Le Deal du moment : -27%
Ecouteurs Apple AirPods (2e génération) ...
Voir le deal
130.92 €

Partagez
 
 
 

 Big Bro & Lil Sis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
A croquer
A croquer
Féminin MESSAGES : 21
INSCRIPTION : 19/03/2017
CRÉDITS : none

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

Big Bro & Lil Sis Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Originaires d’Inde, Crystal et son frère sont envoyés à l’étranger très jeune pour y faire leurs études.
Des années plus tard, ils se revoient, ne s’entendant malheureusement pas c’est plus sous le coup de la pression familiale que cette rencontre a lieu qu’une réelle envie de se voir.
Revenir en haut Aller en bas
 
A croquer
A croquer
Féminin MESSAGES : 21
INSCRIPTION : 19/03/2017
CRÉDITS : none

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

Big Bro & Lil Sis Empty


Crystal Abraham
J'ai 27 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis monteuse de vidéo et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, mon frère que je hais par dessus tout vient de l'Angleterre me rendre visite...  




avatar :copyright:️ Bounty


Il était 7h à la Gare du nord à Paris, Crys était complètement à l’ouest, elle fixait l’écran des arrivées comme si ça allait lui afficher son avenir.
Les yeux exorbités, les cheveux ébouriffés, elle avait pris la peine de s’habiller décemment et de se laver mais… C’était tout ! Elle n’avait pas dormi de la nuit en imaginant les pires scénarios de rencontre possible !
Après 5 ans de silence radio elle allait revoir son grand frère, il avait comme elle, choisit l’Europe pour faire ses études sauf que c’était l’Angleterre pour lui et la France pour elle. Malgré la proximité des deux pays, ils avaient consciemment choisi de ne pas rester en contact.

La cause de leur séparation est que leurs parents Indiens accordaient toujours à l’aîné plus de droits qu’à elle, pour unique et seule raison qu’il est un garçon.
Pour eux c’était une fierté que leur fils ait étudié à l’étranger et y habite aujourd’hui mais au contraire pour la cadette, ce n’est qu’une source de crainte. Il l’imaginait en train de vivre une vie de débauche et d’excès alors que ce n’était pas du tout le cas ! Et ils faisaient tout pour qu’elle revienne vite en Inde pour se marier et avoir une vie convenable auprès des siens.
Mais la jeune femme ne le voulait pas et le fait qu’elle n’ait pas le support de son frère n’a que plus détruit sa relation avec sa famille.
En apprenant que son fils allait signer un important contrat concernant son travail en France, leur mère avait obligé ses enfants à se voir lors de ce voyage en espérant que son frère arriverait à la convaincre de revenir en Inde.

Donc nous y voilà, au moment tant redouté, le train arriva et tout le monde se précipita pour recevoir ses proches en gare, Crys au contraire, traîna le pas et une fois arrivée à proximité de son frère, dos à elle, elle lui mit un petit coup de pied dans la rotule et lui arracha sa valise de sa main. Il prit sa petite soeur dans ses bras pour la saluer, il y eut un regard de dégoût qui s’élança en sa direction et elle se détacha rapidement de lui. En plus du geste en lui-même, une autre chose avait causé ce rejet… La veste du jeune homme empestait, elle toussa et lui dit : “Tu fumes ?!?”

Et oui après 5 ans de silence, ce n’est pas un “bonjour” ou “le voyage c’est bien passé ?” qu’elle lui adressa en premier mais bien un : “Tu fumes !” remplit de dégoût.

Et dire qu’on l’accusait, à tort, de tous les vices du monde et lui le fils chéri, se permettait un tel écart qui était aussi bien dangereux pour sa santé que dégradant pour la réputation de sa famille, elle aurait prononcé cette même question sur le même ton en Inde, il se serait fait tabasser par leur père. Et le pire dans tout ça c’est que même dans ce cas, leur mère lui aurait trouvé un excuse… Elle serrait les dents en imaginant la scène qui n’allait malheureusement jamais se produire.
“Tu pues Bro, bois une bouteille de Febreeze, douche-toi avec… J’en sais rien moi, mais ne m’approche pas.”

Revenir en haut Aller en bas
 
Dobby_is_free
Dobby_is_free
MESSAGES : 6
INSCRIPTION : 08/12/2019
CRÉDITS : Butterbeer

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique, lycée, normal, ça dépend mon humeur :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

Big Bro & Lil Sis Empty


Sameer
Abraham

J'ai 44 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis Avocat & associés en droit des entreprises et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un coeur à prendre, plutôt charmeur et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Mahesh babu:copyright:️moi

Une sonnerie d'alarme est en train de retentir dans l'appartement Londonien du fils Abraham. Cette alarme sans fin c'est celle de son réveil afin qu'il ne zappe pas le train pour l'emmener sur Paris. Non pas qu'il a hâte de s'y rendre, sachant qu'il va devoir affronter des retrouvailles avec sa soeur. Quel horreur rien que d'y songer, il pousse un profond soupir avant d’assommer d'un geste de la main son téléphone portable. Mauvaise idée, l'objet vient simplement s'éclater sur le sol sans même s'interrompre. Il bougonne avant de daigner se lever. Il l'attrape au vol, le regarde et constate qu'il a un nombre d'appels manqués importants... sa mère pour changer qui veut être sûr que tout va bien pour lui. Il enclenche une playlist et quitte enfin son lit en direction de la douche. La nuit fut courte pour le beau brun, entre soirée arrosée pour fêter un nouveau contrat et autre sortie permettant de s’enivrer toute la nuit. Une chose est sûre, la douche est bien méritée. Il se délecte de l'eau chaude qui coule sur son corps avant de se rappeler l'heure de son train. « Merde.. » ni une, ni deux le voilà dehors, il s'habille à la va vite, bien que la tenue est toujours assortie et parfaite. Il a tout de l'homme d'affaire, l'avocat en puissance.

Il est fier de son parcours et ne dira jamais le contraire. Ses parents ont fait le nécessaire pour l'envoyer dès son plus jeune age faire ses études en Angleterre. Diplômé d'une grande école de droit, le voilà aujourd'hui associé d'un cabinet d'avocats plutôt bien placé de cette belle ville de Londres. Le bémol ? Ses parents attendent de le voir épouser la femme parfaite qui va pouvoir assurer la descendance de la famille Abraham. Cette étape de sa vie, il n'a même pas envie d'y penser. Pourtant à l'aube de ses 44ans il serait temps de l'envisager. Une sourire malicieux se dessine sur son visage quand il pense à ça, hé oui, une seule chose peut lui permettre de changer de sujet. Il suffit de parler de sa sœur, elle qui n'a pas encore de mari, qui vit une vie dépravée sur Paris. Cette sœur incapable de retrouver le droit chemin et de se poser une bonne fois pour toutes. Cinq ans, c'est le nombres d'années sans voir sa sœur. La raison est simple, leurs points de vues divergent concernant la vie de la jeune femme. Sameer est du genre surprotecteur, difficile à vivre et encore plus têtu quand il s'agit de protéger sa petite princesse. Pour lui, elle n'aurait jamais dû quitter l'Inde pour s'installer à Paris. Ou alors, il aurait accepté de la voir venir s'installer à Londres, il aurait pu avoir le contrôle sur sa vie. Il n'a pas aimé la voir lui tenir tête. Alors, bêtement, ils ont choisi de s'éloigner l'un de l'autre. Difficile de savoir comment vont se passer les retrouvailles quand on connaît le caractère des deux...

Une fois installé dans le train, Sameer commence à regarder ses mails, valider les réunions à venir et surtout préparer la grande réunion qui s'annonce lundi. Oh oui, il n'a pas intérêt de se louper, un contrat avec un client Français est en jeu. Il sait juste que ça va rapporter de l'argent et lui permettre d'installer la réputation de son cabinet en France. Il est avocat en droit des entreprises, pour lui, il est question de chiffres, d'argent, de négociations et surtout d'encaisser de bons virements à la fin du mois. Tandis qu'il regarde son mail, ses yeux s'attardent sur un de sa mère qu'il n'a pas encore pris le temps d'ouvrir. Il faut dire que l'intitulé prête à sourire -N'embête pas ta sœur.

Un sourire se dessine sur son visage quand il songe à l'idée que soit en train de se tracasser à les voir se retrouver. Ses parents ne sont pas dupent, ils savent bien que la relation entre les deux enfants n'est plus au beau fixe. Ce n'est pas toujours évident d’élever des têtes de mules à distance, mais pas le choix, il faut faire avec. En tout cas, le jeune homme est bien décidé à tempérer ses propos, il n'a pas envie que sa sœur vienne pourrir son séjour. Il quitte l'écran des yeux et pose son regard sur belle brune non loin de lui, enfin quelqu'un d'agréable à regarder dans ce train. Elle à les yeux rivés sur son smartphone et semble totalement captivée par la conversation qu'elle doit tenir. Il continue d'analyser les personnes qui l'entourent avant d'entendre l'alerte indiquant l'entrée en gare. À peine dehors, il dégaine ni une, ni deux son paquet de clope, addiction qu'il n'arrive pas à oublier. Il n'est pas accro enfin, si un peu mais, il ne viendra jamais à l'admettre. Il se délecte de sa cigarette avant de la balancer dans le cendrier. Il se regarde rapidement dans le reflet d'une vitrine et s'avance vers la sortie. Il cherche du regard une tête qui normalement devrait reconnaître sans difficulté. L'avocat s'impatiente assez facilement, alors il se cale droit comme un piquet et décide de sortir son téléphone pour passer un coup de fil quand il se prend un cou de le genou qui manque de le faire vaciller. « Enfin.. » il attrape sa sœur dans les bras et l'étreint si fort qu'il risque de l'étouffer. Enfin ce geste sympathique est de courte durée, elle ne manque pas de lui faire une remarque concernant la cigarette. « La petite fille parfaite va me faire croire qu'elle n'a rien à se reprocher.. » il lui balance ça tout en lui assénant un petit coup dans le côté. « T'as pas appris la ponctualité après toutes ces années ici ? »son visage se durcit. Durant un court instant il la détaille du regard, essayant de chercher le rapport taille, poids, cernes, fatigues, tenues correctes ou non, tout y passe. « T'as perdu du poids, tu te nourris au moins ? Ton métier ne te rapportes pas assez ? Tu veux que j'appelle maman pour en parler ? » il affiche un petit sourire satisfait à la fin de sa phrase. Sa mère, il suffit de prononcer ce mot pour que sa sœur normalement réagisse au quart de tour. Ça l'amuse toujours..


Revenir en haut Aller en bas
 
A croquer
A croquer
Féminin MESSAGES : 21
INSCRIPTION : 19/03/2017
CRÉDITS : none

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

Big Bro & Lil Sis Empty


Crystal Abraham
J'ai 27 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis monteuse de vidéo et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, mon frère que je hais par dessus tout vient de l'Angleterre me rendre visite...  




avatar :copyright:️ Bounty


« La petite fille parfaite va me faire croire qu'elle n'a rien à se reprocher... » il lui balance ça tout en lui assénant un petit coup dans le côté. Elle le regarda méchamment, comment osait-il ! Elle voulait l’étrangler et lui faire manger son paquet de cigarettes par ses trous de nez mais il y avait trop de témoins et leur mère allait l’engueuler… Donc une vaine perte d’énergie !
« - T'as pas appris la ponctualité après toutes ces années ici ?
- Je suis arrivée à l’heure, c’est le panneau d’affichage qui ne s’est pas mis à jour avant et à vrai dire courir et pousser tout le monde pour un pot de nutella à soldé à -70% ça a plus d’intérêt que pour toi. »

Elle commença à fouiller dans son sac à la recherche d’une bouteille d’eau à lui donner, elle lui tendit tout en roulant la valise de son frère et en marchant, elle vit son regard la scanner, elle se souvient de cet air qu’elle détestait tant… Ah oui ! Leur mère, elle sentait les  fameuses questions arrivées au quart de tour :
«T'as perdu du poids, tu te nourris au moins ? Ton métier ne te rapportes pas assez ? Tu veux que j'appelle maman pour en parler ?”

Elle tira les manches de sa chemise jusqu’à le bout de ses mains et si elle aurait pu elle aurait sûrement tiré beaucoup plus, jusqu’à se momifier peut-être avec son habit...
Le “Tu veux que j'appelle maman pour en parler ?” prononcé par son frère résonna dans sa tête comme le souvenir d’un vieux mal de tête, ses conversations auxquelles elle n’est pas invitée et même si elle l’était son avis n’était même pas écoutée. Elle serrait des dents d’une force que l’on voyait la carrure de sa mâchoire se dévoiler. Elle prit une grande inspiration et répondit avec un sourire hypocrite : “Oui, je vais très bien… (plus doucement) Enfin avant 5 minutes, j’allais très bien. (plus fort) Et toi ?”
Elle adorait son métier, elle travaillait comme monteuse vidéo à TF1, son salaire était confortable sans égaler celui de son frère mais il l’a satisfaisait et à vrai dire : n’est-ce pas ça le plus important ? Il parlait sans qu’elle l’écoute, elle aussi le regardait, il avait changé, la quarantaine dépassé il mettait des vêtements de luxe même la valise qu’elle tirait semblait être de très bonne qualité, elle n’en connaissait pas la marque mais connaissant son frère elle devait valoir son prix.
Il devait teindre ses cheveux, déjà à l’époque de leur dernière rencontre il avait quelques cheveux grisonnants aujourd’hui disparus. Il avait le teint fatigué, avait-il une copine ou une femme ? Des enfants cachés à leurs parents ? Elle n’en savait rien mais la moindre différence d’origine, de religion ou même de caste aurait causé une apocalypse à la maison et une différence de genre, je n’en parle même pas, la fin de l’univers tout entier sûrement.

Comment pouvait-elle ignorer autant de détails aussi important de la vie de son frère, celui avec qui elle avait grandi, celui qui l’avait élevée… Enfin plus étouffée qu’autre chose !
Allaient-ils finir leurs vies comme deux inconnus au pied d’une gare s’échangeant des banalités et des remarques blessantes jusqu’à en être répugnés l’un de l’autre ? Leur prochaine séparation sera t-elle la dernière ? Des inquiétudes qui hantaient ses parents.

“Tu sais c’est petit chez moi, si tu préfères dormir à l’hôtel ça ne me dérange pas et ça sera sûrement plus confortable que mon canapé.”

Ils savent tous les deux que c’est précisément l’inverse que ce leur mère a dit mais elle n’était vraiment pas à l’aise de l’emmener chez elle pourquoi continuer cette mascarade alors qu’on pouvait y mettre un terme, leur mère était à des kilomètres d’eux comment pouvait-elle savoir où ils étaient ?
Et c’est au moment où il allait répondre que leurs téléphones sonnèrent en même temps, ils approchèrent les deux objets l’un à côté de l’autre et virent “maman” sur le smartphone du grand frère et “papa” sur celui de la petite soeur.
Ils tirèrent la même grimace, celle de la famille Abraham avant un interrogatoire !
“Allô papa ?”
Il fallait être court, net et précis… Le moindre faux pas dans ces conversations leur vaudront chers plus tard. C’était littéralement une embuscade ne laissant à aucun des deux enfants la chance de se consulter pour répondre aux questions.
"Oui, il est arrivé... Oui, je lui ai acheté de l'eau... Oui papa, je m'occupe de tout, je vais l'emmener déjeuner... Non papa on ne se goinfre pas ! Promis, papa, écoute on se rappelle plus tard ! Oui, je..."
Il ne voulait pas raccrocher  :TT:
Revenir en haut Aller en bas
 
Dobby_is_free
Dobby_is_free
MESSAGES : 6
INSCRIPTION : 08/12/2019
CRÉDITS : Butterbeer

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique, lycée, normal, ça dépend mon humeur :)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

Big Bro & Lil Sis Empty


Sameer
Abraham

J'ai 44 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis Avocat & associés en droit des entreprises et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un coeur à prendre, plutôt charmeur et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Mahesh babu:copyright:️moi

Voila les retrouvailles tant attendues et tant redoutées à la fois furent faites, rapidement certes, sans envie de se sauter dans les bras pour se dire combien ils sont heureux de se retrouver. Non, juste assez poli pour s'échanger des banalités et s'envoyer des petits piques cinglants l'un comme l'autre. Difficile au sein de cette famille de se dire les choses, d'avoir une ouverture d'esprit assez grande pour accepter les choix et de chacun. Et surtout de les respecter. Non, il faut toujours une personne pour vous dicter votre conduite, une autre pour vous faire des reproches et encore une capable de mixer le tout pour réussir à tourner la situation à son avantage. La personne qui excelle dans ce domaine chez eux ? Elles sont deux en fait, les parents. Ah ça, impossible d'échapper aux choix de patriarches. Quand son téléphone commence à vibre, il pense de suite à sa mère. Il sait qu'elle va tout faire pour lui sortir les vers du nez, lui faire cracher le morceau sur le mode de vie de sa sœur, savoir si elle doit la ramener rapidement au pays. Un mot, et l'avenir de la demoiselle pourrait basculer. Elle sait bien que l'avis de son frère pèse lourd dans la balance. Pourtant c'est loin d'être un modèle à suivre, certes il a une situation professionnelle stable, un travail qui le met dans une situation confortable, mais pour le reste... Il vaut mieux fuir. Si ses parents avaient connaissances de la moitié de ce qu'il fait, ça fait bien longtemps qu'il serait retourner en Inde, marié avec une fille de bonne famille capable d'assurer une descendance. Pour le moment, il se conforte dans sa vie de débauche. Revenons au téléphone portable. Quand leurs téléphones respectifs se mettent à sonner, les deux jeunes gens échangent un regard, pas la peine de parler, ils savent qu'ils vont devoir assurer. Ils se font un signe de tête et décrochent en même temps. « Maman chériiiiie » il use et abuse de ses charmes quand il parle avec sa mère. Capable de redevenir le petit garçon qu'il était doux et attentionné. « Elle m'attendait, elle est resplendissante, la vie ici lui réussie.. »  il lance un regard en coin en direction de sa sœur et esquisse un sourire en coin. Faux il trouve qu'elle est fatiguée et différente, mais ça, il va bien se garder de le dire. « Bien entendu, oui on te fera des photos. Ce qu'on fait ? Je viens juste d'arriver maman, laisse moi le temps de m'installer chez elle et de trouver une idée de promenade. »  il marque un temps de pause pour écouter la conversation que sa sœur tient en parallèle. Le voilà en train de lever les yeux au ciel, ses parents sont incorrigibles. « Un groupe d'amis ? Je ne sais pas, sûrement, oui oui.. »  il lâche un rire avant de tenter de raccrocher. « Le taxi arrive.. je t'aime.. » il coupe court au nez de sa mère. Elle allait commencer une nouvelle phrase, mais il est préférable de stopper avant que la situation ne dégénère.

Il range son portable dans la poche de sa veste et attend que sa protégée termine à son tour de discuter, il sait qu'elle est incapable de mettre fin à une conversation avec son père. Ça reste la petite chouchou du paternel. Il rigole à cette pensée et lui attrape le téléphone des mains.  « Papa, elle est avec moi, tout va bien se passer. On te fais suivre des photos, va voir maman. » et hop sans se poser plus de questions il raccroche. « C'est pas si dur tu vois ? »  il pousse du coude sa petite sœur et se remet en marche. « Pour revenir à ta remarque ça me va très bien d'être chez toi. »  tout en ouvrant la porte du taxi. N'allait pas croire que le jeune homme va se mettre à marcher ou pire, à se retrouver à devoir prendre le métro. Il ne manquerait plus que ça, il à une horreur infinie que de devoir se mélanger aux autres. Un défaut ? Non, une peur, il se sent oppressé quand il se retrouve dans la foule. Il préfère les endroits intimistes, loin des gens, loin de tout. Quelque chose qu'il se garde bien de dire aux gens qui l'entourent. Une fois calé dans le taxi, il regard par la vitre, admirant comme toujours la ville qui défile. Il aime cet endroit et comprend le choix de la jeune. « Ton boulot te prends pas trop de temps ? »  tout en posant son regard sur elle.
[/color][/b][/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas
 
A croquer
A croquer
Féminin MESSAGES : 21
INSCRIPTION : 19/03/2017
CRÉDITS : none

UNIVERS FÉTICHE : réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

Big Bro & Lil Sis Empty


Crystal Abraham
J'ai 27 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis monteuse de vidéo et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, mon frère que je hais par dessus tout vient de l'Angleterre me rendre visite...  




avatar :copyright:️ Bounty


Son frère heureusement après avoir rudement raccroché au nez de sa mère prétextant l’arrivant d’un taxi venu au secours de sa petite soeur et fit de même avec son père qui était toujours entrain de parler au moment où il raccrocha:
“- Mais qu’est-ce que…
- C'est pas si dur tu vois ? ”

Elle haussa des épaules complètement blasée par son comportement.
*Ça va encore me retomber dessus j’en suis sûre...*
Ils prirent un taxi, il insista pour venir chez elle le temps de son séjour, elle indiqua au chauffeur l’adresse de chez elle.
Son grand frère tenta de lui demander comment se passer son travail, d'une façon assez péjorative : « Ton boulot te prends pas trop de temps ? »
Elle ne put pas répondre, arrêtée par le bruit du klaxon, il y eut un bouchon qui s'est formé devant eux, le chauffeur se mit à insulter les manifestants qui bloquaient la route.
Crys se mit à sourire en le voyant perdre patience, elle posa la main sur l’épaule de son frère et lui chuchota : “On peut terminer en marchant ça ira plus vite.”
Elle demanda l’arrêt du véhicule au prochain endroit accessible et régla le montant de la course avant que son frère ne put le faire au chauffeur qui était assez mécontent de ne pas l’avoir exécutée entièrement. Elle lui sourit assez chaleureusement, elle savait à quel point c’était difficile pour tout le monde de travailler dans ces conditions.
“Si tu restes chez moi, tu suis mes règles et la première c’est moi qui paye.”
Elle savait que ses parents passaient leur temps à la par rapport à son salaire, mais elle travaillait bien sa vie, assez pour être heureuse et en bonne santé, et elle voulait le prouver à son frère, lui qui ne l’a croyait pas. Ils firent quelques pas et le silence s’installa, elle n’avait aucune idée de comment le meubler et elle savait très bien de quelle façon les Abraham avaient l’habitude de le meubler ce fameux silence : “Le mariage”... La solution à tous les problèmes et apparemment aux siens, comme une pilule magique qu’on essayait de lui faire avaler de force, il fallait donc qu’elle dise quelque chose avant que l’engrenage se ne referme sur elle.
“ALORS !” Son frère sursauta un peu et rigola de cette abrupte intervention.
*Un peu trop brutal, un peu trop fort et pas du tout discret, comment je rattrape ça maintenant.*
“Euh, du coup toi… Ton contrat, tu vas le signer bientôt ? Tu as le temps pour visiter Paris ?”
Elle espérait que non pour en finir avec ces politesses, pour l’empêcher à trop s’immiscer dans sa vie même si elle ne pouvait techniquement rien y faire.
Elle poussa son frère sur le côté pour qu’ils évitent de se faire écraser par les cyclistes qui étaient aussi serial killer entre 7h et 9h30 et ne se gênaient pas à foncer tous ceux qui croisaient leur chemin. Ce geste qui ne durait quelques secondes suffirent pour lancer une horde de sifflements de la part de jeunes femmes les suivant : “OHHHH QUE C’EST TROP CHOUUUUUU !”
Elles se mirent à parler en Français à leur amie: “Alors c’est lui ton gars ?!?”
Elle eut une soudaine envie de vomir mais avant qu’elle ne puisse leur dire quoi que ce soit elle se fit assaillir de bise de bonjour ne la laissant pas terminer sa phrase: “Non… C’est… Oh !” Elle attrapa une jeune femme dans son élan: “C’est mon frère !!!”
Elles se mirent à rire face à cette déclaration mais cela ne les empêchèrent pas de continuer le rituel et de le faire subir au jeune homme l’accompagnant.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Big Bro & Lil Sis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Big Bro & Lil Sis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: