Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment : -24%
PARISOT ZODIAC Lit adulte 140 x 190 cm – ...
Voir le deal
99.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Carry on Wayward son

DarkStar
Messages : 82
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
tea
DarkStar
Mer 18 Mai - 14:27

Lily Beauchamp
J'ai 24 ans et je vis à Blue River Wisconsin, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis Wrangler. C'est à dire que je gère le ranch familial. Je m'occupe des chevaux et du bétail de mes grands-parents, je répare les clôtures, m'occupe du potager avec d'autres employés, je m'occupe aussi des touristes souhaitant faire des balades à cheval. Il n'y a que peu de perspective de boulots là d'où je viens. Mais l'entreprise Beauchamp prospère depuis des décennies et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas très bien. Il doit y avoir un truc chez moi qui ne passe pas ou qui gêne les autres. Je sais que je n'ai pas un caractère facile mais tout de même.

Lily ne sait pas encore mais elle n'est pas humaine. C'est un nephilim, un enfant né d'une mère humaine et d'un être céleste. Sauf que son géniteur n'est pas un emplumé comme les autres, il s'agit d'un archange...l'archange Gabriel.
Un ange rebelle a usé de nombreux sceaux énochiens pour pouvoir protéger et cacher cette enfant des autres anges. Car l'existence d'un être comme elle, aussi puissant n'est pas autorisé par le paradis.

Sa mère est morte en la mettant au monde. Elle a été élevée par ses grands-parents. Sa vie était relativement simple, exposée au grand air, c'est en pleine nature et au contact des animaux qu'elle a grandi. Sa famille est croyante mais pas fermée. Lily ne sait absolument pas qui est son père et n'a aucune connaissance des monstres et autres créatures surnaturelles qui entourent le commun des mortels.

Carry on Wayward son  Tumblr_inline_o42gybqAny1qa2n1a_250
Lily ne se rappelait plus quand exactement les choses étaient partis en vrilles. Etait-ce il y a trois semaines? Peut-être quatre? La brune ne comptait plus maintenant. Elle était épuisée là, dans cette très modeste chambre de motel qu'elle louait depuis quelques jours déjà. Allongée sur son lit à contempler le plafond, Lily faisait quelques exercices de respirations pour éviter que les "trucs bizarres" ne recommencent encore. Depuis peu, elle s'était rendu compte que ses émotions semblaient avoir un impact sur ces catastrophes qui se passaient à chaque fois qu'elle s'énervait ou qu’elle éprouvait une émotion forte.

Sa dernière facétie ? Ralentir le temps dans toute une ville. Elle avait paniqué, prenant pour un ange venu la tuer, un homme vêtu d’un costard noir. Et soudain, les gens, les choses et les objets c’étaient mis à se mouvoir complètement au ralenti. Alors encore une fois elle avait fuis. Lily ne faisait que ça depuis des jours. Depuis…qu’elle avait tout apprit sur sa véritable nature. Encore couchée sur le lit, la jeune femme renifla un peu, essayant de ravaler ses larmes. Sa vie d’avant lui manquait. Le ranch lui manquait, les chevaux lui manquaient et…ses grands-parents. Elle les avait découverts un " beau soir " morts, étendus sur le sol en parquet du grand salon.

Toute la ville avait été choquée par cette nouvelle et une fois que les coroners eurent embarqué les corps, le pasteur Samuels, un vieil ami de la famille, était venu la trouver pour lui apporter réconfort et aussi…pour lui faire quelques révélations la concernant. Quelques minutes après, Lily apprenait qu’elle était en réalité un nephilim très puissant, qu’il était un ange et qu’il avait, grâce à la magie énochienne, apposé des sceaux sur elle et effacé fréquemment sa mémoire depuis qu’elle était enfant, afin qu’elle puisse vivre en sécurité, loin des anges voulant à tout prix la faire disparaître. Car de ce qu’elle avait pu comprendre jusque-là, c’est que les hybrides issus d’anges et d’humains, étaient considérés comme des abominations et qu’ils devaient être tout simplement éliminés. Comment…comment des créatures divines, censées devoir guider et protéger les humains, pouvaient agir de la sorte ?

Le pasteur Samuels, après lui avoir expliqué sa nature réelle, eut juste le temps de lui donner une petite boite de biscuits ancienne dans laquelle, étaient entassées plusieurs photos. Sa mère. C’était une grand brune au regard malicieux, vêtue d ce qui semblait être des vêtements de scène. Et à côté d’elle se trouvait un homme qui portait un toast en direction du photographe. " Cherche cet homme, c’est lui qui… " Cependant, le pasteur n’avait pas eu le temps de lui en apprendre plus. Sentant des anges arriver, il ordonna à sa protégée de prendre la boite, prendre quelques affaires et de fuir. " Je vais tenter de les retenir, quant à toi Lily, cours. Cours et ne te retourne pas quoi que tu entendes ! Les sceaux que j’ai apposé sur toi continuerons de masquer ta présence aux yeux des autres anges mais plus tu utiliseras tes pouvoirs et plus tu affaibliras ces protections. Il faut que tu sois très prudente." Lily ne se fit pas prier et retourna chez elle pour prendre quelques vêtements et nécessaire de toilette. Le pasteur qui était en réalité un ange rebelle ayant préféré vivre avec les humains, fut tué. La néphilim quant à elle, traça la route.

Ignorant quoi faire, elle errait depuis ce jour. Lorsqu’elle était un peu trop en rade de liquidité, elle se dégotait des petits boulots en tant que serveuse ou bien hôtesse de caisse et parfois, elle jouait les pickpockets. Cela lui permettait de pouvoir continuer à s’acheter à manger et payer ses chambres de motels. Comme ce soir. Soudain, son ventre se mit à gargouiller, la faim se faisait ressentir et il fallait donc qu’elle sorte. Allant rejoindre sa voiture, elle démarra et alla rejoindre le premier " bouiboui " servant de la bière bon marché mais aussi des repas. Alors elle s’y rendit. L’endroit était bruyant, remplis de loubards, de prostituées et autres types cherchant à décompresser de leur journée de boulot. Avant de commander, elle vérifia ses liquidités et constata amèrement qu’il ne lui restait qu’un billet de cinq dollars…autrement dit, pas assez pour se payer un repas. Soupirant, elle regarda autour d’elle pour voir s’il n’y avait pas quelqu’un d’un peu trop " tête en l’air " pour qu’elle puisse fouiller dans ses poches sans trop de difficultés.

Lily détestait faire les poches aux gens, elle avait été bien élevée par ses grands-parents et selon des principes mais…elle avait faim. C’est alors qu’elle repéra un jeune homme…coupe un peu à la militaire, portant une veste de cuir tellement abimée qu’il était miraculeux qu’elle tienne encore en une seule pièce. Il parlait avec un autre jeune homme, plus grand lui, possédant une foisonnante tignasse noire. A en juger par leur air épuisé à tous les deux et un peu paumé, la jeune femme se disait qu’il serait simple de leur faire les poches. S’approchant du plus petit des deux gars, le percuta violemment et en profita pour glisser ses petites mains dans les poches de ce dernier afin d lui subtiliser ce qui semblerait être…un portefeuille.

" Ah ! Je suis désolée, je ne regardais pas où j’allais ! J’espère que je ne vous ais pas fait mal ! "


S’excusant platement, la jolie brune s’éloigna avec le fruit de son larcin. Il ne fallait pas qu’elle reste ici alors elle s’éclipsa dans les toilettes des dames pour fouiller un peu. Et le moins qu’on puisse dire c’était qu’il n’était pas riche non plus ! Il n’y avait que quarante dollars dans son "larfeuille". Bon, au moins, cela lui permettrait de pouvoir subvenir à ses besoins un peu plus longtemps. Elle était désolée pour ce pauvre type mais la fin justifiait les moyens. Ce qu’elle ignorait, c’est que Lily venait de faire les poches à un célèbre chasseur qui traquait les monstres et autres emplumés avec son petit frère.

Quittant les toilettes pour dames, la jeune femme préféra déguerpir de là en se faufilant dans la foule afin de regagner au plus vite sa voiture…elle irait s’acheter à manger dans un fastfood plus loin avant de revenir dans son motel miteux. Dans la précipitation, la néphilim n’avait pas vu non plus les deux anges qui avaient remonté sa piste et qui la cherchaient eux aussi.

Renard
Messages : 26
Date d'inscription : 12/05/2022
Région : Québec
Crédits : Avatar; @little liars Header; @focusedits

Univers fétiche : Historique & fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Noob
Renard
Mer 18 Mai - 17:55

Dean
Winchester

J'ai 28 ans et je vis dans ma voiture, États-Unis. Dans la vie, je suis chasseur et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Back from Hell
Dean pouvait sentir la douleur dans chacun de ses os lorsqu'il pris place à la petite table que Sam lui avait désigné. Une autre journée à chasser les monstres de l'obscurité, une autre victoire contre le mal. C'était le genre de pensée qui pouvait réconforter le grand idiot, mais pas Dean. Peut importe le nombre de créatures qu'ils tuaient, il savait qu'un nouveau naissait à chaque minute. Comment deux hommes pouvaient-ils sauvez le monde? C'était une question sans réponse qui le torturait depuis qu'il était revenu de là-bas. Des enfers. Il faisait mine de n'avoir aucun souvenir, parfois pour protéger Sam, parfois pour simplement ne pas avoir à en parler. Il y avait tout de même un certain réconfort à en tirer, les douleurs humaines n'étaient rien comparées à ce que les démons lui avaient fait subir alors qu'il était immobilisé par les chaînes de son esprit. Lorsque la jeune barmaid approcha, il commanda deux whiskys et une bière, roulant les yeux devant Sam qui demandait ce qu'ils avaient de ‘'biologique‘'. Un rictus amusé, comment pouvaient-ils êtres aussi différents alors qu'ils se ressemblaient tellement. L'un grand et l'autre court, l'un trop doux et l'autre trop intense… L'un à l'image de Mary, l'autre à l'image de John.

- Je crois que j'ai trouvé quelque chose, une petite ville pas trop loin d'ici… Commença Sam aussitôt qu'il posa son portable contre la table du bar
- Non Sam, pas question! Je n'ai même pas encore nettoyé le sang de vampire de ma veste, alors tu te calmes, d'accord! Grogna Dean en se secouant les mèches dans un soupire exaspéré
- Ce n'est pas un cas comme les autres, Dean! Je crois qu…
- J'ai dit NON! Demain! Nous avons mérité une pause ce soir...

Son petit frère se tû aussitôt, réalisant qu'il n'avait pas du tout envie de jouer ce soir. Ce n'était pas le nid de suceurs de sang qui l'avait mis dans cet état, ni le crétin qui avait mal tourné la courbe et avait presque effleuré Baby. C'était à l'intérieur de lui, à chaque jour depuis qu'il était revenu sur terre. Une colère brûlante, une rage aveuglante, une douleur déchirante. Malgré le sourire qu'il offrit à la belle jeune femme qui venait lui servir sa bière, ses yeux étaient vides d'intérêt. Il avait perdu ce goût pour la vie qu'il aimait tant, l'intoxication qu'il ressentait devant une créature à jupe courte. Il ne restait plus qu'une pénombre dévisageant le monde autour de lui. Son esprit revint à la table, il grimaça en regardant le liquide épais couleur herbe que son frère sirotait devant lui, réalisant qu'il n'avait été servi que d'une pauvre bière. Il se leva d'un bond, plaquant sa main contre le bas de son dos sous le coup de la douleur.

- T'as besoin d'autre chose, Granola? Demanda-t-il sarcastiquement à son compagnon

Pour toute réponse, il n'eu droit qu'à un hochement de tête négatif. Le grand brun était complètement absorbé par l'écran de son ordinateur portable, Dean fit un signe de la main comme s'il voulait le balayer hors de l'existence. Il se retourna, percutant une jeune femme sur son chemin.

- Me faire mal? J'aimerais te voir essayer, ma jolie! Dit-il en lui souriant de pleines dents, finalement peut-être que les femmes ne l'ennuyaient pas autant qu'il l'eut cru

Il leva les mains en l'air pour lui faire signe de passer, la détaillant d'abord de face, puis de dos tandis qu'elle se dirigeait vers le restroom. Un léger pincement au cœur, la belle dame ne l'avait même pas remarqué. Il décida donc de jeter son dévolu sur la barmaid prisonnière derrière son bar

- Tu as oublié les whiskys, lui dit-il en mettant une main dans sa veste à la recherche de son portefeuille. Ajoute un cheeseburger avec ça, tu veux bien?

Il fouillait toujours dans sa poche, ses gestes devenant de plus en plus nerveux tandis que l'employer l'ignorait totalement. Ça lui pris de longues secondes pour comprendre la situation, sa mâchoire se rétractant durement tandis qu'il laissait échapper un juron étouffé. Il ne lui fallait que trois mots pour alerter Sam, Robin des bois. En un instant, le duo quitta le bar, le plus grand des deux jetant un billet de dix contre la table avant d'enfouir son portable sous son bras. Ce n'était pas là première fois qu'ils croisaient ce genre de petits voleurs, pas une parole ne fut échangée tandis que Dean se dirigeait vers la gauche pour se tapir à l'entrée du bar, Sam pris la droite et se faufila dans l'allée pour attendre la proie. Il n'attendu qu'un court moment avant qu'elle ne s'extirpe de l'établissement, au moins elle avait le bon sens de se tirer avec le fric, contrairement à l'idiot du Wyoming qui s'était permis de dépenser quelques-uns de leurs billets carrément sous leur nez. D'un pas sûr, Dean surgit de nulle part et se faufila devant elle, lui bloquant l'accès à la voiture dans laquelle elle allait visiblement prendre la fuite.

- Pas si vite, princesse… La prochaine fois que tu veux piquer le portefeuille de quelqu'un, assure-toi qu'il n'est pas flic…

Il écarta sa veste, exposant le badge qu'il n'avait pas eu le temps de retirer depuis son dernier interrogatoire. Il souriait, conscient qu'elle tenterait surement de prendre la fuite à pied. Sam se posa derrière elle

- On ne veut pas te causer d'ennui, juste récupérer ce que tu as volé, Dit Sam sur un ton doux, ses grands yeux de biches s'efforçant de rassurer la jeune femme
- Parle pour toi! Grommela Dean


“You do have a story inside you; it lies articulate and waiting to be written — behind your silence and your suffering.”  
DarkStar
Messages : 82
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
tea
DarkStar
Mer 18 Mai - 20:10

Lily Beauchamp
J'ai 24 ans et je vis à Blue River Wisconsin, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis Wrangler. C'est à dire que je gère le ranch familial. Je m'occupe des chevaux et du bétail de mes grands-parents, je répare les clôtures, m'occupe du potager avec d'autres employés, je m'occupe aussi des touristes souhaitant faire des balades à cheval. Il n'y a que peu de perspective de boulots là d'où je viens. Mais l'entreprise Beauchamp prospère depuis des décennies et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas très bien. Il doit y avoir un truc chez moi qui ne passe pas ou qui gêne les autres. Je sais que je n'ai pas un caractère facile mais tout de même.

Lily ne sait pas encore mais elle n'est pas humaine. C'est un nephilim, un enfant né d'une mère humaine et d'un être céleste. Sauf que son géniteur n'est pas un emplumé comme les autres, il s'agit d'un archange...l'archange Gabriel.
Un ange rebelle a usé de nombreux sceaux énochiens pour pouvoir protéger et cacher cette enfant des autres anges. Car l'existence d'un être comme elle, aussi puissant n'est pas autorisé par le paradis.

Sa mère est morte en la mettant au monde. Elle a été élevée par ses grands-parents. Sa vie était relativement simple, exposée au grand air, c'est en pleine nature et au contact des animaux qu'elle a grandi. Sa famille est croyante mais pas fermée. Lily ne sait absolument pas qui est son père et n'a aucune connaissance des monstres et autres créatures surnaturelles qui entourent le commun des mortels.

Carry on Wayward son  Tumblr_inline_o42gybqAny1qa2n1a_250
La brune se croyait bien maligne que d'avoir réussi son coup. Elle pensait bien naïvement, qu'elle allait pouvoir se tirer comme si de rien était. Ou tout du moins suffisamment vite pour que ces deux nigauds ne se rendent compte de rien, le temps qu'elle prenne la poudre d'escampette. Malheureusement, les deux "nigauds" étaient baroudait sur la route et les affaires louches en tous genres depuis leur enfance et comme le disait l'adage: Ce n'est pas à un vieux singe qu'on apprenait à faire la grimace.

Lily déchanta rapidement lorsqu'elle vit donc les deux jeunes hommes se pointer l'un lui barrant la route, l'autre l'empêchant de rebrousser chemin. Merde, pensa la jeune femme. Elle ne l'avait pas vu venir celle-là! Son coeur se mis à battre un peu plus fort dans sa poitrine mais elle devait se contrôler. Parce que des catastrophes arrivaient sans cesse si elle perdait le contrôle de ses émotions.

"Toi? Flic? Et moi j'suis mère Theresa!"


Lily ne put s'empêcher de lâcher un rire sardonique lorsque celui qui lui faisait face lui avoua être de la police. Sérieusement, les flics étaient tellement en sous-effectif qu'ils recrutaient chez des épaves? Parce que c'est l'effet que lui faisait ce type. A la rigueur, peut-être était-il un "pourri" ? D'ordinaire, la jeune femme se gardait bien de "juger un livre à sa couverture" mais là, en voyant ses yeux cernés et sa dégaine...Cependant, son rire fondit comme neige au soleil lorsqu'il lui plaqua sa carte d'officier sous le pif. Lily ne savait absolument pas faire la différence entre un faux et un vrai badge de police. Elle, malgré son répondant et son piquant, n'était qu'une gamine de la campagne. Elle était simple et honnête. Alors tous ces trucs de vrais et faux papiers, elle n'aurait pu faire la différence. Ce type venait de lui montrer un badge, alors c'était innocemment qu'elle le croyait.

Sa première réaction fut effectivement de tenter de prendre la fuite, allant jusqu'à abandonner son véhicule. Elle pourrait courir, semer ce type et attendre que les choses se tassent. Mais une voix dans son dos l'en dissuada. Lily n'avait pas entendu le deuxième larron se positionner dans son dos pour l'empêcher justement, de prendre la fuite. Comprenant qu'elle était cernée, la brune ne chercha pas à s'enfuir. Si la belle n'avait pas été si fière, elle aurait lâché le morceau concernant sa situation compliquée...qu'elle avait juste faim. Au lieu de ça, Lily serra les poings, une colère sourde obscurcissant ses jolis yeux noisette. Puis elle fouilla alors rageusement dans ses poches pour redonner les quarante dollars qu'elle avait subtilisés à ce flic.

"Tenez! Votre fric! Franchement faudrait peut-être songer à ce qu'on vous paye plus. Quarante dollars c'est tellement minable!"

Elle était cinglante la petite. "Petite" oui. Car elle n'était pas très grande par rapport aux deux colosses qui l'encerclaient. En réalité, la jeune femme était tellement en colère contre elle-même de s'être faite prendre la main dans le sac comme une gosse, qu'elle avait voulu littéralement lui jeter ses billets à la tronche. Sauf qu'elle perçu des mouvements un peu plus loin. Sur la défensive, Lily observa rapidement s'il s'agissait simplement de clients ou pire. C'était malheureusement le "pire" qui s'avançait vers eux. Deux types en costards noir semblant sortis tout droit de la trilogie Matrix, s'avancèrent vers eux trois. Les yeux de Lily s'écarquillèrent d'horreur et de terreur lorsqu'elle comprit qu'il s'agissait d'anges. Elle avait appris à les reconnaître maintenant et les voir dégainer leurs lames angéliques ne fit que confirmer ce qu'elle craignait.

"E...écoutez, laissez-moi partir maintenant, pour votre bien je vous jure qu'il faut me laisser partir sinon...ils-ils vont vous tuer!"


La jeune femme fourra les billets dans la poche de la veste du flic et commença à vouloir s'enfuir. L'un des hommes en costard lança un regard à son collègue, son frère angélique. "Les frères Winchester!" Sans attendre, d'un mouvement de bras, ils projetèrent les deux frères dans les airs, comme s'ils ne pesaient rien. Lily en profita pour se mettre à courir et fuir. "Adriel, vite! Il faut la rattraper!" Pour une fois, les anges ne cherchèrent pas à s'occuper des deux chasseurs, ils avaient un poisson bien plus gros à ferrer. Le dénommer Adriel passa devant les deux Winchester et préféra les prévenir froidement.
"Ne vous mêlez pas ce ça vous deux."

Lily quant à elle, avait pris ses jambes à son cou. Elle courrait à perdre haleine dans les ruelles sombres et humide de cette petite ville. Comment avaient-ils fait pour la retrouver? Pourtant elle avait pris garde à être discrète! Est-ce que les fameux sceaux dont parlait le pasteur Samuels étaient en train de faiblir? "C'est inutile de chercher à fuir petite. Nous te retrouverons toujours. Toujours tu comprends? Alors pourquoi ne te faciliterais-tu pas la vie? En te laissant tuer par exemple." En entendant ça, Lily sentit la colère lui tordre les entrailles.

"J'ai le droit de vivre!"

La jeune femme se mit à nouveau à courir. Peine perdue. Car l'ange se téléporta face à elle, l'attrapant par ses longs cheveux bruns, tirant tellement fort qu'elle tomba à genoux, la tête complètement en extension vers l'arrière. L'ange brandit sa lame, prêt à la poignarder.


Renard
Messages : 26
Date d'inscription : 12/05/2022
Région : Québec
Crédits : Avatar; @little liars Header; @focusedits

Univers fétiche : Historique & fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Noob
Renard
Jeu 19 Mai - 14:31

Dean
Winchester

J'ai 28 ans et je vis dans ma voiture, États-Unis. Dans la vie, je suis chasseur et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Back from Hell

Dean devait avouer que la petite ne manquait pas de cran. Habituellement, les gens avaient tendance à se calmer un peu lorsqu'il brandissait son faux badge sous leur nez, mais pas cette demoiselle. Il la détaillait attentivement pour un quelque signe surnaturel, une lueur dans les yeux ou une décoloration sur sa peau… Mais rien. Ce n'était qu'une jeune femme ordinaire. Il ne pouvait que s'esclaffer devant sa petite proie qui le traitait de minable, il se gratta le menton tout en lui souriant excessivement.

- C'est parce que les bons voleurs préfèrent tirer des portefeuilles plutôt que l'argent du déjeuner… Se moqua-t-il tandis que Sam s'exaspérait des manières gauches de son grand frère

Il se délecta de sa panique et de sa confusion, mais lorsqu'elle souffla ses mots et s'approcha de lui pour glisser ses billets dans sa poche nerveusement, il compris que quelque chose n'allait pas. Vous tuez? Il n'eut même pas le temps d'enregistrer la séquence que la voix d'un nomme raisonna à son oreille. Dean avait l'habitude d'ignorer les gens, mais celui-ci semblait connaitre son nom. Hey merde, c'est parti pour un tour! Il abandonna la jeune femme pour se virer vers les inconnus, Sam l'imita et la seconde suivante ils virevoltaient dans les airs, le dos de Dean percutant durement le mur de brique à plusieurs mètres de là. Il pouvait se considérer chanceux, c'était Sam qui s'était pris la benne à ordure en pleine poire. Le chasseur pensa alors qu'il était devenu trop vieux, un nouveau rictus face aux paroles de l'ennemi. Pour quelqu'un qui semblait connaitre son nom, il n'avait clairement aucune notion de qui Dean Winchester était. Ne pas s'en mêler? Comme s'il avait le choix. Tous son corps réagissait lorsque ses yeux se posaient sur un humain en difficulté. Le vœu, inconscient, qu'il avait fait des années plutôt l'animait d'une persévérance sans égale. Il se releva plus difficilement que Sam, surement dû à l'âge, mais un seul mot, ou plutôt un seul cri, lui donnait toute la force nécessaire pour poursuivre le combat.

- Dean!!!!

C'était Sam qui avait crié, Sam reconnaitrait cet écho n'importe où. Il braqua les yeux sur le bas de la rue juste à temps pour voir la jeune femme plaider pour sa vie. C'était plus qu'il en avait besoin. Il bondit sur ses pieds et se mit à dévaler le trottoir comme un sprinter olympique. Sam se préoccupa de l'autre, permettant à l'élu de se concentrer sur celui qui venait d'empoigner la jeune femme par la chevelure. L'ange laissa la femme s'échouer au sol pour pivoter vers le chasseur, quand Dean arriva à sa hauteur, il avait déjà sa lame tueuse de démons en main. D'un coup puissant et précis, il l'enfonça entre les côtes de l'homme tandis que sa main s'agrippait contre l'épaule de celui-ci. Aucune réaction, le jeune homme à la chevelure de jaie le dévisageait d'un regard amusé. Dean eut à peine le temps de relever les yeux vers lui dans un mou perplexe lorsque celui-ci lui colla une gifle digne de dieu contre sa petite joue dodue. Le chasseur tomba sur ses genoux, réalisant enfin que Sam était étendu sur le bitume, l'air inconscient.

- Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans; ne te mêle pas de ça? Tu es plus stupide que les légendes à ton propos, Dean Winchester… Souffla l'ange en le regardant d'un air hautain. C'est ta dernière chance, va-t-en. Prends ton frère avec toi et disparait…
- Tu sais qui je suis… Alors tu devrais également savoir que je ne peux pas faire ça… Dit-il en se relevant à nouveau, échappant un souffle de douleur en même temps. Si tu veux la petite, tu devras me passer sur le corps.

C'était un jeu de hasard plutôt dangereux, mais il avait aussi la confiance que quelque chose l'avait ramené à la vie. Quelque chose, ou quelqu'un, avait décidé qu'il méritait de vivre. L'ange sorti alors une courte épée aiguiser de la manche de son complet, Dean n'avait jamais rien vue de pareil. Ses yeux brillaient tandis qu'il regardait la perfection avec laquelle elle avait été forgée, il réalisa trop tard que ladite lame déchirait sa peau, s'enfonçant profondément dans son estomac.

- Arrête! C’est un Winchester!! Le patron va avoir ta peau!
- Je me fou du patron! Cracha Adriel en tournant la lame dans la chair du chasseur. Ça fait longtemps que j’ai envie de donner une leçon à ce petit con
- Dean!!!

Il pouvait entendre le cri transperçant de Sam, mais celui-ci semblait de plus en plus loin à son oreille. Dans la panique, Sam cria un second nom. Castiel. Malheureusement pour les deux frères, leur ami à plumes avait mieux à faire que de défendre deux idiots contre des anges…



“You do have a story inside you; it lies articulate and waiting to be written — behind your silence and your suffering.”  
DarkStar
Messages : 82
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
tea
DarkStar
Jeu 19 Mai - 19:02

Lily Beauchamp
J'ai 24 ans et je vis à Blue River Wisconsin, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis Wrangler. C'est à dire que je gère le ranch familial. Je m'occupe des chevaux et du bétail de mes grands-parents, je répare les clôtures, m'occupe du potager avec d'autres employés, je m'occupe aussi des touristes souhaitant faire des balades à cheval. Il n'y a que peu de perspective de boulots là d'où je viens. Mais l'entreprise Beauchamp prospère depuis des décennies et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas très bien. Il doit y avoir un truc chez moi qui ne passe pas ou qui gêne les autres. Je sais que je n'ai pas un caractère facile mais tout de même.

Lily ne sait pas encore mais elle n'est pas humaine. C'est un nephilim, un enfant né d'une mère humaine et d'un être céleste. Sauf que son géniteur n'est pas un emplumé comme les autres, il s'agit d'un archange...l'archange Gabriel.
Un ange rebelle a usé de nombreux sceaux énochiens pour pouvoir protéger et cacher cette enfant des autres anges. Car l'existence d'un être comme elle, aussi puissant n'est pas autorisé par le paradis.

Sa mère est morte en la mettant au monde. Elle a été élevée par ses grands-parents. Sa vie était relativement simple, exposée au grand air, c'est en pleine nature et au contact des animaux qu'elle a grandi. Sa famille est croyante mais pas fermée. Lily ne sait absolument pas qui est son père et n'a aucune connaissance des monstres et autres créatures surnaturelles qui entourent le commun des mortels.

Carry on Wayward son  Tumblr_inline_o42gybqAny1qa2n1a_250
C'était un cauchemar ! Oui seulement un cauchemar hein ? Lily n'était pas vraiment en train de se faire menacer par une lame aussi longue que son avant-bras pas vrai ? Peut-être avait-elle un peu trop abusé de la gnôle de son grand-père et que cela lui provoquait cet horrible mauvais rêve dont elle allait se réveiller ? Quand elle rouvrirait les yeux, elle serait probablement encore au fond de son lit, en sueur, en train de pester pour essayer de se calmer. Sa famille elle, était encore en train de dormir bien au chaud dans son lit et le pasteur allait donner ses traditionnels sermons le lendemain dans sa chapelle !

Malheureusement, tout ça était bien réel. Sa famille n'était plus et les anges étaient bien réels, en train de la traquer depuis des semaines pour lui faire la peau. La rugosité et la froideur du bitume sous ses genoux étaient bien trop réelles pour que cela ne soit qu'un vulgaire cauchemar. Les yeux écarquillés d'horreur, la tête en extension, Lily fixa la pointe de la lame qui allait d'un instant à l'autre la tuer. Elle était pétrifiée, tétanisée, a tel point qu'elle ne s'était pas rendu compte qu'elle avait arrêté de complètement respirer. Jamais ô grand jamais, la brune n'avait ressentie une peur pareille...à presque en perdre la raison.

Et puis soudain son agresseur la relâcha, la laissant tomber lourdement sur le sol de tout son long. Sans perdre un instant, Lily se redressa sur les fesses et commença à reculer sans se relever. Ne perdant pas une miette de ce qu'il se passait, elle ne manqua pas de reconnaître les deux flics qui l'avaient interpellé lors de son larcin. Ils étaient là, en train d'essayer de l'aider alors qu'elle leur avait demandé de fuir ! Crétins ! Ces deux anges étaient bien trop forts pour deux simples flics ! Aucune chance...ils n'avaient aucune chance ! D'ailleurs, cela se vérifia lorsqu'un des emplumé enfonça son poignard dans le ventre de l'agent à la coupe brosse. Voir cela lui arracha un hurlement qui vint mourir dans le creux de sa gorge tandis qu'elle plaquait ses mains contre sa bouche.

Les larmes lui montèrent aux yeux. Elles lui montèrent aux yeux parce qu'encore une fois, à cause d'elle, des personnes innocentes étaient blessées et mourraient...ses grands-parents, sa propre mère, le pasteur Samuels qu'elle adorait depuis qu'elle était enfant et qui c'était sacrifié pour lui permettre de vivre. La jeune femme trouvait cela tellement injuste...injuste! Et elle se maudissait d'être ce qu'elle était ! Parce que si elle n'était effectivement plus de ce monde, les gens arrêteraient de souffrir non ? Mais...la brunette voulait vivre ! L'autre type qui semblait être son coéquipier cria le nom de "Dean", la panique dans la voix. Lily le vit se relever pour se précipiter vers lui et plaquer ses mains sur sa blessure en appelant quelqu'un d'autre...un certain Castiel.

"Dean! Dean! Reste avec moi aller ! J'vais te tirer de là, je vais t'emmener à l'hôpital !" Gémissait le géant dont les mains se couvraient du sang de son coéquipier. "Castiel bordel!" Mais il s'égosillait pour rien. Le dénommé Castiel ne ramena pas ses petites ailes ici. L'un des anges regarda ce triste spectacle sans sourciller puis secoua négativement la tête face aux débordements provoqués par Adriel. Puis il s'éloigna pour se diriger à nouveau vers la raison première de leur présence ici: La nephilim. Lily quant à elle n'avait pas cherché à s'enfuir, trop pétrifiée et harassée par le sentiment de culpabilité pour bouger un orteil. Baissant les yeux sur l'abomination, il ajouta d'une voix neutre: "Ce n'est pas personnel. Mais ce sont les ordres. Tu dois peut-être te dire que ce n'est pas juste, mais les créatures telles que toi n'ont aucunement le droit de voir le jour. C'est interdit. Tu es une abomination." Lily sentit les larmes couler le long de ses joues. Oh, ce n'était pas des larmes de tristesse, mais bel et bien les larmes de rage. De rage oui !

Elle n'était pas une abomination ! Elle était persuadée que sa mère l'avait tendrement aimé jusqu'à son dernier soupir ! Ses amis, sa famille, tout le monde aimait beaucoup la jeune femme et n'avait jamais regretté d'avoir croisé sa route ! "Tu vois, si tu n'avais pas été là, ta famille serait encore en vie, ces deux types n'auraient pas été blessé. Tu fais du mal autour de toi et cela ne s'arrêtera jamais. Tant que tu vivras. Alors, ne crois-tu pas que pour le bien de tous, ton existence devrait prendre fin ?" La haine grandissait dans son ventre et son coeur tandis que les paroles volontairement sournoises et culpabilisantes de l'ange faisaient leur chemin dans son esprit. La fureur s'empara finalement d'elle, Lily n'entendait plus rien, ne voyait plus rien. Et comme à chaque fois qu'elle perdait le contrôle d'elle-même, des choses bizarres commencèrent à se passer. L'électricité dans tout le quartier commença déconner, les lumières des lampadaires, des habitations, des commerces encore ouverts clignotèrent de façon incontrôlable et quelques ampoules explosèrent.

Sursautant en entendant tout ce raffut, Sam redressa la tête de sur la blessure de son frère et regarda ce qu'il se tramait non loin. Et ce qu'il vit ne lui plus pas des masses. Les yeux de la jeune femme avaient viré couleur or et elle semblait plus redoutable que jamais. Adriel hurla un "TUES-LA JOPHIEL!! MAINTENANT!!" avant que cette dernière se mette à hurler à pleins poumons, faisant sauter les vitres aux alentours. Le fameux Jophiel abattait sa lame sur le visage de l'abomination mais d'un coup, d'un mouvement de poignet, l'ange disparu sans laisser de trace...volatilisé. Un sourire mauvais étira les lèvres de la jeune femme tandis que son regard lumineux fixait Adriel.

" Ne t'inquiète pas, tu vas pas tarder à aller le rejoindre."

Levant la main face au dernier ange, les yeux de ce dernier se mirent à briller d'une forte lueur blanche. De douleur, il hurla tandis qu'une masse lumineuse semblait s'extirper de la bouche de ce dernier. Cela semblait extrêmement douloureux pour le fameux Adriel. Au bout d'un moment le véhicule de l'ange tomba sur le sol, inerte tandis que la créature céleste elle, disparut comme Jophiel. Elle avait réussi à extirper sans aucun effort l'ange de son hôte et le faire disparaître. De toute sa vie de chasseur, Sam n'avait jamais vu ça. Ça le laissa sur le cul, a tel point qu'il ne réagit pas tout de suite lorsque la brune avança vers lui pour s'agenouiller sur son coéquipier blessé.

"Pousse-toi."

Dit-elle simplement avant de toucher la blessure de Dean, le guérissant de sa terrible blessure. Sam était partagé entre le soulagement de voir la plaie de son frère se résorber comme si elle n'avait jamais existé et l'envie de saisir un flingue pour le braquer sur elle. Même si il n'avait pas le sentiment qu'elle leur voulait du mal, le chasseur savait qu'ils n'avaient pas à faire à un monstre ordinaire. Lily quant à elle, sembla se calmer. Ses yeux avaient repris une couleur normale et le vacillement de l'électricité c'était calmé.


Renard
Messages : 26
Date d'inscription : 12/05/2022
Région : Québec
Crédits : Avatar; @little liars Header; @focusedits

Univers fétiche : Historique & fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Noob
Renard
Ven 20 Mai - 12:49

Dean
Winchester

J'ai 28 ans et je vis dans ma voiture, États-Unis. Dans la vie, je suis chasseur et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Back from Hell

Il pouvait sentir la chaleur de son propre sang se répandre contre le tissu de son chandail tandis que l'ange retirait la lame de ses entrailles. C'était une sensation familière pour le chasseur, ce n'était pas la première fois, ni la dernière qu'on lui coupait la peau. Cependant, Dean pouvait sentir que cette fois était différente. Avant même qu'il ne tombe à genou, puis sur le dos, quelque chose en lui s'alarmait. Oui, l'ange ne l'avait pas manqué. Il pouvait sentir ses forces vitales le quitter tandis que Sam se précipitait sur lui. Il n'entendait plus les mots, il ne voyait plus les visages. Tout ce à quoi Dean pensait, c'était l'enfer. Il n'aurait jamais cru y retourner aussi rapidement, le prix à payer quand on se lance face au danger la tête baisser. Il était devenu un peu trop prétentieux avec sa petite lame qu'il croyait infaillible. Tandis que Sam appliquait une pression contre sa blessure, il tenta en vain de se relever, s'agrippant contre l'épaule de Sam, c'était peine perdue.

- La…. F….. Balbutia Dean tandis que ses forces l'abandonnait
- Quoi?
- S… Sauve la… La fille…. Fini-t-il enfin par articuler avant que son crâne s'échoue à nouveau contre le sol

Sam eut un pincement au cœur de voir son frère, durant ses derniers instants, se préoccuper encore de sauver le monde. Le grand brun n'avait que faire à présent de la jeune femme, son attention toute dévolue sur un Dean mourant. Cependant, lorsque l'électricité devint statique dans l'air et que les lumières de la rue se mirent à vibrer, plus exploser, il devait détourner les yeux. Qu'était-elle? Elle qui pouvait faire disparaitre le danger à sa guise. Dans sa démence d'homme mort, Dean cru que c'était son imagination qui lui jouait des tours, mais Sam fut témoin de toute la scène, une scène qui ne faisait pas de sens. Si on lui demandait ce qui arriva ensuite, il ne pourrait répondre. D'un côté, il aurait dû se méfier de cette femme qui venait d'extirper l'entité hors de leur costume de chair… Mais c'était quelque chose qu'il avait déjà entr'aperçu, après s'être abreuver du liquide vital de Rubis. Était-elle comme lui, un autre enfant booster par le démon aux yeux jaunes? Non. Lorsqu'il la détailla tandis qu'elle guérissait la blessure de son frère, il compris qu'elle était bien plus que ça. Était-elle un ange? Il était complètement perdu, se laissant retomber sur le cul tandis qu'il regardait Dean revenir à lui-même.

Tirer de l'ombre, Dean ouvrit enfin les yeux, son regard d'émeraude se posant sur cette jeune femme qui venait de lui sauver la vie. Un sentiment étrange l'envahit tout à coup, un mélange de gratitude et de méfiance. Était-ce une mise en scène lancer sur eux, une manière sadique de se rapprocher d'eux, de lui. Il y avait toutefois quelque chose qui lui soufflait à l'oreille qu'il devait la protéger, qu'elle était importante. Pourrait-il la convaincre de s'allier au Winchester? Plus le temps pour ses pensées, il était revenu à lui-même, se redressant, palpant son torse comme s'il n'arrivait pas encore à croire qu'il respirait toujours.

- Qu'est-ce qu…
- Dean… On devrait retourner à la voiture, souffla Sam en faisant un signe de la tête pour désigner les passants

Le châtain se tourna alors vers la rue, réalisant que le petit spectacle de la jeune femme n'avait pas passer inaperçu. Pour l'instant, les frères ne voyaient qu'une bande d'humains perplexe. Valait mieux détaller avant que les démons convergent sur leurs jolies fesses. Il braqua alors son regard sur la demoiselle, incapable de trouver les mots pour la remercier. Il n'avait pas l'habitude d'être la victime, encore moins qu'on lui sauve la vie. Un raclement de gorge, démontrant qu'il mettait de l'effort dans les mots qu'il choisissait à cet instant.

- Les renforts ne vont pas tarder, on devrait trouver un endroit sûr pour la nuit. Il se retourna vers Sam tandis qu'il extirpait son arme de sa ceinture. Castiel, vraiment? Se moqua-t-il en souriant
- Tu avais perdu trois litres de sang! J'étais censé faire quoi? S'exclama Sam sous le coup du blâme
- Les anges ça n'existent pas, Sam! Tu devrais le savoir mieux que personne! Des démons, c'est tout ce qu'il y a

En moins d'une, Dean était redevenu se grincheux qui voulait gâcher Noël. Sans attendre son reste, il entreprit de traverser la rue, se dirigeant vers Baby qui était stationnée en parallèle en abandonnant les deux autres. Sam laissa échapper un long soupire tandis qu'il sortait également son arme, la gardant cependant le long de sa jambe pour ne pas effrayer la jeune femme.

- C'est sa manière un peu maladroite de te remercier, commença-t-il en lui souriant timidement. Tu devrais nous accompagner, nous allons…
- Sam!!! Gueula Dean qui était déjà derrière le volant, accouder contre sa fenêtre. La radio trancha le silence de la nuit, une musique rock n roll s'élevant à présent de la voiture. Le grand brun souri plus largement
- Ça nous ferait du bien à tous d'avoir un peu de compagnie, souffla-t-il finalement avant de la quitter et de traverser la rue à son tour. S'installant du côté passager tandis que Dean frappait dans l'air comme s'il jouait d'un instrument. Ce n'est pas une étrangère qui allait ruiner le meilleur solo du morceau
- T'as un plan? Demanda Sam, son inquiétude était évidente. Il cherchait déjà des réponses dans le journal de John
- Appelle Bobby, il faut qu'on se voie… mais avant, je meurs de faim! Dit-il sans bouger, dévisageant la jeune femme en attendant qu'elle prenne une décision tandis que le moteur de la voiture se réchauffait
Il connaissait cette allure parce qu'il l'avait déjà porté. Celle de la peur, de la confusion mais surtout, d'avoir l'impression de se noyer dans un océan seul face au monde. Celui de l'épuisement et de la faim. Elle lui rappellait étrangement, sa propre jeunesse.


“You do have a story inside you; it lies articulate and waiting to be written — behind your silence and your suffering.”  
DarkStar
Messages : 82
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
tea
DarkStar
Ven 20 Mai - 14:00

Lily Beauchamp
J'ai 24 ans et je vis à Blue River Wisconsin, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis Wrangler. C'est à dire que je gère le ranch familial. Je m'occupe des chevaux et du bétail de mes grands-parents, je répare les clôtures, m'occupe du potager avec d'autres employés, je m'occupe aussi des touristes souhaitant faire des balades à cheval. Il n'y a que peu de perspective de boulots là d'où je viens. Mais l'entreprise Beauchamp prospère depuis des décennies et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas très bien. Il doit y avoir un truc chez moi qui ne passe pas ou qui gêne les autres. Je sais que je n'ai pas un caractère facile mais tout de même.

Lily ne sait pas encore mais elle n'est pas humaine. C'est un nephilim, un enfant né d'une mère humaine et d'un être céleste. Sauf que son géniteur n'est pas un emplumé comme les autres, il s'agit d'un archange...l'archange Gabriel.
Un ange rebelle a usé de nombreux sceaux énochiens pour pouvoir protéger et cacher cette enfant des autres anges. Car l'existence d'un être comme elle, aussi puissant n'est pas autorisé par le paradis.

Sa mère est morte en la mettant au monde. Elle a été élevée par ses grands-parents. Sa vie était relativement simple, exposée au grand air, c'est en pleine nature et au contact des animaux qu'elle a grandi. Sa famille est croyante mais pas fermée. Lily ne sait absolument pas qui est son père et n'a aucune connaissance des monstres et autres créatures surnaturelles qui entourent le commun des mortels.

Carry on Wayward son  Tumblr_inline_o42gybqAny1qa2n1a_250
La violente colère qui l'animait s'évanouit en même temps que la disparition de ces deux trous du cul d'anges. La menace passée, ses "super pouvoirs" de Wonder Woman s'évanouirent comme la rosée du matin sous les rayons solaires du matin. Si ces deux flics lui demandaient de recommencer, elle aurait été bien incapable de recommencer...elle ne maîtrisait définitivement rien. Rien de rien et c'était frustrant pour cette dernière. Mais ce qui la rassura ce fut que le type à terre était sain et sauf, sa plaie sanguinolente. Il allait vivre et elle en était heureuse.

Lily se posait cependant des questions, toujours plus de questions sur ses capacités, sur ce qu'elle était capable de faire et...elle se demandait bien naïvement si un jour cela allait partir, comme les antibiotiques chassaient une vilaine maladie. Malheureusement, force était de constater que l'on ne pouvait se débarrasser de ce qui constituait l'ADN d'une personne. Alors...la solution serait de faire comme le pasteur Samuels avait fait jusque-là? Lui poser des sceaux, des protections qui bloquaient ses pouvoirs afin de la faire demeurer sous les radars des anges? Fixant toujours sa main guérisseuse, elle ne releva que la tête lorsque le brun géant interpela son coéquipier tandis que les badauds commençaient à s'amasser autour d'eux. Se redressant, Lily tiqua en entendant les propos des deux gars.

"...Les anges existent et ce sont que de sales connards qui pulvérisent tout sur leur passage! Ils tuent sans distinction...rien à voir avec les petits angelots qu'on nous décrit dans la bible. Ils sont dénués de sentiments et de pitié!!"


Sa voix tremblait d'émotion. Elle revit devant ses yeux les corps de ses grands-parents. Deux personnes âgées de 65 et 67 ans qui avaient travaillé toute leur vie et qui allaient enfin pouvoir lever le pied en passant le relais à leur petite fille et d'autres employés fidèles. Lily ne dit pas un mot lorsqu'elle entendit Dean évoquer un endroit sûr pour la nuit. Il y avait bien sa chambre de motel mais il était hors de question qu'elle laisse entrer dans son "repère" ces deux gars louches. Parce qu'à présent, il était clair pour elle que tous deux n'étaient pas des flics. "Winchester"? Si ce nom le lui disait rien, il était différent de ce qu'elle avait pu apercevoir sur le badge de flic qui lui avait brièvement brandit le jeune homme. Il ne s'appelait même pas Dean sur ses papiers!

En voyant l'arme de Sam, Lily eu un mouvement de recul. Même s'il ne la menaçait pas avec, la jeune femme préférait user de prudence. Elle ne leur faisait pas confiance. Ils avaient mentit sur qui ils étaient, sur ce qu'ils faisaient, parlaient d'anges et de démons. L'autre n'avait pas hésité à poignarder un ange comme s'il s'agissait pour lui d'un geste anodin. Le fameux Dean était déjà prêt à repartir dans sa voiture, faisant rugir un bon vieux son rock des années 80. Le plus jeune des deux et selon elle, le plus modéré, essayait "d'arrondir les angles" quant au comportement de l'autre jeune homme et lui proposa de se joindre à eux. Haussant un sourcil, Lily secoua négativement la tête.

" Non. Non je ne vous suivrai pas. Je ne sais même pas qui vous êtes! Je ne vous fais pas confiance, pas du tout. Vous n'êtes même pas flics tous les deux! Vous êtes qui d'abord? Winchester...c'est pas ce qui est marqué sur la plaque du type que j'ai soigné!!"


Lily agissait comme un petit chat sauvage qui ne se laissait pas approcher facilement. Après des semaines à être traqué, il était bien normal qu'elle veuille obtenir un peu plus d'informations sur eux avant de les rejoindre dans leur voiture.

" Vous avez l'air d'être bien au courant de tout ça! "

Bien plus qu'elle en tout cas. Au loin, les sirènes de la police se faisaient entendre, se rapprochant d'eux de plus en plus. Quelqu'un avait appelé les autorités...rien d'étonnant après ce qu'il s'était passé. Sam jeta un regard à Dean comme pour lui demander du regard de le laisser parler. Parce qu'elle le connaissait le Dean, il allait sortir ses gros sabots et manquer de tact comme d'habitude. Au risque de faire fuir la jeune femme. Or, il était clair qu'elle avait besoin d'aide. Fermant momentanément le carnet de notes épais de leur défunt père, il allait prendre tout de même un peu de temps pour répondre à ses questions. "Dean tu peux baisser ta musique? J'essaie de parler à..." Il lança un regard appuyé à la brune pour qu'elle lui donne au moins son prénom.

"...Lily. Alors? Tous les deux est-ce que vous allez me répondre?"


Elle s'impatientait, Sam le sentait. Et le son des sirènes des flics n'aidaient pas. Il devait essayer de faire diminuer sa méfiance. Il ne savait pas encore à quelle créature ils avaient à faire...une telle puissance au point "d'exorciser" un ange de son pyjama de chair...il n'avait vu ça que chez les démons pour l'instant. Mais il sentait qu'elle avait besoin d'aide. Sam était moins abrupt que son aîné. Il était clair que Lily ne s'en sortait pas, qu'elle était dépassée par ce qu'elle était...un peu comme lui lorsque ses pouvoirs s’étaient manifestés les premières fois.


Renard
Messages : 26
Date d'inscription : 12/05/2022
Région : Québec
Crédits : Avatar; @little liars Header; @focusedits

Univers fétiche : Historique & fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Noob
Renard
Ven 20 Mai - 15:22

Dean
Winchester

J'ai 28 ans et je vis dans ma voiture, États-Unis. Dans la vie, je suis chasseur et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Back from Hell

Il pouvait sentir la vibration du moteur à travers son corps tandis qu'il serait le volant entre ses doigts. Les yeux rivés sur le miroir, il pouvait déjà apercevoir les cerises policières au loin qui déboulait dans leur direction. Son regard glissa vers la jeune femme qui avait pris place à l'arrière de la voiture, souriant avant de mettre le pied au tapis. L'impala fit crisser ses pneus contre la chausser avant de décoller en trombe, Sam dût s'accrocher contre la porte de la voiture pour éviter de se balancer dans tous les sens. Dean connaissait bien le quartier, il y était venu dans le passé, une histoire de loup-garou qui avait mal tournée. Il avait encore la cicatrice pour le prouver. Il y avait peu de choses que le châtain aimait plus que conduire sa voiture, spécialement lorsqu'il ressentait l'adrénaline de la fuite alors que les phares disparaissaient derrière lui. Plutôt que de ralentir, il accéléra sur la lumière jaune, la bute de la route fit bondir la voiture en l'air, retombant rapidement contre l'asphalte. Sam se percuta la tête et lâcha un juron avant de se plaindre de la musique. Pour toute réponse, Dean l'ignorait. Il se contenta de baisser le volume lui-même, s'appuyant ensuite contre le dossier du banc pour se tourner vers la jeune femme.

- Je suis Sam, et voici mon frère Dean. Nous sommes des…
- Chasseurs, s'impatienta le plus vieux en voyant qu'il hésitait
- Nous aidons les gens… Les gens comme toi. Souffla-t-il en souriant pour essayer de la réconforter
- On ne sait même pas ce qu'elle est! Sans offense, le coupa à nouveau Dean. On tue les monstres, d'accord? Vampires, loups-garous, démons. Tout ce qui n'est pas humain et qui essaye de nous tuer en somme…
- Dean! Le réprimanda Sam, par peur qu'il effraye la jeune femme qui ne leur faisait déjà pas trop confiance
- Mais quoi? C'est vrai! Apparemment, elle se trouve dans la même galère que nous alors, à quoi bon se cacher!

Sam trouvait déplaisante la manière peu habile que Dean employait souvent pour décourager les autres d'entrer dans leur cercle. Pourtant, ce n'était pas son intention. Il avait vus tant de gens périr, mourir parce qu'ils avaient pris les armes et avaient combattu à leur côté. Bien que la jeune femme s'était montré plus que capable, ça restait une ombre que Dean ne pouvait ignorer. Il ne supporterait pas que quelqu'un d'autre meurt par sa faute à cause d'un plan qui tourne mal. Dans un second temps, il avait l'impression qu'il devait lui venir en aide. La préparé à ce qui les attendaient. Un pouvoir pareil ne passe pas inaperçu. Comment savoir si la source n'était pas munie d'une boussole qui attirerait inévitablement un plus gros poisson. Il mourrait d'envie de lui demander son secret, de savoir comment elle avait réussi à lui sauver la vie alors qu'il avait était certain d'être en train de mourir. Il n'osa pourtant pas. Sam c'était montré très réticent à parler de ses visions avec lui, encore plus de ses capacités lorsqu'il buvait du sang de démon. Était-ce la son secret? Se nourrissait-elle du sang des anges? Il était impératif de retrouver Castiel. Bien que Dean ne crût toujours pas qu'il était un ange, il savait que l'homme pourrait l'aider à trouver les réponses qu'il cherchait. C'était un pari dangereux, il y avait toujours une chance qu'il se retourne contre eux et décide lui aussi qu'elle était une abomination.

- Ces types étaient des… Des anges? Demanda Sam les yeux remplis d'espoir
- Ça n'existe pas les anges!, sans vouloir te vexer, répliqua Dean sur un ton énerver. Si ça existait, tu crois pas qu'on en aurait croisé un ou deux depuis le temps?
- Et Castiel?
- Il est puissant, c'est vrai, mais ça ne veut pas dire qu'il ne lui manque pas une case ou deux à celui-là!
- Mais… Il nous a montré ses ailes! Combattit Sam de plus belle
- J'ai vus Chris Angel faire disparaitre un éléphant sur Time Square… C'est un ange lui aussi, je suppose…

Sam se contenta de soupirer bruyamment en se rassoyant dans son siège pour s'y caler. Dean jeta un nouveau regard dans le miroir qui se trouvait entre eux pour dévisager la jeune femme. Malgré toutes les preuves que la vie lui apportait, Dean refusait de croire aux anges et à Dieu. Peut-être avait-il perdu trop de soldat dans cette guerre. Tant de morts qui n'avaient pas mérité leurs fins atroces. Il refusait de croire que si Dieu existait, il restait là, assis sur ses lauriers à regarder le monde s'enflammer.

- Alors, t'a une idée pourquoi ces types voulaient ta peau? Demanda soudainement Dean tandis qu'ils quittaient la rue principale pour rendre une allée plus discrète vers la sortie de la ville


“You do have a story inside you; it lies articulate and waiting to be written — behind your silence and your suffering.”  
DarkStar
Messages : 82
Date d'inscription : 11/05/2021
Crédits : uc

Univers fétiche : Post-apocalyptique, Surnaturels, fantastiques, science-fiction
Préférence de jeu : Femme
tea
DarkStar
Ven 20 Mai - 22:53

Lily Beauchamp
J'ai 24 ans et je vis à Blue River Wisconsin, aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis Wrangler. C'est à dire que je gère le ranch familial. Je m'occupe des chevaux et du bétail de mes grands-parents, je répare les clôtures, m'occupe du potager avec d'autres employés, je m'occupe aussi des touristes souhaitant faire des balades à cheval. Il n'y a que peu de perspective de boulots là d'où je viens. Mais l'entreprise Beauchamp prospère depuis des décennies et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas très bien. Il doit y avoir un truc chez moi qui ne passe pas ou qui gêne les autres. Je sais que je n'ai pas un caractère facile mais tout de même.

Lily ne sait pas encore mais elle n'est pas humaine. C'est un nephilim, un enfant né d'une mère humaine et d'un être céleste. Sauf que son géniteur n'est pas un emplumé comme les autres, il s'agit d'un archange...l'archange Gabriel.
Un ange rebelle a usé de nombreux sceaux énochiens pour pouvoir protéger et cacher cette enfant des autres anges. Car l'existence d'un être comme elle, aussi puissant n'est pas autorisé par le paradis.

Sa mère est morte en la mettant au monde. Elle a été élevée par ses grands-parents. Sa vie était relativement simple, exposée au grand air, c'est en pleine nature et au contact des animaux qu'elle a grandi. Sa famille est croyante mais pas fermée. Lily ne sait absolument pas qui est son père et n'a aucune connaissance des monstres et autres créatures surnaturelles qui entourent le commun des mortels.

Carry on Wayward son  Tumblr_inline_o42gybqAny1qa2n1a_250
Finalement, la jeune femme se laissa entrainer dans la voiture de la "fine équipe" craignant l'arrivée des flics...il ne manquerait plus qu'elle ait à devoir être embarqué par les poulets au commissariat du coin. Sam la fit grimper sur la banquette arrière du bolide tandis que son conducteur mettait le pied au plancher pour semer les autorités qui n'allaient pas tarder à faire irruption dans leur zone. Autant vous dire que Lily n'était pas du tout rassurée de s'embarquer avec ces types qu'elle ne connaissait pas. Mais avait-elle le choix? C'était un peu comme choisir entre la peste et le choléra. Elle se voyait mal expliquer à de simple mortel qu'elle avait échappé de justesse à des anges. Des anges? Si elle parlait de ça, c'était le meilleur moyen de se retrouver en psychiatrie. La belle se retrouva plaquée contre la banquette arrière tandis qu'ils prenaient de la distance. Puis elle écouta les réponses que les deux zigotos apportaient à ses questions. Et...ces dernières étaient surprenantes...très surprenantes.

"Des chasseurs? Des chasseurs de monstres? Arrêtez d'vous foutre de moi."


Lily pestait. Des loup-garous? Des vampires, des démons? Elle étouffa un rire sardonique. Rire qu'elle aurait mieux fait de retenir parce que...eh bien...si les anges existaient, alors pourquoi pas les démons? Et si les démons existaient alors pourquoi pas les autres créatures que l'on pouvait trouver dans les récits fantastique? Elle jeta un regard un peu paniqué au dénommé Sam lorsqu'elle entendit que leur boulot était de liquider les créatures non-humaines. Est-ce qu'ils allaient la tuer elle aussi?

"Finalement j'regrette de vous avoir posé des questions. C'est pas possible...c'est de pire en pire. Moi qui croyais avoir tout entendu...Hey! J'vous signale que je vous entends Dean!"

Sam lui jeta un regard désolé devant le manque de tact dont faisait preuve son frère. En soi, il n'avait pas tort, lui cacher les choses ne ferait que retarder le moment où elle serait prête à affronter tout ça. Et...du temps, peut-être qu'elle n'en n'avait pas à en juger par l'attaque des deux individus. Cependant, Dean aurait pu y mettre les formes. Quoi qu'il en soit, Lily devait maintenant ingérer l'information. Elle était en complète rupture avec la normalité de son existence. En revanche, la belle refusait de se laisser traiter comme une bête étrange, une bête de foire! De son point de vue, elle était humaine. Bien humaine. Lily regarda longuement Sam lorsqu'il lui demanda s'il s'agissait bien d'anges auxquels ils avaient eu à faire. Elle confirma ses dires par un hochement de tête.

"Désolée de vous décevoir Dean Winchester mais c'est bel et bien des anges qui s'en sont pris à moi et...vous deux."


A son tour, elle planta son regard dans le rétroviseur de Dean afin qu'il puisse y lire qu'elle ne plaisantait pas...et qu'elle avait envie de tout sauf de raconter des bobards. Elle prit un air des plus grave lorsque le plus vieux des frères lui demanda ce que ces deux salopards lui voulaient. Hésitant un instant, Lily finit par se lancer. De toute façon foutue pour foutue.

"Ils voulaient me tuer tout simplement."


Sam la regarda alors, fronçant les sourcils devant le peu d'information que leur invitée donnait. "Mais encore? Ca on avait bien vu qu'ils voulaient te faire du mal. Ce qu'on se demande c'est pourquoi? Si tu nous dit qu'ils sont bels et bien des anges, alors est-ce qu'ils ne sont pas censé protéger et guider les innocents et punir les démons et autres créatures malveillantes?"

"Je ne suis pas malveillante! Vous croyez que je suis un démon ou quoi? C'est pas du tout ça! Je ne suis pas un démon ou une créature malveillante! Je vivais une vie normale il y a encore un mois dans le ranch de mes grands-parents!"


Sam serra un peu les lèvres, il n'avait pas voulu froisser ou insinuer quoi que ce soit concernant la jeune femme. C'est juste qu'il s'attendait à ce qu'elle lui annonce qu'elle était aussi comme lui, un enfant aux capacités hors du commun engendré par Azazel. "Tu vivais une vie normale très bien et ensuite? Qu'est-ce qui a changé? Écoute je sais que tu as peur et que tu ne nous fait pas confiance, mais je peux t'assurer que nous ne te voulons aucun mal. Comme l'a si bien souligné Dean, tu as l'air d'avoir des ennuis jusqu'au cou et nous, on a l'habitude de gérer ce...genre de problème. C'est comme qui dirait, notre métier, même si on est pas payé pour le faire." Il souligna sa petite tirade d'un sourire bienveillant. Et tandis que l'Impala bifurquait dans un virage, la jeune femme continua.

"Ils en ont après moi parce que je suis comme eux. Tout du moins, à moitié. Le pasteur Samuels n'a pas eu le temps de tout m'expliquer mais...il m'a dit que j'étais un...hybride. Je déteste ce mot. Il m'a révélé que j'étais moitié ange, moitié humaine...que mon père était un céleste et ma mère une simple mortelle. Il m'a expliqué aussi que les êtres comme moi n'avaient pas le droit de vivre parce qu'on était considéré comme des créatures trop puissantes et des abominations de la nature. Normalement les...gens comme moi sont tués systématiquement mais le Samuels m'a dit qu'il avait disposé sur moi des...comment est-ce qu'il appelait ça...des sceaux pour me cacher aux yeux des anges. Il m'a aussi effacé la mémoire pour que je n'ai pas conscience de qui j'étais réellement."

Lily venait de balancer un sacré pavé dans la marre. Sam regarda son frère, ne sachant que répondre. Jamais encore ils n'avaient été confrontés à ce genre de situation.

"...Ils ont massacré tous ceux que j'aimais. Ils ont massacré mes grands-parents et le pasteur qui a essayé de retenir les anges qui en avaient après moi...pour me laisser le temps de me sauver. Ca fait des semaines que je fuis et j'ai finis par atterrir ici. Je loue une chambre dans un motel pas loin d'ici. Si vous voulez, on peut y aller."

Renard
Messages : 26
Date d'inscription : 12/05/2022
Région : Québec
Crédits : Avatar; @little liars Header; @focusedits

Univers fétiche : Historique & fantastique
Préférence de jeu : Les deux
Noob
Renard
Ven 27 Mai - 14:45

Dean
Winchester

J'ai 28 ans et je vis dans ma voiture, États-Unis. Dans la vie, je suis chasseur et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Back from Hell

Les yeux de Dean restaient accrocher à la route tandis que la jeune femme leur expliquait la situation. Il n'était pas choqué de comprendre qu'elle leur cachait un truc ou deux, mais dans l'ensemble il avait l'impression qu'elle avait été franche. Nous gardons tous quelques secrets tapis dans l'ombre. Dean le savait mieux que quiconque. Combien de fois avait-il raconter l'histoire de sa mort, puis de sa résurrection? Cependant, il ne raconterait jamais les années de souffrance qui avaient rempli le temps entre les deux évènements. Là où le châtain bloquait, c'était cette histoire d'hybride d'ange élever chez les grands-parents. Pouvait-il vraiment croire que les anges et les humains pouvaient procréer ensemble? Était-ce simplement un stratagème? Était-elle réellement demi-ange, ou mi-démon? C'était encore plus angoissant alors qu'elle leur expliquait qu'ils étaient considérés comme ennemi ultime, le genre de créature qu'on tue dans le berceau pour sauver l'humanité. À nouveau, le chasseur était déchiré entre aider cette jeune femme en détresse, ou assurer la protection du monde. Il soupira subtilement avant de tourner le coin de la rue. Encore une autre à qui il manque un boulon! Comment pouvait-elle prétendre qu'elle était mi-ange, elle qui ne croyait pas aux démons et autres créatures de la nuit! Son histoire ne faisait aucun sens, lui donnant un mauvais pressentiment au fond des souliers. Il jeta un œil à son idiot de frère, Dean savait déjà que le grand nigaud était tombé dans le panneau.

Sam quant à lui était aussi fasciné que désespérer. Si les anges existaient, pourquoi tuait-il des humains? Encore plus, la progéniture d'un des leurs! Décidément, ils n'étaient comme ceux des histoires de Mary, les anges ne sont-ils pas censés nous protéger jusqu'au matin? C'était un coup dur pour le grand à la croyance inébranlable. Malgré toutes ces années à combattre les monstres, il n'avait jamais perdu espoir qu'ils étaient là-haut à veiller sur lui. Même s'ils ne les avaient jamais aidés, même s'ils ne les avaient jamais vues. Il croyait. Une croyance qui aujourd'hui était ébranler. Il aurait voulu pouvoir renier la vérité, comme son frère le faisait le faisait si bien, mais Sam savait bien que la jeune femme ne mentait pas. Il pouvait le lire dans chaque ride qui déformait son front, dans la lueur sombre de son regard lorsqu'elle parlait. Il jeta un regard à Dean, regrettant lorsqu'il reconnu l'allure de ses traits. Non, Dean n'avait pas confiance en elle et sa petite histoire d'anges.

Elle parla d'une chambre d'hôtel, le corps du chasseur se crispa légèrement. Était-ce un piège? Dean savait à quel point sa vie et celle de son frère étaient surévaluées dans le monde des ténèbres. Était-elle un simple démon qui avait mis en scène une attaque pour se rapprocher d'eux? Y'avait-il quelqu'un qui les attendait dans cette dite chambre avec les instruments de torture? Crowley avait-il enfin décider de se débarrasser d'eux après les avoir utilisés? Non, Dean n'avait aucune confiance. Il jeta un regard noir à Sam, il soupira en levant les yeux en l'air.

- Écoute…. Lily? Dit-il sur un ton d'hésitation qui trahissait son blanc de mémoire. Ce n'est pas vraiment comme ça qu'on fait les choses par ici. Si tu as quelque chose d'important à récupérer qui mérite qu'on risque nos vies, je veux bien. Mais si c'est pour aller chercher ton ours en peluche, je te laisse ici et tu te débrouilles!

- Dean! Inutile d'être aussi désagréable! Réprimanda le brun d'une voix légèrement irritée. Ce que mon idiot de frère tente de t'expliquer, c'est qu'ils sont probablement déjà en train d'attendre ton retour. Ton attaque n'était pas aléatoire, ils ne lâcheront pas le morceau aussi facilement.

Dean s'était tut, oui Sam avait toujours eu plus de facilité que lui à s'exprimer avec les gens normaux. Lui, il était meilleur pour le jargon surnaturel et les histoires de baston autour d'une bière. Il savait également être charmant à ses heures, mais le manque de confiance qu'il ressentait envers la jeune femme l'empêchait d'apprécier sa beauté. Il n'avait pas oublié le véritable visage de Rubis, craignant que la passagère ait quelques liens de parentés avec l'horrible succube. Il s'arrêta alors à une lumière rouge, jetant à nouveau un regard dans le miroir du rétroviseur. Avait-il été trop bourrin avec elle? Peut-être, mais c'était la seule manière que Dean avait appris à vivre la vérité. Pas de temps pour les câlins et le réconfort. Il croyait sincèrement qu'il était devenu l'un des meilleurs chasseurs en Amérique grâce à son père, John. Il n'oublierait jamais la bête pencher au-dessus du lit de Sam, aspirant la précieuse vie hors de ses lèvres. Il se souviendrait toujours du canon scié que son père lui avait foutu entre les mains ce matin-là, après l'avoir blâmé de ne pas avoir arrêté une créature qu'il croyait légendaire. L'ignorance tue. La douceur vous rend faible. Si cette jeune femme pouvait les aider dans cette guerre, il fallait qu'elle apprenne à prendre la vérité comme elle venait. Tout comme eux le faisait aujourd'hui. Démons, anges, du pareil au même. Tous des connards près à tous anéantir pour jouer leur stupide partie d'échec sur terre.

- Nous devrions quitter l'état, mettre le plus de distance entre nous et eux jusqu'à ce que nous puissions nous défendre. Les pouvoirs c'est bien, mais ça attire l'attention…


“You do have a story inside you; it lies articulate and waiting to be written — behind your silence and your suffering.”  
Contenu sponsorisé
Carry on Wayward son
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Carry On Wayward Son (Elyan)
» Carry the way by a moonlight shadow (Mélodie de la lune)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy-
Sauter vers: