Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
0.48 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Marigold, Hervé, Courtney... ― Starvation of the soul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 560
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul Empty

7ei5.pngMise en Situation


L'action se déroule au Canada, du côté de l'Alberta, dans une chaîne de montagnes, plus précisément sur le Mont Blackwood, renommé par ses propriétaires, le Mont Washington. Sur cette montagne se terrent d'horribles secrets. Sous la terre glacée serpentent de nombreux tunnels, des mines abandonnées où sont jadis morts de nombreux travailleurs. Des morts oubliées. Personne n'a connaissance du viel hôpital psychiatrique, parce que son existence a volontairement été mise sous silence. Une personne à ce jour inconnue protège cette montagne des visiteurs afin que le véritable mal soit contrôlé, mais à quel point ses méthodes sont-elles adéquates? Les Washington ignorent tout des secrets de cette montagne et des êtres maléfiques qui sont pour l'instant sous contrôle. Ils pensent que leurs enfants ont disparu, ne pensent pas qu'ils ont été assassinés.

Lorsque la nuit tombera, les personnages devront survivre jusqu'à l'aube... ou des jours durant ; certains mourront bien avant de voir les premières lueurs du jour.

Librement inspiré du jeu vidéo Until Dawn, lieu fictif.


i3tb.png


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 560
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul Empty

thumb-850640.jpg"
Marigold Green
En l'absence de M. et Mme Washigton, Marigold gère la station de ski et ses visiteurs, tout en prenant soin de correctement entretenir l'énorme manoir qui appartient à la famille. Un manoir qui ne garde aucune trace de lutte datant d'il y a plusieurs années. Le feu qui s'est déclaré à l'entrée du manoir n'a pas fait brûler la maison, à l'époque. Les propriétaires ont tout retapé. Comme si des jeunes n'avait pas lutté pour leur survie. Mais cette histoire n'a jamais été ébruitée, alors qui pourrait le savoir? Marigold ne connait pas la tragédie qui entoure le groupe de jeunes qui est venu ici voilà 6 ans. Elle fait uniquement son travail, parce qu'elle est organisée, parce qu'elle est autoritaire, parce qu'elle est bien payée et que ça l'occupe, à défaut d'avoir une vie sentimentale.

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul Tumblr_owsx5zbPPK1spwaaoo1_500

Hervé Washington

Sur cette montagne, trois de ses proches ont disparu il y a de cela 6 et 7 ans : deux cousines et un cousin. Cette montagne appartient à son oncle : un cinéaste de renom. Aucun des corps n'a été retrouvé, selon les dires de la police. Il vient sur cette montagne avec ses potes, par envie, parce que les histoires morbides c'est attrayant et amusant et qu'ils pourraient s'éclater comme des fous (de ce qu'il dit, mais ses proches lui manquent aussi terriblement). Son oncle a accepté que lui et ses amis puissent séjourner au manoir en profitant gratuitement des nombreuses pentes de ski et chemins de randonnée (la tragédie remonte à longtemps et aucun drame notable n'est survenu depuis...). Hervé est spontané, drôle et malchanceux.

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul Giphy

Courtney Cox

Courtney est une jeune femme célibataire et méfiante, policière de métier. Elle surmonte difficilement l'incident auquel elle a été confrontée alors qu'elle dormait paisiblement chez elle, il y a moins d'un mois. Elle est furieuse contre elle-même de n'avoir su se défendre adéquatement. Un voisin a fait fuir le coupable qui s'était introduit chez elle, en pleine nuit. Elle a toujours cru que cet inconnu était venu pour la tuer, mais ces raisons sont encore floues. Il faudrait qu'elle soit confrontée à son propre courage pour être en mesure de correctement se relever. Elle pourrait malheureusement, sans faire abstraction de ses sentiments, accuser à tort des innocents au détriment de vrais coupables, croyant bien faire les choses.

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul 3gKkm


Kim Dickens, Crystal Reed :copyright:️ Jack Falahee
Pour atteindre le sommet de la montagne, on doit impérativement monter via le téléphérique. À partir de là, des sentiers serpentent dans la forêt enneigée, menant à différents endroits : belvédères, observatoires, petits chalets, manoir Washington, réception pour la station de ski. On ne se doute pas que d'autres lieux soient accessibles via des chemins non-contrôlés. C'est à la station de ski  que se trouve le bureau de Mme Green. Du haut du Mont Washington, la vue est splendide : des montagnes blanches à perte de vue, dans un lieu reculé, calme, majestueux. La nature dans toute sa magnificence. Rares sont les clients aujourd'hui. Une tempête se prépare, donc ceux ne souhaitant pas rester bloqués ont déjà quitté les lieux : les pannes de courant sont fréquentes. Nul ne souhaite se retrouver au sommet dans l'incapacité d'emprunter le téléphérique pour descendre. Mais les personnes qui prévoient un séjour plus long n'y voient assurément aucun inconvénient. Ce n'est qu'une petite neige de toute façon. Le ciel est gris, aujourd'hui. La nuit n'est pas encore tombée.

________________________________

Je t'entends mal, le signal n'est pas terrible.

Marigold s'excuse auprès de son fils au chevet de sa tendre moitié. Lui-même est désolé, car il aurait tant voulu passer un séjour en montagne avec sa mère ; malheureusement, un vilain rhume cloue sa compagne au lit. Il ne sera pas aux côtés de sa mère cette nuit. Marigold lui dit que ce n'est rien, que sa chérie doit se reposer avant tout ; de toute façon, elle est plongée dans le travail, elle n'aurait pas été une hôte des plus agréables. Marigold embrasse son fils à la caméra avant de clore la discussion. Elle soupire, passe deux mains à son visage et ses cheveux. Elle n'a pas d'alliance au doigt. Elle est femme indépendante qui pense que les hommes n'apportent rien de bon. Ça fait des années qu'elle ne parle plus au père de son enfant. En réalité, Marigold passe plus de temps sur cette montagne qu'ailleurs : son fils est adulte maintenant, il n'a plus besoin d'une mère, il a sa femme.

On toque à la porte. Elle redresse la tête : c'est la/le secrétaire. Marigold se redresse donc de son siège, puis marche vers la fenêtre où elle peut regarder l'extérieur avec délice. Il n'est que 14 h, pourtant on pourrait croire que la nuit s'installe déjà. Ils sont peut-être sur l'un des sommets du monde, sur cette montagne, mais les nuages sont assez épais pour les priver des rayons du soleil. Mais il fait encore assez clair pour que les lampadaires soient éteints. Et s'ils devaient manquer de courant, les générateurs devraient, normalement, prendre le relais.

Tu devrais rentrer chez toi, fais savoir la patronne. Si tu ne veux pas rester bloquer ici. Je pense que tous nos techniciens sont déjà partis.

________________________________

Hervé fait lourdement tomber son sac sur le sol. Il lève les bras pour qu'on admire l'énorme chalet de son oncle.

Admirez-moi ce palace.

Ce manoir est un délice architectural. Les pièces sont énormes, les étages sont nombreux. L'endroit est à la fois pittoresque et moderne, digne des Washington. À l'entrée, l'escalier se sépare en plusieurs mandibules : vers la gauche et vers la droite, vers le haut et vers le bas. Et si on descend d'un étage, on arrive dans une salle adaptée en cinéma-maison. Ils vont s'éclater durant les trois prochains jours. S'il n'est pas l'unique survivant de ce groupe d'amis. Hervé n'a jamais fouillé ce manoir. Hervé ne sait pas que ses proches ont, par le passé, eu recours au cannibalisme pour survivre sur cette montagne, ce qui, à cause d'une malédiction qui hante ces lieux, transforment ces personnes en wendigos. Oui, il a une pointe au coeur à se dire qu'ils sont disparus sur cette montagne, tout comme leurs amis, mais les tragédies ça arrive. Ont-ils été imprudents? Se sont-ils perdus? Un jour, peut-être que leurs corps seront retrouvés sous la neige.

Une personne s'assure que le mal ne quitte jamais cette montagne. Une personne qui connait ce secret depuis longtemps? Un survivant du groupe précédent? Un proche terrassé? Ou simplement une personne externe à tout ce merdier. Mais cette personne détient des secrets, et si elle ne les transmet pas de vive-voix, alors ces secrets seront découverts tôt ou tard. Parce que la vérité éclatera forcément, pour le meilleur ou pour le pire.

________________________________

Nous sommes venus ici pour te changer les idées, d'accord? Tout se passera bien. Ces vacances te feront du bien, lui assure son/sa collègue, à genoux devant elle.

Courtney est assise sur le matelas de cette chambre louée. Son collègue et elle-même sont tous les deux actuellement sur le Mont Washington pour profiter des nombreuses pentes de ski. Les paysages de l'Alberta sont splendides. Peu importe le moment de l'année, les pics montagneux sont toujours enneigés. Mais en ce mois de février, les températures sont plus froides. Aux paroles de son collègue, elle hoche la tête : mais ce qu'il ne sait pas, c'est qu'elle ne parvient pas à oublier la panique ressentie lorsqu'on s'est infiltrée chez elle et qu'on a essayé de l’assassiner. Elle est venue ici avec son arme à feu, avec ses menottes, avec son teaser, comme si elle pouvait encore se protéger d'un mal invisible. Courtney est agent de police, mais elle est actuellement en arrêt pour se remettre de cette tragique mésaventure. Le coupable n'a jamais été arrêté. Forcément ça accentue ses craintes. Elle pourrait soupçonner tout le monde. Son collègue? Elle n'a pas vu son visage. Un inconnu? Pourrait-on l'avoir suivie ici? Pourrait-elle rencontrer pire sur cette montagne? Elle n'a rien à craindre. Elle peut surmonter ça.

Tu sais ce qui me ferait du bien? Un bon chocolat chaud!


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 440
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul Empty

thumb-850640.jpg"
Nikolaï 'Kai' Clarke
Sa copine est morte sur cette montagne. Il en est persuadé, et même s'ils n'ont pas retrouvé son corps, c'est un fait pour lui. Cela n'a rien à voir avec des croyances du genre ; il n'a pas senti son coeur s'arrêté à cause de l'amour inconditionnel qu'il lui portait. C'est parce qu'il la connaissait assez pour savoir que, tête trop forgée, elle fonçait dans le tas du premier lui marchant sur les pieds. Nul doute qu'elle s'est mise dans le pétrin, parce que si elle avait été en vie, elle serait revenue. Elle était trop exubérante, aimait trop la vie, pour aimer rester loin des yeux et loin du monde. S'il revient cette année, ce n'est pas pour la retrouver. On dit de Kai qu'il est sans coeur, parce qu'il passe toujours à autre chose. Tourner la page est vraiment facile pour lui. C'est surtout parce qu'il sait ce que c'est, la perte : ses parents sont morts quand il était pré-ado, sa soeur est morte d'un accident de voiture six mois plus tard, et les familles d'accueil dans lesquelles il a grandit ne sont jamais resté bien longtemps. C'est qu'il a du mal à s'attacher : il ne pleure pas, mais il a difficilement vécu la perte de deux de ses amis. L'amour, il ne le connait pas. Mais l'amitié lui ferait creuser un trou jusqu'à l'autre côté de la planète. C'est un adulte à qui l'on doit tout apprendre.

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul PaqOP

Maryline Brown

Line, elle est amoureuse de son meilleur ami depuis qu'ils se connaissent. Mais elle est obligée de cacher ce lien à sa famille, parce qu'ils sont racistes envers les blancs. Quoi qu'ils fassent, quoi qu'ils disent, les blancs sont toujours les enflures de l'histoire. Et Maryline a caché toutes ses amitiés à la perfection. Sa famille est persuadée qu'elle est entourée de noirs, mais les choses sont bien différentes. Elle est, et était, la seule de couleur de leur petite bande. Elle travaille dans un centre de tri des déchets : Line aime la nature, Line veut la protéger. Et ses études l'ont mené dans une branche écologique qui lui plaît. Elle ne changerait ça pour rien au monde. Madeline est vierge parce qu'elle croit en l'amour, parce qu'elle veut que le premier soit le bon. Mais quand on attend quelqu'un qui ne vous regarde pas, on risque d'attendre longtemps. Parce qu'elle n'a jamais avoué ses sentiments, elle a toujours été vu comme la prude de la bande. Kai a bien essayé une fois, mais ils n'en ont plus jamais reparlé.

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul KmmWy.

Michael Washington

Michael a perdu deux de ses enfants sur cette montagne : son unique fils, et l'une de ses filles. Ca l'a rendu fou au point de perdre sa femme. Elle l'a quitté trois ans plus tôt, après qu'il ait déjà quitté la maison familiale pour venir s'échouer sur ce mont. Il y vit comme un ermite : dans une cabane perdue au milieu des bois où aucun visiteur n'a mis les pieds. Il n'y en aurait pas la place. Parce qu'il veut retrouver ses enfants, il en a complètement oublié les autres. Michael est toujours armé, toujours invisible aux yeux des touristes. Il cherche, tous les jours, toutes les heures, les prunelles de ses yeux. Mais la solitude retourne l'esprit d'un homme : il déteste les officiers de police pour n'avoir pas suffisamment fait. Il devient un monstre parce qu'il est incapable de tourner la page. Il en veut aux jeunes, il en veut à la montagne, et rien ne pourra changer ça.

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul 3gKkm


Daniel Sharman, Aja Naomi Kink, Jeffrey Dean Morgan
Maryline aime revenir dans cet endroit : elle sourit en douceur lorsque Hervé lâche son sac et qu'il présente le chalet comme s'ils n'étaient jamais venus là. Mais il appartient à l'un des oncles de son meilleur ami, c'est là où ils ont perdu deux membres de leur groupe à l'époque. On aurait pu croire qu'elle serait la plus pennée, parce qu'elle est souvent prise par les émotions, parce que ça lui fait mal de revenir dans cet endroit même si elle apprécie une part des sentiments que ça provoque en elle.

" - Amuses-toi à faire le guide, moi, j'vais pisser un coup." Kai parle, dépasse son vieil ami tout en lui donnant un coup d'épaule en passant. Il n'est pas très heureux d'être revenu, il trouve surtout cette nouvelle bande bien moins homogènes que la précédente. " Fait en sortes qu'elles se perdent pas, les trouillardes. Parce que je sortirais pas dans la tempête pour les retrouver." Il ne vivra pas ça une deuxième fois.
" - Il dit des conneries." Maryline fait un sourire aux jeunes de leur groupe qui ne sont jamais venus dans ce chalet, sur cette montagne. " Bien sur qu'il sortira pour vous aider. Je le mettrais dehors s'il le faut!"

Elle le ferait : c'est électrique entre elle et Kai. Et si certains des nouveaux sont persuadés que c'est parce qu'il y a quelque chose entre eux, c'est surtout parce qu'elle se ferait un malin plaisir de lui remettre la main dessus. Parce que Maryline est douce, en général, elle aura laissé Hervé et les autres entrer avant elle. Son regard chocolat se sera perdu sur l'horizon, avant qu'elle ne referme la porte : c'est la première fois qu'elle revient ici depuis la disparition de leurs amis. Alors, automatiquement, ses yeux semblent chercher leurs silhouettes à travers les arbres.

Il y a assez de chambre pour tout le monde, dans cet endroit. Ce chalet est la parfaite représentation de la grandeur des Washington. Ca dénote complètement de ce qu'elle connaît d'habitude : c'est plus luxueux, presque trop grand. Elle n'a pas l'habitude, elle qui penne à économiser pour le futur. Ses parents lui ont apprit qu'il fallait mieux faire quelque chose qui nous plait, qui nous donne envie de se lever chaque maintenant, plutôt que quelque chose qui nous gruge le coeur pour remplir un compte en banque. Mais quand elle s'assoit dans le canapé, Line jurerait que son corps hurle de plaisir : il voudrait tellement être confortable tout le temps, comme ça. On dit que l'argent ne fait pas le bonheur, mais à cet instant précis, l'argent de la famille d'Hervé fait le bonheur de son corps.

" - Sérieux, ils ont installés les chiottes japonaises ici aussi ?" Kai descend les escaliers pour arriver dans la pièce où les autres se sont installés : sans avoir honte, il remonte sa braguette devant les autres. Il n'a aucun savoir vivre. " Tu peux pas dire à ton père de verser sa tune sur mon compte ? Ca évitera de jeter la tune par les fenêtres. On sait tous se torcher, nan ?"
" - Heureusement que tu as une belle gueule... parce que t'es vraiment insortable toi."

Une des filles se plaint, mais ça ne l'empêchera pas de réclamer à ce que Kai monte les valises dans les chambres. Comme s'il était l'homme à tout faire. Il aura levé les yeux au ciel, il se sera plaint, mais il l'aura fait : en demandant, en exigeant, à ce que Hervé ait déjà servi un verre lorsqu'il sera redescendu.
__________________________________

Michael préfère les jours de tempêtes : il se dit que ça le mettra dans les mêmes conditions que le jours où ses enfants ont disparu. Alors il profite du temps calme avant la tempête pour dormir, pour préparer ses armes, pour préparer ses pièges. Mais ses yeux ne quittent quasiment jamais les nombreuses photographies qui sont accrochées au mur. Pour la plupart, on dirait qu'elles sont là depuis une vingtaine d'années : tellement elles sont poussiéreuses, tellement les couleurs ont passé à être face à la fenêtre et au soleil qui la traverse en été. Mais les visages qui sont dessus ne sont pas vieux. Michael en a connu certain lorsqu'ils étaient enfants, ou adolescents. Ces gens là ont bien grandis : eux, ils ont pu vieillir, avoir des aventures plus étranges et amusantes les unes que les autres. Ce n'est pas le cas de ses enfants. Et sur ce mur, il n'y a pas que des photos des jeunes qui étaient amis avec ses deux bébé. Il y a aussi le nom et les photographie prises à la volée des policiers qui n'ont pas mené correctement l'enquête à l'époque. Michael vit avec le goût amer de la vengeance en bouche. Est-ce aussi palpable dans la vie des autres ? Parce qu'il ne voudrait pas être le seul à souffrir.

" - T'as loupé ton coup !" Il est en colère, sa voix tremble et le téléphone fixe attaché au mur est sur le point de finir à l'opposé du tout petit chalet, explosé en dizaines de morceaux. " Non, que j'peux jurer ! Viens pas finir le boulot ici. Occupes-toi des autres."
" - Tu crois que tu vas pouvoir la faire disparaître aussi facilement que t'es gamin ?" L'homme qui est à l'autre bout du fil, est celui qui est entré par effraction chez Courtney Cox. S'il n'avait pas fuis grâce à l'un de ses voisins, il aurait pu la tuer pour venger Michael : juste parce qu'il est payé en conséquence pour ça. " Ca compte pour les gamins aussi ? Ou juste les flics qui ont pas fait leur taff ?"
" - Je ne te paye pas pour comprendre mes affaires. Occupes-toi des flics qui restent en ville, et laisse tomber les gosses."

Michael a raccroché un peu trop fort : le téléphone serait tombé de son emplacement au mur s'il ne l'avait pas rattrapé. Alors il finit posé sur un meuble à côté. Ses yeux se posent une dernière fois sur chacune des photographies accrochées au mur : non, il n'a jamais pensé que les amis de ses enfants pouvaient avoir été coupables de leur disparition. Mais il est persuadé qu'ils savent quelque chose, même si le mal ne les a pas hanté. Est-ce que Michael est au courant de la malédiction qui court sur cette montagne ? Bien entendu : mais il est trop terre à terre pour y croire. Pour lui, tout ça n'est que baliverne. Il mettra la main sur les gamins, pendant la tempête. Pas pour les tuer, contrairement à Courtney : elle a fait l'erreur de sa vie en classant l'affaire.

Son chien aboie. C'est pour avoir une friandise, il sent que la tempête est sur le point de se déclencher. Le chien est d'habitude silencieux, surtout lorsqu'ils sont à l'extérieur. Il a été élevé de sorte à ce qu'il soit discret, dangereux, mais à l'écoute du moindre ordre de son maître. Il reçoit une lourde caresse, un morceau de viande séchée. Parfois, Michael se demande comment cela est-il possible qu'ils n'aient jamais été trouvé par la femme qui hante ces lieux à longueur d'année : Marigold. Elle n'a rien à voir dans cette histoire, mais c'est principalement de ses yeux à elle qu'il se cache à longueur d'année.
__________________________________

Le temps a passé, au moins une bonne heure depuis leur arrivé. Et c'est l'estomac de Kaï qui se fait entendre le premier : à vrai dire, c'est un vrai goinfre. A croire qu'il ne s'arrête jamais de manger. Ca fait rire certaines filles, parce qu'il est gaulé comme un Dieu. C'est surtout parce qu'il passe beaucoup de temps en salle de sport, pour se vider la tête, qu'il a les muscles saillants. C'est lui qu'on entend le premier, se plaignant que personne n'a préparé de quoi manger alors qu'ils vont être bloqués là pendant plusieurs jours. Alors il se décide, débile comme il est d'habitude, à s'approcher du téléphone. Si personne ne l'arrête, parce qu'il a prévenu de ce qu'il allait faire, Nikolaï va appuyer sur le bouton pour être en communication avec la gardienne de ces lieux.

" - C'est la bonne à tout faire, nan ? Alors qu'elle me ramène de la bouffe putain." Qu'il clame en posant le téléphone fixe à son oreille. Son doigt appuis sur les bons numéros, et voilà que les bips retentissent à l'intérieur du combiné. Peut-être que Marigold ne répondra pas, il ne la connait pas, mais sans savoir vivre, Kaï n'hésitera pas à lui quémander de la nourriture à elle puisque les autres ne semblent pas vouloir subvenir au moindre de ses désirs. " Elle est canon en plus, nan ? On devrait l'inviter à passer la tempête avec nous !"

S'il lance l'idée, Kaï n'est pourtant pas sérieux. Il cherche simplement à faire réagir son meilleur ami, fils du propriétaire. Et le garçon ne s'empêche pas de lui lancer un clin d'oeil, à Hervé. Si ce dernier devait tenter de l'empêcher de passer ce coup de fil, ils auraient l'air de deux idiots, enfantins, à se battre pour le téléphone. Ca ne change pas pour Kai qui a toujours l'air d'un gamin. C'est ça, de n'avoir jamais eu de véritable éducation.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 560
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul Empty

e7b17079594b0d01e48e97c3cc102b60141fcef5.png
Marigold Green
En l'absence de M. et Mme Washigton, Marigold gère la station de ski et ses visiteurs, tout en prenant soin de correctement entretenir l'énorme manoir qui appartient à la famille. Un manoir qui ne garde aucune trace de lutte datant d'il y a plusieurs années. Le feu qui s'est déclaré à l'entrée du manoir n'a pas fait brûler la maison, à l'époque. Les propriétaires ont tout retapé. Comme si des jeunes n'avait pas lutté pour leur survie. Mais cette histoire n'a jamais été ébruitée, alors qui pourrait le savoir? Marigold ne connait pas la tragédie qui entoure le groupe de jeunes qui est venu ici voilà 6 ans. Elle fait uniquement son travail, parce qu'elle est organisée, parce qu'elle est autoritaire, parce qu'elle est bien payée et que ça l'occupe, à défaut d'avoir une vie sentimentale.

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul Tumblr_owsx5zbPPK1spwaaoo1_500

Hervé Washington

Sur cette montagne, trois de ses proches parents sont disparus : deux cousines et un cousin, en plus de membres de leur groupe. Cette montagne appartient à son oncle : un cinéaste de renom. Aucun des corps n'a été retrouvé, selon les dires de la police. Il vient sur cette montagne avec ses potes, par envie, parce que les histoires morbides c'est attrayant et amusant et qu'ils pourraient s'éclater comme des fous (de ce qu'il dit, mais ses proches lui manquent aussi terriblement). Son oncle a accepté que lui et ses amis puissent séjourner au manoir en profitant gratuitement des nombreuses pentes de ski et chemins de randonnée (la tragédie remonte à longtemps et aucun drame notable n'est survenu depuis...). Hervé est spontané, drôle et malchanceux.

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul Giphy

Courtney Cox

Courtney est une jeune femme célibataire et méfiante, policière de métier. Elle surmonte difficilement l'incident auquel elle a été confrontée alors qu'elle dormait paisiblement chez elle, il y a moins d'un mois. Elle est furieuse contre elle-même de n'avoir su se défendre adéquatement. Un voisin a fait fuir le coupable qui s'était introduit chez elle, en pleine nuit. Elle a toujours cru que cet inconnu était venu pour la tuer, mais ces raisons sont encore floues. Il faudrait qu'elle soit confrontée à son propre courage pour être en mesure de correctement se relever. Elle pourrait malheureusement, sans faire abstraction de ses sentiments, accuser à tort des innocents au détriment de vrais coupables, croyant bien faire les choses.

Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul 3gKkm


Kim Dickens, Crystal Reed :copyright:️ Jack Falahee
La secrétaire de Marigold opine du chef et prévient qu'elle quittera la montagne avant la tombée de la nuit. En sortant du bureau, elle referme la porte, laissant de nouveau sa patronne seule avec ses pensées, dans ce bureau soigneusement rangé, propre et ordonné. Il arrive parfois qu'elle occupe son temps libre en nettoyant cette pièce et en classant la paperasse.

________________________________

Parce que je sortirais pas dans la tempête pour les retrouver. Cette phrase fait légèrement tiquer Hervé. Les premières à disparaître ont été les soeurs Washington, ses cousines. Une plaisanterie a mal tourné et l'une d'elle a été assez stupide pour fuir dans les bois. Et même s'ils ont passé la nuit à les chercher, ils ne sont jamais parvenus à les retrouver. Elles se sont volatilisées dans la nature, Hannah et Beth. Et si seulement les autres membres du groupe n'avaient pas été saouls ce soir-là, peut-être auraient-ils eu des yeux supplémentaires pour les retrouver. Un an plus tard, ce sont les autres qui ont disparu, alors qu'ils rendaient hommages aux filles. À ce moment-là, son cousin et leurs potes n'ont plus donné signe de vie. Qu'est-ce qui s'est passé sur cette montagne dont ils ignorent tout? Ce jour-là, Hervé avait refusé l'invitation. Serait-il mort comme les autres? Car c'est ce qu'il croit, qu'ils sont tous morts. Non, la véritable histoire est encore plus sanguinolente que ça : Hannah a survécu seule dans la mine durant des jours, pour finalement manger la chair de sa soeur, l'ex de Kaï. Elle est devenue un monstre, puisqu'une malédiction hante depuis toujours cette montagne. L'année suivante, elle a pourchassé ceux qu'elle avait un jour aimé. Putain, si Hervé entendait cette histoire, il se dirait seulement que ça pourrait faire un excellent thriller.

― Bien sur qu'il sortira pour vous aider [...]
Ne leur donne pas de faux espoirs, plaisante Hervé qui donne subtilement raison à son meilleur ami, mais sûrement qu'il le ferait si c'était nécessaire, pense-t-il.

Il rigole pour laisser planer le doute, alors les nouveaux se questionnent.

Tu peux pas dire à ton père de verser sa tune sur mon compte?
Heureusement que tu as une belle gueule... parce que t'es vraiment insupportable, lâche une première fille ; en réalité, tout le monde approuve presque gentiment.
Tu t'adresses au mauvais Washington, ne peut s'empêcher de plaisanter Hervé qui roule des yeux. Mon père garde précieusement ses économies. Tu crois que le père de Joshua nous léguerait ce qui lui revenait?
Mon dieu, il est mort, un peu de décence, marmonne une des filles qui se bouche les oreilles.

Hervé hausse les épaules en observant son meilleur ami ; qu'est-ce que ça peut lui faire, elle ne le connaissait pas autant qu'eux. Tous les deux savent que Joshua était doté d'un grand sens de l'humour. En réalité, tous les trois possédaient le même, parfois trop cru, parfois trop salace, mais de sa tombe, si son corps avait été retrouvé, il aurait clairement souhaité que son argent soit utile à quelque chose : faire la plus grande fête du siècle, par exemple. Alors Hervé échange un sourire avec Kai, parce que eux, ne se priveront pas de parler des morts en leur présence.

Hervé fouille les armoires et la réserve pour dénicher des boissons. Il sert les filles en premier. À croire qu'ils ne peuvent venir passer du temps au chalet sans boire un coup. Hervé portera inévitablement un toast à son cousin Joshua, parce que c'était lui qui les rassemblait généralement. Hervé se laissera pourtant tomber près de Maryline, pour lui parler de ses projets scolaires ; à croire que c'est plus facile de lui parler de ces choses que d'avoir qu'il est intéressé par cette fille. En réalité, il lui parle de tout, sauf de ses réels sentiments à son égard. Elle sait même qu'il vient de rompre avec sa meuf, chose que même Kaï ne sait pas encore. Raison pour laquelle elle n'est pas venue aujourd'hui.

Kaï, fidèle à ses habitudes, exprime ses nombreux caprices à voix haute, mais Hervé sait que c'est surtout pour attirer l'attention. Depuis la disparation « mort » de leurs potes, Hervé est moins enclin à priver son meilleur ami de faire des bêtises. Il a peur d'être privé de sa présence, de ses blagues et de leur complicité. Les autres ont quitté leur vie drastiquement du jour au lendemain, alors il ne souhaite pas que ça se reproduise. Mais lorsqu'il s'approche du téléphone, plutôt que de l'arrêter dans son élan, il se contente de dire :

C'est pas la bonne à tout faire, c'est une employée.
On devrait l'inviter à passer la tempête avec nous!
Pour qu'elle nous envoie au lit à 20h en nous bordant? rétorque Hervé, non merci.

La première fille qui s'était plainte de Kaï, un peu plus tôt, Heather, glousse aux plaisanteries du fouteur de trouble comme si jamais elle ne l'avait trouvé insupportable. En réalité, elle aimerait qu'il s'intéresse à elle, alors elle varie souvent entre jouer la carte de l'indifférence et jouer la carte de l'idiote. Elle n'est pourtant pas si idiote, c'est une excellente élève. Dans sa manière d'agir, elle fait parfois penser à sa défunte cousine Hannah, mais Hannah était plus réservée, plus timide. Le contraire de Beth. Et c'est Beth que Kaï a eu dans son lit, alors Hervé doute que Heather puisse parvenir à ses fins.

De prime abord, Hervé ne bouge pas son cul du canapé, tout simplement parce qu'il pense que Kaï ne va pas vraiment appuyer sur le bouton et que la directrice désignée de la station ne prendra pas le temps de répondre alors qu'ils ont croisé la moitié des clients en route vers le téléphérique pour fuir la montagne et la tempête. Les pentes de ski sont assurément fermées à cet effet. Mais la voix de la dame résonne au travers du combiné, alors Hervé se lève prestement. Kaï a peut-être effleuré trop longtemps le bouton. En réalité, sa morale revient au galop. Il s'élance vers Kaï pour qu'il repose le combiné. Mais dans sa maladresse, son tibia heurte le coin d'une table, alors il percute son meilleur ami sans réussir à lui faire lâcher le téléphone. Oui, ils se battent avec l'arme du crime.

Putain, Kaï, ça va me retomber dessus.

Et son père peut être con parfois.

Marigold est à l'autre bout du fil, incapable de comprendre les marmonnements enfantins qui parviennent à son oreille. Le numéro indique que l'appel vient du chalet principal. Immédiatement, elle pense à une plaisanterie. Et comme personne ne lui répond, elle finit pas raccrocher. Elle aura surtout eu le temps d'entendre le prénom Kaï. Immature. Au chalet, le téléphone tombe et le fil est déconnecté du mur dans cette bataille qui n'obtient aucun champion. Dans sa maladresse, Hervé perd surtout pied au point de tomber sur Maryline qui n'a pas demandé à participer à cette embrouille de gamins.

________________________________

Courtney observe les marshmallows qui fondent à la surface de son chocolat chaud fumant. Assise à une table près d'une immense fenêtre, elle peut profiter de la vue tout comme elle peut profiter du feu qui crépite dans la cheminée. La chambre qu'elle loue se trouve dans la bâtisse principale. Une manière d'être entourée sans craindre pour sa vie. Elle aurait pu choisir un chalet, perdu dans les montagnes, mais le souvenir de l'enquête suspendue bien trop tôt, en ces lieux, lui laisse encore un goût amer en bouche. Bien sûr, chaque enquête non-terminée lui occasionne un sentiment de culpabilité, mais elle ne se doute pas une seconde que celle-ci en particulier changera malheureusement sa vie à jamais.

La brunette sourit lorsque son collègue revient à la table avec des sandwishs préparés à l'avance achetés à la cantine. Ce sera suffisant pour ce soir.

Tu pensais à quoi? qu'il lui demande.
Tu te souviens de l'enquête que nous avions mené sur cette montagne? qu'elle demande en déballant son repas comme on le ferait avec un cadeau le soir du réveillon.
L'affaire Washington, comment l'oublier?
J'ai toujours adoré venir passé du temps ici, et maintenant, je ne pense qu'à ça. Tu savais qu'il y avait eu des survivants? qu'elle demande innocemment, en réalité, elle parle pour se vider l'esprit.
Sérieux? J'étais surtout dans la paperasse, et franchement, je me souviens pas de tous les détails depuis le temps.
Ouais, l'une d'elle a parlé de monstres, mais avec sa famille ils ont préféré quitter la ville. J'ai jamais compris de quoi elle parlait. Et un autre, il avait été placé en institut, je crois qu'il s'est suicidé l'année dernière.
Dans notre métier, on ne doit pas tout prendre personnel. Ils ont eu peur, seuls sur cette montagne. Les autres sont morts de froid, c'est tout. Ça arrive même aux plus expérimentés des randonneurs. Et connaissant les Washington, aucune demi mesure, soit ils font des caisses, soit ils étouffent l'affaire. Je me souviens, avec les gamines, les journaux ne parlaient que de ça. Mais quand des gamins de d'autres familles ont disparu? Silence radio.
Tu crois qu'on aurait pu les trouver?
N'étions-nous pas venu ici pour que tu cesses de prendre la tête? Profite de ces vacances, tu auras d'autres démons à gérer en reprenant le boulot.

________________________________

Une vingtaine de minutes plus tard, au chalet, on toque à la porte. Hervé lance aussitôt un regard noir à son meilleur ami, l'air de vouloir dire : si la femme de la station se tient devant la porte, t'es un homme mort. Hervé tente même de demander à ses potes si l'un d'eux n'a pas envie d'aller ouvrir à sa place en se faisant passer pour lui, au cas où on l'égorge sur le champ. Mais voyant que personne ne souhaite se sacrifier, il va ouvrir. Il soupire de soulagement lorsqu'il aperçoit plutôt une jeune femme. Elle sautille sur place, couverte de neige. Il la fait entrer pour ne pas qu'elle se gèle dehors. Elle dira alors qu'elle est secrétaire à la station, mais que le téléphérique ne fonctionne plus et que sur le chemin, ce chalet était le premier où elle pouvait se réfugier. Elle est nouvelle et ne connaît pas très bien le chemin. Elle demande donc à utiliser le téléphone pour joindre sa patronne, qu'elle puisse retourner dans ses affaires. Hervé se gratte la tempe, jette un coup d'oeil au téléphone qui a fait la guerre.

Kaï n'avait-il pas mentionné qu'il rêvait d'aller faire un tour dans la tempête? Cette demoiselle aimerait retourner à la station.

Là où se trouve la bonne à tout faire. Hervé ne peut pas s'empêcher de sourire lorsqu'il croise le regard de Maryline. Inciter Kaï à faire quelque chose qui le fait grogner, c'est un pur délice. Heather grimace, parce qu'elle n'a pas envie de laisser partir Kaï, alors à contre coeur, elle se propose de l'accompagner s'il décide d'aller reconduire l'inconnue. Tout pour passer du temps avec lui. Acceptera-t-il seulement de mettre les pieds dehors aura-t-il une alternative? Hervé ne craint rien, du moment qu'il suit le sentier, il ne devrait pas se perdre, ils l'ont fait souvent.

________________________________

À chaque tempête, Marigold, une fois convenablement vêtue pour affronter le froid, s'engouffre dehors pour vérifier les panneaux et s'assurer que les générateurs soient fonctionnels si une panne devait survenir. Elle ne porte pas une grande attention aux clients assis à une table lorsqu'elle affronte le froid. L'air est glacial et la neige tombe abondement. Certains amateurs de ski sont parfois stupides au point d'affronter les pentes, car les tempêtes embellissent les descentes. Elle doit donc aussi bloquer l'accès de la remontée et du local d'équipement. Non, elle ne voit rien de suspect. Oui, c'est la routine. Non, elle ne sera pas disponible si on tente de la joindre une seconde fois.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Marigold, Hervé, Courtney...  ― Starvation of the soul Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Marigold, Hervé, Courtney... ― Starvation of the soul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres-
Sauter vers: