Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Coeurs brisés à Kumandra Ft. Blue & Bloody Mary

Blue
Messages : 111
Date d'inscription : 06/05/2020
Crédits : Okan Bülbül (Artstation)

Univers fétiche : J'aime la variété justement ^^
Préférence de jeu : Les deux
tea
Blue
Mer 26 Jan - 7:38
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Autrefois, Kumandra était une terre paisible et magique où les humains de tous les clans vivaient en harmonie avec les dragons. Mais des ombres maléfiques, les Druuns, s’éveillèrent et menacèrent de tout engloutir sur leur passage. Les dragons se sacrifièrent pour les vaincre, et sauvèrent le monde.

Il ne resta plus d’eux qu’une pierre sacrée, le Coeur de Kumandra, confiée par le dernier d’entre eux à un Gardien issu du clan des Lacs avant de s’éteindre. Le Gardien cacha le Coeur de Kumandra dans un temple à la location secrète. Mais avec la disparition des Dragons, les humains avaient perdu leur magie. Les clans autrefois unis se déchirèrent par cupidité, chacun voulant obtenir le Coeur de Kumandra pour lui-même, dans l’espoir de retrouver sa magie. Et ils se divisèrent en cinq royaumes, quatre d’entre eux se menant une guerre sans merci et le cinquième, le royaume des Lacs, pacifique, mais prêt à se battre pour défendre le Coeur.

Un jour, des siècles plus tard, le Gardien du Coeur , souverain du royaume des Lacs, convie les quatre royaumes à un banquet - en vérité, un grand rassemblement d’une semaine, ouvert et clôturé par des banquets - dans l’espoir de réussir à établir la paix. Mais les autres rois et reines n’acceptent son invitation que dans un but, dérober le Coeur.

Parmi eux, la reine du royaume des Montagnes a un atout : sa jeune fille Yumiko. En effet, Yumiko, la jeune guerrière la plus prometteuse du royaume, a une mission : se rapprocher du prince héritier du royaume des Lacs et obtenir de lui la localisation du temple, par tout les moyens possibles. Yumiko n’avait pas prévu de tomber amoureuse… Mais quand elle décide de faire marche arrière, il est trop tard.

Par sa faute, l’emplacement du temple est révélé au grand jour. Un combat s’engage pour le Coeur, un combat au cours duquel celui-ci est brisé. Les conséquences sont terribles puisque les Druuns reviennent, plus forts que jamais et sans Dragons pour les arrêter. Chaque royaume s’enfuit avec un fragment du Coeur.

Douze ans plus tard, Kumandra n’est plus que l’ombre d’elle-même. Nombreux sont ceux qui ont succombé face aux Druuns, leurs corps pétrifiés servant d’avertissement aux survivants qui tentent de mener leur vie en échappant aux créatures des Ténèbres, réfugiés dans le petit périmètre protégé par leur éclat du Coeur.

Kumandra semble condamnée. A moins, bien sûr, que les deux amoureux à l’orgine de cette catastrophe ne parviennent à s’allier pour vaincre les Druuns ? Enfin, s’ils ne s’entre-tuent pas avant…

Contexte inspiré du dessin animé Raya and the Last Dragon… avec un sérieux changement de genre. On se situe donc dans un monde antique ou du début du Moyen-Âge (sans les cours fastueuses de la Renaissance), et résolument post-apocalyptique dans la seconde partie du rp. Chaque royaume correspond à une culture bien distincte.
Blue
Messages : 111
Date d'inscription : 06/05/2020
Crédits : Okan Bülbül (Artstation)

Univers fétiche : J'aime la variété justement ^^
Préférence de jeu : Les deux
tea
Blue
Mer 26 Jan - 10:17
59zv.png"
Rei Yumiko
J'ai 16 ans et je vis à Kumandra, plus précisément dans le royaume des Montagnes. Dans la vie, je suis princesse et je m'en sors plutôt bien. Sous mes airs de jolie jeune fille, je suis aussi la jeune guerrière la plus prometteuse du royaume. Sinon, grâce à mes exigences, je suis célibataire et je le vis très bien.

Yumiko est la fille de Rei Nao, reine du royaume des Montagnes. En tant qu’héritière du trône, elle s’entraine au combat depuis son plus jeune âge. Elle accompagne sa mère pour répondre à l’invitation du royaume des Lacs. Elle n’est pas ici pour faire du tourisme ou de la diplomatie, mais pour accomplir sa mission : retrouver le Coeur de Kumandra.

Rei cause à sa façon en crimson. Mais il lui arrive de divaguer bien plus souvent en indianred.

Chatouillis du rideau d’un palanquin sur ma joue. Visage contre une fenêtre.  Yeux rendus immenses par la vue sublime. Plaine à perte de vue. Ondulations des herbe hautes sous le vent de l’ouest. Fuite d’un petit rongeur au son des cavaliers à dos de lions des montagnes. Miroitement limpide d’un lac sur la droite - profonde inspiration. Arbres ça et là.  Au loin, élévation d’une cité sur une petite colline. Scintillement de tuiles bleutées sous la rutilance du soleil levant, là au sommet de la colline comme une couronne sur la tête d’un roi. Ronronnement d’un félin sur les genoux d’une jeune fille. Sourire en coin. Voix cinglante d’une mère.

- Yumiko ! Tu m’écoutes, ou tu rêves en admirant le paysage ?

L’intéressée reporta aussitôt les yeux sur elle, sa main laissant retomber le rideau.
- Je vous écoute, Mère. Et j’observais que la cité semble avoir trois entrées. Et qu’à l’intérieur, le Palais n’est pas entouré de murailles.

Sa mère la jaugea un instant de son regard perçant, puis souleva le rideau à son tour. Elle jetta un oeil dehors, et un sourire étira ses lèvres fines tandis qu’elle lui faisait face à nouveau. Elle hocha la tête avec la plus infime trace d’approbation.
En effet, les tenants et les aboutissants des relations “diplomatiques” entre les royaumes, dont elles discutaient un instant plus tôt, n’étaient pas la priorité de la jeune fille. Pas parce qu’elle était une ado à qui ça passait encore au-dessus - même si c’était bien ce qu’elle comptait faire croire aux autres - mais plutôt parce que cela ne servait pas sa mission. Une mission à laquelle elle devait consacrer toute son énergie : voler le Coeur de Kumandra.

Ce n’était pas que sa mère en aurait été incapable, bien au contraire… Mais une reine ou l’un de ces soldats pris à fouiner, ç’aurait été le plus gros incident diplomatique de l’histoire, et la garantie d’une surveillance rapprochée jusqu’à un départ très rapide. En revanche, personne ne reprocherait à une jeune fille d’aller explorer une contrée inconnue, poussée par la curiosité. Voilà pourquoi Yumiko était la mieux placée pour mener à bien cette mission capitale.

Elles ne tardèrent plus à arriver dans la cité, et descendirent du palanquin. Elles ne l’utilisaient jamais dansles montagnes. Après tout, la reine Nao était l’une des meilleures cavalières de son royaume. On aurait pu dire qu’elle avait un don avec les pumas. Mais, comme elle le disait souvent, être sous-estimée par ses adversaires était un avantage de premier choix. Et c’est pour ça que je dois me coltiner cette robe d’apparat ridicule.

Tous les royaumes étaient arrivés en même temps. L’espace d’un instant, ils se regardèrent en chien de faïence, les dirigeants se jaugeant avec une certaine méfiance, certains membres de leur escorte se fusillant ouvertement du regard.

Le roi des Lacs prit la parole pour un bref discours de bienvenue, mais ne tarda pas à être interrompu.
- Ouais, c’est ça, beau discours. l’interrompit une voix venue du désert.
- Pourquoi on est vraiment là ? renchérit un soldat de la forêt.
- Tu veux nous narguer avec ton Coeur, c’est ça ? cracha un colosse nordique.

Le Chaos régnait désormais, et l’engueulade s’apprêtait à enfler, peut-être même à se changer en bagarre généralisée. C’est ça ! Tapez-vous dessus et tenez-vous occupés. Moi, je me sauve, j’ai un Coeur à ravie !
Yumiko parcourut la foule du regard, cherchant la voie la plus subtile pour s’éclipser discrètement… Quand son regard croisa celui d’un garçon.

Le roi avait un fils, ça, elle était au courant. Mais elle s’était attendue à ce qu’il soit un mioche. De toute évidence, celui-ci avait son âge. Peut-être même était-il un peu plus vieux.

Elle ne pouvait pas s’éclipser maintenant qu’il l’avait vue, mais n’était plus certaine que ce soit la meilleure chose à faire. Si cette engueulade dégénérait en guerre ouverte… Combien de temps pourrait-elle poursuivre ses recherches ? Pas assez longtemps, sans doute. Alors que ce garçon, ce garçon qui semblait désespéré par la tournure que prenait les évènements… Toi, je suis certaine que tu sais où se trouve le Coeur.

Des murmures s’élevaient de tous les côtés, le ton montait…
- Kumandra mon cul ouais ! Ce connard veut nous voler le peu qui nous reste encore ! gueula Jiro, un jeune guerrier des Montagnes, plus fort que la cacophonie environnante. Et Yumiko vit son opportunité.

Elle fit un pas en direction du “groupe” formé par les locaux, puis un deuxièmes. Certains gardes portèrent la main à leur épée avec méfiance, amenant certains de ceux de sa mère à faire de même, puis d’autres pour ne pas être en reste. En un instant tous étaient silencieux, prêts à passer à l’attaque d’un instant à l’autre. Si je déclenche la bataille au lieu de l’arrêter, ma mère va me tuer… songea-t-elle. Elle devait agir vite.

Elle posa un poing contre sa poitrine, s’inclinant légèrement en direction du roi des Lacs- signe de salutation universel à Kumandra - et prit la parole.

- Majesté, je suis Rei Yumiko, fille de la reine Nao du royaume des Montagnes.

Sa voix était douce, délicate presque, mais elle était claire et elle portait.

- Votre hospitalité nous honore, et je tiens à excuser la rudesse de nos soldats.

D’un signe de leur reine, les soldats lâchèrent leurs armes et, comme un seul homme, apposèrent à leur tour le poing sur leur poitrine. Montrer l’exemple serait un bon début, mais… Cela suffirait-il ? Rien n’était moins sûr. Heureusement, la jeune princesse n’avait pas prévu de s’en arrêter là.

- Bon, il parait qu’il y a à manger, non ? demanda-t-elle avec enthousiasme, adressant un clin d’oeil au prince, comme si elle faisait la conversation avec lui, mais assez fort pour que tous l’entendent.

Une dernière intervention qui aurait pu paraitre impolie, éventuellement acceptable pour une jeune fille, et encore car elle était grande tout de même. Et pourtant, une intervention d’une sagesse étonnante. Après tout, quoi de mieux pour qu’un bon repas pour apaiser les moeurs ?
Bloody Mary
Messages : 47
Date d'inscription : 23/01/2022
Région : Québec
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Science-fiction
Préférence de jeu : Les deux
Noob
Bloody Mary
Ven 28 Jan - 22:45
21q6.png
Oda Meïo
J'ai bientôt 17 ans et je vis dans le royaume des Lacs, à Kumandra. Dans la vie, je suis l'héritier de la famille royale qui doit veiller sur ce fichu Cœur. Et je m'en sors assez
bien
. Sinon, grâce à ma chance,
je suis célibataire et sur le point
de tomber amoureux de Yumiko,
la princesse d'un royaume voisin. Je le vis plutôt bien pour l'heure.
Coeurs brisés à Kumandra Ft. Blue & Bloody Mary 5dot

Oda cause à sa façon en cc0000.
Mais il lui arrive de divaguer bien
plus souvent en 990099.
Place publique du Royaume des Lacs. Le Soleil est déjà bien haut dans le ciel. Jamais tu ne t'étais senti aussi alourdi par tes responsabilités... Organiser un banquet en l'honneur des royaumes de Kumandra, qui ne se supportent plus les uns des autres, dans l'espoir de rétablir la paix ? En voilà une idée de génie ! Ce n'est pas la tienne. Tu n'es que le prince héritier, le premier successeur en titre si ton père devait perdre la vie, là tout de suite. Tu es à l'aube de tes 17 ans, autant dire qu'il te tarde de pouvoir accéder à d'autres fonctions qui jusqu'alors, te sont encore proscrites parce que tu es trop jeune. Balivernes. Pourquoi ? L'envie de gouverner ne fait pas encore partie de tes préoccupations. Tu n'es plus un enfant émerveillé par la beauté de ce Monde mais un jeune homme ouvert d'esprit qui se demande, avec tout le respect qu'il doit là à ses parents, ce qui leur est passé par la tête. Tu le sais, tu le sens dans tes trippes. Rien ne se passera comme convenu. À la seconde où ils seront amenés à se revoir après des siècles, les disputes d'antan reprendront, comme si elles n'étaient jamais parties. Et c'est toi qui va prendre, au même titre que ta famille, parce que vos ancêtres sont responsables de tout ceci. À cause de ce fichu Cœur...

Et vous voilà posés sur la place publique, à attendre chaque délégation l'une après l'autre. Si Mère te semble bien sereine en un jour pareil, tu ressens inéluctablement le stress engendré par Père. Il ne parvient pas à rester assis sur son trône. Il est descendu de l'estrade, il fait des cents pas à l'arrière. La garde se tient prête au cas où, mais à quoi bon venir en aide à leur souverain qui ne démontre aucune réelle envie d'être là hum ? Même pour une question de bien commun qui pourrait calmer tout le monde, il préférerait pêcher sur l'un des nombreux lacs dont le royaume dispose. Mais il est le Roi. C'est de son devoir, de se montrer aux yeux de tous et d'encaisser la moindre petite contrariété. Et il y en aura ! Cela va sans dire. Quant à toi ? Tu regardes l'horizon sans dire un mot. Votre emplacement fait que vous le saurez, dès qu'un palanquin apparaîtra au loin. Depuis quand attendez-vous sous ce Soleil...? Une heure, peut-être plus, avant que les premiers arrivants ne daignent se montrer ? Ils ne sont pas à l'heure. Pourquoi le seraient-ils ? Pourquoi être réglé comme une horloge quand il suffit de vous faire désirer ? On se le demande...

Intérêt zéro... Et finalement, lorsque les gens furent arrivés, descendus de leurs carioles d'apparat, tous contraints de se rassembler sur ladite place publique, c'est en cet instant précis que tu as dû ressentir ce que Père éprouvait en son fort intérieur. Une forte appréhension. Pas ça... Ainsi qu'une envie irrépressible de donner son discours, dans l'espoir de calmer les mœurs. Une idée inconcevable dans ta tête d'adolescent en passe de devenir un homme. Parce qu'à l'instant où il prononce ses mots, des cris s'élèvent dans l'assistance. Il fallait s'y attendre. Ils n'ont jamais appris à se taire. Ouais, c’est ça, beau discours. Il venait à peine de commencer. À quoi cela servait-il ? Pourquoi on est vraiment là ? Et ça continue... Tu veux nous narguer avec ton Cœur, c’est ça ? Tu as envie de leur parler, de leur dire de baisser d'un ton, de se comporter comme il faut. Mais c'est peine perdue. Et puis, du coin de l'œil, tu as vu qu'une jeune fille, peut-être aussi âgée que toi, te regarde sans rien dire. Tu ignores de qui il s'agit, mais tu ne la lâches plus des yeux, c'est un fait, jusqu'à ce qu'elle parvienne à contourner la source du bruit pour se présenter d'une voix claire et audible. Il s'agit-là de la princesse du Royaume des Montagnes, une certaine Yumiko. Fort bien. Elle en a du cran, de prendre la parole afin de montrer la politesse à tous ces idiots. Est-ce que cela suffira ? Tu n'en sais rien, mais ses soldats eux, savent qu'ils en ont assez fait pour aujourd'hui... Et lorsque la question du repas est abordée, c'est tout naturellement que ta mère tourne son regard vers toi, afin que tu lui répondes. Bien Mère, et tu te lèves afin de rejoindre vos invités une marche en contrebas. Tu n'as peur de rien, c'est ce qui te caractérise... Mais ta garde personnelle n'aime pas cette initiative de la part de la Reine. Cette Yumiko t'a adressé un clin d'œil auquel tu n'as pas répondu, mais une fois à sa hauteur, et sous étroite surveillance, tu montres à l'assistance que c'est toi, le digne successeur de ton père et qu'à ce titre, tu n'hausseras pas le ton. Tu feras montre d'un franc parlé impeccable. Je vous en prie. Veuillez me suivre... dis-tu posément à cette jeune princesse ainsi qu'à l'ensemble des invités des autres royaumes. C'est à ton tour de jouer la carte de l'hospitalité.
Blue
Messages : 111
Date d'inscription : 06/05/2020
Crédits : Okan Bülbül (Artstation)

Univers fétiche : J'aime la variété justement ^^
Préférence de jeu : Les deux
tea
Blue
Mar 1 Fév - 17:22
59zv.png"
Rei Yumiko
J'ai 16 ans et je vis à Kumandra, plus précisément dans le royaume des Montagnes. Dans la vie, je suis princesse et je m'en sors plutôt bien. Sous mes airs de jolie jeune fille, je suis aussi la jeune guerrière la plus prometteuse du royaume. Sinon, grâce à mes exigences, je suis célibataire et je le vis très bien.

Yumiko est la fille de Rei Nao, reine du royaume des Montagnes. En tant qu’héritière du trône, elle s’entraine au combat depuis son plus jeune âge. Elle accompagne sa mère pour répondre à l’invitation du royaume des Lacs. Elle n’est pas ici pour faire du tourisme ou de la diplomatie, mais pour accomplir sa mission : retrouver le Coeur de Kumandra.

Rei cause à sa façon en crimson. Mais il lui arrive de divaguer bien plus souvent en indianred.

Yumiko avait un coeur à ravir, et ces crétins qui se disputaient lui fournissaient l’occasion rêvée pour se sauver. Mais alors qu’elle cherchait le meilleur itinéraire pour filer en douce, elle croisa le regard d’un jeune homme qu’elle devina aisément être le prince héritier du royaume des Lacs. Flûte, maintenant qu’il l’avait vue, elle ne pouvait plus s’enfuir…

Mais peut-être qu’elle n’en avait pas besoin, au final ? Qui mieux que l’héritier du Gardien du Coeur de Kumandra pour la conduire jusqu’à cette gemme magique. Et pour cela, tout ce qu’elle avait à faire était de ravir son coeur, à lui. Cela devrait être un jeu d’enfant pour une jeune fille aussi jolie, pas vrai ?

Mais pour avoir le temps de gagner la confiance, il faudrait déjà éviter la guerre. Et visiblement, les adultes sont désemparés pour les uns, agressivement impliqués pour les autres. Alors, elle décida de s’en mêler, de le tirer de cette situation dont il ne semblait pas savoir que faire. Elle s’avança et, avant que les mains portées aux épées n’aient le temps de les tirer, elle s’inclina en signe de salutation et se présenta. Sa voix délicate n’avait rien à voir avec celle avec laquelle elle commandait aux autres jeunes guerriers.

Yumiko remercia le roi des Lacs de son hospitalité, s’excusa de la rudesse de ses soldats. Et cela suffit à désamorcer les tensions entre Lacs et Montagnes. Mais il restait trois autres royaumes toujours remontés à bloc, et une seule nouvelle remarque suffirait à faire dégénérer les choses.

A moins, bien sûr, qu’on ne leur offre une distraction. Et quelle meilleure distraction, pour des peuples frappés par la famine qui n’épargnait que les lacs bénis par le Coeur, que la nourriture ? Elle souleva alors, assez impoliment à priori mais pourtant fort à propos, qu’elle avait entendu qu’il y aurait à manger. Et ce faisant, elle adressa un clin d’oeil au prince.

Elle le vit échanger un regard avec sa mère, puis descendre la rejoindre au bas de l’estrade. Les gardes chargés de sa protection observaient le prince avec nervosité, la princesse avec méfiance.
Relax ! Je vais pas vous le manger, votre prince songea-t-elle.

Bien plus protocolaire qu’elle ne l’avait été - mais au vu des circonstances, elle se disait qu’on lui pardonnerait sans doute - celui-ci la pria de le suivre, elle et tous les autres. Elle se mit donc en marche à ses côtés, et retint un sourire en réalisant qu’il ne la quittait pas des yeux.
- Désolée pour mon impolitesse, c’est la première chose qui m’est passée par la tête pour désamorcer la situation. J’avais l’impression que le guerrier de la Forêt allait planter sa hache dans le géant du Nord  d’un instant à l’autre. Et je crois que personne n’avait envie de ça. lui glissa-t-elle à voix basse.

- C’est très joli, chez vous. observa-t-elle ensuite. Les cascades sont magnifiques. Vous sautez ?
Dans les Montagnes, le saut de cascade était un sport national. Ceux des Lacs le pratiquaient-ils ? Sinon, elle allait lui montrer du grand frisson.
Bloody Mary
Messages : 47
Date d'inscription : 23/01/2022
Région : Québec
Crédits : Pinterest

Univers fétiche : Science-fiction
Préférence de jeu : Les deux
Noob
Bloody Mary
Sam 5 Fév - 22:04
21q6.png
Oda Meïo
J'ai bientôt 17 ans et je vis dans le royaume des Lacs, à Kumandra. Dans la vie, je suis l'héritier de la famille royale qui doit veiller sur ce fichu Cœur. Et je m'en sors assez
bien
. Sinon, grâce à ma chance,
je suis célibataire et sur le point
de tomber amoureux de Yumiko,
la princesse d'un royaume voisin. Je le vis plutôt bien pour l'heure.
Coeurs brisés à Kumandra Ft. Blue & Bloody Mary 5dot

Oda cause à sa façon en cc0000.
Mais il lui arrive de divaguer bien
plus souvent en 990099.
Tu es descendu de l'estrade à des fins diplomatiques. Tu le sais, et tu le vois que ces peuples se déchirent depuis des lustres, tout ceci à cause du Cœur de Kumandra dont ta famille a la charge... C'est un poids qui sera très bientôt sur tes épaules, et tu n'as pas hâte d'y être... Mais en attendant ce jour providentiel qui te sort par les trous de nez, ta mère, la Reine, t'impose de te comporter en hôte impeccable, en emmenant ces gens se restaurer à l'intérieur du palais, où une prodigieuse table a été aménagée et gorgée de victuailles suffisantes à remplir la panse de tout le monde. Si après ce succulent repas, certains n'approuvent pas ce banquet, là, tu ne sauras pas quoi faire de plus pour les contenter. Les mettre au cachot ? Si seulement... Proche de la princesse, tu restes de marbre. Tu l'intrigues, cela te paraît évident. Tu dois bien admettre que son attitude envers toi cache quelque chose... Mais quoi ? Tu n'es pas né de la dernière pluie. Le Roi ton père, a clairement insisté à ce que tu te méfies de tout et tout le monde en dehors de ce royaume... Elle ne fait pas exception à la règle, bien qu'elle soit très séduisante, et qu'elle ne manque pas de répartie. Ne vous excusez pas voyons, dis-tu en plaçant tes poings le long de ton bas dos. Droit comme un piquet, tes gestes sont calculés. Il t'est difficile de te détendre face à l'ennemie sous beaucoup d'angles. La consigne est simple... Ne surtout pas créer d'incident diplomatique. Comme s'il n'y en avait pas assez ! Vous avez su calmer vos soldats. À votre place, j'en aurai fait autant, ajoutes-tu tout aussi silencieusement que Yumiko. Derrière toi, une multitude de chuchotis ploient tel un envol de milliers de colombes dans le ciel. Tu vas devoir la jouer fine, et cela commence tout de suite.

Parce que vous venez de traverser la cour menant aux grandes portes du château. La garde royale est sur les dents. Tu le sens à nouveau, que tes soldats ne sont guère contents de voir autant de monde entre ces quatre murs. À la moindre représaille, il seront dépassés... Au moindre mot de travers, des épées seront dégainées. À la moindre menace... La guerre va éclater, de nouveau. Et c'est ce que ta famille tente par tous les moyens d'éviter. Pas aujourd'hui, pas de cette façon... À côté de toi, la princesse te fait savoir son émerveillement par rapport à ton futur royaume. Il est vrai que ces lacs sont très beaux, mais tu n'as plus eu le temps de t'y rendre comme autrefois. Parce que tes responsabilités te prennent un temps fou, à tel point que... Non, je ne saute plus, dis-tu du bout des lèvres en bifurquant vers la gauche. Le palais royal est un vrai labyrinthe complexe quand on ne connait pas. Et vous princesse ? demandes-tu alors en lui rendant ce clin d'œil, enfin. Tu le sais, que le saut de cascades est leur sport national. Ici, il s'agit plus d'un loisir où bon nombre de concitoyens se plaisent à le faire de très haut. Oda ! Ta conscience vient de te rappeler à l'ordre. Tu n'as pas le droit de jouer. Il faut que tu restes concentré. Ta petite discussion avec Yumiko touche à sa fin. Vous arrivez dans la grande salle à manger, réaménagée pour les invités. Messieurs dames, je vous en prie, entrez. Et restaurez-vous. Et c'est tout ? Mais oui, parce que tes parents ne vont plus tarder. Et que ta présence n'est pas requise ici, ou du moins, pas pour le moment. Je vous rejoins plus tard, très chère, dis-tu en prenant sa main et en y déposant un baiser, sans jamais la quitter des yeux, avant de tourner les talons vers tes appartements privés. Tu dois te changer, telle est la coutume. Pourquoi ? Ton bandana ne convient pas ?
Contenu sponsorisé
Coeurs brisés à Kumandra Ft. Blue & Bloody Mary
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bloody Mary
» Bloody Mary ▬ La Rplist
» Bloody Mary ▬ La Blacklist
» Bienvenue à Crystal Palace ! ft. Rose & le Docteur [Bloody Mary & Clionestra]
» Why do I feel like I have to be accountable to you ? ft. Blue & Bloody Raven [Kanej]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy-
Sauter vers: