Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Through hell, we thrive, and rebuild we will -feat Ananas
Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] EmptyAujourd'hui à 19:02 par Mr.Wolf

» Recensement 2024
Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] EmptyAujourd'hui à 18:56 par Hysy

» Les histoires smaragdinnes
Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] EmptyAujourd'hui à 18:52 par Smaragdy

» Chaussure à son pied
Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] EmptyAujourd'hui à 18:38 par Aloy

» La vie n'est qu'un songe ! Mais je t'en prie, ne me réveille pas
Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] EmptyAujourd'hui à 18:12 par Oskar

» De métal et de griffe. [PV Mandrin] [+18]
Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] EmptyAujourd'hui à 18:00 par Ezvana

» pokemon (satogou) — canon-divergent (futur)
Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] EmptyAujourd'hui à 15:06 par faithfully

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] EmptyAujourd'hui à 12:30 par Gäa

» Pour mon peuple ft. Ehlana
Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] EmptyAujourd'hui à 12:18 par Ananas

-28%
Le deal à ne pas rater :
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 couverts – L60cm
279.99 € 390.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville]

Mioon
Messages : 543
Date d'inscription : 27/12/2018
Crédits : Lapinouuu !

Univers fétiche : SFFF - Plutôt Dark Fantasy en ce moment
Préférence de jeu : Femme
Power Rangers
Mioon
Mer 8 Juil - 19:31
7ei5.pngMise en Situation




Coruscant - Republic City
La Cité des Miroirs n'est finalement qu'une douce illusion pour le voyageur galactique invité à ne jamais s'aventurer trop près de la surface, sans quoi il pourrait y croiser une faune bien peu ragoutante. Ici, les Kitonaks sont devenus carnivores, les droïds ont définitivement pété un plomb (tant qu'ils ne sont pas de la série IG me direz-vous, tout va bien...), et les animaux échappés de cages diverses côtoient les Espèces intelligentes qui ont commencé à dégénérer au fil des années. Écoutez leurs rumeurs, fuyez les Bas-Fonds...

Enquêtant sur un trafic d'Artefacts Jedi, Maître Thorn et son ancien apprenti Kelyan Vasto ne se méfient sans doute pas assez. Qui sait sur qui il pourrait bien tomber dans cette fange mêlant le putride au désespoir ?


i3tb.png


Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] Me3t

"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson
Mioon
Messages : 543
Date d'inscription : 27/12/2018
Crédits : Lapinouuu !

Univers fétiche : SFFF - Plutôt Dark Fantasy en ce moment
Préférence de jeu : Femme
Power Rangers
Mioon
Mer 8 Juil - 20:42
tmda.jpg
Sheevan
Sotto

J'ai 28 ans et je vis à Coruscant. Dans la vie, je suis Jedi déchue tombée du Côté Obscur et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma situation, je suis célibataire et je ne me pose pas de question là-dessus.

Sheevan est une Sensitive à la Force qui, comme tant d'autres, a été élevée au Temple Jedi de Coruscant. Elle fut l'apprentie du Maître Jedi Thorn aux côtés de Kelyan Vasto pendant des années, puis un beau jour, elle attaqua son maître et fut vaincue. Déchue et rejetée par l'Ordre, elle passa quelques temps en prison avant de réussir à s'enfuir et de disparaître.


Felisja Fishball:copyright: Mioon

Coruscant, Republic City

La mégalopole principale du Joyau des Mondes du Noyau avait plusieurs fois changé de nom au fil des années, mais ses buildings n'avaient jamais eu de cesse de brandir leurs plus hautes tours vers l'espace avec insolence. Brillants comme les miroirs qui entouraient la planète depuis bien des siècles, ces constructions servaient aussi bien de bureaux et d'habitations que de signes de richesses et d'influence, et se rapprocher du sol revenait à descendre vers les enfers. Au sens propre comme au figuré ! Les plus bas niveaux de la ville n'avaient pas vu la lumière du jour depuis des milliers d'années – une affirmation qui tenait à la réalité bien davantage qu'à la légende urbaine – et il fallait forcément une très bonne raison pour y descendre.

Les buildings rassemblaient le gratin intergalactique.
Les niveaux moyens très denses concentraient l'essentiel de la population.
Et puis, il y avait les Bas-Fonds. Ces quartiers profondément enfoncés dans l'ancienne cité des Zhell au point de ressembler à des cavernes lugubres grouillant d'une vie que personne n'aurait envie de croiser. Rebuts humains et droïds y pourrissaient – littéralement ou non – et même les plus téméraires n'osaient plus approcher la surface. Les Chasseurs de Prime le savaient : dès qu'ils commençaient à croiser des Kitonaks carnivores, c'étaient qu'ils étaient déjà descendus bien trop bas, et il était alors temps d'entamer une remontée avant de tomber sur une créature totalement dégénérée ! Tout en croisant les doigts pour ne pas tomber au passage sur un Anooba, un Grank ou un Dianoga. La rumeur rapportait également qu'une meute de Chats de Vigne s'était installée dans les tréfonds de la ville, mais ça personne n'avait jamais pu revenir vivant pour l'affirmer...

Mais pour qui évitait les Bas-Fonds, les niveaux les plus bas qui survivaient juste au-dessus étaient en revanche un cadeau ! Véritable vivier de trafiquants en tout genre, Republic City hébergeait en son sein des groupuscules capables de toutes les bassesses, et bon nombre de voyous en tous genres s'y essayaient un jour. Les plus naïfs finissaient crevés au fond d'une ruelle, les plus débrouillards se disputaient le butin avec ceux qui ne reculaient devant rien.

Définitivement, la Planète aux Miroirs n'était reluisante que dans ses niveaux les plus élevés, et l'obscurité recelait en elle des secrets qui auraient troublé le sommeil de bien des politiciens et des hommes d'affaire. D'aucuns affirmaient que même des Sith trouvaient refuge dans les Bas-Fonds pour mieux narguer les Jedi et leur Temple grandiloquent, et ils n'avaient pas tort. Pas entièrement en tout cas. La culture Sith s'était perdue depuis bien longtemps déjà, et ceux qui usait désormais du Côté Obscur n'étaient plus que des Jedi Noirs, des Égarés, des fils et filles d'Ajunta Pall. Et parmi ces ombres, l'une d'entre elle était en pleine traque depuis quelques heures déjà, et c'était avec sa présence dans la Force soigneusement dissimulée qu'elle suivait deux hommes.

Ainsi donc, Maître Thorn et son ancien apprenti Kelyan Vasto avaient décidé de se salir les mains dans les mauvais quartiers ? L'information était arrivée aux oreilles de Sheevan quelques jours plus tôt, et elle avait aussitôt arrêté ce qu'elle faisait séance tenante afin de surveiller les deux hommes. Malgré leurs accoutrements, ces deux-là faisaient bien trop propres dans le paysage pour réellement passer inaperçus, et l'enquête qu'ils menaient était un appât parfait pour qui souhaitait les traîner dans les tréfonds de la mégalopole. Une tactique simple mais efficace, surtout qu'il suffisait de semer les indices comme autant de miettes de pain pour les pousser à s'enfoncer toujours un peu plus loin.Un artefact vendu là sous le manteau, un ivrogne qui affirmait avoir vu quelque chose, le nom d'un traître qui se chuchotait... depuis toujours, les Jedi étaient scolaires, et les piéger n'était donc pas bien compliqué.

Lorsque Thorn et Vasto arriveraient dans un vaste entrepôt qu'un indic leur avait indiqué comme étant une plaque tournante du trafic d'objets d'art, ils ne découvriraient ainsi qu'un vieux bâtiment abandonné depuis bien trop longtemps. La poussière et la crasse se disputaient la domination de l'endroit, et quelques vieilles caisses laissées là indiquaient que personne n'avait dû utiliser cet entrepôt depuis bien des années. De-ci de-là, des traces dans la couche de poussière trahissaient bien quelques passages, mais rien de récent ou de régulier. L'indic s'était foutu de leur tronche, et les deux Jedi décidèrent donc de partir lorsqu'une explosion modeste mais puissante les souleva de terre comme des fétus de paille et les projetèrent contre les murs !

Impossible d'en douter, l'endroit avait bien été piégé, et lorsque Sheevan débarqua quelques secondes plus tard, elle ne s'arrêta même pas devant Vasto et continua jusqu'à Thorn. Groggy, le maître gisait à terre à moitié inconscient, et la jeune femme posa son pied sur son dos et commença à appuyer afin de lui couper le souffle.

« Alors c'est tout ? C'est donc si facile de piéger deux Jedi en goguette dans les Bas-Fonds ? J'en serais presque déçue devant tant d'incompétence... »

Sa voix était moqueuse, et elle expédia un puissant coup de pied dans les côtes de son ancien maître, avant de se détourner de lui pour s'approcher enfin de son ex-condisciple.

« Vasto... de loin, tu avais presque l'air d'un guerrier. De près par contre, tu ferais presque naître ma pitié. »

Son explosion avait surpris les deux hommes, mais elle n'était pas suffisante pour les blesser sérieusement. D'ici quelques instants, ils sortiraient de leur torpeur pour contre-attaquer, et elle les attendait de pied ferme.



Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] Me3t

"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson
Calville
Messages : 522
Date d'inscription : 30/06/2018
Crédits : Funnyanimals2017

Univers fétiche : TOUT
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t1939-quand-tu-as-besoin-decrire
Calville
Mar 15 Juin - 9:54
fd1d67ae4e43a54f2d949f2df4829eff.jpg
Kelyan Vasto

J'ai 28 ans et je vis sur Coruscant, mais également sur Tython. Dans la vie, je suis Jedi , ancien apprenti du Maitre jedi Thorn et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma situation, je suis célibataire et je ne pense pas à cela..

Depuis ma plus tendre enfance, je suis en entrainement auprès de Maitre Thorn. Je suis devenu Jedi il y a près de 5 ans. Doué, sous l'apprentissage de Maître Thorn, je reste néanmoins sous sa surveillance malgré que je ne sois plus officiellement son apprenti. Aux rumeurs qui courent, il a eu beaucoup de mal à convaincre le Conseil de mon passage, non pour mes compétences, mais un quelque chose qui les gênait. Peut-être que mon caractère y est pour beaucoup. Je suis Gardien d'une des salles d'archives et d'artefacts sur Tython. Je passe également beaucoup de temps sur Coruscant auprès de mon ancien maître.
Nous enquêtons en ce moment dans les bas-fonds de la ville planète  sur un trafic d’artefacts.



Screenrant@Calville

La navette commerciale qui menait les Voyageurs vers Coruscant était silencieuse. Pas de silence respectueux, pas même parce que les gens n’avaient rien à dire, mais ce silence pesait lourd de mort et de noirceur. Un quelque chose qui bouleversait les sens des passagers sans même qu'ils ne s'en rendent compte. Avec autour de lui une aura que fuyait inconsciemment les voyageurs. L’etouffement presque trop intense, perdus dans le désert de son esprit préoccupé. Sans meme que Lui ne se rende compte que c'etait son trouble qui agissait ainsi. Lui ? Un jeune Jedi encapuchonné, assis seul, à regarder la planète Capitale grossir de plus en plus alors qu'ils approchaient. L'attrait de la planète, l'etouffement que l'on ressentait aurait pu être ce vague stress à se retrouver sur une planète emplies de monde et constructions, Mais les regards fuyaient après s'etre posé sur celui que l'on ressentait comme responsable.

Kelyan était troublé. Bien plus qu'il n'avait pu l'exprimer auprès des Maitres Jedis qui l'avaient envoyés sur Coruscant. Il avait appris la mort de ses amis quelques heures plus tôt alors qu'il entraînait de jeunes recrues sur Tython. Entrainement autant physique que spirituel. L'histoire, la Connaissance valait tout autant qu'un coup de sabre.  Les deux n’etaient pas incompatibles. Il fallait connaitre le passé pour ne pas recommencer les mêmes erreurs dans le futur. Idéologie ancrée en lui.  Mais à quoi servait l'histoire dans ces moments où la Force était perturbée de deux morts inutiles? Il s'en voulait. Terriblement. Sentiment qui vrillait ses entrailles et le perturbait. C'était lui qui s'était porté garant pour ces deux Jedi, garant autant pour la garde des reliques que pour ces deux jeunes gens ayant réussis les examens avec brio. Il avait espéré pour eux une élévation rapide comme Maitre, ils en auraient eu toutes les compétences. C'était sa faute. Culpabilité qu'il portait alors même que Maitre Thorn l'attendait au Spatioport de la Ville Planète. La navette se posa sans difficulté, mais ce fut un flot de personne voulant echapper à cette Force sombre qui était sorti rapidement de l'engin posé. Kelyan fut le dernier passager à s'extraire pour retrouver celui qui attendait calmement en bas de la rampe d'accès.

Sans attendre, sans même lui dire un mot, il l'avait mené au Temple Jedi pour une série de méditations, vague tentative d’apaisement. Maitre Thorn savait que ce n'était qu'un placebo sur une blessure bien trop importante, mais il jouait son rôle de grand sage à merveille. Pour Kelyan, c’était un appui, qu'il soit avisé ou pas, cela ne changeait rien. Thorn lui donnait confiance en la Force, confiance en leurs forces unies. Le jeune Jedi retrouva son calme, et presque l'oubli de sa douleur dans la Force. Une force perturbée par .. autre chose. Un quelque chose qu'il arrivait à ressentir, meme si c'etait lointain. Comme une présence trop connue et pourtant inconnue. Etrange sentiment.

Et bientôt l'enquête leur fut confiée par le Haut Conseil. Ils devaient découvrir où se trouvaient les reliques volées, mais pour Kelyan, il s'agissait plus de découvrir qui avait osé s'en prendre à ses deux amis. Une vengeance ? non, les Jedis n'agissaient pas ainsi, il fallait mener les responsables devant le Tribunal afin qu'ils payent le mal fait.

Leurs pas le menèrent directement dans l'obscurité des bas-fonds. Pourquoi cela n'était pas étonnant ? Piètre ironie quand on connait les allégeances de ces brigands et la vie grouillante de crimes de la belle Coruscant. Les voleurs en tout genre gangrenaient la ville. Mais de là à s'attaquer aux Jedi, c'était un pas quasi inédit qui avait été franchis.

Personne ne savait rien. Bien sur.
Personne ne voyait rien. Bien sur.

Pourtant de petites graines germaient  de ci, de là, une peur sans nom qui semblait entourer ce vol d'artéfacts, jusqu'à trouver une personne assez courageuse pour leur parler. Courageuse ou trop imbibée d'alcool, mais enfin un indice presque digne de ce nom et un lieu qui se murmurait par la crainte de se dire à haute voix.

Un entrepôt au delà des lieux fréquentables. Bien loin dans la bauge du crime, entre guerre des gangs et esclavagisme, mais ni Kelyan Ni Thorn ne reculeraient, Si Kelyan savait ressentir de la colère par intervalle irrégulier, il ne percevait pas la peur. L'entrepot se montrait enfin. Calme. Trop calme pour un lieu où soit disant il y avait des artefacts de contrebandes de grandes valeurs, personne ne laisserait ce genre d'endroit sans surveillance. Un frétillement le long de sa nuque. Quelque chose n'allait pas. C'était trop simple, trop sombre, trop calme. Un regard entendus entre les deux Jedis, Mais aucun ne laissa cette impression les arreter ou les ralentir dans la recherche de la Vérité, et tous deux se retrouvèrent à l'intérieur de ce hangar.. vide ou presque. Un coup de sabre dans l'eau.

L'index du jeune Jedi passa sur une caisse poussiéreuse à moitié ouverte contenant de la paille. Il n'y avait rien ici qui ait de l'importance pour eux, pas meme des vieilleries. C'était juste un entrepot de plus dans cette ville tentaculaire. Ils s'étaient fait avoir, et en beauté, ballottés depuis des heures de couloirs en déchetteries, de tavernes en lieux bien moins sympathique pour en arriver ici. Ici où il n'y avait rien, Ici où il n'y avait personne. Encore une route sans Issue, c'était lassant. Vasto ne retient pas un soupir , soupir qui se mua en murmure. Il savait, Il sentait. Relevant le regard dans l'ombre bien plus sombre d'un des recoins du hangar
- Maître quelque chose ne ...

Sa phrase se termina en une explosion qui les projeta contre le mur plusieurs mètres derrière. Choc inattendu, souffle coupé qui bouleversèrent les sens explosés Peut-etre meme une perte de connaissance durant un très court laps de temps. Une douleur au bras gauche plus intense quand il reprit une vague conscience, essayant de se relever sonné et trébuchant.  il rouvrit les yeux pour voir le pied d’une jeune femme se presser contre la gorge de son maitre impuissant. Thorn impuissant, à la merci d'une adversaire? c'était impossible.

L'aura de la jeune femme était sombre. Un Sith. Ici ? Et tout s'emboita comme une lumière qui venait éclairer un esprit qui enfin voyait clair. Il n'y avait qu'un Sith pour tuer deux Jedi, Qu'un Sith pour voler des artéfacts, Qu'un Sith pour les attirer dans un piège aussi grossier, et ils etaient tombés dedans à pieds joints. La surprise est encore plus grande quand leurs noms sortent de sa bouche.

Elle les connait ? tous deux ? c’est impossible, Et le plus improbable, elle semble bien les connaitre. Aussi vrai que l’ombre qui plane sur elle. Le jeune homme se remettait debout, laissant le sang couler de son front le long de sa joue, son sabre attiré vers lui et qu'il reprit en main se positionnant pour une attaque.

- Kelyan, ne te bat pas avec elle. Thorn etait encore sonné, meme si il se relevait difficilement.
- Qui es-tu toi qui semble nous connaitre?
- Kelyan je t’ai dis d’arrêter ! mais le jeune homme n’entendait pas cette supplique
- On s'en moque après tout de qui tu es . Une vague de force les entourait faisant trembler les morceaux de caisses autour d'eux. Certains se soulevèrent fonçant pointe en avant sur le sith, alors que lui meme suivait le meme chemin en attaquant cet etre immonde.



1EC241357E71BD6059A1C8139CF4A60D57097F64 giphy.gif?cid=ecf05e4766f55b1f6f647d6da34ff4fa544dbc8e1efa7832&rid=giphy.gif

"Liam est doux, Liam est fougueux, Liam est viril :ouloulou: :ouloulou: hum hum " @mioon
« Les gens s’en vont, mais la façon dont ils sont partis reste »
Mioon
Messages : 543
Date d'inscription : 27/12/2018
Crédits : Lapinouuu !

Univers fétiche : SFFF - Plutôt Dark Fantasy en ce moment
Préférence de jeu : Femme
Power Rangers
Mioon
Mer 25 Aoû - 15:32
tmda.jpg
Sheevan
Sotto

J'ai 28 ans et je vis à Coruscant. Dans la vie, je suis Jedi déchue tombée du Côté Obscur et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma situation, je suis célibataire et je ne me pose pas de question là-dessus.

Sheevan est une Sensitive à la Force qui, comme tant d'autres, a été élevée au Temple Jedi de Coruscant. Elle fut l'apprentie du Maître Jedi Thorn aux côtés de Kelyan Vasto pendant des années, puis un beau jour, elle attaqua son maître et fut vaincue. Déchue et rejetée par l'Ordre, elle passa quelques temps en prison avant de réussir à s'enfuir et de disparaître.


Felisja Fishball:copyright: Mioon


Dans ce hangar sombre et poussiéreux, c'était avec une certaine grâce que Sheevan se déplaçait au milieu des décombres. Souple et féline, l'obscurité semblait être son terrain de jeu depuis bien longtemps déjà, et cette sensualité qui était sienne lui appartenait comme une arme mortelle. Bien des mâles se laissaient envoûter par son regard de braise et son corps couvert de tatouages, bien des femelles également. Indubitablement, elle avait cette dangerosité mâtinée d’attrait qui était propre au félin, et sa vision suscitait autant la crainte que l'envie.

Sa botte posée sur la gorge de Thorn, sa voix s'était faite chaude et envoûtante tandis qu'elle débitait ses moqueries, et voir l'autre Jedi se relever lui tira un sourire narquois. Sa langue parcourut ses lèvres pour dévoiler quelques piercings, et son minois afficha une moue aussi adorable que prédatrice. Kelyan était en colère, la Force vibrait tout autour de lui, c'en était presque trop facile... Ce qu'elle aimait, c'était quand ses proies lui résistaient, aussi allait-elle se faire un plaisir que de remettre celle-ci dans le droit chemin.

Maintenant debout face au jeune homme, elle le toisa tandis que Thorn l'incitait à ne pas l'attaquer, mais son ancien compagnon d'apprentissage ne l'écoutait même plus. Il était embrouillé dans ses propres émotions, si faible et si fragile déjà, et Sheevan le laissa attaquer sans même se mettre en garde. Elle n'avait pas peur de cet idiot, et elle ne craignait pas cette colère refoulée et immature. Au contraire, elle voyait se profiler là sa plus belle vengeance...

Soudainement, Kelyan souleva des débris de caisses grâce à la Force, jetant le tout sur elle tout en se précipitant à son tour, mais il n'eut même pas le temps de l'atteindre qu'un puissant Éclair de Force le foudroya. L'arc électrique venait de quitter la main de la Belle pour déchiqueter ces armes de fortune et les réduire à l'état de minuscules fragments de bois fumants, et il frappa son corps avec la même cruauté. Le jeune Jedi pourrait sentir l’Éclair brûler sa peau et martyriser ses nerfs, crisper tous ses muscles et saturer son cerveau sous le coup de la douleur. C'était violent, c'était douloureux. Et après une bonne dizaine de secondes de ce traitement, Sheevan stoppa son attaque, et elle le souleva grâce à la Force, sans effort apparent, afin de l'approcher à un mètre d'elle.

« Voyons Kelyan, quelle colère en toi. Et quel manque de respect envers ton cher maître. Tu n'as donc pas écouté ce qu'il t'a dit ? »

Le contrôle de la jolie créature était parfait, et Vasto se retrouvait soulevé en l'air et comme paralysé. Sensuellement, Sheevan rompit la distance qui existait entre eux, et elle s'approcha jusqu'à ce qu'il pût sentir la chaleur de son corps tout près du sien.

« Je sens tes émotions en toi... je sens ta peine, ta colère, ton désir de vengeance, ton envie de tuer... de me tuer, n'est-ce pas ? Voyons, m'aurais-tu oublié, Kelyan ? Aurais-tu oublié ces années que nous avons partagé ? »

Sa voix était suave, et il pourrait sentir le souffle de sa respiration sur ses lèvres tandis qu'elle se rapprochait encore de lui, jusqu'à venir lécher la traînée sanglante qui coulait le long de sa joue. Ainsi proche de lui, elle le huma, le sonda grâce à la Force.

« Un verrou mental... j'ignorais que le Conseil autorisait de telles pratiques... à moins que vous n'ayez mis personne au courant, Maître Thorn ? Après tout, il y a tellement de choses que vous dissimulez depuis des années que ça ne m'étonnerait même pas. »

Avec dédain, son regard quitta Kelyan pour se poser sur Thorn qui se relevait avec difficulté, et elle usa subitement de la Force pour jeter l'ancien élève sur son maître et les envoyer rouler tous les deux un peu plus loin. Le vieux avait l'air bien faible aujourd'hui. À moins que ce ne fût elle qui fût devenue tellement plus forte ? Les deux étaient bien entendu possibles, et elle jaugea un instant les deux Jedi qui venaient de manger la poussière à nouveau.

« Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix.
Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance.
Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité.
Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie.
Il n'y a pas de mort, il y a la Force. »


D'un ton neutre, la Belle venait de réciter le Code Jedi appris soigneusement durant son enfance, et un rictus lourdement moqueur orna à nouveau ses lèvres tandis qu'elle en débitait les derniers mots. Ce mantra était d'une hypocrisie éhontée, et pourtant les gamins du Temple l'apprenait par cœur jusqu'à le débiter dans leur sommeil.

« Malheureusement, je ne vois ni paix, ni sérénité ni harmonie ici, rien qu'un vieux Maître qui traîne sa déchéance partout où il passe et son apprenti raté. C'est à se demander comment tu as pu devenir Chevalier Jedi avec de telles émotions qui bouillonnent en toi ! Dites-moi, cher Maître, pensez-vous que le Conseil serait déçu si vos deux Apprentis devaient basculer chacun à leur tour... ? »

Sans prévenir, un nouvel Éclair de Force jaillit de la paume de sa main droite, et l'arc électrique se sépara en deux pour venir frapper les Jedi pendant de très longues secondes. L'odeur écœurante de la chaire brûlée se mêla à la puanteur de la moisissure, mais cela ne sembla pas la déranger outre mesure.

« Je me demande combien de temps je vais mettre pour te briser, Kelyan... quelques jours ? Quelques semaines ? Quelques mois ? J'espère que tu me résisteras au moins un peu, en souvenir du bon vieux temps. »

Quoi qu'il en fût, Sheevan n'avait l'air d'avoir aucun doute quant à sa capacité à entraîner son ancien compagnon d'entraînement avec elle dans le Côté Obscur, et elle leur asséna un nouveau Éclair de Force. Plus court celui-ci. Comme pour les aiguillonner un peu.



Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] Me3t

"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson
Calville
Messages : 522
Date d'inscription : 30/06/2018
Crédits : Funnyanimals2017

Univers fétiche : TOUT
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t1939-quand-tu-as-besoin-decrire
Calville
Lun 8 Mai - 14:25
fd1d67ae4e43a54f2d949f2df4829eff.jpg
Kelyan Vasto

J'ai 28 ans et je vis sur Coruscant, mais également sur Tython. Dans la vie, je suis Jedi , ancien apprenti du Maitre jedi Thorn et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma situation, je suis célibataire et je ne pense pas à cela..

Depuis ma plus tendre enfance, je suis en entrainement auprès de Maitre Thorn. Je suis devenu Jedi il y a près de 5 ans. Doué, sous l'apprentissage de Maître Thorn, je reste néanmoins sous sa surveillance malgré que je ne sois plus officiellement son apprenti. Aux rumeurs qui courent, il a eu beaucoup de mal à convaincre le Conseil de mon passage, non pour mes compétences, mais un quelque chose qui les gênait. Peut-être que mon caractère y est pour beaucoup. Je suis Gardien d'une des salles d'archives et d'artefacts sur Tython. Je passe également beaucoup de temps sur Coruscant auprès de mon ancien maître.
Nous enquêtons en ce moment dans les bas-fonds de la ville planète  sur un trafic d’artefacts.



Screenrant@Calville

Il venait de se faire proprement poutrer. La Sith n’avait même pas bronché face aux débris qu’il avait envoyés sur elle. Sa puissance était impressionnante. Sa volonté de vouloir les humilier tout autant. Il en ignorait encore les raisons, mais le coté personnel semblait prendre le pas sur la haine farouche que les deux clans se vouaient depuis si longtemps. Un éclair. Douloureux. Brutal. Qui le transperce de part en part. Un cri qui s’élève et résonne dans le hangar vide et fait écho à celui de son maitre. Impuissants qu’ils étaient à deux face à un seul Sith. Et la douleur qui se répercute encore en eux, brulant leur peau de l’intérieur. Elle aurait pu en finir avec eux si facilement. Enfin, par pitié ou pour une raison obscure, elle stoppe ses éclairs les laissant hagard et geignant de douleurs après ce traitement. Kelyan n’a pas encore reprit son souffle et ses esprits qu’il se sent être soulevé comme un pantin de papier. Il sent la force douloureuse l’entourer, l’étouffer, se jouer de lui et de ses mouvements, l’attirer près d’elle. Elle semble si sure de savoir ce qu’il ressent, semblant lire en lui comme un livre ouvert à une page obscure.

Il avait des émotions. Et parfois il n’arrivait plus à le cacher. Son maitre l’aidait à maitriser cette redouble présence en lui. Il avait tut le coup de sang que son jeune élève avait eu quelques mois plus tot, lui permettant ainsi de devenir un Maitre Jedi. Depuis lors, Kelyan n’avait de cesse de méditer, de calmer cette brutalité sous-jacente dans des combats justes pour la cause. Devenir le protecteur de diverses trouvailles archéologiques était pour lui le moyen de rendre hommage à ceux l’ayant précédé, du commencement de l’Ordre jusqu’à son Maitre. Un respect sans faille pour eux. Une façon également de remercier son Maitre pour son aide qu’il savait inestimable.  La Sith pourtant, avait un quelque chose qu’il ne saurait expliquer. Trop familière, trop proche, sa peau frissonnante du plaisir à les torturer et les faire douter. LE faire douter aurait-il dû dire à ce moment précis.


- Je n’ai aucune colère en moi

Ses paroles sonnent froidement, faussement. Il est .. étrange, se sent étrange, prêt à déverser sur elle un élément incontrôlable. La colère ? Serait-ce cela ? Son corps est balloté, s’approchant d’elle sans qu’elle ne semble faire le moindre effort pour le contenir. Elle le toisait avec un regard de feu, perçant chaque parcelle de son corps et de son esprit. Il y avait du fauve en elle. Une œuvre d’une beauté intrigante comme jamais le jeune Jedi n’avait pu en contempler.

- Te tuer serait une œuvre utile pour l’Ordre, rien de personnel.

* Elle ne l’entrainerait pas sur ce chemin. Jamais. Si Kelyan était parfois .. troublé, son Maitre était un point d’ancrage qui lui permettait de retrouver sa stabilité. «  Devenir Jedi n’est pas aisé Kelyan, tu seras soumis au coté Obscur sur bien des choses, mais tu es plus fort que cela. Nous avons tous combattu ce coté où la haine est reine. Nous avons tous vaincu et tu vaincra aussi » . Voilà le discours que son maitre lui tenait depuis aussi loin qu’i pouvait se souvenir. Un discours maintes fois érodés, mais qui était son point d’appuis. Pourtant à cet instant, un grain de poussière semblait vouloir abimer les rouages de son esprit. Un doute qu’elle insinue en lui tel un poison. Verrou mental ? Un regard vers son maitre qui secoue la tête en le regardant. Non. Bien sur que non il n’aurait jamais fait cela. Les quelques mots susurrés lui parviennent aux oreilles.

- Comment oses-tu réciter notre Code, Monstre de Haine que tu es. Tu peux nous tuer, d’autres viendront après nous, et encore d’autres, jamais le Mal ne gagnera.

Il y croyait. Réellement. Il aimait son ordre et savait que le Bien en sortirait toujours vainqueur. Il ne pouvait en être autrement
Son visage se rapproche du sien. Un souffle à peine à toucher sa peau. Un frisson qu’il ressent à cette proximité. Il en ignore l’origine. Ne veut pas le savoir. Mais un défi qui déforme ses traits ; colère sous-jacente qui nait et grandit en lui, contre sa propre volonté.
.

- Si tu me connaissais vraiment Sith, tu saurais que je ne suis pas si facilement brisable. Tu ne devrais pas autant me sous-estimer.

Un nouvel Eclair le traverse encore. Plus concentré, plus douloureux, piqure de rappel de son impuissance. Non. Il ne peut pas laisser faire ça. Il se bat contre cette force qui le contraint à n’être qu’une poupée de chiffon entre les mains de son ennemie. Il tire sur ses muscles, à s’en décoller ses membres ; jamais il n’abandonnera face à un Sith, tel est son devoir. Il bouge, un peu, un peu plus utilisant sa propre force pour lutter contre l’immobilisme contraint. Deux forces en totale opposition qui semblaient déchirer le calme relatif du monde.

- Sheevan Arretes !

La voix de son maitre venait de résonner dans la hangar vide. - C'est à moi que tu dois t'en prendre, pas à Lui. Il la connaissait. Pourquoi? Comment ? Y a vaitil une once de vérité dans ce qu'elle venait de dire ? Thorn s'etait relevé, sabre à la main. Il émanait de lui une aura que rarement Kelyan n'avait pu sentir. Le duel approchait sans l'ombre d'un doute et il ne serrait que spectateur. Jamais ! Il hurla brisant une à une les ficelles qui le maintenaient impuissants. Peu à peu ses bras se rapprochaient, peu à peu une chaleur douloureuse l'envahissait. Certains de ses muscles claquèrent augmentant la douleur ressentie mais il n'abandonnerait pas.

C’est pourtant un évènement extérieur qui bouleversa les forces en présence.

La FSC venait de faire une entrée fracassante à coup de droides de combat.
Alerté de l’explosion qui s’était produite ainsi que de la présence de deux jedis dans les bas-fonds, ils avaient pris les devants en intervenant là où ils pensaient les trouver. Le commandant voulait faire du zèle auprès des Maitres et du Conseil, espérant ainsi confirmer le besoin d’une force armée qui serait propre à la planète. Pour lui, les Jedis avaient fait leur temps. Il allait le prouver dans ce hangar. Les blasters envoyaient des faisceaux de lumières dans toutes les directions avant de se concentrer sur eux. Les effleurants.  

Le corps de Kelyan fut projeté sur celui de son maitre.
Un flash alors qu'il était dans les airs. Une jeune fille. Du sang.
Un écran noir l'envahit au choc contre Thorn.





1EC241357E71BD6059A1C8139CF4A60D57097F64 giphy.gif?cid=ecf05e4766f55b1f6f647d6da34ff4fa544dbc8e1efa7832&rid=giphy.gif

"Liam est doux, Liam est fougueux, Liam est viril :ouloulou: :ouloulou: hum hum " @mioon
« Les gens s’en vont, mais la façon dont ils sont partis reste »
Mioon
Messages : 543
Date d'inscription : 27/12/2018
Crédits : Lapinouuu !

Univers fétiche : SFFF - Plutôt Dark Fantasy en ce moment
Préférence de jeu : Femme
Power Rangers
Mioon
Jeu 1 Juin - 17:44

Sheevan
Sotto

J'ai 28 ans et je vis à Coruscant. Dans la vie, je suis Jedi déchue tombée du Côté Obscur et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma situation, je suis célibataire et je ne me pose pas de question là-dessus.

Sheevan est une Sensitive à la Force qui, comme tant d'autres, a été élevée au Temple Jedi de Coruscant. Elle fut l'apprentie du Maître Jedi Thorn aux côtés de Kelyan Vasto pendant des années, puis un beau jour, elle attaqua son maître et fut vaincue. Déchue et rejetée par l'Ordre, elle passa quelques temps en prison avant de réussir à s'enfuir et de disparaître.


Felisja Fishball:copyright: Mioon


Tel un fauve nocturne, rayée de haine et de sensualité, Sheevan jouait avec ses proies. Les lèvres ourlées en un sourire amusé, elle écoutait Kelyan débiter des mots sans sens, sans motivation, sans cœur. Elle connaissait le Jedi mieux qu’il se connaissait lui-même, c’était une certitude absolue à ses yeux, et elle allait se faire un devoir de lui ouvrir les yeux sur la vérité. Crue, violente, cruelle. Mais jamais vérité n’était belle. La vie était une salope, et la Belle savait combien il était important de mordre en premier. Alors, elle les mordit, ces deux Jedis qui osaient caracoler sur un territoire qui ne serait jamais le leur. Elle martyrisa leur chair avec ses Éclairs, jusqu’à ce que la voix de Thorn retentît, l’appelât par son prénom, rappelât que c’était à lui qu’il devait s’attaquer, et non pas à son ancien élève. Par la Force, qu’il avait été aisé de manipuler ce vieillard !

Aussitôt, ses Éclairs se stoppèrent, sa moue se fit plus joueuse. Il brillait dans ses prunelles un feu terrible, mélange d’amusement et de haine sans limite. Sans même se soucier de Kelyan qui se rebellait contre son Étreinte de Force, elle lui tourna le dos afin de faire face à son ancien mentor.

« Alors Maître Thorn, vous retrouvez enfin la mémoire ? Pas entièrement ceci dit, parce qu’il me semble que lorsque j’étais encore enfant, vous m’aviez trouvé un charmant petit surnom ? Deux petits surnoms en fait… un lorsque nous étions en public et… un autre... »

La fin de sa phrase avait été prononcée d’un ton amusé, les derniers mots furent ponctués d’un rire amusé. Mais malheureusement, elle n’eut pas le temps d’entamer ce combat que les portes du hangar explosèrent, dévoilant un groupe important de la FSC qui ouvrit aussitôt le feu. Les gueules des blasters chauffèrent et rougirent, déversant leur plasma mortel, et Sheevan propulsa violemment Thorn plusieurs mètres plus loin afin qu’il ne se prît pas une rafale en pleine tronche. C’était elle qui le tuerait. Lorsqu’elle l’aurait décidé.

Aussitôt après, Kelyan sentit l’Étreinte de Force se défaire, et son corps retomba au sol comme celui d’une poupée désarticulée. Allongé sur le dos, il sentit la Belle s’asseoir à califourchon sur ses hanches, ses mains venant se saisir de ses poignets pour l’immobiliser à terre. Malgré le chaos des blasters, les sons leur parvenaient étouffés, aucun rayon ne les frôlaient. S’il levait la tête, il verrait que Sheevan avait dressé un Bouclier de Force les isolant, lui et elle, du reste du monde. Bientôt, sa tête se baissa, ses lèvres frôlèrent les siennes, les embrassèrent à peine, puis elle nicha son visage dans son cou pour lui murmurer quelques mots à l’oreille.

« Je te connais Kelyan, je sais ce qui dort en toi. Tu as un grand sens de la justice en toi, tu veux faire le Bien, mais tu ne contrôles pas toujours tes émotions. Lorsque tu assistes à quelque chose de particulièrement injuste, la colère te monte à la tête, t’étouffe. Tu es capable d’avoir des coups de sang terrible, et ça te fait terriblement peur. Tu as toujours eu besoin de quelqu’un pour te calmer et te canaliser, tu n’aimes pas agir seul. »

Au-dehors, un brouhaha d’impacts de tirs et de cris rageurs se faisaient à peine entendre, et la Belle se releva légèrement afin de braquer son regard dans celui du Jedi. Ses pupilles luisaient comme celles d’un chat.

« Que tu veuilles me tuer ou obtenir des réponses, retrouve-moi là où nous sommes tous deux devenus des adultes. Le verrou mental que Thorn a posé sur ton esprit n’est pas si puissant que ça, tu devrais normalement réussir à le briser tout seul. Et si jamais la mémoire peinait à te revenir... » Ses mots se turent, et elle posa ses lèvres sur celle du Jedi pour l’embrasser franchement, son corps se collant tout contre le sien, sa chaleur se mêlant à la sienne. « … laisse ton corps se souvenir à sa place... »

Et soudainement, elle se releva et utilisa une nouvelle fois la Force pour soulever Kelyan et le projeter contre Thorn, plusieurs mètres plus loin. Au passage de son corps, la Bulle de Force explosa en une onde de choc qui jeta tous les présents à terre, et Sheevan bondit souplement sur un amas de caisses afin de rejoindre le plafond et de se faufiler par le passage qu’elle avait utilisé à l’arrivée.

Bien des années plus tôt, alors qu’ils étaient encore deux adolescents, Sheevan et Kelyan s’étaient laissés guider par leurs émotions et leurs hormones. Durant une mission assez banale de surveillance, ils s’étaient retrouvés dans un appartement abandonné, et ils y avaient fait l’amour à l’abri des regards. C’était ensuite que les choses s’étaient gâtées, qu’elles avaient dérapé jusqu’au point de non-retour. Cet appartement faisait sans doute partis des souvenirs que Thorn avait emprisonnés grâce à son verrou, mais elle savait le Jedi assez fort pour retrouver ses souvenirs.



Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] Me3t

"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson
Calville
Messages : 522
Date d'inscription : 30/06/2018
Crédits : Funnyanimals2017

Univers fétiche : TOUT
Préférence de jeu : Les deux
Power Rangers
https://www.letempsdunrp.com/t1939-quand-tu-as-besoin-decrire
Calville
Jeu 20 Juil - 19:24
fd1d67ae4e43a54f2d949f2df4829eff.jpg
Kelyan Vasto

J'ai 28 ans et je vis sur Coruscant, mais également sur Tython. Dans la vie, je suis Jedi , ancien apprenti du Maitre jedi Thorn et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma situation, je suis célibataire et je ne pense pas à cela..

Depuis ma plus tendre enfance, je suis en entrainement auprès de Maitre Thorn. Je suis devenu Jedi il y a près de 5 ans. Doué, sous l'apprentissage de Maître Thorn, je reste néanmoins sous sa surveillance malgré que je ne sois plus officiellement son apprenti. Aux rumeurs qui courent, il a eu beaucoup de mal à convaincre le Conseil de mon passage, non pour mes compétences, mais un quelque chose qui les gênait. Peut-être que mon caractère y est pour beaucoup. Je suis Gardien d'une des salles d'archives et d'artefacts sur Tython. Je passe également beaucoup de temps sur Coruscant auprès de mon ancien maître.
Nous enquêtons en ce moment dans les bas-fonds de la ville planète  sur un trafic d’artefacts.



Screenrant@Calville


- Kelyan ? Kelyan, est-ce que tu m’entends ?


Le corps engourdis peinait à sortir d’un profond sommeil, son esprit même brouillé et tambourinant d’une douleur particulière, un abîme si profond qu’il ne semblait pas pouvoir en sortir sans aide. Il se sentait las, presque trop détendu, et cette odeur infecte de Kolto dans la bouche lui donnait la nausée. Une inspiration forcée et difficile avant que l’air ne finisse par gonfler ses poumons. Une main rassurante se posa sur son front le laissant émerger de son sommeil médicamenteux. Il ouvrit les yeux, légèrement désorienté. Tout semblait si différent, sa vue brouillée peinait à retrouver un point d’appui. La lumière un peu trop vive lui tira une grimace avant qu’enfin il ne reprenne une conscience plus vive. Quelques secondes à sonder son environnement avant de retrouver le visage familier de son maitre penché sur lui.

- Enfin te revoilà.

Celui-ci semblait rassuré. Le jeune Jedi se releva difficilement aidé d’une main ferme qui le soutenait, comme elle l’avait toujours fait.. Il venait de passer un temps indéterminé dan une cuve de kolto et en dégoulinait largement. Autour de lui des robots medics et quelques techniciens s’activaient pour faire disparaitre les dernières traces de brulures sur ses mains et ses jambes. Physiquement, il ne garderait de ce qu’il s’était passé qu’une fine cicatrice quand la peau serait entièrement remodelée. Un regard intrigué se posa sur ce qui l’entourait. Son mal de crâne l’empêchait de réfléchir correctement et se souvenir de la façon dont il était arrivé dans cette salle de soin.

- Maitre ... Que s’est-il passé ? Je ...

Le soulagement à peine discret passa sur le visage de Thorn. La main du maitre se posa sur l’épaule de son ancien élève qui était assis au bord de la table de soin.

- Nous avons été pris sous un feu nourri des brigands dans la ville basse, et tu as été blessé, mais tout va bien maintenant. Va prendre une douche et retrouve-moi au Temple, j’ai une mission qui ne peut attendre sur Tatooine.

Le silence de Kelyan avant de plonger son regard dans celui de son maitre semblant vouloir le sonder sans pudeur aucune. Ce dernier ne broncha même pas sous cet examen minutieux. Il ignorait pourquoi cette version de l’histoire ne semblait pas lui convenir. Les  ombres de ses souvenirs tentaient de se frayer un chemin vers sa conscience, mais rien ne put émerger, il y avait juste cette désagréable sensation d’oubli

- Oui Maitre.
Furent les seuls mots qu’il posa pourtant. Il n'avait ni la force, ni le courage de chercher à se souvenir, après tout, son maitre ne venait-il pas de lui dire ce qui s'était déroulé?

Sa tête lui tournait, et ce bourdonnement dans son crane n’avait de cesse de le tourmenter. Il se releva quelques minutes plus tard, toute trace de ses brulures avait presque disparu comme s’il ne s’était rien passé, Après une bonne douche presque brulante qui lava ce vert infecte sur lui, il sortit enfin de son état cotonneux. Mais malgré tout, il n’arrivait à se souvenir de ce qui s’était déroulé quelques jours plus tôt. Des images sans sens et une sensation de feu sur ses lèvres. Le choc passerait surement avec le temps. Sans plus se poser de question, il se dirigea vers le Temple Jedi à peine deux heures après. Le repos serait pour plus tard, L’Ordre n’attendait pas.

Une semaine plus tôt. Dans l’entrepôt, un face à face

Thorn venait d’interpeler la jeune sith qui leur faisait face avec une rage non dissimulée envers lui. Et si elle s’en était prise à Kelyan, c’était maintenant à lui de prendre ses responsabilités sur ses actes passés. Des années plus tôt, il avait dû prendre une décision radicale voyant l’influence qu’elle exerçait sur son jeune élève. Les deux portaient en eux la même fragrance pour le côté obscur, ils en ignoraient encore l’essence, mais avaient failli la trouver lors d’une surveillance dans un immeuble éloigné.  Thorns avait su tout de suite qu’il s’était passé quelque chose dans cet immeuble. L’Aura de Kelyan avait changé. Plus forte, plus sombre, plus ardente. Une passion qu’il n’avait pas reussi à dissimuler. Le Conseil n’avait pas été mis au courant, seul un des maitres connaissait la vérité et avait aidé à pendre une décision qui avait changé le cours de leurs vies.

- Arrêtes Sheevan, tu sais très bien que ça ne s’est pas passé comme ça.

« Ca » était son erreur la plus terrible, il avait failli à son rang.  Un autre « ça » en la tentative pour éliminer la jeune femme qui avait trouvé le chemin la menant vers sa propre perte. – Nous pouvons trouver un compromis, tu ne dois pas t’en prendre à Kelyan, ni le dévier de la voie qui .. L’explosion et l’arrivée des forces de Coruscant bouscula le face à face entre les forces en présence qui allait surement se terminer par une mort douloureuse. Qui en serait la victime, seule la force pouvait le savoir. Thorn ne put que se protéger des éclats mais le choc l’étourdit un peu plus. La fumée, la confusion avant que son regard ne soit attiré par un halo légèrement violacé autour de deux formes au sol. Sheevan et Kelyan. Ensemble. Hors de portée.

Ce qu’il vit, l’intimité entre eux, lui rappela les souvenirs d’un tragique instant qui avait failli faire basculer Kelyan vers le côté obscur. Plusieurs fois il tenta de briser la bulle de protection qui les entourait par des débris emportés, mais rien n’arrivait à passer à travers., Sheevan avait gagné en puissance et pas que. Sa haine se ressentait même au travers de la protection de force. Elle semblait parler à son jeune Jedi, allongé sur lui, lascive. Se rappelant à lui de la plus terrible des façons. Un baiser que Thorn ne peut empêcher, un baiser qu’il voit durer trop longtemps à son gout, et elle disparait d’un saut en dehors de l’entrepôt. Poursuivies par les forces de sécurités, ces derniers revinrent bredouilles peu de temps après

Le son des blasters suivit cette fuite avant que son élève ne se relève à son tour, instable sur ses jambes après avoir été balloté de toute part par la Sith. Ce regard que ce dernier lui lança aurait été meurtrier si Kelyan avait eu des armes à la place des yeux, autour de lui semblait flotter un bouleversement dramatique, les débris se soulevèrent, s’écrasèrent entre eux, furent compressés. Une colère immense sembla emplir l’entrepôt. Sans hésitation, Thorn mis fin à cette montée de colère. Brutalement.


Quelques heures plus tard :
- Vous devez m’aider Maitre
- Nous l’avons déjà fait en acceptant que tu guides le jeune Kelyan, si il retrouve la mémoire ..
- Non ca ne sera pas le cas. Mais Sheevan a un plan et si elle réussit à le retrouver encore une fois ..
- Il faudra prendre une décision Thorn, un jour il se souviendras, et nous ne pourrons rien faire.
- Ce moment n’est pas encore arrivé, nous pouvons le retenir.
- Je t’aiderais, mais ça sera la dernière fois. A la prochaine incartade de ton élève, nous devrons agir. Et l’éliminer de l’équation, ton expérience sur ces deux-là devient dangereuse.

Dans l’entrepôt. Un Jedi ? Vraiment ?

Kelyan se retrouvait une fois de plus dans l’impuissance la plus totale. Si son corps n’était plus étreint par la force, il se retrouvait encore dans une position de faiblesse avec ce corps félin assis sur lui. Désarmé comme un enfant que l’on ballotait de part d’autres, il ne put que subir sa présence. Une présence dérangeante, troublante, sensuelle. Elle en jouait, devinant le trouble qui naissait en lui. Mais un autre trouble la pétrifia lui faisant rendre les armes avant même de combattre. Durant nombres d’années, il avait tenté de contrôler ce qui s’apparentait le plus à de la colère, du moins l’idée qu’il s’en faisait, et cette femme en connaissait les travers, les questionnements, une indéniable vérité. Elle le connaissait lui. Ses mains se crispèrent, menant en sang la peau de ses paumes abimées par les éclairs. Les paroles de la Sith le touchèrent en plein coeur, et n’auraient eu aucun sens s’il ne combattait pas chaque jour des élans de troubles. Comment pouvait-elle savoir tout cela? Et dans cette bulle intime, il lui était impossible de penser à autre chose aux mots susurrés avec sensualité. Oui. Ils se connaissaient.

Leur isolement total aurait pu être brisé si facilement, elle n’utilisait pas la force pour le maintenir, juste son corps sur le sien, les mains tenant ses poignets. Pourquoi n’agissait-il pas ? Il l’aurait renversé, et tué en quelques secondes.  Une irrépressible envie de le faire. Une autre bien plus tenace, curieuse de ce qu’elle semblait savoir de lui. Mais au lieu de cela, il soutient le regard qui vient se planter dans le sien. Ses mots résonnaient dans la bulle de coton, un verrou mental, encore une fois elle utilisait ce terme, un endroit où ils étaient devenus adultes, mais jamais Kelyan n’avait … Les lèvres de la Sith rencontrèrent les siennes interrompant le cours de ses pensées. Un souffle suspendu. Un éclair à travers une fenêtre, une tempête qui s’agitait au dehors autant que deux corps ardents à l’intérieur. Souvenirs fugaces d’une chambre délabrée qui lui revient comme une décharge électrique.  Il ne cherchait même pas à se dérober à ce baiser comme il aurait dû le faire, mais n’en trouvait ni le courage, ni l’envie. Son corps au contraire soupira d’aise à ce plaisir inattendu et retrouvé. Sans réellement s’en rendre compte, il répondit à cette étreinte la laissant se prolonger doucement, longuement.

Son corps se souvenait.

Et en un instant tout fut terminé. La Sith s’était enfuie avec grâce et les blasters continuant de tirer à tout va. Se relevant avec difficulté, il jeta à Thorn un regard assassin. Il allait lui devoir des explications ! Et tout de suite. La Sith en plein coruscant passerait en second mais pour l’instant une chaleur familière se répandait en lui, colère, fureur des sens, un pas vers Thorn…  Un débris se fracassa contre lui l’emportant dans le néant.

A présent.

De tout cela, il ne garda aucun souvenir, marchant mécaniquement vers l’astroport le plus proche pour se rendre à la lisière du monde connu. Tatooine et une rébellion sous-jacente contre les Hutts. Les Jedis n’intervenaient pas en tant que tels, surtout pas avec les Hutts, mais une surveillance accrue apporterait du calme à celui qui tenterait de formenter cette rébellion.

Un holo d’alerte apparut sur les écrans de la salle d’attente.
Une criminelle recherchée.  
Un visage qui sembla éveiller en lui un souvenir qui s’éteignit aussitôt son crane explosant d'une vive migraine. Il se frotta les tempes quelques minutes et réussie à se départir de cet étau alors que l'holo visage avait disparu pour faire la promotion des Fruits d'Alderan.
Sa navette fut annoncée au départ et il suivit le groupe de voyageurs hétéroclites pour la bordure extérieure. Un petit mouton parmi tant d’autres.


Sur une autre planète. Au même moment.

Un des espions à la solde de l'Empire présent dans la salle de soins de Coruscant se hâtait de marcher dans les rues à demi vide de la vieille ville. Il entra dans un vieil immeuble désaffecté et arriva derrière la Sith qui se tenait immobile face à la fenêtre cassée.

- Ils ont recommencé. Le garçon ne se souvient pas de l‘entrepôt. Ils l’envoient sur Tatooine.

Prudemment, il fit marche arrière pour sortir rapidement de la pièce. Enerver un Sith n’était pas la chose à faire.  Encore moins celle-ci, la rumeur la prétendait folle, une autre prétendait qu'elle serait bientôt au sommet, une dernière enfin qu'elle tuait sans souciller, meme ses propres alliés. Bref, une Sith dont il fallait se tenir loin.




1EC241357E71BD6059A1C8139CF4A60D57097F64 giphy.gif?cid=ecf05e4766f55b1f6f647d6da34ff4fa544dbc8e1efa7832&rid=giphy.gif

"Liam est doux, Liam est fougueux, Liam est viril :ouloulou: :ouloulou: hum hum " @mioon
« Les gens s’en vont, mais la façon dont ils sont partis reste »
Mioon
Messages : 543
Date d'inscription : 27/12/2018
Crédits : Lapinouuu !

Univers fétiche : SFFF - Plutôt Dark Fantasy en ce moment
Préférence de jeu : Femme
Power Rangers
Mioon
Jeu 19 Oct - 17:01

Sheevan
Sotto

J'ai 28 ans et je vis à Coruscant. Dans la vie, je suis Jedi déchue tombée du Côté Obscur et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma situation, je suis célibataire et je ne me pose pas de question là-dessus.

Sheevan est une Sensitive à la Force qui, comme tant d'autres, a été élevée au Temple Jedi de Coruscant. Elle fut l'apprentie du Maître Jedi Thorn aux côtés de Kelyan Vasto pendant des années, puis un beau jour, elle attaqua son maître et fut vaincue. Déchue et rejetée par l'Ordre, elle passa quelques temps en prison avant de réussir à s'enfuir et de disparaître.


Felisja Fishball:copyright: Mioon


Dans un vieil immeuble abandonné de Coruscant, Sheevan attendait le retour de son espion. Échapper aux forces de sécurité de la planète n’avait pas été très compliqué, mais elle n’avait pas souhaité quitter cette dernière pour autant. Retrouver Kelyan avait été inespéré. Maintenant que c’était le cas, elle ne comptait pas le laisser s’en tirer à si bon compte. Il lui appartenait, elle avait déjà des projets pour lui. Elle marcherait sur le Temple Jedi à ses côtés avant d’étriper Thorn avec lui. Elle laisserait une empreinte définitive sur cet Ordre…

Au loin dans le couloir, elle sentit la présence d’un homme se rapprocher d’elle, ouvrir la porte, puis s’agenouiller dans son dos. D’une voix blanche, il lui apporta ses informations : Thorn n’avait manifestement pas fini de jouer, mais ce vieillard ne pourrait plus l’arrêter. Un sourire releva ses lèvres pleines, encore renforcé lorsque l’espion se leva pour s’en aller précipitamment. Elle le terrifiait, elle le savait. Les rumeurs entourant les Sith étaient abominables, elle n’y faisait pas exception. À ses yeux, c’était plutôt un avantage, et lorsqu’elle le retint avec la Force, elle entendit l’homme glapir de terreur. Comme un pauvre animal, il se recroquevilla sur lui-même lorsqu’elle se retourna pour lui faire face, crispé et en sueur.

« Préviens Meinya que je veux la voir immédiatement. »

Aussitôt, l’homme hocha frénétiquement la tête pour signifier qu’il avait bien compris, incapable de parler tant il était effrayé. Sheevan relâcha son étreinte de Force, et l’espion tomba comme une poupée de chiffon, avant de se relever en trébuchant pour fuir. Dans le couloir, la folle cavalcade de ses pas résonna, troublé par le fracas de l’averse. Inutile de se précipiter sur Tatooine, la Belle préférait parfaire son plan.


****


Tatooine – Une semaine plus tard

Rien n’était jamais agréable sur une planète soumise à une telle chaleur, et l’ambiance déjà tendue était rapidement devenue électrique. Les Clans Hutt y avaient toujours régné sans partage, et cette rébellion inopinée ne leur plaisait absolument pas. Dans une ville ou une autre, des échauffourées avaient déjà éclatées, des morts étaient déjà à déplorer. Si le gouvernement civil était aussi fantoche qu’impuissant, il avait tout de même fait appel à la République pour stabiliser cette situation avant qu’une véritable guerre n’éclatât. Le Gouverneur au pouvoir était pourri et corrompu, peut-être pas autant que les Hutt, mais pas loin. Lui ne se salissait pas les mains avec l’esclavage et les exécutions, il se contentait de payer pour qu’on lui rendît ces services.

Comment avait-il appris que des Jedi se trouvaient sur la planète, c’était un mystère, mais il les avait aussitôt convoqué dans son Palais. L’endroit était luxueux, la réunion s’était tenue dans le secret. Les sbires de la République n’étaient pas réellement les bienvenus sur Tatooine, et le Gouverneur leur avait bien précisé qu’ils devaient faire profil bas. Les Hutt devaient ignorer leur présence, c’était impératif. Et si jamais ils l’apprenaient, les Jedi devraient se montrer diplomate.

En plus de ces quelques remarques, il leur communiqua également les quelques informations qu’il avait rassemblé : l’Empire Sith avait des intérêt sur Tatooine, mais il était incapable de savoir si ces intérêts étaient communs avec les Hutt ou opposés. Il leur donna également quelques holovids où l’on pouvait apercevoir quelques rebelles, le plus souvent masqués. Kelyan n’y reconnaîtrait personne, la réunion lui semblerait bien inutile lorsqu’il en ressortirait.

La nuit était tombée, le calme s’était fait. Quelques vendeurs proposaient boissons, nourritures, armes ou souvenirs. Quelques prostitués des deux sexes zonaient autour de bâtiments immédiatement reconnaissables comme étant des maisons closes. Kelyan marchait afin de rejoindre l’auberge où il logeait, lorsqu’une petite silhouette rousse jaillit d’une ruelle pour se planter devant lui. Son visage était dissimulé d’un foulard, mais des mèches de cheveux rebelles dévalaient ses épaules. Petite et trop maigre, elle ne devait pas être bien vieille, mais ça ne l’empêcha pas de braquer un blaster en direction du Jedi.

« Balance ta bourse ou t’es mort, étranger ! »

Malgré son jeune âge, sa main ne tremblait pas, tuer un passant ne semblait pas l’émouvoir. Mais sur une planète aussi violente, la survie n’était pas chose aisée, il fallait apprendre à se défendre sous peine d’être soi-même dévoré. La loi de la jungle dans toute sa splendeur.



Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville] Me3t

"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson
Contenu sponsorisé
Il n'y a pas de mort, il y a la Force [Calville]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La Mort vous va si bien ~Neil et Siobhan, Part 2~ ~ Calville~
» Rien n'est plus affligeant que la mort du coeur, la mort de l'homme est secondaire. [ft. Beloved]
» Imagine, you and me ft. Calville
» Ink, blood and more ... [Calville]
» The Bad and the Worse ~Calville~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction :: Space-Opera-
Sauter vers: