-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
24.71 € 42.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Juste amis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1829
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 24 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt bien parce que j'ai rencontré une femme qui a tout pour plaire.




Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 24 Kf5l
Juste amis ?  - Page 24 Ok91
Juste amis ?  - Page 24 17yo

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Nolan la couva du regard avec tendresse en apprenant qu’elle avait fait de l’humanitaire par le passé afin de permettre aux petites filles d’avoir accès à l’éducation. Plus il découvrait ce genre de détails sur Maggie, et plus il l’aimait. Un sourire presque timide se dessina sur ses lèvres en cet instant alors qu’il répondit un « Jolie, intelligente, charmante, passionnée et bienveillante… » avant de se rendre compte, une première fois, qu’ils n’étaient pas seuls autour de la table. La seconde fois, ce fut pour une tout autre raison, son regard délaissant la tendresse pour s’allumer d’une lueur d’envie qu’il vit se refléter dans les prunelles claires de Maggie au même instant « J’ai déjà hâte… ». Leur petite bulle explosa en entendant le commentaire de Jason qui n’était sûrement pas le seul à avoir remarquer la soudaine tension entre eux. Les deux autres étaient seulement plus discrets.

Les sujets se succédaient, avec sérieux lorsqu’il fut question de la rencontre avec son fils, et avec amusement lorsqu’ils évoquèrent sa chute dans un fast-food ou encore les anecdotes que pouvaient cacher Maggie. A cette question-là, le quarantenaire décida de jouer les garde-fous, souhaitant garder ces petites anecdotes au chaud, dans son esprit, et seulement pour lui. Ce n’étaient pas seulement le sujet des anecdotes, mais c’était aussi le souvenir qui les englobait, cette soirée où elle s’était confiée à lui… Nolan voulait garder cela seulement pour lui et lui seul. Par chance, Chris vint à son secours en les interrogeant davantage sur leur relation. Le chef de chantier n’avait rien dit à ces derniers qui ignoraient tout de Maggie ou encore de sa relation avec elle. Là aussi, par pure égoïsme car il avait souhaité la garder uniquement pour lui le temps de quelques jours supplémentaires. Il n’eut pas l’occasion de répondre que son portable sonna. Un simple regard à Maggie qui signifiait qu’il était désolé, puis s’éclipsa à l’extérieur du bar pour répondre à ce dernier. Il finit par hausser le ton, au même titre que son interlocuteur, et raccrocha au nez de ce dernier, éteignit son portable et le rangea dans la poche de son pantalon.

Nolan prit une longue inspiration avant de retourner auprès de la jolie rousse et de ses amis qui parlèrent de l’épouse de Matt et de ses enfants. Il tendit le téléphone à Maggie « Tu peux le mettre dans ton sac s’il te plaît » et caressa son dos d’une main tout en piquant une gorgée de bière à Chris de l’autre main « Eh ! » « Ce n’est pas la première fois, détends-toi ! » en faisant référence aux nombreuses bouteilles qu’ils avaient partagé par le passé. Il se pinça l’arête du nez avec agacement, poussa un soupir, et releva les yeux sur Matthew « Ça va Nolan ? » « Oui, oui… Juste deux minutes que je me détende » et ferma les yeux avec force, levant la tête vers le plafond, inspira l’air à plein poumon et reporta son attention sur le petit groupe qui l’entourait « Vous parliez de quoi ? » « Maggie voulait savoir si nos soirées étaient ouvertes à nos moitiés » répondit aussitôt Matthew, avant que Chris ne renchérisse « Le mien est occupé à botter des culs en Afghanistan en ce moment-là et donc, quand il revient à la maison, j’en profite et on évite les soirées comme ça » suivit de Jason « Je suis un cœur à prendre si jamais tu connais quelqu’un… ». Nolan reprit une gorgée de bière dans la bouteille de Chris qui lui tapa sur les doigts et décida de se limiter à son verre de soda « C’était juste pour te faire chier. Pour ma part, Helen est venue... trois fois ?! Mais elle s'ennuyait à chaque fois et Julie n'est jamais venue sauf quand je l'ai présenté la première fois » « Ce qui fait que tu es seulement la troisième femme que Nolan nous présente en presque vingt ans » constata Chris. En effet, Nolan ne présentait pas la première venue à ces derniers. S'il la présentait ce soir à ses amis, c'était parce qu'elle comptait réellement à ses yeux. Profitant d'une brève discussion entre ses trois amis sur qui allait payer la prochaine tournée, Nolan approcha son visage du sien, lui demanda « Ça va toi ? ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1762
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 24 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 24 030e025c94ff1fedde8a97646005dc9028404db7
Juste amis ?  - Page 24 1e39c12f8eef6efd92b57292dfe2dcd33a5d904c
crédit : tumblr

« -oui forcement si tu donnes que les qualités, ça rends plutôt bien. » le taquina la jolie rousse qui tenta par la suite de lui faire comprendre du regard que s’il continuait à la regarder ainsi, elle ne répondait plus de rien… Mais ils n’étaient chez lui, ils étaient dans un bar en compagnie de trois des amis du chef de chantier. Heureusement le sujet de conversation dévia, et la ramena bien comme il fallait sur terre. Desmond et la possible rencontre. Oui, ça c’était du sujet bien sérieux, le genre de truc où elle allait être attendu au tournant. Et au moins deux des trois personnes présentent ce soir en aurait un échos à coup sur. Clairement Maggie savait que c’était des gens qu’elle pouvait vraiment apprécier. Enfin en même temps, si jamais ça ne passait pas avec le fils de Nolan, c’était surtout le père qu’elle allait perdre.

A nouveau le sujet changea, laissant les rires fuser et Nolan botter en touche au sujet des probables souvenirs gênant que Maggie pouvait raconter. Elle apprécia de ne pas avoir à chercher dans sa mémoire quelque chose à dire. Lorsque Nolan revint, forcement il était énervé. « -bien sur... » souffla la jeune femme en prenant le portable, caressant les doigts de Nolan au passage. Le téléphone rangé, elle se contenta de caresser la cuisse du chef de chantier, alors qu’il semblait avoir bien du mal à contrôler ses nerfs. Un petit geste simplement pour lui faire savoir qu’elle était là, que s’il voulait partir il n’avait qu’un mot à dire. Elle ne renchérit pas, alors qu’elle aurait pu lui demander pourquoi il avait prit l’appel, qu’on était vendredi soir, plus de vingt heure… Mais il était énervé, et ça ne servait à rien d’en rajouter.

« -oui je comprends... » commenta la jolie rousse. Forcement si Chris ne voyait pas régulièrement son conjoint, lorsqu’ils pouvaient être à deux, c’était évident qu’ils souhaitaient passer du temps uniquement à deux. « -je suis désolé mais je suis pas vraiment une adepte des coups arrangés. Et puis je suis certaine que tu sais très bien te débrouiller seul. Seulement pas trouvé celle qui voulait rester. » hors de question qu’elle joue les entremetteuse. Ils avaient déjà un plan bancale pour Tess et Iggy. Alors non, pas un second. Et puis là tout de suite, elle ne voyait pas dans son entourage quelqu’un qui collerait. De plus elle ne le connaissait pas assez. « -oh... » souffla ensuite Maggie en comprenant que sa présence ce soir montrait l’importance que Nolan lui accordait. Elle était touchée, et presque gênée d’ailleurs.

Un hochement de tête et un petit sourire : « -oui, et toi ? » voulant savoir s’il était parvenu à se calmer. Son sourire s’élargit avant qu’elle ne baisse les yeux, n’étant jamais trop démonstrative en public. Chris lui demanda de venir l’aider pour prendre les commandes au bar, alors elle s’autorisa un baiser plein de douceur, avant se se lever. Un fois au bar, elle pianota sur le comptoir avec ses doigts, ayant presque peur d’avoir droit à une petite mis en garde de la part de la garagiste. Un truc du genre : tu lui brises le coeur, et je saurai te retrouver. Au lieu de ça elle eut à droit à : « -ça fait longtemps que je n’ai pas vu Nolan avec ce regard là. Et ça fait drôlement plaisir. Ni ce petit sourire con… » Maggie ne su pas quoi répondre et sourit seulement en baissant les yeux. Elle ramena les boissons et s’excusa quelques minutes pour aller aux toilettes tant qu’elle était debout. En sortant, elle tomba nez à nez avec Paul. « -Margaret ?! » elle joua à la perfection la surprise : « -oh Paul… je ne m’attendais pas à... » « -tu sembles en pleine forme. » elle entendit presque le : contrairement à mon pote. « -oui, ça va merci. Et toi ? Vous… vous venez souvent ici ? » demanda t elle en ayant juste envie de se pendre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1829
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 24 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt bien parce que j'ai rencontré une femme qui a tout pour plaire.




Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 24 Kf5l
Juste amis ?  - Page 24 Ok91
Juste amis ?  - Page 24 17yo

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Nolan se mit seulement à sourire en entendant la réponse de Maggie, la dévorant littéralement du regard malgré sa demande silencieuse de ne pas poursuivre sur ce terrain-là car ils n’étaient pas chez lui. Elle avait raison et remercia intérieurement Matthew de reprendre la conversation comme si de rien n’était, et cela, jusqu’à ce que son portable ne sonne. Le promoteur immobilier. Leur discussion fut quelque peu houleuse et ce fut un Nolan énervé qui revint à table. Il tendit le petit appareil à la jolie rousse qui caressa ses doigts, comme un appel à l’apaisement, mais ce qui eut le plus d’effet fut sa main sur sa cuisse qui le ramenait au calme peu à peu. Un léger sourire pour la rassurer et ils reprirent la soirée là où ils l’avaient laissée. Nolan laissa le petit groupe discuter avec Maggie qui n’était pas une adepte des coups arrangés, il le savait. Ils avaient déjà du mal avec celui qui concernait Iggy et Tess, alors avec Jason… Hors de question, même pour le chef de chantier qui renchérit « Tu as du choix ici » en montrant la salle de la main « Enfin… » en regardant ladite salle. Peut-être pas tant que ça finalement. Son regard dévia sur Chris qui constata que Maggie était la troisième femme qui le leur avait présenté en vingt ans environ. Il baissa les yeux timidement, se demandant ce que son « Oh » signifiait. Était-elle touchée ou paniquée ? Alors il approcha ses lèvres de son oreille, lui demandant comment elle allait et sourit « Oui » et tout en gardant son visage près du sien, son regard vacillant entre ses prunelles claires et ses lèvres.

Finalement, Nolan ne l’embrassa pas, laissant son amie l’emmener jusqu’au bar. Mais contre toute attente, ce fut Maggie qui fut à l’initiative du baiser qu’il lui rendit en souriant, la regardant s’éloigner jusqu’au bar, jusqu’à ce que la voix de Matthew se fasse entendre « Elle est différente de Helen et Julie. C’est une bonne chose. C’est une fille bien et elle s’est rapidement intégrée à nous » « Tu l’aimes ? » demanda Jason, toujours habité de sa curiosité monstrueuse « Oui, énormément » « Elle semble vraiment t’aimer aussi. Maintenant, à toi de lui prouver que c’est réciproque et faire attention à elle. ». Le quarantenaire fixa son ami d’enfance tout en acquiesçant « Elle le sait ». Les deux amis se regardèrent en souriant avant de chantonner « Il est amoureux… » jusqu’au retour des deux femmes. Et alors que Chris distribuait les verres, Maggie s’éloigna de nouveau. Ce fut la latine, encore debout devant la table à danser légèrement sur la musique de MKTO, qui interpella son frère d’arme, reprenant aussitôt son sérieux « Il y a un type qui parle avec Maggie là-bas » en désignant les toilettes du fond du bar d’un signe de tête.

Le chef de chantier fronça les sourcils et décida d’aller à sa rencontre, pour s’assurer qu’elle n’était pas importunée. Même si Nolan connaissait le patron du bar et que la fréquentation était plutôt agréable, il n’en restait pas moins que ça restait un bar et qu’il n’avait pas envie que la jolie rousse se fasse emmerder par un dragueur de seconde zone un peu trop alcoolisée pour comprendre le « Non ». En arrivant à sa hauteur, il posa sa main dans le dos de Maggie « Tout va bien ici ? » et fixa l’homme face à eux. Il semblait propre sur lui et encore sobre. Il posa alors son regard sur la jolie rousse « Vous vous connaissez ? » ce à quoi l’homme répondit « Oui. Je suis Paul, un ami de David et vous êtes ? ». Un moment d’hésitation et se présenta « Nolan ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1762
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 24 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 24 030e025c94ff1fedde8a97646005dc9028404db7
Juste amis ?  - Page 24 1e39c12f8eef6efd92b57292dfe2dcd33a5d904c
crédit : tumblr

Contrairement à ce qu’elle avait pu imaginer, elle passait une agréable soirée. Les amis de Nolan étaient vraiment sympa et elle se sentait à l’aise au milieu du groupe. Elle se traita mentalement de débile en se regardant dans le miroir tout en se lavant les mains au toilette. Comment avait elle pu s’imaginer que les amis de Nolan serait des personnes avec qui elle n’était pas capable de s’entendre ? Sans doute à cause de David. Et de ses amis avec qui elle n’avait jamais vraiment accroché. D’ailleurs en parlant de ça, elle tomba sur Paul en sortant des toilettes. Gênée parce qu’elle n’avait jamais été vraiment elle même en face de cet homme qu’elle trouvait trop sur de lui et un poil prétentieux, elle prit pourtant sur elle pour lui adresser la parole en retour. Après tout, jouer un rôle elle savait faire.

« -non rarement. » répondit Paul avec un léger regard circulaire sur l’endroit et une sorte de petite moue de déception, comme si les lieux n’étaient pas à son niveau. « -et toi ? » « -non. » répondit Maggie qui cherchait un moyen de couper court à la conversation sans passer pour une pétasse. Déjà qu’elle ne devait pas voler très haut dans son estime. « -tu l’as vu récemment ? Je parle de David bien sur. » non sans blague ! « -pas depuis une semaine. » mais en même temps, techniquement elle n’était plus censée le voir régulièrement. Elle avança de quelques pas, et il se positionna devant elle, pour lui couper la route.

Nolan débarqua à ce moment là et cela sema une certaine forme de stress chez la jeune femme. « -oui... » déclara t elle avec un sourire qui ne trompait pourtant pas vraiment tellement il devait être faux. Ils firent leur petite présentation et le regarda de la jeune femme passa de l’un à l’autre. « -passe une bonne soirée. » conclue Maggie en souhaitait arrêter là les dégâts. Mais avant qu’elle n’ait pu suivre Nolan, Paul posa sa main sur son avant bras et lui dit : « -tu sais, il a beaucoup de mal à t’oublier. Et il ne va pas bien depuis que tu l’as quitté. Je comprends que la mariage ait pu te faire peur, mais de là à le quitter. » Ces quelques mots eurent juste le pouvoir de l’énerver. « -je pense sincèrement que tu ne sais pas de quoi tu parles. Et que tu devrais rester en dehors de ça. Parce que ça ne te regarde pas. » elle le toisa du regard et ajouta : « -bonne soirée. » avant de le planter là et de retourner à table en compagnie de Nolan. « -maintenant c’est moi qui suis énervée. » marmonna Maggie au beau brun avant de s’asseoir à nouveau, non sans un sourire, assez contente d’elle. « -maintenant tu sais pourquoi je ne m’entendais pas avec les amis de David. » ajouta la jeune femme alors que Jason demandait en coeur avec Chris : « -c’est qui David ? » elle ajouta alors : « -en fait la curiosité est un trait de caractère obligatoire pour faire partie du club c’est ça ? » elle préféra fait un trait d’humour, qui d’ailleurs fit rire les amis de Nolan, avant de répondre en portant son verre à ses lèvres : « -mon ex fiancé. » ce qui eut un peu l’effet d’une bombe. Dans le regard des autres on pouvait voir tout un tas d’interrogation, ce qui amusa Maggie qui se laissa aller contre l’épaule de Nolan. Dans le fond, elle s’en foutait que Paul aille raconter quoi que se soit à David. Cela faisait un mois qu’ils étaient séparés. Elle ne devait aucune explication à David sur sa vie actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1829
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 24 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt bien parce que j'ai rencontré une femme qui a tout pour plaire.




Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 24 Kf5l
Juste amis ?  - Page 24 Ok91
Juste amis ?  - Page 24 17yo

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Sans Chris qui l’avait prévenu de la présence de cet homme barrant le passage à Maggie, le chef de chantier aurait sûrement continué de converser avec ses amis. Par chance, cette dernière avait gardé sa vigilance de militaire et avait permis à Nolan de venir à la rescousse de sa petite-amie. Le sourire de cette dernière ne trompait personne, et encore moins lui, qui décida de se présenter au dénommé Paul. Il semblait être fait de la même étoffe que son ami… Maggie mit fin à la conversation en douceur, et alors que Nolan avança de quelques pas à peine, il se retourna en se rendant compte que la jeune femme ne le suivait plus. La mâchoire crispée, le regard sombre du quarantenaire vacilla entre la main qu’il avait posé sur elle et sur Maggie qui lui tenait tête. Voilà que le dénommé Paul prêché pour la paroisse de son ami sans savoir que ce dernier avait causé quelques dommages chez la jolie rousse durant les huit années de relation. Restant en retrait, il laissa Maggie lui répondre, lui tirant un sourire satisfait et posa de nouveau sa main dans le bas de son dos lorsqu’elle arriva à sa hauteur « Je saurais te détendre en rentrant » en échangeant un regard entendu et acquiesça, non sans un regard en arrière pour Paul alors qu’il prenait place à table. Il n’eut le temps de répondre quoi que ce soit que ses amis sautèrent sur l’information que Maggie venait de lâcher malgré elle.

Nolan se mit à rire à la question de la jolie rousse, ainsi que ses amis et voilà que cette dernière lâcha la bombe qui laissa muet ses trois amis… Ex-fiancé. Le chef de chantier posa son regard sur Maggie qui venait de se blottir contre son épaule et passa son bras autour de sa taille, sa main posée sur sa hanche, et embrassa sa chevelure rousse, avant de prendre une gorgée de son soda. « Je crois que je vous dois quelques explications maintenant » en se mettant à sourire d’amusement « Lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois, Maggie allait se marier d’ici quelques mois avec David, un financier en joli costume. Toutefois, je me suis avéré être un élément perturbateur dans leurs préparatifs de mariage… » et le quarantenaire continua d’expliquer comme Maggie en était venue à quitter David et comment ils avaient décidé de commencer leur relation tous les deux. Un long silence s’en suivit de la part de ses amis, jusqu’à ce que Chris le brise avec une première question « Vous aviez une liaison pendant que tu étais avec David ? » « Non. Non. On s’est seulement embrassé… Trois fois… étalés sur plusieurs mois… On a toujours été d’accord sur ça avec Maggie. On restait sage jusqu’à sa séparation » alors qu’il posa son regard sur la jeune femme, reprenant sans la quitter des yeux « Il y a toujours eu cette espèce d’alchimie entre nous, et ça a été difficile de résister. On a tenté de se raisonner, on s’est disputé aussi, puis on a fini par l’accepter » et maintenant, ils étaient ensemble, devant eux.

De nouveau ce silence et Jason prit à son tour la parole « Quitter un fiancé qui bosse à Wall Street pour Nolan, tu dois sacrément l’aimer. Je n’aurais jamais été capable de faire ça » avant de mimer un baiser « Je plaisante. Je t’aime mon lapin », ce à quoi Nolan répondit en trempant ses doigts dans le verre de soda pour lui envoyer quelques gouttes au visage « Tais-toi ! ». Après une gorgée de bière, Matthew, plus posé que ses deux comparses, demanda à la jeune femme « Ça n’a pas été un choix difficile ? Je veux dire, tout quitter après huit ans pour un homme que tu ne connaissais que du travail ». Ce qui fit rire Nolan qui ajouta « Tu vois, mes amis sont les mêmes que moi. Ils ont les mêmes interrogations ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1762
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 24 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 24 030e025c94ff1fedde8a97646005dc9028404db7
Juste amis ?  - Page 24 1e39c12f8eef6efd92b57292dfe2dcd33a5d904c
crédit : tumblr

En revenant à table Maggie était énervée et à la fois assez fière d’elle. Jusqu’à aujourd’hui, elle avait toujours évité les amis de David. S’ils devaient se fréquenter, elle restait polie, douce et charmante. La gentille petite Maggie. Mais ce soir, Paul était allé trop loin. Elle n’avait de conseil de recevoir de personne vis à vis de ce qui s’était passé avec David. Il avait peut être été la personne de trop. Entre sa mère, sa sœur et son père qui tirait la tronche depuis plus d’un mois, elle en avait sa claque que tout le monde se crois capable de savoir ce qui se passait dans sa tête et dans son coeur. Elle en avait sa claque que tout le monde crois que c’était une erreur, dût à la peur de mariage. Qu’elle avait juste besoin d’un peu de temps et qu’elle reviendrait ensuite à la raison !

En prenant place à côté de Nolan, elle prit conscience de l’homme qu’elle avait maintenant dans sa vie. Il ne s’était pas imposé, avait eut la présence d’esprit de ne rien précisé de son statu vis à vis d’elle, et surtout il n’était pas intervenu outre mesure, la laissant gérer ça à sa façon. La curiosité était un trait de caractère commun entre Nolan et ses amis. Maggie décida de lâcher l’information qui les laissa tous médusé. Coller contre Nolan, elle leva les yeux vers lui en souriant. Oui, il avait raison, quelques explications s’imposaient. Elle sourit en voyant les trois amis bouche bée. « -non. » répondit la jeune femme en même temps que le chef de chantier qu’elle laissa poursuivre. « -ça… ça nous ait un peu tombé dessus en fait. » oui c’était la vérité. Qu’ils les croient ou non, c’était pourtant bien ça. A la base ils n’avaient rien demandé à personne ! « -et on a mis un bon moment à l’accepté. » surtout elle.

Maggie sourit en penchant la tête en écoutant Jason, avant de regarder Matt et de répondre avec bien plus de sérieux : « -je n’ai pas quitté David pour Nolan. Je l’ai quitté parce que me marier avec lui ne rimait à rien, que j’ai réalisé que ça n’était pas le vrai bonheur, ce que je voulais vraiment et que… » elle jeta un regard au beau brun et ajouta : « -et que je méritais mieux que ce qu’il avait à m’offrir. » elle haussa les épaules en disant cela, comme si c’était son meilleur argument, mais qu’elle était consciente qu’il n’était pas le plus convainquant. « -j’ai aucune envie de recevoir de conseil ou de leçon de moral de la part de qui que se soit. Alors si vous en avez gardé les pour vous. On est assez grand pour faire nos propres choix. J’ai choisi de changer de vie, pour en avoir une meilleure. Et Nolan en fait parti. » point à la ligne. Ça c’était une belle démo de Maggie sans filtre qui ne prenait pas de pincette pour dire les choses.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1829
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 24 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt bien parce que j'ai rencontré une femme qui a tout pour plaire.




Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 24 Kf5l
Juste amis ?  - Page 24 Ok91
Juste amis ?  - Page 24 17yo

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Apprendre que Maggie avait été fiancée il y a encore quelques semaines, avait laissé ses trois amis bouches bée devant cette révélation inattendue, et encore plus lorsque le quarantenaire expliqua davantage la situation, dont son rôle de perturbateur dans son histoire. Évidemment, la première question qui fut posée concerna la probable liaison qu’ils avaient pu avoir alors que Maggie préparait encore son mariage. Leur réponse fut unanime et prononcée en chœur. Ils n’avaient jamais franchi la limite, même si ça n’avait pas été toujours simple de résister à l’appel de plus… Nolan baissa ses yeux sur la jeune femme blottie tout contre lui et acquiesça lentement de la tête « Quand on dit que les sentiments, ça ne se contrôle pas. C’est bel et bien le cas » confirma alors le chef de chantier avec sérieux pour que ses amis prennent pleinement conscience qu’ils n’avaient rien contrôlé à ce qu’ils leur étaient arrivés. Cette alchimie… L’attirance… Les sentiments qui en avaient découlé. Tout cela leur était tombé dessus sans prévenir. Ils avaient tenté de se raisonner, de mettre de la distance entre eux. En vain. Puis ils avaient fini par l’accepter. Un sourire se dessina sur les lèvres de Nolan en entendant la précision de Maggie « Parce qu’on a voulu se raisonner en se disant que non, ce n’était que passager. Que tu allais te marier et que je poursuivrais ma vie de célibataire endurci ». En repensant à tout cela, le chef de chantier remarqua que le chemin pour en arriver là, aujourd’hui, n’avait pas été un long fleuve tranquille.

Une petite parenthèse grâce à l’humour de Jason, et Matt reprit le cours de la conversation avec un certain sérieux. Il la laissa répondre à ce dernier avec son honnêteté déconcertante. Plus d’une fois, la jolie rousse l’avait rassuré en lui disant qu’elle ne quittait pas sa vie avec David pour lui, mais qu’elle quittait sa vie avec lui pour vivre une vie qui lui correspondait davantage. Il sentit son regard se poser sur lui et croisa alors ses prunelles claires, souriant avec tendresse à son compliment. En tout cas, cela sonnait comme un compliment à son oreille. Il était presque surpris de ne plus entendre le moindre mot de la part de ses amis qui, ensuite, rencontrèrent l’un des traits de caractère de Maggie qui l’avait séduit, mais qui pouvait en contrarier plus d’un : Sa sincérité déconcertante. Il resserra son étreinte autour de son corps en entendant ses derniers mots devant trois amis presque interloqués « Vous vous y ferez à sa sincérité sans filtre ». Ce fut Chris qui se montra la plus courageuse, comme bien souvent lorsqu’ils étaient tous les quatre réunis et qu’il y avait quelque chose à dire « On n’est pas là pour juger ta séparation et tes choix, ou encore ceux de Nolan. La seule chose qui nous importe, c’est qu’il soit heureux et qu’il te rende heureuse en retour. Il n’a pas un caractère facile l’ami, mais je vois que tu n’es pas mal dans ton genre non plus » Une manière pour Chris de saluer le fort caractère de l’architecte « C’est ce qu’il lui faut ! Il lui faut quelqu’un qui lui dise ce qu’il doit entendre et non pas ce qu’il veut entendre » en faisant un clin d’œil à Nolan qui leva son verre comme pour affirmer les dires de son amie « De toute manière, si ça s’est passé comme ça entre vous, c’était pour une bonne raison. Je ne change pas d’avis pour toi, tu sembles être une nana pour Nolan et je pense que les deux-là sont du même avis », ce qui fut confirmé par Matthew et Jason en chœur. Le quarantenaire se mit à sourire avec douceur, répondant avec timidité « Merci » et posa son regard sur Maggie, déposant un baiser sur son front.

La soirée se poursuivit durant un peu plus d'une heure, avant que Maureen n’appelle sa moitié pour venir l’aider avec les enfants car l’un d’eux était semblablement malade, mettant ainsi fin à leur soirée. Nolan remercia chacun d’entre eux d’avoir accepté et accueilli Maggie comme ils l’avaient fait, et quitta le bar avec la jolie rousse, sa main dans la sienne, retournant à son appartement « Verdict Mademoiselle Hall ? ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1762
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 24 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 24 030e025c94ff1fedde8a97646005dc9028404db7
Juste amis ?  - Page 24 1e39c12f8eef6efd92b57292dfe2dcd33a5d904c
crédit : tumblr

Forcement ! Oui forcement, directement ils avaient tous pensé qu’ils avaient eut une liaison avant d’avoir une vraie relation de couple ! En même temps, c’était la faute de Maggie vu qu’elle avait lâché l’info comme une bombe. « -bien sur qu’on a tenté de se dire que c’était du grand n’importe quoi. » un regard amusé pour Nolan en disant ces mots. « -on a lutté, on a prit de la distance aussi. On a tenté de se dire qu’on était seulement amis, qu’un baiser c’était une petite erreur de parcours. Mais… » un haussement d’épaules pour conclure sa phrase. Elle ne voulait pas tout raconter en détails, parce que ça leur appartenait. Tout ce qui comptait c’était qu’ils étaient heureux après tout non ?

Elle tenta ensuite de leur expliqué que le choix ne s’était pas fait entre deux hommes, et qu’elle n’avait pas non plus pris cette décision sur un coup de tête. Ils ne connaissaient pas David, ne savaient rien de son couple d’avant. Et elle n’avait pas l’intention de donner des détails. Et elle conclue en lui disant qu’elle n’avait pas envie d’entendre des conseils à la con. Leur histoire était telle qu’elle était. Et elle lui plaisait ainsi. Elle baissa quelques secondes les yeux en entendant le commentaire de Nolan. Ouais… elle y était peut être allée un peu fort. Pas vraiment le bon moyen de se faire accepter les bras ouverts dans la petite bande. Finalement, Nolan reviendrait peut être seul à ces soirées entre amis. Mais contre toute attente Chris lui adressa une sorte de compliments détournée. Et puis elle donna comme une sorte de bénédiction, qui toucha vraiment Maggie. « -ouf me voilà rassuré, j’ai bien cru que je venais de tout faire foirer ! » s’amusa la jeune femme en posant une main sur son coeur.

Le reste de la soirée fut plus paisible, et elle se surpris d’ailleurs à ne prêter aucune attention à Paul. Était il encore là ? Les avait il observé ? Elle avait profité de sa soirée sans s’en préoccuper. Et elle s’en félicita d’ailleurs, juste après avoir dit au revoir aux amis de Nolan. Main dans la main, c’était souriante qu’elle marchait à côté du beau brun. Elle s’immobilisa et vint se coller contre lui : « -alors je crois que je t’aime encore un peu plus fort. » ça n’était pas la réponse espéré, elle le savait. Mais c’était ce qu’elle avait envie de lui dire. Puis elle se hissa sur la pointe des pieds et l’embrassa avec envie. Ça faisait bien trop longtemps que ses lèvres n’avaient pas touché les siennes. « -et heu… » commença t elle en recommençant à marcher : « -pour ce qui est de tes amis, je les aime bien. » un sourire en coin en donnant cette conclusion un peu enfantine et elle ajouta : « -j’ai passé une très bonne soirée. Mais maintenant j’ai envie de rentrer. » les rencontré n’avait pas semer de doute de son esprit, et c’était un très bonne chose. Au contraire, comme elle venait de lui dire, la petite discussion avec Paul n’avait fait qu’accroire ses sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1829
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 24 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt bien parce que j'ai rencontré une femme qui a tout pour plaire.




Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 24 Kf5l
Juste amis ?  - Page 24 Ok91
Juste amis ?  - Page 24 17yo

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Nolan acquiesça aux mots prononcés par la jeune femme à ses côtés. Évidemment qu’ils avaient tenté de se raisonner chacun de leur côté, parce que tout cela avait semblé invraisemblable au début, parce que Maggie allait se marier. Alors qu’en réalité, ils ne faisaient que se mentir à eux-mêmes en raisonnant de la sorte « Mais on se voilait seulement la face » compléta alors Nolan, laissant ensuite Maggie expliquer son choix, tout en précisant qu’elle se moquait bien de leur avis. Ainsi, ses amis purent appréhender une tout autre facette de la personnalité de la jolie rousse. Celle qui parlait sans filtre. Cela ne sembla pas réellement choquer ses amis qui finirent par donner leur bénédiction à leur histoire, au grand soulagement de Maggie, et pour le plus grand plaisir de Nolan. Le reste de la soirée se déroula en toute légèreté jusqu’à ce qu’ils rentrent tous chacun de leur côté.

Tout en marchant tranquillement dans les rues new-yorkaises, Nolan s’interrogea sur l’opinion que se faisait sa petite-amie sur cette soirée. En la sentant s’immobiliser, il en fit de même, sourire aux lèvres et haussa les sourcils, surpris de sa réponse « C’est possible ça ? Et qu’ai-je fait pour cela ? » avant de lui rendre son baiser qu’il avait désiré depuis bien trop longtemps, ses bras autour de sa taille. Ils reprirent ensuite leur marche, son bras autour de la taille de Maggie cette fois-ci, et sourit en acquiesçant « Et c’est réciproque ». Oui, ses amis avaient été conquis par la jeune femme, ce qui n’avait jamais eu lieu depuis Helen et encore, cette dernière n’était pas parvenue à avoir l’unanimité chez ses derniers. Un petit rire raisonna dans la rue qui donnait sur l’immeuble de Nolan « Alors on rentre à la maison » en se hâtant de monter les marches jusqu’à son appartement.

A peine eut-il déposé sa veste sur le porte-manteau qu’il s’approcha de la jolie rousse et la souleva du sol pour venir l’allonger sur le lit, ses lèvres contre les siennes « J’ai très envie de t’enlever cette robe depuis que tu l’as enfilé » et s’exécuta en lui retirant le bout de tissu qu’il fit tomber au sol. Ses propres vêtements ne tardant pas à la rejoindre sur le parquet vieilli de son appartement. Plus d’envie soudaine comme dans la salle de bain. Nolan prit davantage son temps cette fois-ci, lui faisant l’amour avec davantage de tendresse, prenant le temps de goûter sa peau et de savourer ses caresses, d’apprécier chaque seconde de son corps nu contre le sien, et cela, jusqu’à la jouissance.

Allongé dans le lit, la tête appuyée contre le mur de brique derrière lui, le corps de Maggie tout contre le sien, laissant ses doigts glisser sans but sur la peau claire de son amante, Nolan ne pouvait s’empêcher de sourire. Il baissa son regard sur Maggie « Tu es la première qui a fait l’unanimité chez eux. Je parle de mes amis. J’ai vraiment apprécié cette soirée » et laissa un léger silence prendre possession de la pièce avant qu’il ne le brise à nouveau « Parle-moi de ton excursion au Népal. J’ai envie de savoir pourquoi tu es partie, quand et combien de temps ». Il ajouta ensuite « La prochaine sortie, on pourrait la faire avec tes amis. Enfin… Si tu en as envie ». Peut-être qu’elle voulait attendre encore un peu avant de le présenter à ces derniers. Peut-être qu’elle voulait encore le garder seulement pour elle, encore quelques semaines. Il souffla un « Je t’aime » naturel, sans aucun lien avec leur discussion, mais par simple envie de le lui dire ce soir.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1762
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 24 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 24 030e025c94ff1fedde8a97646005dc9028404db7
Juste amis ?  - Page 24 1e39c12f8eef6efd92b57292dfe2dcd33a5d904c
crédit : tumblr

C’était bien au final d’avoir cette discussion avec les amis de Nolan. Ça permettait de voir qu’ils étaient l’un comme l’autre en accord sur leurs arguments, et en phase sur leur décision. Elle trouva cela agréable d’ailleurs de faire front avec Nolan à ses côtés. Elle se sentait moins seule, moins fautive aussi. Et elle n’avait pas cette sensation d’être devenue complètement cinglée ou de faire un caprice d’enfant riche. Les amis du chef de chantier cherchaient à comprendre, sans pour autant les juger ou penser à leur place. A mesure qu’il parlait, Maggie ne cessait de se dire qu’elle était sur et certaine d’avoir pris la meilleure décision. Et qu’elle l’aimait vraiment. Jamais personne ne lui avait fait ressentir ce genre de chose avant. Les mots de Chris la touchèrent, parce que c’était une forme d’acceptation de sa personne et c’était un gros soulagement.

Un léger rire amoureux et elle se justifia : « -visiblement oui. » Elle l’embrassa avant de reprendre leur marche et d’ajouter : « -je t’aime un peu plus parce que tu ne t’ai pas imposé lorsque je parlais à Paul. Tu n’as pas dit qu’on était ensemble, encore moins que j’étais ta propriété. » un regard pour lui avant d’ajouter : « -je t’aime un peu plus parce que tu ne m’as pas dis que mes propos étaient déplacés parce que les gens en face étaient tes amis. Au lieu de ça tu as ris. » et ça c’était une merveilleuse preuve d’acceptation de la totalité de qui elle était. « -et je t’aime un peu plus encore parce que j’ai aimé ta façon de défendre notre couple, notre histoire, la complémentarité de nos propos aussi. » puis elle sourit et ajouta amusé : « -ou alors c’est l’effet du pantalon... » avec un petit haussement d’épaule avant de rire joyeusement.

Une fois chez lui, elle quitta sa veste, posa son sac et son regard croisa celui de Nolan. L’envie devenait urgente. Alors elle sourit contre ses lèvres lorsqu’il la souleva du sol, ravit de ce qui allait arriver. Alors qu’il retirait les boutons de sa robe, Maggie débit sa ceinture puis le bouton et la braguette de son pantalon, le dévorant du regard. Ce fut tendre et plein d’amour. Et s’était sur son petit nuage de bonheur que Maggie écouta Nolan parlé, allongée contre son torse. Elle sourit pour elle même. « -je t’avoue que je suis soulagée... » oui, vraiment elle était contente que la soirée se soit déroulée ainsi.

Maggie se tourna légèrement sur le ventre afin de mieux le voir, et sourit encore un peu plus. « -petit curieux... » souffla t elle avant de hocher la tête : « -pourquoi pas… enfin pour le moment la prochaine soirée, c’est l’opération Tessggy ! » elle leva la main en disant cela, comme si c’était le titre d’un film. « -d’ailleurs tu lui as demandé ? » vu qu’Iggy était malade, Nolan n’avait peut être pas trouvé l’occasion de lui en toucher un mot. Pour toute réponse à ses mots d’amour, elle embrassa sa peau, avant de lui sourire en posant sa joue contre son torse. « -je suis partie au Népal durant l’été de ma 1ere année d’école d’archi. A départ, c’était un peu égoïstement que j’ai décidé de partir. Je voulais être loin de chez moi. Loin de mes parents qui encaissaient mal mon choix de carrière. Deux mois chez eux… c’était simplement impossible psychologiquement. » elle mima avec ses doigts une arme et fit mine de se tirer une balle dans la tête.

« -j’ai trouvé ce projet, réservé aux femmes. J’ai trouvé ça super intéressant. Ça mêlait pas mal de choses qui me parlaient. Du coup, j’ai fais mon sac et je suis partie presque deux mois. Et c’était génial. Si je mets de côté la semaine d’adaptation ou j’ai été malade à crever. » un petit rire, oui avait vraiment eut du mal au départ. « -il faut vraiment que j’aille fouiller dans mes cartons pour te trouver des photos. Pas que du Népal d’ailleurs. Histoire de te faire voir un peu. » mais pour le moment, ces photos étaient en vrac dans un carton au fin fond de son garde meuble. Si elle avait un peu de temps dans la semaine elle irait voir. Ou pourquoi pas ce weekend demain. Sauf s’il préférait rester ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Juste amis ?  - Page 24 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Juste amis ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 24 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: