Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
Prends garde à toi  EmptyAujourd'hui à 9:02 par Senara

» Fire and Immortality (avec Léolyne)
Prends garde à toi  EmptyAujourd'hui à 1:04 par Léolyne

» If these wings could fly
Prends garde à toi  EmptyHier à 23:27 par Jay'

» CADMOS - mille empereurs sans aucune terreur
Prends garde à toi  EmptyHier à 23:23 par Jay'

» the tortured poets department
Prends garde à toi  EmptyHier à 23:18 par Jay'

» Hi Everyone
Prends garde à toi  EmptyHier à 23:08 par Frida K.

» Funambule feat Manhattan Redlish
Prends garde à toi  EmptyHier à 22:21 par Charly

» PRÉSENTATION ¬ quand c'est fini, c'est par ici
Prends garde à toi  EmptyHier à 21:39 par yellamo

» Les enfants de la lune. [PV Lulu] +18
Prends garde à toi  EmptyHier à 21:22 par Lulu


LE TEMPS D'UN RP

Prends garde à toi

Marie
Messages : 8
Date d'inscription : 08/05/2023
Région : France
Crédits : Mermaid (by Stefan Kostic)

Univers fétiche : Survivalisme, médiéval fantastique, réel.
Préférence de jeu : Les deux
Valise
Marie
Lun 8 Mai - 14:56

Univers réel
Petite frappe - Accepte des jobs miséreux - Dénuée d'humanité

Marie/Blondie

Histoire L’odeur de tabac froid flotte dans l’atmosphère. Chacun de ses pas l’amène au plus près de la silhouette recroquevillée dans un coin du dépôt. Avec nonchalance, elle relève de sa dextre la manche de son sweatshirt deux fois trop large pour sa frêle carrure et couvre ainsi ses épaules. De sa senestre, elle saisit entre son index et son majeur sa cigarette déjà allumée laissée au bord d'une table rouillée. Ses lèvres pourpres se portent sur le précieux sésame alors qu’elle inspire laissant la fumée épouser l’intérieur de ses joues. Fermant ses beaux yeux en amande, Marie savoure l'instant.

Le calme avant la tempête.

L’atmosphère putride ne semble pas l’accabler et bien rapidement une mélodie trotte dans sa tête. Mélodie qu’elle seule semble percevoir, ondulant doucement au gré de cet air alors que la silhouette recroquevillée face à elle peine à retrouver raison.

La fumée s’extirpe d’entre ses lèvres et gardant ses yeux démesurément clos, la venimeuse créature esquisse quelques pas. Ses longues jambettes nues se laissent porter au gré de la mélodie alors que ses lèvres chantonnent et que ses mains se relèvent au-dessus de son crâne. Le pull suit le mouvement, dévoilant un ventre balafré, creusé par la malnutrition. La crasse du sol environnant vient épouser ses pieds nus qui effleurent et glissent sur le sol humide, glacé. Les chœurs de la mélodie fredonnée ne sont autres que les gouttelettes du toit pourfendu qui s’échouent au sol.

POC, POC, POC.

L’entrepôt est vide et la Muse se plait à danser dans la presque pénombre. Se tournant d’un quart elle laisse entrevoir à la silhouette un énorme tigre qui rugit dans son dos. Les traits du tatouage ont été esquissés mais jamais terminés. Un peu comme la vie de Marie : commencée, esquissée mais jamais terminée, passant constamment entre les mailles du filet.

La silhouette masculine ose se relever en toussotant. Un liquide carmin s’extirpe de sa bouche, se confondant dans les poils de sa barbe bien taillée. Blondie continue de fredonner tout en entrouvrant un œil. Elle guette sa cible alors que la cendre de sa cigarette tombe, s’échouant dans une flaque aux environs. La poupée rachitique penche légèrement le visage sur le côté, avertissant entre deux notes de mélodie rendues rauques par la clope :
« Prends garde à toi. »

Ses bras retombent le long de son corps alors qu’en un soupir elle rejette son visage en la direction l’Inconnu. Poupée disloquée, ses yeux perçants rencontrent ceux de celui qu’elle ne connaît pas mais dont elle a pour job la surveillance : qu'a t-il pu bien faire pour se retrouver dans cette situation ? La question fugace effleure l'esprit de Blondie. Dans un geste empli de négligence elle laisse retomber le mégot au sol et souffle :
« Si tu ne m’aimes pas, je t’aime. Si je t’aime prends garde à toi. »

Elle franchit la distance entre la silhouette et elle, ajoutant un sourire triste naissant sur son visage :
« Prends garde à toi. Prends garde à toi. »

Sa main se porte délicatement sur le visage du pauvre homme, essuyant d'un pouce le bord de ses lèvres tachées par le sang. Deux fossettes viennent pourfendre les joues de Marie qui ne cesse d'afficher un sourire désolé alors qu’au même moment, derrière elle, les portes de l’entrepôt s'ouvrent. Une voix rauque, assurée, résonne, intimant :
« Viens ici. »

La lumière se diffuse dans le vieil hangar, éblouissant les protagonistes. Les yeux verdoyants de Marie croisent à nouveau ceux bleutés de l'homme suppliant. De la lumière derrière elle se tend une main avec une enveloppe que Marie reluque avec envie. Son regard fait la navette entre les deux : enveloppe, Inconnu. Argent, humanité. Business, bienveillance. Rabattant la capuche de son sweatshirt deux fois trop grand sur ses cheveux d’or, elle souffle d'une voix à peine audible quelques excuses.

La main agite l'enveloppe une deuxième fois. Marie le sait, elle n'aura pas de troisième avertissement. S'empressant de revêtir ses bottes, Blondie s’en va vers la lumière laissant l’Individu à son triste sort pactisant pour la énième fois avec le Diable.

Peut-être la fois de trop, tirant un trait définitivement sur toute once d'humanité.
Prends garde à toi
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (m/f) et toi, tu me prends au sérieux?
» garde la banane
» T'as pas d'amis ? Prends un cookie !
» ALLES ∇ je prends d'la valeur avec l'âge comme des cartes yu-gi-oh.
» prenez garde au tommyknocker qui cogne à votre porte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: L'entrée :: Vos envies de RP :: RP et personnages :: Personnages-
Sauter vers: