bonne aventure et je m'en sors tant bien que mal.
Informations supplémentaires ici.


La belle accepte ma proposition… Tant mieux, même si je trouve cela un peu trop facile. Généralement, le pigeon négocie un peu. Il hésite en affirmant être un peu trop occupé ce qui, vraisemblablement, n'est pas son cas… Mais pas elle. À l'évidence, cette jeune femme n'a pas besoin de travailler et ne doit pas avoir de mari qui l'attend. Ce qui peut expliquer sa curiosité et son intérêt… Il faut bien passer le temps. Oui, parce qu'à l'évidence, elle se joue de moi.

Qu'à cela ne tienne, c'est de bonne guerre après tout. Ma fierté en prend un petit coup, mais rien qui ne vaille la peine de m'insurger non plus. Tant que je peux grailler, je ne vais pas me plaindre. Alors, je joue le jeu, jusqu'au bout, la guidant jusqu'à ma table pour lui tirer les cartes. Je lui demande le paiement en avance, bien-sûr. Loin de moi l'idée de me faire filouter par une bourgeoise.

Je commence par lui demander de couper le jeu après l'avoir rapidement mélangé. Ensuite, j'en dépose quelques-unes devant moi, face cachée. Puis, ceci fait, je commence à les découvrir une à une.

Cette ligne représente votre passé. Vous venez d'une famille importante et très riche et, visiblement, vous n'avez pas encore vécu de grosse perte, déclarais-je avant de passer à la ligne suivante. Ici, c'est votre présent. Vous vous ennuyez profondément et faites absolument tout pour fuir votre quotidien et surtout vos responsabilités. Vous n'êtes pas encore mariée mais cela ne saurait tarder… Cette idée vous déplaît car vous craignez de perdre ce semblant de liberté que vous avez réussi à gagner.

Lentement, je fais glisser mes doigts vers la dernière ligne, celle censée représenter le futur. Le sien.

Hm… Comme je le disais, votre futur mariage est déjà prévu. Mais cet homme ne fera pas votre bonheur. Il vous enfermera dans sa demeure… Votre petit manège sera très bientôt découvert, ce qui arrivera à ses oreilles et il fera tout pour éviter le déshonneur.

Finalement, je tourne les deux dernières cartes, l'as de cœur à l'endroit sous l'as de pique retourné… Un tirage peu commun qui m'inspire pourtant beaucoup.

Mais je vois que vous serez très bientôt confrontée à un choix faisant suite à une rencontre très importante dans votre vie… Une décision aussi capitale que le fait de choisir entre vivre et mourir…



Scarlett Thompson
Messages : 51
Date d'inscription : 21/08/2023
Crédits : Sunrise

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Scarlett Thompson
Mer 6 Sep - 18:06

Morgane
de Pearl

J'ai 22 ans et je vis à Pearl, . Dans la vie, je suis princesse de ce royaume et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je ne suis pas encore mariée et je le vis plutôt trés bien.

Morgane est une jeune femme plutôt calme. Elle apprécie les livres, la place du marché, le calme et l’obscurité. Depuis jeune, elle ne reçoit pas beaucoup d’attention de la part des autres membres de la famille royale. La seule chose qu’elle pourrait craindre de leur part serait un mariage arrangé, mais pour le moment, elle profite du calme.

Funfact : Les marques sur son front sont des dessins qu’elle se fait la veille d’une chasse à l’arc. Ce rituel est issu d’une vieille tradition familiale qui dit qu’avec ces marques, l’animal tué se réincarne dans un corps humain.
J’affichais un grand sourire satisfait lorsqu’elle m’emmenait vers une petite table. Avec son jeu d’actrice, j’étais presque certaine qu’elle était bien trop habituée à tout cela pour ne pas avoir décelé mon jeu. Le tout, c’était qu’elle ne comprenne pas que j’étais l’une des princesses du royaume, un peu comme à chaque fois que je venais en ville, finalement. Mon cœur s’était mis à battre un peu plus fort à cette pensée. J’aimais le frisson que cela me procurait à chaque fois, même si je savais que je risquais probablement ma vie, ou pire encore. Je payais les trois livres avant de m’installer en face d’elle. Cette jeune femme avait des traits absolument magnifiques, et pourtant, j’étais censée avoir rencontré les plus belles reines et princesses du continent.

Après avoir coupé le jeu, elle commençait son petit numéro. Apparemment, je venais d’une famille “importante” et “très riche”... Si elle savait, pensais-je en regardant les cartes qu’elle avait retournées. Après un coup d'œil rapide, et remarquant qu’il n’y avait pas de garde, je décidais de retirer ma capuche pour laisser apparaître mes cheveux blancs. Elle poursuivait sur mon ennui, mais, là encore, je ne fus pas étonnée. Après tout, pour le moment, ça ne devait être que de la déduction au vu de mon apparence. Elle évoquait un mariage imminent, ce qui me fit frissonner même si je savais que ce n’était probablement pas réel. Tout ce qui l’entourait me faisait froid dans le dos : un homme que je ne connais pas, une “nuit de noces”, la vie conjugale, les futurs enfants, … Non, je n’étais décidément pas faite pour ça. Elle continuait son petit spectacle, pendant que mes sueurs froides s’intensifiaient. Il m’enfermera…, répétais-je dans ma tête. Bien-sûr, j’avais conscience de la confiance que je pouvais placer en elle, mais ça ne m'empêchait pas de penser qu’il existait une chance, même infime, que ça arrive.

Deux as tombèrent alors pour les dernières cartes. Curieusement, je relevais la tête vers elle, un peu étonnée que l’as de pique nous fasse l’honneur de sa présence une deuxième fois. Elle semblait soudainement beaucoup plus concentrée dans son tirage, et je commençais à croire qu’elle était aussi surprise que moi. Une “décision capitale”, pensais-je à nouveau. Bien. Poursuivons.

- Très bien, je vois que vous êtes douée, lançais-je après quelques secondes. J’aimerais donc l’avis de ma lectrice d’avenir. Que choisiriez-vous ? L’inconnu incertain, ou la prison dorée ?

J’avais planté mes yeux dans les siens, tandis que ma réponse était cette fois-ci dénuée de faux-semblants. Cette jeune femme devenait bien plus intéressante, à présent. Et je n’étais pas contre discuter de son avis. Oh, il était presque certain qu’elle allait me demander de payer de nouveau, mais j’en avais parfaitement les moyens. Elle avait peut-être su lire dans mon jeu et ma tenue, mais il était presque certain qu’elle ne s’imaginait pas qui j’étais en réalité. Et tant mieux pour nous deux.
Arthécate
Messages : 1321
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Mer 13 Sep - 8:04

Elise
J'ai 24 ans et je vis à Pearl. Dans la vie, je suis diseuse de bonne aventure et je m'en sors tant bien que mal.
Informations supplémentaires ici.


J’aimerais donc l’avis de ma lectrice d’avenir. Que choisiriez-vous ? L’inconnu incertain, ou la prison dorée ?

J'observe attentivement les deux as, surprise de les retrouver là… Et cette question qu'elle me pose, la belle blanche, que devrais-je y répondre ? Je prends tout de même le temps d'y réfléchir, même si, évidemment, je ne peux pas me mettre à sa place. Si j'y réponds ce ne peut être qu'avec un point de vue biaisé ou d'après ma propre personnalité.

Moi ? Ni l'un, ni l'autre. Je volerai de l'argent à mon père et prendrai le large, pouffé-je, même si quelque part, je suis tout à fait sérieuse. Je déteste l'idée de devoir dépendre d'une personne pour survivre et je ne supporterai pas non plus d'être enfermée.

J'y tiens, moi, à la vie. Même si la mienne est minable et qu'il me faut manipuler quelques pigeons pour espérer manger ou dormir au chaud. Je sais très bien que tout ceci ne durera qu'un temps. Un jour, je serai trop vieille et trop laide pour les attirer. Mes chers logeurs quitteront un jour ce monde eux aussi… et peut-être même qu'ils me ficheront dehors avant… Je ne sais pas encore ce que je peux faire pour lutter contre ça, pour y survivre. Mais je sais qu'il me faudra réagir au bon moment… Enfin, si je ne veux pas finir dans un bordel.

Mais cela ne veut pas dire que c'est ce que vous, vous devriez faire. Je ne peux pas répondre pour vous, princesse.



Scarlett Thompson
Messages : 51
Date d'inscription : 21/08/2023
Crédits : Sunrise

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Scarlett Thompson
Mer 13 Sep - 19:17

Morgane
de Pearl

J'ai 22 ans et je vis à Pearl, . Dans la vie, je suis princesse de ce royaume et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je ne suis pas encore mariée et je le vis plutôt trés bien.

Morgane est une jeune femme plutôt calme. Elle apprécie les livres, la place du marché, le calme et l’obscurité. Depuis jeune, elle ne reçoit pas beaucoup d’attention de la part des autres membres de la famille royale. La seule chose qu’elle pourrait craindre de leur part serait un mariage arrangé, mais pour le moment, elle profite du calme.

Funfact : Les marques sur son front sont des dessins qu’elle se fait la veille d’une chasse à l’arc. Ce rituel est issu d’une vieille tradition familiale qui dit qu’avec ces marques, l’animal tué se réincarne dans un corps humain.
Son regard s’était posé sur les cartes qu’elle avait elle-même tirées. Je la regardais faire, tout en m’approchant de la table, assise sur mon tabouret, pour venir poser mon menton sur le dos de ma main droite. J’observais son regard se perdre quelques secondes, comme si elle réfléchissait à sa future réponse. Décidément, cette jeune femme semblait particulièrement intelligente. Mais, réfléchissait-elle à son prochain mensonge ? Ou cherchait-elle une réponse qui venait de son propre cœur ? J’esquissais un léger sourire amusé avant qu’elle n’ouvre enfin la bouche.

- Moi, demanda t-elle en poursuivant. Ni l'un, ni l'autre. Je volerai de l'argent à mon père et prendrai le large. Je déteste l'idée de devoir dépendre d'une personne pour survivre et je ne supporterai pas non plus d'être enfermée.

Sa réponse me fit rire de bon cœur. Si seulement elle savait… Mon père était le roi de ce royaume. Si je le volais, je m’exposais à de graves problèmes. Je serais probablement recherchée toute ma vie, et dans le monde entier, même s’il était vaste. Je reprenais mon sérieux, tout en gardant un sourire franc tandis qu’elle poursuivait :

- Mais cela ne veut pas dire que c'est ce que vous, vous devriez faire. Je ne peux pas répondre pour vous, princesse.

Il était tout à fait vrai que ce n’était peut-être pas ce que je devrais faire. Même très probablement plutôt, me dis-je avant de repenser à sa phrase. Attends… Princesse ?!, pensais-je en sursautant sur mon tabouret. Je lui lançais un regard désorienté, profondément assombri et froid, avec un léger goût de tristesse dans la bouche. Son sens de la déduction m’impressionnait, et je me disais que si nous avions des gardes aussi intelligents au palais, je n’aurais jamais pu sortir aussi facilement. Ayant perdu mon sourire, tenue par la peur, je mis quelques secondes avant de lui répondre. Je m’étais complètement redressée sur mon tabouret, le dos bien droit comme on me l’avait appris pendant de longues années.

- J'imagine que vous savez que vous avez bien trop à perdre, si vous me dénoncez, dis-je en essayant de garder mon calme, ma voix ayant été basse et plus tranchante que je ne l’aurais voulu.

Je posais mes coudes sur la table, tout en joignant mes points devant moi, m’avançant de nouveau sur mon tabouret. Mes yeux fixaient les siens, et j’essayais de décrypter son regard, ne sachant pas vraiment si j’attendais une réponse de sa part.
Arthécate
Messages : 1321
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Jeu 14 Sep - 19:55

Elise
J'ai 24 ans et je vis à Pearl. Dans la vie, je suis diseuse de bonne aventure et je m'en sors tant bien que mal.
Informations supplémentaires ici.


Pourquoi donc me semble-t-elle aussi surprise ? On dirait une bête sauvage que l'on vient d'acculer dans un coin… Qu'ai-je donc dit de si particulier pour qu'elle réagisse ainsi ?

J'imagine que vous savez que vous avez bien trop à perdre, si vous me dénoncez, me dit-elle sur un ton plutôt menaçant.

Vous dénoncer ? De quoi ? demandé-je sincèrement étonnée… Puis je réfléchis…

Elle a réagit juste après que… Que je l'ai appelé "princesse". Je ne vois pas vraiment où est le problème. Elle est jeune, jolie, riche… Princesse, c'est un surnom que l'on donne aux jeunes femmes de sa classe… Ou aux grandes prétentieuses. Pourquoi donc s'énerver ainsi ? À moins que…

Mais… Attendez… Vous êtes vraiment princesse ? chuchotais-je en m'assurant qu'elle seule puisse m'entendre. Vous rendez-vous compte que vous venez de vous dénoncer toute seule ? Depuis quand s'adresse-t-on à une princesse en utilisant son titre ?

D'ordinaire, ne dit-on pas plutôt "Votre Altesse" ou encore " Votre Majesté" ? Je sais bien que je ne suis qu'une moins que rien. Une raclure de la société… Mais je sais au moins ça… Néanmoins, même si je n'hésite pas à arnaquer les pigeons, je ne suis pas une garce pour autant.

Cela dit, je ne dirai rien du tout. Vous avez vos raisons d'être là et il ne m'appartient pas de vous juger…. Comment dois-je vous appeler du coup ?




Scarlett Thompson
Messages : 51
Date d'inscription : 21/08/2023
Crédits : Sunrise

Univers fétiche : Fantastique
Préférence de jeu : Femme
Valise
Scarlett Thompson
Sam 16 Sep - 19:33

Morgane
de Pearl

J'ai 22 ans et je vis à Pearl, . Dans la vie, je suis princesse de ce royaume et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je ne suis pas encore mariée et je le vis plutôt trés bien.

Morgane est une jeune femme plutôt calme. Elle apprécie les livres, la place du marché, le calme et l’obscurité. Depuis jeune, elle ne reçoit pas beaucoup d’attention de la part des autres membres de la famille royale. La seule chose qu’elle pourrait craindre de leur part serait un mariage arrangé, mais pour le moment, elle profite du calme.

Funfact : Les marques sur son front sont des dessins qu’elle se fait la veille d’une chasse à l’arc. Ce rituel est issu d’une vieille tradition familiale qui dit qu’avec ces marques, l’animal tué se réincarne dans un corps humain.
J’étais tellement tendue que tout mon corps me faisait mal, et je devinais que j’aurais peut-être quelques courbatures le lendemain. Je fus prise de court, lorsqu’elle affichait une mine surprise. Je faisais de même, ne comprenant pas vraiment ce qui avait bien pu la surprendre. Etait-elle surprise que je la “menace” ? Non, elle devait y être habituée. Probablement que certains clients lui disaient bien pire, lorsqu’ils se rendaient compte qu’elle les avait bien eus. N’est-ce pas ?

Elle parut réfléchir un moment, et je comprenais alors que je venais de me vendre toute seule, en même temps qu’elle me l’expliquait. Oh, j’avais imaginé bien des scénarios dans lesquels j’avais été découverte… Mais celui-ci, jamais ! Qui aurait cru que j’allais me révéler dans une erreur ? Quand j’y réfléchissais, moi aussi, je me maudissais… M’aurait-elle vraiment appelée par un titre de noblesse ? Hm… Plus j’y pensais, plus son allure me laissait penser qu’elle ne l’aurait peut-être pas fait.

Elle me demandait par quel titre elle devait m’appeler, et cette fois-ci, ce fut à moi de paraître profondément surprise. Après un léger blanc, je laissais échapper un petit rire amusé. Jamais personne ne s’en était préoccupé, à vrai dire, puisque peu de personnes s’adressaient directement à moi. Oh, en dehors des hommes qui tentaient de me courtiser, évidemment. Cette pensée me dégoûtait légèrement, puisqu’aucun de m’avait jamais attirée.

- Mon Dieu…, commençais-je en chuchotant, reprenant mon sérieux. Je n’aurais jamais pensé que mon identité vous serait présentée de cette manière. Mais, ceci dit, votre sens de la déduction est impressionnant, chère liseuse de cartes. Il est vrai que je m'ennuie profondément, et c’est la raison de ma présence ici. Je vous en prie, appelez-moi Morgane, je ne suis pas quelqu’un d’aussi important que vous devez le penser. En échange, j’aimerais aussi savoir comment je pourrais m’adresser à vous d’une manière, disons, plus amicale.
Contenu sponsorisé
L'As de pique
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Le jeu de cartes - dame de pique
» Coeur - Carreau - Trèfle - Pique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy-
Sauter vers: