Partagez | 
 
 
 

 Blake et le fleuriste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 
avatar
j!han
MESSAGES : 320
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Pigeon



Ethan Williams
J'ai 28 ans et je vis à New-York, quartier de Brooklyn, Etats-Unis. Dans la vie, je suis fleuriste et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




matthew hitt © WHORECRUX
« Je fais semblant d’être intéressé quand je prends leur numéro. C’est mieux pour les pourboires. » Quelle cruauté de sa part ! Pourtant, il afficha un petit sourire en coin, amusé une fois de plus. Il ne doutait pas une seconde des pourboires plutôt généreux qu'il pouvait recevoir. Il n'avait pas cette même chance, ce n'étaient pas les vieilles dames ou les maris coupables qui lui laissaient le moindre pourboire à vrai dire. Sa clientèle était sûrement bien plus varié que la sienne.  « J'imagine que ça doit être pratique ! Les pourboires, c'est clairement ce qui manque chez les fleuristes ! Les numéros de téléphone aussi ! » Jusqu'à ce qu'un voisin curieux vienne frapper à sa boutique pour l'inviter à boire un verre bien sûr. Une chose qu'il n'eut pas vraiment le courage de dire. Blake avait clairement affiché son intérêt pour les hommes et uniquement pour eux puisqu'il semblait refuser les numéros des demoiselles. « Ouais ça va faire dix ans que je suis sur Brooklyn. Seulement trois ans que je suis dans l’appart’ au dessus de ta boutique. » Il sourit dans sa direction en hochant la tête, trois ans plus tôt, il était déjà à la tête de la petite boutique mais il voyait tellement d'emménagements que celui de Blake ne lui laissait aucun souvenir. Ils arrivèrent alors au bar que Blake semblait avoir sélectionné mais qu'il connaissait mal, puisque comme il lui avait dit, il sortait rarement dans le quartier, préférant tous les autres à celui-là. « J’étais en colocation avant de me trouver un petit appart’ rien que pour moi. Bon c’est tout petit mais c’est plaisant de vivre seul. » Il ne pouvait qu'approuver, ce qu'il disait était bien vrai. Alors qu'ils étaient à présent devant le bar, Ethan posa son bras sur celui de Blake pour le couper dans sa marche. Il l'arrêta pour lui désigner sa cigarette pas tout à fait terminée pour qu'ils restent quelques instants supplémentaires dehors. Il laissa sa main sur le bras du jeune homme une seconde de plus que nécessaire pour tirer une nouvelle fois sur sa cigarette. « Et toi tu vis dans quel quartier ? » Il laissa échapper la fumée de sa bouche en détournant légèrement les yeux pour ne pas lui envoyer en pleine figure. « Trois rues plus loin, je vis à Brooklyn. » Il tourna à nouveau la tête vers Blake avant d'ajouter. « Comme toi, j'étais en coloc' avant ça, je pense que c'est un passage obligé pour tout New-Yorkais qui se respecte. Et je suis d'accord, vivre seul, ça n'a pas de prix! » Il lui adressa un nouveau sourire avant de jeter un œil autour d'eux. Il finit sa cigarette pour l'écraser contre une poubelle et la jeter à l'intérieur avant de se retourner à nouveau vers Blake. « Si je sors pas beaucoup sur Brooklyn, c'est parce que j'y connais pas mal de monde, du monde qui parle et même si tout le monde doit déjà se douter qu'un mec qui tient une boutique de fleurs est forcément gay, ma mère bosse avec moi et elle, elle n'est pas au courant. » Il finit par hausser les épaules, ne sachant pas trop pourquoi il se justifiait et encore moins pourquoi il racontait ainsi sa vie. Mais il savait aussi qu'il lui disait ce qu'il avait probablement cherché à savoir en s'affichant comme il l'avait fait. Il désigna l'intérieur du bar. « Désolé pour l'étalage de vie sentimental mais t'es franc avec moi alors j'ai envie de faire pareil ! Bon, tu me l'offre ce verre ? » Il voulait également lui montrer que ce soir, il se fichait pas mal de ce que les autres pensaient mais que ça pourrait expliquer son comportement introverti et sa réticence à lui confier être lui aussi du même bord. Et bien sûr, son sourire amusé montrait bien qu'il savait qu'il ne lui avait jamais proposé de lui offrir un verre mais que c'était bien une blague de nouveau.




Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Am.Mex
Féminin MESSAGES : 1027
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 31
RÉGION : PACA
CRÉDITS : amfly

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amandine-mcfly-amfly#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
Donut



Blake
Peterson

J'ai 29 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis Barman au Clover Club, Brooklyn et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataure et je le vis plutôt moyennement bien.





Josh Beech © Kordeism


C’est clair que je n’osais pas imaginer sa clientèle à lui dans sa boutique. Je ne troquerai ma place pour rien au monde. Je suis trop bien derrière un bar. J’ai l’impression de m’amuser tout le temps au boulot et en plus on me paye ! Je suis un grand fêtard.

« J’ai dû te sortir de ton train train alors. »

Et j’en suis pas peu fier. J’ai toujours ce sourire en coin sur le visage. Je fais un peu le beau je dois l’avouer. Il faut que je me calme, je n’ai pas envie de lui faire croire que je suis un type arrogant. On arrive au bar et je suis surpris de sentir la main de Ethan sur moi. Je me tourne vers lui, les sourcils haussés et je comprends qu’il a sa clope au bec. Je l’avais presque oublié. Je lui demande où il vit et j’apprends qu’il est de Brooklyn lui aussi. On est presque voisin d’après ce qu’il me dit.

« Tu vas bosser à pied tous les jours ? »

Ca c’est plutôt cool si c’est le cas. Moi je dois prendre le bus mais je pourrais y aller à pied si je n’étais pas trop feignant. Ca me prendrait quoi, une heure je pense. C’est pas mal quand même. Je préfère dormir plus et payer les transports en commun plutôt que marcher une heure. Ethan me m’explique pourquoi il ne sort pas dans le quartier et il me dit ouvertement qu’il est gay. FUCK YES. Bon ok je m’en doutais mais c’est toujours plaisant d’avoir une confirmation comme ça. J’allais pour faire une remarque sur le fait que sa mère ne soit pas au courant de son homosexualité mais il reprend la parole s’excusant de son récit.

« Y’a pas de soucis mec. Et ouais je te le paie ce verre ! »

J’ouvre la porte et j’entre à l’intérieur, tenant la porte pour qu’il entre aussi. Y’a pas grand monde, il est tôt. Je lui fais signe de me suivre.

« Tu veux boire quoi ? Ils ont des bons cocktails ici si jamais t’aimes ça. Moi je vais rester simple et me fixer sur une bière. Oh et ils font à manger si jamais t’as faim. Moi je sors de table, je me suis levé y’a pas très longtemps. J’ai pas les mêmes horaires que toi. »

Je souris légèrement et j’attends avec lui au bar que le barman nous prête de l’attention. Il est en train de servir quelqu’un de l’autre côté.

« Et sinon t’as quel âge ? J’aurai dit pas loin de 30. Mais tu fais plus jeune je trouve. »

Le barman nous accorde enfin de l’importance et je passe la commande.


And I want you to notice
And I wish you would care. I just wanted to feel like something's there. I just want a reaction
Yeah something to feel. Or a single emotion that seems real ©alas.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
j!han
MESSAGES : 320
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Pigeon



Ethan Williams
J'ai 28 ans et je vis à New-York, quartier de Brooklyn, Etats-Unis. Dans la vie, je suis fleuriste et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




matthew hitt © WHORECRUX
« J’ai dû te sortir de ton train train alors. » Ce genre de remarque semblait coller plutôt avec le genre de personnalité que Blake pouvait avoir. Il avait si sûr de lui, de ce qu'il était, heureux dans sa vie en général et c'était plaisant à voir, à côtoyer. Toute ses journées, il les passait à voir défiler différentes sortes de personnes et si certaines étaient effectivement bien dans leur peau, il avait son lot de déprimés, de coupables, d'histoires compliquées. « Ne te prends pas trop pour un sauveur, je voudrais pas que ça te monte à la tête ! » Il riait, plaisantant sans se prendre au sérieux une seule seconde. Il aimait sa vie lui aussi, dans une certaine mesure il se plaisait à vivre comme il le faisait et il avait tendance à aimer s'amuser mais c'était bien vrai qu'il avait des distractions peu intéressantes à la boutique, surtout quand sa mère était présente pour lui casser les pieds. Il finit par lui avouer ne pas habiter très loin, il connaissait très bien le quartier d'ailleurs sans jamais s'y attarder pour autant. « Tu vas bosser à pied tous les jours ? » Après avoir jeté sa cigarette, plus rien ne lui occupe les doigts et comme le nerveux qu'il pouvait être parfois, il finit par se passer une main dans les cheveux, un léger rire nerveux lui échappant au passage. « Non, j'y vais à vélo, vélo que j'ai oublié à la boutique à cause de toi ! » Il venait de se rendre compte qu'il avait oublié son vélo mais ce n'était pas totalement ce qui le rendait nerveux. Il ne voulait pas passer pour un idiot à utiliser ce moyen de locomotion, il faut dire qu'il était un peu écolo dans son genre. Il haussa alors les épaules, il le retrouverait de toute manière bien le lendemain, il pouvait aussi faire la route à pieds. Cela le changerait de la circulation dangereuse à New-York, il fallait être fou pour encore utiliser ce genre de moyen de locomotion. « Y’a pas de soucis mec. Et ouais je te le paie ce verre ! » Légèrement rassuré qu'il ne fasse pas le moindre commentaire pour l'instant, il finit par le suivre à l'intérieur et jusqu'au bar. « Tu veux boire quoi ? Ils ont des bons cocktails ici si jamais t’aimes ça. Moi je vais rester simple et me fixer sur une bière. Oh et ils font à manger si jamais t’as faim. Moi je sors de table, je me suis levé y’a pas très longtemps. J’ai pas les mêmes horaires que toi. » Il eut un sourire avant de comprendre qu'effectivement, ils vivaient sûrement en décalé tous les deux. Il hocha la tête pour le remercier pour ses explications et finit par répondre. « T'as raison, je meurs de faim ! Tu bosse pas ce soir ? » Il avait peut-être sa soirée et sa nuit de repos du coup s'il l'avait invité mais peut-être travaillait-il plus tard dans la nuit. « Et sinon t’as quel âge ? J’aurai dit pas loin de 30. Mais tu fais plus jeune je trouve. » Il vit le barman s'avancer vers eux finalement et attendit qu'il commande pour faire de même. Il suivit Blake avec une bière traditionnelle et eut une brève hésitation avant de demander un hamburger avec, un de ceux qui trônait fièrement dans l'assiette de l'homme à côté et qui lui faisait de l'oeil. Avec un supplément de frites. Commande passée, il repéra une table non loin et finit par s'y installer pour attendre leurs commandes pour pouvoir enfin répondre à Blake. « T'es pas loin en effet, j'ai 28 ans ! Il m'est déjà arrivé qu'on me demande ma carte dans un bar encore récemment, rassure moi, je fais vraiment moins de 21 ans ? » Il rit légèrement, il était sérieux mais il savait que ce jour-là le barman ne devait plus avoir toute sa tête. « Je ne te donne pas beaucoup plus que moi, je me trompe ? » Il se tut un instant quand le serveur revint avec leurs deux bières, sachant qu'il lui faudrait encore attendre un peu avant de manger son hamburger. « Et à part venir reluquer les fleuristes dans leur boutique, tu fais quoi de ton temps libre en général ? » Il sourit davantage en portant sa bière à la bouche pour en avaler une première gorgée.





Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Am.Mex
Féminin MESSAGES : 1027
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 31
RÉGION : PACA
CRÉDITS : amfly

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amandine-mcfly-amfly#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
Donut



Blake
Peterson

J'ai 29 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis Barman au Clover Club, Brooklyn et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataure et je le vis plutôt moyennement bien.





Josh Beech © Kordeism


Il me fait redescendre sur Terre et sa façon de me parler me fait rire. Il n’a pas la langue dans sa poche, ça me plaît ça. Mine de rien je lui fais déjà perdre la tête parce qu’il a oublié son vélo à cause de moi. Je ne fais cependant pas de remarque, n’ayant pas envie de passer pour un lourd. On arrive au bar et je vise juste quand je parle de commander à manger. Je veux bien croire qu’il a faim après une longue journée de boulot. Il me demande si je bosse ce soir et je fais non de la tête.

« Ni ce soir ni demain. Deux jours de repos à la suite. Le rêve. »

C’est pas très souvent que ça arrive c’est pour ça que je fais cette remarque. Je lui demande quel âge il a et il n’est pas comme les filles, il ne prend pas la mouche pour une simple question comme l’âge. J’apprécie. On se fait interrompre par le barman et on règle la commande en moins de deux minutes. On va ensuite s’installer à une table dans un coin tranquille. Il me parle de ses déboires avec les barman qui lui demande sa carte d’identité.

« Non là ils ont abusé. Tu fais pas moins de 21 ans quand même ! »

Il essaie de deviner mon âge à son tour.

« J’ai 29 ans. 29 ans et toujours célibataire. La vie est dure. »

Je plaisante bien évidemment. D’ailleurs je me mets à rire après cette remarque. Je prends ma bière qu’on vient de nous apporter et je bois une gorgée. Il me taquine encore sur mon péché mignon de reluquer les fleuristes.

« Pas tout les fleuristes, juste un. »

Je lui fais un clin d’oeil.

« Je joue de la guitare et je chante. D’ailleurs je compte m’inscrire à The Voice pour la prochaine saison. »

C’est une idée qui germe dans mon esprit depuis quelques temps déjà et je me suis décidé là dessus il n’y a pas très longtemps.

« J’écris des chansons et je joue sur scène dans des bars de temps en temps. C’est plutôt cool. Et sinon je sors pas mal. J’aime bien squatter les bars ou les pubs juste pour discuter avec des potes à moi. Autant dire que je passe ma vie dans des bars quoi. »

Et ça me fait rire.

« Et toi tu fais quoi quand t’es pas à la boutique ou sur ton vélo ? »


And I want you to notice
And I wish you would care. I just wanted to feel like something's there. I just want a reaction
Yeah something to feel. Or a single emotion that seems real ©alas.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
j!han
MESSAGES : 320
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Pigeon



Ethan Williams
J'ai 28 ans et je vis à New-York, quartier de Brooklyn, Etats-Unis. Dans la vie, je suis fleuriste et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




matthew hitt © WHORECRUX
« Ni ce soir ni demain. Deux jours de repos à la suite. Le rêve. » Il lui sourit en retour, se doutant que dans la vie d'un barman, c'était plutôt rare ce genre de repos bénéfique et salvateur. Il n'avait pas à se plaindre de ce côté-là puisqu'il laissait la gestion de la boutique à sa mère le samedi et ils fermaient le dimanche, lui permettant ainsi un week-end confortable dont il profitait à fond et dont il ne se privait pas. Il lui adressa un clin d'oeil pour lui confirmer qu'il avait raison, c'était franchement le rêve même si lui avait plutôt tendance à ignorer ce qu'était une semaine aussi difficile que celle d'un barman. Ils apprenaient doucement à se connaître et la question de savoir quel âge ils avaient vint alors sur le tapis. Question plutôt élémentaire pour une nouvelle rencontre. « Non là ils ont abusé. Tu fais pas moins de 21 ans quand même ! » Il en fut rassuré et il rit en même temps, parce qu'il savait que ce barman avait très légèrement abusé sur le moment. Même si c'était flatteur dans un sens. « Je me disais qu'au moins plus tard, je serais content de faire sept ans de moins, tu viens de ruiner mes espoirs ! » Il plaisantait évidement même si ça avait un petit côté réaliste. « J’ai 29 ans. 29 ans et toujours célibataire. La vie est dure. » Il le suivit en riant tout en prenant une nouvelle gorgée de sa bière, levant légèrement les yeux au ciel. « Tu as encore le temps avant de désespérer papy ! Ça fait longtemps que ça dure cette dure vie de célibat ? » Il sourit davantage, parce que Blake avait un peu le discours d'un petit vieux, comme il avait l'habitude d'en voir. Et puis il lui demandait depuis combien de temps il était célibataire, intéressé tout de même par sa vie privée, même si cela pouvait paraître un peu trop intime. Il préféra ensuite lui poser une question moins personnelle concernant ses activités et sa petite réponse sur un fleuriste en particulier le fit sourire tout en l'obligeant à plonger légèrement dans sa bière. Il essayait de ne pas avoir l'air trop flatté sans grand succès. Il préféra alors se concentrer sur le reste de son récit. « Je joue de la guitare et je chante. D’ailleurs je compte m’inscrire à The Voice pour la prochaine saison …. J’écris des chansons et je joue sur scène dans des bars de temps en temps. C’est plutôt cool. Et sinon je sors pas mal. J’aime bien squatter les bars ou les pubs juste pour discuter avec des potes à moi. Autant dire que je passe ma vie dans des bars quoi. » Il le regarda alors avec un intérêt prononcé. « Et tu m'étonne que tu reçois des numéros de téléphone en pagaille, un barman chanteur et musicien avec un physique pareil, tu passe guère inaperçu ! » Il rit légèrement avant de reprendre. « J'adorerais entendre ce que tu fais, tu es dans quel domaine ? » Il adorait écouter la musique même s'il n'en jouait absolument pas. Il se tut encore une fois quand le serveur finit par poser son hamburger devant lui et l'assiette de frites. Il se lécha les lèvres d'envie avant de désigner le plat. « Si t'as encore un petit creux, ne te gêne pas ! » Il attrapa son hamburger à deux mains pour en croquer un bout tandis que Blake reprenait la parole. « Et toi tu fais quoi quand t’es pas à la boutique ou sur ton vélo ? » Il sourit à nouveau avant de lâcher ce qu'il avait dans la main et reprendre une gorgée de bière. « Je fais du bénévolat le week-end dans un refuge pour animaux, rien de passionnant, j'ai un coup de crayon pas trop dégueulasse je crois ! Et je passe aussi pas mal de temps avec mes amis, je me suis initié au hockey récemment parce qu'un pote à moi a soutenu que je pourrais pas tenir deux minutes à cause de mon physique ! J'aime bien relever les défis ! » Il avait conscience que sa vie n'avait pas un grand attrait mais il s'amusait à tout et n'importe quoi, aucun week-end ne ressemblait à un autre depuis des années et ça lui plaisait.





Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Am.Mex
Féminin MESSAGES : 1027
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 31
RÉGION : PACA
CRÉDITS : amfly

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amandine-mcfly-amfly#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
Donut



Blake
Peterson

J'ai 29 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis Barman au Clover Club, Brooklyn et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataure et je le vis plutôt moyennement bien.





Josh Beech © Kordeism


Il fait genre il était content d’être passé pour 21 ans mais ça ne marche pas avec moi. Ca n’empêche qu’il me fait rire avec sa remarque. Il est vraiment trop mignon et sympathique ce mec. Pour l’instant je suis de plus en plus convaincu qu’il est boyfriend material. J’essaie de ne pas trop sourire en le regardant mais c’est mort d’avance. Il est bien trop parfait et juste sous mes yeux. Il me traite de papy et ça me fait rire. Il me demande depuis quand je suis célibataire. Tiens, voilà qu’il s’intéresse à ma vie sentimentale.

« Ca va faire trois ans que j’ai pas eu de relation sérieuse. »

Mais j’ai eu quelques relations comme ci comme ça. Des aventures d’un soir ou deux. Rien de très intéressant. Moi j’aime bien me poser avec un mec, mais il faut que ce soit le bon et c’est pas facile à trouver. Je lui parle de mes hobbies de chanteur et il me flatte, je prends surtout note de son compliment sur mon physique.

« Et encore t’as pas vu mes tatouages. »

Ok je vais peut être un peu loin là, il va me prendre pour le type qui se la pète trop. Heureusement le sourire sur mes lèvres montre bien que je parle sur le ton de la plaisanterie. Il est curieux par rapport à ma musique et je lui en parle avec plaisir.

« Un peu genre folk, rock. Je suis pas très doué pour les noms de genre de musique mais je pense que ça résume bien. Ben écoute, je te passe mon numéro et on se rencarde pour que je te fasse écouter ça sans soucis. »

Et voilà comment lui filer mon numéro de téléphone tout en délicatesse. Après faudra juste patienter qu’il me contacte. Je suis pas fort pour patienter. Son burger arrive et il me propose d’en prendre un bout si le coeur m’en dit mais je refuse poliment.

« Non merci. J’ai mangé un bon brunch. Enfin, on peut pas appelé ça un brunch à l’heure où je l’ai pris mais c’est tout comme. »

Je lui demande ce qu’il fait dans la vie et j’apprends qu’il fait du bénévolat. Pourquoi ça ne m’étonne pas. Ce mec est vraiment parfait et complètement adorable.

« Comment ça à cause de ton physique ? Parce que t’es grand ? »

Parce que si c’est autre chose je comprends pas.

« Tu dessines quoi ? Plutôt des paysages ou bien des portraits ? J’aimerai bien voir ce que tu fais. »

Parce que moi aussi je m’intéresse.

« Moi je suis pas trop sport. Je cours un peu mais c’est tout et c’est rare. »

Je bois un peu de ma bière. Je prends mon temps, je n’ai pas envie de la finir en moins de deux. En plus j’ai même pas soif, c’est de la gourmandise plus qu’autre chose. J’aime trop l’alcool pour mon propre bien.

« Et toi t’es célibataire ? J’espère que t’es célibataire en tout cas. »

Sinon je crois que je pleure.

« Avec ton visage d’ange ça m’étonnerait pas que tu sois très convoité. »

Et je me mords un peu la lèvre en le regardant.


And I want you to notice
And I wish you would care. I just wanted to feel like something's there. I just want a reaction
Yeah something to feel. Or a single emotion that seems real ©alas.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
j!han
MESSAGES : 320
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Pigeon



Ethan Williams
J'ai 28 ans et je vis à New-York, quartier de Brooklyn, Etats-Unis. Dans la vie, je suis fleuriste et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




matthew hitt © WHORECRUX
La conversation lui semblait tellement naturelle qu'il ne se posait aucune des questions qu'il aurait pu se poser en temps normal. Il n'avait pas peur des blancs puisqu'il n'y en avait pas, il n'était pas effrayé de se retrouver sans rien dire puisque les mots sortaient naturellement de sa bouche. C'était un sentiment bienfaiteur, il était bien, il passait un agréable moment et il tentait même les questions indiscrètes. « Ca va faire trois ans que j’ai pas eu de relation sérieuse. » Il hocha la tête, notant l'ajout à ses relations. S'il avait jugé bon de préciser qu'il parlait de relations sérieuses, c'était bien qu'il y en avait eu des moins sérieuses entre temps. Un détail intéressant. « Et encore t’as pas vu mes tatouages. » Et il sourit davantage, d'ailleurs, il se mit plus à rire au bout d'un moment. Mais il haussa les sourcils, intrigué quand même. Son regard allant sur les parties du corps qu'il pouvait apercevoir et il nota qu'il n'en voyait pas. Il était curieux mais pas encore assez audacieux pour le lui avouer. « Tout d'un coup, j'ai du mal à croire que t'es resté trois ans sans te caser ! » Il était sincère mais il plaisantait aussi, il n'était pas en état de juger Blake, du moins pas tout de suite. Il le connaissait à peine et il ne savait pas comment il pouvait être en couple. « Un peu genre folk, rock. Je suis pas très doué pour les noms de genre de musique mais je pense que ça résume bien. Ben écoute, je te passe mon numéro et on se rencarde pour que je te fasse écouter ça sans soucis. » Il ne put s'empêcher de laisser échapper un sourire amusé devant la proposition. Il hocha la tête et sortit son téléphone de sa poche pour lui tendre sans la moindre hésitation. « Je suis encore plus curieux maintenant. T'as pas de problème avec les voisins ? Je sais que dans l'immeuble, y a de sacrés énergumènes! » Et ce n'était pas peu dire puisqu'il travaillait juste en dessous, il en avait entendu des vertes et des pas mûres. Mais peut-être ne s'entraînait-il tout simplement pas chez lui en fait. Il commençait à déguster son délicieux hamburger quand Blake refusa sa proposition et il lui adressa un petit signe de la tête lui signifiant presque que c'était tant pis pour lui mais toujours avec un sourire. « Comment ça à cause de ton physique ? Parce que t’es grand ? » Il rit légèrement avant de prendre deux frites et les déguster avec délice. Il détestait mal manger, c'était un sacré péché mignon après les clopes. « Parce que je suis pas très musclé, le hockey y a du contact alors ils ont cru pouvoir me mettre une raclée mais je suis plus rapide qu'eux! » Oui, il avait des amis spéciaux mais ils s'amusaient toujours beaucoup. Ethan n'était pas très épais, il fallait le reconnaître, les muscles n'étaient pas au rendez-vous depuis son enfance mais il s'en fichait. Quand il lui avoua ne pas être trop sport, il ne put s'empêcher de sourire davantage. Il n'était lui-même pas un très grand sportif. « Tu dessines quoi ? Plutôt des paysages ou bien des portraits ? J’aimerai bien voir ce que tu fais. » Il finit d'avaler sa bouchée pour lui répondre. « Je suis un peu touche à tout en fait, je n'ai pas de spécialité définie. Je t'apporterais ça quand je viendrais écouter ta musique. » Il semblerait qu'une seconde rencontre soit au programme finalement. « Et toi t’es célibataire ? J’espère que t’es célibataire en tout cas... Avec ton visage d’ange ça m’étonnerait pas que tu sois très convoité  » Il arqua un sourcil, intrigué tout à coup. « Tu l'espères ? Pourquoi ça ? » Il faisait l'innocent, comme s'il pouvait y avoir cinq cent explications à un souhait pareil mais il aimait bien taquiner et le compliment ne le laissa pas insensible, même s'il fit une légère moue. « Disons qu'un fleuriste amoureux des animaux et des dessins, c'est sacrément moins vendeur qu'un musicien tatoué ! » Il se moquait de lui-même tout en laissant une part de mystère sur sa réelle condition avant de répondre. « Ça va faire un an que je suis seul. » Et il employait les mots à dessein pour bien lui faire comprendre que contrairement à lui, c'était un arrêt de presque un an de toute activité. Une longue période, bien trop longue.




Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Am.Mex
Féminin MESSAGES : 1027
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 31
RÉGION : PACA
CRÉDITS : amfly

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amandine-mcfly-amfly#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
Donut



Blake
Peterson

J'ai 29 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis Barman au Clover Club, Brooklyn et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataure et je le vis plutôt moyennement bien.





Josh Beech © Kordeism


Il a du mal à croire mes trois années de célibat et bien je vais lui faire expliquer le grand problème dans cette histoire.

« C’est dur de trouver un mec qui veut plus que du cul. »

Pour dire la vérité je voyais plutôt des mecs jeunes et du coup ils ont pas du tout la même vision de la vie que moi. Préférant s’amuser plutôt que de se caser et construire quelque chose. On parle ensuite de ma musique, je lui propose de lui filer mon numéro et il sort son téléphone en deux secondes. Ca me fait sourire un peu plus et je lui rentre mon numéro de téléphone à ‘Sexy Blake’. Je lui rends le téléphone et maintenant je vais attendre son appel ou son message comme le messie. Ethan touche un point important parlant des voisins.

« Généralement quand je joue c’est la journée. Même si ça me démange quelque fois le soir quand je rentre. Mais je sais que c’est pas raisonnable de jouer de la guitare à 5h du mat’. Et ouais j’ai eu quelques petits soucis avec les voisins mais ça s’est arrangé heureusement. Et puis vu mes horaires je les croise pas bien souvent. »

Et ça c’est une chance que j’ai. Je fais bien attention à ne pas faire de bruit quand je rentre à pas d’heures. Je n’ai pas envie d’avoir à faire à eux. Il m’explique pour le hockey, c’est vrai qu’il est pas très musclé mais il est pas trop maigre encore ça va. Il est bien fait, enfin de ce que j’ai pu voir en tout cas. Un peu dans mon genre en fait. On parle de ses dessins et il me dit qu’il apportera de quoi me montrer. A croire qu’un second rencard est déjà prévu. J’essaie de ne pas trop m’emballer mais j’ai du mal. Quand j’espère qu’il est célibataire il me fait marcher à faire son étonné. Il n’empêche que je lui réponds honnêtement quand même.

« Disons que c’est mieux pour mes projets si t’es célibataire. »

Il parle de lui comme s’il n’était pas intéressant et je fais « non » de la tête.

« Je suis pas d’accord c’est très intéressant. Et tu fais du hockey ! C’est badass ça. »

Sachant qu’ils sont toujours en train de se frapper, il faut sacrément en avoir dans le pantalon pour faire ce sport. Enfin, de ce que j’ai vu. Je ne suis pas un expert. Je suis plus que surpris quand il dit que ça fait un an qu’il est seul.

« Ils savent pas ce qu’ils manquent les mecs. »

En tout cas moi je l’ai trouvé je le garde maintenant.

« Mais heureusement je suis arrivé pour te changer ton quotidien. Enfin, on verra si tu m’envoie un message pour qu’on se revoit. Tout est entre tes mains. Pas pour te mettre la pression. »

Je ris légèrement et je le regarde.

« T’as plus longue relation elle a duré combien de temps ? »

Oui pour voir s’il est du genre à faire dans les trucs sérieux. Enfin, sachant qu’il a été tout seul pendant un an, je suppose quand même qu’il fait dans le sérieux.

« C’est quoi ta boisson préféré ? »

Oui je sais ça sort de nulle part mais j’ai envie de le connaître un peu plus.


And I want you to notice
And I wish you would care. I just wanted to feel like something's there. I just want a reaction
Yeah something to feel. Or a single emotion that seems real ©alas.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
j!han
MESSAGES : 320
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Pigeon



Ethan Williams
J'ai 28 ans et je vis à New-York, quartier de Brooklyn, Etats-Unis. Dans la vie, je suis fleuriste et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




matthew hitt © WHORECRUX
« C’est dur de trouver un mec qui veut plus que du cul. » Il ne pouvait pas vraiment lui donner raison et pour des raisons qu'il n'était pas encore tout à fait prêt à avouer pour l'instant, se contentant alors de l'approuver en silence, du moins en lui faisant comprendre qu'il pouvait parfaitement l'entendre. Blake cherchait donc une relation sérieuse, il ne donnait pas uniquement dans les histoires sans lendemain. Un point intéressant et important pour lui. L'explication sur les voisins lui fit retrouver son sourire et il hocha la tête. C'était vrai qu'il avait des horaires visiblement complexes, ce qui devait parfois faciliter la vie en communauté. Lui-même n'était pas un grand fan de son voisinage. La conversation s'articulait tantôt sur des banalités de leur vie quotidienne, tantôt sur des sujets plus sensibles et il s'en amusait dans les deux cas, continuant de se régaler de ses frites et de son hamburger à grandes bouchées. « Disons que c’est mieux pour mes projets si t’es célibataire. » Occupé à prendre un nouveau morceau dans sa bouche, il s'étouffa pourtant légèrement avec ce qu'il tentait d'avaler. Il déglutit, toujours surpris par sa franchise et son assurance. Il attrapa une serviette pour éviter tout incident involontaire de mayonnaise sur le coin des lèvres et finit par demander, l'air tout à fait innocent. « Dis m'en plus sur tes projets. » Il était tantôt sûr de lui, espiègle et taquin, tantôt plus intimidé, deux personnalités se faisaient violence en lui et il n'était pas sûr de celle qu'il préférait à cet instant. « Je suis pas d’accord c’est très intéressant. Et tu fais du hockey ! C’est badass ça... Ils savent pas ce qu’ils manquent les mecs. » Il eut un sourire, presque reconnaissant de ce compliment et en même temps, il détourna les yeux en plongeant dans sa bière. « Non justement, ils ne le savent pas. » Il insista légèrement sur le « ils », pas vraiment sûr d'être explicite. Il n'affichait pas ouvertement son homosexualité plutôt récente en réalité mais devant quelqu'un qui s'assumait autant que Blake, il avait presque honte de le lui avouer. « Mais heureusement je suis arrivé pour te changer ton quotidien. Enfin, on verra si tu m’envoie un message pour qu’on se revoit. Tout est entre tes mains. Pas pour te mettre la pression. » Il jeta un œil à son téléphone que Blake lui avait rendu et eut l'air faussement pensif pendant une minute. « Tu m'as l'air bien sûr de toi ! Mais je suis sûr que tu vas attendre derrière ton téléphone jusqu'à ce qu'il sonne ! » Il avait bien le droit lui aussi de se vanter de le rendre accro à lui après tout. Et peut-être avait-il envie de le faire poireauter encore un peu après tout. « T’as plus longue relation elle a duré combien de temps ? » Il se resservit des frites avant de prendre une nouvelle gorgée de bière, souriant. « Deux ans, mais ce n'était pas avec un mec, je sais pas si ça compte. Et toi ? » Voilà qu'il devenait un peu plus bavard sur sa condition amoureuse. « C’est quoi ta boisson préféré ? » Il rit légèrement devant une question aussi simple après avoir abordé un sujet intime quelques secondes avant. « Je pourrais engloutir des litres et des litres de coca sans jamais m'arrêter, et puis une soirée sans une bonne bière n'a aucun sens à mon avis ! » Il joignit le geste à la parole pour avaler une nouvelle gorgée de la sienne. Il hésita à lui retourner la question mais préféra lui en poser une nouvelle. Peut-être le dévoilerait-il de lui-même suite à sa réponse. « Tu as de la famille dans le coin ? Tu es originaire de New-York d'ailleurs ? » Un peu plus personnel également pour en apprendre un peu plus sur lui.




Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Am.Mex
Féminin MESSAGES : 1027
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 31
RÉGION : PACA
CRÉDITS : amfly

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amandine-mcfly-amfly#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
Donut



Blake
Peterson

J'ai 29 ans et je vis à New York, USA. Dans la vie, je suis Barman au Clover Club, Brooklyn et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataure et je le vis plutôt moyennement bien.





Josh Beech © Kordeism


Il veut en savoir plus sur mes projets. Je souris, amusé, je ne réponds pas tout de suite, faut déjà que je mette ça au claire dans ma tête. Il m’a pris au dépourvu le petit. Enfin, il est pas vraiment petit, mais il a l’air tout fragile et adorable alors ça le qualifie bien.

« J’ai projet de t’inviter à un deuxième rencard. »

Car oui je considère ce moment qu’on est en train de passer ensemble comme un premier rendez-vous. Quand je lui dis que tout est entre ses mains il me taquine et il a pas tort.

« Ouais je risque de vérifier souvent mon téléphone, je plaide coupable. »

A quoi bon mentir ? Ce type savait très bien à présent qu’il me plaisait. Je l’ai assez dit comme ça. Peut être que ça lui plaît que je lui fasse des compliments comme ça. En tout cas moi ça ne me gêne pas, alors si il veut continuer dans cette lancée ça me va. Il me surprend encore quand il me dit que sa plus longue relation c’était avec une fille.

« Bien sûr que ça compte ! Ca doit être encore plus compliqué avec une fille. Moi ma plus longue relation elle a duré cinq ans. C’était avec un mec. J’ai jamais testé les filles. »

Je suis quand même bien curieux à propos de son orientation sexuelle, maintenant je me dis qu’il doit être bi ou qu’il s’est découvert gay que plus tard peut être. Je suis curieux mais je ne pose pas plus de question à ce propos. Quand il me dit que sa boisson préféré c’est le coca je ris. Je m’attendais pas à cette réponse.

« Punaise j’espère que tu bois du sans sucre parce que y’en a des tonnes là dedans. Mais sinon ouais la bière est un choix sûr. »

D’ailleurs j’en bois une gorgée de la mienne et ça me fait sourire de voir qu’il a fait de même. Quand on repose nos verre il me pose une nouvelle question.

« Je suis du Canada. Winnipeg. Je sais pas si tu connais. Mais depuis le temps que je suis à New York je crois que j’ai perdu l’accent. »

Et ça me fait rire.

« J’y retourne de temps en temps pour les fêtes surtout. J’ai encore toute ma famille là bas. Toi t’es d’ici non ? Si ton père tenait la boutique c’est que tes parents habitent la ville depuis un moment. »

Je fais des suppositions mais je veux lui montrer que j’écoute quand il parle et que je me souviens de ce qu’il m’a dit.

« T’as des frères et soeurs ? »

Encore une question bateau mais je veux le connaître un peu plus et j’ai l’impression que c’est aussi son cas.


And I want you to notice
And I wish you would care. I just wanted to feel like something's there. I just want a reaction
Yeah something to feel. Or a single emotion that seems real ©alas.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Blake et le fleuriste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation Mike Blake
» Demeure d'Anita Blake
» F.T. d'Alexander Blake
» (n°16) Rêves et Réalité [PV Jason Blake]
» La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: