Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Funambule feat Manhattan Redlish
"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim EmptyAujourd'hui à 15:44 par Manhattan Redlish

» Hi Everyone
"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim EmptyAujourd'hui à 14:18 par Nemo

» Through hell, we thrive, and rebuild we will -feat Ananas
"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim EmptyAujourd'hui à 12:34 par Ananas

» hope it gives you hell
"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim EmptyAujourd'hui à 11:46 par the pretty reckless

» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim EmptyAujourd'hui à 1:20 par Pyramid Rouge

» Raven and Bones
"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim EmptyHier à 23:25 par Lobscure

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim EmptyHier à 20:43 par Mai Fong

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim EmptyHier à 20:41 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim EmptyHier à 20:32 par Gäa

Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €

LE TEMPS D'UN RP

"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim

Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Dim 16 Juil - 0:17
Le contexte du RP
Mise en situation

Âge d'or de la piraterie (aux alentours de 1717)

"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim 244a0cb41e9f331ce7a254c24afd30ea

Cela faisait des années que les espagnols et les anglais se livraient une course et une guerre acharnée dans la mer des caraïbes, entrainant des soldats à devenir des corsaires pour le compte de ces grandes puissances. Jusqu'à ce qu'un traité de paix, signé en 1715, met fin à cette guerre, mettant aux chômages des milliers de marins qui se tournèrent vers la piraterie, offrant aux capitaines pirates des recrues dans les eaux turquoise de la mer des caraïbes.

Quelques années plus tard, une pluie de boulet de canons s'abattit sur des plongeurs espagnols. Une armada bien rangée, face à quelques boucaniers désorganisés. Mais suffisamment malins et soudés pour réussir l'impossible. Un nuage de fumée provenant de la poudre noir gonfla tout autour des navires sur la mer bleue des caraïbes. Les plongeurs espagnols n'ont rien vu de l'attaque et n'ont pas eu le temps de comprendre ce qu'ils leur arrivaient que déjà, leurs navires sombrèrent dans l'océan.

Les pirates étaient tous d'anciens corsaires. De vrai loups de mer qui connaissaient chaque rocher, chaque île, chaque récif de cette mer. Hornigold, Vane, Bellam, Teach, Bonny étaient les plus connus. Ensemble, ils réussirent a récupérer le trésor des espagnols et ensemble ils formèrent Nassau sur l'ile de New Providence aux Bahamas. Sur Nassau, ils formèrent la république des Corsaires et sera leurs maisons et le foyer de nombreuses recrues.

Mais Nassau ne plaisait pas à la marine anglaise. Elle dérangeait par sa liberté. L'Angleterre usa du pardon royal à tout ceux qui voulait bien donner sa reddition. Une certaine pirate refusa ce pardon et tenta de trouver un moyen pour vaincre définitivement l'armada britannique et garder la république des corsaires intact.
Contexte mélangeant histoire, surnaturel sur fond de pirate des caraïbes.
Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Dim 16 Juil - 1:37

H. Adelina Grimmer
J'ai 41 ans et je vis à Nassau, Bahamas. Dans la vie, je suis une pirate mais je me déguise en homme pour être capitaine et je m'en sors très bien, mes coffres regorgent d'or. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle se déguise en homme pour être capitaine et être acceptée dans l'équipage. • Seul son second est au courant de la supercherie, il est devenu son meilleur ami et amant. • Elle est à la tête d'un brick britannique qu'elle a surnommé "The Devils Dagger" • Elle est la derniere de la bande de Calico Jack et de Anne Bonny. • Elle est très amie avec la jeune femme et maintenant Mary Read.

Hoist the colours high !



Adelina, se son vrai nom Hortense, se levait de sa couche quand le soleil frappa son visage à travers la fenêtre. On grogna à côté d'elle. Elle tourna son visage puis son corps vers l'homme endormi à côté d'elle. Les boucles brunes tombait en cascade quand il ne les attachait pas. Elle sourit et se leva, entrainant le drap de coton avec elle. Elle se dirigea derrière le paravent, laissant le drap tomber le long de son corps nu. La porte de sa cabine était fermée à clef, c'est pour cela qu'elle se permettait d'être aussi à l'aise. Car personne ne devait savoir qu'elle était une femme. Elle perdrait la confiance de ses hommes, sa légitimité. Seul son second, encore endormi dans sa couche, était au courant de la supercherie.

Ne vous détrompez pas. Elle était une femme et savait profiter de la vie. Elle n'hésitait pas à prendre les plaisirs de la chair, s'enivrait comme un homme de l'alcool et de la chaleur corporel des autres. Elle avait déjà eu des aventures avec des femmes, mais elle préférait un torse saillant et musclé par des années de dur labeur à bord d'un navire. Morgan lui offrait tout cela et en plus il était à ses ordres.

Elle attrapa des bandes de tissu et commença son labeur. Si elle devait ressembler à un homme, il fallait cacher sa poitrine. Et pour cela, elle la serrait dans des bandes de lin très serré. Cela lui faisait mal et ses seins étaient douloureux le soir. Mais c'était le prix à payer pour avoir du pouvoir. N'est ce pas ce que font les femmes du monde avec leurs corset ?

Elle passa une large chemise blanche, jauni par le temps, grisé par l'eau salée aux manches. Jusqu'à ce que deux bras puissants l'attrape par la taille et qu'elle sente une vague d'embrassade sur sa nuque s'abattre comme une attaque.

« Morgan, ils vont se réveiller, je suis déjà en retard.»

Elle rouspéta mais ne s'en alla pas pour autant. Elle le laissa faire un temps avant de se retourner et l'enlacer à son tour.

« Tu sais que je déteste quand tu t'en vas comme ça.»

Elle roula des yeux et lui embrassa le nez dans un dernier geste d'affection avant de redevenir le capitaine qu'elle était et qu'elle devait être. Elle recula d'un pas, attrapant son pantalon marron. Elle le passa au dessus de sa chemise et enfila ses bottes.

« Allez Momo, grouille ton cul, on doit se bouger et trouver cet endroit !»

Elle passa un foulard à sa taille qui lui servait de ceinture et un baudrier où elle accrocha deux petits mousquets. Elle attrapa également la ceinture qui rattachait son sabre d'abordage et finalement, glissa sa tignasse blonde sous un large chapeau. L'allure menaçante qu'elle dégageait et sa poitrine aplatie par le corsage de fortune suffisait pour la faire passer pour un homme.

Elle se dirigea vers la table au milieu de la cabine et regarda la carte récemment acquise. Elle avait trois jours pour trouver cet endroit. Trois jours avant que l'armada britannique ne rase Nassau. Son foyer.

Elle n'était pas ravie de cela. Ce trésor pourrait être le salut de toute la république des Corsaires. Car ce qu'elle cherchait n'était pas moins que la fontaine de Jouvence. Selon les légendes, elle protégerait quiconque boirait ces eaux de tout les dangers venant des mers. Et si c'était le cas, elle serait protégée aussi des britanniques.

Heureusement, ce mythe était sur le point de devenir réel. Elle avait retrouvé, sur le corps encore chaud d'un capitaine, un carnet de voyage avec une carte pliée indiquant possiblement un endroit. Cette carte, elle ignorait si c'était le bon chemin mais passer par les dents du dragon ne présageait rien de bon. Elle soupira, calculant à l'aide de ses instruments maritimes le prochain cap à suivre, laissant Morgan se rhabiller à sa manière. C'est à dire, pantalon, botte et chemise à moitié ouverte. Elle haussa un sourcil mais ne dit rien. C'était de la pur provocation de la part de son subalterne.

Elle se leva et ouvrit la cabine en attrapant son large manteau noir. Elle ordonna à Morgan se réveiller l'équipage. Maintenant qu'elle savait où partir, il ne fallait pas beaucoup de temps pour prendre la mer.

*****

Les dents du dragons étaient fait de pic rocheux, sortant de la mer, formant une ligne de dents comme une mâchoire inférieure à moitié engloutie. Elle n'aimait pas cet endroit. Beaucoup de navire on coulé dans ces eaux dangereuses. Et surtout, il y avait cette grotte, noire, sombre, comme si le néant la composait entièrement.

« Jack ! Vérifie le fond ! Je veux être sur de pouvoir passer ! Bill, dit à Thomas de préparer les canons ! Morgan, reste à la barre tu veux bien... je le sens pas cet endroit. »

Elle finit par donner la barre à Morgan et se dirigea vers la figure de proue. Elle tapota la barrière faite en bois et murmura plus pour le bateau que pour elle même.

« Allez ma jolie, je sais que tu peux le faire.»

Elle tourna un œil interrogateur à Jack qui après avoir vérifié le fond, hocha positivement la tête. Elle en fit de même et siffla en direction des marins au dessus des voiles.

« Remballez ça, on y va à la rame ! »

Elle ordonna qu'on sorte les rames et être sur de contrôler parfaitement la direction. Accrochée par un bout au poignet, elle laissa son visage glisser par dessus le pont, observant les eaux sombres de la grotte et l'obscurité finit par les engloutir complètement ...
LarkoDim
Messages : 2236
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Dim 16 Juil - 15:20

Cyreus, fils de Riva
Je suis majeur en âge océanique et je vis dans les Abysses, Monde Des Mers. Dans la vie, je suis triton, fils de la Régente des Bahamas et je m'en sors bien, au milieu d’une dizaine de Soeurs. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, mais je le vis plutôt bien pour le moment.

FC. Charlie Hunnam
Av. par Skeyde
Tu manges tranquillement ton roulé d’algues alors que tes sœurs se disputent encore une fois. Tu ne saurais dire pourquoi, te contenant de flotter un peu sur toi-même, agitant ta queue de poisson en dessous. Tu patientes encore un peu avant de te hisser hors du cercle pour rejoindre ta mère, la Grande Régente des Bahamas. Elle est là, avec sa couronne de corail et coquillage, te souriant en hochant doucement la tête. Tu l’embrasses sur la joue et laisses tes sœurs se battre pour tu ne sais encore quelles raisons. Être le seul triton du nid est quelques fois compliqué, mais tu as l’habitude depuis le temps.

Tu n’as pas les mêmes ambitions et finalité de vie que tes sœurs. Tu n’as pas la même force ou pouvoirs qu’elles. Mais cela te suffit pour le moment. Le nid n’est pas attaqué, tes semblables savent se défendre contre les humains qui passent sur vos eaux et tu sais que la pérennité de l’héritage de ta mère est sauvée. Alors tu es assez libre, mine de rien. Tu peux balader plus loin, plus profond, te permettre de voyager plus longtemps et de sortir un peu de l’eau plus souvent. Mais tu n’en as pas envie cette fois. Tu veux aller tranquillement te perdre autour des Dents du Dragon, aimant la chaleur des courants.

TW Thalassophobie:

Tu remontes assez rapidement de la surface, ne laissant que tes yeux à l’air libre. Tu grimaces, nageant sur place, en voyant qui sont les visiteurs de la Grotte. Tu replonges pour toucher la coque du dessous. Tu secoues la tête. C’est bien du bois humain. Tu remontes un peu, essayant d’éviter d’être vu, pour comprendre de qui il s’agissait. Il est pourtant rare d’en voir ici, trop effrayé par la brise qui fracasse les bateaux contre les rochers. Au mieux, les survivants sont engloutis dans l’eau, dévorés par les prédateurs ou happés dans l’obscurité par tes sœurs.

Tu essayes alors de les suivre avant d’entendre un cri. Tu redresses les yeux et croises le regard d’un homme. Tu grimaces et plonges pour éviter de te faire voir par le reste de l’équipage. Mais c’est trop tard. Tu sens un filet sur ton dos alors que tu essayes de plonger de plus en plus profond, mais les cordes s’enroulent sur ta queue et coupe la première couche d’écaille, te faisant hurler de douleur. Plus tu tires, plus cela t’arrache la chair et tu vois le sang qui se dilue doucement dans l’eau. Tu essayes alors de te hisser pour retirer tout ceci à la main, te voilà avec un nouveau filet sur la tête. Tu te débats alors que tu te sens remonté à la surface.

Tu paniques, alors que l’air t’arrache un cri, te laissant devoir passer des branchies aux poumons en peu de temps. C’est aussi désagréable que de supporter le soleil. Tu te retrouves lâché sur le pont sous les rires et les cris.

- CAPITAINE ! CAPITAINE ! REGARDEZ CE QU’ON A PÉCHÉ !

Que tu entends. Tu essayes de te rouler en boule sur toi-même, effrayé. Tu lèves un peu la tête vers le dit capitaine… Il te faut gagner du temps avant que tes sœurs ne viennent pour les ensorceler… Tu dois tenir...


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Lun 17 Juil - 12:13

H. Adelina Grimmer
J'ai 41 ans et je vis à Nassau, Bahamas. Dans la vie, je suis une pirate mais je me déguise en homme pour être capitaine et je m'en sors très bien, mes coffres regorgent d'or. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle se déguise en homme pour être capitaine et être acceptée dans l'équipage. • Seul son second est au courant de la supercherie, il est devenu son meilleur ami et amant. • Elle est à la tête d'un brick britannique qu'elle a surnommé "The Devils Dagger" • Elle est la derniere de la bande de Calico Jack et de Anne Bonny. • Elle est très amie avec la jeune femme et maintenant Mary Read.

Hoist the colours high !



Un marin s'empressa d'allumer les bougies sur le navire pour éclairer un minimum la zone. La grotte était vraiment très obscur. Adelina siffla deux fois pour faire ralentir la cadence des rames et y aller vraiment à tâtons. Elle ne risquerait pas la vie de ses hommes et de son bâtiment contre un rocher un peu trop dentelé. Jusqu'à ce qu'un cri résonne derrière elle. Un des marins avait hurlé et jeter un filet par dessus bord. Elle avait fait volte face, le cœur s'accélérant. Elle jeta un regard à Morgan inquiète. Plusieurs marins aidèrent le premier à remonter quelque chose par dessus bord alors qu'un pesta de la lourdeur de la bête qu'il remontait. Ce n'était clairement pas un requin. Un cri déchirant retentit dans l'air quand un marin l'interpella.

« - CAPITAINE ! CAPITAINE ! REGARDEZ CE QU’ON A PÉCHÉ ! »

Elle sentait l'air vibrer de tensions autour d'eux et ce qui l'inquiétait c'était l'eau silencieuse. C'est comme si la mer elle même s'était tu, retenant son souffle avant la grande tempête. Cela ne présageait rien de bon. Adelina franchit alors la barrière de marins qui s'était formé autour de la bête pêchée. Quand elle se stoppa de stupéfaction devant la scène qui s'offrait à elle.

En boule, se trouvait sous le filet, prisonnier, une créature à moitié homme, à moitié poisson. Un rapide examen lui fit comprendre que le filet avait blessé la créature qui s'était surement débattu. Dans les écailles argentés, se reflétaient les bougies qui se trouvaient sur le pont à chacune des respirations erratiques de l'étrange créature marine. Il ne s'agissait pas d'une sirène mais d'un triton. Alors, résidait en cela, la malédiction des dents du dragon ? Des sirènes et des tritons ?

La stupéfaction laissa soudainement place à la peur et la colère. Mais elle ne montra rien à son équipage. Etre lâche en de telle situation ne l'aiderai pas. L'équipage pourrait se soulever contre elle si elle fuit le combat. Au lieu de cela, elle enjamba la créature prisonnière pour s'agenouiller, les avant bras sur les genoux dans une position dominante, au dessus du visage de la créature. Elle souleva le filet à ce niveau et attrapa le visage de la bête pour le forcer à la regarder.

« Hin... dommage... j'aurais préféré une sardine plutôt qu'un maquereau... »

Des ricanements retentissaient derrière elle à cette blague que pourrait faire un homme. Elle se redressa lâchant le visage de la créature. Puis elle tourna son visage inquiet vers Morgan. Il lui rendit son regard, comprenant le danger imminent.

« Personne ne le touche, je ne veux voir aucune écaille être retiré à ce triton, est ce bien clair ? » Le ton était autoritaire et sans appel. « Mettez le en cale, laissez dans son filet. »

Quand elle donna ses ordres, la peur envahit progressivement son être, faisant grimper en flèche le rythme cardiaque de son cœur. L'adrénaline se diffusait comme un poison dans ses veines, faisant trembler ses mains. Si il y avait un triton, il y avait des sirènes. Elle se précipita vers le pont supérieur à la barre.

« Morgan, je veux que tu te protèges les oreilles. J'aurais besoin de quelqu'un de lucide. »

L'avantage avec Morgan, c'est qu'il était son second aussi longtemps qu'elle était capitaine. Et donc, d'un simple regard, il pouvait largement se comprendre. Elle attrapa un morceau de tissu qui servait à réparer les voiles et en déchirant deux morceaux et une bande. Elle couvrit les oreilles de Morgan et serra le tout avec le bandage.

A peine eu t-elle le temps de faire cette besogne que les yeux de Morgan s'agrandirent en observant une forme derrière elle. Elle fit volte face, sortant son sabre de sa poche. Elle observa la scène. Une sirène était posée sur la barrière, observant les marins. Mon équipage. Elle les observa d'une façon mutine. Mais c'était un piège. Certains se retournèrent vers elle, les plus proche. Et elle ouvrit la bouche pour commencer à chanter.

Le chant était hypnotique, envoutant. Même pour elle. Mais elle avait l'avantage d'être une femme. Et elle n'était pas aussi attirée par ces chants que ses homologues masculins. Adelina allait se précipiter vers la sirène qui envoutait son équipage quand elle entendit le bruit de l'eau et d'autres sirènes se posant aussi sur les barricades du pont. Une dizaine de sirènes. Et elle sut alors qu'ils étaient perdu. Elle s'était jeté dans un piège sans même le voir. Elle pâlit quand une dernière vint se poser près d'elle et commencer à chanter à son tour.

La colère gronda dans ses tripes. Et le chant ne l'envoutait pas. A la place, elle brandit son sabre dans une estoc, directement dans le cœur de la sirène. Elle hurla de douleur, de rage alors que la mort la rattrapa, quand son cadavre retourna à la mer. Elle n'avait pas vu les autres sirènes hurler de colère à leurs tours et plonger elles aussi dans l'océan.

Jusqu'à ce que plusieurs coups retentissaient sous la coque. Des coups sourd. Elle se pencha par dessus la rambarde. Des requins marteaux ! Ils se cognaient contre la coque, fracassant le bois, quitte à en mourir. Elle vit alors une sirène, d'une liane fait d'algue, attraper un marin pour l'engloutir dans la mer. Puis un autre.

Et se fut le chaos général.

Morgan tenta de garder le cap mais une algue l'attrapa à la cheville. Adelina pas très loin de là, coupa de son sabre la liane sauvant son second d'une mort certaine. Elle observa le carnage sur le pont. Depuis son estrade, elle sortit un mousquet et tira sur une sirène qui était en train de mordre un marin. La balle esquiva la tête à cette distance mais elle toucha l'épaule de la sirène qui s'en alla, elle aussi dans la douleur. Et elle eut une idée. Si elle devait mourir ici, elle essayera de faire le plus de dégât possible et surtout, elle ne laisserai pas son équipage se faire dévorer par ces démons venus des Enfers. Elle se précipita vers le pont inférieur et se glissa dans la coque.

Elle ferait sauter son navire.

L'eau avait envahit le fond de cale. Heureusement, la poudre était à l'étage supérieur. Elle ouvrit un tonneau de son sabre et commença à déverser la poudre pour tracer un chemin sur le bois. Elle avait son silex sur le mousquet accroché à son baudrier. Cela suffira à mettre le feu à la poudre.
LarkoDim
Messages : 2236
Date d'inscription : 14/06/2022
Région : Occitanie
Crédits : LarkoDim (Av.)

Univers fétiche : City/Surnaturel/Fantasy
Préférence de jeu : Homme
Super Nana
https://www.letempsdunrp.com/t5186-la-colocation-des-enfers https://www.letempsdunrp.com/t5197-listing-d-un-anxieux https://www.letempsdunrp.com/t5271-cerveau-mono-cellule-et-idee-en-vracs https://www.letempsdunrp.com/t5185-larkodim-une-plume-fragile-au-service-d-un-esprit-etrange
LarkoDim
Ven 18 Aoû - 22:53

Cyreus, fils de Riva
Je suis majeur en âge océanique et je vis dans les Abysses, Monde Des Mers. Dans la vie, je suis triton, fils de la Régente des Bahamas et je m'en sors bien, au milieu d’une dizaine de Soeurs. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, mais je le vis plutôt bien pour le moment.
FC. Charlie Hunnam
Av. par Skeyde

Triton des Bahamas, fils unique de la Régente Riva ¤ Souvent soumis à la colère de ses Soeurs, au nombre de dix ¤
L’air te brûle un peu les poumons. Les regards te rendent nerveux, honteux. Il y a des rires, des moqueries, tu ne peux pas te débattre, trop enchaîné dans ses filets. Puis il y a des nouveaux visages qui apparaissent à la lueur des bougies, mais il faisait trop sombre pour que tu puisses voir quelque chose de précis. Tu essayes de reculer de nouveau alors qu’on te surplombe, te dominant de toute sa hauteur et de son poids. Tu grimaces et croises un instant le regard du capitaine avant de grimacer quand elle t’attrape le visage. Trop faible pour te débattre de l’emprise.

Tu croises le regard clair de ton interlocu… Attends quoi ? Tu grimaces, entendant la voix un peu trop aiguë, mais qui se veut aussi virile que possible. Tu fais la moue devant la blague plus que douteuse et essayes quand même de te défaire de l’emprise alors que le capitaine ta lâche de lui-même. Tu les fusilles un peu du regard alors que tu es embarqué dans le fond du navire, te débattant comme un fou, espérant t’échapper. Mais la douleur lancinante du filet sur ta queue et tes nageoires te fait vite déchanter, t’obligeant à te calmer, restant allongé sur le bois en inspirant profondément.

Mais tu n’as pas le temps de réfléchir à la suite. Tu entends tes sœurs. Tu entends leurs colères. Elles savent que tu es sorti de l’eau. Elles savent que tu étais en danger. Un chant se fait entendre, fort, enivrant, tu le sais, tu le connais. C’était sûrement ta plus petite des sœurs qui étaient en train de faire diversion alors que les autres devaient être en train de plonger l’équipage au fond de l’océan. Tu cherches alors un moyen de couper les liens, espérant trouver quelque chose d’assez tranchant pour. Mais rien, même pas un bout de verre.

Tu te hisses, réussissant à sortir les bras du merdier avant de sentir les secousses sous le bois. Tu grimaces, sentant alors que le monde marin s’était allié à tes sœurs pour te sortir de là. Tu sursautes en voyant un œil de requin marteau traverser la coque avant de repartir, laissant l’eau s’infiltrer dans la cale. Parfait. Tu te hisses jusqu’au trou, te laissant prendre dans le courant, essayant de rejoindre le fond alors qu’un requin tente de t’aider à défaire tes liens. Plus de peur que de mal avant d’entendre un bruit sourd. Une explosion à la surface. Tu écarquilles les yeux et décides de remonter, malgré les cris.

Le capitaine n’aurait quand même pas fait ça ? Sur son propre navire ? Si… Tu vois d’ailleurs son corps qui tombe lentement dans l’eau et tu tentes de l’attraper avant de poser tes mains sur son… OH ! Tu sursautes, te laissant un peu la surprise avant de remonter le corps à la surface. C’est bien ce que tu pensais. Tu sors la personne de l’eau, la hissant sur un rocher le plus proche avant de t’en aller, observant les flammes et le bâtiment qui rejoint lentement le cimetière de bateaux dans le fond… Tu serres les dents avant de te tourner vers celle que tu venais de rescaper.

- Cyreus ! Qu’est-ce qui t’as pris de sauver ce pirate ?! Il t’a quand même foutu sur son bateau ! Il a tué Vanora ! Et tu es blessé !

Tu secoues la tête vers ta sœur, montrant la blonde échouée sur le rocher.

- C’est une femme… Pirate, certes, mais une femme… Et ne voulait pas que son équipage ne m’approche… Elle m’a sauvé d’une manière ou d’une autre. Je lui devais bien ça.

Que tu dis avant de replonger pour rejoindre les tiens, honorant les morts de cette petite guerre, expliquant à ta mère ce qui s’était passé. Tu passes le reste de la nuit dans ton corail à tourner en rond alors qu’on essayait de te soigner. Pourtant, malgré les remontrances, les remarques, tu étais remonté à la surface, vérifiant que la femme était encore en vie, ramenant des vivres à ses côtés avant de te cacher pour observer à l’entrée de la grotte le lever du soleil…

Tu ne sais pas combien de temps, tu restes ainsi, à observer l’astre, mais un bruit te ramène à la réalité. Nageant en silence en surface, tu rejoins la source et reste caché derrière un rocher, observant alors la capitaine agir… De loin… En silence.


Recherches sans idées fixes ¤ Jusqu'à ce que la mort nous sépare

~
:heart1:  :heart1:
We can get high, we can get high, touching the sky
Never gonna come back down
We can run wild, shooting stars now, faster than sound
Build a kingdom in the clouds
~
Paddy
Messages : 196
Date d'inscription : 14/06/2023
Région : Jura | France
Crédits : (c)Perséphone

Univers fétiche : Harry Potter | Mythologie | Conte & Disney | Réel & Rantasy
Préférence de jeu : Homme
Tournesol
https://www.letempsdunrp.com/t5712-i-will-live-a-thousand-million-lives https://www.letempsdunrp.com/t5875-je-suis-prete-pour-l-aventure#118919 https://www.letempsdunrp.com/t5886-joyeux-bordel-organise https://www.letempsdunrp.com/t5710-let-the-forest-hear-our-sound
Paddy
Lun 28 Aoû - 0:22

H. Adelina Grimmer
J'ai 41 ans et je vis à Nassau, Bahamas. Dans la vie, je suis une pirate mais je me déguise en homme pour être capitaine et je m'en sors très bien, mes coffres regorgent d'or. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Elle se déguise en homme pour être capitaine et être acceptée dans l'équipage. • Seul son second est au courant de la supercherie, il est devenu son meilleur ami et amant. • Elle est à la tête d'un brick britannique qu'elle a surnommé "The Devils Dagger" • Elle est la derniere de la bande de Calico Jack et de Anne Bonny. • Elle est très amie avec la jeune femme et maintenant Mary Read.

Hoist the colours high !



Une secousse faillit faire tomber la capitaine alors qu'elle laissait glisser la poudre à canon de son tonneau en une fine ligne jusqu'aux autres barriques. C'était le chaos partout. Elle aurait préféré affronter un kraken qu'un banc de sirènes. Au moins les hommes pouvaient être lucide. Cela lui brisait le cœur de sacrifier son navire, on équipage. Mais de toute façon, les deux étaient déjà perdues. Par ego peut être, ou par fierté et honneur, c'est elle qui s'en chargera. Elle était le capitaine, le maitre de son navire. Pas ces femmes poissons. Elle grogna quand une autre secousse la fit basculer. Le navire hurla, dans un grincement sinistre du bois travaillait trop sous la pression. Tout craquait, grinçait. Elle se redressa, elle était suffisamment loin. Elle s'agenouilla, tira un de ses mousquets et appuya sur le silex. Plusieurs fois, rapidement. Jusqu'à ce finalement, elle réussit à mettre le feu à la poudre.

Les étincelles remontaient la ligne qu'elle venait de faire. Et observa un instant la gerbe pour être sure que cela tiendrait jusqu'aux tonneaux de poudre. Elle remonta sur le pont, en montant les marches quatre à quatre. Elle sortit son épée pour aider ses marins, mais elle n'eut pas le temps de prévenir Morgan. L'explosion l'expulsa avec force dans l'eau. Son dos heurta la surface, lui envoyant une douleur dans sa colonne. Son chapeau avait volé, découvrant sa chevelure blonde alors que l'air ne s'infiltrait pas dans ses poumons sous le choc. Le souffle coupé, elle coula simplement, comme son navire, son équipage et tout ses espoirs. Elle sombra dans l'inconscience quand elle sentit une présence à ses côtés.

Elle inspira à fond, se réveillant en sursaut, expulsant l'eau de sa gorge. Elle toussa, cracha, se penchant en avant, la douleur dans sa poitrine était vive. Tout était sombre autour d'elle, à part la lumière dorée de l'aurore qui entrait par l'ouverture de la grotte. Elle réussit à calmer sa toux, pouvant à présent observer la grotte plus en détail. Tout était calme. Il y avait quelques morceaux de bois qui brûlaient sur des rochers, témoignant de la violence de l'explosion. Le clapotis de l'eau résonnait sur les parois. Elle glissa une main dans ses cheveux trempés, enlevant les mèches collées à son visage. Elle observa les vivres posées à côté d'elle, qu'elle venait juste de remarquer. Qu'était ce donc ? Elle l'ignorait.

Elle tenta de se lever mais elle hurla de douleur quand elle voulut se lever. Elle remarqua alors qu'elle avait un morceau de bois planté dans la cuisse. Elle grinça des dents alors qu'elle traina sa jambe en remontant sur le rocher, le plus haut possible. Elle avait besoin de lumière. Elle grinça des dents, et observa autour d'elle. Elle trouva un morceau de bois séché et le mordit. Le gout du sel entra dans sa bouche mais elle s'en fichait. Elle déchira une partie de sa ceinture en tissu, préparant un pansement de fortune en attendant de pouvoir sortir de cette grotte. D'ailleurs, comment allait elle sortir ? Elle l'ignorait. Peu de navire osait s'aventurer ici et pour cause. Le sien allait alimenter un peu plus la réputation des dents du dragons.

Elle inspira plusieurs fois, serrant le bâton dans ses dents avant de prendre le morceau de bois planté dans sa cuisse d'une main, l'autre posé sur sa chair pour empêcher sa jambe de bouger. Elle tira d'un coup sec. Son hurlement retentit dans la grotte, étouffé par la morsure sur le bois. La douleur lui injecta de l'adrénaline dans les veines, le sang coulant le long de sa plaie. Heureusement, ce n'était que dans les muscles et ne risquaient pas de se vider de son sang. Elle noua rapidement le tissu alors que son souffle erratique se calma progressivement.

Elle resta là, sur le rocher, complètement étendue, le temps que la douleur passe et se calme. Elle aura besoin de point de suture. Elle avait besoin d'un médecin. Elle finit par se redresser cherchant un moyen pour sortir de la grotte. C'est là qu'elle aperçut le corps à moitié flottant, à moitié échoué de l'autre côté. Elle reconnu la tignasse brune et la chemise du marin.

« Morgan ! »

Elle n'hésita pas une seconde à se remettre à l'eau, faisant fi du danger omniprésent des sirènes, de la douleur à sa cuisse, elle traversa la grotte pour rejoindre son second. Mais quand elle arriva vers lui, elle comprit que c'était trop tard. Elle remonta sur le rocher non sans souffrance et tenta de soulever le corps de l'homme. Mais il était lourd, gorgé d'eau. Et quand elle retourna le corps, elle vit les yeux grands ouverts de l'homme, sans vie. Elle était désormais seule. Elle retira son manteau noir, trop lourd pour elle, et le posa sur le corps de Morgan. Elle voulait pleurer. Elle voulait hurler. De colère, de haine, de tristesse. Mais la vie en mer ne le permettait pas. Elle pleurerait pour ses hommes plus tard. Elle se devait d'être forte.

Elle repartit à l'eau, pour nager vers l'entrée de la grotte. C'était peut être plus dangereux, mais elle n'avait pas la force de se soulever et s'appuyer sur sa jambe blessée. Elle réussit à sortir de la grotte, le soleil du matin illuminant le ciel. La journée chaude et belle contrastait avec les évènements sinistres qu'ils s'étaient passés dans la grotte. Elle réussit à se hisser de nouveau sur les roches. Si elle arrive à attirer l'attention d'un navire, peut être pourra t-elle retrouver Nassau. Ou obliger le navire à l'emmener jusqu'à la fontaine de Jouvence.

Elle ignorait comment elle avait survécu à cela, à l'explosion. Elle s'était sentie couler vers le fond. Et pourtant, elle était vivante, la seule rescapée. Et si quelqu'un l'avait aidé ? Mais qui ? Certainement pas un membre de son équipage, tous était mort. Elle se souvient alors de ce triton, que son marin avait remonté. De ces sirènes et de celle qu'elle avait tué. Elle s'allongea sur le rocher, posant son bras devant ses yeux, la paume de sa main vers le ciel alors qu'un rire jaillit de sa gorge.

« Des sirènes... hahahahah ! La blague... Quand je vais raconter ça à Hornigold il va jamais me croire... »
Contenu sponsorisé
"Dans un monde sans or, nous aurons pu être des héros." | Ft. LarkoDim
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Want to see you [ft. LarkoDim]
» (m/f) Arena - Les héros rentre dans l'arène (en cours)
» For the glory [LarkoDim]
» We can get High • Larkodim
» La clé du temple (ft. LarkoDim)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: