Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Hi Everyone
Megara et ses différentes têtes... EmptyHier à 23:37 par Nemo

» Raven and Bones
Megara et ses différentes têtes... EmptyHier à 23:25 par Lobscure

» Funambule feat Manhattan Redlish
Megara et ses différentes têtes... EmptyHier à 21:32 par Charly

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Megara et ses différentes têtes... EmptyHier à 20:43 par Mai Fong

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Megara et ses différentes têtes... EmptyHier à 20:41 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Megara et ses différentes têtes... EmptyHier à 20:32 par Gäa

» We don't have to dance # Senara
Megara et ses différentes têtes... EmptyHier à 15:02 par Senara

» Centaures - (Val & Dreamcatcher)
Megara et ses différentes têtes... EmptyJeu 18 Avr - 23:39 par Dreamcatcher

» (m) souls don't meet by accident
Megara et ses différentes têtes... EmptyJeu 18 Avr - 23:14 par Ananas

Le Deal du moment : -29%
PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 ...
Voir le deal
499.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Megara et ses différentes têtes...

Megara Sol
Messages : 5
Date d'inscription : 20/03/2023
Région : Sud de la France
Crédits : Internet

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Valise
Megara Sol
Dim 26 Mar - 0:26

Univers réel
MES GIRL'Z

Bonnie Taylor
C'est pas parce que je suis la petite soeur que je vais me laisser faire
BIO - Je suis à peu près tout le contraire de ma sœur même si toutes les deux on s'adore. Je suis une fille et j'aime les trucs de fille, et même les filles mais ça on y reviendra plus tard. J'ai toujours adoré être féminine et sexy, dès que mon corps me l'a permis, sans tomber bien sûr dans la vulgarité. La danse, une révélation pour moi, dès mon plus jeune âge. La danse classique pour commencer, puis j'ai essayé un peu tous les styles et j'avoue que je ne saurais
dire lequel a ma préférence. L'esprit de famille fait partie de mes qualités. On ne touche pas aux gens que j'aime, et derrière cette frimousse de petit ange peut se cacher une vraie tigresse ou un démon si on s'attaque à mes proches. Après le départ de la maison de ma sœur j'ai su me forger mon caractère. Je peux être quelqu'un d'adorable mais changer complètement si je me sens en danger. Je n'aime pas la méchanceté gratuite et essaie d'être tolérante avec un peu tout ce qui m'entoure. Enfin je ne vais pas trop me dévoiler non plus, je préfère
qu'on apprenne à me connaître à force de me fréquenter.
Je n'aime pas trop parler de ma vie. Pas que j'en ai honte, loin de là, mais j'aime bien garder mon jardin secret pour moi. Donc je vais essayer d'aller au principal, en espérant que cela vous suffira.
Je suis donc la cadette de la famille Taylor. Une grande sœur, Black, était déjà là depuis 5 ans quand je suis arrivée moi même dans cette famille. J'ai grandi presque dans le luxe, disons que je ne connais pas vraiment la misère ni les galères que peuvent rencontrer certaines personnes. A cause de ça j'avoue que j'aime assez l'argent et que je ne me verrais pas vivre pauvrement. Ma sœur et moi avons toujours été très proches, bien que différentes l'une de l'autre, et encore aujourd'hui nous savons que nous pouvons compter l'une sur l'autre.
D'ailleurs lorsque cette dernière a été forcée de quitter la maison, pour fuir un homme qu'elle n'aimait pas et à qui on l'avait promise en mariage, si si je vous assure que ça se fait encore de nos jours, j'ai cru que ma vie s'arrêtait. Black était mon seul vrai repère dans cette maison. Celle à qui je me suis toujours confiée, celle qui m'a toujours comprise et accompagnée dans mes différents choix. Donc même si elle n'est pas partie loin, et même si nous avons continué à nous voir toutes les deux, ce n'était plus pareil. Je ne pouvais plus me réfugier dans son lit
quand je faisais des cauchemars. Et c'est à cette période que j'ai commencé à me chercher moi même. Multipliant d'abord quelques conneries, découvrant l'alcool et les clopes, mes résultats scolaires ont commencé à baisser considérablement. Je m'en foutais royalement des études, bien déterminée à rencontrer un homme riche qui
saurait m'entretenir. Puis j'ai même fini par me tourner vers les filles, découvrant à cette même période donc l'homosexualité. Ce qui bien sûr déplaisait à mes parents, et moi ça me poussait encore plus à aller vers elles, multipliant les conquêtes féminines dont je prenais un réel plaisir à amener à la maison, et m'enfermer avec elles dans ma chambre !!
Puis j'ai fini par reprendre le dessus, stopper mes conneries, en ce qui concerne surtout l'alcool et les clopes, et me suis inscrite, de moi même, dans une école de secrétariat, bien décidée à obtenir mon diplôme et quitter à mon tour la maison familiale. J'y suis parvenue après quelques années, ne me contentant pas des cours pour être une simple secrétaire, mais visant plus haut, le secrétariat de direction !! Quand on aime l'argent...




Crystal Mitchell
Les apparences sont parfois trompeuses...ou pas !!
BIO - Je suis un être humain, à ce qui paraît !! Quand on me croise on ne se retourne pas sur mon passage ou alors juste parce que je fais peur, pour s'assurer que je ne vais pas vous poursuivre. Je suis une vraie peste et je l'assume totalement. Je suis loin d'être un modèle pour la famille Mitchell. Les pauvres, ils ont pondu deux élites, leurs fiertés, et puis ya ma sœur, Poppy, et moi, les deux épaves qu'ils préfèreraient oublier. Et je suis encore pire qu'elle, pourtant c'est pas un cadeau. D'ailleurs des cadeaux, la vie ne nous en a pas trop fait à toutes les deux.
Bon c'est vrai qu'on l'a bien cherché mais voilà. Les Mitchell ont du mal à admettre qu'on puisse être différentes d'eux, et ben ils n'ont qu'à aller se faire foutre  !!
J'ai pas vraiment envie de vous parler de ma famille ou de mon enfance. Je pense qu'on peut dire que je n'ai pas été malheureuse mais franchement je m'en tape. Je viens d'une famille qui a du fric mais qui est coincée du cul et ça, ben ça me gonfle.
Ma vie a vraiment commencé quand j'ai eu 11 ans et que j'ai commencé à faire des conneries. Plus je les décevais plus c'était excitant. Clopes, drogues, vols, baise...en même temps c'est de leur faute, ils avaient qu'à pas virer Poppy, ma sœur, mon idole. Ils ont pourtant tout essayé avec moi, pour me "soigner" sauf que moi je suis pas malade, je suis juste rebelle, et j'aime m'évader avec la coke et autres merdes, j'aime baiser à droite et à gauche, sans me prendre la tête, et en plus quand je touche du fric pour ça c'est encore mieux !!
J'ai que 17 ans, et je vis plus à la maison depuis deux ans. Après la dernière cure qu'ils m'ont obligée à faire, je me suis cassée de cette famille de merde, pour squatter chez des potes, mauvaises fréquentations à ce qui paraît.
Temps en temps je vais chez Poppy aussi, mais finalement j'aime ma liberté, mon indépendance et faire ce que je veux.
Je sais que je suis pas super belle, et même pas sexy, mais quand les copines escort girl m'arrangent bien j'arrive à plaire, et les clients sont contents de moi et de ce que je leur offre. Il paraît que c'est pas bien de faire ça, c'est pas correct, mais ça paye bien et la drogue ça coûte cher bordel !!
Vous voulez vraiment en savoir plus sur moi ? Bah venez me voir, si vous avez pas trop peur !




Pamela Rodriguez
La vie n'est pas toute rose !!
BIO - Je suis quelqu'un d'assez discret, agréable à vivre. Je prends la vie comme elle vient même si elle n'est pas
toujours facile. Je commence à relever la tête après ce que j'ai vécu. Ma fille m'a beaucoup aidée à tenir le coup
d'ailleurs. Je suis assez serviable, toujours prête à faire plaisir aux personnes que j'aime. Ma mère et ma fille sont
les deux personnes qui comptent le plus pour moi. J'ai toujours cru en l'amour, je me suis pris quelques "claques"
plus jeune jusqu'à LA rencontre. Il était l'homme de ma vie et on me l'a enlevé !! La vie est vraiment injuste parfois
mais il faut aussi savoir apprécier les bonnes choses qui nous entourent. Ma bonté, ma gentillesse et ma patience
m'ont beaucoup aidée dans le choix de ma carrière. Je suis issue d'un milieu modeste, je connais la valeur des
choses et je fais de mon mieux pour les enseigner à ma fille comme ma mère me les a enseignées à moi.
Le 20 Août 2014
Mon amour enfin te voilà..j'ai une grande nouvelle à t'apprendre..je suis enceinte..ça fait deux mois..je voulais en
être sûre avant de t'en parler...cette fois c'est la bonne, j'en suis certaine...

- Ho bébé c'est super..tu en es vraiment sûre ? On va devenir parents tous les deux ? Tu l'as déjà dit à ta mère ?
Deux ans que Tommy et moi sommes mariés...deux ans que nous essayons mais sans résultat..deux ans que nous
y croyons et enfin nous y sommes !! Il ne manquait plus qu'un bébé pour nous combler de bonheur. Cet homme
que j'ai rencontré il y a maintenant 4 ans et avec lequel je n'ai jamais été aussi heureuse. Nous ne sommes pas
très riches, nous ne vivons pas dans une grande maison, mais nous sommes heureux ensemble, que demander de
plus. Et ma mère l'adore, lui qui n'a jamais connu sa famille !! Ma mère qui va être aussi heureuse que nous
d'apprendre qu'elle va bientôt être mamie...
Les mois s'écoulent très lentement à mon goût. La grossesse se passe très bien, malgré quelques moments de
fatigue. Mon ventre s'arrondit, et notre appartement se transforme petit à petit pour accueillir dans quelques
semaines notre petite princesse. Notre petite Myla, mélange de nos deux prénoms, TomMY et PameLA !!
Le 15 Mars 2015
C'est le grand jour. Ma mère s'est installée chez nous provisoirement, cette dernière semaine, car Tommy est
souvent en déplacement pour son travail et il ne veut pas que je reste seule, car le terme est bientôt là. Il accepte
plus de chantiers qu'il n'en faut car nous avons besoin d'argent. Lorsque les premières contractions se font
ressentir je suis alors heureuse que ma mère soit avec moi. On attrape vite le sac qui est prêt depuis quelques
jours, je m'installe dans la vieille voiture de ma mère, et alors qu'elle prend le volant pour l'hôpital j'appelle
Tommy pour le prévenir...
- Allez on pousse...allez Pamela...
Non non, je veux attendre...Tommy doit être le premier à voir sa fille...
Mais ma fille veut sortir et Tommy n'arrivera jamais !! Quelques minutes après la naissance de Myla on m'apprend
qu'il a eu un accident sur le chemin et qu'il est mort sur le coup. Je deviens alors maman et veuve en même
temps. Myla ne connaîtra jamais son père qui aurait été parfait dans ce rôle. J'ai l'impression que la terre entière
s'écroule sous me pieds. Ma mère est sans doute aussi malheureuse que moi mais elle s'efforce de m'expliquer
que je dois être forte pour ma fille, car elle a besoin de moi.
Les premières semaines elle restera vivre avec nous. Je me laisse aller les premiers temps, puis je réalise qu'en
effet je suis maman et je dois assumer ce rôle de mon mieux. Je renvoie alors ma mère chez elle, et Myla et moi
commençons notre petite vie mère fille comme il se doit. Ce petit être est la perfection. Jamais un pleur inutile.
Elle a les yeux et le sourire de son père, mais la couleur de mes cheveux ..le type espagnol aux yeux clairs..elle est
tout simplement magnifique.
Après quelques mois d'arrêt je reprends le travail, et ma mère vient s'occuper de Myla la journée. Elles me
rejoignent souvent à la sortie de l'école et ma puce et moi allons souvent nous promener au parc. Elle adore jouer
avec les autres enfants et pourtant je me sens incapable de la mettre à la crèche.
Aujourd'hui Myla a 2 ans et demi. Elle a été prise dans ma classe. Toutes les deux sommes très proches. Je n'ai
jamais pu remplacer son père.



Serena Bradford
La plus belle richesse est celle du coeur
BIO - Je n'aime pas beaucoup parler de moi, je préfère qu'on me découvre plutôt que me dévoiler moi même, mais en
quelques mots on peut dire que je suis quelqu'un d'assez facile à vivre. Je suis en général douce et gentille mais attention j'ai tout de même du sang russe et italien qui coule dans mes veines, donc attention à vous si vous me cherchez de trop près. Donc on peut dire que j'ai malgré tout du caractère. Une dernière chose qui je pense a son importance: malgré ma richesse j'essaie de rester assez simple. J'aime les belles choses bien sûr, mais je ne suis pas du genre à étaler ma fortune dans une tonne de bijoux ou de tenues hors de prix. Voilà si vous voulez en
savoir plus sur moi ben...faisons connaissance !!
J'ai vu le jour il y a maintenant presque 40 ans, dans la froide ville de Moscou, sous le nom de Serena Kornilov, d'une maman italienne, d'où mon doux prénom, et d'un riche homme d'affaires réputé russe. J'ai passé toute mon enfance à Moscou, élevée par ma maman qui n'a jamais eu besoin de travailler. J'ai fréquenté les meilleurs établissements scolaires et me suis toujours donnée à fond pour être dans le trio de tête des meilleurs élèves.
Malgré notre grosse fortune on m'a toujours appris que tout se mérite par la force et le courage. Fille unique, car maman n'a plus jamais pu avoir d'enfants après moi. D'ailleurs elle a déjà eu beaucoup de mal à tomber enceinte pour moi.
J'ai passé une enfance très heureuse, visitant les plus beaux pays du monde, ne manquant absolument de rien. Ou peut être de la présence de mon père, très pris par son travail.
On peut dire que j'ai eu aussi une belle adolescence. J'ai eu mon moment de rébellion mais pas méchant du tout. J'ai commencé à m'amuser avec les garçons à partir de 16 ans. Il faut dire que j'ai été dotée d'un corps de femme de bonne heure, et que j'ai rapidement eu des atouts certains !! Mais l'amusement ne dure qu'un temps jusqu'au jour où je l'ai rencontré...Steven Bradford...un riche client américain de mon père...enfin je n’ai jamais rien compris à ses affaires, mais lui on
l’a vu plusieurs fois, à la maison, et même au restaurant, où mon père nous amenait avec lui. Steven était un homme grand, avec beaucoup de prestance, plus âgé que moi de 10 ans, mais je suis rapidement tombée sous son charme. Me débrouillant pour lui donner mon numéro de téléphone nous nous sommes d’abord vus en cachette, puis ayant atteint la majorité nous avons fini par avouer notre relation à mes parents. Ils l’ont d’abord mal pris puis ont fini par l’accepter. Nous ne nous voyions que lorsqu’il venait à Moscou pour les affaires avec mon père. Puis il a demandé ma main à mon père, et nous sommes venus nous installer par la suite à New-York.
Tout comme ma mère je n’ai jamais eu besoin de travailler. Steven avait bien assez d’argent pour m’entretenir, en m’achetant déjà une superbe maison en bord de plage, et en se pliant à tous mes caprices. Enfin très
honnêtement je n’ai jamais été très gourmande. La seule chose qu’il me réclamait était mon amour, et ça il n’avait pas à se plaindre.
Un jour que nous étions en voyage en Europe j’ai reçu un appel d’une de mes cousines me prévenant que mes parents avaient eu un accident de voiture et qu’ils étaient tous les deux dans un état critique. Steven et moi avons pris le premier avion pour Moscou et j’ai vu mes parents une dernière fois sur leurs lits d’hôpital. J’ai pu leur dire aurevoir avant qu’ils ne partent de l’autre côté. Je devenais alors l’unique héritière de la famille Kornilov, d’une fortune vraiment très importante, me mettant à l’abri ainsi que mon éventuelle descendance.Sauf que madame Nature a refusé de me donner ce plaisir. Steven et moi avons continué de vivre heureux ensemble, mais malheureusement je n’ai jamais pu lui donner d’enfants. Et comme si le destin avait décidé de s’acharner contre nous, trois ans après l’accident de mes parents, c’est mon mari que j’ai perdu. Il est tombé malade et est parti en quelques mois seulement, en me laissant seule, avec sa fortune dont j’étais à nouveau la seule héritière.
Je suis restée seule quelques années, puis un soir j’ai rencontré un homme. Un superbe brun, la peau mate, les yeux verts, répondant au nom de Andres Flores, veuf lui aussi. Je suis rapidement entrée dans sa vie et dans celle de sa fille Bianca, alors âgée de 17 ans. Bianca représentait la fille que je n’avais jamais pu avoir et nous sommes
rapidement devenues proches, voire fusionnelles. Au début je n’ai rien vu de ce qui se passait avec son père, c’est normal c’était tout nouveau, tout beau, tout rose. Puis j’ai commencé à avoir des doutes, et finir par découvrir ce que Andres faisait subir à sa fille. A partir de ce moment-là j’ai commencé à subir un enfer moi aussi, et à découvrir sa violence. J’avais la force et le courage de le fuir mais je ne pouvais, ni ne voulais, abandonner Bianca, et cette dernière refusait de partir avec moi. Donc je suis restée et j’ai continué à endurer ses coups, ses “viols” et autres types de violence, espérant que ma fille adoptive en subirait moins grâce à ça. Puis à la veille de ses 21 ans, nous avons été libérées toute les deux, avec la mort de Andres.
Aujourd’hui nous sommes toujours aussi proches. Je l’ai aidée à ouvrir sa bijouterie. Je suis vraiment fière de ce qu’elle est devenue. Je suis retournée vivre dans la maison que nous avions achetée avec Steven. Ha oui et j’ai volontairement gardé le nom de mon défunt mari car Kornilov est un nom réputé dans le monde des affaires et je n’ai pas envie qu’on vienne m’importuner à cause de ça



Tania Torres
Il y a des vérités qu'on aimerait ne jamais connaître !!
BIO - Je suis quelqu'un d'assez discret malgré mon apparence. Je donne l'impression d'avoir confiance en moi mais c'est tout le
contraire. Je sais cacher mes émotions, n'aimant pas qu'on ait pitié de moi. Je passe pour quelqu'un de fort mais au fond de moi
je suis très fragile. Mes relations amoureuses ne durent jamais longtemps car je ne supporte pas qu'un homme me touche, et
pourtant je suis fleur bleue et tombe facilement amoureuse. Je suis quelqu'un en réalité d'assez contradictoire. J'espère qu'un
jour je finirai par surmonter mes peurs et m'autoriserai à être heureuse avec un homme.
Je n'ai jamais vu ma mère dans son état normal ✵ je ne toucherai jamais à la drogue ✵ deux verres d'alcool suffisent à me rendre
"fofolle" ✵ malgré mon passé je garde l'espoir d'une vie meilleure, un jour ✵ j'aime me réfugier dans un endroit calme quand je
sens que je vais craquer, pleurer, m'effondrer ✵ j'ai peur du noir ✵ je n'aime pas me montrer faible ✵ j'ai toujours sur moi un
pendentif que m'a offert ma grand mère avant de mourir ✵ je n'ai jamais appris à nager et j'ai peur de l'eau ✵ un jour j'ai eu un
chat dont je me suis occupée pendant une semaine avant que mon beau père n'aille l'abandonner je ne sais où ✵ j'ai économisé
tout l'argent reçu à mes anniversaires et Noël pour pouvoir survivre quelques jours quand je serai décidée à quitter le Mexique
✵ j'ai volé de l'argent à mon beau père pour me payer mon voyage jusqu'à San Diego ✵ je ne crois plus aux forces de l'ordre et
services sociaux qui ne m'ont jamais écoutée quand j'allais leur raconter mon histoire ✵ j'ai fini d'espérer que ma mère aille se
faire désintoxiquer un jour ✵ on ne m'a jamais payé d'études mais je compte bien m'en sortir par moi même.

Il y a quelques jours...
- Melle Torres veuillez-vous assoir, Mr Brown est en rendez-vous, il n’en a plus pour très longtemps.

Un petit quart d’heure plus tard la porte d’un bureau s’ouvre et me laisse découvrir un homme assez imposant, surtout par sa démarche. Ce même homme qui raccompagne un client avant de venir me chercher et m’inviter à le suivre dans cette pièce. Il ne sait pas encore qui je suis mais ne va pas tarder à le découvrir.
- Alors Melle que puis-je pour vous ?
Me demande t’il alors que je m’installe sur un fauteuil, sentant son regard me dévisager de la tête aux pieds. Bizarrement je le sens intrigué, légèrement perturbé, il faut dire que je suis le portrait craché de ma mère. Je ne vais pas passer par quatre chemins, je sors une photo de mon sac que je pose sur le bureau et lui dis.
- Mr Brown, cette femme est Valentina Torres. Vous l’avez connue et fréquentée il y a 24 ans. De cette relation est née une petite fille: MOI. Lorsque vous avez su qu’elle était enceinte, de vous, vous lui avez demandé d’avorter et l’avez lâchement abandonnée pour retourner vivre avec votre femme et votre petite famille bien tranquillement. Ma mère n’a jamais supporté cet abandon et est tombée rapidement dans la drogue, après ma naissance, ne s’en sortant pas toute seule. Je le laisse encaisser ces premières informations avant d’enchaîner. - Mr Brown, si je suis ici aujourd’hui c’est parce que j’ai besoin de changer de vie. Je ne suis pas là pour vous juger. Je suis prête à vous pardonner pour ce que vous avez fait à ma mère et pour votre absence si
vous acceptez de m’aider.
Je me lève et remonte mon chemisier au-dessus de mon ventre et ajoute...- ces traces ce sont celles des mains de mon beau-père. Et là ça devient la partie la plus compliquée. Je me contrôle pour ne pas m’effondrer devant cet homme et continue. - Ça fait 15 ans qu’il est entré dans notre vie. Un homme au début bon et riche qui a eu pitié sans doute de notre condition. Il a tout essayé pour sevrer ma mère mais n’y est jamais parvenu. Il m’a prise sous son
aile et je n’ai jamais manqué de rien. Lorsque j’ai commencé à être formée et devenir une jeune femme, son regard sur moi a changé. Ma mère se dégradait au fil des années, rongée par l’alcool et la drogue alors que moi à côté j’étais fraîche et jolie. Et...
ma voix devient tremblante, je retiens mes larmes...- il a commencé à abuser de moi. Quand il a commencé j’étais jeune et naïve, il me disait que c’était un jeu et surtout un secret entre nous, que personne ne devait savoir à quel point on s’aimait tous les deux. Quand j’ai compris ce qui se passait, j’en ai parlé à ma mère qui était complètement détachée de la réalité, puis aux forces de l’ordre, aux services sociaux, mais c’était un homme respectable et moi la fille d’une droguée donc on ne m’a jamais prise au sérieux. Ça fait maintenant 10 ans que j’endure cette situation, que j’essaie de lui échapper alors qu’il me force...d’où ces traces...je finis par me rassoir, me tais quelques minutes avant de reprendre et
terminer...- puis il y a une semaine j’ai enfin trouvé le courage de m’enfuir. Je lui ai volé une certaine somme d’argent pour pouvoir me payer le voyage du Mexique jusqu’ici. J’ai un peu d’argent pour survivre quelques semaines mais pas plus.
Je prends un papier sur son bureau et un stylo...- c’est mon numéro de téléphone et l’adresse de la chambre de bonne que j’ai trouvée...j’espère que vous accepterez de m’aider...et que vous m’appellerez rapidement...
Puis je me lève et quitte le bureau sans en attendre plus pour le moment. Je lui ai quand même balancé pas mal d’infos en quelques minutes seulement, il faut que je lui laisse le temps d’analyser tout cela.
Je n’ai pas à attendre bien longtemps avant que Mr Brown ne vienne me chercher en bas de l’immeuble où je vis. Il a donc bien accepté de m’aider, de me donner une chance en me prenant comme secrétaire dans son entreprise. N’y connaissant rien il me confie à sa fille, Angelina, mais me faisant promettre de ne pas lui dévoiler qui je suis. Je ne peux
bien sûr qu’accepter même si le mensonge me met mal à l’aise. D’autant plus qu’on s’entend bien toutes les deux. Je redoute ce qui se passera si un jour elle finit par découvrir qui je suis...la petite mexicaine débarquée dans sa vie, sa demi-sœur dont elle ignorait encore l’existence il y a quelques semaines..


Vittoria Deluca
Une vie de princesse
BIO -Je suis une princesse. Si si je suis une princesse, c’est mon papa qui me le répète depuis ma naissance !! Donc j’aime être traitée en tant que telle!! Je suis par ailleurs déterminée, entêtée et rigoureuse, ce qui me permet d’obtenir tout ce que je veux, et de réussir dans tous les domaines dans lesquels je me lance. J’ai un fort caractère et ne me laisse pas marcher sur les pieds. Je ne renie pas mes origines et j’ai ce côté séducteur qui nous caractérise nous les italiens. Je ne suis pas “anti-sociale” mais je ne m’accroche pas facilement aux personnes, mais lorsque vous faites partie de mon entourage c’est pour la vie. A moins d’une trahison de votre part, et là c’est aussi pour la vie que je vous raye de la mienne !!
- Non non j’en veux pas. Et en plus elle est trop moche. Faut la mettre à la poubelle, ou la vendre...
J’ai 6 ans lorsque nait notre dernière petite sœur. Jusque là j’étais la première nana de la famille, la petite princesse à son papa, la joie de sa maman qui avait eu deux garçons avant moi. Mes frères aussi étaient déjà très protecteurs envers moi. Donc il était hors de question que je laisse une autre prendre ma place. Et pourtant Everly était bien présente et j’ai bien été obligée de la laisser entrer dans notre famille. La laisser entrer certes, mais sans jamais l’accepter. Je n’étais plus le centre du monde et ça je n’aimais pas du tout !!
Les années passent et rien ne change. Mes frères grandissent et se détachent peu à peu de moi en sortant de leur côté. Ma sœur, puisque c’est quand même ce qu’elle est me colle aux basques alors que je n’en veux pas, me casse mes jouets parce que c’est un démon et un garçon manqué !! Je fais tout pour la mettre de côté mais bien sûr ça ne plaît pas à la famille qui ne fait que me “gronder” parce qu’elle est petite !!
J’ai 15 ans, je suis tranquille dans ma chambre, en train de réviser mes cours. Everly en a donc 9. Elle entre dans mon antre, bien sûr sans en avoir l’autorisation et s’amuse avec une boîte à musique que ma grand-mère m’a offerte pour mes 12 ans, juste avant sa mort. J’y tiens énormément et bien sûr lorsque j’essaye de la lui retirer des mains elle la jette par terre, le miroir à l’intérieur éclate en mille morceaux, le couvercle se casse et la danseuse également. C’est la fois de trop...je l’attrape par les cheveux et la fais sortir de ma chambre en hurlant...
- Maman...cette fois j’en ai marre...je me casse d’ici...je peux plus la supporter...je veux plus la voir...je veux aller en pension !!
J’explique ce qui vient de se passer. Je n’en ai rien à faire que ma sœur est en pleurs, désolée d’avoir cassé ma boîte à musique. Ma mère essaie une fois de plus de me raisonner, qu’elle ne l’a pas fait exprès, blablabla mais rien n’y fait et elle finit par comprendre que je ne démordrai pas. Le mois suivant j’entre donc en pension. Je ne rentre à la maison que pour les vacances. Je suis heureuse de voir la famille bien sûr à chaque fois, sauf Everly...le temps passe, je me lance à fond dans les études, décidée à réussir ma vie par moi-même. Au fil des années mes frères quittent la maison, donc ce n’est plus pareil quand je rentre.
Je me fais tout de même amie avec Carla, la petite amie de Giuseppe. Elle est géniale cette fille, je l’adore. C’est la sœur que j’aurais aimé avoir, au lieu de la mienne !!
Je m’inscris en école de commerce et je sors Major de ma promotion. Grâce à l’argent de mes parents j’achète mon premier restaurant en Sicile. Comme ça marche plutôt bien j’en ouvre un deuxième en Italie, puis en Espagne...je me développe petit à petit, d’abord en Europe, puis élargis ma chaîne de restaurants italiens au monde entier. Mon dernier projet est celui que je vais ouvrir à NY. Comme à chaque fois je veux assister à l’ouverture, donc je m’installe là bas. J’aime diriger les travaux pour que tout soit parfait et à mon image ainsi qu’à celle de ma chaîne, “Dolce Italia”. Je voyage beaucoup et souvent car j’aime aussi surveiller que tout se passe bien dans chacun de mes établissements, mais je pense que je vais m’installer définitivement à NY où vivent à présent
mes deux frères, et malheureusement aussi ma sœur !! J’ai bien sûr été très peinée par la perte de Carla et je ne sais pas encore dans quel état je vais retrouver Giuseppe qui a perdu sa bien aimée ainsi que l’enfant qu’elle
attendait !
Megara Sol
Messages : 5
Date d'inscription : 20/03/2023
Région : Sud de la France
Crédits : Internet

Univers fétiche : Réel
Préférence de jeu : Les deux
Valise
Megara Sol
Dim 26 Mar - 1:03

Univers réel
MES BOY'Z

Jordan Cranberry
Le BG est en place !!
BIO - Je suis d'abord quelqu'un de franc et honnête qui n'a pas peur de dire les choses, au risque de vexer ou blesser la personne en face, bien que ce n'est jamais fait avec l'intention de faire mal. Je suis un "gamin pourri gâté", fils unique et du coup assez capricieux. Je n'aime pas ne pas obtenir ce que je veux, dans quelque domaine que ce soit. La vie a tendance à me sourire depuis que je suis né donc les coups durs je ne connais pas !! Enfin je n'ai pas que des défauts non plus. Je peux me montrer déterminé pour atteindre mes objectifs et j'ai de l'ambition. Mon côté charmeur ne m'a encore jamais permis de vivre une véritable histoire d'amour mais ça viendra peut être un jour. Toute façon je ne
suis pas pressé, il y a tellement de beaux ptits culs dans cette ville...et oui je suis macho, et alors il est où le problème ??
Ma vie débute à Hollywood le 19 Février 1996, quelques jours après la St Valentin !! Un père musicien dans un groupe et une mère mannequin. Pas difficile de savoir d'où viennent mes deux passions, la musique et la photo même si je ne joue d'aucun instrument et si je suis derrière l'objectif, et non le contraire. Je suis donc né dans un milieu aisé et étant fils unique, autant vous dire que je suis choyé depuis ma naissance, pour ne pas dire pourri gâté. Je crois bien que je n'ai jamais entendu mes parents me dire non ni me refuser quoique ce soit. Certains diront que ce n'est pas me rendre service mais moi ça me va très bien comme ça !!
Je grandis donc à Hollywood, fréquente les meilleures écoles, m'inscris à des sports en tout genre, réclame sans cesse les derniers jouets à la mode, pars en vacances dans les plus beaux pays du monde....depuis tout petit je suis ma mère lors de ses séances photos, devenant même la "mascotte" de son agence. Ses copines m'adorent et me chouchoutent pendant que ma mère pose. Au fil des années mon regard a changé sur ces femmes toutes plus belles les unes que les autres. A l'adolescence j'ai même flirté avec certaines d'entre elles, les plus jeunes bien
sûr, mais ça ma mère ne l'a jamais su !!
C'est à la fin de la carrière de ma mère que nous sommes venus vivre à New-York. Me passionnant d'abord pour la musique je me suis équipé, avec toujours l'argent de papa et maman, en matériel de DJ et en même temps j'ai suivi une formation pour devenir photographe. Avoir des relations, grâce à maman, ancien mannequin, ça aide et on m'appelle régulièrement pour des séances. Mais j'aime aussi travailler en solo, et propose mes "services" lorsque je rencontre de jolies demoiselles. Je dois avouer qu'il y en a certaines je ne me contente pas de les photographier mais jamais sans leur consentement !! Quand à mon rôle de DJ j'ai monté ma propre boîte et me suis débrouillé pour me faire connaître auprès de grandes marques, lesquelles m'appellent régulièrement pour
animer leurs soirées. Mais j'anime aussi mariages, anniversaires, et soirées en tout genre.


Nils Jansson
Attention les filles, me voilà !!
BIO - Ne vous fiez surtout pas aux apparences. Malgré ma gueule d'ange je suis un vrai démon, surtout quand on touche aux gens qui me sont proches, ça m'a d'ailleurs déjà valu quelques problèmes. Je sais tout de même me montrer gentil avec les personnes qui le méritent et qui gagnent ma confiance, mais attention je suis très rancunier et ne laisse pas la place à beaucoup d'erreurs. Au réveil je peux me montrer très ours, surtout tant que je n'ai pas bu mon café. Évitez de me parler au petit matin quand je me lève et tout ira bien...il n'empêche que je
suis un vrai coureur de jupons, et je sais que mon physique atypique ne laisse pas indifférent la gente féminine. Mesdemoiselles j'espère ne pas vous avoir effrayées, quand à vous messieurs vous pouvez trembler, pour ma part je n'ai peur de rien !!
C'est ma vie. Elle n'est pas toute rose, et elle commence par un beau matin d'été, il y a 25 ans, en Suède dans la jolie ville de Malmö. Le fils tant attendu par mes parents après qu'ils aient donné naissance à 4 filles. 4 magnifiques blondes suédoises !! Un père avocat et une mère instit, cette dernière ayant quitté son emploi à partir de ma 3ème sœur pour s'occuper de la tribu Jansson. Une famille qui n'a jamais manqué de rien, en nous inculquant tout de même les bonnes manières et les vraies valeurs de la vie. Mes sœurs et moi avons donc appris qu'il faut se serrer les coudes entre gens qui s'aiment et que rien n'arrive par hasard. Toute gentillesse de notre part, tout service rendu entre nous, nous valait une récompense.
J'ai donc eu une enfance assez normale. Une adolescence assez classique également si ce n'est que j'ai développé un certain côté protecteur envers mes sœurs. Elles étaient, et le sont toujours d'ailleurs, superbes et les garçons étaient nombreux à taper à la porte, et tous n'étaient pas aussi respectueux qu'ils auraient dû l'être. J'ai alors pris quelques cours de combat et rapidement j'ai commencé à virer ceux qui ne méritaient pas de sortir avec mes aînées. Et ceux à qui ça ne plaisait pas avaient droit à quelques démonstrations de ces fameux cours !!
Les deux premières ont fini par rencontrer quelqu'un de bien, et quitter la maison. La troisième est aussi partie mais au bout de quelques temps nous nous sommes rendus compte que son mec la maltraitait, et pas seulement en paroles. Elle lui trouvait toujours des excuses jusqu'au jour où j'ai craqué, je me suis rendu chez eux et je lui ai cassé la gueule, bien comme il faut en le menaçant de ne plus jamais approcher ma sœur. Il s'en est fallu de peu pour que je le tue. Il a porté plainte et j'ai passé quelques jours au trou !! Ma sœur est alors revenue vivre chez les
parents, mais au bout de quelques mois elle est retournée avec !! J'ai alors compris que je pouvais rien faire pour elle, à part le tuer pour l'en débarrasser complètement mais j'aurais fusillé ma vie en même temps.
J'ai toujours eu une certaine passion pour les USA, et en particulier pour la grande pomme. Mes 20 ans atteints j'ai alors décidé de quitter la Suède et la famille. Il valait mieux de toute façon que je m'éloigne même si au fond de moi j'avais l'impression d'abandonner ma sœur. Il ne m'a pas fallu longtemps pour trouver une place en tant qu'agent de sécurité rapprochée pour un homme très, voire trop, riche, en plus de mes séances de mannequinat.
J'ai un physique qui plaît !!
Côté coeur je n'ai jamais rencontré la perle rare mais je dois avouer que je ne la cherche pas vraiment, je suis encore jeune non ? Je préfère m'amuser pour le moment que me poser...


Nom du personnage
les informations importantes
BIO - Et ici tu fais du blabla pour décrire ton personnage, à quel point il est cool et tout ça quoi.
Megara et ses différentes têtes...
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les petites têtes de Sunshinette
» Présentation de Megara, Meg pour les intimes
» les différentes vies d'eluegl (WIP)
» Les différentes hantises de Phantøm :: Pesonnages :: Rps :: trucs bidules

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: L'entrée :: Vos envies de RP :: RP et personnages :: Personnages-
Sauter vers: