Partagez
 
 
 

 Everyone has a different story | ft Great Geranium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Mikadocolors
Mikadocolors
MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 07/11/2019
CRÉDITS : nightblood

UNIVERS FÉTICHE : City, fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3413-mikadocolors#72508 https://www.letempsdunrp.com/t3418-i-need-you-more-than-you-think#72572 https://www.letempsdunrp.com/t3477-everyone-as-a-story-mikadocolors#74175 https://www.letempsdunrp.com/t3415-repertoire-de-personnages-mikadocolors#72549
tea

Everyone has a different story | ft Great Geranium Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
La vie n'est pas réputée pour être facile, bien au contraire, chacun avance tant bien que mal dans ce monde. Et aujourd'hui nous suivons l'histoire d'une rencontre entre un adolescent perdu qui décide de tout quitter et une jeune femme qui va l'aider à sa manière.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Mikadocolors
Mikadocolors
MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 07/11/2019
CRÉDITS : nightblood

UNIVERS FÉTICHE : City, fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3413-mikadocolors#72508 https://www.letempsdunrp.com/t3418-i-need-you-more-than-you-think#72572 https://www.letempsdunrp.com/t3477-everyone-as-a-story-mikadocolors#74175 https://www.letempsdunrp.com/t3415-repertoire-de-personnages-mikadocolors#72549
tea

Everyone has a different story | ft Great Geranium Empty


Felix Newton
J'ai 19 ans et je vis à Edimbourg, Écosse. Dans la vie, je suis au chômage et je m'en sors pas vraiment bien. Sinon, parce que je l'ai décidé, je suis célibataire et ça me convient très bien.

Élevé par sa tante car son père s'est fait la malle quand sa mère était enceinte, Felix a grandi à Londres avant de déménager à Édimbourg. Ce n'est qu'à ses 16 ans que son père revient dans sa vie et le pourrit comme jamais. Felix souffre en silence, n'arrivant pas à faire passer cet homme pour un monstre car devant tout le monde c'est quelqu'un de charmant. Il a aussi un demi-frère qui le déteste tout autant.


Maxence Danet-Fauvel :copyright:️ bigbadwolf
C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Le mot de trop qui te sort de tes gongs. Et encore, tu restes suffisamment calme pour dévisager l’homme en face de toi, celui qui prétend être ton père et qui te serre dans ses bras dès que sa sœur, celle qui t’a élevé, est dans les parages. Mais dès qu’elle n’est plus là, tu as le droit à une toute autre facette de ton géniteur. Cet homme te débecte. Il te donne la nausée et tu n’oses pas imaginer comment il a pu traiter ta vraie mère avant de l’abandonner quand elle était enceinte de toi pour aller faire sa vie avec une autre. Il a même ramené sa nouvelle femme et son autre fils avec lui, faisant mine qu’il voulait t’intégrer à sa famille. Seulement tu as rapidement compris son but, il veut retrouver sa sœur et t’éliminer du chemin. Ce type est l’une des pires ordures que tu as pu croiser et si ça ne tenait qu’à toi, tu lui mettrais ton poing dans la figure. Mais tu retiens ce geste, serrant si fort tes poings que tes ongles s’enfoncent dans ta peau. Tu trembles sous la colère, mourant d’envie de tout laisser sortir. Pourtant tu le laisses t’envoyer tout son venin en pleine figure, avant de t’abandonner pour rejoindre son fils. Ou sa femme. Tu n’as pas réellement suivi la fin de ses paroles, préférant te protéger de ces horreurs. Tu es juste content de le voir partir loin de toi avant que tu ne craques. Tu n’as pas envie de finir en prison, tu n’as pas envie de blesser ta tante, celle que tu considères comme ta mère après toutes ces années à ses côtés. Malheureusement tu ne peux pas rester ici, tu ne peux plus le supporter. Tu as l’impression d’étouffer de plus en plus et des pensées dangereuses commencent à flirter avec toi. Alors tu te précipites dans ta chambre, récupérant quelques affaires dans ton sac de cours que tu as vidé sur le sol. Tu ne prends que le strict minimum, avant de sortir de l’appartement et de partir le plus loin possible.

Certains pourraient penser que tu es parti sur un coup de tête, mais ça fait des mois que tu songes à cette idée. Tu as besoin de prendre du recul et tant pis si pour ça tu dois dormir dans la rue pendant quelques jours. Tu sais très bien te défendre, tu fais de la boxe depuis plusieurs années maintenant. Et même si tu n’es pas le meilleur de ta salle, ils t’ont tous surnommé Mad dog car tu ne laisses pas tes adversaires partir sans les amocher un minimum. Oh, tu pourrais demander à tes amis de t’héberger quelques temps, mais tu n’as pas envie de les embêter ou d’être trop facilement joignable par ta mère. Et connaissant celui qui se prend pour ton père, tu es persuadé qu’il empêchera ta mère d’appeler la police pour signaler ta disparition. Il arrivera à trouver une excuse pour te dire que tu es juste parti quelques jours et que tu reviendras rapidement. Tu as rapidement repéré quel genre d’hommes c’est, un vile manipulateur qui fera tout pour ne pas voir les problèmes lui tomber dessus. Tu es donc tranquille de ce côté, même si l’idée d’inquiéter ta mère te déchire le coeur. Tu n’as pas envie de lui faire du mal, malheureusement tu te sens pigé avec cet homme à tes côtés. Tu n’as plus d’autres choix que de partir avant de faire une connerie.

Tu prends un bus, puis un autre, t’éloignant le plus du quartier où habite ta mère. Tu n’as pas envie d’être repéré par des gens qui pourraient te reconnaître et signaler ta position à ta famille. Tu quittes même la ville pour te diriger vers la suivante. Tu ne sais pas trop où aller, ni ce que tu vas faire pour te nourrir, mais tu trouveras bien un moyen de t’en sortir. Tu es débrouillard et au pire, tu trouveras une salle de boxe ou un bar avec des combats illégaux pour te faire un peu d’argent. Tu l’as déjà fait et c’est justement avec ces économies que tu t’enfuis. Tu as de quoi vivre quelques jours si tu ne trouves pas d’hôtel où dormir. Tu te dis qu’un banc suffira à ton bonheur, surtout s’il ne pleut pas. Tu ne risques pas grand-chose, si ? Tu es encore jeune et insouciant, le danger ne t’effleure pas l’esprit.

Lorsque tu descends du bus, tu allumes cette cigarette que tu as taxé à un autre voyageur. Tu as besoin de calmer tes nerfs et n’ayant pas de sac de sable sous ton poing, tu te tournes vers la nicotine. Tu expires la fumée, avançant dans la rue, cherchant un lieu où te poser. Tu t’éloignes des quartiers commerçants, pour t’enfoncer dans les rues plus étroites, plus sombres, plus discrètes, jusqu’à te poser sur le rebord d’un trottoir. Ça va faire plus de dix heures que tu voyages, tu commences à sentir la fatigue peser sur tes épaules. Tu ne connais pas bien le quartier, tu ferais mieux de demander si y a un parc dans le coin ou un endroit tranquille, mais pour le moment tu termines ta cigarette, profitant pour souffler. Tu sens enfin la colère s’évaporer pour laisser place à une fatigue mentale qui te donnerait presque envie de t’allonger là et de fermer les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Great Geranium
Great Geranium
MESSAGES : 37
INSCRIPTION : 12/01/2020
CRÉDITS : F. Boucher (1759)

UNIVERS FÉTICHE : MedFan ❤ Fantasy ❤ Contemporain ❤ Historique ❤ Post-apocalyptique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3528-reine-des-balcons https://www.letempsdunrp.com/t3537-j-essaye-de-faire-eclore-les-fleurs-qui-poussent-dans-ma-tete-k-c https://www.letempsdunrp.com/t3546-il-y-a-des-gens-qui-vous-laissent-tomber-un-pot-de-fleurs-sur-la-tete-d-un-cinquieme-etage-et-qui-vous-disent-je-vous-offre-ces-roses-v-h
Noob

Everyone has a different story | ft Great Geranium Empty


Dana "Marley"
Johnstone

J'ai 35 ans et je vis à Edimbourg, Écosse. Dans la vie, je suis TDS et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à mes choix de vie et ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




Leticia Wiemes :copyright:️


16h20. Un réveil, qui semble à ce moment très lointain pour Dana, sonne. Des miaulements, provenant de petites créatures à poils et visiblement dérangés par le bruit strident, se font entendre. Dana tend la main vers son téléphone, éteint le réveil, et invite ses chats sur le lit. Nollie, petite chatte grise ne se fait pas prier et vient s’allonger sans gêne sur Dana. Lumia, par contre, se fait encore désirer. Elle regarde ses colocataires de fortune d’un oeil calme, évaluant la situation pour savoir si ça vaut vraiment le coup de se lever. Finalement, après s’être longuement étirée, elle saute d’un pas flemmard sur le lit aux draps blancs. Dana passa encore une dizaine de minutes sur son téléphone avant de lever sous les notes de Beautiful Days, de Venus. Elle ralluma le chauffage et enfila son peignoir en soie, baillant à s’en décrocher la mâchoire. La journée d’hier à été longue, et aujourd’hui ne s’annonçait pas mieux. En arrivant dans son salon, les souvenirs de la veille lui revinrent en mémoire avec plus de précisions. C’était pas une nuit désagréable, loin de là. Ses vêtements de la veille étaient négligemment éparpillés sur le canapé et une liasse de billets était posée sur la table non loin. Elle les compta en se préparant un café. Il a même laissé un pourboire, dis-donc. En revenant de la cuisine, elle sortit de son sac un petit carnet gris, qu’elle remplit tranquillement pour garder trace de sa dernière journée de travail. Première chose qu’elle avait appris - à ses dépends : garder une trace d’absolument tout. Juste au cas où. Elle y agrafa aussi les tickets de caisse, surlignant les heures et retraçant du mieux possible la soirée. Ses chattes ne tardèrent pas à arriver, affamées comme toujours, et Dana les nourrit rapidement avant de regarder l’heure et d’aller se préparer. Elle essaya d’occuper sa journée, de combler chaque moment vide par un dessin, une course, un message. On dirait bien qu’elle appréhendait sa soirée plus qu’elle ne s’y attendait. Dana était très stricte et professionnelle concernant sa pratique, et ses clients la connaissait aussi pour ça. Alors quand son amie “Miranda” lui demanda un service impossible, elle refusa, évidemment. Mais quelques jours passèrent et Miranda était de plus en plus désespérée. À son arrivée à Edimbourg, Dana prit le temps de se constituer un réseau sûr et fiable d’autres TDS. Être seule dans une nouvelle ville c’est déjà difficile, mais dans ce métier, c’est juste dangereux. Miranda était TDS depuis presque aussi longtemps que Dana, mais exerçait dans la rue. Dana avait bien essayé de la convaincre de la rejoindre et de prendre une chambre “de travail” mais Miranda n’y pouvait rien. Se retrouver dans le même lit qu’un homme, jamais de la vie. Fair enough. Les mois passèrent et les deux jeunes femmes devinrent rapidement amies. Alors oui, quand Miranda lui demanda de la remplacer à la rue, juste un soir, super urgent, Dana ne pensait jamais accepter. Et pourtant, la voilà en train de s’y préparer. Elle a été catégorique : c’est uniquement pour ne pas qu’elle perde sa place. Aucun client, pas d’argent. Miranda avait accepté et c’est ainsi que Dana était en chemin pour passer une nuit qu’elle n’attendait pas avec impatience dans le froid, dehors, dans une rue isolée et minable, s’accrochant à son sac et priant pour qu’aucune descente de flic n’arrive ce soir-là. Elle en était malade rien que d’y penser, mais elle savait qu’un jour, Miranda pourrait se rendre tout aussi utile pour elle.

En arrivant sur le lieu habituel de Miranda, on ne peut pas dire que Dana se sentait très à l’aise. Les collègues étaient prévenues, mais ça n'empêcha pas les regards mauvais. Le métier de Dana n’est pas plus simple que le leur, juste différent. Mais il faut dire que la rue vous marque quand même autrement. Certaines la saluèrent tout de même, et Dana leur rendit un sourire en pressant le pas. Elle avait quelque peu galéré à trouver une tenue “adéquate”, pour tout de même faire comprendre sa place ici aux potentiels clients - qu’elle ne comptait pas prendre pour autant. Mais se dit que de toute façon, une femme dans ce quartier-là, à une heure aussi indécente envoyait un message suffisamment clair de sa position. Et maintenant qu’elle était arrivée, il se passait quoi ? Elle tourna un peu en rond, écouta ses talons claquer sur le pavé. Tout était silencieux et calme, la rue était vide. Peut-être qu’il était encore trop tôt ? À quelle heure ils arrivaient ? Peut-être que le mot d’une remplaçante était passé et qu’elle serait tranquille ? Elle s'emmitoufla dans sa grosse veste à fourrure et, commençant sérieusement à s’ennuyer, sortit son téléphone, faisant le tour des réseaux sociaux. Mais elle n’eut pas le temps de trop s’y attarder ; elle entendit quelqu’un, des pas s’approcher. Elle prit une grande inspiration, s'apprêtant déjà à le remballer gentiment mais elle se rendit vite compte qu’il ne semblait même pas l’avoir vu. Elle regarda l’inconnu un moment encore ; il s’installa sur le trottoir et s’alluma une clope. Au début, Dana se dit qu’il était peut-être venu pour Miranda, mais il était clair que non. Elle avait bien dit qu’elle ne s'impliquerait pas davantage, mais elle n’était pas idiote et savait qu’une présence, surtout masculine, ferait fuir n’importe qui dans cette situation. C’est un lieu de travail après tout et Dana respectait ça, donc faudrait pas que ça devienne un lieu de squat pour n’importe quel clochard ou groupe de jeunes.
Elle décida alors de s’approcher, prête à le virer fissa. Elle n’osait pas se l’admettre, mais elle avait quand même peur. Elle était armée, bien sûr, mais sait-on jamais. Elle s’approcha, pensant qu’il serait plus prudent de passer par devant pour ne pas l’effrayer et Dana se rendit vite compte que ce n’était en fait… qu’un gamin. Ça la rassura un peu.

“Oy gamin, dit Dana en se baissant un peu, je sais pas ce que tu fous là mais je suis sûre que tu peux trouver un autre trottoir tout aussi confortable. Tu va m’faire fuir tout le monde là.” Elle se redressa, croisant les bras sur sa poitrine, tentant de se réchauffer en se disant qu’il avait l’air bien triste, ce gosse quand même.

Revenir en haut Aller en bas
 
Mikadocolors
Mikadocolors
MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 07/11/2019
CRÉDITS : nightblood

UNIVERS FÉTICHE : City, fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3413-mikadocolors#72508 https://www.letempsdunrp.com/t3418-i-need-you-more-than-you-think#72572 https://www.letempsdunrp.com/t3477-everyone-as-a-story-mikadocolors#74175 https://www.letempsdunrp.com/t3415-repertoire-de-personnages-mikadocolors#72549
tea

Everyone has a different story | ft Great Geranium Empty


Felix Newton
J'ai 19 ans et je vis à Edimbourg, Écosse. Dans la vie, je suis au chômage et je m'en sors pas vraiment bien. Sinon, parce que je l'ai décidé, je suis célibataire et ça me convient très bien.

Élevé par sa tante car son père s'est fait la malle quand sa mère était enceinte, Felix a grandi à Londres avant de déménager à Édimbourg. Ce n'est qu'à ses 16 ans que son père revient dans sa vie et le pourrit comme jamais. Felix souffre en silence, n'arrivant pas à faire passer cet homme pour un monstre car devant tout le monde c'est quelqu'un de charmant. Il a aussi un demi-frère qui le déteste tout autant.


Maxence Danet-Fauvel :copyright:️ bigbadwolf
Une voix te tire de tes pensées. Tu n’as même pas vu venir la jeune femme à tes côtés, tu étais bien trop concentré sur tes pensées et ta fatigue pour prêter attention à ce qui t’entoure. Elle parle de faire fuir tout le monde. Il te faut quelques secondes de plus, ainsi qu’un coup d’oeil à sa tenue, pour capter où elle veut en venir. Elle veut sûrement parler de ses clients qui n’oseront pas se montrer si un jeune squatte sur le bord du trottoir. Tu n’es pas naïf, tu t’imagines très bien ce qu’elle peut faire pour gagner sa vie, sinon elle ne serait pas là, habillée de la sorte, à attendre. Tu soupires, levant enfin le nez vers le visage de la jeune femme. « Désolé. » Est-ce que tu l’es vraiment ? Non. Mais tu n’as pas envie de t’attirer des ennuis. Si tu la gênes, tu n’as pas le choix que de bouger. Où ? C’est la grande question, tu ne connais pas du tout ce coin. « Je connais pas l’quartier. » Tu n’es pas un grand bavard, tu es même le genre à parler avec ton regard ou tes gestes, seulement dans cette situation tu doutes arriver à te faire comprendre. Et tu n’as pas la force d’en venir aux mains si jamais quelqu’un se décidait à venir te chasser. Tu peux te défendre, merci à toutes ces années où tu as fait de la boxe, mais tes forces sont largement diminuées par la fatigue et le manque de nourriture. Tu n’as pas grand-chose dans ton sac alors tu fais tout pour économiser.

Tu finis par te relever, laissant ton sac au sol pour ne pas le porter pour rien. Peut-être que la jeune femme pourra t’aider à trouver un coin où te poser. Tu te demandes même a-t-elle entendu parler de combats illégaux où tu pourras gagner un peu d’argent pour te sortir de là. Tu te dis que tu peux t’en sortir sans pendant quelques temps, mais finalement ça te permettrait de dormir dans un hôtel, le temps de récupérer des forces. Surtout que connaissant le temps, tu risques de finir sous la pluie à un moment ou un autre. « Je cherche un endroit où me poser. » Vu ton attitude, tu doutes avoir besoin de rajouter que tu cherches quelque chose de pas cher, c’est sous-entendu dans tes paroles. « Promis, j’bouge après. » Tu essaies de lui montrer que tu ne veux pas la gêner, que tu cherches juste un peu d’aide pour te trouver un endroit où tu ne gêneras personne. Tu n’es pas un mauvais gars, tu es juste un peu maladroit et surtout tu es complètement perdu. La vie n’a pas été facile pour toi, ta famille est plus que bordélique entre l’absence de ta mère, ton père qui t’en met plein la figure et ta tante qui ne voit rien à son petit manège. Mais tu ne peux pas vraiment te plaindre, après tout, tu sais qu’il y a bien pire que toi dans la vie et finalement on pourrait presque considérer que tu fais un caprice en fuguant comme un sale gosse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Great Geranium
Great Geranium
MESSAGES : 37
INSCRIPTION : 12/01/2020
CRÉDITS : F. Boucher (1759)

UNIVERS FÉTICHE : MedFan ❤ Fantasy ❤ Contemporain ❤ Historique ❤ Post-apocalyptique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3528-reine-des-balcons https://www.letempsdunrp.com/t3537-j-essaye-de-faire-eclore-les-fleurs-qui-poussent-dans-ma-tete-k-c https://www.letempsdunrp.com/t3546-il-y-a-des-gens-qui-vous-laissent-tomber-un-pot-de-fleurs-sur-la-tete-d-un-cinquieme-etage-et-qui-vous-disent-je-vous-offre-ces-roses-v-h
Noob

Everyone has a different story | ft Great Geranium Empty


Dana "Marley"
Johnstone

J'ai 35 ans et je vis à Edimbourg, Écosse. Dans la vie, je suis TDS et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à mes choix de vie et ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




Leticia Wiemes :copyright:️
C'était quoi ce soupir qui disait tout sauf désolé ? Elle comprit bien qu'elle le dérangeait, mais c'était réciproque. Elle resta postée là, attendant qu'il veuille bien se relever pour pouvoir parler face à face. Dana n'était pas très grande, mais avec ses talons - ou échasses plutôt, elle devait bien arriver à sa taille. Elle le regardait avec une moue dubitative et méfiante.

"Tu connais pas l'quartier, raison d'plus de pas y traîner. Qu'est-ce que tu fous là de toute façon ?"

Elle ne le lâchait pas du regard. Maintenant qu'il était debout et à la lumière, elle pouvait le détailler plus aisément. Ce qu'elle cherchait surtout étaient des signes de drogue, d'alcool ou Dieu sait quoi encore. Elle les connaissait bien ces gars-là, et savait pourquoi ils étaient à éviter. Mais tout ce qu'elle trouva dans ses yeux, c'était de la fatigue. Sûrement autre chose aussi, une triste marque de la vie, mais Dana n'avait pas la tête à se perdre dans ces yeux-là dans l'immédiat. Elle soupira à son tour et se recula un peu pour lui laisser un peu d'espace et d'air. Il avait pas l'air dangereux ni drogué, et son calme et sa nonchalance ne semblaient pas cacher quelque chose d'autre. Il cherche juste un endroit où se poser.

"C'est quoi ton truc, t'as fugué ? On t'as viré d'chez toi ? Faut que j'appelle les flics ou un truc du genre ? Elle essaya de se faire plus douce, parler calmement, mais on ne peut pas dire que c'était son fort. Il y avait toujours ce ton brusque et faussement assuré dans sa voix. Flippe pas hein, je vais rien dénoncer, mais si on t'as... frappé ou j'en sais rien, j'appelle."

Appeler la police, bien sûr. Comme si elle l'avait déjà fait pour elle-même. Elle aurait jamais accepté que quelqu'un le fasse pour elle, mais elle se dit que c'est ce qu'un adulte responsable dirait. Si ça peut le rassurer, peut-être.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Everyone has a different story | ft Great Geranium Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Everyone has a different story | ft Great Geranium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: