Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Some kind of monster [PV Lullaby]

Lullaby
Messages : 1872
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Mer 5 Jan - 16:46
20121001192678.jpg
Lisa Turpin
J'ai 17 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis étudiante de septième année à Serdaigle  et je m'en sors très bien . Du reste, je suis demie-velane. Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt moyennement, d'autant plus qu'en revanche je suis amoureuse.


Lisa est anglaise, elle est fille d'une vélane et d'un sang-mêlé. • Lisa est douée en potions, DCFM et sortilèges. En revanche elle déteste la divination. • Lisa est fille unique. • Elle joue dans l'équipe de quidditch au poste d'attrapeuse. • Elle n'est pas encore bien fixée sur son avenir mais réfléchie à devenir chercheuse. • Elle est généreuse, douce, fidèle et intelligente mais aussi fêtarde, parfois trop sérieuse et peut se montrer critique envers elle-même. • Elle est amie avec George Weasley de par leur côté fêtard. Une amitié qui ne tient pas sur un terrain de quidditch. • Elle craque pour le professeur Lupin.


avatar :copyright: Kathleen


Ils avaient eu de la chance, ou bien avaient été doués, tout simplement. Personne n’avait rien deviné des sentiments animant le professeur et son étudiante, personne ne pouvait avoir le moindre soupçon. C’était le principal. Du moment qu’ils ne se faisaient pas prendre, tout irait bien. Pour elle comme pour lui. Il suffisait seulement de tenir quelques mois, avant la fin de l’année. Ce n’était pas si énorme. Ce n’était pas si long. Il suffisait seulement de faire attention pendant quelques semaines. Pas plus. A l’été, ils seraient libres. Libres de s’aimer au grand jour ou presque. Bien sûr, ils devraient attendre encore un peu à ce moment-là, le temps que personne n’ait de soupçon au sujet du début de cette histoire, mais après… Et puis, ils couraient déjà beaucoup moins de risques, une fois qu’elle ne serait plus à l’école. Leur amour à l’abri, ils n’auraient aucune raison de se faire surprendre. Ce n’était que quelques mois. Ce n’était rien.

”- Vraiment ?”

Lorsque le lycanthrope annonce qu’elle le trouble beaucoup trop, la jeune femme ne peut pas s’empêcher de le gratifier d’un sourire. Elle aime cette idée, elle aime cette pensée et ce même si elle sait que troubler les autres, ce n’est pas vraiment une nouveauté, pour elle. Après tout, ses origines vélanes font qu’elle laisse rapidement les autres indifférents. Qu’elle a l’habitude des balbutiements sur son passage, l’habitude que les gens se décomposent quand elle arrive, quand elle ouvre la bouche. Pour elle, c’est une habitude. Pour elle, c’est on ne peut plus normal, habituel, la routine. Mais savoir qu’elle le trouble lui en particulier et que ce n’est pas le simple fait de ce qu’elle est, de sa nature, est bien plus appréciable. Bien plus agréable. Et elle aime cette pensée, comme elle aime cet aveux.

Lorsque l’homme l’attrape, la ramenant contre lui pour lui dérober un baiser, la demoiselle se laisse faire, répondant au ballet de ses lèvres sur les siennes, tout en sachant que le temps leur est compté. Ils ne peuvent s’attarder trop longtemps l’un auprès de l’autre, dans cette salle de classe, s’y trouvant sommes toute trop exposés. Et leurs lèvres se séparent alors, laissant les deux amoureux retrouver une certaine distance. Lisa le gratifie d’un sourire.

”- Je t’aime…” souffle-t-elle comme il lui recommande de partir, avant qu’ils ne soient découverts.

Et elle file sur ces mots, s’empressant de rejoindre la grande salle où ses amies l’attendent, le temps pour elle de prendre un rapide dîner, faisant mine de rien, de ne pas observer le professeur de défense contre les forces du mal ayant rejoint la table des professeurs et qu’elle suit quelques longues minutes plus tard, comme il quitte la salle. Attendant qu’il passe la porte, elle s’excuse auprès de ses amis et se lève à son tour, le suivant à distance, passant elle aussi les portes du château pour rejoindre le parc où elle le retrouve dans un coin un peu reculé.

”- Remus ?”

Kathleen
Messages : 166
Date d'inscription : 04/12/2020
Crédits : Moi-même

Univers fétiche : Dur de choisir, yen a plein
Préférence de jeu : Les deux
tea
Kathleen
Sam 29 Jan - 19:04
20121001192678.jpg
Remus Lupin
J'ai 33 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis Prof de Défense Contre les Forces du Mal  et je m'en sors bien . Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt moyennement.


Remus était un petit garçon débordant de joie de vivre, qui manifestait déjà des signes précoces de magie. Peu avant son cinquième anniversaire, Greyback força la fenêtre de sa chambre et l'attaqua sauvagement. Remus devint loup-garou. Après avoir été envoyé à Gryffondor par le Choixpeau magique, Remus Lupin se lia rapidement d’amitié avec trois jeunes garçons de sa maison, James Potter, Sirius Black et Peter Pettigrow. Ils formèrent le groupe des Maraudeurs et ses amis devinrent Animagus pour l’épauler après avoir appris sa vraie nature. Après ses études, il entra dans l'Ordre du Phénix, tout comme ses anciens camarades de classe.
La chute de Voldemort fut, pour Remus, une longue période de solitude et de tristesse. Il entama alors une existence précaire. Heureusement, une découverte importante apporta à Remus une bouffée d’espoir : l’invention de la potion Tue-loup.

Albus Dumbledore changea la vie de Remus Lupin une deuxième fois. Ravi de revoir son ancien directeur, Remus fut stupéfait d’apprendre que Dumbledore souhaitait lui confier le poste de professeur de Défense contre les forces du Mal. Malgré ses réticences, il finit par accepter quand Dumbledore lui expliqua qu'il mettrait à sa disposition un stock illimité de potion Tue-loup, grâce à l’aide du maître des Potions de Poudlard : Severus Rogue.


avatar :copyright: Kathleen
Elle était fière d'elle la petite chipie, fière de parvenir à faire ce qu'elle voulait de lui sans qu'il ne parvienne à lui résister de quelconque manière que ce soit. Il était littéralement fou de cette femme. Elle était peut-être encore à l'aube de sa vie d'adulte, mais il ne faisait nul doute qu'elle était femme lorsqu'il prit presque brutalement ses lèvres sur celle de son élève et que sa main alla chercher le bas de son dos, pour la rapprocher un peu plus de lui pendant ces quelques fugaces secondes pendant lesquelles il prenait le risque de se laisser aller, il voulait la sentir et profiter de ce trop bref contact.

Elle s’esquiva sans faire d'histoire, trop consciente de la torture qu'elle infligeait à son professeur mais aussi du danger qu'ils couraient tous les deux avec cette relation. En la regardant partir, le professeur savait qu'il préférerait renoncer à son travail et à tout ce qui comptait pour lui plutôt que de renoncer à elle. Et cela lui faisait peur. Non content d'être son professeur et de se lancer dans une relation interdite, il était aussi un loup-garou et il était dangereux pour lui de fréquenter une personne qu’il pourrait contaminer. Mais si tout cela aurait dû le pousser à rompre la relation, Remus en été tout simplement incapable.

C'était la raison pour laquelle il s’était isolé dans un coin du parc en espérant pouvoir fuir par la magie tout ce qui le travaillait et le préoccupait. Certes, il était amoureux d'elle, mais cela ne justifiait pas qu'il mette en péril sa réputation et sa sécurité. Pour ce qui était de lui-même, le lycanthrope s'en moquait bien, mais pour celle qu'il aimait, il voulait évidemment ce qu'il y avait de meilleur, et il n'était pas certain que cette définition lui corresponde. Elle pouvait trouver bien mieux que lui, il en était persuadé. Et cette idée ne l’aida pas à construire son patronus.

Comme si elle était appelée par le fait qu'il pensait à elle, l'objet de son désir arriva soudain devant lui. S'il avait espéré ne plus penser à elle pendant un moment, elle venait de réduire à néant cet espoir, déjà peu crédible. Cela dit, il l'accueillit avec un sourire et s'efforça de donner le changer pour d'éventuels témoins. Il n'y avait rien d’inconvenant à ce qu'un professeur et une élève discutnte dans le parc de l'école, mais ce n'était pas maintenant qu'il allait lui parler d'amour et céder à la pulsion de la serrer à nouveau tout contre lui.

« Miss Turpin, auriez-vous éprouver l'envie de vous promener également ? Après le cours de ce matin, j'ai songé qu’il pourrait être utile de m'entrainer un peu au patronus, ce que je n'avais pas fait depuis longtemps. Vous pouvez m'accompagner, si vous le voulez. Une petite séance de travaux pratiques sur le thème du jour », lança-t-il avec un sourire engageant.


Some kind of monster [PV Lullaby] - Page 5 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Lullaby
Messages : 1872
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Dim 30 Jan - 18:30
20121001192678.jpg
Lisa Turpin
J'ai 17 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis étudiante de septième année à Serdaigle  et je m'en sors très bien . Du reste, je suis demie-velane. Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt moyennement, d'autant plus qu'en revanche je suis amoureuse.


Lisa est anglaise, elle est fille d'une vélane et d'un sang-mêlé. • Lisa est douée en potions, DCFM et sortilèges. En revanche elle déteste la divination. • Lisa est fille unique. • Elle joue dans l'équipe de quidditch au poste d'attrapeuse. • Elle n'est pas encore bien fixée sur son avenir mais réfléchie à devenir chercheuse. • Elle est généreuse, douce, fidèle et intelligente mais aussi fêtarde, parfois trop sérieuse et peut se montrer critique envers elle-même. • Elle est amie avec George Weasley de par leur côté fêtard. Une amitié qui ne tient pas sur un terrain de quidditch. • Elle craque pour le professeur Lupin.


avatar :copyright: Kathleen


Face à elle, l’homme garde une démarche professionnelle, craignant sans aucun doute que quelques étudiants traînant dans le parc ne les surprennent, bien qu’ils ne soient pas dans un endroit trop exposé aux regards, normalement. La prudence, toutefois, restait de mise malgré tout, s’ils ne voulaient pas se brûler les ailes dans leur histoire d’amour. Lisa ne voulait absolument pas lui causer de tort, bien entendu. Elle ne voulait pas que l’homme soit mis à la porte, mis à pied, pour une histoire avec une étudiante. Elle ne voulait pas que sa réputation soit faîte, brisée, ou pire, qu’il y ait un procès. Oh, bien sûr, elle était majeure dans le monde des sorciers. Mais étaient-ils pour autant réellement à l'abri ? Elle n’en mettrait pas sa main au feu. D’ailleurs, elle ne prendrait pas le risque de le vérifier.

”- Exactement, professeur ! Une petite promenade digestive après le repas, je ne connais rien de mieux.” assure la jeune femme.

Son sourire s’élargit face à la proposition de l’homme. Elle pouvait bel et bien l’accompagner dans ses entraînements. Personne ne s’étonnerait vraiment de la voir pratiquer la magie, s’exercer, même de ces heures. Et même si elle ne s'entraînait peut-être pas elle-même, personne ne serait vraiment étonné de voir une étudiante discuter avec un professeur après les cours. Pas si l’étudiante portait, autour de son cou, une cravate de couleur bleu et bronze, symbole de la maison des aiglons.

”- Avec grand plaisir professeur. Un peu d’exercice et d'entraînement ne font jamais de mal, c’est certain !” affirme la demoiselle, acceptant alors de le suivre, de lui tenir compagnie, dans ses exercices. ”Voulez-vous vous exercer ici dans le parc, ou dans votre salle de classe ?” s’enquit-elle.

Si aucun élève ni aucun professeur ne devrait être étonné par la scène, ce n’était peut-être pas non plus une raison pour faire quoi que ce soit qui puisse nourrir quelques doutes. A moins que ce ne soit d’aller seul à seule dans une salle de classe, qui serait particulièrement douteux aux yeux de quiconque les croiserait en chemin. Lisa ignorait qu’elle était, des deux, la meilleure hypothèse, la meilleure manière de faire.
Kathleen
Messages : 166
Date d'inscription : 04/12/2020
Crédits : Moi-même

Univers fétiche : Dur de choisir, yen a plein
Préférence de jeu : Les deux
tea
Kathleen
Sam 19 Mar - 23:47
20121001192678.jpg
Remus Lupin
J'ai 33 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis Prof de Défense Contre les Forces du Mal  et je m'en sors bien . Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt moyennement.


Remus était un petit garçon débordant de joie de vivre, qui manifestait déjà des signes précoces de magie. Peu avant son cinquième anniversaire, Greyback força la fenêtre de sa chambre et l'attaqua sauvagement. Remus devint loup-garou. Après avoir été envoyé à Gryffondor par le Choixpeau magique, Remus Lupin se lia rapidement d’amitié avec trois jeunes garçons de sa maison, James Potter, Sirius Black et Peter Pettigrow. Ils formèrent le groupe des Maraudeurs et ses amis devinrent Animagus pour l’épauler après avoir appris sa vraie nature. Après ses études, il entra dans l'Ordre du Phénix, tout comme ses anciens camarades de classe.
La chute de Voldemort fut, pour Remus, une longue période de solitude et de tristesse. Il entama alors une existence précaire. Heureusement, une découverte importante apporta à Remus une bouffée d’espoir : l’invention de la potion Tue-loup.

Albus Dumbledore changea la vie de Remus Lupin une deuxième fois. Ravi de revoir son ancien directeur, Remus fut stupéfait d’apprendre que Dumbledore souhaitait lui confier le poste de professeur de Défense contre les forces du Mal. Malgré ses réticences, il finit par accepter quand Dumbledore lui expliqua qu'il mettrait à sa disposition un stock illimité de potion Tue-loup, grâce à l’aide du maître des Potions de Poudlard : Severus Rogue.


avatar :copyright: Kathleen
La façon qu'elle avait de paraître naturelle avec lui surprenait toujours autant le lycanthrope. Il ne comprenait pas comment elle pouvait rester de marbre alors que lui bouillonnait à l'intérieur et qu'il parvenait à peine à se retenir de lui sauter dessus. Il se dit que les filles devaient certainement mieux se maîtriser que les garçons à ce niveau. En tout cas, pour sa part, il était clair qu'il avait beaucoup de mal à garder le contrôle de ses émotions et de ses désirs. Et pourtant, il se sentait heureux de l'avoir auprès de lui et de pouvoir partager un moment avec elle sans se cacher. Le paradoxe de l'amoureux.

« Surtout quand il fait aussi beau qu'aujourd'hui », répondit-il en tentant d'empêcher sa voix de trembler.

Il n'avait pas pu s'empêcher de lui proposer de participer à son entraînement. Mais il en aurait fait de même avec n'importe quel élève qui l’aurait abordé. Le plaisir était seulement un peu plus important avec cet élève là en particulier. En effet, le professeur Lupin avait toujours désiré être présent pour ses élèves et contribuer à leur apprentissage au mieux de ses possibilités. Le résultat, c'était qu'il se retrouvait souvent à effectuer des travaux pratiques en dehors des séances de cours pour un ou plusieurs élèves. Mais il espérait que, cette fois, il n'y aurait que cet élèves là.

« Dans ce cas, installez-vous et concentrez-vous. N’oubliez pas que la concentration est un élément essentiel pour réussir cet exercice. »

Il reprenait son rôle de professeur et lorsqu'elle proposa de s'isoler avec lui, il ne tint pas compte de sa proposition. Il valait mieux rester tranquillement ici et ne pas se faire remarquer en agissant comme n'importe quel professeur et n'importe quel élève qui pouvaient s'entraîner ensemble dans le parc de l'école. Il était conscient qu’elle serait peut-être un peu déçue de ne pas pouvoir être seule avec lui, Mais cette fois, il valait quand même mieux sécuriser la situation et éviter que les gens ne se posent des questions. Il était certain qu'elle comprendrait.

« Ici, nous sommes très bien. Le soleil est très utile pour aider à créer un patronus. Souvenez-vous de vous concentrer sur ce que vous avez de plus heureux dans la vie. Allez-y, essayez ! »


Some kind of monster [PV Lullaby] - Page 5 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Lullaby
Messages : 1872
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Ven 8 Avr - 22:22
20121001192678.jpg
Lisa Turpin
J'ai 17 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis étudiante de septième année à Serdaigle  et je m'en sors très bien . Du reste, je suis demie-velane. Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt moyennement, d'autant plus qu'en revanche je suis amoureuse.


Lisa est anglaise, elle est fille d'une vélane et d'un sang-mêlé. • Lisa est douée en potions, DCFM et sortilèges. En revanche elle déteste la divination. • Lisa est fille unique. • Elle joue dans l'équipe de quidditch au poste d'attrapeuse. • Elle n'est pas encore bien fixée sur son avenir mais réfléchie à devenir chercheuse. • Elle est généreuse, douce, fidèle et intelligente mais aussi fêtarde, parfois trop sérieuse et peut se montrer critique envers elle-même. • Elle est amie avec George Weasley de par leur côté fêtard. Une amitié qui ne tient pas sur un terrain de quidditch. • Elle craque pour le professeur Lupin.


avatar :copyright: Kathleen


La journée était belle et serait parfaite pour un peu d’exercice, même si elle touchait déjà lentement mais sûrement à sa fin. Ils auraient tout de même le temps de travailler un peu le sortilège de patronus d’ici là. Et Lisa ayant déjà eu des résultats satisfaisants pendant le cours, peut-être pourrait-elle particulièrement progresser au cours de ce petit cours particulier. Ce sera très enrichissant pour elle et un très bon moment à passer ensemble pour l’un comme pour l’autre, surtout si personne ne venait les interrompre ou se joindre à eux, bien qu’évidemment ils garderaient des distances correctes.

Se plaçant, bien droite, Lisa ferme les yeux en se concentrant. Comme le précise son professeur, la concentration est la base de tout pour cet exercice. Elle doit particulièrement bien visualiser son souvenir heureux, y penser très fort. C’est la base. La clé. Tout ce qui fait la force du sort. Et elle se concentre alors sur la voix de son professeur, s’y focalisant pour s’aider. Se raccrochant à la voix de l’homme, elle rassemble ses souvenirs, sa magie, avant de se lancer dans la formule, sa baguette brandit devant elle en même temps qu’elle récite la formule. Alors, du bout de sa baguette, une forme surgit. Une forme encore flou, dont on discerne cependant quatre pattes avant qu’il ne disparaisse presque aussitôt, la jeune femme s’étant laissé déconcentrée par l’apparition dont elle essayait de déterminer de quoi il s’agissait.

”- Et m** !” rale la demoiselle, sans pourtant terminer ses mots.

Ce n’est rien de grave. La jeune femme a seulement à recommencer, réessayer. Elle finira par y arriver, à force de temps et de pratique, tout simplement. C’est normal de rater son coup au début. Il faut bien qu’elle apprenne, avant de savoir. Qu’elle s’exerce, avant de maîtriser. Alors elle se concentre de nouveau, focalise ses pensées sur son souvenir et recommence de nouveau. Cette fois, la forme est un peu plus nette, alors et perdure, surprenant Lisa par ce qu’il représente.

”- Est-ce que c’est bien… Ce que je crois ?” demande-t-elle comme l’animal lui tourne le dos.
Kathleen
Messages : 166
Date d'inscription : 04/12/2020
Crédits : Moi-même

Univers fétiche : Dur de choisir, yen a plein
Préférence de jeu : Les deux
tea
Kathleen
Sam 7 Mai - 11:38
20121001192678.jpg
Remus Lupin
J'ai 33 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis Prof de Défense Contre les Forces du Mal  et je m'en sors bien . Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt moyennement.


Remus était un petit garçon débordant de joie de vivre, qui manifestait déjà des signes précoces de magie. Peu avant son cinquième anniversaire, Greyback força la fenêtre de sa chambre et l'attaqua sauvagement. Remus devint loup-garou. Après avoir été envoyé à Gryffondor par le Choixpeau magique, Remus Lupin se lia rapidement d’amitié avec trois jeunes garçons de sa maison, James Potter, Sirius Black et Peter Pettigrow. Ils formèrent le groupe des Maraudeurs et ses amis devinrent Animagus pour l’épauler après avoir appris sa vraie nature. Après ses études, il entra dans l'Ordre du Phénix, tout comme ses anciens camarades de classe.
La chute de Voldemort fut, pour Remus, une longue période de solitude et de tristesse. Il entama alors une existence précaire. Heureusement, une découverte importante apporta à Remus une bouffée d’espoir : l’invention de la potion Tue-loup.

Albus Dumbledore changea la vie de Remus Lupin une deuxième fois. Ravi de revoir son ancien directeur, Remus fut stupéfait d’apprendre que Dumbledore souhaitait lui confier le poste de professeur de Défense contre les forces du Mal. Malgré ses réticences, il finit par accepter quand Dumbledore lui expliqua qu'il mettrait à sa disposition un stock illimité de potion Tue-loup, grâce à l’aide du maître des Potions de Poudlard : Severus Rogue.


avatar :copyright: Kathleen
Il n'y avait rien de plus normal qu'un professeur et une élève en train de s'entraîner au patronus dans le parc de l'école. Remus était bien obligé de se le répéter encore et encore pour se convaincre qu'il ne faisait rien de mal. Plus allaient les choses, plus il était convaincu que ce n'était pas une bonne idée d'être tombé amoureux de cette fille. Malheureusement, ce n'était pas ainsi que les choses fonctionnaient et on ne choisissait pas la personne pour qui son cœur battait. Et il battait diablement plus vite depuis qu'elle avait commencé à lui sourire en acceptant la leçon particulière.

Il s'efforça d’ignorer son estomac qui se tournait dans tous les sens en la regardant se concentrer pour réaliser le sortilège. Elle était sur le point de réussir quand sa concentration faiblit, pour une raison que le lycanthrope ne parvint pas à déterminer clairement. Il se glissa derrière elle, les mains de chaque côté de son corps se posant sur ses épaules. La sentir à proximité de lui ne le laissait pas indifférent et son souffle un peu plus court le montrait bien, mais il choisit de demeurer concentré sur son rôle d'enseignant. Il rectifia la position de la jeune fille en lui parlant d'une voix douce.

« Redressez-vous, détendez-vous. C’est une forme de magie qui fait appel à tout ce qu'il y a de plus positif dans l'être qui s'en sert. Il n'est pas facile de rester détendu face à un obstacle qui nécessite un patronus. Pour que le charme devienne naturel, il est important de rester bien détendu quand on le pratique en entraînement. »

S'il avait été à sa place, il n'aurait même pas eu besoin de penser à quelque chose de positif. Leur simple contact était suffisant pour que viennent en lui les pensées les plus agréables qui soient. Il guida sa main pour qu'elle suive le mouvement de baguette adéquat et lorsqu'elle fut prête, elle relança le sortilège sans perdre de sa concentration cette fois. L’animal qui sortit lui procura une vive surprise, ce à quoi ne s'attendait pas le lycanthrope. Constatant sa stupeur, il voulut essayer d'en savoir plus.

« Ce n'est pas l'animal qui apparaît habituellement ? »


Some kind of monster [PV Lullaby] - Page 5 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Lullaby
Messages : 1872
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Sam 28 Mai - 4:47
20121001192678.jpg
Lisa Turpin
J'ai 17 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis étudiante de septième année à Serdaigle  et je m'en sors très bien . Du reste, je suis demie-velane. Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt moyennement, d'autant plus qu'en revanche je suis amoureuse.


Lisa est anglaise, elle est fille d'une vélane et d'un sang-mêlé. • Lisa est douée en potions, DCFM et sortilèges. En revanche elle déteste la divination. • Lisa est fille unique. • Elle joue dans l'équipe de quidditch au poste d'attrapeuse. • Elle n'est pas encore bien fixée sur son avenir mais réfléchie à devenir chercheuse. • Elle est généreuse, douce, fidèle et intelligente mais aussi fêtarde, parfois trop sérieuse et peut se montrer critique envers elle-même. • Elle est amie avec George Weasley de par leur côté fêtard. Une amitié qui ne tient pas sur un terrain de quidditch. • Elle craque pour le professeur Lupin.


avatar :copyright: Kathleen


Suivant consciencieusement les recommandations du professeur Lupin, Lisa brandit sa baguette, essayant d’emplir son esprit d’un souvenir heureux, particulièrement heureux. Et le choix de celui-ci n’était pas bien difficile pour elle, considérant ce qu’elle vivait depuis peu. Son souvenir heureux, Lisa le puise directement dans son histoire d’amour. Pour autant, le sortilège reste difficile à maîtriser. Et son enseignant ne manque pas de rappeler comme c’est d’autant plus vrai lorsque l’on en a réellement besoin, que le danger est imminent. Pour pouvoir l’utiliser correctement au moment voulu, pour pouvoir le maîtriser quand elle en aura besoin, que son être sera menacé, Lisa doit absolument parvenir à se détendre, de sorte que le sortilège, au fil du temps, soit naturel chez elle. Qu’elle puisse se détendre aussi lorsqu’elle aurait besoin d’en faire usage, avoir les réflexes nécessaires pour se sortir de là.

Se détendant, Lisa brandit sa baguette, focalisant sur son souvenir heureux, concentrant sur celui-ci toutes ses pensées. Et puis, comme son cher et tendre dirige sa main, la jeune femme lance de nouveau son sortilège, parvenant cette fois à ne pas être déconcentré et ce malgré la proximité de l’homme à ses côtés. Du bout de sa baguette, une forme lumineuse surgit alors, qui ne manque pas de surprendre la jeune femme comme, la voyant de dos, elle constate malgré tout immédiatement que cela ne ressemble pas à ce qu’elle avait déjà pu voir par le passé. Il lui semblait voir un loup.

”- A vrai dire, je n’ai réussi qu’une seule autre fois à avoir un patronus plus ou moins formé. Il ne l’était pas complètement. Mais c’était un cygne.” acquiesce Lisa, comme Remus tente de savoir d’où vient sa surprise, demandant si l’animal avait changé de forme. ”Et, il me semble que c’est… un loup ?” demande-t-elle en essayant d’apercevoir le museau de l’animal.

Était-ce bien un loup, ou était-ce un chien ? Cette dernière hypothèse n’avait aucune logique. Tandis que la première… Faisait presque sens.

”- Est-ce que ton patronus est un loup ?” souffle Lisa pour son professeur, posant son regard sur le visage de celui-ci.

La modification de son patronus au profit d’une forme lycane prendrait alors tout son sens.
Kathleen
Messages : 166
Date d'inscription : 04/12/2020
Crédits : Moi-même

Univers fétiche : Dur de choisir, yen a plein
Préférence de jeu : Les deux
tea
Kathleen
Lun 20 Juin - 21:14
20121001192678.jpg
Remus Lupin
J'ai 33 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis Prof de Défense Contre les Forces du Mal  et je m'en sors bien . Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt moyennement.


Remus était un petit garçon débordant de joie de vivre, qui manifestait déjà des signes précoces de magie. Peu avant son cinquième anniversaire, Greyback força la fenêtre de sa chambre et l'attaqua sauvagement. Remus devint loup-garou. Après avoir été envoyé à Gryffondor par le Choixpeau magique, Remus Lupin se lia rapidement d’amitié avec trois jeunes garçons de sa maison, James Potter, Sirius Black et Peter Pettigrow. Ils formèrent le groupe des Maraudeurs et ses amis devinrent Animagus pour l’épauler après avoir appris sa vraie nature. Après ses études, il entra dans l'Ordre du Phénix, tout comme ses anciens camarades de classe.
La chute de Voldemort fut, pour Remus, une longue période de solitude et de tristesse. Il entama alors une existence précaire. Heureusement, une découverte importante apporta à Remus une bouffée d’espoir : l’invention de la potion Tue-loup.

Albus Dumbledore changea la vie de Remus Lupin une deuxième fois. Ravi de revoir son ancien directeur, Remus fut stupéfait d’apprendre que Dumbledore souhaitait lui confier le poste de professeur de Défense contre les forces du Mal. Malgré ses réticences, il finit par accepter quand Dumbledore lui expliqua qu'il mettrait à sa disposition un stock illimité de potion Tue-loup, grâce à l’aide du maître des Potions de Poudlard : Severus Rogue.


avatar :copyright: Kathleen
Remus était tellement fier de la réussite de la jeune femme qu’il aimait, même pas en tant qu’amoureux, mais simplement en tant que professeur, qu’il oublia complètement son trouble pour reprendre son rôle d’enseignant, même si le loup le troublait plus qu’il ne saurait le dire. Mais il n’était pas le plus perturbé des deux. En plus de sa fierté, il allait devoir se positionner en tant que personne qui savait de quoi elle parlait. La jeune femme était perturbée et il allait devoir lui expliquer pour quelle raison un patronus pouvait changer de forme. Elle ne semblait pas le savoir.

Le cygne lui allait comme un gant, s’il devait être tout-à-fait sincère avec lui-même. Elle était douce, élégante, gracieuse comme une princesse. La colombe aurait pu être également un joli patronus. Mais s’il avait changé, il était probable qu’il ne retrouverait jamais sa forme initiale. Remus se sentait flatté. Pour le moment, il fallait se concentrer sur son explication et son rôle d’enseignant. C’était ainsi qu’il devait apparaître aux yeux de tout le monde autour de lui, de toute façon. Il était heureux de se dire qu’il y parvenait plus ou moins, même si elle était tout-de-même troublante à ses yeux comme nulle autre ne l’avait jamais été.

« Un patronus peut changer, Miss Turpin. Des évènements importants survenus dans la vie d’une personne peuvent transformer un patronus. Dans ce cas précis, je pense que vous devez savoir ce qui a influencé ce changement. »

Et il le savait aussi. En un regard échangé, ils le surent tous les deux. La question qu’elle posa à mi-voix, elle en avait déjà la réponse, mais il hocha silencieusement la tête pour confirmer ses dires. Il avait pour patronus le loup et elle l’associait au loup, c’était pour cette raison qu’il était maintenant le sien, tout comme lui-même était désormais sien. Remus était heureux de découvrir à quel point elle tenait à lui, à quel point elle l’aimait et elle pouvait être certaine qu’il avait cette même affection pour elle, cet amour que rien ne pourrait éteindre.



Some kind of monster [PV Lullaby] - Page 5 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Lullaby
Messages : 1872
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Mer 6 Juil - 2:16
20121001192678.jpg
Lisa Turpin
J'ai 17 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis étudiante de septième année à Serdaigle  et je m'en sors très bien . Du reste, je suis demie-velane. Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt moyennement, d'autant plus qu'en revanche je suis amoureuse.


Lisa est anglaise, elle est fille d'une vélane et d'un sang-mêlé. • Lisa est douée en potions, DCFM et sortilèges. En revanche elle déteste la divination. • Lisa est fille unique. • Elle joue dans l'équipe de quidditch au poste d'attrapeuse. • Elle n'est pas encore bien fixée sur son avenir mais réfléchie à devenir chercheuse. • Elle est généreuse, douce, fidèle et intelligente mais aussi fêtarde, parfois trop sérieuse et peut se montrer critique envers elle-même. • Elle est amie avec George Weasley de par leur côté fêtard. Une amitié qui ne tient pas sur un terrain de quidditch. • Elle craque pour le professeur Lupin.


avatar :copyright: Kathleen


Si Lisa avait connaissance de pas mal de choses concernant les patronus, elle ignorait en revanche qu’ils pouvaient changer de forme avec le temps. Pour elle, ils étaient immuables. Jusqu’à aujourd’hui, tout du moins. Peut-être l’aurait-elle sû si elle avait eu le temps de finir l’ouvrage qu’elle avait commencé, mais le temps avait curieusement manqué, ces derniers temps. Suffisamment manqué pour qu’elle passe à côté d’une information de cette envergure, en tout cas. Information que son professeur ne tarde pas à partager et expliquer, indiquant que les changements importants dans une vie peuvent avoir ce genre d’influence. Il n’avait pas besoin de lui faire un dessin pour qu’elle comprenne ce qu’il voulait dire par là. Cela faisait sens. Elle avait vécu un événement majeur ces derniers temps et partageait désormais la vie d’un loup-garou. La forme lupine semblait alors évidente, au moins pour eux qui en connaissaient la raison. Lisa devrait toutefois se montrer particulièrement prudente avec son patronus, des fois qu’il ne surprenne trop ceux qui le verraient. Elle n'osait pas y penser.

"- Oui professeur. Je le sais." confirme la demoiselle.

Et elle lui pose sa question, alors, celle qui lui brûle les lèvres, cherchant à savoir s’il avait un loup comme patronus lui-même. Les liens du cœur avaient ce genre de pouvoir, après tout, disait-on. Elle ne pouvait que le croire, au vu de ce qu’elle venait de voir. Et l’homme lui confirme finalement ce qu’elle a d’ores et déjà compris. Il avait bel et bien un loup pour patronus. Patronus qui était le sien désormais.

"- Est-ce que les patronus s’échangent ?" demande-t-elle, curieuse de découvrir si Remus aurait désormais un cygne pour protecteur. "Ou ils se copient seulement et l’un prend le dessus sur l’autre ?" questionne-t-elle encore, cherchant à en savoir plus.
Kathleen
Messages : 166
Date d'inscription : 04/12/2020
Crédits : Moi-même

Univers fétiche : Dur de choisir, yen a plein
Préférence de jeu : Les deux
tea
Kathleen
Lun 25 Juil - 21:34
20121001192678.jpg
Remus Lupin
J'ai 33 ans et je vis à Poudlard , Ecosse  . Dans la vie, je suis Prof de Défense Contre les Forces du Mal  et je m'en sors bien . Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire  et je le vis plutôt moyennement.


Remus était un petit garçon débordant de joie de vivre, qui manifestait déjà des signes précoces de magie. Peu avant son cinquième anniversaire, Greyback força la fenêtre de sa chambre et l'attaqua sauvagement. Remus devint loup-garou. Après avoir été envoyé à Gryffondor par le Choixpeau magique, Remus Lupin se lia rapidement d’amitié avec trois jeunes garçons de sa maison, James Potter, Sirius Black et Peter Pettigrow. Ils formèrent le groupe des Maraudeurs et ses amis devinrent Animagus pour l’épauler après avoir appris sa vraie nature. Après ses études, il entra dans l'Ordre du Phénix, tout comme ses anciens camarades de classe.
La chute de Voldemort fut, pour Remus, une longue période de solitude et de tristesse. Il entama alors une existence précaire. Heureusement, une découverte importante apporta à Remus une bouffée d’espoir : l’invention de la potion Tue-loup.

Albus Dumbledore changea la vie de Remus Lupin une deuxième fois. Ravi de revoir son ancien directeur, Remus fut stupéfait d’apprendre que Dumbledore souhaitait lui confier le poste de professeur de Défense contre les forces du Mal. Malgré ses réticences, il finit par accepter quand Dumbledore lui expliqua qu'il mettrait à sa disposition un stock illimité de potion Tue-loup, grâce à l’aide du maître des Potions de Poudlard : Severus Rogue.


avatar :copyright: Kathleen
Il n'était pas utile de lui poser la question des raisons pour lesquelles son patronus avait changé. C’était d'un ton professoral qu'il lui avait affirmé qu'elle devrait logiquement savoir ce qui motivait ce changement de symbolique. Mais c'était évident pour lui aussi. Il ressentait énormément d'émotions en constatant la force des sentiments qu'elle éprouvait pour lui. Mais dans la mesure où il ne pouvait crier ce qu'il ressentait en public, il devait aussi faire un mystère de ce détail précis. Il lui suffirait de lui communiquer par le regard qu'il avait compris ce que le cœur de la jeune fille lui criait dans toute son attitude.

Aussi difficile que cela puisse être, en ce moment, il ne pouvait être qu'un professeur. Il y avait des circonstances où il pouvait se permettre d'être un peu plus, mais ce ne serait vraiment le cas que lorsqu'elle aurait quitté l'établissement. Heureusement, cela se comptait désormais en mois. Il savait que si elle le voulait, elle serait probablement capable de faire de lui ce qu'elle voulait, même avant cette échéance, mais il s'efforcerait de se montrer raisonnable autant que faire se pouvait. Il ne voulait pas que leurs sentiments nuisent à la réputation de la jeune fille et égoïstement, il ne souhaitait pas perdre son travail.

La jeune fille se comporta en élève parfaite en lui posant diverses questions afin de savoir si la situation était réciproque et si son patronus à lui allait changer aussi. Elle n'entrevoyait que deux possibilités, qu'il change ou que l'un des deux surpasse l'autre. La vérité était encore ailleurs. Il était plus que probable que le sien reste celui d'un loup, mais cela n'aurait rien à voir avec quelque chose de dominateur ou une quelconque suprématie. Le patronus n'était pas quelque chose qui se construisait à plusieurs mais qui appartenait à la personne elle-même et agissait salon différents facteurs. Et Remus se voyait un peu trop comme un loup-garou, à en souffrir cruellement.

« Ce n'est pas aussi simple. Quelle que soit la puissance de ce qui peut motiver un changement de patronus chez une personne, cela n'impliquera pas forcément que le changement se produise également chez quelqu'un d'autre. Le patronus c'est quelque chose de personnel que chacun illustre avec sa propre expérience de la vie, ses propres spécificités. Pour certains, c'est le cœur qui va parler. Pour d'autres, cela peut être un élément de soi, qui a un fort impact sur sa vie mais n'est pas forcément ressentie comme une bénédiction. Cela fait tout simplement partie de son identité. »



Some kind of monster [PV Lullaby] - Page 5 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Contenu sponsorisé
Some kind of monster [PV Lullaby]
Page 5 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sujets similaires
-
» When is a monster not a monster ? ft Lunatique
» I'm a one-of-a-kind collectible
» (tw) Then am I the monster? (Carter)
» dooweedo -- always try to be nice but never fail to be kind
» some kind of madness has started to evolve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: