Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Le PDG & le Petit Fils  - Page 5 EmptyAujourd'hui à 9:20 par Manhattan Redlish

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Le PDG & le Petit Fils  - Page 5 EmptyHier à 20:54 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Le PDG & le Petit Fils  - Page 5 EmptyHier à 8:55 par Senara

» Raven and Bones
Le PDG & le Petit Fils  - Page 5 EmptyJeu 18 Juil - 23:49 par Lobscure

» Apocalypse Rouge [PV Opale Or]
Le PDG & le Petit Fils  - Page 5 EmptyJeu 18 Juil - 17:54 par Opale Or

» Silicon Heart ft. Lexis
Le PDG & le Petit Fils  - Page 5 EmptyJeu 18 Juil - 13:00 par Lexis

» Le sang des rois
Le PDG & le Petit Fils  - Page 5 EmptyJeu 18 Juil - 8:57 par Telanie

» Activité réduite
Le PDG & le Petit Fils  - Page 5 EmptyJeu 18 Juil - 4:22 par Raton

» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
Le PDG & le Petit Fils  - Page 5 EmptyJeu 18 Juil - 0:56 par Clionestra


LE TEMPS D'UN RP

Le PDG & le Petit Fils

Patate Douce
Messages : 721
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
POWER RANGERS 2
Patate Douce
Sam 16 Déc - 20:19
tumblr_plvn5m950J1xyjmp1o6_250.png
Julian
Abramov

J'ai 24 ans et je vis à Toronto, Quebec. Dans la vie, je suis graphiste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon charme, je suis heureux et je le vis plutôt follement.

CREATION PROFIL:

Daniel Bederov @loudsilencecreations
Si on délaisse son côté antipathique, Camilo reste assez fascinant à observer ; comme un enfant qui a grandi trop tôt pour certaines conventions sociales et qui se prend en permanence les pieds dans le tapis de l'apprentissage. Tu n'as pas pour objectif de rectifier le tir ; ce n'est pas ton rôle mais au moins de pouvoir sublimer ses bons côtés. Il en a forcément. Si Nanny l'adore, c'est qu'il y a quelque chose de sympa en lui ; ou l'aspect petit garçon paumé qui a attiré la vieille femme .. Tu penches plus pour la seconde option. En tailleur, sur le canapé, jamais, ça te serais venu à l'idée à l'accoutumé mais il faut poser le cadre de la détente. Après si ta position ne convient pas à Camilo, il saura parfaitement te le dire, tu n'en doutes franchement pas.

Tu te pinces fortement les lèvres pour ne pas éclater de rire quand il se fait surprendre par le flash de l'appareil .. Qu'est-ce que tu disais .. Un enfant. Tu regardes la photo et lui souris. - Oui, il faut d'abord stabiliser l'appareil. Autour de l'objectif, vous avez différent symbole et faut le placer sur celui qui s'allume. Une fois bien placé, on appuie à ce moment-là. Tu salives d'avance quand il te présente le menu .. - Tout ce que j'aime .. Tu apprécies qu'il te retourne la question .. Tu pensais te prendre un vent et devoir te creuser la tête pour ne pas trop faire perdurer le silence entre vous. - J'ai fait mes deux journées puis je me suis fait un masque au visage et je prépare une soirée rock avec des amis. Aimeriez-vous venir avec nous ? Serait-ce possible même ? Enfin tant pis, tu as proposé et vous aviserez s'il dit oui. - Qu'avez-vous fait de votre journée ? Enfin ça consiste en quoi d'être Camilo Rodrigues ?

Tu tends le bras avec l'appareil pour faire un selfie de vous deux tout en lui réexpliquant les étapes. La fente libère le souvenir, que tu secoues jusqu'à vous voir sur papier glacé. - Et voilà, immortalisés. Tu te lèves pour fouiller dans les placards de la cuisine avant de récupérer un marqueur et dater les deux photos. - C'est le but de l'appareil, c'est aussi pour cela que je les adore.. A la fois instantané mais aussi pour toujours.





Maddy'n
Messages : 547
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Maddy'n
Sam 16 Déc - 21:03
tumblr_pzotbhEUKE1sddr1ro8_250.png
Camilo Rodrigues
J'ai 28 ans ans et je vis à Toronto, Canada. Dans la vie, je suis PDG et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma richesse, je suis célibatard très courtisé et je le vis plutôt bien.


Allergies : Lavande, Noix de Coco, Rongeurs.

Maluma - .cranberry
S’il doutait encore que tu ais des difficultés avec les évènements sociaux, il n’allait cependant pas tarder à mesurer l’ampleur du problème. Parce que ce soir, pour toi, rien ne va. De cette tenue ridicule dont tu t’es affublé pour lui faire plaisir à sa position sur le canapé, tu retiens mille remarques et essayes pendant quelques minutes de ne pas être.. Toi. Ce qui, quelque part, n'est pas difficile, car tu ne te sens déjà pas toi, trop bousculé par cette soirée et tous les imprévus qui l’accompagnent.

L’appareil rendu à Julian, tu écoutes ses explications, l’observe l’objet à distance. Tu trouves cela un peu fascinant, cette idée que la photo apparaisse instantanément. « Comment ça fonctionne, à l’intérieur ? » T’es curieux de la technologie qui constitue l’appareil, qui pourrait te plaire, dans le cadre du travail. Tu te demandes comment et pourquoi personne ne t’avais proposé un tel outil jusqu’à maintenant, et tu espérais bien en introduire un dans ton bureau. « C’est répandu, ce genre d’appareil ? » Tu ignores son prix et le must have que l’objet est devenu au fil des ans, bien trop habitué aux photographes professionnels et leurs photos qui n’apparaissent le plus souvent que sur les écrans ou les magazines. Puis vient ton tour de répondre aux questions, notamment celle sur votre menu, qui pour une fois, vient de toi. Enfin, pas vraiment de toi puisque tu n’as rien cuisiné - totalement incapable de préparer le moindre plat par toi-même - mais dont tu t’es chargé de passer commande. Tu ne doutes pas que cela devrait lui plaire, ayant pris le temps de questionner Nana tout en souhaitant prendre de ses nouvelles. Une attention qui t’as faites bégayer quand elle t’a demandé si vous étiez amis, avant de répondre que non. Parce que les amis ne passaient pas de soirées chez eux, dans un tel accoutrement.

Tu t’assoies à ses côtés, dans une position bien plus acceptable - à tes yeux - que la sienne. Voulait-il s’allonger aussi pendant que vous y étiez ? Mais tu tentes de faire un effort, de te montrer plaisant, comme tu lui as promis. Tu le questionnes alors sur sa journée, regrette instantanément quand il te lance une invitation à laquelle tu t’empresses de répondre sans même prendre le temps de réfléchir. Comme un réflexe, mais parce qu’au fond de toi, tu savais très bien que rien ne pourrait te faire changer d’avis. « Non. » Tout était dans l’intitulé. Une soirée avec des amis. Tu n’étais déjà pas fan des “soirées” mais vous n’étiez en plus pas amis. Ses questions suffisantes te font froncer légèrement le regard. Des fois, tu te demandes s’il sait où il a mit les pieds, mais une fois encore, tout te pousse à croire que non. « Ça consiste à faire tourner une des plus grosses industries du pays. A imaginer des dizaines de collections de vêtements en tout genre, et de valider leur production pour qu’elles se retrouvent dans six mois dans toutes les boutiques du pays; ou presque. » Tu passes outre la mention des accords commerciaux, les débats stériles qui peuvent parfois accompagner ton travail sur le choix des couleurs, ou sur pourquoi vous ne pourriez pas travailler certains modèles pour qu’ils soient 2 cm plus longs.

Son bras à nouveau tendu, mais cette fois devant vous, tu le réécoutes expliquer le fonctionnement de l’appareil, garde les yeux bien ouverts avant d’admirer le résultat. « J’aime beaucoup. » Aussi bien la magie de l’appareil que la teneur des mots de Julian. « C’est facile à se procurer ? » Que tu demandes, curieux. Ca pourrait vraiment te plaire.

Patate Douce
Messages : 721
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
POWER RANGERS 2
Patate Douce
Sam 16 Déc - 21:32
tumblr_plvn5m950J1xyjmp1o6_250.png
Julian
Abramov

J'ai 24 ans et je vis à Toronto, Quebec. Dans la vie, je suis graphiste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon charme, je suis heureux et je le vis plutôt follement.

CREATION PROFIL:

Daniel Bederov @loudsilencecreations
Tu parviens à capter son attention au sujet du minix mais malheureusement, tu n'as jamais été trop curieux pour savoir comment la machine se fait. Tu secoues la tête en guise de réponse avant de lui proposer de le découvrir ensemble. Qui sait, il connait du monde pouvant leur proposer un cours de photographie. Tu aimerais bien t'essayer à l'argentique. Tu lui expliques que cela fait dix ans que tu as découvert l'appareil. - J'ai toutes les couleurs possibles chez moi. T'en es vraiment fan et tu es en quête d'autres plus rares mais bien plus chers. T'es vraiment heureux que ça semble lui plaire .. Qui sait, une nouvelle passion pour lui aussi .. Ca serait cool comme point commun.

Tu n'es pas surpris quand il refuse de venir à la soirée rock, et d'un sens ; tu le comprends. Passer du temps avec toi semble lui faire déjà bien mal alors toi et des inconnus, je pense que l'arrêt cardiaque n'est pas bien loin. Tu hoches la tête, n'insistant pas davantage. Tu veux qu'il se sente à son aise avec toi et ça passer par respecter ses limites - plus ou moins. Le sortir de sa zone de confort, oui ; le faire souffrir inutilement, non, ce n'est pas dans votre intérêt.

Tu l'écoutes attentivement au sujet de son métier. Il a une tronche de chanteur. - Beaucoup de pression en somme que tu conclus le partie travail. Au fond, tu es impressionné par l'énergie qu'il déploie et tu as encore plus envie de le faire décrocher une fois par semaine. Etre un peu sa soupape de décompression.

Vous repassez sur un sujet favori et ton sourire s'élargit. T'es à deux doigts de lui dire que tu l'adores s'il en adopte un. - Partout dans les magasins, il y en a pour tous les prix et toutes les couleurs et les recharges sont aussi diverses. Non vraiment, je ne peux plus m'en passer. Parfois je les utilise pour préparer une maquette au travail, dans un projet perso et évidemment en soirée. Chez moi, j'ai plusieurs guirlandes lumineuses avec les photos accrochées. Tu le dis avec fierté parce que les souvenirs, c'est ce qu'il y a de plus important chez toi !




Maddy'n
Messages : 547
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Maddy'n
Sam 16 Déc - 22:07
tumblr_pzotbhEUKE1sddr1ro8_250.png
Camilo Rodrigues
J'ai 28 ans ans et je vis à Toronto, Canada. Dans la vie, je suis PDG et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma richesse, je suis célibatard très courtisé et je le vis plutôt bien.


Allergies : Lavande, Noix de Coco, Rongeurs.

Maluma - .cranberry
Tu sais que ce n'est pas le sujet de la soirée, mais tu aurais bien voulu en apprendre plus sur l'appareil photo. Ce n'est pas quelque chose que tu apprécies particulièrement, mais tu n'as aucune difficulté à imaginer les possibilités qui s'ouvrent désormais à toi avec un tel outil à ton travail. Toi qui aime travailler sur de grands espaces comme les murs ou les fenêtres, tu n'aurais aucun mal à accrocher ces petites photos sur tes tableaux de pensées. Tu pourrais même aller plus loin et ramener des photos prises à l'extérieur à ton bureau sans devoir attendre plusieurs jours que la photo soit développée pour la disposer à son emplacement de prédilection. « J'aimerais bien en acheter un. » Définitivement, ça te plait et tu réfléchis déjà à un moyen de remercier Julian pour cette découverte. Si tu sais râler après lui pour tout ce qu'il peut faire de travers, il te parait tout aussi important de savoir le remercier quand c'est nécessaire. Tu ne sais pas encore comment, mais tu trouveras bien.

« Comment c'est, chez vous ? » Tu l'interroges, n'ayant aucune idée de où il vit, ni de ce à quoi ressemble son appartement. Tu ne sais même pas à quoi ressemble sa chambre ici, n'y ayant pas mis un pied depuis qu'il s'y était installé. C'était sa chambre, et il aurait tout aussi bien pu repeindre les murs, le plafond, changer les meubles ou autre que tu n'en aurais pas conscience, jusqu'à ce qu'il quitte les lieux. Quoiqu'en y pensant, tu commences à paniquer, à te demander si sa chambre n'est pas devenue l'entre du chaos. Tu le regardes, fronce les sourcils. « Vous n'avez pas repeint les murs de votre chambre ou bougez les murs ? » Tu ne peux pas t'empêcher de lui demander, tu as besoin de savoir et de lever le doute sur cette possibilité.

Quelques minutes plus tard, on sonne à la porte, et tu fais signe à Julian de ne pas bouger - même si ça t'arrangerait de ne plus le voir dans cette position - pour aller toi-même ouvrir la porte et réceptionner vos repas. Tu sens la chaleur se dégager des plateaux que tu t'empresses d'aller déposer sur la table basse du salon, la mine réjouit. « Notre repas est servi ! »

Patate Douce
Messages : 721
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
POWER RANGERS 2
Patate Douce
Sam 16 Déc - 22:42
tumblr_plvn5m950J1xyjmp1o6_250.png
Julian
Abramov

J'ai 24 ans et je vis à Toronto, Quebec. Dans la vie, je suis graphiste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon charme, je suis heureux et je le vis plutôt follement.

CREATION PROFIL:

Daniel Bederov @loudsilencecreations
Sa phrase vient faire pétiller ton regard. - On y va quand vous voulez lances-tu derechef. Viens tu t'imposer pour acheter le graal ? Oui et doublement oui. Et puis tu as envie de le voir faire ses premiers pas. Oui l'enfant te fascine. - Savez-vous ce que vous en ferez ? Oui, tu es curieux. Si l'heure n'était pas tardive, tu l'aurais déjà embarqué pour faire le tour des magasins dont une boutique dont tu raffoles. Une sorte de disquaire dont le proprio est adorable. Tu pousses le minix vers Camilo pour qu'il s'exerce ce soir et découvrir son œil d'artiste.

Tu restes assez perplexe par la question concernant ton appartement. - Ma chambre est baignée dans une lumière tamisée de guirlande. Il n'y a que mon lit et mon dressing. Ensuite, mon bureau de travail, la plus grande pièce est remplie de projets et maquettes, de mon set informatique. La cuisine est petite mais c'est suffisant pour une personne. Il y a un pan entier où on peut écrire dessus. Les toilettes et la douche sont dans la même pièce, il y a juste ce qu'il faut. Puis le salon est décoré de couleurs pales avec des plantes et des guirlandes aussi. En termes de taille, c'est votre chambre et le dressing. J'envisage pas de déménager pour le moment. Et vous, pourquoi cette maison et pas une autre ? Ca te fait plaisir que vous puissiez échanger ainsi, sans pression ou rendre des comptes. Toi qui le pensais egocentrique, tu as eu faux. - Non ce n'est pas prévu pourquoi ? C'est ce que vous voulez faire ici ? T'es pas contre en soit, c'est chez lui mais tu espères qu'il te demandera pas de le faire, tu détestes ça.

La sonnerie retentit synonyme de bon repas. Tu ris doucement en le voyant de sa tenue. En vrai, ça lui fait un cul incroyable.. Saloperie. Tu te lèves pour aller attraper une bouteille de vin et deux verres que tu remplis y mettant des dessous de table. Tu salives intérieurement quand il découvre les plats. Tu lèves ton verre pour trinquer avec. - A notre première soirée d'une longue série ! On pourrait voir des diables dans ton regard.  




Maddy'n
Messages : 547
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Maddy'n
Sam 16 Déc - 23:27
tumblr_pzotbhEUKE1sddr1ro8_250.png
Camilo Rodrigues
J'ai 28 ans ans et je vis à Toronto, Canada. Dans la vie, je suis PDG et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma richesse, je suis célibatard très courtisé et je le vis plutôt bien.


Allergies : Lavande, Noix de Coco, Rongeurs.

Maluma - .cranberry
« Pourquoi y aller ? » Tu le regardes un peu surpris, n'ayant à aucun moment envisagé de devoir mettre les pieds dans un quelconque magasin pour obtenir le saint graal. Tu comptais attendre demain et le commander en ligne, ou pour dépêcher quelqu'un afin de faire l'achat pour toi, comme c'est si souvent le cas, mais tu n'avais nullement l'intention d'aller te balader dans les magasins, encore moins avec les journées de travail qui t'attendent. « Je pense l'utiliser au travail, pour avoir tout de suite une image de certain modèle, ou proposition. Au lieu d'attendre quelques jours que les photos arrivent. » C'était une perte de temps à tes yeux, mais elle était aussi nécessaire pour t'aider à avancer. Tu avais besoin de confronter les visuels les uns aux autres, côtes à côtes. T'es d'ailleurs pas mécontent, maintenant que tu en as compris le fonctionnement de revoir l'appareil photo revenir dans tes mains. Tu le gardes précieusement sur tes cuisses, prenant garde cette fois à ne pas appuyer sur le déclencheur par mégarde.

A la description de son appartement, tu imagines sans difficulté un endroit simple mais efficace, un peu à son image. Tu sais que tout le monde n'a pas la possibilité de faire dans le démesuré, comme toi, et tu ne portes aucun jugement là dessus. Au contraire, parfois, les lieux un peu plus exigus te manquent. Tu as oublié, avec le temps, ce que cela faisait de ne pas se sentir seul, tout le temps, et tu te dis que Julian ne connait pas ce problème. « C'était la maison dont rêvaient mes parents. » A une époque où ils étaient encore parmi vous, à une époque où toi et tes adelphes vous partagiez deux chambres, dans le plus grand des chaos. Tu avais donc repris les plans imaginés par tes parents à une époque lointaine, comportant une chambre pour chacun de tes frères et soeurs. Un espace individuel, dans lequel chacun.e pourrait s'exprimer. Un rêve. Tu as eut beau la faire construire cette maison, tu n'as jamais réussi à les convaincre de passer une nuit ici, la plupart t'ayant tourné le dos il y a longtemps pour ton comportement arrogant et impulsif. En dehors des pièces que tu utilisais, tout manquait donc cruellement de vie, et tu n'aurais pas été surpris que Julian cherche à en apporter dans sa chambre. « Non ! » Que tu te hâtes de répondre. « C'est très bien ainsi. »

Les plateaux déposés sur la table, tu défais les cloches pour laisser Julian les découvrir. Leur fumet vient s'élever dans la pièce, chatouillant vos narines. Tu laisses Julian vous ramener des verres et une bouteille de vin, découvrant avec stupeur ce qui pouvait encore agrémenter ta cave. Il fallait véritablement que tu fasses un inventaire un jour. Tu lèves ton verre mais ne vient pas l'entrechoquer sur celui du jeune homme, le bruit que cela provoque te paraissant désagréable. Tu te contentes simplement de l'incliner légèrement vers lui. « Salud ! » Que tu clames, même si tu sens que ces soirées ne seront pas de tout repos pour toi. Tu avais accepté de te prêter au jeu, et tu ferais l'effort aussi longtemps que possible.  
Patate Douce
Messages : 721
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
POWER RANGERS 2
Patate Douce
Sam 16 Déc - 23:55
tumblr_plvn5m950J1xyjmp1o6_250.png
Julian
Abramov

J'ai 24 ans et je vis à Toronto, Quebec. Dans la vie, je suis graphiste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon charme, je suis heureux et je le vis plutôt follement.

CREATION PROFIL:

Daniel Bederov @loudsilencecreations
Sa question te fait doucement sourire et tu comprends bien que faire les magasins pour lui n'était pas envisageable, visiblement. Mais toi, tu te connais, il n'est pas question de louper cette opportunité. Vous allez faire des emplettes, il faut juste que tu demandes à son staff comment faire pour le protéger de la foule : Est-ce qu'il doit se déguiser ? Ou plutôt marcher l'air de rien et se fondre dans la masse ? Beaucoup de questions dont il te faudra rapidement la réponse pour tout préparer. C'est pour cette raison que tu éludes en haussant les épaules ; le non n'est pas recevable et tu sais que tu vas vite débattre. Autant qu'il se rassure en pensant que tu abandonnes tout projet. Oui, tu peux être machiavélique quand tu le veux. Il va falloir que tu agisses discrètement et rapidement pour faire cette virée shopping avec lui. Ca ne sera pas de tout repos mais avec de l'aide, rien n'est impossible.

- Est-ce que j'aurais le droit de vous regarder faire ? C'est bien la première fois que tu lui demandes de te faire connaitre son univers. Apparemment, les méthodes de travail paraissent variablement identiques et ça t'intrigue. - A conditions de ne pas vous gêner ou de vous causer des ennuis. T'es déjà entrain de foutre en l'air sa routine alors en plus de mettre le désordre à son boulot, t'es persuadé qu'il va te virer très rapidement.

Tu comprends mieux sa réaction concernant un possible déménagement ou un quelconque changement. Cette maison a une valeur sentimentale et étrangement maintenant que tu le sais, tu as encore plus envie d'y prendre soin. T'aimerais le questionner plus encore sur sa Vie de famille mais tu te souviens de "l'affrontement" avec son frère et tu te ravises. T'as pas envie de plomber l'ambiance. Peut-être quand vous serez trop saoules et que vous vous souviendrez de rien. Tu hoches la tête lentement. - C'est compris Je ferais attention. Tu ne sais pas si c'est qu'il fallait dire mais tu le penses vraiment maintenant que tu connais la symbolique

Ce pauvre petit mot en espagnol sortant de sa bouche te fait bondir le cœur.. Oui tu as un faible pour les personnes sachant parler autre chose que l'anglais. T'as envie de lui dire de t'aider à pratiquer toute la soirée mais là encore, tu demeures civilisé ; tu ne veux pas te faire passer pour ce que tu n'es pas.. A d'autres.

C'est dans le silence que vous prenez les premières bouchées avant de relancer la conversation, t'aimes pas trop le calme. - Après le repas, nous allons préparer du pop corn ou choisir du tout fait puis sélectionner un film qui vous plait .. Je pense que j'en ai vu un bon nombre alors vous avez carte blanche. Puis à la fin du film, on pourra prendre le temps d'échanger nos ressentis dessus puis boire une infusion et aller dormir. Après si vous souhaitez faire autre chose, je suis partant.. Rien n'est obligatoire une fois le film terminé .. Vous pouvez parfaitement me dire bonne nuit et aller ronfler comme un bien heureux. Il faudra juste penser à fixer la prochaine soirée. Tu sais qu'il a besoin de connaitre toutes les options - même si tu risques de lui en cacher certaines, faussement pour son bien - afin de prendre une décision éclairée.. Faut croire que plonger dans l'inconnu total le déplait. Ca te donne encore plus envie de le mettre dans cette situation tiens. Tu vois l'engrenage du cerveau qui s'active dans ses cas-là. - Est-ce bon pour vous ? En vrai, tu parles aussi bien de la nourriture que de la suite du programme.  




Maddy'n
Messages : 547
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Maddy'n
Dim 17 Déc - 14:32
tumblr_pzotbhEUKE1sddr1ro8_250.png
Camilo Rodrigues
J'ai 28 ans ans et je vis à Toronto, Canada. Dans la vie, je suis PDG et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma richesse, je suis célibatard très courtisé et je le vis plutôt bien.


Allergies : Lavande, Noix de Coco, Rongeurs.

Maluma - .cranberry
Tu n’es pas du genre à perdre ton temps dans les magasins et tu pensais qu’il l’aurait compris il y a bien longtemps alors que tout le monde ici est chargé de t'épargner bon nombre de tâches quotidiennes. Quoique tu ais besoin, tu te contentais simplement de charger quelqu’un de réaliser l’achat à ta place, avançant simplement l’argent, de façon plus généreuse que nécessaire. De ce fait, tu ne te souviens tout simplement plus de quand tu as mis les pieds dans un magasin pour la dernière fois. Surement il y a plusieurs années de cela. T’es d’ailleurs étonné de voir que Julian n’y réagit pas plus que cela, t’étant presque attendu à un commentaire grinçant de sa part. Mais rien, il laisse couler, et le sujet se clos doucement, en attendant que demain, tu fasses le nécessaire pour te procurer un de ces petits appareils photo.

« Vous voulez venir à mon travail ? » T’es choqué par cette demande de sa part, te questionne sur son intérêt pour toi, ton travail ou le domaine dans lequel tu exerces. « Pourquoi ? » Tu ne comprends pas son intérêt pour toi, comme s’il était démesuré. Oui, il avait dit qu’apprendre à te connaitre l’aiderait à mieux t’accompagner dans ton quotidien mais tu te demandes s’il pouvait y avoir autre chose. Et quoi ? Tu ne veux alors, pas encore répondre à cette question, pour savoir s’il serait judicieux qu’il t’accompagne, ne serait-ce qu’une seule journée. N’allait-il pas te déranger ? N’allait-il pas se faire remarquer ? Pour le moment tu ne sais pas, et tu n’es pas certain d’avoir envie de le savoir.

Un soupir de soulagement franchi tes lèvres lorsque tu apprends qu’il n’a provoqué aucun travaux. L’idée d’une chambre en plein chantier, à quelques mètres de la tienne, te file de l'urticaire et tu te gardes bien de lui dire. Si le simple fait qu’il accepte de prendre soin de la maison avec les informations que tu lui as fourni jusqu’à maintenant te simplifie la tâche.

Vous commencez à manger et il t’explique la suite du programme. Un geste que tu apprécies, par ce qu’il te permet de te préparer à ce qui va suivre. Du pop corn et un film. Ce qui est dans tes cordes. Tu approuves donc d’un signe de tête ainsi que d’un petit mot, bien que tu ne saches pas encore quoi choisir. Tu n’y connaissais que très peu de choses en cinéma, et n’avait aucune idée de ce qui pourrait ou ne pourrait pas être un film convenable pour une telle soirée.Tu réfléchis alors à un film que tu aurais pu entendre sur toutes les lèvres récemment. « Avatar ? » Tu n’es pas bien certain de ce que le film peut raconter, mais pendant longtemps, tu en as entendu parler, et peut-être que c’était l’occasion de t’y mettre.

Patate Douce
Messages : 721
Date d'inscription : 25/10/2019
Région : Basse-Normandie
Crédits : idk

Univers fétiche : Réaliste, Fantastique.
Préférence de jeu : Homme
POWER RANGERS 2
Patate Douce
Dim 17 Déc - 15:20
tumblr_plvn5m950J1xyjmp1o6_250.png
Julian
Abramov

J'ai 24 ans et je vis à Toronto, Quebec. Dans la vie, je suis graphiste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon charme, je suis heureux et je le vis plutôt follement.

CREATION PROFIL:

Daniel Bederov @loudsilencecreations
Tu aimerais lui demander la raison de ce choix de film mais ce n'est plus l'heure à la discussion. Vu comment le film est d'une longueur sans nom, valait mieux commencer de suite. Tu allumes donc l'écran - enfin vu sa taille, c'est plus un écran - et entre le nom du film. Tu mets sur pause au générique pour terminer votre repas.

C'était clairement un délice sans nom. Tu prends en photo le nom du restaurant dans l'espoir de te repayer le même plat. Tu t'assures que Camilo ait fini avant de débarrasser.

Tu te doutais qu'il aurais aimé connaitre tes motivation avant de t'accorder (ou non) cette fameuse visite. - Oui j'aimerais passer une demi journée avec vous afin de vous connaitre dans votre milieu professionnel. Cela m'intrigue et puis l'univers de la Mode est un domaine dont j'ignore les rouages. C'est surtout pour assouvir ma curiosité alors vous pouvez totalement refuser et je ne demanderais plus. Il a du charisme même quand il est chez lui alors à son travail, il doit irradier. T'as pas prévu de toucher à tout non plus, juste d'observer. Tu le regardes un instant avant de te diriger vers la cuisine. Le temps que tes propos fassent son chemin dans son cerveau. Un sacré mécanisme tellement visible parfois.

Tu jettes ce qui peut l'être et remplis le lave-vaisselle. Tu te mets sur la pointe des pieds pour attraper un sachet de popcorns et le sucre. Enfin te faire grandir n'était pas nécessaire, tu es bien assez grand mais tu aimes bien avoir une vue d'ensemble. Tu secoues le sachet avant de sortir une poêle. Tu lis les consignes avant de t'appliquer à les faire. Entre deux, tu sors un saladier d'un placard y jetant le sucre et quelques pépites de chocolat. - Cela fait combien de temps que vous occupez votre poste ? T'as envie de savoir s'il a été prédestiné à être dans ce milieu ou il songeait à autre chose.    




Maddy'n
Messages : 547
Date d'inscription : 10/10/2019
Région : IDF
Crédits : Pop-Gun

Univers fétiche : Fantasy / Réel
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
Maddy'n
Dim 17 Déc - 16:06
tumblr_pzotbhEUKE1sddr1ro8_250.png
Camilo Rodrigues
J'ai 28 ans ans et je vis à Toronto, Canada. Dans la vie, je suis PDG et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma richesse, je suis célibatard très courtisé et je le vis plutôt bien.


Allergies : Lavande, Noix de Coco, Rongeurs.

Maluma - .cranberry
Tu n’as aucune idée de ce à quoi t’attendre. Ce film, tu n’en connais rien, pas même le résumé, mais tu l’as entendu sur toutes les lèvres pendant si longtemps, alors tu te dis qu’à sa façon, le film doit être extraordinaire, et ce, même si tu ne connais pas non plus les normes du cinéma actuel. Tu regardes Julian tout préparer, et te demande s’il lui arrive de s’installer devant la télé en ton absence pour regarder un film. Dans l’absolu, ça ne te dérange pas. Tant que le travail demandé était fait et dans les temps, tu te fichais bien de savoir comment il pouvait occuper le reste de ses journées. Après tout, s’il arrivait à tout faire en une demi-journée, pourquoi l’en blâmer. Quoiqu’il en soit, il semble très à l’aise avec les avancés technologiques présentent chez toi, ce qui n’était pas le cas de Nana. Elle a beaucoup de qualités, ce que tu ne peux absolument pas lui enlever, mais lui expliquer le fonctionnement d’Elisa et de bien d’autres outils de la maison s’était révélé être une épreuve que Julian t’a au moins épargné.

Tu écoutes ses explications, mais tu n’as pas bien envie de le voir traîner à ton bureau. Il a cette fâcheuse manie de bouleverser les choses et tu ne veux pas voir quoique ce soit changer dans le cadre de ton travail. Si tu tolérais sa manière de faire à la maison, au travail, tu étais bien plus intransigeant. « Vous jurez de ne toucher à rien ? De ne rien dire ? » Ce sont les seules conditions qui pourraient te convaincre d’accepter, mais pour cela, tu devais avoir sa parole et être certain qu’il comprenne les enjeux de cette promesse. Mais il s’éloigne déjà et tu prends donc ton mal en patience en attendant une réponse de sa part sur ce sujet qui commence de ce pas à te faire monter en pression.

De là où tu es, tu entends du bruit en cuisine, et te demande combien de temps il faut pour préparer du pop-corn. Moins longtemps que tu l’imaginais quand tu le vois revenir avec le saladier. Tu observes le mélange, un peu surpris par l’ajout de chocolat dans celui-ci, et vient prudemment en saisir un. Comme si le pop-corn aurait pû te mordre. Tu le goûtes et à ta surprise, le mélange est plutôt bon. « 7 ans. » Que tu réponds sans émotion dans la voix, et sans te perdre dans les moindres explications.


Contenu sponsorisé
Le PDG & le Petit Fils
Page 5 sur 5
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Sujets similaires
-
» Mal & Fils {Kathleen & Nash}
» (M) tel père, tel fils ? Des retrouvailles explosives (à archiver).
» (m/m) père et fils : les liens du sang sont-ils vraiment importants ?
» Un petit coucou
» Un petit bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: