-31%
Le deal à ne pas rater :
Play-Doh – 36 pots de Pate à Modeler – Couleurs Multiples
17.99 € 25.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 La charatèque d'Evie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Evie Booby
Evie Booby
Féminin MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 24/03/2021
ÂGE : 23
RÉGION : France
CRÉDITS : Evie

UNIVERS FÉTICHE : Un peu tout!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4418-evie-la-passionnee https://www.letempsdunrp.com/t4423-aucune-idee-precise-mais-un-personnage-plein-de-potentiel https://www.letempsdunrp.com/t4422-la-charateque-d-evie
Noob

La charatèque d'Evie Empty

 Phosphora






Informations générales



La charatèque d'Evie Pho_1110





Nom complet: Phosphora Moore


Date de naissance: 06/06/1666



Age en l'année 2021: 355 ans (En apparence: 25 ans)

Nationalité: Américaine (à l'origine)

Race: De 1666 à 1692 - Humaine / Sorcière
            A partir de 1692 - Esprit vengeur / Entité onirique

Peau: Pâle, blanche

Yeux: Ambre

Cheveux: Longs, bleu nuit

Statut: Gardienne du monde onirique

Pouvoirs: Phosphora a gardé ses notions basiques de sorcellerie. Elle peut voyager dans le monde onirique et voir les rêves, ou les cauchemars de chaque individu capable de rêver. Additionnellement, ou en conséquence, elle peut manipuler l'esprit d'un sujet lorsque celui-ci est faible, ignorant ou pris par surprise. (C-A-D qu'elle peut vous faire halluciner, par exemple.)

Caractère: Généralement seule ou habituée à la trahison, Phosphora est de type "sauvage" et ne se laisse approcher qu'avec d'immenses précautions. Au premier abord, elle est froide, cruelle et aime particulièrement faire croire qu'elle est toute puissante, mais en réalité, une fois cette surcouche brisée, elle est attachante et émotionellement dépendante de ceux qui lui accordent de l'importance.

Aime: Les enfants, tout particulièrement. (Elle fera évidemment tout pour le cacher mais laissez-la tenir un enfant dans les bras et elle fondra.)

Déteste: Etre mise face à ses propres sentiments, positifs ou négatifs d'ailleurs.







Histoire


C'était en l'an de grâce 1692. Phosphora Moore était une sorcière dans un village voisin de Salem. Elle avait un mari, Hunter, et deux jolies filles, Sally et Aileen. Elle aimait sa vie, autant que l'on puisse l'aimer, et était heureuse avec sa famille. Elle aimait son mari plus que tout, et ses filles lui étaient si précieuses qu’elle aurait tout donné pour les voir heureuses.

Quand la chasse aux sorcières a commencé dans la ville voisine, tout le monde paniqua, et les villageois se retournèrent les uns contre les autres. Phosphora n’a pas fait exception. Elle fut dénoncée par son propre mari.


Le chasseur de sorcières.


Son cœur se brisa ce jour-là, et peu lui importait si elle devait périr; son âme appartenait au diable, mais son cœur mourut à la seconde où elle fut trahie. Elle fut brûlée sur le bûcher, comme la plupart des sorcières, et lorsqu'elle senti les flammes lécher sa peau, rôtir ses entrailles, elle jura de revenir d'entre les morts et de manger les enfants des villageois.

Bien sûr, elle ne pensait pas revenir. On ne ressuscite pas aussi facilement. Mais deux divinités avaient choisi un autre chemin pour elle. Alors, elle revint en tant qu'esprit vengeur, et devint la gardienne, la Reine de tous les rêves. Quand elle réalisa qu’elle était de retour, son esprit se dispersa, et elle voulu rentrer chez elle, pardonner au chasseur, son mari... oublier. Mais en arrivant à la maison. . .

«Qui est-ce, dans ma robe de mariée?»


Cette fois, son cœur ne flancha pas. Au lieu de cela, elle fut alimentée d’une fureur puissante; ses os se brisèrent, sa chair se déchira, ses cheveux tombèrent. Et elle devint un monstre. Le monstre que tout le monde voit avant de disparaître. Avant de mourir.

Puis, un tintement agréable chatouilla son oreille gauche. Une promesse qu’elle avait faite. Une promesse délicieuse.

Cette femme était encore une enfant, n’est-ce pas?


Elle prit son temps, dévorant la jeune femme pendant la nuit, et son sang était si doux qu’elle devait en avoir plus. Elle tint parole et a mangea la chair de tous les enfants du village, ne laissant que les os des petits sur leur lit, afin que leurs parents puissent les voir.

Le matin, les cris de désespoir sonnaient comme une musique pour elle. Hunter, elle le regarda souffrir pendant longtemps. Elle ne se permit jamais de voir ses filles, après ce qui s’était passé. Et donc, après la mort de l'infidèle, elle erra sur la terre sans but, ne ressentant rien que de la faim, pendant 325 ans
.

En l'an 2018 cependant, une lueur d'espoir se remit à briller dans les yeux vides de Phosphora. Une nouvelle maison. Une nouvelle famille. Un refuge, caché du monde humain, pour toutes les créatures magiques et mystiques. Un havre de paix.

Elle y rencontra deux créatures qui redonnèrent un sens à son existence. Ethan, un sorcier torturé par un lourd passé, et Azu, une jeune kitsune pleine d'énergie. Ensemble, ils apprirent à se servir de leurs pouvoirs, Phosphora apprit à changer son apparence en temps critique, de sorte qu'elle puisse retrouver son corps humain, bien que quelques changements furent inévitables. Ses cheveux, qui étaient autrefois d'un châtain clair, étaient devenus bleu nuit, et sa peau pâle venait lui rappeler que ce qu'elle avait été autrefois était bien mort au bûcher. Elle commença à prendre son rôle, choisi par les divinités de l'Univers, au sérieux; elle était désormais Phosphora, Reine et gardienne du monde onirique.

Les jours se transformèrent en mois, puis en années, et la jeune femme ouvrit son coeur. Ethan était son ami le plus proche, son rival, et son mentor à la fois. Azu, quant à elle, finit par céder aux avances de la damnée Phosphora, et tout le refuge célébra leur fiançailles.



Tout allait pour le mieux.


Mais les bonnes choses ont une fin, et la jeune femme le savait tout au fond d'elle-même. Lorsque la catastrophe arriva, elle avait enfoui ses souvenirs douloureux si profond qu'elle avait oublié... à quel point cela fait mal, d'avoir le coeur brisé.

Elle n'eu jamais la satisfaction de comprendre ce qui s'était passé ce jour-là. Tout ce qu'elle savait, c'est que l'Univers tout entier s'était effondré. Le refuge, parti en fumée, évaporé ainsi que tous ses amis. Azu, disparue à tout jamais. Ethan... Envolé.

En l'an 2020, Phosphora était de nouveau seule, errant à travers les différents pans de ce qui restait de l'Univers qu'elle avait connu. Certaines personnes appellent ce phénomène Le Multivers.

Aujourd'hui, Phosphora ne reste jamais longtemps au même endroit, alternant entre différentes réalités, parfois dans le monde magique, d'autres fois chez les humains.







Pour ceux qui savent lire l'anglais, voici un texte écrit par moi-même relatant "l'Eveil" de Phosphora.








And now here I am, alone in the Dark.

  It was late when they came; the night was dead and so was I. My body lay flat on the ground, though there was no ground— everything was dark; I was the only source of light. And I was floating. Flying, what do I know?

They were smiling, trying to fill me with their warmth. Who were they? What were they? For a reason that is beyond my mind, this does not matter, still to this day. They were my saviours; they were my executioners. My dead heart stopped hurting, and only then I realised that it was not so dead after all.

I was healed; the light that was inside of me engulfed everything and I became a Queen. Then they breathed life into my nostrils. And they murmured into my ear. They said,

"Look for the blue-scaled dragon".

        And now, here I am. Alone again.




Images supplémentaires





La charatèque d'Evie Pho_2101692 - Avant le bûcher

La charatèque d'Evie Pho102021 - De nos jours


:heart2: :heart3:
Revenir en haut Aller en bas
 
 
La charatèque d'Evie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour se lancer :: Ma petite vie de rpgiste :: Mes personnages-
Sauter vers: