Le Deal du moment : -25%
Nike Waffle Trainer 2
Voir le deal
74.97 €

Partagez
 
 
 

 Foul Play [Evie et Aiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Evie Booby
Evie Booby
Féminin MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 24/03/2021
ÂGE : 24
RÉGION : France
CRÉDITS : Evie

UNIVERS FÉTICHE : Un peu tout!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4418-evie-la-passionnee https://www.letempsdunrp.com/t4423-aucune-idee-precise-mais-un-personnage-plein-de-potentiel https://www.letempsdunrp.com/t4422-la-charateque-d-evie
Noob

Foul Play [Evie et Aiko] Empty

   
7ei5.pngMise en Situation


Dans une ville X, des cas de disparitions inexpliquées terrorisent la population ainsi que la police: plus de quinze personnes se sont déjà volatilisées sans laisser de traces, toutes plus différentes les unes que les autres. Le nouveau lieutenant, spécialement envoyé en renfort dans cette affaire, prend la tête de l'enquête.


Au même moment, vingt personnes d'âges, de tailles, de poids, d'origines différentes se réveillent au milieu de ce qui semble être une grange abandonnée dont l'unique porte est verrouillée.


i3tb.png


:heart2: :heart3:
Revenir en haut Aller en bas
 
Evie Booby
Evie Booby
Féminin MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 24/03/2021
ÂGE : 24
RÉGION : France
CRÉDITS : Evie

UNIVERS FÉTICHE : Un peu tout!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4418-evie-la-passionnee https://www.letempsdunrp.com/t4423-aucune-idee-precise-mais-un-personnage-plein-de-potentiel https://www.letempsdunrp.com/t4422-la-charateque-d-evie
Noob

Foul Play [Evie et Aiko] Empty

cop_111.jpg
Taehyung
Park

Le lieutenant Taehyung Park vient d'être envoyé d'une ville Y afin d'aider la police de X à résoudre une série de cas de disparitions très particulières. Sa détermination est presque surréelle; il compte bien trouver le fin mot de cette histoire, quel qu'en soit le prix!

Taehyung approche de la trentaine. Ses cheveux sont naturellement châtain foncé mais il les teint en bleu depuis son adolescence, d'abord par esprit de contradiction, puis par habitude. Il est l'un des plus jeunes lieutenants de son district, à raison puisqu'il réussit à démanteler tout un réseau de cartel de drogues, à peine un an après son entrée dans la police criminelle de la ville Y. Déterminé, sûr de lui et entêté, Taehyung est l'image parfaite du lieutenant admiré et décoré; seul petit bémol: son travail prend une place importante dans sa vie, ce qui ne laisse que peu de temps pour les sorties entre amis ou les rendez-vous galants. Notre policier modèle est donc généralement seul, mais ça ne semble pas le déranger le moins du monde.


avatar :copyright: Aomine Daiki (Kuroko no Basket)
La pluie s'abattait sur les vitres de la voiture, produisant un son de claquement agréable. Il ne pleuvait pas tant que ça, mais la vitesse à laquelle roulait le véhicule sur le périphérique décuplait la force des impacts sur le pare-brise. Ç'aurait été agréable si le lieutenant avait été assis à son bureau, en train de siroter un thé pendant qu'il remplissait quelques papiers. Il aurait pu étendre ses jambes, fermer les yeux quelques instants et méditer en silence afin d'oublier les terribles nouvelles du monde entier, mais non. Quand on travaille à la criminelle, on peut rarement oublier ce genre de choses. C'est le matin même qu'il s'était rendu compte de cette évidence, lorsqu'un appel de la brigade d'une ville dont il avait peu entendu parler avait interrompu son briefing quotidien: ils demandaient son aide pour une affaire "inquiétante", selon leurs mots. Des disparitions suspectes, partout, à toute heure, et surtout: aucun lien entre les victimes. Elles étaient toutes d'âges, d'origines, de taille, de poids, de religions différentes. En tout, vingt personnes s'étaient volatilisées en l'espace de quatre jours, et aucune piste n'avait encore été trouvée pour les localiser. Effectivement, c'était plutôt inquiétant, d'autant que personne ne savait si d'autres encore allaient disparaître. Taehyung étant réputé pour ses exploits dans l'affaire d'un des plus grands réseaux vendeurs de drogues de la région, notamment grâce à son sens du devoir et de l'observation hors du commun, c'était naturellement à lui qu'on avait fait appel pour résoudre cette enquête.
Il était déjà presque dix-sept heures quand le lieutenant Park fit son entrée dans le poste de police de la ville X. Il se présenta au capitaine, qui l'accueillît chaleureusement malgré le ton inquiet de sa voix et son air fatigué.

"Ah bienvenue mon garçon, bienvenue! Merci de vous être déplacé si vite, je sais qu'Y n'est pas tout à fait à côté", s'enquit-il en passant une main dans ses cheveux, sûrement en signe d'excuse implicite.

"Aucun problème, capitaine, répondit le lieutenant. La sécurité garantie des citoyens fait partie de nos devoirs les plus importants, je ne pouvais pas ignorer un cas aussi sérieux. Je suis certain que nous réussirons à élucider ce mystère ensemble."

Avec un hochement de tête professionnel, Taehyung croisa les mains derrière son dos en attendant ses instructions. Le capitaine sembla satisfait et l'emmena à son bureau. Il était déjà presque impossible de voir la table sous la pile de dossiers conséquente qui trônait d'un air menaçant, recouvrant le clavier de l'ordinateur. D'un air dépité, le capitaine fit un geste en direction des dossiers.

"Ce sont les dossiers de toutes les personnes disparues à ce jour. On n'a encore trouvé aucun lien entre elles, sauf deux: des jumeaux. Il y a aussi un dossier avec tous les indices qu'on a pu relever jusqu'ici, mais... Il n'est pas très fourni."

Parmi les dizaines de dossiers qui noyaient son nouvel espace de travail, un seul était différent de autres: il ne semblait contenir qu'une seule page. Le capitaine se mordit la lèvre inférieure dans un geste inconscient, puis détourna légèrement le regard pendant une fraction de seconde avant de reporter son attention sur le lieutenant Park.

"J'ai entendu beaucoup de choses positives au sujet de votre sens de l'observation. Peut-être que vous réussirez à trouver un indice que personne n'avait encore remarqué, ou peut-être que vous pourrez faire des liens entre certaines choses qui ne font aucun sens... Tout ce que je sais, lieutenant, c'est que vous être notre meilleure chance de retrouver ces personnes."

"Oui, capitaine. Je m'y mets tout de suite", affirma Taehyung avec sérieux.

Le visage du capitaine sembla reprendre quelques couleurs, et il se retira avec un peu plus d'espoir.
Taehyung s'assit donc en face de la pile de dossiers et commença à feuilleter ces derniers. Il prit note des noms de chacun des disparus, d'abord, puis de leur visages. Il lu l'entièreté des rapports, puis ouvrit le maigre dossier d'indices. A l'intérieur, plus que de réels indices, se trouvaient une liste d'informations synthétisées permettant surtout de voir les choses avec un peu de recul.

"Ugh... Bon. Reprenons depuis le début alors."

Vingt personnes. Il compta douze garçons et huit filles. Parmi eux, six mineurs dont une fillette de dix ans, et quatorze majeurs dont un jeune homme de dix huit ans seulement, et quatre personnes ayant à peine entamé leur vingtaine. Il remarqua également que le plus âgé était un homme de cinquante deux ans qui sortait peu de chez lui; un peintre assez connu dans la région, et qui devait donc avoir une résidence assez sécurisée. D'entrée de jeu, Taehyung su qu'il ne s'agirait pas d'une petite affaire de routine. Les personnes capables de kidnapper jusqu'à cinq personnes par jour devaient être très bien organisées. Il s'agissait peut-être ici d'un réseau entier, visiblement bien renseigné et surentraîné. Il s'empara du dossier maigre et écrit au crayon à papier: 

Trafic humain? D'organes?
Attaque terroriste???



:heart2: :heart3:
Revenir en haut Aller en bas
 
Evie Booby
Evie Booby
Féminin MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 24/03/2021
ÂGE : 24
RÉGION : France
CRÉDITS : Evie

UNIVERS FÉTICHE : Un peu tout!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4418-evie-la-passionnee https://www.letempsdunrp.com/t4423-aucune-idee-precise-mais-un-personnage-plein-de-potentiel https://www.letempsdunrp.com/t4422-la-charateque-d-evie
Noob

Foul Play [Evie et Aiko] Empty

twins_11.jpgAlex
Alex est le jumeau de Kim. Dans leur dynamique, il a toujours été le suiveur, celui qui ne pose aucune question et qui obéit. Pourtant, cela fait quelques temps qu'il trouve cette dynamique injuste, et il a beau aimer sa jumelle, il ne peut s'empêcher d'éprouver un sentiment de haine envers elle et son autorité plus naturelle.

Né quelques minutes après sa soeur, il y a quinze ans, Alex est le "cadet" et on peut imaginer que c'est pour cette raison qu'il suit Kim dans ses décisions, ses mouvements, etc. Blond aux yeux bleu, il est légèrement plus grand que sa jumelle et se sert de cette information pour se réconforter en silence. Il n'aime pas le fait qu'elle soit le leader, qu'elle soit plus intelligente, plus jolie, plus gentille... Meilleure que lui en tous points. Au fond, il lui en veut car il se sent inférieur depuis son plus jeune âge. Parfois, il aimerait ne pas avoir de soeur...



avatar :copyright: VOCALOID
Ouch... Une douleur vive réveilla l'adolescent, qui se releva un peu trop vite. Il senti son sang circuler dans tout son corps, de ses orteils jusqu'à ses oreilles, et sa vision se flouta quelque peu. Après avoir prit une grande inspiration et cligné plusieurs fois des yeux, Alex pu enfin voir aux alentours. Il remarqua immédiatement qu'il était assis par terre, au milieu d'un bâtiment étrange qu'il ne reconnaissait pas. Il entendait la pluie tomber sur le toit de la structure. Il faisait très sombre, indiquant qu'il était peut-être passé l'heure du coucher de soleil. Où était-il? Comment était-il arrivé là? Il remarqua soudain une légère sensation au creux de son bras, à peine douloureuse mais constante. Un bleu? A cet endroit? Bizarre. Il se releva en grognant et fut immédiatement surpris par un mouvement dans l'obscurité. Il recula en laissant échapper un simple couinement, et haleta lorsqu'il senti un objet sous son pied gauche. Immédiatement, la peur s'empara de lui.

"Qu'est-ce que-- Il y a quelqu'un?!"

Il avait peur de se baisser pour savoir ce qu'il venait d'écraser avec son pied, et il espérait sincèrement ne pas recevoir de réponse. Cependant, un mouvement à ses pieds lui indiqua qu'il s'agissait probablement d'une autre personne, sur le bras de laquelle il avait dû trébucher en reculant.

"Encore un. Ça va petit? Tu n'a rien?"

C'était la voix d'un homme qu'il ne connaissait pas. Lui aussi avait l'air effrayé.

"Qui êtes-vous? Où est-ce qu'on est? Qu'est-ce que vous m'avez fait?"

"Je m'appelle Callum. Je sais pas où on est... Moi aussi je me suis réveillé ici, j'en sais pas plus que toi."

"Tu as quel âge?"

Cette fois, c'était la voix d'une jeune femme, sûrement pas beaucoup plus âgée que lui. Alex fronça les sourcils, confus. Ils étaient plusieurs?

"Euh... J'ai quinze ans. Je-- Aaah!"

Quelque chose venait de le toucher. Alex se mit à battre l'air frénétiquement, mais il fut stoppé par de grandes mains, qui saisirent ses bras de manière à ce qu'il ne puisse plus les agiter dans tous les sens.

"Hé hé! du calme, c'est moi!"

Le prétendu Callum sentait vraisemblablement l'alcool, et ses mains étaient calleuses. L'adolescent se calma un peu, mais se défit rapidement de l'étreinte de l'homme inconnu.

"Je voulais simplement savoir où tu étais. Désolé."

"Est-ce qu'il n'y a que nous trois?", demanda-t-il en frissonnant.

"Non, répondit la voix de la jeune femme. J'ai failli marcher sur plusieurs autres personnes en essayant de trouver un interrupteur."

"Ouais, pareil. J'imagine qu'ils sont tous endormis... Enfin, j'espère."

Ces derniers mots résonnèrent dans l'esprit d'Alex. Lui aussi espérait qu'ils soient juste endormis.


:heart2: :heart3:
Revenir en haut Aller en bas
 
Aiko
Aiko
MESSAGES : 155
INSCRIPTION : 16/04/2018
CRÉDITS : Moi-même souvent

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1902-lorsque-j-ecris#36244
tea

Foul Play [Evie et Aiko] Empty

kf1696353_gr_1024.jpg
Kim
J'ai 15 ans, une vie plutôt banale jusque là, avec mes parents et mon frère jumeau. J'ai une relation très forte avec ce dernier, je veux le protéger et veiller sur lui. Pensez ce que vous voulez, mais pour moi qui le connais depuis notre naissance, je sais qu'il a besoin de cette main qui puisse le guider. Vous pouvez me voir comme une soeur étouffante, c'est pour son bien. Comment pourrait-il s'en sortir, sans moi ?
Noir, brouillage des sens, douleur diffuse dans les membres. Kim avait l'impression de flotter, sans trop savoir où elle était. Alors qu'elle reprenait peu à peu pied avec son propre corps, elle essaya de battre des paupières, persuadée que l'obscurité qui l'entourait était due à ses yeux clos. Mais tout était si lourd. Elle n'avait qu'une envie : replonger. S'abandonner à l'inconscience. Cependant, elle ne le fit pas. Car durant son instant d'éveil, elle avait eu le temps de réaliser par tous ses sens qu'elle n'était pas chez elle. Ce n'était pas l'ambiance rassurante de sa maison. Cette seule pensée, accompagnée, rapidement, par l'incertitude de sa localisation, suffirent à la faire frémir. Elle s'obligea à réagir.

Elle parvint, enfin, à ouvrir les yeux.
Le noir ne se dissipa pas pour autant.
Elle se redressa difficilement. Elle se sentait engourdie et les sons autour d'elle lui arrivaient étouffés. Son cerveau semblait marcher au ralenti, elle avait du mal à engranger toutes les informations.

1- Elle ne savait pas où elle était.
2- Il faisait noir donc
3- Elle était dans un bâtiment sans lumière ni fenêtre pouvant laisser filtrer la lumière du dehors.
4- Il pleuvait à l'extérieur et le bruit résonnait sur le toit.
5- Les bruits étouffés étaient des voix donc
6- Elle n'était pas seule.

Elle frémit à nouveau, en tournant la tête. Etait-ce une bonne ou une mauvaise chose, qu'elle ne soit pas seule ? Qui étaient ces personnes qu'elle ne distinguait pas vraiment dans le noir ? Amies ou ennemies ?
Elle se redressa, faisant quelques mouvements pour chasser les fourmillements qui envahissaient ses membres.
Elle tendit l'oreille, cherchant à attraper des bribes de conversations, afin de savoir s'il lui fallait aller vers les voix ou, au contraire, chercher un endroit où se cacher dans l'obscurité.
Tout à coup, elle repéra une voix bien connue. Son sang ne fit qu'un tour, elle ne réfléchit plus, se précipita, ne pensa même plus à la notion de danger :

-Aleeeex !

Son frère. C'était son frère qu'elle avait entendu parler.
Mais alors qu'elle se précipitait, elle trébucha, tomba, amortit sa chute. Son coeur rata un battement quand elle sentit une main se poser sur son bras et elle eut un mouvement de recul.

-N'aies pas peur, lui dit une voix d'homme, je ne te veux aucun mal.

Sur ce, il l'aida à se relever.

-Il y a encore des gens allongés par terre qui n'ont pas repris connaissance, expliqua l'homme. Fais attention quand tu marches.

Effectivement, en regardant en direction du sol, on pouvait apercevoir de silhouettes étendues, immobiles. Kim ne dit rien, dégagea son bras de la main de l'homme et alla rejoindre son frère, sans trébucher sur qui que ce soit cette fois-ci.

-Ca va ? s'empressa-t-elle de demander à Alex. Tu es blessé ? Tu as mal ? Ils t'ont fait du mal ?

Et voilà, l'instinct protecteur de retour. Il fallait qu'elle protège son frère, parce qu'elle le pouvait, parce qu'elle pensait qu'elle était en capacité de. Elle avait toujours eu l'impression d'avoir toujours su mieux se débrouiller que lui, mieux s'en sortir, mieux réussir. Alors elle devait utiliser ses capacités à mieux faire pour veiller sur lui, qu'elle aimait tant.
Se tournant vers la silhouette de l'homme qui l'avait relevée, elle remarqua que quelques autres personnes étaient là.

-On est où ? Vous êtes qui ? Pourquoi on est là ?

L'homme haussa les épaules :

-Je m'appelle Callum. Je ne sais pas où on est ni ce qu'on fait ici. Mais vous deux, là, vous vous connaissez c'est ça ?
-Oui, c'est mon frère, et si vous lui faites du mal je...
-Eh, du calme demoiselle, j'lui veux rien à ton frère. On est tous dans la même merde alors...


Ces paroles firent apparaître l'effarante vérité : ils étaient tous ensemble, dans ce bâtiment sans lueur, sans aucun de souvenirs de comment ils avaient pu atterrir ici. Peut-être que l'entraide était, finalement, leur seule option pour tenter de s'en sortir ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Aiko
Aiko
MESSAGES : 155
INSCRIPTION : 16/04/2018
CRÉDITS : Moi-même souvent

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t1902-lorsque-j-ecris#36244
tea

Foul Play [Evie et Aiko] Empty

12095831.jpg?width=280&sharpen=true
Charlie
Vingt-quatre ans, jeune actif en devenir à peine lancé sur le marché du travail après des études de sociologie (oui, je sais, c'est pas le secteur qui recrute le plus), sportif et passionné de natation. Nager me détend, me permet de m'évader, oublier les tracas du quotidien. Quand j'étais petit, je voulais aller aux JO et nager devant le public. Cette lubie est passée depuis. Mais j'ai gardé mon fort attachement à l'eau, avec ou sans chlore. A la place, j'ai préféré observer les gens, les groupes, les sociétés, en comprendre les mécanismes et tenter d'y apporter des explications. Prendre la parole, aborder des gens ne me fait pas peur. Donner des directives non plus. Quand je sais que c'est pour le bien de tous, je n'hésite pas à me montrer un peu autoritaire, qu'importe ce que peuvent en penser les gens.
Le sol froid. Ce fut la première chose que Charlie sentit contre sa joue. La première chose qu'il vit : des formes dans l'obscurité. La première chose qu'il entendit : des voix. Il lui fallut un temps pour rassembler ses esprits, essayer de comprendre ce qui se passait. Il ne se concentra pas sur les voix, ne chercha pas outre-mesure à comprendre ce qu'elles disaient. Il voulait, dans un premier temps, faire le point avec lui-même.
Personne ne semblait lui prêter attention. Aussi, lorsqu'il se releva, personne ne tourna la tête vers lui ou ne se dirigea dans sa direction. Analysant l'espace autour de lui -pour ce qu'il en percevait-, il constata qu'il était dans une sorte de grande pièce plongée dans le noir. Des silhouettes étaient au sol, immobiles. Son premier réflexe fut d'aller vers celle qui se trouvait la plus proche de sa position. Il s'accroupit, la secoua doucement. Aucune réaction. Il se pencha vers elle, tendit l'oreille, attrapa son poignet entre ses doigts. Elle respirait et son pouls battait. Elle était donc seulement inconsciente. Charlie se sentit soulagé et en déduisit qu'il en était de même pour tous les autres corps. Au moins, il n'était pas entouré de cadavres.
Se relevant, il ferma quelques instants les yeux. Pour se forcer à garder son calme et son esprit cartésien. Il ne devait pas céder à la panique. Même s'il ne comprenait rien à ce qui lui arrivait. Il était dans un lieu inconnu, entouré de gens inconnus dont certains n'étaient même pas réveillés.

Afin de penser à autre chose qu'à la situation incongrue, voire inquiétante, il fit quelques pas. Il manqua de trébucher sur un autre corps. Il avançait lentement. A la fois parce qu'il ne voyait pas grand-chose mais également parce qu'il ne voulait pas donner de coup de pied par inadvertance dans une des personnes inconscientes au sol.
Enfin, il arriva à ce qu'il cherchait : un pan de mur.
Sa logique lui disait que s'il y avait une possibilité de lumière en ce lieu, il devait y avoir un interrupteur, quelque part, sur l'un des murs. Aussi il se mit à marcher, guidé par ledit mur, qu'il tâtait à la hauteur à laquelle on s'attendrait à trouver un interrupteur. Mais il ne sentit rien de tel. Pourtant, il ne se découragea pas. Il n'avait pas encore fait totalement le tour.

Tandis qu'il marchait, sa main rencontra un creux. Le mur s'interrompait. Son coeur rata un battement. Il reconnut et distingua nettement l'aspect d'une porte. Se pouvait-il que...?
Mais comme il aurait dû s'y attendre, celle-ci était fermée. Il ne savait même pas s'il s'agissait de la porte d'entrée ou bien si elle menait sur une autre pièce de cette étrange bâtisse. De toute façon, les questions à ce sujet étaient futiles, puisqu'il n'avait aucun moyen pour l'ouvrir.
Alors il reprit son chemin. Et constata qu'il se rapprochait des gens qui discutaient parce que leurs voix étaient plus fortes, plus claires, plus distinctes.
Il comprit que l'une avait retrouvé son frère et était méfiante vis-à-vis des autres individus. Un homme répliqua qu'il ne leur voulait rien et qu'ils étaient dans la même merde. Ce qui n'était clairement pas faux.
Charlie décida que faire cavalier seul dans cette situation n'était pas envisageable. Comme le disait l'homme, tous étaient dans le même cas -incompréhensible. Alors autant s'entraider pour s'en sortir, non ?
Son âme de leader reprenant le dessus, il délaissa son mur et s'approcha du groupe :

-Je ne sais pas qui nous a amenés ici et pourquoi nous. Mais je crois bien qu'on est enfermés. Je suis tombé sur une porte, fermée à clé. Quelqu'un a trouvé un interrupteur ou de quoi se procurer de la lumière ? Si nous pouvions y voir clair, ce serait plus simple pour un état des lieux. Et calmer les peurs, ajouta-t-il, dans une demie voix.
Revenir en haut Aller en bas
 
Evie Booby
Evie Booby
Féminin MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 24/03/2021
ÂGE : 24
RÉGION : France
CRÉDITS : Evie

UNIVERS FÉTICHE : Un peu tout!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4418-evie-la-passionnee https://www.letempsdunrp.com/t4423-aucune-idee-precise-mais-un-personnage-plein-de-potentiel https://www.letempsdunrp.com/t4422-la-charateque-d-evie
Noob

Foul Play [Evie et Aiko] Empty

twins_13.jpg
Alex

Alex est le jumeau de Kim. Dans leur dynamique, il a toujours été le suiveur, celui qui ne pose aucune question et qui obéit. Pourtant, cela fait quelques temps qu'il trouve cette dynamique injuste, et il a beau aimer sa jumelle, il ne peut s'empêcher d'éprouver un sentiment de haine envers elle et son autorité plus naturelle.

Né quelques minutes après sa soeur, il y a quinze ans, Alex est le "cadet" et on peut imaginer que c'est pour cette raison qu'il suit Kim dans ses décisions, ses mouvements, etc. Blond aux yeux bleu, il est légèrement plus grand que sa jumelle et se sert de cette information pour se réconforter en silence. Il n'aime pas le fait qu'elle soit le leader, qu'elle soit plus intelligente, plus jolie, plus gentille... Meilleure que lui en tous points. Au fond, il lui en veut car il se sent inférieur depuis son plus jeune âge. Parfois, il aimerait ne pas avoir de soeur...


avatar :copyright: VOCALOID
Dès qu'il entendit la voix de sa sœur, Alex réalisa que la situation dans laquelle il se trouvait était beaucoup plus rave que ce qu'il avait pu pensé jusque là, et le simulacre de calme qu'il avait réussi à rassembler en lui explosa lorsqu'elle le toucha. Son cœur s'emballa et se yeux se remplirent instantanément de larmes.

"K... Kim..? N-Non, non, je... NON! On est là, dans le noir à ne rien savoir, on-- On a été kidnappés! Vous... Vous comprenez pas la gravité de cette situation, on va sûrement tous mourir!"

Une vague de sanglots le secoua et il se serra contre le corps de sa sœur, la seule et unique chose qui lui était familière à cet instant précis. Il fallait qu'ils sortent d'ici. Quel qu'en soit le prix. Il se plongea dans ses pensées, choses qu'il avait prit l'habitude de faire plus souvent que de raison, récemment. Soudain les voix et la pluie semblèrent bien plus lointains, comme des bruits de fond. Alex savait qu'il devait trouver un moyen, n'importe lequel, pour rentrer chez lui, retrouver sa vie d'adolescent... Il allait falloir qu'il s'approprie le moindre indice, la moindre chose qui lui permettrait de s'en sortir. Et pour l'instant, tout ce qu'il connaissait, c'était Kim. Kim... En y repensant, il aurait dû se douter qu'elle serait là, elle aussi. Après tout, ils étaient indivisibles. Il serra les dents à cette pensée, si simple, mais qui avait pour lui un goût amer. Tout à coup, le son revint à ses oreilles alors qu'il avait reprit son calme.

"--pour un état des lieux. Et calmer les peurs."

Une nouvelle voix s'était élevée parmi le petit groupe, ce qui laissa place à un succinct silence. Comme tout le monde, Alex prit le temps d'intégrer cette nouvelle information et d'enregistrer ces paroles. Il fronça les sourcils et ouvrit la bouche pour parler, mais la question qui lui brûlait les lèvres fut devancée par Callum.

"Non, on n'a rien trouvé qui ressemble à ça. Mais t'as trouvé une porte tu dis? On peut peut-être l'enfoncer, s'enquit-il. Toi et moi on va essayer, et le gamin et les filles, vous essayez de trouver autre chose euh... Je sais pas moi, des fenêtres, ou d'autres portes par exemple."

Il y avait une pointe nouvelle dans le ton de sa voix, quelque chose... qui ressemblait un peu à de l'espoir. Alex allait rétorquer qu'il était bien loin d'être "un gamin", mais une fois encore, il fût interrompu par un petit bruit qu'il n'arriva curieusement pas à distinguer. Cela aurait pu être un léger ricanement, ou un sanglot réprimé.

"Inutile de faire ça maintenant."

C'était de nouveau la voix de la jeune femme. Il l'avait presque oubliée tant elle s'était faite discrète jusque là.

"Il reste encore des dizaines de personnes à terre, on risquerait de blesser quelqu'un en trébuchant, ou en touchant quelque chose qui pourrait tomber, ou se briser. Et puis... elle sembla réfléchir un instant, puis se mit à chuchoter. On pourrait être observés."

La simple idée qu'elle venait de soulever glaça le sang du jeune garçon, qui resserra son étreinte autour des épaules de sa sœur inconsciemment.


:heart2: :heart3:
Revenir en haut Aller en bas
 
Evie Booby
Evie Booby
Féminin MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 24/03/2021
ÂGE : 24
RÉGION : France
CRÉDITS : Evie

UNIVERS FÉTICHE : Un peu tout!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4418-evie-la-passionnee https://www.letempsdunrp.com/t4423-aucune-idee-precise-mais-un-personnage-plein-de-potentiel https://www.letempsdunrp.com/t4422-la-charateque-d-evie
Noob

Foul Play [Evie et Aiko] Empty

leah_111.jpg
Leah

Leah a vingt ans, et vient tout juste de se réveiller dans un cauchemar plus vrai que vrai. Elle est seule, et terrifiée dans le noir.



Il fallait qu'elle les prévienne, d'une manière ou d'une autre. Elle savait bien trop de choses qu'eux n'imaginaient même pas. Elle était restée en retrait tout ce temps, attendant patiemment que tout le monde se relève, mais elle ne pouvait pas les laisser faire ça maintenant. Alors, elle avait parlé. De sa voix la plus calme et aussi la plus glaçante, pour dissuader chacun d'entre eux de faire quoi que ce soit qu'ils pourraient regretter. Les quelques secondes qui suivirent ses paroles furent emplies d'un silence douloureux. Elle savait que certains d'entre eux étaient terrorisés par ce qu'elle venait d'annoncer, tandis que d'autres se taisaient en essayant de combattre l'envie irrépressible de tout faire pour sauver leur peau. Elle savait que ces derniers étaient parfaitement au courant qu'elle avait raison.

"Qu'est-ce qu'on fait alors? demanda l'homme alcoolique en chuchotant."

Leah se permit de prendre une profonde inspiration, puis elle baissa les yeux vers l'un des corps inanimés à ses pieds. Elle s'accroupit près de lui et chercha doucement la zone du cou afin de chercher un pouls. Elle lâcha un sourire rassuré que personne ne pu voir lorsqu'elle fut assurée que la personne allongée là était bien vivante.

"Nous devrions réveiller tout le monde. Ça doit faire... Une heure, peut-être, que j'ai entendu le premier d'entre vous reprendre conscience. Je pense qu'il vaudrait mieux s'assurer que tout le monde soit sain et sauf avant toute chose."

Elle entendit un grognement appréciatif.

"Et toi? Ça fait combien d'temps qu't'es réveillée?"

"Je n'en sais rien. Assez longtemps."

Leah secoua gentiment la personne au dessus de laquelle elle était penchée dans l'espoir de la réveiller, mais elle ne réagit pas. Fronçant les sourcils, elle se mit à secouer plus fort, et plus fort encore, jusqu'à ce qu'elle perde patience et abatte la paume de sa main sur la joue chaude et détendue de l'endormi. Ce dernier sursauta légèrement et sa respiration, jusqu'ici calme et régulière, s'accéléra. Lorsqu'elle sentit un mouvement de recul chez cette personne, elle resserra automatiquement l'étreinte de ses doigts sur ses épaules.

"Tout va bien. Désolée, il fallait que tu te réveilles. Ne crie pas."

"Hé, c'est p'têtre pas le meilleur moyen de--"

"Tu vas lui faire peur, arrête! s'inquiéta le jeune garçon de quinze ans."

Leah déglutit péniblement et pressa plusieurs fois l'épaule de la personne qui venait de se réveiller. Elle la fixait intensément pour tenter de trouver son regard dans la pénombre. Lorsque le contact fut initié, elle sentit les muscles raidis se détendre sous ses doigts fins, et elle lâcha prise.

"Où... Où est-ce qu'on est...?"

C'était une jeune fille. Elle essayait visiblement de rester calme face à la situation, mais sa voix trahissait sa peur. Leah, bien plus assurée dans ses paroles, s'adoucit.

"Quel âge as-tu?"

"J'ai seize ans... Est-ce que vous m'avez fait du mal...?"

"Oh, non, non. Nous nous sommes tous réveillés ici un peu plus tôt. Pour le moment, personne n'en sait plus. Nous réveillons tous ceux qui dorment encore afin de pouvoir trouver un moyen de sortir d'ici."

"T-Tous ceux qui... C-Combien on est...?"

"Pour le moment, nous sommes cinq. Six, avec toi. Il doit rester une quinzaine de personnes inconscientes je dirais."

Leah se releva sans plus de cérémonie et se tourna vers les silhouettes des deux hommes.

"Réveillons les autres. Ensuite nous réfléchirons à ce que l'on peut faire."


:heart2: :heart3:
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Foul Play [Evie et Aiko] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Foul Play [Evie et Aiko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï RP
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres-
Sauter vers: