Le Deal du moment : -22%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
140 €

Partagez
 
 
 

 In the (book) closet ▬ Squirowl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 427
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

In the (book) closet ▬ Squirowl Empty

7ei5.pngMise en Situation


Philadelphie, USA. Il est aussi solaire, ouvertement gay et populaire que lui est réservé, refoulé et secret. Un jour, ils se retrouvent à travailler ensemble dans la petite librairie du coin et ils se découvrent. Il est plus ou moins en couple avec son copain mais ça change un jour sur deux. Lui n'est pas prêt à assumer son homosexualité, n'en a même pas conscience (?).


i3tb.png
Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 427
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

In the (book) closet ▬ Squirowl Empty

HdATknE.png
Zacharya Thompson
 16 ans, garçon populaire connu pour organiser de nombreuses soirées bien qu'il ne soit pas membre de l'équipe de football. Homosexuel tout à fait assumé, il est sorti avec l'un des ailiers de l'équipe ce qui lui a permis d'augmenter sa popularité. Ils sont séparés en ce moment mais ça peut varier très (trop) régulièrement.
 




Zach venait de finir de ranger les livres de la catégorie "A" de la librairie. Etrangement, c'était une de celles qui étaient toujours la plus dérangée. Comme si les gens prenaient un malin plaisir à le tourmenter mais ne le faisaient qu'à l'entrée du magasin. Le lieu n'était pas spécialement bondé à cette heure-ci. On était relativement proche de la fermeture. Son patron était déjà parti et lui avait laissé le soin de fermer le magasin. Travaillant ici depuis presque un an, il avait acquis sa confiance suffisamment pour se retrouver à le faire plutôt fréquemment. (ce qui arrangeait bien le patron qui décollait toujours à dix-sept heures pour retrouver sa femme et ses enfants)

Lui ça ne le dérangeait par particulièrement, il aimait bien le contact des livres à longueur de journée. C'était un moment reposant pour lui avant de se retrouver dans la cohue des nombreuses soirées auxquelles ils participaient (quand ce n'était pas lui qui les organisaient). D'ailleurs ce soir-là, c'était la Queen B des pompom qui faisaient une petite soirée lui semblait-il. Mariska n'était pas la plus intelligente mais elle avait une gentillesse naturelle qui faisait d'elle quelqu'un de très aimé. En un certain sens, leur lycée était un peu un ovni car les membres de l'équipe de football américain même s'ils étaient très populaires n'étaient pas, pour la majeure partie, des agresseurs ou des homophobes. Sa vie dans le lycée se passait bien et il en était plutôt satisfait. Est-ce qu'il était aveugle à ce qu'il se passait parce qu'il était du bon côté de la barrière ? Il se posait souvent cette question à dire vrai. Quand on a un certain confort de vie, on ne réalise pas toujours que les autres n'ont pas exactement la même chance.

Il en était là de ses pensées lorsque le "ting" de la clochette se fit entendre. Il tourna la tête s'armant de son sourire habituel pour lancer un "bonjour" simple mais enjoué au nouvel arrivant. Il plissa très légèrement les yeux, il lui semblait l'avoir déjà vu ce type mais il préféra ne rien dire avant qu'il ne voit le (plutôt mignon au passage) jeune homme s'approcher de lui avec un papier à la main. Il supposa rapidement ce qui était en train de se passer. " Ah, si tu viens pour le poste de libraire à mi-temps, c'est moi qui te ferait passer l'entretien. Comment tu t'appelles ?" Il était à l'aise ici, c'était un peu son royaume.  Le blondinet exhalait la confiance et l'ouverture d'esprit. Aussi une certaine tranquillité. La vérité n'était certainement pas aussi idyllique mais cela lui plaisait de laisser croire qu'il était l'archétype du mec qui n'a aucun soucis et à qui tout réussit. C'était bien plus facile que de montrer une quelconque faiblesse ou manque de confiance. Zacharya n'était pas idiot et il savait que même si le lycée lui semblait plus sympa que la moyenne, ça restait le lycée. Les coups arrivaient plus vites qu'on ne le pensait.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 770
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

In the (book) closet ▬ Squirowl Empty

HdATknE.png
Esteban Waycroft
 Tout juste 16 ans, lycéen rêver, le nez dans ses bouquins, n'intéresse pas les filles car trop inintéressant. Passionné de livre et de leurs monde imaginaires, rêve d'y travailler un jour, mais n'a pas l'ambition d'un auteur. Rêveur qui se ment sur certaines choses...
In the (book) closet ▬ Squirowl 10e3aac48f4063814813974d551fceb47f5ac90f
 



J’avais besoin d’argent de poche. Besoin d’économiser pour mes futures études littéraires. Je voulais rentrer dans l’édition, mais pour cela il fallait déjà que j’ai un peu d’expérience. Je voulais trouver un job étudiant dans le domaine littéraire, même si j’ai bien conscience que cela ne serait pas facile. Mais tout ce que je peux mettre dans mon cv m’aiderait plus tard. Un ami avait entendu parler que la librairie du centre cherchait quelqu’un. C’était une sacrée aubaine pour moi. Enfin, il va déjà falloir que je postule. Heureusement tout était prêt, j’avais juste modifié quelque peu ma lettre de motivation. Je me présenterais le soir-même pour y déposer ma candidature.

J’avais passé, comme toujours une journée plus ou moins merdique. Je n’étais pas très populaire au lycée, il faut dire que j’avais pour la plupart du temps le nez collé dans mes bouquins, à l’instar de tout les autres geeks du lycée qui eux avaient le nez collé sur leur téléphone, du pareil au même finalement. Alors je n’avais pas beaucoup d’amis, ce qui ne me dérangeait pas plus que ça, j’étais assez introverti et la plupart de mes amis étaient virtuels. Mais ce n’est pas pour autant que je rechignais à être avec des gens. Et puis travailler dans une librairie, ça me semblait être le job parfait, surtout pour le premier. Surtout que j’étais rarement invité aux soirées, j’étais bien trop transparent pour y être convié, et surtout je ne participais pas aux sports populaires, ou tout autre sport. Je n’étais pas très sportifs, même si j’avais une silhouette longiligne. Et puis ce boulot, j’en avais vraiment besoin. Non seulement pour payer mes études mais aussi pour aider mes parents à payer les factures. On ne roulaient pas sur l’or.

J’entre dans la librairie, jeter un oeil circulaire, j’aimais toujours m’imprégner d’une ambiance d’une librairie c’est toujours si particulier. J’aimais tellement cette ambiance. J’avais mes papiers en main, je voulais les déposer, après ils étaient libre de voir s’ils voulaient approfondir ou non. Mais j’étais quand même sacrément stressé pour cet entretien. Je vois une silhouette s’approcher. Je le reconnais, c’est un de ces mecs très populaire à qui on ne peut rien refuser. Pas le genre hautain, mais il devait quand même bien en profiter. Alors oui j’étais étonné de le voir ici. Je m’attendais plutôt à le voir profiter de l’argent de papa et maman, mais c’est certainement une erreur de jugement de ma part. Je hoche la tête. «Bonjour.. En fait je suis juste venu déposer mon cv et ma lettre… Je ne pensais pas vraiment passer l’entretien aujourd’hui. » Je souris légèrement « Mais c’est Esteban… » Je passe une main dans mes cheveux quelque peu indiscipliné. Je ne m’étais pas du tout préparé, mais au moins ça me permettrait de ne pas penser aux pires scénarios. C’était toujours un peu. Mon cas, je m’imaginais le pire, et parfois cela me bloquait au point de ne pas pouvoir aligner plus de trois mots d’affilée. Mais là je n’ai pas l’occasion de réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 427
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with https://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
cat

In the (book) closet ▬ Squirowl Empty

HdATknE.png
Zacharya Thompson
16 ans, garçon populaire connu pour organiser de nombreuses soirées bien qu'il ne soit pas membre de l'équipe de football. Homosexuel tout à fait assumé, il est sorti avec l'un des ailiers de l'équipe ce qui lui a permis d'augmenter sa popularité. Ils sont séparés en ce moment mais ça peut varier très (trop) régulièrement.





Zacharya lui offre un sourire entendu et assuré. Il s'est toujours bien senti dans ses pompes, une tendance qui lui permettait de faire preuve d'une certaine assurance naturelle. Assurance que beaucoup de ses pairs auraient lui envier surtout à un âge aussi critique que l'adolescence. Disons qu'il faisait peut-être mieux semblant que la moyenne. La vérité, c'est qu'il ne se posait pas trop de questions pour éviter de se rendre fou à force de spéculation. Dans la vie, on n'avait pas vraiment le temps pour les doutes ou pour trop réfléchir les choses. Il fallait y aller à l'instinct et voir ensuite ce qu'on pouvait en tirer. Que ça soit négatif ou positif de toute façon, si on ne suit pas ses sentiments on le regrettait toujours plus que de s'être brûlé les ailes en y allant. C'était cette attitude de tête brûlée optimiste qui lui valait d'avoir assumer son homosexualité presque sans y penser avec un naturel suffisamment déconcertant pour que personne ne vienne véritablement le remettre en doute. (sortir avec l'ailier de l'équipe de football avait très certainement contribuer à ne pas trop se faire emmerder aussi).

C'était également sur un coup de tête qu'il avait proposé de faire passer l'entretien. Après tout, pourquoi attendre ? Personne ne s'était présenté pour le moment et il brûlait d'envie de faire passer un entretien depuis qu'on lui en avait donné la permission. C'était pour lui bien évidemment une question de feeling que de savoir repérer la personne qui ferait l'affaire. Il reprend pas particulièrement décontenancé par la situation, lorsqu'il avait une idée en tête difficile de le faire en démordre. "Esteban, on est dans le même lycée non ? Ton visage ne m'est pas inconnu même si je ne suis pas sûr." Sur ces mots, il se penche à moitié par-dessus le comptoir un peu circonspect pour l'inspecter d'un peu plus près. Il recule finalement avant de se remettre dans une posture plus sérieuse. "Enfin, t'en fais pas, c'est pas un entretien pour la N.A.S.A. et puis ce qui compte, c'est le feeling, tu ne trouves pas ?" dit-il avec un sourire en coin joueur (une seconde nature d'être taquin chez lui). " Alors, on le fait ou pas ?" Il parlait bien évidemment de l'entretien mais la formulation l'avait amusé sur le moment. Il n'avait pas réfléchi beaucoup plus loin mais après tout, ça permettrait de voir s'il avait un peu d'humour. Ce genre de traits était plutôt caractéristique chez lui.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 770
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

In the (book) closet ▬ Squirowl Empty

HdATknE.png
Esteban Waycroft
 Tout juste 16 ans, lycéen rêver, le nez dans ses bouquins, n'intéresse pas les filles car trop inintéressant. Passionné de livre et de leurs monde imaginaires, rêve d'y travailler un jour, mais n'a pas l'ambition d'un auteur. Rêveur qui se ment sur certaines choses...
In the (book) closet ▬ Squirowl 10e3aac48f4063814813974d551fceb47f5ac90f
 



c’était le mec populaire du lycée, celui qui ne semble jamais douter de rien. Il était à l’opposé de moi. Moi j’étais plutôt le mec invisible, celui qui se fond dans la masse. Je ne m’en plains pas c’est ce que j’ai toujours cherché, ne pas me faire remarquer. Je n’étais pas l’ado boutonneux, mais je ne m’assumais pas totalement non plus. La pression de l’image ne me convenait pas. J’étais un élève moyen, je m’en sortais pas mal mais je n’étais pas excellent on plus. Tout était là pour ne pas me faire remarquer. Si je pouvais étudier à la maison, je sauterais sur l’occasion, mais mes parents refusaient cette alternative, ils voulaient absolument que je me socialise. Je sais, au fond de moi, qu’ils ont raison. Mais je préférais socialiser à travers un écran, où je me sentais plus à l’aise. Je n’avais ainsi pas mon interlocuteur en face. Mais je référais encore plus me plonger dans les livres. Alors si je devais déjà surpasser ma timidité pour gagner quelques sous pour payer mes futures études. Travailler dans une librairie, c’est un peu le paradis pour moi. Être au milieu de ses rayons remplis d’histoires qui nous transportent ailleurs.

J’étais étonné que ce soit lui qui me fasse passer l’entretien, mais pourquoi pas. Mon stress redescend un peu. Avoir un visage connu était rassurant quand même. Après je ne m’étais pas spécialement préparé à cet entretien, j’aviserais en fonction des questions que l’on me poserait. C’est un peu à l’intuition que je fonctionne. Même si ça ne m’a jamais été vraiment concluant. Je suis étonné de l’entendre m’appeler par mon prénom alors que l’on ne s’est jamais parlé, et que je ne pensais même pas qu’il savait qui j’étais. Je hoche la tête. « effectivement, je suis en dernière année. » je me retiens de me reculer quand il se penche ainsi par-dessus le comptoir. J’avais un cercle de protection assez large, je laissais rentrer peu de personnes à l’intérieur. Mais je voulais faire bonne impression, et me montrer froid dès les premiers instants, ça ne serait pas à mon avantage. ß Il faudrait que je me bouge le popotin pour aligner plus de trois mots si je voulais vendre un livre, enfin s’il me donne la chance. Je souris.ß je souris légèrement, j’attendais maintenant ces instructions, même si j’étais tout à fait prêt à le faire ainsi accoudé au comptoir de la librairie. « on va où ? À Moins que tu aimes torturé les candidats à rester debout pour voir s’ils tiennent le coup. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


In the (book) closet ▬ Squirowl Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
In the (book) closet ▬ Squirowl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: