Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

L'envers du décor feat moi-même

Lullaby
Messages : 2072
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
flower
Lullaby
Dim 31 Juil - 23:04
3FTRd8ON_o.png
Alya
Spencer

J'ai 20 ans et je vis à Chicago, États-Unis. Dans la vie, je suis chanteuse et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple avec un connard finit et je le vis plutôt mal. Vraiment très mal.

Alya est une fille plutôt réservée et qui a du mal à s'affirmer dans la vie de tous les jours. Cependant elle est toute autre sur scène et donne tout pour son public. On dit que le chanteur est l'âme d'un groupe. Alya s'efforce de faire au mieux pour celui-ci même si ce n'est pas rose tous les jours pour elle. D'abord elle ne sait pas gérer le succès. Elle a du mal à supporter les groupies, est gêné par les types qui lui courent après... Elle a aussi du mal à gérer son argent. Enfin. Disons plutôt que Morgan n'arrête pas de la taxer comme il vit largement au-dessus de ses moyens.
Morgan c'est son mec. Enfin en apparence. En réalité ils ne partagent plus grand chose. Il faut dire qu'avec le succès, il a complètement changé. Il drague de droite et de gauche, la fait cocu régulièrement... Ils ne font plus rien comme un couple normal en somme et si elle reste avec lui c'est pour le groupe. Pour le groupe et sa propre carrière. Elle dépend de Morgan. Sans lui elle n'est rien. C'est ce qu'il dit. S'il la vire du groupe elle ne pourra plus chanter. Et chanter c'est toute sa vie. La vérité c'est que Morgan a besoin d'elle et peur que le groupe s'effondre s'il perd sa chanteuse. Alors il fait ce qu'il peut pour la briser, pour la garder sous sa coupe. Il n'était pas comme ça avant. Mais le succès, comme ses travers, lui ont fait perdre les pédales, lui ont fait perdre le sens des réalités.
Ezra, elle le connaît parce que c'était le meilleur ami de Morgan. Avant. Elle mentirait si elle disait que la vie, les concerts, la prétendue réussite de Morgan, n'ont pas éloignés les deux amis. Parce qu'il vit en dehors des réalités Morgan. Complètement dans sa bulle. Une bulle qui finira par lui péter au nez, c'est certain. Mais elle n'est pas dupe Alya. Ezra a changé. Beaucoup. La mort d'Emilia l'a marqué. Morgan n'en prend pas vraiment la mesure. Elle si.


Alisha Boe (c)
En sortant de scène, Alya se sent toujours aussi bien, aussi euphorique, aussi vivante. Indéniablement, elle était dans son élément dans l’univers de la musique. C’était ce qui la faisait vibrer, ce qui la rendait heureuse. Ce qui la comblait de bonheur. Et tout serait absolument parfait dans son existence si elle ne partageait pas la vie d’un parfait abruti. Encore que, pouvait-elle vraiment dire qu’elle en partageait la vie ? Rien n’était moins sûr. Ils s’étaient peut-être séparés sans même le dire, entre deux rails de coke ou deux whiskys. Peut-être qu’ils n’avaient plus d’ensemble que le nom, alors qu’ils ne partageaient plus rien, sinon ce groupe. Et les menaces permanentes de Morgan pour qu’elle ne claque pas la porte. Peut-être parce qu’aujourd’hui, il n’était plus capable d’écrire de bons morceaux, qu’il avait besoin d’elle pour ça. Besoin qu’Alya signe tous les nouveaux titres ou presque. Sans elle, il savait probablement qu’il ne serait plus rien qu’un musicien raté criblé de dettes, noyé sous les prêts contractés pour maintenir un rythme de vie qu’il ne pourrait plus tenir. Ce n’est pas comme s’il ne lui taxait pas déjà régulièrement du pognon pour continuer dans ses délires.

Le succès, c’est quelque chose de compliqué, quelque chose qui n’apporte pas que du bon, comme elle a pu le remarquer. Les groupies qui courent après Morgan sans rien savoir de lui. Les types qui lui écrivent, à elle, des lettres enflammées, déclarant leur amour… Elle a du mal avec tout ça, Alya. Du mal à gérer cette célébrité nouvelle. Comme les autres, finalement. C’est peut-être ce succès trop rapide, trop explosif, qui a changé Morgan. Parce qu’il n’a pas réussi à le gérer autrement que par la drogue et l’alcool. Parce que tenir un tel choc, c’est compliqué. Y’a qu’à voir Presley qui se défonçait aux opiacés - et peut-être pas uniquement eux - pour comprendre que le succès c’est une drôle de machine. Une machine parfois monstrueuse.

”- Ouai, ça c’est peu de le dire !”

Bien sûr que chanter la rend heureuse, le mot est très bien choisi. Elle nage sur un petit nuage à chaque fin de concert. Elle est défoncée sans avoir pris la moindre amphétamine. La moindre héroïne. Elle n’a pas besoin de ça, Alya. Sa drogue à elle, c’est le vibrato de sa voix. C’est l’amour et les ovations du public. C’est entendre toutes ces personnes chanter ses chansons d’une même voix. Et ça, ça n’a pas de prix.

”- Ah ouai ? Raconte !”

La routine mais avec du nouveau, tout de même. Et la brune sent sa curiosité piquée au vif. Que voulait-il dire par là ? Il ne tarde pas à le lui faire savoir, du reste, comme il évoque un possible avenir dans un garage. La mécanique et lui, ça semble être le grand amour, y’a pas à dire. Et peut-être pourra-t-il en faire son métier prochainement. Bosser sur des bécanes, voilà qui allait le changer des cafés.

”- Mais c’est super ça ! C’est plus fixe et surtout, tu seras dans ton élément… au milieu de la mécanique ! Même si ce ne sera pas pour la vitesse, ouai…”

Elsy
Messages : 1318
Date d'inscription : 02/11/2019
Région : Alsace
Crédits : /

Univers fétiche : SF
Préférence de jeu : Homme
vol de nez
Elsy
Mar 20 Sep - 20:53
546cd7ab62ca1b4ac7b167ea7e91b97cc15f64f6.png
Ezra
Lewis

J'ai 21 ans et je vis à Chicago, États-Unis. Dans la vie, je suis serveur dans un café et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis un célibataire endeuillé et je le vis plutôt moyen.Je commence à m'en remettre..
L'envers du décor feat moi-même  - Page 6 54deaba11ba52343e03a2e1bbed97f36490b4e0d

Ezra c'était le type taquin , bon vivant , qui ne vivait que pour les sensations fortes. D'où sa grande passion pour la moto et la vitesse. Cela dit , il n'est pas du genre à faire le dingue sur la route : il roule à pleine vitesse sur les circuits pensé pour. Même si il n'est pas toujours prudent.
Il vit à Chicago depuis l'enfance , et n'a jamais vraiment souhaité partir. Peut être un jour. Il connaît Morgan depuis l'école primaire , le duo de choc depuis toujours. Le musicien et le motard. Ils se sont éloignés au fil du temps , mais Ezra a longtemps eu de l'affection pour lui , bien qu'elle se réduise de plus en plus.
Ezra est sorti avec Emilia , une autre motarde pendant 4 ans. Jusqu'a ce que cette dernière perde la vie dans un accident stupide , juste sous les yeux d'Ezra. Il en reste profondément marqué , comme si sa vie avait pris fin ce jour-là. Il voit un psychologue, mais ça ne la pas empêché d'essayer de se foutre en l'air.
Aujourd'hui , il est plutôt froid et sec.
Il ne sait pas quoi penser d'Alya. Tous les proches de Morgan savent qu'il la trompe , et elle aussi. À vrai dire , il a peu d'estime pour elle.
Pour le moment.
L'envers du décor feat moi-même  - Page 6 Tumblr_pz90hrfViY1yp8g3no3_540


Brandon Flynn (c) mooncalf
Alya , au sortir de la scène , elle n'a pas la même expression que la dernière fois que je l'ai vu. Elle est plus solaire , carrément plus épanouie. Et , c'est contagieux. Je me sens tout à coup vraiment bien , à parler avec elle , à échanger , à partager l'euphorie qui nous a gagné tous les deux dans les dernières heures. J'aimerais qu'on puisse se voir plus souvent. Partager plus de choses.
Mais , ça, je n'ose pas le dire. Je ne peux pas le dire , de toute façon. Alors , je repousse rapidement cette idée pour me recentrer sur la conversation , soudain un peu plus...nostalgique que la seconde précédente.

Nostalgiques des minutes qui ont précédé , ou simplement d'une époque plus simple ? Je crois que je ne saurai pas le dire.

"J'essaie de reprendre une vie normale , en fait."

Ça fait deux ans que je n'ai plus l'impression de vivre , mais plutôt de vivre un rêve éveillé . Se sentir coupable d'avoir survécu à cet accident effroyable. J'en fais toujours des cauchemars , et ce sera sans doute à jamais le cas. Ouais , on aimait la vitesse , mais ce n'est même pas ça qui la tué.
Un truc stupide.
Tellement con.

"Yep. Je suis certain que ça va m'intéresser , au moins." , puis le type est sympa et passer ma journée au milieux de motos , c'est plutôt cool. Même si le rythme risque de ne pas être de tout repos , des horaires bien différents que le café. "Mais...tu sais...parfois..." , j'hésite à aborder ce point un peu plus sombre de mon ressenti , ne voulant pas gâcher le bon moment .

"Parfois , je culpabilise d'aller mieux. D'avancer. Je sais que c'est con , que c'est ce que je dois faire, avancer , mais...Je me torture avec des conneries. Enfin. Je vais pas t'emmerder avec ça." , je lui adresse un grand sourire , avant d'ajouter avec un clin d'œil . "Quand vous revenez de tournée , faut que je t'emmène faire un tour plus sportif...sur un circuit."
Lullaby
Messages : 2072
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
flower
Lullaby
Mer 12 Oct - 13:48
3FTRd8ON_o.png
Alya
Spencer

J'ai 20 ans et je vis à Chicago, États-Unis. Dans la vie, je suis chanteuse et je m'en sors mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple avec un connard finit et je le vis plutôt mal. Vraiment très mal.

Alya est une fille plutôt réservée et qui a du mal à s'affirmer dans la vie de tous les jours. Cependant elle est toute autre sur scène et donne tout pour son public. On dit que le chanteur est l'âme d'un groupe. Alya s'efforce de faire au mieux pour celui-ci même si ce n'est pas rose tous les jours pour elle. D'abord elle ne sait pas gérer le succès. Elle a du mal à supporter les groupies, est gêné par les types qui lui courent après... Elle a aussi du mal à gérer son argent. Enfin. Disons plutôt que Morgan n'arrête pas de la taxer comme il vit largement au-dessus de ses moyens.
Morgan c'est son mec. Enfin en apparence. En réalité ils ne partagent plus grand chose. Il faut dire qu'avec le succès, il a complètement changé. Il drague de droite et de gauche, la fait cocu régulièrement... Ils ne font plus rien comme un couple normal en somme et si elle reste avec lui c'est pour le groupe. Pour le groupe et sa propre carrière. Elle dépend de Morgan. Sans lui elle n'est rien. C'est ce qu'il dit. S'il la vire du groupe elle ne pourra plus chanter. Et chanter c'est toute sa vie. La vérité c'est que Morgan a besoin d'elle et peur que le groupe s'effondre s'il perd sa chanteuse. Alors il fait ce qu'il peut pour la briser, pour la garder sous sa coupe. Il n'était pas comme ça avant. Mais le succès, comme ses travers, lui ont fait perdre les pédales, lui ont fait perdre le sens des réalités.
Ezra, elle le connaît parce que c'était le meilleur ami de Morgan. Avant. Elle mentirait si elle disait que la vie, les concerts, la prétendue réussite de Morgan, n'ont pas éloignés les deux amis. Parce qu'il vit en dehors des réalités Morgan. Complètement dans sa bulle. Une bulle qui finira par lui péter au nez, c'est certain. Mais elle n'est pas dupe Alya. Ezra a changé. Beaucoup. La mort d'Emilia l'a marqué. Morgan n'en prend pas vraiment la mesure. Elle si.


Alisha Boe (c)
Il essaie de reprendre une vie normale, dit-il et la jeune femme comprend ce qu’il ne dit pas. Que ça n’est pas si facile. Bien sûr, la mort de son ex le hante toujours. C’est le genre de chose que l’on oublie pas, pas vraiment. Qui ne nous quitte jamais tout à fait. Bien sûr. Comment peut-on oublier tout à fait un événement aussi traumatique ? Alya n’en a pas la moindre idée et n’est même pas vraiment certaine que cela soit possible, en y réfléchissant. C’est le genre de chose qui s’ancre dans le temps, dans la mémoire et qui torture, pour des années, des décennies. Reprendre une vie normale, réussir à surmonter tout cela, ce n’est donc pas quelque chose de si simple. Il faut surtout apprendre à vivre avec ce passé. Et elle sait que ce n’est pas si facile, puisqu’elle n’est même pas sûre qu’elle en serait capable. Elle n’a jamais été confronté à ce genre de situation, mais elle sait déjà qu’elle doit pourtant se construire, elle aussi, sur certains traumatismes. Aller de l’avant malgré la difficulté. Bien sûr, ce qu’elle traverse n’est en rien comparable à ce que l’homme a pu connaître. Pourtant, ça ne l'empêche pas de connaître ce même sentiment de culpabilité que lui. Parce qu’elle ne part pas. Parce qu’elle reste enfermée dans sa situation. Qu’elle a trop peur de ne plus pouvoir chanter pour oser se rebeller contre Morgan.

”- Et ça marche ?” souffle la demoiselle en posant son regard sur lui.

Elle lui souhaite de pouvoir aller mieux, de pouvoir aller de l’avant, de réussir à avancer malgré tout ça, malgré la douleur de la perte et le poids de la culpabilité. Elle lui souhaite de pouvoir faire la paix avec lui-même et avec ce passé traumatisant, de réussir à ne pas rester bloqué sur cet évènement. Elle lui souhaite vraiment, du plus profond de son être. Parce qu’il ne mérite pas de souffrir autant qu’il souffre. Parce qu’il ne mérite pas de s’en vouloir encore et encore, de se condamner comme il le fait dans une détresse éternelle. Il ne mérite pas de conditionner toute son existence autour de ce passé douloureux. Il mérite le bonheur, plus que n’importe qui d’autre.

”- Parfois ?” souffle la demoiselle, cherchant ainsi à l’encourager pour qu’il puisse continuer. ”Tu ne m'emmerdes pas…”  poursuit-elle comme l’homme finit par se confier sur cette culpabilité qu’il ressent, aussi, à aller mieux, à reprendre le cours normal de son existence. ”C’est normal d’aller de l’avant, c’est ce qu’elle voudrait que tu fasses. Tu sais… Ce n’est pas ta faute, si tu t’en es sorti. Ma mère dit toujours que, si c’est notre heure, on ne peut rien faire…” tente-t-elle de le rassurer. ”Avec plaisir !”

Elsy
Messages : 1318
Date d'inscription : 02/11/2019
Région : Alsace
Crédits : /

Univers fétiche : SF
Préférence de jeu : Homme
vol de nez
Elsy
Mer 16 Nov - 18:26
546cd7ab62ca1b4ac7b167ea7e91b97cc15f64f6.png
Ezra
Lewis

J'ai 21 ans et je vis à Chicago, États-Unis. Dans la vie, je suis serveur dans un café et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis un célibataire endeuillé et je le vis plutôt moyen.Je commence à m'en remettre..
L'envers du décor feat moi-même  - Page 6 54deaba11ba52343e03a2e1bbed97f36490b4e0d

Ezra c'était le type taquin , bon vivant , qui ne vivait que pour les sensations fortes. D'où sa grande passion pour la moto et la vitesse. Cela dit , il n'est pas du genre à faire le dingue sur la route : il roule à pleine vitesse sur les circuits pensé pour. Même si il n'est pas toujours prudent.
Il vit à Chicago depuis l'enfance , et n'a jamais vraiment souhaité partir. Peut être un jour. Il connaît Morgan depuis l'école primaire , le duo de choc depuis toujours. Le musicien et le motard. Ils se sont éloignés au fil du temps , mais Ezra a longtemps eu de l'affection pour lui , bien qu'elle se réduise de plus en plus.
Ezra est sorti avec Emilia , une autre motarde pendant 4 ans. Jusqu'a ce que cette dernière perde la vie dans un accident stupide , juste sous les yeux d'Ezra. Il en reste profondément marqué , comme si sa vie avait pris fin ce jour-là. Il voit un psychologue, mais ça ne la pas empêché d'essayer de se foutre en l'air.
Aujourd'hui , il est plutôt froid et sec.
Il ne sait pas quoi penser d'Alya. Tous les proches de Morgan savent qu'il la trompe , et elle aussi. À vrai dire , il a peu d'estime pour elle.
Pour le moment.
L'envers du décor feat moi-même  - Page 6 Tumblr_pz90hrfViY1yp8g3no3_540


Brandon Flynn (c) mooncalf
Reprendre une vie normale.
Une phrase si simple à dire , mais tellement compliqué à mettre en oeuvre. Ma vie était tellement différente il y a deux ans. J'étais tellement plus con, plus immature , plus insouciant. Je n'aurai jamais pensé tombé si bas , au fond du trou , face à une épreuve de ce genre.
Et pourtant...Tout avait été si dur. Maintenant , ça allait enfin mieux , je n'étais plus dans ces pensées noires constantes , comme si la mort était préférable à la vie.

Je remonte la pente , je me reprends en main , je fais moins honte à ceux qui m'entourent , j'arrête d'en vouloir à la terre entière...Enfin , désormais je m'en veux surtout à moi.
Même si je sais que je ne suis pas responsable de l'accident, que je ne pouvais pas empêcher la collision avec l'animal , je m'en voudrais toute ma vie . De ne pas avoir réagi plus tôt , ou de ne pas être mort à sa place. Elle n'avait rien demandé, c'était censé être une simple ballade...

"Ça marche...doucement. Petit à petit. Je pense qu'il y a encore du chemin à parcourir."

Après tout , ça ne faisait que deux ans. Ça peut paraître long , mais en réalité c'est affreusement court. Ça passe trop vite pour se rendre de ce qui s'est passé. Et...en même temps. On peut faire de belles rencontres , redécouvrir des personnes qu'on pensait connaître , sur lesquelles on se trompait totalement dans ce laps de temps.

"Ouais , je ne culpabilise pas toujours. Au fond de moi , je sais que je n'y peux rien mais...tu sais quand les souvenirs remontent c'est dur de contrôler les émotions qui remontent. Et , je me sens coupable ensuite. Évidemment qu'elle aurait aimé que je ne pense ça, ce qui est fait est fait mais...Enfin , tout ne s'explique pas toujours de manière rationnelle." , je soupire. "Son heure ouais...à la vingtaine , je ne sais pas si ça me console vraiment." , au moins elle accepte pour le tour en moto , ce qui agrandit mon sourire. "Super , je t'écrirais quand tu seras dans la région alors. Et même si tu dis que je te dérange pas..Je vais peut être te laisser te reposer."
Contenu sponsorisé
L'envers du décor feat moi-même
Page 6 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Sujets similaires
-
» Pas nés sous la même étoile.
» On peut quand même s'aimer |Ft. Jo'|
» Scarias ♔ Et même après je t'aimerai
» Ton nom seul est mon ennemi. Tu n'es pas le Roi Arthur, tu es toi-même. [ft. Renard]
» [Bordeciel] Sur la neige, le sang des ennemis gèle de la même façon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: