Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 EmptyAujourd'hui à 23:01 par Pyramid Rouge

» Madness or reality ?
Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 EmptyAujourd'hui à 22:02 par Senara

» il est bizarre ce sol il est palpable
Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 EmptyAujourd'hui à 20:01 par Ananas

» Le vent nous portera...
Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:30 par Dreamcatcher

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 EmptyAujourd'hui à 19:25 par Lord Xan

» Saut de l’ange - Cheryl & Nemo
Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 EmptyAujourd'hui à 18:02 par Nemo

» On s'immerge dans la musique, comme dans un rêve mélodieux, pour s'évader d'une réalité assourdissante [Feat Houmous]
Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 EmptyAujourd'hui à 17:57 par Houmous

» De pluie et de sang • Dinamite
Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 EmptyAujourd'hui à 17:04 par Dinamite

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 EmptyAujourd'hui à 16:19 par Ezvana

Le deal à ne pas rater :
Disney Lorcana Chapitre 3 : où acheter le Coffret Cadeau Les Terres ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash}

Dracoola
Messages : 582
Date d'inscription : 20/04/2018
Région : Québec city
Crédits : Frimelda et Google

Univers fétiche : LOTR/ Fantasy / City / Historique
Préférence de jeu : Homme
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t6011-listen-to-them-the-children-of-the-night-what-music-they-make#121946 https://www.letempsdunrp.com/t6012-i-want-you-to-believe-to-believe-in-things-that-you-cannot#121948
Dracoola
Ven 15 Sep - 1:45

Métatron
J'ai 52 ans et je vis au Ciel. Dans la vie, je suis secrétaire pour le boss et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis chaste et je le vis plutôt bien.

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 00e3959dd0b485e274b087f2d727578580f6c8b7

Métatron n’a que peu de souvenirs de son enfance, pour lui, tout est flou. Il se souvient simplement d’avoir été recueilli chez les anges.

Plus jeune, il se démarque par son intérêt pour les auteurs et la littérature terrienne. Il devient un adepte des mots et teste même ses poèmes sur les hommes. Ceux-ci n’appréciaient guère.

Il gravit les échelons à une vitesse fulgurante et se retrouve rapidement à occuper une position de secrétaire auprès du roi des cieux.

Il découvre avec fascination qu’il a la capacité de jurer. Il s’agit là, de son secret le mieux garder.

Il n’apprécie pas la moitié de ses collègues, mais se garde bien de le montrer.

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 3f696594bc17900efd25b067f55a781d4ab06ee8

Michael Sheen @ Tumblr

I am your ghost, a fallen angel





C’était étrange de se sentir soudainement différent des autres. Il était vrai que l’on ne m’invitait jamais aux fêtes de bureau et que très peu de mes collègues discutait avec moi à l’heure du lunch. En parfait petit ange, j’avais tenté de ne pas le prendre personnel. Il était également vrai qu’il m’arrivait de me sentir profondément seul or j’avais comme présomption que c’était le cas de tout le monde. Peut-être que je n’étais bel et bien pas comme les autres anges, cela expliquait ce sentiment de ne jamais en faire assez qui me rongeait perpétuellement. Ce besoin d’appartenance qui ne semblait jamais être comblé. Troublé, j’avais levé ma main pour venir couvrir ma bouche. La question du démon me faisait réaliser bien des choses.

⁃Non. Les autres anges se souviennent de leur enfance en tant que chérubin… Ce n’est pas mon cas et j’ignore pourquoi.

Il avait eu un sourire inquiétant et j’avais reculé plus par instinct qu’autre chose. Il y avait quelque chose d’intimidant dans son sourire comme s’il savait quelque chose que j’ignorais. Je n’aimais pas le discours qu’il tenait. Et puis moi, un rebelle ? Je n’avais rien d’un rebelle. J’étais doux et j’écoutais à la lettre ce que l’on voulait de moi. Il était vrai que je risquai gros en allant contre la volonté de mon patron. Mais les enjeux étaient si gros et importants. Si l’on pouvait éviter une effusion de sang, c’était déjà ça de gagner.

Je n’appellerais pas ça une rébellion, mais bon enchanté d’entendre que tu es dans le coup… Alors que fait-on ? C’est quoi le plan ?

Parce que je n’avais pas vraiment d’idée. Vous voyez, c’était la première fois que j’agissais de mon propre chef et non sous les ordres d’une tierce personne et je ne savais pas du tout par où commencer. J’espérais que le démon avait un plan sans quoi, nous ne serions pas plus avancez. Je m’appuyais contre mon bureau en me mordant les lèvres pensivement. Dans la prophétie il était question d’une comète peut-être pourrions nous commencer par-là ? J’ignorais si c’était une bonne piste, mais c’était déjà quelque chose.

– Si je comprends bien ça t’est complètement égal de trahir les tiens ?


C’était intrigant. Pas le genre de choses que l’on entendait souvent. Les anges et démons étaient connus pour être des élitistes.


LA MORT DES AMANTS


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. | FRIMELDA

Nash
Messages : 183
Date d'inscription : 29/07/2023
Crédits : Phoenix

Univers fétiche : Au feeling.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t6009-capacious-extremis
Nash
Dim 17 Sep - 16:13

Mephistopheles Sulfuro
J'ai 52 ans mais je suis un être immortel et je vis à la cité des démons, en Enfer. Dans la mort, je suis le démon sur l'épaule des Hommes et je m'en sors terriblement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


I am your shadow, the embraced demon

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 Tumblr_psk1yufG1t1uum0d8o1_500Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 Crowley-good-omens

Je baille. Ouais, je baille. Il vient de m'apprendre qu'il n'a absolument aucun souvenir de son enfance et moi, bah osef hein, je baille sans mettre ma main devant la bouche, ce serait trop me demander. Parler de truc sérieux, ça me fatigue. J'ai trop réfléchi. Je crois que je fais un burnout. Ouais, okay, j'abuse. Je sais pas, juste, tout d'un coup, j'ai eu un p'tit coup de pompe. Voilà tout. Sans doute la présence d'un ange et de ce qu'il raconte, c'est soporifique à en mourir. Quoique, je n'ai jamais été vivant de toute façon. "Ne t'endors pas !". La voix, cette voix, j'entends son rire de nouveau. Qui est-ce ? Qui es-tu ? Et sans m'en rendre compte, je dévisage l'ange. Je le regarde droit dans les yeux. Et j'ai l'impression de voir quelqu'un d'autre. Cet enfant... Je détourne les yeux, apparemment, on peut voir tout le mal qui se trouve au fond des yeux d'un démon, l'étendue d'un monstre, tapis dans le regard d'autrui. Je ne voudrai pas le faire peur. Puis je secoue ma tête et revoit à nouveau l'ange. A quel point le monstre m'habite ? A quel point le vois-tu ? Le voit-il ? Rhaaa, trop de questions qui n'engendrent finalement que trop de point d'interrogation. Où sont les réponses ? Parfois, je me le demande. Et en ce moment, c'est le cas. Je baille de nouveau sans grâce. Rhaaa, je veux mon catalogue, il était très instructif. Et bien plus sexy que l'ange que j'ai en face de moi. 

-Zarbi zarbi. Comment ça se fait qu'on soit les deux seuls des mondes Céleste et Infernal, qui ne nous souvenons pas de notre enfance ? Je veux pas avoir de points communs avec... Un être tel que toi. 
Fis-je avec une grimace de dégoût comme s'il était la pire immondice qui ait jamais existé. Or, c'est sa race qui l'est, faut pas le prendre personnellement. Même si, c'est vrai, il n'a pas choisi de naître sous la forme d'un ange, le pauvre. Non pas que je vais compatir de son sort, ça reste mon ennemi naturel. Ha ! Je viens de lui avouer, sans faire exprès, que je suis comme lui. Je ne pense pas lui avoir parlé du fait que moi non plus, ma mémoire partait en steak. Rhaa, toujours moi ça, je peux jamais me taire quand il le faut !

Je soupire. Au moins, c'est plus mon ennemi. Ennemi naturel, oui, ennemi personnel, non. C'est déjà ça. J'éclate de rire quand il me dit qu'il n’appellerait pas ça une rébellion. Lui coupant la parole, je lui dis. 

-T'appelles ça comment alors ? Chez les démons, c'est un couteau dans le dos. Et quoi, chez vous, l'ange, c'est une fleur dans le cou ? 
Pour faire un coup du lapin version angélique ? Mort de rire. Il est dans le déni le p'tit toutou de Dieu. C'est super drôle à voir ! Un ange mentir ? J'ai jamais vécu ça, mais voir un ange se mentir à lui-même ! Quel spectacle ! Je ne regrette rien. Je peux mourir en paix ! -pas que j'ai déjà été vivant mais c'est un détail et oui, je l'ai déjà dit-. 

-'Ttends, t'as pas de plan ? Bah super. On va aller loin... 
Ha bah je pense que l'équipe des ailes cassées vient de se former... 

Reniflant, je réfléchis. Bon, le truc là, c'est qu'il y a au moins un ange et un démon d'impliquer. 

-J'pense que faut voir qui auront le plus à gagner dans c'tte histoire. Genre, le nombre d'anges et de démons prêts à prendre le risque de voir sa propre existence s'achever sur un jeu de pile ou face, il n'y en a pas beaucoup. Mais si jamais, tu peux me compter dans la liste des suspects. 

Je viens dire -parce que je peux vraiment pas la fermer, c'est dingue- que cela ne me dérangeait pas que ma propre espèce crève, encore moi si c'est ma faute ! J'avoue que je me sens pas très malin de ne pas y avoir pensé avant... Je tenterai le coup à mes 400 ans, d'ici là, l'histoire sera oubliée, non ? 

-Rhalala, p'tit ange. T'as pas tout pigé. Il ne s'agit pas que d'une trahison qui rend le p'tit Didi grognon, ou Tatan à cran, non... Je veux... leur nuir. Sans état d'âme, sans remord. Ils vont payer pour... 

Pourquoi d'ailleurs ? Ma défense est assez faible. J'ai absolument rien qui dit que c'est eux les coupables. Mais bon, en enfer, comme en enfer, coupable jusqu'à preuve du contraire ! Tel est notre credo.  

-Enfin soit. Non, cela ne me dérange pas de les trahir. S'ils désirent la paix, j'empilerai les cadavres. S'ils désirent la guerre, je sauverai l'univers. C'est aussi simple que cela. 
 
Dracoola
Messages : 582
Date d'inscription : 20/04/2018
Région : Québec city
Crédits : Frimelda et Google

Univers fétiche : LOTR/ Fantasy / City / Historique
Préférence de jeu : Homme
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t6011-listen-to-them-the-children-of-the-night-what-music-they-make#121946 https://www.letempsdunrp.com/t6012-i-want-you-to-believe-to-believe-in-things-that-you-cannot#121948
Dracoola
Dim 17 Sep - 21:10

Métatron
J'ai 52 ans et je vis au Ciel. Dans la vie, je suis secrétaire pour le boss et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis chaste et je le vis plutôt bien.

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 00e3959dd0b485e274b087f2d727578580f6c8b7

Métatron n’a que peu de souvenirs de son enfance, pour lui, tout est flou. Il se souvient simplement d’avoir été recueilli chez les anges.

Plus jeune, il se démarque par son intérêt pour les auteurs et la littérature terrienne. Il devient un adepte des mots et teste même ses poèmes sur les hommes. Ceux-ci n’appréciaient guère.

Il gravit les échelons à une vitesse fulgurante et se retrouve rapidement à occuper une position de secrétaire auprès du roi des cieux.

Il découvre avec fascination qu’il a la capacité de jurer. Il s’agit là, de son secret le mieux garder.

Il n’apprécie pas la moitié de ses collègues, mais se garde bien de le montrer.

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 3f696594bc17900efd25b067f55a781d4ab06ee8

Michael Sheen @ Tumblr

I am your ghost, a fallen angel





Il s’était mis à bâiller. Et je m’étais demandé si je devais me sentir insulté. J’étais là devant lui. Je me mettais à nu et voilà qu’il bayait aux corneilles. Agréable. Ça donnait envie de continuer cette alliance naissante. Il fit remarquer que cela était étrange que l’on fût les deux seuls êtres célestes à ne pas avoir de souvenir et à cela je ne pouvais qu’acquiescer. Il y avait anguille sous roche et quelque chose me disait qu’Asmodée était au courant de quelque chose. Il avait rajouté qu’il ne voulait pas avoir de point en commun avec moi et à cela j’avais haussé un sourcil. Oh le culot, quand même. Il n’était pas au courant que les démons avaient été des anges avant de se faire bannir du royaume des cieux ? Qu’il ne le voulût ou pas, nous étions plus semblables que l’on pouvait le croire. Et voilà qui recommençait avec cette idée absurde de rébellion. Il tenait à me marquer du titre de traître et je n’appréciais pas ses sous-entendus.

– J’appelle ça de la prévenance, démon.

Son rire m’agaçait. Je ne devais pas perdre patience. Je n’étais pas moi-même sous l’influence de la colère et je voulais certainement pas révéler à cet idiot mon secret le mieux gardé. Il avait reniflé d’un air méprisant et mon visage s’était rembruni davantage. Non je n’avais pas de plan. Il fallait me pardonner c’était ma première fin du monde. Il fallait bien commencer quelque part. Il proposait de se pencher sur la question qui avait le plus à gagner de la disparition des anges ou des démons et la réponse m’était évidente. C’était nous. Les anges auraient le contrôle sur l’humanité et pourraient la remodeler selon les besoins du Créateur.

– J’ai ma théorie. Mais je ne la formulerais pas avant d’en avoir le cœur net. Je ne veux pas t’offenser, mais je ne te considère pas tellement comme un suspect. Ta vendetta personnelle contre les tiens et les miens est toutefois intrigante. Tu dois te sentir seul contre le reste du monde. Et voilà que je te rejoins dans ta solitude. Puisses à nous deux résoudre cet imbroglio afin que l’on retourne à nos existences respectives.

Il était parti dans une tirade sur son désir de nuire aux deux forces absolues qui régissait notre monde et j’avais écouté de manière respectueuse. Le sujet provoquait chez lui une passion presque inquiétante et il était hors de question de perdre sa collaboration pour une divergence d’opinions. Il allait m’aider c’était tout ce qui m’importait, ses raisons ? Je n’en avais cure.

– Bien. Adressons tout d’abord, ce trou de mémoire. J’ai le sentiment que tout cela est lié, mais je ne saurais expliquer pourquoi.

Je m’étais caressé le menton pensif avant de relever la tête vers mon interlocuteur. Comme s’il avait la clé de mon questionnement.


LA MORT DES AMANTS


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. | FRIMELDA

Nash
Messages : 183
Date d'inscription : 29/07/2023
Crédits : Phoenix

Univers fétiche : Au feeling.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t6009-capacious-extremis
Nash
Mar 26 Sep - 17:54

Mephistopheles Sulfuro
J'ai 52 ans mais je suis un être immortel et je vis à la cité des démons, en Enfer. Dans la mort, je suis le démon sur l'épaule des Hommes et je m'en sors terriblement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


I am your shadow, the embraced demon

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 Tumblr_psk1yufG1t1uum0d8o1_500Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 Crowley-good-omens

Je hausse un sourcil, un sourire remplit de mépris, bien que contenu. Ce n'est pas tant qu'il me dégoûtait -enfin si, c'est un ange mais je me comprends-, c'est juste que cette manie de se voiler la face, c'est quand même le talent inné des êtres Célestes. "Pour le plus grand bien", hein ? Le bien de qui ? Je me le demande parfois. Jusqu'à ce que je me rappelle que j'en ai rien à faire. Et ouais, des fois ce fait s'efface de ma tête comme si la question m'intéressait vraiment... Peut-être dans une autre vie. Je me demande qui j'aurais été si je n'avais pas été un démon. Est-ce que j'aurai un saint ou esprit frappeur ? Serais-je un condamné à mort des plus morts, errant dans le tartare, ou le gardien des enfers, le chien à trois tête Cerbère ? Serais-je une faucheuse ? En vrai, c'est cool comme métier ! Je vais faire ça un jour. Après tout, j'aurai pas à me faire percer les tympans avec leur jérémiade. Bah non, ils seront morts quand j'aurai fini et plus vite j'aurai fini et moins je les entendrai ! Et si je serai d'humeur, on pourra se taper une p'tite discute. Quel plan génial ! Toute façon, j'ai jamais su tenir un job plus de 7 ans mais une raison que j'ignore, Satan accepte mes changements de travail comme un simple changement de veste... Va savoir, il me trouve sans doute amusant. Il me regarde parfois, un regard malicieux qui traduit non sans mal un savoir qu'il a mais que je ne possède pas.

-Ouais ouais p'tit ange, si tu veux te mentir à toi-même, fais donc.
Les menteurs sont les démons mais je ne suis pas dupe, je suis certain qu'un ange ne dit pas toujours la vérité. Et quand bien il la dira, c'est sa vérité à lui, mentir revient à dire en sachant que c'est faux mais ce n'est pas un mensonge quand l'ange croit dur comme fer à sa croyance, aussi erronée soit-elle. Ce n'est pas un mensonge, c'est l'ignorance. Et franchement, je croyais que c'était le plus intelligent de nous deux. Bah maintenant, j'en suis plus sûr...

-Je pourrai être suspect dans l'optique où je ne suis pas seul. On va pas se mytho, une fin du monde, ça se prépare pas rien qu'avec la volonté d'une personne. Je suis sûr qu'ils sont plusieurs. Et bon, les anges autant que les démons risquent de disparaître. Ce sont des anges ET des démons qui se détestent assez pour vouloir que l'autre disparaisse. Mais assez discrets pour travailler ensemble sur leur plan, donc, ce sont des personnes qui travaillent avec les humains.

Encore une fois, je le regarde avec un mépris, il me prend pour qui au juste ?
-Déjà, je préfère être seul qu'être avec toi contre le monde... Vaut mieux être solo que mal accompagné, j'ai envie de te dire. Et toi qui me dis que nous sommes deux à vouloir résoudre ce problème, tu veux même pas me dire quelle est ta théorie ? C'est pas un peu du foutage de tronche ? Je vais pas jouer à cette mascarade encore longtemps si on arrive même à s'échanger donc garde ta théorie pour toi, moi, je me casse.
Décidément, je croyais qu'il était malin, je croyais que du fait qu'il travaillait avec les humains (peut-être, en fait, j'en sais rien si c'est le cas mais en soi, c'est un ange quoi), il savait que l'échange, c'était le plus important. Et il refuse de me dire sa théorie vaseuse avant d'avoir le coeur net ? Mais c'est un p'tit rigolo en fait... Par contre, si je sais pas ce que je cherche à valider, je risque pas de trouver des infos dessus. Surtout que bon, moi, je lui ai dit ce que je pensais, ma théorie, donc quoi ? Lui il peut savoir mais pas moi ? En quoi c'est équitable ? Démon ne rime pas avec sous-fifre donc qu'il aille se faire voir. Bah c'est ma faute, "croire", c'est donné qu'aux anges.

Je me lève sans le regarder, j'ouvre la porte, puis il me parle de son "trou de mémoire".
-J'en ai rien à carrer. Tu me diras quand tu en auras le cœur net hein.

Je me rappelle de ses paroles, du fait que ma vendetta est intriguante mais que concrètement, il s'en fout. En fait, je me demande... Est-ce que je suis en droit de vouloir me venger pour... Pourquoi ? Un souvenir ? Une chimère ? A quel point suis-je prêt à perdre pour une idée ? Qu'elle s'avère vraie ou fasse, est-ce que je suis en tord ? Pourquoi suis-je en colère d'un truc dont je ne sais rien ?

Puis je le regarde et ça y est, je le regarde. Je le vois. Ce petit garçon, cette ombre dont j'imagine les traits. Il devient plus... Net. Je me rapproche bien malgré moi. C'est de lui que je suis en deuil. C'est de lui que je désire être accompagné et pas de cet ange de pacotille ! L'image de l'ange revient, l'enfant est là, non, c'est l'ange. Enfant, ange, garçon, Métraton, gamin, être céleste, gosse, l'ange... Je me rapproche et plus je me rapproche et plus je les vois et plus je les confonds et ! Finalement, je rapproche l'ange par son col, pour mieux les voir. Et l'enfant disparaît sans prévenir...

-Tu lui ressembles...
Et savoir que c'est un ange qui a sa tête est désobligeant ! Mais sans aucun doute, ces yeux verts, sa taille moyenne, ses cheveux blonds sablés pastels, sa taille de minimoys (même s'il est assis, je n'ai aucun mal à deviner qu'il est plus petit que moi, à défaut d'être petit, il n'est pas grand, le gamin aussi était plus petit que moi... Mais moi, j'étais aussi... Enfant), sa peau blanche, ses traits doux (bien que plus accentués ?), ses joues pelotées... Il lui ressemble, je l'ai confondu à lui.

-Pourquoi toi hein ?
A qui je parle, au gamin ou à l'ange ? Va savoir, j'en sais rien. Finalement, je le rejette aussi brusquement que je l'ai fait attiré à moi, et cette fois, je pars ! Cela suffit ! Je commence à devenir fou. J'ai tout rêvé. Ma colère n'a pas lieu d'être. Ce gamin est juste une chimère. Je suis juste en train de m'imaginer une vie parce que... Bref, qu'importe. Faut juste que je me sorte ça de la tête. Ouais, c'est bien ça. Alors, elle est prévue quand déjà la prochaine partouze ?
 
Dracoola
Messages : 582
Date d'inscription : 20/04/2018
Région : Québec city
Crédits : Frimelda et Google

Univers fétiche : LOTR/ Fantasy / City / Historique
Préférence de jeu : Homme
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t6011-listen-to-them-the-children-of-the-night-what-music-they-make#121946 https://www.letempsdunrp.com/t6012-i-want-you-to-believe-to-believe-in-things-that-you-cannot#121948
Dracoola
Mer 11 Oct - 22:16

Métatron
J'ai 52 ans et je vis au Ciel. Dans la vie, je suis secrétaire pour le boss et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis chaste et je le vis plutôt bien.

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 00e3959dd0b485e274b087f2d727578580f6c8b7

Métatron n’a que peu de souvenirs de son enfance, pour lui, tout est flou. Il se souvient simplement d’avoir été recueilli chez les anges.

Plus jeune, il se démarque par son intérêt pour les auteurs et la littérature terrienne. Il devient un adepte des mots et teste même ses poèmes sur les hommes. Ceux-ci n’appréciaient guère.

Il gravit les échelons à une vitesse fulgurante et se retrouve rapidement à occuper une position de secrétaire auprès du roi des cieux.

Il découvre avec fascination qu’il a la capacité de jurer. Il s’agit là, de son secret le mieux garder.

Il n’apprécie pas la moitié de ses collègues, mais se garde bien de le montrer.

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 3f696594bc17900efd25b067f55a781d4ab06ee8

Michael Sheen @ Tumblr

I am your ghost, a fallen angel





Il avait eu un rictus méprisant, l’enfoiré. Il pouvait bien me juger si ça lui chantait. Je n’étais pas un rebelle. Je n’avais rien d’autre que le Ciel et les anges. C’était la seule raison de mon existence. Il pouvait bien me juger du haut de sa vie basée autour de la misère humaine et des plaisirs charnels je n’en avais rien à cirer. D’où il se permettait de faire mon procès ? Ne valait-il mieux pas avoir une allégeance en quelque chose plutôt qu’errer sans but à travers les millénaires, s’abandonnant au gré de ses envies pour oublier l’ennui perpétuel d’une existence éternelle sans signification. Et non je n’étais pas con comme un balai. Je savais que quelque chose se tramait du côté céleste, mais je ne faisais pas encore assez confiance au démon pour lui confier mes soupçons de plus nous étions au Ciel et ici les murs possédaient littéralement des oreilles. Or, le démon semblait s’en offusquer prenant mon manque de communication comme un affront plutôt qu’une simple précaution. Oui bon s’il allait s’insulter pour tout, aussi. Peut-être que le monde s’en tirerait mieux sans notre intervention. J’avais soupiré. Je sentais déjà des rides se creuser sur mon visage. Une expression implorante sur mon visage je fixais mon interlocuteur en espérant qu’ils comprennent.

– Démon, utilises ta tête un instant, il y a des choses que l’on ne peut dire à la légère au royaume des Cieux.


Mais voilà qu’il se lève et me fait dos, prisonnier de son offense imaginaire. Soit qu’il parte avec cette fausse impression d’avoir été bafouer je n’étais pas prêt à risquer ma tête pour quelqu’un qui se bornait sans écouter les autres. Or, au lieu de s’en aller, il restait immobile dans le cadre de la porte. Confus j’avais froncé les sourcils, cet individu me faisait perdre la tête avec ses humeurs imprévisibles. Il s’était tourné lentement pour me faire face. Je pouvais voir les regards curieux de mes collègues dans le couloir derrière et lorsqu’il s’approchait suffisamment je fis un signe de main pour que la porte se ferme d’elle-même. Il se rapprochait de moi et ça me rendait inconfortable. Puis, il se mit à me marmonner que je lui ressemblais. Et je me demandais ce qu’il racontait. Il me tirait par le col et trop surpris je ne me débattais pas, son visage à quelques centimètres du mien semblant chercher quelque chose qu’il ne trouvait pas. Il me relâchait brusquement et je dus retrouver mon équilibre grâce au bureau. C’était quoi son problème ? Perdant patience je lançais avec irritation.

– Pourquoi moi ? J’aimerais bien savoir moi aussi. Je ne comprends pas pourquoi nous n’avons pas de souvenirs et comme je te le disais j’ai ma théorie sur qui est responsable de mon côté. Je vais me pencher sur la question et je vais te revenir avec les réponses. Mais pour cela, décidons de notre prochaine rencontre et d’un lieu qui n’implique pas que nous devions parler en devinettes.

C’était bien mince comme offre de paix. Mais je n’étais pas d’humeur à mettre à genoux pour implorer son pardon.



LA MORT DES AMANTS


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. | FRIMELDA

Nash
Messages : 183
Date d'inscription : 29/07/2023
Crédits : Phoenix

Univers fétiche : Au feeling.
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t6009-capacious-extremis
Nash
Jeu 26 Oct - 21:37

Mephistopheles Sulfuro
J'ai 52 ans mais je suis un être immortel et je vis à la cité des démons, en Enfer. Dans la mort, je suis le démon sur l'épaule des Hommes et je m'en sors terriblement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


I am your shadow, the embraced demon

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 Tumblr_psk1yufG1t1uum0d8o1_500Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 Crowley-good-omens

J'ai commencé à offrir un sourire sardonique. Qui s'étire de plus en plus, jusqu'à ce que l'on entende un souffle sortir d'entre mes lèvres, puis ne pouvant plus me contenir, je commençais à rigoler. Autant, je n'ai rien contre le fait qu'il m'ait dit de je cite "Démon, utilises ta tête un instant", il a pas vraiment tord même si j'irai pas lui dire mais le "il y a des choses que l'on ne peut pas dire à la légère au royaume des Cieux". Vraiment, celle, elle était très bonne ! Et non, je ne prends pas trop les anges pour des bisounours. Ils sont, pour la plupart, plus hypocrites encore que les démons mais ce qu'il vient de dire est assez contradictoire. 

-Tu peux donc dire ici que tu t'opposes au plan de ton Dieu adoré mais pas ta théorie à la noix ? Quel logique ! 

Puis j'étais suis revenus vers lui, agité, songeur, perturbé. Je ne voyais plus l'ange, simplement l'humain. Un gamin. Un enfant. Un gosse. Que j'ai connu. Mais je ne me souviens rien d'autre. Juste d'un rire. De moi, le tirant, je voulais qu'il me suive. C'est tout ce dont je me rappelle et le souvenir s'arrête là. Net. Sec. Rude. Pourquoi ? Que se passe-t-il avant ? Mais surtout, qu'en est-il de l'après ? Est-il mort ? A cette pensée, une douleur me vient au cœur. Ma poitrine est serrée. Je ne devrai rien ressentir. Pourquoi je me sens comme ça pour un simple gosse ? Mais si sa parte me met dans un telle colère, une telle rancune, une telle haine... Puis-je réellement dire que ce n'est qu'un "simple" gosse ? Non. Je ne peux plus me le permettre. J'agrippe son col tout comme mon T-shirt, je l'empoigne là où il y a mon cœur... Enfin, pas comme si j'en étais doté, hein ? C'est comme un membre fantôme peut-être ? Le truc qu'ont les humains quand ils n'ont plus leur jambe là. Mais je ne suis pas un humain... Pourtant, je souffre bien. Je transpire, je grimace. Je serre si fort son col que j'en ai les phalanges blanches. Je m'accroche si fort à mon T-shirt que je me plante mes griffes dans ma paume, saignant un peu. Mais rien n'équivaut à la douleur d'entre ma poitrine. Mais c'est impossible ! Je n'ai pas de cœur ! Impossible que je puisse avoir mal là ! Impossible ! Puis comme s'il m'avait brûlé, je le repousse aussi violemment que je l'ai attiré à moi, non sans lui demander "Pourquoi toi hein ?", dépité et amer. 

-Ok. Tu m'as fait venir dans ton taudis alors la prochaine rencontre, tu viens dans le mien ! Sur ce, j'me taille. 

Puis je me retourne, sans lui donner de date, sans lui demander son accord. M'en fous. Je me barre. Cette conversation a trop duré ! J'ai pas que ça a foutre. Mon seuil de tolérance de côtoiement d'ange de mes deux a plus qu'été dépassé là. Donc je me casse, sans un au-revoir, sans même prévenir en fait, je me casse. Point. Je l'attends dans mon bureau. Quand il aura enfin le cœur net hein. En parlant de ça, le mien me fait toujours mal. Mais j'ai arrêté de porter ma main à ma poitrine, hors de question que je sois faible devant lui ! Sans doute à cause de cette odeur nauséabonde de... Parfum à la senteur exotique et douce. Brr. J'ai été contaminé par leur mièvrerie, c'est sûr ! Je me casse de là avant de me transformer en bisounours ! 
 
Dracoola
Messages : 582
Date d'inscription : 20/04/2018
Région : Québec city
Crédits : Frimelda et Google

Univers fétiche : LOTR/ Fantasy / City / Historique
Préférence de jeu : Homme
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t6011-listen-to-them-the-children-of-the-night-what-music-they-make#121946 https://www.letempsdunrp.com/t6012-i-want-you-to-believe-to-believe-in-things-that-you-cannot#121948
Dracoola
Lun 30 Oct - 16:22

Métatron
J'ai 52 ans et je vis au Ciel. Dans la vie, je suis secrétaire pour le boss et je m'en sors plutôt moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis chaste et je le vis plutôt bien.

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 00e3959dd0b485e274b087f2d727578580f6c8b7

Métatron n’a que peu de souvenirs de son enfance, pour lui, tout est flou. Il se souvient simplement d’avoir été recueilli chez les anges.

Plus jeune, il se démarque par son intérêt pour les auteurs et la littérature terrienne. Il devient un adepte des mots et teste même ses poèmes sur les hommes. Ceux-ci n’appréciaient guère.

Il gravit les échelons à une vitesse fulgurante et se retrouve rapidement à occuper une position de secrétaire auprès du roi des cieux.

Il découvre avec fascination qu’il a la capacité de jurer. Il s’agit là, de son secret le mieux garder.

Il n’apprécie pas la moitié de ses collègues, mais se garde bien de le montrer.

Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash} - Page 2 3f696594bc17900efd25b067f55a781d4ab06ee8

Michael Sheen @ Tumblr

I am your ghost, a fallen angel





C’était presque comique. À quel point j’avais envie de dévisser sa tête ! Je n’étais pas de nature violente. J’étais habituellement d’un calme imperturbable. Or, la minute que cette énergumène fit son apparition, j’eus envie de lui faire la passe de Caïn à Jacob. Peut-être était-ce sa nature démoniaque qui faisait ressortir en moi cette laideur qui n’avait rien d’angélique. Ce sourire qui m’irritait profondément… Du calme, Métatron. Ce n’est pas le moment. Et le voilà qui m’accusait encore d’être de mauvaise foi. Décidément, il n’était pas le crayon le plus effilé de la boîte.

– Il y a une différence entre émettre une opinion, dans le cas échéant : m’opposer à la volonté du Seigneur d’annihiler une partie de la population céleste et émettre des accusations directes contre mes homologues. Le seigneur encourage l’expression de soi. Je ne serais pas banni des Cieux tant que je n’aurai pas posé directement un geste pour appuyer ma parole. Porter une accusation contre un autre ange sans avoir de preuves tangibles… Autant faire mes valises, tout de suite.


Il semblait ne pas m’écouter. Agité voir perturbé et je m’expliquais difficilement son comportement. Certes, son trou de mémoire correspondait au mien. J’étais le premier à trouver cela étrange. Mais autant d’effusion, il se souvenait visiblement de quelque chose et cela expliqua sans doute son attitude erratique. N’empêche qu’en décidant de m’empoigner par le col il jouait avec le feu. Tu es un sage Métatron. Tu ne te mettras pas en colère sans raison. Il fallait que je me parle. Je n’aimais pas qu’il débarque comme ça. Il me provoquait. Me forçait à sortir de ma latence perpétuelle et je n’appréciais pas. Puis, il quittait. De la même manière qu’il était entré. Et je restai immobile, un instant. Un goût de cendre sur la langue. Il me fallait une tisane à la camomille, presto ! Je sentais déjà la migraine venir et j’avais encore bien du travail devant moi.





LA MORT DES AMANTS


Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. | FRIMELDA

Contenu sponsorisé
Symphony of Celestial and Infernal {Dracoola & Nash}
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» La voisine du fantôme. {Dracoola & Nash}
» (F) une envie de Wessa (the infernal devices)
» [UA] Like fire and ice ft. Dracoola
» C'est l'arnaqueur arnaqué. [ft. Dracoola]
» Qu'est-ce qui se passe avec Dracoola ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy-
Sauter vers: