Partagez
 
 
 

 Et si on essayait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 15 Empty

mini_200614102940105353.png
Adam Speirs
J'ai 37 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors de mieux en mieux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.


Et si on essayait...  - Page 15 AblePoliteAmericancrow-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 15 Tumblr_static_jj


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Elle ne voulait pas le blesser. Mais le mal était déjà fait. Lui qui avait aspiré à une vie tranquille dans une maison pleine de rire… Il avait pourtant espéré qu’avec le temps, elle parvienne à l’oublier. En vain. Adam avait cette amer impression d’avoir été un écran de fumée derrière lequel elle s’était cachée pour tenter de tourner la page, d’oublier Lucious. Mais Katelyn le contredit en lui avouant avoir tenter de l’aimer… « Tais-toi s’il te plaît ». Il n’avait pas envie d’entendre ces mots-là. Cela faisait mal. Il ne serait pas comme Lucious, il ne voulait pas la pousser dans les bras d’un autre homme. Elle avait su très bien le faire toute seule. Enfin, c’était ce qu’il avait cru avant que la jeune femme ne réponde, presque froidement, qu’elle ne l’avait pas trompé. Il resta silencieux devant cet aveu. D’une certaine manière, il était soulagé, mais n’apaisait pas pour autant sa peine, sa colère car l’auteur se sentait trahis d’une certaine manière. L’idée de savoir que son nouveau petit-ami l’attendait en bas n’était pas fait pour arranger son état d’esprit. La mâchoire serrée, il l’écouta déblatéré sur leur probable avenir tous les deux qui aurait fini par le rendre malheureux « J’espérais que tu changes d’avis avec le temps… ». Il avait espéré qu’elle ne décide de se poser dans un petit journal local, qu’elle décide d’avoir des enfants. Qu’ils construisent une vie tous les deux, mais elle en avait décidé autrement. Pour le moment, elle voulait être avec Lucious. Il la vit finalement sourire devant sa proposition « Tu pourrais éviter de m’imaginer avec une autre tout de suite, s’il te plait » et l’observa partir, quitter son appartement, mais aussi sa vie…


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 15 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 15 200709102013920795
Et si on essayait...  - Page 15 200709102313524199


avatar :copyright:️ TAG


Lucious rangea les cartes se trouvant la banquette arrière et laissa son chauffeur reprendre place derrière le volant afin de le conduire jusqu’à la jeune femme qui venait de le prévenir qu’elle était sortie. Sortie de chez Adam, mais aussi de sa vie. La voiture arriva à la hauteur de Katelyn, se garant à ses côtés afin de laisser son propriétaire sortir de l’habitacle. Il glissa ses mains dans les poches et s’approcha de cette dernière, la tête légèrement penché sur le côté « Comment tu te sens ? ». Il n’avait peut-être pas d’importantes expériences en relation amoureuse, mais il savait ce que cela faisait que de voir la femme qu’il aimait partir avec un autre. C’était douloureux. Lucious passa son bras autour de ses épaules et l’attira tout contre lui afin de faire quelques pas à la belle étoile « Gary m’a plumé au poker ». Il lui lança un regard en coin et déposa un baiser sur sa tempe « Je suis désolé » et posa son menton sur le sommet de sa tête, fermant les yeux un court instant « Si je ne t’avais pas quitté, Adam n’aurait pas souffert de votre séparation, Jerry n’aurait pas été blessé, parce que tu ne serais sûrement pas partie pour m’oublier… ». Le millionnaire s’arrêta de marcher, retira son bras de ses épaules pour se saisir de ses mains « J’ai une surprise pour toi ». Il se retourna pour faire signe à Gary de les rejoindre et ouvrit la porte à Katelyn avant d’entrer dans la berline à son tour. Pas un mot au chauffeur qui savait où ils se rendaient. Il posa sa main sur la cuisse de la jeune femme « Je sais que tu aimes les fusillades, les milices, le sang et la poussière, et même si une petite escale avec toi en Argentine ou au Paraguay pourrait me convenir, je te propose quelque chose de plus relaxant et où on ne sera que tous les deux. Rien que toi et moi. Personne d’autre. Pas de téléphones non plus ». Il déposa un baiser dans son cou « Un endroit où je vais goûter chaque parcelle de ta peau, découvrir chaque recoins de ton anatomie, où je vais te faire l’amour inlassablement » et déposa un nouveau baiser dans son cou avant d’entendre un raclement de gorge de la part de Gary qui amusa le millionnaire qui reprit contenance « La dernière fois où je vous ai emmené à une soirée libertine, votre femme m’en a voulu pendant des semaines. Je n’ai pas eu de cake à la banane pendant deux mois. Je ne ferais plus la même erreur ». A peint eut-il fini sa phrase qu’il posa sa main sur le visage de Katelyn, sourire aux lèvres et l’embrassa avec envie « Je t’aime ». Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas ressentie cela pour une femme et qu’est-ce que c’était bon !

La voiture se gara devant l’une de ses nombreuses résidences secondaires éparpillées dans tous les coins des États-Unis et sortit en premier avant de tendre la main à la jeune femme. Il savait qu’elle avait aimé sa maison aux Hampton donnant sur le bord de mer « Vous mettez les bagages dans le salon Gary, s’il vous plaît » avant de s’adresser à Katelyn « Une semaine rien que tous les deux ici » et la porta dans ses bras, s’approchant de l’eau en courant pour tomber tous les deux dedans, riant comme un gamin « Elle est froide ! » et ressortit avec une certaine hâte tout en coiffant ses boucles en arrière « Ça te va ? ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 15 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 15 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 15 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie


Elle était contente que Lucious soit là ce soir pour l’aider à tourner la page. Pour aussi confirmer ce qu'elle venait de faire. Parce que bon c'était pas tous les jours qu'elle se faisait demandé en mariage… elle avait beaucoup réfléchit. Et en dépit des sentiments qu'elle avait pour Lucious, elle savait que sur la durée ça n'aurait pas collé avec Adam. Elle avait besoin de communications, de quelqu'un capable d'exprimer ses sentiments, de la rassurer mais aussi de s'excuser. Quelqu'un qui respectait ses choix de vie. Ce qui n'était pas du tout le cas de l'écrivain. Il le lui avait encore prouvé ce soir. Un jour ou l'autre, ils se seraient rendu malheureux. Même si aujourd'hui il ne voulait pas l'entendre.

Les deux mains dans les poches de son jeans, elle soupira avant de relever doucement les yeux sur Lucious. « -soulagée et mal à la fois… » elle esquissa un petite moue du bout des lèvres avant de hausser les épaules. Une fois tout contre lui elle sourit un peu au sujet du poker, avant de lever son visage vers celui du beau blond. Elle l'écouta avant de lever une main et dire d'un ton assez tranchant : « -whow stop ! Arrêtes ça tout de suite. La seule responsable de tout ce bordel c'est moi. Moi et mes sentiments à la con. Donc stop tu me piquera pas ma culpabilité ! » elle lui tira la langue avant de lui sourire. Elle ne pouvait pas rendre tous les hommes de la terre heureux ! Mais sa conscience commençait peu à peu à trouver de la tranquillité.

« -j'adore les surprises ! » répondit Kate en souriant avant de grimper dans la voiture. « -hum… intéressant… » puis elle ouvrit de grands yeux « -oh… encore plus intéressant… » murmura Katelyn en ne perdant pas de vu qu'ils n'étaient pas seul… elle se mis à rire en entendant l'anecdote, avant de répondre au baiser de Lucious avec le même sourire. Elle ne pu que trouver la maison et le cadre magnifique. Perdu mais magnifique. La maison était superbe, immense… et la plage… un nouveau rire alors qu'il la soulevait de terre. Elle ne l'avait pas vu venir ça. Alors Kate s'accrocha à son cou avant de rire aux éclats une fois dans l'eau. Se rapprochant de Lucious elle lui répondit : « -c'est parfait… » ça leur ferait le plus grand bien de se retrouver juste tout les deux. Déconnecter de tout. De tout le monde. Juste eux et rien d'autre. Là tout de suite elle était heureuse. Et elle voulait que ça soit ainsi tout le reste du temps.




Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 15 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 15 200709102013920795
Et si on essayait...  - Page 15 200709102313524199


avatar :copyright:️ TAG


Même si Katelyn n’était pas tombée amoureuse de l’homme qu’elle venait de quitter, une certaine tendresse s’était créée pour lui. Alors il comprenait l’état d’esprit de la jeune femme qu’il serra tout contre lui, comme pour apporter un soutien silencieux. Tout cela ne serait pas arrivé s’il avait su contrôler ses peurs. S’il avait su lui faire confiance… Mais Katelyn le coupa dans sa culpabilité. Il sursauta presque à son ton tranchant « Je te propose qu’on la partage pour qu’elle soit moins lourde à porter » tout en souriant à sa grimace enfantine. Il faudrait du temps pour que cette culpabilité disparaisse définitivement. En attendant, Lucious voulait changer les idées de sa petite-amie en l’emmenant sur le bord de mer. Une semaine rien que tous les deux. Ils en avaient besoin pour se retrouver, pour oublier ces dernières péripéties. Une parfaite idée d’après la jeune femme qui sortait de l’eau pour se rapprocher de lui « Alors si c’est parfait » et sourit avant de l’embrasser tendrement, puis avec davantage d’envie « Et si on rentrait ? ». Un dernier baiser et il glissa sa main dans la sienne pour l’entrainer à l’intérieur de sa maison de vacances.

La visite de sa demeure attendrait le lendemain matin. Il la conduisit silencieusement jusqu’à sa chambre à coucher, puis se retourna vers elle, l’attirant lentement jusqu’à lui. Il effleura son visage du bout des doigts « Tu es si belle ». Le millionnaire lui retira son haut tout en la regardant avec intensité, avec envie « J’ai les mains qui tremblent » en riant presque et leva ses mains pour le lui montrer. Cela faisait des années qu’il n’avait pas touché une femme ainsi, dans l’intimité d’une chambre à coucher. Et l’unique femme qu’il avait touchée, caressée, embrassée, avait été feu son épouse… Lucious effleura ses épaules du bout des doigts, jusqu’à sa poitrine, suivant sa main du regard. Il lui retira délicatement son soutien-gorge et poursuivit sa découverte du bout de ses doigts, caressant ses seins, son ventre et cela jusqu’au creux de ses reins où il s’arrêta, l’attirant un peu plus à lui pour qu’il embrasse avec douceur « Je veux prendre mon temps pour te découvrir » répliqua-t-il pour se justifier. Il l’attira jusqu’au lit où il l’invita silencieusement à s’allonger. Le millionnaire retira sa chemise trempée qu’il jeta au sol, ses chaussures et se plaça au-dessus d’elle. Il prit le temps de l’observer comme si elle était la huitième merveilles du monde, et déposa ses lèvres sur son menton, son cou, sa poitrine, son ventre « J’aime le goût de ta peau » tout en souriant contre son bas-ventre qu’il embrassa. Il se redressa pour retirer son pantalon lui collant à la peau, avant d’en faire de même avec celui de Katelyn. Le blondinet embrassa sa cheville, son mollet, puis l’intérieur de sa cuisse, jusqu’à la dernière barrière de son intimité qu’il lui retira avec lenteur. Il continua son ascension jusqu’à sa féminité, tentant, tant bien que mal, de donner du plaisir à sa partenaire. Il se résigna en voyant qu’il n’y parvenait pas. Il était paniqué intérieurement. Son cœur battait contre sa poitrine, ses mains tremblaient. Il déposa un baiser sur les lèvres de Katelyn avant de lui murmurer « J’ai l’impression que c’est ma première fois… ». Il retira son boxer qui rejoignit le reste de leurs affaires et guida sa virilité jusqu’à Katelyn, la pénétrant lentement. Il enfouit son visage dans son cou et commença les vas-et-viens avant de s’arrêter brusquement « Il a perdu l’habitude… Laisse-moi une minute ». Le quarantenaire embrassa avec envie la jeune femme, se saisit de sa main qu’il guida jusqu’à son intimité, comme pour la stimuler. Lorsqu’il fut certain que l’envie soit bien revenue, il recommença ses vas-et-viens « J’ai une crampe » et s’arrêta de nouveau, massant sa cuisse jusqu’à ce que la douleur s’arrête. Une fois encore, le millionnaire réitéra, donnant de nouveaux coups de reins pour que, finalement, sa virilité l’abandonne une fois encore. Il se laissa tomber sur le côté, cachant son visage sous l’oreiller et criant dedans « Ce n’est pas possible ! ». Il retira le coussin de son visage, tourna la tête en direction de Katelyn « Je reviens » et se leva du lit, nu comme un vers pour se servir un verre d’eau. Il maugréa contre lui et son intimité. Sa première fois avec la jeune femme était une vraie calamité !



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 15 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 15 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 15 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie


Une semaine rien que tous les deux. Kate savait d'avance que ça allait lui faire un bien fou. Lucious lui avait terriblement manqué. Pas seulement sa tendresse et sa présence. Elle avait été en manque de toute sa personne. Ses sourires, sa voix, sa spontanéité, son humour… et elle était heureuse d’avoir droit à cette deuxième chance avec lui. Tout cela avait été sans doute nécessaire pour qu'ils parviennent à se retrouver enfin. Pour qu'ils soient près aussi bien l'un que l'autre à construire une nouvelle vie ensemble.

Un sourire contre ses lèvres avant qu'elle ne le suive en galèrant quelques peu pour sortir de l'eau. Kate se laissa conduire jusqu'à la chambre à coucher, un peu étonné tout de même qu'il veuille passer si vite à cette étape. Il lui avait demandé d'être patiente. Chose qu'elle était disposé à être par amour. Debout à deux mètre du lit, elle le laissa à nouveau prendre les commandes son regard dans le sien. Un léger rougissement à son compliment tout en lui souriant avec douceur. Il était stressé. Cela ne fit qu'accroître la tendresse de la jeune femme. Pour l'aider, elle défit lentement les boutons de sa chemise, sans lui retirer, caressant du bout des doigts son torse. Collant son corps au sien elle sourit en l'embrassant. Il était stressé… c'était évident.

Une fois allongée sur le lit, elle lui sourit à nouveau, caressant sa joue laissant ses doigts glisser jusqu'à ses boucles blondes. Un petit rire sortie de sa gorge alors qu'elle se tortillait pour l'aider à retirer son jeans trempé. Qui avait dit que c'était glamour la baignade tout habillé ! Elle regarda la plafond lorsqu'il remonta la long de ses cuisses. Ça allait être compliqué. Il se mettait trop la pression… mais elle ne savait pas vraiment qu'elle attitude avoir. Les hommes n'aimaient pas vraiment qu'on leur dise que c'était pas grave… alors lorsqu'il entra en elle, Kate caressa sa peau, embrassa son cou, son épaules… puis elle se pinça les lèvres en le regardant sur le bord du lit. Elle allait devoir faire quelques chose. Mais il semblait déterminé alors elle l'attira à elle, avant de le regarder toujours avec autant de tendresse cacher son visage et crier. « -d'accord… » souffla la jeune femme en caressant sa peau alors qu'il se levait.

Elle laissa passer une minute, puis deux… à la troisième Kate se leva à son tour, enfilant tout de même son boxer en dentelle. A pas de loup, elle le rejoignit dans la cuisine. Elle glissa ses bras autour de sa taille pour venir se coller contre lui. Une minute, puis deux… à la troisième elle effleura sa peau de ses lèvres. Un baiser, puis un second… ses doigts se firent caresse sur le ventre de Lucious. Elle ne dit pas un mot, laissant seulement sa tendresse s'exprimer dans ses gestes. Elle ne descendit pas plus bas que ses hanches. Puis elle cala son menton contre son épaule et murmura : « -tu as du vin ? » il n'y avait rien d'urgent. Pas la peine de se précipiter pour ça. Pourquoi faire ça vite alors qu'ils avaient une semaine pour se découvrir.

Doucement , après un dernier baiser, elle lui dit : « -apporte moi un tshirt, et enfile quelque chose aussi. Je vais bien trouver deux verres… » un sourire, un clin d'œil et elle lui tourna le dos pour se lancer à la recherche de deux verres à vin. Elle ne comptait pas finir la soirée ivre, simplement prendre le temps…



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 15 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 15 200709102013920795
Et si on essayait...  - Page 15 200709102313524199


avatar :copyright:️ TAG


Les mais posées sur l’établi après un grand verre d’eau, Lucious se fustigeait mentalement. Il s’en voulait de lui offrir une nuit si pitoyable. Lui qui avait voulu lui prouver tout son amour pour elle, du chemin qu’il avait parcouru pour enfin l’aimer pleinement… Il s’était laissé guider par ses émotions et voilà que leur première nuit qui aurait dû être importante, mémorable, se finissait de manière désastreuse. En sentant les mains de Katelyn se glisser autour de sa taille, il se redressa, posant ses mains sur les siennes, souriant en sentant ses lèvres se poser sur sa peau. Il ferma les yeux sous les caresses de sa petite-amie avant d’acquiescer silencieusement « Toujours ». Il se retourna pour lui faire face avant d’obéir à ses consignes. Il retourna dans la chambre pour enfiler un boxer ainsi qu’un débardeur et ramena un de ces t-shirt de sport à Katelyn. Elle avait trouvé les deux verres de vin et quant à lui, il ramena la bouteille millésimé. Le millionnaire déposa un baiser dans le cou de cette dernière, soufflant un « Je suis désolé… » et s’installa à même le sol, au pied de la table basse « Je n’avais pas vu notre première nuit ainsi… ». Il enfoui son visage entre ses mains avant de prendre le verre de vin que lui avait servit Katelyn. Il avait voulu lui montrer à quel point il l’aimait. En vain. Lui qui avait pensé que ça serait comme le vélo… Il fallait croire que ces quatre ans sans avoir connu une femme dans l’intimité laissait des séquelles « Et si jamais ça ne marchait pas entre nous, dans l’intimité je veux dire ?! » Et voilà qu’il commençait à stresser. Il reprit une gorgée de vin avant de poser ses bras sur la table basse et d’y enfouir son visage pendant un instant, avant de tourner lentement la tête en direction de la jeune femme « Et si je suis un mauvais coup ? ». Sa femme ne s’était jamais plainte de ce côté-là, mais peut-être qu’elle n’était pas exigeante. Il ne savait plus vraiment. Il enfouit de nouveau son visage entre ses bras tout en soupirant.

Au bout d’une longue minute, Lucious se redressa finalement, calant son dos contre le canapé et posa sa main sur la cuisse dénudée de la jeune femme « Je vais devoir prendre des cours » comme si cela sonnait comme un constat, une évidence. Puis il se mit à rire et reprit une gorgée de vin « On parle d’autre chose ? ». Il n’avait pas envie de parler de cela toute la nuit « Tu as prévenu Sara pour nous deux ? » tout en dessinant des formes invisibles sur la cuisse de la jeune femme « Des nouvelles de Jerry et Charly ? » « Et June ? ». Il ferma les yeux « J’ai l’impression que je tente, tant bien que mal, de noyer le poisson… Même ça, je suis incapable de le faire correctement » et de nouveau, il enfoui son visage entre ses bras posés sur la table basse. Il tourna de nouveau la tête en direction de Katelyn, souriant avec douceur « Parle-moi… s’il te plait. De ce que tu veux ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 15 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 15 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 15 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie



Bon… ils allaient repartir de zéro et tout allait bien se passer. Lucious se mettait seulement la pression. Pour rien d'ailleurs. Enfin ça s'était l'avis de Kate. Lui ne voyait certainement pas les choses ainsi. Mais elle allait l'aider. Dédramatiser la situation. Sur la pointe des pieds elle ouvrit plusieurs placard avant de trouver enfin deux verres à vin. Elle posa la bouteille que Lucious venait de lui donner sur la table de la cuisine, enfila le tshirt trop grand pour elle, et chantonna La vie en rose tout en cherchant un tir bouchon. Lorsqu'elle mis la main dessus, elle galera quelques instants avec histoire d'ouvrir la bouteille. Puis le joli bruit se fit entendre et elle servit les deux verres avec un grand sourire de victoire. Elle approcha de Lucious et lui sourit avec douceur en lui tendant le verre. « -tu l'as peut être trop imaginé… » son regard se fit taquin et elle s'installa à côté de lui avant de prendre une gorgée de vin. « -oh mon dieu il est délicieux ! » lâcha t elle en écarquillant les yeux. « -quoi ? » ou la non mais il fallait stopper ça au plus vite ! Un sourire amusé et elle répondit en penchant la tête sur le côté : « -et si tu arrêtais de dire n'importe quoi ? » ça c'était des paroles censées !

Elle pouffa de rire avant de répondre : « -Je veux bien être ton prof… » il disait vraiment n'importe quoi. « -pas de souci. » ajouta la jeune femme en avalant un peu de vin. « -alors : non je lui ai pas dis, mais je suppose que Charly a dû vendre la mèche. Jerry ça va, doucement mais ça va. Et June il faudra à tout prix qu'on aille la voir très bientôt parce que j'ai pas encore vu sa petite princesse ! » June avait donné naissance à une charmante petite fille prénommée Maxine. Avec la distance, Kate n'avait pas encore vu l'enfant, seulement quelques photos. Un sourire tendre et elle posa son verre sur la table basse. Kate attendit qu'il la regarde pour le faire se redresser quelque peu et venir prendre place sur lui. Elle glissa ses doigts dans les boucles blondes de Lucious, et le regarda en souriant : « -tu te prends trop la tête. On a le temps. Tu n'as rien à prouver à perso .e. c'est notre intimité donc ça reste entre toi et moi tout ça. Je t'impressionne c'est tout ! » elle leva les yeux en souriant avec innocence espérant le faire rire. Au moins sourire. « -il n'y a aucun raison que toi et moi ça ne marche pas au lit. Et je suis certaine que tu es un bon coup. » un nouveau sourire alors qu'elle avait dit tout ça en jouant avec les boucles blondes du millionnaire. « -on va faire ça progressivement. » elle conclue tout ça en l'embrassant. Puis elle reprit son verre et lui dit en se levant : « -tu me fais visiter ? »


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 15 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 15 200709102013920795
Et si on essayait...  - Page 15 200709102313524199


avatar :copyright:️ TAG


Si ses souvenirs étaient exacts, sa première fois avec une femme ne l’avait jamais mis dans un tel état, et même si ça n’avait pas été fastueux, c’était toujours mieux que la première nuit qu’il avait offert à Katelyn… Alors oui, il doutait de lui, de ses capacités à la rendre heureuse dans l’intimité. Peut-être qu’elle avait raison, peut-être qu’il s’était mis trop de pression. Il n’en savait trop rien en réalité. Ce qui était sûr, c’était que le millionnaire commençait à douter sérieusement de lui « C’est un grand cru importait directement des vignes bordelaises. C’est normal qu’il soit délicieux » répliqua-t-il comme pour changer de sujet avant d’esquisser un maigre sourire alors qu’il prenait place au pied de la table basse. Un petit rire résonna alors que son visage était enfoui entre ses bras. Il se redressa et décida de changer de sujet. Il n’avait pas envie de s’apitoyer davantage sur cette nuit… mémorable, à sa manière « Je veux bien t’accompagner » pour voir la petite fille de June. Il aimait bien les enfants. Il n’en voulait pas, mais il les aimait bien quand même. De nouveau, son visage enfoui dans ses bras, il ne cessait de ressasser ce qui s’était passé quelques minutes plus tôt. Il était un mauvais coup. Lucious finit par se redresser, posant son dos contre le canapé derrière lui et écarta les bras pour laisser Katelyn prendre place sur lui. Elle parvenait à le faire rire malgré la situation. Il passa ses cheveux châtains derrière ses oreilles « J’aimerai juste que tu sois heureuse avec moi, même dans l’intimité ». Il baissa les yeux, presque gêné de l’idée qu’elle se faisait de lui. Un bon coup. Il en doutait fortement. Un hochement de tête et se leva à son tour, prenant une dernière gorgée de ce verre qu’il laissa sur la table basse.

Lucious glissa sa main dans celle de Katelyn « Le salon et la cuisine » avant de sourire devant sa bêtise. Il s’avança dans le couloir qui donnait sur le reste des pièces « La chambre… On se voit tout à l’heure ». Il referma la porte après un regard pour sa petite-amie, puis il ouvrit une seconde porte « La chambre d’ami ou d’Anna lorsqu’elle vient en vacances ». Ce qui expliquait les peluches et les dessins au mur. Une nouvelle porte « La salle de bain. Que tu connais déjà ». Une nouvelle porte « Nouvelle chambre d’ami… » comme ce fut le cas pour les deux autres portes qu’il ouvrit. Une nouvelle salle de bain et la dernière porte donnait sur la bibliothèque remplie d’ouvrages en tout genre. Il se retourna, entoura la taille de Katelyn en souriant « Je sais ce que tu es en train de faire et c’est adorable » tout en déposant un baiser sur ses lèvres. Elle lui changeait les idées. Occupait son esprit à autre chose que leur première nuit tous les deux « Je voulais te prouver que j’avais changé, que j’avais fait des efforts et que j’étais prêt à t’accepter pleinement dans ma vie… ». Il posa son front contre le sien « Si tu le veux bien, je préférais qu’on ne dorme que, cette nuit ». Il lui saisit son verre pour en prendre une gorgée « Il faut que je fasse l’acquisition d’autres bouteilles. Il est vraiment très bon ». Lucious leva son doigt pour lui demander de patienter une seconde et récupéra son propre verre ainsi que la bouteille, avant de lui faire signe de le suivre dans la chambre à coucher. Il alluma la petite lampe de chevet, posa la bouteille à côté et s’assied sur le lit, dos au mur, écartant le bras pour qu’elle prenne place contre lui « Je veux bien parler… ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 15 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 15 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 15 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie



« hé stop arrête de dire n'importe quoi. Tu le fais une amnésie ou quoi ? On en a déjà parlé. D'accord ça date un peu…. » elle haussa les épaules en grimaçant. « -tu te prends trop la tête. On va être heureux. Et on le sera dans tous les domaines. » elle ne disait pas ça uniquement pour le rassurer. Elle en était convaincue.

C'était une diversion. Même si elle avait envie de connaitre la maison. Kate voulait surtout lui faire penser à autre chose. Parce qu'elle ne voulait pas qu'il se morfonde ou fasse un bloquage. Ils prendraient leur temps, apprendraient à se découvrir. Et puis ils avaient une arme redoutable : la communication. Et ça c était vraiment important. Sa main dans celle de Lucious elle découvrit la maison peu à peu. Quelques commentaires sur la déco et la grandeur des pièces. « -je suis adorable. » répliqua la jeune femme avec un sourire malicieux. « -je sais tout ça Lucious. Et je sais que c'est vrai. Ce qui c'est passé tout à l’heure ne change rien à ça. » ils en avaient parlé, elle avait toutes les infos nécessaires pour le comprendre, et surtout comprendre ce qui s'était pas. Ça les feraient rire dans quelques années. Son front contre le sien elle sourit et lui murmura : « aucun souci. » après sa rupture avec Adam, elle n'avait pas forcément la tête à ça de toutes façons. « -hé ! » s'exclama Kate alors qu'il lui piquait son verre avant de rire.

La jeune femme grimpa sur le lit à son tour, évitant avec soin de renverser son verre. Elle prit place à côté de Lucious, avant de regarder la pièce. « -tu en as beaucoup des propriétés comme celle ci ? » clairement elle savait qu'il était riche. Mais elle ne s'était jamais imaginée à quel point. « -et le restaurant ça marche ? Je suis sur que oui. » il n'y avait pas de raison pour que ça ne fonctionne pas. Elle avala la fin de son verre avant de fixer le mur du fond. « -il m'a demandé en mariage. Il a sorti une bague, à mis un genou au sol et m'a demandé ma main. » Il fallait qu'elle lui en parle. Même si c'était peut être pas le meilleur moment. « -j'aurais jamais dû accepté de sortir avec lui. Je déteste faire du mal aux gens. Délibérément ! Mais quelle idée aussi de faire ça ?! » elle s'enervait toute seule en se redressant, passant au dessus de Lucious pour remplir son verre. Lorsqu'elle en fit de même pour celui du millionnaire, Kate réalisa alors : « -pardon… j’devrais pas te parler de ça… je crois que j'ai besoin d'en parler à quelqu'un en fait… je suis désolée. » elle posa la bouteille et s'installa en face de Lucious, au milieu du lit, les deux genoux remonté sous la poitrine.



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 15 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 15 200709102013920795
Et si on essayait...  - Page 15 200709102313524199


avatar :copyright:️ TAG


Elle semblait convaincue qu’ils seraient heureux tous les deux. Lucious était plus craintif, se laissant guider par sa peur de tout gâcher, une fois encore. Elle lui laissait une seconde chance et il ne voulait pas l’anéantir « Merci » souffla-t-il pour unique réponse face à sa tentative pour le rassurer. C’était ce dont il avait besoin. Comme il avait besoin de cette distraction. Visiter la maison. Ils auraient pu très bien le faire au petit matin. Mais Katelyn savait qu’il avait besoin de penser à autre et pour ça, il l’aimait un peu plus. Parce qu’elle le connaissait. Ses bras autour de sa taille, il sourit à la réplique de sa petite-amie « Tu l’es, en effet » avant de déposer un baiser sur ses lèvres pour réponse. Elle était patiente, conciliante avec lui. C’était ce dont le millionnaire avait besoin et encore plus ce soir, après toutes ces péripéties.

Finalement, Lucious opta pour une nuit dans son lit à seulement parler entre quelques verres de vin. Se retrouver après tout ce temps loin de l’un et l’autre. Il posa sa main sur sa hanche et regarda la pièce autour de lui « J’ai mon appartement à New York, cette maison dans les Hampton. Un chalet dans le Vermont, perdu au milieu de nulle part et je suis en train de faire l’acquisition d’un appartement en Californie ». Oui, il était vraiment riche et ne manquait de rien financièrement. Il posa son regard sur cette dernière « Oui. Je suis content… Qu’est-ce qui se passe Kate ? ». Elle parlait un peu trop vite à son goût. Puis la réponse tomba. Adam l’avait demandé en mariage. Ce n’était pas rien. Il resta silencieux, encaissant la nouvelle. L’auteur était véritablement tombé amoureux de celle qui était, dorénavant, à ses côtés. Puis cette question suivit. Quelle idée de faire ça. Que devait-il comprendre ? Il la laissa prendre son verre de vin et la distance qu’elle mit entre eux lui serra le cœur. Lucious se redressa légèrement sur le lit « Pas de soucis » souffla-t-il avant de poser ses yeux clairs sur elle « Je pensais que tu voulais tourner la page, m’oublier. Je pensais qu’Adam était un homme bien, le genre de gendre idéal qui serait te rendre heureuse. Je te l’ai dit. Ta manière de l’accueillir m’a conforté dans mon idée que j’appartenais au passé. Par contre, si ta question nous concerne tous les deux, que sa demande au mariage te fait douter sur nous deux, alors c’est une toute autre conversation ». Oui, le millionnaire était confus quant au sens qu’il devait donner à sa question. Pensait-elle avoir fait une erreur en quittant pour lui ? Ou lui reprochait-elle de l’avoir poussé dans les bras de l’auteur ? Il prit son verre de vin qu’il observa en silence avant d’en prendre une gorgée.
« Je peux te poser une question et je veux que tu sois sincère. Est-ce que, quand tu as vu Adam poser un genou à terre, tu as douté ? Ne serait-ce qu’une fraction de seconde ? ». Il avait envie de savoir ou plutôt besoin de savoir.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Et si on essayait...  - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Et si on essayait...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: