Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les trouver ?
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Ivann + | • Une fin heureuse n'est pas envisageable.

@Robz
Messages : 452
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : France.
Crédits : tumblr.

Univers fétiche : Post-apocalyptique, touche à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
@Robz
Mer 28 Juil - 16:34
7ei5.pngMise en Situation


Le monde tel qu'on le connaissait n'existe plus. L'homme est devenu l'ennemi de la machine, qui fut un temps servait uniquement à lui améliorer la vie. La plupart des gens sont morts pendant ces six dernières années, mais certains survivent encore. Se battent encore, pour tenter de regagner le monde, la possibilité de vivre en paix.


i3tb.png


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
@Robz
Messages : 452
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : France.
Crédits : tumblr.

Univers fétiche : Post-apocalyptique, touche à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
@Robz
Mer 28 Juil - 16:35
8qc2.png
Ivann Thomas
Il a grandit dans un monde normal ; Ivann pouvait aller aussi bien au cinéma qu'au lycée, faire ses courses simplement dans un grand magasin, sortir avec un garçon dans un parc, aller manger un glace hors de prix sur la plage. Mais la destruction de cet ancien monde l'a certainement plus touché, lui et les plus âgés, que les gamins qui ont simplement apprit à vivre dans quelque chose de différent. C'est tellement plus sombre aujourd'hui que ça ne l'était avant. S'il a su s'y faire, comme la plupart des survivants maintenant, Ivann reste tout de même nostalgique du bon vieux tant. Malgré ces six ans de guerre passées, il se perd trop souvent dans ses souvenirs.

Depuis deux ans maintenant, il fait parti d'un groupe immense qui a prit un vieux centre commercial souterrain pour base. Les premiers Colons de cet endroit l'ont trouvé suite à la deuxième étape de cette guerre futuriste : après que les robots aient pris possession du monde. Ils ont réussi à le garder en sécurité, et à sauver d'autres survivants. Ivann y a sa chambre, ses habitudes, et peut s'imaginer rester ici jusqu'à la fin de ses jours. C'est surtout parce qu'il est entouré de tous ceux qu'il aime : son meilleur ami, Andrews, son petit ami Matt, et la famille d'Andrews qu'il considère comme la sienne.

Ivann + | • Une fin heureuse n'est pas envisageable.  Atlj

Richard Harmon :copyright:️ midgardsun
Voilà déjà trois jours qu'il a soufflé les bougies de ses vingt-cinq ans. En petit comité, parce que ce jour n'est pas heureux depuis plusieurs années pour la plupart des survivants. C'est le vingt-sept avril que les robots ont définitivement prit le contrôle du monde : personne n'a envie de rien fêter ce jour-là. C'est un jour de commémoration. Ivann en a tellement prit l'habitude qu'il est à chaque fois étonné de voir les siens penser à lui ce jour-là. Trois jours plus tard, il regarde encore pendant de longues minutes la fleur que Matt lui a offert : elle se fane rapidement parce qu'il ne peut pas se permettre de la changer d'eau, parce qu'elle ne voit pas la lumière du soleil. La nature meurt aussi rapidement et facilement que les êtres humains, aujourd'hui.

Ivann est dans une semaine de repos : il était en vadrouille avec le reste de son équipe, à l'extérieur, pendant deux semaines avant d'avoir des congés. Alors il en profite ; il se lève plus tard que lorsqu'il est en mission, il peut se laver grâce à l'eau de pluie qu'ils récoltent et qu'ils chauffent grâce aux panneaux solaires. Il profite de repas bien moins horribles que ce qu'ils peuvent manger dehors. Et le meilleur dans tout ça ? C'est qu'il n'a pas à tenir une arme collée à sa poitrine, prêt à se défendre contre des robots bien plus forts et solides que lui. Il n'a pas l'impression de survivre, lorsqu'il est à la maison. Il peut profiter de Matt, d'Andrew, et de tous les autres membre de cette famille si parfaite. Ivann peut même profiter d'un bon livre aux pages jaunies, collé à un vieux chauffage électrique qui le réchauffe là, si profond sous terre. La seule chose qui lui manque dans ces moments-là, c'est la chaleur du soleil sur sa peau.

" - Tu veux pas squatter un peu plus longtemps ton lit avec ton homme préféré ?"
" - Faut que j'aille voir Drew. Il a besoin d'aide pour descendre son nouveau matelas." Ivann répond doucement, avec un sourire pour Matt, avant de l'embrasser rapidement pour pouvoir se décaler de leurs draps avant d'être rattrapé par les bras de son homme. " Il faudrait que je bosses avec lui, si ça peut nous permettre d'avoir plus de trucs."
" - J'te préfère quand même pauvre, mais honnête."

Ivann a levé les yeux au ciel, mais il a rigolé légèrement, malgré les mots de son conjoint. C'est comme ça, Matt doit s'y faire. Andrew fait partie d'Ivann qu'il en soit heureux ou non. Et même si Ivann comprend le point de vu de Matt, cela ne change absolument rien. Même si Andrew n'est pas très honnête à toujours magouiller à l'intérieur de la base pour avoir une meilleure vie. C'est certainement sa chambre qui est la plus agréable de toute la base, et Andrew n'est pas mauvais non plus. Il a simplement su tirer partie de tout ce qu'il pouvait pour améliorer son quotidien et celui de sa famille.

Et quand Andrew a besoin d'Ivann, ce dernier est toujours là. Alors il n'a pas hésité à s'habiller rapidement pour sortir de sa chambre, avant de se retrouver dans les nombreux couloirs à peine éclairés qui constituent cet ancien centre commercial. Il y a beaucoup de monde à l'intérieur -si on ne compare pas cela à ce qu'était la population avant la guerre. Il croise des gens qu'il connait, les distingue d'un signe de tête avant de continuer son chemin pour s'enfoncer un peu plus dans les couloirs sombre jusqu'à la place où vit Andrew et le reste de sa famille. Il frappe à une porte avant d'entrer à l'intérieur comme s'il était chez lui. C'est un peu le cas. On ne l'accueille même pas vraiment à l'intérieur, parce qu'on a l'habitude qu'Ivann soit toujours dans les parages. Depuis le début de l'apocalypse, ils sont ensemble. C'est ensemble qu'ils sont tous arrivés ici. Matt est arrivé dans sa vie ici. Il n'est rien comparé à cette fratrie dont il se sent faire partie.

Il embête le plus jeune des garçons en ébouriffant ses cheveux : comme si c'était toujours un gamin et pas un jeune homme. Un jeu adulte. Il a grandit bien trop vite, comme tous les enfants qui sont nés peu avant la fin de l'ancien monde. Mais Ivann n'arrive pas à se faire à cette idée : c'est comme si cette famille n'avait pas prit une ride à ses yeux. Et ce sera le cas jusqu'à ce qu'ils meurent tous, parce qu'il ne pourra jamais avoir une autre image d'eux que celle qu'il avait à l'époque. Comme si la vie n'avait pas continué à s'incruster dans sa mémoire. C'est plus facile de les voir comme ils ont toujours été plutôt que comme ils sont devenus à cause de ces robots de malheur.

" - Fait chier..." Qu'il gronde lorsqu'on lui fait remarquer qu'il a mis son t-shirt, troué, à l'envers. " C'est d'la faute de Drew ça, il me fait me dépêcher alors qu'il est même pas là pour bosser."

Son meilleur ami a du trouver une autre bonne affaire qui lui a prit du temps. Peu importe, il finira bien par arriver. Et maintenant qu'il est là, Ivann n'a aucune envie de partir. Il se contente d'enlever son haut, sans gêne, pour le remettre à l'endroit. Mais son attention sur porte sur le meuble où Andrew range ses affaires. Sachant très bien que son meilleur ami a plus que nécessaire, Ivann ne s'empêche pas d'ouvrir un tiroir pour en tirer un t-shirt en bien meilleur état que le sien. Lorsqu'il est finalement habillé, après avoir été moqué de quelques rires des enfants de la famille, Ivann se contente de grimacer et de se laisser tomber sur un siège qui traine contre le mur.

" - Alors, Arthur," Qu'il lâche au plus jeune des garçons. Il l'appelle ainsi à cause du dessins animé que les minimoys. Il le faisait déjà avant l'apocalypse. " T'as commencé les entrainements ? Ta première sortie c'est quand, du coup ?"

La surnommé Arthur arrive maintenant à l'âge officiel que la base demande d'atteindre pour pouvoir faire partie de leurs forces militaires contre les robots ennemis. Est-ce que ça inquiète Ivann ? Plus que tout. Il se sent mieux avec lui-même quand il sait que sa famille est à l'intérieur de la base, presque en sécurité. Ils n'ont pas été attaqué dans cet endroit qui semble encore secret aux yeux de l'ennemi. Il faut que cela reste ainsi. S'il était croyant, Ivann aurait prié dix fois par jour pour qu'ils restent unis.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
SneakySkunk
Messages : 571
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : Québec.
Crédits : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

Univers fétiche : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
SneakySkunk
Mer 28 Juil - 22:27
210728090947375298.png
Ajay Ward
Ajay avait 11 ans, lorsque tout a été chamboulé. Et aujourd'hui, il peine à croire qu'il a 17 ans. Difficile de délimiter l'âge adulte de l'enfance de nos jours. Jeune frère parmi un grosse fratrie, nul doute qu'il est sous la protection de ses nombreux frères. À la fois une cible parfaite, à la fois le petit protégé. Contrairement à ses aînés, il a surtout évolué au travers de cette guerre, sans trop subir le manque de cette vie d'autrefois. Il avait onze ans, et ses priorités se résumaient à ses amis et ses les jeux vidéos. Même les devoirs n'avaient aucune importance. Aujourd'hui, c'est différent, il se sent investi d'une mission, celle de protéger ses proches, mais l'angoisse pointe souvent le bout de son nez. Ajay n'est pas à l'abri de ses peurs : la peur de l'échec, la peur de perdre un proche, la peur de ne pas savoir ce qu'est une vie normale. Ce n'est pas toujours facile de faire aussi bien que ses parents ou ses aînés. Enfin, il pourra devenir un homme même si l'innocence de l'enfance l'a quitté depuis longtemps.

Ivann + | • Une fin heureuse n'est pas envisageable.  21072809094894217


Chandler Riggs :copyright:️ SneakySkunk
Un sifflement agacé passe la barrière de ses lèvres lorsqu'une main désinvolte lui ébouriffe les cheveux. Il proteste inutilement puisque le coupable s'éloigne déjà. Cette impertinence lui a fait perdre le fil de ses pensées et le voilà qui n'a plus les mots pour poursuivre la conversation. Glissant ses doigts entre ses longues mèches, il rabat le tout sur sa tête pour se donner un air moins négligé ― comment pourrait-on faire mieux dans de telles conditions de vie. Ses cheveux ne lui arrivent pas encore aux épaules, mais il semble doté d'une tignasse qui n'en finit plus de pousser, il n'a pas le choix de les faire couper régulièrement s'il ne veut pas disparaître dessous. Et visiblement, Ivann prend un malin plaisir à lui rappeler qu'il peut les mêler.

T'as commencé les entraînements? Ta première sortie c'est quand, du coup?

S'il est habitué à voir des hommes torse nu, parce que ses frères n'ont aucune pudeur, Ajay se surprend à observer ce corps qui n'est pas de son sang, sans justification apparente ; peut-être pour voir les muscles qui se développent lorsqu'on passe beaucoup de temps à l'extérieur, ou pour voir ce bronzage qui parfois bruni au soleil, ou pour vérifier si de nouvelles cicatrices n'auraient pas faites leur apparition depuis une fois précédente. Ajay ne saurait dire combien de fois il a vu Ivann sans t-shirt. Ivann rabat ce chandail qui n'est pas le sien, le coupant dans ses réflexions sur l'extérieur qui l'attend prochainement, et rapidement.

Demain. Je suis impatient.

Réponse brève pour quelqu'un qui ne cesse de réclamer davantage de tâches pour se sentir utile et efficace. Ajay ne veut pas seulement s'occuper des réserves ou de la distribution des denrées. Étant le dernier, il a toujours voulu être à la hauteur des plus vieux. Mais plus approche le jour de sa première sortie " mission ", plus l'angoisse le gagne. Et il n'est pas prêt à assumer cette peur ou la confier à ses frères. Il veut qu'on soit fier de lui et qu'on ne s'inquiète pas. Il a beau avoir suivi tous les entraînements, il ne veut pas faire de merde.

T'étais de sortie, demain? qu'il s'informe à Ivann, comme si cette question pouvait changer la réponse qu'il connaît déjà : non, il connaît assez bien les changements de ronde pour savoir que Ivann profite de ses journées de vacances.

Ce serait-il senti rassuré de l'avoir dans l'équipe qui l'accompagnerait?

Andrew entre finalement, agissant comme s'il était là depuis des heures, et se moque de Ivann qu'il aperçoit en lui lançant une réplique du genre : t'as réussi à échapper à ton lit? Assurément en référence à Matt, parce que Andrew n'a pas honte de réclamer du temps avec son meilleur ami au dépend du petit-ami.

J'ai croisé ta copine dans le couloir, se moque alors Andrew, un regard malicieux vers Ajay qui mime ne pas avoir compris.
Parce que ça devient enfin sérieux? Comment elle s'appelle déjà? demande un second frère.
Cassie! Je commençais à croire qu'il n'avait pas hérité de nos gênes de tombeur.
C'est qu'une amie, mêlez-vous de ce qui vous regarde, grognasse le plus jeune ; une cible bien trop facile pour les moqueries chaleureuses dans cette famille.
Dis-moi au moins que tu l'as déjà embrassée.
On pourrait changer de sujet? s'impatiente Ajay à la limite de se plaquer les mains sur les oreilles pour ne pas entendre ces bêtises.

Ce sont peut-être des bêtises, mais Ajay n'échangerait ça pour rien au monde. Sa famille est là, à ses côtés, en vie, Ivann en prime. Peu de gens peuvent en dire autant. Tant d'innocents fauchés. La vie serait bien morne sans ces moments de simplicité. Combattre, survivre, angoisser ; le quotidien n'est pas toujours une partie de plaisir. Si les pensées négatives prennent le dessus, alors que reste-t-il? Mais sur ce point, il ne ment pas. Cassie est une amie, et ses frères aimeraient surtout qu'il se détende en appréciant les moments de complicité avec les personnes qu'il côtoie. Cassie qui semble s'intéresser à lui depuis environ un mois ― plus qu'à son arrivée en tout cas.

Chouette t-shirt, commente alors Andrew en tirant sur la manche de Ivann lorsqu'il passe à côté de lui, il ne semble pas remarquer que c'est le sien, tant il en a, lui. Bon, c'est maintenant que j'abuse de tes bras. Toi aussi Ajay, ça t'empêchera d'angoisser pour demain, de t'occuper.
J'angoisse pas du tout.  
C'est ça...

Ils devront sortir le vieux matelas avant d'installer le nouveau, et Andrew se régale d'avance de la nuit de sommeil qui l'attend.

Alors, Matt ne boude pas trop que je t'ai encore subtilisé? s'informe Andrew qui défait ses draps et prêt à soulever le matelas.
C'est pas comme si personne ne savait à quel point tu abuses constamment, réplique Ajay qui se récolte un solide coup de poing sur l'épaule, l'obligeant à grogner.
Le frangin devrait réfléchir avant de parler.

Il n'est guère long avant qu'ils transportent ce vieux matelas humide hors de la " résidence ", traversant des couloirs faiblement éclairés, mais tout de même visible. Chacun d'eux pourrait aisément retrouver son chemin dans la pénombre la plus complète. D'ailleurs, ça fait partie des choses à savoir, si jamais une attaque devait surgir. Et quand les panneaux subissent les conséquences du mauvais temps, il faut savoir s'adapter. S'il a hâte d'une chose, Ajay, c'est de passer plusieurs heures dehors, ébloui par les couleurs reflétées par le soleil.

C'est en passant près d'une fille de l'âge de Ajay que Andrew se moque en saluant ouvertement Cassie. Ajay fait exprès de mettre davantage de poids vers Andrew. Ajay pourrait presque chercher un brin de soutien en tournant un regard vers Ivann s'il devait croiser son regard.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
@Robz
Messages : 452
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : France.
Crédits : tumblr.

Univers fétiche : Post-apocalyptique, touche à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
@Robz
Ven 6 Aoû - 21:01
8qc2.png
Ivann Thomas
Il a grandit dans un monde normal ; Ivann pouvait aller aussi bien au cinéma qu'au lycée, faire ses courses simplement dans un grand magasin, sortir avec un garçon dans un parc, aller manger un glace hors de prix sur la plage. Mais la destruction de cet ancien monde l'a certainement plus touché, lui et les plus âgés, que les gamins qui ont simplement apprit à vivre dans quelque chose de différent. C'est tellement plus sombre aujourd'hui que ça ne l'était avant. S'il a su s'y faire, comme la plupart des survivants maintenant, Ivann reste tout de même nostalgique du bon vieux tant. Malgré ces six ans de guerre passées, il se perd trop souvent dans ses souvenirs.

Depuis deux ans maintenant, il fait parti d'un groupe immense qui a prit un vieux centre commercial souterrain pour base. Les premiers Colons de cet endroit l'ont trouvé suite à la deuxième étape de cette guerre futuriste : après que les robots aient pris possession du monde. Ils ont réussi à le garder en sécurité, et à sauver d'autres survivants. Ivann y a sa chambre, ses habitudes, et peut s'imaginer rester ici jusqu'à la fin de ses jours. C'est surtout parce qu'il est entouré de tous ceux qu'il aime : son meilleur ami, Andrews, son petit ami Matt, et la famille d'Andrews qu'il considère comme la sienne.

Ivann + | • Une fin heureuse n'est pas envisageable.  Atlj

Richard Harmon :copyright:️ midgardsun
" - Demain, je suis impatient."

Ivann aurait préféré entendre une autre réponse. C'est l'inquiétude pour les Ward qui le fait penser ça. Parce qu'il enverrait tout le monde au front pour qu'eux restent bien en sécurité, à l'abris de ces vieux murs noircis.  Mais il mime un sourire et lève son pouce vers le plus jeune de la fratrie pour lui faire comprendre que c'est bien. Il aurait pu lui dire tout un tas de conneries pour lui faire peur, pour l'endurcir, pour le préparer à ce qui l'attend à l'extérieur. Mais Ivann se contente de le féliciter ; enfin, Ajay est assez grand pour faire partie du groupe qui protège cette citée. Il est assez vieux pour prendre part à la guerre contre les humanoïdes, assez grands pour faire des morts : assez grand pour mourir, aux yeux de la société qu'ils ont construits dans cette base. Ivann aurait donné beaucoup pour que les Ward restent en sécurité, mais les plus vieux de la famille prouvent bien souvent qu'ils sont capables de se défendre, qu'ils sont capables de survivre à l'extérieur. Il ne doute pas qu'Ajay en fasse rapidement autant. Il finira par apprendre sur le tas.

Non, il n'est pas de sorti le lendemain, et n'hésite pas à le dire d'une traite. Rares sont les jours de repos et il faut dire que la plupart savent en profiter comme il se doit. Même si ça l'aurait amuser d'être là pour la première sortie d'Ajay, et même si beaucoup seraient enjoués d'échanger un jour de travail contre un de ceux de congés d'Ivann, lui-même préfère rester à l'intérieur. C'est trop rares ces derniers temps : il y a toujours quelque chose à faire dehors, et les choses sont de pire en pire.

" - T'as réussi à échapper à ton lit?"
" - C'est bien pour toi, mon gars. J'avais tellement mieux à faire que renifler ton vieux matelas."

Aux yeux d'Ivann, c'est faux, et il ne le sait que trop bien même s'il dit le contrairement. Il le dit uniquement pour faire chier son meilleur ami, mais clairement, Ivann n'est pas le genre de mec à aimer passer des heures au lit même si cela signifie jouer avec les attribues de sa moitié. Et puisque la conversation se tourne vers le plus jeune de la fratrie, Ivann garde un sourire en coin, complice avec Andrew parce que lui aussi aime titiller les autres sur leur vie amoureuse. C'est toujours drôle sans être méchant, n'est-ce pas ? Et voir Ajay se débattre face à ses frères est tellement drôle ; ce genre de scène familial fait du bien au coeur et à l'esprit. Grâce à eux, Ivann oublie parfois le monde dans lequel ils vivent désormais. Bien entendu, il ne s'empêche pas de soulever le mot tombeur lorsque Andrew le prononce. Il soulève, parce qu'il se moque à son tour de son meilleur ami mimant que ce n'est pas le cas. Mais Andrew a connu plus de fille dans son lit après l'apocalypse plutôt qu'avant. Contrairement à Ivann, qui n'a pas souvent partagé sa couche. Peu importe la période de sa vie.

" - Bon, c'est maintenant que j'abuse de tes bras. Toi aussi Ajay, ça t'empêchera d'angoisser pour demain, de t'occuper. "
" - J'angoisse pas du tout. "
" - C'est ça... "

" - Pourtant, tu devrais."

C'est avec un clin d'oeil que Ivann se permet, comme s'il était un de ses frères aussi, de se moquer du plus jeune. L'extérieur, combattre, participer à la résistance, c'est quelque chose de bien. Mais quelque chose de stressant. Certain n'ont pas peur, et c'est certainement les plus dangereux. Ceux qui meurent les premiers. Aujourd'hui, ceux qui survivent usent plus de leur cerveau que de leurs muscles. Ivann espère qu'Ajay fera parti de cette dernière catégorie, et qu'il foulera cette terre regagnée aux robots bien après leurs morts à tous. Parce qu'il est jeune, parce qu'on prend soin des plus petits, même lorsqu'ils ont suffisamment grandis pour ne plus être considérés comme des bébés.

" - Clairement, il a pas besoin d'entendre ton nom pour faire la gueule."

Il rigole comme si c'était la vérité, mais au fond de lui, Ivann sait que c'est complètement faux. Matt est si souriant, si amicale, lorsque Andrew n'est pas dans l'équation. Et au contraire, il devient fermé, jaloux, et très con lorsque Andrew est dans les parages. C'est la jalousie qui le fait agir ainsi. Ivann ne le sait que trop bien. Et même s'il est persuadé d'être amoureux, ça l'agace grandement. Il ne comprend pas d'où cette jalousie vient. Andrew est hétérosexuel. Pourquoi Matt n'arrive-t-il pas à se faire à cette idée ? Deux hommes ne peuvent-ils pas être amis si l'un des deux est gay ? Surtout que Ivann n'a jamais posé des yeux attirés sur Andrew. Matt devrait apprendre à se méfier des bonnes personnes. Qu'est-ce que se sera lorsque Ivann tombera pour Ajay? Pour l'instant inenvisageable, Ivann sera bel et bien amoureux, rien ne pourra être fait pour le changer.

Porter le matelas n'est pas un problème ; il n'est pas si lourd que ça même s'il est imposant. Les gens qu'ils peuvent croiser dans les couloirs se poussent sur leur passage, et certain murmurent des choses presque inaudibles. Mais Ivann n'a pas besoin d'entendre précisément pour savoir ce qu'on dit d'Andrew. Qu'il a encore du faire une sacrée affaire pour avoir la chance de changer de matelas aussi facilement que s'il avait été dans un magasin à l'époque. Cela lui importe peu ; s'il avait le don de son meilleur ami, certainement qu'il en ferait autant. Peut-être pas, car Ivann a besoin de bien moins de chose que Andrew pour être heureux. Il se contente de peu. Ca a toujours été dans sa nature. C'est à se demander comment et pourquoi ils sont devenus si proches. Et lorsqu'ils passent devant ladite fille, Ivann ne peut pas s'empêcher un sourire en coin même s'il ne la salut que d'un faible signe de tête. Il se contente d'avancer, et ne rétorque d'une fois où ils sont assez loin pour ne pas être entendu.

" - Qu'est-ce que tu lui trouves, sérieux ? Elle est même pas cute..."

Il juge avec des mots doux alors qu'il a pensé bien pire ; elle est laide, carrément. Les filles ne l'ont jamais intéressé, et même s'il en a trouvé des belles parce qu'il est capable de voir la beauté chez une femme, ce n'est pas le cas chez Cassie. Peut-être qu'elle est trop jeune et qu'il n'arrive pas à lui trouver quelque chose dans cette période difficile qu'est l'adolescence.

" - Avec ta gueule d'ange, tu pourrais trouver mille fois mieux."
" - Tu devrais prendre exemple sur moi ! Les canons, ça me connaît."
" - Tu veux qu'on parle de Meggie ?" Se moque Ivann au moment de déposer le matelas devant une autre pièce. Apparemment, Andrew a trouvé moyen d'échanger son vieux matelas contre autre chose. " Parce qu'on l'appelait pas Calculette pour rien..."

Andrew n'est pas très content mais il utilise de la plaisanterie pour faire face. Cela ne l'empêche pas de toquer à la porte pour échanger son matelas, et à l'abris des regards, il récupère quelque chose en échange. D'une manière ou d'une autre, ils seront repartis pour aller chercher le matelas quasi neuf qu'Andrew aura récupéré. Mais pendant ce temps là, Ivann aura porté son attention sur le plus jeune. Peu importe la conversation qu'ils auront eu, ça n'aura pas concerné Cassie. D'une part, parce que Ivann se moque totalement d'elle, de l'autre, parce qu'il a bien mieux à faire que de parler d'une amourette de gamin. Il n'y a que Andrew et ses frères pour apprécier cela. Auront-ils parlé de la première sortie d'Ajay, ou d'autre chose ? Une chose est sure : Ivann aura parié avec Ajay qu'il est capable de le battre à Mario Kart. Ce sujet de conversation est arrivé sur le tapis car un membre de l'équipe a ramené une console vidéo d'un de ses derniers voyages à l'extérieur. Ils auront droit à une partie rien que tous les deux pour voir lequel est le meilleur avec une manette entre les mains. Mais avant cette partie de défie, ils auront obligatoirement fait une mission ensemble à l'extérieur.

" - Tu compte prendre quarante-kilos pour avoir besoin d'un truc si épais que ça?" Qu'il plaisante à moitié lorsque ses yeux se posent sur le matelas.
" - Plutôt défoncer les matelas avec plusieurs filles, si tu vois c'que j'veux dire." Andrew lance un clin d'oeil à son meilleur ami.
" - Ouai, plutôt des poids lourds. Et après tu dis que t'as de bons goûts." Il se moque à l'aide d'un rire, mais son épaule vient percuter celle d'Ajay qui est maintenant à la même hauteur que la sienne. " Tu vas avoir les muscles pour porter ça, Arthur?"


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
SneakySkunk
Messages : 571
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : Québec.
Crédits : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

Univers fétiche : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
SneakySkunk
Sam 7 Aoû - 6:31
210728090947375298.png
Ajay Ward
Ajay avait 11 ans, lorsque tout a été chamboulé. Et aujourd'hui, il peine à croire qu'il a 17 ans. Difficile de délimiter l'âge adulte de l'enfance de nos jours. Jeune frère parmi un grosse fratrie, nul doute qu'il est sous la protection de ses nombreux frères. À la fois une cible parfaite, à la fois le petit protégé. Contrairement à ses aînés, il a surtout évolué au travers de cette guerre, sans trop subir le manque de cette vie d'autrefois. Il avait onze ans, et ses priorités se résumaient à ses amis et ses les jeux vidéos. Même les devoirs n'avaient aucune importance. Aujourd'hui, c'est différent, il se sent investi d'une mission, celle de protéger ses proches, mais l'angoisse pointe souvent le bout de son nez. Ajay n'est pas à l'abri de ses peurs : la peur de l'échec, la peur de perdre un proche, la peur de ne pas savoir ce qu'est une vie normale. Ce n'est pas toujours facile de faire aussi bien que ses parents ou ses aînés. Enfin, il pourra devenir un homme même si l'innocence de l'enfance l'a quitté depuis longtemps.

Ivann + | • Une fin heureuse n'est pas envisageable.  21072809094894217


Chandler Riggs :copyright:️ SneakySkunk
Elle n'est même pas cute.

Cette phrase tourne en rond dans la tête de Ajay même s'il se contente de grogner. Il ne s'est jamais demandé si elle était belle ou laide. Cassie est son amie, comme d'autres jeunes de son âge, et ce qui l'intéresse surtout, ce sont les points communs qu'ils ont ensemble. Loin de là à dire qu'ils discutent de tout et de rien ―  à son âge, il a encore quelques réserves ―, mais il apprend à se faire des amis. Ses frères l'embêtent juste parce que c'est une fille. Ajay n'a même pas envie de se demander s'il la trouve attirante. S'il la trouvait attirante, est-ce qu'il ne le ressentirait pas déjà? À son âge, il semblait que ses frères savaient déjà ce qu'ils voulaient. Ses parents aussi d'ailleurs.

Tu trouves que j'ai une gueule d'ange? qu'il demande, dans un rire incertain et surpris. Aussi bien dire que j'ai l'air d'un gamin, qu'il rigole sans être vexé.

Mais il rigole rapidement de son frère et de ladite Meggie. La transaction qui suit se déroule sans encombre, et les discussions se poursuivent.

Ne prends pas tes rêves pour la réalité, rétorque Ajay à la provocation d'Ivann concernant ses soi-disant capacités à le battre à Mario Kart, mais son sourire prouve sans équivoque qu'il est prêt à relever le défi.

Il ne peut se vanter d'avoir l'expérience sur le terrain, puisqu'il n'est pas sorti souvent contrairement à beaucoup dans ce repaire, mais Mario Kart n'a aucun secret pour lui. Pour une fois, il veut et peut revendiquer son titre de champion. Malgré l'envie de se distraire pour avoir un semblant de vie normal, en oubliant la guerre, il sait qu'il doit se montrer raisonnable et remettre à plus tard cette distraction. Pas seulement pour déplacer le matelas de son frère, mais parce que dès demain, il endossera un nouveau rôle dans cette colonie. Ivann n'a pas besoin de lui rappeler qu'il peut et doit être terrifié, il l'est déjà. Et alors que l'angoisse reprend du terrain, Ivann le bouscule de son épaule. D'instinct, il replonge dans le fil de la discussion. Le rire qui suit est franc et il retourne la légère bousculade d'épaule à son ami, il ne pense même pas à mettre de la distance entre eux.

Évidemment, qu'est-ce que tu crois? mais, il mime de lui dire un secret en baissant légèrement d'un ton, comme si Andrew n'était pas destiné à entendre la suite de la conversation : mais évite de révéler mon secret, Andrew risquerait de les faire fuir, dit-il simplement sans avoir besoin de préciser qu'il parle des Minimoys.
Qu'est-ce que vous chuchotez là, tous les deux? grogne Andrew qui préfère être dans le coup, dans tous les coups, et ça fait sourire Ajay.
Rien, je lui disais juste que tu voulais changer de matelas parce que t'avais encore pissé au lit.  
C'est qu'il essaie de prendre de l'assurance, le frangin. Qui s'y frotte s'y pique, menace-t-il, laissant simplement planer le fond de ses pensées. De toute manière, vous ne pourriez rien me cacher, je sais absolu tout ce que j'ai besoin de savoir.

Le premier matelas a été plus facile à transporter que celui-ci, mais néanmoins, ils parviennent à le trimbaler dans les couloirs et à le faire passer par la porte de leur logement. Ils l'installent dans la chambre d'Andrew tel que le maître des lieux l'exige. Au moment de le laisser tomber, pas même une poussière ne vole, preuve que même dans ces lieux sombres et parfois humides, ils entretiennent ce qu'ils possèdent. Ils font au mieux pour avoir un mode de vie sain. Or, ce n'est plus le matelas qui intéresse Ajay ; son attention se porte surtout vers la poche dans laquelle Andrew a caché ce qu'on lui avait offert en paiement de son bien. Ajay ne se gêne pas pour poser la question, ce qui fait grandement sourire Andrew qui lui fout une chiquenaude sur le nez.

Pourquoi est-ce que je te le dirais? La prochaine fois, évite de chuchoter dans ton coin. Amuse-toi à trouver l'information toi-même, répond son frère sans honte, quoique si Ivann lui posait la question, probablement qu'il lui répondrait : il veut juste jouer sur nerfs de son petit frère.

Quittant la chambre de Andrew, ils se retrouvent à nouveau dans la pièce principale qui leur sert de lieu de vie. La mère de famille demande tout naturellement à Ivann :

On te garde une assiette pour le repas de ce soir?
Faudra penser à inviter Matt si on ne veut pas l'avoir sur le dos, rigole Andrew sans réellement croire que Matt voudrait manger avec eux, il le ferait surtout pour ne pas laisser Ivann seul. Où tu t'enfuis comme ça, toi? questionne Andrew, soupçonneux, lorsque Ajay se dirige vers la porte.
Je croyais que tu savais tout?
T'allais voir ta douce?
Entraînement avec papa, répond machinalement le plus vieux des frères, et Andrew sourit pour avoir obtenu cette réponse. Ne le fais pas trop attendre, ajoute-t-il à l'intention de Ajay, lui offrant un bref clin d'oeil par la même occasion.
Et moi je me demande si je ne proposerais pas à Matt de passer du bon temps avec moi, soupire paresseusement Andrew dans une longue réflexion. Juste pour qu'il comprenne à quel point je suis un type fantastique.
Tu veux juste l'embêter, marmonne la mère de famille qui n'hésite pas à mettre une petite claque derrière la tête de son fils. Allez donc donner des conseils à Ajay plutôt, ça lui serait utile pour demain.
J'ai pas besoin d'être observé, se plaint le concerné qui était sur le point de franchir le seuil de la porte.

Mais il ne refuserait jamais des conseils si ceux-ci peuvent lui sauver la vie. Chose certaine, il possède d'excellents réflexes. D'ailleurs, il s'éclipse hors de la pièce avant même que quiconque ce soit décidé quant à son planning des prochaines heures. Peut-être que Ivann choisira plutôt d'aller passer du bon temps avec Matt afin de profiter de ses vacances. Mais si il ne traîne pas avec Andrew, celui-ci n'aura aucun mal à se trouver une occupation palpitante. Demain, c'est l'aîné, Audric, qui sortira en compagnie de Ajay. Sans doute ont-ils jugé que ce serait plus sécuritaire pour cette première fois. Mais il est clair que la nuit sera longue pour le plus jeune, entre l'excitation de se rendre utile et l'angoisse de rencontrer une difficulté. Ce qu'il ne sait pas encore, c'est que la virée ne durera pas une journée telle qu'il était convenu. Il sera absent trois longues journées, ce qui n'est rien en comparaison des longues expéditions, mais lui, ce sera sa plus longue sortie depuis une éternité, avant qu'ils ne découvrent cet endroit pour s'y établir.

T'es en avance, c'est bien, le félicite son père une fois qu'il arrive dans la salle aménager pour certains types d'entraînements ; parfois, on entraîne le corps, parfois, on apprend à manier les armes, parfois, on façonne simplement son esprit, ils s'adaptent au jour le jour.
Ce sera quoi pour aujourd'hui? qu'il demande.

Son père lui explique alors que Ajay devra lancer et récupérer un couteau sur une cible mobile pour occuper son corps pendant qu'il le questionne sur les essentiels de la survie à l'extérieur et sur leurs connaissances actuelles concernant les robots. Ajay n'aura pas le droit de suspendre son mouvement en réfléchissant à ses questions. Pour chaque seconde d'inaction, son père prévoit quelques exercices physiques supplémentaires. Ses intentions sont bonnes. Il ne supporterait pas de voir son fils périr par manque de préparation.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
@Robz
Messages : 452
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : France.
Crédits : tumblr.

Univers fétiche : Post-apocalyptique, touche à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
@Robz
Jeu 12 Aoû - 15:25
8qc2.png
Ivann Thomas
Il a grandit dans un monde normal ; Ivann pouvait aller aussi bien au cinéma qu'au lycée, faire ses courses simplement dans un grand magasin, sortir avec un garçon dans un parc, aller manger un glace hors de prix sur la plage. Mais la destruction de cet ancien monde l'a certainement plus touché, lui et les plus âgés, que les gamins qui ont simplement apprit à vivre dans quelque chose de différent. C'est tellement plus sombre aujourd'hui que ça ne l'était avant. S'il a su s'y faire, comme la plupart des survivants maintenant, Ivann reste tout de même nostalgique du bon vieux tant. Malgré ces six ans de guerre passées, il se perd trop souvent dans ses souvenirs.

Depuis deux ans maintenant, il fait parti d'un groupe immense qui a prit un vieux centre commercial souterrain pour base. Les premiers Colons de cet endroit l'ont trouvé suite à la deuxième étape de cette guerre futuriste : après que les robots aient pris possession du monde. Ils ont réussi à le garder en sécurité, et à sauver d'autres survivants. Ivann y a sa chambre, ses habitudes, et peut s'imaginer rester ici jusqu'à la fin de ses jours. C'est surtout parce qu'il est entouré de tous ceux qu'il aime : son meilleur ami, Andrews, son petit ami Matt, et la famille d'Andrews qu'il considère comme la sienne.

Ivann + | • Une fin heureuse n'est pas envisageable.  Atlj

Richard Harmon :copyright:️ midgardsun
Ivann a simplement haussé les épaules en souriant en coin lorsque le mot gamin est sorti de la bouche d'Ajay. C'est le cas, en même temps. Ivann ne pense pas qu'un jour, il soit capable de le voir autrement qu'un enfant. Même s'il grandit, même si c'est évident. Mais il pense surtout que c'est comme ça qu'on voit son petit frère. Que ce soit celui d'Andrew ou le sien, ça ne change rien. Ouai, Ajay a une gueule d'ange, une gueule d'enfant. Il n'est pas encore marqué par la vie. Est-ce qu'il aura un jour seulement, de la barbe au menton ? Et cette petite vanne l'aura autant faire sourire que d'entendre Ajay se défendre à propos de Mario Kart : il est persuadé de pouvoir battre le plus vieux, mais c'est impossible. Ivann mettrait sa couille gauche en jeu là-dessus. Il est imbattable à Mario Kart. Il a toujours un sourire aux lèvres lorsqu'il s'agit de faire croire qu'il est maintenant au courant de quelque chose que même Andrew ne sait pas. Et ça le fait rire légèrement d'avantage de voir à quel point son meilleur ami est persuadé de tout savoir. En l'occurrence, c'est vrai. Ivann n'a jamais rien eu besoin de lui cacher, et il n'imaginer pas non plus qu'un jour, il puisse vouloir garder des secrets à son meilleur ami.

Lorsque le matelas est enfin posé, il n'hésite pas à se coucher de tout son long dessus. Pendant que les deux autres sont encore en train de se disputer, il profite de ce petit moment de tranquillité pour respirer. L'effort n'était pas non plus surhumain pour trimballer le matelas jusque là, mais c'était plus difficile au retour qu'à l'aller.  Il soupire lorsqu'il faut se relever, comme si c'était ça le plus compliqué. Mais à peine revenu dans le lieu de vie principale, il arbore un immense sourire lorsque sa mère de substitution l'invite à prendre le repas avec eux. Mais son expression faciale change à la seconde où le nom de Matt fait de nouveau irruption dans la conversation.

" - J'ai pas besoin de l'avoir tout le temps collé à mes baskets." Qu'il répond rapidement, avant de porter son attention sur la mère de famille. Bien sûr qu'il sera là, autant de fois qu'il le faudra du moment où on veut de lui. " Et qu'est-ce que vous allez préparer de délicieux, encore ?"

Ivann écoute d'une oreille distraite ce que les frères se racontent, et il pose à peine ses yeux sur Ajay lorsque celui est sur le point de traverser la porte. Il se contentait d'avoir son intérêt poser sur la mère de famille, jusqu'à ce qu'il la remercie à haute voir pour la légère claque derrière la tête qu'elle a mise à Andrew. Il n'hésite pas non plus à dire qu'il l'aurait fait lui-même si elle n'avait pas agis avant lui. Mais les deux copains finissent par quitter ensemble le quartier de la famille Ward. Est-ce qu'ils ont mieux à faire ? Certainement. Mais comme d'habitude, lorsqu'ils sont en vacances en même temps, les deux amis passent le plus clair de leur temps ensemble même si c'est juste pour dire des conneries. Même si c'est juste pour être en silence. Alors il n'est pas étonnant qu'au bout d'une trentaine de minutes, ils arrivent tous les deux à la salle d'entraînement où Ajay a rejoint son père. S'ils ne sont pas là pour s'entraîner, ils arrivent tous les deux avec quelque chose à la main : un paquet de chichis que Andrew a échangé dans la dernière demi heure contre une autre de ses choses précieuses. La vieille Martha est heureuse d'avoir pu récupérer de la farine ; la colonie a réussi à remettre en marche un vieux moulin à une quarantaine de kilomètres d'ici, et la première récolte de farine est enfin arrivée. Alors elle s'est mise à faire de la pâtisserie, et tout le monde sait qu'il n'y a rien de mieux que les choses frittes.

S'ils ont grignoté pendant une petite partie de l'entraînement du plus jeune, ils sont restés à l'écart sans pour autant être invisibles. Les blagues fusent bien plus que les discussions sérieuses, et lorsque Andrew en a marre de voir son frère faire de petites erreurs, il décide d'y aller avec plus de férocité que son père. Il s'est levé pour aller attraper un des faux pistolets qui tirent des billes, avec lesquels les plus jeunes s'entrainement à tirer avant de passer à de véritables armes à feu. Et il était sur le point de tirer sur Ajay à chacune de ses erreurs, mais c'est Ivann qui lui pique l'arme factice des mains avant même qu'il n'ait pu tirer la première balle en plastique. Il s'est alors assit correctement contre le mur anciennement blanc de la pièce, et puisqu'il sait tirer à merveille, il ne manque pas son coup à la première erreur d'Ajay : la balle est tirée, et elle percute directement l'arrière de la tête du plus jeune. Andrew se met à rire à la seconde où Ajay se retourne -certainement prit de surprise-, mais il est encore plus hilare lorsque Ivann mime de souffler sur le canon de l'arme qui n'est absolument pas chaude.

" - Tu devrais écouter papa, et arrêter de trop réfléchir." Qu'il lance, en rigolant à moitié. Mais il est plus sérieux que jamais : c'est en réfléchissant trop qu'on se prend un coup fatal à l'extérieur. " Tu vas te faire shooter dès que t'auras mis un pied dehors si tu concordes pas ton tout petit cerveau avec tes tous petits muscles."

Bien sur, il se moque avec gentillesse, mais il s'inquiète surtout de l'avenir du plus jeune. Ivann ne s'en remettrait pas, comme le reste de la famille, s'il devait lui arriver quelque chose. On a toujours tendance à prendre plus soin des plus jeunes, que des plus âgés. Il n'imagine simplement pas encore à quel point il voudra prendre soin du petit dernier.

" - Et crois-moi, les balles de ces putains d'robot te feront bien plus mal que ça." Andrew rigole, mais il n'hésite pas à montrer -encore une fois- la cicatrice qu'il a depuis deux ans maintenant. " T'es déjà laid comme un poux, on va éviter de te défigurer encore plus."
" - Ô ça, il est toujours plus beau que toi !" Se moque Ivann qui n'hésite pas à retourner la fausse arme sur Andrew pour lui tirer dans la joue. " Montre lui comment faire, gros naze !"
_____________________________

Trois jours ont passé depuis le départ d'Ajay pour sa première sortie à l'extérieur. Et ce n'est pas la peine de dire que tout le monde s'est inquiété dès la première nuit où l'équipe n'est pas rentré. Jusqu'à ce qu'ils aient des nouvelles par talkie-walkie, l'ambiance n'était plus la même. Ni Andrew, ni le reste de sa famille, n'étaient aussi enjoué que d'habitude. Il n'a même pas fait une seule blague en trois jours. Et Ivann n'a pas été bien non plus. Au contraire. Et c'est Matt qui en a pâtit le plus : pas un baiser, pas un geste tendre, encore moins une partie de jambe en l'air. L'inquiétude qu'Ivann ressentait était bien trop grande et profonde pour penser à autre chose. Mais dès que la sécurité intérieure du bâtiment a été mise au courant du retour de l'équipe partie en mission, les choses ont repris leur cour habituelle. Peu importe qu'il y ait eu des morts, tant qu'ils ne faisaient pas partie des Ward. C'est comme ça, de toute façon. Il y a trop souvent des pertes dans leurs rangs.

Pour son retour, ils ont prévu une petite fête pour marquer le coup. Et c'est Ivann qu'on a chargé de le récupérer pour le faire traverser l'ancien centre commercial : qu'Ajay soit d'humeur, ou pas. Qu'il soit fatigué, triste, ou en colère. Personne d'autre n'est là pour le récupérer, et ça fait plaisir à Ajay d'être là, seul, pour voir Ajay arriver. Il aura été débarrassé des armes portées pendant la mission. Peut-être ne sait-il même pas qu'il sortira bientôt de nouveau : dans six jours, il aura sa seconde mission. Cette fois-ci, il sera en compagnie d'Ivann. Lui le sait, mais ne préfère pas en parler pour l'instant. Il s'est contenté de féliciter le plus jeune, d'une légère étreinte. Et s'il lui a demandé comment ça s'est passé sur le chemin de la petite fête, Ivann n'aura eu que ses yeux posés sur le plus jeune. Il l'a attrapé de juste par l'épaule, le collant à lui, pour le faire tourner au détour d'un couloir. Et lorsque la porte s'ouvre, il y a toutes les personnes importantes pour Ajay : tous les membres de sa famille, ainsi que ses amis, dont Cassie qui semble s'être faite toute belle pour l'occasion. Même Matt est présent, bien qu'il se force à être là pour passer du temps avec Ivann. Pour fusiller du regard Andrew par la même occasion. Mais avant de lâcher Ajay dans la foule, Ivann le rapproche un peu plus de lui pour lui murmurer quelques mots à l'oreille :

" - Comme t'as géré, t'aurais peut-être un cadeau après."

Bien sur, Ivann laisse le plus jeune à ses occupations. Il sera allé aider la mère de famille à couper et servir le gâteau qu'elle a difficilement fait elle-même : Andrew a du faire des mains et des pieds pour réussir à avoir tous les ingrédients qu'elle désirait pour préparer ce qui fait le plus plaisir à Ajay. Matt, quand à lui, n'hésite pas à embrasser Ivann sous le nez d'Andrew pour marquer son territoire. Ivann comprend bien son petit manège, et si ça fait rire son meilleur ami, il sent que ça va le faire exploser. Lui, il voudrait simplement se préoccuper du retour du plus jeune : il doit en avoir, des choses à raconter.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
SneakySkunk
Messages : 571
Date d'inscription : 17/02/2020
Région : Québec.
Crédits : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

Univers fétiche : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
Préférence de jeu : Les deux
cat
SneakySkunk
Jeu 12 Aoû - 19:48
210728090947375298.png
Ajay Ward
Ajay avait 11 ans, lorsque tout a été chamboulé. Et aujourd'hui, il peine à croire qu'il a 17 ans. Difficile de délimiter l'âge adulte de l'enfance de nos jours. Jeune frère parmi un grosse fratrie, nul doute qu'il est sous la protection de ses nombreux frères. À la fois une cible parfaite, à la fois le petit protégé. Contrairement à ses aînés, il a surtout évolué au travers de cette guerre, sans trop subir le manque de cette vie d'autrefois. Il avait onze ans, et ses priorités se résumaient à ses amis et ses les jeux vidéos. Même les devoirs n'avaient aucune importance. Aujourd'hui, c'est différent, il se sent investi d'une mission, celle de protéger ses proches, mais l'angoisse pointe souvent le bout de son nez. Ajay n'est pas à l'abri de ses peurs : la peur de l'échec, la peur de perdre un proche, la peur de ne pas savoir ce qu'est une vie normale. Ce n'est pas toujours facile de faire aussi bien que ses parents ou ses aînés. Enfin, il pourra devenir un homme même si l'innocence de l'enfance l'a quitté depuis longtemps.

Ivann + | • Une fin heureuse n'est pas envisageable.  21072809094894217


Chandler Riggs :copyright:️ SneakySkunk
Ajay grogne, se masse la tête, fait mine d'être énervé d'avoir les rires et les interventions de son frère et de Ivann, mais les recommandations énoncés inondent malgré tout son cerveau. Il garde une seconde de plus son regard rivé sur Ivann avant de continuer à répondre aux questions de son père, essayant même d'éviter les projectiles dès une mauvaise réponse. Et ça garde son esprit occupé à plusieurs endroits en même temps. Mais la nuit aura été longue et l'anxiété grandissante à l'extérieure. Un départ hâtif avant le levé du jour.

__________________


Trop pressé de me revoir? qu'il nargue dès qu'il aperçoit Ivann.

Une touche d'humour pour montrer qu'il revient en un seul morceau ; cette fois-ci, il n'a pour blessure qu'une légère éraflure au niveau de la mâchoire et un hématome sur la cuisse. Son grand frère qui l'accompagnait n'est pas à son côté, assurant un dernier tour de garde pour être sur que tous les membres de l'équipe entrent indemnes. Il aura un léger retard à la petite fête. Ceux qui entrent ont l'habitude du protocole lorsqu'ils arrivent, lorsqu'ils se déchargent de leur équipement. Du lot, Ajay est très certainement le plus exténué, même s'il ne le montre pas, même si sa joie de rentrer camoufle bien cette fatigue. Ça se ressent surtout au moment où il veut dénouer une sangle à son torse ; ses doigts perdent leur synchronisation et ses bras retombent pour laisser faire Ivann qui le débarrasse tandis qu'il le regarde faire. En trois jours, Ajay aura pris quelques couleurs. Mais la fatigue pique ses yeux.

Dès que Ivann lui demande comment ça s'est passé dehors, les explications viennent d'elles-mêmes, comme s'il avait enfin l'occasion de s'exprimer pour la première fois depuis trois jours. Ajay lui raconte qu'il faisait chaud, mais qu'il a gardé le rythme, qu'il entendait parfois des bruits étranges la nuit, des craquements métalliques lointains à glacer le sang, qu'ils ont croisé une machine déjà amoché et qu'ils ont dû s'y mettre à quatre pour l'achever, que ses pièces étaient malheureusement irrécupérables. Et il parle, avec un grand sérieux pour raconter ce qui s'est passé, même s'il omet quelques détails. Heureusement que Ivann est là pour l'obliger à bifurquer. Mais ça le soulage d'un poids, parce qu'en voyant ce robot, il a senti son coeur sortir de sa poitrine, il se souvient encore du bruit, de l'odeur, et il sait bien que ce n'était rien en comparaison à ce qu'il reste dehors. La petite fête lui offrira un moment de répit.

― [...] t'auras peut-être un cadeau après.

Ajay tourne un oeil vers Ivann, cherchant déjà à déceler de quoi il s'agit, mais il n'a pas vraiment le temps de poser la question. Il passe machinalement une main là où, à son cou, il a peu sentir le souffle d'Ivann se perde. Les deux amoureux s'embrassent, mais Ajay joue moins les perturbateurs que son frère, il se contente de saluer Matt, qui semble d'ailleurs plus enclin à parler au plus jeune de la fratrie. Et même s'il aperçoit nettement le baiser, il mime avoir eu le regard rivé ailleurs.

Salut, Matt.
Félicitations, le jeune, une nouvelle étape de franchie.

Ajay lui offre un sourire en guise de remerciement, même si « le jeune » l'irrite un peu. Il n'est plus si jeune que ça si on l'autorise à participer aux missions. De toute manière, l'attention de Andrew est aussitôt portée sur son petit frère qu'il vient enlacer d'un bras à sa nuque.

On a même pas eu besoin de faire des pieds et des mains pour qu'elle vienne, souffle Andrew pour éviter d'être entendu par la concernée, Cassie.

Ajay se contente de soupirer, nullement désireux d'emprunter ce chemin épineux, mais il ne se décale pas pour autant de son frère dont l'accolade est rassurante. Il a toujours été bien, entouré de sa famille, mais les revoir après trois jours semble amplifier ce sentiment. Andrew doit certainement ressentir pareil sentiment puisqu'il le garde contre lui, ne le libérant qu'après une longue minute, un baiser fraternel sur le crâne, et une petit tape dans le dos. Il j'ajoute pas d'autres moqueries pour le moment, et Ajay l'en remercie silencieusement.

L'aîné ne tarde pas à pointer le bout de son nez, largement plus énergique que le pauvre Ajay. Il offre une accolade à ses proches, et ne lésine pas sur les détails de l'expédition, visiblement moins humble que Ajay. Il raconte à qui veut bien l'entendre que le gamin s'est débrouillé comme un champion, qu'il sera nettement utile pour la colonie. Mais les véritables détails attendront, seront partagés tout particulièrement avec le père après la petite fête. Par ailleurs, aucun mort n'est à déplorer, ce qui rend ces festivités familiales plus réjouissantes.

La mère de la fratrie tend deux assiettes à son cadet, une pour lui-même et une pour son amie, ce qui ne laisse point place à interprétation : il doit la lui remettre. Pourquoi cherche-t-on systématiquement à le pousser dans les bras de Cassie? Mais il s'éloigne quand même pour passer du temps avec elle, à manger ce gâteau qui a été préparé avec attention, puis à jouer aux cartes pour passer le temps. C'est à peine s'il remarque les petits sourires qu'elle lui offre, les petits rires timides qui franchissent ses lèvres. Ça doit l'impressionner, Cassie, que Ajay soit allé en mission et soit revenu comme un héro. Si elle savait à quel point sortir a été source de stress pour lui, il est juste reconnaissant d'être en vie, grâce aux entraînements, grâce à sa famille.

Ton amie est douée, lâche alors Andrew, dont les doigts se ferment sur l'épaule de Ajay. Tu permets que je m'invite?

Sans la moindre arrière-pensée, Andrew le libère de Cassie pour qu'il puisse papoter avec les autres. Andrew fait ça comme un chef, dans une transition qui passe complétement inaperçue. Matt pourrait même ce sentir soulagé de le voir faire autre chose. En tout cas, si Ivann avait une surprise pour Ajay, il aurait le champ libre. Il se racontait qu'Ajay n'était pas trop mauvais pour viser, et inévitablement, ça le fait sourire, parce qu'il en profite pour ajouter :

La prochaine fois, c'est moi qui viserai avec des billes.

Et clairement, il fait référence à Ivann qui s'est amusé à lui tirer de fausses balles à la tête lors de son entraînement. Et s'il peut réussir à bien viser au point d'égaler le talent de Ivann, pourquoi ne pourrait-il pas le battre à Mario Kart? Voilà qui laisse à réfléchir lorsque Ajay énonce ce fait à voix haute. Dans le même élan, on entend Andrew taper dans ses mains, heureux d'avoir remporté une partie de carte, mais ça fait également sursauter Ajay, près à réagir. Un mouvement quasi imperceptible, mais qui montre à quel point, les premières fois qu'on s'aventure réellement au devant du danger, on développe des réflexes.

Mange, lui dit sa mère en lui tendant une autre part de gâteau ; il n'a pas spécialement faim, mais le goût réconforte et il préfère lui faire plaisir, même s'il mange à petites bouchées.

Sa famille sait lui changer les idées et lui montrer qu'il est entre de bonnes mains. Peu importe les conversations, il sourit et participe, allant même jusqu'à essayer de relever le défi du bras de fer avec son père, constamment invaincu. Mais à un moment ou un autre, Ajay aura forcément aborder Ivann pour lui demander s'ils ne pourraient pas s'entraîner une journée ensemble, avouant qu'il aurait besoin de moins réfléchir et qu'il voudrait améliorer sa précision de tire, malgré les compliments reçus. Pour être sorti dehors, Ajay a bien pris conscience des choses qu'il devait améliorer. Une demande rapide afin d'éviter de rester trop longtemps sur le sujet ce soir, mais surtout, loin des oreilles curieuses de Andrew.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Contenu sponsorisé
Ivann + | • Une fin heureuse n'est pas envisageable.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction :: Survival/Apocalyptique-
Sauter vers: