Le Deal du moment : -20%
Super Mario 3D-All Stars – Jeu Nintendo Switch
Voir le deal
35.99 €

Partagez
 
 
 

 Quelques Facettes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Eko
Eko
MESSAGES : 19
INSCRIPTION : 09/02/2020
CRÉDITS : https://imajikreatif.blogspot.com/2019/02/coloriage-de-pour-adultes-dessin-loup.html

UNIVERS FÉTICHE : Post-apo et medieval ou SF. Enfin peu importe.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3586-eko
Noob

Quelques Facettes...  Empty

Bon pour commencer un perso que je n'ai pas joué depuis longtemps mais que j'aimais beaucoup.
Dans un univers cyberpunk (proche de cyberpunk2077) mais après je peux adapter à d'autre contextes.

Quelques Facettes...  Fe56ca11
Akhö Fäng
feat. avatar


©️ crédit
Akhö Fäng ou Khö'F

CARACTERE :
Calme et solitaire en général, bien qu'il puisse devenir soudain hyperactif ou surexcité dans certaine situation ou contexte. Il parle peu préférant l'action. Extrêmement impulsif parfois au mépris des autres ou de sa vie. Têtu et très borné mais dans l'ensemble compréhensif et très emphatique par moment, même s'il dissimule ça sous des airs d'ours mal léché.
Le fait qu'il parle peu a tendance à inciter les gens à parler. Et il écoute. Mais il ne réponds pas la plupart du temps.
Il a un côté casse-cou et aime le parkour, mais une haine féroce de toutes les sortes de polices habite son coeur et lui fait parfois perdre les pédales. Dans l'ensemble un type sympa mais très réservé sur ses sentiments.


HISTOIRE :
Né dans un ghetto d’une ville sinistre de l’est de la Sibérie, il grandit dans un monde de plus en plus connecté où ses parents, enfants d’anciens nomades condamné à la vie moderne on perdu totalement pieds. Aujourd’hui tout le monde a des implants, ou presque.
Lors d’une opération policière qui tourne mal dans le quartier, son père meurt, asphyxié par des gaz lacrymogène dans la cave où ils vivaient tandis que sa mère est battue et violée par les gardiens de la paix. Les drones-traqueurs des forces de l’ordre survolent la scène avec un sifflement strident… L’opération tourne au carnage quand les habitants commencent à se défendre puis à contre-attaquer. L’émeute dure trois jours et quatre nuits et finalement le calme est ramené à coup d’execution publique des meneurs.
Sa mère ne s’en remets pas. Elle reste le regard vague et prend des doses toujours plus conséquentes de « braindance » une drogue permettant de revivre des souvenir d’autres personnes. Elle s’immerge dans des souvenirs de nomades au temps des chasseurs d’ours et des éleveurs de rennes.
Et parfois d’un coup, pique des crises de folie furieuse en détruisant tout autour d’elle.
Akhö grandit seul, même s’il se mêle parfois aux bandes de gamin errants vivants dans le quartier. Il apprend a courir déjà. Pour éviter les emmerdes. Et grimper, bondir, tomber, escalader. Bref à se déplacer aussi bien sur le plan horizontal que vertical.
Y a plein de dangers potentiels ici. Même si la plupart des gens ne font pas attention à un môme solitaire et renfrogné, pour certain il n’est qu’une proie facile. Pour d’autre un objet de méfiance. Mais le pire c’est les keufs. Les condés. Des miliciens des corporations. Surarmés et bénéficiant de l’impunité générale. Les pires racailles du quartier…
Gamin, il vole. Pour manger. Mais pas seulement. Parfois c’est pour des tunes. Son plus beau coups ? La planque de Gorka. Un des grossistes du coin. C’est simple y a pas un seul machin à fumer, sniffer ou s’tanké que s’type possède pas. Il avait même tout le panel des cyberdrogues en vogue. L’homme a trouve sa cache pillée,  tous son stock éparpillé au sol et la maille disparue. C’est lui qui vendait à la mère d’Akhö.
Maintenant il vend des armes...
En général, après un mauvais coup, personne n’arrive à le rattraper. En un battement de coeur, il est sur un balcon ou atteint un toit et disparaît dans les ombres de la ville. Mais cette fois ça a été chaud. Pas direct, sur le coup. Personne à rien vu d’abord.
Après.
Pendant presque un an le garçon avait été sur la liste des « pas encore morts » du gang de Gorka. Ils cherchaient un gamin, cheveux blancs, peau foncée, presque bleutée. Un mutant.
Ah parce que oui Akhö a un léger soucis génétique : tout son corps fonctionne de façon plus vive. Il a des reflexes félins, une endurance de loup et son allure générale est… animale. Ses gestes sont fluides et vifs, ses mouvements souples et agiles.
Et ses oreilles pointues…
Mais surtout, une étrange maladie prend peu à peu possession de son corps. En grandissant sa peau déjà étrange s’est couverte par endroits de tâches et de lignes orangée, luisantes et mouvantes. Ces dessins semblent doué d’une vie propre et causent par moment des crises terribles où Akhö se tord au sol de douleur ou est pris de crises de violences tandis que les marques semblent se concentrer sur son dos et son visage. Puis elle disparaissent un moment. Il ne sait toujours pas à quoi c’est du.

Le garçon grandit.
Il rencontre un groupe de jeunes du quartier qui luttent pour empêcher la construction d’un gigantesque complexe industriel sur un des derniers site naturel du monde, les vestiges de la grandes forêt primaire sibérienne. Akhö passe plusieurs mois à se battre contre les milices des corporations finançant le projet et à courir dans un environnement à la fois étrange et magique… Un monde naturel, sans immeuble, sans écrans, sans béton ! Il tombe amoureux de la vie. Des arbres. Des bêtes.
De l’air. De la Terre. De l’eau, limpide.
Et du feu vengeur…
Il perd ses deux mains lors de l'explosion d'une grenade de désencerclement et doit la vie sauve à une urgentiste venue apporté aide et soins aux victimes de la police. Elle lui greffe des "gants magnétiques" utilisés dans les usine de tri des déchets. Le champs réglables permet au besoin de se hisser sur des containers sans prises, de projeter ou attirer des objet en fer. Akhö découvre assez vite le potentiel des gants comme "lance boulon" et apprends rapidement à s'en servir. Mais les douleurs fantômes lui volent parfois des nuits. ses "mains" sont lourdes et encombrantes, lui donnant une démarche chaloupée et à la fois handicapant ses mouvements tout en étant très utiles parfois.
Mais finalement les milices l’emportent et les jeunes décrits comme « anarko-terroristes » sont recherché ou emprisonnés. Le complexe se construit.
Beaucoup se réfugient alors en ville, dans les squats, les quartiers pauvres et les zones désaffectée. Ils survivent comme il peuvent et s'auto-détruisent beaucoup entre drogue, alcool et crises existentielles.
Akhö, entre deux splifs, devient chasseur de Drones... Et quand il n'a pas abusé du rhum, il est pas mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
 
Eko
Eko
MESSAGES : 19
INSCRIPTION : 09/02/2020
CRÉDITS : https://imajikreatif.blogspot.com/2019/02/coloriage-de-pour-adultes-dessin-loup.html

UNIVERS FÉTICHE : Post-apo et medieval ou SF. Enfin peu importe.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3586-eko
Noob

Quelques Facettes...  Empty

Autre perso que j'adore...


Quelques Facettes...  Ob_c1d10
Zee'
feat. avatar

Zeeya Saïtchka ou
Zee’ plus simplement.

CARACTERE :
Aussi vive qu’impulsive, Zee’ est en général d’humeur enjouée, volontaire et dure au mal. Elle n’hésite pas à foncer tête baisser dans la bataille, autant verbale que physique, mais manque parfois de vocabulaire pour exprimer ses idées en mots et parole, rendant ses tirades parfois maladroite et déplacée, voire insultantes au final quand elle se trouve à cours d’arguments…
Elle souffre beaucoup du regard des autres et se voit elle même comme inutile, débile et ininteressante.
Pourtant elle n’en laisse rien paraître le plus souvent, affichant un air provoquant et décidé.
Elle se vexe vite et prend facilement la mouche, si elle croit percevoir de l’ironie ou une quelconque moquerie dans les propos de son/sa interlocut-eur/rice et n’hésite jamais à remettre en place les macho et autres virilistes de façon cinglante, voire violente. Assumant sa préférence pour les femmes, elle revendique la fin de tout les privilèges, de classe, race ou de sexe.
A la fois féminine et spontanée, elle n’a pas grand chose à faire de son apparence et s’habille de préférence de façon pratique voire négligée.
Elle peut parfois passé des jours d’humeur maussade et renfrognée quand elle n’arrive pas à exprimer un problème.

HISTOIRE :
Elle perd son père toute jeune. Sa mère, infirmière, élève seule ses deux enfant (Zee’ et Arkh) avec courage bien qu’elle soit très prise par son travail. Les enfants passent beaucoup de temps seul et apprennent très tôt à s’autogérer.
Assez rapidement ils sortent passer du temps dans la rue avec les autres gamins du quartier. Ils fument leurs premiers pétard, prennent leur première cuite. Et subissent leur premières garde-à-vue…
Zee’ autant que son frère ne supporte que difficilement l’autorité et bien qu’ils aiment leur mère de tout leur coeur, ne peuvent s’empêcher de lui rendre la vie impossible. Scolarité chaotique voir inexistante.
Ils grandissent et bientôt les amitiés et relations avec les autres môme se précisent, se complexifient. Certains ne souhaite que faire leur place, de force s’il le faut, dans ce monde. D’autre voudraient bien changer des choses. Vivre autrement.
Assez vite une bande se forme qui aspire a une vie autre que la terne destinée collective de l’humanité actuelle. Il veulent de l’action, de la joie et la Liberté…
Que d’idéaux !

Les années ont passée et Zee’ a perdu une bonne partie de ses illusion sur le monde, les hommes, et la vie. Elle continue de se battre au quotidien pour ses idées mais elle ressent rarement l’enthousiasme fou et l’impression de vraiment faire bouger les choses qu’elle éprouvait souvent plus jeune.
Aujourd’hui, elle lutte juste pour vivre. Vivre un peu libre dans les recoin sombres et oubliés de l’hyper-société-consumériste.
Mais une petite flamme, au fond, tout au fond de son coeur, refuse de s’éteindre. Parfois une brise légère souffle dessus et ravive les braises de ses rêves.

Elle a perdu son bras gauche petite, lors d’un accident. Brûlée à l’acide de batterie. A « l’école » du quartier les cours avait lieu dans le local technique des ateliers municipaux. Et l’entretient était négligé voir inexistant. Un court-circuit dans le parc de batterie a fait exploser celles-ci, aspergeant élèves et enseignants.
Son frère lui est brûlé sur tout le torse et le visage… depuis tout petit, il a perdu ses yeux, son nez, sa bouche, son front, ses cheveux, son regard… Il est cyborg depuis et son visage est un masque mécanique…
Il protège sa « grande » soeur (Zee’ a un an de plus que son frère) depuis toujours mais ne supporte pas de la voir parfois boire au point de perdre toute raison et de vouloir se noyer dans la dépravation.  Dans ces moments, elle boit toujours plus et ne peut plus s’arrêter, petant un plomb quand il n’y plus rien a avaler… Souvent le lendemain elle ne se souvient de rien. Dans ces moment Arkh est pris de colère noire contre sa soeur et ne supporte pas que d’autres puissent profiter d’elle… pourtant lui aussi vit des phase d’auto-destruction très semblables.

©️ crédit
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Quelques Facettes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour se lancer :: Ma petite vie de rpgiste :: Mes personnages-
Sauter vers: