Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Funambule feat Manhattan Redlish
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. EmptyAujourd'hui à 17:21 par Manhattan Redlish

» If these wings could fly
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. EmptyAujourd'hui à 16:24 par Aloy

» Recensement 2024
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. EmptyAujourd'hui à 16:10 par Scarlett Thompson

» Welcome to the Puppet Show - ☽ Rein ☾
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. EmptyAujourd'hui à 16:09 par Rein

» Un équilibre fragile (avec Nemo) [+18]
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. EmptyAujourd'hui à 16:03 par Scarlett Thompson

» Pour mon peuple ft. Ehlana
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. EmptyAujourd'hui à 15:51 par Ehlana

» {+18}À l'ombre de la malédiction [PV - Foxdream]
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. EmptyAujourd'hui à 15:10 par Arthécate

» Accorder sa confiance revient-il donc toujours à offrir son dos au poignard ? [pv Stormy Dream]
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. EmptyAujourd'hui à 13:37 par FoxDream

» faithfully ★°. hidden village
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. EmptyAujourd'hui à 12:48 par faithfully

Le Deal du moment : -23%
SEB Friteuse classique Oleoclean 3.5L (2300W, ...
Voir le deal
99.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies.

Winnie
Messages : 2682
Date d'inscription : 31/01/2019
Région : Les Hauts de France
Crédits : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

Univers fétiche : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
Préférence de jeu : Femme
Pokémon 2
https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre https://www.letempsdunrp.com/t3703-m-pas-cheres-pas-cheres-les-p-tites-idees-de-rp-1-6 https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silence-a-la-fois-denys-gagnon
Winnie
Ven 21 Juil - 19:20
Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Il est chasseur et Elle vampire. Ils ne sont pas dans le même camp, mais dès qu'ils oublieront leurs préjugés réciproques, ils comprendront qu'ils ne sont pas uniquement ce que leurs apparences laissent paraître.

Contexte provenant de cette recherche








Winnie l'ourson
♪ Tout petit, tout doux, tout rond et tout mignon. Entouré de tous ces compagnons. ♪



KoalaVolant
Winnie
Messages : 2682
Date d'inscription : 31/01/2019
Région : Les Hauts de France
Crédits : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

Univers fétiche : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
Préférence de jeu : Femme
Pokémon 2
https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre https://www.letempsdunrp.com/t3703-m-pas-cheres-pas-cheres-les-p-tites-idees-de-rp-1-6 https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silence-a-la-fois-denys-gagnon
Winnie
Ven 21 Juil - 20:30




Aliza Franklin
J'ai 33 ans et j'erre dans les rues de Los Angeles, Amérique du Nord. Je suis sans emploi et je m'en sors misérablement. Qui embaucherait une vampire ? Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire (n'ayant jamais eu beaucoup de chance en amour) et je le vis bien?. Je n'ai plus d'avenir, plus de possibilité de fonder une famille alors c'est plutôt une bonne chose que je sois seule?

Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. 1d53c9e6ace2a765e879b1bfc60471defc6140cd
+ Fille cadette d’une famille de 5 enfants, Aliza a vécu une vie on ne peut plus banale, dans une famille des plus ordinaires.  

+ Elle travaillait comme serveuse dans un petit restaurant sans prétention, dans l’attente de décrocher le rôle de sa vie.

+ C’est au cours d’une soirée mondaine (à laquelle elle s’est invitée) qu’elle a rencontré celui qui allait l’emmener dans la tombe : Emery.

+ Il avait mieux qu’un simple rôle dans une sitcom à lui proposer : le rôle de sa compagne. Or, la transformation de sa nouvelle partenaire de chasse nocturne ne s’est pas déroulé comme escompté. Aliza a conservé une part d’humanité, l’amputant de la capacité à tuer sans remords.

+ L’apprentissage des gestes basiques de sa nouvelle vie a été un échec cuisant, pour Emery. Aliza refusait obstinément de chasser des êtres humains pour s'en nourrir. Il commença à devenir violent, espérant que cela ferait émerger la bête féroce qui cohabite avec l’humanité en elle. Nouvel échec.

+ Elle s’est enfuit il y a deux mois pour ne plus avoir à subir les sévices de son mentor. Elle est persuadée qu’il est à sa recherche, bien qu’elle ignore si cela est véritablement le cas.

+ Aujourd’hui elle survit comme elle peut, sachant que même se nourrir du sang des animaux lui est pénible puisqu’elle était végétarienne de son vivant.      
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. 197d78a457c1e31ce996d3d00c17ea624d7f1bae
Les vampires de Supernatural sont très différents des « classiques ». Leur espèce est censée être éteinte il y a déjà bien longtemps, mais quelques-uns sont réapparus. Ils vivent en bande et capturent des hommes et des femmes : ils gardent ceux qu’ils trouvent intéressants pour les « transformer » en vampires  et tuent les autres. Le
soleil ne les tue pas (comme le dit John "au pire, ils auront un coup de soleil" ), ils dorment bien la journée mais peuvent se réveiller. Le sang d’un homme mort est comme du poison pour eux.
Quand un vampire sent votre odeur, il la garde à tout jamais en mémoire et il sera très simple pour lui de vous retrouver. Vous pouvez toujours masquer votre odeur en faisant un feu -en mettant du safran et du choux pourri  dans le feu- et en vous appliquant de la cendre sur votre et/ou vos vêtements (tout ce qui porte votre odeur, et que vous baladez avec vous).
Contrairement aux légendes les plus répandues, un pieu ne les tuera pas : il faut les décapiter.


Nina Dobrev (c) morning rose
J’ai faim. Très faim. Et j’ai mal à la tête. Je ne pensais pas que même dans la mort, ce genre de petit tracas pouvait encore exister. Mais c’est ainsi. Ils existent. Ils existent comme j’existe. Je suis une aberration de la nature. Je ne devrais même pas lutter pour survivre. Mais allez donc vous décapiter tout seul? Je suis pathétique. Je ne comprends pas pourquoi je suis si différente de mes congénères. Est-ce qu’il y avait une raison divine à cette anomalie?  

Non mais tu t'entends Aliza? Une raison divine?

Je débloque complètement. Je suis un monstre à présent. Un monstre condamné à la solitude puisque je n'ai clairement plus ma place dans ce monde. Je suis trop gentille pour faire partie de leur clan et trop "méchante" pour appartenir à nouveau à l'espèce humaine. C'est super, hein! Je déambule dans la rue, sans véritable raison que celle de m'aérer, quand je perçois l'odeur d'un enfant affolé. Mes sens aiguisés se mettent à sa recherche parmi la foule de passants, lorsque je l’aperçois enfin, sur le trottoir d'en face, à quelques mètres de ma position. Je le rejoins rapidement afin de le ramener à ses parents et -si possible, avec de la chance- le sauver d'une mort certaine. Je m'accroupis à sa hauteur pour lui adresser ces quelques mots.

"_ Hey p'tit gars! Calme-toi. Tu cherches tes parents ? Il opine du chef en guise de réponse. Sèche tes larmes. Je vais t'aider à les retrouver."

Dans la bouche de n'importe quel vampire, nul doute que cela aurait été une excuse pour l'éloigner de la foule sans esclandre, avant de le vider de son sang. Or, je ne suis pas comme eux. Je veux réellement l'aider. Je me saisie donc de sa main pour partir en direction des odeurs qui sont similaires à la sienne, quand un homme -que je devine armé- effraie le p'tit pour qu'il parte. Je pourrais lui dire que -par sa faute- le p'tit court un grave danger mais mon instinct de survie prime sur mes envies suicidaires. Je prends de ce fait l'exemple du gamin, bousculant les passants qui pourraient me ralentir dans ma fuite. Je ne veux pas mourir. C'est con parce que cela me soulagerait de cet enfer qu'est devenu mon existence. Mais une petite partie de moi espère encore que je pourrai reprendre ma place dans ma famille, malgré ma particularité. Il me faut juste du temps pour apprivoiser le monstre et apprendre à le sustenter sans sacrifier des vies innocentes. Je cours ainsi sur quelques kilomètres, en quête d'un lieu ou me cacher (ce magasin abandonné, par exemple), jusqu'à ne plus pouvoir. Je suis épuisé. Je n'ai pas assez d'énergie pour poursuivre ce marathon. Je casse donc la vitrine de mon coude, puis m'engouffre dans le lieu inhabité. Je sais qu'il est sur mes traces, qu'il m'a vu. Mais je me cache quand même derrière un comptoir où je me repose.

"_ Je sais ce que tu crois! Que j'voulais éloigner le p'tit afin de mieux le manger à l'écart de la foule! Mais je peux t'assurer que tu te trompes! Je dis, dès que j'entends ces pas marcher sur les bouts de verres au sol. Je suis différente! Je ne veux de mal à personne!"

Je plaide ma cause, au cas où. Peut-être qu'il optera de ne pas me trancher la tête si je montrer comment je suis vraiment?



@Laecca








Winnie l'ourson
♪ Tout petit, tout doux, tout rond et tout mignon. Entouré de tous ces compagnons. ♪



KoalaVolant
Laecca
Messages : 88
Date d'inscription : 24/07/2022
Crédits : SObade

Univers fétiche : N’est fait que du réel jusqu’à présent mais veut bien essayer d’autres choses !
Préférence de jeu : Les deux
Valise 2
https://www.letempsdunrp.com/t5256-it-s-a-long-way-to-happiness-someday-i-ll-be-alright-laecca#104829 https://www.letempsdunrp.com/t5255-c-est-pour-toi-il-t-appartient-et-il-sera-eternel-laecca#104828 https://www.letempsdunrp.com/t5246-tes-yeux-sont-trop-grands-on-voit-ton-coeur-a-travers-quand-tu-ris-laecca
Laecca
Mar 25 Juil - 22:46

Tobias
Maddox

J'ai 32 ans et je vis à Los Angeles , USA. Dans la vie, je suis chausseur et je m'en sors assez bien grâce aux fausses cartes de crédits . Sinon, à cause  de les activités , je suis célibataire et je le vis plutôt comme un soulagement .

# Tobias fait partit d'une famille de chasseur. Ils le sont depuis plusieurs générations. Aujourd'hui, il est le seul survivant de toute sa famille.

# Il habite dans la maison familiale, a LA. Il n'a pas pu la quitter malgré la disparition de tous ses proches. De toute façon il n'a nul part où aller si jamais il décide un jour de quitter sa ville.

# Il a toujours sut qu'il prendrait la relève de sa famille, alors il n'a pas cherché à poursuivre ses études.
Il finit sa séance par une série de traction, accroché à la barre dans l’encadrement de la porte donnant sur l’une des nombreuses chambres de la maison. Elles sont toutes vides. Sauf la sienne. Parce qu’il n’y a plus personne, sauf lui. Un bruit sourd se fait entendre lorsque ses pieds nus atterrissent sur le plancher. Puis ce dernier grince alors qu’il se dirige vers la cuisine, faiblement éclairé par un néon au dessus de l’évier, au quel il se sert un verre d’eau. La nuit vient de tomber, plongeant la demeure dans l’obscurité. Sa journée peut enfin commencé. Toujours dans le noir, Tobias se dirige vers la salle de bain et prends une douche rapide avant de passer sa tenue spécialement prévu pour la chasse. Un jean noir, des boots, noir, elles aussi, et enfin un tee shirt moulant de la même couleur que le reste de sa tenue.  Un crépitement se fait entendre alors que le jeune homme prends la direction de son garage.

L’émetteur, branché sur la fréquence de la police, annonce une nuit agitée. Mais pour le moment, rien qui n’éveille son attention. Le coffre de sa voiture grand ouvert, il fait le tour de son Arsenal en un rapide coup d’œil. L’une des premières choses que lui as apprit son père, et de toujours être prévenant, de toujours avoir à porté de main ce qu’il fallait pour faire face à n’importe quel situation. Entre les différentes armes à feu et armes blanches, se trouvent une mallette remplis de fioles toutes plus étranges les unes que les autres pour une personne lambda. Mais pour lui, pour un chasseur, c’est une véritable trousse de survit. Satisfait, il referme le coffre et s’installe au volant de sa voiture, un des nombreux souvenirs et héritage de ses parents. Comme cette maison. Comme ce qui le pousse à sortir de chez lui à chaque fois que le soleil s’est couché pour arpenter les rues de la ville.

La radio s’allume, elle aussi sur la fréquence de la police local et c’est au sons des différentes alertes qu’il prends la direction du centre ville. Les derniers jours ont étés étrangement calme pour une ville aussi grande que celle où il avait grandit et passé le plus clair de son temps. Mais il sentait, comme un frisson lui parcourant le corps et l’âme, que ce soir il y aurait de l’action. S’engageant dans une ruelle sombre et peu fréquentée, il arrête la voiture pour observer la foule présente dans la grande rue passante devant lui, scrutant les moindres visages, les moindres faits et gestes qui lui mettraient la puce à l’oreille. Il sait quels monstres se tapissent dans l’ombre et il sait qu’ils sont toujours attirés par la foule, comme celle présente ce soir en ville. Alors que les minutes passent se transformant en heure, il reste immobile et en alerte. Jusqu’à sentir une nouvelle fois ce frisson…

Tobias tourne la tête pour scruter les alentours. Il voit d’abord l’enfant. Seul et effrayé devant la devanture d’un magasin fermé pour la nuit. Mais il sait que ce garçon n’a pas seulement attiré son attention à lui. Il ne faut que quelques secondes pour que ses soupçons se confirme lorsqu’une silhouette féminine s’approche de lui et se met à sa hauteur pour lui parler. Cela pourrait être une jeune fille tout à fait normal ayant remarqué la détresse de l’enfant. Mais un rapide coup d’œil lui en apprends beaucoup. Le visage émacié, les vêtements flottant sur un corps frêle, et la faim dans son regard. Tout en prenant son temps, il ne fallait jamais être impatient lors d’une chasse au risque d’en perdre la vie pour une simple erreur, il fait le tour de sa voiture afin d’ouvrir son coffre et prendre ce dont il aura besoin pour la suite des événements. Rapidement, il se retrouve armé. Une machette dans le dos, caché par sa veste en cuir. Des seringues rouges sombres, remplis de sang pris sur un mort, trouvent leurs places dans sa poche droite. Il rajoute une seringue contenant un puissant tranquillisant, au cas où. Dans la gauche une fine corde de métal très résistante si jamais il doit en venir aux mains. Le parfait petit arsenal pour tuer un vampire. Un sourire se dessine sur le visage de Tobias alors qu’il referme sa voiture et s’engage dans la rue principal, sur la trace de l’enfant et du prédateur.

Il attends quelques minutes, que sa proie s’engage dans une rue un peu moins fréquentée, et accélère le pas avant de les interpeller. ‘ Hé !´ ils se retournent et Tobias comprends vite que la créature nocturne en face de lui sait a qui elle a affaire. ´ Va t’en petit. Cours très vite.´ La peur se reflète dans le regard du garçon alors qu’il lâche la main de là vampire pour prendre ses jambes à son cou. En quelques secondes, il rejoint une rue fréquentée et disparaît dans la foule. Le chasseur le suit du regard, mais sa proie en profite pour prendre la tangente, dans la même direction. Son sourire de nouveau plaqué sur ses lèvres, Tobias se met à courir afin de ne pas la perdre de vue au milieu des habitants de la ville. Il l’a course ainsi pendant de longues minutes, attendant le bon moment pour lui sauter dessus. Il ne faut pas non plus qu’il attire l’attention sur lui, au risque que quelqu’un appelle la police et lui faire perdre sa proie. Au détour d’une rue, il ralentit et regarde autour de lui. Elle n’est pas loin, il le sait, il le sent. Son regard est attiré par des débris de verres devant la vitrine d’un magasin abandonné. Passant par le même chemin sur sa proie, Tobias attends d’être dans l’obscurité pour sortir son arme, à l’affût du moindre bruit. C’est alors qu’une voix résonne. Il ne peut s’empêcher d’éclater de rire en avançant encore de quelques pas. ‘ Alors celle là on ne me l’avait jamais faite !’ Il fait de nouveau quelques pas, dans la direction de sa voix. Il y a beaucoup de cachettes potentielles dans le magasin, sans compter la sortie qui doit se trouver a l’arrière de la salle. ´ Sors de là alors, que je te remette  une médaille de bon samaritain.


Winnie
Messages : 2682
Date d'inscription : 31/01/2019
Région : Les Hauts de France
Crédits : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

Univers fétiche : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
Préférence de jeu : Femme
Pokémon 2
https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre https://www.letempsdunrp.com/t3703-m-pas-cheres-pas-cheres-les-p-tites-idees-de-rp-1-6 https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-silence-a-la-fois-denys-gagnon
Winnie
Mar 29 Aoû - 23:27




Aliza Franklin
J'ai 33 ans et j'erre dans les rues de Los Angeles, Amérique du Nord. Je suis sans emploi et je m'en sors misérablement. Qui embaucherait une vampire ? Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire (n'ayant jamais eu beaucoup de chance en amour) et je le vis bien?. Je n'ai plus d'avenir, plus de possibilité de fonder une famille alors c'est plutôt une bonne chose que je sois seule?

Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. 1d53c9e6ace2a765e879b1bfc60471defc6140cd
+ Fille cadette d’une famille de 5 enfants, Aliza a vécu une vie on ne peut plus banale, dans une famille des plus ordinaires.  

+ Elle travaillait comme serveuse dans un petit restaurant sans prétention, dans l’attente de décrocher le rôle de sa vie.

+ C’est au cours d’une soirée mondaine (à laquelle elle s’est invitée) qu’elle a rencontré celui qui allait l’emmener dans la tombe : Emery.

+ Il avait mieux qu’un simple rôle dans une sitcom à lui proposer : le rôle de sa compagne. Or, la transformation de sa nouvelle partenaire de chasse nocturne ne s’est pas déroulé comme escompté. Aliza a conservé une part d’humanité, l’amputant de la capacité à tuer sans remords.

+ L’apprentissage des gestes basiques de sa nouvelle vie a été un échec cuisant, pour Emery. Aliza refusait obstinément de chasser des êtres humains pour s'en nourrir. Il commença à devenir violent, espérant que cela ferait émerger la bête féroce qui cohabite avec l’humanité en elle. Nouvel échec.

+ Elle s’est enfuit il y a deux mois pour ne plus avoir à subir les sévices de son mentor. Elle est persuadée qu’il est à sa recherche, bien qu’elle ignore si cela est véritablement le cas.

+ Aujourd’hui elle survit comme elle peut, sachant que même se nourrir du sang des animaux lui est pénible puisqu’elle était végétarienne de son vivant.      
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies. 197d78a457c1e31ce996d3d00c17ea624d7f1bae
Les vampires de Supernatural sont très différents des « classiques ». Leur espèce est censée être éteinte il y a déjà bien longtemps, mais quelques-uns sont réapparus. Ils vivent en bande et capturent des hommes et des femmes : ils gardent ceux qu’ils trouvent intéressants pour les « transformer » en vampires  et tuent les autres. Le
soleil ne les tue pas (comme le dit John "au pire, ils auront un coup de soleil" ), ils dorment bien la journée mais peuvent se réveiller. Le sang d’un homme mort est comme du poison pour eux.
Quand un vampire sent votre odeur, il la garde à tout jamais en mémoire et il sera très simple pour lui de vous retrouver. Vous pouvez toujours masquer votre odeur en faisant un feu -en mettant du safran et du choux pourri  dans le feu- et en vous appliquant de la cendre sur votre et/ou vos vêtements (tout ce qui porte votre odeur, et que vous baladez avec vous).
Contrairement aux légendes les plus répandues, un pieu ne les tuera pas : il faut les décapiter.


Nina Dobrev (c) morning rose
Je ne suis pas naïve. Ou pas totalement du moins. J'ai conscience que mon plaidoyer ne suffira jamais à le convaincre que mes intentions n'étaient pas mauvaises. Or, que puis-je faire d'autre? Lui offrir mon cou de sorte qu'il mette un terme à mon existence? Ce serait trop simple. Je sais que j'ai des pensées suicidaires mais une partie de moi s'interroge sur le pourquoi cette malédiction m'a été "offerte". J'ai peut-être quelque chose à apprendre? Ce n'est pas anodin que je ne sois pas devenu comme les autres, sanguinaires. Mon existence a une raison d'être et je dois convaincre ce chasseur que je suis inoffensive. Je réfléchis. Rapidement. Ces pas m'indiquent qu'il cherche à se rapprocher de ma localisation et je n'ai pas envie d'être prise par surprise. Je me saisie donc d'un bout de verre brisé -non loin de ma position- que je jette à l'opposé. Cela suffit amplement à le convaincre que je suis là-bas. Ça ne durera pas mais c'est tout ce que j'ai comme option pour changer de cachette, après avoir dit ces mots :

"_ Inutile d'être désagréable. Ce n'est pas parce que tu chasses les miens que tu peux te permettre de me manquer de respect. Est-ce que je te manque de respect, moi?"

Je ne crois pas. Et s'il affirme le contraire : c'est un sacré menteur. Ceci étant dit : je m'assure qu'il me tourne le dos du point de vu de ma nouvelle cachette -derrière un rayonnage, donc- pour mettre à exécution le plan que j'ai en tête. C'est risqué -surtout sachant le peu de force qu'il me reste- mais je n'ai pas d'autres options. Je dois tenter le tout pour le tout. Je me saisie par conséquent d'un nouveau morceau de verre -plus grand et coupant que les autres- avant de me placer derrière lui pour poser mon arme de fortune contre sa jugulaire. Un mouvement brusque et c'est la mort assurée.  

"_ Jette ton arme. Très loin. Et pas d'entourloupe sinon je t'assure que je te vide comme un cochon."

Je n'ai jamais tué. Pas même ne serait-ce que le plus petit animal. Mais là c'est lui ou moi. Et j'ai choisi que ce serait lui.

"_ Celui qui m'a maudite serait très fier de moi. Je souffle à son oreille, espérant pouvoir enfin lui faire comprendre ma différence. Jamais je n'avais pris l'initiative d'intenter à la vie d'autrui avant toi. Alors ne te méprend pas : je ne te demande pas de me féliciter. Je veux juste que tu ouvres bien tes oreilles parce que je tiens réellement à ce que tu entendes ce que j'ai à te dire. Déjà, pour un chasseur tu n'as pas l'air très malin. Car de ce que je sais : les vampires sont très forts. Je pourrais te tuer à main nu si j'étais un monstre auquel tu arrachais le dîner. Tu ne vois pas déjà un début d'incohérence? J'ai pris la fuite parce que je ne suis pas dangereuse. J'aurai pu te laisser me trancher la tête pour en finir avec cette existence de merde mais quelque chose me dit que ma particularité a une raison d'être. Peut-être faire évoluer les mentalités? Mais pour ça faudrait-il encore tomber sur quelqu'un qui ne joue pas les petits malins parce qu'il est armé jusqu'au cou! Je suis maudite. Tu entends? J'ai gardée mon âme. Je suis incapable de pouvoir me nourrir de sang humain quand celui des animaux me révulse tant mon  végétarisme du temps où je vivais me colle à la peau. Tu comprends un peu mon enfer là? Je ne suis pas suffisamment humaine pour que les gens comme toi me laissent en vie et je ne suis pas suffisamment vampire pour que je puisse me créer des affinités avec les monstres. Ma famille? Je suis condamnée à la voir vivre, vieillir et mourir sans plus jamais pouvoir les approcher. C'est encore plus douloureux de le dire à voix haute. Accepte de me laisser la vie sauve et je te relâcherai. Je n'ai que "ça" en guise de ma bonne foi."

Il peut saisir cette opportunité pour me tuer. C'est un fait. Mais j'aurai au moins dit ce que j'avais sur le cœur : que je ne suis pas le monstre qu'il imagine.



@Laecca








Winnie l'ourson
♪ Tout petit, tout doux, tout rond et tout mignon. Entouré de tous ces compagnons. ♪



KoalaVolant
Laecca
Messages : 88
Date d'inscription : 24/07/2022
Crédits : SObade

Univers fétiche : N’est fait que du réel jusqu’à présent mais veut bien essayer d’autres choses !
Préférence de jeu : Les deux
Valise 2
https://www.letempsdunrp.com/t5256-it-s-a-long-way-to-happiness-someday-i-ll-be-alright-laecca#104829 https://www.letempsdunrp.com/t5255-c-est-pour-toi-il-t-appartient-et-il-sera-eternel-laecca#104828 https://www.letempsdunrp.com/t5246-tes-yeux-sont-trop-grands-on-voit-ton-coeur-a-travers-quand-tu-ris-laecca
Laecca
Ven 10 Nov - 15:58

Tobias
Maddox

J'ai 32 ans et je vis à Los Angeles , USA. Dans la vie, je suis chausseur et je m'en sors assez bien grâce aux fausses cartes de crédits . Sinon, à cause  de les activités , je suis célibataire et je le vis plutôt comme un soulagement .

# Tobias fait partit d'une famille de chasseur. Ils le sont depuis plusieurs générations. Aujourd'hui, il est le seul survivant de toute sa famille.

# Il habite dans la maison familiale, a LA. Il n'a pas pu la quitter malgré la disparition de tous ses proches. De toute façon il n'a nul part où aller si jamais il décide un jour de quitter sa ville.

# Il a toujours sut qu'il prendrait la relève de sa famille, alors il n'a pas cherché à poursuivre ses études.  
 Elle se met à courir le long de ses veines. Cette électricité qu’il ressent à chaque fois qu’il se met en chasse. Ils font ça dans sa famille depuis plusieurs générations maintenant et il était évident que Tobias allait suivre le même chemin. Même s’il était désormais le seul de sa famille encore en vie pouvant perpétuer cette étrange tradition. Il était aussi clair que ça se terminerait avec lui, son style de vie n’était pas compatible avec le fait d’avoir une femme, une jolie maison et des enfants jouant dans le jardin. De toute façon, comment vouloir enfanter dans ce monde bourré de créatures toutes plus démoniaques les unes que les autres. Comme cette femme qu’il avait suivit jusqu’à ce magasin abandonné. Elle était belle, inspirait la confiance, tout ça pour mieux te croquer. Ce n’était pas la première fois qu’il avait à faire à des vampires, et ce ne serait probablement pas la dernière s’il arrivait à lui soutirer des informations. S’il arrivait à savoir où se trouvait son clan, il n’aurait plus qu’à y mettre le feu au petit matin et savourer le spectacle. Son seul regret sur le moment était de ne pas avoir pris la précaution de s’assurer que le petit garçon de la ruelle allait bien et avait retrouvé sa famille. Mais il ne pouvait pas prendre le risque de perdre la trace de sa proie. Surtout qu’en un coup d’œil il avait pu voir à quel point elle pouvait être affamée. Ce qui la rendrait bien plus dangereuse. Profitant de l’obscurité du lieu, il sort son arme de prédilection pour ce genre de chasse et observe les environs dans l’attente d’un bruit, d’un mouvement qui lui indiquerait où se trouve la vampire. Mais c’est alors que sa voix résonne dans l’espace abandonné. Il ne peut s’empêcher de rire à ce qu’elle lui dit. Comme si elle était la première à jouer cette carte face au chasseur. Les créatures de la nuit avaient le don pour tenter d’amadouer une fois qu’ils étaient acculés. Mais il ne se laissait jamais avoir. Jamais. C’était d’ailleurs pour cela qu’il était toujours en vie. Et Tobias comptait bien le restait pour un petit moment encore. Tout du moins, ce ne serait pas un simple vampire qui le ferait passer à trépas.

N’ayant pas toute la nuit pour jouer au jeu du chat et de la souris avec la demoiselle, il se met à faire un pas en avant, puis un autre. Restant sur le qui vive, son arme bien ancré à sa main, prête à l’emploi à la moindre occasion. Il s’arrête alors qu’un bruit retentit sur sa droite. Un peu plus loin dans le fond du magasin. Si cela avait été sa première chasse, le jeune homme se serait sûrement laissé avoir, mais cette ruse il l’avait déjà utilisé lui-même à de nombreuses reprises. Sa voix résonne une nouvelle fois, dans son dos, mais il fait comme si de rien n’était. Un rictus sur les lèvres, il avance d’un pas dans la mauvaise direction. « Oh toutes mes excuses, charmante demoiselle. Tu as raison, je n’aurais pas rire de toi. » Il fait encore un pas dans la mauvaise direction, son corps en tension, ressentant la moindre chose qu’il se passe autour de lui. Son arme passe de sa main droite à la gauche alors qu’il reprend la parole.  «  Et si tu sortais de ta cachette pour qu’on fasse la paix ?  » Il compte les secondes, se préparant à la suite des événements. Il se doute de ce qu’il va se passer, attiré dans la mauvaise direction, il se fera prendre par surprise par derrière. Il sentit le mouvement avant de l’entendre et ne bougea plus lorsqu’il sentit une présence dans son dos, mais surtout l’objet coupant sur la peau fine de son cou. Ce n’était pas une lame. Pas assez froid. Il tenta de baisser les yeux, mais il n’avait aucune visibilité sur l’arme qu’utilisait la vampire.

Une nouvelle fois, un sourire s’étire sur ses lèvres en entendant la menace. Mais ce n’est pas ça qui le fait sourire, c’est la voix. S’il n’avait pas été un chasseur, si elle n’avait pas été une vampire, il aurait probablement apprécié ce moment pour d’autres raisons. « Moi qui pensait que tu étais une gentille fille…  » Tobias releva la main gauche, pour qu’elle entre dans le champ de vision de la créature, pour qu’elle se concentre sur son arme qu’il était en train de jeter loin devant lui. Ce qu’elle n’avait pas vu, c’était son autre main, la droite, qui se faufila dans la poche de sa veste pour en ressortir une seringue qu’il cacha dans son poing fermé, ramenant son bras le long du corps. Attendant le moindre signe d’attaque pour riposter contre son adversaire, il ne s’attendit pas à ce qu’elle reprenne la parole. Et surtout pas à tout ce qu’elle déballa. Ça tourne à toute vitesse dans sa tête alors que Tobias analyse ce qu’elle lui raconte. Et ça le laisse dubitatif, son comportement, le fait qu’elle n’ait pas encore tenté de le tuer, mais surtout ce qu’elle raconte. Ça semble incohérent.  Au point où il se demande durant quelques secondes si elle ne se moque pas de lui. Maudite ? Son âme ? C’était quoi ce bordel ? Si elle pensait pouvoir me faire changer d’avis sur elle comme ça c’était mal partit. Et pourtant il ne pouvait pas s’empêcher de se demander pourquoi elle lui racontait tout cela. Pourquoi alors qu’il lui suffisait d’une pression assez forte pour qu’il finisse par se vider de son sang dans un endroit où l’on ne retrouverait probablement pas son corps avant plusieurs jours.

« Hummm…  » Se contente-t-il de répondre dans un premier temps, lui laissant quelques secondes de plus pour agir et de prendre une décision. Même si son discours était attendrissant, elle était une vampire, et lui un chasseur. Il ne pourrait jamais la laisser s’en aller alors qu’elle représentait un danger pour le monde entier, quoi qu’elle puisse en dire. « Je suis désolé mais je ne peux pas faire ça.  »  En une fraction de seconde, la seringue qu’il cachait dans sa main se planta dans la cuisse de la créature derrière lui. Il ne fallut pas longtemps pour que son emprise sur lui se relâche et qu’il puisse se retourner pour lui faire face. Son regard s’attarda sur la seringue. Le tranquillisant.  Hum, essayait-on de lui faire passer un message ? « Tu as peut-être un peu de chance de soir. Tu va avoir du temps en plus pour tenter de me convaincre. » Alors qu’il tentait de se convaincre que c’était pour lui soutirer plus d’informations, Tobias rattrapa la jeune femme avant qu’elle ne s’effondre sur le sol. Un rayon de lune éclaira son visage.  Oui, elle était vraiment belle. La prenant doucement dans les bras, il sortit du magasin abandonné pour rejoindre sa voiture, et enfin sa maison. Une fois sur place, il descendit au sous-sol, et installa la vampire sur une chaise, avant de l’attacher. Puis il attendit patiemment qu’elle se réveille.







 


Contenu sponsorisé
Laecca - Who is the plaything of appearances lets himself be seduced by lies.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nothing else but chaos' tears (ft Laecca)
» She's a wild spirit and you're her equilibrium (ft Laecca)
» At first sight, I was handcuffed to your heart (ft Laecca)
» Golden`Lies - listen to your heart
» Golden`Lies - listen to your heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: