Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : coffrets dresseur d’élite EV05 Forces Temporelles
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Si tout le monde dansait, qui serait spectateur ? - ft maioral

Stormy Dream
Messages : 186
Date d'inscription : 28/08/2021
Région : Île de France
Crédits : Cosmic Kin

Univers fétiche : Fantastique, fantasy, historique (1900 et après), inspiration séries
Préférence de jeu : Les deux
Tournesol
Stormy Dream
Lun 12 Fév - 13:49

Elise Masson
J'ai 18 ans ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis Agent Immobilier, dans le business familial et je m'en sors plutôt bien, si on considère que je peux vivre dans Paris intramuros. Sinon, grâce à ma chance, ou malchance, je ne sais pas, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, ma vie étant trop prenante pour laisser de la place à un homme.

Informations supplémentaires ici.
Le groupe s’était un peu réduit lorsqu’ils étaient entrés dans le bar -Ricardo, Alix, Renato et elles-mêmes étant restés ensemble- ce qui permit à Elise de se détendre un peu. Une bière bien fraîche aiderait probablement à passer le cap du malaise ultime à chaque question personnelle… Heureusement, son extravertie de meilleure amie n’avait pas envie de la laisser de côté, bien que toute l’attention soit concentrée autour d’elle. Sa confiance en elle, son charisme, mais aussi sa beauté, attiraient les regards dans leur direction… et pas seulement ceux des deux jeunes hommes qui se trouvaient avec elles. Elise y était habituée, mais après toutes ces années, elle s’amusait encore à compter le nombre de personnes hypnotisées par Alix dans les environs. C’était un jeu comme un autre, surtout quand on est une introvertie dans une soirée dévergondée

La discussion se recentra sur le but ultime de la soirée qui consistait à danser : Elise n’eut pas l’occasion de répondre à la supplication de son amie que Ricardo avait surenchérit en manquant d’étouffer Ren au passage. La petite parisienne esquissa un sourire amusé, ne doutant pas le moins du monde des qualités de danseur de l’italien… ni même de son charme, pour rester correcte dans ses pensées.

“Dieu Merci !” Répondit Alix en écho aux paroles d’un Renato pas tout à fait d’accord avec le fait de se marier avec son accolyte. Elise sourit de plus belle, saluant au passage la petite pique qu’elle lançait à Ricardo. Alix était vraiment irrécupérable ! Et elle était prête à parier que Ricardo ne verrait pas le subterfuge alors qu’il était aussi gros que le nez au milieu de la figure. Elle cacha son plaisir derrière son trop grand verre.

Tous les regards se tournèrent vers elle au moment où elle avalait une gorgée de bière. C’était assez inédit qu’on lui pose la question dans un groupe où Alix se trouvait, ou du moins pas avant qu’elle ait prétendu avoir quelqu’un : elle ne connaissait que trop bien le sentiment de plan de secours. Surprise, autant par le sérieux du jeune homme que la sponténaité de la question, la jeune femme commença par nier de la tête. A la remarque de Renato, elle sourit quelque peu gênée, mais se força à répondre. “Ce n’est pas grave, je ne connais aucune façon délicate de le demander.” Un petit rire suivit son affirmation, gêné, mais elle luttait contre sa timidité.

“Je n’ai personne, merci de t’en inquiéter Ricardo !” Une gorgée du breuvage pétillant lui donna un peu plus de courage. “C’est un scandale, d’ailleurs, vous ne trouvez pas messieurs ? Un si joli minois !” Surenchérit Alix en faisant piquer un fard monumental à son amie au passage.

Heureusement, la conversation bascula de nouveau du côté de la jolie blonde, ce qui laissa suffisamment d’espace à sa camarade pour reprendre un peu de contenance derrière sa chope de bière. “Pourtant tu devrais, car je suis libre comme l’air ! ” Elise fronça les sourcils. “Première nouvelle. Je dois m’inquiéter d’avoir les scoops en même temps que le monde entier ?” Rebondit-elle avec un peu plus d’assurance. “T’avais raison, c’était qu’un con.” Grogna-t-elle entre ses dents. “Ravie de te l’entendre dire.” Affirmation qu’Alix balaya d’un geste de la main. “Danser ça s’apprend, et avec deux formidables professeurs comme Ren et moi, vous ne pourrez qu’être excellents.” Joli changement de sujet, il fallait qu’elle apprenne à en faire de même.

Oh là là… La stratégie d’Alix se dessinait devant ses yeux, et elle comprenait que si elle jetait son dévolu sur Ricardo, elle obligerait ce pauvre Renato à se faire écraser les pieds par la maladroite qu’elle était. Le charisme du danseur n’arrangerait rien à son embarras une fois qu’elle rejoindrait une piste de danse. Ce charme-même qui la fit frissonner alors qu’il se penchait vers elle pour la rassurer. “Tu sous-estimes ma gaucherie, vraiment.” Dit-elle d’une voix plus basse, comme si l’admettre lui pesait. Elle n’avait pas vraiment le rythme dans la peau, mais ce n’était pas une grande nouveauté. “Allons allons, c’est toi qui sous-estime les talents d’un bon danseur. Crois-moi que je ne reviendrais pas danser avec lui s’il n’était pas aussi bon !” Affirma Alix avec un large sourire. Elle n’eut aucun argument pour la contrer : elle voulait bien la croire.

Le naturel de la jeune femme reprit le dessus lors que Renato les quitta pour rejoindre le reste du groupe. Elle s'effaça au profit de son amie, la laissant diriger la discussion. Elle ne répondait que quand on s’adressait directement à elle.

Pour autant, elle ne s’ennuyait pas : la regarder œuvrer avec Ricardo était fascinant. A la fois épatée et surprise par ce rapprochement, Elise devait admettre qu’il y avait quelque chose entre eux, et elle fut extrêmement surprise de cette constatation. Il était très différent des copains habituels d’Alix : plus maladroit, mais aussi plus sincère. Plus vrai. Il était aussi très beau, et n’avait pas sa langue dans sa poche, ce qui lui faisait marquer plusieurs points.

Le temps était passé assez vite, bien plus qu’Elise ne l’avait imaginé. Le groupe quitta le bar pour se diriger vers l’endroit suivant. Dans la rue, de jeunes gens très bien habillés convergeaient vers le même endroit qu’eux. Elle ne douta pas que la soirée dansante était l’animation la plus attendue de la soirée.

Après un long moment de silence à marcher avec son groupe, elle fut interrompue dans ses pensées par le retour de l’italien au charme indéniable. “C’est si visible que ça ?” Répondit-elle avec une pointe de sarcasme, car il n’était pas très loin de la réalité. “Il y a des gens pour qui c’est inné… Et d’autre pour qui le talent c’est de casser un orteil au moindre faux pas !” Elle plongea son regard dans le sien, se sentant de nouveau troublée par sa prévenance, et sa présence de manière générale.

Il fallait qu’elle se reprenne !

“Généralement, je préfère regarder les gens talentueux danser entre eux, c’est tout aussi fascinant ! Mais je crois que ce soir je n’ai pas le droit de me défiler. Et c'est ça qui m'inquiète.” Dit-elle en se détendant un peu. Bien que sa timidité reste particulièrement difficile à dompter, elle donnait de sa personne pour tenir une discussion cohérente avec un bel inconnu. De toute façon, elle savait qu’il n’aurait bientôt plus le droit de quitter son amie d’une semelle.

“Et toi, tu es aussi infatigable qu’elle ?” Questionna la jeune femme en remettant nerveusement une mèche brune derrière son oreille. “Il faut pouvoir la supporter dans sa folie dansante !” Précisa-t-elle en pensant aux nombreuses soirées passées à d’endormir à moitié sur une banquette pendant que la jolie blonde enchaînait les partenaires.


Si tout le monde dansait, qui serait spectateur ? - ft maioral
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Tout ce que tu m’offres - ft. maioral
» Bonjour tout le monde :D
» Salut tout le monde !
» Coucou tout le monde !
» Hello tout le monde ! - Présentation d'Elwin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: