Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues qui tu veux, quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
» Marche noire au bord du gouffre (feat. Azylth)
En un an, il s'en est passé des choses... [PV Arthécate] - Page 3 EmptyAujourd'hui à 17:56 par Houmous

» "Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour" - Ft. Charly
En un an, il s'en est passé des choses... [PV Arthécate] - Page 3 EmptyAujourd'hui à 16:55 par Charly

» Dusk till dawn ((stormy dream))
En un an, il s'en est passé des choses... [PV Arthécate] - Page 3 EmptyAujourd'hui à 16:12 par Mad Max

» Moi et mon petit style.
En un an, il s'en est passé des choses... [PV Arthécate] - Page 3 EmptyAujourd'hui à 13:46 par Frida K.

» Au-delà des mirages, le monde est nôtre [ ft Frida K.]
En un an, il s'en est passé des choses... [PV Arthécate] - Page 3 EmptyAujourd'hui à 13:35 par Frida K.

» Jusqu'à la fin des temps - feat Nemo
En un an, il s'en est passé des choses... [PV Arthécate] - Page 3 EmptyAujourd'hui à 12:03 par Nemo

» TOPS-SITES ¬ votez pour ltdr
En un an, il s'en est passé des choses... [PV Arthécate] - Page 3 EmptyAujourd'hui à 11:46 par Gäa

» La coloc magique
En un an, il s'en est passé des choses... [PV Arthécate] - Page 3 EmptyAujourd'hui à 10:51 par Dinamite

» Wine isn't the only thing that gets you drunk (avec Edward)
En un an, il s'en est passé des choses... [PV Arthécate] - Page 3 EmptyAujourd'hui à 3:46 par Scarlett Thompson

Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

En un an, il s'en est passé des choses... [PV Arthécate]

Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Ven 8 Sep - 14:35

Héléna Rosenberg
J'ai 31 ans et je vis à Ashaam, petit village au sud de Gravenhaven, capitale du Grand empire sudique. Dans la vie, je suis infirmière et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à la guerre qui s'éternise, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


En avait-il réellement envie ?

Si je devais me baser à ses propos, il semblait évident que oui.
Il se fichait de l'avis de mon frère.
Il m'aimait toujours, même après tout ce temps, même après avoir été séparés.
Il parlait de nos enfants, ce qui me laissait supposer qu'il accepterait Éric comme le sien.
Il n'était pas revenu avant d'avoir la certitude de pouvoir rester… Il ne comptait donc pas partir…
Il voulait m'épouser.

Mon cœur battait à tout rompre tandis que la chaleur m'envahissait, commençant par les pieds avant de remonter au visage. Sans nul doute, j'arborais à présent des joues rouges pivoine… Je ne savais plus où me mettre. Aller m'asseoir ? Rester debout ? Prendre appui sur le pied gauche ? Ou bien sur le droit ? Que faire ? Que dire ? Il attendait une réponse et moi, je paniquais totalement.

M'aurais-tu fais la même demande s'il n'y avait pas Élise? lui demandais-je légèrement hésitante.



Edward
Messages : 827
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Ven 8 Sep - 16:03

Elias
J'ai 36 ans et je vis à Bourg-Jet, Royaume de Chiron. Dans la vie, je suis Officier Pilote de Thermoplaneur dans l’Armée Volante et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis dans uns situation compliquée et je le vis plutôt de façon déterminé.

Patriote et professionnel, j’aime avant tout que les choses soient bien faites, avec honneur et respect. La guerre, c’est déjà assez sale comme ça ! Je suis, malgré tout, profondément humaniste, mais également déterminé.

J’attendais tranquillement qu’elle réponde.
Enfin, “tranquillement” est un mensonge, j’étais mort de trouille !

Après tout, c’était il y a plus d’un an, quand bien même une enfant est née de nos anciens ébats, rien n’assure qu’elle ressente pour moi la même chose que je ressens pour elle.
Certes, j’ai pu l’embrasser une ou deux fois depuis mon arrivée, mais si elle ne m’a pas repoussé, c’était peut-être par sympathie, ou bien du fait de la surprise.
D’ailleurs, n’a-t-elle pas parlé à son frère en des termes passés ? “Je l’ai aimé”... Faut-il y voir une indication comme quoi c’est bel et bien de l’histoire ancienne ?
Après tout, je lui pose cette question sans même avoir cherché à savoir ce qu’elle ressentait pour moi aujourd’hui.
Toujours autant la tête dans les nuages, le garçon…

Elle rougit, semble chercher un appui stable, nos regards se croisent, mais ne s’arrêtent pas l’un sur l’autre. Finalement, hésitante, elle me demande si je lui aurais fait la même demande si Elise n’avait pas été là.
Au moins, c’est une question simple à laquelle j’ai la réponse.

Oui, Héléna. Je t’aurais fait la même demande s’il n’y avait pas eu Elise. Quant à Eric, je l’accepte bien volontiers si lui veut bien de moi… Répondis-je avec certitude.
Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Ven 8 Sep - 18:31

Héléna Rosenberg
J'ai 31 ans et je vis à Ashaam, petit village au sud de Gravenhaven, capitale du Grand empire sudique. Dans la vie, je suis infirmière et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à la guerre qui s'éternise, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


Je cherchais dans son regard la réponse que j'attendais, celle qu'il ne tarda pas à me donner même si je continuais d'hésiter. Je ne pourrais jamais savoir avec exactitude si cette demande en mariage, un peu sur le vif, aurait été la même si la petite Élise n'était pas venue au monde. Après tout, il ne tenait aucune bague à la main et même si je me fiche éperdument de ce bijou, cela m'aurait en effet prouvé que cette demande était bel et bien préméditée.

Pour l'heure, je restais dans le doute. Ce flou disgracieux et dérangeant qui nous empêche de voir la vérité même quand on nous la pointe du doigt.

Je ne sais pas quoi répondre, Élias, avouais-je, un peu mal à l'aise. Je t'aime, la question n'est absolument pas là … Mais tu me prends un peu au dépourvu et… Je ne sais pas encore ce que je veux.

Je me doutais bien que cette réponse qui n'en était pas une risquait de le mettre aussi mal à l'aise que moi… Sinon pire. Et je m'en voulais énormément pour cela, même si je ne tenais pas à lui donner une mauvaise réponse. J'avais été mariée si longtemps au même homme que je me voyais totalement incapable en épouser un autre. En tout cas, je n'y avais jamais songé auparavant.

Laisse-moi le temps… Juste un peu. C'est juste que… Je ne sais pas comment l'expliquer et je sais que c'est stupide mais… Je suis déjà mariée…

À un mort… Je sais. Et malgré ça, j'avais fauté plusieurs fois en me laissant aller dans les bras d'Élias jusqu'à mettre au monde sa fille. J'en suis même tombée amoureuse…

Ça me fait un peu … peur en réalité.

Consciente du mal que j'étais en train de lui faire, je lui pris doucement les mains.

Ce n'est pas un non… Je te demande juste un peu de temps. Viens vivre avec nous durant un mois et si tu veux toujours m'épouser après ça, repose-moi la question… Et si tu ne veux plus, je ne t'en voudrais pas… Je sais que ça fait beaucoup.



Edward
Messages : 827
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Ven 8 Sep - 19:44

Elias
J'ai 36 ans et je vis à Bourg-Jet, Royaume de Chiron. Dans la vie, je suis Officier Pilote de Thermoplaneur dans l’Armée Volante et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis dans uns situation compliquée et je le vis plutôt de façon déterminé.

Patriote et professionnel, j’aime avant tout que les choses soient bien faites, avec honneur et respect. La guerre, c’est déjà assez sale comme ça ! Je suis, malgré tout, profondément humaniste, mais également déterminé.

Ce serait bien évidemment mentir que de dire que j’étais satisfait de la réponse qu’elle finit par me donner.
Enfin, “mitigé” serait plus exact.

En effet, si elle ne peut me répondre par un oui ou par un non dans l’immédiat, j’ai au moins l’immense satisfaction d’entendre, pour la première fois, Héléna ME dire qu’elle m’aime !
Ce n’est donc pas du passé !
Rien que d’entendre cela me tire une affreuse grimace (qui aurait dû être un sourire, merci Ted !)

Elle hésite encore et je lui laisse le temps de mettre ses idées au clair, de ficeler ses phrases. Alors, elle me demande un peu de temps pour y réfléchir, parce qu’elle est déjà mariée. Je pourrais trouver cela ridicule, son époux est mort depuis plus d’un an et demi, pourtant, en tant que soldat, je peux comprendre.
Finalement, elle avoue simplement avoir peur, alors, elle me prend la main en douceur.

Elle m’assure que ce n’est pas un non et me propose de venir vivre avec eux, je lui reposerais alors la question un mois plus tard.

Héléna, rien que le fait que tu me dises que tu m’aimes, toi aussi, ça me… Évidemment que j’ai envie de venir vivre avec vous ! On reparlera de cela plus tard, dans un mois, deux si tu préfères. A vrai dire, c’est assez fréquent à Chiron que des couples habitent ensemble avant de se marier.

Il y eu juste un détail qui me fit réfléchir quelques instants.

Hmm ! Par contre, je pense que je vais attendre quelques jours. Je ne pense pas que m’installer chez Ted soit un bon plan pour le moment.

Arthécate
Messages : 1325
Date d'inscription : 14/07/2023
Crédits : Lorène Barioz

Univers fétiche : Med-Fan, même si je peux jouer sur n'importe quel contexte
Préférence de jeu : Femme
Totally Spies
https://www.letempsdunrp.com/t5885-petites-idees-en-vrac https://www.letempsdunrp.com/t5870-salut-c-est-moi
Arthécate
Ven 8 Sep - 20:03

Héléna Rosenberg
J'ai 31 ans et je vis à Ashaam, petit village au sud de Gravenhaven, capitale du Grand empire sudique. Dans la vie, je suis infirmière et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à la guerre qui s'éternise, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


Le fait qu'il accepte aussi facilement ma demande me rassura suffisamment pour qu'enfin j'ose respirer. Il saurait patienter, me garantissant que cela ne le gênait en rien puisque dans ses coutumes des couples pouvaient très bien vivre ensembles sans être mariés. Quel pays attrayant, décidément. L'Empire aurait bien des leçons à apprendre chez nos voisins.

Si cela peut te rassurer, je ne vis pas chez Ted et Isabelle, lui dis-je en souriant. Je ne me voyais pas m'imposer avec deux enfants… dont un bébé. Élise sait très bien tenir occupée sa tante durant la journée. Je préfère la laisser dormir la nuit.

Je lui pris la main avant d'éteindre la lumière. Un peu plus tard, nous étions tous les quatre devant la petite maison que je louais au centre du bourg. C'était une maison sans prétention. Le genre qui s'étend plus en hauteur qu'en largeur. Au rez-de-chaussée, se trouvait une grande pièce servant de cuisine et de salle à manger. Au fond, la salle de bain. Au premier, l'on y trouvait deux petites chambres dont celle qu'occupait Éric. Il se sentait d'ailleurs très fier de pouvoir la faire visiter à Élias. Il lui montra toutes ses maquettes ainsi que certains de ses jouets préférés. J'en profitais pour changer Élise avant de la mettre au lit, dans ma chambre au dernier étage. Vint ensuite l'heure du coucher pour Éric. Pour cela, je dû lui assurer que le soldat serait toujours là le lendemain matin. Enfin, je montrais la future chambre d'Élise qui, pour l'heure, servait encore de chambre d'amis.

Je ne t'interdis pas ma chambre, mais au cas où, tu sais que celle-ci est libre… Et à l'abri des hurlements de la petite. Si tu tiens à tes nuits de repos, mieux vaut pour toi que tu dormes ici.




Edward
Messages : 827
Date d'inscription : 08/08/2023
Crédits : Ma tronche (presque)

Univers fétiche : Médiéval Fantastique (mais pas que)
Préférence de jeu : Homme
Cités d'or
Edward
Ven 8 Sep - 21:47

Elias
J'ai 36 ans et je vis à Bourg-Jet, Royaume de Chiron. Dans la vie, je suis Officier Pilote de Thermoplaneur dans l’Armée Volante et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis dans uns situation compliquée et je le vis plutôt de façon déterminé.

Patriote et professionnel, j’aime avant tout que les choses soient bien faites, avec honneur et respect. La guerre, c’est déjà assez sale comme ça ! Je suis, malgré tout, profondément humaniste, mais également déterminé.

J’accueillais avec une joie non dissimulée le fait qu’Héléna et les enfants aient leur maison bien à eux.
J’avais tout de même cherché à rassurer la jeune femme, je tenais à ce que Ted et moi laissions passer quelques jours, mais qu’ensuite, l’on s’explique. C’était un homme bon qui vouait sa vie à soigner les autres et qui, malgré tout, m’avait hébergé et avait facilité ma fuite alors que nos deux pays étaient en guerre. D’un côté comme de l’autre de la frontière, cela s’appelait de la haute trahison et, chez-moi, c’était puni de la peine capitale.
Par ailleurs, rester loin de lui quelques jours permettrait peut-être à Isabelle de le raisonner un peu.
Dans tous les cas, j’assurais à Héléna que je n’en voulais pas à son frère pour les coups et que je tenais à faire la paix avec lui.

Nous étions passés récupérer les enfants et mes affaires et j’avais ramené tout le monde avec ma voiture. Eric était comme un fou et voulait voir l’auto, je lui promis donc de l’emmener faire un tour le lendemain.

La maison était petite, mais fonctionnelle. Elle ne manquait de rien et avait l’avantage que le tour en était vite fait. Je passais au final plus de temps dans la chambre d’Eric que dans tout le reste de la maison. J’observais la blonde changer la petite, essayant de retenir les gestes et leur ordre et, une fois dans son berceau, je déposais un délicat baiser sur son petit front tandis que mon cœur battait à tout rompre.
Un peu plus tard, c’est Eric qui fut couché, seulement après qu’il eut été assuré six fois que je serais toujours là le lendemain. J’avais même dit que c’est moi qui viendrais le réveiller.

Lorsque Léna me montra la chambre d’amis en m’annonçant que j’avais le choix entre sa chambre et celle-ci, j’enroulais mes bras autour d’elle.

Je n’ai pas attendu tout ce temps, ni fait toutes ces démarches et encore moins toute cette route pour dormir ailleurs que dans tes bras Héléna. Soufflais-je avant de venir effleurer ses lèvres des miennes.

Contenu sponsorisé
En un an, il s'en est passé des choses... [PV Arthécate]
Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» (m) Les choses vont changer. (en cours)
» marty, il te faut voir les choses en quatre dimensions !
» Le hasard fait bien les choses ... dommage qu'on ne le laisse plus faire - Plum.
» Grâce à toi j’ai enterré deux choses aujourd’hui. Mon père, et mon cœur - Nighteyes
» Maybe a new start? ft Arthécate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers science-fiction-
Sauter vers: