Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» You make me better > Lexis
Raven and Bones - Page 14 EmptyAujourd'hui à 18:50 par Lexis

» ...just enough of a bastard to be worth knowing | Tarock vs Jane, Eldar & friends?
Raven and Bones - Page 14 EmptyAujourd'hui à 18:33 par Val

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
Raven and Bones - Page 14 EmptyAujourd'hui à 18:02 par Charly

» Everyone’s a whore. We just sell different parts of ourselves.
Raven and Bones - Page 14 EmptyAujourd'hui à 11:33 par Azylth

» Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth)
Raven and Bones - Page 14 EmptyAujourd'hui à 11:20 par Azylth

» Dusk till dawn ((stormy dream))
Raven and Bones - Page 14 EmptyHier à 21:20 par Stormy Dream

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Raven and Bones - Page 14 EmptyHier à 21:19 par Lulu

» Love isn't soft, like those poets say. ... (avec Gina)
Raven and Bones - Page 14 EmptyHier à 18:04 par Clionestra

» a song of ice and fire (valentino & alec)
Raven and Bones - Page 14 EmptyLun 22 Juil - 11:13 par Rainbow D.Ashe

Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Raven and Bones

Lexis
Messages : 212
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Lun 1 Juil - 13:03
 
Lucas Artwood  
Agé de 29 ans, Lucas vit à Londres où il travaille pour la Brigade de Police Magique, ou la BPM comme il l’appelle. Célibataire, il n’a jamais tenu une relation plus que quelques mois, son caractère renfermé et secret et le fait qu’il soit dévoué à son travail ayant tendance à faire fuir les femmes.  

Lucas aurait pu monter bien plus haut dans les échelons de la Brigade. Il aurait même pu devenir Auror, mais il a refusé le poste pour on ne sait quelle raison. Dévoué à son travail, il est un excellent agent malgré son côté quelque peu bourru et son manque d’avenance. Le silence ne le gêne pas, au contraire, et il est plutôt difficile d’avoir une conversation autre que professionnelle avec lui.  

De ce fait, Lucas est quelqu’un de solitaire. Et ce n’est pas sans raison.

Des suites d’une sombre affaire remontant des tréfonds du passé, le jeune homme va pourtant devoir faire face à ses démons pour espérer ne pas voir sa vie basculer pour de bon...  

Chanson thème de Lucas 6

Raven and Bones - Page 14 Giphy
Apollonia s’insurge, affirmant que Lucas n’avait pas le droit de lui ôter ses souvenirs. Elle les lui réclame, rageuse, mais Lucas secoue la tête en signe de négation. Il ne peut pas...

La jeune femme lui envoie alors quelque chose. Tremblant, Lucas ramasse la baguette a ses pieds et l’examine un instant, comme s’il se demandait ce que c’était. Puis, le désespoir s’imprime un peu plus sur ses traits.

"Qu'est-ce que tu as fait..."  

Il murmure ces mots, le cœur battant à tout rompre, alors qu’Apollonia continue à s’énerver. Elle s’avance vers le jeune homme, déversant sa colère sur lui sans qu’il ne réagisse, trop sonné par les actions de la jeune femme envers lui. Cette fois, il ne pourra plus rien pour elle... et cette idée manque de lui faire perdre le peu d’esprit qu’il lui reste...

Lucas n’arrive pas à parler. Sa baguette tremble dans sa main et les larmes continuent de couler sur ses joues. Il doit faire peine à voir, pâle et déjà amaigri dans ses haillons de prisonnier...  

La jeune femme le supplie alors, ses mots déchirants un peu plus le brun. Elle finit par pointer sa baguette sur lui alors qu’il peine à prendre la parole, sa bouche entre-ouverte n’émettant aucun son.

Désespéré, Lucas ne remarque pas tout de suite le changement de température et d’ambiance. Il est déjà trop coutumier que pour y faire attention. Ce n’est que lorsque la créature se montre et qu’Apollonia tente de la repousser qu’il prend conscience de ce qui se passe.

"NON !"  

Le jeune homme hurle, une rage soudaine prenant le pas sur tout le reste. Le Détraqueur s’en prend à la jeune femme. L’ex-policier tente alors à son tour de lancer son Patronus, mais son esprit est trop fragilisé que pour qu’il réussisse. Il s’interpose alors entre la créature et son aimé et, dans un mouvement de désespoir pur, saute sur le Détraqueur pour l’entrainer dans le vide.

La chute semble sans fin... Juste avant de toucher l’eau, Lucas se transforme en aigle pour éviter l’impact, mais étant aux prises avec la créature et avec la vitesse, il n’arrive à éviter l’eau que de justesse, déviant sa trajectoire pour aller s’écraser avec force sur un rocher. Il reprend alors forme humaine, à peine conscient, sa baguette lui glissant des doigts.  

Tout espoir semble perdu... C’est fini... Une fois encore il a échoué à protéger Apollonia...  

Lucas n’a plus la force de se battre...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Lobscure
Messages : 390
Date d'inscription : 27/04/2021
Région : Qc
Crédits : Oniisama e

Univers fétiche : -
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t4495-la-boite-a-lo-personnages#92588 https://www.letempsdunrp.com/t4596-la-boite-a-lo-ok-fev-2022
Lobscure
Lun 1 Juil - 17:59

Apollonia Black
J'ai 29 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je tiens un poste à responsabilités au sein   du Ministère de la Magie et je m'en sors à merveilles. Sinon, étant de haute naissance, je suis fiancée à Alec Lestrange et je le vis tortueusement.


Œuvrant en politique, c’est une femme redoutable à la réputation d’avoir la poigne de fer d’un homme. Tout son être tend vers ses ambitions, rien ne l’arrête, pas même un futur époux éperdu et avec lequel elle se bat à « l’amiable » pour le titre de Ministre de la Magie. Mais lorsque des secrets du passé sont ressassés et resurgissent à Poudlard, elle n’a d’autre choix que de mettre ses aspirations de côté et retourner à une époque qui risquerait bien d'entacher sa réputation et lui couter son futur.

Raven and Bones - Page 14 Tumblr_nn9hrcQXkL1s9qce6o6_250

Avatar : Mary Sibley

Chanson thème Apollonia 4

L'horrible sensation se dissipe soudainement, et Apollonia a juste le temps de voir le jeune homme se jeter sur la silhouette noire, l'entraînant dans le vide. Horrifiée, elle se précipite au bord du ravin pour observer la scène. Le policier gît sur un rocher tandis que le Détraqueur semble s'être volatilisé. Sans hésiter, la jeune femme se métamorphose en corneille et vole rejoindre le jeune homme étendu sur la pierre. Une panique incontrôlable s'empare d'elle.
— Lucas!!
À ses côtés, elle pose délicatement, presque instinctivement, une main sur sa mâchoire. La vision du jeune homme blessé s'entremêle avec celle d'un adolescent, tout aussi étourdi et meurtri. Cette scène lui est étrangement familière, laissant une sensation déplaisante de déjà-vu. Quelque chose d'important semble lui échapper. Dictée par une voix intérieure, elle se penche alors avec appréhension sur son visage et un instant hésitante, l'embrasse avec chaleur tandis qu'une ombre s'élève des eaux derrière elle. Apollonia ressent cette présence, mais refuse de rompre l'instant, sentant en elle une vague de souvenirs refaire surface.

Elle se revoit à 16 ans, aux côtés d'un jeune homme qui la serre tendrement dans ses bras.
— Vos goûts en matière de garçons me semblent plutôt douteux, Miss Black.
— Je dirais même qu'ils frôlent le scandale »
se voit-elle répondre amusée et surtout amoureuse.

Elle se revoit dans une salle aux mille miroirs, entre ses bras et comblée d’amour.
— Pour ma part, je suis tout à toi... Maintenant et à jamais...

Elle se revoit à Poudlard, menant l'enquête sur Colt Tauris quelques semaines plus tôt, réalisant qu'elle n'était pas seule sur l'affaire...
— Si tu veux vraiment savoir, viens à Londres avec moi. Mais retourne-toi contre moi une autre fois, et je te fais virer de l'enquête, sois-en certain !
— Tu me rends dingue...

Elle se revoit dans cet appartement, se rhabillant péniblement face au même jeune homme, le regard si triste.
— J'espère que tu vivras une vie heureuse, tu le mérites... Je ne te hanterai plus.
— Non... Ne fais pas ça...


Le reste est un brouillard.

Apollonia expire violemment, secouée par un puissant frisson, les larmes perlant abondamment de ses yeux. Ce n'est qu'une infime partie de ses souvenirs qui remonte à la surface, mais le lien particulier qu'ils évoquent est aussi puissant que ces réminiscences. Elle pose son front contre celui de Lucas un instant, avant de l'embrasser de nouveau avec une infinie douceur.
— Idiot...
Sentant enfin le froid se répandre dans tout son être, une volonté puissante monte en elle. Elle se retourne et envoie son Patronus dans un hurlement strident.
Expecto Patronum !!
Le puissant bouclier de lumière qui s'échappe de sa baguette se matérialise en une immense corneille, chassant définitivement le Détraqueur. Lorsqu'elle se tourne de nouveau vers Lucas, elle les fait transplaner tous deux jusque dans l'arrière-boutique de la taverne de son oncle.

Elle entend les cris et rires venant de l'autre côté, mais toute son attention sur le jeune homme, Apollonia maintient avec précaution sa tête contre elle pour qu'il ne se retrouve pas à même le sol. Son oncle entre alors, pas surpris pour un sou de la voir là.
— Tu en as mis du temps, Apollonia ! J'ai cru que tu t'étais fait prendre.
— Ils n'ont pas vu mon visage... et mon absence n'a pas encore été remarquée au Ministère. Je peux encore m'en sortir, mais je dois d'abord le mettre en lieu sûr.
Fingal acquiesce et désigne une conque sur son bureau.
— Ce portoloin t'emmènera dans un ancien repaire de mage noir. Personne ne vous trouvera là-bas, c'est un lieu oublié. Je le détruirai une fois que vous y serez transportés.
Apollonia le regarde avec affection et une immense reconnaissance.
— Merci, Fingal. Merci pour tout...
— Allez, file !
Avec l'aide de son oncle, Apollonia s'approche de la conque avec Lucas dans les bras. Lorsque Fingal se détache d'eux, elle pose la main sur l'objet. Ils sont alors transportés sur une plage de sable blanc, une mer s'étendant vers l'infini sous un ciel gris. À bout de souffle, Apollonia se retourne et découvre une maison entièrement noire en forme de tourelle, semblant abandonnée. Elle dépose délicatement le jeune homme sur le sable, prenant enfin le temps d'évaluer son état. Pleine d'inquiétude, Apollonia souffle de soulagement en réalisant qu'il ne semble pas avoir d'os brisés et lui lance un sortilège pour lui redonner un peu d'énergie.
— Revigor.



Le dernier acte est sanglant


quelque belle que soit la comédie en tout le reste: on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.
- B.P.

KoalaVolant
Raven and Bones - Page 14 0us6
Lexis
Messages : 212
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Mar 2 Juil - 20:15
 
Lucas Artwood  
Agé de 29 ans, Lucas vit à Londres où il travaille pour la Brigade de Police Magique, ou la BPM comme il l’appelle. Célibataire, il n’a jamais tenu une relation plus que quelques mois, son caractère renfermé et secret et le fait qu’il soit dévoué à son travail ayant tendance à faire fuir les femmes.  

Lucas aurait pu monter bien plus haut dans les échelons de la Brigade. Il aurait même pu devenir Auror, mais il a refusé le poste pour on ne sait quelle raison. Dévoué à son travail, il est un excellent agent malgré son côté quelque peu bourru et son manque d’avenance. Le silence ne le gêne pas, au contraire, et il est plutôt difficile d’avoir une conversation autre que professionnelle avec lui.  

De ce fait, Lucas est quelqu’un de solitaire. Et ce n’est pas sans raison.

Des suites d’une sombre affaire remontant des tréfonds du passé, le jeune homme va pourtant devoir faire face à ses démons pour espérer ne pas voir sa vie basculer pour de bon...  

Chanson thème de Lucas 6

Raven and Bones - Page 14 Giphy
La respiration de Lucas est saccadée. Il sent la présence d’Apollonia à ses côtés, sa main sur son visage puis ses lèvres sur les siennes. Il ressert alors les doigts sur sa baguette, mais son corps ne réagit pas plus. Il entre-ouvre les yeux alors qu’elle lui souffle un mot pour ensuite se retourner contre le Détraqueur qui revient à la charge. Le sort éblouis le jeune homme qui doit refermer les yeux pour se protéger de la lumière. Il se sent alors agrippé et à nouveau emporté. Sa tête le fait souffrir. Il a l’impression de revivre la scène de la grotte... d’être devenu ce garçon faible incapable d’agir... comme si toutes ces années d’entrainement n’avaient servi à rien...

A moitié évanoui, l’ex-policier entend des voix. Celle d’Apollonia, et celle d’un homme qu’il ne reconnait pas tout de suite. Il se sent porté puis happé dans un tourbillon qui lui donne la nausée. Lorsque le monde se stabilise enfin, il ressent l’air marin lui fouetter le visage. Mais c’est le sort d’Apollonia qui termine de le ranimer. Il se redresse alors d’un coup, prenant une grande inspiration, comme s’il sortait de l’eau et manquait d’air. Il regarde autour de lui, perplexe.

"Que... où sommes-nous ?"  

Il tourne le regard vers la jeune femme en essayant de rassembler ses esprits et de faire le point sur les derniers évènements : sa chute, sa collision avec le rocher... un baiser ?

Sa tête le fait souffrir, tout comme le poignard invisible dans sa poitrine, mais c’est pourtant la peur qui prend place sur ses traits alors qu’il se rappelle ce qui s’est passé.

"Merde Apollonia... pourquoi tu as fait ça ?! Pourquoi..."  

Tremblant, il se relève et regarde frénétiquement autour d’eux, comme s’il s’attendait à voir débarquer des Détraqueurs, la police magique ou même des Aurors...

"Tu es complètement folle de t’être ainsi mise en danger ?"

Il se tourne à nouveau vers elle, complètement démuni.

"Tu as dit avoir tout perdu... Mais je sais que tu pourras te reconstruire... Sauf si tu continues à t’entêter comme tu le fais toujours !"  

Ces derniers mots sont prononcés avec une certaine colère. Il ne peut pas la protéger, non, mais il faut dire qu’elle ne l’aide pas non plus...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Lobscure
Messages : 390
Date d'inscription : 27/04/2021
Région : Qc
Crédits : Oniisama e

Univers fétiche : -
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t4495-la-boite-a-lo-personnages#92588 https://www.letempsdunrp.com/t4596-la-boite-a-lo-ok-fev-2022
Lobscure
Mer 3 Juil - 5:49

Apollonia Black
J'ai 29 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je tiens un poste à responsabilités au sein   du Ministère de la Magie et je m'en sors à merveilles. Sinon, étant de haute naissance, je suis fiancée à Alec Lestrange et je le vis tortueusement.


Œuvrant en politique, c’est une femme redoutable à la réputation d’avoir la poigne de fer d’un homme. Tout son être tend vers ses ambitions, rien ne l’arrête, pas même un futur époux éperdu et avec lequel elle se bat à « l’amiable » pour le titre de Ministre de la Magie. Mais lorsque des secrets du passé sont ressassés et resurgissent à Poudlard, elle n’a d’autre choix que de mettre ses aspirations de côté et retourner à une époque qui risquerait bien d'entacher sa réputation et lui couter son futur.

Raven and Bones - Page 14 Tumblr_nn9hrcQXkL1s9qce6o6_250

Avatar : Mary Sibley

Chanson thème Apollonia 4

Sitôt le sort lancé, Lucas bondit sur ses pieds. Confus et le souffle court, il semble totalement désorienté. Apollonia se redresse avec une précaution empreinte de tendresse, guettant le moindre signe de faiblesse chez lui. Elle lui fait signe de ralentir, ses gestes empreints d'une douceur inquiète.
— Doucement, Lucas… Je crains que ton état soit plus grave qu'il n'y paraît. » murmure-t-elle, épuisée. « Nous sommes quelque part en Écosse... Je ne sais pas où exactement. »

Elle l’observe scruter les environs, l’œil vigilant, comme s'il s'attendait à voir surgir un danger à chaque instant. La vision de son corps émacié, prisonnier de vêtements trop amples, trahit les souffrances endurées durant son incarcération. Apollonia ressent un soulagement d'avoir suivi son instinct et d'être venue à son secours avant qu'il ne soit condamné à une vie de désespoir. La suite, elle la laisse pour plus tard.

Mais Lucas ne lui en laisse pas l'occasion. Ses accusations pleuvent, sa voix révoltée lacérant l'air entre eux. Ses mots sont des coups, et Apollonia réagit au quart de tour.
— Moi…? Moi, folle ?! »  s’indigne-t-elle. « Ce n’est pas moi qui ai altéré un souvenir pour porter le fardeau d’un crime que je n’ai pas commis, Lucas !! Oui, j’ai eu le temps d’y penser, figure-toi! Je sais… que tu me mens lorsque tu me prétends être innocente… »
Apollonia n'est pas certaine de la véracité de ses propos, mais elle sent au plus profond d’elle-même qu'elle n’a pas tort. Cette pensée déchire son âme.

Les derniers mots de Lucas sont de trop. Elle s'avance vers lui avec rage, le saisissant par le col de sa chemise délavée, le tirant vers elle pour qu'il comprenne bien la portée de ses paroles malgré le fait qu’il doit bien faire quelques bons centimètre de plus qu’elle.
— Ça suffit! Arrête!! Arrête… de vouloir décider à ma place ce qui est bon pour moi! Ce n’est pas ton droit!! » dit-elle en terminant par le repousser violemment de ses paumes sur son torse, se reculant chancelante de plusieurs pas pour le dévisager hors d’elle.

Enfin, elle souffle, se redresse avec fierté, le menton tremblant sous l’effet des émotions, essayant de retrouver le peu de dignité qui lui reste dans cette tourmente qui ne lui ressemble pas. Les poings sur les hanches, elle tente de se donner de la consistance face à la situation et surtout à ses actes qu’elle sait insensés et condamnables. Elle n’a pas besoin qu’il le lui rappelle. Néanmoins, sa voix tremble lorsqu’elle finit par articuler la plus simple des vérités :
— Je… Je ne peux pas… vivre sans toi… Ton… ton souvenir ne me suffit pas. Alors, je t’en prie, cesse de me tenir éloignée…
Elle ravale ses larmes, ses bras tombant le long de son corps. La douleur perce ses mots, et sa voix se brise. « Je ne pourrais pas le supporter une seconde fois, Lucas. Je ne le pourrais pas… » Elle détourne le regard, ses yeux fuyants brillent de larmes. Elle lève le revers de sa main devant son visage pour dissimuler l’émotion qui la submerge en prenant conscience de cette réalité qu’il pensait lui avoir dissimulé d’un coup de baguette.



Le dernier acte est sanglant


quelque belle que soit la comédie en tout le reste: on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.
- B.P.

KoalaVolant
Raven and Bones - Page 14 0us6
Lexis
Messages : 212
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Jeu 4 Juil - 0:07
 
Lucas Artwood  
Agé de 29 ans, Lucas vit à Londres où il travaille pour la Brigade de Police Magique, ou la BPM comme il l’appelle. Célibataire, il n’a jamais tenu une relation plus que quelques mois, son caractère renfermé et secret et le fait qu’il soit dévoué à son travail ayant tendance à faire fuir les femmes.  

Lucas aurait pu monter bien plus haut dans les échelons de la Brigade. Il aurait même pu devenir Auror, mais il a refusé le poste pour on ne sait quelle raison. Dévoué à son travail, il est un excellent agent malgré son côté quelque peu bourru et son manque d’avenance. Le silence ne le gêne pas, au contraire, et il est plutôt difficile d’avoir une conversation autre que professionnelle avec lui.  

De ce fait, Lucas est quelqu’un de solitaire. Et ce n’est pas sans raison.

Des suites d’une sombre affaire remontant des tréfonds du passé, le jeune homme va pourtant devoir faire face à ses démons pour espérer ne pas voir sa vie basculer pour de bon...  

Chanson thème de Lucas 6

Raven and Bones - Page 14 Giphy
Apollonia tente de rassurer le jeune homme, sans pour autant pouvoir répondre à sa question du lieu où ils se trouvent...

Mais lorsque Lucas laisse échapper une colère emplie d’inquiétude, la jeune femme cède à son tour.

L’ex-policier secoue la tête alors qu’elle lui reproche de lui mentir.

"Non... je..."  

Mais il n’a pas le temps de trouver ses mots. Apollonia l’agrippe avec rage et lui enjoins d’arrêter de vouloir décider pour elle. Lorsqu’elle le repousse, Lucas manque de tomber, trop faible qu’il est...

Il parvient pourtant à rester debout, pantelant, fixant la jeune femme avec une tristesse infinie. Il n’a pas le droit non... mais il fait ça pour elle...

Apollonia tente de faire la fière, comme elle sait si bien le faire, sauf que le masque s’écroule bien vite sous le poids de l’émotion qui la submerge. Ses mots figent le brun, dont les jambes tremblent tellement qu’il se demande comment il tient encore debout...

Un long silence s’installe alors, durant lequel le jeune homme tente de reprendre ses esprits et le contrôle de son corps. Seul le bruit du vent et des vagues venant s’écrasées sur la plage viennent troubler l’instant.

Mais Lucas finit par prendre une grande inspiration et tente de prendre la parole d’une voix calme. Celle-ci tremble malgré tout...  

"J’ai... modifié ce souvenir pour te protéger... parce que je refuse que tu finisses tes jours à Askaban... et j’ai... enlevé tes souvenirs pour éviter d’en arriver là..."  

Voilà encore une chose parfaitement réussie... Ça en devient risible...

Le jeune homme voudrait s’avancer vers elle, mais ses jambes l’en empêche. Sa baguette est abandonnée sur le sable, il tremble de tous ses membres et la douleur dans sa poitrine n’a jamais été aussi violente... Pourtant, il continue.

"Je n’ai jamais pu te protéger... et maintenant..."

Il peine à trouver ses mots, ne sachant même pas quoi dire... Ils vont être recherché, elle comme lui...  

"Je n’ai jamais voulu... ça...  Je n’ai toujours voulu que ton bonheur... Tu n’étais pas sensée te souvenir... "

Sa voix se brise à son tour et ses jambes le lâche. Il se retrouve à genoux dans le sable, la gorge serrée.

"Je suis désolé, Apo... Pour tout... le passé comme le présent... Je... je n’ai jamais été bon pour toi... tu mérites tellement mieux..."  

Tellement mieux qu’un policier déchu, désormais fugitif, incapable de protéger la seule femme qu’il n'ait jamais aimé... Cette femme démunie par sa faute, luttant contre des souvenirs effacés... et qui malgré tout se souviens de cet amour infaillible et dangereux qui les unis depuis des années...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Lobscure
Messages : 390
Date d'inscription : 27/04/2021
Région : Qc
Crédits : Oniisama e

Univers fétiche : -
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t4495-la-boite-a-lo-personnages#92588 https://www.letempsdunrp.com/t4596-la-boite-a-lo-ok-fev-2022
Lobscure
Jeu 4 Juil - 5:33

Apollonia Black
J'ai 29 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je tiens un poste à responsabilités au sein   du Ministère de la Magie et je m'en sors à merveilles. Sinon, étant de haute naissance, je suis fiancée à Alec Lestrange et je le vis tortueusement.


Œuvrant en politique, c’est une femme redoutable à la réputation d’avoir la poigne de fer d’un homme. Tout son être tend vers ses ambitions, rien ne l’arrête, pas même un futur époux éperdu et avec lequel elle se bat à « l’amiable » pour le titre de Ministre de la Magie. Mais lorsque des secrets du passé sont ressassés et resurgissent à Poudlard, elle n’a d’autre choix que de mettre ses aspirations de côté et retourner à une époque qui risquerait bien d'entacher sa réputation et lui couter son futur.

Raven and Bones - Page 14 Tumblr_nn9hrcQXkL1s9qce6o6_250

Avatar : Mary Sibley

Chanson thème Apollonia 4

Lucas confirme ses dires, et pour Apollonia, c’est la goutte de trop, même s’il prétend l’avoir fait pour la protéger. Elle qui ne se souvient pas du meurtre de Colt, sent pourtant son âme se scinder en morceaux et cela n’est pas la première fois. Les larmes de désarroi menacent de couler, et finalement, poussée à bout, elles dévalent ses joues alors qu’elle lui avoue dans un cri du cœur qu’elle ne peut vivre sans lui. Néanmoins, il continu de la repousser, comme il l’a toujours fait. Se disant pas assez bon pour elle. Aigrie, elle se moque de ses paroles malgré leur sincérité accablante.
— Mon bonheur ..? » souffle-t-elle avec sarcasme, fixant l’horizon et retenant un rire amer d’échapper ses lèvres. « Tu m’as arraché les seuls souvenirs heureux que je possédais, Lucas. » dit-elle d’un ton acerbe avant de finalement croiser son regard.

Le jeune homme tombe alors à genoux, et Apollonia lutte contre l’impulsion de courir vers lui. Elle reste figée, écoutant sourdement ses excuses. Il lui fait de la peine à voir. Apollonia sait qu’elle doit retourner au Ministère et que céder à l'envie de le prendre dans ses bras l’empêcherait de quitter l’île, incapable de le laisser par crainte ne ne plus être capable de revenir, de plus jamais le sentir près d'elle… La jeune femme le doit pourtant, si elle veut éviter que le lien entre eux se fasse et que le jeune homme soit amener pour de bon à Azkaban. Elle doit partir.

Ainsi, la jeune femme garde ses distances, une froideur feinte dissimulant ses véritables sentiments. Épuisé et brisé, il n’aura pas la force de protester ni de la suivre de toute façon. Le laisser dans cet état lui déchire le cœur, mais elle n’a pas d’autre choix. Inspirant profondément, elle murmure d’une voix plus posée :
— Je dois retourner au Ministère.
Elle hésite, pesant ses mots, se demandant si ses prochaines paroles seront ses dernières. « Je reviendrai… Je te le promets. »
Sans plus d’explications, elle s’accorde une dernière seconde pour le regarder avec tendresse, puis transplane au cœur de Londres.

***

Au Ministère, l’agitation est à son comble. Heureusement, Apollonia connaît une entrée secrète, héritée de générations de sa famille ayant dirigé le Ministère. Elle arrive juste à temps dans son bureau lorsque des agents de la police magique enfoncent la porte. Elle fait mine de lever les yeux d’une pile de documents à leur arrivée. Les policiers, surpris de la trouver là, se raclent la gorge avant de parler.
— Miss Black, veuillez nous suivre.
Apollonia se lève promptement, une froideur glaciale émanant d’elle. Comme une partition maîtrisée, elle sait exactement comment jouer ses cartes. Elle espère que son stratagème fonctionnera.

Pendant plus de quinze heures, elle subit un interrogatoire interminable, répondant à des questions répétitives sur l’évasion du criminel avec lequel elle a été tenue une relation caché. Elle joue son rôle à la perfection, affichant une absence de sentiment, une désolation due à la perte de sa famille, de son fiancé, de son nom… Elle se présente comme une femme fragile, utilisant la sensibilité à ses charmes d’un des policiers pour convaincre ses pairs de son innocence et que cette histoire d’amour qui aurait justifier son implication appartient au passé. Elle sait qu’elle ne fait que gagner du temps, retardant l’inévitable. Chaque seconde, elle pense à Lucas. Cette pensée la recentre sur son objectif.

Convaincante dans son rôle d’héritière déchue et épleurée, elle est relâchée après vingt-trois heures. Se souvenant du repère abandonné de son oncle et de la localisation approximative de la plage en Écosse, elle transplane néanmoins à plus d'un kilomètre de la maison en tourelle et marche péniblement dans le sable jusqu’à celle-ci pour y retrouver Lucas. Elle ne le voit pas là où ils se sont laissé. Malgré l’épuisement, elle veut s’assurer qu’il va bien et lui apporter quelques potions qu’elle a dérobé en chemin. Elle entre la demeure, espérant l'y retrouver et le coeur battant à tout rompre de crainte qu'il n'y soit pas.



Le dernier acte est sanglant


quelque belle que soit la comédie en tout le reste: on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.
- B.P.

KoalaVolant
Raven and Bones - Page 14 0us6
Lexis
Messages : 212
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Dim 7 Juil - 17:56
 
Lucas Artwood  
Agé de 29 ans, Lucas vit à Londres où il travaille pour la Brigade de Police Magique, ou la BPM comme il l’appelle. Célibataire, il n’a jamais tenu une relation plus que quelques mois, son caractère renfermé et secret et le fait qu’il soit dévoué à son travail ayant tendance à faire fuir les femmes.  

Lucas aurait pu monter bien plus haut dans les échelons de la Brigade. Il aurait même pu devenir Auror, mais il a refusé le poste pour on ne sait quelle raison. Dévoué à son travail, il est un excellent agent malgré son côté quelque peu bourru et son manque d’avenance. Le silence ne le gêne pas, au contraire, et il est plutôt difficile d’avoir une conversation autre que professionnelle avec lui.  

De ce fait, Lucas est quelqu’un de solitaire. Et ce n’est pas sans raison.

Des suites d’une sombre affaire remontant des tréfonds du passé, le jeune homme va pourtant devoir faire face à ses démons pour espérer ne pas voir sa vie basculer pour de bon...  

Chanson thème de Lucas 6

Raven and Bones - Page 14 Giphy
Apollonia est amer, et à raison... Elle lui reproche de lui avoir enlevé les seuls souvenirs heureux qu’elle avait, mais il refuse d’y croire... Il refuse d’imaginer qu’elle n’était pas heureuse avec Alec Lestrange...  

La jeune femme garde ses distances et Lucas peine à savoir ce qu’elle pense réellement... a quel point elle lui en veut...

A genoux, leurs regards se croisent et elle finit par couper court à la “discussion” en disant devoir retourner au Ministère. Lucas panique alors. Elle ne peut pas le laisser là, elle ne peut pas repartir seule...  

"Tu ne peux pas partir..."  

Il tente de se relever alors qu’elle lui promet de revenir. Alors que son regard à elle est empli de tendresse, celui du jeune homme est terrifié, non pas pour lui, mais pour elle... Elle disparait alors, le laissant seul sur cette plage inconnue... Durant quelques secondes, il cherche sa baguette dans le sable, fébrile, le cœur battant à tout rompre dans sa poitrine. Il s’énerve, ne trouvant pas ce qu’il cherche, retourne le sable puis laisse échapper un cri de rage avant de se prendre la tête dans ses mains. Il hyperventile un instant. La panique, la colère, la peur, sa faiblesse physique et psychologique... et surtout son sentiment d’impuissance totale le font craquer. Durant un instant, il parait aussi fou que certains prisonniers d’Askaban abandonné là depuis des années, à peine vivants...

De longues minutes passent. Il finit par se calmer peu à peu, reprenant ses esprits et éclaircissant ses idées tant bien que mal. Même s’il retrouve se baguette, il ne peut pas partir... S’il retourne se rendre, Apollonia risque de se mettre à nouveau en danger... S’il la rejoint à Londres, il la met en danger...

Il est impuissant, oui, encore... et toujours...

Après une bonne demi-heure, l’ex-policier se relève enfin. Il retrouve sa baguette et se dirige vers la sombre bâtisse à l’air lugubre.  

L’intérieur est tout aussi sombre que les murs extérieurs. Lucas doit s’éclairer avec sa baguette pour trouver des lanternes et faire le point sur l’ameublement. Les quelques meubles présents sont poussiéreux. L’atmosphère est humide et oppressante. Mais ça reste toujours plus confortable qu’une cellule d’Askaban...

Affaibli et fatigué, le jeune homme allume une lanterne et va s’effondrer dans un vieux fauteuil défoncé et moisi. Il s’y endort presqu’aussitôt, vidé de toute énergie.

Lucas ignore complètement combien de temps passe avant le retour d’Apollonia. Les heures s’écoulent entre sommeil agité et réveils en sursauts. Il sent à peine la faim lui tirailler l’estomac alors que l’inquiétude le gagne de plus en plus à chaque réveil où il constate l’absence de la jeune femme... Quand il n’est pas dans le fauteuil, il fait les cents pas dans la pièce, n’osant pas sortir de peur d’être vu. Il tient à peine debout, mais son esprit est bien trop torturé que pour qu’il puisse rester assis sans bouger...

Finalement, la porte s’ouvre alors qu’il a à nouveau sombré dans les cauchemars. Le bruit, bien que léger, le réveil et le fait se lever d’un bond, baguette brandie dans un mouvement purement réflexe. Devinant les traits d’Apollonia dans la pénombre, il lâche aussitôt sa baguette dans le fauteuil et se rue sur elle pour la serrer contre lui.

"J’ai cru qu’il t’était arrivé quelque chose..."  

Il ne s’en serait pas remis si ça avait le cas...

"Qu’est-ce qui s’est passé ? Est-ce qu’ils t’ont lié à l’évasion ? Ils savent que tu es un animagus, non ? Ils vont vite faire le lien..."

Les questions pleuvent, mais il ne la lâche pas. Déjà parce qu’il s’y refuse, ensuite parce qu’il a peur, et aussi parce qu’il n’a pas confiance en ses jambes...

Il a l’impression d’être complètement détraquer...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Lobscure
Messages : 390
Date d'inscription : 27/04/2021
Région : Qc
Crédits : Oniisama e

Univers fétiche : -
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t4495-la-boite-a-lo-personnages#92588 https://www.letempsdunrp.com/t4596-la-boite-a-lo-ok-fev-2022
Lobscure
Dim 7 Juil - 20:21

Apollonia Black
J'ai 29 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je tiens un poste à responsabilités au sein   du Ministère de la Magie et je m'en sors mal. Sinon, je suis amoureuse d'un fugitif qui porte le poids de mon crime et je le vis tortueusement.


Œuvrant en politique, c’est une femme redoutable à la réputation d’avoir la poigne de fer d’un homme. Tout son être tend vers ses ambitions, rien ne l’arrête, pas même un futur époux éperdu et avec lequel elle se bat à « l’amiable » pour le titre de Ministre de la Magie. Mais lorsque des secrets du passé sont ressassés et resurgissent à Poudlard, elle n’a d’autre choix que de mettre ses aspirations de côté et retourner à une époque qui risquerait bien d'entacher sa réputation et lui couter son futur.

Raven and Bones - Page 14 Tumblr_nn9hrcQXkL1s9qce6o6_250

Avatar : Mary Sibley

Chanson thème Apollonia 4

À peine Apollonia pénètre-t-elle la première pièce que le jeune homme émerge de la pénombre, d’abord la baguette brandie en sa direction, puis vient la réalisation lorsqu’il s’approche pour la prendre dans ses bras.

Apollonia frémit sous ce contact, se laissant faire alors qu’elle enfouit son visage dans son cou, trouvant un réconfort désespéré dans cette étreinte. Ses doigts tremblent légèrement en s’accrochant à lui, et elle savoure cet instant de perdition. En l’enlaçant à son tour, elle réalise comme il a maigri et se rappelle alors son état. Il la bombarde de questions, la voix tremblante d'inquiétude, mais la gorge serrée, elle préfère ne pas y penser pour tout de suite et donc de ne pas y répondre.

Elle se détache doucement de lui et l’enjoint plutôt à prendre appui sur elle pour le ramener jusqu’au canapé. Elle l’installe, la douceur accompagnant chacun de ses gestes. Se concentrer sur lui lui épargne de devoir penser au reste. La jeune femme envoie d’un coup de baguette le sort de Lumos éclairer chaque coin de la pièce qui s’illumine alors d’une lumière douce et feutrée. Les ombres reculent, révélant les moindres détails de l'endroit : les meubles usés, les livres éparpillés, les signes d'une vie en suspens, mais à la lueur de son sort, les lieux semblent plus accueillants qu’ils n’y paraissaient.

Sortant une petite fiole d’un vert vif de sa poche, elle l’apporte aux lèvres du jeune homme en glissant une de ses mains dans sa nuque pour maintenir sa tête. Une fois la potion administrée, elle observe attentivement son visage pour s'assurer qu'elle fait effet. Les traits tirés de Lucas semble se détendre légèrement.

Elle s’assoit alors près de lui, laissant choir sa tête épuisée sur son épaule. Un long silence s’installe, empreint d’un calme fragile, un moment suspendu où le monde extérieur semble lointain et irréel. Les craquements de la maison qui semble comme respirer, le clapotis des vagues qui se fait entendre depuis le pas de la porte et le souffle de son aimé, tout se fond dans une quiétude bienvenue.

Finalement, Apollonia rompt le silence, décidant de lui répondre enfin si cela peux l'apaiser un peu. Sa voix est un murmure tranquille. À peine inaudible, mais suffisamment pour qu’il entende ses paroles.
— Ils ne savent rien pour mon animagus. Je ne l’ai jamais déclaré au ministère et aujourd’hui ça me sert bien. » Elle relève les cils un instant pour s'enquérir de son état et s'assurer que celui-ci ne s'aggrave pas. « Pour ce qui est du reste, ne t’en inquiète pas, Lucas...
Sur ces dernières paroles, elle s’autorise à fermer les paupières. Et quoique se promettant de ne pas partir, la fatigue l'emporte rapidement sur le reste. Sur ses pensées vagabondes, le vide qui s'est installé dans le creux de sa poitrine, ce sentiment de culpabilité et d'impuissance, de savoir qu'elle ne connaîtrait plus jamais aucun répit. Tout s'efface. Son souffle devient régulier, et elle s’endort presque instantanément contre lui, trouvant enfin un semblant de paix et de réconfort dans cette proximité retrouvée.



Le dernier acte est sanglant


quelque belle que soit la comédie en tout le reste: on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.
- B.P.

KoalaVolant
Raven and Bones - Page 14 0us6
Lexis
Messages : 212
Date d'inscription : 26/11/2023
Région : Belgique
Crédits : allteenwolfies (on Tumblr)

Univers fétiche : City, université, magie.
Préférence de jeu : Homme
Sabrina
Lexis
Dim 7 Juil - 23:16
 
Lucas Artwood  
Agé de 29 ans, Lucas n’a plus de maison. Policier radié de la Brigade de Police Magique, il est désormais un fugitif accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis et condamné à perpétuité. Amoureux d’Apollonia Black depuis toujours, il donnerait sa vie pour elle.

Lucas aurait pu monter bien plus haut dans les échelons de la Brigade. Il aurait même pu devenir Auror, mais il a refusé le poste pour on ne sait quelle raison. Dévoué à son travail, il était un excellent agent malgré son côté quelque peu bourru et son manque d’avenance. Le silence ne le gênait pas, au contraire, et il était plutôt difficile d’avoir une conversation autre que professionnelle avec lui.  

De ce fait, Lucas était quelqu’un de solitaire. Et ce n’était pas sans raison.

Des suites d’une sombre affaire remontant des tréfonds du passé, le jeune homme a dû faire face à ses démons pour espérer ne pas voir sa vie basculer pour de bon... Ce qui n’a pas manqué d’arriver malgré tout...

Aujourd’hui recherché pour un meurtre qu’il n’a pas commis mais dont il s’est rendu coupable, il ne tient que grâce à Apollonia...

Chanson thème de Lucas 7

Raven and Bones - Page 14 Giphy
Le contacte de la jeune femme contre lui réchauffe un peu Lucas. Il la questionne, mais elle garde le silence, le serrant juste contre elle à son tour. Mais elle finit par s’écarter et l’aide à rejoindre le canapé. Lucas n’a plus la force de lutter...

Une douce lumière vient éclairer la pièce et Lucas ferme les yeux, le souffle court. Il sent alors la main d’Apollonia dans sa nuque et une fiole portée à ses lèvres. Il n’a rien mangé ni bu depuis... plus de 24 heures au moins... aussi boit-il sens rechigner. La potion lui donne l’impression d’être recouvert d’un doux duvet durant un instant. Mais si la sensation ne dure pas, il se sent tout de même un peu mieux, ayant moins froid, moins mal aussi... physiquement du moins...

La jeune femme s’assied à côté de lui et il sent sa tête se poser sur son épaule, au creux de son cou. Il laisse sa propre tête se callée contre celle d’Apollonia. Ni l’un ni l’autre parle. Lucas n’en est plus capable. Maintenant que la jeune femme est là, il n’a plus aucune énergie...

Sa respiration se calme pourtant peu à peu alors qu’il se laisse bercé par celle de son aimée. La voix de celle-ci lui parvient, lointaine alors que le murmure perce les limbes de l’esprit brisé du jeune homme. Elle tente de le rassurer. Il ne réagit pas, trop épuisé que pour pouvoir répondre...  

Il prend la main d’Apollonia dans la sienne et la serre faiblement avant de s’endormir à son tour, plus serein cette fois.

****

L’ex-policier se réveille en sursaut. Il ignore quelle heure il est, il fait sombre, son cœur s’emballe alors qu’il ne reconnait pas les lieux. Il se lève sans faire attention à Apollonia, il cherche la lumière mais il n’a pas sa baguette. Le froid l’envahit soudain et le désespoir le prend alors qu’il se voit dans sa cellule, à Askaban, pensant avoir rêvé les dernières heures.

"Non... non..."  

La panique le prend. Il se métamorphose alors mais l’aigle n’a pas la place pour voler. Il redevient presqu’aussitôt humain, n’arrivant pas à remettre suffisamment ses idées en place pour comprendre qu’il est “en sécurité”, qu’il n’est plus à Askaban, et qu’Apollonia est là, avec lui...

"J’suis désolé... j’suis désolé..."  

Assis à même le sol, les bras autour de ses jambes repliées contre lui, il fixe le mur en répétant ces mots. Il tremble de tous ses membres. Il n’aura fallu que quelques semaines en prison pour terminer de le briser... les Détraqueurs se repaissant de sa culpabilité et de tout le désespoir accumulé au fil des années...  

Il enfuit son visage dans ses bras, la respiration saccadée.

"Ca va aller... ça va aller... ça va aller..."

Apollonia va s’en sortir... voilà ce à quoi il se raccrochait...

Crédit avatar : Francisco Lachowski par Myself
Lobscure
Messages : 390
Date d'inscription : 27/04/2021
Région : Qc
Crédits : Oniisama e

Univers fétiche : -
Préférence de jeu : Femme
Code lyokko
https://www.letempsdunrp.com/t4495-la-boite-a-lo-personnages#92588 https://www.letempsdunrp.com/t4596-la-boite-a-lo-ok-fev-2022
Lobscure
Lun 8 Juil - 23:30

Apollonia Black
J'ai 29 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je tiens un poste à responsabilités au sein   du Ministère de la Magie et je m'en sors mal. Sinon, je suis amoureuse d'un fugitif qui porte le poids de mon crime et je le vis tortueusement.


Œuvrant en politique, c’est une femme redoutable à la réputation d’avoir la poigne de fer d’un homme. Tout son être tend vers ses ambitions, rien ne l’arrête, pas même un futur époux éperdu et avec lequel elle se bat à « l’amiable » pour le titre de Ministre de la Magie. Mais lorsque des secrets du passé sont ressassés et resurgissent à Poudlard, elle n’a d’autre choix que de mettre ses aspirations de côté et retourner à une époque qui risquerait bien d'entacher sa réputation et lui couter son futur.

Raven and Bones - Page 14 Tumblr_nn9hrcQXkL1s9qce6o6_250

Avatar : Mary Sibley

Chanson thème Apollonia 4

C’est au beau milieu de la nuit qu’Apollonia se réveille, la tête tombant dans le vide, seule sur le canapé. Le silence oppressant de la maison la saisit, et elle se redresse vivement sur ses coudes, scrutant la pénombre. Lucas s’agite au milieu de la pièce, ses mouvements désordonnés dessinant des ombres fantomatiques sur les murs.

L'incompréhension envahit la jeune femme, son esprit encore trop embrouillé par le sommeil. Pensant à une crise de somnambulisme, elle l’interpelle doucement, mais le jeune homme ne semble pas l’entendre ni la remarquer. Il marmonne quelques lamentations en boucle, des paroles indistinctes qu’Apollonia peine à discerner. Se levant doucement du canapé, elle approche la silhouette tourmentée de son amant en envoyant dans la foulée Lumos au-dessus de leurs têtes pour y voir plus clair.

Dès lors, le jeune homme se métamorphose en aigle devant elle. Dans l’agitation et la proximité, les serres de son animagus lacèrent accidentellement le cou d’Apollonia qui se recule sous le coup de la surprise plus que de la douleur.

Se frappant aux murs par l’étroitesse de la pièce, il reprend forme humaine presque aussitôt, replié sur le même et tremblant comme un enfant apeuré. Le jeune homme marmonne de nouveau en boucle les mêmes mots et cette vision manque de briser le cœur d’Apollonia qui sent les larmes lui monter aux yeux.

La jeune femme s’approche alors, se plaçant devant lui entre le mur et le jeune homme au regard perdu dans le vague tandis qu’il enfouit son visage dans ses bras.

S’accroupissant à sa hauteur, elle pose une main se voulant rassurante sur son épaule et l’autre délicatement sur sa mâchoire pour l’enjoindre à relever vers elle ses yeux.
— Ça va aller. Regarde moi Lucas. Ça va, je suis là. »
 murmure-t-elle ses propres mots pour l’apaiser. « Je suis là, on est ensemble… On est ensemble, Lucas… » Elle embrasse avec une infinie douceur sa joue, son front puis l’arrête de son nez pour le recouvrir de tendresse et accompagner ses propos.

Puis, lançant Accio, elle fait s’assembler tous les coussins présents dans la pièce à même le plancher avant d’y allonger doucement le jeune homme. Voyant que sa respiration ne se calme pas, elle s’allonge près de lui et dépose sa tête sur son torse, espérant que son poids ralentisse ses battements frénétiques. Elle se retient de ne pas éclater en sanglots, Apollonia… pour lui.

La pièce baigne dans une lumière fade qui s’amenuise tranquillement au fil des minutes qui passent. Apollonia sent le souffle chaud de Lucas contre ses cheveux. Elle le caresse doucement du bout des doigts, murmurant des mots doux pour chasser les visions cauchemardesques que seul lui peut voir. La jeune femme se promet de ne jamais le laisser retourner dans cet enfer, quoiqu’il lui en coute.



Le dernier acte est sanglant


quelque belle que soit la comédie en tout le reste: on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais.
- B.P.

KoalaVolant
Raven and Bones - Page 14 0us6
Contenu sponsorisé
Raven and Bones
Page 14 sur 15
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
Sujets similaires
-
» Raven and Bones
» (m/f) the raven cycle/the raven boys (gansey/ronan/adam..) (en cours)
» Why do I feel like I have to be accountable to you ? ft. Blue & Bloody Raven [Kanej]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: