Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Je servirai leur volonté | FoxDream EmptyAujourd'hui à 20:51 par Manhattan Redlish

» You make me better > Lexis
Je servirai leur volonté | FoxDream EmptyAujourd'hui à 18:50 par Lexis

» ...just enough of a bastard to be worth knowing | Tarock vs Jane, Eldar & friends?
Je servirai leur volonté | FoxDream EmptyAujourd'hui à 18:33 par Val

» Everyone’s a whore. We just sell different parts of ourselves.
Je servirai leur volonté | FoxDream EmptyAujourd'hui à 11:33 par Azylth

» Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth)
Je servirai leur volonté | FoxDream EmptyAujourd'hui à 11:20 par Azylth

» Dusk till dawn ((stormy dream))
Je servirai leur volonté | FoxDream EmptyHier à 21:20 par Stormy Dream

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Je servirai leur volonté | FoxDream EmptyHier à 21:19 par Lulu

» Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina)
Je servirai leur volonté | FoxDream EmptyHier à 18:04 par Clionestra

» a song of ice and fire (valentino & alec)
Je servirai leur volonté | FoxDream EmptyLun 22 Juil - 11:13 par Rainbow D.Ashe

Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Je servirai leur volonté | FoxDream

Grimm
Messages : 9
Date d'inscription : 12/06/2024
Crédits : @JohannesVoss

Univers fétiche : Fantasy et science-fiction
Préférence de jeu : Homme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t6582-grimm-personnages#138070 https://www.letempsdunrp.com/t6576-grimm
Grimm
Sam 22 Juin - 5:20
Le contexte du RP
Mise en situation

Je servirai leur volonté

Arianne Wexford, orpheline depuis le conflit qui a causé la mort de ses parents, est l’héritière d’une importante entreprise de développement d’armes et de technologie, Proxima Lab., reconnue à travers la galaxie pour son expertise et son innovation. L’un de ses plus importants clients, l’Empire d’Osaar Aahe, cherche depuis longtemps à obtenir une entente exceptionnelle avec l’entreprise afin d’avoir la main mise sur celle-ci. Cependant, il ne peut faire confiance à l’ambition, l’imprévisibilité et la cupidité de l’actuel dirigeant de Proxima Lab., l’oncle d’Arianne, Nephraïm Wexford, qui a repris les rênes de l’entreprise depuis la mort du précédent président. Si, à termes, la compagnie doit revenir à sa nièce, il nourrit l’espoir d’être le seul à sa tête et est prêt à tout pour arriver à ses fins.

Lorsqu’une demande officielle d’assassinat, commanditée par Nephraïm, trouve son chemin jusqu’à l’Empire, ce dernier flaire aussitôt l’opportunité qu’il attendait patiemment depuis tout ce temps.
Grimm
Messages : 9
Date d'inscription : 12/06/2024
Crédits : @JohannesVoss

Univers fétiche : Fantasy et science-fiction
Préférence de jeu : Homme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t6582-grimm-personnages#138070 https://www.letempsdunrp.com/t6576-grimm
Grimm
Sam 22 Juin - 5:47

BELL-1903
En apparence, BELL-1903 semble avoir entre vingt-cinq et trente ans, mais en réalité, il est bien plus âgé. Combattant pour la Garde d’Acier de l’Empire d’Osaar Aahe, il fait partie de la cinquième cohorte du corps militaire, c’est-à-dire la cinquième génération de clones de la Garde. Il ne vit que pour accomplir ses missions et ne recule devant rien pour les compléter. Armé de plusieurs années de service, il n’a jamais questionné les ordres qui lui ont été donnés et ressent énormément de fierté pour ce qu’il fait.

Crédit avatar : Aki Hayakawa by Inconnu.
« […] Avec ce nouvel exploit, vous avez su prouver, une fois de plus, au monde entier, la puissance de la Garde d’Acier. Une main sur son cœur, un regard rempli de bienveillance et de fierté, il poursuivit : En tant que représentant de la Couronne d’Osaar Aahe, je vous remercie pour vos services rendus à la protection de la République d’Yhreine contre l’envahisseur freijh. Vous avez réalisé un travail colossal et digne d’éloges. D’ailleurs, le gouvernement yhreinien n’avait que des félicitations à vous adresser lorsque nous nous sommes rencontrés. Nous nous inclinâmes sans un soupir, sans un son, plus de trois milles têtes s’étant abaissées pour accueillir les compliments du gouverneur dans un silence des plus solennels. Maintenant que le plus gros des forces ennemies ont été éliminées ou repoussées aux frontières de la République, seul un millier de Gardes sont désormais nécessités sur place afin d’assurer un soutien aux troupes locales. En passant une nouvelle œillade sur l'écran tactile de son terminal d'ordinateur, il récita calmement les cohortes concernées : Minerve, Furies et Arès, vous avez été désignées pour poursuivre la mission. Tous ses membres, dirigez-vous immédiatement vers le camp Sud pour recevoir la suite de vos ordres.

- Pour la prospérité d’Osaar Aahe! »

Un claquement de talons plus tard, et le tiers de la place se vida, plongeant l’agora dans un nouveau silence.

« Quant à vous, vous quitterez dans trois jours la planète : votre présence est sollicitée pour une seconde opération qui fait actuellement rage dans le système voisin de Khur. »

Plusieurs hochements de tête répondirent à cette annonce, lui indiquant que nous serions prêts à la date et l’heure qu’il désignera. En conclusion, le gouverneur parut satisfait, mettant ainsi fin au rassemblement pour que nous puissions nous préparer tranquillement à notre prochain saut dans l’espace. Cependant, une trentaine de minutes passèrent avant qu’un officier m’interpelle au loin. Je me retournais d’un mouvement vif, l’air aussi troublé qu’incrédule à l’entente de mon numéro.

« Le gouverneur voudrait t’adresser quelques mots », se contenta-t-il de m'informer, attendant patiemment que je le rejoigne.

Sur mes épaules, je perçus sans mal le regard de quelques compagnons s’y poser, lourds et anxieux. Nous avions tous une seule pensée en tête à cet instant précis : avais-je commis une erreur? Serais-je punis? Je luttais pour avaler ma salive, abandonnant finalement mes préparatifs pour m’avancer d’un pas déterminé.

« … Ais-je fais quelque chose de mal? Croassais-je une fois à sa hauteur, l’officier secouant simplement la tête pour me signaler de ne pas m’inquiéter.

- Je le laisserai t’expliquer tout ça, mais tu as été désigné pour une mission spéciale. Viens. Ne le faisons pas attendre. »

Sans la moindre hésitation, je calquais ma démarche à la sienne, une nouvelle interrogation flottant désormais entre mes deux oreilles. Une mission spéciale? Est-ce que cela concernait l’opération dans le système Khur ou … autre chose? La curiosité titillait ma pensée, tandis que la porte menant au bureau du gouverneur s’ouvrit devant moi.



Plusieurs jours plus tard.

Le Président Wexford avait pris la parole, attrapant du même fait les rênes de la conversation afin d’informer sa nièce de ma venue. À l’écart, et ce, jusqu’à ce que l’on m’appelle, j’observais plus que je n’écoutais la discussion qui s’articulait entre les liés de sang. Après tout, je connaissais déjà les tenants et aboutissants de son discours et pour être encore plus franc, celui-ci ne m’intéressait aucunement, comparativement à l'environnement qui nous entourait et du sujet humain que j’avais sous les yeux.

« Garde? »

Je clignais une fois des paupières, avançant finalement de quelques pas afin de me tenir à même hauteur que la jeune femme et son oncle.

« Comme vous l’a annoncé Monsieur Wexford, j’ai été engagé pour assurer votre sécurité. Vous pouvez vous adresser à moi en tant que BELL-1903, me présentais-je calmement tout en penchant mon buste vers l’avant. Enchanté de faire votre connaissance, mademoiselle. Je me redressais, tendant mon bras vers l’avant dans l’attente d’une poignée de mains. J’espère que nous saurons nous entendre. Il me tarde de commencer à travailler en votre compagnie. »

Léger, un sourire s'étira sur la commissure de mes lèvres. C’était donc l’enfant qu’il me fallait surveiller.

Arianne Wexford.
FoxDream
Messages : 242
Date d'inscription : 14/05/2022
Crédits : Unknow

Univers fétiche : Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
FoxDream
Dim 23 Juin - 21:13

Arianne Wexford
J'ai 23 ans et je vis dans la nation de Delires, chez . Dans la vie, je suis étudiante en double cursus : informatique et robotique, ainsi qu'en management et gestion d'entreprise. Je suis l'héritière de Proxima Lab. qui est actuellement dirigé par mon oncle. Je suis déterminée et prête à tout pour atteindre mes objectifs. Scientifique dans l'âme, j'ai monté mon laboratoire en secret pour pouvoir travailler sur  mes créations
J'entrais dans le salon dans lequel mon oncle m'avait fait demandé quelques jours après l'agression que j'avais subi. J'avais encore quelques bleus sur le bras , que j'avais couvert, et la coupure sur mes côtes me faisaient encore souffrir si je bougeais trop, mais rien de trop grave.

Tout était rangé, comme à l'habitude, mais un élément inhabituel attira mon attention : l'homme qui se tenait dans un coin. Je n'eus pas le temps de m'y attarder, ni d'éclaircir la sensation de déjà-vue, que je fus invité à m'asseoir sur le canapé face au sien. Je pressentais ses prochaines paroles, mais attendis patiemment.

« Arianne, j'apprécie que tu sois venue. Je tenais à te parler de la mesure que j'ai prise suite aux derniers événements, bien que je sache que tu n'apprécieras pas cela. Cependant, tu sais que ton père m'a demandé de veillé sur toi... »

Je retins un sourire froid et sarcastique face à ses paroles et réussis à conserver une expression plus détachée. Il essayait d'invoquer les sentiments que je pourrais nourrir envers le lien filial qui nous unissait et la perte de mon père. Je le laissais continuer.

« J'ai engagé quelqu'un pour te protéger. »

Et voilà... Je lançais un regard à l'inconnu, qui se rapprocha au moment où Nephraïm l'appela. Je me relevais, prenant un peu plus de temps pour l'observer. Je sus où je l'avais déjà vu : un Garde d'Acier. Je ne répondis par à ses salutations, pivotant vers mon oncle, les mains sur les hanches.

« Non, vraiment ? Un Garde d'Acier pour un simple incident ? m'insurgeai-je. Ce n'était qu'un incident, rien de grave. Cela pourrait arriver à n'importe qui. Il n'y a aucune raison pour engager quiconque. Je peux me débrouiller seule.

-Sauf que tu n'es pas n'importe qui et je ne reviendrais pas sur ta sécurité. Cette décision est sans appel, rétorqua calmement mon oncle. Cela t'habitueras à ton futur statut, ajoute-t-il, puis il pivota vers le garde. Comme vous pouvez le voir, ma nièce n'est pas particulièrement partante, mais je compte sur vous. Sur ce. »

Sans plus attendre, Nephraïm tourna les talons et sortit. Je le suivis du regard, agacée par cette décision qu'il m'imposait. Une chance que mon esprit pragmatique m'aida à conserver mon calme.

Un silence s'installa, le temps que je décide quoi faire de l'individu derrière moi. Je laissai échapper un soupire, puis me tournai vers lui, relevant la tête pour le regarder dans les yeux.

« Veuillez m'excuser pour ma réaction, commençai-je. Vous n'avez rien à voir dans cette histoire, ajoutai-je avec un sourire désolé. Mon oncle a tendance à trop s'inquiéter visiblement, soupira-je en lançant un regard à la porte par laquelle il venait de partir. Puis je secouai la tête et revins poser mes yeux sur lui. Enchantée, je suis Arianne Wexford, me présentais-je à mon tour en tendant ma main vers lui, rendant son salue quelques temps trop tard. Je crains que vous ne vous ennuyez avec moi, ma sécurité n'a pas grand-chose à craindre. Nephraïm s'inquiète pour rien. Puis je penchai légèrement la tête sur le côté, une expression à la fois pensive et amusée. BELL-1903... C'est un peu long comme nom, il n'y a pas une façon plus simple pour s'adresser à vous? »

Il m'observait en retour, nous jaugeant l'un l'autre. Quels étaient ses intentions ? Il me fallait réfléchir à quoi faire de lui.
Grimm
Messages : 9
Date d'inscription : 12/06/2024
Crédits : @JohannesVoss

Univers fétiche : Fantasy et science-fiction
Préférence de jeu : Homme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t6582-grimm-personnages#138070 https://www.letempsdunrp.com/t6576-grimm
Grimm
Lun 24 Juin - 2:58

BELL-1903
En apparence, BELL-1903 semble avoir entre vingt-cinq et trente ans, mais en réalité, il est bien plus âgé. Combattant pour la Garde d’Acier de l’Empire d’Osaar Aahe, il fait partie de la cinquième cohorte du corps militaire, c’est-à-dire la cinquième génération de clones de la Garde. Il ne vit que pour accomplir ses missions et ne recule devant rien pour les compléter. Armé de plusieurs années de service, il n’a jamais questionné les ordres qui lui ont été données et ressent énormément de fierté pour ce qu’il fait.

Crédit avatar : Aki Hayakawa by Inconnu.
« Est-ce que c’est vraiment une bonne idée d’accepter sa demande? »

Derrière son bureau, le gouverneur releva les yeux en direction de l’officier. Il n'était pas étreint par les mêmes préoccupations que son compatriote.

« Wexford a plus à perdre que nous si cette information s’ébruite : ce bougre tient plus à son image et à sa fortune qu’à sa propre famille. L’homme s’installa plus en profondeur au creux de son siège, poursuivant d’un air distrait la lecture de son rapport. Puis, si tu es minimalement proche de cette famille, tu sais qu’il cherche à l’éclipser du décor depuis des années. Les hauts fonctionnaires de Delires doivent être au courant de ses ambitions, mais le laissent faire en toute impunité, certainement parce qu’ils ne veulent pas être impliqués dans une guerre de succession, ou parce qu’ils ne voient en la jeune Wexford aucune véritable utilité, malgré son potentiel. »

Vingt-trois ans, étudiante en informatique, robotique ainsi qu’en gestion d’entreprise, et toute une vie devant elle, remplie de possibilités… Il était clair que le président Wexford cherchait avant tout à avoir le plein contrôle de cet immense patrimoine familial, et ce, en dépit de ce que sa nièce pourrait lui apporter dans le futur. Mais d’un autre côté, la jeune femme n’avait encore rien prouvé pour se targuer d’une quelconque notoriété dans la société. Plutôt, elle dépensait la fortune de sa famille sans compter, ne se souciait que de sa petite personne et, malgré son cursus, ne pouvait être plus négligente vis-à-vis les travaux de Proxima Lab. Pourtant, même si on s’attaquait constamment à sa vie, elle s’en sortait toujours; non sans blessures, mais elle restait vivante et ça, c’était aussi impressionnant qu’intriguant. Peut-être n’était-elle pas aussi insouciante et naïve qu’elle semblait être, ou elle possédait des connexions insoupçonnées.

« En ce qui nous concerne, il s’agit surtout d’une opportunité inespérée pour savoir ce qui se passe entre les murs de cette société, renchérit-il en maturant la réflexion. Et c’est sans compter l’avantage que nous aurons sur Wexford une fois la mission accomplie. »

Le gouverneur déposa la tablette sur son bureau, la poussant jusque sous le nez de l’officier. Un visage, encadré par une épaisse chevelure rousse, observait l’homme de guerre de ses grands yeux saphir. Le militaire reprit le terminal, changeant l’interface d’un mouvement de son doigt.

« Trouve-moi un Garde qui saurait gagner sa confiance et qui sera suffisamment discret pour recueillir de l’information sur Proxima Lab. Même si, à terme, son but sera de l'éliminer, la Couronne voudrait au moins savoir de quoi elle est capable. Il échappa son ricanement si familier. Qui sait? Peut-être que ses Majestés se montreront cléments et voudront l’amener dans notre camp. Si elle s’avère utile. En considérant toutes ses exigences, l’officier fini par lui présenter un profil, que le gouverneur étudia méticuleusement pendant un certain temps. Hum… Il devrait faire l’affaire. Amène-le moi. »



Une poignée de secondes me fût nécessaire pour comprendre que ma politesse venait d’être rejetée. Pas la moindre œillade, pas le moindre soupçon d’intérêt dans son non verbal : la jeune femme m’ignora et ne chercha aucunement à le cacher. Je n’insistais pas davantage face à son visible dédain, rétractant mes doigts en un poing, alors que devant moi, le président cherchait à raisonner sa nièce d’une voix qui se fit plus autoritaire. Il n’avait pas menti. Ce que je voyais était en accord avec les propos qu’il m’avait partagé, plus tôt, et ce que les rapports avaient dépeint sur la personnalité de l’étudiante. La Wexford n’accepterait pas facilement mon immixtion dans son existence, leurs passifs, à elle et son oncle, ayant nourri la méfiance qu’elle ressentait aujourd’hui à l’égard de son seul lien de sang. Je laissais échapper un soupir silencieux; mon travail s’avérait déjà bien compliqué.

« Comme vous pouvez le voir, ma nièce n’est pas particulièrement partante, mais je compte sur vous. Sur ce. »

À ces paroles, mon buste se pencha légèrement vers l’avant ; j’adressais au président le respect que son statut lui conférait.

« Soyez rassuré. Jamais nos regards se croisèrent et pourtant, je savais quelle expression il affichait : un calme maîtrisé qui camouflait une indifférence désabusée. Je ne faillirai pas. Je ne laisserai personne lui faire de mal. »

Et il quitta la pièce, emportant dans son sillage le son ambiant de ses pas sur le plancher. Presque aussitôt, nous fûmes plongés dans le silence. Prévisible, soupçonné. Et pourtant, je ne cherchais pas à briser ce mutisme inébranlable. Je fixais simplement la jeune femme, notant l’agacement évident de ses traits. Or, ce dernier fondit en quelque instant lorsque son visage s’affubla d’un sourire et d’un soupçon d’embarras. Je ne m’étais pas attendu à un changement si soudain, observant plutôt la main tendue qu’elle me retournait désormais.

« N’est-ce pas normal de s’inquiéter pour les siens? Votre oncle souhaite simplement le meilleur pour vous, lui fis-je savoir en serrant sa main, la couvant d’un sourire. Quant à mon divertissement, ne vous préoccupez pas de ça : mon travail est de vous protéger, pas de m’amuser. Vous savoir saine et sauve est mon seul ravissement. Je relâchais enfin la prise sur ses doigts, contemplant d’un air songeur sa nouvelle interrogation. Plus… simple? »

Elle voulait parler d’un surnom? Cependant, BELL-1903 était le numéro auquel j’avais toujours répondu. Il s’agissait du nom qu’avait choisi pour moi ses Majestés : il n’avait rien de plus simple et précieux à mes yeux. C’était la preuve de mon appartenance à l’entité que représentait la Garde… Pourtant, j’étais prêt à faire une concession pour le bien de ma mission.

« Non. Ça n’a jamais été nécessaire auparavant, mais si c’est important pour vous, vous pouvez décider d’un nom qui serait plus accommodant. En portant mon attention sur les alentours, je lui fis part de mes propres questions : En m’invitant chez vous, votre oncle n’a pas réellement pris la peine de me montrer les environs. Est-ce que vous pourriez me faire visiter? Je ne connais que le chemin vers ma chambre pour le moment… Bien sûr, si vous avez du temps. Sinon, je pourrais toujours demander à quelqu’un d’autre. »

Ils n’étaient pas les seuls à se trouver dans le domaine. Éventuellement, je pourrais trouver quelqu’un qui pourrait m’aider à m’orienter.

FoxDream
Messages : 242
Date d'inscription : 14/05/2022
Crédits : Unknow

Univers fétiche : Fantasy
Préférence de jeu : Les deux
Sabrina
FoxDream
Lun 24 Juin - 22:38

Arianne Wexford
J'ai 23 ans et je vis dans la nation de Delires, chez . Dans la vie, je suis étudiante en double cursus : informatique et robotique, ainsi qu'en management et gestion d'entreprise. Je suis l'héritière de Proxima Lab. qui est actuellement dirigé par mon oncle. Je suis déterminée et prête à tout pour atteindre mes objectifs. Scientifique dans l'âme, j'ai monté mon laboratoire en secret pour pouvoir travailler sur  mes créations
Les relations avec mon oncle avait toujours eu ce contact étrange : un entre-deux, entre une certaine cordialité et une guerre silencieuse. J'avais remarqué son caractère ambitieux bien avant que nous cohabitions, sans comprendre pourquoi mon père choisissait de le garder aussi proche de lui. Il avait bien tenté de m'expliquer, mais je n'avais saisi que plus tard, peu de temps avant sa mort : l'ambition de mon oncle était une arme à double tranchant. Bien utilisée, elle pouvait s'avérer utile, faisant de lui un excellent manipulateur, un très bon orateur et négociateur. Mais il pouvait prendre des risques importants – voir extrême –, et pouvait l'amener aux exaction qu'il menait actuellement. Arthur Wexford – mon père – avait toujours eu une place assez forte pour mener son frère correctement. Ce n'était pas mon cas. Mon statut de mineur à l'époque et ma jeunesse me mettaient en difficulté face à lui. Désormais j'avais été mise à l'écart et cela me plaçait dans une position délicate. Qui sait jusqu'où il serait prêt à aller pour achever de prendre le contrôle de Proxima Lab. ?

Toutes ces questions flottaient dans mon esprit, tandis que mon oncle me présentait sa nouvelle façon de s’immiscer dans ma vie. Son inquiétude, que je jugeais toute simulé, ne suffit pas à calmer mon agacement. Qu'attendait-il de ce Garde ? La simple protection me surprenait. Le prix engagé pour cela devait être important, et d'autres compagnies efficaces existaient. Mais un Garde d'Acier ? Cette idée me déplaisait et ne faisait qu'activer un peu plus mes inquiétudes.

Malgré tout, mon oncle resta intraitable et me laissa avec l'inconnu, qui fit un semblant de promesse, ou simplement celle de faire la tâche qu'on lui avait attribué. De quoi m'agacer encore. Je pris pourtant une inspiration pour m'apaiser, sentant ma plaie se rappeler aux bons souvenirs de mon agression. Je fixais mon attention sur cette douleur pour retrouver le contrôle de mes émotions et de mon expression, puis me tournai vers lui, me présentant à mon tour.

Il referma ses doigts sur ma main, justifiant le comportement de mon oncle, comme s'il connaissait quoique ce soit à ce qui nous unissait. Je conservai mon expression affable et haussai légèrement les épaules.

« Sans doute, mais je n'apprécie pas que l'on m'impose des choses, surtout pour un événement isolé qui aurait pu arrivé à n'importe qui. Je peux me débrouiller seule, lui rétorquai-je, plus calmement que lorsque ses paroles étaient destinées à Nephraïm. Eh bien, dans ce cas ce sera une mission sans trop de complications pour vous, presque des vacances ! Une chance pour vous, m'amusai-je en riant à demi. »

Le soldat sembla surpris de ma question, comme s'il était évident que son matricule était l'équivalent d'un nom. De son point de vu, peut-être, personnellement, j'avais un autre avis sur la question. Une lueur fugace de tristesse traversa mon regard avant de laisser place à cette lueur malicieuse.

« Eh bien, j'imagine que BELL sera plus simple dans ce cas, si cela ne vous vexe pas, lui dis-je en le questionnant du regard »

Regard que je laissais dérivé sur la pièce, réfléchissant à mon emploi du temps. Je pourrai le laisser faire son tour et m'éclipser, mais cela le rendrait certainement plus méfiant à mon égard.

« Cela ne m'étonne pas de lui, il est toujours trop pressé. Je suis disponible pour vous faire une visite et vous présenter quelques personnes qui travail aujourd'hui. J'imagine que c'est important que vous les connaissiez. Je tournai les talons, l'invitant à me suivre et sortant du salon. Et dans quelle chambre êtes-vous logé? »

Le domaine était suffisamment protégé, BELL n'aurait pas à être trop proche de moi dans ces cas-là, sa chambre n'avait donc pas à être proche de la mienne. En tout cas je l'espérai. Je devais suffisamment être sur mes gardes pour mener mes actions illicites, je n'avais pas besoin d'un plus sur les épaules.

« La maison est assez grande, on peut facilement si perdre, j'espère que vous avez bonne mémoire. Et il y a les extérieurs aussi à voir. Les jardiniers font un travail incroyable. Vous pourrez en profité. A quelle heure sont vos pauses? »

Tout en lui présentant les différentes pièces, j'essayai de le jauger. Un simple échange ne serait pas suffisant pour faire tomber les masques, mais me montrer amical me permettrait peut-être d'en savoir plus. Et de faire croire à mon oncle que je finissais par accepter cette situation déplaisante.
Grimm
Messages : 9
Date d'inscription : 12/06/2024
Crédits : @JohannesVoss

Univers fétiche : Fantasy et science-fiction
Préférence de jeu : Homme
Valise
https://www.letempsdunrp.com/t6582-grimm-personnages#138070 https://www.letempsdunrp.com/t6576-grimm
Grimm
Mar 25 Juin - 3:38

BELL-1903
En apparence, BELL-1903 semble avoir entre vingt-cinq et trente ans, mais en réalité, il est bien plus âgé. Combattant pour la Garde d’Acier de l’Empire d’Osaar Aahe, il fait partie de la cinquième cohorte du corps militaire, c’est-à-dire la cinquième génération de clones de la Garde. Il ne vit que pour accomplir ses missions et ne recule devant rien pour les compléter. Armé de plusieurs années de service, il n’a jamais questionné les ordres qui lui ont été données et ressent énormément de fierté pour ce qu’il fait.

Crédit avatar : Aki Hayakawa by Inconnu.
Un événement isolé, disait-elle, qui pourrait arriver à n’importe qui… Pourtant, ce n’était pas le seul « événement isolé » dont elle avait été victime ces derniers mois – et ne serait pas le dernier. Nos mains entreliées dans une poignée, mon regard s’attarda sur son bras, entièrement recouvert de l’épaule au poignet. Le président Wexford m’avait informé de la dernière attaque qu’elle avait subi. Si celle-ci était de son dû ou non, il n’avait pas cru bon de me partager ce genre de renseignements, mais cela ne changeait pas les faits : la vie de sa nièce était continuellement suspendue sur le fil qui séparait la mort de la vie. Il ne suffirait que d’une poussée suffisamment puissante pour la faire tomber et malgré cela, elle ne paraissait pas s’en préoccuper. Avait-elle quelqu’un pour la rattraper et la préserver de cette fatalité? Croyait-elle réellement pouvoir jouer à la funambule pour l’éternité tout en encaissant les coups qui souhaitaient la voir tomber dans ce gouffre qu’elle ne pourrait jamais remonter? Ou disait-elle tout ça parce qu’elle rejetait ma présence à ses côtés? Après tout, si des mains étrangères, voraces et cupides cherchaient à la jeter dans le vide, c’était celles de son oncle qui étaient les plus dangereuses et agressives dans cette toile d’intrigues; et dès aujourd’hui, mes propres mains se posaient contre son dos, attendant le verdict de ses Majestés pour l’entraîner dans son premier et dernier saut.

Je reportais mes yeux sur son visage, lui renvoyant un sourire pour répondre à son trait d’humour. D’une certaine façon, elle n’avait pas tort. Comparativement aux combats que j’avais vécu et aux dangers que j’avais dû affronter à travers la galaxie, cette mission de surveillance ne représentait rien d’insurmontable. Les circonstances ne m’étaient, certes, pas très favorables, compte tenu des appréhensions qu’elle nourrissait à l’endroit de son oncle, mais elle n’avait rien à craindre de moi pour le moment. Tant que la Couronne ne m’en donnait pas l’ordre, mes mains serviraient avant tout à écraser celles qui tentaient de l’emporter vers son trépas. Ainsi, je relâchais finalement ses doigts, écoutant attentivement ce « surnom » dont elle m’affubla. BELL.

« Aucune objection », lui assurais-je, même si je ne comprenais pas en quoi réduire mon matricule était si différent que de m’interpeller par mon code dans son intégralité.

Était-ce la fameuse paresse humaine? Ou avait-elle simplement une mauvaise mémoire? Si je me fiais aux rapports, j’aurais tendance à me pencher vers la première hypothèse. Toutefois, en la suivant hors du salon, je me fis la réflexion que je serais plus à même de statuer sur sa condition une fois que je l’aurais observé par moi-même.

« Ma chambre se trouve dans cette direction, lui indiquais-je en soulevant l’un de mes doigts. Monsieur Wexford m’a dit que la vôtre se situe dans le même couloir. De cette façon, je pourrais agir rapidement s’il arrive quoi que ce soit. »

Le regard qu’elle m’adressa ensuite fût sévère, amer. Comme escompté, cette nouvelle ne la combla d’aucune joie; une autre obligation qui l’irrita. Malgré cela, elle reprit contenance, poursuivant la discussion sur du papotage qui avait pour but de cacher sa frustration.

« Ne vous en faîtes pas pour moi, je saurai me retrouver. À un moment, le verdoyant de mes yeux se posa sur sa nuque. Des… pauses? Je n’ai pas été informé que j’aurais droit à des pauses. »

Hum. Si mon travail était de la protéger, j’avais également reçu des consignes pour récolter de l’information sur l’entreprise des Wexford. Peut-être pourrais-je en profiter.

« Comment fonctionnez-vous exactement? Je me penchais alors dans sa direction, à la recherche d’éclaircissements. Je m’excuse d’avance. J’ai rarement été amené à réaliser ce genre de travail par le passé, alors il y a certains concepts dont je ne suis pas familier. »

La visite se poursuivit, durant laquelle nous traversâmes des couloirs et croisèrent d’innombrables bureaux et salons. Mon regard s’aventurait à travers les différentes salles, enregistrant leur décor, leur fonction et leur localisation dans mon esprit; lentement, une carte mentale se construisait.

« Le nombre de pièces dans cette maison est impressionnant, soufflais-je après un certain temps. Avez-vous réellement besoin de toutes ces salles? Vous pourriez héberger deux autres familles avec autant d’espace. »

Contenu sponsorisé
Je servirai leur volonté | FoxDream
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Buffet d'idées à volonté 2 !
» FoxDream
» FoxDream | Personnage
» The Light I Shine On You. [ft. FoxDream]
» {+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction-
Sauter vers: