Partagez
 
 
 

 EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 375
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER Empty

7ei5.pngMise en Situation


C'est l'histoire du monde, l'histoire de la bible et du coran.


i3tb.png
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 375
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER Empty

tumblr11.png
Adam, 1er
On dit dans la Bible ou dans le Coran, que j'ai été créé le sixième jour avec de la terre ou créé du néant. Je ne me souviens pas de la façon dont je suis arrivé là-bas, mais le jardin d'Éden était si enivrant que je n'aurais voulu en partir. Puis Dieu m'a donné une femme, Ève. Et quand nous avons été punis pour avoir écouté le Diable, nous avons été jeté dans un monde où l'homme ressentait tout le mal et toute la pression d'un dur labeur pour mériter de vivre. J'ai eu beaucoup de mal à me faire à cette vie, à ma femme, mes enfants et les autres. Mais je n'ai compris les paroles de Dieu que lorsque je me suis éveillé pour la seconde fois : pour avoir trahi nos promesses, nous vivrons pour voir l'ampleur des conséquences de nos actes. La mort n'est qu'un passage pour nous, mais la vie n'a rien d'un miracle.

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER Ab06d281db2228314307dbbca864570bdd407e23-00
On apprécie jamais mieux quelque chose de premier, d'unique. Adam, de son prénom qui ne change jamais au contraire de son nom de famille à travers les années, n'a jamais apprécié quelque chose plus fort que sa première vie sur terre, avec femme et enfants. Malgré les douleurs, malgré le souvenir du jardin d'éden. Mais il n'a jamais su réellement saisir sa chance aux côtés de cette femme. Adam ne sera jamais à la hauteur. Alors qu'on dit que la femme est pêcher, Adam qui connaît par cœur toute l'histoire pour l'avoir vécu, sait que le mal vient d'abord de l'homme. Il a été responsable avant Ève. Il aurait dû savoir apprécier, et après l'aimer.

Joseph Morgan :copyright:️ thefreakysamy

La salle de conférence est immense ; plus il y a de monde et plus Adam peine à réaliser que le nombre d'êtres humains sur terre est si grand. Dans cette vie, il parcourt le monde pour présenter ce genre d'évènement. Là, il a eu la chance de naître avec de l'argent et d'acquérir le pouvoir de faire entendre sa voix. Et les gens se déplacent pour le voir, lui, ses confrères et consœurs qui discutent pendant trois heures d'un monde meilleur pour les générations futures. Il voit des gens de toutes nationalités, des gens qui parlent tous langages. Mais Adam ne se sent jamais aussi bien que lorsqu'il est sur le territoire où fut-un temps, se trouvait le jardin d'éden. Il n'y a plus rien de merveilleux à cet endroit, mais il se sent chez lui plus que nul part ailleurs.

'' - Est-ce que tu te souviens de cette fois, où pour nous nourir, nous n'avions qu'à tendre le bras ?''

Quand Adam prononce ces mots aujourd'hui, il a les yeux rivés dans ceux de cette femme qu'il aime depuis que Dieu la lui a offert. Son corps ne porte plus la cicatrice de la côte qu'on lui a enlevé pour créer Ève ; ils n'avaient pas de nombrils tous les deux, à cette époque. Aujourd'hui, ils sont nés comme tous les autres sur terre. Il souffre du premier au dernier jour de sa vie ; c'est la punition des hommes pour le pêcher d'un homme, d'une femme et d'une pomme.

C'est la première fois qu'il la revoir dans cette vie. Sa première question est ; qu'est-elle devenue aujourd'hui ? Mais Adam n'a pas le plaisir de lui dire le fond de sa pensée. Il est debout, seul sur l'estrade avec un micro entre les mains. La phrase qu'il a dite est prononcée, à chaque fois, pour Ève mais si elle n'est pas là. Il la prononcé aujourd'hui, comme pour toutes les conférences, mais aujourd'hui, la véritable destinataire est présente pour entendre cette lèvre ouverte qu'elle seule peut comprendre du début à la fin.

'' - Le monde était fait pour nous, et nous aurions dû être fait pour lui. '' Adam parle du jardin d'Éden mais personne ne peut le discerner. Tous pensent qu'il parle du monde d'aujourd'hui, mais lui et Ève sont les seuls et uniques à avoir connu ce prémices au paradis. '' Mais aujourd'hui nous pouvons changer les choses. Aujourd'hui, tous ensemble, nous pouvons retrouver le semblant de ce paradis où la terre était encore notre nourrisse. En prenant soin de la terre, elle prendra soin de nous. ''
_________

Le soleil est si haut dans le ciel que Adam ne parvient pas à rester bien longtemps à le contempler aujourd'hui. Il y a de ces jours de pluie où ils sont obligés de se cacher sous un arbre où dans leur caverne pour ne pas être trempés. Et il y a de ces jours de canicule où même la caverne n'est pas assez fraîche pour les accueillir longtemps. Alors Adam aime profiter de la chaleur du soleil sur sa peau, il aime découvrir qu'elle change de couleur à mesure que la chaleur le caresse. Il aime manger les fruits qu'on trouve dans les arbres ou les légumes qu'Ève à trouvé dans la terre. Il aime voir et toucher les animaux. Adam aime tout ce qu'il voit et tout ce qu'il connaît ; il aime aussi Dieu pour lui avoir donné le don de connaître le nom de toutes les choses qu'il croise.

'' - Même les animaux ressentent la soif.'' Qu'il dit à Ève en voyant une petit groupe de cervidés s'abreuver au point d'eau où eux-même vivent depuis les quelques semaines où ils ont élu domicile ici. '' Dieu à bien fait les choses ne penses-tu pas ?''

Adam, souriant, a détourné son regard vers Ève pour entendre son point de vue sur le monde qui l'entoure. Adam est avide de savoir ce que la femme pense. Est-ce une espèce différente de la sienne ? Ils se ressemblent pourtant tellement. Mais dans ce jardin, avec les bonnes valeurs et les conseils qu'ils suivent de Dieu, Adam ne remarquent pas qu'ils sont nus. Il ne ressent pas la gêne. Il n'a pas encore fait de la peine à son créateur, ne l'a pas déçu. Alors il n'est pas capable de ressentir les vices de l'homme. Adam l'a voit comme une des nombreuses merveilleuses du monde, il n'y a aucun vice dans son regard. Mais il est fier d'avoir participé à la création de cette espèce ; la femme. Elle aura en lui, à jamais, une partie de son propre corps ; il ne manque pas de sa côte.
_________

La conférence se termine sur les applaudissement de tous les participants. Si Adam a du faire abstraction de la vision d'Ève dans le publique, il n'a pas pu s'empêcher de lancer quelques regards dans sa direction. Quand tout se termine, on distribue un sac à tous les participants. Ils ont payés une petite fortune pour cette conférences, mais ils repartent avec des cadeaux uniques. Des graines de 50 espèces différentes de plantes, fruits et légumes qui donneront des recrues incroyables peu importe la sécheresse de la terre. Des guides sur l'élevage, et surtout, des bons de réductions vraiment non négligeable sur les constructions écologiques pour les habitations des participants à une seule condition ; que ce soit leur seule et unique habitation. Le tout est de faire du bien à la planète, d'apprendre aux gens à prendre soin d'elle pour prendre soin d'eux.

'' - Est-ce que tous les participants ont quitté les lieux ?'' Demande-t-il avec inquiétude à l'homme de sécurité, resserrant le noeud de sa cravate car il a l'espoir qu'elle soit venu le chercher. Cette fois. A-t-elle pardonné ses erreurs lors de leur dernière vie ? '' Personne n'a demandé à me voir ?''
'' - Tout le monde, monsieur...'' Que le noir ironise en ne comprenant pas pourquoi son patron est tant intéressé par les invités.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 497
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER Empty

tumblr_pmhp6npU2E1x1l0y5o3_500.png
Evaëlle Jane
Je me nomme Ève. Première femme. Et mon coeur a été pulvérisé plus que quiconque en ce monde. Aucune femme n'a aimé comme j'ai aimé et aucune n'a connu mon terrible tourment, époque après époque, saison après saison. Et j'ai durement prié mon Dieu pour ne plus jamais le revoir, mon Adam. Un Adam que j'ai condamné à quitter son précieux jardin par mon inconscience. Il a contribué à me façonner, mais j'ai été son poison. Dieu persiste. Dieu pense qu'il est bon, de nous ouvrir la route pour que nous nous croisions éternellement. L'éternité est longue, lorsque nous souffrons. Nos retrouvailles ne sont jamais assez longues et j'en viens à croire que c'est une malédiction plus qu'une bénédiction. Notre Dieu continuera de croire que nous avons échoué, et nous ne pouvons échapper à son regard universel.

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f616d37796d7339325837485f52673d3d2d3530323630313332312e313466636137323036656131393439393334393230353530323030322e676966


Phoebe Tonkin :copyright:️ wanderer
Dieu a bien fait les choses ne penses-tu pas?

Son compagnon voit le monde d'un œil qui ne lui appartient pas. Il ressent de la jouissance à observer les créations qui l'entourent. Jouissance. Ève ne sait pas pourquoi ce mot s'agite à la manière d'un papillon à son esprit, comme une lueur colorée qu'elle devrait suivre pour en connaître la signification exacte.

_________________

Evaëlle Jane porte à son chemiser une carte d'identité qui indique ses nouveaux noms : ceux qu'elle a reçus dans cette vie. Ève semble destinée à lui coller à la peau, quoiqu'elle fasse. Elle naît, puis grandit en étant submergée des souvenirs passés. La vie est terriblement belle, lorsqu'elle est jeune et ignorante. Mais tout revient à la manière d'un tsunami, la submergeant. Généralement à l'adolescence, si ce n'est plus tôt, tous ses souvenirs prennent forme en quelques mois à peine.

Dans les meilleurs jours, le nouveau corps ressent les choses à la manière d'une jouissance. Les odeurs sont les mêmes, mais peuvent être plus parfumées, plus appréciées. Elle reste elle-même mais change selon les gènes qu'on lui transmet. À chaque fois, elle redécouvre un peu plus le monde. L'odorat, l’ouïe, la vue, le toucher ; ils possèdent tant de subtilités et de caractéristiques. Il arrive qu'elle se revoit croquer dans le fruit défendu, savourant l'infime seconde où la vie explosait entre ses lèvres, et se répendait dans son être.   

Dans les mauvais jours, elle revoit les yeux vicieux du serpent. Parfois, elle mélange ses vies, mélange les visages qu'elle croise et les noms qui brûlent à ses lèvres. Il est déjà arrivé qu'elle fasse une fugue car elle n'assimilait pas que son père soit un nouvel homme, mais ça, c'était il y a déjà bien longtemps.

Evaëlle Jane, elle a les pieds sur Terre, en cette époque moderne, où Adam lui-même clame l'importance de préserver la planète. Comme tous les autres, elle reçoit le sac de remerciement, comprenant coupons et graines, en autres. La première Ève n'avait pas autant de connaissances que le premier Homme qui avait tout acquis avant qu'on ne la façonne. Il était l'idéal et elle était la nouveauté, la luxure, l'amour. Quand elle regarde les graines, dans leur emballage, elle les reconnait désormais. Le temps passe et les informations s'emmagasinent. Le destin a obligé Evaëlle, journaliste, à être présente aujourd'hui. Pour écrire un article sur cet homme et ses paroles divines.

La fille attend sagement dehors après la conférence, ne cherchant pas à prendre les devants pour le rejoindre. Elle est plutôt assise sur un muret, attendant que le Adam qui l'a aperçue n'émerge devant elle. Elle se demande même s'il la cherche, à cet instant, s'il espère qu'elle ne s'est pas volatilisée, ignorant sa présence dans cette vie. Et lorsqu'il le fait enfin, sortir à l'extérieur, et qu'elle tient un sachet de graines entre ses doigts, ne peut s'empêcher de dire :

Un pommier. Crois-tu qu'il puisse être plus beau et plus radieux que le nôtre?

Elle inspire ; l'air est légèrement gorgée d'humidité, puis elle tend doucement le visage au vent quelques secondes pour finalement répondre à sa question énoncée pendant la conférence.

Oui, je me souviens du temps où nous n'avions qu'à tendre le bras pour manger. Et regarde où nous en sommes aujourd'hui. Était-ce réellement un paradis?

Ses propos peuvent sembler normaux d'un oeil externe, mais ils sont plus profonds et ont une réelle signification pour tous les deux. Est-elle encore furieuse des événements de leur précédente vie? Elle préfère ne rien dire pour le moment. Il est toujours étrange de contempler ce visage après tout ce temps, en comparaison de la vie qu'ils menaient dans le Jardin. Et que penserait Adam s'il devait apprendre ce qu'elle a fait, grâce aux technologies d'aujourd'hui, pour tenter de rompre le cycle infernal? Une ligature des trompes. Aucune descendance. Alors peut-être aucune nouvelle Ève.

_________________

Chaque chose apprise depuis son arrivée concernant les mammifères et les plantes proviennent essentiellement de la bouche de Adam. Ou bien elle regarde une chose et comprend sans effort de quoi il s'agit, comme le soleil, l'eau, la respiration de Adam lorsqu'il dort, dormir, manger. Ce qu'elle ne comprends toujours pas, c'est pourquoi l'homme a une longue chose entre les cuisses, et pas elle. Pourquoi sa poitrine est-elle ronde et sensible, mais que celle de Adam est plate et musclée? Pourquoi sont-ils seuls?

Je suis une chose de Dieu, alors à toi de me dire s'il fait bien les choses, sourit-elle.

Elle lui retourne sa question, cherchant à fouiller en son for intérieur les nombreuses émotions que son corps est capable de ressentir. Des formes de complicité. Des formes de joie. Des parcelles de défis au fond de la voix. Quand elle regarde Adam. L'un des premiers mots qui lui vient à l'esprit est « sage ». Elle constate que la peau de Adam a rougi au soleil, alors elle tend une main pour toucher son avant-bras, brûlant. Elle se fait donc la réflexion qu'il s'est exposé trop longtemps à l'astre de feu.

On devrait mettre quelque chose sur ta peau pour atténuer la sensation de brûlure.

Son coeur lui dit que quelque chose cloche, que Adam pourrait ressentir de la douleur, à cause de cette exposition. Des signaux étranges dans son corps. Et pourtant, ça pourrait passer sans problème. C'est seulement la chaleur qui procure des sensations à la peau.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 375
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER Empty

tumblr11.png
Adam, 1er
On dit dans la Bible ou dans le Coran, que j'ai été créé le sixième jour avec de la terre ou créé du néant. Je ne me souviens pas de la façon dont je suis arrivé là-bas, mais le jardin d'Éden était si enivrant que je n'aurais voulu en partir. Puis Dieu m'a donné une femme, Ève. Et quand nous avons été punis pour avoir écouté le Diable, nous avons été jeté dans un monde où l'homme ressentait tout le mal et toute la pression d'un dur labeur pour mériter de vivre. J'ai eu beaucoup de mal à me faire à cette vie, à ma femme, mes enfants et les autres. Mais je n'ai compris les paroles de Dieu que lorsque je me suis éveillé pour la seconde fois : pour avoir trahi nos promesses, nous vivrons pour voir l'ampleur des conséquences de nos actes. La mort n'est qu'un passage pour nous, mais la vie n'a rien d'un miracle.

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER Ab06d281db2228314307dbbca864570bdd407e23-00
On apprécie jamais mieux quelque chose de premier, d'unique. Adam, de son prénom qui ne change jamais au contraire de son nom de famille à travers les années, n'a jamais apprécié quelque chose plus fort que sa première vie sur terre, avec femme et enfants. Malgré les douleurs, malgré le souvenir du jardin d'éden. Mais il n'a jamais su réellement saisir sa chance aux côtés de cette femme. Adam ne sera jamais à la hauteur. Alors qu'on dit que la femme est pêcher, Adam qui connaît par cœur toute l'histoire pour l'avoir vécu, sait que le mal vient d'abord de l'homme. Il a été responsable avant Ève. Il aurait dû savoir apprécier, et après l'aimer.

Joseph Morgan :copyright:️ thefreakysamy

Son coeur se brise et son âme se tourmente quand il se rend compte que son miracle a déjà disparu sans même le chercher. Sa main s'est enfoncée dans la poche de son costume et ses yeux ont commencé à faire le tour de la rue : il y a encore quelque fans écologique, mais le reste est plutôt calme. Tout semble si calme, sauf les battements de son coeur. Adam serait incapable de se détourner de sa Ève, peu importe l'époque, peu importe le monde, peu importe les épreuves et difficultés de l'ère. Le premier homme aurait voulu être tellement plus important pour elle, et il ne peut que se demander si Ève est venue pour lui, ou si au contraire, elle s'est enfuie dès qu'elle l'a vu. Ses questions et ses tourments ne s'arrêtent jamais vraiment lorsqu'il s'agit de la première femme du monde : Adam est autant incapable de se passer d'elle qu'il est incapable de faire outre Dieu. Il priera toujours pour retrouver les deux.

Quand il sort, à peine du lieu de la conférence, Adam aurait été près à faire le tour du patelin pour la trouver. Mais la voix de son miracle lui fait tourner la tête dans un angle suffisant pour qu'il la voit là, assise sur son muret avec le paquet de la conférence entre les mains. Un pommier. Crois-tu qu'il puisse être plus beau et plus radieux que le nôtre? Il se met légèrement à sourire en coin, baissant les yeux sur l'asphalte alors qu'il marche lentement dessus jusqu'à rejoindre la femme. Il n'avait pu que répondre ; il sera certainement meilleur pour tous les Hommes, en sachant bien que ce fruit interdit est ce qui lui a volé sa place au jardin d'Eden, ce qui l'a séparé à jamais du paradis, de sa femme et de ses enfants. Le Diable leur a joué un tour, Adam pense encore à cet endroit parce que c'est le meilleur du monde. S'il est heureux de voir visage de son miracle, une pointe à son coeur se fait ressentir quand il plante ses yeux dans ceux de la femme : ils n'iront jamais au paradis pour leur pêcher. Ils souffrent, ils vivent la dure vie du Terre parce qu'ils n'ont pas été capable de suivre des préconisations simples. Adam regrettera toujours ce geste, même si ça lui donne la possibilité de voir sa moitié continuer à s'éveiller ; à croire que Dieu a parfaitement choisit sa punition.

" - C'était notre paradis..." Qu'elle accentue en répétant les mots de la brune tout en montrant bien qu'il y croit. " Le monde n'en serrait pas là aujourd'hui sans notre erreur. Nous avons perdu Eden, pas l'inverse."

Une part de lui ne peut s'empêcher de se demander pourquoi ces mots sortent de la bouche d'Ève : met-elle en doute ce qu'ils savent tous les deux ? Rares sont les vies où Adam a perdu la foie. Lors de sa première vie lorsque Dieu les a fait quitté le jardin d'Eden, il a perdu la foie en disant que cela venait de sa femme et du monde. Il a perdu la foie lors des guerres, mais une part de lui a toujours cru en Dieu. Et à chaque fois qu'il revenait au monde dans sa propre peau, Adam s'est toujours tourné vers les prières. Aujourd'hui, il est certainement plus croyant que jamais. Est-ce que le cas aussi pour Ève ? Mais une bonne part de lui est content, heureux qu'elle ait enfin pu entendre ses mots pendant la conférence. Il est touché, émerveillé, comme à chaque fois qu'ils se retrouvent. Pourtant, l'autre part d'Adam a peur, autant qu'il a peur que Dieu puisse de nouveau se fâcher pour le punir. Il a peur qu'un jour, Ève ne puisse plus lui pardonner.

" - Toi, tu es toujours aussi belle que tu l'étais cette fois-là." Il prononce ces mots avec douceur, avec des yeux fuyant et un visage qui se baisse. Aujourd'hui, Adam est plein de toutes les qualités, et de tous les défauts des Hommes, mais il est surtout capable de voir la perfection que Dieu a créé. " Laisse-moi te sortir dîner, ma douce Ève. Même si c'est beaucoup demandé."

Adam tend, avec respect et distinction, sa main à Ève pour qu'elle accepte son aide et qu'il la relève. Si elle accepte ce geste, elle lui suivra dîner. Mais si jamais elle devait refuser ce geste, Adam laisserait lourdement retomber sa main contre son flan. Il voudrait réellement effacer tout le mal passé qu'il a pu lui faire.
______________

" - Je suis une chose de Dieu, alors à toi de me dire s'il fait bien les choses."

Adam ne peut pas s'empêcher de sourire tendrement lorsqu'elle prononce ces mots. Et bien sur, qu'il dit qu'elle est bien faite, que Dieu fait toujours bien les choses. Elle est belle, Ève, aussi douce que la sensation de l'herbe sur la peau d'Adam, aussi agréable à regarder que la faune chérie par Dieu, aussi bonne à sentir que la flore et ses milles délices olfactifs, aussi agréable dans le partage de la parole que le serpent qui était seul à avoir aussi la parole, jusqu'à ce que la Femme arrive.

Quand elle passe sa main sur la peau de l'Homme, ce dernier la regarde pas avec envie ou même questionnements. Non, Adam la regarde découvrir et il sourit comme si lui-même avait vu la couleur de la peau de Ève changer. Il pose lui-même sa main sur sa peau bronzée pour sentir la chaleur, et il sourit quand elle dit qu'il faut user de ce qui les entoure pour apaiser les maux du soleil. La nature est si belle, Adam voudrait déjà tout avoir vu.

" - Connais-tu le serpent, Ève ?" Qu'il demande avec innocence sans savoir que la bête cache le Diable en personne. " C'est un animal capable de se déplacer, alors qu'il n'a ni bras, ni jambes, ni pattes. Tu l'aimerais... il est beau, il est grand, et au soleil il est scintillant." Il hausse les épaules, lui connaît le serpent depuis bien longtemps. Mais si Eve avait déjà rencontré un membre de la faune doté de paroles, nul doute qu'elle aurait déjà soulevé ce point à Adam. " Cela ne brûle pas... Dieu a dit qu'il ne fallait pas que ma peau devienne aussi rouge que ses pommes. Mais si tu veux rester blanche même part le soleil... tu devrais aller voir le serpent. Lui aussi connaît beaucoup."


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 497
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER Empty

tumblr_pmhp6npU2E1x1l0y5o3_500.png
Evaëlle Jane
Je me nomme Ève. Première femme. Et mon coeur a été pulvérisé plus que quiconque en ce monde. Aucune femme n'a aimé comme j'ai aimé et aucune n'a connu mon terrible tourment, époque après époque, saison après saison. Et j'ai durement prié mon Dieu pour ne plus jamais le revoir, mon Adam. Un Adam que j'ai condamné à quitter son précieux jardin par mon inconscience. Il a contribué à me façonner, mais j'ai été son poison. Dieu persiste. Dieu pense qu'il est bon, de nous ouvrir la route pour que nous nous croisions éternellement. L'éternité est longue, lorsque nous souffrons. Nos retrouvailles ne sont jamais assez longues et j'en viens à croire que c'est une malédiction plus qu'une bénédiction. Notre Dieu continuera de croire que nous avons échoué, et nous ne pouvons échapper à son regard universel.

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f616d37796d7339325837485f52673d3d2d3530323630313332312e313466636137323036656131393439393334393230353530323030322e676966


Phoebe Tonkin :copyright:️ wanderer
Toi, tu es toujours aussi belle que tu l'étais cette fois-là.
Tu as pourtant mis du temps à t'en rendre compte, si je me trompe pas, qu'elle semble vouloir le taquiner.

L'ombre d'un sourire se dessine sur son visage, mais pas assez pour étirer complètement ses lèvres ou dévoiler ses dents. Bien évidemment, il a toujours posé des yeux admiratifs sur sa personne, car elle était belle à cette époque paradisiaque. Elle était son oeuvre. Avec du recul, elle a compris qu'elle était son joyau scintillant. Adam a surtout tardé à la dévorer des yeux, comme si elle était belle à croquer ― comme une pomme. Elle a vu la différence dans son oeil lorsqu'il l'a regardée autrement, lorsqu'il a eu envie de goûter sa chair et d'avoir des enfants. Elle aurait voulu que le premier Adam soit plus entreprenant, plus curieux, comme elle pouvait l'être, à vouloir toucher à tout, à vouloir rompre la promesse de ne pas manger le fruit défendu.

Laisse-moi te sortir dîner, ma douce Ève. Même si c'est beaucoup demandé.

Effectivement, c'est beaucoup demandé. Evaëlle est loin d'être surprise par cette invitation. Depuis quand Adam ne se montre-t-il pas galant? Ses yeux observent cette main tendue. Elle hésite à accepter son invitation, longuement. N'est-il pas épuisé, comme elle peut l'être, de toujours reproduire le même schéma? N'a-t-il pas envie d'une vie libre, pour une fois? Elle range les sachets dans son petit sac à main noir qui finit par retomber contre sa hanche.

Si elle n'avait pas voulu voir Adam, elle ne serait pas venue. C'est ce qu'elle croit, mais ils se seraient croisés autrement, comme toujours. Cette fois, elle n'a pas cherché à lutter contre les signes lorsque son supérieur lui a exposé les faits. Elle savait pertinemment que ce serait son Adam à la conférence. Comment oublier un premier amour aussi puissant et aussi néfaste? Ils ont connu le monde avant tous les hommes. Ça crée un lien indestructible, même si elle a été profondément blessée à plusieurs reprises. Ne l'a-t-elle pas brisé en retour? Même s'ils ne devaient pas ce revoir après ce soir, elle ne pouvait pas passer outre ces retrouvailles. Non, elle ne prend pas sa main pour se relever. Alors elle peut voir le bras de Adam retomber contre son flanc. Cependant, elle s'approche de lui à pas lents.

J'accepte volontiers cette invitation, mais n'y vois aucune promesse, prévient-elle.

Le visage de Adam est toujours baissé, mais cette fois leurs pupilles se croisent. Lui aussi est toujours aussi beau et aussi charmant. Elle préfère ne pas avaler afin de ne pas ressentir l'effet désagréable d'une gorge qui se noue sous l'émotion. Seuls les battements de son coeur accélèrent. Sans poser la main sur lui, même si elle voudrait toucher sa joue, la caresser, elle fait plutôt un nouveau pas dans sa direction. Délicatement, elle appose un baiser sur ses lèvres. Voilà comment elle le salue, par sa propre bonté à elle. Il est évident que cet homme lui manque, même si elle ne souhaite plus revenir à la vie, même si elle ne souhaite plus le croiser, même si elle ne veut plus souffrir à l'idée d'avoir des enfants qui mourront et qu'elle pleurera inévitablement. Qu'il puisse être marié n'est pas d'une grande importance, puisque cette autre femme ne serait que poussière dans le temps en comparaison de Ève. Ce Adam est lié à elle éternellement, dans le pire plus que dans le meilleur.

J'ai également un article à écrire, précise-t-elle, dans l'idée de se réconforter en acceptant cette invitation. Je vais donc devoir te poser quelques questions.

Malgré les époques qui passent et les choses qu'elle découvre, il y a tant d'autres choses qu'elle ne comprend toujours pas. En disant vouloir lui poser des questions, elle parlait de cette conférence et de ses objectifs. Mais sa tête s'anime autrement : pourquoi, sur Terre, dois-je goûter la jeunesse et vieillir pour devenir cette femme? Une transition douloureuse que Dieu semble lui infliger. Un processus qu'il pourrait sans doute arrêter, elle présume. C'est également la première fois qu'elle met tout en place pour ne pas avoir d'enfants. Comment réagira-t-il? Dans ces réflexions, Ève glisse son bras autour du sien afin qu'il puisse la diriger.

Je ne crois pas qu'il existe réellement un paradis parfait.

_________________

Dieu fait toujours bien les choses.

Mais lui, Adam, la trouve-t-il belle de ses propres yeux sans qu'elle ne soit la création de Dieu? Elle cherche la réponse dans le regard de Adam, mais ne la trouve pas. Mais ne ressentant point la vexation ou la tristesse, elle ne s'attarde pas davantage à cette question. Et bien vite, elle plonge dans les paroles de Adam, comme à chaque fois.

Connais-tu le serpent, Ève?

Elle incline la tête, curieuse et attentive. Son visage s'illumine d'un sourire, parce qu'elle sent que Adam est sur le point de lui partager un secret. Un profond sentiment gagne son ventre. Un nouveau sentiment. De la complicité, car il lui fait par d'une information bien précise. Non, elle ne connait pas le serpent. Mais déjà, ça l'intéresse. Pourquoi Adam juste-t-il nécessaire de parler de lui en particulier? Ni bras, ni jambes, ni pattes. Ses sourcils se cambrent à cette information. Comment est-ce possible? Pourquoi Dieu a-t-il privé un animal des moyens essentiels de la survie? Étonnement, c'est la première fois que, silencieusement, elle questionne les desseins de son créateur. Il est beau, il est grand, et au soleil il est scintillant. Son sourire revient.

J'aime cette description que tu fais de lui, avoue-t-elle, lorsqu'il mentionne sa beauté, une beauté qu'elle peine à visualiser car elle n'a jamais vu le serpent. Où puis-je trouver le serpent si je souhaite le voir?

Elle ne ressent pas la peur. Elle se dit que tout est beau et bon, dans ces terres. Le serpent n'est donc pas une menace, mais plutôt une découverte de plus. Et justement parce que tout semble parfait, elle ne s'inquiète pas davantage pour la peau de Adam, se disant que son explication est suffisante et qu'il ira bien. Même qu'elle ressent l'envie de retourner sous le soleil pour ressentir sa chaleur. Son regard se tourne déjà vers l'entrée de la grotte où les lumières extérieures sont vives et envoûtantes.

Te sentais-tu seul avant que Dieu ne me crée? qu'elle se questionne soudainement.

Adam n'avait point de compagnie avant qu'elle ne soit créée. Avait-il seulement conscience qu'un autre humain pouvait exister à ses côtés? Lui est un homme, elle est une femme. Un de chaque espère. C'est à peine si elle se demande si d'autres humains peuvent exister. Cette conception du monde est bien trop abstraite encore pour qu'elle puisse comprendre cet aspect de la vie. Comme si l'univers ne devait tourner qu'autour de deux êtres. Elle n'imagine pas non plus que la vieillesse puisse exister.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 375
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER Empty

tumblr11.png
Adam, 1er
On dit dans la Bible ou dans le Coran, que j'ai été créé le sixième jour avec de la terre ou créé du néant. Je ne me souviens pas de la façon dont je suis arrivé là-bas, mais le jardin d'Éden était si enivrant que je n'aurais voulu en partir. Puis Dieu m'a donné une femme, Ève. Et quand nous avons été punis pour avoir écouté le Diable, nous avons été jeté dans un monde où l'homme ressentait tout le mal et toute la pression d'un dur labeur pour mériter de vivre. J'ai eu beaucoup de mal à me faire à cette vie, à ma femme, mes enfants et les autres. Mais je n'ai compris les paroles de Dieu que lorsque je me suis éveillé pour la seconde fois : pour avoir trahi nos promesses, nous vivrons pour voir l'ampleur des conséquences de nos actes. La mort n'est qu'un passage pour nous, mais la vie n'a rien d'un miracle.

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER Ab06d281db2228314307dbbca864570bdd407e23-00
On apprécie jamais mieux quelque chose de premier, d'unique. Adam, de son prénom qui ne change jamais au contraire de son nom de famille à travers les années, n'a jamais apprécié quelque chose plus fort que sa première vie sur terre, avec femme et enfants. Malgré les douleurs, malgré le souvenir du jardin d'éden. Mais il n'a jamais su réellement saisir sa chance aux côtés de cette femme. Adam ne sera jamais à la hauteur. Alors qu'on dit que la femme est pêcher, Adam qui connaît par cœur toute l'histoire pour l'avoir vécu, sait que le mal vient d'abord de l'homme. Il a été responsable avant Ève. Il aurait dû savoir apprécier, et après l'aimer.

Joseph Morgan :copyright:️ thefreakysamy

Un tendre sourire se dessine sur ses lèvres, alors qu'il expire pour ne pas rire, qu'il détourne son regard d'elle pour ne pas soutenir ses pupilles. Adam a mit du temps à voir Ève tel qu'elle est, c'est un fait. Mais depuis qu'il a vu la perfection dans son reflet, il n'a jamais été capable de se détourner d'elle. Quand bien même il a eu d'autres femmes, quand bien même il ait pu les aimer, une fois éveillé son coeur fut toujours tourné vers Ève. A plus d'une fois, elle a raison en disant cela. Car une fois sa vision donné, une fois Adam capable de la voir en dehors du jardin d'Eden, il s'est détourné d'elle en croyant avoir perdu Dieu. Mais une chose reste certaine ; même au travers des siècles, Adam n'a jamais été capable de la regarder correctement, avec l'attention qu'elle mérite. Rien n'a jamais été parfait entre eux, et pourtant, il ne cessera d'espérer la trouver, la chérir et l'aimer jusqu'à ce que Dieu décide de leur fin. Il voudrait avoir tout son temps pour elle, jusqu'à leur dernière chance. Il aurait voulu être tout pour elle.

" - J'accepte volontiers cette invitation, mais n'y vois aucune promesse."

Sa main qui était retombée lourdement contre sa cuisse, s'est redressée dans les airs comme pour montrer que cela va de soit. Ève ne lui doit rien, elle ne lui doit plus rien depuis qu'il a écrasé son coeur la première fois. De toutes les manières possibles, Adam aurait accepté n'importe quelle condition pour que sa tendre vienne dîner avec lui. Elle avance, elle l'embrasse et là est la promesse : de l'aimer encore et toujours. Et même si ça ne dure pas bien longtemps, les paupières d'Adam se sont closes et ses poumons ont cessé de fonctionner. Tout pour ressentir la moindre fragrance d’Ève sur sa personne.

Ce baiser est sincère et furtif. Adam l'accepte alors qu'il n'aurait pas été capable de le prendre. Mais comme à chaque fois qu'il la touche lorsqu'il est marié, son coeur manque un battement. Parce qu'il pourrait mourir pour avoir sa première et unique véritable femme, mais parce qu'il pourrait mourir pour celle qu'il a dans ces nouvelles vies. Depuis quelques vies maintenant, Adam tente d'être meilleur. Et être meilleur, c'est être capable d'accepter que la vie n'est pas telle qu'il le voudrait. Il doit chérir sa femme, au même titre qu'il doit chérir Ève. Pourtant, au fond de son coeur, il sait que c'est impossible.

" - Tu sais bien que mes connaissances te seront toujours transmises..." Qu'il a soufflé comme toutes réponses à son métier ; il lui donnera tout ce qu'elle souhaite pour avoir la chance de l'avoir rien qu'à lui le temps d'un dîner. " Je pourrais faire passer ce repas en note de frais. Tu pourras compter ce dîner comme un rendez-vous professionnel."

Adam plaisante, mais c'est à lui qu'il fait de la peine. Tout comme il se sent blessé et à la fois combler qu'elle tienne ainsi son bras pour l'emmener sur la bonne voie : dans ces nouvelles vies, Adam est persuadé que jamais plus Ève ne pourra le mener en enfer. Car tant qu'il aura la chance de la voir, ce sera un prémisse du paradis.

" - Je ne crois pas qu'il existe réellement un paradis parfait."
" - C'est pour ça que c'est à nous de le construire..."
______________

Les couleurs à l'extérieur de la grotte sont attirantes. Les odeurs qui viennent jusqu'à eux sont enivrantes. Les différents bruits donnent une douce note de curiosité. Mais tout est si fade à côté de la femme. Adam est curieux de nature, mais il veut apprendre à la connaître maintenant, plus qu'il n'est intéressé par le reste. Il connait les noms, il connaît les choses, mais il ne connait pas la femme. Il veut connaître celle qui sera avec elle pendant tout le reste de l'existence. Il n'y a plus de monde sans Ève.

" - Te sentais-tu seul avant que Dieu ne me crée?"
" - Je me suis senti comblé lorsque Dieu t'a créé."

Adam ne saurait de quel mot user pour expliquer ce qu'il ressent. Parce qu'il n'avait pas ressenti de vide à l'intérieur, lorsqu'il était seul avec le reste du jardin d'Eden. Mais il a senti quelque chose se remplir au fond de son coeur, au plus profond de son âme, lorsqu'il a vu Ève pour la première fois. Dieu lui a donné bien plus qu'il n'aurait su espéré, qu'il n'aurait su imaginer. Dieu a su trouver comment combler son reflet, l'Homme.

Un sourire, et ça suffit pour que Adam se lève. Pour qu'il attrape la main de la femme et pour la tirer dehors. Il ne saurait où lui dire de trouver le serpent : les animaux du jardin bougent bien plus qu'eux deux ne peuvent le faire. Mais Adam sait que le serpent l'a toujours trouvé lorsque Adam le cherchait : pour voir sa beauté ou pour entendre sa voix. Etrangement, Adam ne s'est jamais demandé pourquoi seul le serpent était capable de parler : pourquoi lui et pas les autres animaux ?

Le pommier interdit est certainement l'arbre le plus gros du jardin d'Eden : c'est le plus gros donneur de fruits mais celui qui provoque aussi le plus d'ombre. Les animaux viennent y manger, et ils viennent s'y reposer. Mais lorsque Adam et Ève arrivent, il n'y a personne. Adam lâche la main de la femme lorsque le soleil ne caresse plus leur peau. Pourtant, c'est ici qu'il trouve le serpent la plupart du temps. Parce que la bête sans pattes aime se loger sur les branches, à l'abris du soleil et bien placé pour prendre le petit vent frais qui passe entre les fruits. Et ces fruits, aussi rouges et merveilleuses soient ces pommes, sont son pêcher mignon. Le serpent adore mordre dedans, et en faire tomber au pied de Adam. Il n'a cessé de lui dire de goûter, que tout le monde en mange au jardin, mais Adam n'a jamais croqué.

" - Attends ici, et tu le verras... gourmand comme il est, il ne devrait tarder." Adam plaisante en venant poser son dos contre le tronc énorme et frais du pommier. " Mais ne partage pas son déjeuner."
______________

Le restaurant est bondé, mais de mondanités. Lorsque Adam arrive, on lui donne directement la meilleure table de l'endroit, quitte à faire bouger des clients qui allaient s'y asseoir. Ils ne sont pas contents, et ils vont partir du restaurant, mais Adam est bien loin de cette scène. Assit là, face à sa femme, il ne veut même pas regarder par l'énorme baie vitrée devant laquelle ils sont installés. Toute la ville est visible, même l'eau qui forme l'horizon. Rapidement, on leur apporte une bouteille de vin qu'ils n'ont pas commandé : c'est le cadeau de la maison. Adam a l'habitude que les gens agissent ainsi sur son passage, dans cette vie. Mais il paiera tout ce qui sera mangé, ou but, ce soir. Il n'est pas avare en argent, comme il ne l'est pas avec ses connaissances.

Adam n'est pas non plus avare en amour non plus : sa main se glisse automatiquement sur la table, pour caresser celle de Ève. Un geste lent, qui ne dure pas bien longtemps, mais qui montre parfaitement l'ampleur de ses sentiments. Adam attrape le menu qu'on lui tend, et il laisse sa femme en faire autant.

" - Laisse moi deviner... des fruits de mer ? En entrée, en plat, et si c'était possible en dessert..." Il se met à rire légèrement, charmeur. Mais lui sait déjà ce qu'il compte prendre ; comme à son habitude. Depuis des années, Adam se retrouve face à la même assiette lorsqu'il rencontre Ève. " Alors raconte moi... parle-moi de toi. Et permettons-nous de trinquer à ces retrouvailles." Adam attrape son verre, et le tend à Eve en espérant qu'elle en face de même. " A cet étrangement soulagement de mon âme, lorsque j'ai le plaisir de te voir."


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 497
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER Empty

tumblr_pmhp6npU2E1x1l0y5o3_500.png
Evaëlle Jane
Je me nomme Ève. Première femme. Et mon coeur a été pulvérisé plus que quiconque en ce monde. Aucune femme n'a aimé comme j'ai aimé et aucune n'a connu mon terrible tourment, époque après époque, saison après saison. Et j'ai durement prié mon Dieu pour ne plus jamais le revoir, mon Adam. Un Adam que j'ai condamné à quitter son précieux jardin par mon inconscience. Il a contribué à me façonner, mais j'ai été son poison. Dieu persiste. Dieu pense qu'il est bon, de nous ouvrir la route pour que nous nous croisions éternellement. L'éternité est longue, lorsque nous souffrons. Nos retrouvailles ne sont jamais assez longues et j'en viens à croire que c'est une malédiction plus qu'une bénédiction. Notre Dieu continuera de croire que nous avons échoué, et nous ne pouvons échapper à son regard universel.

EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f616d37796d7339325837485f52673d3d2d3530323630313332312e313466636137323036656131393439393334393230353530323030322e676966


Phoebe Tonkin :copyright:️ wanderer
Je me suis senti comblé lorsque Dieu t'a créée.

Un doux compliment caresse ses oreilles. Tous les mots de Adam sont agréables à entendre. Elle tourne un oeil vers lui, ses pommettes prenant de l’expansion alors qu'elle sourit à cette parole qui réchauffe le coeur. Adam est comblé de sa présence. Ève ne connaissait pas le Jardin avant lui. Elle n'a jamais été seule sur ces terres. Elle ne sait pas ce qu'on ressent au moment de découvrir un nouvel être qui doit nous combler. Mais elle sait une chose, elle se serait sentie désorientée sans lui. Adam prend sa main. Tous deux marchent pied nu dans l'herbe jusqu'au pommier. Elle ressent de l'appréhension dans l'attente du serpent. Elle regarde le tronc, les branches, les feuilles, les pommes. Ses doigts ne tiennent déjà plus ceux de Adam lorsqu'il s'asseoit.

― [...] gourmand comme il est, il ne devrait tarder. Mais ne partage pas son déjeuner.
Pourquoi?

Pourquoi : un mot souvent prononcé entre les lèvres de Ève. Pourquoi leur créateur fait-il image-t-il l'existence ainsi et pas autrement? Pourquoi ne peuvent-ils pas goûter aux fruits colorés de l'arbre? Il est pourtant naturel d'écouter les mots de Adam. Alors Ève n'a pour le moment pas l'intention de goûter au fruit défendu. Elle est néanmoins curieuse. Plus les jours passent, plus elle se questionne sur l'exactitude des créations de Dieu. Pourquoi l'eau est-elle humide. Pourquoi le cerf a-t-il un poil rude alors que la grenouille sautille. Pourquoi le bois se change-t-il en feu alors que le nuage se change en pluie. Les choses devraient être comme elles sont, sans qu'on ne les décortique. Ève ne sait pas d'où lui vient son besoin de voir au-delà.

_________________

On présente une bouteille de vin blanc à la table pour l'apéritif. Le serveur semble fier de ce choix luxueux, mature. Cette constatation fait sourire Ève en coin. Rien ne pourrait être plus vieux que Adam et le Pommier. Elle sourit aussi de constater que, même dans cette vie, Adam est important. Elle se permet même de lorgner vers lui pour voir sa réaction. Elle s'en mord aussitôt l'intérieur de la lèvre. Le serveur est honoré qu'on accepte son choix ; alors il ouvre la bouteille à la table, prend le temps de remplir les coupes. Il n'a pas besoin de s'éloigner. Les repas seront rapidement choisis. Le serveur est également le témoin silencieux de la caresse sur les doigts de la femme. Et si lui semble s'émouvoir de cette attention amoureuse, Ève se sent devenir étrange. Pourtant, sa main ressent le manque sitôt qu'on cesse de la toucher.

...des fruits de mer? En entrée, en plat, et si c'était possible en dessert, devine Adam sans la moindre difficulté.

L'homme sait lire en elle. Elle sourit tristement, parce que leurs nombreuses vies auraient pu être différentes. Mais nul homme n'a jamais su la connaître autant que son Adam. Mais elle ne peut que lui donner raison, car les goûts de la mer sont délicieux en bouche. Sa tristesse s'évapore au moment où elle devine elle-même le plat que choisira Adam.

Et permettons-nous de trinquer à ces retrouvailles. [...] au soulagement de mon âme, lorsque j'ai le plaisir de te voir.

Elle soulève sa coupe sans réellement tendre le bras. Elle n'ajoute rien pour trinquer, préfère le faire dans un silence absolu. Adam est naïf de croire que tout ceci est un soulagement. Vit-il les époques aussi douloureusement qu'elle? Elle n'aura pas d'enfants dans cette vie. Et qui sait à quel moment elle cessera d'exister. Dieu sera-t-il offensé qu'elle puisse lui tenir tête? Elle boit une gorgée dans sa coupe, non sans le quitter des yeux. Elle est perdue sans Adam. Mais elle pense être à l'abri de la douleur sans Adam. Pourtant, malgré la peine ressentie à cause de lui, elle ne souhaite que ses bras, ne souhaite que son amour.

On leur apporte, après quelques minutes, les deux entrées choisies. Ève reçoit une petite salade fraîche accompagnée une pince de homard. La quantité est risible, mais bien apprêtée, avec des saveurs agréables. Elle ne ressent aucune gêne lorsqu'elle prend le homard entre ses doigts pour faire craquer la pince. Un geste machinale, répété à de nombreuses reprises par le passé. Si certains utilisent des ustensiles pour le  casser, ce n'est pas son cas. Elle s'en lèche même les doigts, souriante, parce que ça lui rappelle ces fois où ils mangeaient près du feu, nus, avec leurs doigts. Quand il n'existait qu'eux.

Et si on parlait boulot, souffle-t-elle. Il me faut parler de ces motivations qui t'ont amené jusque là, il me faut parler de tes objectifs et de tes projets actuels.

Elle sort un calepin et un crayon qu'elle pose sur la table. Mais il est vrai qu'elle n'aurait pas besoin de lui poser les questions pour le savoir. Elle le regarde longuement. Et s'il doit donner des explications, elle n'écrit rien sur le papier. La papeterie est là pour prétexter à un rendez-vous professionnel. Mais l'entendre parler est suffisant pour qu'elle veuille demander à chaque fois. Pourquoi. Et par sa simple curiosité, elle lui demandera aussi s'il est marié, s'il a des enfants, s'il restera longtemps en ville. Elle le regardera pour se souvenir des détails qu'elle n'a pourtant jamais oublié. Et si le repas tarde trop, elle caressera légèrement la table du bout des doigts pour que sa main revienne lui offrir de l'attention. Comment résister aux tentations que Dieu impose.

_________________

La fille est debout, marche sous l'arbre pour tenter de voir le serpent qui se cacherait dans le feuillage. Pendant ce temps, elle discute avec Adam. À un moment, elle tend même les doigts, le corps tendu vers le haut, pour essayer de frôle une pomme du bout des doigts. Elle ne fait pas cela pour la prendre. Pas aujourd'hui. Mais elle est trop haute pour qu'elle ne puisse la toucher, alors ça attendra. De toute manière, elle vient d'apercevoir quelque chose d'intéressant. Un corps long, ondulant, sur une branche. Enroulé autour de cette dernière, il se laisse pendre de moitié dans le vide pour observer les premiers hommes. Sa langue fouette l'air, mais il semble heureux d'avoir de la visite. Le serpent siffle des mots à Adam pour lui montrer sa joie de le voir. Ève entend un animal parler pour la première fois, alors elle tourne un regard vers Adam pour savoir si c'est normal. Elle ressent une brève émotion, la peur.

Approche-toi, demande le serpent.

Sa voix reptilienne est douce, aimable, en s'adressant à la fille qui ne sait pas si elle doit réagir, pourtant, elle est tentée de s'approcher. Adam ne l'aurait pas amené ici si quelconque danger les attendait. Mais elle souhaite que Adam lui donne le courage, l'autorisation. Le serpent insiste, juste pour la voir de plus près, quelques instants.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
EVAELLE+ADAM - ALWAYS AND FOREVER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy-
Sauter vers: