Le Deal du moment : -15%
Manette Xbox sans fil Édition Limitée ...
Voir le deal
56.43 €

Partagez
 
 
 

 Bonjour Paris !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
Aida10
Aida10
Féminin MESSAGES : 57
INSCRIPTION : 01/09/2019
ÂGE : 19
RÉGION : France
CRÉDITS : Dessin de moi

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3250-un-petit-individu-arriva https://www.letempsdunrp.com/t3270-replique-par-ci-aria-par-la#70323 https://www.letempsdunrp.com/t3268-theatre-acte-scene#70276 https://www.letempsdunrp.com/t3253-mes-petits-enfants-cheris
Noob

Bonjour Paris ! - Page 2 Empty



Alexandr
Rachmaninov

Je suis Alexandr Aleksandrov Rachmaninov et j'ai 18 ans. J'installe à Paris en France pour débuter mes premières études avec mon ami Youri Issaïev.

Mon plus grand rêve est devenir mécanicien de locomotives et je compte bien réaliser mon objectif d'enfance, tout comme Youri.

Informations supplémentaires ici.


Aaron-Taylor Johnson  • dans Anna Karénine


Comment pourrais-je me calmer à la vue de cet homme au langage plus ou moins grossier, je n'avais toujours pas oublié le fameux mot toti dont je suis à la recherche de la signification exacte.

Je fis un regard furieux et noir comme cet homme en face de moi. Quelqu'un l'appela et je découvris que son nom est Georges Langlois. Intéressant je notai en tête "LAnglois", un nom bien français.

Qu'est-ce que je serai devenu sans Youri ? Ce serait une pure catastrophe mais Youri est toujours là pour calmer ma fureur. Je retournai mes talons et essayai de ne porter regard sur Langlois pendant tout le long du discours de la rentrée. Alors Youri et moi installâmes à la sixième rangée de l'amphithéâtre. Je posai mon menton sur ma main dont mon coude est appuyé contre la table pour être attentif pendant le discours si Youri voudrait bien savoir ce qu'il aurait dit le locuteur.

Ce Langlois était installé dans les derniers rangs de l'amphithéâtre avec son camarade, probablement français aussi. Ainsi commença un long et interminable discours avec une voix monotone et peu élevée pour les élèves du fond, plutôt d'en haut. J'avais bien envie de plaindre pour eux, ironisai-je en jetant un coup d’œil au français.

Combien de temps avait duré le discours ? Cela faisait 1h30 que nous étions tous assis en train d'écouter le vieux. Certains étudiants commencèrent à faire des petits chuchotements de plaintes et d'autres à s'endormir ou bien encore commencèrent à donner des critiques sur le point de vue du professeur sur les nouvelles technologies. Je dois avouer que certains éléments j'eus envie de donner mon point de vue mais à ce stade-là avec l'ambiance qui commençait à retentir, je dus contraint de rester en retraite.

Ainsi se termina le discours pour de nombreuses plaintes des  élèves. Cela se lisait à leur visage. Certains ne semblaient pas être satisfaits de la venue dans la nouvelle école et d'autres s'impatientaient de révolutionner le monde.

Je sortis en suivant le flot des élèves qui menèrent vers les couloirs pour se diriger dans une autre salle où nous serions tous séparés les uns des autres. Si la confirmation est vrai alors j’agrippai brusquement par l'épaule de Youri pour que je restasse avec lui, lui qui ne connaissait pas un mot en français.

Arrivé dans une salle largement plus étroite que la précédente où nous pouvions respirer en toute liberté. Elle ressemblait fort à une salle de classe avec une bibliothèque qui remplissait tout le mur. On pouvait voir que les ouvrages n'étaient pas tous écrits en français, il y avait de l'anglais. J'installai au premier rang. Manque de chance je retrouvai le fameux Langlois. Je fis un léger rictus, histoire de me moquer de lui pour avoir poussé mon ami. D'ailleurs Youri s'est retrouvé au dernier rang de la salle juste à côté de Langlois justement. Tandis que moi je me retrouvai un français bien élevé, puisque cela se lisait par ses bonnes manières et ainsi que sa façon de parler tel un noble parisien. Que fait un homme comme lui se retrouvait ici ? Je fus étonné mais pas tant que cela finalement puisque je lui ressemblais assez quand j'observai discrètement l'allure de mon voisin.

Un vieil homme arriva. Il était complètement démodé, il était très loin d'être dans la modernité car il portait un habit du siècle précédent, c'est-à-dire une tenue "rococo". Je fis un léger grimace de dégoût. Il commença alors à parler d'une voix vive et j'eus l'impression qu'il chantait mot pour mot.

***

Lorsque la journée de rentrée toucha la fin, je fus totalement ravi car cela correspondait à mes attentes. Quant à mon ami Youri, il semblait être épuisé pour les nombres d'heures de compréhension orale en français, je lui compatis. Pour détendre la fin de la journée je lui proposai ainsi :

- Dis Youri, tu ne veux pas aller quelque part pour te détendre ? proposai-je gentiment en espérant qu'il accepta ma proposition mais bien sûr, en le connaissant trop, il refusera...

Revenir en haut Aller en bas
 
Thalya8
Thalya8
Féminin MESSAGES : 266
INSCRIPTION : 11/08/2019
CRÉDITS : Profil : Ben Whishaw, dans "Bright Star"

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3194-a-new-melody#69193 https://www.letempsdunrp.com/t3196-au-pays-des-idees#69213 https://www.letempsdunrp.com/t3208-journal-de-bord-d-une-aventuriere#69447 https://www.letempsdunrp.com/t3195-le-repere-des-personnages#69198
patrick

Bonjour Paris ! - Page 2 Empty



Youri Issaïev
Je m’appelle Youri Issaïev. J’ai 18 ans, l’âge pour commencer une nouvelle vie loin de mon pays natal. Je me suis installé à Paris, en France, avec mon ami Alexandr, pour suivre les cours à l’Ecole d’Arts et Métiers. Car je veux devenir mécanicien de locomotives. C’est mon rêve depuis que je suis jeune. Et je compte bien le réaliser ! Je pense être assez déterminé pour cela...


Pour plus d'informations, voir sa fiche.


Christian Bale • dans Little Women

A mon plus grand soulagement, Alexandr s'est contenté de jeter un regard noir à cet homme, et cette histoire s'est arrêtée là. Pas de bataille à signaler ! Cela aurait été bien embêtant, surtout pour le premier jour !

Mon ami et moi nous sommes assis tous deux au sixième rang de l'amphithéâtre. Le discours de bienvenue fut bien long... D'autant plus long que je n'en ai pas compris un mot. Vraiment pas un seul. C'était un véritable charabia - si vous me permettez cette expression. J'en fus davantage dépité. Je commençais réellement à me demander comment j'allais pouvoir faire. Au fond, était-ce une bonne idée ? Voilà à quoi je me surprends à penser ! Je dois ôter toutes ces idées noires de mon esprit, ou elles me consumeront bien avant la fin de l'année !

Le discours prit finalement fin. Les élèves sortent hâtivement de la salle, dont quelques-uns en poussant un soupir de soulagement. Je ne fis aucun commentaire, mais je n'en pensais pas moins.

Alexandr m'explique que nous allons assister dès à présent au premier cours. Nous rentrons dans la salle de classe. J'essaie de laisser cet horrible sentiment d'anxiété pour observer cette pièce. Elle n'était pas très grande, surtout en comparaison avec l'amphithéâtre que nous venions de quitter. Une multitude de livres reposaient sur des étagères, sur tous les murs. Des tables étaient parfaitement alignées, et tournées vers un tableau noir, devant lequel se trouvait un bureau monté sur une petite estrade.

Mon ami s'installe au premier rang, mais je n'ai pas cette chance. Je suis condamné à aller au fond de la salle, au seul endroit où il reste de la place. Et la cerise sur le gâteau : je suis à côté de cet homme, celui qui m'a bousculé avant le discours d'entrée. Mais je devais me montrer courtois. Je pris alors mon courage à deux mains, et lui murmure un timide « Bonjour », avec un accent assez prononcé. Mais il semble m'ignorer. Je n'insiste pas.

Un vieil homme entre dans la salle, sans aucun doute le professeur. Le cours commence... en français.

~ ~ ~

A la fin de la journée, je suis épuisé comme je ne l'ai jamais été. Mon cerveau donne l'impression d'exploser, et ma tête me fait un mal de chien ! (Pardonnez-moi cette expression, mais il n'y a pas d'autres termes pour exprimer ce que je ressens.)
Les cours devaient être passionnants, c'est sûr, mais lorsqu'on n'en comprend pas un seul mot, ils donnent une toute autre impression. Ce soir-là, je suis partagé entre mon désir de découverte toujours présent -mais diminué, il faut bien l'avouer- et l'envie de prendre le prochain train pour Moscou. Finalement, venir en France, était-ce une bonne idée ? Si je regrette ? Je ne sais pas... Enfin, après une bonne nuit de sommeil, et des cours de français intensifs, toutes ces terribles sensations ne seront que des souvenirs. Je l'espère.

"Dis Youri, tu ne veux pas aller quelque part pour te détendre ?"

Alexandr me ramène à la réalité et me sors de mes divagations pessimistes. Je me force à lui sourire, afin de cacher ma fatigue, mais cela doit donner quelque chose d'étrange.

« C'est gentil de le proposer. Je pense que passer un peu de temps à respirer de l'air frais pourrait me faire du bien. » lui répondis-je d'une voix las.

J'aimerais retrouver cet enthousiasme que j'avais quand je suis arrivé à Paris.

« Si on se promenait au jardin où nous sommes allés hier ? Cela te dit ? » ajoutai-je sur un ton un peu plus enjoué.

Peut-être que revenir dans ce jardin me permettra de me remémorer cet incroyable désir de découverte de la veille ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Aida10
Aida10
Féminin MESSAGES : 57
INSCRIPTION : 01/09/2019
ÂGE : 19
RÉGION : France
CRÉDITS : Dessin de moi

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Historique - Mythologie - Dérivés de films/livres..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3250-un-petit-individu-arriva https://www.letempsdunrp.com/t3270-replique-par-ci-aria-par-la#70323 https://www.letempsdunrp.com/t3268-theatre-acte-scene#70276 https://www.letempsdunrp.com/t3253-mes-petits-enfants-cheris
Noob

Bonjour Paris ! - Page 2 Empty



Alexandr
Rachmaninov

Je suis Alexandr Aleksandrov Rachmaninov et j'ai 18 ans. J'installe à Paris en France pour débuter mes premières études avec mon ami Youri Issaïev.

Mon plus grand rêve est devenir mécanicien de locomotives et je compte bien réaliser mon objectif d'enfance, tout comme Youri.

Informations supplémentaires ici.


Aaron-Taylor Johnson  • dans Anna Karénine


C'était exactement comme j'avais prévu... Il refuse courtoisement de manière sous-entendu, bien entendu j'avais parfaitement compris son message et son ressenti. Après tout retourner au jardin de Luxembourg ne me fera pas de mal ? Alors je fis signe positif à mon ami Youri pour sa proposition. Il était vrai que Youri et moi avions passé toute la journée enfermé dans les quatre murs de l'école.

Et si je lui expliquai qu'est-ce que le professeur disait dans la journée afin que Youri puisse suivre le cours ? Et cela permettrait également de progresser le niveau de français de Youri. Nous traversâmes alors le magnifique pont en étain. Je fus ébloui par cet infrastructure moderne de Paris.

Visiblement les Parisiens semblaient motivés de construire autant de choses pour améliorer leur ville et briller leur pays - d'après mon hypothèse. Ensuite nous arrivâmes au jardin. Il était le même qu'hier ! Toujours aussi serein ce parc où la convivialité régnait. J'installai sur un banc près de la fontaine où je pouvais voir des petits garçons issus de la bourgeoisie, tout se voyait grâce à leur tenue.

Je sortis mes feuilles volantes et montrai à Youri :

- "Comme tu peux voir, j'ai tout écrit en russe, je te laisse lire si tu veux mais si il y a quelque chose où tu ne comprends ou que tu n'arrives pas à lire mon écriture illisible, dis-le..."

Tout à coup, je vis un étrange homme, vêtu d'une simple chemise blanc de couleur satin et d'un pantalon en toile marron peu entretenu, il portait un béret en guide de couvre-chef. Cet homme devait avoir dans les quarantaine d'années avec un visage blême au corps très mince. Ses mains étaient très usées, peut-être qu'il avait un métier difficile et qu'il demandait beaucoup d'efforts ?

L'homme approcha discrètement un couple - un homme et une femme dont cette dame possédait un magnifique sac à main contenant probablement des objets de valeurs, et vola justement le sac en question.

Diable, pourquoi fus-je resté assis en train de regarder la scène tel un imbécile. A la vue de ce vol, je poussai un cri d’annonciation du vol en vue. Le voleur me vit et partit. Je tapotai vivement l'épaule de Youri que nous devions immédiatement récupérer le sac et dénoncer le voleur...

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Bonjour Paris ! - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Bonjour Paris !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un monstre à Paris [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Cars 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les Fantômes du Titanic [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres-
Sauter vers: