Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 EmptyAujourd'hui à 9:20 par Manhattan Redlish

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 EmptyHier à 20:54 par Ezvana

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 EmptyHier à 8:55 par Senara

» Raven and Bones
Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 EmptyJeu 18 Juil - 23:49 par Lobscure

» Apocalypse Rouge [PV Opale Or]
Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 EmptyJeu 18 Juil - 17:54 par Opale Or

» Silicon Heart ft. Lexis
Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 EmptyJeu 18 Juil - 13:00 par Lexis

» Le sang des rois
Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 EmptyJeu 18 Juil - 8:57 par Telanie

» Activité réduite
Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 EmptyJeu 18 Juil - 4:22 par Raton

» Can't Get You Out of My Head (avec Rein)
Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 EmptyJeu 18 Juil - 0:56 par Clionestra


LE TEMPS D'UN RP

Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie]

Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Sam 5 Nov - 15:29
JZuLWIOY_o.png
Cinderella Monroe

J'ai 17 ans et je vis dans le royaume de Fincrey. Dans la vie, je suis lycéenne et serveuse dans un café et je m'en sors bien, enfin je crois. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis comme je peux



Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 Giphy-2

Gentille - Douce - Aimante - Bienveillante - Généreuse -  Loyale - Sensible - Courageuse - Rebelle de son destin - Danseuse - Chanteuse - Aime les animaux - Débrouillarde - Couturière

La famille de Cindy est arrivée à Fincrey il y a de ça des générations. La famille de son père fait partie de l'aristocratie et n'a jamais manqué de rien. Son père, dernier héritier en date, s'est marié avec sa mère qui était moins noble que lui, mais qui faisait tout de même partie de la bourgeoisie. Sa mère est morte en couche en lui donnant naissance. Le père de Cindy s'est alors très vite remarié pour que sa fille puisse grandir avec la présence d'une mère. Sa nouvelle femme avait également deux filles du même âge que Cindy, ce qui pour lui était un point positif en plus. Malheureusement, le père de Cindy décéda d'une maladie grave quand elle avait six ans. Dès lors, sa vie a pris un virage à 360 degrés. Sa belle-mère Victoria de Trémaine, est l'exemple parfait de la marâtre. Personne n'aurait cru qu'on puisse encore qualifier quelqu'un de marâtre, de nos jours, mais si, si, c'est exactement ce qu'elle était. Méchante, vicieuse, sévère, elle n'avait rien pour plaire. Elle mena la vie dure à Cindy tout en dilapidant l'argent de son père au profit de ses propres filles. Cruelle et sans pitié, elle obligea Cindy à être une domestique dans sa propre maison et si elle avait le malheur de dire quoi que ce soit, elle était battue et punie. Pourtant, Cindy a toujours gardé l'espoir au fond d'elle que sa vie prenne un nouveau virage vers un meilleur avenir. Elle en est persuadée, son tour va bien finir par arriver.

Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 Imogen-poots


Imogen Poots :copyright:️ .liloo_59 - Google

J'avais préféré éviter la question du prince. Je n'ai pas envie de gâcher sa journée en lui disant que ma mère est morte en couche à la fleur de l'âge et que mon père est mort de maladie à l'aube de ses quarante ans. C'est beaucoup trop triste et morbide. Sans compter que c'est toujours aussi douloureux pour moi d'en parler, alors à quoi bon. Au contraire, pour tenter de ne pas tomber immédiatement dans une profonde déprime, je me contente d'aspirer une taffe de ma cigarette pour recracher tous mes soucis en même temps que la fumée. Peut-être qu'un jour, je finirai par lui raconter mon histoire.

En passant une main dans mes cheveux, je continue quand même de me demander comment cela se fait-il qu'il n'est jamais entendu parler de moi ou de ma famille ? J'imagine que le nom des Monroe est tombé dans l'oublie à la mort de mon père. Soupire.
Je me reconcentre sur le prince, qui est une source d'inspiration bien plus joyeuse. Sa façon d'être si naturel alors qu'il est le prince héritier de tout un royaume, a le don de me rassurer.
J'aurais profité de cet instant le plus longtemps possible, mais malheureusement, la sonnerie de l'école ne tarda pas à nous rappeler que la vraie vie nous attend. Aussi, je profite de l'occasion pour tenter d'organiser subtilement une prochaine rencontre entre le prince et moi. Après tout, s'il est autant déterminé à connaitre mon nom, peut-être qu'on finira par se retrouver, quelqu'un part un jour ou l'autre.

Mon cœur soupire au moment où je m'en vais. Pourquoi ? Parce que je commence à penser au prince et que cela m'agace profondément. J'ai pas envie d'être une de ses groupies. J'ai pas envie qu'il se serve de la pauvre petite Cindy pour se sentir normal. Ou pire. Peut-être que c'est un pari ou un gage à la con ? Je dois rester méfiante et me protéger coute que coute. Tout ça là.... la façon dont le prince me regardait, me parlait, c'est beaucoup trop beau pour être vrai ! Pourquoi ça m'arriverait à moi, bordel ! Non. Je ne dois pas fondre devant son sourire ou tenter d'installer quoi que ce soit entre lui et moi. Nos chemins finiront irrémédiablement par se séparer, en attendant ce jour, je ne sais pas ce qu'il espère de moi, mais en tout cas, je ferais tout ce que je peux pour qu'il ne l'obtienne pas !


***


C'est en tout cas la décision que j'ai prise en entrant dans le bâtiment principal de l'école. En me dirigeant vers le journal du bahut, je passe devant le casier du prince qui comme d'habitude est inaccessible à cause de toutes les fans qui s'agglutinent devant, dans l'espoir de le croiser, de le voir, de lui parler et/ou de leur offrir des cadeaux en tout genre dans le but d'avoir ses faveurs. Est-ce que c'est genre carrément dégueulasse ?! Ouais, carrément. Mais personnellement, je me contente de rouler les yeux et de secouer la tête avant de continuer mon chemin. Ces filles sont toutes magnifiques, bien plus que moi, si elles pouvaient s'intéresser à Rowan avant de s'intéresser au prince, peut-être qu'elles auraient une chance. Fin.... moi ce que j'en dis.

Au journal, Alice a dû me remonter les bretelles, car apparemment mes photos n'ont pas été validées par le porte-parole de la famille royale ! Ce connard a le don de me mettre des bâtons dans les roues ! Soupire ! J'ai eu beau essayé de défendre mon avis sur la question, le prince, n'est pas qu'un prince ! C'est un être humain et ça ne ferait pas de mal aux gens de le voir tel qu'il est ! ....Alice a préféré ne pas se mouiller et suivre l'avis du porte-parole. Ainsi, je vais devoir refaire une séance photo dans l'espoir de plaire au porte-parole et indirectement, à Leurs Majestés, aka les parents de Rowan. Fais chier.

Je prépare l'appareil photo du lycée pour ma séance de tout à l'heure. Je nettoie les objectifs et les lentilles. Je remets le tout dans la mallette de transport que je prends avec moi pour aller en cours afin d'éviter de devoir repasser par le journal après les cours.
La journée passa tranquillement, j'ai tenté de rester concentrée sur ce que racontaient les profs, mais j'avoue que j'avais souvent le visage tourné vers la fenêtre.... Je laissais mon esprit vagabonder. Parfois, je me demandais ce que faisait le prince, en quelle matière est-ce qu'il est et est-il plus à l'écoute que moi ? De temps en temps, je pensais à l'enfer qui m'attendait à la maison. Après les cours, je vais devoir travailler quatre heures dans un café pour me faire de la thune, puis je vais devoir rentrer et faire le ménage et la lessive. Ensuite, je vais enfin pouvoir m'occuper de moi, me laver etc et encore, je ne dois pas faire de bruit au risque d'être corrigée ! C'est pour ça que je passe le moins de temps possible chez moi ! Des fois, je passe des nuits entières dehors parce qu'au moins, je peux faire autant de bruit que je veux ! Soupire. Je recommence à bader, je passe une main dans mes cheveux avant de ramasser mes affaires et d'aller dans le cours suivant.

La journée se termine enfin ! J'en avais plus que marre ! J'ai tellement de choses à faire, j'espère que la séance photo ne prendra pas trop de temps ! Et j'espère surtout que le prince ne me verra pas.... D'habitude quand je le prends en photo, je reste toujours discrète, je fais en sorte qu'il ne me remarque pas. Non, c'est pas du voyeurisme ! Bon...ok....peut-être un peu… mais je vous assure qu'il n'y a rien de malsain ! Quand je me cache pour le photographier, c'est uniquement dans le but d'immortaliser ses expressions les plus naturelles. La façon qu'il a de savourer le soleil sur sa peau ou de sourire à un ami qu'il n'a pas vu pendant les vacances. J'aime sa façon qu'il a de froncer les sourcils au-dessus d'une leçon qu'il ne comprend pas. Tout ça, c'est le genre de chose que je ne retrouve pas quand il fait des discours d'inaugurations ou lorsqu'il parle à son fan club...

Je me dirige vers le stade de sport de l'école en repensant à tout ça. Sur l'appareil photo, je regarde toutes les photos du prince que j'ai prises durant l'année. Ma préférée, c'est celle où Rowan est assis sur un coussin autour d'une table, jouant aux cartes avec son meilleur ami. J'imagine qu'il venait de gagner, car il affiche un sourire sincère et victorieux. On peut voir qu'il est en chaussette et survêtement avec un t-shirt blanc tout ce qu'il y a de plus simple et froissé qui plus est ! Je n'ai jamais vu le prince comme ça. Jamais. Il avait l'air si heureux ! Il s'amusait bien et paraissait être un ami normal et ordinaire…
Bon, j'avoue, inutile de me torturer, je n'ai pas pris cette photo à l'école, pensez-vous ! Je l'ai prise par la fenetre de chez son meilleur ami.... Il habite sur le chemin de chez moi et en passant devant, j'ai entendu des rires et en tournant la tête, j'ai vu le prince… Mon sang n'avait fait qu'un tour et c'est naturellement que j'ai pris cette photo ! Je n'ai pas du tout pensé au fait que.....bhein....c'est un délit. Rooooooh osef. Cette photo est mon petit secret, je suis la seule à savoir qu'elle existe et je la garderai précieusement. Ce sourire vaut pour moi toutes les photos officielles, tous les tableaux et toutes les peintures du monde entier.

Je finis par arriver au stade et je monte rapidement et discrètement les gradins. Je me mets clairement sur les gradins d'en face de ses groupies. Pour qu'elles me gueulent dans les oreilles, non merci ! En fait, je me trouve exactement à la même place que tout à l'heure. Si c'est pas un signe. En m'asseyant, je ne peux m'empêcher de sourire.

"Je ne sais pas quel genre de message étrange, tu essayes de m'envoyer, mais arrivera le moment où ça ne me fera plus rire..... à bon entendeur."

Ouaip, je ne sais pas vraiment ce que me réserve l'univers, mais j'espère qu'il ne prévoit rien de vraiment trop. Parce que trop, c'est trop........ Et je pense que ma vie est assez merdique comme ça.

Soupire, les garçons finissent par arriver et c'est sans peine que je repère le prince parmi eux. Quoi ?! Je.... C'est pas la première fois que je le mitraille pendant un entrainement, à force, j'ai appris à le reconnaitre. C'est tout.
Bref ! Il arrive donc sur le terrain et quand le match d'entrainement commence, je commence à le viser avec mon appareil. Je prends quelques photos qui je pense vont plaire au porte-parole. Sourire victorieux, attitude de vainqueur. Poing levé après un lancer mémorable. Je pense qu'en une seule séance, je viens de bâcler le travail de toute une année. Je soupire. Puisque c'est ce qu'ils veulent qui suis-je pour ne pas leur donner.

Je continue de le mitrailler puis quand j'estime en avoir assez, je baisse l'appareil puis je commence à regarder les photos que j'ai prises. Les plus floues sont tout de suite supprimées. Je ne prête plus attention à ce qu'il se passe sur le terrain, aussi, quand au bout de quelques minutes d'inattention, j'entends une voix à côté de moi, je sursaute de peur.

Quand je lève la tête, c'est le prince qui se tient nonchalamment à côté de moi, son merveilleux sourire aux lèvres. Je rougis malgré moi, c'est vrai que c'est gênant. J'ai fait une sortie théâtrale pour me retrouver ici deux heures après.

"Oui, vous m'avez démasqué ! Je ne suis qu'une psychopathe qui préfère vous suivre en cachette !" Dis-je en levant les mains de façon théâtrale, comme si j'étais prête à ce qu'il me mette les menottes. Puis je souris un peu plus avant de détourner le regard, gênée de ma réponse. "Bien sûr, le prince et son équipe en train de se dépenser comme de vrais hommes. Je ne doute pas une seule seconde que vous finirez par ramener la coupe à la maison."

J'aurais voulu être plus enthousiaste, mais j'ai encore les paroles d'Alice qui me trottent dans la tête. Je suppose qu'elle va pouvoir enfin respirer quand elle verra que je me suis pliée aux volontés de l'autre abruti.
Je papillonne des cils quand le prince me ramène sur terre avec sa question. Je regarde l'appareil un instant le temps que l'information me parvienne jusqu'au cerveau puis je réponds rapidement.

"Oh ça ? Je vous l'ai dit, je suis une psychopathe !" Jeu de sourcils puis je secoue la tête en souriant. "Non, en fait, je fais partie du journal de l'école." Je me demande une fraction de seconde si je devais lui faire part de mon problème ou non. Puis.... en plongeant mon regard dans le sien, je me dis qu'il doit avoir assez de soucis comme ça. Puis si ça se trouve, il en aura rien à foutre… "Je....Il me manquait quelques clichés de sa Majesté, du coup.... je suis venue les chercher ici." Je hausse les épaules pour faire comme si tout ceci était normal. Mais le problème, c'est que j'ai une base très limitée de la normalité...

Je fais défiler les photos que j'ai prises aujourd'hui pour les montrer au prince.

"Regardez, elles vous plaisent ?"

Mon ton est légèrement plus froid et distant que tout à l'heure. Je déteste ces photos. C'est vrai que le prince est magnifique dessus, beau, fort, viril et victorieux, on ne peut rien lui reprocher. Mais je vois au fond de ses yeux que quelque chose le tracasse. Ça se voit, merde ! Et pourtant, je suis prête à mettre ma main à couper, qu'Alice me dira "Bhein, tu vois, Cindy, quand tu veux ! Ces photos sont magnifiques ! Le prince a l'air tout aussi heureux et épanouis que sur celles que tu avais proposées ! Aller, je les envoie !" tssss....
Je continue de faire défiler machinalement les photos, mais malheureusement, je vais trop loin et la prochaine photo est la photo du prince qui regarde le ciel, allongé sur la pelouse de l'école. La fameuse photo où j'avais dû monter sur un arbre pour le prendre.

"Merde !"

Je retourne en arrière pour revenir sur les photos de la séance d'aujourd'hui.

"Les anciennes photos ne vont pas figurer sur l'album. Je pense qu'ils n'éditeront que celles d'aujourd'hui."

Tentais-je de lui dire dans l'espoir que sa curiosité ne le pousse pas à regarder l'intégralité de son fichier ! Sinon, je sens que je vais devenir rouge comme une tomate ! Pire, il va peut-être vraiment me prendre pour une folle et me faire arrêter ! J'avoue que la plupart des photos pourraient être prises pour du voyeurisme..... Putain..... mon cœur commence à battre plus vite et je sens une goutte de sueur sur mon front. Le verdict ne va pas tarder à tomber, est-ce qu'il va gober mes paroles ou non ?!
Horizona
Messages : 1535
Date d'inscription : 02/11/2019
Région : Alsace
Crédits : animationsedts tumblr

Univers fétiche : Science-Fiction , City , univers inventé
Préférence de jeu : Les deux
Scooby Doo
Horizona
Ven 18 Nov - 22:55
c3935ffa93d094d02d8c041d91faddf0122b4454.png
Rowan
De Fincrey

J'ai 17 ans et je vis au Royaume de Fincrey. Dans la vie, je suis lycéen et prince héritier du royaume et je m'en sors comme je peux , on cache les problème, et on fait le beau. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je ne m'en préoccupe pas vraiment. Mes parents veulent que je me marie dès ma majorité avec un bon partie ce qui me rend plus que nerveux...

Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 Tumblr_inline_os43vizXNb1sirbdm_250
Rowan est le prince héritier du royaume de Fincrey. Un royaume petit certes mais aux grandes ambitions politiques, qui a des moyens militaires.
Il avait un frère aîné Ewen qui est décédé dans un attentat il y a 3 ans , à l'âge de 16 ans. La violence de cette perte le fait encore souffrir aujourd'hui , mais cela a également augmenté la grande pression que met ses parents sur ses épaules : il est le dernier "espoir" de la famille , pour diriger et continuer la lignée.

Depuis toujours , Rowan a une éducation spécialisée en politique, et depuis la mort de son frère, il rencontre également d'autres dirigeants...et leurs filles.
Cela dit , ses parents ont toujours voulu qu'il puisse se mêler au peuple et obtenir leur sympathie : ainsi il fréquente les écoles publiques.

Rowan fait toujours comme si il était sûr de lui , un brin séducteur , mais refusant toutes relations sérieuses par peur de s'attacher. Il sait ce qui l'attend niveau amour , et ça n'a rien de positif. Il sait qu'il aura la même vie que ses parents : un mariage politique , sans amour.
En réalité, il se sent seul malgré son statut de populaire , et est angoissé. Ses seuls amis ne sont là que pour sa célébrité et leurs photos Instagram.
Il trouve refuge dans la musique notamment. Il joue du violoncelle.
Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 5b77af7fe7e5668562dc034319a87a6c56e0a982


Thomas Doherty@bambi eyes
L'entraînement a eu le mérite de bien se finir. Il faut dire que Jake m'a sauvé la vie avec ce diable de bon ballon. Ce n'est pas la première fois , sans doute pas la dernière. Même sans le voir , je sens son regard inquiet dans mon dos.

Jake , contrairement à Val qui est plus un profiteur qu'autre chose , c'est un véritable ami. Le seul qui ne me voit pas juste comme le Prince Rowan , le grand puissant riche et blablabla...
C'est le seul , mon cher Jake , qui s'est soucié de ce que je pouvais ressentir après la mort de mon frère.
Le seul qui m'a offert de vraies condoléances , qui m'a écouté chialer et dire ce que j'avais sur le coeur sans dire un mot , le seul qui m'a invité chez lui pour me détendre sans arrières pensées. Il ne pensait jamais à devenir populaire.

Et maintenant , je suis certain qu'il se demande pourquoi je vais parler à cette fille , dont je ne connais toujours pas le putain de nom.
Si ça me frustre ?
Ouais , carrément.

Pas parce que je suis le prince ou je ne sais quelle autre connerie , mais parce que je déteste cette impression qu'elle se joue de moi. Une petite distraction , un amusement et... rien de plus.

Enfin.
Est-ce qu'on vient cribler de photo un simple amusement passager ?
Surtout quand on a l'occasion de le prendre torse nu ?
Hum-Hum.

"Tu n'es pas du tout rassurante quand tu dis ça. Je risque de te prendre au mot , tu sais..." , on en rigole mais les psychopathes ça court effectivement les rues. Bien que je ne l'ai pas prise au sérieux. "Merci de ta confiance. On s'entraîne dur en tout cas !"

De là à remporter une coupe ya un sacré bout de chemin à parcourir , surtout pour un petit lycée , dans un petit royaume comme le nôtre. Mais qui sait...Un jour peut être.
Le journal de l'école.
Bien. Je pourrais trouver un moyen d'obtenir son nom désormais , avec cette information. Ça me donne le sourire tout d'un coup.

"Je suis sûr qu'il y avait bien assez de photos de moi..." , je soupire en me retenant de lever les yeux au ciel. Je regarde attentivement les clichés qu'elle me montre , plutôt admiratif. "Oh...C'est toi qui les a toute prises ? Elles sont super. Je tire quasiment tout le temps une tête d'enterrement mais que veux-tu..." , je fais remarquer avec humour , avant de me figer sur la dernière photo.

Ah bah , je comprends aisément que je n'étais pas censé la voir , celle-là. Elle me sort une excuse , et j'hausse les épaules , avec néanmoins un petit sourire moqueur au coin des lèvres.

"Y'a plutôt intérêt à ce que des...photos personnelles n'aparaissent pas dans le journal ça m'arrive suffisament souvent...Par contre..." , je me penche un peu vers elle , pour chuchoter. "Si tu espères encore que je ne crois pas que tu m'espionne...C'est raté. T'en as d'autres des comme ça ?" , je demande un peu plus sérieusement , avant de rejeter un oeil à son appareil. "Je vais pas espionner ton appareil , je doute que tu ais quelque chose dont je devrais vraiment m'inquiéter. Mais...je t'avoue que c'est quand même un peu perturbant ton histoire , tu le sais , hein ?"
Cheval de Troie
Messages : 1391
Date d'inscription : 08/02/2020
Région : PACA
Crédits : Bazzart

Univers fétiche : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t3582-ton-amie-c-est-moi-je-suis-ton-amie
Cheval de Troie
Dim 6 Aoû - 14:55
JZuLWIOY_o.png
Cinderella Monroe

J'ai 17 ans et je vis dans le royaume de Fincrey. Dans la vie, je suis lycéenne et serveuse dans un café et je m'en sors bien, enfin je crois. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis comme je peux



Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 Giphy-2

Gentille - Douce - Aimante - Bienveillante - Généreuse -  Loyale - Sensible - Courageuse - Rebelle de son destin - Danseuse - Chanteuse - Aime les animaux - Débrouillarde - Couturière

La famille de Cindy est arrivée à Fincrey il y a de ça des générations. La famille de son père fait partie de l'aristocratie et n'a jamais manqué de rien. Son père, dernier héritier en date, s'est marié avec sa mère qui était moins noble que lui, mais qui faisait tout de même partie de la bourgeoisie. Sa mère est morte en couche en lui donnant naissance. Le père de Cindy s'est alors très vite remarié pour que sa fille puisse grandir avec la présence d'une mère. Sa nouvelle femme avait également deux filles du même âge que Cindy, ce qui pour lui était un point positif en plus. Malheureusement, le père de Cindy décéda d'une maladie grave quand elle avait six ans. Dès lors, sa vie a pris un virage à 360 degrés. Sa belle-mère Victoria de Trémaine, est l'exemple parfait de la marâtre. Personne n'aurait cru qu'on puisse encore qualifier quelqu'un de marâtre, de nos jours, mais si, si, c'est exactement ce qu'elle était. Méchante, vicieuse, sévère, elle n'avait rien pour plaire. Elle mena la vie dure à Cindy tout en dilapidant l'argent de son père au profit de ses propres filles. Cruelle et sans pitié, elle obligea Cindy à être une domestique dans sa propre maison et si elle avait le malheur de dire quoi que ce soit, elle était battue et punie. Pourtant, Cindy a toujours gardé l'espoir au fond d'elle que sa vie prenne un nouveau virage vers un meilleur avenir. Elle en est persuadée, son tour va bien finir par arriver.

Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie] - Page 2 Imogen-poots


Imogen Poots :copyright:️ .liloo_59 - Google

Comme à son habitude, le prince a l'air assez détendu. Il est souriant et fait même semblant de trouver mon humour drôle. Il a vraiment appris l'art des bonnes manières... Je le regarde sans répondre, me contentant d'un sourire.

Quand il dit qu'il doit sûrement avoir suffisamment de photos de lui, je me retiens de lui avouer qu'il est sans doute loin d'imaginer le nombre exact de photos de lui qui circulent… Rien qu'au journal, on doit en avoir des milliers ! Le prince à l'école, le prince au sport, le prince qui mange, le prince en sortie scolaire… Toute la collection est précieusement étiquetée et archivée. Je n'imagine même pas le nombre de représentations de lui qu'il doit y avoir au palais... Puis... Avec l'arrivée des téléphones... TOUT le monde doit bien avoir au moins une photo de lui dessus… Soit parce qu'ils sont amis avec lui, soit parce qu'ils en ont eu l'occasion, soit… comme moi.... ils en ont, car ce sont des voyeurs psychopathes ! Cette idée me fit sourire malgré moi. Mais mon sourire s'évapora vite quand il dit de mes photos qu'elles sont superbes.

"Merci."

Je n'ai visiblement reçu aucun court de savoir-vivre. Le prince m'aurait dit un "merci" chantant et souriant pour prouver sa bonne foi ! Je me suis contentée d'un "merci" froid et distant, sans même le regarder et avec un visage légèrement fermé. Je vous avoue que je ne sais pas du tout pourquoi je me permets d'être aussi moi-même avec lui ! C'est le prince ! Le futur roi ! Je devrais être en train de lui lécher les pieds, comme tout le monde, pour être dans ses bonnes grâce ! Et non lui faire part sans cesse de mes sauts d'humeur, car je suis un véritable livre ouvert !
Soupire… C'est parce que je suis totalement inapte à le côtoyer qu'il faut absolument que je mette un terme à tout ça. J'étais déjà convaincue, ce matin, que c'était la meilleure chose à faire, je le suis encore plus maintenant ! Non mais sérieusement, regardez-moi, aucune grâce, aucune prestance… Alors que lui est tellement charismatique, toujours droit et impeccable... Je ne sers qu'à lui faire perdre son temps et sa popularité, s'il continue de s'afficher avec moi.

Perdue dans mes réflexions, je reste bien silencieuse, ce qui a sans doute dû inquiéter le prince qui reprend une voix sérieuse afin de pouvoir me proférer sa menace déguisée. J'arque un sourcil, presque vexée qu'il puisse croire que je fais partie de ces pourritures qui ne ratent pas une occasion de tourner en ridicule Sa Majesté ! Mais bon, après tout, il ne me connait pas, c'est normal qu'il se méfie de moi. Aussi, je me radoucis en me disant que moi aussi, je me méfie de lui, alors on est quitte.
J'inspire. Expire. Puis je le regarde intensément. C'est une grande décision que je m'apprête à prendre… Aussi, dans son regard, je puise le courage nécessaire puis je finis enfin par ouvrir la bouche.

"Ne vous inquiétez pas, le journal de l'école est en étroite collaboration avec le palais, donc aucune photo non validée par votre porte-parole ne pourrait être éditée." Est-ce que c'était suffisamment rassurant pour lui ?! Aucune idée. Mais c'est sans doute ce qu'Alice lui aurait dit. Je décide malgré tout d'ajouter. "Pour ce qui est de mes photos.......... Jamais je ne ferai quoi que ce soit qui puisse nuire à Sa Majesté !" J'accompagne mes paroles d'un respectable mouvement de tête, comme une minirévérence. Malgré tout, je suis sincère, mon but n'est pas du tout et n'a jamais été de lui nuire de quelques façons. "E....Elles ne sont que pour mon plaisir personnel." Ok. Ça fait bizarre dit comme ça ! Il pourrait penser que.... Je rougis rien que d'y penser et tente tout de suite de clarifier la chose pour qu'il ne pense pas que je suis le genre de personne à dire ce genre de chose ! "Enfin je...je veux dire que j'aime prendre des photos et...e...et Son Altesse est un très bon modèle !" Ok...Y'avait peut-être un peu trop d'entrain dans ma réponse ! Mais j'espère qu'elle se voulait moins salace que la précédente. J'expire de nouveau un bon coup afin de ne pas perdre mon courage. Puisqu'on en est aux confidences, je ferais mieux de tout lui dire avant de me faire arrêter. "J'ai toujours aimé prendre des photos. Au début, je me contentais du paysage et de la nature, c'est tellement magnifique, je vous assure qu'il n'y a rien de plus beau qu'un coucher de soleil ! Peu importe l'endroit où l'on se trouve !" Cindy, tu t'égares... "Ma...Mais, un jour, j'ai pris en photo un vieil homme qui lisait le journal sur un banc et là j'ai compris que comme la nature, l'être humain a une palette infinie d'émotion, d'expression, de sentiments. Ils peuvent se voir simplement à travers la façon de jouer avec leurs cheveux, de sourire, de regarder les autres. On peut lire de la tristesse dans les yeux de quelqu'un qui sourit, on peut voir toutes les angoisses d'une personne qui soupire. Ces moments-là, je les immortalise parce qu'ils sont la preuve incontestée que tous ces gens sont comme nous. Dans ces moments-là, ils ne peuvent pas mentir. Pas comme quand quelqu'un pose ou tente de toutes ses forces de refouler sa vraie nature pour mieux apparaitre sur l'écran." Pour accompagner mes paroles à l'acte, je remontre une photo d'aujourd'hui au prince. "Regardez. Sur cette photo, vous êtes le prince victorieux que tout le monde aime et soutient. Et je vous parie tout ce que vous voulez que votre abr... heu... votre porte-parole, va l'adorer ! Mais moi, je sais que ce n'est pas vous ! Enfin.... Ce n'est pas juste la seule chose qui vous définit !" Soupire. On arrive au point de non-retour. "Ma photo préférée, c'est celle-ci. Vous savez pourquoi ? Parce que sur celle-ci, vous n'êtes qu'un adolescent qui, même s'il n'oublie pas ses devoirs, passe simplement un peu de bon temps avec un ami à jouer aux cartes. Est-ce si horrible que ça de voir notre prince être lui-même ? S'amuser ? Être tout simplement comme nous ?...." Je zoome un peu. "Regardez, moi, je vois que sous votre sourire se cache une profonde tristesse, ça ne rend pas votre sourire faux pour autant, je dis juste qu'à ce moment, vous étiez parcourus de bien plus d'émotions que le simple amusement !"

Je soupire, en me disant que je devais m'arrêter là… J'ai déjà plus d'une fois donné des raisons au prince de me faire arrêter et jeter en prison, rien que pour avoir osé insinuer que le prince pouvait être au même niveau qu'une gueuse comme moi....

C'est à ce moment que mon téléphone se met à sonner. Je regarde l'écran et il s'agit de Javotte. Je fronce les sourcils comme si je venais d'apprendre la pire nouvelle qui soit. Si elle m'appelle, c'est que j'ai encore dû faire quelque chose. Ou qu'elle veut que je ramène ses affaires à la maison comme si j'étais son âne... Soupire.
Je regarde le prince qui affiche un regard que je connais bien maintenant, ce regard affiche sur mon visage un petit sourire que je ne peux pas retenir.

"Je suppose que vous savez ce que ça signifie ?! Je dois m'en aller.... Mais, j'es.... j'imagine qu'on se reverra bientôt."

Ma voix était douce et sincère, bien loin de ma résolution du jour, mais bon. J'avais vidé mon sac, je lui avais dit ce que je pensais de ses faux semblants et de ses sourires figés pour le bon vouloir de tout un chacun ! Il allait sûrement me traiter de pauvresse ignare qui ne sait rien de sa vie et de ce qu'il doit faire et il n'aurait sans doute pas tort.
Malgré tout, je me redresse et lui fait face, prête à accepter toutes les insultes et menaces qu'il allait me proférer. J'imagine que je l'ai mérité. Inspire. Expire. Je suis prête. Mais après ça, je vais devoir aller voir ce que Javotte me veut avant de finir par recevoir un appel de ma belle-mère et ça... je n'en prendrais pas le risque, pas même pour le prince. En tout cas, pas encore.
Contenu sponsorisé
Viendras-tu me retrouver à minuit , aux croisement de nos vies ? [Cheval de Troie]
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Apocalypse please _ Cheval de Troie
» i got chains and you got wings (cheval de troie)
» Sans lendemain [Cheval de Troie]
» Faux semblants ☾ Cheval de Troie
» they are the hunters, we are the foxes and we run (ft. Cheval de Troie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers animes :: Disney-
Sauter vers: