Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Funambule feat Manhattan Redlish
Let's not fall in love [ft. Elodothe] EmptyAujourd'hui à 13:59 par Manhattan Redlish

» Lire entre tes lignes
Let's not fall in love [ft. Elodothe] EmptyAujourd'hui à 9:09 par Dinamite

» Délit de fuite [Ft Lo] (TW+18)
Let's not fall in love [ft. Elodothe] EmptyAujourd'hui à 5:34 par Lobscure

» The Hour of Joy [ Ft. Pyramid Rouge]
Let's not fall in love [ft. Elodothe] EmptyAujourd'hui à 4:30 par Lobscure

» Death upon us [ Ft. Pyramid Rouge]
Let's not fall in love [ft. Elodothe] EmptyAujourd'hui à 0:26 par Lobscure

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Let's not fall in love [ft. Elodothe] EmptyHier à 23:55 par Gäa

» « Connais ton adversaire, connais-toi, et tu ne mettras pas ta victoire en danger. »
Let's not fall in love [ft. Elodothe] EmptyHier à 19:36 par Stormy Dream

» Mes personnalités (en cours)
Let's not fall in love [ft. Elodothe] EmptyHier à 19:29 par Lexis

» Carnets d'écriture de Lexis&Co.
Let's not fall in love [ft. Elodothe] EmptyHier à 19:06 par Lexis

Le deal à ne pas rater :
PC portable MEDION AKOYA E15423 15,6″ FHD ( i3-1115G4 – RAM 8 Go ...
249.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Let's not fall in love [ft. Elodothe]

Amezuki
Messages : 19
Date d'inscription : 23/06/2022
Région : Pays des tuques et des ceintures fléchées
Crédits : KucingKecil

Univers fétiche : Harry Potter, Fantastique, Réel
Préférence de jeu : Femme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5204-my-world-chronicle-amezuki https://www.letempsdunrp.com/t5199-make-your-own-storyline-amezuki
Amezuki
Ven 23 Déc - 5:59
Le contexte du RP
Mise en situation

Let's not fall in love
Let's not fall in love [ft. Elodothe] 21292


Leur histoire avait commencé par le chapitre des Bahamas. Deux inconnus qui apprenaient le lien qui leur était imposés. Deux fiancés que tout opposaient. Un échange commercial malheureux. Un « round kick » accompagné d’une haine pour un et un jeu pour se divertir pour l’autre. Le chapitre deux se nomme Londres. Des rapprochements amicaux. La découverte d’un ami. Une complicité naissante. Le chapitre trois se dirige vers la Floride. Un lien de confiance qui se crée. De l’entraide dans des moments difficiles. Le chapitre prend un détour et marque un tournant : le Japon. Une timidité étrange qui s’installe. Deux cœurs qui battent. Un nouveau sentiment qui cherche à s’installer. Le prochain chapitre les ramène en Floride. Deux personnes insécures. Des malentendus. Une dispute. Une séparation. Un accident qui recolle la relation brisée. Une rumeur racontée par une personne mal attentionnée. Une séparation à sens unique. Un contrat rompu. De nouvelles fiançailles. Une rupture familiale. Le nouveau chapitre commence à peine. La Nouvelle-Orléans. Une entreprise à ses débuts. Une nouvelle maison. Deux personnes qui cherchent à ouvrir leur cœur….

Kaytlìn et Isaac sont des personnages joués sur plusieurs forums différents qui ont fermés. Si l’histoire est confuse, c’est qu’ils ont une longue histoire. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser.
Amezuki
Messages : 19
Date d'inscription : 23/06/2022
Région : Pays des tuques et des ceintures fléchées
Crédits : KucingKecil

Univers fétiche : Harry Potter, Fantastique, Réel
Préférence de jeu : Femme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5204-my-world-chronicle-amezuki https://www.letempsdunrp.com/t5199-make-your-own-storyline-amezuki
Amezuki
Ven 23 Déc - 6:01

Kaytlin Mitsuki
Gallagher

Âge : 24 ans.   Date de naissance : 6 avril. Lieu de naissance : Arklow en Irlande. Habitation :Une maison à la Nouvelle-Orléans, en Lousianne, États-Unis. Métier : Assistante dans une maison d’édition.  Budget : Personnellement, moyen sauf si on compte l’argent que lui envoie sa mère et le revenue de son fiancé. Statut :Fiancée à Isaac C. Reeves.


>  Impulsive, Optimiste, Spontanée, Ouverte, Rancunière, Casse-cou, Sociale, Créative, Têtue, Curieuse, Énergique.


Let's not fall in love [ft. Elodothe] Tumblr_inline_nmhb50opBl1to9w60_250

★ De part sa naissance prématurée, Kaytlìn fait de l’asthme sévère. Elle doit ainsi toujours traîner avec elle un inhalateur. Sa maladie l’empêche souvent de pousser son corps au maximum de ses capacités, ou du moins jusqu’où elle aimerait le faire. ★Elle préfère garder sous silence le fait qu’elle soit une enfant malade. Elle n’aime pas voir les regards de pitié que cette révélation déclenche. ★Elle connaît le langage des signes. Quand  elle n’a pas envie de parler avec un inconnu, elle l’utilise parfois. En d’autres moments, elle l’utilise par réflexe. Surtout quand elle vit une émotion forte. Maintenant qu’Isaac commence à apprendre, elle communique parfois en signe pour être discrète.

 
Un des rares soirs où ils pouvaient être tous les deux, repas maison sur la table, Isaac avait choisit ce moment pour annoncer à Kaytlìn un voyage d’affaire. L’asiatique n’avait pas pu cacher sa déception. Malgré qu’ils se voient peu, tous deux avaient fait des efforts pour passer de bons moments ensemble durant les dernières semaines. De plus, depuis leur déménagement, aucun voyage de ce genre n’avait pointé le bout de son nez. Kay avait perdu l’habitude et elle n’avait pas envie de retrouver cette routine. Est-ce que sa déception paraissait trop sur son visage ou l’idée avait déjà germé dans la tête du grand brun? Quoi qu’il en soit, la proposition arriva.

- Les rencontres se feront à Bâton Rouge. Voudrais… Est-ce que tu veux venir avec moi?

Des  millions de pensées lui traversèrent l’esprit. Elle n’avait aucune envie de le suivre dans un de ses voyages d’affaires ennuyants. Faire deux heures de trajet pour un travail qui ne la concernait pas.  Jouer la parfaite fiancée, très peu pour elle. Passer un peu plus de temps avec lui par contre… Découvrir une nouvelle ville, la capitale de l’état qui plus est… Isaac obligé de rentrer à tous les soirs, pas de dodo improvisé au bureau…  L’hésitation de Kaytlìn ne dura que quelques secondes.

- Je… Je demanderais à la directrice demain… Mais, je voudrais bien venir.

Le bureau d’édition n’y voyait aucun inconvénient et Kaytlìn put ainsi partir vers Bâton Rouge. Dès la première journée, elle ne pouvait pas regretter son choix. Kay avait passé une partie de la journée à visiter le Lousiana Arts and Science Museum, trouvé un petit café avec ambiance geek et  avait eu une discussion enflammée de ces découvertes avec un Isaac plongé dans sa tablette. Son séjour ne pouvait que bien se terminer…

Les rendez-vous d’Isaac étaient presque tous cocher. Le moment de rentrer allait bientôt arriver. La métisse avait choisit de prendre un moment relax à l’hôtel après avoir passé les dernières journées à explorer. Un peu de gaming sur Legend of Zelda ne pouvait pas lui faire de mal. Kaytlin sursauta quand elle entendit entrer Isaac dans la chambre d’hôtel. Elle n’attendait pas le jeune homme avant quelques heures encore, voir après qu’elle se soit déjà endormit. Lui semblait plutôt content de ne pas avoir à la chercher dans tout Bâton Rouge. Évidemment, la bombe devait atterrir à ce moment. Une invitation de dernière minute à un bal de charité qu’il ne pouvait pas vraiment refuser. La question du contenue de sa valise. Avait-elle quelque chose à porter? Parce qu’elle ne pouvait pas être absente après qu’il a annoncé qu’il ne voyageait pas seul.

Kaytlìn laissa tomber sa Switch sur le lit et se prit la tête entre les mains. Évidement qu’elle avait pensé à mettre une tenue plus « habillée » dans sa valise. Mais, elle l’avait choisit plutôt pour un souper dans un des restaurants chics qu’Isaac appréciait. L’habitude de fillette riche l’avait quitté depuis maintenant une bonne année. Jouer la fiancée parfaite pour les promoteurs était un nouveau rôle qu’elle avait oublié. Comme si son air un peu paniqué ne répondait pas à sa place, elle leva les yeux vers lui.

- Je … Je n’ai pas pensé… Idiote! Je n’ai rien qui fasse bal…

Paniquée à l’idée de mettre Isaac dans l’embarras tout autant que l’urgence de trouver une solution, la brunette se leva du lit d’un bond. Elle signa ses pensées à mesure qu’elle apparaissait. C’était important pour Isaac. Elle devait trouver quelque chose. Mais, la solution miracle d’écrire à Astrid était impossible. Son amie designer habitait beaucoup trop loin. Alors elle pourrait peut-être … Une main attrapa son poignet et mis fin à sa petite panique.
Elodothe
Messages : 57
Date d'inscription : 10/05/2022
Crédits : Mystical : VAN.J

Univers fétiche : The masquerade
Préférence de jeu : Les deux
Valise
Elodothe
Ven 3 Fév - 4:47

Isaac C. Reeves
Âge : 28 ans Ville de résidence : Nouvelle-Orléan, Louisianne. Occupation : PDG, investisseur, graphiste et photographe.

I hear a lot about sinners
Don't think that I'll be a saint
But I might go down to the river,
'Cause the way that the sky opens up when we touch it's makin' me say that the way you hold me feels so holy, On God
I'm runnin' to the altar like a track star. Can't wait another second
'Cause the way you hold me feels so holy


La main d'Isaac se posa sur le poignet de Kaythlin, comme si l'empêcher de signer ses pensées l'empêcherait de déambuler dans son désarroi. Il voyait sans peine qu'elle était mal de la situation et, s'il ne comprenait pas qu'elle n'avait pas toujours un habit prévu pour toutes éventualité à ce stade de leur relation, il était clair que cela ne changerait rien de le lui reprocher. Elle était simplement venue pour qu'il ne la laisse pas derrière en Nouvelle-Orléan. Elle était simplement venue pour qu'il puisse la voir entre ses rendez-vous, passer quelques heures volées avec elles et s'étendre avec elle le soir venue. Il n'avait jamais été question qu'elle participe à un évènement caritatif d'emblée. Il s'humecta les lèvres ; un léger mouvement latéral de sa tête lui permit, une seconde, de stabiliser ses propres pensées et d'aspirer la bouffée d'air comme si elle contenait les mots qu'il désirait prononcer.

-Je connais quelques boutiques qui pourront faire l'affaire pour te trouver de quoi porter. Il est possible de passer au Altar'd et je pourrais peut-être faire un appel au SVH..

Il la regardait encore dans les yeux, mais ses pensées étaient déjà ailleurs. Perdues sur le visage de sa fiancée, mais vagabondant entre les boutiques qu'il connaissait sur place, par le biais de ses rencontres des derniers jours. S'il s'égara un moment, les cils de sa compagne qui clignaient quelques fois durant cette minute le rappelèrent à la réalité.

-...Et il te faudra probablement quelques accessoires.. as-tu toute ta trousse de maquillage?

Il recula afin de regarder sa propre montre, celle-ci lui offrant une vitrine du temps restant au couple afin de s'acquitter de leur nouvelle mission. Le presque-trentenaire n'en était pas à son premier rodéo en ce qui concernait les urgences dans le domaine de la mode, mais il était toujours plus simple d'habiller un mannequin dans une ville comme Miami que de trouver une robe adéquate lorsqu'il était loin de tout repères. Bâton Rouge était loin de sa zone de confort. Était-ce pour la calmer ou pour se calmer lui-même, Isaac posa ses lèvres sur le front de Kaythlin avant de l'aider à se lever par le poignet qu'il tenait toujours.

-Habilles-toi, je vais aller faire avancer la voiture.


Sans un mot de plus, il laissa le veston qu'il avait à son bras en entrant sur le dossier d'une chaise et reprit ses clés qui étaient glissées dans sa poche avant de quitter la chambre.


***

S'il était silencieux en conduisant au travers des rues de la chaude ville de Louisiane, les pensée d'Isaac ne se taisaient pas. Il aimait voir Kaythlin s'habiller pour ce genre d'événement. Chaque fois, il la trouvait plus belle. Bien sur, il n'aurait jamais eu cette pensée si leur relation ne s'était pas développée au fil du temps. Un regard furtif sur la bague de fiançailles de sa compagne le fit sourire. S'il avait su où ils en seraient aujourd'hui. Il garda cependant sa nostalgie pour lui, l'humeur un peu serrée par le léger stress qui le gagnait alors qu'il entrait dans le stationnement de promenades commerciales locales. À ce moment-même, SVH sortait de ses présentoirs des tenues à la taille de la jeune Gallagher, mais la liste de ce qu'il manquait à sa cavalière ne s'arrêtait pas à un bout de satin.

Il arrêta le moteur et ses réflexions afin de se déplacer côté passager et il ouvrit la porte à Kay. Il n'y avait plus qu'a espérer que la ville soit aux gouts du jour..
Amezuki
Messages : 19
Date d'inscription : 23/06/2022
Région : Pays des tuques et des ceintures fléchées
Crédits : KucingKecil

Univers fétiche : Harry Potter, Fantastique, Réel
Préférence de jeu : Femme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5204-my-world-chronicle-amezuki https://www.letempsdunrp.com/t5199-make-your-own-storyline-amezuki
Amezuki
Ven 10 Fév - 5:27

Kaytlin Mitsuki
Gallagher

Âge : 24 ans.   Date de naissance : 6 avril. Lieu de naissance : Arklow en Irlande. Habitation :Une maison à la Nouvelle-Orléans, en Lousianne, États-Unis. Métier : Assistante dans une maison d’édition.  Budget : Personnellement, moyen sauf si on compte l’argent que lui envoie sa mère et le revenue de son fiancé. Statut : Fiancée à Isaac C. Reeves.


>  Impulsive, Optimiste, Spontanée, Ouverte, Rancunière, Casse-cou, Sociale, Créative, Têtue, Curieuse, Énergique.


Let's not fall in love [ft. Elodothe] Tumblr_inline_nmhb50opBl1to9w60_250

★ De part sa naissance prématurée, Kaytlìn fait de l’asthme sévère. Elle doit ainsi toujours traîner avec elle un inhalateur. Sa maladie l’empêche souvent de pousser son corps au maximum de ses capacités, ou du moins jusqu’où elle aimerait le faire. ★Elle préfère garder sous silence le fait qu’elle soit une enfant malade. Elle n’aime pas voir les regards de pitié que cette révélation déclenche. ★Elle connaît le langage des signes. Quand  elle n’a pas envie de parler avec un inconnu, elle l’utilise parfois. En d’autres moments, elle l’utilise par réflexe. Surtout quand elle vit une émotion forte. Maintenant qu’Isaac commence à apprendre, elle communique parfois en signe pour être discrète.

 
La chaleur de ce contact chassa la panique qui l’envahissait à pleine vitesse. Fascinant comme une simple main peut apaiser un cœur. Kaytlìn se trouvait toujours aussi stupide de ne pas avoir pensé à ce détail important dans ses bagages. Mais, Isaac commençait déjà à avoir un plan. Les deux boutiques qu’il mentionna ne lui invoquaient rien. Il faut dire que la mode avec un grand M ne l’intéressait pas du tout. Son fiancé avait toute sa confiance pour le choix de l’endroit où trouver de quoi l’habiller. Et elle était bien prête à accepter tout vêtement à sa taille, même si ce n’était pas entièrement à son goût.
Le jeune homme plongea son regard dans le sien et sembla se perdre dans ses pensées un instant. Respectant son moment d’absence, elle ne détourna pas les yeux des siens pendant que la quête se créait dans son esprit. Ses réflexions ne prirent qu’une minute et la question des accessoires étaient maintenant sur la table.

- J’ai … J’ai  un peu de maquillage. Pas toute ma trousse, non. Un arrêt à … Sephora devrait faire l’affaire.

Elle faillit demander un arrêt à une pharmacie ou un magasin de grande surface le plus proche pour éviter de faire le tour de la ville. Le temps était leurs ennemis, Isaac lui-même surveillait sa montre. Mais, elle savait que cette idée ne serait pas retenue. Son esprit était déjà partit à la cherche de la liste d’objets manquants pour faciliter la quête de l’achat quand Kay sentit un contact sur son front. La chaleur rassurante quitta son bras et Isaac disparut derrière la porte de la chambre. La jeune fille resta figée à regarder la porte un court moment avant de se dépêcher à enfiler ses vêtements les plus appropriés pour une quête dans les boutiques de luxe.

***

Le trajet se fit en silence. Ce n’était pas inhabituel pour Isaac. Le bavardage inutile l’énervait. C’était plutôt Kaytlìn qui n’était pas comme à son habitude. Le silence la gênait normalement et elle préférait remplir l’habitacle du son de sa propre voix. Cette foi, elle avait beaucoup trop de choses à penser. Ou plutôt à se reprocher. Quelle idiote quand même! Pourquoi n’avait-elle pas pensé à la possibilité de rencontrer les collaborateurs d’Isaac? La leçon était maintenant apprise. Plus jamais elle ne partirait sans un kit de la fiancée parfaite. Ca ferait maintenant partit des premiers morceaux dans sa valise, avant même son chandail geek préféré.
C’est lorsqu’elle n’entendit plus le moteur de la voiture que la jeune femme se rendit compte qu’il était arrivé à destination. Isaac avait déjà commencé à sortir de l’automobile. Kay devinait qu’il allait faire le tour pour lui ouvrir la portière, comme à son habitude. Elle ne lui laissait pas toujours la chance de se rendre. Cette fois, elle prit ce temps pour remettre ses idées en place. Elle allait entrer dans cette fichue boutique, essayer quelques robes, repartir avec celle qui lui plaisait le plus… et ce, en un temps record. Pas question de faire de nombreux arrêts. C’était une course contre la montre, comme dans un jeu vidéo. Elle n’allait pas causer plus de problèmes qu’elle en avait déjà faits. Il fallait que ce soit régler dans le minimum de temps pour rattraper sa bêtise. Quand elle entendit la porte s’ouvrir à ses côtés, Kaytlìn prit une grande respiration avant de sortir du véhicule. Une fois la portière refermée, elle glissa sa main contre celle d’Isaac, afin de retrouver ce contact rassurant. La métisse l’entraina avec elle vers le centre commercial.

- Allons réussir notre quête!

Après un court arrêt devant le panneau interactif, le couple trouvèrent la boutique cachée dans le labyrinthe des marchands. La vue de Kaytlìn fut alors remplit de vêtements beaucoup trop chic à son goût. Comment pouvait-on être confortable en pourtant ce genre de trucs tous les jours? Et payer une fortune quand on est si bien dans un sweater et un jeans? Vite dépassée par les amas de tissus, elle laissa Isaac l’entrainer vers la section de la boutique qui convenait le mieux à l’occasion. Son œil d’expert avait tout de suite repérer les lieux, même s’il n’y avait jamais mis les pieds. Une vendeuse apparut au détour d’une allée. La brunette eut à peine le temps d’ouvrir la bouche qu’Isaac expliquait leur problématique à la dame.
Avec beaucoup plus de vitesse que son esprit arriva à le comprendre, Kay se retrouva enfermée dans une cabine avec quelques robes autour d’elle. La jeune femme eut besoin de prendre deux nouvelles bouffées d’air afin de se donner du courage. La première robe, une noire cintrée, tomba vite dans la catégorie des refus. Comment on peut bouger là-dedans? Elle avait l’impression de manquer d’air. La deuxième avait un décolleté beaucoup trop plongeant. Elle se sentait tellement peu à l’aise qu’elle refusa de sortir de la protection des quatre murs. La troisième semblait prometteuse. La tenue ne lui allait pas trop mal et elle se sentait assez à l’aise à l’intérieur.

Mais, lorsqu’elle enfila la suivante, Kaytlìn sut qu’elle repartirait avec celle-là. La robe était confortable. La dentelle cachait le décolleté qu’elle aurait moins aimé sinon. Le côté asymétrique du bas de la robe lui plaisait beaucoup. Et elle se sentait capable de courir pour sa vie si elle en avait besoin. Regardant son reflet dans le miroir, elle se trouvait belle. La tenue la complimentait bien. Ne restait plus qu’à avoir l’approbation du maître de la quête. Poussant doucement la porte de la cabine, elle fit quelque pas vers Isaac.

- Tu l’a trouve comment ? Je pense que c’est ma préférée.

La jeune femme se permit un petit tour sur elle-même, qui fit voleter le bas de la robe. Comme une robe de princesse. Elle lui sourit amusée. Oui, elle l’aimait bien. Peu importe ce que dirait Isaac, Kay partirais avec celle-là. Ils n’en trouveraient pas de plus parfaite, elle en était certaine.


(La fameuse robe en image ici. C’est la bleu. ^^)

Elodothe
Messages : 57
Date d'inscription : 10/05/2022
Crédits : Mystical : VAN.J

Univers fétiche : The masquerade
Préférence de jeu : Les deux
Valise
Elodothe
Mer 15 Fév - 4:00

Isaac C. Reeves
Âge : 28 ans Ville de résidence : Nouvelle-Orléan, Louisianne. Occupation : PDG, investisseur, graphiste et photographe.

I hear a lot about sinners
Don't think that I'll be a saint
But I might go down to the river,
'Cause the way that the sky opens up when we touch it's makin' me say that the way you hold me feels so holy, On God
I'm runnin' to the altar like a track star. Can't wait another second
'Cause the way you hold me feels so holy


Kay avait l'air nerveuse pendant la route qui les séparaient des magasins espérés et, pourtant, elle redevint rapidement le bout-en-train de leur duo dès qu'il lui ouvrit la porte. Réussir leur quête. Cela le fit sourire. Il avait réellement dû s'habituer à elle pour ne pas se cacher subtilement le visage des passants pendant qu'elle utilisait son vocabulaire presque enfantin... mais c'était l'une des choses qu'il avait appris à aimer. Kay ne se prenait pas pour quelqu'un d'autre. Elle ne désirait pas la popularité. Aucune gloire pour son physique ou sa richesse. Ce n'était pas simple tous les jours pour le grand brun de se reconditionner, lui qui avait vécu dans la soie, mais sa fiancée l'aidait un peu plus chaque jour. La seule chose qu'elle ne risquait pas de lui faire changer était toutefois sa dépendance au travail et les besoins qui en découlaient. S'il la trouvait jolie dans ses chemises tâchées de peinture, si elle était mignonne dans ses chandails exposant des personnages de dessins animés inconnus, il ne pouvait réécrire les règles du jeu. Les événements caritatifs étaient des soirées importantes pour le lobbying et il avait besoin qu'elle se plie à la vie mondaine, encore une fois.  

Leur quatre pieds dans la boutique, Isaac ne perdit pas de temps avant d'interpeller une demoiselle qui semblait travailler sur le plancher. Il pris sont temps pour lui expliquer les limites de la soirée : robe touchant le sol, rien d'extravagant.. il donna la taille de sa compagne, qu'il connaissait par coeur et il pouvait confirmer d'un seul regard que celle-ci n'avait pas changée depuis leurs derniers contrats ensemble. Il ne se trompait que très rarement, depuis le temps qu'il travaillait en mode et marketing. L'employée comprit rapidement qu'elle venait de se faire présenter une vente assurée sur un plateau d'argent. Une tornade sembla passer dans le magasin et Isaac se retrouva rapidement à faire les cents pas devant les cabines d'essayage où Kaythlin avait disparu.

La première robe plaisait bien à Isaac. Le noir ne trompait jamais. Évidemment, le regard de Kaythlin eu tôt fait de lui faire savoir qu'elle ne porterait pas son choix sur ce modèle. La principale intéressée refusa de lui montrer son second essai : il était clair en entendant sa voix fuir de la salle d'essayage que la robe semblait en dehors de sa zone de confort. Isaac se demandait d'autant plus ce qui devait être si gênant. Sa fiancée n'avait pas une forte poitrine, mais il savait qu'elle préférait tout de même être plus couverte dans cette zone. Étrangement, même s'il avait passé sa vie à photographier des demoiselles portant du manteau aux sous-vêtements, il ne put se retenir de rougir très légèrement devant les images de la jeune Gallagher que lui suggérait son imagination. Heureusement, elle ne quitta pas sa cabine et ses propres pommettes reprirent leur teinte habituelle. La troisième robe était plutôt ennuyante. Si Kaythlin ne semblait pas la détester, Isaac savait qu'elle était bien en bas de sa liste. Même en bas de celle qu'il n'avait pas vu. Il serait capable d'imaginer sa belle-mère à l'intérieur et, si la dame était exquise, Kay était encore assez jeune pour profiter de tenues moins neutres.

Bientôt, sa compagne se présenta à lui portant une quatrième étoffe. Son visage disait beaucoup, déjà. Il devina qu'elle l'aimait avant même qu'elle le mentionne : elle semblait à l'aise. Confiante. Le petit tour sur elle-même qu'elle effectua n'en fut qu'une plus ample preuve. La robe était jolie. Elle était loin de ce que l'homme choisirait habituellement, mais il devait avouer que la cascade épaisse de la jupe et la finesse du tronc parsemée de sequin étaient joliment assorties. Mieux, sa cavalière serait certainement plus resplendissante dans un habit qui lui plaisait autant, car ce n'était pas le vêtement qui complétait l'ensemble, mais bien les petites étoiles dans les yeux de la métisse. D'un geste, il interpella la vendeuse.

-Trouvez-moi les accessoires nécessaires dans cette couleur.


Par cela, il entendait qu'elle lui trouve une chemise, un mouchoir de poche et une cravate. Un nœud pourrait aussi faire l'affaire. Pendant qu'elle s'afférait à fouiller son inventaire, Isaac s'approcha de Kaythlin. Face à elle, il posa ses paumes sur ses épaules et les laissa glisser jusqu'à ses coudes doucement, l'observant de plus près. Son regard se voulait doux plutôt que critique et il se rendit compte que la dentelle du corsage était ravissante vue de près. Il se permit un commentaire, mais il y avait beaucoup plus de nostalgie dans sa voix que de criticisme.

-Il fut un temps où nous aurions essayé toutes les robes de l'État avant que tu en aimes une seule. Quatre?


Il laissa tomber ses bras, lui offrant un sourire à mi-chemin entre la fierté  et l'étonnement.

-Il ne reste qu'à prier pour que tout soit aussi simple...


Et cela le fut presque. Bien vite, les souliers et les bijoux atterrirent dans des sacs à l'effigie des boutiques dont ils sortaient. Il était pratique que tout soit dans le même immense centre commercial. De retour une nouvelle fois devant le plan des magasins, Isaac posa son index à quelques millimètres de la baie vitrée.

-Sephora, n'est-ce pas? Sinon, il y a aussi le MAC juste ici. As-tu déjà essayé leur gamme?

Il s'intéressa au visage de sa fiancée en quête d'une réponse précoce. Il aimait ses traits doux au naturel, mais c'était toujours si différent de la voir maquillée. Chaque fois était comme la première fois, tant les occasions étaient rares et Isaac ne pouvait qu'être surpris chaque fois.


Amezuki
Messages : 19
Date d'inscription : 23/06/2022
Région : Pays des tuques et des ceintures fléchées
Crédits : KucingKecil

Univers fétiche : Harry Potter, Fantastique, Réel
Préférence de jeu : Femme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5204-my-world-chronicle-amezuki https://www.letempsdunrp.com/t5199-make-your-own-storyline-amezuki
Amezuki
Mer 22 Mar - 3:57

Kaytlin Mitsuki
Gallagher

Âge : 24 ans.   Date de naissance : 6 avril. Lieu de naissance : Arklow en Irlande. Habitation :Une maison à la Nouvelle-Orléans, en Lousianne, États-Unis. Métier : Assistante dans une maison d’édition.  Budget : Personnellement, moyen sauf si on compte l’argent que lui envoie sa mère et le revenue de son fiancé. Statut :Fiancée à Isaac C. Reeves.


>  Impulsive, Optimiste, Spontanée, Ouverte, Rancunière, Casse-cou, Sociale, Créative, Têtue, Curieuse, Énergique.


Let's not fall in love [ft. Elodothe] Tumblr_inline_nmhb50opBl1to9w60_250

★ De part sa naissance prématurée, Kaytlìn fait de l’asthme sévère. Elle doit ainsi toujours traîner avec elle un inhalateur. Sa maladie l’empêche souvent de pousser son corps au maximum de ses capacités, ou du moins jusqu’où elle aimerait le faire. ★Elle préfère garder sous silence le fait qu’elle soit une enfant malade. Elle n’aime pas voir les regards de pitié que cette révélation déclenche. ★Elle connaît le langage des signes. Quand  elle n’a pas envie de parler avec un inconnu, elle l’utilise parfois. En d’autres moments, elle l’utilise par réflexe. Surtout quand elle vit une émotion forte. Maintenant qu’Isaac commence à apprendre, elle communique parfois en signe pour être discrète.

 
Sa question resta sans réponse. Aucun commentaire sur la robe. Isaac interpella la vendeuse d’un geste pour lui demander de trouver ce qui compléterait sa propre tenue dans la bonne couleur. Au moins, il avait approuvé son choix à demi-mot. S’il demandait à avoir le tous agacés avec son choix, c’était surement un bon signe, non? De toute façon, elle ne changerait pas d’idée. Peu importe ce qu’il dirait… N’empêche, elle aurait bien aimé une petite réaction.
Le train de ses pensées aurait du attendre quelques secondes. Le brun s’approcha d’elle dès que la vendeuse quitta avec sa liste d’achat. Ses mains glissèrent lentement de ses épaules à ses coudes. Kaytlìn vit dans ses yeux un premier pas vers un compliment. Ce n’était pas le regard de Reeves, l’homme d’affaire. Sa voix émit une évidence, sans tomber dans le reproche. Une constatation amusante. Il en laissa même tomber les bras, pour montrer sa surprise face à la situation. Kay ne put empêcher son rire de quitter ses lèvres. Elle lui adressa un sourire amusé, nostalgique, mêlant beaucoup trop d’émotion pour un simple geste.

- Je crois que j’ai eu un bon professeur de style. Et peut-être que j’ai de meilleures raisons d’avoir un tout petit peu envie de participer à ces soirées.

À son tour, elle s’appuya sur les bras d’Isaac doucement. La jeune femme se leva sur la pointe des pieds et déposa à la limite entre la joue et le coin des lèvres de son fiancé un baiser. Se reculant lentement, elle pointa du doigt la cabine.

- Je ferai mieux de redevenir Kaythlìn geek avant que l’univers de la mode ne prenne trop de contrôle sur moi.

La prière d’Isaac fut vite exaucée. Des accessoires, bijoux et souliers se rajoutèrent sur le comptoir de la caisse. Les achats effectués, le couple put revenir une nouvelle fois devant le plan du centre commerciale. Il ne restait plus qu’une quête à compléter. De son doigt, Isaac lui indiqua une boutique. Il lui proposait d’essayer un magasin différent de celui qu’elle avait mentionné. Franchement parlant, le maquillage n’était pas son fort.  Elle préférait garder ses minutes précieuses pour dormir, surtout après une nuit à jouer aux jeux vidéo ou à écouter un nouvel anime. Kay n’avait donc pas réellement de marques favorites. Une sorte ou une autre, tant qu’elle arrivait à en faire quelque chose…

- Je ne pense pas… Mmmm, peut-être pendant mes fameuses heures de mannequinat. Mais, on peut aller y jeter un œil.

Se diriger vers le MAC ne fut pas très compliqué. Une chance car les centres commerciales avaient le don de se transformer en labyrinthe. À peine deux orteils dans l’établissement, ils furent envahit par une vendeuse. En temps normal, Kaytlìn l’aurait convaincu qu’elle n’avait pas besoin d’aide. Juste pour éviter les attaques marchandise que lui servait habituellement ce genre d’endroit. Ou même lui répondre en langage des signes, ce qui faisait souvent abandonner l’élan de conseil des gens. Mais, cette fois, elle ne pouvait pas l’éviter. Et ce n'était pas Isaac de prendre les devant ici. Après une respiration pour lui donner du courage,  elle exposa sa quête à la femme. La vendeuse semblait beaucoup trop ravie de les aider. Bien vite, elle se retrouve devant une foule de produits parmi lesquelles se trouvaient les meilleurs choix pour ce genre d’évènement. Sous les conseils avisés de la vendeuse, la brunette choisit fond de teint, bronzer, eyeliner et mascara assez facilement. Devant les choix de couleurs pour les yeux, Kay se dirigea naturellement vers les neutres. Pas question d’attirer l’attention sur elle plus que nécessaire. Moins d’attention, moins de chance d’attirer la poise sur les affaires d’Isaac. L’experte se lança dans des conseils d’applications.  La métisse en prit des notes mentales. Elle ne réussirait surement pas à faire un chef d’œuvre d’elle-même mais tous trucs et astuces étaient bonnes à prendre. Une poudre pour les joues rejoignit bien vite le petit panier d’achat, la couleur parfaite pour son type de peau selon la vendeuse.
Plus qu’un rouge à lèvre et la quête serait terminée. La suivante, évité de faire une bêtise à la soirée, arriverait bien trop vite.

Elodothe
Messages : 57
Date d'inscription : 10/05/2022
Crédits : Mystical : VAN.J

Univers fétiche : The masquerade
Préférence de jeu : Les deux
Valise
Elodothe
Mer 19 Avr - 22:02

Isaac C. Reeves
Âge : 28 ans Ville de résidence : Nouvelle-Orléan, Louisianne. Occupation : PDG, investisseur, graphiste et photographe.

I hear a lot about sinners
Don't think that I'll be a saint
But I might go down to the river,
'Cause the way that the sky opens up when we touch it's makin' me say that the way you hold me feels so holy, On God
I'm runnin' to the altar like a track star. Can't wait another second
'Cause the way you hold me feels so holy


I would never fall unless it's you I fall into

Isaac laissait la commis du MAC faire son numéro, choisissant pour Kaytlìn tout ce dont elle aurait besoin pour se transformer en Cendrillon le soir du bal. Il était vrai qu'Isaac avait quelques connaissances de base dans le maquillage afin de faire des choix exécutifs pour ses shootings, mais il préférait largement laisser l'experte s'occuper de ce lot. Il laissa donc les deux femmes se promener dans le magasin, sourd aux commentaires de la vendeuse. Le grand brun se promena plutôt, une main dans la poche, observant les présentoirs. Bien vite, un produit coloré attira son attention. Isaac se permit de tendre la main vers la tablette qui portaient la mention "3 saveurs disponibles". Les petites boites duo contenaient un baume exfoliant pour les lèvres et un gloss de couleurs délicates, mais lumineuses. C'était plutôt inhabituel. En fait, il n'avait jamais vu cela dans les produits que la Reeves compagnie tenait à l'époque. Nectar confit, fruit de la passion et vanille tahitienne... Isaac n'était pas fan de choses sucrées, mais quelque chose lui disait que le gout ne pouvait qu'être subtil au travers des autres ingrédients. L'homme récolta lentement une boite de chaque saveur, vérifiant qu'il ne se trompait pas d'emballage au passage, puis il se dirigea vers sa fiancée qui semblait encore absorbée dans les explications de la professionnelle.

Il déposa sans un mot deux des boites dans le panier de sa compagne, puis entreprit de déballer le gloss de la boite de la couleur du centre, soit la plus rosée, "nectar confit". Le photographe déposa alors la boite dont il manquait la moitié du contenu dans la main libre de Kaytlìn avant de   prendre doucement la pointe de son menton entre son pouce et son index.

-Ils ont une gamme... intéressante.


Cela dit, il appliqua délicatement le produit rosé sur les lèvres de la jolie brunette.

-Est-ce que la texture est confortable? J'étais surpris de savoir qu'il faisaient des baumes de ce genre.  

La vendeuse ne sachant trop si elle devait commenter, probablement puisqu'il était évident qu'il achèterai le produit puisqu'il avait ouvert une boite neuve au lieu d'apporter l'applicateur pour les tests, tenta de proposer son approbation concernant la couleur. Un regard d'Isaac eu tôt fait de la convaincre de leur laisser de l'espace.

"Je vais aller voir s'il n'y aurait pas un illuminateur qui serait compatible avec notre fard à joue.. un peu de brillance, pour mettre le gloss en valeur.."

Sans détourner ses yeux de sa fiancée, Reeves se permit de hocher la tête alors que la demoiselle marchait à grand pas vers l'autre bout du magasin. Il soupira, plus par soulagement que par agacement, pour une fois.

-Voulais-tu son avis? Ce n'est pas comme si elle pouvait t'aider pour la saveur d'un baume à lèvre, de toute manière.

Du bout des doigts, il souligna la lèvre inférieur de sa compagne, comme s'il hésitait. La curiosité était forte, mais il n'avait jamais été très démonstratif en public. Malgré tout, il se permit de réduire la distance entre eux. Une fois suffisamment près, il susurra calmement ;

-C'est moi qui vais le goûter de toute manière, non?





Amezuki
Messages : 19
Date d'inscription : 23/06/2022
Région : Pays des tuques et des ceintures fléchées
Crédits : KucingKecil

Univers fétiche : Harry Potter, Fantastique, Réel
Préférence de jeu : Femme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5204-my-world-chronicle-amezuki https://www.letempsdunrp.com/t5199-make-your-own-storyline-amezuki
Amezuki
Mar 4 Juil - 5:37

Kaytlin Mitsuki
Gallagher

Âge : 24 ans.   Date de naissance : 6 avril. Lieu de naissance : Arklow en Irlande. Habitation :Une maison à la Nouvelle-Orléans, en Lousianne, États-Unis. Métier : Assistante dans une maison d’édition.  Budget : Personnellement, moyen sauf si on compte l’argent que lui envoie sa mère et le revenue de son fiancé. Statut :Fiancée à Isaac C. Reeves.


>  Impulsive, Optimiste, Spontanée, Ouverte, Rancunière, Casse-cou, Sociale, Créative, Têtue, Curieuse, Énergique.


Let's not fall in love [ft. Elodothe] Tumblr_inline_nmhb50opBl1to9w60_250

★ De part sa naissance prématurée, Kaytlìn fait de l’asthme sévère. Elle doit ainsi toujours traîner avec elle un inhalateur. Sa maladie l’empêche souvent de pousser son corps au maximum de ses capacités, ou du moins jusqu’où elle aimerait le faire. ★Elle préfère garder sous silence le fait qu’elle soit une enfant malade. Elle n’aime pas voir les regards de pitié que cette révélation déclenche. ★Elle connaît le langage des signes. Quand  elle n’a pas envie de parler avec un inconnu, elle l’utilise parfois. En d’autres moments, elle l’utilise par réflexe. Surtout quand elle vit une émotion forte. Maintenant qu’Isaac commence à apprendre, elle communique parfois en signe pour être discrète.

 
Au milieu d’une énième explication, Kaytlìn sentit un poids se rajouter dans le panier qui pendait à son bras. Un léger changement juste assez perceptible. Surement un article qu’Isaac avait repéré. Et s’il jugeait qu’elle en avait besoin, ce n’est pas elle qui argumenterait. La vendeuse continua son explication avec un air un peu confus. Ce qui ne fit qu’augmenter d’un cran la curiosité de Kay. Qu’est-ce qu’Isaac avait peu mettre dans ce panier? Ou qu’est-ce qu’il était en train de préparer dans son dos? Dans sa main libre, une petite boîte se déposa délicatement. Ses doigts se refermèrent par réflexe sur l’objet. La métisse n’eut même pas le temps de déchiffrer ce qu’il y avait d’inscrit dessus. Des doigts se déposèrent doucement contre son menton, lui tournant la tête. Elle découvrit Isaac, un tube de baume à la main. Malgré sa surprise, Kaytlìn se laissa faire comme si c’était parfaitement habituel. Elle se sentait presque revenir en arrière, à ses quelques heures de mannequinat. Elle réprima un sourire. Une gamme intéressante? Elle voyait mal ce qui pouvait l’intriguer autant. Un baume restait un baume. Une délicate couche rosé se retrouva ainsi sur ses lèvres.

Kay n’eut pas le temps de répondre à sa question. La vendeuse avait sauté sur l’occasion pour rajouter son commentaire. Un commentaire qui se voulait professionnel. Isaac détourna à peine le regard de la métisse. Une seconde sous le coup d’œil du jeune homme et la vendeuse comprit rapidement le message. Prétextant se lancer à la recherche d’un nouvel article indispensable, Kaytlìn la vit s’éloigner à grands pas du coin des yeux. Un soupir de soulagement traversa les lèvres d’Isaac. À la question du grand brun, la jeune femme commença à secouer la tête à la négative. Au moment où elle ouvrit la bouche pour parler, les doigts d’Isaac glissèrent à nouveau sur ses lèvres. C’est seulement là qu’elle remarque son drôle de regard. Un peu trop intense pour l’environnement où ils étaient. Isaac se rapprocha dangereusement d’elle. Et lui murmura quelque chose à lequel elle ne s’attendait pas. Surtout venant de sa part. La tête de Kaytlìn refusa de fonctionner quelques secondes. Avant que les connections se rebranchent.

Ce voyage d’affaire les rendait vraiment bizarre. À bien y penser, ils se comportaient tous les deux étrangement aujourd’hui. Beaucoup trop de contacts physiques et de commentaires agréables dans une même journée. Mais, maintenant qu’ils avaient mis les deux pieds dedans, autant continuer et voir où ça allait les apporter…

- Tu as raison.

murmura-t-elle avant de faire le petit pas qui les séparait encore. Doucement, elle déposa ses lèvres sur les siennes. Elle y resta assez longtemps pour que le baume ait pu se transféré, mais pas trop pour éviter de rendre son fiancé mal à l’aise. Mais, elle ne s’écarta pas pour autant. Kay lui fit un sourire malicieux, accompagné par des joues un peu rosie.

-  Alors, ton avis?

Du coin de l’œil, la métisse remarqua la vendeuse qui se balançait nerveusement d’un pied à l’autre. Le fameux illuminateur entre les mains. Ce petit elle-ne-savait-quoi ne pouvait pas continuer au milieu de la boutique de toute façon. Elle s’écarta délicatement de leur bulle qui s’était formé.

- On prendra une décision tout à l’heure, je crois.

Kaytlìn rejoint à regret la dame. Avec des habiles discours, elle essayait de poursuivre sa lancée pour lui vendre d’autres produits. Malheureusement pour elle, la brunette n’y prêtait plus vraiment d’attention. Elle lui fit savoir qu’elle était prête à payer et dirigea plutôt ses pas vers les caisses. L’addition fut vite régler par Isaac et ils purent quitter la boutique avec une vendeuse tout sourire. Kay jeta un regard vers son fiancé. Elle n’était pas certaine si elle voulait que le retour reste dans cette ambiance étrange. Le voyage serait trop malaisant. Et puis, la vitesse à laquelle ils arrivaient à se plonger dans cette bulle aujourd’hui était assez rapide pour y retourner quand ils le voudraient. Elle se tourna vers lui, la main levée dans une invitation de High-five.

- Mission accomplit!

***


Poussant la porte de la chambre, Kaytlìn se mit tout de suite en mode préparation. La seconde partie de la quête commençait. Elle déposa stratégiquement les sacs du MAC près du bureau à miroir. Elle se mit à tout déballer, boîtes et emballages plastiques compris. S’il y avait une chose qu’elle avait retenue de ses heures de mannequinat, c’était de commencer par le maquillage. Surtout que ce serait surement la chose qui lui prendrait le plus de temps. Un coup d’œil à son cellulaire lui appris qu’il leur restait encore un peu de temps mais pas assez pour de nombreuses erreurs.

- Je serais prête à temps! ,adressa-t-elle à Isaac dans son dos.

Elle s’assit sur la chaise du bureau et pris une grande inspiration pour se donner du courage avant d’attraper le pot de fond de teint. Malheureusement pour le pauvre bureau, Kay ne reste pas assise sur la chaise durant tout le processus du maquillage. Elle n’hésita pas à s’asseoir sur la surface pour se rapprocher le plus possible du miroir. Mouvement pas très élégant mais qui lui permit tout de même d’éviter des erreurs. Le processus dura une bonne trentaine de minute avant qu’elle ne soit satisfaite. Une maquilleuse professionnelle aurait certainement fait mieux. Mais, elle avait tout de même réussit à ne pas ressembler à un clown. Un dernier regard, un signe de tête approbateur et elle s’engouffra dans la salle de bain avec sa robe.

Elle en ressortit une quinzaine de minute plus tard. Robe enfilée et coiffure faite. Elle avait opté pour quelque chose de simple mais efficace. Kay avait ondulé ses cheveux à l’aide d’un fer et attaché deux mèches derrière sa tête. Elle adressa un sourire désolé à Isaac avant de lui signer :
- Une minute et je suis prête.

Kaytlìn fouilla son coin de table de chevet à la recherche de quelque chose puis le bureau encore en fouillis, où elle se saisit à nouveau d’objet. Puis, elle vient se planter devant son fiancé. Elle lui tendit son inhalateur. La brunette n’avait pas besoin de dire un mot. Il savait très bien que ces robes industrielles ne comportaient pas de poches, contrairement à ceux designer par Astrid. Et il savait très bien qu’elle ne pouvait pas se permettre de quitter la chambre sans cet outil de survit. La métisse attendit qu’il le prenne avant d’ouvrir l’autre main, un sourire malicieux aux lèvres. Trois tubes de baume à lèvres attendaient patiemment dans le creux de sa paume.

- Alors, tu avais fait ton choix?
Elodothe
Messages : 57
Date d'inscription : 10/05/2022
Crédits : Mystical : VAN.J

Univers fétiche : The masquerade
Préférence de jeu : Les deux
Valise
Elodothe
Mar 1 Aoû - 4:26

Isaac C. Reeves
Âge : 28 ans Ville de résidence : Nouvelle-Orléan, Louisianne. Occupation : PDG, investisseur, graphiste et photographe.

I hear a lot about sinners
Don't think that I'll be a saint
But I might go down to the river,
'Cause the way that the sky opens up when we touch it's makin' me say that the way you hold me feels so holy, On God
I'm runnin' to the altar like a track star. Can't wait another second
'Cause the way you hold me feels so holy


I would never fall unless it's you I fall into
C’est les pensée envahie par l’image des joues roses de Kaythlin et le ventre fourmillant de sensations qu’il n’éprouvait que si rarement que le grand brun quitta le centre commercial. Sans surprise, Kay lui offrit de célébrer leur réussite en lui présantant sa main en hauteur ; Isaac n’avait rien d’une personne qui faisait des “high fives”, mais son regard portait une certaine tendresse alors qu’il levait lentement pas main pour presser sa paume contre la minuscule main de sa compagne. Sans la retirer pour quelques secondes, il se permit une critique. Heureusement, il fit celle-ci sur un ton de connivence, comme s’il réprimandait une jeune enfant.

-Effectivement. Assurons-nous surtout que tu n’ommetes plus de mettre ta trousse à maquillage dans tes valises pour nos prochains voyages.

Sans un mot de plus, il entrelaça enfin ses doigts dans ceux de sa fiancée afin de garder sa main dans la sienne en se dirigeant vers la voiture.

***

Dès leur entrée dans la chambre, Kay se précipita vers le bureau pour prendre en main sa préparation. Évidemment, elle était toujours novice à cette activité et cela lui prendrait certainement un peu de temps pour effectuer les bases. Il hocha la tête lorsqu’elle précisa qu’elle sera prête en temps. Pour sa part, il avait absolument besoin de prendre une douche avant d’entrer dans son habit, ce pour quoi il se dirigea vers la salle de bain. S’il espérait que cette escale lui permettrait de se vider l’esprit, il n’en fut rien. Il se lava comme un robot, la tête pleine de toutes les pensée accaparentes qui ne le quittaient pas depuis un moment. Cela devenait difficile de penser droit durant son quotidien alors que son fil de pensé dérivait sans cesse vers sa fiancée.. chose qu’il n’avouerait pas sous la torture. Mécaniquement, il entreprit de parfaire la coupe de sa courte barbe et de coiffer ses cheveux vers l’arriève avec un léger gel.

Il sortit en temps pour que sa compagne puisse prendre la place dans la salle de bain. S’il s’assura que son apparence était adéquate en vérifiant chaque pli de son complet dans le miroir, il savait qu’il n’avait pas à s’en inquiéter : il l’avait laissé à la buanderie de l’hôtel le matin même et quelqu’un avait livré ce dernier directement à sa chambre avant que lui et Kaythlin ne reviennent. L’attention du grand brun fût captée par Kay qui lui signa qu’elle achevait sa préparation.. Elle était déjà bien jolie, maquillée, coiffée et habillée de sa nouvelle robe. Cette jeune femme avait une simplicité dans sa beauté qui surprenait Isaac un peu plus chaque fois. Il avait réellement appris à l’aimer avec les années. Il imagnait difficilement la vie sans elle, à présent. Il était perdu dans ces pensée lorsque sa compagne l’approcha et lui tendit son inhalateur. Sans réfléchir plus que cela, Isaac glissa l’objet dans ses amples poches. Lorsqu’elle ouvrit l’autre main, présentant les tubes de beaume à lèvre d’un sourire malicieux, Isaac sentit son coeur sauter un battement. Son choix.. Il devait faire un choix.. Son regard s’attarda longuement sur les lèvres de la métisse. Doucement, il s’en approcha, tendit les mains vers les tubes. Si ce n’était que ce la couleur, il savait déjà lequel serait le plus adéquat. Seulement, parce qu’il ne pouvait s’empêcher de vouloir le savoir, l’homme porta le tube sous son regard. Fruit de la passion. C’était probablement le plus rosé des trois et Isaac se demanda s’il n’y avait pas quelque chose d’intriguant concernant cet envie de choisir la couleur la plus séductrice parmi les choix. L’homme d’affaire se retint de soupirer à sa propre pensée. Il sourit doucement à sa compagne avant de s’en approcher et de prendre son menton entre ses doigts. Avec soin, il appliqua lui-même le baume et admira son travail une seconde. Cédant à la tentation, il se pencha vers elle et captiva ses lèvres. Il oublia évidemment de gouter tant il fut absorbé par les douces sensations qui flottaient pour une centième fois dans son estomac. Il ne s’y habituerait pas.. Isaac avait tant envie d’approfondir ce baiser, tant envie de l’éterniser, mais il n’en fit rien. Il rompit leur contact, souriant maladroitement.

-Prête?

***

Le grand brun garda le silence tout au long de la route qui les mena à la soirée. Il laissa ses clés au valet, pris la bras de sa partenaire et la mena à l’intérieur. Tout passait si lentement, les secondes défilaient comme des minutes. Conscient des sensations qui vivaient toujours dans son poul, le brunet enfila deux coupes de champagnes avant même que la première heure ne soit passé. Cela eu pour effet de calmer ses nerfs, mais il savait qu’il ne devrait boire beaucoup plus que cela compte tenu de sa faible tolérence à l’alcool.

C’est perdu dans une conversation concernant le pourcentage de commission maintenant demandé par les agents de second tiers que Isaac comprit qu’il avait peu à gagner durant cette soirée. Peu d’investisseur semblaient être présents et de nombreux représentant n’avaient même aucune idée de qui occupaient la position de publiciste dans leur établissement. Cela faisait peine à voir et Isaac se demandait s’il n’était pas mieux de quitter la soirée plus tôt que prévu. Il dû réprimer un baillement, ce qui l’agaça plus encore. Cette soirée ne pouvait-elle pas se terminer? Bientôt, il n’aurait d’autre choix que de reprendre une coupe s’il ne voulait pas avoir l’air d’un figurant et cela n’était pas une bonne idée.

Amezuki
Messages : 19
Date d'inscription : 23/06/2022
Région : Pays des tuques et des ceintures fléchées
Crédits : KucingKecil

Univers fétiche : Harry Potter, Fantastique, Réel
Préférence de jeu : Femme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t5204-my-world-chronicle-amezuki https://www.letempsdunrp.com/t5199-make-your-own-storyline-amezuki
Amezuki
Ven 20 Oct - 22:15

Kaytlin Mitsuki
Gallagher

Âge : 24 ans.   Date de naissance : 6 avril. Lieu de naissance : Arklow en Irlande. Habitation :Une maison à la Nouvelle-Orléans, en Lousianne, États-Unis. Métier : Assistante dans une maison d’édition.  Budget : Personnellement, moyen sauf si on compte l’argent que lui envoie sa mère et le revenue de son fiancé. Statut :Fiancée à Isaac C. Reeves.


>  Impulsive, Optimiste, Spontanée, Ouverte, Rancunière, Casse-cou, Sociale, Créative, Têtue, Curieuse, Énergique.


Let's not fall in love [ft. Elodothe] Tumblr_inline_nmhb50opBl1to9w60_250

★ De part sa naissance prématurée, Kaytlìn fait de l’asthme sévère. Elle doit ainsi toujours traîner avec elle un inhalateur. Sa maladie l’empêche souvent de pousser son corps au maximum de ses capacités, ou du moins jusqu’où elle aimerait le faire. ★Elle préfère garder sous silence le fait qu’elle soit une enfant malade. Elle n’aime pas voir les regards de pitié que cette révélation déclenche. ★Elle connaît le langage des signes. Quand  elle n’a pas envie de parler avec un inconnu, elle l’utilise parfois. En d’autres moments, elle l’utilise par réflexe. Surtout quand elle vit une émotion forte. Maintenant qu’Isaac commence à apprendre, elle communique parfois en signe pour être discrète.

 
Le trajet entre l’hôtel et l’évènement se déroula dans le silence. Ses pensées étaient tellement imposantes que ça l’empêchait de prononcer son flot de paroles familier. Ils devraient envisager de voyager ensemble plus souvent. Les voyages semblaient les rapprocher plus facilement que leur quotidien. C’était étrange mais pas désagréable. Oh, loin d’être désagréable…
Au bras de son fiancé, elle prit une grande respiration pour se donner du courage avant de traverser la grande porte. C’était tout comme elle s’y attendait. Une grande salle, décorée richement, de la musique plus que classique, des tonnes de gens bien habillés… Une soirée ennuyeuse de son point de vue. Le point le plus positif était que l’endroit était magnifique. L’architecture digne d’un château et le splendide vitrail ne pouvait que l’émerveillé.
Kay enfila son plus beau masque de fille fortunée. Elle avait gaffé dans sa préparation de valise, elle ne ferait pas plus d’erreur durant cette soirée. Pourtant, le masque eu envie de tombé bien des fois. Les dames formaient des cercles de discutions. Discutions qui ne l’intéressaient absolument pas. Dès qu’un sujet plus passionnant arrivait sur la table, Kaytlìn s’assurait de le garder le plus active possible. Sans grand succès. Avec aucun alcool dans le sang, elle se sentit vite exclus de l’ambiance. Elle se retrouva souvent à observer discrètement le jeu de couleur du vitrail sur les murs ou à marcher entre les groupes simplement pour admirer le bâtiment.

Dans un moment d’ennuie, Kay chercha du regard Isaac dans la foule. Elle repéra facilement son grand brun au milieu d’un groupe d’hommes d’affaire. Elle s’étonna elle-même d’avoir eu un radar à fiancé en elle. Qui aurait pu le croire? Avec ses yeux de Byakugan, elle remarqua que quelque chose clochait. Elle n’arrivait déjà plus à suivre la conversation de sa compagnie du moment. Autant s’intéresser au mystère qui se présentait devant elle. La métisse se mit donc à observer à distance son fiancé. Elle commençait à bien le connaître, même lorsqu’il essaie de cacher ce qu’il ressentait. Du moins, elle aimait le penser. Et en cet instant, Isaac ressemblait à quelqu’un qui s’ennuyait, tout comme elle. Et il se devait de garder son parfait masque, comme le parfait homme d’affaire qu’il était.
Une idée germa dans sa tête. Un plan qu’elle aurait voulu réserver pour une autre occasion.  Simplement parce qu’elle ne se sentait pas prête. Mais, il y aurait-il meilleure occasion pour lui montrer cette surprise? Kay prêta une oreille à la musique qui jouait en fond. Des couples s’étaient déjà avancer sur la piste et dansaient sur le rythme tranquille. Et la musique changea de ton subtilement. La brunette accompagna le changement d’hochements de tête. Calculant le tempo. Oui, ça pouvait se faire. Allez! Il suffisait de ressembler un peu de courage. Elle ferait une super-héroïne d’elle-même.

Une grande respiration. Un mini discours d’encouragement intérieur. Une excuse polie envers son cercle de conversation. Kay traversa la salle en se faufilant à travers la foule. À deux pas du grand brun, elle prit une nouvelle respiration et figea son masque de personne fortuné sur son visage. La jeune femme glissa sa main sur le creux du coude d’Isaac. Avec un sourire discret, elle entendit que la conversation meurt d’elle-même avant de s’exprimer.

- Je suis désolé de vous interrompre Messieurs. J’aimerais vous emprunter mon fiancé pour une danse.

Les hommes d’affaires eurent un sourire et les libérèrent bien volontiers. La métisse entraîna donc son fiancé vers la piste de danse dans le silence. Trop concentrée à se répéter les conseils et indications qu’on lui avait donné. Une fois à destination, il n’y avait plus de retour en arrière.

- Je… Je ne voulais pas te montrer… Je n’étais pas prête mais… Surprise!

Kaytlìn glissa une main dans celle d’Isaac et une sur son épaule. À voix basse, elle murmura en comptant de 1 à 8 au rythme de la musique. Puis, elle se lança dans la valse. Ses pas étaient un brin machinal, elle dirigeait malgré elle la danse sans arrêter de marmonner sa série de chiffre. Tout en elle montrait son stress et sa concentration. Et, doucement, ses muscles se détendirent. Pas de pieds écrasés! Elle pouvait le faire! Elle avait bien réussit la dernière fois. Pourquoi cette fois serait différente! Le murmure qui comptait le tempo s’évanouit. Ses pas prirent une allure plus naturelle et elle arrêta d’imposer son contrôle sur la danse. Se sentant assez en confiance, elle réussit à articuler avec un sourire.

- J’en suis qu’à la base par contre. Pas trop de pirouettes sinon je ne garantis rien pour tes pieds.

Puis, la pensée qu’elle s’était lancée dans ce sauvetage sans sa confirmation lui traversa l’esprit. Elle lui devait au moins une explication.

- Je suis désolé d’avoir interrompu ta discussion. J’avais cru entendre un appel de détresse de loin et je n’ai pas pu m’en empêcher. J’espère que j’ai bien interprété tes signaux…

Contenu sponsorisé
Let's not fall in love [ft. Elodothe]
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» HYPOTHESIS: If I fall in love, things will invariably end poorly. (Charlissa)
» Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies.
» myself kinda attitude | Elodothe |
» Folie passagère (ft. Elodothe) (TW sexe et drogue)
» Love doesn’t make the world go round. Love is what makes the ride worthwhile. (némésis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: