Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Carrefour et ...
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Bienvenue à la police de Los Angeles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 2103160321154159
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Wvkz


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Ses mains sur le visage de la jeune femme tremblante, il s’inquiétait pour elle et sa réponse le rassura quelque peu. Elle allait bien. Grâce à lui. Que se serait-il pas passé s’il n’avait pas veillé sur cette dernière ?! Et s’il était arrivé trop tard ? Il fit taire ses interrogations en blottissant la jolie blonde tout contre lui, au creux de ses bras « Ça aurait pu arriver à n’importe qui » murmura-t-il simplement. Un regard pour l’homme qui se faisait menotter, dont la carrure était deux fois plus imposante que la sienne. Oui, ça aurait pu arriver à n’importe quelle femme, même la plus avertie… Le principal, c’était qu’elle était saine et sauve. Il se recula et réussit à la faire rire. Elle aussi « Promis » et décida qu’il était temps de déguerpir d’ici au plus vite.

Douché et fin prêt à oublier cette soirée de merde en allant boire un dernier verre chez Joe, il réussit tout de même à se faire alpaguer par les mœurs. Lizzy ne mâcha pas ses mots, se laissant porter par la peur qu’elle avait eu dans la ruelle. Quant au beau brun, il fit barrage en se montrant dès plus raisonnable, comme s’il craignait une nouvelle mise à pied ou que son capitaine ne fasse barrage à sa demande de mutation. Peu importe. Il avait tenté d’être clair, s’était retourné en direction de la jeune femme et avaient quitté ensemble le commissariat. Il l’invita à boire un verre pour tenter de finir cette soirée sur une note positive, en espérant que Tony ne l’attende pas chez eux. Ses mains dans les poches de son jean, il hocha simplement de la tête « Je comprends ». Elle avait peut-être envie de le rejoindre et d’aller dormir, elle aussi. Mais contre toute attente, elle accepta son invitation. Ethan se mit à sourire, enchanté à ce qu’elle accepte de passer la soirée avec lui « Tu as très bien gérée » tout en lui donnant un coup d’épaule.

Pas grand buveur, Ethan se limitait aux bières et seulement à la seconde alors qu’il voyait la jolie blonde enquiller les verres de téquila les uns après les autres. Ils pourraient dormir demain matin alors peu importe. Il se mit à rire quand elle attrapa ses joues, riant de plus belle au compliment « Je sais, je suis toujours beau, mais plus sexy avec la barbe de trois jours » et ajouta, comme un secret « Promis, j’arrête de me raser de près » et de toute manière, il n’aimait pas ça non plus alors qu’il passa sa main sur ses joues d’adolescent prépubère. Il termina sa bière avec une longue gorgée de bière, et demanda à Joe de lui en servir une autre « Oui, mais une mise à pied, ce n’est pas jolie sur un dossier ma puce » en souriant, posant son regard brièvement sur la main qu’elle venait de poser sur sa cuisse. Il avait envie de rentrer, pour ne pas faire une connerie, puis se ravisa. Ils passaient une bonne soirée, et il n’avait pas envie qu’elle se termine de suite. Une gorgée de bière, quelques cacahuètes et ajouta « En tout cas, ta petite tenue ne laissait guère de place à l’imagination. Enfin, je dis ça, mais il faudrait que tu la remettes pour que je m’en rende bien compte » tout en esquissant un petit sourire en coin « En tout cas, plus jamais ce genre de mission. La prochaine fois, je préfèrerai être un dealer de stupéfiants ou un junkie. Ça, ça serait vraiment intéressant » en mangeant quelques cacahuètes. Il se leva du tabouret pour retirer sa veste en cuir « J’ai chaud » la déposant derrière lui et en profita pour rapprocher un peu son tabouret de celui de Lizzy « Pour mieux s’entendre avec la musique » et pas seulement.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 VcuU
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 X2ha


avatar :copyright:️ Bazzart.org

Elle n’avait pas pu faire autrement que de dire oui. Parce qu’elle en avait vraiment envie. Et si elle était sincère avec elle même, ce n’était pas seulement boire quelques verres avec lui qu’elle désirait.  Lizzy enchaîna les téquila. Elle n’était pas une grande habituée de ce genre de chose, boire pour oublier. Mais ce soir, elle avait envie de s’amuser, de surtout ne pas se prendre la tête. Passer un bon moment avec Ethan. Comme avant.

Elle leva son index : « oui voilà c’est ça, plus sexy. » affirmation en hochant la tête souriante. « après y’en a qui aime la peau de bébé ! Ça te donne un côté tout mimi. Et c’est pas toi. » un non de la tête cette fois-ci. « -moi j’aime mieux le mauvais garçon. » ajouta Lizzy avec un sourire taquin. Lorsqu’il approcha pour lui souffler son idée de ne plus jamais faire ça, elle eut envie de l’embrasser. Ça lui brûlait les lèvres. Il n’aidait en rien avec son petit surnom. « -oh ba le chef à déjà dû noté que je savais pas la fermer ! Je crois même que c’était déjà noté dans mon dossier de base ! » cela l’amusait, même si elle savait très bien qu’il avait raison. Elle était début de sa carrière, alors ça ferait pas joli joli pour la suite. « -non désolé, je l’ai brûlé ! » répondit Lizzy. « -hors de question que je remette ça ! Moi j’appelle pas ça une tenue sexy ! Mais vulgaire ! J’ai déjà été bien plus sexy que ça. » un non avec l’index. Hors de question ! « -et si tu as pas bien vu, tu devais être le seul à pas te rincer l’oeil ! » peut être parce qu’il connaissait déjà la marchandise ou alors il avait vraiment bosser sur lui, et son petit souci d’obsession pour elle, était passé… Tant mieux si c’était le cas. Enfin… Enfin maintenant c’était elle qui avait des images en têtes.

« -tu serais nul en junkie ! » lança Lizzy en plissant les yeux, après avoir avalé un nouveau shooter. Elle le détailla du regard lorsqu’il quitta sa veste, bougeant lentement la tête de haut en bas. Très bien, il avait chaud. Aucun souci… Un pincement de lèvre alors qu’elle le regardant intensément. A nouveau cette vague d’envie de lui, cette brûlure dans les reins… « -pour une fois que tu veux écouter ce que je te dis ! » s’amusa la jeune femme en riant. Ils discutèrent encore un bon moment de tous de rien, jusqu’à ce que le barman leur annonce : « -on ferme dans cinq minutes. Et trouver vous une chambre, vous puez le sexe. » la jolie blonde se mis à rire, elle avait comprit qu’avec le temps, il était devenu une sorte d’ami pour Ethan. D’où le franc parlé. Elle se leva, oui elle se leva exprès du côté d’Ethan de façon à se retrouver entre ses jambes. « -j’ai vu ta voiture ce matin ? Tu veux bien me ramener ? J’ai trop mal aux pieds pour marcher... » supplia t elle avec une petite moue du boue des lèvres comme si cela pouvait évoquer de la pitié  chez Ethan. Puis elle chopa son sac et sortie du bar. La pluie était de nouveau là. Elle regarda Ethan avant de rire : « -si ça c’est pas de la soirée de merde ! Elle est où ta voiture ?! » elle le suivit en courant sous la pluie qui redoublait de plus belle. « -aller ! Ouvre ! » cria t elle en riant avant de grimper du côté passager. Le souffle court, riant encore, totalement trempée elle tourna la tête vers Ethan. Un moment de battement et elle souffla : « -oh j’en peux plus... » avant d’entourer le visage du beau brun de ses mains et de l’embrasser à pleine bouche. Elle grimpa sur ses genoux, l'embrassant de plus belle avant de lui souffler: "-poses pas de questions..." un nouveau baiser alors qu'elle lui retirait son tshirt: "-j'assume tout." avant de l'embrasser encore et encore.

La pluie faisait des rideaux sur les vitres de la voiture qui était garée un peu à l'écart. Mais de toute façon, le monde extérieur ne comptait plus. Il n'y avait que lui, ses lèvres, ses mains et l'envie qu'il lui fasse l'amour. Non en fait, elle prit les choses en mains, descendit rapidement la braguette du pantalon d'Ethan, remonta sa jupe et le fit entrer en elle dans un gémissement de plaisir. A nouveau elle dévora ses lèvres, il lui avait tellement manqué.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 2103160321154159
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Wvkz


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Assis au comptoir du bar, Ethan se mit à sourire sans la quitter du regard « Je préfère aussi le mauvais garçon » parce que, de toute manière, il n’avait pas la tête du gendre idéal. Il fallait se faire une raison. Il avait la gueule des mecs qu’il foutait lui-même derrière les barreaux, et il aimait en jouer. Ça plaisait aux femmes, et surtout à Lizzy. C’était tout ce qu’il demandait. Il s’approcha pour lui murmurer quelques mots et se recula, pour ne pas jouer avec le feu, malgré le petit surnom avec lequel, il conclut sa phrase « Si tu es là, c’est que ça ne le dérange pas plus que ça » renchérit-il en haussant les épaules et portant sa bière à ses lèvres. Faussement déçu par ce qu’il venait d’entendre, Ethan posa sa main sur son cœur « Je suis déçu ! Moi qui espérais te revoir dans cette petite tenue » non sans sourire. Il se mit à rire tout en acquiesçant « Vulgaire, je te l’accorde, mais je n’étais pas contre l’idée de t’aider à la retirer » tout en se passant la langue sur ses lèvres. Il devait se calmer. Elle avait bu, elle était tactile, mais ce n’était pas une excuse pour jouer avec le feu. C’était terminé tout ça, depuis quelques semaines maintenant. Il se gratta le sourcil avec son pouce tout en souriant « Je ne t’ai pas quitté des yeux. On a su me le faire remarquer ». Voilà, c’était dit. Il ne l’avait pas quitté du regard de presque toute l’intervention.

Ethan haussa les sourcils, faussement outré par ce qu’elle venait de dire « Et pourquoi ça ?! » et se leva pour retirer sa veste parce qu’il commençait à avoir chaud là-dedans, et rapprocha son tabouret, reprenant place dessus. Il croisa son regard, et préféra boire une gorgée de bière plutôt que de jouer avec. Elle avait bu. Elle avait bu. Il se martelait ces mots pour ne pas succomber à son appel. Un petit rire « Je me dis que je pourrais rater une information intéressante » répondit-il pour la faire chier. Un regard pour Joe « Oui, on a fait le tapin toute la soirée. Tu n’as pas reçu mon invitation ?! » et posa son regard sur Lizzy qui s’était glissé entre ses jambes. A cette allure, il n’allait pas résister longtemps « Oui, je suis garé en face » tout en déglutissant avec difficulté et souffla un « Pas de soucis » tout en se répétant qu’il devait rester un gentleman, et la ramener tranquillement chez elle. Un sourire en voyant sa moue malgré tout et se leva, payant l’addition et enfila sa veste. Il se dépêcha d’arriver à sa voiture non sans rire « Là ! » et ouvrit la portière, monta côté conducteur et se passa une main dans ses cheveux trempés. Il tourna la tête vers la jolie blonde qui venait de monter et ne comprit pas de suite ses mots, jusqu’à ce qu’elle l’embrasse avec envie. Il y répondit avec tout autant de ferveur, puis la laissa monter sur ses genoux sans quitter ses lèvres, sauf un instant. Il ouvrit la bouche, puis se résigna. Tant pis pour Tony. Il en mourrait d’envie depuis trop longtemps et sa virilité confirmé ses dires. Il leva les bras pour qu’elle lui retira son haut et sourit en l’entendant dire qu’elle assumait tout. Ses mains se glissèrent sous son haut, embrassa son cou et jeta un regard sur les mains de Lizzy qui avait décidé de prendre les choses en main pour ce soir. Il l’aida tout de même à baisser davantage son jean, et soupir de plaisir en se sentant en elle, reprenant possession de ses lèvres. Ethan était complètement à sa merci. Il la laissa prendre la direction de leurs ébats, appréciant son initiative. Il glissa ses doigts jusqu’à son intimité pour accroître le plaisir de la jolie blonde et cela jusqu’à ce qu’ils atteignent la jouissance ensemble « Mon dieu, que c’est bon ! » hurla presque Ethan qui, même s’il avait ramené des femmes différentes chaque soir depuis quelques jours, n’avait pas pris son pied certaines fois, et d’autres fois, où ça avait été bon, mais sans plus…

Le beau brun l’embrassa de nouveau « Comment on a fait pour s’en passer ?! » et la laissa prendre place sur le côté, se rhabillant non sans lancer des regards à Lizzy à ses côtés « Plus d’un mois sans prendre le pied, mais ça valait le coup d’attendre ! » alors qu’il démarrait la voiture, et ajouta « Tu veux passer chez moi ? Je te ramènerai demain matin à la première heure pour te changer… ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 VcuU
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 X2ha


avatar :copyright:️ Bazzart.org


« -n’importe quoi que je porte, t’es jamais contre tout retirer ! » s’était amusée la jeune femme. C’était lui qui lançait le sujet ! Alors maintenant il allait pas se plaindre si ça partait en live ensuite  ou si elle était à nouveau en train de camper dans sa tête ! « -oui ba heureusement que toi tu m’as pas quitté des yeux trois secondes ! » ironisa Lizzy avant d’ajouter : « -ça veut dire merci hein… » au cas où il n’avait pas compris. « -parce que t’en a pas la tête ! Dealer je dis pas, tu pourrais être crédible. » non, ça marcherait jamais s’il était balancer dans le rôle d’un gros camé. « -ouh ouh ! » s’amusa encore Lizzy quand il se justifia.

La suite… elle se déroula dans la voiture d’Ethan. Alcool ou pas, Lizzy avait été incapable de résister plus longtemps. Les lèvres de son collègue lui criaient presque de l’embrasser, son corps tout entier ne désirait que le sien. Elle posa les conditions tout de suite. Elle ne voulait pas de questions avant ou après. Elle voulait seulement qu’ils baisent là tout de suite dans cette voiture, sans réfléchir. Techniquement ça n’était pas un lieu qu’elle appréciait parce que c’était exigu, pas pratique aussi. Elle se félicita d’avoir mis une jupe d’ailleurs ! Rapide et intense. Mais tellement bon. Ça lui avait manqué cette sorte de désir bestial sortie de nul part, complètement incontrôlable. Le souffle court, les cheveux en bataille, la tête d’Ethan entre ses seins, Lizzy mis quelque secondes à reprendre ses esprits. « ouf… ça fait du bien... » lâcha t elle en reprenant sa place, virant ses cheveux avec le bras, avant de caler sa tête dans le siège, en se tortillant pour baisser sa jupe. En regard pour Ethan avec un immense sourire aux lèvres, ravi de sa réaction. Cette fois ci pas de culpabilité dans les yeux.

« -on s’est hurlé dessus… » répondit Lizzy en baissant le part soleil, comme si ses cheveux avaient la moindre importance vu l’heure. Elle se laissa à nouveau choir dans le siège. « -quoi ? Tu pensais vraiment qu’on remettrait ça ? » ça sonnait comme une évidence dans le voix d’Ethan. Alors avant elle se serait sans doute énervée. Là pour le coup ça la faisait sourire. « -comme si j’en avais fini avec toi » répondit Lizzy en mettant sa ceinture. Tant qu’il ne demandait pas tout de suite pourquoi elle avait changé d’avis, elle resterait sur son petit nuage. Et elle avait vraiment, mais alors vraiment envie d’y rester. Juste profiter du moment. Rien d’autre.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 2103160321154159
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Wvkz


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Ethan resterait sûrement silencieux si on lui demandait comment ils en étaient venus à coucher ensemble sur le siège avant de sa voiture. L’alcool n’y était sûrement pas pour rien, mais il savait aussi, qu’il n’y avait pas que cela. C’était physique entre eux. Ils s’attiraient comme des aimants et ils n’y pouvaient rien. Ils pouvaient toujours tenter de se convaincre que c’était mal ce qu’ils faisaient, qu’ils pouvaient se passer l’un de l’autre, ce n’était tout bonnement pas possible. Parce que, comme ils venaient de le souligner, tour à tour, c’était bon. Très bon. Trop bon pour tirer un trait dessus. Ils étaient devenus accros à cette alchimie entre eux durant l’acte. Ethan avait tenté de retrouver cette sensation avec d’autres femmes, durant des jours, en vain. C’était bon pour certaines, mais pas aussi bon. C’était presque banal comme sensation alors qu’avec Lizzy, il avait cet interdit, cette excitation qui grandissait en regard et lui brûlait le creux des reins, qui l’empêchait de réfléchir correctement, qui lui demandait de se laissait aller à ses instincts primaires en lui sautant dessus… En tout cas, Ethan avait savouré chaque seconde et ne comptait pas lui demander pourquoi elle avait décidé de changer d’avis finalement. Pas ce soir. Peut-être demain. Peut-être pas. Pour le moment, il savourait, et elle aussi apparemment. Il le vit dans son regard et ça lui fit du bien de n’y lire aucune culpabilité.

Le beau brun ne voulait pas que ça s’arrête maintenant, juste après un coup rapide, mais intense, dans sa voiture. Il avait envie de réitérer encore. Il lui demanda donc de venir chez lui. Après tout, son mec ne l’attendait pas avant le petit matin et ils avaient encore toute la nuit devant eux. Un petit sourire à sa question « Oui, un peu » parce que la dernière fois qu’il avait pris son pied de la sorte, ça avait été chez lui, dans sa cuisine. Le jour où tout s’était aussi terminé brutalement. Hors de question de réitérer la même connerie. Il se passa lentement la langue sur ses lèvres en l’entendant accepter son invitation, se pencha pour embrasser son cou, puis ses lèvres « Moi non plus… » alors que sa main glissait sous sa jupe. Il se racla la gorge non sans sourire et démarra la voiture. Il ne cessait de la regarder en coin tout le long de la route. Il sortit de la voiture en premier, mit son manteau au-dessus de sa tête et couvrit la jolie blonde ainsi jusqu’à chez lui. Il eut du mal à ouvrir la porte, ce qui l’amusa, et à peine rentrer, retira ses chaussures, puis posa ses mains sur les hanches de Lizzy et l’embrassa en souriant contre ses lèvres « Je compte te faire crier toute la nuit » et glissa sa main dans la sienne, montant les marches avec hâte. Arrivé en haut, le beau brun retira son t-shirt et son jeans, avant de s’avancer vers la jeune femme « J’ai envie de toi » et lui retira ses vêtements avec hâte, puis la poussa sur le lit, se posant au-dessus d’elle, retirant son boxer en route et la dernière barrière de la féminité de son équipière et la pénétra d’un coup de rein « Je veux passer toute ma journée comme ça, en toi. Tu penses que le capitaine accepterait ? » en riant de sa connerie et reprit possession de ses lèvres. Cette fois-ci, Ethan prit les commandes et se montra presque bestial avec elle. Il voulait la faire crier et comptait bien y parvenir. Tant de temps à attendre, à bosser avec elle sans pouvoir se la faire, ça avait été une torture. Il comptait bien rattraper le temps perdu. Ethan voulait qu’elle ressente son désir pour elle dans chaque coups de reins, chaque caresses, chaque baiser et cela, jusqu’à que la jouissance les envahisse.

Ethan posa sa tête contre ses seins, embrassant sa peau humide. La respiration saccadée et le cœur battant à tout rompt, il se moquait bien que les voisins les aient entendus crier leur plaisir. Ethan savourait. Il embrassa sa peau, jusqu’à ses lèvres, puis se laissa tomber sur le côté, tentant de reprendre une respiration normale et tourna la tête vers elle « Je pense qu’on peut cette fois-ci en deuxième position, après notre première fois. La voiture aussi, c’était bon… Et la table aussi… Et la cuisine aussi » et se mit à rire, se tourna sur le côté pour l’embrasser non sans envie « En fait, le sexe avec toi, c’est juste… Beaucoup trop bon ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 VcuU
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 X2ha


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Elle avait céder à la tentation. Cette envie de lui qui lui brûlait les reins avait été trop forte. Et alors qu’elle reprenait sa place du côté passager, elle se dit que ça valait le coup. Ça faisait un moment qu’elle n’avait pas ressentit ça. Cette sorte de fusion entre leur corps, cette jouissance de fou. Elle avait déjà hâte d’être chez lui. Ce qui venait de se passer ne lui avait pas suffit. Elle avait encore fin de lui. La tête contre le siège, elle chantonna doucement pour accompagner la radio, avant de sortir de la voiture riant sous la veste d’Ethan qui ne les protégeait de pas grand-chose.

Un simple contact suffisait à faire grimper à nouveau son envie. Elle lui rendit son baiser avec tout autant de fougue, chassant ses chaussures rapidement avant de le suivre en répondant : « -je ne demande que ça ! » rien à foutre si demain elle avait mal de partout parce qu’ils avaient testé tout le kamasutra. Rien à foutre si elle ne fermait pas l’oeil de la nuit. C’était leur nuit, leur moment de folie. Elle grimpa les marches aussi vite que lui, comme deux ados en manque. « -j’adore quand tu dis ça. » souffla Lizzy tout en levant les bras pour se débarrasser de son haut. La jupe termina également au sol, et la jolie blonde sur le lit. Un soupire de plaisir lorsqu’il entra en elle, remontant les cuisses autour de ses hanches. Un sourire alors qu’elle embrassait son cou, avant de lui souffler à l’oreille : « -on est pas obligé de lui dire... » ce qui sous entendait beaucoup de chose. Parce que là tout de suite, elle le savait, s’ils bossaient ensemble, ils seraient incapable de rester sage toute une journée.

Comme lors de leur première fois, Lizzy laissa le moment l’enivrer, gémissant sous ses doigts, criant son plaisir alors qu’il allait et venait en elle. La jouissance fut si forte qu’elle en avait la tête qui tournait. A bout de souffle, les yeux fermés pour éviter que la pièce entière ne tourne, un sourire de bien être se dessina sur ses lèvres en sentant celle d’Ethan parcourir sa peau. Elle se mis à rire en l’écoutant, avant de tourner la tête vers lui, une main dans ses cheveux, haut dessus de sa tête : « -parce que tu fais un classement ? C’est bien un truc de mec ça ! » un nouveau rire avant de répondre : « -ça peut pas être beaucoup trop… sinon tu vas vouloir arrêter. Encore une fois... » ce qui sous entendait que de son côté ça n’était pas son choix. Elle avait mis les choses au clair dans sa tête, fuck la culpabiliser. Ils n’avaient qu’une seule vie. Alors autant profiter de ça. Elle avait laissé glisser ses doigts en subtiles caresses sur le torse nu de son amant, puisque ça allait devenir son statu officiel. « -y’en a quelques unes qui vont être déçue et jalouse si c’est moi qui devient ton plan cul régulier... »


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 2103160321154159
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Wvkz


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Plusieurs questions vinrent accabler le policier concernant la tournure inattendue de cette soirée. Pour autant, il garda la silence sur cela, préférant exprimer son envie de coucher avec elle, plutôt que de revenir trop brusquement à la réalité et tout perdre, une fois encore. Le beau brun esquissa donc un sourire qui en disait long, montant les marches en tout hâte pour pouvoir passer la nuit à s’envoyer en l’air avec la jeune femme. Parce que c’était bien son objectif. Profiter de chaque minutes avec elle, au risque que le lendemain, tout disparaisse soudainement « J’ai envie de toi » répéta-t-il juste pour lui faire plaisir avant de prendre possession de ses lèvres, entrant en elle avec délectation et se mit à sourire en entendant ce qu’elle ajouta, sans vraiment comprendre ce que cela insinué. Il ne comptait pas lui poser la question. Pas maintenant. Pour le moment, il décida d’exprimer tout son désir, et cela jusqu’à l’entendre crier de plaisir sous ses coups de reins, et se contracter sous l’effet du plaisir qui l’enivrait, au même titre que lui qui se laissa porter par la jouissance. Savourant cette douce sensation. Ethan avait du mal à s’en remettre, sentant son cœur battre à tout rompt dans sa poitrine. Ça ne l’empêcha pas d’embrasser sa peau, puis de se laisser tomber sur le côté, profitant, tout simplement.

Allongé sur le côté afin de pouvoir la regarder encore et encore, allongée parmi ses draps, complètement nue, il fit part de son classement et se mit à rire à sa réponse « Oh mais j’assume ! Ça va me donner envie de me surpasser à chaque fois » et l’embrasa avant de poser sa tête contre son poing, la tête légèrement relevée. Il sourit à ce qu’elle ajouta, parce qu’il était sur un petit nuage et qu’il lui répondit « Je ne compte pas faire deux fois la même erreur… Parce que c’est beaucoup trop bon pour s’en passer » et il était sincère. Il baissa son regard sur son torse, puis les releva sur elle, haussant les sourcils devant ce qu’elle venait d’annoncer « Tu veux donc que nous deux… » et son sourire s’agrandit, déposant ses lèvres contre les siennes alors qu’il prit place au-dessus d’elle « On s’en fout des autres ! De toute manière, vu mes compétences ces derniers temps, pas sûr qu’elles veuillent retenter de coucher avec moi » tout en esquissant une légère moue et embrassa son cou, puis son épaule, relevant la tête « Je ne sais pas ce que tu m’as fait, mais j’ai trouvé les autres fades et sans saveur soudainement alors que toi » et il esquissa un sourire qui en disait long tout en l’embrassant avec envie « Alors que toi, c’est mémorable » et la fit se retourner sur le ventre, embrassant son dos « C’est exquis » et posa ses mains sur ses hanches pour la faire se redresser à quatre pattes « C’est fusionnel » et la pénétra de nouveau « C’est jouissif » et commença de long vas-et-viens « C’est grisant » et accéléra les coups de reins, presque brutalement, comme pour assouvir une envie soudaine qu’il ne pouvait faire taire, et cela jusqu’à atteindre, de nouveau, l’orgasme et se laissa tomber sur le lit. Il prit un instant pour reprendre ses esprits et tourna la tête « Tu n’as pas faim ? » et lui vola un baiser en se levant du lit. Ethan enfila son boxer et descendit les marches pour leur faire deux sandwich accompagnés d’une bière pour deux. Sa dernière bière. Quelques regards pour Lizzy, ne parvenant pas à se défaire de son sourire. Il était son amant… Une première pour le beau brun. Il prit une gorgée de bière et lui tendit.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 VcuU
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 X2ha


avatar :copyright:️ Bazzart.org

Lizzy avait l’impression de faire d’Ethan le plus heureux des hommes. Peu à peu l’alcool s’était un peu dissipé, elle était clairement consciente de ce qu’ils avaient fait, et re fait. De où elle se trouvait également. Ça n’était pas une folle idée alcoolisée. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas vu sourire son collègue ainsi. Elle n’avait pas non plus couché avec lui par charité. Elle en mourrait d’envie, en avait rêvé plus d’une fois, et avait décidé de lâcher prise et de vivre l’instant présent. Que du sexe, elle le savait. Il ne prendrait jamais la place de Tony, ne lui proposerait pas de vivre ensemble ou de devenir un couple. Elle avait bien comprit qu’il ne faisait pas dans ce genre de chose. Et c’était tant mieux, parce qu’elle ne comptait pas virer Tony de sa vie. Pas pour le moment. En tout cas.

Un petit rire tout en ne cessant de sourire : « -et mon avis à moi il compte aussi ? Parce que peut être que moi je me suis fais chier... » il savait très bien que non. Elle avait bien trop crié son plaisir. Puis elle avait suggéré l’idée que ça devienne sérieux tout ça, enfin sans vraiment l’être puis que ça ne serait rien d’autre que du sexe. Il sembla surprise, agréablement. Lizzy le regarda avec un petit air innocent en se pinçant les lèvres. « -hein ? Je croyais que... » mais elle préféra se taire. Elle s’en foutait de savoir si il en avait baiser d’autre trois jours plus tôt. Puis elle sourit avant de rire lorsqu’il la fit tourner sur le ventre. Vraiment elle avait l’impression d’être une ado. Cette petite touche d’interdit, c’était grisant. Il n’eut pas vraiment besoin d’insister pour qu’elle cambre les reins. Ça faisait quoi, quinze ou vingt minutes qu’ils s’étaient envoyé en l’air, et elle en avait déjà à nouveau une envie folle.

Elle aimait cette fougue, cette force, cette puissance qu’il mettait dans chaque coup de reins, qui lui tirait gémissement et cri, qui l’obligeait à en demander encore et encore. Ni son corps ni son esprit ne s’en lassait. Lizzy agrippa les draps et étouffa son dernier cri dans l’oreiller. Un regard pour Ethan, sourire radieux sur les lèvres : « -si j’arrive... » souffla la jolie blonde. Elle enfila le débardeur d’Ethan ainsi que son boxer de dentelle, qu’elle chercha quelques minutes tout de même. En petite tenue, elle rejoignit son collègue en bas. D’un bond, elle s’installa sur le plan de travail à côté de lui, non sans un sourire pour le souvenir. « -merci... » lui souffla la jeune femme en prenant la bière, balançant ses pieds nus. « -tu souris parce que t’es content de toi ou parce que t’es fière que je sois revenu sur notre décision ? » demanda Lizzy non sans un sourire en coin en déposant la bière à côté de ses fesses. Elle se pinça les lèvres, hésitant, ne sachant pas si c’était vraiment le moment pour ça. Mais elle commença : « -y’a besoin qu’on mette un peu les choses au clair ou c’est bon ? » non parce qu’elle avait tout de même quelques conditions…


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1248
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Empty

200515111407214259.png
Ethan O'Connell
J'ai 39 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Surnommé « l’Irlandais » par ses collègues du 12th district, Ethan est le genre de flic à la tête dure. Anciennement du groupe d’intervention du SWAT, il s’est retrouvé propulsé dans la rue à la suite du décès brutal de son collègue en intervention. Une nouvelle vie qui ne l’enchante guère. Dopé à l’adrénaline, il n’aspire qu’à retourner dans un groupe d’intervention. En attendant, ça fait une semaine qu’il a débarqué dans la brigade, qu’on lui colle une petite nouvelle tout juste sortie de l’école …


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 2103160321154159
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Wvkz


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Allongé complètement nu sur les draps, témoins de leurs ébats, Ethan se plaisait à discuter un peu avec la jeune femme alors qu’ils reprenaient doucement leurs esprits, s’amusant à faire un classement de leurs ébats sexuels. Il apprécia son rire et approcha son visage du sien « Tu simulais tout ce temps ?! » puis son sourire s’agrandit en laissant son regard descendre sur la silhouette de son amante, et rétorqua, en croisant son regard « De ce que j’ai entendu, tu as surtout encore envie de moi » et cette idée lui plaisait. Quand elle évoqua le fait que ça allait devenir sérieux entre nous, sexuellement parlant, le beau brun ne put dissimuler sa joie, et se montra sincère aussi sur les autres femmes. Il apprécia que Lizzy ne pose pas davantage de questions. De toute manière, il trouva un agréable moyen de la faire taire. Quoique… Ethan décida de réitérer leurs activités, la prenant en levrette avec force, laissant ses instincts primaires s’exprimer. Lorsqu’ils se mirent à exprimer leur jouissance, le policier se leva tomber sur le côté un bref moment. Mais son ventre le rappela à l’ordre. Il était l’heure de manger. Il lui rendit son sourire tout en enfilant son boxer et descendit dans la cuisine pour préparer un en-cas.

Un regard pour Lizzy qui prenait place sur le comptoir de sa cuisine, soulignant qu’elle lui avait pris son débardeur « Il te va bien » alors qu’il continuait de sourire comme un idiot. Il se mit à rire en entendant sa question. Ethan avala sa bouchée, se glissa entre les cuisses de la jolie blonde « Pour les deux, c’est possible ? » et embrassa son cou, puis son épaule et soupira d’envie, avant d’ajouter « J’ai faim de toi » et se recula, parce qu’il devait vraiment manger « Je suis content que tu sois revenue sur ta… ma décision. Et je suis content aussi de parvenir à te faire crier à chaque fois. Je suis un bon coup » rétorqua-t-il avec fierté « Et toi aussi… Même très bon coup » alors qu’il la regarda avec envie. Il prit u ne gorgée de bière et haussa les épaules à sa question tout en prenant un croc dans son sandwich. Il s’appuya contre le comptoir, près d’elle « Nous deux, c’est du bon temps. Pas de jalousie, pas d’ingérence dans ta relation avec ton mec. Mais je deviens ton amant officiel » et son sourire s’agrandit à ces mots alors qu’il s’approchait d’elle pour l’embrasser avec envie « Je ne sais pas ce que tu m’as fait, mais j’ai toujours envie de toi » et l’embrassa de nouveau. Puis ferma les yeux, se recula de deux pas en arrière et leva les mains « Je t’écoute » réouvrit les yeux « Tu as sûrement des règles ? ». Ethan était sur son petit nuage en cet instant. Il était à dix-milles lieux de Tony ou des paroles de Gina. Tout cela, c’était bien loin cette nuit. Tout ce qu’il voyait, c’était qu’il allait pouvoir passer du bon temps avec elle, profiter seulement des bons moments, et que c’était officiel entre eux. Plus besoin de se justifier, ou encore de culpabiliser. Un message, un regard, et peu importe l’endroit, ils pourraient s’envoyer en l’air avant de reprendre le court de leurs vies.

Ethan reprit une gorgée de bière après un regard pour l’heure « Quatre heures du matin… » et ça voulait dire que le matin arrivait à grand pas. Le beau brun s’approcha d’elle « On a encore un peu de temps… Reste là » et glissa ses doigts jusqu’à son boxer pour le lui retirer, et le sien suivit aussi. Il comptait bien finir cette nuit sur une nouvelle note positive. Ils auraient tout le temps de discuter après, en la ramenant chez elle. Il la fit sienne, une fois encore, sans la quitter du regard, et exprimant, de nouveau, leur plaisir. Ethan l’aida ensuite à poser les pieds sur terre, remettant son boxer, termina rapidement son casse-dalle, et embrassa la jolie blonde, laissant sa langue chercher la sienne, et souffla un « Tu veux dormir un peu ? ».




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1184
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Empty

200515111407214259.png
Lizzy Capplan
J'ai 34 ans et je vis à Los Angeles, Californie. Dans la vie, je suis un bébé flic et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.


Elisabeth ou Lizzy en plus court, a passé pas mal d'années à se chercher. Puis elle a découvert ce qu'était de devenir flic. Aujourd'hui, diplome en poche, la jolie blonde qui ne laisse pas indifférent les hommes est prête à leur prouver qu'on peut être sexy, faire un 90C et être capable de réflechir et de tenir un flingue.
[/i]
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 VcuU
Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 X2ha


avatar :copyright:️ Bazzart.org


« -bien sur ! T’as oublié que j’étais actrice avant d’être flic ! » avant de rire joyeusement. Comme si elle était capable de ça ! Pas besoin de simuler lorsque le partenaire était bon. Coucher avec Ethan, c’était un peu comme une renaissance. Elle avait l’impression de redécouvrir le plaisir, un plaisir qui petit à petit, en étant en couple, s’était un peu fané ou éteint. Non pas que Tony n’assurait pas au lit, mais il n’y avait plus ce frisson , cette sorte de courant électrisant. Elle en avait prit conscience la première fois qu’elle avait couché avec Ethan. « -pourquoi je reste dans ton lit d’après toi ! » ironisa Lizzy avec un sourire en coin. Elle avait cette sensation d’avoir perdu du temps en voulant résister. Cette nuit, elle était totalement à lui. Et comme elle le lui dit, ça pouvait duré plus qu’une nuit. Et cela sembla le ravir.

Une fois les escaliers descendu, Lizzy s’installa près de lui. Un sourire pour son compliment : « -un peu large tout de même. » mais il n’allait pas se plaindre de voir une bonne partie de ses seins. « -venant de toi, ça ne m’étonne pas. » répondit la jeune femme qui elle aussi ne cessait de sourire. « -tu as toujours faim... » commenta t elle avec humour, même si ces quelques mots suffisait à faire renaître son désir. Elle prit une bouché de ce qu’il avait préparé, tenant son sandwich à deux mains, du bout des doigts. « -c’est de la pure pitié, je pouvais pas te laisser comme ça. » s’amusa Lizzy avant de demander s’il fallait une mise au point. Un petit rire avant de lui dire en le repoussant doucement : « -manges si tu veux pouvoir tenir le coup. » parce que mine de rien, c’était du sport ! De chambre certes mais quand même !

« -oh non pas des règles. » commença Lizzy en craignant de lui avoir fait peur. « -juste… on est d’accord, pas de sentiments mise à part notre amitié. Je quitterais pas Tony pour toi. On s’arrange au boulot pour savoir si on peut se voir pour une soirée ou une nuit comme celle ci. Rien pas message. Jamais chez moi. Et bien sur toujours une très bonne qualité de produit ! » dernière phrase avec un grand sourire histoire encore une fois de pas le faire flipper.

« -déjà ? » s’exclama la jolie blonde qui n’avait pas vu le temps passer. Un sourire sans bouger de son perchoir comme il venait de le lui demander, soulevant seulement les fesses pour l’aider. Ses bras autour de son cou, ses jambes autour de taille, une nouvelle fois ce fut bon. Trop bon comme il l’avait souligné. Une fois les pieds au sol, elle lui rendit son baiser avant de répondre : « -ça serait peut être raisonnable… et tu m’épuises, je dois bien le reconnaître. » un sourire, un baiser avant de chercher le placard des verres pour prendre se servir un peu d’eau. Ils montèrent dans la chambre, et elle se coucha sur le côté, cherchant la main d’Ethan pour qu’il vienne se coller dans son dos, ceinturant ses hanches. Elle s’endormit rapidement, épuisée de tant de sexe. Au matin, elle s’éveilla en sursaut. Un regard pour le réveil. « -merde... » souffla t elle en se redressant. « -Ethan… Ethan bouges toi, on est en retard ! » trop épuisé, l’un comme l’autre n’avait pas mis d’alarme pour se lever à l’heure. C’était mort pour qu’elle rentre chez elle.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Bienvenue à la police de Los Angeles - Page 27 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Bienvenue à la police de Los Angeles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 27 sur 28Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: